• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Mort cérébrale » de l’Otan : Macron VRP de Trump ?

« Mort cérébrale » de l’Otan : Macron VRP de Trump ?

L'explication du président français sur l'Otan en état de « mort cérébrale » fait des vagues dans les rangs des responsables politiques en Europe, aux Etats-Unis ainsi que dans les pages des média. Cependant une autre réalité semble se dessiner au loin, une réalité stratégique. Le président américain semble avoir murmuré au creux de l'oreille du président français ce qu'il fallait dire juste avant la grande rencontre du sommet de l'Alliance atlantique des 3 et 4 décembre.

« Je comprends votre désir d'une politique perturbatrice », a déclaré Mme Merkel au président français quand celui-ci venait de terminer un entretien sur sa déclaration de « mort cérébrale » de l'Otan le jour de la cérémonie des trente ans de la chute du mur de Berlin. « Mais je suis fatigué de ramasser les morceaux. Encore et encore, je dois coller ensemble les tasses que vous avez cassées pour que nous puissions ensuite nous asseoir et prendre une tasse de thé ensemble » a lancé Angela Merkel, simplement fatiguée de voir un président français qui apparemment semble vouloir faire sauter l'Otan. Les média parlent d'un conflit entre Paris et Berlin.

Il y a la rencontre Macron-Stoltenberg avant le sommet Otan de Londres. Mais il y a eu la rencontre avec Donald Trump à la Maison Blanche ce jeudi 14 novembre 2019 avec le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, qui a souligné, comme l'écrit le site de l'Otan, l’augmentation - plus de 100 milliards de dollars supplémentaires ces dernières années - des investissements de défense dans les pays européens de l’Alliance et au Canada, ajoutant que les Alliés étaient déterminés à maintenir cette dynamique.

La ministre allemande de la défense Annegret Kramp-Karrenbauer, CDU, a annoncé une très forte augmentation des dépenses pour l'Otan : « AKK annonce des dépenses record pour la défense de l' Otan » ; « Les dépenses militaires pour l'Otan devraient augmenter de 17% en deux ans » titrait la presse allemande rien que ce 25 novembre.

Dans l'interview à The Economist publiée début novembre, Emmanuel Macron avait décrit un Otan en état de « mort cérébrale », des propos qui provoqent une onde de choc et qui ont relancé le débat sur le devenir et la finalité stratégique de l'organisation, déjà sous le coup des critiques répétées de Donald Trump. Justement, Trump a lancé la réforme de l'Otan et semble utiliser le président français comme son VRP (vendeur, représentant et placier). Fallait-il brusquer les membres de l'Otan comme à l'exemple de Berlin pour les inciter à augmenter leurs dépenses au profit de l'Otan et obtenir leur assurance de leur fidélité ? Emmanuel Macron aurait-il joué « la petite main » du président américain pour justement consolider l'Otan ? Varsovie, ou d'autres membres de l'Otan ont dénoncé les propos du président français. Des propos qui paraissent être simplement le jeu d'une communication mise au point entre la Maison Blanche et L'Elysée.

Donald Trump a fait savoir sa colère de voir les membres de l'Otan ne pas donner assez d'argent. Dans le magazine Newsweek du 22 novembre on apprend qu'un proche du président américain a révélé dans la rédaction d'un livre que ce dernier voulait quitter l'Otan car selon cet informateur, Donald Trump affirmait que les Etats-Unis « se font violer » par ses alliés et sont poussés à abandonner l'accord. La rencontre entre le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg et Donald Trump du 14 novembre dernier et la toute récente décision de Berlin d'augmenter fortement ses dépenses pour financer l'Otan semblent reléguer « le coup de gueule » du président français sur l'Otan à celui d'un tour de passe passe pour pousser surtout Berlin à augmenter ses dépenses et à consolider la présence des autres membres de l'Alliance. Qui pourrait imaginer un Emmanuel Macron en chevalier blanc menant une guerre solitaire contre l'Otan ?

Jean-Etienne de Laroche


Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 08:18

    « Qui pourrait imaginer un Emmanuel Macron en chevalier blanc menant une guerre solitaire contre l’Otan ?  »

    Qui pourrait imaginer Pinocchio en Lancelot partant à la quête du Graal ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 08:59

      @Séraphin Lampion

      Il a des amis qui renvoient l’ascenseur ou qui assurent la maintenance : lien


    • leypanou 27 novembre 08:57

      et la toute récente décision de Berlin d’augmenter fortement ses dépenses pour financer l’Otan  : je pense que le terme mieux approprié est financer les États-Unis.

      Car il y a un certain temps déjà D Trump se plaignait que les autres pays ne payaient pas assez, i.e il faut augmenter leur budget défense ; or qui dit budget défense, dit acheter matériel compatible.

      Pire, les États-Unis se plaignent que l’Allemagne devrait payer plus pour la « protection » avec le stationnement des troupes US sur leur sol, et ont demandé de multiplier par 5 leur contribution (pareille demande a été faite au Japon).

      Bref, pour faire payer les « Alliés » pour leur protection, les États-Unis savent faire.

      PS Le SPD en a profité pour leur demander de partir tout simplement : de toute façon, une protection pour une invasion russe éventuelle après une invasion soviétique potentielle ne convainc que les imbéciles.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 09:00

        @leypanou

        sinon, à quoi ça servirait, les colonies, si c’était pas pour assurer les ressources de l’empire ?


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 novembre 09:12

        L’OTAN est en état de mort cérébrale.... depuis la dissolution du Pacte de Varsovie !

        Et les dernières aventures solitaires de la Turquie, qui joue son propre jeu entre USA et Russie ne font que le confirmer.

        Ah mais attention : les anti Macron ont compris le piège, ils sont malins, eux, on ne la leur fait pas, eux :

        si c’est Macron qui le dit... alors, c’est pas bien smiley

        C’est là qu’on voit toute l’intelligence très subtile des anti Macron, qui attendent désespérément leur nouveau François Hollande smiley


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 09:19

          @Olivier Perriet

          les promacrons, eux, ont une intelligence supérieure et surtout un système digestif qui leur permet d’assimiler instantanément les plats prédigérés de leur nourrisseur


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 09:31

          @Olivier Perriet

          Le Progrès – 8 novembre 2019

          « La droite pro-Macron soutient Collomb. »

          Collomb ? ça me dit quelque chose… il était pas ministre de Macron en étant PS et copain de Hollande qui avait embouché Macron comme ministre ?


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 novembre 09:35

          @Séraphin Lampion

          François Hollande, le type élu sans autre programme que « faire barrage à Sarkozy », qui a fini par mettre Manuel Valls 1er Ministre, on n’a encore pas vraiment compris pourquoi.

          Là on est en train de préparer le terrain pour un type qui va avoir, pour tout programme « Macron, c’est mal » smiley

          Après tout, si ça vous convient...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 novembre 09:54

          @Olivier Perriet

          ça me convient pas plus que l’autre, c’est la même chose


        • titi 27 novembre 16:32

          @Olivier Perriet
          Vous faites partie des opportunistes comme les LREM au parlement ...


        • Le421 Le421 27 novembre 17:42

          @Olivier Perriet
          Pour tout programme « Macron c’est mal »...
          Vous parlez de la droite, là...
          Du PS au RN.
          Je suis d’accord.
          Parce que nous, à moins d’être au fin fond du Thibet, on a un programme. LAEC.
          Je dis ça, je dis rien.
          A LFI, il n’y a pas que des perquises dignes d’un QG de DAECH, il y a aussi des gens qui réfléchissent.
          D’accord, ils ne passent pas sur TF1, en général.
          Ou alors 22 secondes max !!


        • troletbuse troletbuse 27 novembre 18:08

          @Olivier Perriet
          Pourquoi avez vous retiré de votre présentation que vous avez soutenu Chevénement puis Dupont Aignan ? Vous pourriez ajouter LREM aujourd’hui. Mais il vous est plus confortable de n’avoir aucune position et de critiquer à tout va. smiley


        • Jelena Jelena 27 novembre 09:40

          Ce n’est pas tout...

          Récemment Macron a qualifié la Bosnie de « bombe à retardement », ce à quoi Sarajevo a répliqué que les volontaires « français » ayant rejoint le Daesh, étaient beaucoup plus nombreux qu’en Bosnie. Un partout balle au centre.

          Toujours est-il qu’un représentant « du camp du bien » qui se montre désagréable avec Sarajevo est quelque chose de surprenant... Tout comme sa déclaration sur l’Otan, cela démontre un changement de politique.


          • JL JL 27 novembre 09:42

            @Jelena
             
             ’’les volontaires « français » ayant rejoint le Daesh, étaient beaucoup plus nombreux qu’en Bosnie.’’
             
             ça veut dire quoi, exactement ?


          • Jelena Jelena 27 novembre 09:55

            @JL : Cela me parait pourtant explicite... Cela veut dire que dans les rangs du Daesh, il y avait plus de « français », que de bosniaques.


          • JL JL 27 novembre 13:39

            @Jelena
             
             Ben non, ce n’est pas explicite du tout.
             
             ’’les volontaires « français » ayant rejoint le Daesh, étaient beaucoup plus nombreux que les volontaires bosniaques’’ serait une formulation grammaticalement correcte, à défaut peut-être d’être juste.
             
            A cette affirmation je répondrai : normal, vu qu’il y a 20 fois moins de Bosniaques

            en Bosnie qu’il n’y a de Français en France.


          • Julot_Fr 27 novembre 09:50

            Macron souhaite plus d europe donc le remplacement de l otan par une armee de mercenaire de l ue.. a l ordre des banquiers donc..


            • Elliot Elliot 27 novembre 15:19

              Trump ne veut pas nécessairement la fin de l’OTAN, il fait pression pour que les états européens qui participent à ce qui est devenu, il faut bien le reconnaître, une énorme mascarade, fassent marcher l’industrie de l’armement qui est, je crois, le premier secteur industriel des USA et qui dépend donc de l’exportation d’armements dans le plus grand nombre de pays.

              Comme les états européens sont, pour la plupart, exsangues financièrement et qu’ils vivent sur leurs réserves accumulées lorsque ils dominaient le monde ils ont donc bien d’autres chats à fouetter.

              Ceux qui en ont encore les moyens préfèrent en outre thésauriser dans l’hypothèse d’un retournement de situation.

              Les espérances de Trump tardent à se concrétiser au niveau que souhaiteraient ceux qui ont grandement participé financièrement à son élection, le Président a dès lors tiré argument ( comme l’avait fait son prédécesseur guère plus motivé vis-à-vis de l’Alliance Atlantique ) du fait que la zone d’influence des USA serait désormais dans le Pacifique et finalement que l’Europe doit être laissée la gestion de sa ruine.

              Macron fait un constat, ça ne le met aucunement à la remorque de Trump et ceux qui se sentent abandonnés par sa remarque feraient bien de faire leur propre examen de conscience : ils se sont laissés endormir à l’abri du parapluie américain et se trouvent comme la cigale de la fable bien démunis à l’approche d’échéances qu’ils ne maîtrisent plus.


              • Plus robert que Redford 28 novembre 23:36

                @Elliot
                Je trouve votre commentaire extrêmement lucide et pertinent...
                le passage : « la zone d’influence des USA serait désormais dans le Pacifique et finalement que l’Europe doit être laissée la gestion de sa ruine » est particulièrement clairvoyant, d’autant que, comme le disait la subtilissime Mme Nuland, s’il peut « fuck the EU » au passage, c’est que du bonus...


              • Traroth Traroth 27 novembre 17:12

                La France a sa propre dissuasion nucléaire. POURQUOI fait-elle partie de l’OTAN ???


                • kimonovert 27 novembre 18:11

                  @Traroth Parceque Sarkosaure l’a dit ! Pourquoi ? Parceque c’est un agent de la CIA...


                • Traroth Traroth 28 novembre 11:22

                  @kimonovert
                  Je veux bien mais quelles sont vos sources ?


                • kimonovert 28 novembre 13:30

                  @Traroth

                  https://www.francophonie-avenir.com/Archives/presse_EUA_Sarkozy_et_la_CIA.htm

                  Y a qu’à demander ! Marché Obama/Sarkozy pour gérer le cas de leur ami commun Kadhafi et aide/contrepartie OTAN simple à comprendre...


                • Traroth Traroth 28 novembre 14:57

                  @kimonovert
                  Franchement, c’est loin d’être une source, ça.


                • kimonovert 28 novembre 17:58

                  @Traroth

                  « Pourquoi ce retour de la France ? Deux raisons, l’une pratique et l’autre stratégique. Depuis 1995, les militaires français participent à toutes les opérations Otan, mais ne participent pas à leur élaboration faute d’avoir des généraux au sein des comités suprêmes. « On subit l’Otan au lieu de la codiriger, c’est illogique », glisse un conseiller de l’Elysée. En rentrant au bercail, Paris obtiendra deux commandements majeurs, l’un à Norfolk (QG stratégique de l’Otan), l’autre à Lisbonne (QG de sa Force de réaction rapide). La France continue de rêver d’une Europe de la défense, mais certains de ses partenaires de l’Union rechignent car ils soupçonnent Paris de vouloir rivaliser avec l’Otan. Sarkozy, le plus pro-américain des présidents de la V e , entend lever ce soupçon. » d’après http://www.leparisien.fr/politique/les-vraies-raisons-du-retour-de-la-france-dans-l-otan-08-03-2009-434887.php

                  Deux places pour deux généraux ! C’est plus probant ?



                • troletbuse troletbuse 27 novembre 17:22

                  Le minet sort du grand ’n’importe quoi’ à tout instant.

                  L’OTAN est en état de mort cérébrale mais il ne veut pas la quitter.Il me fait penser aux vieux capitaines qui coulaient avec leur bateau comme le Titanic. Mais à la première manif des GJ, il avait prévu un hélicoptère pour se barrer. Fort en gueule mais pas plus.


                  • Le421 Le421 27 novembre 17:43

                    Le but de l’OTAN était de protéger l’Atlantique Nord, non ?

                    Demandez à Erdogan ce qu’il en pense...  smiley


                    • Le421 Le421 27 novembre 17:44

                      @Le421
                      Et merde !!
                      Les UPR vont débouler en disant que Mélenchon est pro-OTAN !!


                    • kimonovert 27 novembre 18:09

                      Pas de surprise ! Môssieur Lampasouder arrive et bricole l’aiguillage pour faire se vautrer le débat...Il fait chier ce troll ! Causez toujours ! La France est la seule armée en Europe occidentale qui dispose de la panoplie complète...Ses alliés pourraient être autant les USA que la Russie...Madame Merkel n’a pas d’armée et l’UK a laissé la sienne dans les sables irakiens ! Avec qui croyez vous qu’on parle défense en Europe ? A celui qui a le même outil que soi !


                      • Xenozoid Xenozoid 28 novembre 18:15

                        il y a quelque jours le chien qui a chassé le mauvais a été présenté a la maison blanche,les hollandais des pays bas sont honorés car le chien a été dressé au pays trés bas,,,au pays bas il n’ont pas de coq, mais le lion c’est changé en chien,ils sont contents, ils ont lancés les guerres economique et blocus sur ceylan il y a 400 ans pour faire remonté le cour de la canelle,et maintenant ils vendent des chiens pour faire des film et tout le monde applaudi le chien... Orwel revient,dis nous que c’était un constat et qu’il n’y avait pas de tulipes noire


                        • Plus robert que Redford 28 novembre 23:41

                          @Xenozoid

                          dans quelle langue parlez-vous ?
                          A quelle espèce maitrisant mal la lecture vous adressez-vous ?


                        • Cirrhose (Droll de Crane) Cirrhose (Droll de Crane) 29 novembre 00:13

                          @Plus robert que Redford

                          watchmen , roschach , 7em de cavalerie , robert redford succede a nixon pendant que le dr manathan ejacule sur mars ....

                          sauf que la c’ est plus de la BD smiley


                        • Xenozoid Xenozoid 29 novembre 14:36

                          @Plus robert que Redford

                          dans quelle langue parlez-vous ?
                          A quelle espèce maitrisant mal la lecture vous adressez-vous ?

                          a des chiens qui se prennent pour des lions,le chien qui a chassé le mauvais(al bagdadi) est montré dans tous les journaux que je regarde sur internet.
                           il est hollandais(le lion,symbole des pays bas) et il a une opinion sur l’otan et les film de super hero ...ouaf ouaf

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès