• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mes chroniques italiennes 18

Mes chroniques italiennes 18

Deux jeunes Africains assurent la sécurité du va-et-vient des spectateurs lors d'une manifestation historico-folklorique. Je m'arrête pour un peu bavarder avec eux en français, plaisirs de ma langue. Nous sommes, eux et nous, étrangers en ce pays. Mais, si j'en crois les réponses qui me sont données lorsque, m'énervant contre les commentaires contre les étrangers, et qui m'expliquent que non, je ne suis pas étrangère parce que je suis blanche, ils sont donc encore plus étrangers que nous.

Je leur explique que nous comptons retourner en Belgique. Ils nous comprennent et, visiblement, ils chercheraient bien fortune ailleurs. Selon mes habitudes, j'aborde la question franchement : constatez-vous du racisme ici ? Les visages, pourtant souriants, en disent long. J'en avais vu un enseigner à l'autre quelques prises d'auto-défense. Celui-là me dit : “C'est nécessaire. On ne se sent plus en sécurité”. Les deux sont unanimes pour affirmer que le pays souffre d'un racisme exacerbé.

Quand je lis des écrits sur les réseaux sociaux, lorsque j'entends les déclarations de certains politiques en place, je le constate aussi. Comme le dit Roberto Saviano, ils sont nombreux à avoir trouvé une réponse à leur malaise : tout est de la faute des étrangers.

Or, le phénomène n'est pas nouveau, mais force est de constater qu'il s'est accentué. En 2013, l'Italie avait une ministre noire, Cécile Kyenge. Que n'a-t-elle entendu d'insultes ! On lui a lancé des bananes en plein meeting, le vice-président du Sénat l'a traitée d'orang-outan (il a eu une peine d'un an et demi d'emprisonnement pour cela), une responsable du parti majoritaire actuel lui a souhaité un viol, etc.

Encore une fois, qui a tiré leçon de ces attitudes extrémistes ? Qui a voulu renverser la vapeur ? Visiblement pas les presque 35% qui ont voté Lega dernièrement. Pourtant, “Le Monde” attirait l'attention sur cette déplorable réalité, le 1er aout 2018 : “Un climat de plus en plus malsain s'installe en Italie. Depuis le début du mois de juin, plus d'une dizaine de faits ont été relevés où des Italiens ont attaqué des personnes étrangères ou prises pour telles”. C'était il y a un an. Salvini était déjà au pouvoir, il a été confirmé. Le même journal écrivait aussi à propos des attaques physiques sur une athlète nigériane à Turin. Et il précisait que le ministre Salvini était déjà “accusé d'alimenter un climat d'intolérance”. Ce n'est pas tout. Et moi, qui fréquente la péninsule depuis 30 ans, je vois ce qui suit pour la première fois. Un site, “glamourparis”, invite à ne pas aller en vacances en Italie cette année (2018, ndla). Parmi les raisons invoquées, on lit, en chapeau : “ … depuis l'arrivée de la Ligue du Nord au pouvoir, le pays est aussi traversé par une rafale de xénophobie et de racisme. L'Italie, une No-Go-Zone potentiellement dangereuse pour les personnes non-blanches ?” Et d'argumenter en citant l'agression évoquée ci-dessus, la multiplication des crimes racistes par onze en 4 ans, le ministre Salvini qui cite Mussolini.

Je ne ferai pas d'analyse. Je ne proposerai pas d'explication. Je me borne, aujourd'hui, à rapporter ces faits, ces écrits de la presse reconnue. Cette Italie, que tant j'ai chérie, est poussée bien bas … quelle tristesse.

A suivre

Sources :

www.courrierinternational.com ;

www.lemonde.fr/idees/article/2018/08/01 ; www.lemonde.fr(europe/article/2010.07.31 ;

www.glamourparis.com/societe/phenomenes/article

Françoise Beck


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 13 juin 21:14

    A voir certains commentaires sur agoravox on a rien à envier à l’Italie pour ceux qui est du rejet de l’autre.

    Comme l’auteure va retourner en Belgique, qu’elle apprenne le néerlandais coté vlams block il y a du pas piqué des vers non plus.


    • Albert123 14 juin 10:39

      @sls0

      le rejet de l’autre ?

      non juste une préférence pour le fait de rester seul plutôt que d’être mal accompagné, 

      le simple refus de ce qui rajoute des problèmes à un ensemble de problèmes préexistants.

      contrairement à la France, une immigration choisie comme elle est réalisée dans d’autres pays se passe à merveille.

      D’ailleurs vous même quand vous faites venir des invités chez vous, vous choisissez ceux avec qui vous allez passer une bonne soirée ou ceux qui pourraient vous laisser votre logis en champs de ruine ?


    • Cadoudal Cadoudal 14 juin 12:14

      @Albert123
      Chez ces gens là, il n’y a pas de frontières...
      C’est des adeptes de l’Open Frigo Theory....lol...

      Un journaliste de Samhällsnytt s’est approché des passants dans la rue et leur a demandé s’ils étaient d’accord avec la politique suédoise concernant les réfugiés. En cas de réponse affirmative, il a ensuite posé une autre question : « Accepteriez-vous aussi des réfugiés dans votre propre foyer ? De nombreux passants ont également répondu par l’affirmative à cette question sans hésitation.

      Mais la surprise est venue par la suite : le journaliste a déclaré qu’il avait déjà un réfugié du nom d’Ali avec lui, qui cherchait actuellement à être admis dans un logement privé. Un homme oriental apparait à côté du journaliste.

      L’intervieweur demande alors si ces Suédois (qui sont favorables à l’accueil des migrants) sont prêts à accueillir Ali comme ils le prétendaient auparavant.

      https://www.youtube.com/watch?v=zkPJCWGnZNQ&feature=youtu.be


    • Albert123 14 juin 14:25

      @Cadoudal

      ces gens sont tellement prévisibles.


    • Cadoudal Cadoudal 14 juin 15:27

      @Albert123

      Juste des racistes faux cul et menteurs :

      « Maintenant j’attends des excuses », a pour sa part déclaré Matteo Salvini, le patron de la Ligue et ministre de l’Intérieur accusé d’attiser la xénophobie. « Ils parlaient d’alerte au racisme et en fait c’était juste trois idiots, des fils à papa du PD ».

      https://www.lequipe.fr/Athletisme/Actualites/L-agression-de-daisy-osakue-n-a-pas-d-origine-raciste/927779

      la boomeuse névrotique n’ira plus en vacances en Italie, tant mieux pour les Italiens...

      Et si elle rêve de se faire secouer par des Africains, qu’elle passe me voir, je lui présenterait des copains bien comme il faut...lol...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès