• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Onfray : le champion toutes catégories de la volte-face

Michel Onfray : le champion toutes catégories de la volte-face

                        (Note : crédit photo : LePoint, 2017, interview par FO Giesbert)

 

Qu'y aurait-il de si intéressant à dire sur le compte d'un polémiste mondain, si le faussaire en question n'était pas, plus d'un demi-siècle après mai 68, l’une des figures de proue de l'intellectualisme dans sa version “société du spectacle”. Chez Onfray le retournement de veste est une prérogative comme nous allons voir.

Souvenons-nous :

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2002, Michel Onfray soutient Olivier Besancenot, candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR). Puis en 2009 il écrira dans les colonnes du Monde à propos du NPA : « On ne peut vouloir faire de la politique uniquement avec un mégaphone, ni appeler à la révolution planétaire sans même être capable de présider aux destinées d’un village de campagne. Le mégaphone n’est pas une fin en soi, mais un moyen pour plus et mieux que lui. »

À la Fête de l'Humanité de 2006, il se prononce pour une candidature unique de la gauche antilibérale. Pourtant, en mars 2006, il avait déclaré « ne pas être contre le capitalisme.”

Lors des élections européennes de 2009, il soutient le Front de gauche, affirmant dans L'Humanité : « Je suis constant dans mon choix : je soutiens la gauche antilibérale.” En 2018 Onfray déclarera pourtant “Mélenchon, c’est la gauche barbelés”.

Onfray charge Bernard-Henri Lévy : "Il est le prototype de tout ce que je n'aime pas en philosophie"... Sauf que ce même Onfray a collaboré à 'La Règle du jeu', la revue de BHL .

Onfray, ex-participant antilibéral à la Fête de l’Humanité, fondateur d’une université populaire à Caen, ne déteste pas, comme à Bordeaux ce mardi 17 septembre 2019, s’exhiber pour la énième fois chez le trésorier du MEDEF girondin, ex-président du ROTARY CLUB, administrateur du SBCIC, et vice président de la CCI, son ami Denis Mollat.

Et encore, cette petite rétrospective ne constitue qu’un simple échantillon des inénarrables contradictions de monsieur Onfray. 

Sa méthode ? 

Bien rodée, elle consiste par exemple à utiliser la psychanalyse pour tenter de liquider la religion, puis à se débarrasser de la psychanalyse en ayant recours aux sciences comportementales. Bien qu'il fut contributeur du journal satirique et anarchisant Siné Hebdo pour discriminer les musulmans, il prône la véracité du "Choc des civilisations", formule du géopolitologue américain Samuel Huntington, dont le livre éponyme est la bible des « va-t-en guerre » américains. Islamophobe revendiqué sans états d’âme, il abuse de concepts fumeux générés en grande partie par la galaxie BHL qui vont de “l’islamo-gauchisme" à l’"islamo-fascisme". Vous apprécierez j'en suis sûr sa rhétorique grossière qui sous-entend que les musulmans sont par nature inféodés au fascisme et ont pour partenaires les militants des différents partis de la gauche. En somme “du Point Godwin à tous les étages”. Et vous comprenez sans doute mieux désormais, pourquoi une grande partie de l’extrême droite apprécie ce monsieur. 

Derniers “faits d’armes”... 

Ce jeudi 19 septembre 2019, lors d’une conférence à la librairie Mollat de Bordeaux, Michel Onfray déclare beaucoup apprécier les thèses défendues par François Asselineau. «  Je suis en train de faire mon outing  » ose-t-il déclarer, et « j’aime beaucoup ce qu’il dit  », ou encore «  Dans tout ce que j’ai entendu de lui, je n’ai pas trouvé de choses à redire, vraiment, et parfois je l’ai écouté longuement, j’ai écouté des enregistrements qui pouvaient durer une bonne heure avec un réel intérêt, avec un réel plaisir en me disant  : “C’est vrai que je souscris à tout ça”.  » Pour Michel Onfray, le discours de M. Asselineau est «  un discours structuré qui démonte de manière rationnelle et raisonnable le dispositif maastrichtien, donc la chose essentielle qui est que la France a perdu sa souveraineté  ». L’UPR a «  mis en relation le fait que le refoulé maastrichtien produisait les Gilets jaunes  », un mouvement que Michel Onfray soutient. «  C’est un discours extrêmement bien fait, celui d’Asselineau, qui témoigne d’un effort de déconstruction extrêmement intéressant  ».

Quelques heures plus tard, changement de cap : Onfray déclare ne pas soutenir Asselineau. Le philosophe qui vient de se faire blacklister par la presse nationale qui multiplie les couvertures de son coming out, rétropédale en urgence dans l'autre sens, et s'insurge contre “la récupération à laquelle se livrent depuis François Asselineau et les siens » dit-il. Reprenant à son compte les arguments de la presse de masse, il qualifie les militants de l'UPR de "conspirationnistes” et même de “raëliens". Le lendemain Onfray va même plus loin et fait comprendre via son blog que l’UPR serait “un parti d’antisémites”. Une insulte malhonnête et gratuite quand on sait qu’Asselineau a toujours condamné l’antisémitisme et qu'il ne parle jamais d’Israël. Qui plus est rappelons à Onfray qu’Aurélien Enthoven, qui a été lui-même victime d’insultes antisémites, est adhérent à l’UPR. 

Bref, la réaction d’Onfray est transparente : Effrayé par le fort impact médiatique suscité par ses dernières déclarations à la manière d'un BHL qui tente de discréditer les Gilets jaunes, Onfray diabolise ces nouveaux adversaires en les assimilant au nazisme. Triste procédé quand on intègre le fait que notre donneur de leçons par l’entremise d’un exercice de contorsion récent, a tout fait pour minimiser la responsabilité de son ami Yann Moix, pourtant auteur d’écrits antisémites et négationnistes virulents. Des similitudes avec BHL récurrentes et très nombreuses. 

Un narcissique sans convictions.

A l'instar de son ami Yann Moix, Michel Onfray est l'archétype du narcissique sans véritable conviction. Philosophe sans système, Michel Onfray n'a pas d'autre choix que de s'aménager un espace rebelle pour exister. Egratigner Macron, Valls ou Sarkosy est devenu sa marque de fabrique. Mais à la moindre alerte de disgrâce, ce dernier quitte le navire comme nous venons de le voir. Dès lors, il est facile de concevoir pourquoi notre philosophe n'a jamais contesté les embargos qui frappent des pays listés par les Etats-Unis, pourquoi il défend Israël, qui pourtant ne respecte pas les obligations que lui impose le droit humanitaire international, ou encore pourquoi, alors qu'il se fait passer pour le champion de la lutte contre l'antisémitisme, il n'a pas réagi quand la France invitait par l'intermédiaire de François de Rugy Andreï Parouby, néo-nazi ukrainien fondateur en 1991 du parti “social nationaliste d’Ukraine” Svoboda. Rappelons simplement ici que Parouby, à son retour de France, ira sur une télévision ukrainienne équivalente de TF1 expliquer au peuple qu’ “Hitler était le plus grand démocrate à sa connaissance”, rendant ridicules les explications embarrassées de François De Rugy pour qui “c’était de l’histoire ancienne.” 

Plus sérieusement et pour conclure...

Que nous a appris ce nouveau revirement ? Ce simple petit examen nous a amenés à constater que Monsieur Onfray n’est pas le genre de philosophe qui pour défendre des convictions, est prêt à boire de la ciguë jusqu'à la dernière goutte. Chez lui, deux éléments aux aspects antagonistes reviennent à intervalle régulier : 1/L'absolue nécessité de se singulariser en prônant de temps à autre un discours iconoclaste pour émoustiller ses dévôts (ses “raéliens” ?) tout en justifiant le statut que veut bien lui accorder le pouvoir (nous aussi pouvons faire dans le dénigrement complotiste façon Onfray, c’est si simple). Et 2/ Si l’homme semble se conforter dans la dénonciation du "tous pourris", n’oublions jamais que ce libertaire à la mode libérale adore avant tout les salons parisiens et les bouteilles millésimées façon De Rugy (vous voyez comme les acrobaties perfides sont faciles avec la méthode Onfray ?). Ce second point explique sa crainte d'aller trop loin et donc de se voir marginalisé par les médias qui au fond le tolèrent tant qu'il continue d'alimenter des polémiques qui ont pour principal effet d’occulter les véritables questions. A défaut d’être un grand penseur, Onfray est un grand contorsionniste.


Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

236 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 septembre 13:44

    il avait mis des skis trop longs la dernière fois et il a raté son stem

    les facéties burlesques ont des limites et la complaisance aussi

    on peut se constituer une claque toujours prompte à applaudir quand Auguste égratigne le clown blanc ou monsieur Loyal

    mais quand il fait un gros bisous à Pipo et lui donne un coup de pied dans le cul dès qu’il se retourne le public ne comprend plus

    c’est comme dans la chanson du phoque de « Beau Dommage »

    Ça vaut pas la peine
    De laisser ceux qu’on aime
    Pour aller faire tourner
    Des ballons sur son nez
    Ça fait rire les enfants
    Ça dure jamais longtemps
    Ça fait pus rire personne
    Quand les enfants sont grands


    • Garibaldi2 25 septembre 03:58

      A l’auteur

      Je profite lâchement de la possibilité de griller tout le monde pour placer mon post en tête de gondole ....

      J’ai bien aimé votre article et j’espère qu’il y aura une deuxième couche !!!!!!!!



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 07:02

      @bluerider
      Michel Onfray est dans l’air du temps, le Parlement européen vient de pondre une réécriture de l’ histoire, pas piquée des hannetons !
      C’est publié sur le site Les Crises de Berruyer.

      Et en continuant sur Olivier Berruyer, il avait porté plainte en diffamation contre les journalistes de Decodex du journal le Monde pour diffamation.
      Récit du procès de vendredi dernier.


    • doctorix doctorix 25 septembre 09:45

      @Fifi Brind_acier
      Vu, vu, vu... Mais quand donc aura-t-il tout vu ? (Petit Jean, Les plaideurs)
      Ce texte a-t-il été écrit par l’UE ou par le CRIF ?
      Ce qu’on remarque, c’est qu’on occulte le rôle déterminant de l’URSS, et donc de Staline, dans la destruction de l’empire nazi, avec par exemple 60 morts soviétiques pour un américain.
      Et cette Ukraine nazie qu’on veut intégrer à l’UE, on n’en parle pas ?

      C’est le propre des dictatures de réécrire l’Histoire, et nous y sommes.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 10:20

      @doctorix
      C’est l’influence néo cons, toujours en guerre contre la Russie ! A croire que les influenceurs venus de l’état profond sont majoritairement des Démocrates, qui ont avalé Bzrezinski, sans comprendre que les rapports de forces avaient changé avec Les Seigneurs de l’anneau ...


    • Garibaldi2 25 septembre 10:43

      @bluerider

      Oui, j’avais participé à la file de discussion.


    • Garibaldi2 25 septembre 10:49

      @doctorix

      Il est bien dommage que vous n’ayez pas répondu à mon dernier post sur la file de votre article sur le professeur Joyeux.


    • Toldo 25 septembre 20:03

      @doctorix

      Vous avez totalement raison 


    • Attila Attila 26 septembre 10:18

      @bluerider
      Michel Onfray à Bordeaux :
      « dans tout ce que j’ai entendu de lui (Asselineau), je n’ai pas trouvé de choses à redire « 
      Onfray sur son blog : criminaliser la pensée
       »on m’a couvert de la boue qui recouvre Asselineau qui le mérite sur un certain nombre de sujets - complotisme, antisémitisme entre autres "
      .
      Donc, Michel Onfray n’a rien à redire sur l’antisémitisme.

      .


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 13:45

      Tout ça parce que Onfray a comparé les UPRistes aux Raéliens.

      Cette tempête dans un verre de flotte illustre bien la lourdeur des asseliniens :

      1. Onfray dit publiquement qu’il a écouté une interview d’Asselineau et qu’il a trouvé ça intéressant
      2. les UPRistes récupèrent à mort la déclaration
      3. Onfray est obligé de démentir avoir pris sa carte à l’UPR, et se fout copieusement de leur poire.

      Tout ça parce que, pour eux, c’est trop difficile à concevoir qu’on puisse apprécier tel ou tel message du grand maîître sans pour autant vouloir prendre sa carte au parti.

      C’est pas si compliqué que ça pourtant.

      Quand on vous dit que sur la forme vous êtes très mauvais, c’est pas des blagues !! smiley


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 13:47

        @Olivier Perriet

        Il fallait être fou pour dire qu’Onfray avait rallier l’UPR, vu justement le caractère du gars, que tout le monde connaît.

        Encore raté smiley


      • samy Levrai samy Levrai 24 septembre 13:53

        @Olivier Perriet
        Tu es mauvais sur la forme et sur le fond, tu ne sembles jamais savoir de quoi tu parles... tu es juste une catastrophe ambulante.
        Onfray a fait des déclarations que personne n’avait demandées, elles ont été reprises par les medias de masse et la petite pute Onfray a pris peur et s’est permis des propos diffamatoires pour lesquels l’UPR va le mettre devant les tribunaux.
        Encore une fois tu aurais mieux fait de la fermer mais c’est à cela que systématiquement on te reconnait...


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 14:14

        @samy Levrai

        Cet article rappelle qu’Onfray est « le champion du monde du retournage de veste ». Donc l’UPR a voulu l’enrôler.

        Quelle clairvoyance, encore une fois. smiley

        L’art de cracher en l’air et de rester en dessous.


      • samy Levrai samy Levrai 24 septembre 14:18

        @Olivier Perriet
        Lis donc les communiqués de l’UPR, cela t’éviterait de dire des conneries...


      • Toldo 24 septembre 14:20

        @Olivier Perriet
        et l’auditoire c’est quoi ? 


      • leypanou 24 septembre 14:36

        @Olivier Perriet
        Tout ça parce que, pour eux, c’est trop difficile à concevoir qu’on puisse apprécier tel ou tel message du grand maîître sans pour autant vouloir prendre sa carte au parti 

         : est-ce que pour Perriet on peut apprécier certaines prises de position de Poutine sans pour autant être d’accord sur tout ce que décide Poutine ?

        On attend avec impatience la réponse de l’anti-Poutinien.


      • troletbuse troletbuse 24 septembre 14:50

        @Olivier Pschitt
        P’tain. Si y’avait pas l’UPR, me demande sur quoi vous baveriez.
        Donc après Chevénement et Dupont Aignan, où êtes vous ?
        L’UPR vous-a-t-il viré ?


      • JL JL 24 septembre 15:19

        @Olivier Perriet
         
         ’’pour eux, c’est trop difficile à concevoir qu’on puisse apprécier tel ou tel message du grand maîître sans pour autant vouloir prendre sa carte au parti.’’
         
        C’est exactement ça : cette parole est sacrée et ils ne supportent pas qu’elle serve une autre cause que celle du maître ; comme si ces arguments lui appartenaient en exclusivité en vertu d’un droit de propriété intellectuelle auto-attribué.
         
        C’est extraordinaire.
         


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 15:21

        @leypanou

        Lorsqu’il y a un flux d’articles et de commentaires faisant obsessionnellement l’apologie de Saint-Vladimir, ne pas prendre ses distances par principe revient à cautionner.


      • samy Levrai samy Levrai 24 septembre 15:25

        @JL
        Tu n’es pas la branche de « gauche » du parti unique euro fasciste pour rien... tu ne t’embarrasses pas trop des faits. nous avons l’habitude.


      • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 15:40

        @Olivier Onfray est obligé de démentir avoir pris sa carte à l’UPR, et se fout copieusement de leur poire.

        "les UPRistes récupèrent à mort la déclaration

        « et »Onfray est obligé de démentir avoir pris sa carte à l’UPR, et se fout copieusement de leur poire

        "

        Communiqué de presse - 20 septembre 2019 - 07h25 ==

        FRANÇOIS ASSELINEAU REMERCIE MICHEL ONFRAY POUR SON SOUTIEN PUBLIC ET SANS AMBIGUÏTÉ.
        ---------------
        S’exprimant lors d’un salon de la Librairie Mollat ce jeudi 19 septembre 2019, le philosophe a été invité par une personne de l’assistance à exprimer son opinion sur le président de l’Union populaire républicaine (UPR).

        La réponse de Michel Onfray mérite d’être reproduite in extenso ci-dessous puisque le philosophe, tout à la fois :

        explique pourquoi il apporte son soutien à François Asselineau après avoir attentivement examiné les analyses et propositions politiques du président de l’UPR,

        explique pourquoi François Asselineau est interdit d’antenne sur tous les grands médias français,

        resitue la perte de notre souveraineté nationale comme étant le problème essentiel de la France actuelle,

        rappelle que la source profonde et réelle du mouvement des « gilets jaunes » est, comme l’explique également l’UPR, le carcan économique et social mortifère imposé par la « construction européenne » et, particulièrement, par l’euro, ce que Michel Onfray nomme « l’empire maastrichtien ».

         François Asselineau salue le courage de Michel Onfray, qui n’est pas si fréquent au sein du monde intellectuel français.

        ...................................................................... .................................................. ;
        Si vous savez lire et écouter, M.Perriet, vous vous apercevrez que F.Asselineau dans son communiqué de presse ne fait que remercier M.Onfray pour ses prises de positions.
        Voir la vidéo de M.Onfray du 19 septembre
        En aucun cas il ne demande à Onfray de prendre sa carte UPR, pas plus qu’il ne dit que celui ci voterai pour l’UPR et encore moins que celui ci se rallie à l’UPR, cela sort uniquement de votre bouche qui aime tant déformer la vérité.


      • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 15:44

        @Olivier Perriet
        désolé votre nom a été amputé dans mon précédent message.
        ce n’était pas volontaire.


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 15:58

        @GrandGuignol

        Vrai, il n’y a aucun problème, juste un sympathisant UPR qui fait un article traitant Onfray de girouette, de traître, de carpette.

        L’histoire complète (coming out + énervement final) a été racontée ici aussi
        https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/michel-onfray-fait-son-coming-out-83013#forum13246701

        Juste le constat d’une grand habileté pour transformer l’intérêt en répulsion.


      • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 16:15

        @GrandGuignol
        je vous ai répondu plus bas, en gros, à ce message.


      • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 16:21

        @Olivier Perriet
        Que dire d’autres que carpette sur ce bonhomme qui change de positions en même pas 24 heures et qui insulte de surcroit un homme un mouvement et des milliers de sympathisants.
        cet article ne parle pas que de l’UPR mais met en évidence l’inconstance de ce faux philosophe.


      • Legestr glaz Legestr glaz 24 septembre 18:01

        @Olivier Perriet

        Sinon les arguments contre Asselineau et l’UPR vous allez les sortir aux calendes grecques, à la saint glinglin, quand les poules auront des dents, à la semaine des 4 jeudis ou l’année où les figues muriront en janvier ? 

        Comment voulez-vous être crédible lorsque jamais vous ne fournissez d’argument ? Vous pouvez bien évidemment dénigrer, mais en l’absence d’argument ce que vous écrivez ne représente strictement rien, ou alors, si, le néant de la réflexion et de la rationalité. Pour ne pas vous faire de peine, je me refuse à qualifier ce genre d’attitude. 


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 18:05

        @Zalgrtsegel

        Mes arguments en 3 mots : « Vous êtes lourds ».

        C’est ce que dit Onfray aussi. Il vous faut un dessin ?


      • cettegrenouilleci 24 septembre 18:14

        @Olivier Perriet

        « vous êtes lourds »

        ça, c’est un argument qui fait le poids, c’est sûr !


      • JL JL 24 septembre 18:15

        @samy Levrai
         
         Quand on est con on est con ; obtus un jour obtus toujours.
         
         Ps. Vous n’avez qu’à dire que c’est moi.


      • Legestr glaz Legestr glaz 24 septembre 18:18

        @Olivier Perriet

        «  Vous êtes lourds » n’est malheureusement pas un argument c’est à peu près une opinion c’est à dire une croyance non examinée . Mais il n’y a rien de rationnel dans une « opinion ». Vous pouvez en avoir de toutes les sortes, mais, sans argument, cela reste « votre » opinion et la démonstration qui devrait aller avec reste bien dissimulée ou, absente ..... C’est bien ce dont nous parlons ! Alors ces arguments vous allez les dégainer ? 


      • samy Levrai samy Levrai 24 septembre 18:40

        @JL
        Il n’y a que des creux dans ton vide, mon pauvre.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 20:14

        @ Olivier Perriet,

        Mes arguments en 3 mots : « Vous êtes lourds ».

        Pour de très nombreux Français, les politiques qu’ils subissent depuis 30 ans sont très lourdes aussi. Ils en ignorent les origines, qu’on leur a soigneusement cachées pour obtenir leur consentement.

        Les Gilets jaunes montrent que la date de péremption du produit européen est dépassée, et que les Français ne consentent plus.

        Les analyses de l’ UPR s’appuient sur des documents, sur des faits, qu’il est de plus en plus difficile de contester.

        Là où il serait intéressant d’avoir des discussions, c’est sur le programme proposé par l’ UPR, avec comme condition première, la triple sortie, de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN.

        Ce que nous aimerions, cela ne s’adresse pas qu’à vous, c’est que les opposants à l’ UPR analysent le programme, et disent avec quelles propositions ils sont en désaccord et pourquoi ?

        C’est ce que viennent de vous demander plusieurs intervenants. Ce serait plus productif pour tout le monde que de manier les dénigrements et les insultes qui marquent l’absence d’arguments.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 20:22

        @Olivier Perriet
        Relisez bien les déclarations de Michel Onfray, s’il ne soutenait pas l’ UPR, c’est bien imité !


      • bluerider bluerider 24 septembre 21:56

        @Olivier Perriet > si vous relisez les déclarations d’Onfray, il est allé très loin, et la réaction fut à l’aune de cet éclat. Ce n’est pas un simple satisfecit ou un commentaire de bienséance. Il détaille les raisons, il revient dessus de plusieurs manières, il parle lui-même de « coming out ». Pour les soutiens de FA, Il y a vraiment matière à se sentir définitivement soutenu à la fois dans leur démarche et dans le projet politique du parti. Ses paroles ne sont pas anodines ou imprécises. Peut-être s’est-il pris au jeu de sa propre éloquence, lui qui pour exister doit toujours choquer. Peut-être au final, que tant Onfray qu’Asselineau retireront, effet Streisand aidant, plus de bienfaits que de quolibets, de ce « je t’aime moi non plus » d’Onfray qui, au final, sonne comme une « brouillonnerie » de plus du polémiste mondain. Quant aux membres cotisants et sympathisants de l’UPR, nous pouvons les accuser de naïveté ou de précipitation.. mais la façon dont ils sont ignorés au quotidien par les médias dominants, alors même qu’ils sont bientôt 40 000 et que leurs « têtes pensantes » n’arrêtent pas de formuler des propositions politiques pour toutes les questions tant de gouvernance que de société, posées par les français à leur gouvernement, a de quoi interpeller n’importe quel citoyen comme vous et moi, et je vous le dis franchement, sur fond de simple connaissance de la nature humaine... quelque part je les comprends ! OK ils ont été « peut-être » « pied de plomb », mais en face ils ont un vrai David Copperfield de la duplicité verbale... n’oublions pas que le discours, la péroraison, sont avant tout des spécialités d’Onfray, non ? A ce titre, espérer qu’Asselineau, lui aussi excellent bretteur, puisse contrôler ses adhérents et sympathisants comme Onfray qui à lui tout seul ne semble pas y être parvenu, a de quoi laisser rêveur, non ?


      • bluerider bluerider 24 septembre 22:01

        @bluerider > CORRECTION : « ... comme Onfray qui seul ne semble pas être parvenu à se contrôler lui-même, a de quoi laisser rêveur, non ? »


      • doctorix doctorix 25 septembre 09:59

        @bluerider
        Il faut vraiment cesser de répondre à perriet : c’est lui donner une existence qu’il n’a pas, et ne mérite pas.
        En effet, on n’existe que par des propositions positives, pas par des dénigrements ni des mensonges sans argument.
        Ils sont plusieurs, ici, à se croire existants parce qu’ils crachent leur venin sans jamais rien apporter aux débats.
        Perriet est de cette race de parasites.


      • JL JL 25 septembre 11:02

        @samy Levrai
         
         « On ne voit jamais en quoi que ce soit davantage que ce que l’on est soi-même »
         
         ’’ des creux dans ton vide ...’’ C’est peut-être exagéré, non ?
         
         smiley


      • mmbbb 26 septembre 18:10

        @samy Levrai toi tu peux l ouvrir évidemment . Lorsque je lis tes commentaires et j appréhende ton extreme indulgence , je me permets de dire ; rester a 1 % c est le score que vous valez bien . Quant à la « pute » d Onfray , je ne comprends pas qu il ait pris peur d un parti qui pese si lourd ! . Onfray pourra payer , il est assez riche . Je ne pense pas que ce proces attire les foules On s en tape 


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 13:52

        l’UPR = Rois Midas inversés.

        Au lieu de boire du petit lait lorsqu’Onfray leur fait des compliments, ils en font des tonnes, et il est obligé de démentir et de se moquer d’eux.

        Je suis pas sûr qu’ils aient bien compris....


        • samy Levrai samy Levrai 24 septembre 13:54

          @Olivier Perriet
          Entre péripatéticiennes il y a du serrages de coudes, tu reconnais bien les tiens !


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 14:15

          @samy Levrai

           smiley


        • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 16:13

          @Olivier Perriet
          « Je suis pas sûr qu’ils aient bien compris.... »
          je ne suis pas sur que vous ayez bien compris le communiqué de FA sur le « soutiens » de Onfray..
          De là à en faire des tonnes il n’y a qu’un pas, et celui ci a été franchi par de nombreux médias, ce qui a effrayé Onfray qui a eu peur de se se voir désavouer des médias qu’il fréquente assidument
          Pour se sortir du guêpier dans lequel Onfray c’est lui même enfoncé il emploie des insultes tels que : complotistes, secte, raéliens, antisémites, pour retrouver sa crédibilité auprès de ses maîtres....un classique..
          Ne vous étonnez donc pas que les sympathisants de l’UPR qui n’aiment être traités de la sorte dénoncent ces insultes gratuites.
          de plus dans un dernier communiqué suite à ces insultes, FA et le bureau national de l’UPR demande à ce M.Onfray de retirer ces insultes qui pour certaines tombent sous le coup de la loi, sinon ce sera des poursuites judiciaires.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 septembre 18:10

          @GrandGuignol

          Je corrige votre phrase, en y ajoutant un élément important.
          Sinon pour le reste c’est juste :

          De là à en faire des tonnes il n’y a qu’un pas, et celui ci a été franchi par de nombreux médias et par de nombreux trolls UPR, ce qui a effrayé Onfray...


        • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 19:33

          @Olivier Perriet
          Et lesquels je vous prie ? Ils ont dit quoi exactement ? Sur quelle plateforme, forum, site ?
          Moi je n’en ai pas vu qui s’emballaient tant que cela, à part d’être quelque peu enthousiaste car enfin un intellectuel qui passe dans les médias soutenait certaines positions de l’UPR, je n’en ai vu aucun qui ait réellement franchi la ligne rouge en s’exclamant que Onfray s’était rallié à l’UPR.
          Si vous avez des sources consultables je veux bien des liens.


        • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 19:39

          @GrandGuignol
          De plus Onfray savait pertinemment que ses dires seraient repris et mis en boucle par les sympathisants de l’UPR et par FA lui même, il le dit clairement dans la vidéo du 19 septembre.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 20:19

          @GrandGuignol
          Mise au point du Bureau National de l’ UPR sur les déclarations contradictoires de Michel Onfray.

          Le texte publié sur le site de l’ UPR me semble plus lisible que celui publié sur Facebook.


        • Eric F Eric F 24 septembre 21:23

          @GrandGuignol
          « ce qui a effrayé Onfray qui a eu peur de se se voir désavouer des médias qu’il fréquente assidument »
          Non non, il n’a pas eu peur et au contraire il adore choquer, mais il déteste être embrigadé par qui que ce soit, il ne s’est jamais engagé formellement et durablement dans un courant politique et moins encore un parti. Il aurait fallu la jouer plus finement, et empocher son soutien sur la critique de l’UE sans le présenter comme une sorte d’adhésion à FA ou à l’UPR. Du coup sa contre-réaction a été amplifiée, et le négatif l’emporte du double sur le positif....


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 21:27

          @Eric F

          Bien dit .


        • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 21:34

          @Eric F
          Mis à part les médias qui ont fait monter la mayonnaise, le communiqué de remerciement de l’UPR ne le présente absolument pas comme une sorte d’adhésion à FA ou à l’UPR.
          lisez donc mon premier commentaire sur cet article qui reprend le communiqué de l’UPR.





        • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 21:39

          @Eric F

          Les remerciement de FA sont légitimes pourquoi donc s’en offusquer puisque Onfray savait pertinemment que son « soutien » ( ce sont ces mots) serait repris en boucle par FA et l’UPR.


        • Eric F Eric F 24 septembre 21:46

          @GrandGuignol
          Le titre du communiqué initial parle de « soutien public et sans ambiguité », la presse avait relevé ce « soutien », d’habitude vous lui reprochez son ostracisme. Le problème n’est pas la presse, mais la versatilité de M.O, dont on ne saurait trop se méfier.


        • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 22:30

          @GrandGuignol
          rectif : (ce sont ses mots)


        • Clocel Clocel 24 septembre 13:59

          Onfray, c’est notre Greta Thunberg à nous, dire s’il s’est senti menacé le pauvret par la créature du GIEC...


          • zzz999 24 septembre 14:29

            Comme dirait Audiard : « j’ai connu des sans couilles et des girouettes mais Onfray est un synthèse ».....lol !


            • eau-pression eau-pression 24 septembre 15:34

              Quand on lit que l’UPR est antisémite, on se dit que le terme frexit va bientôt relever de la loi Gayssot.

              Sur le fond, faudra-t-il persuader nos enfants que pour exister, il faut aller frapper à la porte de la banque Attali ? Je trouve que ce dernier a une vision restrictive de l’être humain, pour lui uniquement tourné vers la construction d’un avenir radieux, sans prendre en compte la complexité du vivant qui fait qu’aujourd’hui existe.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 20:28

                @eau-pression
                On va peut-être échapper à la fiche S, le journal le Monde vient de faire un rétropédalage d’anthologie sur le Brexit !
                « En cas de no deal, sur le Brexit, l’apocalypse n’aura pas lieu »


              • Emohtaryp Emohtaryp 24 septembre 21:45

                @Fifi Brind_acier

                « L’Apocalypse n’aura pas lieu » ( l’immonde a cessé les fakes news provisoirement ? )

                Mieux encore ! ça dépend de quel côté de la manche on parle....

                Quand un aérostat lâche beaucoup de lest, il ne peut que s’élever !

                La vérité, à terme c’est que le « clergé européiste » , lui, ne s’en relèvera pas.....


              • Eric F Eric F 24 septembre 21:53

                @Fifi Brind_acier
                « En cas de no deal, sur le Brexit, l’apocalypse n’aura pas lieu »
                Ce n’est pas du rétropédalage, mais du « recentrage » : selon l’article les effets du Brexit seront néfastes, mais pas au point de catastrophisme que dépeignent les opposants, qui se discréditent par leurs exagérations (*). Sur le fond, c’est assez plausible.

                (*) si ce n’est que la « pénurie de médicaments » existe déjà indépendamment du Brexit, même en France !


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 07:11

                @Eric F
                Oui, c’est ça, « du recentrage » après 3 ans de prévisions apocalyptiques...
                Je maintiens ma formulation, c’est un rétropédalage d’anthologie.
                Et j’attends les « recentrages » qui vont suivre...


              • eau-pression eau-pression 25 septembre 09:56

                @Fifi Brind_acier
                Ce qui intrigue, c’est qu’Onfray pose d’abord le voile du complotisme sur le discours de l’UPR, pour employer ensuite le mot antisémitisme.
                Comme si le projet sioniste ne pouvait faire l’objet d’un débat.
                Peur pathologique du fait religieux, sans doute.

                Quand on l’écoute chez Mollat, il prend de grandes précautions avant de répondre à la question sur le point de vue de FA. Aucune précaution sur ce prétendu complotisme qui lui sort par les yeux le lendemain.

                Reportons nous aux débuts de JM Le Pen : on pouvait écouter ses analyses sans aller voter pour lui. La suite a d’ailleurs prouvé qu’il n’avait aucune envie d’accéder au pouvoir.
                Avec FA, c’est plus dérangeant pour les mondialistes, car l’UPR présente une voie réaliste de retour au souverainisme.


              • Eric F Eric F 25 septembre 10:15

                @Fifi Brind_acier
                Le journal « le Monde » n’avait pas, à ma connaissance, relayé de scénario apocalyptique relatif au Brexit (avez-vous un exemple contraire ?), mais sa position était et demeure que l’impact sera globalement négatif (il y a quelques mois, ce journal parlait de l’« effritement de l’attractivité »)


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 12:40

                @Eric F
                Le journal « le Monde » n’avait pas, à ma connaissance, relayé de scénario apocalyptique relatif au Brexit


                Il se peut que la faillite de l’Agence Cook les ait fait réfléchir, en partie à cause d’Internet, mais aussi à cause des incertitudes sur le Brexit depuis 3 ans que ça traine.

                Une rapide recherche des articles du Monde, rien qu’en Septembre :
                Un no deal couteux pour l’ UE et trop dangereux pour le Royaume Uni

                Brexit : danger populiste

                Brexit sans report , les conséquences peuvent être très graves

                Bruxelles envisage le pire des Brexit, sans nouvelles négociations

                L’inénarrable Bernard Gueta : Amis britanniques ne nous quittez pas !

                La menace d’un no deal affaiblit les perspectives de l’économie britannique


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 18:56

                @Eric F
                Ben non, la faillite de l’Agence Cook ne les a pas fait réfléchir !

                Le Monde du 23 septembre :
                « Les causes de la faillite du voyagiste Thomas Cook : la dette, la concurrence et le Brexit ».

                Il n’a pas dit : « l’opposition forcenée au Brexit des Députés britanniques. »


              • Toldo 24 septembre 16:40

                Manipulateur narcissique : le volte-face est l’un des un signes de reconnaissance 

                qui doivent nous alerter 

                c’est pas moi qui le dit 

                Les manipulateurs sont parmi nous de Isabelle Nazare-Aga 



                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 19:54

                  @Toldo
                  Il est intéressant de lire ce texte que vient d’écrire Michel Onfray, qui joue les victimes incomprises, à la fin il parle de l’ UPR.
                  Je crois que c’est quelqu’un qui aime provoquer et faire du buzz.
                  « Criminaliser la pensée »


                • Eric F Eric F 24 septembre 21:34

                  @Fifi Brind_acier
                  curieux texte que celui d’Onfray dont vous donnez le lien, vers la fin il y reparle trois fois de manière légèrement différente des mêmes sujets (Macron et le doigt d’honneur (?), Greta, et Asselineau), comme si trois brouillons successifs avaient été concaténés... Dans le reste du texte, il s’autojustifie et fait sa promotion.


                • the clone the clone 24 septembre 17:59

                  Serait t’il un reptilien ?


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 19:38

                    @the clone
                    Serait t’il un reptilien ?

                    Il se dit anarchiste, anti Etat jacobin et prône le pouvoir des citoyens dans les Communes et les Départements, ainsi qu’un Parlement dans chaque région.
                    « Décoloniser les Provinces »


                  • Emohtaryp Emohtaryp 24 septembre 21:17

                    @the clone

                    Non pas reptilien mais Girondin anarchisant ( enfin, qu’il dit...)

                    De toute façon je ne sais même pas pourquoi il vient parler de politique puisqu’il ne vote pas.

                    Il fait donc partie des plus des 60 % d’abstentionnistes qui en ont rien à foutre et par ailleurs ont contribué largement à l’élection d’un baltringue sorti de nulle part sur lequel il vient maintenant vomir tous les jours...

                    Bonjour la cohérence ! c’est juste absurde !

                    Et de surcroît, il vient faire le coup de la starlette capricieuse... smiley

                    Sa crédibilité vient d’en prendre un sacré coup dans l’aile.....


                  • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 21:26

                    @Emohtaryp
                    Moi je vote pas non plus...

                    Mais si t’en à rien à foutre de continuer à jouer à ce petit jeu truqué, libre à toi de nous prendre pour des abrutis...

                    Ça nous changera...lol...


                  • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 21:50

                    @Cadoudal
                    Élections truquées ? possible, mais alors que faire ? s’abstenir et laisser les Macrons prendre le pouvoir encore et encore ?
                    Pourtant le referendum de 2005, le NON à l’UE actuelle l’a emporté, truquée aussi ?


                  • Emohtaryp Emohtaryp 24 septembre 22:03

                    @Cadoudal

                    C’est ton droit le plus strict de ne pas voter, personnellement si j’étais abstentionniste je m’interdirais tout bonnement de parler politique avec quiconque ou de fabriquer des polémiques stériles, et par ailleurs je prends personne pour des abrutis...

                    « Petit jeu truqué ».... par les médias par le trafic d’influence, ça c’est une certitude mais truqué aussi par « l’intérieur », j’ai des doutes, oui, mais pas de certitudes factuelles, c’est pour ça que je vote encore, j’ai la conscience tranquille au moins même si mon vote n’aboutit pas...


                  • Laulau Laulau 24 septembre 18:04
                    Michel Onfray, une imposture intellectuelle

                    Poche

                    – 27 mars 2013

                    Michael Paraire

                    "Michel Onfray se croit anticonformiste, mais il n’est qu’un mandarin adulé, un auteur simplement prolifique qui prétend tout lire des autres avant de les clouer au pilori de ses « psychanalyses existentielles ». En réalité, une fois passée au crible d’une lecture détaillée, son oeuvre s’avère fautive, partiale et répétitive. Comme on pourra le lire dans ce livre, elle vit sur une imposture intellectuelle qui se nourrit de contre-sens philosophiques, tire sa vitalité de la dénaturation des faits historiques et d’une lecture mythologique des textes. Onfray est habité par l’obsession d’être exceptionnel, au coeur d’une solitude revendiquée. Si l’individu absolu qu’il croit être n’existe que dans ses rêves d’aristocrate nietzschéen, en revanche, ce qu’il est devenu, au fil de ses pages, c’est un antidote contre l’action collective, un vaccin préservant le système dominant de tout changement politique et social. Au lieu de tenir son poste de penseur au milieu des groupes en lutte, il semble jouir de sa position de donneur de leçons, délivrant des certificats de bonne ou de mauvaise conduite, qu’il accorde au tribunal d’un anarchisme qui n’est que de salon. Ayant épousé la philosophie postmoderne en secondes noces, il découd, déboulonne, déconstruit l’acte même de penser rationnellement et scientifiquement. Onfray est là pour nous faire perdre du temps. C’est une machine à désespérer et à diviser dont ce livre décrit les mécanismes et le fonctionnement. En se fondant sur une analyse rationnelle et scientifique de l’histoire de la philosophie, l’auteur propose la première critique radicale d’un penseur qui n’est généralement attaqué que sur sa droite. Il suggère également de substituer un autre cadre de pensée et d’action au postanarchisme d’Onfray, le suranarchisme, nourri de la lecture de Bertrand Russell, Gaston Bachelard et Pierre Kropotkine, mais aussi de la référence à la Révolution espagnole de 1936, tout autant qu’aux plus récentes découvertes de la science contemporaine.


                    • Laulau Laulau 24 septembre 18:07

                      Il semble que certains n’ont pas attendu que Michel Onfray s’en prenne à l’UPR pour démasquer ses impostures.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 19:42

                      @Laulau
                      Il existe un autre livre sur Michel Onfray : « La contre histoire de Michel Onfray » par Jonathan Sturel. Vidéo où il présente son livre.
                      Il explique le goût de Michel Onfray pour les conflits et les polémiques.


                    • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 24 septembre 22:54

                      @Laulau
                      Les critiques de Jean BRICMONT concernant ONFRAY
                      https://youtu.be/T7COfdTER84
                      et
                      https://youtu.be/TBvFgcw4LeQ


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 18:20

                      L’a eu raison de faire demi tour lorsque dans les bureaux UPR il a découvert Fifi attachée 18 heures par jour à son bureau et clavier. Pour un front de libération de Fifi ! Vive le FLdF , merde au gourou !


                      • cettegrenouilleci 24 septembre 19:08

                        @Aita Pea Pea

                        Fifi vous énerve. Elle dérange votre petit confort intellectuel et les maîtres esclavagistes dont vous vous accommodez volontiers.

                        Fifi énonce des faits, expose des analyses, des propositions, des arguments qui aident les internautes à y voir plus clair, à comprendre ce qui arrive à notre peuple et à notre pays, à comprendre pourquoi et comment on peut et on doit sortir la France de la dictature de l’euro et de l’Otan.

                        Fifi est devenue , à l’image de François Asselineau une figure emblématique de l’UPR, une figure emblématique de la bataille politique pour rétablir le droit de notre peuple à décider lui même de son destin, pour organiser la résistance, pour construire le grand rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour libérer la nation des vautours de l’oligarchie euro atlantique qui l’étranglent dans les serres de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

                        L’UE et la clique politicienne qui se partage la « direction » des affaires depuis cinq décennies (gauche et droite confondues) ont désarmé notre peuple pour mieux liquider ses droits, ses libertés, ses conquêtes sociales, ses services publics, ses grandes entreprises nationales, le mettant ainsi à la merci des exploiteurs et de forces occultes ennemies de la nation.

                        François Asselineau, l’UPR et ses militants, vont à la rencontre de nos concitoyens dans les localités, sur internet , sur les marchés avec conviction, patience, détermination, ténacité et force arguments pour donner au peuple les outils et les armes dont il a besoin pour organiser la résistance et rétablir notre indépendance nationale.

                        Fifi et les militants de l’UPR méritent autre chose que vos sarcasmes. Ils méritent remerciements, encouragements et reconnaissance. Ils savent , ainsi que vous le savez et c’est ce qui vous ennuie, que leurs efforts donnent des résultats et sont en train de modifier de fond en comble le paysage politique de ce pays.

                        Evidemment, ça vous énerve de constater que vos propos acerbes et insolents sont impuissants à freiner la croissance de l’UPR, l’intérêt de plus en plus grand que lui portent nos concitoyens, l’écho des arguments que développent ses militants pour faire comprendre aux Français qu’il faut sortir la nation du piège de l’UE qui la broie, qu’il faut pour cela se rassembler par delà toutes nos différences et en particulier par delà les clivages politiciens entretenus par les ennemis du peuple pour sauvegarder leurs privilèges.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 19:14

                        @cettegrenouilleci

                        En tôle la grenouille , geôliere de Fifi . Liberez Fifi ! Liberez Fifi !


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 20:29

                        @Aita Pea Pea
                        Vous êtes content que je sois revenue, pas vrai ?
                        Bisous.


                      • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 20:43

                        @Fifi Brind_acier
                        Oh oui...

                        J’aime la promo assidue que tu fais de tonton Orban...

                        Pour te motiver à continuer, je vais même te dire que vous avez une chance de battre LFI aux régionales dans 2 ans...lol...

                        Bisous aussi ma petite rouquine...


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 20:53

                        @Fifi Brind_acier

                        Franchement non ...il y aurait de multiples façon de décrire vos interventions depuis des années...ânonner me semble juste.


                      • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 21:14

                        @Aita Pea Pea
                        Pour vous ânonner signifie sans doute apporter au lecteur une autre vision de la politique que celle des médias.
                        Que signifie au jour d’aujourd’hui les rivalités droite et gauche au sein de l’UE ?
                        Rien d’autre si ce n’est la continuité de le politique d’austérité définie par les traités de l’UE et en particulier des Gopé imposées aux états membres.
                        Et on le redira autant de fois qu’il le faudra.
                        Ceux qui ânonnent le plus ce sont tous ceux qui de prés ou de loin veulent transformer cette UE et ânonnent inlassablement depuis 40 ans et plus une transformation de l’UE qui n’est jamais au rendez-vous, et ce tous partis politiques confondus, un véritable lavage de cerveaux !


                      • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 21:36

                        @GrandGuignol
                        Toi aussi tu veux faire la promo de tonton Orban luttant contre l’Hydre Bruxelloise...

                        Merci les gars et les filles, on vous aime..lol....


                      • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 21:46

                        @Cadoudal
                        Orban je m’en tape les .... !!
                        Ma promo est pour une France libre non soumise à une entité supranationale.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 08:45

                        @Cadoudal
                        Orban a bien raison de profiter des fonds européens, cela ne durera pas toujours ! Le Brexit et Orban c’est le début de la fin de l’UE, finalement une bonne chose, sauf pour les euronouilles qui s’accrochent à leurs illusions d’une Autre Europe !

                        Non seulement toute une kyrielle de pays a refusé de signer le Pacte de Marrakech, mais le Parlement autrichien a refusé de ratifier l’accord du Mercosur. Tout fout le camp, mon bon Monsieur...


                      • folamour folamour 24 septembre 19:13

                        SAIPABÔ

                        • OH KHEUSÇAIVILAIN

                        YAKASSEULINO qui sent l’O de Cologne

                        Yakasseulino qui sent la vertu


                        • Emohtaryp Emohtaryp 24 septembre 21:01

                          Trés belle prestation d’Onfray !!!

                          En moins de 24 heures il aura largué plusieurs dizaines de milliers de lecteurs en tombant le voile sur sa vraie nature, une misérable girouette intellectuelle déguisée en couarde !

                          Moralité ; Un bon cerveau, une bonne plume et une grande gueule ne suffisent pas, il faut avoir aussi une bonne paire de gonades à sa mesure en toute circonstance..... Sinon, le verdict est implacable : Crédibilité=ZÉRO


                          • bluerider bluerider 24 septembre 22:49

                            @Emohtaryp > hélàs je ne crois pas, à en constater l’adoration quasi-rahélienne dont il est l’objet parmi de nombreux « curieux » voire « esprits qui se disent éclairés » (faute de mieux en France en ce moment ?). La résilience d’une population sédimentée dans son magma idéologique est immense. C’est lui le gourou. Il a repeint un bunker à Caen, s’est installé dedans, et depuis ce repaire il irradie l’hexagone. Avez-vous remarqué ses chemises blanches impeccables façon.... devinez qui ? Donnez-lui une paire de milliards d’€ et vous aurez le clone d’un autre zigomar méprisable qui gangrène les médias français depuis trop d’années, et qui s’enorgueilli aujourd’hui encore d’avoir collaboré à la destruction de la Libye et de la stabilité migratoire de l’Afrique subsaharienne.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 08:24

                            @bluerider
                            C’est lui le gourou. Il a repeint un bunker à Caen, s’est installé dedans, et depuis ce repaire il irradie l’hexagone.


                            Il faut essayer d’être nuancés, et ne pas jeter l’eau du bain, le bébé et la baignoire. L’Université de Caen correspond à son idée anarchiste qu’il faut s’occuper des gens à la base, et apporter le savoir à ceux qui n’ont pas pu faire de longues études. Ce n’est pas critiquable, l’UPR fait aussi de l’éducation populaire par Internet, lui l’a faite dans son Université.

                            Mais comme il excelle dans l’art de la polémique et du buzz, il se fait traiter de tous les noms d’oiseaux, qu’il utilise à son tour quand ça l’arrange.
                            C’est ce comportement là qui est critiquable.


                          • Ruut Ruut 25 septembre 08:31

                            @Emohtaryp
                            Il lui manquait probablement de la « Fucking Monnaie »....

                            Visiblement le coup de bâton après son comming out fut violent, nous l’avons vue sur Bigard (Lors de son soutien aux GJ et les sanctions prises contre luis par le Pouvoir et les médiats) qui lui as des couilles et un honneur sans failles.


                          • Eric F Eric F 24 septembre 21:12

                            Parmi ses volte-face, il faut se souvenir des présidentielles de 2007, où Onfray a d’abord soutenu José Bové, avant de se rallier à Besancenot comme en 2002. Globalement il s’est d’abord décrit comme de gauche antilibérale, avant de se dire pour le capitalisme libertaire. Il a dit ou écrit à peu près tout et son contraire, les seuls points durs étant son hostilité à la religion et sa défense de l’hédonisme.


                            • Cadoudal Cadoudal 24 septembre 21:45

                              @Eric F
                              C’est juste que depuis qu’il à fait son coming out anti colonialiste, il s’en prend plein la gueule...

                              C’est pas grave...lol...

                              Que la meute anti Lettone de l’UPR lui fasse la chasse prouve une fois encore qu’il est des nôtres le fils de prolo indigène...

                              Quand on pense qu’il y a quelques années, Michel Onfray soutenait Besancenot, puis Mélenchon, et renvoyait dos-à-dos toutes les religions. Il est aujourd’hui le seul esprit libre, encore classé à gauche (pour combien de temps ?) qui ose dire la vérité sur l’islam, quand ses anciennes idoles lèchent les babouches du Hamas…

                              https://ripostelaique.com/immigration-souverainete-michel-onfray-est-comme-le-bon-vin.html


                            • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 21:57

                              @Cadoudal
                              "...qui ose dire la vérité sur l’islam, quand ses anciennes idoles lèchent les babouches du Hamas…"
                              Voilà donc le fin mot de l’histoire, l’islam !
                              Mais oui ma bonne dame, mais c’est bien sur, c’est la cause de tous les problèmes actuels en France, surement l’islam qui demande le démantèlement de tous les services sociaux de la France, entre autres.


                            • Eric F Eric F 24 septembre 22:08

                              @Cadoudal
                              il fait un coming-out par mois, un reniement par trimestre, et un demi-tour par an. Dans son hostilité à la religion sous toutes ses formes, il est vrai qu’il met désormais l’islam en tête, ceci dit le catholicisme qui était sa cible auparavant a quasiment disparu de la civilisation contemporaine.


                            • Emohtaryp Emohtaryp 24 septembre 22:10

                              @GrandGuignol

                              Ben ouiiiii

                              Derrière les GOPE se cachent les vilains barbus radicalisés en babouche qui vocifèrent Allah UE Akbar !!


                            • Emohtaryp Emohtaryp 24 septembre 22:14

                              @Eric F

                              Et peut-être même que dans 6 mois, il rejoindra le mouvement Raélien ? qui sait ? smiley


                            • GrandGuignol GrandGuignol 24 septembre 22:34

                              @Emohtaryp
                              « Derrière les GOPE se cachent les vilains barbus radicalisés en babouche qui vocifèrent Allah UE Akbar !! »

                               smiley smiley smiley smiley smiley


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 07:23

                              @Cadoudal
                              Vu ses retournement de veste, d’ici à ce qu’il dise le contraire sur l’ Islam... Mais il y a un point sur lequel Onfray semble persister, c’est sur la nécessité de sortir de l’ UE. 


                            • Eric F Eric F 25 septembre 09:54

                              @Fifi Brind_acier
                              Onfray est plus fondamentalement anti-religion que toute autre position, c’est le seul point sur lequel il n’a pas changé. Il est certes, en tant que libertaire, opposé aux institutions supranationales tout comme nationales, étant plutôt pour une forme d’autonomie de terrain. Donc sortie de l’UE, mais sortie aussi de l’état-nation, je ne pense pas que sur ce point ce soit la position de l’UPR.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 10:30

                              @Eric F
                              C’est clair, en tant qu’anarchiste, il ne peut pas être d’accord avec le programme de l’ UPR ! J’avais lu son livre sur Camus « L’ordre libertaire », quand j’ai appris son soutien à l’UPR, j’ai trouvé cela surréaliste, et j’ai attendu la suite, qui n’a pas tardé.


                            • gorguetto gorguetto 24 septembre 23:32

                              Il nous a trop donné l’habitude d’espérer de lui des raisonnements justes, des réparties toujours attractives, pourtant au jeu du pil-poul il s’était bien fait avoir une fois par Askolovitch qui l’avait mené dans un piège tendu d’avance mais pas méchant. https://youtu.be/5_ZYboo_T7k. En fait on aime, voire on adore écouter Onfray. Mais voilà, on aimerais plus de courage politique. Après son outing pour Asselineau, le lendemain il s’empresse très nerveusement de revenir sur cette « déclaration de sympathie » et parle même d’Asselineau comme d’un antisémite. Que s’est-il donc passé pour nous la jouer à la Frank Dubosc ? Un menace de Kalifa ou d’un de ses sbires, la vision de ne plus voir aucun de ses livres dans les librairies ? L’impossibilité de trouver un imprimeur ? En tout cas il a fait preuve d’une belle lâcheté, peu philosophique. Mauvais exemple de ce maitre à penser.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 07:43

                                @gorguetto
                                Askolovitch qui l’avait mené dans un piège tendu d’avance

                                Pas d’accord avec le sous titre de la vidéo, je trouve que Michel Onfray s’en est bien sorti.


                              • François Vesin François Vesin 25 septembre 10:05

                                @Fifi Brind_acier
                                « Pas d’accord avec le sous titre de la vidéo, je trouve
                                que Michel Onfray s’en est bien sorti. »
                                 

                                Vous êtes trop honnête...mais c’est votre plus grande force
                                depuis toutes ces années. L’UPR vous doit beaucoup, vous qui avez
                                sans relâche factuellement expliqué la pertinence de ses analyses
                                et l’importance de son message concernant notre souveraineté.

                                Je pense en revanche que les insultes, les rancœurs et les mensonges
                                vomis par bluerider participent d’une volonté délibérée de dénigrer
                                le message d’Onfray qui, s’il revendique n’être pas membre de l’UPR,
                                apporte un soutien massif et une audience aux idées qu’elle défend.

                                L’incommensurable haine de bluerider à l’encontre d’Onfray 
                                et sa volonté délibérée de l’assimiler, voir de le confondre avec BHL
                                visent essentiellement à rendre inaudible ses attaques contre
                                l’empire maastrichien, l’OTAN, l’ONU et la dictature macronienne.

                                Qu’importent l’ego d’Asselinau et celui d’Onfray face au combat 
                                dans lequel, chacun avec leurs armes, ils sont résolument engagés ?
                                Qui a intérêt à disserter pitoyablement, à polémiquer sur la forme
                                plutôt qu’à sans cesse, comme vous, faire entendre une cause juste ?


                              • GrandGuignol GrandGuignol 25 septembre 10:32

                                @François Vesin
                                Vous oubliez les insultes proférées par M. Onfray sur l’UPR et ses membres, pour rappel :
                                Complotistes, raéliens, antisémites, entres autres.
                                Que M.Onfray dise qu’il ne veut pas être récupéré par l’UPR on le comprend, qu’il retourne sa veste on peut aussi le comprendre, mais qu’il profère des insultes gratuitement sans en étayer aucune, cela est inadmissible.
                                Donc si en retour il se voit lui aussi « insulté » cela est est bien compréhensible, sauf pour ceux qui le défendent aveuglément.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 10:42

                                @François Vesin
                                C’est pour cela que j’interviens de temps en temps pour calmer la colère de certains militants, que je comprends. Cela fait plus de 12 ans maintenant qu’on traite l’UPR de tous les noms, je comprends que certains en aient ras le bol de se faire traiter de fachos, de populistes, d’antisémites, de complotistes et autres noms d’oiseaux.

                                Dernier exemple en date, Asselineau a fait une réunion publique dans le Vaucluse.Le journal la Provence a fait un compte rendu dépréciatif.

                                Mais ce ne sont pas des raisons pour perdre son calme.


                              • gorguetto gorguetto 25 septembre 11:44

                                @Fifi Brind_acier

                                J’ai bien dis « pas méchant ». Onfray a été placé devant le fait, en ce sens qu’il y a bien eu débat... donc sur le fond le débat reste neutre, quant à la forme, il a eu lieu, alors que Onfray niait la possibilité d’un débat à la télévision, et c’est bien Askolovitch qui a conduit ce débat. Le titre de la vidéo exagère le titre pour attirer le visionneur et ses clics .


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 12:45

                                @gorguetto
                                Vu sous cet angle, je comprends.


                              • Kapimo Kapimo 25 septembre 01:12

                                Cela fait des années que Onfray relaie les analyses de l’UPR et en même temps fait ostensiblement semblant d’ignorer Asselineau. Cela veut bien dire que Onfray ne veut pas se mouiller avec un parti qui est ostracisé (il n’a rien à y gagner, autre que d’y perde sa gamelle médiatique). Le fait qu’il ait reconnu publiquement connaitre et apprécier les analyses de l’UPR n’y changeait rien, et l’UPR a été bien mal inspirée en se targuant du soutien politique de Onfray.

                                Personne n’y gagne, et nous sommes entré dans une lutte fratricide qui fera des dégats. Onfray a ses limites (qu’on peut mépriser mais là n’est pas la question) et il aurait été plus sage pour l’UPR de donner du temps au temps.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 08:09

                                  @Kapimo
                                  J’ai regardé la vidéo de l’entretien Asselineau Charles Gave.
                                  Gave est un économiste tout ce qu’il ya de libéral, à moins d’un changement radical de sa part, il n’approuvera jamais le programme de l’ UPR.

                                  Mais il a des points communs avec les analyses d’ Asselineau sur la démocratie et la nation. Charles Gave, à aucun moment n’a tenu des propos qui laissaient penser qu’il soutenait l’ UPR ou qu’il faisait « son coming out ».

                                  C’est Onfray qui a eu des propos qui prêtaient à confusion. Si le cas se représente, je suppose qu’Asselineau sera plus méfiant et demandera confirmation.


                                • JL JL 25 septembre 08:39

                                  @Kapimo
                                   
                                  ’’Cela fait des années que Onfray relaie les analyses de l’UPR’’
                                   
                                   Vous confirmez donc ici ce qu’a dit plus haut Olivier Perriet, je cite : ’’pour eux (l’UPR), c’est trop difficile à concevoir qu’on puisse apprécier tel ou tel message du grand maîître sans pour autant vouloir prendre sa carte au parti.’’
                                   
                                  Ce constat pour faire court : les errements de l’UE — selon vous est la propriété exclusive de l’UPR !
                                   
                                  je pourrais aussi bêtement que vous dire que Cela fait des années que Asselineau relaie les analyses de Onfray ! 

                                  A absurdité, absurdité et demie !
                                   
                                   

                                   


                                • JL JL 25 septembre 08:39

                                  @JL
                                  Quelle est la différence entre un Brexit et le projet de LFI ?
                                   
                                  la stratégie de l’UPR implique qu’à l’issue des négociations on se retrouverait hors UE avec ou sans accord.
                                   
                                  Avec la stratégie LFI, on négocierait avant de prendre en cas d’échec, la décision de sortir. Nuance.
                                   
                                   Nuance en effet, car avec LFI, si de fait on se retrouve hors UE en cas d’échec des négociations, en revanche, en cas de réussite on reste dedans.
                                   
                                   Et ça change tout : la stratégie LFI nous mettrait en position de demandés, cependant que la stratégie UPR mettrait la France en position de demandeur. La stratégie LFI nous mettrait en position de force quand l’UPR nous mettrait en position de faiblesse.
                                   


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 08:56

                                  @JL
                                  on négocierait avant de prendre en cas d’échec, la décision de sortir. Nuance.

                                  Non, non, il n’a jamais été question de sortir de l’ UE pour la FI. Pour la FI, le Plan B, c’est de ne pas appliquer les Traités, si possible avec d’autres pays.
                                  Mélenchon l’a clairement expliqué à Rome lors du Colloque sur le Plan B.

                                  La stratégie de la France Insoumise est logique, puisque avec le Plan A ou avec le Plan B, il s’agit de rester dans l’ UE, et même « de sauver l’ Europe », comme l’a expliqué Jacques Généreux.

                                  Le projet de l’ UPR est différent, il s’agit de sauver la France et les Français, ce qui implique de récupérer la souveraineté en sortant de l’ UE.


                                • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 25 septembre 09:14

                                  @Fifi Brind_acier
                                  Charles GAVE est sans nuance à propos des fonctionnaires. Ils ne produisent rien et sont payés par des privés qui produisent tout.
                                  C’est proche du blocage mental.
                                  Avec lui tous les travailleurs perdent leur attributs de créateurs de richesses dès qu’ils sont payés par L’État ou ses services. La comparaison avec d’autres pays qui n’ont pas de tradition de services publics lui sert de démonstration.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 09:20

                                  @ JL

                                  Un Frexit sans accord cela signifierait que les taxes aux importations seraient celles appliquées à tous les pays extérieurs à l’ UE.

                                  Avec une dévaluation du Franc de 10%, même pas mal !

                                  Nous naviguons là dans l’imaginaire des Insoumis...

                                  Un Frexit sans accord, cela signifierait que, comme en GB, la sortie serait faite par une majorité de Députés européistes ? Et qui aurait décidé cette sortie ?

                                  Qui, dans les Partis politiques actuels présents au Parlement, européistes jusqu’au trognon, déciderait de sortir de l’ UE, ou prendrait le risque d’un référendum comme Cameron ? Aucun.

                                  Macron a bien expliqué à la BBC, qu’en cas de referendum en France sur la sortie, le résultat serait probablement le même qu’en GB. Il s’est bien gardé de faire comme Cameron.


                                • Clocel Clocel 25 septembre 09:24

                                  @jesuisdesordonne

                                  Le problème de Charlie Gave, c’est qu’il est binaire pépère...
                                  Avec lui, c’est Milton Friedman ou l’URSS, entre il n’y a rien ou si peu...
                                  Qu’a-t-il fait de sa vie à part jouer avec le fric des autres ?
                                  Qu’a-t-il produit ?


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 09:25

                                  @jesuisdesordonne
                                  Macron ne vaut pas mieux, il estime que les retraités ne servent à rien, qu’ils ne participent, ni à la vie sociale, ni à l’économie, et qu’il est normal de les plumer !

                                  Ceux qui servent, selon eux, ce sont les entreprises, mais hélas, grâce à leur merveilleuse mondialisation libérale, depuis Janvier, il y a plus d’usines qui ferment que d’usines qui ouvrent en France.

                                  Mais au moins Charles Gave ne parle ni de soutien à l’ UPR, ni de « coming out. »


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 09:31

                                  @JL

                                  votre commentaire est constitutif d’un haut degré de dissonance cognitive. 

                                  En effet, vous qui suivez visiblement la FI de très près, quand avez vous entendu un de ses « leaders » parler de rompre avec l’UE ? J’ai bien entendu qu’il fallait « la réformer du sol au plafond » mais la quitter, jamais ! 

                                  Réformer l’UE, c’est ça, une « autre Europe », c’est ça, une « Europe sociale », sans doute !

                                  « La stratégie de la France insoumise n’est absolument pas d’aller vers la sortie de l’Union européenne ». Dites moi JL j’entends mal ou c’est vous ? 

                                  https://www.facebook.com/watch/?v=2157785471171679


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 10:48

                                  @Legestr glaz
                                  Vous faite bien de revenir aux déclarations officielles de la France Insoumise, parce que JL invente constamment des arguments anti Frexit qui sortent de son imagination.


                                • JL JL 25 septembre 10:57

                                  @Fifi Brind_acier
                                   
                                   Bah ! Rester dans l’UE sans appliquer les traités, c’est de fait sortir de l’UE, non ?
                                   
                                   


                                • GrandGuignol GrandGuignol 25 septembre 11:05

                                  @JL
                                   
                                   « Bah ! Rester dans l’UE sans appliquer les traités, c’est de fait sortir de l’UE, non ? »
                                  C’est surtout paradoxal !! non ?
                                  Comment on peut concevoir de rester dans une structure bien définie et ne pas en respecter les règles ? d’autant que des pénalités de toutes natures se verraient prononcées contre l’état français.
                                  Je pourrais comprendre votre position si au moins il y avait une majorité d’états membres de l’UE ( sans parler d’unanimité) qui avaient un même projet de réforme de l’UE, je dis bien un même projet de réforme de l’UE.
                                  Or il n’en ai rien, non seulement la majorité des états membres de l’UE ne veulent rien changer, mais pour ceux qui aimeraient réformer l’UE ils ne sont pas d’accords entre eux.
                                   


                                • GrandGuignol GrandGuignol 25 septembre 11:07

                                  @GrandGuignol
                                  rectif : Or, il n’en est rien, ...


                                • JL JL 25 septembre 11:11

                                  @Jlester glaz,
                                   

                                  ’’vous qui suivez visiblement la FI de très près,’’
                                   
                                   visiblement ? Je ne crois pas, non. La preuve !
                                   
                                  Bis repetita placent :
                                   
                                   Pour moi, rester dans l’UE sans appliquer les traités, c’est de fait sortir de l’UE, sans négociations.

                                   Et c’est ce que je dis à la FI. Mélenchon n’est pas mon gourou.


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 11:11

                                  @JL
                                  Et comment fait, techniquement parlant, un Président élu, ou un gouvernement, d’une France appartenant à l’UE, d’une France ayant décidé d’une « supranationalité européenne », inscrite dans « sa » Constitution, pour ne pas appliquer les traités ? 

                                  Ce que vous faîtes, c’ est de la dissonance cognitive. Vous refusez d’admettre que la France appartient à un système supranational et qu’il est impossible pour notre pays de ne pas appliquer les traités. Vous refusez en réalité d’examiner les faits qui nous montrent comment le Conseil d’Etat et le Conseil Constitutionnel annulent tout simplement toute loi ou règlement contraires aux dispositions européennes. Vous voulez fermer les yeux sur les obligations constitutionnelles françaises. Vous ne voulez pas vous donner tort alors vous « inventez » une possible « non application » des traités. Mais les traités signés par la France s’appliquent ! Ni le Président élu ni son gouvernement ne peuvent changer quoi que se soit ! 


                                • JL JL 25 septembre 11:16

                                  @GrandGuignol
                                   
                                  ’’ Comment on peut concevoir de rester dans une structure bien définie et ne pas en respecter les règles ? d’autant que des pénalités de toutes natures se verraient prononcées contre l’état français.’’
                                   
                                  Ben oui c’est possible ! Il y a des tas de précédents : par exemple, dites moi qui applique à la lettre les résolutions de l’ONU ? Les USA, Israël ?


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 11:24

                                  @JL

                                  Parce que la Constitution française demande à ce que les traités internationaux soient respectés. Ceci veut dire que ce que vous envisagez est de l’ordre de l’impossible au plan constitutionnel.

                                  Si la France ne veut pas appliquer les traités, dans ce cas, elle doit sortir de l’UE en faisant application de l’article 50. Il n’existe aucune autre possibilité. Ceci nous est imposé par le contenu de la Constitution. Ceux qui prétendent vouloir « désobéir » se mentent et mentent à ceux qui les écoutent. Voilà d’où vient le plus gros problème ! Faire croire qu’il est possible, au plan constitutionnel, de ne pas appliquer les traités, c’est se moquer du monde. JL, vous n’êtes pas un spécialiste du droit constitutionnel et je comprends que vous pouvez avoir cette sorte d’idées. Mais, venant d’un parti politique, c’est vraiment très grave. Ceci procède de la manipulation. 


                                • GrandGuignol GrandGuignol 25 septembre 11:30

                                  @JL
                                  J’en convient mais c’est illogique, de plus l’ONU étant ce qu’elle est ne sanctionne pas les )pays qui ne respectent pas ses directives, ou si peu et vos exemples en témoignent.
                                  ce qui n’est pas le cas de l’UE qui a déjà à maintes reprises sanctionnés financièrement plusieurs états membres de l’UE. et vous me direz on ne paie pas ! et ce serait alors se mettre les autres états membres à dos, créer des conflits à n’en plus finir avec les institutions européennes, être constamment en porte à faux.... bref un bordel sans nom qui ne fera pas vasciller l’UE et ses traités et sera certainement plus négatif pour la France et les français qu’autre chose..
                                  mais bon, à chacun sa logique. smiley




                                • Attila Attila 25 septembre 11:32

                                  @JL
                                  « Pour moi, rester dans l’UE sans appliquer les traités, c’est de fait sortir de l’UE, sans négociations. »
                                  Moi . . . moi . . . moi . . . moi . . .
                                  .
                                  En matière juridique, c’est ce qui est écrit dans les texte qui compte. Vos délires n’ont aucune valeur ni aucune force.

                                  .


                                • JL JL 25 septembre 11:33

                                  @Legestr glaz
                                   
                                   je croyais que vous étiez souverainiste ?
                                   
                                   Ne pas appliquer les traités, a fortiori l’article 50, c’est pareil que sortir de l’UE en invoquant l’article 50 sans aboutissement à un accord. Et on gagne du temps.
                                   

                                   

                                   


                                • JL JL 25 septembre 11:37

                                  @Attila
                                   
                                   ’’Vos délires n’ont aucune valeur ni aucune force.’’
                                   
                                   Hé bien, passez votre chemin.


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 12:49

                                  @JL

                                  Non, ce n’est absolument pas pareil. Tous les juristes vous le diront. Les traités signés par la France comportent toujours une clause de sortie. Pour sortir de l’UE, et renoncer aux 2 traités que sont le TUE et le TFUE, il faut faire application de l’article 50. Ce n’est pas interdit de sortir de l’UE mais la Constitution française demande à ce que l’on y mette la forme convenue à savoir appliquer l’article 50. Tout autre moyen de sortir de l’UE serait in-constitutionnel. 

                                  C’est bien l’article 50 du TUE qui permet au bout de 2 années de sortir « sans accord ». Cette affaire est bien relatée dans l’article 50. Mais pour sortir « sans accord », il faut, au préalable, mettre en oeuvre l’article 50, ce qui est, au plan constitutionnel, incontournable. Il ne peut y avoir de sortie sans accord sans avoir déclenché l’article 50. Ceux qui vous diront le contraire sont des menteurs, qui ont probablement intérêt à vous laisser penser ce genre de calembredaines. 


                                • Paul Leleu 25 septembre 13:12

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Charles Gave... c’est le « patriote » qui est parti planquer son fric à Londres en 1981...

                                  ce type me fera toujours marrer....

                                  il revient à peine de Hong-Kong avec ses millions, il essaye de se lancer dans la politique pour « apprendre » aux politiques à faire de l’économie... il se fait débiner la gueule en 5 minutes au premier coup-tordu, et chiale comme un gosse... parce-qu’il découvre que la politique c’est pas un jeu d’enfant...


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 13:29

                                  @JL
                                  UPR Mise au point sur l’article 50.

                                  Ne plus appliquer les Traités ne fait pas disparaître les questions techniques à régler. C’est le but de la période de négociations de l’ article 50, qui d’après Asselineau devrait se régler en 6 ou 8 mois. Si on ne les règle pas avant la sortie, il faudra les régler après.

                                  La France va continuer à échanger et à commercer avec les pays européens qui le voudront. Il faut bien que les autres pays européens connaissent les taxes qui seront appliquées par la France lorsqu’ils achèteront des produits français.

                                  Il faut régler la question des frontières avec les divers pays qui entourent la France.
                                  A partir de quand les fonctionnaires français qui sont dans les Institutions européennes ne seront -ils plus payés ?

                                  A partir de quand la PAC ne sera plus versée aux agriculteurs français ?
                                  Que faire des bâtiments du Parlement européen à Strasbourg ?
                                  A partir de quand la France ne versera plus rien au budget européen ?
                                  Quelles seront les relations diplomatiques et militaires avec les autres pays européens après la sortie de l’ OTAN ?
                                  Ainsi que les questions monétaires en sortant de l’ euro ?
                                  Que faire des accords internationaux signés par Bruxelles au nom de la France ? etc


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 13:33

                                  @ Paul Leleu,
                                  Charles Gave fait ce qu’il veut, ce ne sont pas nos oignons, et il n’est pas pire que « Mitterrand et les 40 voleurs. »


                                • JL JL 25 septembre 14:28

                                  @Fifi Brind_acier
                                   
                                  Les questions que vous posez là sont relatives à une sortie déclarée.
                                   C’est toute la différence avec le projet de la FI.
                                   
                                  Par exemple, la feuille de route dont vous nous avez entretenus si souvent : Les gouvernements néolibéraux l’appliquent avec zèle, puisqu’ils l’ont voulue. Un gouvernement souverainiste de gauche s’en torchera. Est-ce que ça remet en cause les droits de douane ? Non !


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 16:03

                                  @JL

                                  La Constitution française empêchera tout gouvernement souverainiste de gauche de « désobéir » aux traités.

                                  La langue Française est d’une précision sans faille mais, pourtant, comme dans le sketch de Fernand Raynaud, vous reprendrez bien un croissant avec votre café n’est-ce pas ? 


                                • JL JL 25 septembre 17:39

                                  @Legestr glaz
                                   
                                   un bout de papier n’a jamais empêché ni obligé quiconque de ou à faire quoi que ce soit : seul le Pouvoir qui s’appuie sur ce bout de papier peut agir. La Constitution ne fait rien, elle dit. Nuance.
                                   
                                   Et comme dit Humpty Dumpty et pour une fois j’approuve : toute la question est de savoir qui commande. En l’occurrence, est-ce le Pouvoir d’hier ? Ou celui d’aujourd’hui ?
                                   
                                   Avec la précision suivante : le Pouvoir assume, sans quoi il n’est pas le pouvoir.
                                   Vous savez ce que ça veut dire, assumer ? On dirait pas.


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 19:21

                                  @JL
                                  En France c’est bien la Constitution qui commande. Si ce n’était pas le cas, notre Macron de Président pourrait dire qu’il va faire un mandat de 23 ans, par exemple. 

                                  Que vous le vouliez ou non, la Constitution française cadre les lois et les règlements qui doivent la respecter. Et ces lois et règlements doivent respecter les traités. Mais bien entendu si vous considérez, de votre point de vue, que la Constitution est un torche cul, alors oui, il est possible de désobéir à tout dès que l’on est élu Président. Mais un Président qui ne respecte pas la Constitution cela porte un nom. Je vous laisse le penser.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 19:23

                                  @JL
                                  L’UPR respecte le Droit International, qui est un facteur de paix et de civilisation.
                                  Sinon, il ne reste que les rapports de force que vous appréciez tant.

                                  Violer les Traités signés entre la France et les autres pays européens, signifie que vous sortez du Droit International. Dans ce cas, les autres pays signataires, ou plusieurs d’entre eux, peuvent décider de rompre aussi leurs engagements et vous aurez fait exploser votre belle Europe à laquelle vous tenez tant.

                                  En fait, comme la FI n’a aucunement l’intention de sortir de l’ UE, elle utilise un argument transgressif qui fait « genre révolutionnaire », « nous faisons ce que nous voulons ».

                                  Alors qu’elle fera comme Tsipras, qui devait « renverser la table », et comme le disait Pierre Laurent « réorienter le projet européen ».  Rêve !

                                  Quand Tsipras a commencé à ruer dans les brancards, la BCE a fermé le robinet bancaire. Circulez, ya rien à voir !


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 19:31

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Violer les traités, écrivez vous, c’est sortir du droit international. 

                                  Il est impossible de « violer » les traités sans violer la Constitution française. Violer les traités ce n’est juste pas possible au plan constitutionnel. Il ne s’agit donc pas de respecter, ou pas, le droit international. C’est « déjà » la Constitution française qui l’interdit. 

                                  Notre braves personnalités politiques qui parlent de braver les traités ne savent pas que la Constitution française s’impose à eux. Désolant d’amateurisme ou de manipulation des esprits, c’est à choix. 


                                • JL JL 25 septembre 19:35

                                  @Legestr glaz, Fifi,

                                   
                                  entre ce que vous projetez sur mes intentions ou celles de la FI et se tenir au garde à vous le petit doigt sur la couture du pantalon, il y a le bon sens et la raison.
                                   
                                   Mais restez dans l’excès, si c’est votre ligne de conduite. Ne changez rien surtout.


                                • Legestr glaz Legestr glaz 25 septembre 21:19

                                  @JL

                                  Vous savez, pour nous départager il suffit de savoir si la Constitution française prévoit que les traités signés par la France doivent être respectés. C’est oui ou c’est non. Les traités sont respectés où ils ne le sont pas. 

                                  Alors JL, à votre avis, que prévoit la Constitution française en terme de « respect des traités » ? Un coup sur deux ? Un coup sur trois ? De temps en temps ou tout le temps ? Arrêtez de tergiverser ! Soit j’ai totalement raison, soit vous avez totalement raison. Il ne peut y avoir de« juste » milieu. Soit on « peut » désobéir à la Constitution soit on ne le peut pas. 

                                  JL expliquez nous comment on peut désobéir à la Constitution et ne pas la respecter. Un fin connaisseur comme vous saura nous l’expliquer. Nous attendons donc vos explications sur les moyens de contourner la Constitution française puisque selon vous, il est possible de transiger et de ne pas poser le doigt sur la couture du pantalon. faîtes nous part du bon sens et de la raison ! Comment fait-on pour ne pas respecter le cadre de la Constitution française lorsqu’on est Président de la République ? 


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 21:19

                                  @Legestr glaz
                                  Vous perdez votre temps en leur expliquant la Constitution ! A la FI, ils s’en foutent autant de la Constitution actuelle, (qu’ils veulent remplacer par la VIe République, avec une autre Constitution), qu’ils se fichent du Droit International !

                                  Ils veulent jouer aux « révolutionnaires », ça fait « Gauche radicale », comprenez-vous ? La transgression des interdits, c’est un des ressorts du marketing et de la publicité.

                                  Les bolchéviques n’ont pas remboursé les emprunts russes, et bien eux, ils feront tout pareil en dehors du droit !

                                  Ensuite, ils demanderont aux citoyens d’appliquer les lois qu’ils décideront, et chacun devra s’y plier, au nom du respect du droit. C’est « fait ce que je te dis, mais pas ce que je fais ».

                                  Je serais curieuse de savoir ce qu’ils feraient, si les citoyens faisaient aussi ce qui leur chante de leurs lois futures... !?


                                • Kapimo Kapimo 25 septembre 22:56

                                  @JL

                                  Suivant depuis un certain temps le discours des uns et des autres, il me parait très clair que Asselineau et l’UPR conceptualisent et portent le Frexit depuis plus de 10 ans, alors qu’Onfray milite activement contre l’UE depuis environ 2 ans. Tirez-en les conclusions que vous souhaitez.


                                • JL JL 26 septembre 08:44

                                  @Legestr glaz
                                   
                                   ’’Soit j’ai totalement raison, soit vous avez totalement raison. ’’
                                   
                                  Pas facile d’expliquer quoi que ce soit à un esprit binaire.
                                   
                                  Essayons quand même ; vous dites : ’’Les traités sont respectés où ils ne le sont pas.’’ Cette phrase pue le sophisme et le vide de la pensée.
                                  Il conviendrait en l’occurrence d’écrire : un traité est respecté ou il ne l’est pas. 
                                   
                                  Et j’ajoute : entre le premier de la classe qui s’applique systématiquement à respecter au delà de la nécessité tous les traités, et le mouton noir qui traite à bon escient et au cas par cas

                                  jusqu’au boycott acceptable parfois, on dispose là de toute la marge de manœuvre qui permet de distinguer entre politiques de droite et politiques de gauche, souverainistes et mondialistes, libéraux et étatistes, etc.
                                   
                                  Ps. à l’opposé de la pensée complexe, la pensée binaire est la marque de l’intégrisme.


                                • Legestr glaz Legestr glaz 26 septembre 08:59

                                  @JL
                                  Lorsque vous commencez votre phrase par une « évaluation », qui ne tient qu’à vous, qui n’est qu’un « jugement », je parle de votre expression à mon endroit « d’esprit binaire », c’est que vous êtes déjà très mal à l’aise avec ce que vous aurez à dire. Vous tentez, d’emblée, de « ’disqualifier » votre interlocuteur en lui posant une étiquette, cela vous arrange. C’est très maladroit parce que trop connu. 

                                  Je parle des traités au « pluriel » parce que la Constitution française parle des traités au pluriel. Relisez l’article 55 (si vous en avez le courage). 
                                  Je vous évite ce « gros travail’ en le reproduisant ci-après (remarquez bien le pluriel) : 

                                  Article 55

                                  Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie.


                                  Après avoir lu votre post je me demande si vous habitez à l’ouest ? Quel est donc ce baratin vide de sens que vous nous servez ? La question est pourtant simple : Un Président élu, ou un gouvernement, peuvent-ils »désobéir« à la Constitution ou aller son encontre ? Vous ne trouvez pas que c’est simple comme question ? C’est effectivement binaire, c’est oui ou c’est non. Vous savez, c’est comme le cas de la femme enceinte : elle est enceinte ou elle ne l’est pas, elle ne peut pas être » un peu« enceinte ». J’adore être binaire dans de telles circonstances. Ainsi on ne peut pas « désobéir un peu » à la Constitution, à la demande, lorsque cela « arrange » notre idéologie, notre point de vue.


                                  JL, vous êtes bien mal barré. Personne ne « désobéit » à la Constitution française. Alors les beaux discours des personnalités politiques qui prétendent vouloir le faire constituent simplement de l’esbroufe à l’endroit des niais qui veulent croire à ces bêtises. 




                                • Legestr glaz Legestr glaz 26 septembre 09:04

                                  @Fifi Brind_acier

                                  Vous écrivez : « vous perdez votre temps ». Je vous l’accorde, je le pense aussi.

                                  Mais, vous, est-ce que vous ne « perdez » pas aussi votre temps ? Vous répondez, souvent aux mêmes, sur les mêmes sujets. Ceux-ci ne prennent jamais en considération ce que vous postez et ceci pour les raisons que vous avancez dans cette communication de 21h19 ? N’y aurait-il pas chez vous une part de schizophrénie ?


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 10:33

                                  @Legestr glaz

                                  La FI se fiche de la Constitution actuelle, puisqu’ils veulent en changer en changeant de République. Les explications sur la Constitution, c’est intéressant pour les lecteurs, mais pas pour les Insoumis.

                                  Il vous explique ensuite que ceux qui respectent le droit sont des intégristes, par opposition à leur fabuleuse intelligence complexe :« à l’opposé de la pensée complexe, la pensée binaire est la marque de l’intégrisme. »

                                  Donc, il faut avancer, à mon avis, d’autres arguments. Voilà pourquoi je pense qu’insister sur la Constitution ne sert à rien. On donne l’explication une fois, ensuite il faut avancer d’autres arguments.


                                • cettegrenouilleci 26 septembre 10:56

                                  @Fifi Brind_acier

                                  « Vous perdez votre temps en leur expliquant la constitution. A la FI,ils s’en foutent autant.../... qu’ils se fichent du droit international ! »

                                  Bonjour Fifi

                                  Sur ce coup là, je ne vous suis pas.

                                  L’enjeu de cette discussion n’est pas de convaincre JL et la FI mais de faire comprendre à nos compatriotes, et plus particulièrement aux lecteurs d’agoravox qui sont très divers,[ dont beaucoup fréquentent le site et nous lisent parce ce que cela les aide à mieux comprendre certaines choses et à se forger une opinion éclairée], que le raisonnement et les arguments développés par JL et la FI sont spécieux, qu’il ne faut pas les prendre pour argent comptant, et qu’il est préférable et prudent d’y regarder à deux fois et même davantage.

                                  Comme vous le fait observer Legestr glaz, il ne fait pas autre chose que suivre votre bon exemple.

                                  A Fifi, Fifi et demi. Legestr glaz argumente de façon efficace en restant courtois avec ses contradicteurs. Comme vous, il éclaire les internautes sur des enjeux que les médias et la classe politicienne s’appliquent à obscurcir ou à faire passer à la trappe.

                                  Merci à l’un et à l’autre pour ces contributions très utiles à la bataille politique conduite par l’UPR pour permetttre à la France de sortir de la dictature de l’UE, de l’euro et de l’Otan.

                                  G.J.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès