• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Montrez-moi vos fiches de paie de 1971

Montrez-moi vos fiches de paie de 1971

...1971- C'est ce qui m'a été demandé ce matin à pole emploi, et celles aussi de 73, 74 etc jusqu'à aujourd'hui. Le pauvre gars de l'agence en me demandant un truc aussi saugrenu se sentait dans ses tits souliers ; c'est affreux ce que ce gouvernement peut demander à ses employés : des trucs improbables et pourtant, ils se doivent de garder un sérieux tout pole-pro.

C'est à propos du Maintien de l'indemnisation chômage jusqu'à l'âge de la retraite.

Le deal est simple : avoir plus de 62 ans, avoir travaillé au moins douze années durant sa vie professionnelle, avoir eu une activité salariée de 2 ans ces 5 dernières années et d'avoir accumulé au moins 100 trimestre à la caisse retraite. Si vous remplissez ces critères et bien, dès lors que votre période de 1 an de chômage arrive à terme, ce système se mettra en place jusqu'à 66 ans et 7 mois. Ensuite, la retraite à plein régime prendra le relais.

Sur le papier tout est clair... Mais nous sommes en France, pays d'Ubu, de l'absurde et autres calembredaines chicaneuses. Car y'a un pouic dans la machina. Pole emploi ne prend pas en compte le relevé retraite pourtant mis à jours trimestre après trimestre par la CRAM ; il faut donc présenter des feuilles de paie ou des certificats de travail... vieux de 47 ans. Faut rire, faut pleurer, faut tout casser ! Et ce pauvre monsieur de pole-pot emploi obligé de m'annoncer sans ciller cette demande abracadabrantesque.

Je m'étais présenté la semaine dernière tout à fait décontract ; j'avais tous les critères requis, et à partir du 12 juillet fin de ma période de chômage, ce système prenait le relais. Patatras ! A partir du 13 juillet c'est RSA, faut dire que mon chômage cumulait à des 1150 euros mensuel ; du totalement indécent, de l'encouragement à la fainéantise aurait dit Gattaz.

Pour la petite histoire ces 10 dernières années j'ai été professeur contractuel ; ballotté d'un lycée infernal, à un collège guère mieux, remplaçant des dépressifs, des femmes enceintes, des profs préretraités ; j'étais rémunéré royalement 1426 euro net lorsque j'étais payé en temps. Puis le 30 juin, du ballet ! chômage touché 2 mois après. Le capes est un bonne blague, car si j'ai passé l'écrit haut la main, l'épreuve orale est du fait d'un jury, qui au grand jamais ne délivrera le bâton de maréchal à un mec qui avait déjà 53 ans... Age de la retraite ou presque de mes chers collègues titulaires. J'étais pourtant retourné à la fac 2 ans avant pour passer un master de littérature américaine à Grenoble histoire d'avoir le diplôme adéquat...ahah, cette société du travail et du mérite tant louée par nos élites criminelles, et j'y ai cru bon couillon.

Durant ces années j'ai professé pour l'académie de la Réunion, de Guyane, de Marseille, de Nantes, de Lyon et de Corse ; selon les administrations les profs contractuels (les remplaçants sur les feuilles de services) étaient traités entre moyen, mal, très mal et pire. Actuellement inscrit dans l'académie de Bretagne, après moult courriers, mèls et coups de téléphone ; rien, même pas un simple réponse, une confirmation que mes messages ont été lus.

Ben voila, reste plus ka ! Qu'à écrire au médiateur du pole emploi à Rennes qui ne fera que me rappeler la règle, la loi : montrez nous les preuves écrites, matérielles comme quoi vous avez bien travaillé ici ou là à partir de 1971 et une réponse favorable vous sera donnée ; sinon, dans le cas inverse "le versement de votre allocation ne peut être maintenue au delà du droit notifié lors de votre admission".

Quand je vois de la manière dont ces courriers sont rédigés : titre : "non maintien de l'allocation" - "vous ne remplissez pas une/des conditions", bien sur sans dire laquelle/lesquelles. Demerdes toi, va à l'agence polope emploi t'expliquer avec un pauvre gars désabusé, qui en plus n'a pas pu trouver les coordonnée de ce fameux modérateur. Le plus costaud c'est qu'il est indiqué faussement sur le site pole emploi comment contacter ce fameux médiateur. C'est libellé ainsi :

- "les coordonnées du médiateur de votre région sont accessibles sur pole-emploi.fr, rubrique pole emploi et moi/réclamations et offre de service". sauf que l'onglet "pole emploi et moi" a été retiré y'a un bail. Apres 15 minutes de recherche de ces coordonnées, j'ai été mis dehors du bureau car "d'autres demandeurs attendent", une jeune fille a ouvert son IPhone et en 2 minutes sur internet m'a trouvée l'adresse postale et mail.

Pour dire qu'en ce pays où des députés se gobergent à toucher des dix milles par mois sans se présenter à l'assemblée, des sénateurs ; c'est encore pire, des oligarques qui ne payent pas d'impôts, des grands fonctionnaires qui se payent des primes en cash non déclarées, et toutes une bourgeoisie d'actionnaires qui s'engraisse à se péter la panse, des goinfres, des gougnafiers, des malhonnêtes, des malotrus et trou du coul ; et que moi, infime poisson dans ce marécage on m'ôte ce à quoi j'ai droit, pour lequel j'ai cotisé toutes ces années ; d'ailleurs ce qui m'a le plus enragé c'est une réflexion du conseiller : "vous savez, nous ne savons même pas pourquoi pole emploi n'utilise pas votre relevé de carrière de la caisse de retraite, car il est exact et précis...Mais c'est comme ça, pole emploi ne prend pas en compte ces informations", s'en suivit un long silence...

Ca pue l'état mauvais payeur, l'entourloupe, la petite loi bien crasseuse glissée entre deux amendements afin que le manant n'obtienne ses miettes, sa pitance.

Quelqu'une ou quelqu'un pourrait il me conseiller, car avec le modérateur je n'y crois pas une seconde, y a t il des recours ? comment faire valider ces quelques années qui me manquent sans justificatif sur les 12 années d'activité ?

C'est en poussant le peuple au désespoir, que les puissants ont toujours terminés pendus haut et court... A bon entendeur, je ne vais pas lâcher l'affaire, il en va de ma survie ! DAMMED et damnation !!!

Georges Zeter/mars 2018


Moyenne des avis sur cet article :  4.97/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 30 mars 11:36

    Moi j’ai bien une solution, mais elle n’est pas très légale et ça m’étonnerait qu’elle passe la modération. Enfin, je tente le coup.
    Phase 1 : se procurer une vieille machine à écrire (ou utiliser une police qui imite bien les caractères pâteux), des feuilles de papier de différents formats et couleurs passablement abîmés et moisies (artificiellement ou pas), une créativité de graphiste et une calculette.
    Phase 2 : joker. A vous de jouer.
    Phase 3 : figurez-vous que vous avez quand même cherché dans votre grenier si par hasard vous ne retrouveriez pas de vieux papiers, et bingo ! Tout était bien là dans un vieux carton moisi, certificats de travail, feuilles de paie. Quelle chance alors !

    PS : au fait, vous avez le film Mammouth avec Depardieu, qui allait voir ses anciens employeurs pour récupérer des fiches de paie ? Pas trop mal, allez le voir !


    • ZenZoe ZenZoe 30 mars 11:41

      @ZenZoe
      Vu le contexte de flicage actuel, je tiens à souligner que mon précédent post est une plaisanterie et ne doit en aucun cas être pris au sérieux, mais vous l’aviez compris bien sûr !


    • Maitre Ratatouille Ratatouille 30 mars 19:22

      @ZenZoe
      commissaire Lesfesses.
      Nous avons bien enregistré votre com.
      il sera archivé et les suites judiciaire si nécessaire seront effectuées.
      Le parquet de troudeville les bulots


    • ZenZoe ZenZoe 30 mars 20:50

      @Ratatouille
       smiley


    • Decouz 30 mars 11:36

      N’oubliez pas le tribunal administratif au cas où...
      Les services payeurs (rectorats, établissements) doivent garder la trace des fiches de paye.


      • gogoRat gogoRat 31 mars 03:00


         Comment ?
         Depuis toutes ces années oùPatdu49 nous retrace régulièrement les ’vrais chiffres du chômage’
         il se trouve encore des gens comme l’auteur de cet article , et des intervenants pour croire encore à Pohlemploi comme au père Noel ? !!

         
         Mais si ce ’cas particulier’ arrivait à faire réagir quiconque en France, des millions de Français bien plus mal lotis, et désabusés, devraient illico être avertis du miracle !

         Un extrait, pour faire très court, du dernier article https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-janvier-201916 :

        ... 1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (50,05 % derniers chiffres connus) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER) ...
         
         
         En tous cas (que vous ayez vous-même été compatissant ou pas avant vos déconvenues), on veut bien compatir, si ça peut vous aider


      • cétacose2 30 mars 11:43

        Bonjour . La solution serait de se déguiser en migrant......ou alors ....le gaz .En attendant ,courage ....et espoir , vous n’etes pas le seul....


        • Le421 Le421 30 mars 18:50

          @cétacose2
          Il est vrai qu’un migrant touche sa retraite à taux plein s’il arrive en France à 62 ans...

          Tant qu’à faire !!
          Faut jamais se moucher du coude.
          Répétez cela cent fois, y’a des cons qui vont le croire.  smiley


        • Gasty Gasty 30 mars 11:54

          Vous pouvez passer par dessus le guichet et camper à Pol emploi tant que votre affaire n’est pas réglé. L’employé s’il n’est pas c.. ne fera rien d’autre que d’avertir sa hiérarchie.
          Si la hiérarchie est incompétente elle demandera la gendarmerie. Vous avez déjà vos explications à leur fournir ( votre article) et a faire valoir comme votre droit.


          • eddofr eddofr 30 mars 15:24

            @Gasty

            « Solution » a éviter à tout prix !!!

            Foutre le boxon dans une agence Pôle Emploi, c’est un motif de radiation.

            Et un fois radié, va demander une prolongation ...

          • Le421 Le421 30 mars 18:53

            @eddofr
            Bah... De toute façon, ce qui l’attends, c’est le RSA.
            Perso, je fiche un boxon du diable.
            Quand j’ai voulu prendre ma retraite, à Périgueux, le dossier était parfait, à Bordeaux, ils savaient plus rien, trois mois plus tard.
            La réceptionniste du RSI en a pris pour un peu d’argent.
            Elle a raccroché trois fois...
            Finalement, tout s’est bien passé.
            Ça dépends sur qui on tombe.


          • Trelawney Trelawney 30 mars 14:38

            Les seules choses qu’il faut conserver en archive sont les fiche de paie et cela depuis que l’on travaille.
            Maintenant vous pouvez toujours contacter les URSSAF par écrit en prenant soin de donner nom, prénom, date et lieu de naissance, coordonnées, numéro de sécurité sociale, nom de l’entreprise, adresse et périodes de travail. Mais ça va prendre du temps car actuellement l’URSSAF a 2 ans de retard dans le traitement du courrier.La caisse de retraite est une solution plus rapide. 


            Si votre employeur n’existe plus, vous pouvez aussi contacter les archives du monde du travail à Roubaix, mais c’est sans garanti.

            Il faut savoir que la CNIL a légiféré en la matière et il est interdit de collecter des informations personnelles. Alors oui la caisse de retraite a toutes les informations nécessaires mais elle n’a pas le droit de les transmettre à Pole emploi sans votre consentement. C’est à vous de faire la démarche

            Avec https://www.retraite.com/calcul-retraite/ vous devriez avoir les informations que demande Pole Emploi

            • George L. ZETER George L. ZETER 30 mars 16:53

              @Trelawney
              merci pour le bon conseil à propos du cnil.
              joyeuse paques...


            • Loatse Loatse 30 mars 15:07

              Salut george




               : ca devait être comme ca en URSS, le plein emploi en plus pour compenser les queues pour un bout de saucisse de viande et quelques raves les jours fastes...

              Tu demandes à ton employeur de l’époque via le service du personnel, les DUPLICATAS des fiches de salaire correspondant aux dates manquantes... avec moultes amabilités et formules de politesses évidemment... ;)

              (les recommandés avec ou sans ar ne servent à rien, vu que l’employeur public ou privé n’est pas obligé de répondre favorablement à ta demande ...)


              Puis, une huitaine de jours plus tard appel au service comptable concerné si rien reçu... 

              M’étonnerait que tu ne trouve pas pas un « humain » compatissant et serviable...


              ps : tu peux aussi proposer dans ton courrier, le paiement de frais relatif à la récupération, la recherche et l’établissement de duplicata.

              le truc dingue évidemment c’est que l’établissement de duplicatas n’est pas obligatoire... bref le pauvre gars qui perd dans un incendie tous ses bulletins de salaires et qui tombe en plus sur une fieffé connard pas compréhensif du tout, eh bien on peut dire qu’il a vraiment un mauvais karma...

              ce qui n’est pas donné à tout le monde..

              donc ne pas perdre patience, ne pas lacher prise non plus, tout en restant toujours très aimable vu que la balle est dans le camp adverse (du coté du pot de fer quoi) mais en mode tenace genre bernique sur son rocher..

              en face ca lasse assez bien si besoin est... ;)

              tiens nous au courant, et c’est une nana qui ne lache jamais rien qui te le dis : ca va marcher !
              bisous
              loatse




              • George L. ZETER George L. ZETER 30 mars 16:54

                @Loatse
                merci pour ce message de support.
                joyeuse paques...
                gz


              • ZenZoe ZenZoe 30 mars 16:55

                @Loatse
                Là où ça se complique est quand l’employeur n’existe plus. L’URSSAF a normalement les informations, mais c’est un peu le foutoir dans les administrations quand on remonte trop loin en arrière, et mieux vaut s’y prendre à l’avance, et rien n’est garanti (perte dans un déménagement, incendie, inondation, mauvaise volonté des employés aussi...).


              • foufouille foufouille 30 mars 15:37

                c’est pas légal, il faut écrire au directeur en premier.


                • Ruut Ruut 30 mars 15:52

                  L’état n’as pas les informations ?
                  Pourtant ils vous ont bien fait payé des impôts sur des données qu’ils avaient ?


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 30 mars 19:36

                    @Ruut

                    L’ Etat possède toutes les informations.

                    Mais elles sont cloisonnées et la communication entre certains services est strictement interdite pour préserver un minimum d’intimité des citoyens.

                    S’il est spécifié qu’il faut conserver ses fiches de payes « sans limite de temps », c’est bien à cause de cela aussi.

                    Mon grand-père a eu un petit problème de ce genre. Il faut dire qu’à l’époque l’administration n’était pas efficace non plus. Il s’en est sorti en retrouvant d’anciens collègues qui ont porté témoignage du fait qu’il avait bien travaillé pour tel ou tel service, ce qui a débloqué son dossier.

                  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 16:14

                    Je vais demander les fiches de salaire de Paul Bismuth ....


                    • zygzornifle zygzornifle 30 mars 16:16

                      Et les fiches de salaire de Pénélope Fillon ?


                      • Le421 Le421 30 mars 18:54

                        @zygzornifle
                        Encore mieux !!
                        Mais je suis certain que pour elle, pas de souci pour toucher sa retraite qui elle, ne sera pas fictive...


                      • sls0 sls0 30 mars 16:48

                        Un des grands plaisirs de la retraite c’est de balancer toutes ces fiches de paies que l’on doit garder.

                        Comme en 95-96 j’ai tout scanner, j’ai balancé avant le papier ce qui correspondait mieux à mon coté nomade.
                        Ceci dit, on m’en a jamais demandé une copie une seule fois.

                        Tout est fait pour emmerder le non riche pour enrichir le riche. Pour que le riche en ait plus il faut que le pauvre en ait moins.


                        • HELIOS HELIOS 30 mars 18:09

                          @sls0
                          ... je confirme, le jour où j’ai eu mon premier scanner, j’ai scanné TOUTES mes feuilles de paye, mes notes d’honoraires avec la page correspondante de mon compte en banque.

                          Depuis le dépot de ma demande de retraite, j’ai, dans une malle en fer (on en vendait deux l’une dans l’autre il y a quelques temps a Casto)... tous mes documents sont a l’interieur. il est fort probable qu’ils ne me serviront plus, mais peu importe, mes enfants se dem...eront avec.

                          Comme un veritable pro que je suis, j’ai TOUTES les documentations de mes travaux depuis mon memoire d’ingenieur, y compris les livrables que j’ai fourni a mes clients -quelquefois en desaccord avec les conditions du contrat-.

                          Tout cela se trouve sur 2 disques durs (l’un etant la copie de l’autre), avec tous les documents familiaux, les achats importants, automobiles, immobiliers -même revendus depuis- mais également les copies des diverses déclarations aux multiples organismes, etc... dont les versions papiers, si elles existent sont également dans LA malle !

                          ... et je n’oublie pas les photos et vidéos, numérisées ou directement copiées depuis que les APN existent. En décembre dernier, je me suis offert 2 disques neuf de plus grande capacité, 2 disques 3,5p « ARCHIVES » de 8 T0 pour remplacer les vieux 4To et la copie a pris plusieurs jours car même en USB3, c’est tres long !



                        • Le421 Le421 30 mars 18:57

                          @sls0
                          Ma femme ne voulait pas demander la réversion de son premier mari, quand il est décédé.
                          Elle aurait perdu plus de 200€ par mois.
                          Quand on en touche 654 pour 46 années de travail sans arrêt !!

                          Et il y en a qui se le seraient infusé sans rien dire.
                          Comme certaines assurances vie (ou plutôt mort) non réclamées...


                        • Festivus Festivus 1er avril 11:48

                          @HELIOS

                          Vous avez fait une sauvegarde ailleurs que dans le lieu où est entreposée la mall een question ?
                          Vous avez vérifié l’intégrité des données stockées et procédez à un test régulier ?
                          Vous avez la certitude de pouvoir encore utiliser le disque dur dans quelques années ?

                          Pas si simple ...

                        • colibri 1er avril 16:14
                          @sls0
                          Personne n’est riche , il n’y a plus de riche (ou en minorité ) , la majorité s’appauvrit à quelque niveau que ce soit :profession libérales , agriculteurs , employés 
                          il n’y a que les députés sénateurs et autres hauts fonctionnaires qui sont gagnant du système ,

                        • HELIOS HELIOS 30 mars 18:11

                          @ l’auteur.... (suite de mon message a Sls0) ,  je compati.... il me semble que vous devriez -je pense que vous le savez déjà- sélectionner les plus grosses prestations que vous avez faites susceptibles de combler les espaces qui valideront votre activité auprès des organismes les plus sérieux et vous prendre par la mains et aller quêter des duplicata. Une sorte tour de France et de de voyage de noce avec la retraite car la présence d’une personne est souvent plus efficace qu’une lettre, un mail ou un coup de téléphone. De quoi utiliser un camping car !

                          il reste évidement vos démarches auprès des diverses autorités administratives... qu’il ne faut pas négliger et, malgré leur irresponsabilités, finissent toujours par répondre a une demande légitime, même avec beaucoup de retard. Helas, les historiques chez pole emploi ne remontent pas suffisament loin... comme quoi...

                          Bonne chance !

                          • velosolex velosolex 30 mars 18:42
                            Tout devient Orwellien, mais big broher travaille maintenant à la caisse de retraite. 
                            On part de bon matin le cœur léger, la fleur au dents.....
                            J’ai donné mon vécu il y a quelques années, avant que je ne glisse dans un autre espace temps. 

                            • Le421 Le421 30 mars 18:48

                              cette société du travail et du mérite tant louée par nos élites criminelles, et j’y ai cru bon couillon.

                              Voilà... Tout est dit.
                              Avec un peu de bol, vous avez voté Macron au deuxième tour.
                              Je suis désolé pour vous...


                              • George L. ZETER George L. ZETER 30 mars 18:59

                                @Le421
                                hey !!! pourquoi tant d’insultes ? ahah !!! moi voter ducon, pardon macron, ahah dis-je !


                              • Le421 Le421 31 mars 08:42

                                @George L. ZETER
                                C’était une boutade !! De Dijon...  smiley


                              • Le421 Le421 31 mars 08:43

                                @Le421
                                Ne pas confondre avec l’envie... De Béziers !!


                              • jesaispas jesaispas 30 mars 19:04

                                je garde toutes mes feuilles de paie,
                                le deal arriver a 62 ans encore en vie, avec le prive, c’est une mission impossible


                                • Spartacus Spartacus 31 mars 09:10

                                  L’assurance retraite ne fournit pas un relevé de carrière à 55 ans que vous pourriez récupérer ?https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/mon-releve-de-carriere/mon-releve-un-document-essentiel.html


                                  • Mowgli 2 avril 06:46

                                    Je vis depuis des temps quasi immémoriaux (dix lustres !) dans un pays où l’impôt est retenu à la source. Au bout de l’an vos employeurs vous envoient une paperasse détaillant combien ils vous ont payé et combien ils vous ont retenu en impôts. Vous déclarez vos revenus avec ça et soit on vous rembourse le trop perçu soit on vous demande de recracher au bassinet.

                                    Il y a quelques années, j’avais pris ma retraite, je ne reçois pas ladite paderasse. Je décroche mon bigophone pour râler
                                    — où ce qu’est ma paperasse ?!
                                    Réponse :
                                    — vous avez plus de 65 ans, vous n’avez pas à déclarer de revenus.

                                    Question subsidiaire : de quel pays s’agit-il ?


                                    • Eric F Eric F 5 avril 21:50

                                      @Mowgli

                                      Portugal ?


                                    • Eric F Eric F 5 avril 21:49

                                      Normalement à l’âge légal de retraite (62 ans), Pôle emploi vous notifie qu’il faut déposer une demande de retraite vers l’« assurance retraite » (avec dossier).
                                      Si celle-ci a établi que vous n’avez pas assez de trimestres pour une retraite à taux plein, vous pouvez alors répondre par un refus de partir avec une retraite partielle,
                                      L’« assurance retraite » envoie alors à Pôle Emploi l’information du rejet de la retraite et la date à laquelle vous pourrez bénéficier de la retraite à taux plein,
                                      Si vous répondez aux conditions que vous avez mentionnées Pôle emploi décide alors de la prolongation jusqu’à cette date (bien sûr, il faut le tenir informé des démarches auprès de la caisse de retraite et de l’intention de bénéficier de la prolongation jusqu’au nombre de trimestres pour un taux plein).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès