• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Militaires : une lettre méconnue mais d’une réelle actualité (...)

Militaires : une lettre méconnue mais d’une réelle actualité !

Apparemment cette lettre, datant du 11 mars 2021, aurait été égarée dans les couloirs de la plupart de nos médias, censés nous informer et nous aider à réfléchir ...

 

La récente déclaration du "locataire de l’Elysée", notamment proposant l’envoi de notre armée en Roumanie sans que le Parlement roumain n’en ait été informé ni consulté à ce sujet, ainsi que quelques déclarations guerrières totalement surréalistes, m’ont fait penser qu’il était important d’en rappeler la teneur et l’origine, car elle est d’une étonnante actualité !

 

"Dans une lettre ouverte à Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, plusieurs haut gradés de l’Armée regroupés au sein du Cercle de Réflexion Interarmées s’insurgent contre le projet OTAN 2030 qui affaiblit la souveraineté de la France selon eux.”

TRIBUNE LIBRE

"Le jeudi 18 février 2021 l’étude "OTAN 2030", produite à votre demande, vous a été présentée. Elle indique ce que doivent être les missions de l’OTAN pour les dix prochaines années. D’entrée, il apparaît que toute l’orientation de l’OTAN repose sur le paradigme d’une double menace, l’une russe, présentée comme à l’œuvre aujourd’hui, l’autre chinoise, potentielle et à venir. Deux lignes de force majeures se dégagent de cette étude.

La première, c’est l’embrigadement des Européens contre une entreprise de domination planétaire de la Chine, en échange de la protection américaine de l’Europe contre la menace russe qui pèserait sur elle.

La deuxième, c’est le contournement de la règle du consensus, de plusieurs manières : opérations en coalitions de volontaires ; mise en oeuvre des décisions ne requérant plus de consensus ; et surtout la délégation d’autorité au SACEUR (Commandant Suprême des Forces Allièes en Europe, officier général américain) au motif de l’efficacité et de l’accélération de la prise de décision.

 

Mais la lecture de ce projet « OTAN 2030 » fait clairement ressortir un monument de paisible mauvaise foi, de tranquille désinformation et d'instrumentalisation de cette "menace Russe", « menace » patiemment créée puis entretenue, de façon à « mettre au pas » les alliés européens derrière les États-Unis, en vue de la lutte qui s'annonce avec la Chine pour l’hégémonie mondiale.

C’est pourquoi, Monsieur le Secrétaire général, avant toute autre considération sur l’avenir tel qu’il est proposé dans le projet OTAN 2030, il est important de faire le point sur les causes et la réalité de cette menace russe, par les quelques rappels historiques ci-dessous.

En effet, l’histoire ne commence pas en 2014, et c’est faire preuve d'une inébranlable mauvaise foi historique concernant les relations euro et américano-russes, que de passer en une seule phrase (au tout début du paragraphe "Russie") directement du "partenariat constructif" lancé par l'Otan au début des années 90 à l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, comme s’il ne s’était rien passé entre 1991 et 2014, entre « la gentille Russie » de l’époque, et le méchant « Ours russe » d’aujourd’hui.

C’est bien l’OTAN qui, dès les années 1990, s’est lancée à marche forcée dans son élargissement vers l’est, certes à la demande des pays concernés, mais malgré les assurances données à la Russie en 1991 lors de la signature du traité de Moscou (2), et qui d’année en année a rapproché ses armées des frontières de la Russie, profitant de la décomposition de l’ex URSS.

C’est bien l’OTAN qui , sans aucun mandat de l’ONU, a bombardé la Serbie (3) pendant 78 jours, avec plus de 58 000 sorties aériennes, et ceci sur la base d’une vaste opération de manipulation et d’intoxication de certains services secrets de membres importants de l’Alliance, (le prétendu plan serbe « Potkova » et l’affaire de Racak ), initiant ainsi, contre toute légitimité internationale, la création d’un Kosovo indépendant en arrachant une partie de son territoire à un état souverain, au nom du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, humiliant ainsi la Russie à travers son allié serbe.

 

Ce principe serait-il à géométrie variable, lorsqu’il s’agit de la Crimée composée à plus de 90% de Russes, et rejoignant la Russie sans un coup de feu ?

C’est bien l’OTAN qui en 2008, forte de sa dynamique « conquête de l’est », refusa la main tendue par la Russie pour un nouveau « Pacte de sécurité européen » qui visait à régler les conflits non résolus à l’est de l’Europe (Transnistrie, Abkhazie, Ossétie du Sud), en échange d’une certaine neutralité de la Géorgie, de l’Ukraine, de la Moldavie - c’est à dire de l’immédiat « hinterland » russe - vis-à-vis de l’OTAN.

Et c’est toujours avec ce même esprit conquérant, perçu comme un réel étranglement par la Russie, qu’il a été choisi, en 2010, d’encourager les graves troubles de l’« Euromaïdan », véritable coup d’état qui a abouti à l’élimination du président ukrainien légalement élu, jugé trop pro-russe, en vue de continuer la politique de rapprochement de l’Ukraine avec l’OTAN.

On connaît la suite, avec les sécessions de la Crimée et du Donbass.

C’est bien l’OTAN qui au début des années 2000, après avoir associé la Russie à une défense anti-missiles de théâtre censée « protéger les États-Unis et ses alliés, dont la Russie » , d'une attaque de missiles tirés par des « États voyous » , notamment l'Iran et la Corée du Nord (sic), transforma de facto en 2010 lors du sommet de Lisbonne, ce système en une architecture globale de défense antimissile balistique en Europe (BMDE), non plus de théâtre, mais en un véritable bouclier tourné cette fois-ci contre la Russie et non pas la protégeant.

C’est encore l’OTAN qui donna l’assurance à la Russie que les sites de lancement des missiles antimissiles balistiques (ABM) ainsi déployés devant sa porte ne pourraient jamais être retournés en sites offensifs contre son territoire tout proche, « oubliant de préciser » qu’en réalité ces lanceurs (MK 41) de missiles ABM pouvaient tout aussi bien servir à tirer des missiles offensifs Tomahawk contre son territoire (nucléaires ou conventionnels de portées supérieures à 2000 km selon les versions) en contradiction flagrante avec le traité INF toujours en vigueur à l’époque de leur déploiement ; on dépassait là, et de loin la question de savoir si le 9M729 russe portait à 480 km ou à 520 !

La menace potentielle ainsi exercée sur la capacité de frappe en second de la Russie, base de sa dissuasion nucléaire, a sérieusement remis en cause l’équilibre stratégique américano-russe , poussant alors la Russie à suspendre toute coopération au sein du COR (Conseil OTAN-Russie) fin 2013, donc dès avant l’affaire de la Crimée de 2014, laquelle sera ensuite utilisée par l’OTAN pour justifier – a posteriori – la protection BMDE de l’Europe face à la nouvelle « menace russe » !

Alors oui, Monsieur le Secrétaire général, au terme de ces vingt années d’efforts soutenus de la part de l’OTAN pour recréer « l’ennemi russe », indispensable à la survie d’une organisation théoriquement purement défensive, oui, la Russie a fini par se raidir, et par chercher à l’Est la coopération que l’Ouest lui refusait.

L’entreprise de séparation de la Russie d’avec l’Europe, patiemment menée au fil des années, par vos prédécesseurs et par vous-même sous l’autorité constante des États-Unis, est aujourd’hui en bonne voie, puisque la Russie, enfin redevenue « la menace russe » , justifie les exercices les plus provocateurs comme Defender 2020 reporté à 2021, de plus en plus proches de ses frontières, de même que les nouveaux concepts d’emploi mini-nucléaires les plus fous sur le théâtre européen sous l’autorité de…l’allié américain qui seul en possède la clef.

 

Mais non, Monsieur le Secrétaire général, aujourd’hui, et malgré tous vos efforts, la Russie avec son budget militaire de 70 Md€ (à peine le double de celui de la France), ne constitue pas une menace pour l’OTAN avec ses 1000 Md€ , dont 250 pour l’ensemble des pays européens de l’Alliance ! Mais là n’est pas votre souci car ce qui est visé désormais à travers ce nouveau concept OTAN 2030, est un projet beaucoup plus vaste : à savoir impliquer l’Alliance atlantique dans la lutte pour l’hégémonie mondiale qui s’annonce entre la Chine et les États-Unis.

La vraie menace, elle réelle, est celle du terrorisme. L’étude y consacre bien un développement, mais sans jamais se départir du mot « terrorisme », ni en caractériser les sources, les ressorts, les fondements idéologiques et politiques.

Autrement dit, on n’aurait comme menace, en l’occurrence, qu’un mode d’action, puisque telle est la nature du « terrorisme ». On élude donc une réalité dérangeante, celle de l’islamisme radical et de son messianisme qui n’a rien à envier à celui du communisme d’antan. Le problème est que ce même messianisme est alimenté par l’immense chaos généré par les initiatives américaines post Guerre Froide , et qu’il est même porté au plan idéologique tant par la Turquie d’Erdogan, membre de l’Otan, que par l’Arabie Saoudite, allié indéfectible des États-Unis.

Comme on pouvait s’y attendre, il apparaît dès les premières lignes que ce document n'augure rien de bon pour l’indépendance stratégique de l’Europe, son but étant clairement de reprendre en mains les alliés européens qui auraient seulement pu imaginer avoir une once d'un début d'éveil à une autonomie européenne.

Ce n’est pas tout, car non seulement vous projetez de transformer l’OTAN, initialement alliance défensive bâtie pour protéger l’Europe face à un ennemi qui n’existe plus, en une alliance offensive contre un ennemi qui n’existe pas pour l’Europe, (même si nous ne sommes pas dupes des ambitions territoriales de la Chine, de l’impact de sa puissance économique et du caractère totalitaire de son régime) , mais ce rapport va plus loin, carrément vers une organisation à vocation politique mondiale, ayant barre sur toute autre organisation internationale.

Ainsi, selon ce rapport :

- L’OTAN devrait instaurer une pratique de concertation entre Alliés avant les réunions d'autres organisations internationales (ONU, G20, etc..) , ce qui signifie en clair « venir prendre les instructions la veille » pour les imposer le lendemain massivement en plénière !

- L'OTAN doit avoir une forte dimension politique, qui soit à la mesure de son adaptation militaire. L’Organisation devrait envisager de renforcer les pouvoirs délégués au secrétaire général, pour que celui-ci puisse prendre des décisions concrètes concernant le personnel et certaines questions budgétaires.

- L’OTAN devrait créer, au sein des structures existantes de l’Alliance, un mécanisme plus structuré pour la formation de coalitions. L'objectif serait que les Alliés puissent placer de nouvelles opérations sous la bannière OTAN même si tous ne souhaitaient pas participer à une éventuelle mission.

- L’OTAN devrait réfléchir à l’opportunité de faire en sorte que le blocage d’un dossier par un unique pays ne soit possible qu’au niveau ministériel.

- L’OTAN devrait approfondir les consultations et la coopération avec les partenaires de l’Indo-Pacifique : l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la République de Corée,

- L’OTAN devrait commencer de réfléchir en interne, à la possibilité d’établir un partenariat avec l’Inde.

Monsieur le Secrétaire général,

C’est parce que cette organisation lorsqu’elle a perdu son ennemi, n’a eu de cesse que de se lancer à corps perdu dans la justification politique de la préservation de son outil militaire, en se reforgeant son nouvel ennemi russe, qu’elle tend aujourd’hui à devenir un danger pour l’Europe.

Car, non contente d’avoir fait manquer à l’Europe l’occasion d’une véritable paix durable souhaitée par tous, y compris par la Russie, l’OTAN animée du seul souci de sa survie, et de sa justification par son extension, n’a fait que provoquer un vaste réarmement de part et d’autre des frontières de la Russie , de la Baltique à la Mer Noire, mettant en danger la paix dans cette Europe, qu’elle ne considère plus désormais que comme son futur champ de bataille,

Et maintenant, à travers ce document OTAN 2030, et contre la logique la plus élémentaire qui veut que ce soit la mission qui justifie l’outil et non l’inverse - les Romains ne disaient-ils pas déjà « Cedant arma togae » ? - vous voudriez, pour l’avenir, justifier l’outil militaire de cette alliance en le transformant en un instrument politique, incontournable, de gestion de vastes coalitions internationales, au profit d’une véritable gouvernance planétaire, allant même jusqu’à passer outre les décisions de l’ONU et écrasant les souverainetés nationales !

Alors non, Monsieur le Secrétaire général ! Il faut stopper ce train fou, avant qu’il ne soit trop tard ! La France, quant à elle, dans le droit fil des principes énoncés voici plus d’un demi-siècle par le général de Gaulle, ne saurait, sans faillir gravement, se prêter à cette entreprise d’une acceptation aventureuse de la tutelle américaine sur l’Europe.

Pour le Cercle de Réflexion Interarmées (4), le Général de Brigade aérienne (2S) Grégoire Diamantidis

Notes.

1- Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, structure militaire de l’Alliance Atlantique.

2- Traité de Moscou : ou « traité deux plus quatre », signé le 12 septembre 1990 à Moscou, entre les représentants des deux Allemagnes et ceux des quatre puissances alliées de la Seconde Guerre Mondiale, est le « traité portant règlement définitif concernant l’Allemagne » qui a ouvert la voie à la réunification allemande et fixé le statut international de l’Allemagne unie.

3-Opération « Force Alliée » . Cette opération, décidée par l’OTAN, après l’échec des négociations entre les indépendantistes kosovars et la Serbie sous l’égide de l’OSCE (Conférence de Rambouillet 6 février-19 mars 1999) , fut déclenchée sans mandat de l’ONU, le 24 mars sur la base d’une vaste campagne dans les médias occidentaux, concernant un plan d’épuration ethnique (plan Potkova) mené à grande échelle au Kosovo par la Serbie. Plan qui se révéla par la suite, avoir été fabriqué de toute pièce par les services secrets bulgares et allemands .

4- Le Cercle de Réflexion Interarmées (CRI), est un organisme indépendant des instances gouvernementales et de la hiérarchie militaire. Il regroupe des officiers généraux et supérieurs des trois armées ayant quitté le service et quelques civils et a pour objectif de mobiliser les énergies, afin de mieux se faire entendre des décideurs politiques, de l'opinion publique et contribuer ainsi à replacer l'Armée au cœur de la Nation dont elle est l'émanation.”

Source : https://www.capital.fr/economie-politique/otan-2030-il-faut-stopper-ce-train-fou-avant-quil-ne-soit-trop-tard-1396756?fbclid=IwAR0itDfN33sqGCcAZY1DQL5weq3-3_J8meUhAPhFWWLrmBXJf8xgs-hR9fQ

Nota : j'ai déjà publié cette lettre en Mai 2020 sur Agoravox, mais l'actualité ...

 

Normandie Niemen {JPEG}


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Louis Louis 24 janvier 11:13

    Ah ah ah l’image du poudré qui se prend pour un TOP GUN sous l’oeil hilare des militaires

    Il a même placé une cartouche de FAMAS en travers de son bénard 

     smiley


    • sophie 24 janvier 11:27

      @Louis
      Cette photo est un régal


    • Séraphin Lampion Schrek 24 janvier 11:31

      @Louis

      moi, j’aime bien quand il se déguise en Tom Cruise.

      Ça fait un peu Barbie.


    • Gégène Gégène 24 janvier 11:38

      @Schrek

      ou plutôt Ken ? mais ton lien est mort !


    • Gégène Gégène 24 janvier 11:39

      @Gégène

      il était bien aussi, en sous-marinier smiley



    • Séraphin Lampion Schrek 24 janvier 12:57

      @Gégène

      Il a d’autres costumes en réserve.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 janvier 13:48

      Etbendidont,

      c’est pour être peinard quand il va bistrot, boire un pinard et taper le carton avec des blédards



    • xana 24 janvier 11:15

      Merci Gérard pour ce rappel.


      • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 janvier 13:48

        @xana
        Bonjour, ce sont les réactions en Roumanie qui m’ont fait la ressortir, ils croient que l’armée française est aux ordres de Macroléon !!!
        Pour la Roumanie mon épouse (roumano-ukrainienne) a eu un commentaire savoureux « nous n’entrerons pas en guerre sous Johannis, il ne pourrait plus faire de ski ni jouer au golf » ..


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 janvier 13:46

        Réflexion historique tout à fait passionnante, mais inutile :

        l’OTAN s’est élargie à l’Est car les pays de l’Est le voulaient.

        Vu ce qui se passe en Ukraine, ça leur donne raison.

        Les auteurs expliquent qu’ils aimeraient tant que les choses se soientpassées différemment, mais en fait on s’en fout, puisque la situation est telle qu’elle est.

        Bêler son amitié à Poutine, alors qu’il n’en veut plus ? C’est étrange pour des militaires smiley


        • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 janvier 13:50

          @Olivier Perriet
          La seule fois où l’armée russe est venue en France sans que nous ne le demandions, c’était pour raccompagner Napoléon, qu’il ne se perde pas en chemin !


        • Esprit Critique 24 janvier 15:16

          @Olivier Perriet
          Vous confondez Causes et conséquences, C’est affilgeant


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 janvier 10:42

          @Esprit Critique

          Vous qui ne confondez rien, et êtes très réaliste, pouvez-vous m’expliquer comment vous remontez le temps, pour faire en sorte que ce qui s’est passé comme ça ne se soit pas passé ?


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 janvier 10:44

          @Gérard Luçon

          remarque qui n’a aucun intérêt


        • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 janvier 13:05

          @Olivier Perriet
          la preuve, vous y répondez .... ma remarque a de l’intérêt pour ceux qui en comprennent le sens, les 9 qui ont mis des étoiles par exemple !


        • Esprit Critique 24 janvier 15:13

          Exellent ! Un rappel de la destruction de la Libye n’eut pas été Hors sujet !


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 janvier 10:46

            @Esprit Critique

            Et c’était encore une fois Macroooon, qui estoit à la manoeuvre smiley

            Mais enfin, même question qu’au dessus :
            on peut regretter que les choses se soient passées ainsi, mais comment on fait, 10 ans après ?

            Vouis comptez résusciter Khadafi d’entre les morts ?
            Entarter BHL ?
            Vous avez demandé l’avis des Libyens ?


          • sylvain sylvain 24 janvier 15:28

            La france a manqué de timing dabs sa relation avec l’empire . Au moment de son apothéose, elle l’a combattu, maintenant qu’il s’écrase, elle est son laquais .Dommage de manquer a ce point de stratégie


            • titi titi 30 janvier 11:38

              @sylvain

              « Dommage de manquer a ce point de stratégie »
              A l’époque de De Gaule, la France avait 3 portes avions ainsi qu’un petit « porte avion d’escorte ».
              Les Français ont par leurs choix électoraux depuis 1981 fait le choix de désarmer, d’abord par pacifisme, ensuite pour « tirer des dividendes de la paix », et ces dividendes au lieu de les thésaurisés ils les ont dépenser.

              Maintenant qu’il le paix ne paie plus de dividendes, ils font la manche.

              Ils ont ce qu’ils méritent.


            • Pour quelle raison quand on cherche des chiffres sur l’armée française on tombe sur un document en anglais . ?????


              • Enfin voilà 114 000 hommes pour l’armée de terre .

                Il n’y a qu’un idiot comme Macron pour se permettre d’affirmer que la France représente une menace suffisante contre la Russie .


                • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 janvier 05:26

                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                  Si besoin était, l’expérience douloureuse au Mali démontre que notre armée n’est pas une armée d’occupation ... plutôt une armée organisée pour des « coups ponctuels » comme l’enlèvement de pro-serbes en ex-Yougoslavie pour les livrer à un tribunal international « spécialisé » dans la condamnation des serbes, des noirs et des musulmans ...
                  Par ailleurs quels sont les pays de l’UE qui pratiquent encre la conscription ? Parce que c’est pas avec des individus vulgaires, incultes et insultants du type Enthoven ou Glucksmann qu’on va aller combattre les russes.
                  Les forts en micro, bien calfeutrés dans Paris, font florès en TV mais au front ? Ceci étant envoyer Lechypre faire le siège de Stalingrad, ça lui ferait un excellent régime et ensuite il pourrait effectivement aller tout seul injecter les réfractaires ...


                • @Gérard Luçon

                  c’est pas avec des individus vulgaires, incultes et insultants du type Enthoven ou Glucksmann qu’on va aller combattre les russes.

                  ça c’est évident , ce genre de pèlerin, tête de gondole des intellectuels faussaires tiennent des propos diffamatoires envers la France et la République Française .
                  En toute impunité , parce qu’ils font parti de la communauté juive-sioniste que Macron soutien .

                  Cela dit , l’armée française voit se profiler un problème de renouvellement de ces effectifs , notamment .
                  Aucune augmentation possible .

                  Comme la guerre est une dystopie quasi mortelle à 95 % , je ne vois pas l’armée française maintenir son efficacité à long terme.
                  Il y a un impératif que les exigences stratégiques demandent , la guerre se fait à pied , point par point et le plus dure, maintenir le territoire conquis. 

                  Les Russes sont des utilisateurs aguerris dans la stratégie du pilonnage du type Bagration . Et là c’est usant et destructeur .


                • titi titi 30 janvier 12:21

                  @Gérard Luçon

                  « l’expérience douloureuse au Mali démontre que notre armée n’est pas une armée d’occupation »
                  Sauf qu’il n’a jamais été question d’occuper le Mali.
                  L’armée française maintient le couvercle sur la marmite ethnique, en attendant une réconciliation nationale.
                  Les Bambaras qui détiennent le pouvoir et à qui la France à sauver les miches, eux attendent qu’elle écrase les Peuls au Sud, et les Touaregs au Nord.

                  Ce que la France ne fera pas.


                • Gérard Luçon Gérard Luçon 31 janvier 05:43

                  @titi
                  Notre armée y a été envoyée quand déjà ? Et après combien d’années de présence on obtient le label « occupation » ?


                • titi titi 31 janvier 10:19

                  @Gérard Luçon

                  « Notre armée y a été envoyée quand déjà »
                  En 2013 pour empêcher les Touaregs de botter les fesses aux Bambaras.
                  A l’époque le chef de la junte actuelle avait déjà le grade de colonel est commandait les forces spéciales.

                  « obtient le label « occupation » »
                  L’occupation n’est pas lié à la présence ou non d’une armée.
                  L’armée française est restée en Allemagne jusqu’en 1993.
                  Elle ne l’a occupé que de 1945 à 1949.


                • Gérard Luçon Gérard Luçon 31 janvier 13:10

                  @titi
                  ça me fait penser à mes discussions avec des trotskystes ... et la nuance « occupation / présence » en est un modèle ...


                • titi titi 31 janvier 18:37

                  @Gérard Luçon

                  Je suis sûr qu’un pays occupé ne peut pas lancer un ultimatum assorti de menaces à l’ambassadeur de l’occupant.
                  CQFD


                • ETTORE ETTORE 25 janvier 00:04

                  Ouhaaa la photo ! Il est gonflé à l’hélium le bibendum Bel zé Buthé ?

                  Il est ou le tuyau d’approvisionnement ? Vas t’il se tranformer en ZEPPE LINE ?

                  Et le militaire, qui se marre, une fois que le « mannequin outre travesti » est passé, c’est top. ( Gus )

                  Cela dit, les « ambitions » ( sorry, je devrai dire, les ordres de mission, qu’il reçoit ) de Macronimus 1èr, sont limités à la seule expression verbale, même si les écrits vont plus loin en sous main, que ce qui est dit !

                  Former une force Pan-Européenne, histoire de la louer à ses patrons us, pour aller chatouiller le grizzly russe.....

                  Faut qu’il arrête la schnouf, ou que les ricains, arrêtent de la lui couper avec des pop up, parce que les réalités sont tout autres....Et elles ne bandent pas pour lui.

                  L’Allemagne, ce pays « frère » ( on se demande surtout qui à adopté l’autre au chenil) est une réalité tangible, et cette réalité, demande à commercer avec son GRAAAAAAND voisin russe, tout en continuant à délocaliser ses entreprises en Chine, pour le bien être florissant de son économie.

                  Alors de là, à sacrifier son marché potentiellement juteux....Comptez pas sur eux !

                  Il n’y a que des nouilles françaises, qui sont capables de reculades, pour obéir à des ordres scabreux ( histoire des frégates russes, qui ont fait perdre des parts de marché important aux agriculteurs français, pour les revendre in fine, à un état si « démocratique », comme l’Egypte ) et se faire mettre profond ( normal pour des sous marins) par les mêmes, à engloutir des contrats à 12 milliards d’euros, alors qu’on leur a déjà cédé la technologie pour la fabrication des hélices......

                  Certainement que c’est du billard américain, et la boule de frappe, est bien de chez nous, se prenant tous les coups des queues crayonnées ou pas, de bleu européen !

                  Et tant mieux !

                  Et si ce tapis vert, se déchire, c’est encore mieux !


                  • zygzornifle zygzornifle 25 janvier 08:59

                    Sur la photo Macron a oublié de retirer son sextoy ventral de sous sa combinaison .....


                    • zygzornifle zygzornifle 25 janvier 09:01

                      Dire qu’il est le chef des armées hahaha, j’espère qu’en cas de conflit il sera en première ligne que les ennemis se pissent dessus de rire ....


                      • zygzornifle zygzornifle 25 janvier 09:02

                        La aussi il est magnifique votre Macrounnet d’amour chéri adoré ....


                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 janvier 09:32

                          @zygzornifle
                          je ne l’avais pas vu passer, ce trombinoscope, apparemment il y a une image censurée !!!!


                        • PEDAGO97 PEDAGO97 25 janvier 09:26

                          Je suis choqué, un banquier qui n’a même pas fait son service national qui se permet de revêtir une tenue militaire, interdite à la plupart des citoyens Français par le code de la défense !!! Arrêtez de montrer ça, le dénigrement de la France ç’est inadmissible.


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 janvier 09:40

                            @PEDAGO97
                            c’est quand même le Chef désarmé !!!


                          • roby roby 25 janvier 10:19

                            Se déguiser en militaire c’est comme s’en foutre de ceux qui sont tombés pour la France mais celà démontre bien que c’est un psychopathe narcissique

                            • @roby
                              Macron est un travesti de la politique française , un danseur .


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 janvier 10:47

                              Une lettre méconnue, et d’une affligeante médiocrité, comme les 2 précédentes !


                              • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 janvier 13:08

                                @Olivier Perriet
                                cette lettre est antérieure aux deux autres, pas facile de commenter quand on n’arrive pas même à regarder les dates, non ?


                              • zygzornifle zygzornifle 26 janvier 08:58

                                Macron a utilisé un uniforme militaire comme son pote Benalla celui de flic mais le Macron il a le droit d’usurper .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité