• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mes chers confrères, parlons vaccins

Mes chers confrères, parlons vaccins

 

C'est une petite lettre ouverte à l'ensemble de mes confrères médecins, mais dont les lecteurs d'Agoravox pourront profiter utilement, si on ne fourgue pas ce travail aux oubliettes. J'y explique comment et pourquoi les médecins croient faire du bon travail, en toute bonne foi, alors qu'en fait ils créent une longue litanie de pathologies qui vont alimenter leur clientèle de longues années durant.

Mes chers confrères. 

Vous croyez en l'efficacité des vaccins. Pourquoi ? Parce qu'on vous l'a dit. En fait, bien peu d'entre vous les ont étudiés sérieusement par eux-mêmes, et ceux-là ont généralement renoncé aux vaccins. Les autres seraient pourtant bien en peine de dire si leur patient, s'il n'a pas la polio, le doit au vaccin. C'est pourtant, aujourd'hui, bien plus un acte de foi qu'une certitude, cette maladie ayant disparu sous nos cieux, et vraisemblablement pas grâce au vaccin, mais parce que c'est le destin habituel des épidémies de disparaître spontanément.
Vous croyez aussi en l'innocuité des vaccins. Là, l'explication de votre cécité est plus complexe.

On vous confie des enfants en parfaite santé, vous les vaccinez, et vous constatez qu'ils ne sont pas plus malades que les enfants que vous avez vaccinés les années précédentes. Et vous avez tout à fait raison : les nouveaux vaccinés ne deviennent ni plus ni moins malades que les anciens.

Ainsi, considérant qu'il est normal que 10% des enfants soient asthmatiques, vous jugez que les nouveaux vaccinés ne présentent pas cette pathologie davantage que vos anciens petits patients.

Et vous avez encore raison.

Et cela vous rassure.

Et cela vous conforte.

Les laboratoires vaccinaux ne font pas autre chose. Ils comparent un nouveau vaccin à un ancien, et constatent que le nouveau ne fait pas plus de dégâts que l'ancien, sauf certains, comme l'Hexavac et le Rotatec par exemple, qu'on retire du marché en catimini peu après les avoir chaudement recommandés, quand ils ont occasionné quelques décès. D'autres, comme le Méningitec, parviennent encore à s'accrocher, malgré 240 plaintes au tribunal de Clermont-Ferrand (et peut-être 550). "Petits" problèmes liés aux nanoparticules, semble-t-il : présence de poussières d’acier inoxydable, de plomb, de zinc, de titane, et même de zirconium, un composé « légèrement radioactif », composants qui pénètrent les cellules et n'en sortiront jamais.
Pour eux comme pour vous, en dehors de ces petits détails vite étouffés par les media, tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Aucune raison, donc, de vous remettre en question. Les vaccins sont efficaces, puisque vous ne diagnostiquez plus ni rougeoles ni polios.

Ils sont inoffensifs, puisque vous ne constatez pas plus de pathologies qu'il y a dix ans. Sauf peut-être, peut-être, en cherchant bien, davantage de cas d'autismes régressifs, environ 300 fois plus de cas qu'il y a 50 ans, mais nous en reparlerons un jour.

Alors, pourquoi est-ce que je viens jouer les éléphants dans votre beau magasin de porcelaine ?

Tout simplement parce qu'il y a un biais cognitif dans vos observations.

Vous comparez ce qui paraît comparable, mais la comparaison n'est pas la bonne. Pourtant, vous auriez du constater que là où on voyait un enfant asthmatique sur 100 enfants il y a 30 ans, on en observe dix aujourd'hui, et comme la grenouille qu'on met dans la casserole d'eau froide et qui ne s'aperçoit pas que la température monte, et qu'elle va bouillir, parce que c'est insidieux, progressif, vous n'avez rien vu venir. Même si les plus anciens ont constaté ce quasi décuplement, ils l'attribuent commodément à la pollution.

La bonne comparaison , qui n'est plus guère facile aujourd'hui puisqu'on vaccine tout le monde à tour de bras, consiste à comparer des enfants vaccinés avec des non-vaccinés. Mais la mauvaise santé est devenue la norme, et il n'y a plus rien à comparer. Cela parait pourtant élémentaire, d'étudier cette comparaison, mais elle n'a jamais été faite sur un plan national ou mondial. 

Elle n'est pas faite parce qu'on ne veut pas la faire. Et on ne veut pas la faire parce que ses résultats seraient tout bonnement effroyables. Ils rendraient les population furieuses, et les médecins tremblants de honte.

Comme prétexte pour ne pas les faire, on avance qu'il serait criminel de priver des bienfaits de la vaccination ces pauvres enfants qui serviraient de témoins, vierges de tout vaccin, et de les mettre ainsi en danger.

C'est bien commode...

Parce que ces études, elles ont tout de même été faites, sans que vous en ayez entendu parler. Il existe des communautés où on ne vaccine pas. Et on a pu faire ces comparaisons. Toutes ces études vont dans la même direction, aboutissent aux mêmes conclusions.

Et en voici les résultas.

Sur 1000 petits patients que vous vaccinez, vous voyez, avec des taux de gravité divers, 36 épilepsies. Ca vous parait la norme. Mais chez les non-vaccinés, il n'y en aurait que trois.

Vous voyez, avec des taux de gravité divers, 53 scolioses. Ca vous parait la norme. Mais chez les non-vaccinés, il n'y en aurait que cinq. (Oui, cela paraît curieux : il semble que les toxiques vaccinaux provoquent une souffrance neurologique qui contracte anarchiquement les muscles para-vertébraux, provoquant cette déformation).

Vous voyez, avec des taux de gravité divers, 180 asthmes et bronchites récidivantes. Mais chez les non-vaccinés, il n'y en aurait que vingt-trois.

Vous voyez 80 hyperactifs. Mais chez les non-vaccinés, il n'y en aurait que vingt.

La où vous voyez 70 maladies auto-immunes, vous n'en verriez que quatre.

La où vous voyez 150 sinusites, vous n'en verriez que sept.

La où vous voyez 20 diabètes de type1, vous n'en verriez que sept.

J'arrête ici, vous verrez le reste sur le schéma qui suit.

Mais est-ce que vous vous rendez compte que par votre vaccin, sur 1000 enfants, vous avez créé de toutes pièces, 48 scolioses, 33 épilepsies, 60 hyperactivités, 157 asthmes et bronchites, 143 sinusites, 66 maladies auto-immunes, 13 diabètes de type 1, qui n'auraient jamais existé si vous n'aviez pas vacciné ?

Vous pouvez pinailler sur ces chiffres, prétendre même qu'ils sont exagérés d'un facteur 2, si ça vous fait plaisir et bien que ce soit faux : ça ne résoudra pas votre problème : vous faites du mal aux enfants en croyant les protéger, et il est urgent d'en prendre conscience.

Et Mme Buzyn, qui attend la fin de son mandat de Ministre pour aller pantoufler dans les conseils d'administration des grands laboratoires en remerciement de ses services, comme bien d'autres avant elle et bien d'autres après, qui vient dire, en pleine Assemblée Nationale, que les vaccins sont absolument sans dangers, devant une cour de députés ignorants qui applaudissent en choeur, c'est à vomir...

Vérifiez par vous-mêmes, et vous aboutirez à cette même conclusion : avec ces vaccins, pour la plupart aujourd'hui inutiles, vous abimez les enfants qu'on vous confie en bonne santé.

Vous échangez des coqueluches contre des asthmes et des rougeoles contre des autismes. Si les premières durent quelques jours et protègent à vie, les seconds perdurent toute une existence.

C'était par ignorance, ce sera, maintenant que vous savez, par entêtement ou fanatisme. On peut même trouver bien pire comme qualificatif. 

Vous savez qu'il meurt chaque année en France 250 enfants de Mort Subite du Nourrisson. Inexplicables, vous dit-on. L'expérience japonaise de 1975 à 1980, où le Japon reculé à deux ans l'âge des premières vaccinations, a montré un recul de 90% des cas.

 En France, cela ferait 225 MSN en moins. Alignés, ça fait environ 150 mètres. Représentez-les vous visuellement. Puisse mon cynisme délibéré vous déchirer les tripes et ouvrir vos yeux.

N'attendez pas d'être responsable de la prochaine MSN, on en relève tout de même près d'une par jour en France, et ça pourrait tomber sur vous (si j'ose dire).

Ne soyez plus complices.

https://web.archive.org/web/20150323123915im_/http://www.vaccineinjury.info/images/stories/comparison%20vaccinated-unvaccinated.jpg

J'en profite pour ajouter un article précédemment refusé, qui complète utilement celui-ci :

La dernière étude publiée est tout à fait éloquente et date de cette année.

http://www.cmsri.org/wp-content/uploads/2017/05/MawsonStudyHealthOutcomes5.8.2017.pdf

L'étude pilote du Dr Mawson concerne environ 700 enfants scolarisés à la maison. C'est un reproche qui est souvent fait par les vaccinalistes, ce qui est d'un cynisme rare, quand on sait qu'on ne peut plus mettre un enfant à l'école s'il n'est pas vacciné : dès lors, où trouverait-on des sujets d'étude ? Seulement chez les opposants à la vaccination qui sont contraints d'éduquer leurs enfants chez eux pour leur éviter les vaccins, non sans de bonnes raisons, comme on va le voir.

De la page 5 à 8, on trouve des colonnes de chiffres, que j'ai partiellement résumés ici :

 

C'est vrai, il y a du positif :  

 Vaccinés Non vaccinés

Varicelle 7,9% 25,3%

Coqueluche 2,5% 8,4%

Rubéole 0,3% 1,9% 

La belle affaire.... Car côté négatif :

Otites 19,8% 5,8% (x 3,41)

Pneumonies 6,4% 1,2% (x 5,33)

Rhinites allergiques. 10,4% 0,4% (x 26)

Allergies 22,2% 6,9% (x 3,22)

Hyperactivité 4,7% 1% (x 4,7)

ASD(autisme et spectre) 4,7% 1,0% (x 4,7)

Eczema 9,5% 3,6% (x 2,64)

Difficultés. Apprent. lecture 5,7% 1,2% (x 4,75)

Desordres. Devel. Neuro : 10,5% 3,1% (x 3,39)

Toutes affections chroniques. 44% 24,9% (x 1,77)

On pourrait s'arrêter là, et conclure à l'évidence.

D'autant que cette étude ne parle ni d'épilepsie (x 11), ni de diabète (x3), ni de troubles de la fonction thyroïdienne (x17), ni de nombreuses autres pathologies comme je vous le montrerai dans un graphique en fin d'article.

Maintenant, cette étude est-elle isolée ? Pas du tout. On en trouve quelques dizaines, qui aboutissent toutes aux mêmes conclusions. 

Avec la permission de ma très récente et pourtant très chère amie Françoise Berthoud et des Editions Jouvence, je vais citer quelques pages de son livre "La Bonne santé des enfants non vaccinés", qui concerne ces études.

 

Angleterre

Michel Odent s’est intéressé au devenir des enfants non vaccinés contre la coqueluche. Dans le JAMA en 1994, il étudie 450 enfants allaités longtemps au sein dans le cadre de La Leche Ligue (groupe de soutien à l’allaitement animé par des femmes ayant elles-mêmes allaité leur bébé). 10,69 % des enfants vaccinés contre la coqueluche souffrent d’asthme contre 1,97 % chez les enfants non vaccinés.

Le même auteur étudia en 1997 des enfants d’une école Steiner : sur 125 enfants vaccinés contre la coqueluche, 18,4 % sont sujets à de l’asthme, contre 4,02 % chez 149 enfants non vaccinés. Dans les deux études, le risque de souffrir d’asthme est donc environ cinq fois plus élevé chez les vaccinés.

Hollande

En Hollande, le groupe NPKV a étudié en 2004 un groupe de 635 enfants non vaccinés. Ils étaient globalement nettement moins malades que les enfants vaccinés et présentaient cinq fois moins d’asthme et trois fois moins de troubles du comportement que les sujets contrôles vaccinés.

Europe centrale 

Un groupe de pédiatres12 a étudié 14 893 enfants d’écoles Steiner de cinq pays (Autriche, Allemagne, Hollande, Suède et Suisse) en comparant la santé des enfants élevés dans le style de vie des anthroposophes avec un groupe témoin. Ces enfants sont moins vaccinés que la population générale et ont donc encore l’occasion de « faire leurs maladies d’enfance ». Les auteurs signalent que ces enfants sont globalement en très bonne santé et moins souvent malades que les enfants des populations vaccinées.

Allemagne

Avant la chute du mur de Berlin en 1989, une des pédiatres de l’étude précédente, Erika von Mutius, avait comparé les deux populations séparées à l’époque par le mur.

À l’Est, on décrit des familles plus nombreuses, une plus grande promiscuité, davantage de chats et de chiens... et une faible couverture vaccinale.

Cette population souffrait alors de moins d’allergies qu’à l’Ouest.

La différence s’est effacée à la chute du mur.

Trop protéger les petits contre tout type d’infections les empêche de créer une immunité solide. Une étude montre que les enfants placés tôt en collectivité sont moins malades plus tard dans l’enfance. Ce type d’observation a fait dire à David Strachan, épidémiologiste fameux : « Donnez-nous aujourd’hui nos germes quotidiens...13 »

Espagne

Xavier Uriarte et J. Manuel Marín ont publié à Barcelone en 1999 une étude portant sur 314 enfants non vaccinés suivis pendant 25 ans (1975-2000). On observe dans ce groupe :

- une majorité d’accouchements naturels à la maison ou en maison de naissance,

- un allaitement prolongé,


-  pas de vaccinations,


-  l’utilisation de thérapies douces en cas 
de maladies,

- un apprentissage d’autogestion de la santé.
Les quelques maladies observées 
(7 coqueluches, 4 diphtéries, 8 rougeoles, 10 oreillons, 2 rubéoles, 1 hépatite A) n’ont laissé aucune séquelle. Les parents trouvent que leurs enfants vont très bien.

D’après les chiffres officiels des épidémiologistes, 20 % des enfants de la population générale souffrent d’allergies et d’asthme, ce pourcentage ne cessant de croître chaque année. Dans ce groupe des 314 enfants, on n’en retrouve que 3,33 %.

Nous avons donc là six à sept fois moins d’allergies chez les enfants non vaccinés.

Ces chiffres sont donc encore plus probants que ceux de Michel Odent (ce dernier n’avait étudié que des enfants avec ou sans vaccin coqueluche). Ici, il n’y a eu aucune vaccination dans le groupe étudié.

On observe en outre que les frais de santé sont réduits : pas de vaccinations (coût du vaccin et de la consultation) peu de maladies et hospitalisations courtes (le plus souvent pour des traumatismes).

États-Unis

Je cite deux observations : les Amish et l’expérience de Homefirst.

Les Amish

L’histoire de ce groupe humain remonte à l’an 1693, lors d’un schisme de l’église anabaptiste, en Suisse centrale. Beaucoup d’entre eux traversèrent l’Atlantique au début du XVIIIe siècle et s’appelèrent alors les Mennonites. Ils sont connus pour leur mode de vie simple, agricole, leur manière antique de se vêtir et leur réticence 

quant aux « bienfaits technologiques » du monde moderne.

Ils parlent des dialectes allemands ou suisses allemands.

En 2000, on en comptait 165 000 au Canada et aux États-Unis, puis 227 000 en 2008. C’est le groupe humain américain du Nord ayant le plus fort taux de natalité (6,8 enfants par famille)... ils refusent en effet en bloc avortement et contraception. Les Amish pratiquent la non-violence et refusent toute intégration à l’armée. Ils subissent parfois des pressions du monde extérieur dans les domaines du travail des enfants et de l’âge où se termine la scolarité obligatoire (ils ont leurs propres écoles, primaires seulement). Au niveau des obligations vaccinales, très sévères aux États-Unis, ils parviennent à passer entre les gouttes.

Depuis 2005, le journaliste d’investigation Dan Olmsted étudie l’épidémie d’autisme14 et ses liens avec des facteurs environnementaux, en particulier le mercure contenu dans les vaccins. En 2007, il écrit The Age of Autism, ouvrage bien sûr largement controversé par la médecine conventionnelle et vaccinatrice. Lors de son enquête chez les Amish de Pennsylvanie, il trouve quatre enfants autistes alors que, dans une population standard aux États-Unis, de même importance numérique, on aurait dû statistiquement en trouver 140. L’un de ces quatre enfants avait été exposé à un environnement chargé de métaux lourds, et les trois autres avaient été vaccinés avant d’être adoptés dans la communauté.

Dr Frank Noonan, médecin de famille dans le comté de Lancaster, Pennsylvanie, qui a travaillé dans la communauté Amish pendant un quart de siècle déclare : « Je n’ai pas vu d’autisme chez les Amish. »

HomeFirst

À Chicago, depuis les années 1970, les services médicaux HomeFirst pra- tiquent des accouchements à domicile et suivent beaucoup d’enfants non vac- cinés, l’état d’Illinois étant relativement permissif quand aux obligations vaccinales. Son directeur médical, le Dr Mayer Eisenstein15, n’a pas connaissance de cas d’autisme dans sa clientèle. Nous le citons : « Nous avons une assez grande pratique. Nous suivons au fil des ans 30 000 à 35 000 enfants (dont 15 000 nés à domicile par nos soins) et je ne pense pas que nous ayons un seul cas d’autisme chez les enfants qui n’ont jamais reçu de vaccins. Ce diagnostic est évident, il est difficile à manquer. »

Dans la clientèle de Homefirst, on ne trouve pratiquement pas non plus d’enfants asthmatiques. Le Dr Eisenstein et ses confrères pensaient d’abord que c’était grâce à l’allaitement maternel, mais ils réalisèrent plus tard que ce sont surtout les vaccinations qui entrent en jeu.

Australie

« Les enfants de Hopewood, les gosses en meilleure santé d’Australie16. »

En 1942, 85 enfants dont les mères ne pouvaient s’occuper correctement furent reçus dans une grande demeure à la campagne. Les bébés recevaient du lait de chèvre et les plus grands du lait de vache au début, remplacés plus tard par des jus de légumes et de fruits frais, qui produisaient moins de mucus. Leur alimentation était constituée de fruits, de légumes racines et de légumes verts, d’œufs, de noix, de riz, de porridge, de pain et de biscuits complets, de fruits secs, de beurre non salé, de lentilles et de soja. L’eau qu’ils buvaient était pure, exempte de chlore. Les « bonbons de Hopewood » se composaient de caroube, noix de coco, fruits secs et miel.

Le Service de Santé officiel, inquiet, exigea un jour qu’on leur donnât de la viande, mais les enfants la refusèrent. Les nutritionnistes qui analysèrent alors leur régime le trouvèrent adéquat et même supérieur au régime orthodoxe quant à la richesse en protéines, en hydrates de carbone, graisses et minéraux. On oublia la viande...

Dans ce groupe d’enfants, on ne signala aucune hospitalisation pour maladie ou opération. Aucun médicament ni aucun vaccin n’avait été administré.

Un dentiste les contrôla et trouva vingt fois moins de caries que chez les enfants de la ville. L’oto-rhino-laryngologiste n’avait jamais vu d’amygdales et de végétations aussi tranquilles, et le psychologue parla d’enfants remarquablement heureux et autonomes, malgré le fait que beaucoup d’entre eux n’avaient pas été nourris au sein ni maternés par leur mère.

Nouvelle-Zélande

Dans un livre publié par la société néo- zélandaise de réflexion sur les vaccins17 sont rapportées deux études, faites en 1992 et 1999. La bonne santé des enfants non vaccinés est claire : moins d’allergies, mais aussi moins d’otites, d’angines, de rhumes persistants, d’amygdalectomies, d’épilepsie et de troubles du comportement, l’hyperactivité en particulier.

Japon, et l’âge où l’enfant est vacciné

En 1975, le Japon décida de retarder l’âge des vaccinations à 2 ans plutôt que 2 mois, en relation avec les risques de mort subite des nourrissons attribués au vaccin de la coqueluche par des auteurs de plus en plus nombreux.

L’étude, publiée dans Pediatrics montre que les taux de mortalité infantile devinrent alors les plus bas au monde.

- de 1970 à janvier 1975, on avait indemnisé au Japon 57 cas de séquelles permanentes dont 37 morts.

Il n’existe malheureusement pas d’étude sur le suivi de ces enfants.

- de février 1975 à août 1981, alors que le vaccin était donné à 24 mois : 8 cas de séquelles permanentes dont 3 morts.

Ces chiffres nous démontrent clairement que la maturation du système immunitaire de l’enfant (qui n’est à son maximum qu’à l’âge de 5 ans), joue un grand rôle dans la possibilité de l’enfant de se défendre contre les agressions vaccinales.

Actuellement, et depuis les années 1990, le calendrier vaccinal japonais s’est « normalisé ». Nous pouvons imaginer sous quelles pressions cette décision a été prise.

Une étude à propos de l’âge où le vaccin est injecté, parue dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology, arrive aux mêmes conclusions18. Sur 11 531 enfants, on observe les résultats suivants : À l’âge de 7 ans, le nombre d’enfants asthmatiques est de moitié moins important si la première injection du vaccin contenant la valence coqueluche est retardée. Parmi les enfants vaccinés à l’âge de 2 mois, 13,8 % ont développé un asthme, chez les enfants vaccinés entre 2 et 4 mois 10,3 % et chez les enfants vaccinés après 4 mois 5,9 %.

Voilà, chers confrères, où je voulais en venir. Ne croyez pas que je veuille détruire la médecine : j'ai au contraire le sentiment de la servir. Puisse ce petit texte vous aider à réfléchir et à remettre votre pratique en question, et en particulier à retarder le plus possible l'âge des premiers vaccins, si je n'ai pas réussi à vous y faire renoncer. Il y faudra sans doute un peu de temps, mais vous y viendrez un jour. Il vaudrait mieux que cela vienne de vous, et non de la colère du peuple, si vous m'en croyez.

 

Je ne remercierai jamais assez François Berthoud pour m'avoir autorisé à recopier ses écrits. Elle dit du reste de nombreuses autres choses dans son livre, que je recommande chaudement, et présente par exemple ces schémas qui démontrent sans aucun doute possible que l'introduction des vaccins n'a nullement changé le cours des épidémies, et qu'il s'agit-là d'un terrible mensonge :

 

P.-S.

Image(s) :


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

353 réactions à cet article    


  • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 11:06

    Il y avait à la fin de mon article 4 graphiques qui montraient que les vaccins étaient arrivés quand les épidémies avaient quasiment disparu spontanément.

    Ce serait bien que le modérateur les remette en place.
    Merci.

    • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 16:34

      @doctorix
      Merci à la rédaction d’avoir rapidement corrigé.

      Ces graphiques parlent d’eux-mêmes, et on voit qu’après la vaccination anti-diphtérique, le taux de mortalité a mis plus de vingt ans à retrouver son niveau d’origine, après d’horribles pics (liés en partie à la guerre, il est vrai : mais cela montre l’importance des conditions de vie et la faible incidence du vaccin).
      Quant à la mortalité par rougeole, le graphique se passe de commentaires : le vaccin fut la mouche du coche.
      Tout ce qu’a fait le vaccin est de diminuer l’incidence de la maladie et de la décaler vers l’âge adulte, où elle est plus grave, et vers les nourrissons, les mères vaccinées (et donc mal immunisées) n’ayant plus d’immunité solide à transmettre : c’est une bombe sanitaire en gestation.

    • files_walQer files_walQer 5 janvier 2018 11:22

      @doctorix


      Il semble que l’obligation vaccinale ne tient pas.


    • Francis, agnotologue JL 5 janvier 2018 11:57

      @files_walQer
       
       vous avez raison. Mais ce n’est pas aussi simple que ça : discrimination, c’est un mot qui vous dit quelque chose ?


    • Eric F Eric F 5 janvier 2018 12:34

      @doctorix
      Concernant le cas de la diphtérie, on peut quand même considérer que le laps de temps nécessaire pour que toute la population soit vaccinée est assez long, et que des épidémies peuvent survenir entretemps, c’est pourquoi à mes yeux ce sont plutôt les 3 autres courbes qui mettent davantage en cause l’apport de l’obligation de vacciner.



    • Dr Destouches Dr Mengele 4 janvier 2018 11:30

      Il est bon de préciser que la coqueluche peut avoir une évolution prolongée et invalidante ;mais est rapidement améliorée par de fortes doses de vitamine C


      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 12:57

        @Dr Mengele

        je suis mort de rire.


      • njama njama 4 janvier 2018 15:23

        @Dr Mengele
        bonjour
        je vous ai répondu dans l’article de Nicole Delepine « Sécurité vaccinale, un leurre ?... »


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 janvier 2018 20:55

        @foufouille
        Vous rigolerez moins en lisant la liste des adjuvants qu’on vous fourgue d’office avec vos vaccins ... Cherchez bien dans la liste les vaccins que vous utilisez, et bon appétit ! 


      • MERLIN MERLIN 4 janvier 2018 12:31

        Pas prés de voir ce genre d’études sur BFMTV.........
        Gravissime et abject les 11 vaccins obligatoires, criminels.......


        • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2018 01:21

          @MERLIN
          Si on veut rire un bon coup, on peut toujours lire les propos tenus par Macron (celui qui a nommé Buzyn), il y a tout juste six mois, à propos des libertés : pas à dire, il cause bien. Mais il marche beaucoup moins vite.

          « Le premier principe doit être la recherche d’une liberté forte. .. Notre devoir est d’émanciper nos concitoyens. C’est-à-dire leur permettre de ne pas subir leur vie mais bien d’être en situation de la choisir. De pouvoir « faire » là où trop souvent nos règles entravent au prétexte de protéger. Je crois à cet esprit des Lumières qui fait que notre objectif à la fin est bien l’autonomie de l’homme libre, conscient et critique.

          La liberté forte, c’est la liberté de choisir sa vie. Car la liberté est ce qui réconcilie liberté et égalité, justice et efficacité. La liberté d’expérimenter, mais aussi la liberté de se tromper sont des libertés qui restent à construire…. Donner en revanche à l’administration des pouvoirs illimités sur la vie des personnes, sans aucune discrimination, n’a aucun sens, ni en termes de principes ni en termes d’efficacité.

          Ce que nous avons à accomplir, c’est une véritable révolution. Voici plus de 30 ans que nous nous accommodons d’un double discours, les grands principes d’un côté, Le langage politique de l’autre, et entre les deux rien, le néant des réalisations caché par l’accumulation des lois et réglementations de toutes sortes. »

          Président E. Macron, Congrès de Versailles, 3 juillet 2017

          J’ai toujours pensé qu’il se foutait du monde, mais là, il atteint des sommets.


        • vesjem vesjem 5 janvier 2018 10:26

          @doctorix
          là, il ne devait penser qu’à la suppression du droit des travailleurs, une de ses obcessions
          merci pour cet article très clair ; je vais le faire suivre à mes amis


        • clostra 5 janvier 2018 21:07

          @doctorix
          Le problème - car Macron le dit et redit ... - dans la cas présent est l’extrême faiblesse des contre-pouvoirs, pourtant ils existent mais je vous laisse juge : les mutuelles, les vraies mutuelles, c’est nous, c’est vous, enfin, c’était nous maintenant c’est votre patron à parfois plus de 50%. La sécu c’était nous, maintenant c’est ... les plus riches (qui peuvent se dispenser de vacciner leurs enfants par un bon réseau) qui paient les cotisations que payaient les salariés, maintenant dans la CSG, les retraités qui n’ont rien à dire tant ils sont les plus malades, mais pourraient dire leur mot quant à la liberté de se faire vacciner ou non contre la grippe de l’année précédente (entendu aujourd’hui de Mme Buzyn qui est favorable à la rendre obligatoire), ce qui augmenterait sans doute leur pouvoir d’achat, bien que ce soit secondaire face aux valeurs des Droits Humains à disposer de son corps ...

          Quelque part nous sommes dépossédés, de nouveau, malgré les efforts de la génération 68 qui a voulu prendre en main sa santé. Ce qui permet tout de même des avancées - qui semblent vouloir reculer, parfois les jeunes savent mieux que les anciens, c’est bien connu ! - comme le Droit des Patients, désormais bien relatif.

          C’est la dictature.


        • njama njama 6 janvier 2018 00:38

          @clostra
          oui c’est la dictature, mais que partielle car c’est plus facile de s’en prendre à des nourrissons qu’à des ados et des adultes ...


        • clostra 6 janvier 2018 10:28

          @njama
          Oui bien sûr ! Il doit y avoir une juste mesure entre l’appartenance à une famille et l’appartenance à un pays, une nation. Toutes ces dépossessions successives « soft » parce que le décryptage n’est pas facile, sont un détricotage des fondements d’une civilisation. Pourquoi aurions-nous à nous soumettre à d’autres « règles » que celles de notre devise ? pourquoi Liberté ne serait pas une valeur commune européenne ?

          Déjà en trouvant « aller de soi » que ce soit un médecin à la tête de la Santé, c’est transformer la Santé en Maladie, la considérer comme telle.

          L’incidieux est financier dans le cas présent. La Sécurité Sociale, les mutuelles sont un acquis de beaucoup de civilisation sur le principe de la « tontine », de la solidarité.

          Que va-t-il se passer dans le cas présent des vaccinations, des accidents vaccinatoires dont on ne sait pas trop s’ils seront une confirmation darwinienne (meurt ceux qui seraient mort de la maladie contre laquelle on les a vaccinés) ou néodarwinienne (meurt ceux qui sont inadaptés à une nouvelle civilisation).

          Comme il n’existe aucun contre-pouvoir face à un médecin-e « qui-sait », que comme les chômeurs actuellement et pire maintenant que le salarié ne paie plus ses cotisations de chômage mais l’Etat en régime présidentiel, cette obligation vaccinale qui va, les anciens le savent qui ont failli perdre un enfant ou ont un enfant très gravement épileptique à la suite d’une vaccination, par exemple, l’Etat SAIT qu’il va avoir à gérer des plaintes (rappelons que ces mêmes sont tellement sûrs de leur détermination à vacciner ces très jeunes bébés qu’il dit que allons-y et voyons. Sauf qu’on a déjà vu, que cet engrenage n’est pas nouveau et que depuis plus de 40 ans, pour entrer en crèche les bébés doivent être vaccinés ... sauf exceptions (suite à accident vaccinal).

          Pas de contre-pouvoir des usagers, pourtant une association les regroupe, qui n’est d’ailleurs pas celle qui a oeuvré la première pour le Droit des Usagers de la Santé, les mutuelles ce n’est plus nous (enfin si les retraités paient plein pot, bonjour la Solidarité !), la sécu non plus ET les assurances sont obligatoires. Où va donc piocher l’Etat responsable, les millions d’euros qui vont être exigés chaque fois qu’il y aura un accident vaccinal avéré ? Ce seront NOS assurances constituées de NOS cotisations obligatoires.

          Voilà ce que je propose :

          Chaque parent(s) fait signer au médecin qui vaccine, un papier sur lequel est écrit et signé s’il est ou non d’accord avec ce type de vaccination. Un texte que pourrait pondre cette association qui regroupe toutes les associations d’usagers de la santé, fixe un montant d’indemnités en cas d’accident vaccinal, un montant conséquent (1 milliard par exemple) dont moitié va aux parents, l’autre moitié pour des recherches non invasives sur la vaccination.

          Voilà qui devrait calmer les ardeurs vaccinales. Quant à l’impact sur nos cotisation d’Assurance, il faudra l’exiger.


        • clostra 6 janvier 2018 12:29

          @njama
          On est vraiment en droit de s’interroger sur l’absence dans le débat de cette fameuse association regroupant 70 associations d’usagers de la santé* dont l’AFM - qui subventionne un groupe d’étude sur la myofascite à macrophages https://fr.wikipedia.org/wiki/Myofasciite_%C3%A0_macrophages&nbsp ; - dont le sigle le plus connu (la CISE Collectif Interassociatif sur la Santé) n’apparaît pas dans les recherches QWant, créé il y a 20 ans, transformé depuis peu en

          FRANCE ASSO SANTE http://france-assos-sante.org/qui-sommes-nous

          ou LE GRAND SILENCE DE FRANCE ASSO SANTE

          Remarque supplémentaire sur le système de vase communicant dans le financement : tous les vases n’ont pas la même valeur, ne vous y trompez pas : cherchez plutôt à la manière dont on examine les devinettes d’images d’Epinal, où se cachent le financement, si vous êtes concernés, qui va en tirer profit sans se faire voir, ce qui subsiste de la Liberté de choisir.

          * ces 70 associatins d’usagers de la santé bénéficient d’un agrément du ministère de la Santé, ce qui tempère - singulièrement - le fait que ces associations ne doivent pas être financées notamment par des laboratoires pharmaceutiques etc donc : qui les financent ? certaines par des dons, regardons-y bien


        • clostra 7 janvier 2018 12:39

          @clostra

          Bonjour Charlie !

          désolée d’envahir la première page, je n’ai pas accès à la dernière au point que je crains un blacklistage qui me donne envie de m’adonner à une théorie du complot, une fois n’est pas coutume.

          quelques morts qui ne terniront pas trop les statistiques d’absentéismes dans les sociétés, les autres qui - espérons-le quand même - les feront également diminuer.

          je vais plus loin : cette fois en lien avec le chômage car parfois, il y a des réactions croisées. En Allemagne, si peu de chômage ! - les mamans d’enfants sont très mal vues de travailler donc pourquoi feraient-elles vacciner de façon aussi aspécifique ces nourrissons qui n’entreront pas en crèche ? - pourquoi également feraient-elles partie des demandeurs d’emploi ?

          Si vous voyez où je veux en venir sur l’incitation à ne pas travailler et à sortir donc des statistiques du chômage. Ce qui, en plus des « riches » dont les femmes n’ont pas besoin de travailler surtout si leurs enfants risqueraient d’y passer à cause de cette absurde obligation vaccinale.

          Tout le monde sait que l’école maternelle n’est pas obligatoire (sauf pour les « pauvres » suffisamment mal instruits ... néanmoins coûteux pour la société du fait qu’il faut des maîtresses, des maîtres, des locaux, si chers à la collectivité locale d’ailleurs qui voit fondre ses budgets municipaux, communaux.

          Cette vaccination obligatoire, cette contestation contre cette obligation ne seraient que calculs pour faire baisser le chômage (en France on a beaucoup d’enfants en bas âge, mieux qu’en Allemagne !) radicalement, supprimer des classes de maternelle.

          Chapeau !

          Merci Charlie !


        • clostra 7 janvier 2018 16:44

          @clostra
          zut j’ai encore loupé ma crise de paranoïa ! (en ayant désactivé les javascripts)


        • foufouille foufouille 4 janvier 2018 12:59

          il faut rappeler que le respirianisme permet de tout guérir comme une forte dose de 20g de chlorure de magnésium pendant 15 jours.


          • Armelle Armelle 4 janvier 2018 16:41

            @foufouille
            « Permet de tout guérir....comme une forte dose de 20g de chlorure de magnésium pendant 15 jours »
            Vous êtes sérieux Foufouille ?


          • foufouille foufouille 4 janvier 2018 16:58

            @Armelle

            non mais mais c’est une affirmation sérieuse de beaucoup d’antivax.


          • gaijin gaijin 4 janvier 2018 18:00

            @foufouille
            « non mais mais c’est une affirmation sérieuse de beaucoup d’antivax. »
            ah bon ?
            et ça change quoi au problème des vaccins ?
            a part tenter de décrédibiliser le discours vous faites quoi ?
            rien mais c’est votre seule technique quel que ce soit le sujet sur lequel vous intervenez ..........



            • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 14:18

              @foufouille
              Voilà des arguments que je pourrais surement réfuter si seulement ils étaient accessibles : ils sont « not found ».


            • foufouille foufouille 4 janvier 2018 14:23

              @doctorix

              ce qui s’appelle des rétractations, je te rassure, il fait un nouvel essai à 5000$ la publication.


            • popov 4 janvier 2018 18:32

              @doctorix


              Pour le premier lien, il faut retirer la virgule qui s’y est glissée.

              Pour le second, je n’ai pas pu trouver ce qui cloche.

            • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 20:23

              @popov
              Ce que je ne comprends pas, c’est que c’est foufouille qui publie cette étude, alors qu’elle va à l’encontre de ce qu’il professe.

              Mais foufouille est une énigme pour la science.

            • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2018 19:31

              @Seudo
              En ce qui concerne les médications utilisés par les vaccinés par rapport au non-vaccinés, l’étude montre ceci :

              Allergies : 20 / 1,2% : soit 18 fois plus chez les vaccinés.
              Antibiotiques : 30,8 / 15,4%  soit x 2.
              Antipyrétiques : 90,7 / 60,8%   soit x 1,5
              Pose d’aérateurs trans-tympanniques (ou yo-yos) : 3 / 0,4%   soit x 7,5
              Contre les troubles de l’attention : 1,7/1,2%   soit x1,4
              Anti-épileptiques : 1 / 0,4,   soit x 2,5
              Visites aux urgences ; 9,5 / 9%  soit la même chose (5% de plus quand même).
              Visite chez le médecin l’année précédente : 36 /16%  soit x 2,25 (ben tiens !)
              Une nuit à l’hôpital : 19,8 / 12,3%   soit x 1,65

              Et on se demande pourquoi ces enfants, si bien protégés par les vaccins, doivent prendre tellement plus de médicaments, voir si souvent le médecin, et nécessitent tellement plus d’hospitalisations.
              C’était bien la peine...

            • JBL1960 JBL1960 4 janvier 2018 14:05

              @ Doctorix = Je le mets en section commentaire des billets dont vous êtes l’auteur sur mon blog REFUSER l’obligation vaccinale et sa suite et je tire l’œil à Voltigeur du site Les Moutons Enragés qui relaie ce dossier. Je vous précise que la vidéo très intéressante sur le sujet du 06/12/17 a été supprimée aussi bien chez moi que sur Alter Info, donc les pressions sont fortes pour enrayer la ré-information.

              Je me suis pour ma part, et une fois de plus, interrogée sur l’utilité de la vaccination à la suite du décès d’un jeune homme le 2/01/2018 d’une méningite fulminante alors que l’an dernier il y avait eu à Dijon une campagne de vaccination contre la méningite.

              Vous dénoncez la folie d’un Système, bien qu’à bout de souffle, qui n’est pas prêt de s’arrêter sauf si nous décidons, par exemple, de faire de 2018 l’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective.
              Sans doute rêve-je, mais non seulement je ne suis pas toute seule, mais mieux n’est-ce pas préférable à ces dormeurs debout EN MARCHE vers je ne sais où ? Me gourre-je ?


              • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 14:25

                @JBL1960
                On nous montera en épingle deux ou trois fois par an des méningites et des rougeoles qui ont mal tourné, probablement parce que mal soignées. Il faut s’y attendre.

                Mais les dix morts de rougeole en dix ans de la mère Buzyn (dont 7 déficits immunitaires qui auraient pu tout aussi bien mourir d’autre chose) feront toujours pâle figure ne serait-ce qu’en face des 2250 morts de MSN en dix ans qui auraient pu être évitées rien qu’en France par l’abstinence vaccinale. Et les MSN ne sont qu’une petite partie du tableau des dégâts vaccinaux.
                Madame Buzyn devrait retrouver le sens du ridicule et de l’obscénité.

              • acetrip 4 janvier 2018 16:10

                @doctorix
                madame buzyn:c’est sans danger !

                cf laurence oliver dans marathon man !

              • njama njama 4 janvier 2018 14:38

                Bonjour doctorix

                Si des médecins vous lisent, il est bon de leur rappeler que si la nouvelle loi d’obligations vaccinales que j’appelle en raccourci loi Buzyn, va obliger les parents d’ENFANTS NÉS APRÈS LE 1er JANVIER 2018 (détail important à rappeler, car les médias entretiennent la confusion que tous les enfants y seraient désormais obligés) à s’y conformer, pour dans les mois qui viennent avoir une admission en crèche, puis ensuite en école maternelle, ou animations collectives, elles ne s’imposent nullement aux professionnels de santé « susceptibles » de vacciner ... dont en première ligne les généralistes et pédiatres ...

                Je connais déjà quelques médecins qui dès ce 1er janvier ont renoncé d’une manière générale à vacciner ... en disant à leurs patients d’aller chercher meilleure fortune ailleurs pour ce genre d’actes (suspects) qui ne sont en aucun cas des soins de santé

                En espérant que bien d’autres confrères se joindront à cet acte de résistance passive qui les mettront à l’abri des foudres du conseil de l’ordre
                 smiley


                • njama njama 4 janvier 2018 14:45

                  @ doctorix

                  J’anticipe peut-être (?), mais le code de déontologie médicale n’est aucunement lié à ma connaissance à des objectifs (politiques) de santé publique ...

                  Les médecins seraient-ils des préposés de l’État, des agents du ministère de la santé, astreints à « devoir de réserve », à avoir le doigt sur la couture du pantalon comme de bons petits soldats  ?

                  Il me paraît bon de rappeler que (sauf erreur de ma part) les médecins ont (encore) les mains libres...
                  comprenne qui peut smiley


                • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 14:50

                  @njama

                  Il y en a beaucoup plus qu’on ne croit, de ces médecins honnêtes mais qui n’osent pas parler.

                  Personne ne peut obliger un médecin à pratiquer un acte qu’il juge à juste titre contraire à sa morale, à son éthique, et à l’intérêt de son patient. Pas même le Conseil de l’Ordre.
                  Je souhaite que ces médecins qui ne veulent plus être les dealers d’un lobby vaccinaliste qui a tout d’une secte mafieuse se regroupent au niveau national pour manifester leur désaccord.
                  Je crois qu’il existe déjà quelques groupes qui se sont formés.
                  Leurs raisons ne sont pas forcément les miennes, mais ces groupes existent.

                • njama njama 4 janvier 2018 14:57

                  pour que le refus de soins serait constitué , encore faudrait-il des conditions épidémiologiques « avérées » ...
                  existent-elles seulement ?
                  hors de quelques vieux tiroirs dans le ministère de la santé, il semblerait que non ...

                  de même que le consentement libre et éclairé de la personne ... (Article L.1111-4 du code de la santé publique ...)

                  La charge de la preuve revenant à l’accusation (en droit français), il y aurait dans les circonstances actuelles beaucoup matière à s’amuser à voir le ministère gesticuler à tenter de nous en fournir la démonstration, quelle que soit les 11 obligations vaccinales concernées ...


                • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 15:37

                  @Sharpshooter - Snoopy86
                  Il vaut mieux faire une bonne chose avec de mauvaises raisons qu’une mauvaise chose avec de bonnes.


                • popov 4 janvier 2018 16:01

                  @Sharpshooter - Snoopy86

                   
                  C’est le moins qu’on puisse dire
                   
                  Quelles sont ces raisons ?

                • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 17:09

                  @Sharpshooter - Snoopy86
                  La chose qu’ils ont à craindre est la réduction de leur chiffre d’affaire. 12% pour un généraliste, 33% pour un pédiatre.

                  Et on peut éventuellement les comprendre.
                  Les médecins qui pensent comme moi sont loin d’être rares. Ce qui est rare est qu’ils osent s’exprimer, ou renoncer au pactole.

                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 janvier 2018 20:31

                  @Sharpshooter - Snoopy86
                  Je crois que vous ne mesurez pas bien ce que pense l’opinion publique des Big Pharma... La défiance est déjà lourdement installée vis- à - vis de certains médicaments.


                  Donnez-vous la peine de lire la liste des contre indications à ce médicament anti cholestérol, un parmi tant d’autres. Vous serez bien aimable de me dire ensuite quelles sont les fonctions qui ne sont pas atteintes ?
                  Je parle là d’un médicament que les patients utilisent à vie.
                  Enfin, ... ce qui va leur rester de vie...

                • l’alsacien 4 janvier 2018 15:03

                  Merci Doctorix de consacrer du temps et de l’énergie pour contrer la propagande diffusée par les médias dominants.

                  Parlons de la dictature vaccinale : quelque chose qu’on nous impose sans nous demander notre avis.

                  C’est de notre choix de disposer de notre corps dont il est question. Droit de choisir sa thérapeutique et sa prévention.

                  Les vaccinations nous sont imposées et il est difficile d’y échapper.

                   


                  • l’alsacien 4 janvier 2018 15:55

                    @l’alsacien

                    Les populations ont servi de cobaye (à leur insu). Ceci est décrit, par exemple, dans le livre

                    ‘’Au nom de la science’’ de Andrew Goliszek. (pour tester les armes chimiques , bactériologiques, nucléaires mais aussi médicaments et vaccins)



                  • l’alsacien 4 janvier 2018 15:58

                    @l’alsacien

                    Nos ‘’autorités’’ disent faire des choix pour le bien-être de la population.

                    Bien sûr les vaccinations sont mises en avant, mais…

                    Il y a quelques années on avait entendu parler de la loi REACH

                    https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/reglementation-reach

                    Il est question aussi de la santé de la population. Curieusement on n’en entend plus parler.

                    Vaccination : bien-être de la population ou santé financière des fabricants de vaccins (et des actionnaires) ?

                    "...Bienvenue dans le Capital de RHÔNE-POULENC. Quand Rhône-Poulenc vaccine 20 personnes par seconde dans le monde, c’est bien pour les actionnaires..." Le progrès (Lyon), publicité.’’

                    https://www.infovaccinsfrance.org/infos/aspect-financier/

                    Les produits chimiques nocifs, ce n’est pas si grave que ça ! Il suffit de nier leur nocivité ou attendre qu’on ne puisse plus cacher les morts (amiante) pour les interdire.


                  • l’alsacien 4 janvier 2018 16:03

                    @l’alsacien

                    On ne peut plus faire confiance à ceux qui prennent des décisions : ministre de la santé ou autres.

                    Que risquent nos décideurs ?

                    On a eu droit au ’’responsable mais pas coupable’’, dans l’affaire du sang contaminé.

                    S’il y avait un procès ?

                    Comme pour l’amiante on aurait un non-lieu ;

                    https://www.politis.fr/articles/2017/10/amiante-le-scandale-du-non-lieu-se-confirme-37830/

                    Ces gens de pouvoir savent se protéger.

                    Et la justice là-dedans ?

                    https://www.youtube.com/watch?v=aTlaW8arZNw

                    Selon que vous serez puissant ou misérable…


                  • cevennevive cevennevive 4 janvier 2018 15:06

                    Bonjour doctorix,


                    Toujours fidèle au poste. Merci !

                    A propos des Médecins qui ne voudraient pas vacciner, avez-vous vu que cette année, l’on pouvait se faire vacciner contre la grippe par son pharmacien préféré ?

                    Ne pourrait-on pas penser qu’un jour ce soit le cas pour nos petits descendants ?

                    Eh ben, on n’est pas au bout de nos peines ! A la fois juge et partie...

                    A propos de déontologie, de chirurgie et de médecine, avez-vous eu connaissance de ce témoignage, passé sur « les moutons enragés » d’un père (dentiste) ayant perdu son fils pour mauvais diagnostic, et poursuivi par la justice pour « non assistance à personne en danger » ?

                    Bien à vous.


                    • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 15:22

                      @cevennevive
                      Quand les pharmaciens refuseront, eux aussi, on pourra toujours faire appel aux plombiers.

                      Et non, je n’ai pas vu ce témoignage. Pouvez-vous donner un lien ?

                    • cevennevive cevennevive 4 janvier 2018 15:53

                      @doctorix


                      Eh bien je ne le trouve plus ! Je viens de parcourir tous les articles des moutons enragés depuis le 23 décembre (il a dû paraître le 24 ou le 25)... Bizarre.

                      Le petit garçon, atteint d’un cancer des os (à la jambe) a tout d’abord été soigné dans l’unité des docteur DELEPINE mari et femme. Il a bénéficié d’une belle rémission de son mal. 

                      Puis, à la fermeture de cette unité (en Bretagne semble-t-il), comme il semblait rechuter, son père l’a fait soigner dans un autre établissement où il était de plus en plus mal, avec un processus très rigide et une chimio délétère. Il ne pouvait plus marcher.

                      Devant cela, le père a fait arrêter les soins. Et a été mis en examen pour non assistance à personne en danger.

                      Je n’ai pas noté, hélas, le nom de ce père dentiste.

                      Curieux tout de même que cette vidéo ait disparu...


                    • popov 4 janvier 2018 16:09

                      @doctorix

                       
                      on pourra toujours faire appel aux plombiers.
                       
                      Pour ceux qui ont le nez qui coule en permanence, ce serait peut-être une bonne idée.

                      Blague à part, je n’ai pas encore d’avis définitif pour ou contre les vaccins mais je penche plutôt du côté contre.

                    • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 16:25

                      @cevennevive
                      J’ai retrouvé toute l’histoire. Le Dr Delepine a perdu sa bataille contre les protocoles bidons et horriblement co^teux, mais continue son combat.


                    • cevennevive cevennevive 4 janvier 2018 16:40

                      @doctorix

                      Merci doctorix.

                      Mais il y a tout de même des puissances occultes qui ont fait disparaître des Moutons Enragés la vidéo où le père de l’enfant racontait cette histoire...


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 janvier 2018 20:42

                      @popov
                      Voici la liste des adjuvats, paraît-il, indispensables pour booster les fameux vaccins. ..

                      Ils peuvent contenir des choses étonnantes, du caoutchouc, par exemple, ou des antibiotiques. Paraît qu’il faut éviter les antibiotiques, ben là, c’est automatique, et on ne vous le dira pas.

                      Ils peuvent contenir aussi, de l’albumine, ce qui va provoquer un œdème carabiné chez les personnes allergiques aux oeufs... .

                      Demandez autour de vous si, avant de les vacciner, on demande aux patients s’ils ont des allergies, au caoutchouc ou aux oeufs ?



                    • cevennevive cevennevive 4 janvier 2018 15:12

                      Snoopy et foufouille,


                      Vous êtes certainement vaccinés tous les deux.

                      Cela, hélas, nous montre à quel point peuvent être hasardeux et nocifs les vaccins sur certaines personnes.

                      Peut-être devriez-vous en ajouter quelques-uns puisque vous vous en trouvez bien.


                      • cevennevive cevennevive 4 janvier 2018 15:25

                        @Sharpshooter - Snoopy86

                        Y en aurait-il un, je le refuserais.

                        Cependant, si ce vaccin existait, il rapporterait gros aux laboratoires, car cette maladie n’est pas seulement l’apanage des ménauposées, mais aussi de la plupart des individus, mâles ou femelles.


                      • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 15:31

                        @cevennevive
                        Je propose même qu’il reçoive ces vaccins dans les mêmes conditions que les enfants dont il approuve la vaccination de masse, c’est-à-dire en fonction de son poids.

                        Sachant qu’un bébé vaccinable pèse 6 kilos à deux mois, et qu’a vue de nez snoopy en pèse une centaine, il faut donc, pour lui, multiplier les doses par 16.
                        Ainsi, c’est avec joie qu’il acceptera de recevoir 16 doses de chacun des onze vaccins obligatoires, et 16 doses de chacun des rappels.
                        Soit environ 300 à 400 doses. Près d’un demi-litre de soupe purulente et chargée de toxiques.
                        Pas de problème, puisque les vaccins sont sans danger, hein, snoopy ?
                        Il faut assumer ses choix et aller au bout de ses opinions.


                      • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 16:05

                        @Sharpshooter - Snoopy86
                        Si un connard de votre genre a pu trouver mon nom, le Conseil de l’Ordre l’a certainement trouvé aussi.

                        S’il ne me cherche pas de poux dans la tête, c’est soit qu’il approuve ma démarche, soit qu’il estime que ma radiation ferait plus de mal à la cause vaccinaliste que le fait de fermer les yeux.
                        La seule chose qu’un président de Conseil de l’Ordre m’ait dite en 9 ans est :
                        « Vous avez raison : on vaccine trop et trop tôt. Mais soyez plus modéré ».
                        Je vous signale que c’est ma retraite qui est un complément très agréable à mon activité de généraliste, qui reste inchangée, et non l’inverse.
                        Pour le reste, c’est vrai : je prends des risques.
                        Tandis que vous n’en prenez aucun, sauf celui de brûler en enfer avec la mère Buzyn...

                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 17:14

                        @cevennevive

                        uniquement une fois en 86. mais avant, j’ai choppé toutes gentilles maladies ROR, malade un mois à chaque fois. plus de trois mois pour la coqueluche. chez les culs terreux, les médecins ne te poussent pas à te faire vacciner.

                        mais comme j’ai pas envie de choper certaines maladies potentiellement mortelles et vu que je n’ai plus de rate, une bonne vaccination s’impose.


                      • Armelle Armelle 4 janvier 2018 17:20

                        @cevennevive bonjour,
                        ...Et manifestement avec une belle concentration ici sur Agoravox !!!
                        C’est « amusant », Doctorix ( je le salue) est médecin, n’a également plus 20 ans si je ne m’abuse, a par conséquent bien roulé sa bosse, et on voit des « badabeux » qui débarquent là avec leurs convictions d’amateurs du dimanche !!!
                        Dans bcp de professions, il est considéré que le sujet atteint un niveau d’expertise au bout de 30 ans d’exercice, c’est dire la fabuleuse crédibilité que l’on peut accorder à ces fameux amateurs du dimanche qui assènent leurs âneries ici...
                        Les gens lisent tout et n’importe quoi sur internet mais surtout n’ont pas les outils pour interpréter et analyser les informations techniques qui ne sont pas de leur compétence !!!
                        Je suppose que Foufouille notre comptable patenté (comme moi je suis chirurgienne d’ailleurs vu ce que j’ai pu lire ici des âneries qu’il balance dans un domaine dont il est censé être expert ; On lui pose une question en novembre 2017 et il vous répond en 1975 !!! convaincu que rien a changé ), serait sans doute disposé à se faire opérer par @Sharpshooter - Snoopy86, lequel semble en connaître un rayon sur la médecine !!! C’est facile de sous traiter à google mais ce n’est que rarement efficacesi ce n’est pour savoir comment faire un excellent oeuf au plat !!!
                        Cette pathologie ne se soigne pas, elle est congénitale, les neurones sont peut être présents mais en revanche les synapses sont absents !!! ...Un vaccin ne peut exister pour ça !!!.
                        Bonne soirée


                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 17:25

                        @Sharpshooter - Snoopy86

                        la radiation est le rêve du doctor X Pierre Henri.

                        cela lui permettrait de quitter la Charente pour soigner la polio au Gabon et obtenir le Nobel de médecine. il serait reconnu comme un dieu en Afrique ........


                      • Shaw-Shaw Shawford 4 janvier 2018 17:33

                        @Sharpshooter - Snoopy86

                        Salut Snoop, bonne année !

                        Je souhaite surtout les meilleurs vœux à ton porte feuille d’actions chez Sanofi et autres œuvres de bienfaisance que tu ne dois pas manquer d’avoir, n’est-ce pas !? ^^

                         smiley


                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 17:50

                        @Armelle

                        la seule chose qu’a lu doctor x, ce sont des infos antivax bidonnées.

                        sur internet et agoranet, tu as des cours de ce que tu veut mais pour comprendre, il faut les bases que tu peut trouver aussi. biologie -> IFSI en ligne -> UMVF.

                        c’est ce que tout le monde fait quand on en a marre de consulter des doctor X qui ne savent pas lire une radio, prétendent que ça sert à rien le colon, etc.

                        la médecine est extrêmement compliquée mais il faut commencer par accepter les cours des profs de médecine qui exercent vraiment et pas les délires des vieux débris ou charlatans avec des théories fumeuses non prouvées.


                      • Armelle Armelle 4 janvier 2018 18:01

                        @Sharpshooter - Snoopy86
                        Bah à choisir, en matière de médecine, je préfère écouter Doctorix, plutôt qu’un individu lambda qui aura lu et peut être mal interprété une bafouille sur internet, lequel semble devenir un véritable foutoir entre le vrai et le faux !!!
                        Moi je suis pragmatique, et en l’occurrence, je ne vois pas bien quel serait l’intérêt de Doctorix, alors que celui de ses contradicteurs est parfaitement clair !!! Déjà pour moi, dans le monde d’enfoirés dans lequel on vit, c’est le premier critère à retenir !!!
                        Le reste est indiscutablement du langage technique seulement et uniquement déchiffrable par des « sachants » que la plupart des gens ici ne sont pas
                        Heu sinon, mon « immense lucidité » me souffle chaque jour que mon père ne serait pas décédé s’il avait refusé une saloperie de vaccination, et c’est indiscutable, je peux même vous donner les cordonnées du professeur qui l’a suivi à Foch pendant 10 ans et qui, si vous êtes gentil vous expliquera ce que vous ne savez pas...ou plutôt ce que vous croyez savoir à travers les autres (c’est pire). Désolée je ne vous ferais confiance pour rien au monde et pour quoi que ce soit...
                         smiley


                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 18:20

                        @Sharpshooter - Snoopy86

                        "Il n’a plus l’âge d’avoir peur. Et un long passé de praticien pas comme les autres qui ne fréquente guère le milieu médical. Pierre-Henri B. n’exerce qu’à temps partiel pour faire autre chose que de la médecine. Il y a une vingtaine d’années, avant la mode des énergies propres, il avait déjà mis au point un vélo électrique que commercialisait Ou*** Cy****. « Mais O*** C**** a déposé le bilan, l’aventure a tourné court. »

                        Il y a sept ans, il a enregistré une quinzaine de chansons (2), style rive gauche, dont il a signé les paroles et composé la musique. « Je n’ai pas trouvé de maison de disque mais ce n’est pas bien grave, un ami me les a mises en ligne récemment », sourit-il.

                        Il a encore bricolé, ou plutôt inventé, un système d’aération pour toilettes, un scaphandre original, la liste serait trop longue. « Mais je n’ai jamais déposé de brevet, j’ai sans doute eu tort. »"


                      • Shaw-Shaw Shawford 4 janvier 2018 18:30

                        @Sharpshooter - Snoopy86

                        6 Janvier 1910

                         smiley Si il pratique encore à un âge bien plus avancé que Jeanne Calment, tu devrais vraiment finir par l’écouter ; Snoop ! smiley smiley


                      • njama njama 4 janvier 2018 18:32

                        @foufouille
                        la seule chose qu’a lu doctor x, ce sont des infos antivax bidonnées.

                        « des infos antivax bidonnées » Mesurez-vous seulement la vacuité de vos allégations ? sauf références que vous ne donnez pas, quels titres vous donneraient-ils droit à une telle suffisance à son égard ?

                        Vous vous dérobez trop facilement derrière l’argument bien plus d’essence idéologique (théologique dans l’idée d’une médecine devenue « religion » comme le prédisait Ivan Illitch dans sa Némésis médicale), voire téléologique, bien plus que scientifique, avec votre « la médecine est extrêmement compliquée » tout en prétendant in fine (la main derrière votre dos) en maitriser mieux (?) les arcanes (que lui, et d’autres...), peut-être (?)

                        Retournez donc faire des soins nursing aux malades, impotents, sdf, migrants, et handicapés en tous genres ... vous serez là bien plus utile que vous ne l’êtes ici comme détracteur patenté par les Labos peut-être (?) ainsi ce que ce qu’il nous en semble tant vous manquez si souvent de sourcer vos allégations à l’emporte-pièce comme autant d’embardées imprévisibles contre des moulins à vent sans même l’âme admirable de Don Quichotte.

                        Votre place semble bien plus être dans un EPAHD où vous pourriez briller en prodiguant vos soins et compétences de terrain si l’on vous en croit, plutôt que dans la critique citoyenne depuis votre canapé d’articles qui n’ont d’autres modestes ambitions que de faire de la vulgarisation scientifique sur le sujet, les connaissances même chez les médecins surfant au ras des pâquerettes sans que l’on puisse leur reprocher.


                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 18:52

                        @njama

                        ce sont les seules sources qu’il donne et ne sont pas spécialistes en virologie ni immunologie.

                        quand tu cherches la vraie source, elle est différente comme pour la variole.

                        il lui reste donc à prouver ses théories en soignant la polio en afrique.

                        c’est simple, non ?

                        je ne suis pas médecin mais j’arrive à soigner quelques uns de mes problèmes de santé en lisant des vrais cours de médecine et non du charabia antivax.


                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 18:53

                        @Shawford

                        tu as guéri le cancer de tes couilles avec du boiron ?


                      • Shaw-Shaw Shawford 4 janvier 2018 19:02

                        @foufouille

                        Boiron prétend soigner ça ?


                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 19:11

                        @Shawford

                        non, ce sont ceux qui le vende ou te le prescrive le médicament magique. le chlorure de magnésium par 20g sur 15 jours, peut tout guérir. surtout ne pas boire 4l d’eau même si c’est un sel. tu n’auras pas de diarrhées violentes comme avec le médoc à avaler avant une coloscopie. c’est magique avec aucun effet cardiaque secondaire.


                      • Shaw-Shaw Shawford 4 janvier 2018 19:20

                        @foufouille

                        En tout cas ici, si y’en a bien un qu’est atteint de diarrhée verbale, qui parle à tort et à travers avec une autorité de Doyen... mais jamais dans les circonstances de la cause, et qui en plus se la joue mytho du stéthoscope, c’est bien toi !

                        En plus j’adore ton duo avec Snoop, toi t’en peux plus de continuer à nier le fait que Doctorix soit bel et bien praticien diplômé, alors que lui passe son temps à parler du même doctorix pour ses relations avec ses confrères praticiens sur le terrain.

                        Faîtes quelque chose, Laurel et Hardy, car y’a un bin’s dans votre sketch, là ! smiley ^^


                      • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 19:42

                        Marrant, cette manie de parler de moi plutôt de ce que j’écris.

                        C’est pourtant bien plus important.
                        On crie au conspi, à l’antivax, au négationniste, mais on n’apporte aucun argument pour réfuter ce que j’ai écrit. Ni de la dizaine d’articles précédemment publiés sur le sujet, ce qui fait beaucoup pour quelqu’un qui n’y connait rien...
                        Onze fois plus d’épilepsies, 6 à 10 fois plus de pneumpathies et d’asthmes, des allergies induites à la pelle, des désordres thyyroïdiens en pagaille, des diabètes comme s’il en pleuvait (3 fois plus que la normale), dix-huit fois plus de maladies auto-immunes, 4 fois plus d’autistes, ça n’intéresse personne ?
                        Et l’autre fêlé qui vient nous parler du Chlorure de Magnésium dont il ne connaît rien, du Gabon, de ses bobos divers dont tout le monde se fout mais qu’il attribue à l’abstinence vaccinale...

                      • foufouille foufouille 4 janvier 2018 20:02

                        @Shawford

                        il est médecin ton docteur knock mais pire que moi qui ne suis pas médecin.

                        j’ai connu pas mal d’abruti dans son cas par contre et je serais mort de la gangrène si je les avais écouté.

                        vas donc prendre uniquement tes 20g de chlorure de magnésium par jour pour soigner ton cancer des couilles.


                      • Shaw-Shaw Shawford 4 janvier 2018 20:14

                        @foufouille

                        On se demande bien ce que mon cancer des ieucou vient faire là sauf à t’avoir servi de prétexte pour venir justement me les casser (surtout que je t’avais pas sonné) ! smiley

                        Pour le reste, réfute le doc, point barre, est-ce que je t’empêche de vivre moi ?


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 janvier 2018 20:46

                        @foufouille
                        Miam, qu’il est content Foufouille de recevoir tous ces bons adjuvants !!
                        Bon appétit, Foufouille !



                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 janvier 2018 10:08

                        @foufouille
                        Voici les coordonnées de « l’Association E3M, d’entraide aux malades de myofasciite à macrophages. »

                        Je traduis : ce sont des gens en parfaite santé qui sont devenus des handicapés, souvent obligés de quitter leur emploi, ignorés du corps médical, à cause d’une intoxication à l’aluminium des vaccins.


                        Lisez leurs témoignages, et allez leur expliquer que les vaccins, c’est très bon pour la santé, allez courage !

                      • foufouille foufouille 5 janvier 2018 10:59

                        @Shawford

                        le cancer se soigne avec du chlorure de magnésium suivant de nombreux antivax, tu as aussi une de source qui soigne le cancer. source antivax.


                      • foufouille foufouille 5 janvier 2018 11:01

                        @Fifi Brind_acier

                        tu as prétendu que le chlorure permet de guérir cette maladie comme d’autres !


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 janvier 2018 19:09

                        @foufouille
                        Chlorure de magnésium, ignorant ! Notez bien ces informations, elles vous seront utiles quand vous ferez une intoxication à l’aluminium des vaccins que vous aimez tant.


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2018 19:09

                        @doctorix
                        Sachant qu’un bébé vaccinable pèse 6 kilos à deux mois, et qu’a vue de nez snoopy en pèse une centaine, il faut donc, pour lui, multiplier les doses par 16.


                        Tiens, depuis quand le nombre de doses est dépendant du poids de l’individu à vacciner ?



                      • Lanla 5 janvier 2018 19:34


                        Parce que vous pensez sérieusement que les spécialistes virologues et immunologues peuvent se permettre de remettre publiquement en question les vaccins sans risquer de se voir radier à vie de leurs postes ???


                      • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2018 20:36

                        @Mmarvinbear
                        Tiens, depuis quand le nombre de doses est dépendant du poids de l’individu à vacciner ?


                        Il ne l’est pas, et c’est fort dommage.
                        Mais le rapport de poids fait que la dose de toxique par kilo est bien plus élevée chez le bébé : or c’est la base de la toxicité.
                        Si les députés-crétins EM qui ont voté cette loi avaient du s’appliquer les doses/poids qu’ils exigent pour les bébés, gageons qu’il y aurait eu moins d’enthousiasme.
                        Décidément, vous donnez toujours les verges pour vous faire battre. Ce qui donne un aperçu de votre QI.

                      • pemile pemile 5 janvier 2018 20:47

                        @doctorix

                        Avec ce genre de calcul, un bébé de 6 kilos buvant 700g de lait par jour, l’adulte devrait en boire 1 fois plus, donc 11kg ?


                      • pemile pemile 5 janvier 2018 20:48

                        16 fois plus


                      • doctorix, complotiste doctorix 6 janvier 2018 12:33

                        @pemile
                        La période de croissance est très gourmande en nutriments.

                        Rien à voir avec l’adulte.
                        Par contre, la toxicité d’un poison injecté est directement en rapport avec la dose/poids.
                        Mais vous savez ça très bien.
                        Vous faites de la digression oiseuse.
                        Comme d’hab.
                        Chez moi, on dit « faire l’âne pour avoir du son ».

                      • MERLIN MERLIN 7 janvier 2018 18:43

                        @Sharpshooter - Snoopy86
                        Là vous le seriez, vacciné......
                        Non ?


                      • laudeb 29 avril 2020 15:46

                        @Sharpshooter - Snoopy86 : voyez à quoi on reconnaît un pro-vacc : à son agressivité, doublée d’insultes. Pourtant, il devrait crouler sous les preuves irréfutables, inexorables et, calmement, sereinement.
                        Alors, vous maîtrisez les premières caractéristiques, exposez les suivantes...


                      • laudeb 29 avril 2020 15:51

                        @Sharpshooter - Snoopy86 : vous gagnez combien pour bloguer pro-vacc aussi assidûment ? 


                      • njama njama 4 janvier 2018 15:32

                        @ doctorix
                        à tes confrères

                        Témoignage d’un médecin victime des vaccins : « On m’a dit que c’était psy ! »

                        Dr Bernard Izard : « Quand deux services de pharmacovigilance reconnaissent une relation entre ma maladie et les vaccins, pourquoi les médecins que j’ai consultés - douze en tout - refusent de se mettre en relation avec leurs confrères de pharmacovigilance pour discuter de mon cas, et faire avancer le problème ? »

                        (8’11) https://www.youtube.com/watch?v=ifOPWe-FAaI

                        Je ne suis pas certain que des patients ou parents d’enfants victimes de vaccins recueilleraient autant d’écoute de la part des services de pharmacovigilance, ni qu’ils pourraient les contacter eux-mêmes ...


                        • Montdragon Montdragon 4 janvier 2018 15:43

                          Si les traducteurs pouvaient faire l’effort de bien traduire carbohydrates par glucides...merci.
                          Sinon merci Docteur, ça fait des années qu’on fait des scandales pour trouver le simple vaccin trivalent obligatoire en pharmacie.


                          • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 16:20

                            @Montdragon
                            Le gouvernement avait jusqu’au mois d’Août pour obliger les labos à produire un vaccin trivalent sans aluminium, avec astreinte de 15 euros par plaignant et par jour de retard.

                            Soit, pour 3000 plaignants, 45,000 euros par jour.
                            Soit près de 7 millions d’Euros à ce jour.
                            La mesure législative n’est pas levée et la plainte suit son cours.

                          • Nicolas_M bibou1324 4 janvier 2018 15:58

                            Il y a vaccin et vaccin. Qui irait douter aujourd’hui de l’utilité du vaccin contre la rage ?


                            Maintenant parlons des vaccins contre les maladies bénignes (rougeole, oreillons, grippe, hépatite et j’en passe), qui se révèlent mortelles sur un petit pourcentage de la population. Dans les populations non vaccinées, ce sont les personnes qui ont une faible immunité, qui ont un rythme de vie dégradé (drogués, déprimés), qui en meurent essentiellement.

                            Là où il y a 100 ans les traînards du troupeaux étaient mangés par les loups, aujourd’hui avec les vaccins on sauve tout le troupeau ou presque.

                            Le hic c’est que si on est en vie aujourd’hui, c’est grâce à cette sélection naturelle. Seuls les plus forts survivaient, transmettaient les habitudes de vie et leurs gènes à leur descendance, assurant ainsi la pérennité de l’espèce. Plus besoin d’être fort me direz vous, les vaccins s’occupent de tout.

                            Pouvez vous me garantir que les vaccins seront encore disponibles dans 10 ans ? 100 ans ? 1000 ans ? Si l’intégralité d’une population a été vaccinée et que les gènes les plus faibles sont dominants génétiquement parlant, que se passera-t-il alors ?

                            • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 16:13

                              @bibou1324
                              Il est en effet très probable que si la rougeole ne tue plus, c’est parce que ses victimes déficientes ont disparu avant de pouvoir se reproduire, par sélection naturelle.

                              Et la pseudo-protection vaccinale, si peu efficace et si peu durable, est en effet un lourd handicap pour les populations à venir, qui s’affaiblissent génétiquement.
                              Mais vous devriez revoir l’histoire de Pasteur et du vaccin antirabique, votre version n’est pas conforme à la réalité.
                              C’est le mensonge n°1 de Sylvie Simon :

                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2018 01:30

                              @bibou1324


                              Pouvez vous me garantir que les vaccins seront encore disponibles dans 10 ans ? 100 ans ? 1000 ans ? Si l’intégralité d’une population a été vaccinée et que les gènes les plus faibles sont dominants génétiquement parlant, que se passera-t-il alors ?


                              Il ne faut pas voir la vaccination comme étant une procédure statique : virus et bactéries sont des êtres vivants. Tout comme nous, ils évoluent et s’adaptent, mais bien plus rapidement que nous ne le faisons.

                              Si le cocktail grippal change chaque année, c’est parce que les divers virus grippaux ont évolué et que les anciennes générations de vaccins ne sont plus assez protecteurs.

                              C’est la même chose pour les autres maladies dont nous possédons les vaccins préventifs.

                              Tant que la recherche sera présente, nous serons en mesure de produire les vaccins dont nous avons besoin.

                            • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2018 09:40

                              @Mmarvinbear
                              Sachant par exemple qu’un ml d’eau de mer contient 10 millions de virus, et que les variétés de virus se comptent en dizaines de millions, l’industrie pharmaceutique, comme la bêtise humaine, ont un bel avenir devant eux.

                              Heureusement, le Bon Dieu nous a doté d’un système immunitaire épatant, capable de s’adapter à tout si l’organisme est sain et bien nourri..
                              Comptons sur lui plutôt que sur les labos pour nous défendre, et laissons aux vaccins leur rôle de cinquième roue de la charrette et de collecteur de fonds.

                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2018 13:40

                              @doctorix

                              Sachant par exemple qu’un ml d’eau de mer contient 10 millions de virus, et que les variétés de virus se comptent en dizaines de millions, l’industrie pharmaceutique, comme la bêtise humaine, ont un bel avenir devant eux.


                              Sauf qu’une très grande majorité de ces micro-organismes ne s’intéressent pas à nous.

                              Seuls les bactéries et les virus avides de cellules humaines nous posent problèmes.

                            • njama njama 5 janvier 2018 14:19

                              @Mmarvinbear

                              Jamais personne n’est mort d’avoir bu un p’tit verre d’eau de mer ... sauf à aller le puiser dans un endroit pourri au fond d’un vieux port

                              Le sel est un excellent conservateur connu depuis des millénaires sans la moindre étude scientifique
                              et je ne vous parle même pas des vertus du sérum de Quinton qui figurait pourtant au VIDAL, bible de la médecine, ... pour ne pas froisser la susceptibilité du p’tit foufouille smiley



                            • foufouille foufouille 5 janvier 2018 14:31

                              @njama
                              tu as vu des globules rouges dans ton machin ?
                              des plaquettes ?


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 janvier 2018 14:38

                              @njama

                              Le sérum de Quinton ?

                              Sa description : 1/3 d’eau de mer coupé avec 2/3 d’eau de source.

                              Ouais, c’est de l’eau, quoi.

                              Vendu 19,90 euros le litre !

                              Bon, ok, le plasma humain a une composition proche de celle de l’eau de mer, souvenir évolutif du temps ou nous n’étions que des protozoaires.

                              Mais en quoi la boire ou l’injecter peut nous faire du bien ? En quoi ce sérum pourrait nous débarrasser de nos déchets ? Si on ne peut pas les évacuer totalement, faute d’organes assez performants, en quoi rajouter de l’eau change la donne ? Les déchets restent dans l’organisme, non ? Donc cela ne change rien...

                              Et puis cela ne change en rien le fait que la mer c’est dégueulasse.
                              Eh, les poissons baisent dedans !
                               :)

                            • pemile pemile 5 janvier 2018 15:13

                              @njama « Il est possible de remplacer la masse sanguine d’un animal par du PLASMA DE QUINTON sans troubles pour l’organisme. »

                              Plus le mensonge est gros, plus il semble vrai ? smiley


                            • njama njama 5 janvier 2018 15:38

                              @pemile

                              Si je me souviens bien, ce qui motivait au départ René Quinton était de parvenir à sauver des grands blessés pendant la guerre ... dont beaucoup malheureusement dépérir exsangues alors que leurs blessures n’étaient pas fatales ...

                              et que s’ils avaient pu être transfusés avec ce sérum marin, certainement un grand nombre d’entre eux auraient pu être tirés d’affaire ...

                              Le circulation sanguine est aussi une affaire de plomberie, de pression dans les artères car vous ne devez pas ignorer je pense que l’hypotension à un certain degré s’avère inéluctablement dommageable et fatale. Le sérum permettait d’y suppléer rapidement sans dommage pour l’organisme en raison que son PLASMA est identique physiquement, chimiquement, physiologiquement à notre milieu intérieur. Mais cela est une donnée dont vous n’avez que faire sûrement ?

                              Après je n’ai jamais prétendu que le sang puisse être remplacé intégralement par ce plasma ... mais continuez à vous moquer si ça vous fait du bien et à ne jurer idiotement que sur la transfusion sanguine tellement plus complexe et bien moins universelle d’emploi ... alors que je vous soumettais en lien un PDF de 500 pages adressé au Collège de France en 1904 sans rapport avec les divagations de Pasteur smiley


                            • pemile pemile 5 janvier 2018 17:33

                              @njama « Après je n’ai jamais prétendu que le sang puisse être remplacé intégralement par ce plasma »

                              Votre déclaration « Il est possible de remplacer la masse sanguine d’un animal par du PLASMA DE QUINTON sans troubles pour l’organisme. » est plus qu’ambigue, non ?


                            • njama njama 5 janvier 2018 18:25

                              @pemile

                              En 1897, dans le laboratoire de physiologie pathologique de Marey au Collège de France, Quinton cherche à confirmer expérimentalement sa théorie. Il souhaite substituer le milieu intérieur d’un chien par de l’eau de mer ramenée à l’isotonie (concentration saline supposée des origines)7. Le chien de 10 kg est vidé par saignée de 485 g de son sang (jusqu’à tarissement) sans précautions d’asepsie. Le réflexe cornéen est aussitôt aboli. Une injection de 532 cm3 d’eau de mer8 à 23 °C est effectuée en 11 minutes. L’animal détaché présente un abattement considérable. Le taux de globules rouges chute de plus de moitié, celui d’hémoglobine de plus d’un tiers. Trois jours après la saignée, l’animal présente une tristesse et un abattement extrêmes, l’état apparaît comme grave, la fièvre prend. Au quatrième jour, les taux de globules rouges, de globules blancs et d’hémoglobine remontent considérablement, l’animal se remet à manger. Le rétablissement est ensuite rapide. Au huitième jour, l’exubérance devient exagérée. Cet excès de vivacité s’accentue encore les jours suivants. Le chien, baptisé Sodium, vécut encore cinq ans après l’expérience avant de mourir par accident.

                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Quinton#Loi_de_constance_marine


                            • pemile pemile 5 janvier 2018 18:39

                              @njama

                              Une source plus récente qui valide et reproduit cette expérience de 1897 ?


                            • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2018 18:48

                              @njama
                              L’expérience de Sodium est extrêmement déroutante.

                              Mais elle est irréfutable.
                              485 gr de son sang, c’est plus de trois litres du nôtre, voire quatre. Sur 6 ou 7 au total.
                              Elle illustre une fois de plus notre remarquable méconnaissance des véritables pouvoirs de l’organisme.
                              Je ne sais pas quand les scientifiques apprendront la modestie et prendront conscience de leurs lacunes, mais il semble que ce ne soit pas demain la veille.
                              On s’est moqué de Quinton, on s’est moqué de Galilée, d’Hahnemann, de Semmelweiss, et maintenant on se moque de tous ceux qui disent comme moi.
                              C’est dans l’ordre des choses. Mais le temps remet toujours les choses à leur place, et les ignorants dans les poubelles de l’Histoire.

                            • pemile pemile 5 janvier 2018 18:59

                              @doctorix « Elle illustre une fois de plus notre remarquable méconnaissance des véritables pouvoirs de l’organisme »

                              Choc hémorragique à partir de 30% et sévère à 40% de perte, non ?

                              Et principalement liée à la baisse de pression, non ?


                            • doctorix, complotiste doctorix 5 janvier 2018 20:55

                              @pemile
                              si le sérum de quinton peut remplacer au moins partiellement le sang perdu, alors je dis pourquoi pas ?

                              Il y a une grave crise de donneurs dans mon département, par exemple.
                              Maintenant, il faudrait identifier ce qui différencie ce sérum du simple sérum physiologique, d’usage courant.
                              Il doit bien y en avoir une, sinon le chien n’aurait surement pas survécu.
                              La dynamisation, par exemple ? Ou les micro-constituants de l’eau de mer ? Je n’en sais rien. Mais la piste semble intéressante.


                            • pemile pemile 5 janvier 2018 21:02

                              @doctorix « il faudrait identifier ce qui différencie ce sérum du simple sérum physiologique, »

                              Pas grand chose, faite l’expérience avec votre chien ?


                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 janvier 2018 00:50

                              @njama

                              L’expérience de Sodium est extrêmement déroutante.

                              Mais elle est irréfutable.

                              Je ne vois pas en quoi cette expérience relève du miracle : plasma et eau de mer ont une composition très proche.

                              En fait, l’expérience débute avec une saignée importante : non seulement le chien perd son plasma mais aussi ses cellules sanguines, ce qui est illustré par son état de faiblesse et d’abattement général décrit.

                              Ensuite, sa situation s’améliore car sa moelle refait lentement les globules rouges et blancs qu’il a perdu. Rien d’extraordinaire sur le plan physiologique non plus.

                              Pourquoi d’ailleurs en parler ? Pour dire le « miracle » que constituerait le sérum de Quinton ?

                              L’expérience a été réalisée au XIXè siècle ! Depuis, on a mis au point le sérum physiologique actuel. Pourquoi vouloir conduire une De Dion-Bouton quand on a une Peugeot dernier cri dans la cour ?

                              J’ajouterai que ce sérum de Quinton est toujours en vente à 19,90 euros le litre quand une poche d’un litre de sérum physiologique est vendu en moyenne 5 euros...

                            • Mmarvinbear Mmarvinbear 6 janvier 2018 00:55

                              @doctorix

                              Il doit bien y en avoir une, sinon le chien n’aurait surement pas survécu.

                              Le chien a conservé la moitié de son volume de sang, donc les globules rouges et blancs qui le constituent. Ce qui explique sa survie même si selon le descriptif il a failli y passer par manque d’oxygénation de son corps et du manque de défenses immunitaires.

                              Lui apporter du sérum pour compenser a permis de maintenir sa pression sanguine mais la perte de la moitié de ses globules a failli le tuer, il a pu survivre le temps que sa moelle refasse les globules perdus.

                              Sérieux, vous ne l’avez pas deviné ?

                            • doctorix, complotiste doctorix 6 janvier 2018 01:00

                              @Mmarvinbear
                              La perfusion a eu lieu après le prélèvement, et il aurait du y avoir un collapsus après perte de plus de la moitié de son sang.

                              Mais il faut trois mois pour faire un globule rouge.
                              Il faudrait du reste savoir ce qui se serait passé avec un serum phy ordinaire.
                              Peut-être bien la même chose...

                            • pemile pemile 6 janvier 2018 10:05

                              @doctorix « Mais il faut trois mois pour faire un globule rouge. »

                              Etes vous vraiment médecin ??!!


                            • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 6 janvier 2018 10:34

                              @pemile
                              et toi tu est expert en tout ?
                              j’ai lu que ca mets de 3 a 5 jours, mais la c’est une reponse basique qui est fausse, si tu gratte un peu ici par ex
                               
                              https://www.nageurs.com/forum/natation_technique_accessoires/32486_Performan ce-et-montagne-et-globules-rouge.html
                               
                              je cite
                              "Désolé de vous contredire les gars, mais cela ne fonctionne pas comme cela. Avant d’obtenir une augmentation significative du nombre des globules rouges, il faut passer des semaines, voire des mois en altitude, et le tout à plus de 5000 mètres. En tant que savoyard je connais bien le problème, et j’ai travaillé sur ce sujet avec des confrères de l’INSEP et du CNRS.« 
                               
                              Bref si tu ne sais pas ou ne maitrse pas un sujet (et c’est mon cas ici, je n’ai pas honte de l’avouer de mon coté) alors...
                              je fais au moins l’effort d’une recherche un peu poussée avant de discréditer un interlocuteur.
                               
                              Et je suis loin d’etre parfait j’ai un caractere d’ours mal éché et j’envoie aussi chier...
                              Mais il y à un »minimum syndical" non ? qu’en pense tu ?
                               
                              a + ouam


                            • pemile pemile 6 janvier 2018 10:39

                              @Ouam « mais la c’est une reponse basique qui est fausse, si tu gratte un peu ici par ex »

                              Toujours incapable de comprendre ce que tu lis ! smiley

                              Le temps nécessaire à booster son nombre de globules rouges pour compenser un manque d’oxygène en altitude n’a rien à voir !

                              « Mais il y à un »minimum syndical » non ? qu’en pense tu ?"

                              Je constate que dans la bêtise, t’es au bien au dessus du minimum syndical !


                            • doctorix, complotiste doctorix 6 janvier 2018 10:48

                              @pemile
                              Oui, ça s’appelle un lapsus.

                              3 mois est la durée de vie d’un globule rouge.
                              Je suis heureux pour vous que vous puissiez profiter de ce lapsus pour démolir tout l’article selon la technique habituelle. Vous allez bien le monter en épingle.
                              Le harcèlement permanent peut conduire à ce type d’erreur.
                              Il est fait pour ça.
                              Mais à votre place, j’aurais honte.

                            • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 6 janvier 2018 10:56

                              @pemile
                              « Le temps nécessaire à booster son nombre de globules rouges pour compenser un manque d’oxygène en altitude n’a rien à voir ! »
                               
                              Ben si , si tu te donne la peine de réfléchir 5mn
                               
                              cette expérience démontre justement que :

                              si tu booste ton nombrede globules rouges c’est bien que tu les cree...non ?
                               
                              Et si cela mets ce temps, ca veut bien dire qu’une regénération en grand nombre est longue.
                               
                              C’est bien ce que j’ai compris dans l’explication.

                              Sinon ils se creeraient en grand nombre et d’un coup apres l’adaptation du millieu.

                              Refléchis avant de monter sur tes grand chevaux !
                               
                              Apres tu penses ce que tu veut, en fait si tu veut avoir raison...

                              Ben t’a raison !
                               
                              Voila, allez hop c’est torché pour moi smiley


                            • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 6 janvier 2018 11:05

                              @doctorix
                              et pourquoi c’est si long alors dans l’expérience démontrée par le sportif et les chercheurs
                              et que cela sort completement du gabartit des 3 ou 5 jours .
                              (la reponse m’interesse), voir le lien du dessus que j’ai mis

                              Sinon ca ne mettrai pas des mois dans des conditions particulieres (ici l’altitude)
                              mais juste le temps d’adaptation et ils secreeraient en 3 ou 5 joues d’un coup apres l’adaptation.
                              c’est ca que je ne comprends pas

                              histoire d’etre moins bete, vu que je suis une ciche en médecine


                            • pemile pemile 6 janvier 2018 11:57

                              @doctorix « Je suis heureux pour vous que vous puissiez profiter de ce lapsus pour démolir tout l’article selon la technique habituelle »

                              Procès d’intention ! Lapsus ou pas, de toute façon, cette argumentation n’a aucun sens concernant l’échange sur les chocs hémorragique et votre présentation comme « magique » de cette expérience sur un chien.


                            • pemile pemile 6 janvier 2018 12:00

                              @Ouam « Ben si , si tu te donne la peine de réfléchir 5mn »

                              Essaye encore ? Un peu plus de 5mn ?


                            • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 6 janvier 2018 12:12

                              @pemile
                              « Essaye encore ? Un peu plus de 5mn ? »
                               
                              J’attends la suivante, elle etait terrible celle ci smiley


                            • doctorix, complotiste doctorix 6 janvier 2018 12:25

                              @pemile
                              Procès d’intention !


                              Oui, je vous ai coupé l’herbe sous le pied.

                              Si l’expérience n’est pas magique, consentez-vous à l’effectuer sur vous-même, avec un prélèvement de 4 litres de sang ?
                              Moi, à 600 ml, je tombe dans les pommes..


                            • foufouille foufouille 6 janvier 2018 12:34

                              @Ouam
                              même sous oxygène, c’est bien plus long. pour l’altitude, il faut un mois pour gagner quelques performances.
                              http://www.sportsante.info/sejour-en-altitude-mode-demploi/



                            • doctorix, complotiste doctorix 6 janvier 2018 13:10

                              @foufouille
                              Et non, il n’est pas mort.

                              Les documents en attestent. Ou alors il est à la fois mort et vivant comme le chat de Schrôdinger.

                              Foufouille, j’ai pris une grave décision vous concernant.
                              Vu le peu d’intérêt de vos interventions, et parce que je ne suis pas censé me faire insulter à longueur de temps, je ne tolérerai plus votre présence sur mes articles désormais.
                              Vous serez bloqué au premier commentaire insultant ou même déplaisant.
                              La science n’y perdra rien, et l’ambiance y gagnera beaucoup.
                              Il en sera de même pour snoopy et peut-être pemile s’il ne met pas d’eau dans son vin.
                              Ce n’est pas la contradiction que je redoute, les vôtres sont assez nulles.
                              Mais vous me donnez des boutons, à moi et à bien d’autres.
                              Ce seront donc des mesures de salubrité publique.
                              Une vaccination préventive, en quelque sorte, et au moins celle-là sera efficace.
                              Il n’y aura pas d’autre avertissement.

                            • foufouille foufouille 6 janvier 2018 13:16

                              @doctorix
                              si le chien est mort car il avait une anémie sévère avec la moitié de son sang en moins.
                              c’est pareil que chez l’humain.
                              j’ai une thèse de médecine sur l’anémie chez les chiens si tu veut ............


                            • doctorix, complotiste doctorix 6 janvier 2018 14:02

                              @foufouille
                              Vous avez une faculté incroyable pour nier les faits, ce que vous pouvez à chaque intervention.

                              Ce chien était bien vivant à la fin de l’expérience, et il a survécu 5 ans avant de mourir... par accident.
                              Quinton fit une expérience encore pire :
                               Le biologiste injecta ainsi en 12 heures 6,6 kg d’eau de mer à un chien de 10 kg
                              "le chien présente le lendemain un comportement qu’il qualifiera de « remarquablement vif et gai »
                              Cela n’apporte rien à la science, sauf sur la capacité des chiens à résister à la maltraitance scientifique.

                            • foufouille foufouille 6 janvier 2018 14:30

                              @doctorix
                              http://oatao.univ-toulouse.fr/666/1/andro_666.pdf

                              page 9.
                              le volume de sang et donc de ses constituants est dilué par 2 = anémie grave ou sévère.
                              une grosse carence, etc
                              l’oxygène n’existait pas en 1897, comme la perfusion de glucose.
                              donc il est impossible que le chien ait survécu.


                            • foufouille foufouille 6 janvier 2018 15:15

                              @doctorix
                              https://www.char-fr.net/Hemodilution-par-serums-sales-a-la.html

                              par contre il a existé des méthodes abandonnées et découvertes avant lui et la transfusion sanguine.
                              mais le volume est moins élevé et le taux de décès certainement important.
                              c’était pas au programme à ton époque ?



                            • foufouille foufouille 6 janvier 2018 15:28

                              @doctorix
                              http://www.persee.fr/doc/pharm_0035-2349_2003_num_91_338_5515

                              version plus complète et toujours rien de magique et merveilleux.
                              la quantité de liquide est toujours beaucoup moins importante.


                            • Ouam (Paria statutaire non vaccinné) Ouam 7 janvier 2018 20:26

                              @foufouille
                              Salut foufouille et merci d’avoir répondu.
                               
                              Mais tu n’a pas bien compris la question qui m’interpelle
                               
                              Toi tu me parles du fait, et je le sais, la question que je pose c’est le « pourquoi » ca mets ce temps, sachant que en temps normal les globules mettent entre 3 et 5 jours.
                               
                              La il faut effectivement un facteur d’adaptation au manque d’oxygene, j’en suis concient et je le note dans les parametres.
                               
                              Le temps d’adaptatation sera p ex de x jours ou semaines (tu est d’accord avec mon raisonnement sur le temps d’adaptation ?)
                               
                              Des que le temps d’adaptation est ok, tu devrais avoir ce dévelloppement sous quelques jours des globules rouges, vu que ton organisme s’habitue, sachant que tu en a besoin, cela devrais aller vite, et bien non.
                               
                              Et ce n’est pas du tout le cas, vu que c’est tres « progressif »
                               
                              C’est cette partie la précisément cad la progressivité régulière et longue dans le temps que je ne comprend pas bien.

                              Je ne sais pas mieux comment formuler ma question .


                            • foufouille foufouille 8 janvier 2018 13:12

                              @Ouam
                              par ce que ce n’est pas prévu pour produire rapidement des globules rouges, il faut aussi du fer et un tas d’autres truc. tu en as aussi un grand nombre.
                              l’hémorragie est censé être mortelle. ce sont les plaquettes qui peuvent limité les dégats en coagulant le sang mais un trop grand nombre est mortel aussi.
                              tu peut combattre les infections avec une production importante et rapide de globules blancs mais trop est mortel aussi.

                              en schématisant grossièrement, le coeur est une pompe plus compliquée que celle d’une voiture avec des artères et veines qui distribue le liquide.
                              le tout peut se réparer dans certaines limites variable suivant les gens.
                              une durite de bagnole ne se répare pas et transporte juste du liquide de refroidissement. si tu remplace par de l’eau, la pression augmente car l’eau bout à 100°. l’eau du robinet comporte du calcaire qui bouchera encore plus le système et augmentera la pression.
                              si ta durite craque, il ne servira à presque rien de rajouter du liquide, il faut réparer la fuite.
                              le système circulatoire du sang est beaucoup plus compliqué mais c’est uniquement du sang qui est vraiment utile en cas de grosse fuite.
                              malheureusement, ce n’est pas une bagnole avec des pièces fabriquée en série et interchangeable.
                              dans le futur, nous pourront certainement stimuler la production de globules rouges ou fabriquer un équivalent. mais dans le futur.

                              certaines recherches sont en cours mais pas merveilleuses.


                            • njama njama 8 janvier 2018 14:21

                              @foufouille

                              Une autre expérience de Quinton consista à injecter directement de l’eau de mer dans l’organisme pour voir comment celui-ci gérait un apport excessif. Le biologiste injecta ainsi en 12 heures 6,6 kg d’eau de mer à un chien de 10 kg. Les reins ont filtré sans aucun problème un volume d’eau 60 fois supérieur à l’habitude (10 kg d’urine en 12 heures). Cette expérience fut reprise par le docteur Hallion, membre de l’Académie de médecine, qui administra en 11 h 40, 10,4 kg d’eau de mer à un chien de 10 kg (soit 104 % de son poids). Le déroulement de l’expérience se déroule sans aucun trouble et le chien présente le lendemain un comportement qu’il qualifiera de « remarquablement vif et gai ». Quinton cherche alors à injecter brutalement (en 90 minutes) 3,5 kg d’eau de mer à un chien de 5 kg. L’animal présente alors des troubles fonctionnels, un ralentissement cardiaque, une abolition du réflexe cornéen. Mais, au onzième jour, l’animal rétabli de lui-même présente d’après Quinton la même gaieté et la même exubérance constatées lors des expériences précédentes, qui peuvent s’expliquer tout aussi par le rétablissement lui-même.

                              ref : Wikipedia René Quinton La Loi de constance marine


                            • njama njama 8 janvier 2018 14:46

                              @foufouille

                              Pour terminer de prouver expérimentalement sa théorie marine, René Quinton cherche à tester la survie d’un globule blanc en milieu marin. Cette cellule, réputée fragile, ne survit dans aucun milieu artificiel : les liquides de l’organisme sont les seuls à pouvoir les maintenir en vie. Il constate alors, en diluant les globules blancs de nombreux organismes animaux dans de l’eau de mer, que l’ensemble de ces cellules présentent tous les signes d’une vie normale dans le liquide marin.
                              ref : Wikipedia René Quinton La Loi de constance marine

                              Les détails de ses expériences figurent dans son livre L’eau de mer, milieu organique : constance du milieu marin originel, comme milieu vital des cellules, à travers la série animale / par René Quinton,... — 1904 — , de la p. 177 à conclusions p. 187 * du PDF, ou de 165 à du livre
                               
                              * « Ainsi, l’eau de mer, substituée totalement au milieu vital de différents animaux, choisis au hasard dans toutes les classes des Vertébrés, permet la vie d’une des cellules les plus délicates de l’économie, le globule blanc, témoin par excellence du milieu vital.

                              De toutes ces expériences, il résulte en résumé que : l’eau de mer, substituée d’une façon ou d’une autre, partiellement ou totalement, au milieu vital d’un Vertébré, se comporte auprès de ses cellules (au moins relativement) comme le milieu vital lui-même. Entre l’eau de mer et le milieu vital du Vertébré (c’est-à-dire de l’organisation la plus élevée du règne animal et douée de la plus haute puissance vitale), il y a physiologiquement identité. »

                              www.vliz.be/imisdocs/publications/214765.pdf


                            • foufouille foufouille 8 janvier 2018 16:32

                              @njama
                              lis donc mes liens plus haut.
                              les globules blancs ne sont pas le plus important car tu peut en produire beaucoup mais pas les globules rouges qui transportent l’oxygène.


                            • Armelle Armelle 8 janvier 2018 18:00

                              @foufouille
                              « les globules rouges qui transportent l’oxygène »
                              Ah bah à vous lire chaque jour, il semble que vous manquiez cruellement de ces fameux globules rouges !!! Votre cerveau Foufouille, votre cerveau !!!!!! Protégez ce qu’il en reste parce que ça devient compliqué, vous ne comprenez rien à rien mais ça reste tjrs un plaisir de vous voir patauger dans vos soupes sans queue ni tête.
                              L’avantage avec vous c’est que quelqu’un qui vous lit se sentira moins con d’un seul coup, alors merci pour votre contribution à faire autant de bien à votre prochain...Quel altruisme !!!


                            • foufouille foufouille 8 janvier 2018 21:40

                              @Armelle
                              tu as pas compris quoi ?????


                            • njama njama 8 janvier 2018 23:24

                              @foufouille
                              Je crois que votre erreur est de présupposer la disparition ou une perte trop importante de globules rouges due à l’hémorragie artificielle dans les expériences de Quinton, or ce n’est pas le cas
                              page 181 et 182 du PDF
                              Expériences. - La numération des globules et le chronométrage de l’hémoglobine...

                              Expérience 1 : Globules rouges, 6.700.000 ; Globules blancs, 13.800 ; ...
                              Saignée rapide sans asepsie, de 478 gr. par l’artère fémorale, soit plus de 1/21 du poids du corps. Injection immédiate par la veine saphène de 434 cc. d’eau de mer, à 23°, en 20 minutes. L’animal présente d’abord un abattement inquiétant, sans disparition toutefois du réflexe cornéen. A la 15ème minute de l’injection, la paupière s’entrouvre pour la première fois d’elle-même. A la 18ème minute, gémissements. Fin de l’injection, 37,6°.

                              Globules rouges, 4.500.000, globules blancs, 3.400 ; hémoglobine, 14. Gonflement des globules rouges très appréciable.

                              Mis sur pied 16 minutes après la fin de l’injection, l’animal se rend aussitôt sans faiblir, auprès d’un chien à l’attache à l’autre extrémité du Laboratoire ...


                            • Armelle Armelle 9 janvier 2018 01:32

                              @foufouille
                              J’ai compris rassurez-vous !!! Votre commentaire nous donne juste les raisons de votre incapacité cognitive. Allez prendre l’oxygène tous les matins pendant 30 minutes, c’est excellent pour le cerveau...


                            • foufouille foufouille 9 janvier 2018 10:18

                              @njama
                              il a perdu la moitié de sang puis a reçu 6 litres de solution sodée qui existes toujours.
                              ses globules ont bien été divisé par deux.


                            • foufouille foufouille 9 janvier 2018 10:22

                              @Alcyon
                              le bac était inutile à mon époque.
                              de nos jours les cours de médecine sont en libre accés sur le net mais il faut accepter ce qui est écrit comme pour l’histoire de la perfusion et anesthésie en liens plus haut.


                            • foufouille foufouille 9 janvier 2018 10:25

                              @Armelle
                              https://fr.vikidia.org/wiki/Globule_rouge
                              pour ton âge mental de 8 ans.


                            • njama njama 10 janvier 2018 13:30

                              @foufouille
                              il a perdu la moitié de sang puis a reçu 6 litres de solution sodée qui existes toujours. ses globules ont bien été divisé par deux.

                              Vous savez lire ?
                              il a reçu moins d’un demi-litre 434 cc. d’eau de mer, à 23°, en 20 minutes, soit grosso modo la même masse volumique que la saignée. Avant saignée : Globules rouges, 6.700.000 ; Globules blancs, 13.800 ; Fin d’expérience  : Globules rouges, 4.500.000 soit les 2/3, globules blancs, 3.400 soit 1/4
                              Ce n’est pas parce que vous perdez un demi-litre de sang (la moitié effectivement dans le cas de figure de ce chien) qu’on perd la moitié des globules rouges et des globules blancs. Les données biologiques n’obéissent pas toujours aux mathématiques comme vous pouvez le constater. Explication un peu plus loin (page 183 du PDF) :
                              « Les globules rouges eux-mêmes, malgré leur apparence de mobilité et de diffusion, sont limités comme champ de vie à un système vasculaire clos, ne représentant que le douzième en poids de l’organisme. Le globule blanc seul, par son pouvoir de diapédèse lui rendant perméables les parois, vit essentiellement de la vie générale de l’organisme, au contact des tissus, dans toutes les régions de l’économie. Il doit être considéré par excellence comme le témoin du milieu vital. » 


                            • laudeb 29 avril 2020 16:10

                              @bibou1324 : Vaccin contre la rage... évident ? Le petit joseph, enragé depuis 2 jours... a reçu une dose supplémentaire de virus rabique par ce génial Pasteur.
                              Donc : avec une dose de virus rabique, on meurt, mais avec 2, on guérit ?

                              « Dans les populations non vaccinées, ce sont les personnes qui ont une faible immunité, qui ont un rythme de vie dégradé (drogués, déprimés), qui en meurent essentiellement. »  : mais chez les vaccinés aussi, parce que les vaccins réduisent leur immunité...

                              « Là où il y a 100 ans les traînards du troupeaux étaient mangés par les loups, aujourd’hui avec les vaccins on sauve tout le troupeau ou presque. » :
                              non. I
                              ls sont remboursés par l’Etat parce qu’ils dérapent dans un ravin.

                              Votre dernier § est contradictoire : Les forts et les faibles ayant été vaccinés, si, seuls les faibles sont dominants, c’est les vaccins auront fait disparaître ...les forts ! 

                              Ballot, non ? 


                            • GerFran 4 janvier 2018 16:04
                              Quelques faits concrets et vérifiables sur les vaccins :



                              1 – Seuls 1 à 10% des effets indésirables graves des vaccins sont notifiés.
                              La Revue du Praticien : Tome 25 – N° 869 – novembre 2011 – page 716
                              http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Pharmacovigilance-vaccins-Jonville-Bera–Revue-du-Praticie.pdf

                              2 – Un individu vacciné n’est pas forcément immunisé ou protégé contre la maladie !
                              => Michel Georget – agrégé de biologie : Réponses aux vaccins en fonction de notre système immunitaire HLA :
                              – HLA DR7 entraîne une faible réponse au vaccin anti-hépatite B.
                              – HLA B13 et B44 ne répondent pas au vaccin contre la rougeole. Etc. Etc.
                              Source : « L’apport des vaccinations à la santé publique ; la réalité derrière le mythe » de Michel Georget – pages 114 et 115.

                              Etc.Etc.

                              • GerFran 4 janvier 2018 16:09

                                Les essais cliniques du Gardasil ont-ils passé sous silence des effets secondaires ?

                                http://www.slate.fr/story/155834/sante-essais-cliniques-vaccin-gardasil-laboratoire-merck-episode-1

                                04.01.2018


                                Extrait : Le signalement d’un problème médical dans la catégorie des événements indésirables était laissé au jugement de chaque enquêteur –qui devait estimer lui-même s’il s’agissait d’un effet secondaire qu’il valait la peine d’examiner plus avant. Les autres problèmes de santé étaient consignés sur une fiche réservée aux maladies n’ayant aucun rapport avec le vaccin et intitulée « nouveaux antécédents médicaux [sic] ».


                                • Eric F Eric F 4 janvier 2018 16:40

                                  Certains arguments cités sont probants, d’autres plus spécieux. En tout cas les courbes en fin d’article concernant l’évolution de la fréquence des maladies et indiquant la date d’introduction de la vaccination obligatoire me semblent très convaincants du fait que la plupart de ces maladies avaient déjà fortement régressé avant d’introduire la vaccination, qui ne provoque pas une rupture de courbe (mais il y aurait forcément une incidence très progressive lié au pourcentage de vaccinés).

                                  Concernant les études comparatives de populations, dans certains cas les populations « non vaccinées » semblent provenir de milieux « préservés » par une hygiène de vie particulière, il est difficile alors d’établir des liens de causalité liés au seul fait vaccinatoire. Il y a bien d’autres facteurs d’ingestion de substances toxiques que la seule vaccination, on en trouve dans la nourriture, dans l’air que l’on respire, par contact, et qui mises en cause notamment pour l’asthme et les allergies (nombre important de nouvelles molécules auxquelles le système immunitaire est confronté).

                                  Le lien avec l’autisme est intéressant, pour lesquels des toxines sont de plus souvent mises en cause, cela nécessiterait une étude concerté de niveau mondial.

                                  En final, la France, où on vaccine beaucoup, a une espérance de vie plutôt supérieure à bien d’autres pays de développement comparable, et par ailleurs cette espérance de vie a continué à augmenter depuis l’obligation de vaccination, donc on ne peut présenter la vaccination comme globalement morbide.


                                  • doctorix, complotiste doctorix 4 janvier 2018 16:53

                                    @Eric F
                                    « il est difficile alors d’établir des liens de causalité liés au seul fait vaccinatoire. »

                                    On pourrait vous suivre s’il s’agissait de variations de quelques pourcents.
                                    Mais j’ai montré des variations moyennes de plus de 300%, et parfois de 2000%.
                                    Les coïncidences et les facteurs négligés n’ont donc pas leur place ici.
                                    Quant à la croissance de l’espérance de vie, elle est terminée, à la grande joie des eugénistes. Nous avons atteint un plateau, et même l’espérance de vie a commencé à diminuer aux USA (selon les voeux de Bill Gates).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité