• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Monsieur LARRIVÉ, « donnez du temps » à Emmanuel MACRON

Monsieur LARRIVÉ, « donnez du temps » à Emmanuel MACRON

Monsieur le Député,

Dans votre dernier livre, vous dénoncez le « Coup d'État » d'Emmanuel MACRON.

Vous oubliez que le Chef de l'État a été élu démocratiquement par 65 % des Français contre l'extrême droite.

Je regrette de voir la droite, que vous représentez localement, sombrer dans un populisme qui ne sert finalement que les ambitions de la famille LE PEN.

En effet, depuis des décennies, les politiques ne font plus le job.

Les promesses électorales ne sont plus tenues et notre pays ne se réforme pas.

Emmanuel MACRON fait ce qu'il a dit. Il réforme notre pays. Il prend des mesures que la droite a parfois voulu depuis longtemps sans avoir le courage de les faire elle-même.

Il est regrettable que la droite ne soit pas plus constructive dans l'intérêt de notre pays.

 

Vous dénoncez « un nouvel absolutisme ».

Or, les institutions de notre pays sont solides.

Le Chef de l'État est le garant d'une justice indépendante et de la séparation des pouvoirs.

Nous ne sommes pas revenus à la monarchie. Emmanuel MACRON ne « règne » pas.

Depuis l'été 2018, les Français peuvent constater les failles du pouvoir macroniste.

En tant que Président de la commission liée à l'affaire BENALLA, vous avez pu constater la souveraineté du parlement et notamment celle du Sénat.

Le Parlement est souverain même s'il existe évidemment une majorité présidentielle constituée des élus LREM et MoDem.

 

Vous décrivez Emmanuel MACRON comme « Un Prince ».

Je reconnais que la France n'a pas besoin d'un pouvoir jupitérien mais d'un président qui préside réellement notre pays.

Les petites phrases comme l'arrogance de certains propos du Chef de l'État ont pu heurter les Français les plus modestes.

Cela démontre que la communication ne peut pas remplacer la politique.

Il faut bâtir une relation de confiance avec les Français pour mener notre pays vers des cieux plus cléments.

 

Monsieur le Député, dans votre ouvrage, vous parlez d'une « régression antidémocratique ».

Or, aujourd'hui, en dehors d'Emmanuel MACRON, aucune personnalité politique alternative ne parvient à émerger.

Dans votre camp politique, Laurent WAUQUIEZ suit trop les traces de l'extrême droite pour être crédible.

Le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes est même dépassé par Nicolas DUPONT-AIGNAN ou Marion MARÉCHAL-LE PEN dans certains sondages.

Je me demande parfois où est passée la droite républicaine, humaniste et pro-européenne que défendait Jacques CHIRAC puis Nicolas SARKOZY.

On peut défendre l'autorité et l'ordre tout en étant profondément républicain.

On peut défendre les territoires et nos traditions sans tomber dans les excès de l'extrême droite.

La droite, comme la gauche, doit se reconstruire un socle idéologique afin d'être de nouveau audible.

L'élection d'Emmanuel MACRON a été un rempart contre l'extrême droite.

Nous voyons ce qui se passe aux États-Unis ou au Brésil, je ne veux pas de cela pour mon pays.

Demain, les élections européennes vont avoir lieu. C'est une chance pour notre continent de défendre son identité, ses valeurs mais surtout ses intérêts sans dépendre d'une tierce puissance.

Tout cela m'amène à vous parler de sécurité et d'immigration.

Les incivilités, la dégradation du cadre de vie comme le laxisme en matière sécuritaire et judiciaire conduisent au vote en faveur des extrêmes.

La sécurité est la première des libertés mais notre police et notre justice n'ont plus les moyens de fonctionner convenablement.

C'est votre rôle de député de mettre le doigt sur les dysfonctionnements afin de faire avancer les choses dans l'intérêt de nos territoires.

Comme le disait Michel ROCARD, « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde mais elle doit en prendre sa part ».

L'enjeu n'est pas d'accueillir de nouveaux arrivants mais de les intégrer à la communauté nationale afin qu'il trouve leur place dans notre société.

 

Je suis d'accord avec vous, « le Parlement est le premier lieu du pluralisme ».

On peut parfois constater l'indigence des débats à l'Assemblée Nationale.

Les postures politiciennes ont remplacé la vraie politique.

Il faut redorer le blason de la politique afin de donner envie à nos concitoyens de s'engager et de voter.

À ce titre, chaque élu, local comme national, a une responsabilité dans le désamour de la politique.

 

Vous dites que « le Président de la force est celui de la faiblesse ».

On a pu constater qu'Emmanuel MACRON était un colosse aux pieds d'argile.

On peut noter que Christophe CASTANER représente encore une idéologie socialiste rejetée par l'opinion.

L'ancien monde est de retour et n'a finalement jamais disparu.

 

« La nation est fracturée par l'impuissance de l'État à protéger vraiment les Français ».

Les journalistes DAVET & LHOMME montrent bien, dans leur dernier livre, à quel point certains territoires échappent à la République.

Les élus ont parfois fermé les yeux « par calcul électoral ou par inattention » comme le dit le Général SOUBELET dans son interview au Figaro du 1er novembre.

La reconquête sera difficile car une partie de notre jeunesse ne se sent pas française.

Elle se croit rejetée par la République.

Il est urgent d'agir, au-delà des clivages politiques, avant qu'il ne soit trop tard comme l'a souligné très justement Gérard COLLOMB dans Valeurs Actuelles.

 

Monsieur le Député, il faut que la droite et la gauche acceptent enfin le résultat des urnes de 2017.

Les deux courants, qui ont structuré notre pays, ont failli lorsqu'ils étaient successivement au pouvoir.

Comme Nicolas SARKOZY l'a dit au Point, il faut « donner du temps » à Emmanuel MACRON.

La France ne peut se permettre un nouvel échec.

Comme je sais que vous aimez la France, je vous demande de l'aider à réussir car, sinon, nous nous dirigerons vers de bien sombres heures.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Député, l'expression de mes sincères salutations.

 

Bertrand DA POZZO


Moyenne des avis sur cet article :  1.32/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • NEMO NEMO 9 novembre 17:59

    Bon, ben, on va vous laisser régler vos comptes entre vous, hein.


    • Le421 Le421 10 novembre 19:17

      @NEMO

      Vous oubliez que le Chef de l’État a été élu démocratiquement par 65 % des Français contre l’extrême droite.

      J’sais pas pour vous, mais là, je me suis arrêté...  smiley


    • foufouille foufouille 9 novembre 18:31

      Vous oubliez que le Chef de l’État a été élu démocratiquement par 65 % des Français contre l’extrême droite.

      totalement faux, c’est le pourcentage de veaux qui a veauter pour micron au second tour. on est très très de 65% de 66 millions.


      • zzz'z zzz’z 9 novembre 18:38

        Une phrase, un paragraphe ; cela me rappelle la critique de Sarkozy : Un fait divers, une loi.

        Je ne pense pas être arrivé à ⅓ du texte.


        • Attila Attila 9 novembre 18:42

          Tiens, un macroniste ahuri qui atterrit sur Agoravox. Profitons-en, c’est pas souvent.

          .


          • Attila Attila 9 novembre 18:57

            @Attila
            Un petit rappel : premier tour des élections présidentielles de 2017, un sondage a été effectué sur Agoravox.
            Résultats :
            Macron : 7,3%
            Mélenchon : 26,3%
            Asselineau : 24,6%
            .
            Lien

            .


          • bernard29 bernard29 10 novembre 11:45

            @Attila
            en parodiant foufouille, ; ce sont les pourcentages de veaux qui ont participé à ce sondage. 
            vous avez oublié de signaler le pourcentage de lecteurs rédacteurs d’ AGORAVOX participant à ce sondage. ?? c’est donc évidemment un amusement pour gogos  ! Mais si ça vous plaît, c’est fait pour ça. Et c’’est sans doute utile au journal de vous amuser, avec une démocratie participative à la petite semaine. 


          • Attila Attila 10 novembre 13:20

            @bernard29
            On ne peut quand même pas écrire des tartines pour tout préciser au cas où des mal-comprenants comme vous n’y entravent que dalle. Mon deuxième message est en rapport avec le premier, si ça peut vous être utile.

            .


          • bernard29 bernard29 10 novembre 13:28

            @Attila
            mais oui, c’est bien ce que je voulais dire ; l’ahuri, c’est bien vous. Vous avez compris sans être obligé de faire long. Essayer de démontrer quelques chose avec des chiffres pour gogos-participants, il faut le faire.


          • Attila Attila 10 novembre 13:31

            @bernard29
            Ça se confirme, vous ne comprenez rien.

            .


          • Attila Attila 10 novembre 13:44

            @bernard29
            « Essayer de démontrer quelques chose avec des chiffres pour gogos-participants, il faut le faire. »
            Quelle preuve avez-vous que j’ai essayé de démontrer quoi que ce soit ? Vous êtes en plein rêve !
            Je ne suis pas responsable de vos délires.

            .


          • foufouille foufouille 10 novembre 14:01

            @bernard29
            si tu connais gogovox, les explications sont inutiles.


          • libert_pensée 10 novembre 15:09

            @bernard29
            Ces gens là me font hurler de rire ! Ce sont des combattant du clavier, qui n’ont rien d’autre à faire que de déverser leur bile.
            Tellement nuls qu’ils font un sondage bidon Agoravox, miroir délirant dans lequel ils se la joue rebelle. Allez-y les médiocres, c’est un honneur d’avoir des avis négatifs de gens tels que vous !


          • Le421 Le421 10 novembre 19:19

            @Attila
            Oui.
            C’est salaud !!
            Vous aller attirer la horde UPR.
            C’est pire que des moustiques, ces bestioles.

            Officiellement, par contre, mon pote méluche était donné à moins de 8%.
            Je vous jure sur la tête de mes enfants que je le prévoyais à plus de 15, à l’époque...


          • Attila Attila 10 novembre 23:24

            @libert_pensée
            Tiens, un deuxième. Ils volent en escadrille.

            .


          • Attila Attila 10 novembre 23:36

            @Attila
            Décidément, y en a qui trimballent une sacrée couche.
            Explications :
            Un type débarque sur Agoravox avec un article à la gloire de Macron. En plus, pas finaud, l’article. Je répond à l’auteur : « Attention, ici vous êtes sur un site où les partisans de Macron sont ultra-minoritaires et les opposants en majorité », histoire de le prévenir que les commentaires risquent d’être peu bienveillants. J’ai agi par pure charité, ayant un peu pitié de la naïveté du gars.
            .
            Et vlà-t’y pas que d’autres se mettent à délirer en me prêtant des intentions que je n’ai pas. Je n’avais rien à démontrer, juste à avertir l’auteur où il mettait les pieds.
            Ma charité me perdra.

            .


          • lloreen 9 novembre 19:27

            "Vous oubliez que le Chef de l’État a été élu démocratiquement par 65 % des Français contre l’extrême droite.

            « 

            Dans la mesure où la démocratie n’a jamais existé et que le coup d’état du 5 décembre 2016 a mis fin à la séparation des pouvoirs, la France a viré depuis 2017 vers un régime totalitaire dirigé par un usurpateur. Le simulacre électoral de 2017, totalement illégal puisqu’il n’existait plus de constitution aux termes de l’article 16 dès la fin de l’année 2016 expose au contraire cet imposteur et sa clique illégitime. Quant au score de 65%, il est tellement fantaisiste qu’il est inutile de s’y pencher. Il ne serait d’ailleurs pas étonnant que les machines à voter ont eu quelques »ratés« , comme ce fut le cas lors de l’élection du clan Scherff (alias Bush) aux Etats-Unis.

            Le fait est que sans constitution il n’y a pas d’élections sauf dans un régime fasciste...

             »Le Chef de l’État est le garant d’une justice indépendante et de la séparation des pouvoirs.

            "...

            Vous étiez peut-être en vacances de ski le 5 décembre 2016 pour que la réalité vous échappe à ce point...

            https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do ;jsessionid=516CCBFB01A4525556575692FFB2AB25.tpdila08v_3 ?cidTexte=JORFTEXT000033538164&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000033537421


            • HELIOS HELIOS 10 novembre 00:32

              @lloreen
              ... dommage le lien est pourri !




            • HELIOS HELIOS 10 novembre 14:59

              @lloreen

              Merci, merci.... les contenus sont édifiants !


            • samy Levrai samy Levrai 9 novembre 19:46

              43% des inscrits alors qu’une chèvre aurait été élue contre Marine Lepen... le plus mal élu de tous les presidents de la Veme !

              Rien à garder dans cet article, il est facile de le démonter ligne par ligne, l’auteur devrait penser à se recycler, il est vraiment nul en analyse politique, nous avons une chèvre à la tête de l’Etat et une deuxième qui s’essaie à la propagande bas de gamme sur Agoravox


              • Le421 Le421 10 novembre 19:20

                @samy Levrai
                Bé putain !!
                Un UPR avec lequel je suis d’accord !!
                Enfin, sur ce point...  smiley


              • troletbuse troletbuse 9 novembre 23:25

                Tiens, c’est de la promotion pour le livre de Larrivé. Qi de l’auteur = 5. Comment peut-on être abruti à ce pont ? Y’a que chez LREM que ca peut arriver.

                Je pense qu’il ne parle pas de Benalla ni de la nomibation des procureurs, à la botte. On entend le mot REFORME qui ne veut rien dire. Un président qui préside et un pédé qui pédale.


                • math math 10 novembre 08:05

                  « donnez du temps » à Emmanuel MACRON.. ?...un traitre qui vend notre pays ?


                  • zygzornifle zygzornifle 10 novembre 10:19

                    Je regrette de voir la droite, que vous représentez localement, sombrer dans un populisme

                    ....

                    C’est vrai qu’habituellement la droite fait partie du Rothschildlisme mais comme Macron lui a piqué la place elle est déboussolée ....


                    • Albert123 10 novembre 11:19

                      « Vous oubliez que le Chef de l’État a été élu démocratiquement par 65 % des Français contre l’extrême droite.  »


                      Merci d’être venu, pas la peine d’en lire plus, on est dans le rabâchage vieux comme le monde des poncifs que sortent tous les idiots utiles depuis déjà trop longtemps.

                      40 ans de vote utile anti-démocratique appuyé par des lois mémorielles anticonstitutionnelles et finalisé par un référendum dont le résultat n’a pas été respecté en 2005 m’ont décidément convaincu que la seule chose que mérite les gens de votre caste c’est d’être coulé dans le ciment.


                      • zygzornifle zygzornifle 10 novembre 11:28

                        Pourquoi donner du temps a Macron puisqu’il se vante d’être le maitre des horloges ....



                        • libert_pensée 10 novembre 12:42

                          A l’auteur. Le républicain à géométrie variable Mélenchon hurle en substance qu’il est un représentant de la République ce qui est vrai - et exige le respect, qu’il ne manifeste d’ailleurs pas à l’égard des autres. Les commentaires sont à mourir de rire tellement ils sont haineux. Convaincu que vous n’en attendiez pas moins sur ce site, je vous sais gré de rappeler que, comme Mélenchon, et même avec un meilleur score, M.Macron est un élu de la République. Après, les chiens aboient, la caravane républicaine passe.


                          • mimi45140 10 novembre 13:12

                            Moi qui critiquai les macronistes,je tiens à m’excuser,je ne pensai pas que certain pouvait avoir un si grand humour,c’est une vraie force pour Monsieur MACRON qui ne semble pas bien outillé de ce coté là, je vous remercie encore ce n’est pas tous les jours qu’un texte me fait rire, ne vous abstenez pas,ne changer pas de trottoir,si le travail vous manque pensez à une carrière d’humoriste.


                            • troletbuse troletbuse 10 novembre 13:26

                              @mimi45140
                              pas bien outillé de ce coté là,


                              Je pense que vous parlez du côté Pile (ou devant) car pour le cote Face, il utilise les outils des autres  smiley


                            • mimi45140 10 novembre 15:58

                              @troletbuse
                              Ne vous inquiétez pas les hommes politique sont bien formés (sans arrières pensées), ils savent faire volte face au bon moment et ne retournent pas que leurs vestes.


                            • Le421 Le421 10 novembre 19:22

                              @mimi45140
                              Et merde !!
                              J’suis pourtant pas trop bête, mais je n’avais pas saisi ce sens du texte...
                              Ah ouuaaaaaiiiiss !! Je comprends !!  smiley


                            • Emohtaryp Emohtaryp 10 novembre 14:05

                              Vous oubliez que le Chef de l’État a été élu démocratiquement par 65 % des Français contre l’extrême droite.

                              65 % des Français ????

                              NON, 65% des électeurs inscrits exprimés contre le leurre de service Lapine, et un record absolu d’abstentions et de votes blancs/nuls après une HONTEUSE manipulation et battage médiatique....

                              Votre gros tocard ne représente strictement RIEN, pas plus que sa bande de mange marde corrompus.....

                              Et aujourd’hui, c’est encore pire, malgré les instituts de propagande sondagière qui le créditerait d’à peine 20 %, le chiffre le plus juste serait de l’ordre de moins de 10 % réels, pluto...

                              Dites-nous qui donc a financé cet olibrius ?? on le sait, vous voulez que je vous aide un peu ??

                              Allez vous cachez, n’avez point honte de venir défendre cette ordure patentée ????

                              Qu’il démissionne promptement avant de finir comme saddam ou kadhafi....

                              Quant à l’ue/euro, cette entité totalitaire nazi-néolibérale, il faut sortir rapidement de ce sac à merde pour milliardaires psychopathes....

                              Allez, retournez vous coucher.....


                              • lloreen 10 novembre 16:24

                                Auteur inconnu

                                « O ceint Macron

                                Tu ne nous apportes ni macarons,ni bonbons

                                Derrière ton dos rond, nous reconnaissons la bosse des mécréants

                                Et des méchants

                                Dans nos petits chaussons

                                Tu ne déposes que des étrons

                                Mais pour toi,il n’y aura aucun pardon. »


                                • eric 10 novembre 18:47

                                  Macron est un candidat populiste presque d’extrême droite. Il joue sur les peurs des gens : « menace russe », il renforce le pouvoir de l’état en accentuant sa ponction fiscale ; Il tape en priorité sur les personnes âgées sans défense ( celles qui au soir d’une vie ont un patrimoine immobilier, leurs retraites, etc...). Tout en diminuant les services publics ! Il fait des promesses parfaitement populistes et interventionnistes. : baisser le coût du permis de conduire (alors que c’est un service privé), donner des chèques de 50 euros pour se payer de l’essence, alors qu’on taxe par ailleurs ; le tout, en exonérant les lignes aériennes.

                                  Il a augmenté les dépenses de l’État plus que Hollande dit on.

                                  En matière de sécurité, il a renforcé sa propre protection pendant que son ministre de l’intérieur et mentor fuyait devant l’ampleur de la tache qui consisterait à essayer d’assurer la sécurité des français. Il faut dire à sa décharge que son nouveau ministre, compte tenu de ses fréquentations de jeunesse, doit avoir plus d’idées sur la criminalité.

                                  Il est donc parfaitement à l’opposé de leaders progressistes comme Trump ou Bolsonaro, qui ont et vont redonner du pouvoir d’achat au peuple, donnent une vraie priorité à la sécurité.

                                  Populiste, il l’est aussi dans le simplisme des solutions qu’il propose aux problèmes sociaux. Le chômage s’est envolé sous Hollande Macron depuis ses plus bas du Sarkozy d’avant la crise mondiale.https://www.journaldunet.com/management/conjoncture/1038148-taux-de-chomage-et-nombre-de-chomeurs-en-france/

                                  La solution proposé par ce monsieur est de traverser des rues pour aller voir en face si il y est.

                                  Presque d’extrême droite parce que Hitler lui, a vraiment fait diminuer le chômage et les inégalités sociales.

                                  En revanche, Madame Le Pen est un candidat populaire. C’est chez les actifs 35-45, travailleurs, ouvriers, qu’elle rassemble le plus de suffrage.

                                  https://www.franceculture.fr/politique/age-diplome-revenus-qui-vote-macron-qui-vote-le-pen


                                  • libert_pensée 11 novembre 00:30

                                    Pour répondre au propos de votre article, rien que le titre du « livre » de M.Larrivé montre à quel point la droite Wauquier perd les pédales. Sont-ils encore républicains, ou juste des politiciens sans scrupules ? Je penche pour la deuxième partie de l’alternative. Il est quand même frappant de constater le parallélisme de ce discours avec celui de ceux qui se la joue (in)soumis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès