• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Molar City, l’autre flux migratoire

Molar City, l’autre flux migratoire

Contrairement à ce que l’érection d’un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique pour contenir une marée humaine de latinos dépenaillés espérant trouver une petite place au paradis terrestre réservé aux citoyens de première zone pourrait faire croire, les déplacements collectifs dans cette zone ne sont pas unilatéraux..

Une autre migration de masse traverse la frontière américano-mexicaine, dans l’autre sens.

Il ne s’agit pas en l’occurrence de familles d'Amérique centrale qui fuient des conditions "horribles" dans leur pays et, pour cette raison doivent impérativement être séparées, incarcérées, traumatisées et diabolisées pour avoir demandé l'asile humanitaire dans le pays « le plus puissant du monde », il s'agit de migrants (temporaires, quand même !) étasuniens qui, eux, sont accueillis à bras ouverts au Mexique, des gens de condition modeste, sans être pauvres, qui recherchent une alternative au système de santé médico-social inabordable du jardin d’Eden moderne où ils sont nés. Pas moins de 6 000 personnes par jour se rendent dans des villes comme Los Algodones (« en face » de Yuma, en Arizona) pour se procurer des services médicaux et des médicaments sur ordonnance dont le prix dépasse leur budget aux États-Unis.

Surnommée « ville molaire » (Molar City), Los Algodones compte plus de dentistes par habitant que partout ailleurs dans le monde. Au Mexique, le coût des soins dentaires est en moyenne de deux tiers inférieur à celui pratiqué aux USA.

Aux Mexique, le système de santé donne la priorité aux soins, les études sont gratuites et les dentistes ou autres professionnels de santé n’ont pas à intégrer à leurs tarifs le remboursement de leur dette d’étudiant, et comme le système de santé universel mexicain est financé par les impôts, il ne génère pas une inflation de cotisations liées à un système d’assurances privées. C'est un système abordable et accessible à tous, ce qui explique pourquoi autant d’Américains se rendent dans le Sud pour se faire soigner. Selon un article de Truthout.org, « les citoyens américains en quête de soins de santé peuvent se garer à Yuma pour 5 dollars, traverser la frontière, obtenir l'aide dont ils ont besoin et revenir pour le dîner ».

C’est ce que certains journaux ici appellent le « tourisme médical », sauf que sur le continent américain, le sens du flux est inversé, une sorte de jusant.


Moyenne des avis sur cet article :  3.85/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • leypanou 14 août 15:02

    C’est un système abordable et accessible à tous 

     : c’est un mauvais système alors pour Spartacus pour qui un bon système de santé est le système assurantiel.


    • popov 14 août 15:52

      Le fait que des Américains à revenus modérés doivent aller se faire soigner au Mexique en dit long sur le système américain.

      Cela devrait faire honte aux élus américains et être un sujet de fierté pour les Mexicains.


      • delor 14 août 19:30

        @popov
        Le fait que des Français à revenus moyens doivent aller recevoir des soins dentaires et subir des opérations chirurgicales dans certains pays du Maghreb en dit long sur le système français.Cela doit être une honte pour les gouvernements français et une fierté pour les maghrébins des pays concernés.


      • Meursault Meursault 14 août 21:26

        @delor

        tout juste !


      • popov 15 août 04:43

        @delor

        En effet !


      • exol 15 août 08:32

        @delor

        C’est dans quel film de science fiction que les français vont au Maghreb pour se faire soigner ??? La France bénéficie d’un système de soin hors pair par rapport au reste de l’Europe , même les pays scandinaves sont dépassés car ils commencent eux aussi à faire des économies drastiques.


      • foufouille foufouille 15 août 08:57

        @exol

        c’est juste pour les implants dentaires et dans des cliniques privées de luxe.


      • Désintox Désintox 16 août 12:07

        @delor
        "des Français à revenus moyens doivent aller recevoir des soins dentaires et subir des opérations chirurgicales dans certains pays du Maghreb"
        Effectivement, des gens vont au Maghreb ou dans les pays de l’est pour se faire faire des implants. C’est de la pure folie. Que se passera-t-il pour eux en cas de complications ?


      • Meursault Meursault 14 août 16:19

        le paradoxe, c’est que ce sont les impôts des contribuables mexicainsqui financent un système dont bénéficient des citoyens américains dont le gouvernementironise sur les le rôle des services publics qui doivent laisser au privé tout ce qui est « marchand », car pour les libertariens, même la santé et l’éducation sont « marchands » !


        • foufouille foufouille 14 août 16:58

          @Meursault

          je doute qu’un ricain puisse se faire rembourser comme pour chez nous, ceux qui vont ailleurs pour le dentiste.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 août 17:08

          @foufouille

          je ne pense pas que les touristes de santé qui viennent se faire soigner chez nous pour telle et telle raison se fassent rembourser à la sécu française s’ils ne cotisent pas...
          vous mélangez deux questions, mon « cher » Foufouille !


        • foufouille foufouille 14 août 17:13

          @Séraphin Lampion
          évidement pour leur sécu.
           de même les français qui vont à l’étranger pour le dentiste sont rarement remboursés car c’est du cash qui est demandé.

          personne ne vient chez nous pour le dentiste.

          le tourisme de santé n’existe pratiquement pas en france pour des étrangers.


        • popov 15 août 14:15

          @foufouille

          Et Boutef ? Les hôpitaux français et helvétiques connaissent ses tuyauteries par cœur.


        • foufouille foufouille 15 août 15:39

          @popov

          C’est différent pour les bourgeois puant qui ont un hosto spécial


        • titi 15 août 18:24

          @foufouille
          Chez nous ils viennent pour la CAF


        • popov 16 août 15:38

          @titi

          Chez nous ils viennent pour la CAF

          Comme le coucou qui pond ses œufs dans le nid d’un autre parce qu’il n’est pas capable de nourrir sa progéniture.
          La CAF, c’est le nouveau pilier de l’islam.


        • Désintox Désintox 14 août 18:24

          Intéressant.


          • Meursault Meursault 14 août 18:55

            @Désintox

            merci



            • San Jose 14 août 19:16

              @Abou Antoun
              .
              M’avez grillé ! 


            • Meursault Meursault 14 août 20:22

              @San Jose

              continuez à creuser


            • San Jose 14 août 21:56

              @Meursault
              .
              Je me rappelle être passé à Sopron en 2002, à quelques kilomètres de Vienne mais en Hongrie ; des plaques de dentiste partout ! 


            • San Jose 14 août 22:00

              Il y a aussi des Parisiens qui viennent se faire faire des prothèses en France profonde. 


            • the clone the clone 15 août 08:19

              Il y a pas mal de personnes qui vont en tourisme dentaire dans les pays de l’Europe de l’est ou pour le prix d’une couronne bas de gamme chez nous tu as des implants au top .....


              • Montdragon Montdragon 15 août 11:59

                @the clone
                La seule petite différence, quand on a l’esprit encore tourné à la solidarité, la vraie, est que :
                un français cotisant en France se faisant soigner à l’étranger de son propre choix le fait avec son propre pognon sans taper dans la caisse commune.
                Un étranger ou européen communautaire venant en France se faire soigner (il existe des passeurs pour cela, avec tout les papiers fournis clés-en-main), vont taper doublement dans la caisse commune car profitant du pognon sans y avoir contribué.
                De plus, par prudence, tout africain jeune débarqué est systématiquement soigné et dépisté pour des maladies lourdes, au nom de notre propre sécurité sanitaire, soit, mais à un cout totalement hallucinant.

                Alors, perso, taper sur les boomers j’aime ça, mais qu’ils craquent leur pognon perso au Maroc pour une couronne (de M6^^), ça m’en touche une sans bouger l’autre.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 août 14:44

                @Montdragon
                le hic est au départ de votre réaction : à quel pourcentage évaluez-vous le pourcentage de ceux qui ont «  l’esprit encore tourné à la solidarité » ? :


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 août 14:47

                quand les adhésions à des syndicats sont confondues à des assurances tous risques et les assurances tous risques à un abonnement garantissant la providence immanente et permanente, la notion de « solidarité » devient aussi creuse que celle de « fraternité » dans la devis e républicaine.


              • foufouille foufouille 15 août 15:50

                @Séraphin Lampion

                Cotiser est obligatoire en France


              • Montdragon Montdragon 15 août 17:47

                @Séraphin Lampion
                Soit, mais le reste de mon com est factuel.
                Vous me semblez un excellent empapaouteur de musca musca, retraité jouisseur ?^^


              • the clone the clone 15 août 08:20

                Ne faites pas « d’amalgame » .....


                • ticotico ticotico 15 août 08:57

                  J’ai même connu un américain qui allait se faire soigner les dents... à Cuba !

                  En ce qui concerne les dentistes mexicains, j’ai eu affaire à l’un d’entre eux à l’occasion de maux de dents persistants lors d’un séjour à Mexico.

                  Après une radio et quelques prises d’empreintes, il m’annoncé que je n’avais rien, seulement une dent qui dépassait un peu. Il me l’a rabotée... Et depuis, tout va bien, c’était il y a 18 mois.

                  Mais il ne sont pas tous comme ça, j’en avais rencontré un autre qui après examen m’avait dit « je vais essayer de vous éviter l’arrachage ». J’avais donc zappé le deuxième rendez vous avec celui-là et m’étais un peu mieux renseigné.

                  Pour le coût de l’intervention salvatrice, on était aux alentours de 30 euros (en cash).

                  ... Pour l’anecdote, ce dentiste avait commencé dans la vie active comme combattant volontaire au Nicaragua avant de revenir au Mexique et d’attaquer ses études.


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 15 août 14:51

                    @ticotico

                    moi j’ai connu un chirurgien mongol qui avait commencé comme boucher dans un chenil et un gynécologue inuit qui avait commencé comme vétérinaire


                  • Djam Djam 16 août 11:11

                    Ben oui... ce sont les particularités du monde moderne euro-ricain qui donne des leçons au monde entier. Quelques rappels pour le plaisir...

                    les occidentaux aiment omettre ce qui les dérange : il y a un autre mur scandaleux dont tout le monde se fout : celui qu’Israël a construit pour enfermer et contrôler les palestiniens,

                    les retraités français à petits moyens s’installent au Portugal pour payer moins d’impôts et vivre mieux,

                    la plupart des jeunes diplômés français qui vomissent sur la France (souvent à juste titre) parce que la bureaucratie est étouffante (ce qui est vrai aussi) reviennent discrètement ici dès qu’ils n’ont plus de boulot, car c’est ici qu’il y a encore des « assedics » pour chômeurs et des soins médicaux dont une partie est encore remboursée par la sécu,

                    l’Amérique latine, pour une grande partie, est le continent que le nord yankee ne cesse de déstabiliser, d’aliéner, de pomper et de coloniser,

                    La réalité est qu’il n’y a pas de miracle économique américain mais pour véritablement un empire qui se maintient grâce à une dette colossale payée par le reste du monde (grâce au maintient d’un $ monnaie de singe) et par l’endettement de tous les peuples du monde qui n’ont toujours pas compris que 90 % de ce qu’ils achètent est parfaitement inutile pour vivre simplement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès