• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mensonge ou vérité, cette histoire de CNT ?

Mensonge ou vérité, cette histoire de CNT ?

 

Une amie qui connaissait mon appartenance politique, pour me narguer peut-être, m’envoya, via Messenger, la dernière publication de la « Page Thagastoise » où il est fait un parallèle entre la retraite de l’ancien Magistrat Ben Youcef Mellouk qui avait passé un temps fou à traquer les faux-Moudjahidine et celle de Soufiane Djilali (en tant qu’ancien membre du CNT (Conseil National de Transition)) qui « n’a jamais travaillé ».

J’ignorais jusqu’ici que ces anciens députés, désignés, à l’époque, par leurs partis respectifs à l’appel du Président Zeroual pour éviter que les institutions étatiques (dont le parlement évidemment) ne s’effondrent sous les coups de boutoir du terrorisme, continuaient à percevoir intégralement leur salaire. Et comment pourrait-il en être autrement sachant que la transparence n’a jamais été une vertu des pouvoirs publics en Algérie ? Il était de notoriété publique que les anciens Ministres finissaient par s’établir, pour la grande majorité d’entre eux, en « métropole parisienne » ou ailleurs totalement pris en charge par le trésor public algérien. Indirectement, bien sûr. Mais en ce qui concerne les anciens députés, de la période du CNT, d’avant ou d’après, la vox populi n’a jamais ne serait-ce que susurré quoi que ce soit. 

Toujours est-il qu’en réponse à mon ami, j’ai écrit ceci : « Actuellement, il y a une lutte sans merci entre certains partis politiques impliqués dans le hirak et certains résidus de l'ancien régime, PFLN entre autres, qui ne veulent pas s'en aller aussi facilement. Ils essaient alors de ternir l'image de Soufiane Djilali parce qu'il est bien en vue sur la scène politique. C'est un sénateur du FLN qui a exhumé cette vieille histoire des députés du CNT qui continueraient à toucher leur salaire. Pourquoi maintenant ? Il faut se poser des questions...

Une chose est sûre : le parti Jil jadid et son chef, Soufiane Djilali, font actuellement l’objet de tirs groupés provenant des anciens partis du pouvoir qui se voient de plus en plus relégués au second plan pour ne pas dire carrément ignorés par le Président Tebboune et d’autres partis de l’opposition qui campent sur leur position de « phase de transition », de Constituante et, surfant sur le Hirak, rejettent tout dialogue. 

 Le vendredi 26 févier, je suis sorti au hirak, à Alger, et j'ai pu me rendre compte qu'il nous reste encore beaucoup de chemin à faire pour aboutir à un véritable Etat de droit...et j'ai pu me rendre compte aussi que la cote de popularité de Jil jadid est au plus bas. J'ai eu des discussions avec des gens et je peux dire que dès qu'on se présente comme militant de Jil jadid, la réaction des gens n'est que méfiance et rejet. Cela m'a fait mal au cœur d'autant plus que Jil jadid était le précurseur du Hirak. Aujourd'hui, les gens nous font le reproche d'avoir "prêté allégeance" au nouveau pouvoir. Or, rien n’est plus faux.

JPEG

Dans un précédent article concernant Jil jadid, j’avais conclu ainsi : « Aujourd’hui, le pays a besoin de se reconstruire sur des bases solides et saines. Ce à quoi s’attelle le parti Jil jadid, conscient du fait qu’il y'a bien une différence entre régime et Etat, d’une part, et entre compromis et compromission d’autre part ».

C’est toujours la politique de Jil jadid. Malgré les critiques et les attaques qui le cernent de toutes part sur les réseaux sociaux et ailleurs.

Dr GHEDIA, membre fondateur de Jil jadid.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 2 mars 08:38

    Quoi qu’il se passe en Algérie , cela n’a rien de nouveau de par le monde.

    Les mêmes causes produisent les mêmes effets et les profiteurs en place sont une caste qui exploite ceux qui travaillent et produisent.

    Merci pour vos articles


    • karim 2 mars 13:19

      @ GHEDIA Aziz

      Cette affaire est à vérifier, si elle s’avère vraie le Président de votre Parti n’a pas à s’inquiéter !!! .Quand à la photo du Monsieur aux lunettes,il a subi les affres du système pour avoir dénoncer les faux Moujahid (anciens combattants de la Révolution) qui occupent les hauts postes dans la magistrature.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité