• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Messieurs les Maires, ne faites pas Honte à la France !

Messieurs les Maires, ne faites pas Honte à la France !

Oui, j’aurai honte demain de dépendre d’un système électoral qui amènerait les Partis à tricher et biseauter les cartes d’une démago-crassie ! 

Comme on me le demande régulièrement pour chaque élection, je me préparais à aller prêter mon concours à la tenue d’un bureau de vote. Je me demande maintenant si je vais aller participer à cette mascarade et voter avec mes pieds en partant à la pêche !...

Depuis que je suis en âge de voter, je n’ai jamais raté un scrutin et on m’a très souvent sollicité pour aider au bon déroulement de ceux-ci durant des dimanches entiers... Et je ne le regrette pas. 

J’ai pratiquement toujours voté à Droite ou Centre-Droite sauf une fois, pour la dernière Présidentielle de 2007, entre autres, mais pas seulement, parce que j’aimais l’idée de voir enfin une femme à la tête de l’Etat. Ce qui m’a amené à participer également très volontiers, comme "Citoyen" et non comme militant que je ne suis pas, au choix du représentant de la Gauche. Parce que je considérais que ces "Primaires à Gauche", ouvertes à TOUS et pas uniquement aux militants du PS, étaient parfaitement démocratiques. 

Ce ne fut pas ma personnalité favorite qui emporta ces "Primaires" mais, contrairement à la farce de Reims, le jeu cette fois m’en a semblé très ouvert et j’ai apprécié de pouvoir y porter ma voix.

Par contre, il me semble aujourd’hui incroyable qu’un parlementaire et deux anciens ministres — dont un ancien Premier Ministre — ne parviennent pas à réunir sur leur nom 500 parrainages parmi les 36000 Maires que comporte la nation française, même en faisant abstraction des députés et sénateurs ! 

Ce soir, Jeudi 15 Mars, à moins de 24 heures du terme du dépôt des candidatures, il faut pourtant bien le constater... 

CET ETAT DE FAIT ME SCANDALISE ET ME RÉVOLTE ! J’AI HONTE POUR LA FRANCE !

Bien sûr, après l’élection de notre Président quel qu’il soit, il faudra lui donner une Majorité à l’Assemblée. Là se justifiera pleinement le rôle des "Partis", mais certainement pas en amont de l’élection de la principale "personnalité" de la République, et certainement pas en usant de chantage au soutien financier des élus encartés qui auraient osé parrainer un électron-libre.

Les électrons-libres, debout contre vents et marées pour défendre la République et faire entendre la voix de la Diversité Démocratique, feraient-ils donc si peur aux gens assis ?... Menaceraient-ils leurs positions à ce point qu’on les empêcherait de parler ?... 

Comment se fait-il qu’un illustre inconnu comme Jacques Cheminade ait obtenu ses 500 parrainages depuis près de deux semaines, que des extrémistes de Droite ou de Gauche comme Marine Le Pen ou Philippe Poutou aient obtenu les leurs, mais pas deux anciens ministres et un parlementaire ?... 

À qui fera-t-on croire qu’il n’y a aucune manœuvre ni pression derrière cette anomalie flagrante ?...

Une chose est sûre : 

Si demain soir Dominique de Villepin comme Corinne Lepage ou Dupont-Aignan n’ont pas reçu les parrainages suffisants pour valider leurs candidatures, je ne croirai plus à quelque Démocratie que ce soit en France, de Droite comme de Gauche, et j’en tirerai donc les conséquences. 

S’il y a des gens qui veulent tuer la Démocratie, ils vont être servis ! 

Avant que de renvoyer ma carte d’électeur, j’attendrai que soient passées les prochaines Législatives, car — encore une fois si ces candidats sus-nommés n’ont pas reçu avant 18h00 ce vendredi 16 Mars les parrainages espérés — j’ai bien l’intention d’aller voter aux Législatives de Juin... mais ce sera pour un extrême ou l’autre, certainement pas pour l’UMP ni le PS qui auront pesé de toute leur influence respective pour empêcher le bon déroulement démocratique de cette Présidentielle ! Et tans pis si cette décision attriste des amis élus. Ils n’ont qu’à prendre leurs responsabilités !

J’invite tous les lecteurs de cet article à faire la même chose !

Bien sûr, ce n’est pas du tout mon vœu, et je regretterai de devoir en arriver là. 

Aussi, je supplie, j’implore, je me roule aux pieds des tous les Maires de France, de tous les Conseillers Généraux, Députés, Sénateurs, etc., qui n’ont pas encore envoyé leur parrainage à ces "petits" candidats méprisés des sondages... Je les prie humblement de faire un beau geste, de défendre la Démocratie en envoyant leur signature à l’un ou l’autre d’entre eux, même s’ils n’approuvent pas leurs programmes, — et d’autant plus s’ils ne les soutiennent pas ! — juste pour que ces candidats puissent exprimer leurs idées comme ils en ont le Droit et comme les Français ont le Droit de les entendre !


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • jef88 jef88 16 mars 2012 13:03

    Les maires ont été élus par la population de leur cité.
    Ils ont tous étés élus en fonction sinon d’une étiquette politique, mais d’une tendance.
    Ils sont les représentants de leurs électeurs.

    on constate qu’il y a trois types de candidats à la présidence :
    A— les membres d’un « grand » parti.
    B— les dissidents de ce fameux « grand » parti.
    C— des personnalités qui s’imposent grâce aux médias mais qui ne dispose d’aucun relais de la population : ils n’ont pas d’élus locaux.

    Pourquoi un maire devrait-il se sentir obligé de soutenir des candidats dans le cas B ?
    le « dissident » possède peut-être les mêmes idées que lui. il lui est peut-être sympathique. À

    Pourquoi un maire devrait-il se sentir obligé de soutenir des candidats dans le cas C ?
    le maire doit-il par ce soutien s’opposer à ses électeurs ?

    On se trompe de cibles !

    Le vrai problème n’est pas le « parrainage » d’un candidat par un maire, le vrai problème se sont les partis qui dictent leurs ordres à ceux qui les soutiennent.

    il faut, pour maintenir la démocratie, changer notre régime de partis permettre à tous les citoyens de se présenter : c’est l’électeur qui décide ! ! !


    • dawei dawei 16 mars 2012 13:54

      ou alors un parainage citoyen , histoire tout de même de filtre un minimum et ne pas se retrouver avc des milliers de partis.
      Mais globallement, j’adhere totallement à ce que tu dis, le systeme partisan bride la democratie. Je vois ça comme au resto, un resto ou (presque) tous les plats sont possibles, mais commandables que dans des menus .... or on en on marre des menu ... on veut choisir à la carte, et même participer à la création de nouveaux plats savoureux !!!!
      ... // MODE DIGRESSION ON
      DE toute façon, d’ici quelques années, on sera tous au chômage car les robots nous auront remplacé dans presque toutes les tâches, donc organiser la société et le partage des richesses, c’est la seule activité qui peut nous rester, et c’est des maintenant qu’il faut y réfléchir, sinon, les plus riches considéreront que l’integralité des richesses produites leur appartient, car les robots leur appartiennent. Et donc, que sur ce pretexte, nous ne sommes plus que des nuisibles à éliminer ... avec leurs robots ...
      ... // MODE DIGRESSION OFF


    • HELIOS HELIOS 16 mars 2012 18:25

      L France est une republique parlementaire, une democratie representative....

      C’est a dire que les elus de la nation, quelles que soit leur fonction a l’echelon de la representativité...  :
      --- represente leur parti (s’ils en ont un), un courant ou une orientation AVANT leur election
      --- represente TOUS les francais de leur « zone de chalandise », leur circonscription en fait, leur comune etc APRES leur election. quelle que soit leurs tendances politiques.

      Sur ce deuxieme point qui est bien oublié par les maire, les senateurs ou les députés, s’est batie une democratie apaisée ou la dictature des uns n’asservissait pas les autres.


      HELAS, mille fois hélas, et pas seulement sous Sarkozy, cette democratie républicaine s’est eteinte, le respect pour ceux qui ne sont pas du même avis a disparu, certains s’autorisant a se considérer comme des roitelet jusqu’a la prochaine election.


      La loi des 500 signatures est peut etre idiote, mais elle est quand même acceptable si les elus respectent les citoyens qu’ils representent (tous les citoyens, lire ci-dessus) : N’y aurait-il qun seul villepisniste dans la commune, si l’ancien premier ministre le demande le maire ne doit pas lui refuser sa signature, a partir du moment ou celui ci n’est pas un charlot voulant participer a l’election.

      C’est son devoir de representant de la commune (pour le maire) de s’assoir sur ses propres convictions politiques, pour regarder la capacite de l’impetrant et d’accorder sa signature si celui ci le merite techniquement parlant.

      Le discours qu’on a entendu, laissant supposer que tel ou tel candidat n’aurait pas l’accord du maire sous un falacieux pretexte de communauté politique est insoutenable, et a mon avis condamnable.
      La transparence voulu par Nicolas Sarkozy, en obligeant les maires a divulguer leur soutien devrait etre acompagné de la divulgation des rejets effectués, histoire de mieux connaitre la « republicanité » de ces mêmes maires qui sera surement prise en compte aux elections suivantes.


    • minijack minijack 16 mars 2012 15:03

      Cher « Commando »
      Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, mais en l’occurrence il ne s’agissait pas de cela. C’est une question de nuances et de positionnement sur l’échiquier politique : de mon point de vue Ségolène se situe à droite du PS, ses amis le lui ont assez reproché (jusqu’à ne pas voter pour elle) alors que Sarkozy a toujours été à droite de l’UMP au point de ressembler fortement parfois au FN. 

      Ce n’est donc pas moi qui suis volage, mais le paysage politique qu’on nous propose qui dans son ensemble a dérivé vers la Droite.
      (Ce qui explique d’ailleurs les positions de Mélenchon pour rééquilibrer la Gauche.)

    • dawei dawei 16 mars 2012 17:02

      « Ségolène se situe à droite du PS »
      c’est sur que la démocratie participative c’est une grand idée de droite smiley smiley
      cette droite française qui a tellement le culte de la hierarchie et de servir son Grand Chef, eux qui ne font même pas de primaires, eux qui veulent anihiller les syndicats, eux qui veulent tout privatiser, même bientôt l’air qu’on respire, eux qui ne jurent que par la rentes hereditaires et de l’esclavage humain (faire travailler pour le stric mimimum vital voire même moins) afin de rajouter des zero à leur capital, sans lever le petit doigt, à part pour arroser les politiciens et autres hommes d’affaire.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 mars 2012 13:54

      NDA a ses signatures.

      Quant au fond...
      Je ne suis à la réflexion pas d’accord avec votre article :
      la plupart des maires ruraux ne sont pas encartés, donc libres ou à peu près.
      la pression qui se fait vient également du « qu’en dira-t-on » et du fait que ces maires sont sans étiquette, avec diverses sensibilités dans leur conseil, donc ne veulent pas « s’afficher ».

      Alors on dira que parrainer n’est pas soutenir. Certes c’est vrai.
      Mais si on en parraine un, on n’en parraine pas un autre, alors il s’agit bien d’un soutien...indirect.

      Je vois ce système à l’inverse de vous :
      le but du jeu n’est pas de ramer pendant des mois pour avoir ses parrainages, le but du jeu est d’être soutenu par suffisamment d’élus locaux sur tout le territoire et d’être légitime pour prétendre à la présidence.
      Mais c’est un système souple, qui permet à des personnailités n’ayant pas ce réseau d’élus partisans d’obtenir également 500 parrainages.
      Quel autre système peut-on mettre en place sinon ?

      En tout cas, on ne peut pas culpabiliser un maire qui ne veut parrainer personne, c’est son droit le plus strict !

      Pour en revenir à DDV, ça ne me surprend pas : peut-être s’y est-il pris trop tard, peut-être pas assez de conviction, peut-être les circonvolutions du personnage font-elles douter de son engagement.
      Que pensez-vous de tous ces pseudos candidats (Boutin, Chevènement, Morin) qui se sont dégonflés et savaient pertinemment qu’ils n’iraient pas jusqu’au bout ?
      Les maires qui ont signé pour eux, que pensent-ils de leur retrait ?


      • minijack minijack 16 mars 2012 15:12

        Pour Boutin et Morin, dès le début j’aurais parié ma chemise qu’ils allaient rejoindre le cocon UMP. Pour Chevènement, c’est sans doute la fatigue qui le ramène à la maison.
        Mais pour Villepin, Lepage ou Dupont-Aignan, il ne faisait nul doute pour moi qu’ils se maintiendraient jusqu’au bout pour exprimer leurs véritables différences avec Sarko.
        Faites le compte du nombre de leurs passages à la TV et comparez-les à ceux des deux « champions ». Vous comprendrez pourquoi ces « petits » candidats n’ont pas obtenu leurs parrainages. Ce sont aujourd’hui les médias et les sondeurs qui fabriquent les élections. 


      • Soi Même 16 mars 2012 14:29

        En quoi le fait qu’un maire signe une promesse de candidature est une insulte à son électorat ?
        je voudrais comprendre en quoi la diversité est nuisible ?
        Le Pen, Le Pages, Bayrou, Nicolas Dupont-Aignan à bien eux ses signatures, les maire qui ont signes ne sont pas tous du même bord idéologique que ces candidats pourquoi d’autre on le traitement de faveur d’être inexistant ?

        Ce qui sont protes de dires que toute les règles démocratiques dans cette affaires ont été respectés qu’ils s’expliquent !

        L’argument d’évité les candidats fantaisistes ne tiens pas, pour la bonne raison qui s’avère très vite qu’il ne font pas crédibles. Le cas le plus illustre, c’est celui qui se pressente part ce qu’il a 20 ans. Quel programme d’avoir 20 ans, il a comme même ramasser plus de 300 signatures ?


        • fredleborgne fredleborgne 16 mars 2012 14:42

          Le retour de mini-jack !

          Quel plaisir ! Envoie moi un petit mot sur contact@fredleborgne.fr

          A propos de « consignes de vote »

          J’appelle les gens à voter utile selon leur sensibilité

          Fotoupéter : Poutou
          Gauche : Mélanchon
          Centre-droit : Bayrou
          FotouKC : Marine

          Le vote Sarkhollande est un vote de continuité dans la dictature molle


          • non667 16 mars 2012 15:37

            villepin , lepage , dupont n’ont pas leurs signatures à cause de la publication ça devient un pb ? les années précédentes quand ce n’était que le fn qui galérait ça n’en était pas un pour ces faux culs ! bien fait pour leur gu..... !
            et vive le parrainage citoyen qui revient à un 1° tour universel démocratique !


            • minijack minijack 16 mars 2012 16:09

              Tout à fait d’accord sur le principe de non publication ou sur un autre moyen de validation citoyenne.
              Personnellement, je ne voterai évidemment jamais pour le programme du FN. Bien que Marine en ait sérieusement adouci l’apparence, il reste derrière elle trop de vieux nationalistes pour lui faire confiance. Néanmoins, ses électeurs sont des français comme les autres et ils doivent être représentés de manière proportionnelle. 


            • minijack minijack 16 mars 2012 16:02

              Rectification : 

              Il semble que Nicolas Dupont-Aignan soit parvenu à réunir beaucoup plus de signatures que nécessaire. Le Monde en annonce plus de 700, tant mieux pour lui. 
              Mais ça ne change rien à mon sentiment d’injustice et de perversion du système qui continue de s’appliquer aux autres. 

              •  C BARRATIER C BARRATIER 16 mars 2012 18:40

                Les maires sont des élus, donc des gens choisis. La loi sur les parrainages et les 500 signatures est connue de tous. Le gros avantage est que les maires ne peuvent pas se cacher pour parrainer. Peut être faudrait il compléter la loi en y ajoutant que le parrainage se décide en conseil municipal, et que le maire n’est que l’exécutant de ce qui peut être décidé.

                Il est facile de s’en prendre aux autres de ne pas avoir été parrainé. ça peut aussi venir de soi !

                On tente sa chance ou non, on vote ou pas, no problème...les gens qui votent décident et c’est bien ainsi.


                • non667 16 mars 2012 19:26

                  à c. barratin

                  faux derch tu sais très bien que le parrainage publié par des élues falsifie le scrutin universel à bulletin secret et tu persiste à nous sortir des arguments de magouilleurs ! c’est du négationnisme ! smiley smiley smiley smiley
                  la loi est antidémocratique comme toi : sur av 56% sont contre la publication smiley smiley smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



-->