• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Onfray finira-t-il au bûcher ?

Michel Onfray finira-t-il au bûcher ?

Les temps sont difficiles pour les philosophes, et d'une manière générale pour quiconque entend utiliser sa cervelle pour exprimer un point de vue, une opinion ou un concept qui ne va pas dans le sens du baratin que les medias font avaler au petit peuple.

Michel Onfray, intellectuel progressiste et ouvert, qui revendique haut et fort son athéisme militant, vient de faire les frais des foudres "bien-pensantes". Il est bien entendu que ce n'est pas sa dénonciation du christianisme qui interpelle, mais celle de l'islam...

Islamophobie ! Racisme ! Les grands mots sont de sortie quand on entend discuter de l'idéologie qui a galvanisé Les frères Kouachi, Coulibaly et Merah. Ce même totalitarisme qui empêche l'intégration au sein de la république de milliers de jeunes paumés et culturellement défavorisés. Celui qui justifie les atrocités commises par Daech, l'état islamique (terme que les journalistes manient avec des pincettes), où on coupe les têtes des infidèles, des ennemis, où les femmes extérieures à la communauté des croyants sont vendues comme esclaves... une idéologie d'un autre âge, digne de l'antiquité tardive, celle des invasions barbares. Indigne cependant de la civilisation démocratique moderne. Le calendrier musulman n'en est encore qu'au 15è siècle, période de l'inquisition en Europe : cynisme du hasard ?

Chacun a le droit de penser ce qu'il veut, de pratiquer ou pas une foi tant qu'il n'empiète pas sur le domaine public. Point barre, c'est le principe de la laicité. Ceux qui ne l'acceptent pas n'ont rien à faire chez nous. Onfray ne fait que le rappeler. Notre civilisation est basée sur l'esprit, la raison, la critique gréco-romaine ; une science de l'esprit qui a permis progrès et amélioration de notre niveau de vie. Education des enfants et maitrise de la natalité, respect des femmes et des plus humbles, principes étrangers à la secte coranique. Raison, liberté de pensée et critique philosophique sont étrangers au Coran, la doctrine de choc des islamistes.

Focalisation sur l'Islam ? Non, car Onfray rejette toutes les croyances non prouvées, étrangères à la raison, qui en plus engendrent haine et division. Il attaque aussi judaisme et christianisme, rappelant à juste titre les atrocités commises au nom des évangiles par le passé. L'auteur de l'article, chrétien, approuve les arguments du philosophe et en tire des conclusions, on appelle cela la déduction logique de la critique, ce qu'un islamiste est incapable de faire. Même le respectable Tariq Ramadan reste très prudent sur une éventuelle réforme de l'Islam, dont il n'existe qu'un évangile, un seul système de pensée. 

On rappelera par ailleurs qu'islamophobie signifie "peur de l'islam", et rien d'autre. Comment ne pas être inquiet devant la violence des terroristes, les têtes coupées, les bombes et les attaques à la kalachnikov ? Certes, de nombreux musulmans ne se reconnaissent pas dans ces tueries qu'ils condamnent, et vivent leur foi dans un cadre familial. Rien à redire dans ce cas. Cependant, peu d'entre eux ont participé aux marches du 11 janvier, et les sourates haineuses hostiles aux infidèles n'ont pas été inventées par Onfray. Extrapolation ? Phrases sorties de leur contexte ? Hélas, il n'y a pas l'équivalent dans la bible ou l'ancien testament, ou chez les bouddhistes.

Empêcher Michel Onfray de s'exprimer, baillonner quiconque critique une secte ou une religion c'est rejetter les valeurs de l'occident. N'importe quel enseignant qui a pratiqué dans les quartiers "difficiles" vous confirmera que violence et refus de s'intégrer sont souvent liés à l'islamisation radicale. La polygamie et ses conséquences, des enfants livrés à eux-mêmes, gavés de rap débile à la sauce coranique (le collectif Maghreb united, vous connaissez ?), la violence sur les femmes et le rejet du voisin "infidèle"... tout cela est une application du salafisme. D'ailleurs il y a moins de soucis avec les élèves issues des communautés congolaises, camerounaises, asiatiques ou kabyles (souvent athés)... le christianisme de certains se fond dans la république sans problème.

Assez d'hypocrisie. L'extrêmisme religieux est un totalitarisme, un fascisme à combattre. Et pas seulement en tant que républicain. Michel Onfray, homme de gauche assumé, ne fait que le rappeler. Si l'extrême-droite cherche à l'attirer, ce n'est qu'une conséquence de l'absence de débat public sérieux sur le sujet. Le fasciste est celui qui refuse le dialogue, qui répond par la violence et qui s'en tient à son dogme. Mein Kampf pour les uns, les évangiles les plus rétrogrades pour d'autres, le coran pour les salafistes... à chacun son idéologie.

Michel Onfray est un penseur, pas un prophète. Il ne vend pas du paradis, de l'après-vie, une centaine de vierges à violer ou encore la béatitude auprès de Saint-Pierre. Il propose du concret, de la réflexion, principes étrangers aux fanatiques et aux imbéciles. De la bibliothèque incendiée à Alexandrie dans l'antiquité (par les chrétiens puis par les musulmans) à celle de la Courneuve le 14 juillet 2015, des têtes de paiens coupées à Rome à celle du patron d'un salafiste il y a quelques temps, d'Hypathie d'Alexandrie à Cabu massacrés, la sottise de l'extrêmisme n'est qu'une suite sans fin d'atrocités depuis l'avènement du monothéisme. Si les chrétiens ont tiré les leçons du passé, les musulmans seraient bien inspirés d'en faire autant. Ce n'est pas avec la censure et l'intimidation qu'ils feront avancer les choses. En occident, nous sommes tous des Michel Onfray. A bon entendeur !

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 juillet 2015 17:57

    Je laisserai de côté l’ Islam, cette discussion suppose de faire de la géopolitique sur l’usage que font les USA et Israël de « la guerre contre le terrorisme », ou « pour le terrorisme »... ? Il ne s’agit alors plus de l’ Islam, mais de mercenaires, qui ont pu être par le passé, (cf Gladio), pas du tout musulmans, mais vrais mercenaires quand même. Nous sommes loin des religions.


    Onfray a fait un remarquable exposé ce matin sur France culture les errements programmatiques de la Gauche depuis 1968. 
    Dont voici les idées principales, le plan et les références.

    • smilodon smilodon 29 juillet 2015 22:18

      @Fifi Brind_acier : c’est louable et honorable de vouloir « laisser de côté l’islam » !..... Le jour où il va vous « savater en pleine gueule » (l’islam), vous n’aurez rien à regretter !..... Fermez bien les yeux.... Comme tout le monde et en espérant que le « coup de savate » passe assez loin de vos oreilles « chastes » !..... Adi« chastes » !.......N« espérez rien de cette »religion« qui ne veut que vous éliminer !.... Ou au moins, pour mourir moins bête, ayez-en conscience !.... C’est le minimum »intellectuel«  !.... Saurez-vous mourir »debout" ???... La question est là !..... Ou les yeux et les oreilles enfoncés dans le sable ???...... Courage fuyons, ou mourons debout !.... Telle est la question. Adishatz.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 août 2015 19:34

      @smilodon
      Les armées secrètes de l’ OTAN, les mercenaires de Gladio et des réseaux Stay Behind étaient d’anciens nazis, et une partie des services de sécurité des pays européens, ils n’étaient pas musulmans. Pas plus que les néo nazis de Kiev ne sont musulmans. 


      Les objectifs sont au Moyen orient, faire éclater les Etats Nations réticentes à Washington.
      80% des victimes des djihadistes sont musulmanes.
      Si vous ne comprenez pas comment des mercenaires peuvent en arriver là, informez vous.

    • philippe baron-abrioux 27 juillet 2015 18:02

      Merci pour votre écrit !

      précision :à un moment vous parlez de« secte » islamiste .il me semble que ce mot ne convient pas car le propre d’une secte est d’avoir un « gourou » .. ceci me semble important car dans cet islam de violence et de haine qui cherche à s’imposer par le seule terreur ,il n’y a pas UN gourou mais DES gourous autoproclamés . la tache en est de fait bien plus compliquée .

      M.ONFRAY ne fait que rappeler qu’aucune religion , même celles qui sont considérées comme pacifistes ,non-violentes ,respectueuses de l’individu homme ou femme , n’a renoncé ni à la violence pour convertir ou s’imposer ,ni aux mensonges pour se diffuser ,ni aux pires solutions pour se maintenir .

      c’est ainsi et taxer Onfray de xénophobie pour sa position me parait une erreur . xénos, en grec( si je me souviens de mes études grecques et latines) veut dire étranger . la rengaine actuelle de toutes parts relie l’islam ,religion ,à des peuples qui ont cette religion ; « facilité » de langage ou rapprochement très volontaire où on ne parle plus de la religion mais de peuples qui sont tous censés la pratiquer et de façon uniforme . amalgame des plus dangereux quand on veut bien être un minimum honnête intellectuellement .

      VOUS PARLEZ DES QUARTIERS DIFFICILES . j’ai travaillé dans ces quartiers pendant toute ma carrière de formateur pour adultes en alphabétisation(puis aussi lutte contre l’illettrisme) auprès de jeunes 16-18 ans puis 18-25 ans
      dans des centres sociaux ,parfois j’y accueillais leurs pères (le soir ) et leurs mères (avec une collègue) .

       dès 1984 ,j’ai pu entendre des jeunes faire état de leur religion avec insistance (date aussi où les premières paraboles ont commencé à fleurir sur certaines cités ,aux balcons ou fenêtres) . on m’a même demandé une salle pour la prière . après réflexion (longue) ,un espace a été dévolu à cela . je n’en étais pas partisan au nom d’une laïcité à défendre .

       je pense à un certain Abdel ,pétillant d’intelligence qui n’aurait pour rien au monde raté une seule heure de formation et qui ,lors des grèves de bus à Bordeaux ,traversait le pont d’Aquitaine à pieds pour venir nous rejoindre . qu’est il devenu ? (il a à peu près 50 ans ) il voulait découvrir sa religion ,le disait et en était fier . il voulait apprendre le français et sa religion en même temps . qu’est il devenu et quelle a été son chemin ?

       cette barbarie qui s’exprime ,l’ignorance n’en est elle pas la mère nourricière ?

       c’est aussi pour cette raison que je suis inquiet quand j’entends parler des « décrocheurs » qui peuvent être des proies si faciles pour les « accrocheurs » de tous bords qui, installant partout où ils le peuvent le miroir aux alouettes , attirent dans leurs rangs tant de jeunes laissés sur le bord sans vraie solution .

      l’Islam est fondamentalement et très généralement une religion de Paix . comme d’autres mais des textes datant de plusieurs siècles et hors de contexte sont exhumés à des fins ignobles ,indignes ,dangereuses pour tous et en premier pour les musulmans eux mêmes qui en sont les premières victimes . je ne doute pas qu il existe des responsables qui auront à coeur de recontextualiser ce qui doit l’être ET de façon urgente .

      je me souviens d’une mise en garde :attention au peuple qui désespère sa jeunesse :il est en danger .

       


      • César Castique César Castique 27 juillet 2015 20:49

        «  ...le christianisme de certains se fond dans la république sans problème. »



        Il faut savoir que l’Islam n’est pas « soluble » dans la République, quelles que soient les contorsions auxquelles se livrent les musulmans et aussi des non-musulmans. Un gosse peut le comprendre, beaucoup (trop) d’adultes refusent de l’admettre, et versent dans le déni de réalité et la dissonance cognitive.


        Une fois pour toutes et définitivement, l’Islam postule que la Loi divine l’emporte en toutes circonstances et dans tous les cas de figure, sur ce que des hommes peuvent décider en matière de lois, de règlements, de codes, d’ordonnances... 


        Ce qui est en totale contradiction avec le principe de laïcité et avec la souveraineté du peuple. Et c’est pourquoi, en 1990, les Etats généraux de l’opposition, auxquels participaient Chirac, VGE, mais aussi Bayrou, Sarkozy, Madelin, Juppé. Alliot-Marie, Bachelot s’achevèrent sur une synthèse où il était écrit que :


        « L’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français  »  qu’« Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois.   » et que « C’est à l’islam et à lui seul de [s’adapter] afin d’être compatible avec nos règles.  »


        Que s’est-.il passé dans l’intervalle ? A ce jour, personne n’a balancé les causes et responsabilités de la volte-face de l’opposition d’alors, en général, et celle des « gaullistes », en particulier. Cela dit. les causes de l’incompatibilité restent les mêmes qu’il y a vingt-cinq ans.

        • aldous II aldous II 27 juillet 2015 20:52

          la réalité ce que la civilisation AIPAC « Amérique du nord Washington », a comme objective la conquête du monde occidental, imposer sa vision AIPAC en Europe, voila le problème avec israel, Iran Afghanistan, des guerres depuis 1913 en Europe. car AIPAC ce goldman sachs le congres américain, le sénat et Washington, la FED wall street, Hollywood et les medias mondial, CNN, world bank IMF, etc.. DRHAGI en France suit le dicta de AIPAC. donc cette civilisation AIPAC a commence en 1776 en Amérique puis 1789 France puis l’affaire dreyfus « nonobstant affaire complexe » : lire le complexe de Orphée, «  »Le Complexe d’Orphée«  », de Jean-Claude Michéa : Michéa, c’est tout bête. LE MONDE DES LIVRES | 06.10.2011 à 16h34 • Mis à jour le 06.10.2011 à 16h34 ... pour vos informe. malheureusement le lavage de cerveaux-est grave donc difficile pour le commun du mortel car 99% est bizute avec une cerveaux ramollie le quelle est programme en avance a une fonctionnement habituelle des stimulation et raiponce végétale programme , le cas IRAN Ukraine Russie sont des exemples classique. le discours rhétorique de BHL, bien étudié vos donne une raiponce claire du manipulation et domination de AIPAC en France comme en Europe a l’exception de la Russie. raison pour la quelle le systeme AIPAC ne considère pas la Russie comme une nation un peuple european et la français crois a cette mensonge. donc ce clair que depuis 1789, le lavage a intensifie énormément dans votre penses si une pensé existe telle indépendamment de la civilisation AIPAC. la vision AIPAC ce la vision américaine qui en réalité n’ai rien de américain, mais du AIPAC camoufle depuis 11776. 


          • 65beve 65beve 27 juillet 2015 23:49

            @aldous II
            Bonsoir,

            Ressaisissez-vous que diable !
            Prenez une bonne tisane contre l’anxiété et revenez-nous expliquer tout ça calmement.
            cdlt.



          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 28 juillet 2015 00:11

            Karl Marx (1818-1883)New-York Herald Tribune, 15 avril 1854 :

            « Le Coran et la législation musulmane qui en résulte réduisent la géographie et l’ethnographie des différents peuples à la simple et pratique distinction de deux nations et de deux territoires ; ceux des Fidèles et des Infidèles. L’Infidèle est « harby », c’est-à-dire ennemi. L’islam proscrit la nation des Infidèles, établissant un état d’hostilité permanente entre le musulman et l’incroyant. Dans ce sens, les navires pirates des États Berbères furent la flotte sainte de l’Islam. Comment, donc, l’existence de chrétiens sujets de la Porte [l’empire turc] peut-elle être conciliée avec le Coran ? » 

            • Chat Dock Chat Dock 28 juillet 2015 00:46

              « idéologie d’un autre âge, digne de l’antiquité tardive »
              « 15è siècle, période de l’inquisition en Europe » (**)
              « une science de l’esprit qui a permis progrès et amélioration de notre niveau de vie »
              « vivent leur foi dans un cadre familial »
              « Mein Kampf pour les uns, les évangiles les plus rétrogrades pour d’autres »

              .
              Et blablabla et blablabla et blablabla.....
              .
              Mooooon Dieu, mais comment avez-vous fait pour tomber aussi bas, mon cher de la Beauce ?
              .
              Concernant votre esprit de critique gréco-romaine, je crains que vous n’adoubiez le système qui vous l’ôte.
              D’ailleurs, cela n’apaise en rien l’atmosphère de lourdeur concernant la laïcité, censée être la recherche d’une harmonie entre les religions (et non une liste d’interdits républicains du genre « interdit de prier dans la rue », « interdit de porter un voile », etc, etc) ; bien au contraire : vous laissez entendre haut et fort, bien malgré vous, que tous les croyants sont des imbéciles, et que leurs interférences dans la vie publique relève de l’intégrisme obscurantiste à combattre. Il n’y a rien de plus sot : le religieux et le politique ont toujours fonctionné de pair (du moins, pendant des millénaires, jusqu’en 1905). Sachez donc que pour ma part, je considère également les athées (dont vous ne faites pas partie) n’ayant pour seul maître à penser que Michel Onfray comme de dangereux fascistes à combattre.
              .
               S’il est incontestable que des conflits aient été menés au nom des religions, aucune d’entre elles ne célèbre le massacre d’humains. Dans l’Ancien Testament qui est à l’origine des 3 grands monothéismes, il est indiqué :
              .
              Commandement n°6 : tu ne commettras pas de meurtre
              .

              Et c’est pourquoi, contrairement à ce qui est propagé à demi-mot dans les médias, aucun croyant digne de ce nom ne peut se revendiquer libre de ce commandement, et soutenir des idées de meurtres au nom de sa foi sans tomber sous le coup de la justice divine.
              .
              A l’inverse, l’Homme n’est capable de rien de bon quand il se prend pour Dieu, quand il se croit au dessus de tout, quand il ne vénère que sa personne, le plaisir matériel et sexuel, le profit et le pouvoir. Une sorte de néo-paganisme que l’on inculque aux masses via le cinéma, via l’école, via Michel Onfray.
              Et logiquement, se met en place la glorification du plaisir immédiat, matériel et sexuel, l’argent roi, la théorie de l’évolution, le scientisme, l’eugénisme, l’euthanasie, la destruction des mœurs, de la famille, tout ce qui était péché porté au niveau de valeurs salvatrices pour l’homme, le couple, la famille, la société.
              .
              Bref, en stigmatisant les musulmans et les croyants en général, vous tombez dans le piège du diviser pour mieux régner, vous jouez le jeu du conflit de civilisation alors qu’il y aurait mieux affaire à trouver un terrain d’entente entre chrétiens et musulmans, et par-dessus le marché, vous propagez l’idéologie libérale moderniste responsable du déclin de l’Occident que vous déplorez pourtant avec force.
              Vous nous indiquez à juste titre qu’il est une bonne chose de défendre « une opinion ou un concept qui ne va pas dans le sens du baratin que les medias font avaler au petit peuple »... mais vous gobez l’essentiel, et ça leur suffit.
              .
              Vous comprendrez donc qu’en n’étant déjà pas Charlie à la base (du moins, pas celui qu’on a voulu m’imposer par la terreur), je suis encore moins Michel Onfray aujourd’hui.
              Et j’espère bien ne pas être le seul.
              ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
              (**) Pierre Chaunu (historien protestant) : "La révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen Age et dans toute l’Europe..."


              • Blé 28 juillet 2015 08:16

                @Chat Dock

                Tous les croyants ne sont pas des imbéciles, la preuve, c’est un curé qui a demandé du haut d’une tribune que les juifs vivants en France soient traités à égalité comme tous les autres français qui à cette époque étaient majoritairement catholiques. Les protestants grâce à l’ imprimerie ont traduit la bible dans les langues locales ce qui a remis en cause le pouvoir de l’ Église avec un « E » majuscule.

                Vous avez raison, tous les croyants ne sont pas des imbéciles.

                Les religions sont des courants de pensées (une vision de l’être humain) qui ne diffèrent pas d’autres courant de pensée dans le monde. En occident, l’ Église a effacé (tout au moins essayé) d’effacer les traces des anciennes religions celtiques.

                Le plus grave dans tous ces débats c’est la confusion entretenue entre la « Religion » (avec ses prêtres, ses imams, ses pasteurs et compagnie ) et la « Spiritualité ».

                Rien empêche un croyant, un vrai croyant quelque soit sa religion de vivre dans une République laïque à partir du moment où il n’impose pas sa croyance à tous et surtout si il accepte que sa liberté s’arrête où celle de l’autre commence, un non croyant par exemple, c’est ce que l’on appelle le respect, la tolérance, la fraternité, la liberté de penser, l’égalité entre les individus. Un croyant qui a une vie spirituelle a autre chose à faire que de prétendre qu’il a raison ou tort, il a beaucoup mieux à faire.

                Liberté, égalité, fraternité n’ont rien de laïque, d’athée mais tout de la Spiritualité ce que les religions(qui avait un pouvoir sur la conscience de leurs brebis) ont du mal a avalé, ont toujours du mal a avalé d’ailleurs. Depuis que le monde est monde, toutes les cultures ont développé une « Spiritualité » qui a été généralement captée par les religions (d’où a mon avis cette lutte de pouvoir que vous appelez « conflit de civilisation »se poursuit). Il n’ a pas de conflit de civilisation, il y a juste un conflit entre les individus qui se battent pour garder un pourvoir sur les autres comme le font d’ailleurs beaucoup d’individus qui sont dans la politiques et dans la finance.

                Ce que j’appelle conflit de civilisation, c’est la mondialisation de la finance (le pouvoir des banquiers), les peuples qui plient sous le joug de la « Dette », le réchauffement climatique, la pollution, le manque d’eau et de nourriture qui provoquent des milliers de morts à travers le monde (beaucoup plus que par les conflits dit de civilisation) la main mise de la finance sur tout le vivant et les nouvelles technologies.

                Pourquoi Michel Onfray finirait-il sur un bûcher ? Pensez-vous vraiment qu’une fois que ce monsieur serait mort, les oligarques qui décident réellement du sort du monde arrêteraient de semer la mort ? Vous accordez beaucoup d’honneur à ce philosophe que vous n’aimez pas.


              • César Castique César Castique 28 juillet 2015 08:31

                @Chat Dock

                « Bref, en stigmatisant les musulmans et les croyants en général, vous tombez dans le piège du diviser pour mieux régner, vous jouez le jeu du conflit de civilisation alors qu’il y aurait mieux affaire à trouver un terrain d’entente entre chrétiens et musulmans... »


                Dans la mesure où l’Islam incarne la volonté divine et, de ce fait, n’est pas réformable, le dialogue entre musulmans et chrétiens se ramène à un échange où les premiers exposent les obligations et besoins découlant de leur pratique religieuse, et où les seconds écoutent en s’engageant à faire tout leur possible pour satisfaire ces exigences,

                Pour ce qui est de trouver un terrain d’entente, je n’en perçois pas la nécessité. Les nouveaux venus se plient aux usages locaux ou ils s’en vont. Lorsque je convie des gens à ma table, la composition du menu ne fait pas l’objet d’une négociation. C’est ainsi que fonctionne la commensalité.

              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 juillet 2015 09:30

                @César Castique
                « se plient aux usages locaux, ou s’en vont », il me semble que c’est bien le discours de l’ Eglise catholique en Espagne pour en chasser les Juifs et les Musulmans au 15e siècle ?
                Ou contre les Cathares et les Protestants en France ? non ?
                L’Inquisition, c’était plus sympa que Daesh ?
                Toutes les religions ont commis des horreurs, au nom de Dieu, bien sûr.


                Comme disait Bedos père :
                « Mon Dieu, si vous existez, s’il vous plaît, débarrassez nous de toutes les religions !! »

              • César Castique César Castique 28 juillet 2015 10:37

                @Fifi Brind_acier

                « …« se plient aux usages locaux, ou s’en vont », il me semble que c’est bien le discours de l’ Eglise catholique en Espagne pour en chasser les Juifs et les Musulmans au 15e siècle ? »


                Après sept cents ans de cohabitation, c’était bien le moins qu’on les somme de s’assimiler ou de foutre le camp. C’est énorme sept cents ans, c’est la durée qui nous sépare de Louis X, c’est deux siècles avant Marignan, une trentaine de générations, pour bien vous situer


                « Ou contre les Cathares et les Protestants en France ? non ?
                 

                Non.


                « L’Inquisition, c’était plus sympa que Daesh ?
                 »


                Vous gagnerez à vous informer sur l’Inquisition, vous auriez assurément des surprises. La réalité est assez éloignée de ce que propage l’école maçonnique.


                « Toutes les religions ont commis des horreurs, au nom de Dieu, bien sûr. »


                On a le droit de distinguer entre celles qui ont commis, et celles qui commettent, mais ce n’est même pas le sujet. Le vrai problème, c’est l’incompatibilité de l’Islam avec la république et la démocratie.

                · 

                Comme disait Bedos père : 
                « Mon Dieu, si vous existez, s’il vous plaît, débarrassez nous de toutes les religions !! »


                D’accord, mais à la condition que la religion des droits de l’homme fasse partie de la charrette. 


              • hugo BOTOPO 28 juillet 2015 10:39

                @Chat Dock

                L’homme doit-il inventer un Dieu ou des dieux pour s’imposer une morale de vie ?

                Un conflit de civilisations nécessite l’existence de véritables civilisations avec ses « dogmes » !
                Le monde actuel est sous le dictat d’ersatz de civilisations.

                Le néo-paganisme occidental (sexe, argent-roi ou Dieu-argent, épanouissement dans toute jouissance possible, gaspillages des ressources planétaires ... ;) est à porter principalement au royaume commun de la Divine Finance et des Églises protestantes (des dizaines au moins) donc chrétiennes. L’alliance du glaive, du goupillon, de l’argent et des communications, est le fondamental des USA et de la soi-disante civilisation qu’ils portent et exportent.

                L’alliance des hommes du pouvoir divin et des hommes du pouvoir humain s’est toujours fait au profit de quelques-uns et au détriment de la majorité : l’homme est ainsi fait, c’est sa nature profonde !

                L’homme a un esprit, une conscience (et éventuellement une âme à modeler par les religions).

                Nul besoin de religions pour avoir conscience de la nécessité de vivre en paix avec ses voisins, de les respecter, de les aider en cas de besoin, de respecter la nature, les animaux et la planète (l’homme n’a pas pour mission divine (selon la Bible) d’exploiter et de soumettre la nature à son profit).

                Nul besoin de religion pour comprendre en pleine conscience de la nécessité de contrôler ses propres instincts et de les refréner en cas de nécessité. L’absence de morale chrétienne n’est pas absence de morale humaine.

                La spiritualité et la transcendance peuvent s’épanouir hors de toute religion (révélée par un homme prétendûment en contact avec une divinité). Les tribus préhistoriques, les peuples aborigènes avaient ou ont encore une spiritualité, une transcendance avec une vision d’un certain cosmos sans connaître les livres sacrés de la Bible ou du Coran et autres Évangiles : leur morale de vie n’a rien à envier aux dépravations systématiques occidentales chrétiennes (de façade).


              • Chat Dock Chat Dock 29 juillet 2015 04:14

                @hugo BOTOPO
                Le protestantisme est une hérésie pour les catholiques, considéré, pour faire court, comme un talmudisme pour goy.
                Ensuite, aucune civilisation digne de ce nom n’a émergé de l’athéisme pur, étant donné que c’est une escroquerie intellectuelle comme le rappelle fort justement Claude Tresmontant :
                « L’athéisme pur est incompatible avec l’existence du monde, ou, ce qui revient au même, l’existence du monde est incompatible avec l’athéisme pur. (…) l’hypothèse athée est absurde et inutilisable, à cause de l’univers. Dont acte. »
                .
                L’athéisme étant définitivement enterré, voyons si l’individu peut se créer un code moral de lui-même, comme un grand, dans un espace laïque tolérant, sans religion officielle.
                Mais, me direz-vous, existe-t-il une religion officielle en France aujourd’hui ?
                .
                > "La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un évènement méta-historique, c’est-à-dire un évènement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi."
                Vincent Peillon, la révolution française n’est pas terminée, Seuil (2008)
                 smiley
                .
                C’est donc à Vincent Peillon qu’il faut rappeler vos beaux principes méta-religieux de paix et d’amour, et non à votre humble serviteur ! smiley
                .
                @César Castique
                .
                Le regroupement familial opéré par le patronat a donné lieu à l’immigration de personnes musulmanes qui sont maintenant installées depuis 2/3 générations. Ils ne sont pas venus en colons, mais en travailleurs bon marché. Ils ne vont pas s’en aller comme ça, ils sont Français. S’il y a des responsables aux malentendus actuels, ce ne sont pas les enfants d’immigrés mais le patronat.
                De plus, vu le rapport de forces actuels + la propagande [ musulman = terroriste MAIS pas d’amalgames (mon oeil, pas d’amalgames... c’est fait exprès pour ! ) ], je vois mal les Français catholiques s’imposer. Mais sur de nombreux thèmes, la manif pour tous par exemple, musulmans et catholiques ont des points de convergence évidents. C’est là-dessus qu’il faut réfléchir à mon sens.
                .
                PS : l’autre jour, je suis tombé sur un article de Brighelli, qui se scandalisait parce qu’une fille avait pénétré voilée en amphithéâtre. Je ne comprendrai jamais ce genre d’attitude. Sur le plan élégance, déjà, j’ai plus de respect pour une fille voilée que pour une pétasse à piercing. Mais c’est surtout l’attitude complètement contradictoire du laïcard qui ressort, en étant d’un côté, sur le papier, ’achement tolérant, comme hugo BOTOPO ; dans les faits, complètement maniaque contre n’importe quel signe ou pratique de près ou de loin religieux.
                 


              • Auxi 29 juillet 2015 19:13

                @Chat Dock

                L’athéisme étant définitivement enterré

                Ou comment prendre ses désirs pour une réalité… L’athéisme se porte fort bien, que ça vous plaise ou non.

              • smilodon smilodon 29 juillet 2015 22:44

                @Fifi Brind_acier : Bedos « père » aurait du ajouter « Fifi, ma blanche colombe » !!...Merci à toi !... Adishatz.


              • hugo BOTOPO 30 juillet 2015 15:33

                @Chat Dock
                La notion d’hérésie est propre aux religions, surtout aux monothéismes : c’est un anathème d’exclusion. Vis-à-vis des implications religieuses dans la marche civilisationnelle du monde, toutes les variantes pures ou hérétiques se valent.
                Le message pur et puissant du Christ : « aime ton Dieu et aime ton prochain », tout ton prochain n’est pas le dogme unique des églises et sectes dites chrétiennes ! Les nombreux ajouts des hommes en ont fait des religions de pouvoir (accessoirement spirituel) s’accoquinant avec les pouvoirs matériels.

                Le sieur Claude Tresmontant n’est pas un Dieu détendeur de la Vérité, de toute vérité. Il n’ a pas à décréter la mort, l’enterrement ou la destruction de l’athéisme pur ou doux ! Croire par défaut de connaissance du monde que l’univers a été nécessairement créé (à partir de quoi ou de rien ou du vide (comment le caractériser ?) par une entité indéfinissable, préexistante (à Quoi ?) appelée Dieu par certains hommes, ne reste qu’une croyance toujours indémontrable.

                Les civilisations que vous retenez sont celles de l’alliance entre la terreur du sabre et la soumission à des forces obscures avec en prime la peur d’un au-delà. La collusion des puissances serait donc pour vous la base de toute civilisation ayant droit de cité.

                Les civilisations de la démocratie athénienne et de la timocratie de Sparte, balayées par la puissance militaire d’Alexandre dit le Grand, n’ayant pas créé d’Empire dominateur ne sont donc pas des civilisations.
                Et que dire de la civilisation romaine ou latine, avec ses philosophes et penseurs, sa République démocratique (avant l’Empire des Césars), elle ne se référençait pas à une religion. Ce n’est pas l’empereur Constantin, en pleine période de décadence qui peut être considéré comme le fondateur de la civilisation romaine latine, malgré l’imposition du christianisme comme religion d’État.

                Enfin l’empire du milieu en Chine pluri-millénaire ne s’est pas fondé sur une religion : le confucianisme est beaucoup plus proche de l’athéisme en ignorant Dieu ou les dieux, ou au moins proche d’une forme de laïcité. C’est avec le taoïsme, son alter ego, la base de la civilisation chinoise depuis des millénaires. L’idéologie ou « l’idéalogie » du communisme chinois actuel n’est qu’un habillage du pouvoir en place.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 août 2015 19:38

                @César Castique
                L’Inquisition était sans doute le Club Méditerranée...
                Les religions devraient se cantonner à la vie spirituelle.
                Dès qu’elles ont des prétentions économiques, territoriales, elles deviennent des Partis politiques déguisés, avec chacune des fanatiques prêts à faire n’importe quoi.


              • VICTOR Ayoli VICTOR 28 juillet 2015 09:30

                Merci pour prendre, arguments à l’appui, la défense de Onfray, un des rares producteur de pensées actuels.
                (Je suis en train de lire « Cosmos », après « Politique du rebelle » et avant « Esthétique du pôle nord »)
                Amitiés républicaines


                • Laulau Laulau 28 juillet 2015 10:21

                  @VICTOR
                  un des rares producteur de pensées actuels.

                  Nous sommes souvent d’accord, mais là non ! Onfray est avant tout un philosophe médiatique qui nevaut guère mieux que BHL. Je vous conseille de lire « Onfray, une imposture intellectuelle » de Michel Paraire.


                • Trelawney Trelawney 28 juillet 2015 12:16

                  @Laulau
                  Michel Paraire le « communiste libertaire » (Si si ca existe) s’est fendu d’un livre parce que Onfray a osé dire que le capitalisme est éternel. Non mais quel imposteur !


                • philippe baron-abrioux 28 juillet 2015 16:01

                  @VICTOR

                  bonjour , vous êtes en train de lire « cosmos » bonne lecture donc ! je l’ai lu il y a peu avec joie( et mon dictionnaire à portée de main,comme quelques autres ouvrages divers qui me sont bien utiles parfois ) . en effet ,je fais partie de ces crétins qui à 64 ans bientôt osent se l’avouer :« mon vieux, tu n’as rien compris ! » .

                  puisque d’aucuns classent M.Onfray dans la catégorie Philosophe ,j’ai repris mon dictionnaire et trouvé que ce mot d’origine grecque signifiait :ami de la sagesse .***
                   on indique aussi que le philosophe est un penseur qui élabore une doctrine ,un système philosophique .

                  simple confirmation de mes études de grec ((et de latin) pour un bac A1 obtenu en 1970 . que signifient ces deux mots juxtaposés et que met on derrière le mot Sagesse ?.

                   faut il donc y mettre quelque chose ? ou bien, comme le dit ce si décrié M.O, se contenter d’émettre une simple « proposition d’une pensée à vivre » en toute liberté .

                  vous écrivez « producteur de pensées » . ça tombe bien puisque ce qui semble faire de l’homme une être à part du règne animal serait sa« capacité à interrogations ,réflexions et recherches à caractère rationnel sur l’être ,les causes ,les valeurs mettant en jeu ,dans la diversité des voies empruntées et des réponses obtenues , le rapport de l’Homme au monde et à son propre savoir » (tous éléments trouvés dans le petit Larousse édition 2010 à Philosophie) .

                  curieux de lire ces lignes concernant le philosophe et son champ de pensée . pourrait ainsi être donc considéré comme philosophe tout homme (ou toute femme) de façon rapide tout homme qui a bien l’idée d’être sur terre ,qui la regarde, la découvre , se pose des questions aussi basiques que pourquoi le jour et la nuit , le chaud de l’été (ici) et le froid de l’hiver ,pourquoi et comment les oiseaux volent ils ETC ... on pourrait dire qu’il est dans ses pensées,ou dans les nuages comme on me l’a dit bien souvent .

                  M.Onfray ne serait donc pas un philosophe selon certains mais un pourfendeur zélé des religions ,toutes , de notre société telle qu’elle est ,défenseur de civilisations totalement mortes (il aime Lucrèce ,l’hédoniste ) ,un émetteur de bruits sans aucune utilité . bref ,le mal intégral .

                  en lisant Cosmos ,j’y ai plutôt trouvé des paroles pleines de respect pour son enseignant LUCIEN JERPHAGNON (à lire de L.J  ;au bonheur des sages ) ,je n’ai pas dit son maître .

                  je ne défends pas M.O ,il est bien plus capable que moi de le faire s’il l’estime utile ,mais revendique le droit au crétinisme pour moi et l’envie parfois d’essayer de l’être un peu moins . 

                  de M.ONFRAY ,je viens de finir « politique du rebelle » sorti en 1997 .

                  intêressant de voir les évolutions sur près de 20 ans car il y a évolution mais pas revirement comme veulent le dire certains et c’est leur droit .

                   bonne lecture et à bientôt !

                  *** : je suis également en compagnie de 2 atlas édités à 40 ans de différence ,1970 et 2010 ;comparaison n’est certes pas raison mais .. et d’une encyclopédie des philosophies et des religions ,offertes après mon bac par mon prof de philo .
                  quelques autres auteurs aussi :jacquard ,lévi ,stiglitz,gael giraud,bourdieu , proudhon ,etc...

                   

                   


                • Laulau Laulau 28 juillet 2015 17:50

                  @Trelawney
                  Vous m’avais l’air de vous y connaitre en débat philosophique. Si vous y arrivez, essayez de lire le livre de Paraire, il ne fait que 200 ou 300 pages, courage ! Vous pouvez le faire !


                • Buzzcocks 28 juillet 2015 11:13

                  J’apprends visiblement à l’auteur que les principales victimes des islamistes sont .... les musulmans.

                  Si on prend Merah, vous irez voir les noms des trois militaires tués.
                  Et d’une manière générale, si on prend Daech, ils ont en face d’eux des chiites (hezbollah), des alaouites, des kurdes, des turkmènes, et même entre « islamistes », ils se zigouillent (al quaeda et daech se font la guerre) ... vous me trouverez aussi la religion du pilote jordanien brulé vif sous les caméras.

                  Bref, ce billet n’a aucun sens ...


                  • franc tireur 28 juillet 2015 13:01

                    il est faux de distinguer terroristes et musulmans du quotidien .

                    toute l histoire nous a montré que c est toujours une poignée qui agit ,et de manière radicale, la masse suivant derrière . nos gauchos sont bien placés pour le savoir avec les bolcheviques .
                    vous ne voulez pas voir le tragique de l’histoire, et bien l’histoire va avaler tout cru .

                    • DanielD2 DanielD2 28 juillet 2015 13:45

                      Est-ce qu’il y a un pays sur terre où des populations musulmanes arrivent à vivre en paix, sans attentat, sans hostilité larvée, etc, avec des non-musulmans ?

                      En Europe, la situation est catastrophique, et tout le monde sait que si l’immigration continue, le nombre de musulman continuera d’augmenter, et les problèmes avec. Qui osera encore faire un dessin quand il y aura 1/3 de musulmans en France ?

                      En Afrique, c’est la guerre civile en permanence entre sahéliens et subsahariens. 

                      Dans le monde musulmans, les minorités, après des siècles passés à être des sous-citoyens, profitent de la mondialisation pour enfin fuir quand ils le peuvent.

                      En Asie il y a des conflits larvés partout où il y a des musulmans. En Chine, au Vietnam, en Inde, etc. 

                      En Russie et compagnie, pareil. Attentats, guerres civiles et compagnie.

                      Donc on pourra dire tout ce qu’on veut, il y a un gros problème avec cette religion et le monde entier commence à en avoir plein le cul de ce milliard de gens à demi aliénés qui n’ont pas compris qu’on était en 2015.


                      • franc tireur 28 juillet 2015 14:09

                        @DanielD2


                        Le dessin c’est fini,les survivants comme Luz ont tout recemment jetté l’éponge , ca ne les « interesse plus » de dessiner Mahomet ( = on a grave la pétoche )
                        L’auto censue s impose d elle meme, les gardiens du Coran ( =les terroristes) ont gagné, et la masse musulmane approuve meme si elle ne soutient pas le procédé.
                        .
                        Pour la France c’est trop tard, meme si on stoppait l’immigration par une hypothétique suppression des avantages sociaux , regroupement familial et droit du sol. (on aurait l europe sur le dos et cie )
                        Le vers a été introduit dans le fruit, il y a probablement déja pres de 12 millions de musulmans en France .
                        .
                        En votant avec leur portefeuille es baby boomers ont détruit ce pays forgé depuis des siècles, en 40 ans . 

                      • philippe baron-abrioux 28 juillet 2015 16:29

                        @franc tireur

                        près de 12 millions de musulmans en France écrivez vous .

                        ça fait quand même beaucoup !

                        mais en plus si on pense que la France est un pays qui a été l’objet d’invasions multiples , que des soldats de tout un tas de pays sont venus défendre notre sol , que des immigrés sont venus aider à reconstruire ,vous pouvez comme beaucoup redouter d’avoir quelques gênes multinationaux .

                        une recherche de votre génome pourrait vous rasséréner utilement .

                        EN PLUS JE FAIS PARTIE DES « BABY BOOMERS » . pardon d’avoir aussi voté avec ma carte d’électeur ,même sans mon portefeuille .

                        mais peut être ne votez vous pas ?

                        c’est paradoxal mais assez fréquent chez certains des plus critiques vis à vis de systèmes politiques qu’ils voudraient voir disparaitre sans même le signifier en votant comme cela est heureusement possible en France .

                        au revoir !


                      • Crab2 28 juillet 2015 14:37

                        @ L’AUTEUR :

                        Si les chrétiens ont tiré les leçons du passé, les musulmans seraient bien inspirés d’en faire autant. Ce n’est pas avec la censure et l’intimidation qu’ils feront avancer les choses. En occident, nous sommes tous des Michel Onfray. A bon entendeur ! ÉCRIVEZ-VOUS !

                        Pour ma part, non seulement j’ai pris cette fastidieuse peine de lire un livre très mal écrit / et d’en faire la critique athée et féministe – à titre d’exemple :

                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/

                        Croire ou croire autrement

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Changelejeu+et+Mahomet

                        Il n’est de livre plus mal écrit que le coran, suites : Lectures comparées : Coran Ancien Testament Nouveau Testament

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html

                        Changelejeu et Mahomet - ( plus que jamais d’actualité )

                        http://laicite-moderne.blogspot.fr/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

                        Sur les voiles :

                        http://laiciteetsociete.hautetfort.com/assyrie-obama-les-voiles/


                        • Chat Dock Chat Dock 29 juillet 2015 22:32

                          @Crab2
                          Ce n’est pas avec la censure et l’intimidation qu’ils feront avancer les choses
                          C’est marrant, ça me rappelle une certaine communauté à laquelle notre 1er ministre est lié de manière éternelle... quand même !


                        • Hermes Hermes 28 juillet 2015 15:44

                          Comment prendre le pouvoir en utlisant la peur de l’inconnu ?

                          Nommer l’inconnu et prétendre être un intermédiaire avec cette entité en proposant un système moral. Cela détourne l’homme de sa peur mais l’empêche de s’en libérer. Cela s’appelle une religion.

                          C’est ce qui rend les religions si dangereuses : la peur qu’elles enfouissent et qui grandit dans leur giron est insupportable si on la dévoile en plein jour, en niant la religion. La violence reste la seule réponse possible, justifiée par une passion appelée foi qui n’est alors plus que la possession acharnée du dernier lambeau de la croyance..

                          Il faut apprendre à exister avec ce phénomène : qui peut affirmer ne croire en rien et accepter de faire face à l’inconnu au dela des mots ? Pour échanger avec qui que ce soit, il faut d’abord connaître ses propres croyances, ses propres vérités intangibles, son propre « moi-je ! »

                          A partir de là on rend contact avec l’esprit qui est en chaque homme ou femme, on remonte à la source de notre condition humaine qui est universelle, et les choses peuvent évoluer. Mais gardez-vous bien d’en faire votre religon ! smiley


                          • Chouardiniste 28 juillet 2015 20:57

                            @Hermes

                            Mais oui bobo idiot utile du Capital ... Que tu répètes bien ton « dit » !
                             
                            « Qui dit Humanité veut tromper » Proudhon
                             
                            « Plus le lien social s’étend, plus il se relâche. » Rousseau


                          • Chouardiniste 28 juillet 2015 18:13

                            Onfray ne pense pas, il fait partie du syndrome.
                             

                            Clouscard 1981 :
                             
                             
                            « L’État a été l’instance superstructurale de la répression capitaliste. C’est pourquoi Marx le dénonce. Mais aujourd’hui, avec la mondialisation, le renversement est total. Alors que l’État-nation a pu être le moyen d’oppression d’une classe par une autre, il devient le moyen de résister à la mondialisation. C’est un jeu dialectique. »
                             
                             
                            « Cet égalitarisme de la différence autorise un autre système de hiérarchies. Alors qu’il prétend dépasser les hiérarchies de classes, il les renforce par les hiérarchies mondaines. À chaque moment, un signe signifie barrière et niveau. Cascade des différences, cascade des mépris, cascade des snobismes. »
                             
                             
                            « La crise va révéler la nature profonde de ce système : l’austérité (la répression économique sur les travailleurs, essentiellement la classe ouvrière) a comme corollaire non seulement le maintien, mais l’expansion de la consommation « libertaire » social-démocrate. C’est en pleine période de crise qu’est née l’idéologie de l’informatisation de la société au service de la convivialité. À mesure que l’austérité s’aggrave, le chiffre d’affaires de l’industrie du loisir, du tourisme, du plaisir augmente. Les deux semblent être en raison inverse. La jouissance “libertaire” social-démocrate a comme condition le productivisme, l’inflation, le chômage, etc. »


                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 juillet 2015 11:40

                              @ l’auteur de l’article (qui se dit chrétien)

                               

                              A propos des atrocités commises depuis l’avènement du monothéisme - que vous attribuez à « la sottise de l’extrêmisme » - vous dites que « les chrétiens ont tiré les leçons du passé ». Ce n’est pas la réalité. Des chrétiens ont tiré les leçons, et encore sans rejeter les causes théologiques de ces atrocités, mais les institutions qui dirigent les différentes composantes du christianisme continuent, elles, d’enseigner aux nouvelles générations de croyants que la théologie criminogène reste justifiée pourvu que sa mise en application soit bien située dans le temps (à l’époque de l’Ancien Testament) et « bien interprétée » (1). Ce faisant elles se rendent aujourd’hui complices, même si c’est indirectement, des atrocités toujours commises par des musulmans, dans la fidélité à la théologie criminogène de leur propre religion, laquelle affirme dès ses origines que la violence « voulue et commandée par son Dieu Allah » restera nécessaire jusqu’à ce que tous les peuples de la terre lui soient totalement soumis.

                               

                              A propos de Michel Onfray, intellectuel par ailleurs précieux, au meilleur sens du terme, pour notre société présente, vous vous trompez. Il n’est plus utile à la pacification des religions et à la non-violence puisqu’il milite désormais pour la consolidation de l’islam en France (2) alors qu’il faut selon moi stopper son expansion et trouver les moyens d’engager sa régression.

                               

                              Il ne faut pas « envoyer Michel Onfray au bûcher », mais il faut espérer qu’il comprendra que les sociétés laïques et démocratiques doivent accepter ou tolérer les religions de manière différenciée, en fonction du lien qu’elles entretiennent avec la théologie criminogène. 

                               

                               

                              (1) http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                               

                              (2) http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/il-faudra-faire-sans-michel-onfray-169999?pn=1000
                              - forum4349946

                               


                              • Chat Dock Chat Dock 29 juillet 2015 23:12

                                @Pierre Régnier
                                .
                                Qu’il y ait des imbéciles criminels au nom de leur religion, cela est indéniable, les imbéciles sont partout, y compris chez les athées, dont la doctrine, je le rappelle, n’a produit aucune civilisation viable dans l’Histoire, et pour laquelle les principaux génocides du XXème siècle ont été commis.
                                .
                                Une régression de l’islam, ça paraît impossible. Les immigrés et enfants d’immigrés sont arrivés en France comme travailleurs bon marché, sponsorisés par les libéraux ; ils sont musulmans, mais Français. Ils ont grandi dans la haine du Français blanc raciste, inculquée par la gauche sociétale tendance « Touche pas à mon pote ». Les rappeurs d’il y a 15 ans se sont radicalisés (voire manipulés, voire approchés de près ou de loin par le pouvoir dans le style Orange Mécanique), faute d’un avenir viable. Je vous renverrais bien vers quelques références, mais si je cite Alain S. , c’est moi qui vais finir au bûcher ! smiley
                                Onfray le brave fils de paysan (faut le rappeler !) choisit une voie pragmatique, en tous cas n’appelle pas à la guerre civile et c’est l’essentiel. Je ne me fais pas de soucis pour lui ; tant qu’il n’a pas le CRIF sur le dos, il continuera de distiller sa science sur les plateaux TV (subventionnés par vos impôts).
                                .
                                La laïcité, la démocratie, ce sont des concepts un peu trop beaux, un peu trop consensuels pour être vrais. Pour la démocratie, c’est évident (logique de partis, privatisation des médias, binarisation du débat...) => retour à un régime autoritaire, ou tirage au sort.
                                Analogie pour la laïcité => retour à une religion d’État, ou tolérance universelle.


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 juillet 2015 12:39

                                @ Chat Dock

                                 

                                Je l’avoue, il est bien difficile pour moi de vous répondre tant votre logique de Shadok est systématisée dans ce commentaire. Mais j’aime bien les Shadoks et j’aime bien, aussi, quelques passages de ce commentaire.

                                 

                                Tout d’abord, je suis à peu près d’accord sur le premier paragraphe, même si je pourrais nuancer l’athéisme des génocidaires du XXe siècle.

                                 

                                Dans le second paragraphe vous faites de tous les immigrés et enfants d’immigrés des musulmans, ce qui, heureusement, est loin d’être le cas. Mais là aussi je vois une assertion que j’aime bien, peu souvent exprimée mais que je crois assez juste : la haine du Français blanc raciste a été « inculquée par la gauche sociétale tendance Touche pas à mon pote ». J’aurais précisé "du Français blanc systématiquement supposé raciste" mais je suis d’accord sur l’idée.

                                 

                                Je vais même plus loin. J’ose dire et écrire qu’en France actuellement la plupart des organisations qui se disent antiracistes sont en réalité composées d’authentiques racistes  : pour eux les noirs et les arabes "sont par nature trop cons" pour pouvoir accéder à la démocratie, aux droits humains, à l’égalité des femmes et des hommes, à la laïcité, à la libre expression et au libre débat, à la liberté d’avoir ou pas une religion et d’en changer si elle ne leur convient plus...

                                 

                                Pour ces faux antiracistes il faut donc traiter ces individus qu’ils croient inférieurs, par la victimisation, la flatterie, l’excuse systématique en cas de délits, ou de simples comportements antisociaux incompatibles avec un Bien vivre ensemble.

                                 

                                Une remarque analogue peut être faite à propos des prétendus antifas « de gauche » qui se comportent, dans leur brutalité, comme d’authentiques fachos que l’on situait, dans la gauche qui était la mienne, à l’extrême-droite.

                                 

                                Je répète qu’il faut bien engager la régression, la diminution de la présence islamique en France et la disparition totale, à terme, de l’islam, si l’on veut réellement réaliser un monde pacifié. Il faut en France et en Europe une « reconquista » (1).


                                Le christianisme est réformable, améliorable, compatible avec une véritable laïcité. Il doit être amélioré, pacifié par un clair rejet de ce qui reste indirectement criminogène dans sa théologie. L’islam n’est pas réformable et, dès l’élaboration de sa théologie fondatrice, il s’est déclaré absolument incompatible avec ce qu’on nommera plus tard la laïcité.

                                 

                                La France a besoin que ses grands intellectuels d’aujourd’hui, comme Michel Onfray, mènent le bon combat pour la démocratie républicaine et laïque.

                                 

                                Je suis déjà très long et, pour ne pas "faire trop compliqué quand on peut faire simple" je vous renvoie à mon article publié dans Riposte Laïque après l’hypocrite manipulation du 11 janvier : Mes camarades de gauche vont-ils enfin s’indigner pour cette bonne raison ? (2)

                                 

                                (1) Reconquista ou mort de l’Europe, par René Marchand, éditions Riposte Laïque (2013)

                                 

                                (2) http://ripostelaique.com/mes-camarades-de-gauche-vont-ils-enfin-sindigner-pour-cette-bonne-raison.html


                              • philouie 30 juillet 2015 12:49

                                @Pierre Régnier
                                où l’on constate que les disciple de jésus sont des ordures.
                                Ils prétendent à l’amour du prochain mais parle d’épuration.
                                Beurk


                              • Chat Dock Chat Dock 30 juillet 2015 18:05

                                @Pierre Régnier
                                la démocratie, aux droits humains, à l’égalité des femmes et des hommes, à la laïcité, à la libre expression et au libre débat, à la liberté d’avoir ou pas une religion et d’en changer si elle ne leur convient plus
                                .
                                aux armes, etc...
                                Tout ceci, ce sont des concepts vides de sens. Vous ne pouvez physiologiquement pas tomber enceinte, inégalité homme-femme, ça vous empêche de dormir ? Vous n’avez pas voté aux élections pour désigner votre facteur, votre gendarme ou votre chauffeur de bus, ça vous choque ? Et puis, la liberté, qui va être contre la liberté ?
                                 Il faut être très prudent avec ces notions qui sont récupérées par les libéraux, débouchant sur la concurrence de tous contre tous (immigrés vs autochtones, hommes vs femmes, jeunes vs vieux, hétéros vs homos), au nom de ces beaux principes, avec toujours cette même logique impitoyable victime-bourreau-sauveur. Et finalement, tombent en contradiction avec elles-mêmes (cf les antifas, les féministes...).
                                En tant que démocratico-sceptique sociétalement inégalitariste, il me semble que nos vrais ennemis ne sont pas les quelques racaillons paumés d’en bas mais les oligarques d’en haut.
                                .
                                 PS : Soumission de Houellebecq : il ne s’agit pas de la soumission de la France à l’islam, mais de la soumission de l’Homme à un principe d’ordre supérieur, l’inverse même du « il est interdit d’interdire » soixante-huitard.


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 juillet 2015 19:04

                                @ Chat Dock

                                Ici, Chat Dock, je ne vous comprends plus du tout. Nous ne sommes pas sur la même planète, nous n’avons pas appris la même utilisation des mots. Deux remarques, toutefois :

                                1/ bien d’accord sur les oligarques qui sont nos ennemis, mais pour moi pas nos seuls « vrais ennemis ».

                                2/ « aux armes, etc » ce n’est pas de moi. Moi je ne chante pas la Marseillaise, je suis pour sa pacification aussi. (1)

                                Un combat, comme celui qui est à livrer contre l’islam, ne se mène pas nécessairement par la guerre. La violence, ce sont les islamistes qui l’emploient contre nous, contre le monde aspirant à la paix.

                                Mais l’imbécile aveuglement - véritable néo-négationnisme - des gouvernants sarkhollandiens, auquel s’ajoute la dhimmitude écclésiastique des dirigeants de l’église catholique trahissant leur prophète Jésus de Nazareth, finira par conduire la France et l’Europe à une vraie guerre, par les armes.

                                (1) Voir à la suite de cet article mon commentaire du 17 octobre 2008 à 13 h 54 :

                                http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/sports/article/et-si-on-arretait-plutot-la-45830


                              • 65beve 65beve 2 août 2015 19:37

                                @Pierre Régnier
                                Bonsoir,


                                « si l’on veut réellement réaliser un monde pacifié. Il faut en France et en Europe une « reconquista » (1). »

                                Vous avez mis un mot très important sur ce qui ressemblerait d’après moi à une épuration ethnique.
                                Les turcs ont procédé à une reconquista en 1915.
                                C’est comme ça que vous l’entendez ? parce que on ne peut pas éternellement se gargariser de jolis mots ; derrière il y a des actes.

                                cdlt.



                              • Chat Dock Chat Dock 2 août 2015 20:34

                                @Pierre Régnier
                                Une petite allocution pour mettre les choses aux clair : https://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8
                                Et une petite piqûre de rappel : http://www.dailymotion.com/video/x2x7eph_quand-les-guignols-de-l-info-etaient-conspirationnistes_fun
                                .
                                @65beve
                                Il se sent Charlie Martel ! smiley
                                Plus sérieusement, je vois mal une « reconquista » s’engager, d’une part car nous n’avons aucun idéal viable à défendre, d’autre part parce que les nations européennes se sont faites castrer depuis belle lurette (comme vous le faites remarquer, on n’a pas le droit d’envisager quoi que ce soit de nationaliste à cause d’Auschwitz, je caricature à peine).
                                Et votre réponse est tout à fait symptomatique : c’est l’auto-censure par le politiquement correct. Mais qu’attendre de plus de la part d’individus sans cesse rappelés par leurs maîtres au Devoir de Mémoire, cet abrutissement des consciences, via l’école, via la télé, via le cinéma ? 


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 août 2015 11:10

                                @65beve


                                Bonjour

                                 

                                Non, bien sûr, il ne faut pas une épuration ethnique, et la comparaison ne doit surtout pas être faite avec l’horrible comportement turc de 1915, lequel n’avait nullement pour objectif de reconquérir la maîtrise de son pays par le peuple turc, il s’agissait seulement d’un indéfendable comportement raciste.

                                 

                                Il n’est cependant pas surprenant que vous soyez amené à faire cette comparaison puisque, depuis des années en France, les gouvernants indignes (surtout depuis Sarkozy) et les grands médias serviles répètent sans cesse l’odieuse assimilation de l’islamophobie à du racisme, de la xénophobie, de la haine de l’autre parce qu’il est différent.

                                 

                                La comparaison est à faire avec la reconquête (reconquista en espagnol) du pouvoir qui, en Espagne, avait été accaparé par les conquérants musulmans pendant des siècles.

                                 

                                Mais il faut réfléchir au-delà des grossières similitudes, et penser à une reconquête sur l’islam de la France actuelle, républicaine, démocratique et laïque, pas à un rétablissement du pouvoir de rois catholiques. Et cette reconquête doit être envisagée de manière pacifique.

                                 

                                Comme celui de Sarkozy le gouvernement d’Hollande, uniquement motivé par l’électoralisme et le maintien au pouvoir, ne se préoccupe que d’apparences positives (faciles à obtenir quand les grands médias sont complices) et, face à la conquête islamique propre à la situation française et européenne d’aujourd’hui, il ne connaît pas d’autre pratique que la démagogie.

                                 

                                Je suis convaincu que si, tout de suite après les massacres islamiques des 7, 8 et 9 janvier 2015 le gouvernement avait annoncé la fermeture des mosquées tous les français l’auraient compris, et une grande majorité d’entre eux l’auraient accepté. De très nombreux français musulmans l’auraient eux-mêmes compris et accepté.

                                 

                                Mais, après chaque manifestation flagrante de la nature violente, constitutive, de l’islam, le déni de réalité est à nouveau rapidement imposé par les gouvernants et de nombreux journalistes complices. Ceci fait que, plus elle sera repoussée, plus la reconquête sera difficile à obtenir pacifiquement.

                                 

                                Cordialement.

                                  


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 août 2015 12:10

                                @Chat Dock

                                Merci pour l’allocution d’Étienne Chouard. Vous ne vous étonnerez pas que j’y sélectionne la nécessité de "remettre les mots à l’endroit" puisque, depuis des années, c’est ce que je fais avec le mot islamophobie systématiquement déformé, utilisé pour entretenir une monstrueuse tricherie, ce qui est bien pire encore que « renversé ».

                                 

                                Votre « petite piqûre de rappel », elle, n’est pas très intéressante. Les Guignols de l’info n’y sont nullement en dehors de la corruption médiatique. Leur caricature y participe.

                                 

                                Par ailleurs je ne suis évidemment pas d’accord avec vous sur le devoir de mémoire qui constituerait un « abrutissement des consciences ». Il est absolument nécessaire et c’est seulement dans l’utilisation qui en est faite qu’on peut y mettre et y trouver du négatif.

                                 

                                Certes, ce que nous avons à défendre n’est pas un "idéal viable« au sens d’une perfection, mais les valeurs acquises en France, même quand elles ne sont que théoriques, sont à défendre fermement face aux contre valeurs que sont, pour une humanité pacifiante, les « valeurs » islamiques.


                                Cordialement.


                              • 65beve 65beve 4 août 2015 23:43

                                @Pierre Régnier
                                Bonsoir,

                                Vous voulez certainement parler de fermeture des mosquées salafistes.
                                Fermer toutes les mosquées n’aurait pas de sens.
                                cdlt.


                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 août 2015 11:09

                                @65beve


                                Mais non. C’est bien de toutes les mosquées dont je veux parler. Ce qui n’a pas de sens c’est la distinction entre les salafistes et les autres. L’islam, c’est celui des salafistes, qu’on pourrait tout aussi bien nommer les fanatiques. L’islam c’est une religion qui forme systématiquement, délibérément, au fanatisme, au totalitarisme, à la soumission ou à l’élimination de tout ce qui n’est pas lui.

                                 

                                La fermeture de toutes les mosquées, tout de suite après les massacres des 7, 8 et 9 janvier, aurait montré la détermination gouvernementale de s’attaquer à ce seul véritable islam.

                                 

                                Ensuite on aurait sans doute pu rouvrir quelques mosquées mais seulement après un examen sérieux de se qu’on y fait : promotion de l’islam, le seul vrai - auquel cas, évidemment, la réouverture aurait été impossible - ou bien réelle recherche de l’élimination des bases criminogènes qui sont constitutives de l’islam.

                                 

                                Mais autant dire que, dans ce cas, c’est à une destruction de l’islam par ses propres membres qu’on assisterait, car je ne vois pas par quelle aberration on peut honnêtement continuer de célébrer un culte dont on condamne les bases théologiques.

                                 

                                Ce que je trouve lamentable, c’est qu’à l’extérieur de l’islam des gouvernants prétendument laïcs tiennent à sauver les apparences au moins autant, sinon plus, que les musulmans réellement pacifiques, mais simples rêveurs, qui vivent en réalité hors de leur religion.

                                 

                                Ce qui est certain, selon moi, c’est que de plus en plus, dans toutes les nouvelles comme dans les anciennes mosquées, ici comme ailleurs, ce sont les vrais musulmans qui exigeront qu’on pratique le véritable islam, c’est-à-dire l’islam politique violent visant à établir sa domination sur le monde entier.

                                 

                                Ce sont ces vrais musulmans qui, aujourd’hui, sous des formes diverses, font avancer partout l’objectif de toujours de leur religion.

                                 

                                Mon commentaire est déjà long mais je ne peux le clore sans ajouter ce complément : les islamistes obtiennent le soutien des gouvernants faux laïcs mais aussi celui des institutions juive et catholique.

                                 

                                Dans ce dernier cas, c’est particulièrement scandaleux mais parfaitement logique car, si l’Église se fait complice des islamistes c’est parce que elle s’acharne à conserver ce qui reste indirectement criminogène dans sa religion. Pire, elle le re-justifie et le réanime dans son Nouveau Catéchisme.

                                 

                                Or, dans le christianisme, il n’y aurait aucune difficulté à rejeter les bases criminogènes. A l’opposé de toute volonté pacifiante interne à l’islam, il s’agirait tout simplement d’en venir enfin à la religion pacifiée qu’avait voulue Jésus de Nazareth. Il s’agirait de cesser de la déformer, de trahir ce Jésus et les Évangiles écrits par ses disciples.

                                 

                                Développement ici :

                                 

                                http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                                 

                                 


                              • bouderont fele bouderont fele 29 juillet 2015 16:24

                                Bonjour,


                                « Mein Kampf pour les uns, les évangiles les plus rétrogrades pour d’autres, le coran pour les salafistes... à chacun son idéologie. »
                                Et, les juifs orthodoxes ? Les auriez-vous oubliés ? 

                                • Onecinikiou 2 août 2015 11:02

                                  @bouderont fele


                                  Il a egalement oublié l’idéologie des droits de l’homme ou la sainte schoââ, qui sont les vrais religions actuellement dominante en occident, qui justifie pour l’une l’interventionnisme et l’ingérence armée partout dans le monde, et le botage de cul systématique des populations et régimes non-alignée sur les diktats de l’Empire, et pour l’autre le carcan étouffant de la censure, de la culpabilisation, de l’instrumentalisation et de la soumission de nos élites aux interêts d’eretz Israël. 

                                  Mais de cela l’auteur ne dit mot. Il est sourd, aveugle et muet. Il préfère palabrer sur les « intégristes catholiques ». Moins dangereux sans doute. Mais pas moins pitoyable.

                                • smilodon smilodon 29 juillet 2015 20:46

                                  @ l’auteur : Michel Onfray a déjà mis beaucoup « d’eau dans son vin ». Mais c’est trop tard !.... Dans la France de 2015 l’humour et la caricature auront succombés les premiers, suivis de la laïcité (ou pire) de l’athéisme, et enfin de la philosophie. Dire aujourd’hui « qu’un chat est un chat » pourrait bien vous vouer aux gémonies !......On n’attaque plus les religions, surtout une, que ce soit pour en rire, pour en pleurer ou seulement pour en parler !..... Notre langage, qui se voulait « châtié » se doit d’être « châtré » !.... C’est mieux !.... A trop vouloir mélanger toutes les origines, toutes les cultures et surtout toutes les religions sur un même sol et dans un temps « compressé », il y a forcément des « tensions » !..... Et ce n’est que le début. Les USA s’en sortent parce que le territoire est très grand, et que finalement toutes les « cultures » sont « importées » !... (Qui se souvient des « indiens »). La France prend le même chemin, sauf que le territoire est un peu plus petit, et qu’il reste encore pas mal de « tribus indiennes ». Le « modèle américain » prendra ici plus de 200 ans. Les « racines » à extirper y sont plus profondes !..... Mais faut surtout pas le dire !.......Adishatz.


                                  • smilodon smilodon 29 juillet 2015 22:47

                                    @smilodon : Merci de ne pas me répondre !... Pour tout vous dire, je ne lis JAMAIS aucune de vos réponses !... Taisez-vous !... C’est bien !... De toute façon, je m’en fous !... Adishatz.


                                  • franc 2 août 2015 12:14

                                    J ’enfreins l’interdiction de répondre au redoutable smilodon ,le seul prolo d’Agoravox 

                                    -

                                     le prolo dit le bon sens populaire 

                                    -

                                    le prolo dit plus de vérité que le bobo


                                    • fcpgismo fcpgismo 2 août 2015 13:51

                                      L’islamonazisme c’est un des avatars du capitalisme,utiliser son semblable ou tout être sans une conscience équivalente est à la base de ces idéologies de prédation né de la cupidité,de l’égocentrisme,de l’individualisme de nos cerveaux malades.

                                      L’islam politique doit être éradiqué.
                                      Onfray est un Homme de culture qui sert les populations en quête de savoir philosophique et sociologique.
                                      13 années d’université populaire et de nombreux ouvrages disponibles pour toutes les bourses méritent le respect ; contrairement à la classe politique dont la majorité n’est qu’un un ramassis de crapules mafieuse au service des 1% les plus riches les super prédateurs de l’espèce humaine.
                                      Très bon article.

                                      • Parrhesia Parrhesia 2 août 2015 15:29

                                        >>> On rappelera par ailleurs qu’islamophobie signifie « peur de l’islam », et rien d’autre.<<<

                                        Eh bien, non ! cela signifie aussi autre chose !!!

                                        Dans le langage usuel populaire, au concept de « crainte » initialement associé au suffixe « phobie » s’est désormais superposé le concept d’aversion… 

                                        À moins que vous ne réfutiez l’objection sur le plan sémantique, je vous fais confiance pour expliquer le phénomène...


                                        • franc 2 août 2015 18:10

                                          l’aversion n’est pas un mal en soi quand il s’agit de l’aversion du mal justement.

                                          -

                                          dans le mot islamophobie il ya d’abord la peur et la peur engendre l’aversion ,quoi de plus naturel ,et quand on prend conscience en plus que c’est un mal philosophique et théologique ,quoi de plus de rationnel que l’l’islamophobie ;


                                          • DACH 2 août 2015 18:27
                                            Les musulmans vont avoir à se libérer de la servitude mortifère dans laquelle les textes infantiles du Coran et des hadiths les maintiennent. Personne en Occident ne s’avère contre un Islam des Lumières, tolérant, agité de débats comme dans le Judaisme ou le Christianisme, ou dans le Bouddisme.
                                            Mais qu’affirment et pratiquent des millions de musulmans dans le monde, dont le Califat EI est la montagne la plus visible ? Le problème principal de l’islam tient au Coran, voir ce qu’en démontrent entre autres Ayaan Hirsi Ali, Magdi Cristiano Allam, Oriana Fallaci, Wafa Sultan. Autrement, ces musulmans qui veulent la Charia et autres asservissements de dhimmitude se condamnent à être exterminés par tous les autres peuples de cette terre ! 


                                            • DACH 2 août 2015 18:37
                                              Les musulmans vont avoir à se libérer de la servitude mortifère dans laquelle les textes infantiles du Coran et des hadiths les maintiennent. Personne en Occident ne s’avère contre un Islam des Lumières, tolérant, agité de débats comme dans le Judaisme ou le Christianisme, ou dans le Boudhisme.
                                              Mais qu’affirment et pratiquent des millions de musulmans dans le monde, dont le Califat EI est la montagne la plus visible ? Le problème principal de l’islam tient au Coran, voir ce qu’en démontrent entre autres Ayaan Hirsi Ali, Magdi Cristiano Allam, Oriana Fallaci, Wafa Sultan. Autrement, ces musulmans qui veulent la Charia et autres asservissements de dhimmitude se condamnent à être exterminés par tous les autres peuples de cette terre ! 


                                              • robert 2 août 2015 19:16

                                                @DACH
                                                une troisième fois peut être ?


                                              • robert 2 août 2015 19:18

                                                @fabien, mauvais article ( comme d’hab fab) et donc mal noté. Vos élèves vous diraient : « à re-faire »


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 août 2015 19:44

                                                @DACH
                                                C’est ballot, aux USA, le FBI ne trouvait pas de musulmans volontaires pour faire des attentats, histoire d’illustrer « leur guerre contre le terrorisme », ils ont utilisé des faibles d’esprit ou les ont payé pour en commettre. Rapport de Human Rights Watch, prouvant que le FBI a poussé des musulmans à commettre des attentats.


                                              • DACH 2 août 2015 20:08

                                                @Fifi Brind_acier
                                                C’est ballot, affirmer sans démontrer = perte de crédibilité !


                                              • France Républicaine et Souverainiste Fabien de la Beauce 3 août 2015 12:39

                                                @robert

                                                3,28/5... c’est correct pour Onfray. Avec vos 2200 euros par mois de retraite (que je ne gagne pas avec 18 ans d’ancienneté) vous allez pouvoir aider clandestins et délinquants... en avant camarade !

                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 août 2015 15:54


                                                Bonjour Fabien de la Beauce

                                                 

                                                Ce que l’on peut reprocher au « nouveau » michel Onfray, ce n’est évidemment pas de "défendre son peuple, sa nation, son existence, son identité« . Il a raison sur ce point contre les  »bien-pensants" de la fausse gauche occupant les pouvoirs politique et médiatique, lesquels installent un véritable néo-négationnisme concernant la véritable nature de l’islam.

                                                 

                                                Ce que l’on peut reprocher au « nouveau » Michel Onfray c’est de défendre mal "son peuple, sa nation, son existence, son identité" après avoir reconnu la bien réelle nocivité de l’islam. Sa louable insistance sur la nécessité de reconnaître le réel et de le prendre en compte est affaiblie par son indifférenciation dans son regard global sur les religions.

                                                 

                                                Cette déplorable indifférenciation est classique chez les athées de la fausse gauche et, aujourd’hui plus que jamais il en font la base, non pas de leur "défense de la laïcité" mais de leur lutte contre toutes les religions.

                                                 

                                                Vous êtes vous-même un peu inquiétant quand vous mettez sur un même niveau « Mein Kampf  pour les uns, les évangiles les plus rétrogrades pour d’autres, le coran pour les salafistes". L’ancien chrétien que je ne suis plus - et qui combat fermement ce qui reste indirectement criminogène dans la très dogmatique institution catholique - aimerait bien savoir ce que vous qualifiez d’ « évangiles les plus rétrogrades ».

                                                 

                                                L’Évangile était une grande avancée spirituelle à l’époque de sa mise en circulation, et ce que l’on peut et doit reprocher à l’Eglise catholique d’aujourd’hui (mais aussi aux autres composantes du christianisme) c’est sa régression par rapport à ce progrès interne à la croyance en Dieu que Jésus a apporté il y a 2000 ans. (1) Les nazis étaient fidèles à l’esprit de Mein Kampf, les salafistes sont des musulmans fidèles au Coran, les mauvais chrétiens rédacteurs du Nouveau Catéchisme trahissent l’esprit des Evangiles et le prophète juif Jésus de Nazareth dont ils se prétendent et se croient les disciples.

                                                 

                                                Tout se passe en fait comme si Michel Onfray était devenu fataliste. Après avoir rappelé, avec raison, que toutes les civilisations sont mortelles il semble dire que la mort de la nôtre, c’est maintenant, et il fait alors de la "civilisation islamique", désormais installée en France et en Europe, un acquis qu’il faudrait accepter comme on a accepté la pacification théologique du « jésuïsme » ou les objectifs de liberté, d’égalité, de fraternité (je préfère dire « de solidarité », laquelle, contrairement à la fraternité peut se décréter) et de laïcité que s’est donnés la France républicaine.

                                                 

                                                C’est De Gaulle et Jean Moulin qui doivent être notre référence, pas Pétain. L’islamisation de la France n’est pas plus fatale et inévitable que l’était la nazification de la France en 1940.

                                                 

                                                Cordialement.

                                                 

                                                (1) http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

                                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès