• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mépris de Poutine pour les USA-« houligans »

Mépris de Poutine pour les USA-« houligans »

La politique russe vis-à-vis des USA est aujourd’hui fondée sur une communication publique, qu’exprime notamment Poutine sans la moindre retenue, qui est faite à la fois de mépris, de dérision et de désintérêt affiché pour la moindre démarche commune considérée pour l’instant comme complètement improductive à cause de l’impuissance, de l’inculture et de l’incivilité des dirigeants US.

Publié sur dedefensa.org (Belgique) le 6 septembre 2017 : http://www.dedefensa.org/article/mepris-de-poutine-pour-les-usa-houligans

Poutine parle des dirigeants américanistes comme s’il parlait de barbares plus irresponsables que réellement dangereux, sinon par la maladresse de l’inintelligence et selon une pathologie psychologique absolument exacerbée mais nullement dépourvue de couardise. Cette posture de communication désormais affichée de Poutine, très visible lors des conférences de presse qui ont suivi le sommet des BRICS en Chine, confirme la remarque que nous faisions le 27 août 2017, notamment à la lumière d’un rapport de Reuters :

« Les Russes ont finalement compris et, désormais, le visage de Poutine qu’on voit en photos est marquée d’une ironie lointaine et presque amusée devant le spectacle de son ‘partenaire’ US. Lavrov se fiche bien de rencontre Tillerson, ce dernier trop occupé par ailleurs à réorganiser le département d’État et qu’on dit au reste découragé et proche d’être sur le départ d’ici la fin de l’année. On nous a avertis depuis trois semaines que les Russes, quand ils y jettent un coup d’œil, observent le soap opera de ‘D.C.-la-folle’ avec un haussement d’épaules. “‘Personne n’y prête plus d’attention, ni n’attend la moindre amélioration’, déclare une source proche du gouvernement russe, selon Reuters le 8 août 2017... Employant un vieux dicton pour décrire comment les officiels à Moscou voient les turbulences à la Maison-Blanche, le source dit sentencieusement : ‘les chiens aboient, la caravane passe’”...  »

A l’issue du sommet des BRICS, le 4 septembre en Chine, Poutine a eu des mots extrêmement sévères, sinon crus, non seulement pour la politique US et la situation politique à Washington D.C., mais aussi et surtout pour la qualité du personnel politique, diplomatique, etc., du gouvernement des États-Unis. D’un point de vue dialectique, on ne peut envisager d’attaques plus méprisantes et humiliantes parce qu’elles mettent en cause la qualité culturelle et le niveau intellectuel de l’élite politique ; on ne peut envisager meilleure preuve de cette nouvelle attitude russe qui implique non seulement une attitude politique de glaciation, ou de rupture par immobilisme, mais une rupture quasiment psychologique et intellectuelle caractérisée par un mépris exprimé hautement. Poutine dit simplement des dirigeants politiques US : “On ne peut pas parler avec des sauvages stupides et des barbares incultes”. Face à cela, les dirigeants et élites US, qui ont le cuir épais des barbares stupides, n’ont certainement ni entendu, ni encore moins compris quelle sorte de message s’adressait à eux.

Voici le passage fameux à cet égard, repris abondamment et souvent avec des traductions aux nuances différentes (de russe en anglais, et pour notre part d’anglais en français à partir de plusieurs interprétations en anglais) :

« Il est difficile de développer un dialogue avec ces gens qui ne savent pas distinguer entre l’Autriche et l’Australie. On ne peut rien faire avec ça actuellement, parce que cela semble refléter le niveau de culture politique d’une certaine partie de l’establishment américain. Le peuple américain est réellement un grand peuple et l’Amérique une grande nation si l’on considère qu’ils peuvent continuer à être ce qu’ils sont avec un tel nombre de dirigeants ayant une culture politique d’un aussi bas niveau… »

(Voir la vidéo sur Agoravox TV : http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/poutine-sur-les-etats-unis-dur-de-74407 )

Ces propos accompagnent une appréciation générale peu flatteuse de Poutine sur l’évolution de la situation diplomatique de la crise nord-coréenne où le président russe charge là aussi les USA de toutes les responsabilités... A l’origine, d’abord, et même s’il (Poutine) juge également déplorable sinon condamnable du point de vue de la stabilité internationale le développement d’armes nucléaires (et de vecteurs pour porter ces armes) par la Corée du Nord, il le juge inéluctable et le justifie par la politique subversive et déstructurante des USA depuis des décennies, assortie de la tactique désormais consacrée du regime change suivie du désordre barbare avec conséquences... « Pyong Yang n’abandonnera pas ses programmes militaires sous la pression de sanctions et de menaces militaires parce que les exemples de l’Irak et de la Libye [qui ont été pulvérisées par l’action des USA] les ont convaincus que la dissuasion nucléaire était la seule voie crédible pour leur assurer leur sécurité... »

Corollaire inévitable, le jugement habituel désormais sur l’absurdité de la politique de force, – sanctions, menaces militaires allant jusqu’à l’anéantissement, – des USA étalant ainsi toute leur barbarie et leur inculture politique, en plus de l’hystérie habituelle et à nouveau à son paroxysme devant les circonstances de la crise, le “danger nucléaire nord-coréen” et tous les stéréotypes habituels des psychologies dérangées (dénonciation par Poutine du risque d’« une hystérie militaire » autour de la question nord-coréenne, pouvant conduire à une « catastrophe planétaire coûteuse en vie humaines ») :

« Par ailleurs, Vladimir Poutine a estimé que d'éventuelles sanctions économiques contre Pyongyang, évoquées notamment par Donald Trump récemment, seraient inutiles. “Ils mangeront de l'herbe, mais ils ne changeront pas de politique tant qu'ils ne se sentiront pas en sécurité”, a déclaré le président russe. La Corée du Nord justifie en effet le développement de son programme nucléaire par la menace dont elle s’estime l'objet de la part des Etats-Unis. »

Un autre motif d’hostilité et de mépris des Russes vis-à-vis des USA, c’est le comportement US vis-à-vis de propriétés diplomatiques russes aux USA, actuellement en cours. Les autorités US ont investi certaines de ces propriétés et en ont interdit l’accès aux Russes, violant les accords fondamentaux de Vienne sur l’immunité diplomatique qui constituent le fondement même des relations diplomatiques civilisées basées sur cette immunité des biens et des personnes ayant ce statut dans le pays étranger où ils représentent leur propre pays. Lavrov a averti son collègue Tillerson que la Russie allait porter plainte devant les instances internationales appropriées ; Tillerson ne lui a pas répondu que les États-Unis s’en foutent parce qu’il ne semble pas être personnellement impoli mais on comprend bien que c’est le sentiment dominant là-bas, à Washington D.C., dans ce cas union faite entre l’administration Trump et tous ses nombreux adversaires... Il peut donc y avoir une entente bipartisane à “D.C.-la-folle”, du moment que c’est au niveau de la barbarie et de l’inculture car c’est bien les domaines où tout le monde finit par s’entendre.

Ce comportement est perçu par les Russes comme celui d’un État-voyou (“rogue State”), qui est en général le jugement que suscitent aujourd’hui les USA, leur pseudo-diplomatie, leurs menaces diverses, leurs actions complètement en marge de la légalité ou en-dehors de toute légalité. En marge du sommet des BRICS également, le vice-ministre russe des affaires étrangères Sergei Riabkov a estimé que l’action des USA à l’encontre de biens diplomatiques de la Russie aux USA ne pouvaient être qualifiés que de “houliganisme d’État”, ce qui donnerait aux USA l’appellation assez originale et qui pourrait devenir à la mode dans les milieux postmodernes de la communication, d’“État-houligan”, avec l’emploi du mot russe signifiant “voyou”.

Ainsi Poutine et les Russes ne font-ils à cet égard qu’exprimer un sentiment général qui fait effectivement des USA un État-voyou beaucoup plus qu’une superpuissance, ce qui a une profonde signification stratégique et même ontologique. Cette perception et cette appréciation devraient impliquer un changement complet de jugement sur le comportement des USA, sur la crainte qu’il faut avoir de ce pays, sur ce qu’on doit penser et craindre de ses menaces et de ses rodomontades. La nuisance d’un État-voyou implique en général la lâcheté et la pusillanimité, l’absence d’audace comme l’absence de buts ambitieux qui sont en général à la base des grandes stratégies (y compris les grandes stratégies impérialistes), parce que le but de l’État-voyou est la rapine, le pillage et la piraterie là où cela peut être réalisé sans le moindre risque...

Cela impliquerait qu’il y a finalement beaucoup moins à craindre des USA qu’on ne pense et n’en craint en général, parce qu’il n’y a pas vraiment à craindre d’actions où l’État-voyou (les USA en l’occurrence) prendraient trop de risques pour lui-même. Le 26 août 2017, nous décrivions le comportement des militaires US, et notamment de leurs chefs, à partir des constats d’Alexander Mercouris, et cela donnait ceci : « Mercouris estime qu’il s’agit là exactement de ce qu’on peut attendre d’un soldat US aujourd’hui : l’agressivité extrême là où quasiment n’existe aucun risque, et prudence extrême là où un risque existe (toujours vis-à-vis des deux puissances : Russie et Chine). Cela conduit Mercouris à poser la question de la stratégie, ou bien encore, selon des termes plus simples et plus abrupts : à quoi tout cela sert-il ?  »

Où est-il écrit que cela doive servir à quelque chose ?! La réponse à la dernière question est par conséquent qu’il n’est en rien nécessaire que cela serve à quelque chose... De même n’y a-t-il aucune stratégie dans un comportement de voyou, et surtout d’un État-voyou, nihiliste par essence, par ambition et par capacités intellectuelles réduites au minimum du gain immédiat, sinon par inculture ardemment cultivée, uniquement intéressé par la rapine d’occasion, ignorant toutes les lois par incultures autant que par incapacité, etc. Avec les USA, nous en sommes là, que l’on aille de Trump à McCain, des généraux "faucons” aux parlementaires progressistes-sociétaux.

La vertu de Poutine et des Russes dans cette occurrence est d’avoir parlé avec la clarté et l’aplomb qui sont les leurs désormais lorsqu’il s’agit des USA. Ce qu’a dit Poutine de l’inculture des dirigeants et des élites US nous en dit bien plus que des dizaines de volumes d’analyse stratégique sur le fondement du comportement des USA. L’élite US est une élite de barbares, d’incultes et, d’une façon générale, pour ce qui est de la vision du monde et de la compréhension intellectuelle de ce monde, d’idiots complets. Ces élites sont bien entendu corrompues et totalement hypocrites, d’une hypocrisie de robots dirait-on, mais cela ne leur apporte aucune qualité de manœuvre, d’ambition ni d’action. Leur barbarie est celle de type postmoderne, geignarde, ne frappant que les plus faibles et traîtreusement, mais aussitôt effrayée dès qu’une réelle puissance se présente ; c’est la “barbarie intérieure dont parle Jean-François Mattei, où l’idiotie et l’absence de tout respect pour les règles civilisées s’accompagnent d’une couardise sans bornes.

De ce point de vue et compte tenu de ce que l’on a entendu dire en marge des BRICS, il semble de plus en plus probable que les Russes ne soient plus très loin d’intégrer ce jugement général dans leur politique, avec un traitement à mesure des USA. L’expérience Trump, – l’espoir de meilleures relations aussitôt perdu dans le désordre hystérique de “D.C.-la-folle”, avec un Trump qui aimerait bien que toute aille mieux avec la Russie mais n’en continue pas moins à couvrir les actes les plus détestables à cet égard, – cette expérience a constitué certainement une étape décisive. Il est désormais très possible, sinon probable, que la “diplomatie” de Poutine vis-à-vis des USA soit exempte de toute précaution inutile et un peu trop respectueuse et s’exprime vertement de la façon la plus abrupte possible. Il est désormais très possible que les Russes commencent à comprendre qu’il n’y a même plus à trop craindre de réactions dangereuses d’un tel État-voyou, superpuissance transformée en une masse incohérente et trop couarde sur le fond pour affronter un adversaire qui pourrait fort bien la battre et de l’humilier en découvrant ce qu’elle est précisément.


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 8 septembre 17:07

    Si ça vous fait plaisir de penser tout ça, hein...

    .
    Avez-vous vu mon avatar ? c’est mon soutien à la Russie qui fait une sage politique nucléaire tandis que les pays d’Europe occidentale délirent sur la question. 

    • phan 8 septembre 18:52

      @sarcastelle
      Israhell, Taïwan, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Japon et même les Iles Marshall et Palaos délirent en l’Europe d’extrême-occidentale.
      C’est vrai qu’ il est difficile de développer un dialogue avec ces gens qui ne savent pas distinguer entre l’Autriche et l’Australie (Poutine)


    • sarcastelle sarcastelle 8 septembre 19:28

      @phan

      .
      C’est de la faute de leur foutue langue, qui dit Austria et Australia. 

    • samy Levrai samy Levrai 8 septembre 21:46

      @sarcastelle
      C’est vrai quoi, qui menace le monde de frappes nucléaires préventives régulièrement ? 

      Qui relance de lourds programmes dans les armes nucléaires ? 
      La Russie ? 
      La Chine ?
      L’Iran ?
      La Corée du Nord ?
      ben non...


    • sarcastelle sarcastelle 8 septembre 22:41

      @samy Levrai

      .
      qui menace le monde de frappes nucléaires préventives régulièrement ?
      .
      personne.

    • roman_garev 8 septembre 22:47

      @sarcastelle
      Le russe dit exactement le même que la « foutue langue », quoique en cyrillique : Австрия et Австралия. Les mêmes seules deux lettres (al = ал) de plus. Et alors ? Essayez de trouver en Russie un adulte qui les confondrait. 


    • sarcastelle sarcastelle 9 septembre 04:00

      @roman_garev

      .
      C’est une très bonne chose : grâce à cette ignorance géographique massive, les fusées programmées pour Moscou tomberont sur le Middle West. 
      .
      Et saperlipopette, mettez l’écrasante supériorité intellectuelle et morale russes à profit pour bâtir de quoi donner aux Etats-Unis une sacrée leçon quand ils verront des millions de leurs citoyens s’efforcer d’émigrer en Russie. 

    • phan 9 septembre 09:20
      @sarcastelle
      les fusées programmées pour Moscou tomberont sur le Middle West
      Peut être le Middle French en écrivant en Oïl and Occitan languages, peut confondre la Corée du Nord avec le Dakota du Sud.

    • samy Levrai samy Levrai 9 septembre 10:10

      @sarcastelle
      Pourquoi ne fais tu pas des recherches ? Tu recouvrirais que les anglais et les américains parlent régulièrement de frappes nucléaires préventives...

      Aurais tu peur ?

    • ELCHETORIX 8 septembre 18:40

      Bonjour roman_garev
      Et merci pour cet article !
       Enfin M. POUTINE commence à dire exactement ce qu’il pense de la nomencatura US de FASHINGTON ;
      Moi je dirais que tous ces mafieux de l’état profond US sont des dégénérés qui croient et veulent imposer leur « diktat » à tous les pays du monde y compris la CHINE et la Fédération de RUSSIE .
       Donc très bon article et longue vie à M. POUTINE qui soutient à juste titre son homologue M Bachard el ASSAD dont son armée et les armées alliées (RUSSIE- IRAN et les milices chiites du Hezbollah Libanais et Irakiens ) ont fait fait sauter le « verrou » de la ville de DER EZ ZORR ;.
      RA.


      • Cateaufoncel 8 septembre 19:16

        @ELCHETORIX

        « Et merci pour cet article ! »

        Vous avez réussi à démêler le vrai du faux ?

        Ou vous avez décidé de tout tenir pour vrai ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 8 septembre 20:16

        @Cateaufoncel. N’hésite pas à nous éclairer de tes lumières.


      • samy Levrai samy Levrai 8 septembre 21:47

        @Cateaufoncel
        Qu’est ce que tu n’as pas compris ? 


      • Cateaufoncel 8 septembre 22:05

        @JC_Lavau

        Il n’y a pas de lumières.

        Je ne pas crois ce que publie la presse « mainstream », ce n’est pas pour accorder du crédit à n’importe qui déboule sur le web, avec un pseudonyme et l’aplomb des mecs qui estiment qu’on doit les croire sur parole.

        A la crédulité à géométrie variable, j’oppose une incrédulité tous azimuts. C’est le seul moyen que j’ai trouvé de ne pas me faire balader par n’importe qui.


      • Cateaufoncel 8 septembre 22:13

        @samy Levrai

        « Qu’est ce que tu n’as pas compris ? »

        J’ai tout compris, mais l’auteur est tellement partial, que du coup, ne sachant ce qu’il faut attribuer à l’information d’une part, à la désinformation d’autre part, je suis obligé de rejeter en bloc.

        C’est ce que je fais toujours en pareil cas. Et je me suis étonné qu’un autre intervenant gobe tout en bloc, apparemment, comme si Garev était une sorte de phare dans le domaine de la probité intellectuelle et de la fiabilité rédactionnelle


      • roman_garev 8 septembre 23:19

        @Cateaufoncel
        « l’auteur est tellement partial, que du coup, ne sachant ce qu’il faut attribuer à l’information d’une part, à la désinformation d’autre part, je suis obligé de rejeter en bloc. »


        Avez-vous lu le titre de l’article ? « Mépris de Poutine... » Ce mépris est confirmé par ses citations. Quelle autre information exigez-vous pour vous assurer de ce mépris ?

      • ELCHETORIX 9 septembre 00:26

        @Cateaufoncel
        Bonsoir , camarade
        J’ai sept décennies, et je lis les articles sur AGORAVOX depuis presque son début de sa fondation !
        De plus je constate depuis plus de cinquante ans que la politique de «  l’empire » de l’occident et son bras armée US est belliciste , agressive et meurtrière et sans employer un euphémisme , ils ont pratiqué des génocides surtout contre les « NATIVES » premiers peuples des Amériques ..
        Donc je répète que depuis 1945 les USA n’ont pas arrêté de bombarder les peuples depuis NAGASAKI et HIROSHIMA sans oublier la guerre de COREE et celle du VIETNAM où les impérialistes ont subit une de leur première « rouste ».
        Puis on n’oublie pas les bombardements des villes Françaises avant leur fameux débarquement dont DE GAULLE n’est jamais aller commémorer , puis brûler DRESDE et d’autres villes Allemandes alors que les nazis étaient vaincus grâce à l’armée ROUGE soviétique est de l’ordre de crime contre l’humanité car la plupart des victimes ALLEMANDES étaient des civils .
        Je peux donc affirmer que les responsables politiques et militaires US ont toujours frisés la démence sinon leur inhumanité qui se perpétue de nos jours .
        Je confirme aussi que les dénommés chuchill et roosvelt tout comme hitler et staline étaient de sacrés psychopathes .


      • jmdest62 jmdest62 9 septembre 11:00

        @ELCHETORIX
        Un ouragan leur tombe sur la tête et voilà les « maitres du monde » à genoux........PATHETIQUE

        Deux solutions : ce sont des hypocrites au delà de ce que l’on peut imaginer soit il sont réellement incompétents et impuissants . 
        Comme nous l’indique l’auteur ...ça commence vraiment à se voir que ces gens là sont des « bras cassés » ..
        @+


      • Cateaufoncel 9 septembre 11:08

        @roman_garev

        « Avez-vous lu le titre de l’article ? « Mépris de Poutine... » Ce mépris est confirmé par ses citations. »

        Et ça prouve quoi ? Sait-on s’il y a, ou non, des contacts informels qui se poursuivent entre Poutine et Trump ? Personne n’en sait rien, ni moi, qui ne dis rien, ni vous qui tartinez néanmoins en près de 2000 mots.

        Tout ce que je sais, c’est que Trump, le 28 octobre 2016, par un clip cyclonique, a déclaré la guerre à l’« establishment politique défaillant et corrompu » de Washington, et qu’il ne l’a pas encore perdue.

        De son côté, Poutine ne peut pas faire faire le moindre geste qui serait interprété comme un geste supplémentaire de « collusion » entre le Kremlin et la Maison Blanche.

        Alors, on attend, c’est-à-dire que moi j’attends, prudemment, que ça se décante, au moins un peu


      • Cateaufoncel 9 septembre 11:31

        @ELCHETORIX

        Moi, je me souviens d’une époque où les chars soviétiques étaient à quatre.ou cinq heures de route de Strasbourg et qu’il y avait des couillons qui beuglaient « Plutôt rouges que morts ! ».

        Mais je savais aussi, on me l’avait raconté, ce qu’il s’était passé à Berlin, en juin 1948 à Berlin, à Pozan et à Budapest en 1956, à Berlin de nouveau en 1961 et en Tchécoslovaquie en 1968. En foi de quoi, en 1975, j’ai déploré que les aimables Cochinchinois et Annamites se fassent annexer par ces casques à boulons du Sud-Est asiatique, que sont les Tonkinois.

        « Je confirme aussi que les dénommés chuchill et roosvelt tout comme hitler et staline étaient de sacrés psychopathes . »

        Moi aussi, j’ai lu « Ces malades qui nous gouvernent » de Pierre Accoce et Pierre Rentchnick.


      • Cateaufoncel 9 septembre 11:44

        @jmdest62

        Ce qui est pathétique, c’est ton ignorance du fonctionnement d’une confédération d’Etats.

        Tout ça, c’est pas grave, et ça l’est encore moins dans les bistrots, où tu trouveras pas un seul soiffard qui ne soit pas d’accord avec toi.

        A ta santé !


      • François Vesin François Vesin 9 septembre 12:39

        @Cateaufoncel
        « Sait-on s’il y a, ou non, des contacts informels qui se poursuivent 

        entre Poutine et Trump ? »

        Pourquoi Poutine consacrerait-il une seconde de son temps
        à parler à une marionnette ? Il n’aura fallu que quelques mois
        pour constater que Trump n’avait strictement aucun pouvoir et,
        que comme Obama avant lui, ses « promesses électorales » ne
        seraient jamais tenues !!!
        Qui peut encore considérer honnêtement que les USA sont une démocratie ?
        Relisez le terrible message de départ d’Eisenhower le 17 janvier 1961 (extrait) :

        « Dans les assemblées du gouvernement, nous devons donc nous garder de toute influence injustifiée, qu’elle ait ou non été sollicitée, exercée par le complexe militaro-industriel. Le risque potentiel d’une désastreuse ascension d’un pouvoir illégitime existe et persistera. Nous ne devons jamais laisser le poids de cette combinaison mettre en danger nos libertés et nos processus démocratiques. Nous ne devrions jamais rien prendre pour argent comptant. Seule une communauté de citoyens prompts à la réaction et bien informés pourra imposer un véritable entrelacement de l’énorme machinerie industrielle et militaire de la défense avec nos méthodes et nos buts pacifiques, de telle sorte que sécurité et liberté puissent prospérer ensemble. »




      • roman_garev 9 septembre 13:08

        @Cateaufoncel
        « Ce qui est pathétique, c’est ton ignorance du fonctionnement d’une confédération d’Etats. »

        Ce qui est encore plus pathétique, c’est votre ignorance d’une énorme différence entre une confédération et la fédération que sont les USA (et la Russie d’ailleurs).

      • roman_garev 9 septembre 13:30

        @Cateaufoncel
        « Et ça prouve quoi ? Sait-on s’il y a, ou non, des contacts informels qui se poursuivent entre Poutine et Trump ? »

        Pour énoncer une ineptie pareille, il faut ignorer complètement la situation et l’état d’esprit actuel en Russie.
        En fait Poutine et Trump peuvent avoir des contacts informels (et je serais même étonné s’il n’y en avait pas, vu l’importance de ces contacts dans la situation proche à une WW3), mais ça ne change absolument rien dans le fait que les relations Russie-USA ont viré définitivement.

        Il faut savoir que Poutine n’est point un dictateur, tel que pa presse occidentale est habituée de le présenter. Certes, il est un dirigeant autoritaire, mais il a une énorme opposition masquée (je ne parle pas ici ni de l’opposition marginale du type Nanavny-Kassianov-Kasparov-Khodorkovsky qui n’a aucune chance de prendre le pouvoir et ne peuvent qu’aboyer, de préférence du dehors du pays, ni de l’opposition formalisée par trois autres partis présents au Parlement russe) dans le gouvernement même. Cette opposition collaborait silencieusement jusqu’à présent avec l’Occident, tandis que Poutine appelait poliment les Occidentaux « nos partenaires ». Or, le brusque changement de rhétorique poutinienne envers les USA (à noter, pas envers Trump en personne !) et surtout le fait qu’il a présenté ce changement devant les BRICS+ (10 pays non alignés aux USA et comprenant plus de la moitié de l’humanité !) signifie le virement de la politique surtout économique et financière de la Russie (et la Chine !). Il semble que sera bientôt fini avec le gouvernement trop libéral en Russie (ce que le peuple russe attendait depuis des années !).
        Tout ça, c’est tellement loin de votre horizon borné des liasons personnelles...

      • ELCHETORIX 9 septembre 14:47

        @jmdest62
        Je pense qu’ils sont les deux , incompétents et impuissants et surtout dépourvus d’un peu de foi et d’empathie pour son prochain.
        Et cette religion « born again » soient les « évangélistes » , est la nouvelle religion du nouvel ordre mondial qu’ils auraient voulu imposer .
        Cette religion Chrétienne n’a rien à voir avec les Protestants et les CATHOLIQUES aux quels je me sens plus proches de la Chrétienté Orthodoxe des Slaves et des Helléniques.
        Le Vatican est devenu corrompu et trop proche des milieux d’affaires financiers , il faut qu’il se rénove , mais ceci est un autre sujet .
        M. POUTINE est une personne intelligente et son autoritarisme ne l’empêche pas de posséder une âme spirituelle que son bon sens et son expression expriment en tout lieu.
        En d’autres termes il faut inculquer plus de spiritualité et de vraies connaissances à nos jeunes te moins jeunes , en « occident » pour que le monde aille mieux , càd en paix pour avancer.
        RA.


      • Cateaufoncel 9 septembre 15:02

        @François Vesin

        « Pourquoi Poutine consacrerait-il une seconde de son temps à parler à une marionnette »

        Ah ben ouais, j’avais pas pensé à ça...

        Comme vous, vous n’avez pas pensé à l’aberration qui consiste à dépenser beaucoup de temps, d’imagination, d’efforts et d’argent, dans le cadre d’une quasi unanimité médiatique, pour tenter de discréditer puis de faire tomber... Quoi donc ? Je vous le donne en mille ! Une marionnette !

        Comme quoi personne ne peut penser à tout.

        Ni vous.

        Ni moi.


      • Cateaufoncel 9 septembre 15:08

        @Cateaufoncel

        « Pour énoncer une ineptie pareille... »

        ...puis :

        "...des contacts informels (et je serais même étonné s’il n’y en avait pas..."

        Et ce sera tout pour aujourd’hui.


      • ELCHETORIX 9 septembre 15:11

        @Cateaufoncel
        Un bon point pour votre lecture des deux Pierre !
        On ne va pas refaire l’histoire ni le monde, en 2017 nous devons « avancer » dans le bon sens , il faut reconnaitre que le Président de la Fédération de RUSSIE , sans être parfait ( dans le sens où tout homme est imparfait ) , reflète le bon sens et la sagesse semblable à un berger Corse ou de mes Pyrénées.
        Pour votre gouverne je ne me suis jamais encarté dans aucun partit , sauf depuis cette année à l’UPR.
        Mais culturellement , intellectuellement et historiquement je me sens plus proche du monde SLAVE et de la RUSSIE , que du monde Anglo-Saxon , encore que j’apprécie l’ordre et le sérieux des Germains .
        RA.


      • roman_garev 9 septembre 15:34

        @Cateaufoncel
        « Et ce sera tout pour aujourd’hui. »

        Non ! Surtout ne nous quittez pas ! Qui d’autre pourrait parler des « contacts informels » lorsqu’il s’agit du « mépris pour les USA » ? Qui d’autre peut confondre le chaud et le mou avec tant d’élégance ??

      • jmdest62 jmdest62 9 septembre 15:35

        @Cateaufoncel
        justement je vous attendais pour m’expliquer !

        Et puis non , laissez tomber ....ce que je constate , comme beaucoup , c’est que les Zuniens roulent des mécaniques à l’extérieur mais qu’apparemment ils semblent fort démunis lorsqu’un problème les touche en interne ....alors il en appelle à GOD..
        Je trouverais cocasse que cuba ou le venezuela leur proposent de l’aide pour répondre à la prière de Trump.
        @+


      • Cateaufoncel 9 septembre 15:48

        @jmdest62

        « Et puis non , laissez tomber ... »

        J’aurais laissé tomber de toute façon... smiley


      • Cateaufoncel 9 septembre 16:17

        @ELCHETORIX

        "...il faut reconnaitre que le Président de la Fédération de RUSSIE (...) reflète le bon sens et la sagesse...« 

        C’est aussi ce que je pense, tout en éprouvant quelques craintes à propos de l’après-Poutine.

         »... depuis cette année à l’UPR.« 

        Moi, je reste fidèle au FN, parce les 10.6 millions de voix du deuxième tour de la présidentielle sont une solide base pour prolonger le mouvement national d’une manière ou d’une autre, avec les mêmes dirigeant ou avec d’autres, sous le même nom ou sous un autre.

         »...je me sens plus proche du monde SLAVE et de la RUSSIE..."

        En ce qui me concerne, parce que je crois que la guerre des races est inéluctable - les autres sont trop nombreux pour ne pas tenter le coup, en misant aussi la tolérance et l’antiracisme de nos mondialistes -, je me sens proche de tous ceux qui n’entendent pas se laisser submerger par les surplus de population du tiers monde.

        Cela inclut évidemment les Slaves qui démontrent tous les jours leur volonté de résistance, mais aussi les électeurs de Donald Trump
         


      • Cateaufoncel 9 septembre 16:53

        @François Vesin

        « Voilà le texte complet... »

        je connaissais, comme tout le monde ou presque, le passage sur le complexe militaro-industriel, mais j’ignorais complètement qu’Eisenhower cultivait un chimérique universalisme planétaire dégoulinant de bons sentiments - son éducation mennonite, assurément - qui est à des années-lumières du réalisme qu’on peut attendre d’un chef d’Etat, à plus forte raison quand ce chef d’Etat est celui de la première puissance mondiale.


      • ELCHETORIX 9 septembre 19:34

        @Cateaufoncel
        Merci pour votre réponse et je respecte vos choix et opinions géopolitiques !
        Concernant la politique intérieure de notre pays , ce serait trop long à développer ici et hors sujet .
        Mais il y a une corrélation avec la manière de gouverner de M. POUTINE qui se rapproche de celle du Général de GAULLE.
        C’est le pourquoi de mon respect pour ce dirigeant de la Fédération de RUSSIE , à savoir en gros défendre l’intérêt général de la nation et du ou des peuples qui la composent .Ne pas oublier qu’il y a , j’écris un chiffre approximatif , près d’une centaine d’ethnies qui peuple la Fédération de RUSSIE ; ce n’est pas une mince affaire pour les représenter et les diriger pour que tout le monde vive en bonne intelligence .
        Notre pays ,en temps qu’ ancien colonisateur présente une société multi-ethnique qui jusqu’à l’arrivée usurpatrice de sarkonazi , vivait plus ou moins en relative harmonie .
        Mais depuis lors cette harmonie se distend et même se disloque , effet voulu par la ploutocratie qui usurpe nos institutions .
        Un dirigeant de la trempe de M. POUTINE remettrait de l’ordre et de la fierté dans l’Hexagone .
        Mais , bon j’arrête là ma prose car avec Jupiter et les mafieux de BRUXELLES , notre pays est mal « barré ».
        RA.


      • Cateaufoncel 9 septembre 20:32

        @ELCHETORIX

        ".Ne pas oublier qu’il y a , j’écris un chiffre approximatif , près d’une centaine d’ethnies qui peuple la Fédération de RUSSIE ; ce n’est pas une mince affaire pour les représenter et les diriger pour que tout le monde vive en bonne intelligence."

        L’essentiel, et la grande différence d’avec la France, c’est que chaque ethnie, ou presque, a son territoire propre. Le site de l’Université de Laval au Canada précise que la Fédération de Russie réunit 86 « sujets », dont 21 républiques. Le cas de figure est donc complètement différent.

        « ...une société multi-ethnique qui jusqu’à l’arrivée usurpatrice de sarkonazi , vivait plus ou moins en relative harmonie. »

        Des problèmes, il y en avait déjà au tout début des années 70, puisque Georges Pompidou les évoquait en conférence de presse, ciblant les Nord-Africains en général, et principalement les Algériens.

        En 2003, Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, a mis en route une machine infernale avec sa volonté de créer un Islam de France, et la mise en place du Conseil français du culte musulman (CFCM). Patrick Buisson révèle des choses très intéressantes à propos de cette officine, dans La cause du peuple.

        Avant lui, Chevènemen avait déjà tissé des liens avec la communauté musulmane, mais on notera que, malgré ses efforts, il n’a jamais réussi à obtenir l’abolition de l’interdiction de changer de religion (apostasie).

        « Un dirigeant de la trempe de M. POUTINE remettrait de l’ordre et de la fierté dans l’Hexagone. »

        Je n’en suis pas si sûr parce qu’il trouverait en face de lui, une clique compacte d’intellectuels qui font profession de dénigrer systématiquement leur pays. A ma connaissance, son équivalent russe n’existe pas, et si elle existe, elle ne domine pas la vie intellectuelle de son pays, comme elle le fait en France.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 07:35

        @Cateaufoncel
        Il n’y a pas que Poutine ! De l’intérieur même des USA, viennent de semblables critiques sur « les crétins de la Maison Blanche » et les autres !

         « L’Amérique discréditée » Paul Craig Roberts


        « Officiel, les USA sont l’état terroriste n° 1 ! » Chomsky

        « Les idiots dangereux » Paul Robinson

        « Démocrates & néo conservateurs » Glenn Grinwald
        etc , etc

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 07:45

        @Cateaufoncel
        Merci d’exprimer aussi clairement que le FN n’a aucune analyse du rôle des USA dans le boxon actuel un peu partout dans le monde !

        Du coup, vous ignorez que ce sont les USA qui ont créé l’ Union européenne, créé les terroristes islamiques, fomenté le coup d’état de Kiev et les pseudo « révolutions arabes » etc ...

        Bref, vous ne savez rien sur rien, mais vous venez quand même donner votre avis !

        Utilisez un peu plus souvent le site de l’ UPR, vous aurez les informations qui vous manquent !


      • Cateaufoncel 10 septembre 09:41

        @Fifi Brind_acier

        Vous devriez être plus attentive aux auteurs et aux contenus correspondent aux liens que vous fournissez.

        Paul Greg Roberts a été rédacteur en chef adjoint et éditorialiste du Wall Street Journal, c’est-à-dire analyste à la solde de l’oligarchie financière.

        Noam Chomsky est un ces agitateurs gauchistes qui sont au service d’un mondialisme (L’alter) qui est « aussi pire » que l’autre. Bien que juif, il s’est illustré, en France, par sa défense du négationniste Robert Faurisson.

        Les « Idiots dangereux » de Paul Robinson, sont les… démocrates – il faut lire plus que le titre, avant de balancer - qui ont essayé de torpiller Trump en inventant des histoires de connivence avec la Russie. Comme les faits sont clairement rapportés, je copie-colle l’article pour l’intégrer dans mes archives. Merci à vous.

        Quant à l’article de David Greenwald, il met en évidence l’alliance défensive de l’ « establishment politique défaillant et corrompu » que Donald Trump dénonce, avec une rare et courageuse violence, dans son dernier clip de campagne, enregistré le 28 octobre 2016.

        La prochaine fois, allez plutôt chercher du côté d’Hillary Clinton, de Bernie Sanders, de John MacCain – un type qui a peut-être été retourné par les rééducateurs viets - et des Bush père et fils, puisque vous êtes de la même coalition désormais,

        « Bref, vous ne savez rien sur rien, mais vous venez quand même donner votre avis ! »

        On sait quand même qu’au fond des urnes, vos sempiternelles rengaines se traduisent par nib de nib. Je crois que c’est cela la seule chose qu’il vaut vraiment la peine de savoir. Quand on veut faire de la politique efficacement, je veux dire.

        « Utilisez un peu plus souvent le site de l’ UPR, vous aurez les informations qui vous manquent ! »

        Je n’y trouverai rien pour défendre les Français français de France, et qui entendent le rester sur la terre qu’ils ont héritée de leurs ancêtres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

roman_garev


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires