• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Moi, les hommes, je les déteste !

Moi, les hommes, je les déteste !

 

Ebranlé par son titre, j’ai entamé ce livre en me disant, incrédule : est-ce vraiment la teneur de son propos… ?! Assume-t-elle réellement une telle position et surtout une telle généralisation… ?!

Et puis j’ai commencé à lire et, rapidement, je me suis dit : ok, elle pointe des choses plutôt moches et je ne peux pas vraiment lui donner tort… Mais, sa position reste vouée à l’échec : franchement, c’est irréaliste !

Au final, j’ai refermé ce livre en me disant : c’est non seulement compréhensible mais, bon sang, elle a cent fois raison…

J’ai envie de commencer cette année 2021 du bon pied en parlant d’un livre formidable : « Moi, les hommes, je les déteste !  » (publié chez Monstrograph en août 2020). Un texte qui fait parler de lui depuis plusieurs mois (menacé de poursuites pénales par un haut fonctionnaire français qui reconnait ne l’avoir pas lu), écrit par une jeune auteure dont c’est le premier livre, Pauline Harmange

Je l’ai découvert sur les réseaux sociaux (elle tient notamment un blog très intéressant intitulé Un invincible été), à l’occasion de publications qui évoquaient les attaques violentes et le harcèlement permanent dont elle faisait l’objet de la part d’hommes ulcérés par les propos qu’elle tient, notamment dans son livre.

 

Ebranlé par son titre, j’ai entamé ce livre en me disant, incrédule : est-ce vraiment la teneur de son propos… ?! Assume-t-elle réellement une telle position et surtout une telle généralisation… ?!

Et puis j’ai commencé à lire et, rapidement, je me suis dit : ok, elle pointe des choses plutôt moches et je ne peux pas vraiment lui donner tort… Mais, sa position reste vouée à l’échec : franchement, c’est irréaliste !

Au final, j’ai refermé ce livre en me disant : c’est non seulement compréhensible mais, bon sang, elle a cent fois raison…

 

Ok. Mais que dit Pauline Harmange, au juste ?

Je précise que ce que j’affirme ici n’engage que moi et s’appuie sur ce que j’en ai perçu (je peux me tromper). J’espère en tout cas ne pas dénaturer ses propos (même si j’imagine ce qu’elle en dirait probablement, soit qu’elle n’a ni besoin de mon soutien ni de la validation de ces propos par un homme pour se sentir légitime dans ce qu’elle exprime…)

 

Donc.

Quelqu’un qui voudrait le caricaturer aurait beau jeu d’expliquer que l’auteure s’y revendique comme misandre (def : éprouvant du mépris voire de la haine, pour le sexe masculin) et affirme que les femmes n’ont pas réellement besoin des hommes. C’est l’impression que laisserait une lecture survolée. Mais disons-le carrément : selon moi, pour oser conclure qu’elle ne serait qu’une féministe frustrée, agressive et braquée dans une démarche purement conflictuelle de guerre de sexes, il faut n’avoir tout simplement pas lu cet ouvrage. Car nul part, malgré tous les griefs objectifs qu’elle s’accumule sur le dos des hommes, elle n’y réclame une supposée extermination de la gent masculine. Pas plus qu’elle n’exige une éventuelle castration chimique des mâles. En réalité, elle ne prône même pas une procédure généralisée d’éloignement à l’encontre des hommes.

 

Non, elle se borne à constater une réalité profondément dérangeante mais vraie, soit que : depuis des siècles, consciemment ou non, la moitié masculine de l’Humanité pourrit l’existence de la moitié féminine de l’Humanité de mille manières. Cette injustice (doux euphémisme) génère en elle une colère parfaitement légitime qu’elle a décidé de ne plus taire. Elle explique enfin à quel point il est libérateur de pouvoir exprimer ouvertement cette juste colère, combien c’est sain et régénérant de pouvoir enfin dire cette réalité : globalement, les hommes sont nocifs aux femmes… Pas par essence, non : par habitude, par éducation, par indifférence et par paresse intellectuelle. L’auteure, quant à elle, en conclut simplement qu’elle vit bien mieux, entourée de femmes que d’hommes et franchement… ça peut s’entendre.

 

Ce que je peux entendre aussi à l’énoncé de ces quelques mots, ce sont les cris d’orfraie : les mœurs évoluent et la situation s’améliore – il est contreproductif de mettre tous les hommes dans le même panier – tous ne sont pas d’affreux phallocrates misogynes – beaucoup sont aujourd’hui conscients du problème et se montrent plus respectueux des femmes, etc. etc. Je vous vois venir parce que c’est aussi ce que je me suis dit en ouvrant la première page de ce livre.

 

Alors quelques remarques dont j’ai pris conscience au fil des pages :

 

Pas de généralisation abusive !

Se contenter de l’argument de la généralisation abusive, c’est cacher les problèmes systémiques sous le tapis des exceptions en tassant bien avec le pied pour aplanir : c’est rassurant, c’est facile, c’est confortable et… c’est malhonnête. Le fait que tous les hommes ne soient pas d’affreux phallocrates misogynes n’excuse en rien le poids écrasant d’un système construit par les hommes, pour les hommes et qui perdure depuis si longtemps. Point barre.

 

Mais c’est n’est plus comme avant !

Confortable aussi l’argument des temps qui changent : ne changeraient-ils pas uniquement grâce à la poussée de femmes qui se battent pour accéder à leurs droits ? Les choses continueraient-elles vraiment à s’améliorer d’elles-mêmes si ces femmes relâchaient leurs efforts ? Et, à ce rythme, combien de temps encore faudra-t-il pour parvenir à une vraie égalité des sexes ? Dernière petite question : est-il seulement normal et satisfaisant qu’une moitié de l’Humanité soit obligée de lutter pied à pied, inlassablement, pour obtenir, exercer mais aussi préserver ses droits ?

 

En tout cas, moi, je ne suis pas comme ça…

Enfin examinons le problème sous l’angle le plus pernicieux de tous, celui de la fameuse « exception ».

Je vous l’avoue : moi, personnellement, je me considère comme particulièrement respectueux des femmes… ok, mais d’abord, c’est le résultat d’une lente évolution intime (et j’ai presque 50 ans !) : il en aura fallu, du temps pendant lequel je n’ai pas été au-dessus de tout reproche (notamment dans ma jeunesse d’homme certes pas méchant mais cependant lâche et immature… !).

Et puis, à bien examiner les choses, ma situation reste éminemment plus simple, plus confortable que celle de beaucoup de femmes autour de moi (pour ne prendre que quelques exemples très simples : je ne crains guère de me promener en ville, le soir ; je n’ai pas besoin de veiller à ne pas émettre malgré moi des signaux qui pourraient être interpréter par quelqu’un dans le bus comme une invitation à flirter – pourquoi tant de femmes évitent soigneusement le simple contact visuel trop appuyé avec des hommes inconnus dans la rue, d’après vous ?). Et je fais quoi, au juste, pour changer ça ? Vraiment pas grand-chose, soyons francs.

En grattant un tout petit peu, je pourrais identifier et multiplier les éléments à charge mais je vais aller au plus court et au plus universel de tous les sujets : celui ô combien crucial de la contraception. J’ai donc presque 50 ans, je ne veux plus d’enfants depuis longtemps mais suis toujours fertile et le resterait encore un moment (au passage, rien que le terme « impuissance » nécessiterait des volumes entiers de réflexion, quand on y pense honnêtement… !). Chacun de mes rapports sexuels peut donc potentiellement se traduire par une grossesse. Est-ce que je me protège (je devrais plutôt dire : est-ce que je protège mon épouse d’une grossesse) ? Non : le préservatif, avouons-le, n’est pas ce que les hommes apprécient le plus. Du coup, qui doit assumer ce problème et trouver une solution ?! Qui doit choisir parmi tous les moyens contraceptifs celui qui sera le moins nocif à sa santé ?! Qui doit garder ça à l’esprit tout au long de sa vie ? Mon épouse, oui. Quand une vasectomie serait si simple (à mon âge, bien sûr)…

N’empêche qu’après tout ça, je me considère quand même comme un homme « respectueux des femmes », en tout cas fondamentalement différent des affreux machos…

 

Bref, il y aurait encore mille choses à aborder au sujet de ce livre passionnant. Je terminerai simplement en disant que c’est sans doute le livre le plus stimulant intellectuellement que j’ai lu depuis un bon moment (et je lis pas mal !). Sincèrement, je vous invite non seulement à le lire mais aussi à le faire lire (je l’ai déjà offert à mon épouse, ma fille, ma belle-fille…) tant il est salutaire. Bravo, Pauline Harmange et merci !

 

https://uninvincibleete.com/

https://www.monstrograph.com/product/moi-les-hommes-je-les-deteste-pauline-harmange/

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    



    • In Bruges In Bruges 11 janvier 11:04

      @Bendidon
      Ah merci. C’est plus éclairant que de longs discours futiles.
      Une photo et hop, tout est dit.


    • osis 11 janvier 11:29

      @Bendidon

      « La photo de la dame ! »

      Là, vous êtes vache... et rigolo en même temps.
      Cette photo résume parfaitement le titre de ce truc...

      Visiblement , elle se caricature toute seule et l’assume parfaitement.
      C’est bien pour elle.
      En fait, simplement, elle fait tout pour que les hommes ne l’importunent pas...
      C’est juste légitime. 
      Pourquoi en faire plus ???

      N’étant pas un bobo, je ne suis pas obligé de lire sa prose provocante.

      Il y a infiniment plus grave, plus urgent et plus important que des sornettes égoïstes et nombrilistes.


    • Clocel Clocel 11 janvier 12:07

      @Bendidon

      « Dieu a créé l’alcool pour que les femmes moches baisent quand même. »


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 12:17

      @Clocel. On naît mâle, ou femelle, ou loupé.
      Celle-ci est loupée.


    • pemile pemile 11 janvier 12:34

      @In Bruges « Une photo et hop, tout est dit. »

      Sur votre bêtise ? Oui !


    • arthes arthes 11 janvier 13:47

      @Clocel

      Ouaich....On peut aussi dire « pour que les mecs moches puissent baiser quand même des femmes  canons parce que enivrées »
      C’est tout aussi con.


    • Traroth Traroth 11 janvier 16:00

      Les beaufs au sommet de leur art...

      Cette femme ne doit rien à aucun d’entre vous. Elle n’est pas obligé d’essayer de vous séduire. Elle n’existe pas pour ça.

      Et vous ne tiendriez pas ce genre de propos sur un homme. Bref, vous démontrez votre médiocrité en très peu de mots. De l’information en concentré, pourrait-on dire. Sur vous.


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») ㄈϤ尺Цら 11 janvier 16:17

      @pemile

      faut dire qu’ avec les magouille a soros , elle sait plus ou aller ...
      on as refiler LESBOS aux migrant ... majoritairement des homme en plus smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 17:07

      Je me suis mal exprimé. J’ignore si biologiquement cette auteuse ici vantée par l’auteur de l’article, est une femme loupée. Ce qui est sûr est que ce qu’elle a entre les deux oreilles est monstrueusement loupé.

      En général non, le féminazisme n’est pas une maladie mentale de naissance ni individuelle, mais une maladie mentale de groupe, par imitation et submersion par la secte misandre à laquelle appartient la mère.

      Pour exemple, cette militante féminazie qui m’a fait un long procès en diffamation qu’elle a perdu : 

      Intimidations de la part d’une fameuse idéologue de la guerre sexiste

      http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=25.0
       
      Depuis, il m’a été confirmé qu’elle est l’exemple-type de l’aliénation parentale qu’elle dénie furieusement : elle a bien été commise à maltraiter son père, au profit de la toute-puissance matriarcale.

      Pratiquement toutes les communautés paranoïaques parce qu’elles ont de l’inavouable à dissimuler, et redoutent d’être démasquées, se parent d’un déguisement victimaire, se font passer pour paranoïdes-à-juste-titre. Cette ruse dupe facilement tous les naïfs gogos. Le misandrisme victimaire est loin d’être le seul exemple.


    • Albert123 11 janvier 17:40

      @In Bruges

      c’est surjoué surtout,

      posture bedonnante avec ventre légèrement gonflé appuyé par des épaules sciemment misent en arrière pour imiter l’archétype du beauf des sociétés consuméristes , bras collés au corps pour en augmenter la largeur avec débardeur trop court pour accentuer l’expression générale, même traitement pour le coup positionné de sorte à en grossir la largeur,

      forme des lunettes et maquillage qui durcissent des traits pourtant naturellement fins et symétriques,

      tatouage vulgaire, sur l’avant bras (faut avoir craquer pour se faire tatouer un truc pareil) qui permet juste de comprendre qu’elle cherche juste un mec qui assume pour fonder un foyer et élever des gosses comme l’on fait papa et maman mais comme elle est d’une génération « petite princesse et petit roi » ses ambitions et son hypergamie excessives n’ont pu l’amener qu’a avoir que des expériences forcément décevantes et frustrantes,

      le loupé sur la photo, c’est la coupe de cheveux masculine mais qui met finalement le visage en valeur, la fille est loin d’être laide, 

      sombrer dans une posture nihiliste à tous les niveaux souligne juste le caractère dogmatique et idéologique de cette posture, forme de névrose structurante servant à supporter une dépression refoulée, cette femme souffre et ce n’est pas la 1ere que l’on nous médiatise et jette a la foule avec tout un arsenal idéologique tout droit sorti des universités américaines,

      Cela à presque le gout d’agents kamikazes reprogrammés (vous affolez pas c’est du cynisme, pas du complotisme), 

      ses problèmes ne sont pas liées à sa sexualité ou dans sa perception déformées des hommes, ils ne sont que le fruits d’une génération née dans l’or et qui finit par devoir élever ses propres enfants dans la boue et qui, par déni d’une réalité qui s’imposera à tous, cherche des prétextes pour ne pas devenir finalement adulte et fonctionnelle face à cette réalité.


    • panpan 11 janvier 18:43

      @Bendidon
      Ah voilà ! Fallait s’y attendre ! Allez-y ! Exprimez-vous, les « mecs » !


    • panpan 11 janvier 18:47

      @Albert123
      « tatouage vulgaire, sur l’avant bras »Non que j’aime les tatouages mais j’en ai vu de plus vulgaires... C’est juste une grenade (non dégoupillée) sous globe...


    • Djam Djam 11 janvier 21:16

      @Bendidon
      Merci smiley ! Effectivement, la photo explique pas mal de chose...


    • vaietsev1 12 janvier 17:08

      @Clocel

      Et parce que les moches n’avaient une chance aucune de baiser ou d’une rencontre ,les médias ont inventé l’infantilisation ,système qui signifie « parler à un citoyen et lui sermonée de DEMANDER ,que même si c’est un thon ,si il est moche ,le fait même d’écouter les femmes des médias ,c’est permettre à ses gens enfin une fois dans leur vie de »tremper " et parce qu’ils auront eu le culot de DEMANDER ,de problèmes ils s’en débarrasseront ,et ce sera des victoires en plus pour ses dames ;)


    • Ouam Ouam 17 janvier 23:06

      @ la bas du front qui utilise un tel titre pour son bouquin
      cad :
      « Moi, les hommes, je les déteste ! »
       
      Elle n’a qu’a se gousser cette connasse et nous lacher la grappe...
       
      Demain c’est quoi le titre de son prochain torchon haineux racoleur ?
       
      « Moi, les gros(ses), je les déteste ! »

       
      T’a de ces tarées... c’est un coup à en faire son coming-out smiley
      Heureusement sonts pas toutes comme ca (oufff...) smiley


    • @Ouam

      oui y a des goudou geniale , qui ne resemble pas du tout a cette boule de haine .

      Le plus drôle dans cette article , c’ est que personne ne voit l’ heterophobie de ces propos ...


    • Ouam Ouam 18 janvier 00:17

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)
      « oui y a des goudou geniale , qui ne resemble pas du tout a cette boule de haine. »
      Bien sur j’en ai fréquenté un paquet il y a un petit bout de temps...
      On rigole bien d’ailleurs avec et sonts assez cultivé(es)
      Non mais celle la, pff c’est comme l’autre élue de Paris qui dis en gros qu’il faut eradiquer les hommes et rejeter tout ce qui viens d’eux...
       
      Il y a longtemps, je pensais que les femmes etaient moins connes que les mecs,
      enfin parfois...
      La avec la « pseudo egalité » en revendication dans ses pires déviations,
      certaines sonts en train de « surpasser » les hommes en ce domaine

      Remarque en tant que male ca m’arrange quelque part
      (mode lache et profiteur de la situation sur : ON) smiley
      Nan j’déconne... mais c’est vrai que qq part, ce genre de connasses me fais bien marrer ^^ elles ne percoivent meme pas le niveau du ridicule dans lequel elles s’enferment.
      Le jour ou les femmes auronts l’egalité (enfin si on peut dire) parfaite, c’est le jour ou elles eduqueronts leurs « males » commez il se dois, et surtout lorsqu’elles s’impliqueronts aussi comme les « males » le font souvent...
      Et je fais pas mon macho, dans les ecoles d’informatique, de mecanique, de trucs techniques, combien de nanas veulent y aller...
      En politique combien ?
      Allez ok on va me dire c’est des trucs rémunérés ou des trucs de pouvoir..
      Prenons du désinteressé total et du hyper varié et non rémunéré...
      Donc par défaut à ecouter les feministes acharnés des endroits ou l’homme n’est nullement interessé (vu des feministes bien sur)
       
      J’ecoutais il y a quelques jours un contributeur de wikipedia, qui se desespérais du manque de femmes dans la redaction des articles...
       
      Si certaines pouvaient m’expliquer pour ce fait, je suis interréssé.
       
      Bref c’est dans leur « tete » que l’egalité viendra (aux femmes) et bien evidement du à leurs actions, leurs implications,
      et certainement pas ni dans le chouinage compulsif,
      encore moins dans la haine,
      ni non plus dans la victimisation à outrance.
       
      Je parle bien sur de pays ou les femmes ne sonts pas sous la charia etc...
      Bref dans des pays ou la femme si elle le veut peut s’instruire et évoluer.
       
      J’ai evidemment ce meme discours pour les hommes.


    • @Ouam

      On rigole bien d’ailleurs avec et sonts assez cultivé(es)

      Tout a fait , elle ne demande qu’ as vivre leur vie a leur maniere ( enfin celle qui sont equilibré ... dans un groupe de copain un jour une amie nous parle de ses envie de BB ( impossible a l’ epoque par la PMA) meme a l’ etranger ... Le gros macho bourrin du groupe proposse bien evidement de « lui arranger ca » ...

      La miss ne se demonte pas et lui dit « pourquoi pas ... je te fournis le flacon et apares je me debrouille toute seule » , l’ autre repond a ben non c’ est pas drole si c’ est pas naturelle j’ irais voir mes copines ...


      Et la meuf qui lui repond ..." c’ est pas grave , j’ irais voir un pote homo mecs , lui faudrais que je le paye pour qu’ il me le fasse naturellement ...


      Devant l’ air deconfit du gros macho tout le groupe a piquer un de ces fous rire ...

       


    • Ouam Ouam 18 janvier 01:05

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)
      Cruel manque de technique de base smiley
      A plus smiley


    • cétacose2 11 janvier 11:00

      Effectivement avec les progrès de la science les femmes devraient se passer des hommes et devraient chercher à éliminer définitivement cette espèce malfaisante et encombrante......


      • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 11:03

        dieu que la guerre sexiste est jolie !

        Elle trouve d’ailleurs de généreux financements, puisqu’elle est une guerre civile, et qu’ils ont tout intérêt à multiplier les guerres civiles pour anéantir les peuples.

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gloria-steinem-le-feminisme-et-la-185655

        Etc.


        • Traroth Traroth 11 janvier 16:03

          @JC_Lavau
          Juste après avoir critiqué bovinement le physique de l’auteure, c’est savoureux. Il y a des moments où on pourrait presque se demander si vous êtes vraiment aussi intelligent que vous cherchez à le faire croire... smiley


        • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 17:48

          @Traroth. Tu ne vis que pour les guerres civiles.



          • Pourquoi aussi ne pas détester les parents qui ont éduqué si mal leur fils ???


            • Albert123 11 janvier 16:26

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              non c’est bien une fille ne vous laissez pas tromper par son apparence hommasse 


            • cevennevive cevennevive 11 janvier 11:33

              Bonjour Alex,

              Bien, je vais me le procurer, bien que personnellement, je pense qu’il y a autant de femmes « imbuvables » que d’hommes.

              Dans la description des vicissitudes que vivent les femmes nubiles, vous avez oublié les saignements périodiques qui durent des années et qui nécessitent une attention particulière que ne connaissent pas les hommes.

              Combien d’entre vous ne seraient pas consternés si leur sexe se mettait à saigner tous les 25 jours ?

              Cette dualité homme/femme est une chose magnifique. Et croyez-moi, à mon âge, j’ai eu maintes fois l’occasion de le constater et de le glorifier.


              • sylvain sylvain 11 janvier 11:41

                @cevennevive
                Cette dualité homme/femme est une chose magnifique. Et croyez-moi, à mon âge, j’ai eu maintes fois l’occasion de le constater et de le glorifier.

                Je ne pense pas que ce soit le cas de cette auteure, loin de là


              • osis 11 janvier 11:48

                @cevennevive

                Effectivement ni l’une, ni l’autre, ne sont supérieur en quoi que ce soit.
                C’est totalement puérile de confondre égalité des sexes et complémentarité.


              • osis 11 janvier 11:51

                @cevennevive

                « Combien d’entre vous ne seraient pas consternés si leur sexe se mettait à saigner tous les 25 jours ? »

                Le cauchemar...
                Qui ferait la mayonnaise ???

                .


              • sylvain sylvain 11 janvier 11:56

                @cevennevive
                si vous saviez comme ma moustache me casse les couilles


              • cevennevive cevennevive 11 janvier 12:03

                @osis, bonjour,

                Ha, ha, ha, les vieille croyances !
                Filles, on ne pouvait pas se baigner, ni toucher de l’eau froide. 
                J’ai même mieux, un vieux livre de médecine dans ma famille, écrit il y a des siècles, préconisant qu’il ne fallait surtout pas toucher le sang des règles au risque de devenir fou.
                Que je vous donne les coordonnées de ce bouquin :
                « Tableau de ’amour conjugal » du docteur Venette, écrit et paru en 1686, diffusé pour la première fois à Amsterdam en 1702, décrit comme subversif et libidineux.
                Bien plus rigolo que tous les humoristes d’aujourd’hui (et même que certains « docteurs » Diafoirus)


              • C’est hélas un cercle vicieux. Les mères déçues de leur relation avec leur conjoint reportent leur affection sur leur fils (ou parfois fille comme DEMETER) et elles feront tout pour garder leur enfant le plus longtemps possible sous leur coupe (si l’image est parlante), détestant d’avance la future belle-fille (ou beau-fils, HADES pour Perséphone)..


                • sylvain sylvain 11 janvier 11:39

                  A mon avis c’est pas faux, les hommes pourissent la vie des femmes depuis des lustres . Et le contraire est tout aussi vrai .

                  Très peu d’humains sont fais pour vivre en couple toute leur vie avec le même partenaire, or cela a été et cela reste le modèle dominant de relation . Combien de personnes qui ne s’aiment pas et qui fonctionnent mal ensemble mais qui restent collés par reproduction sociale, habitude et surtout peur de la misère affective ??

                  Je ne cherche pas là à condamner le couple, certains vivent de très belles histoires qui durent même desfois toute la vie et c’est très bien . Mais c’est une petite minorité, et elle ne saurait servir de modèle

                  Personnellement, dans presque toutes mes histoires, ma copine a fini par me faire chier . Pêle mêle, la jalousie maladive, les critiques quotidiennes, l’insatisfaction permanente ( si tu penses ici à une réponse, abstient toi) ...

                  Le couple traditionnel exige un amour, une empathie,une patience, une tolérance, une compréhension telles, pour être beau, qu’il les trouve rarement et se transforme généralement en cauchemard . Au vu des valeurs de notre époque, il est un anachronisme que les « nouvelles féministes » tentent de détruire

                  Selon mon expérience, ce sont les femmes que ça dérange le plus, et je pense que c’est un des problèmes majeures du féminisme


                  • Giordano Bruno 11 janvier 11:44

                    Si le titre avait été, « Moi les juifs, je les déteste », « Moi les noirs, je les déteste », ou « Moi les musulmans, je les déteste » voire « Moi, les homosexuels, je les déteste », les conséquences pour elle pour elle auraient-elles été les mêmes ?


                    • Giordano Bruno 11 janvier 11:52

                      Et pourtant !
                      A peu près la moitié des juifs sont des hommes, comme la moitié des noirs et des musulmans. Détester les hommes implique de détester environ la moitié des juifs, des noirs et des musulmans...


                    • Julien30 Julien30 11 janvier 11:49

                      « Car nul part, malgré tous les griefs objectifs qu’elle s’accumule sur le dos des hommes, elle n’y réclame une supposée extermination de la gent masculine. Pas plus qu’elle n’exige une éventuelle castration chimique des mâles. »

                      Ah ba tout va bien alors, une vraie humaniste, quelle brave fille ! 

                      « Sincèrement, je vous invite non seulement à le lire mais aussi à le faire lire (je l’ai déjà offert à mon épouse, ma fille, ma belle-fille…) tant il est salutaire. Bravo, Pauline Harmange et merci ! »

                      Bravo, vous leur apprendrez ainsi à vous détester comme l’auteur du livre vous déteste et apparemment vous vous détestez vous-même.

                       



                      • damocles damocles 17 janvier 21:57

                        @Julien30

                        Que penser de quelqu’un qui souhaite se faire détester par son épouse ,sa fille et sa belle-fille ? 
                        Gros problème psychiatrique ....
                        « elle n’ exige (pas) la castration chimique des mâles » ...pas chimique ,mais peut-être physique ?....et probablement ce qu’ inconsciemment l’auteur souhaite pour lui-même....


                      • sylvain sylvain 11 janvier 11:54

                        Ce titre pose la question de l’inégalité de liberté d’expression actuelle sur tous les sujets ayant traits aux discriminations .

                        Si un auteur homme et blanc pondait un titre comme « moi les femmes je les déteste » ou « moi les noirs je les déteste » il se ferait lapider . Il n’y aurait ni noirs, ni femme pour le défendre avec un étrange et, il faut bien le dire, pathétique, " Car nul part, malgré tous les griefs objectifs qu’il s’accumule sur le dos des noirs, il n’y réclame une supposée extermination de cette race" ouf !

                        L’auto flagellation de certains homme blancs est vraiment incroyable aujourd’hui . En dehors de tout action concrète, de leur vie objective, ils acceptent qu’on les traite avant tout comme homme et blanc, dans une sorte de contrition malsaine censée être acceptée avec reconnaissance .

                        C’est en réalité une démarche sexiste et raciste ( celle de ces hommes, comme celle de ceux qui écrivent ces textes) . Plus fondamentalement, c’est une démarche profondément judéo chrétienne de culpabilité latente et de contrition qui est précisément la même que celle qui était imposée aux femmes


                        • Alex Alex 11 janvier 19:30

                          @sylvain
                          Votre argument est intéressant. Mais, il semblerait qu’à aucun moment ne vous effleure l’éventualité qu’elle puisse avoir au moins un peu raison... Dommage.


                        • sylvain sylvain 12 janvier 10:39

                          @Alex
                          mais raison sur quoi ?? comment voulez vous avoir raison ou tort de détester un groupe humain choisi sur des généralités, en l’occurence la moitié de l’humanité environ ?? Comment voulez vous avoir raison de détester un gamin qui vient de naitre par exemple ??quelle pourrait être la raison ??

                          C’est tout le problème du racisme du sexisme et de la plupart des discriminations . Quand vous dites que vous haissez tout un groupe sociale, vous ne connaissez absolument pas l’immense majorité des individus qui composent ce groupe, vous haissez donc un stéréotype, que vous infligez à toutes les personnes remplissant les critères prérequis .

                          Pourquoi faire ça ?? les raisons sont toujours les mêmes, depuis la nuit des temps . Renforcer un groupe autour du rejet d’un autre ( et si tu n’es pas des notres tu es surement des leurs), créer un bouc émissaire pour tous les problèmes sociaux, justifier l’exercice d’une forme de terreur, se réserver ainsi les bonnes places ... Il y en a d’autres mais c’est je pense les principaux . Elles sont toutes réunies ici.

                          Alors a t elle raison ?? peut être, elle joue ses cartes . Mais vous par contre c’est une autre histoire . Vous faites l’oncle tom, et si vous espérez qua ça vous rapporte quelque chose, comme par exemple une petite place sur le coté parce que moi je suis gentil vous savez, ce n’est pas sur AV que vous devriez publier .


                        • mmbbb 17 janvier 10:45

                          @Alex vous êtes dans lignée des auteur « e » « s » qui veulent la disparition du male blanc Une forme de racialisme « blanc » promue par cette nouvelle génération de féministe hystérique comme l autre tare de HASS
                          .
                          En revanche ces neo féministes sont mutines lorsque l on bache les femmes , infligent des sévices corporels comme l excision etc

                          Elles ne sont pas tres vindicatives lorsqu il s agit de defendre par exemple la jeune lycéenne Mila pourtant menacée de mort 

                          la folle Sego Royam s est contentée d affirmée qu elle a ete outranciere
                          Qu elle courage !

                          Il est vrai qu elles sont pour cette immigration , le mêle du sud saura les remettres a leur place ; ses pétasses , dans une génération . ou deux 

                          Les femmes que je respecte sont ces femmes musulmanes se battant contre l obscurantisme et prenant des risques . Fatiha Agag-Boudjahlat, Sonia Mabrouk, Zineb El Rhazoui, Dana Manouchehri, Najwa El Haïte

                          .

                          Elles sont courageuses parce qu elles ont des adversaires terribles .

                          Ce ne sont pas ses fémlnistes modernes dont le seul but est de ratiociner sur un passe dont le contexte historique etait différent et de juger ce passe a l aune de nos valeurs actuelles ..

                          Vous devriez vous penchez sur l histoire , les femems innocentes ; des perpétuelles victimes

                          Exemple contemporain Mme Madeleine Albright , n a eu aucun sentiment de compassion lorsqu elle decida au nom de la raison d etat d instaurer un embargo en Irak Celui provoqua la mort de 500 000 irakiens viellards femmes et enfants dans l indifférence totale Et cette décision a ete pirse en partie par cette femme .

                          Idem pour Mme Margaret Thatcher qui n hesitat a combattre par les armes et a casser le mouvement syndical en France

                          Il faudrait une femme de cette poigne pour instaurer un liberalisme et virer tous ces educateurs inutiles

                          pauvre con



                        • mmbbb 17 janvier 10:50

                          @mmbbb « en Angleterre » lapsus et excuse pour les les fautes


                        • arthes arthes 11 janvier 13:41

                          Dans le fond...C’est peut être et surtout sa féminité qu’elle n’aime pas...


                          • Traroth Traroth 11 janvier 16:12

                            @arthes
                            Oui, elle ne peut pas ne pas aimer les hommes, c’est vraiment inimaginable...

                            Il y a pas mal d’hommes venant braire le « summum » de leurs capacités cognitives, sur cet article, quand même !


                          • arthes arthes 11 janvier 16:28

                            @Traroth

                            Un homme qui dirait « détester les femmes » ...Je dirais idem : Il est surtout mal dans sa peau de mec.

                            L’idéologie de l’émancipation de l’identité sexuelle finit par brouiller les cerveaux, d’ailleurs les hommes occidentaux , en y cédant, ressemblent de plus en plus à des tarlouzes 


                          • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») ㄈϤ尺Цら 11 janvier 16:30

                            @arthes

                            On est betement partit du principe que les femme etait en generale plus pacifique que les hommes ...

                            Pas de pot , y a des con et des conne des deux coté .


                          • arthes arthes 11 janvier 16:51

                            @ㄈϤ尺Цら
                            Oui, chacun dans sa spécialité...Question femmes, en ce moment, je remarque des copines avec les cheveux gris, ternes et filasse, et bien c’est « pour ne pas céder au diktat des hommes qui voudraient qu’elles se fassent une jolie couleur qui ne serait pas naturelle, alors qu’elles veulent être naturelles »
                            C(est écolo si tu préfères...Mais c’est moche.


                          • foufouille foufouille 11 janvier 17:31

                            @arthes

                            c’est aussi mieux avec un lifting ou juste du q10.


                          • Adèle Coupechoux 11 janvier 17:33

                            @arthes

                            C(est écolo si tu préfères...Mais c’est moche.

                            C’est une question de goût et c’est quand même très culturel...
                            Le blanc comme le gris restent de magnifiques couleurs parmi tant d’autres.
                            Ils donnent souvent beaucoup plus d’allure qu’une coiffure de mémère permanentée et des racines d’une autre couleur que les cheveux d’origine. C’est comme pour les cheveux longs, pourquoi devrais-je les couper à partir d’un certain âge ? Pour me rajeunir ? Cela reste à prouver.


                          • Traroth Traroth 11 janvier 18:14

                            @arthes
                            Alors qu’un mec, il se coiffe comme il veut, personne ne lui dira jamais rien. Le problème, c’est que vous vous sentez autorisé de juger l’apparence de femmes qui ne doivent rien et n’en ont rien à branler de vous.


                          • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 18:21

                            @Traroth. Qui serais-tu sans la guerre sexiste ? Hou, l’angoisse !


                          • arthes arthes 11 janvier 18:31

                            @foufouille

                            Bin les lifting c’est à risques, les crèmes ne font pas de miracles, je dirai qu’il vaut mieux accepter son âge sans chercher à se vieillir ni se rajeunir, trouver l’équilibre en fait.


                          • arthes arthes 11 janvier 18:40

                            @Traroth
                            Je serais un homme, j’aimerais que ma compagne soit agréable et vieillisse agréablement à mes coté, et je ferais aussi en sorte de lui être tout autant agréable.

                            Je trouve cela dit dommage que certaines femmes gâchent leur beauté en se vieillissant VOLONTAIREMENT prématurément par idéologie.
                            Quand d’autres n’ont pas les moyens pour se faire plus coquettes et le voudraient bien..
                            Et si vous parlez des mecs, c’est idem.


                          • arthes arthes 11 janvier 18:49

                            @Adèle Coupechoux

                            C’est une question de goût et c’est quand même très culturel...
                            Le blanc comme le gris restent de magnifiques couleurs parmi tant d’autres.

                            ça peut, mais dans les cas que je relate, c’est du gris « fadasse » mêlé de « blanc/jaunatre » pisseux, et quand bien même ce gris serait magnifique, cela ne va pas à tout le monde.
                            Non, j’ai précisé, pour elles c’est juste de l’idéologie « écolo/naturel » poil aux pattes.

                            En revanche, j’ai une autre copine, 50 ans, je trouvais son blond/blanc trop génial, je lui demande où elle a fait ça, elle me répond : C’est naturel.
                            Elle a de la chance (et elle elle est pas dans le trip écolo etc....)


                          • foufouille foufouille 11 janvier 19:05

                            @arthes

                            aucun risque avec un lifting léger.

                            la crème ralenti le vieillissiment surtout pour les UV, j’en ai utilisé des années.

                            entendre jeune homme à 50 ans devient chiant sur le long terme.


                          • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») ㄈϤ尺Цら 11 janvier 19:09

                            @arthes

                            J’ aime bien les femme naturelle et pas trop âpreté ...
                            Les femme peuvent disposer de leur corp comme elle le souhaite ...

                            la ou ca m’ embete c’ est quand elle mettent ce genre de decision sur le dos de l’ ensemble du patriarcat smiley alors qu’ en fait c’ est une question de mode et de propagande politique .

                            L’ heterophobie existe aussi chez certaine de nos amis LGBT+ elle est toute aussi reprehensible que l’ homophobie quan ca devient un pretexte a une agression des autres .


                          • Traroth Traroth 12 janvier 15:36

                            @JC_Lavau
                            Il n’y a pas de guerre sexiste. Il n’y a que le sexisme rance de quelques hommes qui se rendent compte que pour que les femmes puissent devenir les égaux des hommes, ils vont devoir renoncer à vouloir les dominer, et qui ne veulent pas. Comme vous, par exemple.


                          • Traroth Traroth 12 janvier 15:39

                            @arthes
                            Votre commentaire illustre parfaitement ce que je dis : vous pensez avoir le droit d’exprimer un avis sur des femmes qui ne vous doivent rien et qui n’en ont rien à foutre de vous. Jamais vous ne diriez des choses comme ça sur un homme (et là, vous allez évidemment répondre comme un beauf un truc du genre « ah ben ouais, j’ai pas envie de me faire un mec ! »)

                            CQFD.


                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 janvier 15:43

                            @Traroth . Lol tu connais pas Arthes mon poulet...


                          • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 16:15

                            @Traroth. Pas de guerre sexiste ? Avec des morts, que le tribunal nous ordonne de taire.
                            COMMUNIQUE DE PRESSE du Comité de soutien à Stéphane Lafargue

                            L’usage des rumeurs pour abattre un père et un ayant-droit gênant

                            Une autre exécution, celle de Bernard Perrin est cachée par ordre du tribunal, et le procureur de Besançon fait passer en garde à vue les témoins gênants, pour les intimider. Il protège sa collègue la JAFe, injuge-et-partie.

                            Ah ces nobles techniques d’assassinat en meute, sans couteau !

                            ...
                            Rappel, qui sont les marionnettistes des guerres civiles, tes guerres civiles préférées (dont la guerre sexiste) :
                            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gloria-steinem-le-feminisme-et-la-185655


                          • arthes arthes 12 janvier 17:08

                            @Traroth

                            Euh....En dehors que j’aime pas les « hétéros tarlouzes » sans doute dans votre style , et qui si j’étais un mec, le style « femme camionneur qui déteste les hommes et se grime en repoussoir genre nid à merdes » ce serait pas non plus mon trip, j’vois pas ce que mon commentaire a de spécial.


                          • Traroth Traroth 13 janvier 16:33

                            @arthes
                            Juste un commentaire pour prendre la peine de vous dire d’aller vous faire foutre. C’est bien la seule réponse que vous méritez.


                          • arthes arthes 15 janvier 16:38

                            @Traroth

                            Non mais c’est toi qui me dit ça , blaireau ?

                            Qu ’est ce que tu veux que je réponde à ton tissus de connerie :

                            Votre commentaire illustre parfaitement ce que je dis : vous pensez avoir le droit d’exprimer un avis sur des femmes qui ne vous doivent rien et qui n’en ont rien à foutre de vous. Jamais vous ne diriez des choses comme ça sur un homme (et là, vous allez évidemment répondre comme un beauf un truc du genre « ah ben ouais, j’ai pas envie de me faire un mec ! »)

                            CQFD.

                            C’est imbitable du début à la fin, tu fais les questions et les réponses :«  Et gnagnagna, vous ne diriez pas ça sur un homme (dire quoi ?) et vous diriez » j’ai pas envie de me faire un mec"...

                            Mais c’est quoi ces conneries ?

                            Si il y a quelqu’un qui pense à la place des autres, qui écoute rien, et qui se fait son plan, c’est toi ici, avec des préjugés.

                            Si t’aimes les gonzesses avec du poil aux pattes et un nid sous chaque aisselle, cesse de chialer et va t’ en trouver une .


                          • damocles damocles 17 janvier 22:06

                            @Traroth

                            Pourquoi ? vous croyez que les femmes ne se jugent pas entre-elles ,sur leur tenue et leur allure ? et quelles ne jugent pas les hommes ?


                          • Ouam Ouam 18 janvier 01:17

                            @Traroth
                            « Juste un commentaire pour prendre la peine de vous dire d’aller vous faire foutre. C’est bien la seule réponse que vous méritez »
                             
                            Une réponse tres élogieuse (lol)
                             
                            En parlant du sujet (se faire foutre)
                             
                            Vous concluez souvent avec de telles méthodes si elles sonts habituelles chez vous  ? smiley


                          • Traroth Traroth 21 janvier 14:16

                            @Ouam
                            Je ne vois pas de raison d’être poli avec quelqu’un qui ne l’est pas. Et vous ?


                          • arthes arthes 21 janvier 16:30

                            @Traroth
                            Mais c est toi qui t es offusqué de ce que je dise simplement que cette fille avait surtout un problème avec sa propre féminité.

                            J ai aussi évoqué qu un homme ayant un problème avec sa masculinité pourrait aussi bien détester les femmes.

                            Donc, avant tout, il s agit d un problème entre soi et soi. ..

                            Et t es parti en vrille.

                            Avant que je digresse sur autre chose.

                            Alors c est ptetre le confinement ou naturel chez toi, l insulte et la mauvaise foi, mais joue pas les petites natures moralisatrices , ça marche pas.


                          • Adèle Coupechoux 11 janvier 17:27

                            Ce sont quand même les femmes qui éduquent majoritairement les hommes... Elles ont aussi leurs responsabilités. Quand elles sont les premières à vouloir à tout prix un garçon plutôt qu’une fille, à lui refuser de jouer à la poupée, il n’y pas que le système qui est responsable. 

                            Même dans un système de domination masculine coercitif qui excise les femmes, ce sont des femmes qui excisent. Même si ces mutilations sont de plus en plus médicalisées, il faut faire attention qu’elles ne deviennent pas du coup légitimes.

                            Sincèrement, je ne vois pas de différence entre les hommes et les femmes concernant notre humanisme. De la même façon que je me présente en tant qu’être humain, je vois dans l’autre d’abord un être humain et ensuite un homme ou une femme, et c’est souvent accessoire...


                            • @Adèle Coupechoux Cette fois entièrement d’accord avec vous. 


                            • Djam Djam 11 janvier 21:23

                              Les femmes, je les connais très très bien... j’en suis une et qui a bien vécu tous azimuts ! 

                              Je peux affirmer ici quelques vérités sur nous, les femmes, que nous n’aimons pas reconnaître, alors je m’y colle :

                               les femmes aiment particulièrement faire dans la victime,

                               elles envient les hommes pour le pouvoir qu’ils sont censés détenir... elles n’ont toujours pas pigé que le vrai pouvoir est dans l’ombre... là où toutes les grandes reines se tenaient smiley

                               de plus en plus détestent les hommes sans sembler se rendre compte qu’elles essaient de les imiter dans le pire !

                               les femmes papotent toujours sur des tas de sujets futiles, les homos les rejoignent souvent dans ces domaines smiley

                               les femmes sont souvent calculatrices derrière des attitudes qui se veulent innocentes...

                               les femmes veulent toujours des preuves d’amour... pour un homme, à la longue c’est lassant.

                               les femmes veulent être désirées tout en castrant symboliquement les hommes... qui finissent par se détourner d’elles et ils ont raison.

                               les femmes peuvent être beaucoup plus harpies, agressives et violentes que les hommes.

                              Mais tout ça, elles n’en parlent jamais... amusant, non smiley)


                              • damocles damocles 17 janvier 22:11

                                @Djam

                                ...mais vous êtes un machiste de la pire espèce ! hahaha !


                              • On a surtout l’impression d’être manipulé par l’auteur. Qui parle du livre et montre la photo de la femme. Voyez le « genre » de femmes qui détestent les hommes...


                                • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 09:35

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir. En confusion comme d’habitude. Ce n’est pas l’auteur de l’article qui a retrouvé une photo de ladite misandre victimaire.


                                • @JC_Lavau Mais il semble qu’au fond de vous ce genre de femmes vous attirent... On ne rencontre jamais les personnes par hasard et le victimaire, c’est surtout vous.


                                • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 11:15

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir. C’est ta môman ou ta psyka qui t’ont rendue aussi, hum, comment dirais-je ? Délirante, pour le dire poliment.

                                  Rappelons Gudrun Schyman, qui proposa la loi pour un impôt spécial sur le délit de masculinité, que 51 % à 52 % des suédois commettent rien qu’en naissant :

                                  http://info.deonto-famille.org/index.php?topic=26.0


                                • Alex Alex 12 janvier 15:34

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir. Non, je n’aurais certainement pas fait une chose pareille. Quant au look vestimentaire : chacun ses goûts et je ne vois pas trop ce que ça vient faire là. Mais bon, s’il fallait vraiment se positionner aussi là-dessus, je dirais que perso, je le trouve plutôt sympa parce que décalé.
                                  Pas de quoi, en tout cas, en faire une affreuse sorcière... smiley


                                • @Alex oui, je connais un gars intello et tout et tout qui s’est marié avec une homo barakki. Bon elle est malgré tout partie pour vivre avec une femme. Maintenant il est en dépression. Chacun son style, moi c’était plutôt Bruno Cremer. Du mec, du vrai. Avec une petite balafre. Ouah,...Le genre « je tortille du cul » pas du tout mon style...


                                • Alex Alex 17 janvier 19:36

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  Restez bien calé dans votre petit monde sans jamais vous remettre en question, si ça peut vous rassurer...


                                • JC_Lavau JC_Lavau 17 janvier 20:01

                                  @Alex. Wow ! La morgue du janissaire ! J’en reste tout baba !


                                • damocles damocles 17 janvier 22:14

                                  @Alex
                                  Vous êtes du genre que n’aime pas Melusine ?


                                • La preuve que quand on veut faire une recherche on trouve. Mais quand j’ai des difficultés à laisser un lien, les commentateurs que je ne citerai pas me reprochent d’être nulle en informatique. Alors qu’il suffit d’aller se promener sur Google...


                                  • Bertrand Loubard 12 janvier 10:22

                                    Merci pour ce texte et l’iconographie originale (et intéressante) qui l’accompagne. Vous dites : « ..... rien que le terme « impuissance » nécessiterait des volumes entiers de réflexion, quand on y pense honnêtement » … ! A près de 80 ans je ne vais pas prétendre (honnêtement) que cette question ne m’interpelle pas .... car, pour moi, c’est tout la question du pouvoir qui est contenu en filigrane dans cette notion de puissance. Malheureusement on confond souvent pouvoir (et l’asservissement volontaire qui lui est associé) et autorité (quand on parle de soumission). Et vous avez donc raison de parler de « volumes entiers ». J’espère que vous ferez encore profiter de vos réflexions objectives le lectorat du forum. Bien à vous.
                                    P.S. Je suis étonné de certains commentaires .... qui selon moi auraient mérité, de la part de leurs auteurs, plus de réflexion tant pour le fond que pour la forme ... (j’avoue ne pas les avoir tous lus).


                                    • vieuxgrincheux 12 janvier 10:29

                                      Ahhh quel magnifique exemple de pur masochisme de l’homme blanc OCCIDENTAL.

                                      Moi je ne dirai à cette représentante du féminisme dévoyé et raciste qu’une chose : pourriez vous échanger de place avec une femme japonaise je vous prie ?

                                      J’ai fait exprès de prendre une personne du sexe féminin au JAPON. Car si j’avais cité une représentante du Moyen -Orient ou d’Afrique (du Nord ou autre partie) j’aurais été accuse immédiatement RACISTE !!!!!!!!! 

                                      Mais comme je veux parler du DOUBLE RACISME (HOMME et BLANC de l’Ouest) j’ai donc propose qu’elle aille vivre au Japon (même confort matériel..) et qu’elle donne sa place à une japonaise qui souhaite vivre en Occident.. 

                                      Sinon je peux lui proposer autre chose ; se mettre dans un couvent (elle n’est pas du tout obligée de se faire nonne) : elle ne sera qu’avec des femmes, ne verra que des femmes, sera à l’écart de la brutalité du monde masculin.. Tout baigne quoi... Mais qu’elle arrete d’étaler sa HAINE !!!!!!!!!!!

                                      Petit point de détail : qu’elles regardent comment les mères africaines du Nord au Sud considèrent leur garçon et leur fille (je dis bien les mères..) et puis apres qu’elle arrete de sortir des conneries !!!!!!!!!!!

                                      Je comprends de plus en plus pourquoi les gays sont de plus en plus nombreux ....


                                      • placide21 12 janvier 14:29

                                        @vieuxgrincheux
                                        Vous citez des cultures dans lesquelles les femmes ont une place différente, nous verrons si le piédestal sur lequel nous avons mis les femmes en occident (pour quelles raisons ?) résistera à son effondrement ; peut-être qu’il s’en révèlera la cause : Lire « le gay savoir » de Nietzsche (humour).


                                      • Alex Alex 12 janvier 15:25

                                        @vieuxgrincheux
                                        Lisez le livre et vous verrez que ce n’est pas de haine mais de la colère. Justifiée, je le crains.


                                      • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 15:28

                                        @Alex. ... de la nullitude relationnelle.


                                      • arthes arthes 12 janvier 15:34

                                        @Alex
                                        Dites simplement que votre mission est de faire la promo de son bouquin, et ce sera plus clair.


                                      • Alex Alex 12 janvier 15:36

                                        @arthes Non, je n’ai pas le moindre lien avec l’auteure ou sa maison d’édition. J’ai trouvé ce livre vraiment très intéressant et j’avais envie de le dire. C’est tout.


                                      • arthes arthes 12 janvier 15:43

                                        @Alex
                                        Ouais....premier article en 2007, un autre en juillet 2020, et celui ci hier....Polemique mais insignifiant.
                                        Bref bref bref, les fantômes qui ressurgissent pour alimenter le costa...


                                      • vieuxgrincheux 13 janvier 14:32

                                        @Alex
                                        Je hurle de rire bon ok allez dites moi donc .. depuis l’homme de Cro-Magnon citez moi une civilisation où l’homme est meilleur que l’homme occidental actuel ???*
                                        Pourquoi cette femme blanche ne parle que de ce qui se passe en Occident ??? 
                                        Colere justifiée ?? OK moi aussi j’ai plein de colere .. Y compris vis à vis des femems qui se plaignet surtout les femmes actuelles qui gatent et pourriseent leurs gosses sans leur inculquer la moindre notion d’effort ou de déception
                                        Colere oui j’en ai sur le fait que personne ne aprle de l’insidieuse facon qu’ont les femmes de matraquer psychologiquement un homme quand elles veulent un truc bien précis et que celui ci n’est aps emballé sur le truc
                                        Colere oui aussi sur le fait que personne ne parle que les infanticides soient en majorité le fait des femmes 
                                        Colere aussi sur le fait que la plupart des femme quittent un homme si il reste trop longtemps au chomage 
                                        Oui je suis en colere en effet .. Mais je ne vois pas pourquoi j’ecrirais un livre avec ce genre de titre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! J’accepte je reconnais j’assume et en fait je comprends la finalité de Dame Nature qui apres la reproduction asexuée a créé la reproduction sexuée (meme dans le monde vegetal lol) car elle a considéré avec raison que ceci était le mieux pour propager la vie.
                                        Alors en fait ce genre de femme savez vous une chose ? Je leur souhaite vivement de ne JAMAIS connaitre un monde rellement masculino centré !!!!!!!!!!!!!!!! Bof je leur ferai faire des stages dans le mond emoi pour voir. Cracher sur ce qu’on a c’est bien , surtout quand on ne risque rien et que c’est pire ailleurs ...


                                      • Darks67 Darks67 13 janvier 21:11

                                        @arthes
                                        C’est exactement ce à quoi j’avais pensé, cela fait trop pub.


                                      • Alex Alex 17 janvier 19:34

                                        @vieuxgrincheux
                                        Restez bien calé dans votre petit monde sans jamais vous remettre en question, si ça peut vous rassurer...


                                      • Alex Alex 17 janvier 19:35

                                        @arthes
                                        Restez bien calé dans votre petit monde sans jamais vous remettre en question, si ça peut vous rassurer...


                                      • JC_Lavau JC_Lavau 17 janvier 19:59

                                        @Alex. Wow ! La supériorité du janissaire !


                                      • Bah, une femme déçue surtout....


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 13 janvier 01:26

                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir. Programmée pour la guerre et l’amertume.


                                        • Je n’ai pas lu le livre, mais je parie que ces reproches en fait, elle les adresse à sa mère. Perso, je n’ai jamais rien espéré des hommes et il m’ont beaucoup donné. Chaque histoire est différente.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité