• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Onfray se dégonfle : il quitte les médias

Michel Onfray se dégonfle : il quitte les médias

  C'est quand on est attaqué qu'il faut faire face, se défendre et contre-attaquer ! Et non, battre en retraite !

______________

 

JPEG

 Michel Onfray annonce son retrait du paysage médiatique

 ainsi que...

"Penser l’islam" le dernier ouvrage d'Onfray chez Grasset, ne sortira pas en librairie comme prévu le 27 janvier 2016. Michel Onfray, son auteur, en a décidé ainsi, faisant valoir qu’« aucun débat serein n’est plus possible en France au sujet de l’islam dans le contexte actuel ».

 Cette décision, l’essayiste l’accompagne d’un autre geste, la fermeture de son compte Twitter, et d’un engagement : celui d’une diète médiatique. Son apparition dans l'émission de Thierry Ardisson, samedi 28 novembre sur Canal+, a été la dernière.
 

 Cette volte-face illustre si besoin était, toute l’ambiguïté d’un Michel Onfray assis le cul entre deux chaises : la chaise « L’islam porte en lui l’intolérance, la conquête et la guerre » et un « L’Occident est responsable : c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire ».
A vouloir ménager la chèvre et le chou, on finit au piquet avec un bonnet d’âne, les deux pieds dans le caca, à la merci des loups.

Michel Onfray n’a jamais voulu choisir. Les médias et la classe politique, notamment ceux de la fausse gauche, atlantistes et sionistes, ont choisi pour lui : d’eux, il ne connaîtra aucun répit aussi longtemps qu’il restera sous les feux de la rampe médiatique. D’où son retrait.

Et à ce sujet, difficile de faire un autre constat que celui-ci : le fils d’ouvrier, quand il réussit, sera toujours tenté, même après quelques années de défiance et d'indépendance, de rallier in fine un ordre social et à une organisation de l’existence auxquels il croit devoir son « repêchage » ; et c’est bien ce à quoi Onfray avait fini par se résoudre avant les attentats du 13 novembre.

D’aucuns ajouteront : "Après tout, si ce sont les bourgeois qui font les révolutions, c’est bien parce qu’il n’y a personne d’autres pour les penser, les organiser et les mettre en œuvre à leur place, toutes ces révolutions !"

 En un tweet, Onfray a cru pouvoir reprendre sa liberté, oublieux du fait qu’il était enchaîné à des médias qui n’aiment pas qu’on tente de leur glisser une quenelle, surtout par surprise, même une petite car ils ont l’arrière-train tatillon.

 
 
***
 
  Michel Onfray fut le premier à twitter le 13 novembre au soir, peu de temps après les tueries de Paris : «  Droite et gauche qui ont internationalement semé la guerre contre l'islam politique récoltent nationalement la guerre de l'islam politique.  »

Les médias et la classe politique ne lui pardonneront pas ce tweet car Michel Onfray a dit la vérité ; il avait et il a raison, et tous les autres avec lui dont Houellebecq qui, dans un quotidien italien à propos des attentats du 13 novembre 2015, place Hollande, Fabius et Valls en tête des responsables de ces attentats. Car enfin, depuis quand est-ce dans l'intérêt de la France de jouer Israël contre les Palestiniens, l'Ukraine contre la Russie, les USA contre Poutine, l'Arabie Saoudite contre l'Iran, Boko Haram contre Khadafi, Daech né de la destruction de l'Irak, financé par l'Arabie Saoudite contre Bachar al-Assad...

Et bien, depuis que nous avons remis les clefs du quai d'Orsay aux USA, à l'Arabie Saoudite et à Israël : alliance contre-nature, alliance anti-européenne ; alliance en violation de notre tradition diplomatique qui a fait notre force car notre vocation c'est la paix et la diplomatie car nous n'avons aucunement besoin d'ennemis pour exister et nous imposer.
 
 Apeuré, incapable de tenir tête Michel Onfray quitte un Paris qui a eu raison de son courage ; il quitte les médias de la capitale et regagne sa province sans doute pour se cacher et soigner ses blessures.
 
Orgueil et culpabilité ?

Onfray n’a pas tenu la distance car, si les chiens ne font pas des chats, de même est-il préférable d’être né du côté du manche plutôt que du côté de la lame quand on souhaite dire la vérité. N’est pas Dieudonné qui veut ; Dieudonné, le métis qui porte en lui la révolte de l’esclave et l’assurance du maître. Onfray rentrera dans sa "case" dès les premiers aboiements et silhouettes armées.

 Le retrait de Michel Onfray confirme une personnalité fébrile d’autant plus que l’on savait Michel Onfray un peu mou des genoux, fuyant la controverse sur Internet et le débat avec les internautes pour chercher un abri auprès des médias qui ont fait de lui l'essayiste préféré des Français de ces vingt dernières années - et non "le philosophe préféré" comme on s'évertue à le nommer car Onfray est un historien des idées, ce qui ne fait pas de lui un philosophe ; tout au plus un intellectuel quand il lui arrive d'interroger et de traiter "les causes" ; trop rarement le plus souvent puisque son immersion dans l’actualité est plutôt récent.

 D’aucuns vous avoueront en privé qu'ils avaient de plus en plus de mal avec Onfray depuis son : "Les services secrets doivent s'occuper de Dieudonné !" C'était à l'occasion des élections européennes, alors que Dieudonné se présentait sur une liste anti-sioniste. Ce jour-là, Onfray s’est révélé être un libertaire et un gauchiste d'un nouveau type : de type petit flic, adepte de l'assassinat politique d'Etat. A croire qu’il avait besoin de donner des gages de bonne conduite après ses récentes prises de positions sur le sort injuste et cruel qui est fait aux Palestiniens.

Le retrait de Michel Onfray de la controverse à propos de son tweet ressemble fort à de la panique : pas de nerfs Onfray, aucun sang froid ! Si ça barde un jour, faudra donc pas compter sur lui ! On est prévenus. Faudra pas dire qu’on ne savait pas !
Reste à espérer que de la nouvelle cabale lancée contre lui par le gouvernement Valls, le Nouvelobs et Libé, après d'autres lancées lors de la publication de son ouvrage sur Freud ainsi qu'à propos de son soutien à Jean Soler et son « Qui est dieu ? »... que de cette autre cabale Onfray en sortira plus avisé, un peu plus mûr, un peu plus profond aussi, plus large, avec plus de hauteur.
 
Véritable révolution géométrique pour Onfray : celle des volumes et des espaces !

Que Michel Onfray goûte un peu à la calomnie, à la mauvaise foi des uns et des autres, aux procès d'intention aux intentions délibérées de lui nuire ! Qu'il tâte un peu de la condition du bouc-émissaire... ne peut que lui être profitable car, reste à espérer que Michel Onfray accueillera cette épreuve avec l'espoir d'en sortir plus fort et plus courageux intellectuellement.



 

 
Pour prolonger, cliquez : cette classe politique qui s'appuie sur la guerre

Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 1er décembre 2015 08:38
    Onfray = des mots écrits sur du « VEND »...

    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 1er décembre 2015 09:18

      @Le p’tit Charles
      Bonjour, oui tu as raison. Mais ce n’est que légion de nos jours que d’avoir des idées ,mais cela fait vivre ,bien vivre certains.A par cela ?????? je ne vois rien poindre à l’horizon
      Je suis d’accord sur certains propos ,reconnais le bon sens d’Onfray,mais comme une rengaine qui se poursuit,nous retrouvons de beaux écrits,de belles paroles qui perdurent un temps occupe l’espace,s’enfuit sans faire de bruit.Le temps d’un vide et cela continue et demain une autre personne,un autre personnage qui lui aura son heure avec une belle parole rassurante,de belles démonstrations .Qui sera mise en avant scène. Le temps d’apaiser ,de réconforter les esprits ?peut-être !


    • Le p’tit Charles 1er décembre 2015 10:36

      @hervepasgrave !....Tous ces gens sont fait par les médias uniquement..et ne dure pas longtemps en principe...« Autant en importe le vent »


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 1er décembre 2015 13:38

      @Le p’tit Charles
      Oui je suis toujours en accords ,mais ce qu’il me gêne,c’est que nous entendons des vérités dans un chaos de conneries.
      Peut-être est-ce un message subdiminable pour un jour nous dires que« vous étiez prévenu ! »
      C’est gros ou con ce que je dis là,excusez le.Il est jeune !


    • izarn izarn 1er décembre 2015 17:11

      @Le p’tit Charles
      Comment ça se fait que vous etes toujours le premier à répondre...Des aneries ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 09:29

      @hervepasgrave !
      Vous ne vous trompez jamais ?
      Nos mamamouchis ne nous trompent jamais ? Si, tous les jours.
      Alors, je préfère celui qui se trompe de temps en temps, à ceux qui nous mentent tout le temps.


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 2 décembre 2015 15:17

      @Fifi Brind_acier
      Oh ! oui,des erreurs ,Oh ! j’en commet.
       Mais quitte a me faire injurier, ou que l’on me qualifie de tous les noms.Je ne les fais que par l’action
      répéter de gens entêtés ,empêtré dans leurs conneries.Obligatoirement par effet de choc,conséquences .
      Je ne réagit pas forcément bien.Réaction trop rapide,et pas assez pausé ?mais que voulez vous, j’ai toujours vécu dans le speed,la vitesse. Ma seule idée est de rester dans une ligne de conduite simple et juste.
      Il parait que seul les imbéciles ne changent pas !? Pourtant nous voyons la connerie,la méchanceté et il serait fastidieux de donner un nom, un adjectif aux gens qui vendent du négatif,Eux perdurent ,prennent toutes les couvertures et nous envahissent. Alors faire des erreurs est bien maigre.
      J’’espère que vous puissiez comprendre cela. Je ne me vends à personne,ni a quelques causes absurdes. Non je réagit simplement .Nous vivons dans un monde ou tout le monde se congratules,se frottent le dos.Cela ressemble a ce qui est à la mode depuis un certain temps « le dialogue » Mais cela ne fait rien bouger ,vaciller, mais rassure, a perte bien entendu.


    • mmbbb 6 décembre 2015 10:59

      @hervepasgrave ! Ne vous inquiétez pas cela fait partie de l’ordre des choses Je fus traite de recac de faschos et j’en passe et des meilleurs mais la realite et la Probleme des banlieues montee du fondamentalisme attentats de Charlie etc etc   Delitement de cette societe Tout ceci je l’avais ressentis Les elites sont dans leur bulles Mais les francais sont tres cons des veaux Autre exemple cette immigration imposee alors que les immigres n attirent jamais l’intention Cette emigration qui va apporter de la valeur ajoutee a leur pays hote Onfray a le merite d’argumenter Je n’ai jamais regarde « on n’est pas couche » hormis une courte sequence avec Asselineau Ces journalistes sont des inquisiteurs Ils etaient flagrant qu ils employaient l’anatheme et pratiquaient le mensonge avec des raccourcis douteux comme si Asselineau ( je ne suis pas la pour le defendre ) avait ete d’extreme droite Procede stalinien dont les medias francais sont les maitres Quant j’ecoute Onfray je lui donne raison lorsqu il s’injurge sur la marchandisation du corprs de la femme avec les meres porteuses ( en agrilculture cette pratique est deja courante depuis des années La liberation de a femme rejoint la condition bovine il faut le faire ) Quant a Fiekl il a raison de denoncer le naufrage de l’education nationale Maintenant notre pays est a la ramasse alors que nous avions toutes les cartes en main C’est la seule question qui devraiit etre pose avant que tout ceci degenere vraiment En france le debat serein n’est pas possible nous ne sommes pas une democratie aboutie Ma ligne de conduite je regarde le moins possible les infos et les debats televisuels


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 6 décembre 2015 12:11

      @Le p’tit Charles
      Bonjour,
      je n’ai rien compris à « Je fus traite de recac de faschos » excusez mon inculture !
      Pour le reste, ce n’est pas d’asséner des vérités qui fait avancer quoique ce soit.
      Comme je le disais à l’instant dans un autre commentaire,les philosophes,certains chanteurs peuvent nous rassurez par leurs propos,mais ils sont hors d’atteinte.
      Je disais que nous étions des poissons (la multitude) dans un aquarium,pas autres choses. J’avais fait une remarque sur un autre site,il y à déjà un moment. Au sujet d’Alexandre Jardin, Il était comme aujourd’hui Onfray au devant de la scène, à méditer sur nos sorts,nos comportement, de bons apôtres, mais ils retournent tous comme Onfray lire les lignes du passée dans un vieux cru de champagne,pas plus difficile que cela.
      Si nous détaillons la chose, les lecteurs de ces choses là (sujet) ne sont pas légion.faire le tri entre les pros,les concernés direct que reste t-il comme public ?
      J’ai fait une remarque un jour à mon fils,il ne s’agit pas de regarder avec insistance la télé,mais comme pour la radio,les médias toujours avoir un œil dessus ,elle reflète les actions futures et présente de la société .Rechercher la vérité ,me parait normal,le regard nous préviens simplement de ce qu’il vas nous tomber sur le coin du nez.C’est basique peut-être, mais qui sait ?


    • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 16:42

      @Fifi Brind_acier

      Moi aussi Bravo smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 décembre 2015 01:40

      @Le p’tit Charles

      Je suis totalement d’accord avec les deux énoncés d’Onfray et je vais soutenir cette opinion de deux textes en lien 

      « L’islam porte en lui l’intolérance, la conquête et la guerre » et un « L’Occident est responsable : c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire ».



      Il n’y a rien là de contradictoire Je comprend parfaitement Onfray d’être dégouté du simplisme qui s’est ajouté au "politically correct’ pour encadrer le choix de notre société d’être bête et méchante.. et surtout insignifiante.


      Pierre JC Allard

    • vincz777 1er décembre 2015 08:58

      Quand on voit le niveau des questions qui lui sont posées dans la denière émission de Ruquier, et le décalage intellectuel entre Onfray et ses interlocuteurs, on comprend aussi qu’il soit fatigué et qu’il ait peut-être l’impression de perdre son temps dans les medias...


      • Séraphin Lampion M de Sourcessure 1er décembre 2015 09:08

        @vincz777

        la programmation des émissions télés est dictée par deux élément :

        - l’enfumage politique qui a appris à se faire sous une forme plus perverse que la censure gaullienne et se « contente » de trier les marionnettes (en cas d’erreur, on licencie très vite, même pour la météo)

        - le taux d’écoute, élément économique justifiant les tarifs des annonces publicitaires de la chaîne concernée.

        Plus vous regarderez les émissions de Ruquier, plus vous en aurez, et plus ça sera tartignole !
        La culture télévisuelle a ceci de commun avec l’eau : elle coule toujours vers le bas.

      • izarn izarn 1er décembre 2015 17:18

        @vincz777
        Je suis d’accord...Ca sert a quoi de discuter avec des cons ?
        Ils se servent de vous comme boucs émissaires.
        Inutile de discuter avec des tarés....
        On se retrouve en taule ou condamné par la justice, comme Dieudonné ou Soral.
        Les autres Bricmon, Collon, et autres belges font pipi à la culotte.
        Moi je les insulte, mais la dignité de Onfray ne peut tomber dans les ornières ou je suis obligé de combattre dans la boue.
        Nous sommes les bouseux nauséa-bons qui continuons le combat.
        Peut-etre qu’Onfray fait une erreur quand meme...
        Son nombril est-il plus important ?


      • chantecler chantecler 1er décembre 2015 09:07

        J’ajoute qu’il n’est parfois pas stupide de se mettre en retrait .

        A moins de se penser omniscient ...

        De plus je ne vois pas l’intérêt de se prendre massivement des baffes sans pouvoir rendre les coups .
        Alors un peu de silence et prendre du temps et laisser passer les orages .

        Ce que je dis n’est pas valable que pour un M.O , naturellement .


        • izarn izarn 1er décembre 2015 17:24

          @chantecler
          Resumons : Si Onfray dit un mot de plus, la police de Valls est à sa porte.
          La Haine des médias-systémique s’abat sur lui...
          Preuve s’il en est que si vous voyez un de ces merdias, c’est d’en faire un autodafé.
          Le temps est froid.
          La merde on la brule, ça pue moins. Ca fait du CO2, et ça fait chier les cons...
          Prouuuut !


        • Piere CHALORY Piere Chalory 1er décembre 2015 09:16

          Un peu trop facile de tirer sur l’ambulance ! Quand vous dites en plus ;


          « Les médias et la classe politique ne lui pardonneront pas ce tweet car Michel Onfray a dit la vérité ; il avait et il a raison, et tous les autres avec lui dont Houellebecq qui, dans un quotidien italien à propos des attentats du 13 novembre 2015, place Hollande, Fabius et Valls en tête des responsables de ces attentats. Car enfin, depuis quand est-ce dans l’intérêt de la France de jouer Israël contre les Palestiniens, l’Ukraine contre la Russie, les USA contre Poutine, l’Arabie Saoudite contre l’Iran, Boko Haram contre Khadafi, Daech né de la destruction de l’Irak, financé par l’Arabie Saoudite contre Bachar al-Assad... »

          Effectivement, Onfray avait (a) raison, qui d’autre que l’occident est responsable de la situation actuelle ?

          Onfray n’est pas un guerrier, ni un va-t-en-guerre, position facile adoptée par un nombre incroyable de larbins se prétendant ’philosophes’, dont il est inutile de préciser les noms.

          Se faire dézinguer par la pensance quand on la critique est logique mais n’a rien d’agréable, je comprend tt à fait la réaction d’Onfray, il se retire de l’échiquier truqué, et alors ? S’il peut se le permettre, financièrement parlant, il a bien raison ; que les chiens se dévorent entre eux !

          Vous comparez l’incomparable avec Dieudonné, qui lui n’a, en aucun cas, ou ça se saurait, accès aux médias mainstream, ce qui ne l’empêche pas de remplir des stades !

          Pour le compte twitter de Michel Onfray, il existe toujours, je suppose qu’il a simplement décidé d’arrêter de twiter.






          • Piere CHALORY Piere Chalory 1er décembre 2015 09:21

            Se faire dézinguer par la bien pensance...


          • fummi grouchette 1er décembre 2015 17:35

            @Piere Chalory
            je pense aussi qu’il araison,inutile de parler à la classe médiatico politique qui ne sait presenter dans sa mauvaise foi caractérisée que des réductions ad hitlerum et des invectives ad hominem ;ce matin sur france tv info un jourlaleux sans aucun argument rationnel critiquait asselineau d’etre un antiaméricain et un complotiste ;le problème c’est que sans quelques personnes un peu connues pour faire entendre des voix dissidentes au public on restera bien seuls derrière nos claviers

            %


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 09:45

            @Piere Chalory
            Dieudonné est lié aux Chiites iraniens, honnis par Israël. Onfray est de Gauche, et il règle son compte à la propagande néo conservatrice, qui de BHL à Charlie hebdo se déguise en Gauche progressiste. Forcément, pour l’un, comme pour l’autre, cela attire des emmerdements en escadrilles...


            L’auteur ne s’est sans doute jamais trouvé dans une situation de harcèlement ?
            Car s’est bien de cela qu’il s’agit. Il parle de lâcheté, j’aimerais bien le voir à la place d’ Onfray... Pour ceux qui ne savent pas, le harcèlement est destiné à « tuer psychologiquement » quelqu’un. La fuite est le seul salut possible.
            Onfray a bien raison de laisser refroidir la marmite .


          • Piere CHALORY Piere Chalory 2 décembre 2015 12:15

            @fummi grouchette



            Ecouter France Inter est au-dessus de mes forces... Le problème de la (vraie) dissidence dans les médias dominants ou mainstream aujourd’hui est aussi que les gens connus, voyant le traitement réservé à qui ce soit se permettant de critiquer m^me intelligemment ce qu’il est convenu d’appeller l’Empire ou le Système, les ’peoples’ donc ne disent plus ce qu’ils pensent, tout simplement par peur de retomber dans l’anonymat.


            à part Depardieu qui est ’blindé à tous les niveaux, qui ne se gêne en rien pour parler. il ne reste plus beaucoup de Coluche ou Desproges... Et s’ils étaient encore en vie, ils seraient ’dieudonnisés rapide.


            Il faut aussi pouvoir être suffisament indépendant financièrement du système pour le critiquer sévèrement.Les journalistes s’ils veulent travailler doivent se transformer en prestitués ou c’est direct le pôle emploi. Et en ces temps plus que troubles, ce phénomène prend des proportions hallucinantes y compris sur le web, où ces attentats sanglants ont rapidement montré, également sur Agoravox, qui roule pour qui...


          • Piere CHALORY Piere Chalory 2 décembre 2015 12:21

            @Fifi Brind_acier


            Oui, le harcèment est difficilement supportable et qui plus est, plus aucun média ’bien-pensant’ ne prendrait le risque aujourd’hui d’inviter Michel Onfray, qui est passé du statut d’icône intellectuelle à celui de paria-complotiste instantanément. Etat d’Urgence...

          • Piere CHALORY Piere Chalory 3 décembre 2015 08:41

            Cette fois ci ça y est, le compte twitter de Michel Onfray est supprimé. Il a fait ce qu’il a dit. D’autre part, Twitter a décidé de supprimer les compteurs de followers dans les widgets des sites ! ça fait bizarre à côté des autres réseaux sociaux...


          • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 16:46

            @Piere Chalory
            +++++++++++++++ pour moi, merci


          • ZenZoe ZenZoe 1er décembre 2015 09:16

            Vous êtes sévère l’auteur !
            Moi je le comprends Onfray. Il se sent piégé dans un jeu médiatique artificiel et tronqué et il a raison. Il va se mettre au vert un moment, réfléchir, continuer ses conférences philosophiques et publier son livre, qui sera lu et apprécié. Il ira éventuellement chez Busnel pour assurer la promo de l’ouvrage. C’est bien comme ça.


            • sls0 sls0 1er décembre 2015 13:58

              @ZenZoe
              I y a un peu de jalousie de la part de l’auteur. C’est une réaction normale.
              Il y a deux méthodes pour arriver au niveau de quelqu’un.
              La première c’est de travailler beaucoup et d’en avoir les capacités pour monter à son niveau.
              La seconde c’est de le dénigrer pour le faire descendre à son niveau.
              La seconde est moyennement efficace mais plus facile.


            • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 16:48

              @sls0
               smiley je co-signe votre post...


            • Francis JL 1er décembre 2015 09:22

              Bonjour Serge Uleski,


              sauf erreur de ma part, là où vous voyez deux « chaises » 

              «  L’islam porte en lui l’intolérance, la conquête et la guerre » et « L’Occident est responsable : c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire »

              moi je n’en vois qu’une.

              Plus précisément : celui qui voit dans les présupposés de MO, deux affirmations antinomiques ne veut pas répondre à la double question : qui est l’agresseur ? à qui profite le crime ? 

              Qui se résume ainsi : quel bénéfice l’Occident trouve-t-il à bombarder les Etats musulmans ? Et pour enfoncer le clou : qui est l’Occident ? Qui dirige l’Occident ? 

              C’est parce que le cirque médiatique ne permet pas d’aller au fond des choses avec l’honnêteté morale que ces graves questions nécessitent que Onfray qui prend tous les coups, en a marre. Et on le comprend puisque la règle de ce cirque est : celui qui dit la vérité, il doit être (médiatiquement) exécuté. 

              Dans le même genre, voyez Emmanuel Todd.

              • philouie 1er décembre 2015 09:37

                @JL
                J’ai proposé ceci :
                On pourrait tout à fait imaginer qu’il s’agit en occident d’utiliser l’islam pour détruire l’organisation sociale , la protection des travailleurs et d’utiliser l’occident pour détruire l’islam : la guerre entre l’un et l’autre serait une victoire sur les deux tableaux.


              • Francis JL 1er décembre 2015 12:41

                @philouie,


                je répondrai qu’en effet, les belligérants (cf. Fukuyama) sont paradoxalement alliés objectifs en ce sens que l’un combat la démocratie dans sa zone d’influence pendant que l’autre rend impossible l’émancipation des croyants.

              • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 20:50

                @philouie

                Intéressant comme vision car c’est tout à fait possible.

                Mais ce n’est pas celle d’Onfray. Ne soyons pas plus clairvoyants qu’il ne l’est. A la politique et géopolitique, Onfray s’y est mis très tard ; il lui manque quand même quelques bases, des infos de première main et la connaissance de la chronologie des faits en ce qui concerne cette région du Moyen-Orient : des années 90 à aujourd’hui.


              • philouie 1er décembre 2015 20:54

                @Serge ULESKI
                Il est remarquable qu’après les attentats contre Charlie Hebdo ait été le premier à nous dire : le problème, c’est l’islam.
                10 mois après, il nous dit : attention islamophobie = piège.
                il a beaucoup progressé.
                Jusqu’à un certain point, donc.


              • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 22:03

                @philouie

                N’oublions pas trop vite le fait qu’il s’agit aussi et surtout d’une guerre à l’intérieur de l’Islam : chiites et sunnites.
                Arabie Saoudite, Iran... et aussi : les Al Saoud hypocrites qui ne tiennent pas « leur Coran » et les intégristes dans le sens de : « Faites ce que vous prêchez. » et non pas « Le Coran pour nous et la licence pour vous ! »


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 10:03

                @JL
                Parce qu’il manque un lien dans le raisonnement d’Onfray : le mercenariat et qui tire les ficelles ? L’Occident est bien responsable du ressentiment des populations des pays arabes. Sans remonter aux croisades, il y a la colonisation, la main mise sur les ressources énergétiques, la mise en place de dictateurs, l’ingérence permanente, et les 7 guerres décidées par le Pentagone.


                Ce ressentiment, en jouant sur l’Islam archaïque, a permis à l’ Arabie saoudite de recruter des mercenaires, en leur faisant miroiter qu’ils vengeraient les peuples arabes, et qu’ils auraient le pouvoir dans un califat pour y mettre en place la charia. Groosse mensonge !

                Aucun pays occidental, encore moins les USA ou Israël n’ont l’intention de donner le pouvoir à des locaux foldingues. Le but de tout ce chaos, les Saoudiens ne leur ont pas dit, c’est qu’ils allaient se battre pour du gaz et du pétrole, pour des multinationales comme Exxon Mobile.

              • Gabriel Gabriel 1er décembre 2015 09:23

                Quand vous parlez à des sourds ou à des toutous à la botte de la pensée unique dont le cerveau comme le cœur sont vendus aux pouvoirs en place, inutile de continuer à essayer d’expliquer la réalité aux ânes qui refusent de la comprendre. La vérité des faits, rien que des faits gêne les illusionnistes et les magouilleurs qui profitent du mensonge pour endormir les populations et faire les poches des citoyens qui les composent. Michel Onfray est un des derniers philosophes instruit, intelligent et véridique ce qui, dans la société de consommation et d’abrutissement actuelle, fait désordre et déplait fortement à l’oligarchie en place.


                • Passante Passante 1er décembre 2015 09:38

                  vous passez à côté,

                  volontairement ? on sait jamais
                  je suis anti-onfray sur presque tout : 
                  freud, soler, islam, sade, tout.

                  mais ici onfray c’est vous, c’est le titre
                  le sommet de la perquisition, la philo assignée à résidence
                  même si c’est un historien des idées...

                  donc on est sur les vidéos de daësh ? on passe avant l’élysée ? 

                  et vous parlez comme s’il avait là le moindre choix...
                  méfiez-vous du jour où ils vous laisseraient plus le choix,
                  vous seriez vous-même pièce de choix, 
                  oh rien, le soir, tu rentres,
                  puis tiens y’a quelqu’un assis là chez toi qui te dit de te calmer
                  et qui te parle 
                  une heure de ce qu’il sait 
                  de ce qu’il peut photos etc.
                  de ce qu’il veut, 
                  sinon.

                  voilà.
                  au revoir onfray ?
                  non,
                  au revoir toute liberté d’expression -
                  bonjour les urgences.

                  que fera-t-il onfray ? parler de confucius ans un coin ?
                  sans micro sans caméra aucune ?

                  m’en fous d’onfray, 
                  mais d’où comment ce meurtre, pourquoi qui...
                  et vous vous voulez résumer cette affaire à de la couardise ?

                  on se tait pas aussi facilement sans créer un trou noir,
                  cette affaire se pose déjà comme un des plus gros embarras de France,
                  on veut organiser en live l’enterrement d’un Vivant,
                  c’est des comiques les Français,
                  enfin, si c’est les Français..


                  • philouie 1er décembre 2015 10:03

                    @Passante
                    oui, c’est que je me suis dit : là il va trop loin, il va disparaître dans l’oubli médiatique.
                    et là, il l’annonce lui-même.
                    il a du faire des choix, mais en tout cas, il ne fait que ce qu’attend de lui la sphère médiatique.


                  • Passante Passante 1er décembre 2015 10:06

                    @philouie


                    elle a jamais été aussi sphère c’est le plus inquiétant..

                  • philouie 1er décembre 2015 10:22

                    @Passante
                    tout est sous contrôle.
                    bruits et mensonge.


                  • Passante Passante 1er décembre 2015 10:32

                    @philouie


                    le tweet central d’onfray le 19 novembre vaut le détour

                  • philouie 1er décembre 2015 10:44

                    @Passante
                    Jaurès est mort assassiné.


                  • Hortus 1er décembre 2015 09:40

                    Je n’ai encore jamais vu Serge Uleski affronter les questions à deux balles de journalistes mégalos qui citent à l’envie des bribes de phrases détachées de leur contexte pour insinuer la perversité de leur interlocuteur. 

                     Monsieur Onfray (et c’est à dessein que je mets « monsieur ») a été un des rares à avoir assez d’envergure pour oser affronter les merdias dans leurs fiefs. Même si on ne partage pas toutes ses analyses on ne peut que le remercier de l’incitation à réfléchir qu’il a apporté au plus grand nombre, de l’espoir qui transpirait de ses prestations et le féliciter du courage et du sang froid qu’il a montré dans toutes ces circonstances.
                    S’il y a de l’ambiguïté elle ne se trouve que dans cet article. On a connu l’auteur plus inspiré !

                    • Abou Antoun Abou Antoun 1er décembre 2015 09:41

                      Onfray est comme tous ces ’philosophes’, ces ’intellectuels’ je ne sais pas vraiment comment les définir, qui ont un succès médiatique.
                      Onfray est cultivé, intelligent, mais comme beaucoup de ses semblables il en arrive à raconter des conneries, n’importe quoi, pourvu que ça mousse.
                      Il en arrive à dire tout et son contraire sur n’importe quoi. Il a raison de prendre du recul. Mais il se plaint d’une situation qu’il a contribué à créer.


                      • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 20:54

                        @Abou Antoun

                        Très juste à mon goût.

                        Cdlt


                      • Abou Antoun Abou Antoun 3 décembre 2015 19:08

                        @Serge ULESKI
                        Pour illuster un peu mon propos :
                        Avec Mylène Farmer, Michel Onfray quitte le domaine de la philosophie pour entrer dans celui du show-bizz. C’est son droit d’apprécier l’ectoplasme, mais à lui de veiller à ne pas mélanger les genres.


                      • Ariane Walter Ariane Walter 1er décembre 2015 10:29

                        J’aime bcp votre article qui fait bien la part des choses.

                        Comme vous étiez repris sur Google actes, je pensais que vs étiez de l’Empire, mais non. ils ont dû s’en tenir au titre !!!!

                        • Trelawney Trelawney 1er décembre 2015 10:40

                          Un intellectuel est par définition une personne qui se mêle de ce qui ne le regarde pas. Pour cela Onfray mérite le qualificatif d’intellectuel.

                          Maintenant, que ce soit à la TV ou à la radio, si vous échangez des idées avec les médias, vous repartirez avec le sentiment d’un grand vide intellectuel. On peut alors comprendre que Michel Onfray préfère s’occuper de son jardin à la manière d’un Candide que de perdre son temps sur les réseaux sociaux ou dans les médias.

                          On n’a qu’une vie relativement courte et le temps est précieux pour le perdre en baliverne.


                          • uzralk 1er décembre 2015 11:03

                            Son livre sortira « partout sauf en France » donc en Belgique par exemple ? Si c’est le cas, il sera en vente sur Amazon et fera l’objet d’un battage médiatique plus important qu’à l’habitude. Pour moi ça s’appelle un « coup d’éditeur » et j’ai un peu l’impression que quelqu’un (son éditeur ?) lui a conseillé judicieusement de fermer sa gueule sachant que ça fait deux ou trois ans qu’il scie méthodiquement la branche sur laquelle il s’était assis et qu’elle commence à donner des signes de fatigue.

                            Il n’était manifestement pas en humeur de se retirer des médias samedi soir (du moins au début de l’émission). Je partage plusieurs points de vue de cet article, Onfray ne sera pas un de ces philosophes qui marqueront l’histoire. Il est excellent dans l’exercice de la lecture comparée mais devient idiot dès qu’il ne se repose plus sur ses précieux livres.

                            Quand bien même il aurait raison sur le déclin non pardon, sur la fin de notre civilisation, il se trompe sur le nombre de jeunes gens prêts à mourir pour leur Iphone (je le cite), moi j’en connais beaucoup qui prendraient tous les risques pour ça. Même sous une Charria en France, il serait presque impossible à un envahisseur musulman d’imposer cet « art de vivre »

                            Les Français se barreraient tous, c’est vrai mais juste le temps d’inciter le monde entier à venir les secourir. Et ni Hollywood, ni le marché des cartes siliconées, des supermarchés, ni les blogs, ni même les marchands de cigarettes d’alcool ou de charcuterie alsacienne ne s’arrêteraient ni évidemment le web. Si les salafistes voulaient mettre un terme à tout ça il leur faudrait anéantir les Etats Unis, la Russie, la Chine, l’Inde...

                            L’Inde justement ils l’ont déjà fait et après un génocide prolongé (qui commence à être reconnu par le gouvernement Indien) il leur a bien fallu se sauver. Ce serait là la « naissance du peuple rom » (wikipédia, à vérifier quand même). La guerre entre Chrétiens et Musulmans remonte à la naissance des religions. Les Croisades, la guerre contre les Sarazzins, l’expansion des Barbaresques puis de l’immense Empire Turc Ottoman qui a abouti sur la colonisation de l’Afrique par les Européens (qui semblait être un super coup à l’époque pour à la fois pacifier et annexer les richesses) puis sur le conflit Israelo-Palestinien lors du retrait anglais, ces échanges ont vu nombre de massacres perpétrés par les deux bords (Sabra et Chatila par exemple). Le seul endroit où les ultra-radicaux islamistes n’ont pas progressé, c’est là où l’on n’a pas bombardé nous disent les observateurs géopolitiques.

                            Il nous faut bien nous accorder avec les Saoudiens et les Iraniens si l’on ne veut pas donner au monde musulman l’impression que l’on recherche non à balayer l’Islam de la planète mais bien à mettre en place un régime consumériste à l’occidentale. Marre d’entendre Onfray répéter jour après jour des inepties même pas bonnes pour le bistrot du coin. J’adore nombre de ses livres mais par pitié qu’il disparaisse des médias un moment, ça nous fera des vacances.


                            • charlie charlie 1er décembre 2015 13:02

                              @uzralk
                              "Son livre sortira « partout sauf en France » donc en Belgique par exemple ? Si c’est le cas, il sera en vente sur Amazon et fera l’objet d’un battage médiatique plus important qu’à l’habitude. Pour moi ça s’appelle un « coup d’éditeur »

                              J’avais pensé exactement à la même chose...... rdv en janvier 2016 où les médias se feront une joie sonnante et trébuchante de confronter les commémorations des attentats en donnant la Parole à ce bon monsieur Onfray qui nous parlera de l’étranger puisque la France est si ingrate et n’a pas su reconnaître le grand homme.

                              Victor Hugo, Charles de Gaulle et, après Depardieu..... Onfray ! smiley

                            • legrind legrind 1er décembre 2015 11:35

                              1) il ne quitte pas les médias

                              2) il ne se dégonfle pas
                              3) ses dernières prises de position simplistes voire débiles ont montré ses limites, il a raison de prendre des distances avec la télé/ twitter.

                              • roby roby 1er décembre 2015 11:45

                                Trop de médiatisation tue le médiatisation, un peu de recul de temps en temps est necessaire.


                                • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er décembre 2015 12:21

                                  Bonjour Serge,
                                  .
                                  «  ... c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire.  »
                                  .
                                  Son retrait soudain n’est t-il pas un aveux qu’il c’est trompé sur toute la ligne durant ses dernières trente années ? C’est après ses derniers attentats à Paris que quelques personnes commencent à se réveiller lentement, se réveiller un peut tard quand même !
                                  .
                                  Et OUI, tout le monde n’est pas encore réveille, .... donc l’oligarchie financière à de bons jours devant t-elle pour nous jouer encore de salles tours, entre autres une éventuelle 3ème guerre mondiale ....

                                  .
                                  «  Michel Onfray n’a jamais voulu choisir. Les médias et la classe politique, notamment ceux de la fausse gauche, atlantistes et sionistes, ont choisi pour lui : d’eux, il ne connaîtra aucun répit aussi longtemps qu’il restera sous les feux de la rampe médiatique. D’où son retrait. »
                                  .
                                  Et OUI, « Les médias et la classe politique ne lui pardonneront pas ce tweet ... »
                                  .
                                  Le médias, sous le contrôle de l’oligarchie financière, n’ont pas apprécié d’attendre la vérité et ses médias insistent sur le maintien de la désinformation, voire la retenue des informations, voire la non information objective, voire la censure tout court !
                                  .
                                  ET pourtant il à des gens qui ont fait sonner les alarmes il y déjà quelques années au part avant comme Richard Labévière ancien rédacteur en chef de chez RFI et licencié suite à l’intervention de l’ambassadeur d’Israël en France Nissim Zvili
                                  https://www.youtube.com/watch?v=H7R1Gdf2emA
                                  .
                                  Richard Labévière n’accepte pas ce licenciement qu’il juge abusif, d’autant qu’il semble avoir été décidé arbitrairement par Alain de Pouzilhac sans même la tenue normale d’un Conseil de discipline. Pour le journaliste, qui a déjà été écarté de certaines de ses fonctions à RFI après avoir soutenu son collègue Alain Ménargues — auteur de deux livres anti-israéliens (Les Secrets de la guerre du Liban et Le Mur de Sharon) et contraint du coup à la démission sur ordre de l’ambassadeur d’Israël en France Nissim Zvili.
                                  .
                                  Je conclus par une citation de VOLTAIRE :

                                  « POUR SAVOIR QUI VOUS DIRIGE VRAIMENT IL SUFFIT DE REGARDER CEUX QUE VOUS NE POUVEZ PAS CRITIQUER  »


                                  • joaopessoa 1er décembre 2015 12:41

                                    @ l auteur

                                    Mais il a parfaitement raison de se mettre en retrait de ce jeu de dupe.il n y a plus de débat possible dans les médias,les intervenants dans les émissions de débat sont tous sur la même ligne a quelques nuances près.sans doute par peur de être mis au pilori si tu ne vas pas dans le sens de la pensée unique.au final tu te retrouves dans ses émissions avec des soumis des lâches et des menteurs.suffit de regarder un c à vous pour s en convaincre.même si parfois tu as quelques moment de soleil avec un adler qui démonte les thèses bien convenues sur le moyen orient face à des pseudos experts professionnels du mensonge.il m a d ailleurs paru totalement lessivé Alexandre face à la bêtise ambiante répètée jusqu a la nausée.


                                    • charlie charlie 1er décembre 2015 13:10

                                      @joaopessoa
                                      Mais il a parfaitement raison de se mettre en retrait de ce jeu de dupe.il n y a plus de débat possible dans les médias,les intervenants dans les émissions de débat sont tous sur la même ligne a quelques nuances près


                                      Allons, voyons, il lui a fallu plus de 20 ans pour découvrir le jeu de dupe ? quel cerveau ! Cela fait plus de 20 qu’il est porté par les médias et qu’on le voit partout, sur toutes les chaînes, toutes les radios.
                                      Ma bobine partout, dirait le Canard.

                                      Partir, drapé dans sa dignité outragée et réclamer la diète médiatique du grand incompris, faut avouer être un peu sot pour y croire.

                                    • Hijack Hijack 1er décembre 2015 12:54

                                      Onfray s’était pris pour un grand penseur, il n’est que petit ... en train de grandir. Il s’est aperçu un peu tard qu’il était sur la mauvaise pente et cherche à se rattraper par tous les moyens.
                                      Cela va être difficile, surtout en renonçant au combat comme le dit l’article. Soit il combat, affronte les pensées ambiantes, soit il se couchera. Je lui souhaite bon courage, mieux vaux avancer que reculer. Les médias officiels ne lui pardonneront pas s’il se met vraiment à se poser les bonnes questions. Heu ... à quand : « Onfray se pose des questions sur le 911 » ! Je plaisante !


                                      • TotoRhino TotoRhino 1er décembre 2015 13:04

                                        Bravo à Michel Onfray de savoir dire Stop !

                                        Ce jeu ne l’intéresse visiblement pas et son retrait ne l’empêchera visiblement pas de vivre. Cette démarche cadre tout à fait avec son statut de philosophe.
                                        @ l’auteur
                                        Le titre de votre article me fait penser à ceux de la presse à sensation, si c’est voulu c’est réussi. Mais tout l’article danse sur la même chanson.
                                        Vous me faites penser à Paul Amar lorsqu’il a proposé des gants de boxe à Bernard Tapie et Jean-Marie Le Pen.
                                        Mais Michel Onfray n’est pas du même registre, vous vous trompez de personne.
                                        Allez, je suis sûr qu’à son retour sur la scène médiatique, vous aurez un article avec un titre tout aussi agressif à nous proposer...

                                        • Hallala Адыгэ Мухьэмэд 1er décembre 2015 13:07

                                          Michel Onfray sioniste das l’âme :
                                          http://www.dailymotion.com/video/x2wpba1

                                          Il trouve ses plus grands ennemis dans les rangs des sionistes
                                          http://www.dailymotion.com/video/x201dut_csoj-michel-onfray-casse-toute-la-clique-sioniste_webcam
                                          https://www.youtube.com/watch?v=m6vKjo374G4

                                          Il a voulu démonter Freud, les sionistes ne lui pardonneront jamais.
                                          Aujourd’hui le voilà obligé d’abdiquer et de se taire.


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 10:10

                                            @Адыгэ Мухьэмэд
                                            S’il était sioniste, il ferait partie de la Gauche néo cons, ce qui n’est pas le cas.


                                          • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 17:22

                                            @Адыгэ Мухьэмэд

                                            Merci pour les liens.

                                            J’ai regardé la première vidéo, et surprise.

                                            J’aime M. Onfray, mais aussi bon qu’il soit, je pense qu’il ne sait pas exactement ce qu’est le sionisme.

                                            Moi je suis anti-sioniste, (j’ai bien dis anti-sioniste, pas anti-juif, je précise pour certain)  et pour cela j’ai passé des années à bien étudier ce qu’est le sionisme.

                                             

                                            Maintenant, je trouve qu’il a bien raison de prendre du recul, les petits/grands débats dans nos Merdias MS, sont d’une mauvaise foi de plus en plus pénible.


                                          • petit gibus 1er décembre 2015 13:08
                                            « se dégonfle, battre en retraite, assis sur le cul
                                            apeuré, se cacher, mou des genoux, petit flic,
                                            panique................ »
                                            Houlà là
                                            Certain ici ne seraient-ils pas un peu jaloux de Onfray , !

                                            • J.MAY MAIBORODA 1er décembre 2015 17:25

                                              @petit gibus


                                              Effectivement, la terminologie utilisée n’est pas très « bienveillante ».
                                              Sans parler de jalousie, il est permis de s’interroger sur ce type de phraséologie.

                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 10:11

                                              @MAIBORODA
                                              Ce sont les moins courageux qui reprochent aux autres de ne pas monter au front.


                                            • alanhorus alanhorus 1er décembre 2015 13:27

                                              Il a compris que c’était des falses flags manipulés par des puissances tellement fortes que rien ne donne l’impression de leur résister (’israel usa et tout leurs valets) et qu il valaient mieux pas s’embourber dans ce merdier.
                                              Surtout qu’il n’est sans doute pas un homme à oser dénoncer les complots.
                                              C’est ma réflexion et elle n’engage que moi.
                                              En son temps Stefan zweig qui était pour la paix et voyait ce que l’amerique était en train de fabriquer avec l’europe qu’il chérissait est parti au brezil mettre fin à ses jours dans un geste terrible de protestation.


                                              • Enabomber Enabomber 1er décembre 2015 13:31

                                                Onfray n’est pas Zorro, certes. Quant à « N’est pas Dieudonné qui veut », on en rediscutera quand Dieudo aura ouvert le dixième d’une université populaire.


                                                • alanhorus alanhorus 1er décembre 2015 13:33

                                                  Une vidéo de l’etat islamique parle de michel Onfray qui devenait un acteur malgré lui de ce merdier.
                                                  https://www.youtube.com/watch?v=xi0StYIDRZU
                                                  C’est une raison plus probante.


                                                  • Imagine 1er décembre 2015 13:36
                                                    Onfray, Todd doivent être fatigués de constater que leurs analyses soient tournées en dérision pas vraiment par les médias ou la classe politique lesquels leurs offrent des tribunes et débattent mais par la grande majorité de la société.
                                                    Finalement, les médias et la classe politique s’adaptent tel le caméléon ! On a que ce qu’on mérite...

                                                    • rakosky rakosky 1er décembre 2015 13:38

                                                      Pas un mot de jugement dans l’article sur les positions affichées par Onfray.


                                                      Les propagandistes de DAESH ne se sont pas trompés en intégrant ses interventions comme légitimation de leurs actions, car c’est bien de légitimation qu’il s’agit.

                                                      Pour Onfray, il y a d’un côté l’impérialisme qui bombarde et massacre les populations musulmanes et de l’autre une résistance à l’impérialisme qu’incarneraient DAESH et ses troupes fanatisées.

                                                      Onfray est victime d’une sorte de schizophrénie, ce qu’il condamne comme philosophe est aussi ce qu’il légitime comme acte de résistance.

                                                      2 violences, 2 discours, 2 légitimités qui s’affronteraient, en un mot, c’est le choc des civilisations qui est à la fois condamné au nom de la morale et reconnu comme cadre global de lecture du monde ;

                                                      Ceux qui ne sont pas trompés sur le sens du discours de Michel Onfray sont justement les partisans de la guerre à outrance qui se mènent contre les nations du monde arabo-musulman.

                                                      La réaction du camp de la guerre est finalement très mesurée par rapport au scandale que constituent ses propos.

                                                      Quel est le sens de ce double adoubement ? Pourquoi 2 camps en apparence si opposés peuvent-il partager la vision du monde de notre philosophe égaré ?

                                                      En premier lieu il convient de comprendre que les groupes armés se réclamant du fondamentalisme musulman ne doivent pas leur émergence et leur essor à des causes internes au monde musulman, il n’y a jamais eu et nulle part de jaillissement spontané de groupes armés fondamentalistes.

                                                      Leur naissance et leur développement ne sont pas une réponse à la destruction des nations, ils sont le bras armé de cette destruction.

                                                      Il n’y a pas d’un côté les bombardements et de l’autre la constitution de bandes armées comme expression de la résistance à ces bombardements

                                                      Reagan,Bush,Blair,Sarkozy,Obama,Hollande et quelques autres, ce sont les mêmes hommes qui ont constitué et armé ces bandes armées et conduit les bombardements contre l’Afghanistan,l’Irak et la Libye.

                                                      Un autre aspect de la question qui mérite d’être soulevé est celui de la confiscation de la légitimité.

                                                      Si comme le dit Onfray les groupes armés radicaux sont les dépositaires de la résistance légitime, ce sont les nations et les gouvernements qui sont dépossédés de cette légitimité

                                                      N’en déplaise à M Onfray, les guerres menées contre le monde arabe peuvent être qualifiées de coups d’états visant à destituer les gouvernements constitués.

                                                      Ces destitutions violentes ont été mené par les missiles et les bombes,mais pas seulement.

                                                      Pour que la dislocation et le démembrement soient achevés et menés à leur terme, il a fallu constituer et financer des bandes armées dans le but de mettre les pays à feu et à sang, de dresser les communautés les unes contre les autres,de dissoudre tous les fondements d’une unité nationale.

                                                      Si le droit souverain des peuples a été violé, il l’a été aussi par le renversement de Saddam Hussein et de Kadhafi et il continue d’être violé par les exigences répétées du renversement du Président Bachar al Assad.

                                                      Robespierre justifiait son opposition aux guerres de conquêtes par le fait que les peuples n’aiment pas les missionnaires armés.

                                                      Ils les aiment encore moins quand ils sont acheminés avec armes et bagages depuis les bases installées par les occidentaux aux frontières de la Syrie et stipendiées par les émirats du Golfe.

                                                      En évoquant la situation des différents pays en proie à la guerre Onfray oublie simplement comme acteurs des conflits d’une part les peuples et d’autre part les gouvernements légitimes ;

                                                      La dispute de souveraineté se limiterait à l’affrontement des 2 camps qui justement n’ont aucun droit historique à s’en revendiquer.

                                                      Personne ne peut prédire ce qu’il adviendra de l’Orient et de ses peuples aujourd’hui livrés à la barbarie.

                                                      Quelles seront les frontières des nouveaux états ? Des états unitaires pourront-ils être maintenus ou restaurés ? Les Kurdes vont-ils constituer un état indépendant ou faire reconnaître leurs droits nationaux dans le cadre des états constitués ?

                                                      La tragédie du peuple palestinien pourra t-elle s’achever par la constitution d’un état unitaire et démocratique ou juifs et arabes partageraient des droits égaux et où les populations seraient enfin à l’abri de toutes violences ?

                                                      Toutes les questions restent ouvertes et toutes les réponses possibles,même les pires.

                                                      Ce que nous pouvons faire en Occident, dans la limite de nos forces et de nos prérogatives, c’est d’abord retenir le bras de nos gouvernements.

                                                      Dans ce sens, 2 exigences me semblent indissociables,celle de mettre fin à la guerre et aux interventions armées, mais aussi mettre fin à cette autre guerre qui consiste à soutenir et financer des groupes armés.

                                                      Laissons les peuples décider librement de leur sort et choisir librement par qui ils doivent être gouvernés.

                                                      C’est le commencement de la sagesse et la condition de toute émancipation.


                                                      • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 21:21

                                                        @rakosky

                                                        Onfray n’a jamais « justifié Daesh ».

                                                        Onfray a tout simplement établi un lien direct entre la France qui bombarde Daesh et les tueries de Paris.
                                                        A moins de faire partie de ceux qui pensent que la France a été ciblé par hasard : choix sorti d’un chapeau dans lequel figuraient la Suède, l’Islande, le Portugal...
                                                        Pas de chance donc... c’est tombé sur la France.


                                                      • rakosky rakosky 2 décembre 2015 13:14

                                                        @Serge ULESKI


                                                        Pas justifié, je ne fais pas faux procès.Je parle de légitimation de DAESH dans un discours qui fait de cette organisation criminelle une expression de la résistance des peuples arabes.
                                                        La vérité étant que DAESH est l’un des instruments de cette destruction
                                                        Le califat, si nous faisons abstraction de la fantasmagorie religieuse qui le justifie, implique la destruction du monde arabe tel qu’il est constitué sur la base d’états nationaux
                                                        C’est en cela que les objectifs de DAESH correspondent exactement à ceux de la coalition impérialiste

                                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 19:53

                                                        @rakosky
                                                        Onfray n’ a pas légitimé Daesh, mais le mécontentement des populations des pays arabes, qui ont servi de terreau au recrutement des mercenaires. Ce qui n’est pas la même chose.


                                                      • Serge ULESKI Serge ULESKI 3 décembre 2015 10:19

                                                        @rakosky

                                                        « La vérité étant que DAESH est l’un des instruments de cette destruction »
                                                        Vous avez raison.

                                                        Cela dit, le souci de Onfray c’est la politique de la France ; c’est pas le rôle que joue Daesh.
                                                        On sait que l’Occident fait semblant de le combattre  ; il rend service à trop de gens.


                                                      • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 17:30

                                                        @Fifi Brind_acier

                                                        ++ pour moi

                                                        Et oui, même sur AV c’est dur de comprendre


                                                      • cathy cathy 1er décembre 2015 14:09

                                                        Il a raison de sortir de ce panier de crabes.


                                                        • sls0 sls0 1er décembre 2015 14:17

                                                          Le peu qu’il dira dans le futur sera entendu.

                                                          Ces derniers temps il sortait des choses intelligentes couvertes par un brouhaha, une sur-information plus ou moins juste. Ca doit être usant.

                                                           


                                                          • Analis 1er décembre 2015 14:18

                                                            Voilà une opinion exprimée dans le corps de l’article avec laquelle je suis en désaccord complet :

                                                            Cette volte-face illustre si besoin était, toute l’ambiguïté d’un Michel Onfray assis le cul entre deux chaises : la chaise « L’islam porte en lui l’intolérance, la conquête et la guerre » et un «  L’Occident est responsable : c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire ».

                                                            A vouloir ménager la chèvre et le chou, on finit au piquet avec un bonnet d’âne,

                                                            Pourquoi aurait-il du choisir, alors que les deux termes de ses affirmations étaient vrais ? « Choisir », comme le dit si subtilement Serge Uleski, serait revenu à déformer non seulement ce qu’il pensait, mais surtout la vérité. Et ce serait revenu à faire le jeu d’une bien-pensance politico-médiatique. On peut regretter que Onfray n’ai pas voulu porter le fer plus loin, mais pas d’avoir cédé sur ce point-là.


                                                            • Rincevent Rincevent 1er décembre 2015 17:54

                                                              @Analis

                                                              Et oui, pourquoi Onfray devrait-il « choisir » entre ces deux termes ? L’auteur, comme beaucoup en ce moment, ne semble pouvoir raisonner autrement qu’en termes de « camp ». Ça me rappelle Bush et son « Si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous ». Intellectuellement, c’est la même chose.


                                                            • Dom66 Dom66 6 décembre 2015 17:35

                                                              @Rincevent
                                                              « ......Intellectuellement, c’est la même chose »
                                                              C’est exactement ça, et en partant de là le débat est difficile


                                                            • Debrief 1er décembre 2015 15:01

                                                              Je ne vois aucune contradiction entre les 2 chaises que vous mentionnez. Et il est difficile de dire si Onfray se retire par manque de courage, lassitude ou tout simplement parce qu’il sait qu’à trop parler sur tout on devient crédible sur rien. Je ne connaissais pas ses positions sur Dieudonné et après quelques écoutes j’avoue être très déçu par son alignement primaire et brutal dont on ne sait s’il est fait en pleine connaissance de cause ou en écho à la meute pour rester dans le système.


                                                              • JDCONSEIL 1er décembre 2015 15:40

                                                                Suivons Onfray entamons une diète de la pensée seulement originale qui à force de vouloir être différente pour faire le buzz devient absconde... Alors chut ! A vous revoir en 2017 Michel ! 


                                                                • charlie charlie 1er décembre 2015 16:07

                                                                  Michel Onfray se dégonfle aux 2 sens du terme : 

                                                                  - psychologiquement car il était une outre de vanité, et lui a fallu en rabattre après être devenu la coqueluche de DAESH ; 

                                                                  - physiquement, car la peur seule l’a fait changer son discours à 180° entre les 2 attentats de 2015 

                                                                  (voir ses deux passages chez Ruquier, l’un contre Aymeric Caron où il dézinguait le coran et revendiquait sa propre islamophobie, l’autre, récemment où il ne s’en prenait plus qu’à l’islamophobie des zautres, mettant la sienne dans sa poche. Pas téméraire)


                                                                  • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 21:24

                                                                    @charlie

                                                                    C’est tout à fait ça.

                                                                    Rester dans le système tout en donnant l’impression de vouloir en sortir.
                                                                    Le beurre et l’argent du beurre... avec les médias, ça ne pardonne pas : ils exigent une soumission totale.


                                                                  • J.MAY MAIBORODA 1er décembre 2015 16:52

                                                                    Pauvre Onfray, devenu pestiféré après avoir été iconisé ( ou « iconifié » ) en compagnie du prédicateur Zemmour, du nouveau Nostradamus Houellebecque, et de Torquemada/Finkelkraut.

                                                                    Voici un mois encore il était encensé, flatté, adulé par ceux-là mêmes qui aujourd’hui le vilipendent, l’abominent, l’exècrent. Il a suffi qu’il énonce quelques vérités premières.

                                                                    Il faut dire qu’en parfait libertaire, mais aussi en parfait philosophe, sa pensée autant que sa parole sont ....libres, et dégagées de la doxa véhiculée par la religion des néo- bien-pensant

                                                                     

                                                                     

                                                                     

                                                                     


                                                                    • francesca2 francesca2 1er décembre 2015 17:04

                                                                      @MAIBORODA

                                                                      Du « prédicateur » Zemmour ? 

                                                                    • J.MAY MAIBORODA 1er décembre 2015 17:27

                                                                      @francesca2


                                                                      Il vaut en quelque sorte ceux d’en face. Je maintiens donc le terme, en tout état de cause mieux adapté que celui de Frère prêcheur.

                                                                    • J.MAY MAIBORODA 1er décembre 2015 16:54

                                                                       bien pensants, voulais-je écrire.


                                                                      • Germicane Germicane 1er décembre 2015 17:27

                                                                        Il quitte toute cette absurdité, ces débats stériles sensés élever le niveau de compréhension de tout ce bordel, il a bien raison si ça lui procure la paix...


                                                                        A mesure d’être présent dans les médias, son discours se coupait de la réalité, de la nature, du vécus... pour devenir de la pur analyse, critique (géo)politique, économique... et le problème n’est pas là... 

                                                                        Il a raison de s’extirper de cette folie, de se garder des idéologues qui cherchent à débattre sur des illusions, sur internet ou à la TV, etc, ou bien il finit comme Nietzsche... continuer de taper, en vouloir à ce monde complètement coupé du soi, du bon sens, emprisonnés par des repères intellectuels destructeurs, culturels, politiques... et de fait, le devenir soi-même.

                                                                        • izarn izarn 1er décembre 2015 17:28

                                                                          Quitter les merdias, c’est vouloir respirer un peu d’air pur....
                                                                          Prendre une bonne douche, car la merde, ça colle....


                                                                          • Enabomber Enabomber 1er décembre 2015 17:36

                                                                            @izarn
                                                                            Tout en restant conscient que le mensonge est tout aussi présent hors des merdias officiels. J"en connais plus d’un qui a éteint sa télé et jeté ses journaux pour gober le web entier.


                                                                          • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 21:29

                                                                            @izarn

                                                                            Onfray a raté le virage Internet.
                                                                            Sa notoriété lui aurait pourtant permis de trouver des solutions sur le Net.

                                                                            Né des médias traditionnels, il n’a pas compris qu’il n’avait jamais été libre. Du moins l’a-t-il compris trop tard.
                                                                            Il a aussi réalisé, je pense, que la politique et la géopolitique, c’est du travail. Il n’a jamais travaillé cette discipline : une grosse part d’improvisation chez lui à ce sujet : et puis sont arrivées... contradictions, ambivalences... il est devenu très vite incompréhensible, illisible, incohérent... inaudible enfin.


                                                                          • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er décembre 2015 21:39

                                                                            @Serge ULESKI

                                                                            il est devenu très vite incompréhensible, illisible, incohérent... inaudible enfin.. et j’ajouterai : pour lui-même comme pour nous.


                                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 décembre 2015 10:20

                                                                            @Serge ULESKI
                                                                            C’est votre avis. A Gauche, sa critique de la Gauche néo conservatrice a été audible à 100%.
                                                                            Sur la Syrie, c’est plus confus, je vous l’accorde.


                                                                          • Abou Antoun Abou Antoun 3 décembre 2015 01:09

                                                                            @Serge ULESKI
                                                                            L’auteur du Traité d’athéologie (saine lecture de mon point de vue).
                                                                            Après ce résumé :
                                                                            « Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l’intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d’un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l’obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l’au-delà, l’ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l’épouse et la mère, l’âme et l’esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré... »
                                                                            N’avait qu’à rester droit dans ses bottes. C’est un point de vue simple, compréhensible partagé par beaucoup de personnes ici et maintenant, d’où le succès de librairie.
                                                                            Cela dit, on peut être en même temps (ce que je suis aussi) opposé aux guerres coloniales que la France mène en terre d’Islam. Ce qui est évident c’est que le tandem Fabius/Hollande continuant cette politique agressive à l’étranger, initiée par Sarkozy faut-il le rappeler, sans combattre le fondamentalisme islamique sur son sol prenait un très gros risque. On a vu le résultat, mais est-il possible aujourd’hui de se désengager ? Bref ces deux derniers présidents calamiteux nous ont foutu dans la merde jusqu’au cou fragilisant notre sécurité intérieure, accroissant nos déficits, affaiblissant notre diplomatie (qui veut être ami de la France aujourd’hui), tout cela pour servir des intérêts qui ne sont pas les nôtres.
                                                                            Quand je vois que l’exploitation éhontée de la souffrance des victimes et de leurs familles, jointe à des postures de va-t-en-guerre, de boutefeu, et des mesures de restriction des libertés publiques redorent le blason de ce triste sire, j’en ressens de la honte pour nous les Français. Les dictateurs aiment la guerre, c’est un prétexte qui leur permet de légitimer l’oppression.


                                                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 06:05

                                                                            @Abou Antoun
                                                                            Il est possible d’asphyxier financièrement Daesh, c’est à quoi s’emploie la Russie.


                                                                          • macarel macarel 3 décembre 2015 21:53

                                                                            @Abou Antoun
                                                                            « quand je vois que l’exploitation ehontée de la souffrance des victimes et de ..... legitimer l’oppression »

                                                                            Bonjour,
                                                                            Ce paragraphe reflete totalement mon ressenti. Comment pouvons nous etre Charlie, ou Paris, ou mettre des drapeaux à nos fenetres. Quand tout cela est savamment organisé et exploité par nos oligarques pour justifier leur folie et leurs crimes. Le sang du peuple et leur peine servant d’outil de communication... aucune compassion dans tout ça... du calcul... de la strategie de bas etages.. j’en ressent du dégout... la distance entre ces dits « representant du peuple » et le peuple lui même atteint la demesure... et pourtant l’elestique qui les relie semble s’etirer sans jamais se rompre... jusqu’à quelle limite accepterons nous de rester des moutons..
                                                                            Est ce que les sondages, qui pretendent que plus de 90% des français approuvent notre ingerence meurtriere sur un sol etranger, sont vrais ??
                                                                            j’ai honte et je suis profondement triste.
                                                                            Et qu’on ne vienne pas me dire que, pensant ou disant cela, je cherche à justifier ou à accrediter les actes de ces barbares, ici ou là bas. Avant de pleurer nos morts, commençons par faire en sorte d’arreter d’en avoir. Nous, ici, les barbares, on vote pour eux. Aucun pour rattraper les autres. Comment s’en etonner ? Nous devons dire à nos elites qu’ils ne representent plus le drapeau français.. ou alors trouver un nouveau drapeau pour le peuple qui se differencie de celui de ces elites... Tant que nous resterons sous la même banniere que ces gens là, nous serons en danger croissant (sans mauvais jeu de mot)
                                                                            Comme dit plus haut, comme cible choisie, le nom de la France n’a pas été tiré d’un chapeau. Bizzarement, par cette simple phrase (ou equivalent), je vois beaucoup de gens autour de moi sortir d’une sorte d’hypnose.
                                                                            Si ça pouvait marcher !!!
                                                                            Merci à tous



                                                                            • Francis JL 1er décembre 2015 18:48

                                                                              Je crois que beaucoup ici devraient lire cet article dont j’ai extrait pour eux ce passage :


                                                                              La haine des causes : ’’En montrant que les candidats au jihad sont souvent issus des groupes sociaux qui subissent le plus la pauvreté et les discriminations (Manuel Valls n’avait-il pas dénoncé en janvier dernier, « l’apartheid territorial, social, ethnique » qui régnerait en France ?), en expliquant comment cela peut faire naître des frustrations et du ressentiment qui les rendent sensibles aux discours de haine, les sciences sociales n’absolvent pas les terroristes : elles décrivent des causes. Elles fournissent en même temps des pistes d’action (qui ne contredisent pas nécessairement une action répressive) pour que cela ne se reproduise plus. Caricaturer cela en « excuses sociologiques » révèle l’inquiétante « haine des causes » dont fait de plus en plus souvent preuve un monde politique et intellectuel qui semble ne plus savoir quoi faire, ni même quoi penser, des inégalités. Tous ces responsables seraient bien en peine, naturellement, de citer un seul sociologue qui aurait littéralement excusé un comportement répréhensible au nom des déterminismes que subirait son auteur. De même qu’on n’a jamais vu un chercheur déclarer devant une cour « ce n’est pas la faute du prévenu, Madame la juge, c’est la faute à la société ! ». Comme l’explique Bernard Lahire dans un livre à paraître en janvier prochain2, accuser la sociologie d’excuser les terroristes ou les malfrats relève d’une « confusion des perspectives » : « Comprendre est de l’ordre de la connaissance (laboratoire). Juger et sanctionner sont de l’ordre de l’action normative (tribunal). Affirmer que comprendre “déresponsabilise” les individus impliqués, c’est rabattre indûment la science sur le droit ». Car «  le savant étudie “ce qui est” et n’a pas à apprécier si ce qui est, est “bien” ou “mal” »."

                                                                              • philouie 1er décembre 2015 19:10

                                                                                Pourtant qu’a dit Onfray de si terrible ?
                                                                                Que l’occident avait sa part de responsabilité dans le merdier moyen-oriental.
                                                                                c’est tout.
                                                                                Il est devenu ipso-facto la caution intellectuelle de Daesh.
                                                                                Il ne faut pas perdre de vue que les victimes du Bataclan étaient pour la plupart des gars bossant dans les médias.
                                                                                On leur a clairement fait choisir leur camp.


                                                                                • smilodon smilodon 1er décembre 2015 21:05

                                                                                  @ l’auteur : A sa place y’a belle lurette que je serais parti !.... « parler aux cons ça les instruit », soit-disant !.... Non !. Ca les instruit pas du tout !... Ca les rend encore plus « cons » !... La preuve !.... Je le comprend parfaitement ce mec !..... C’est que je dois être complétement con, moi aussi !... Mais à tout choisir, j’aime mieux être aussi « con » que lui, qu’aussi « con » que vous !.... Ce que dit ONFRAY est d’une limpidité absolue !...... Sauf à être totalement stupide, pour ceux-là qui ne comprennent pas !..... Mon camp est le sien !.... A DONF !.. (« DONF », vous comprenez ??)....(1 mot sur 7ou 8 lignes, Bravo !..... )..... (Comme pour les rillettes, nous n’avons pas les mêmes....).. Je parle français. Lui aussi. Vous non !... Forcément ??!!.... Adishatz.


                                                                                  • Darks67 Darks67 1er décembre 2015 21:06

                                                                                    Le problème c’est que des comme lui, il n’y en a pas des masses.... Les intellectuelles de nos jours se font rare, alors si ils jettent l’éponge dans les périodes sombre tel que nous vivons actuellement, qui va le faire à leur place ? Je trouve que c’est lâche, ça ne sert à rien de faire sa philosophie quand tout va bien, le pays à besoin de personnes comme lui mais quand il en a besoin pas quand tout va bien !!


                                                                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 1er décembre 2015 21:10

                                                                                      Bonsoir,
                                                                                      Je serais certainement plus serein quant-au départ de Michel Onfray.
                                                                                      Il ni à pas là de lâcheté, d’abandon, mais une pause dans le jeu.Son contrat est bien rempli,point à la ligne.
                                                                                      Il se retire,mais il a engranger dix ans de lecteurs et d’ailleurs peut-être qu’il c’est ouvert ce même temps pour d’autres livres.
                                                                                      Car si son message,ses messages sont de bon sens,pourquoi ne pas avoir fait cela bien avant,mais bien longtemps avant ?? mystère ! Car il le déclare lui même qu’il n’était pas reconnu de ses paires,et là ,à un moment difficile dans la vie quotidienne,la voix se propage ??? Décidément je suis vraiment un blaireau !
                                                                                      Alors ne vous emportez pas ,vous remuez de la poussière


                                                                                      • Rincevent Rincevent 2 décembre 2015 00:09

                                                                                        @hervepasgrave !

                                                                                        « qu’il n’était pas reconnu de ses paires… » Alors là, c’est grave, il en aurait plusieurs ? Comment il fait pour b… ? Ah, ses pairs …


                                                                                      • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 2 décembre 2015 14:32

                                                                                        @Rincevent
                                                                                        Bonjour,
                                                                                        Humour ou connerie je ne le sais pas,mais toi tu dois en avoir une belle paire.A la place du cerveau
                                                                                        Humour ,moquerie,illusion ne te rendrons pas intelligent, je le crains !
                                                                                        Ce n’est pour moi pas important,car la science ,la culture que beaucoup prétendent n’est pas prouvé dans la réalité ,par les faits,par la vie que nous voyons autour de nous.


                                                                                      • Rincevent Rincevent 2 décembre 2015 20:14

                                                                                        @hervepasgrave !

                                                                                        Je confirme, c’était de l’HUMOUR pas bien méchant et je ne m’attendais donc pas à une telle diatribe ! Pour le reste de votre texte, qui n’est pas de l’humour lui, si quelqu’un pouvait me le traduire en y donnant un minimum de sens, je suis preneur.


                                                                                      • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 2 décembre 2015 20:36

                                                                                        @Rincevent
                                                                                        Tu es pardonné ,bien entendu ! Mais l’humour doit avoir des limites,alors qu’aujourd’hui cela surclasse toutes choses.« une parole= échappatoire= humour » .Bien pauvre ne trouves tu pas ?

                                                                                        Pour le reste il y aura bien ici un psychologue pour te renseigner et te faire comprendre le reste du texte, de mon commentaire.Mais ne t’attends pas a des miracles, et puis cela t’occuperas !
                                                                                        sereinement.

                                                                                        Pas grave ,c’est mon petit nom.
                                                                                        Bonsoir


                                                                                      • smilodon smilodon 1er décembre 2015 21:24

                                                                                        @ serge uleski : J’ai adoré votre « présentation » !... Moi-même j’avais envie d’une belle « phrase » pour me présenter !... J’avais pensé à « plus on pédale moins vite et moins on avance plus longtemps » !... Merveilleux !.. Et puis j’ai hésité !... Et finalement j’ai renoncé !.. Merci de l’avoir fait pour moi !.... J’ai jeté mon vélo aux orties !.... J’avais plus envie de « pédaler » ni vite ni longtemps !... Ni dans les côtes, ni dans la choucroute !... Mais ma relève est assurée. Merci !..... Bel effort !... Et puis c’est tellement BEAU !...... Tellement Plus !... Je compte sur vous au tour de france 2016 !.. Mais pour la phrase qui « marque », une règle d’or : Pas plus de 8 à 10 mots !..... 5 ou 6 c’est mieux ...« Je pense, donc je suis » !.. 3, c’est parfait ! « Veni, vindi vinci » !... 3 mots !... Eternels, non !... ..Hissez-vous mon ami, hissez-vous !... Tant que vous pouvez !.. Même si vous hisser au niveau d’un « Onfray qui se dégonfle » serait pour vous « stratosphérique » !... Essayez !... Vous, vous « hissant », et lui se « dégonflant », peut-être vos chemins se croiseront-ils !.... Bonne chance......Adishatz.


                                                                                        • RICAURET 1er décembre 2015 23:58

                                                                                          madames messieurs
                                                                                          lorsqu un personnage comme MICHEL ONFRAY creer une telle polemique aussi bien a droite qu a gauche C EST QU IL DIT LA VERITE

                                                                                           COMME ON DIT LA VERITE FACHE


                                                                                          • Dany romantique 2 décembre 2015 01:48

                                                                                            arrête Uleski les 3/4 de tes articles c’est d’aboyer sur des cibles populaires, on dirait de la jalousie. Il faut être courtois dans la polémique. Que t’a fait Onfray au juste ? pas assez ceci, trop cela ? mais il a son décodeur à lui alors tu prends ou tu tires la chasse, c’est le principe du respect des luttes et des opinions. Je n’embrasse pas tout chez Onfray, comme sa liste de dictateurs tels Robespierre, St Just, Danton, Chavez, Castro,etc..Il cite des dictateurs à la tête de la Chine, de la Corée, etc...et je ne suis pas d’accord. Mais s’il était en adéquation à 100% avec moi, il serait moi alors, non ? Par contre je trouve que globalement il est du bon côté du manche en dénonçant la politique atlantico-sioniste contre la communauté arabo- musulmane. celle qui est bombardée. Il dénonce l’intervention française en Libye, au Mali, en Syrie. Il est contre l’U.E et la capitulation de Hollande aux marchés financiers. C’est pas mal, déjà ? combien peuvent se comparer : Debray ? Todd ? Michéa ? il n’a rien à voir avec Finkelkraut. Il est honni par BHL, et Valls, c’est un honneur.

                                                                                            Arrêtez, car à chercher le « chimiquement pur » c’est un manque de tolérance, on débouche sur de la tyrannie intellectuelle. Il en a marre, point barre. Il continue son activité en chair de philosophie et à écrire c’est sa fibre.Il s’aperçoit qu’il est très critiqué pour son audace contre les élites. Il en a marre c ’est normal c est une jungle qui bouffe. Mais il ne change en rien ses thèses à contre courant ; il confirme et il signe. Tu te crois plus courageux que lui, toi ? ça c’est prétentieux, tu parles d’où ? d’ailleurs on s’en fou du tu parles. 

                                                                                            • Serge ULESKI Serge ULESKI 3 décembre 2015 10:25

                                                                                              @Dany romantique

                                                                                              « arrête Uleski les 3/4 de tes articles c’est d’aboyer sur des cibles populaires »

                                                                                              Ben oui ! Je vais pas m’en prendre à celle ou celui qui vide mes poubelles, non plus !

                                                                                              A des pauvres bougres !

                                                                                              Ca fait des années que les médias nous vendent du Onfray. En tant que consommateur, j’ai le droit de donner mon avis.


                                                                                            • Vipère Vipère 3 décembre 2015 11:02

                                                                                              @Serge ULESKI

                                                                                              Ne vous est-il pas venu à l’esprit que M. O. aurait subi des pressions étatiques, celle de cesser de se produire sur les médias télévisés, de sortir son bouquin, compte tenu de la chasse aux hérétiques de tout poil, sous couvert de lutte contre les djihadistes ?

                                                                                              Des descentes de C.R.S. ont lieu dans tous les milieux opposants, un peu partout en France pour étouffer la moindre contestation à l’encontre de l’oligarchie dominante.

                                                                                              Enfreindriez-vous l’interdit si vous étiez à sa place ?


                                                                                            • Serge ULESKI Serge ULESKI 3 décembre 2015 13:49

                                                                                              @Vipère

                                                                                              Faut pas exagérer non plus !

                                                                                              Onfray n’est un danger pour personne.
                                                                                              Toutes ses prises de positions des cinq derniers années expliquent son retrait aujourd’hui. Rien à voir avec l’Etat. Onfray a une histoire... médiatique qui plus est.

                                                                                              Ceux qui trinquent sous cet « Etat d’urgence » sont les petits, les sans-grade... des mosquées saccagées ; des perquisitions brutales ... des mise en résidence surveillée abusives aux motivations politiques : voir les militants écolo...

                                                                                              ICI pour plus d’infos : http://sergeuleski.blogs.nouvelobs.com/archive/2015/12/01/cop-21-paris-novembre-2015-pire-que-du-flic-du-flic-de-flic-574487.html


                                                                                            • Vipère Vipère 6 décembre 2015 12:58

                                                                                              @Serge ULESKI

                                                                                              D’accord avec vous globalement, et ce dès lors que M. ONFRAY n’a pas manifesté le désir d’entrer en politique, il ne représente par conséquent pas le danger de grappiller des voix populaires aux partis, notamment au PS qui se vide de plus en plus de ses électeurs, ce qui explique le redressement et la publication d’un sondage sur la cote de popularité du président anormalement élevée, probablement pour aider les élus PS en ce dimanche 6 décembre, à être réélus contre les concurrents politiques. Les résultats du vote retransmis ce soir, clarifieront le score réel du PS face à ses adversaires.

                                                                                              « L’Etat d’urgence » met effectivement à mal les petites gens, les opposants écolo et de tout poil, hostiles, au mesures que le Pouvoir a défendues, contre les manifestants, avec la brutalité d’une « démocratie aux abois » qui s’acharne contre les faibles.

                                                                                               Faible avec les forts, dur avec les faibles tel est le PS. Il y a comme un vent de vengeance d’un futur parti perdant qui fait payer à l’avance l’addition de sa déchéance, au peuple, à travers des opposants identifiés.

                                                                                              Si Onfray dit des vérités, pour autant, il ne détient pas la vérité absolue et universelle, je ne suis pas toujours d’accord avec tout ce qu’il dit, loin s’en faut, seulement en partie.

                                                                                               


                                                                                            • elpepe elpepe 2 décembre 2015 11:56

                                                                                              ben Michel a bien raison de se retirer, il preche dans le desert, pour des cretins doubles de laches
                                                                                              Le peuple francais dans sa constitution aujourd hui est totalement irrecuperable,
                                                                                              C est cela qui a permis aux collabos, pardon au PS d arrivait au pouvoir et il est fort possible qu il le garde d ailleurs.
                                                                                              C est pour cela que les vrais democrates, patriotes et prophetes prechent la redemption par l effondrement, c est biblique...
                                                                                              PS - Bon d ailleurs il faut que moi aussi je parte a la retraite et prenne des vacances


                                                                                              • pierre60 pierre60 2 décembre 2015 14:59

                                                                                                Onfray est un philosophe : pas un polemiste. Il a deja dit ce qu’il avait a dire. Ceux qui n’ont pas compris lors du premier service ne comprendrons pas mieux au second.


                                                                                                • coinfinger 2 décembre 2015 17:45

                                                                                                  Je note , comme çà , l’effet image médiatique , il est en Noir , sur une table Rouge , les mains jointes .
                                                                                                  Oui , faut joindre les deux , je serais assez pour çà . Mais c’est pas facile . Déjà , questions couleurs , y a contre sens . Le drapeau noir , çà signifie pour les pirates , pas de quartier , vous mourrez ou alors c’est nous , le rouge , vous pouvez vous rendre ,
                                                                                                  Politiquement , c’est le contraire . Comme , à mon sens , Onfray , a insuffisemment réfléchit à la question , faut qui retourne à ces études .


                                                                                                  • Patriiick 2 décembre 2015 19:08

                                                                                                    Ce matin Michel #Onfray donne une explication sur la fermeture de son compte Twitter. Il l’avait ouvert dit-il pour se défendre contre ces chiens de journalistes... Ils apprécieront. Il n’a donc pas trouvé d’arguments pour se défendre et abandonne la lutte la queue entre les jambes. Qui est le chien ? http://blog.patrickemin.com/michel-onfray-nous-quitte-la-france-en-deuil/


                                                                                                    • vesjem vesjem 2 décembre 2015 20:11

                                                                                                      Voici le raisonnement qui amène onfray à sortir du champ médiatique :
                                                                                                      Lui et d’autres ont semé les graines de la dissidence à ce système dont ont comprend aujourd’hui le sens pervers et maléfique ;
                                                                                                      En créant le vide médiatique de la rébellion , l’idée est de faire réagir ou agir la masse de gens devenus brusquement orphelins de leaders ;
                                                                                                      Suis pas sûr que l’idée soit bonne ; le fruit n’est pas assez mûr et risque de pourrir sur l’arbre ; la puissance du rouleau compresseur médiatique va reprendre la main 


                                                                                                      • vesjem vesjem 2 décembre 2015 20:55

                                                                                                        autre hypothèse : onfray a été menacé par .... nos dirigeants !


                                                                                                        • uzralk 3 décembre 2015 01:08

                                                                                                          Il disait à la foule (bouffi d’orgueil) « Moi, j’ai lu le Coran, pas vous alors taisez vous ! ». Mais il ne semble pas avoir compris le principe basique des religions du point de vue anthropologique. répondre au besoin de spiritualité d’une partie de la population. Quelque soit le pays, quelque soit l’époque, les religions restent des propositions que le bon peuple s’approprie en adhérant massivement à tel ou tel courant malgré les coups d’éclats de certains thuriféraires plus soucieux de leur destin personnel que d’ « ortho-doxie ». Onfray ne semble pas posséder les notions historiques élémentaires de cette région du monde, je ne suis même pas sûr qu’il soit mieux capable que Sarkozy de distinguer Chiites et Sunnites, qu’il sache ce qu’est un salafiste ou un taliban, qu’il saisisse les véritables enjeux des Européens, des Américains, des Israéliens ou des Russes dans cette région du monde comme on dit, qu’il comprenne qu’une réforme de l’Islam est entamée depuis longtemps et se heurte à des Seigneurs de la guerre et des Ayatollah auto-proclamés (Baghdadi bien que Sunnite en est un exemple).

                                                                                                          Il prône la paix et je respecte ça, il se défend derrière De Villepin qui ne voulait pas tant la paix qu’une guerre souterraine, froide, à base de diplomatie, de pressions commerciales et d’espionnage. Il a insulté involontairement et à plusieurs reprises les Musulmans qui comme lui préfèrent la paix et donnent au mot Jihad le sens de « dépassement de soi » en les identifiant à ces groupuscules haineux. Il a peut être lu les sourates mais pas forcément les Hadiths ou ne les re-situe pas dans leurs contextes (de guerre et de paix avec les Chrétiens, les Juifs ou les autres Musulmans. L’Islam fut en guerre dès même sa création, souvenons nous-en, avant même la rédaction du Coran). En un mot il ne semble pas plus savoir de quoi il parle que mon charcutier et ça, à son niveau d’impact culturel, c’est irresponsable.

                                                                                                          Dans ces cas là, il serait bien inspiré soit de travailler soit de se taire au lieu d’aligner sottise sur sottise. Je redis ici que nombre de ses livres sont des chefs d’œuvre et que son Université Populaire créée pour contrer la montée du FN par de l’intelligence est le signe d’une pensée magnifique, et que sa « vie philosophique » tenait la route (il ne touche pas à l’argent que lui rapportent ses livres, il est végétarien, il a choisi de s’exposer au maximum pour faire avancer son point de vue, il revendique ses racines populaires et défend l’autodidaxie) Mais quand tous ceux qui vous ont aimé vous disent en substance les uns après les autres « Pourquoi devenez-vous idiot ces derniers temps ? » (et les exemples sont presque aussi nombreux que ses apparitions télé ou articles de presse lui étant consacrés, c’est dire, alors ne devait-il pas, par intelligence ou par sagesse, marquer un temps d’arrêt ? On ne lui demande pas une apostasie.

                                                                                                          Je lui conseillerais la même chose qu’à ses fanboys illettrés férus de complotisme ridicule, étudier, étudier et encore étudier.
                                                                                                          Avant de donner son avis... on se fait un avis, et autrement qu’en se plaignant de payer trop d’impôts (ce qu’il n’a pas fait c’est vrai mais ça fait partie du pack généralement), qu’il y a trop d’étrangers en France et qu’il n’y a plus la place pour une légitime préférence nationale (ce qu’il a dit à mots couverts à de nombreuses reprises mentionnant le « Peuple Old-School » d’où la détestation que lui voue Joffrin, c’est élémentaire comme déduction.
                                                                                                          Maintenant si une majorité qui n’a pas le loisir d’étudier ou plus généralement qui préfère la paresse intellectuelle à l’effort de compréhension pénible mais honnête, si cette majorité braillarde (que je vois ici) souhaite se rouler dans une pensée manichéenne soit bassement raciste soit incapable de critiquer fraternellement le moindre musulman, alors il ne pourra y avoir de solution, d’issue heureuse et la médiocrité triomphera dans le sang, la seule question étant « Médiocrité oui ! Mais laquelle des deux ? ».
                                                                                                          Je l’admire toujours pour ce qu’il sait faire de bien, il le fait si bien, mais pour le reste, quelle déception mais quelle déception.


                                                                                                          • franc 3 décembre 2015 07:46
                                                                                                            Onfray depuis quelques temps dit des conneries ,mais c’est à son corps défendant c’est à dire que dans le fond il ne le pensait pas vraiement et m^me souffre d’avoir à dire ces conneries ,mais c’est dans le but de se protéger qu’il a été acculé à les dire ,et je pense qu’il en a conscience —c’est pourquoi ne pouvant plus supporter cela ,à dire des conneries qu’il ne pense pas vraiment que cela n’appartient pas vraiment à ses idées profondes et m^me qui les contredisent et qui le font souffrir ,a décidé de se retirer des brouhahas des médias ,et il a raison de faire cela pour se récupérer et se retrouver.
                                                                                                            -
                                                                                                            -
                                                                                                            « L’islam porte en lui l’intolérance, la conquête et la guerre   » et « L’Occident est responsable : c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire » aurait dit Onfray
                                                                                                            -
                                                                                                            il n’ ya pas contradiction entre ces deux propositions ni m^me pas de corrélation nécessaire réciproque
                                                                                                            -
                                                                                                            Oui l’’islam porte en lui l’intolérance, la conquête et la guerre "
                                                                                                            -
                                                                                                            et oui l’Occident est responsable : c’est lui qui n’a de cesse depuis trente ans de bombarder les Etats musulmans et de les détruire » mais à condition de préciser que ce sont des pays musulmans laïques qui combattent l’islam politique et empêchent celui-ci d’arriver au pouvoir qui ont été bombardés et non pas des pays musulmans wahabites ou salafistes ,des pays où l’islam politique est au pouvoir.
                                                                                                            -
                                                                                                            Donc si l’occident est responsable ,l’islam aussi est responsable et sa responsabilité est première , la responsabilité de l’Occident est seconde mais n’en est pas moins forte.
                                                                                                            -
                                                                                                            Onfray aurait dû préciser cela ,en ne le faisant pas ,volontairement ou involontairement ,il a commis une erreur ou une faute .
                                                                                                            -
                                                                                                            l’Occident a favorisé l’islam politique et l’islam politique s’est retourné contre ses bienfaiteurs ou ses complices par son essence m^me et sa nature diabolique
                                                                                                            -
                                                                                                            Quand on s’allie avec le diable il faut s’attendre à le retrouver et se retrouver en enfer.

                                                                                                            • Ulysse 3 décembre 2015 12:08

                                                                                                              Je me souviens avoir entendu Michel Onfray confier qu’il avait, un jour, songé à être moine. Michel, le moment est venu ! Tu as choisi la meilleure part et elle ne te sera pas enlevée.

                                                                                                              Il peut y avoir d’autres raisons à son retrait... Il ne doit pas ignorer que d’autres travaillent sur les sujets qu’il exploite habituellement. Ceux là le font nettement plus sérieusement et renvoient Michel Onfray faire ses gammes. C’est cruel mais c’est ainsi.


                                                                                                              • Bernard Moreau 3 décembre 2015 14:21

                                                                                                                J’admirais Michel Onfray, du temps où il était un philosophe et avait crée son université populaire.

                                                                                                                Ces temps sont révolus.

                                                                                                                Dorénavant, avant d’entamer tout débat, son regard est noir, sa mâchoire crispée, prêt à mordre tout contradicteur, à le traiter de crétin, terme qu’il distribue génereusement en toutes directions. Il dénie à certains, voir Yann Moix dans « on n’est pas couché », le droit de penser par lui-même, en échappant à son magister de maître à penser ; je suis absolument consterné. Pour moi, ce n’est pas cela un philosophe.

                                                                                                                Désolé, je pense avoir le droit, et même le devoir, de penser par moi-même, en dehors de tout directive ; je n’appartiens à aucune secte.

                                                                                                                Je suis plus consterné encore lorsqu’il déclare « Attaquer Daesh, c’est être islamophobe »

                                                                                                                On est obligé de constater que par ses paroles Onfray légitime Daesh.

                                                                                                                Contrairement à la plupart des français qui prennent soin de distinguer musulmans modérés et terroriste djihadistes, lui s’emploie à mettre tout le monde dans le même sac. En agissant ainsi, c’est lui qui est islamophobe.

                                                                                                                Daesh semble considérer désormais que Michel Onfray est son meilleur support en Europe et l’a cité, si mes renseignements sont exacts, déjà à cinq reprises dans ses videos de propagande, pas de quoi à mon avis être fier !

                                                                                                                C’est sans doute à cela que l’on doit la retraite médiatique de Michel Onfray.

                                                                                                                Pour étayer ses thèses toxiques, Michel Onfray s’emploie à décortiquer le Coran, pour prouver que par nature, tous les musulmans sont des terroristes en puissance.

                                                                                                                Certes, dans le coran, et surtout chez les prédicateurs, on trouvera des écrits condamnables, prônant la conquête des consciences par la force.

                                                                                                                Ce n’est pas pour cela que tous les musumans y adhèrent dans l’époque moderne,loin de là.

                                                                                                                Les terroristes nous traîtent de croisés pour justifier leurs meurtres, Michel Onfray adopte exactement, de façon symétrique, le même type de raisonnement, vis à vis des musulmans.

                                                                                                                Stupéfaction et consternation.

                                                                                                                Michel Onfray est désormais au même niveau de polémique qu’un Zemmour.


                                                                                                                • Larzac 3 décembre 2015 18:14

                                                                                                                  Je trouve son attitude très digne et crédible. Il reste droit et inféodé comme il le revendique depuis longtemps.

                                                                                                                  Il ne va pas entrer dans les piaillements de la basse-cour médiatique qui s’acharne à pousser les hauts cris creux devant toute pensée subjective, réfléchie et non alignée, alors qu’ il est déjà très clair sur ses orientations, ses propos et ses références.

                                                                                                                  Les actes sont les expressions les plus concrètes. Son annonce de « diète médiatique » en est un, qui illustre ses propos et sa méthode, suffisamment étayés par tous ses écrits et vidéos :

                                                                                                                  - L’intelligentsia parisienne, qui dicte l’idéologie bien-pensante, ne se nourrira pas plus sur son dos en l’étiquetant , en « floutant » encore plus sa pensée par des formules réthoriques simplistes et des jugements polémiques à l’emporte-pièce. Il marque ainsi son indépendance comme il l’a toujours revendiqué,

                                                                                                                  - Il signifie bien, et dit même dans l’émission d’Ardisson, l’impossibilité de débattre et de prendre du recul dans le format télévisuel ou réseaux sociaux sans rétrécir la pensée et les propos,

                                                                                                                  - Sur l’Islam et l’occident, ses propos n’ont pas dévié d’un pouce et ce qui les rend difficiles à comprendre pour certains, M. ULESKI entre autres visiblement, c’est leur non alignement manichéen. Onfray ne juge pas les bons et les méchants, il n’adhère pas à tel ou tel parti ou camp (cg Dieudonné), il énonce ce que sont, d’après lui, les causes des causes et les conséquences logiques,

                                                                                                                  - Il continue son travail de philosophe par ailleurs (université populaire, livres), car il en est bien un, en action, et c’est là qu’est son vrai combat, tout-à-fait cohérent dans son rôle.

                                                                                                                  Je trouve dommage ce mépris affiché par M. ULESKI. On comprend à la lecture de l’article que la défense inconditionnelle de Dieudonné exige de ses fans de positionner toute expression d’importance pour ou contre son camp, mais il ne s’agit pas d’une guerre physique. Or condamner de la sorte un personnage qui propose justement des vues alternatives me semble contre-productif pour la cause Dieudonné, qui, sur le fond du moins, me semble intéressante et mériterai au contraire un débat.

                                                                                                                  Enfin, encore un exemple des difficultés à s’unir pour une démocratie réelle contre un pouvoir en place.

                                                                                                                  En même temps j’aimerai savoir la pensée de Onfray par rapport à Dieudonné.


                                                                                                                  • Elliot Elliot 6 décembre 2015 12:18

                                                                                                                    Les germes de violence que Michel Onfray trouve dans le Coran, il les trouve aussi dans les livres saints des deux autres religions abrahamiques.

                                                                                                                    On peut considérer que le sacrifice de son fils demandé par ce Dieu rempli de fureur et de haine et qu’Abraham est disposé à commettre est la quintessence de cette soumission aveugle et fanatique au tout puissant.

                                                                                                                     

                                                                                                                    Point n’est besoin de chercher midi à quatorze heures pour analyser la barbarie de ceux qui obéissent à cette logique de l’assassinat car elle est tout entière contenue dans cette parabole : Dieu peut ordonner le meurtre et ceux qui se croient jusqu’à l’absurde investis de sa parole ne font que répéter les massacres qui forment la trame des religions du Livre.

                                                                                                                    Il est vrai aussi que l’Occident dont la France a été solidaire jusque dans ses erreurs les plus sordides ( sordides car l’accès aux richesses des autres est la pierre angulaire de ces expéditions militaires ) et les plus cyniquement amorales ( amorales car porter la liberté ou la démocratie là-bas alors qu’elle est confisquée ici par une démocrature dont le premier souci a été de rejeter comme inapproprié le résultat du dernier référendum organisé )

                                                                                                                    Personnellement si j’ai regretté à un moment donné que Michel Onfray eût pu donner l’impression d’adhérer aux thèses du Front National avec des formulations maladroites qui donnaient une impression de connivence, je regretterai son retrait que j’espère momentané.
                                                                                                                    J’espère que ce n’est qu’un simple mouvement d’humeur après des critiques venant de ces patriotes ulcérés pour qui l’indignation devant les morts de Paris supplée à l’analyse : ces faux derches de Zemmour, de Finkiekraut, les Levy et les scribouillards qui ont leur rond de serviette chez les différents médias, ceux qui sèment la haine et disent «  je vous l’avais bien dit « quand ils en récoltent les fruits amers.

                                                                                                                    Déjà on commence à rendre justice à Michel Onfray et les gouvernements sont maintenant condamnés à éradiquer Daech car il ne leur sera pas fait merci de leurs échecs et de leurs atermoiements passés quand ils égratignaient l’état islamique en veillant bien à ne pas lui causer trop de dommages.

                                                                                                                    Ils sont maintenant contraints de courir derrière la Russie comme des poulets sans tête.

                                                                                                                    Pathétique !


                                                                                                                    • Aurèle Aurèle 6 décembre 2015 13:54

                                                                                                                      Dans les médias y’a deux techniques pour contrôler la dissidence : la médiatisation à outrance(avec notamment diabolisation) ou ignorer/mettre hors-champ et hors-la-loi.

                                                                                                                      Onfray lui a été happé par le premier cas de figure puisque sa pensée, bien que dissidente restait manipulable par les médias. En effet il partage de bonne foi quelques idées de la pensée dominante... la différence c’est que lui n’est pas hypocrite... quand il il dit non à la guerre il dit pourquoi et ça tient debout...alors que les médias derrière leur sourire et leur bien-pensance qui pourraient nous faire croire qu’ils sont bienveillants cachent bien leur jeu...derrière leurs airs de bonté il y a la pire corruption, la pire dégueulasserie, la pire violence.

                                                                                                                      Dans le deuxième cas de figure il y a les pensées non manipulables car elles touchent directement au coeur, elles mettent le doigt sur la pourriture du système. Là les médias n’ont pas le choix ils doivent faire pire que les diaboliser, ils doivent soit ignorer leur existence, les tuer médiatiquement ou soit en faire des criminels dangereux.

                                                                                                                      Je crois que Onfray ne veut plus se faire manipuler par la pravda alors il préfère se retirer...peut-être va-t-il passer dans le deuxième cas de figure, dire vraiment des choses qui fâchent et finir dans les oubliettes des médias dominants. On verra bien.


                                                                                                                      • coinfinger 6 décembre 2015 18:11

                                                                                                                        Aux faits . Onfray pour ce faire une place dans les médias a commencer à leur dire ce qu’ils voulaient entendre , je suis sioniste , Dieudonné faut l’emprisonner ...etc ...
                                                                                                                        Dés lors qu’il a pris quelques libertés qu’il a cru s’autoriser , à tord , genre les Palestiniens ont des droits aussi , par exemple , il est devenu , persona non grata .
                                                                                                                        Le clou c’est faut pas bombarder Daesh , faut négocier . Là il s’est planté , en toute bonne foi , Proudhoniste/Chrétienne , malgré son matérialisme affiché . Ben s’est loupé parce que Daesh est un Frankenstein qui échappe à ses créateurs , et doit étre éliminé . L’a pas bien suivi le Onfray .


                                                                                                                        • fasafr 8 décembre 2015 23:04
                                                                                                                          Jaurès dénonçait les intérêts des puissants pour la guerre, alors ils l’ont fait taire, et il y a eu la guerre, la  destruction, la souffrance, la mort.
                                                                                                                          Aujourd’hui c’est la même chose, ils ont fait taire Onfray, et il va y avoir la guerre, encore, et tout le monde va le regretter, encore.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité