• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Migrants : l’Union européenne accuse Ankara de chantage et caresse (...)

Migrants : l’Union européenne accuse Ankara de chantage et caresse dans le sens du poil Erdogan

La crise migratoire cristallise les tensions entre l'Union européenne et la Turquie. Mercredi 4 mars, les Européens ont accusé Ankara de chantage aux migrants et promis de « prendre toutes les mesures nécessaires » pour protéger leurs frontières « dans le respect du droit de l'UE et international »[1]

Cette formule tente d’apporter une réponse aux critiques des ONG, quant au comportement des États de l’Union européenne à l’égard des migrants.

Une autre formule – décidément l’Union européenne est devenue une entité pleine de ressources quand il s’agit de trouver des formules pour ne pas froisser qui que ce soit, ou pour trouver des formulations fourre-tout et susceptibles d’être interprétées de plusieurs manières – une autre formule disais-je, a été trouvée pour ne pas froisser le néo-sultan d’Ankara, l’amadouer en quelque sorte, pour qu’il arrête d’envoyer les « hordes » de migrants en Europe.

Par cette formule, les 27 reconnaissent les « efforts importants » réalisés par la Turquie pour accueillir 3,7 millions de Syriens. Ensuite, et suivant le « principe des formules » annoncé au paragraphe précédent, l'UE « rejette fermement l'usage par la Turquie de la pression migratoire à des fins politiques », indique la déclaration des 27 ministres de l'Intérieur, réunis mercredi 4 mars, en urgence à Bruxelles.

Les ministres européens de l’Intérieur sont encore allés beaucoup plus loin (! !!) dans leur formulation, en appelant la Turquie à revenir au respect du pacte de 2016, qui a fait baisser considérablement les arrivées de migrants dans l'UE…Et Erdogan tremble devant une telle véhémence dans la réaction des 27 !!!

J’apprends, par ailleurs, que la Commission européenne négocie en sous-main avec l’autocrate grand-Turc, une nouvelle enveloppe d’aide (chiffrée toujours en milliards) pour fermer le robinet de la misère humaine déversée sur l’Europe.

Je ne suis fondamentalement pas contre l’idée de la construction européenne. Néanmoins, cette Europe-là, je n’en veux pas : elle est frileuse, elle cède devant le chantage d’un dictateur/pirate/mégalomane, elle devient que chéquier… et encore, pour une petite minorité au détriment de la majorité des Européens.

Par ailleurs, je me demande toujours où est située l’Union européenne actuellement et quelle est sa politique migratoire. Est-elle du côté d’Erdogan, du côté de la Pologne et de la Hongrie, du côté du droit et des droits de l’homme ?

Je ne sais point !

 

 

[1] Agence France Presse, dépêche du 05 mars 2020, Migrants : l'Union européenne accuse Ankara de chantage

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 mars 18:43

    Et alors ?

    Oui Erdogan est un maître chanteur, mais il n’est pas complètement de mauvaise foi.

    Quel est le problème à le reconnaître ? En quoi ça rendrait les pays européens moins légitimes pour refuser son chantage ?

    On ne sait pas.

    Il s’agit donc de critiquer pour critiquer.


    • CLOJAC CLOJAC 5 mars 19:53

      @Olivier Perriet

      « Oui Erdogan est un maître chanteur,  »

      Erdogan n’est pas seulement une crapule, c’est un dictateur dans son pays et il est en train de commettre la même faute que d’autres tyrans avant lui : s’imaginer que la faiblesse apparente des démocraties lui permettra de les traiter avec la même brutalité que celle qu’il applique à son peuple.

      L’histoire nous enseigne aussi que les démocraties, entravées dans leurs préjugés pacifistes et humanistes, réagissent toujours avec un temps de retard, ce qui exige beaucoup plus d’efforts ensuite pour se débarrasser des crapules.


    • @CLOJAC
      Par contre , si elles ont un temps de retard , on peut pas vraiment dire que les démocraties lâchent le morceau facilement après


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 09:29

      @CLOJAC

      pas vraiment un dictateur, il y a des élections, et il fait 40 à 50 % des voix.

      Il est juste plus ouvertement brutal que ses prédécesseurs, qui ont toujours eu le même but : remettre en cause les frontières héritées de l’après 1ere guerre mondiale (Grèce ; Moyen Orient, Arménie).

      Son opposition « de gauche » tient le même discours que lui !

      Et je ne parle pas de l’extrême droite des loups gris...
      En cela, on peut lui reconnaître sa franchise :

      on sait ce qu’il veut, on sait qu’il emploiera la force si c’est nécessaire, on ne peut pas dire après qu’on a été « trompé » ou « surpris » ou qu’on « n’avait pas compris ».

      Il envoie des migrants à l’assaut de la grèce, mais c’est un joueur de poker qui a fait tapis, si on tient bon, on s’en sortira.

      Et Merkel ne recommencera pas sa stupidité de 2015 !


    • CLOJAC CLOJAC 6 mars 19:49

      @Olivier Perriet

      « pas vraiment un dictateur, il y a des élections, et il fait 40 à 50 % des voix. »

      Adolf pas vraiment un dictateur, il a fait 43,9% aux élections de mars 1933.

      "on sait ce qu’il veut, on sait qu’il emploiera la force si c’est nécessaire, on ne peut pas dire après qu’on a été « trompé » ou « surpris » ou qu’on « n’avait pas compris ».

      La franchise même, comme l’auteur de « mein kampf » qui n’a jamais caché ses projets. De quoi se plaint-on alors ?  smiley


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 13:03

      @CLOJAC

      ah, si j’avais été là du temps d’Hitler, on aurait vu ce qu’on aurait vu

      On connait le discours smiley


    • sls0 sls0 5 mars 19:16

      Les syriens ont 2000 soldats turcs à disposition dans des chaudrons. Soit ils les font prisonniers ou soit ils les écrasent. Dans les deux cas c’est une mauvaise pub pour Erdogan. Sur ce coup là les syriens attendent l’avis de la Russie. C’est que les soldats turcs n’ont plus rien à bouffer, ça influence la combativité. Pourquoi ils sont dans des chaudrons ? Stratégie d’Erdogan.

      A haut niveau militaire turc ça critique fortement la stratégie Erdogan.

      Au parlement turc ça commence à ruer dans les brancards.

      La population est en colère car seulement un tiers des pertes est déclaré.

      Si on ajoute à cela de grosses pertes en matériel militaire pour voir la ligne de front reculer, je crois qu’Erdogan est en position de faiblesse. S’il saute la Syrie redevient un pays stabilisé pouvant récupérer ses réfugiés. Ça fait des années qu’ils étaient en Turquie ils ne sont plus à quelques mois près.

      Il y avait des accords pour des couloirs humanitaires vers la Syrie dans la province d’Idlib mais la Turquie et Al Nostra ont fait capoter la chose. Rien que d’un point de vue logistique les faire passer par l’Europe il y a mieux.


      • @sls0
        ruer , non ;)
        Ils sont en train de s’entrainer pour pour un match de boxe ou de MMA en plein dans l’assemblée du parlement

        https://fr.sputniknews.com/international/202003051043189814-bagarre-generale-au-parlement-turc-a-cause-de-loperation-militaire-en-syrie—video/


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 6 mars 09:30

        @generation désenchantée

        l’opposition « de gauche » à Erdogan a le même programme géopolitique que lui, désolé.


      • zygzornifle zygzornifle 6 mars 08:57

        Nos ancêtres se sont battus pour faire chuter la royauté et instaurer une pseudo démocratie , il faut que les habitants de ces pays se rebellent et chassent leurs parasites au lieu de fuir , trop facile , quand mon frigo est vide je vais m’installer chez mon voisin en forçant sa porte ....

        Il faut les aider dans leurs pays , on est déjà suffisamment dans la merde (et ce n’est qu’un début) pour accueillir a tour de bras des gens qui de toute façon vont errer et ne travailleront jamais , le travail est devenu une denrée très rare et avec l’IA il finira par disparaître .... 


        • rita rita 6 mars 09:39

          L’union européenne n’est qu’un ramassis de politiciens parasites payés par les peuples pour les appauvrir !


          • uleskiserge uleskiserge 6 mars 11:29

             


                   Si sans mobilisations rien n’est possible, il n’y aura pas de Grand Soir pour autant ; personne ne souhaite renverser la table et virer les convives ; aucune majorité n’y est disposée. En revanche, une mobilisation de type « sanction électorale, manifestations, grèves et recherche du soutien des »People", apporte la confirmation et l’assurance auprès de quiconque occupe l’Elysée, qu’à tout moment son fauteuil peut vaciller ainsi que son gouvernement et sa majorité à l’Assemblée.

             

            C’est un signal fort que tous les élus (locaux, départementaux, régionaux, nationaux et européen) n’oublieront pas de sitôt. C’est bien ce que toutes les mobilisations de ces dernières années, de la ZAD de notre dame des Landes aux Gilets jaunes en passant par les bonnets rouges, ont prouvé. 

             

                 Certains d’entre vous cherchent obstinément une révolution… mais vous l’avez là, sous vos yeux depuis cinq ans ! A charge pour tout un chacun de faire en sorte qu’elle prospère.

             

            S’il n’y aura pas de Grand Soir, on pourra compter néanmoins sur quelques réveils triomphants, mobilisation après mobilisation…

             

             


            • uleskiserge uleskiserge 6 mars 11:32

              Les seuls responsables de la situation dans cette région (millions de morts et de déplacés depuis 2001) qui s’étend de l’Irak à la Libye sont les USA, Israël, l’Arabie Saoudite ; la France et la Grande Bretagne à propos de la Libye. 

               

              Car tous les peuples européens ont condamné depuis 25 ans les interventions, les instrumentalisations de l’Islam et du terrorisme, le désir affiché de détruire toute une région pour le plus grand bénéfice des pays pré-cités...... 

               


              • zak5 zak5 6 mars 13:56

                Pourquoi voulez-vous que Erdogan ne profite pas de la mollesse des occidentaux ? est-ce la faute a Erdogan si les occidentaux sont devenu des carpettes ? et puis les grecs sont bien idiots, moi a leur place je mettrais tous ces « réfugiés » dans des bus pour les déposer de l’autre coté a la frontière, leur demandant simplement de continuer leur petit train-train, les autres pays a traverser devraient faire pareil, jusqu’à ce qu’enfin les « réfugiés » atteignent les pays des droits de l’homme, notamment la France et l’Allemagne champions du monde pour donner des leçons de moral aux grecs et aux autres

                Erdogan veut que le fric lui soit verser en main propre, et il aura gain de cause (Merkel aime coucher), même si on vous le dira pas 


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 13:05

                  @zak5
                  même si on vous le dira pas 

                  Ah ben évidemment, « si on nous l’dira pas ».

                  J’ajouterai que même si on ne le voit pas, c’est vrai, comme ça la boucle est bouclée .


                • ETTORE ETTORE 7 mars 19:17

                  uleskiserge@

                  Les seuls responsables de la situation dans cette région (millions de morts et de déplacés depuis 2001) qui s’étend de l’Irak à la Libye sont les USA, Israël, l’Arabie Saoudite ; la France et la Grande Bretagne à propos de la Libye. 

                  Oui, ils pensent avoir gagné la partie de domino où ils ont tous alignés leurs prétentions....de coups foireux en coups foireux...

                  Claquer les dominos sur la table, c’est du bruit, que du bruit, rien de plus.

                  Résultat....

                  On constate que le tenancier de cette salle de jeu, c’est bien Poutine !

                  Et qu’il est bien capable, par son autorité, d’envoyer ad patres, tel ou tel, sans qu’il y ait contestation par trop audible.

                  Les lâchetés intra-communautaires, font partie des règles pourries du jeu.

                  Tout le monde le sait, tout le monde en profite à sa façon, et les coups de bluff sont foison, c’est à qui déshabille l’autre.

                  Il n’y a qu’un seul arbitre, et qui a autorité à siffler la fin de partie .

                  Et ce n’est même pas la peine de chercher à discuter avec LUI  !


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 mars 13:05

                    @ETTORE

                    Lorsque Poutine taxera les européens, tu paieras ?


                  • ETTORE ETTORE 10 mars 13:57

                    C’est pas parce que certains truquent le jeu à leur avantage, que je me sens le devoir de payer pour leurs conneries.

                    Et vous, vous serez où à ce moment là ?

                    Vous avez préparé vos arrières en Patagonie ?

                    Quant à ce qui est de croire que l’Europe existeras encore, si soumise à Poutine....

                    Vous avez en main un mauvais jeu de tarot divinatoire !

                    Alors, évitez de le poser sur la table, même pour singer le spiritisme .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès