• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mouvement des gilets jaunes

Mouvement des gilets jaunes

En réponse à l’arnaque du gouvernement Macron pour faire payer aux français les cadeaux fiscaux offerts aux patrons du CAC40.

Samedi prochain, 17 novembre, le mouvement des gilets jaunes appelle à un blocage total des routes de France, en réponse à l’augmentation surréaliste et scandaleuse du prix des carburants, soi-disant pour financer la transition écologique. 

Une fois de plus, sous couvert de lutter contre le réchauffement climatique, on va aller chercher l’argent des sans-dents pour le donner aux sangsues.

Dans les faits, il s’agit surtout de combler les trous d’un budget largement déficitaire, notamment en raison des largesses du gouvernement Macron pour ses amis les milliardaires du CAC40.

La hausse de 23% en un an, ne servira pratiquement qu’à financer le budget de l’État en grevant lourdement le budget des ménages les plus fragiles. Une fois de plus, sous couvert de lutter contre le réchauffement climatique, on va aller chercher l’argent des sans-dents pour le donner aux sangsues.

Ajoutant l’outrage à l’insulte, ce même gouvernement n’hésite pas à montrer qu’il a des dents, lui, et qu’il n’hésitera pas à mordre :

Blocages du 17 novembre : la mise en garde de Laurent Nuñez aux Gilets jaunes

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Intérieur, en visite ce lundi matin en Seine-et-Marne, a rappelé qu’aucun blocage total ne sera toléré.

Interrogé sur les blocages du samedi 17 novembre, annoncés partout en France par les automobilistes mécontents de la hausse du prix du carburant, il a rappelé que « les manifestations doivent être déclarées et encadrées. Elles ne peuvent pas produire un blocage total » (…)

Six mois de prison et 7500 euros d’amende pour les organisateurs
Les organisateurs d’une manifestation non autorisée sur la voie publique encourent six mois de prison et 7500 euros d’amende d’après l’article 431-9 du code pénal.

Les participants peuvent, eux, faire l’objet d’une contravention de première classe (38 euros maximum) par « manquement aux obligations édictées par arrêté de police ». Mais en cas d’entrave à la circulation, cela devient un délit passible de deux ans d’emprisonnement et 4500 euros amende. Source : Le Parisien

Donc en gros, les gueux peuvent bien s’égosiller sur Facebook et Youtube, mais sont instamment priés de rester chez eux et de laisser les grandes personnes s’occuper de la gestion de l’État.

En parlant de colère des gueux à la suite d’une énième augmentation du prix du plein pain

Madam’ Veto avait promis (bis) / De faire égorger tout Paris (Bis)
Mais son coup a manqué / Grâce à nos canonniers
Dansons la carmagnole / Vive le son, vive le son
Dansons la carmagnole / Vive le son du canon !

Monsieur Veto avais promis / D’être fidèle à son pays
Mais il y a manqué / Ne faisons plus quartier

Amis restons toujours unis / Ne craignons pas nos ennemis
S’ils viennent nous attaquer / Nous les ferons sauter.

Antoinette avait résolu / De nous faire tomber sur le cul
Mais son coup a manqué / Elle a le nez cassé

Son mari se croyant vainqueur / Connaissait peu notre valeur
Va, Louis, gros paour / Du temple dans la tour

Les Suisses avaient promis / Qu’ils feraient feu sur nos amis
Mais comme ils ont sauté / Comme ils ont tous dansé !

Quand Antoinette vit la tour / Elle voulut faire demi-tour
Elle avait mal au coeur / De se voir sans honneur.

Lorsque Louis vit fossoyer / A ceux qu’il voyait travailler
Il disait que pour peu / Il était dans ce lieu.

Le patriote a pour amis / Tout les bonnes gens du pays
Mais ils se soutiendront / Tous au son du canon.

L’aristocrate a pour amis / Tous les royalistes de Paris
Ils vous le soutiendront / Tout comme de vrais poltrons !

La gendarmerie avait promis / Qu’elle soutiendrait la patrie.
Mais ils n’ont pas manqué / Au son du canonnier

Oui je suis sans-culotte, moi / En dépit des amis du roi
Vivent les Marseillois / Les bretons et nos lois !

Oui nous nous souviendrons toujours / Des sans-culottes des faubourgs A leur santé buvons / Vive ces francs lurons !

Ce que je me demande, moi, c’est si ces hausses de carburants s’appliquent aussi au fuel lourd consommé quotidiennement par les machines des gigantesques navires qui s’approvisionnent dans les ports français ? Ça représente quand même la consommation de cinquante mille bagnoles par unité, plus ou moins… Ah ? On me glisse dans l’oreillette que pour les gros bateaux qui vont sur l’eau et les gros navions qui volent très haut, ce n’est pas d’application parce que cela « nuirait à l’économie ». Évidemment, on ne voudrait pas que l’économie en souffre, ce qui forcerait le gouvernement à se tourner à nouveau vers le bon peuple de France et de Navarre (mais aussi de Corse, de Bretagne et du 93).

Laissez-les faire et ils rétabliront la gabelle. Pour le droit de cuissage, c’est déjà fait, le charriage aussi.

La question n’est pas de savoir s’il y a une limite à la privatisation des ressources tout en communautarisant les charges sous formes d’une véritable rage taxatoire. On voit bien que la vergogne n’est pas inscrite dans le logiciel macronien. Seule la froide logique de l’usurier y a sa place.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

203 réactions à cet article    


  • NEMO NEMO 13 novembre 17:24

    « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.  »

    disait Baudelaire dans "correspondances

    Manifestement, le jaune a changé de destination et a loupé la correspondance prévue. Avant, c’était la couleur des traîtres (social ou pas) de la classe ouvrière, ça a aussi été celle des cocus, et voilà maintenant que c’est celle de la protestation : autant les bonnets sont rouges en la matière, autant les gilets sont jaunes.

    Il n’en reste pas moins que l’auteur a raison dans tout ce qu’il dit. Reste à savoir sir le jaune réussira à faire ce que le rouge n’a pas fait.

    Comme couleur primaire, il restera le bleu, et il faudra choisir entre les schtroumpfs et ue troisième coupe du monde.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 novembre 18:45

      @NEMO

      C’est une sorte de mnémotechnique pour les neuneu (nous). Enfin, c’est le point de vue de Christophe Cros Houplon, en tout cas : pour moi, disons que ça n’est pas trop cohérent, pas suffisemment pour tenir la route.


    • CN46400 CN46400 14 novembre 12:52

      @NEMO

      Le jaune c’est aussi la couleur du Vatican. Mais, au fait, pouvoir d’achat, c’est pas un peu l’affaire du niveaux des salaires ? Eh ouais, les jaunes ne font pas grève mais ils prennent toujours les rallonges, c’est la loi du genre....


    • JulietFox 15 novembre 09:24

      @NEMO

      La voiture électrique si peu polluante ? ( France Info)

      Le point noir ? La fabrication de la batterie des véhicules. "Elle contient des métaux, parfois rares, comme le cobalt, le graphite et le lithium, issus notamment de Chine, de République démocratique du Congo et d’Amérique du Sud, explique Guillaume Pitron, journaliste et auteur de La Guerre des métaux rares, à franceinfo. L’extraction et le raffinage de ces métaux nécessitent l’emploi d’énormément d’eau et de produits chimiques. La pollution est ainsi déplacée dans les pays pauvres.« 

      Et ce n’est pas tout. L’assemblage des batteries est aussi énergivore.  »Aujourd’hui, les matériaux sont préparés dans des fours à 400°C, ce qui engendre une consommation d’énergie relativement importante", note Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France et chercheur en stockage électrochimique de l’énergie, dans Libération.

      Le paradoxe est saisissant entre ces véhicules dits ’propres’ et la fabrication des batteries. Il faut beaucoup de ’sale’ pour faire du ’propre’.


    • JulietFox 15 novembre 09:25

      @CN46400

      Je plussoie.


    • Legestr glaz Legestr glaz 15 novembre 09:45

      @JulietFox

      La « désolation » après l’exploitation des terres rares en Chine. Reste des paysages d’apocalypse après retrait des minerais.

      La pollution a été « délocalisée ». Nous avons, ici, des voitures « propres » qui se rechargent, en France, à l’électricité nucléaire et, en Allemagne, à l’électricité provenant des centrales à charbon. Ce sont, effectivement, des véhicules très très propres. Mais de qui se moque t-on ?

      https://blogs.mediapart.fr/marc-tertre/blog/050218/la-guerre-des-metaux-et-les-impenses-du-capitalisme-vert


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 15 novembre 10:12

      @JulietFox

      Et le problème ne se limite pas aux batteries, en fait. Pour la faire avancer, la toutoune, il faut de l’énergie. D’où provient-elle ? Ne pollue-t-elle pas, quel est le rendement total du bousin ?

      J’en avais fait un article complet, sourcé et chiffré, qui a eu son petit succès :

      Le mirage escrologique


    • Attila Attila 15 novembre 19:39

      @Legestr glaz
      Bonjour Ar Zen, n’étant pas inscrit sur AgoravoxTV, je répond ici à votre question (qui aurait pu être posée également dans cette discussion) :
      « Avez vous un seul exemple d’une manifestation qui a réussi ?  »Lien
      .
      Oui, le mouvement contre l’écotaxe : le gouvernement a capitulé, il n’a même pas tenté un compromis acceptable.
      .
      On voit que la comparaison que font certains entre le mouvement des Bonnets Rouges et les gilets jaunes n’est pas valable. Le mouvement des Bonnets rouges a créé une organisation avec des leaders connus : Merret et Troadec. De plus une sorte d’organisation clandestine a émergé autour et a fait des actions musclées.
      C’est sans doute le constat que les forces de l’ordre étaient incapables de surveiller partout et tout le temps le réseau routier et que les portiques et les radars allaient tous tomber au fil du temps qui a conduit le gouvernement de l’époque à reculer.
      .
      Mais si le mouvement des gilets jaunes est assez puissant pour déborder les forces de l’ordre, nos petits marquis serreront les fesses.

      .


    • Attila Attila 16 novembre 18:34

      @Attila
      Et je rajoute qu’on ne peut justement pas séparer la manifestation de novembre 2013 du démontage des portiques : c’est un tout, cela s’appelle de la STRATÉGIE. Et cette stratégie elle a gagné, elle doit servir d’exemple pour les actions revendicatives a venir tant que nous auront des dirigeants politiques aussi corrompus et traître à leur pays et à leur peuple.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 16 novembre 19:02

      @Attila

      Je pense que vous confondez stratégie et tactique : vous parlez tactique, et ce qui manque, c’est la stratégie (une réflexion citoyenne en amont).

      Sinon, je suis assez d’accord.


    • Attila Attila 16 novembre 19:20

      @Philippe Huysmans
      Définition Larousse :
      Art de coordonner l’action de forces militaires, politiques, économiques et morales impliquées dans la conduite d’une guerre.
      Ce n’était pas une guerre, mais les actions étaient coordonnées, au moins en fait, pour aboutir à la victoire : création d’une organisation officielle avec des représentants connus, manifestation et des actions illégales faites par des acteurs inconnus en dehors de l’organisation officielle.

      .


    • Legestr glaz Legestr glaz 17 novembre 12:54

      @Attila
      Bonjour Attila

      Dans une autre réponse, je ne sais plus où, j’ai indiqué que les manifs des bonnets rouges ont « réussi » parce que les portiques étaient détruits. Le montant des dégâts étaient énorme. Il était impossible à l’Etat de faire surveiller ces portiques sur du très long terme. Le « succès » des bonnets rouges n’est donc pas en lien avec une organisation du mouvement. C’est ce que je pense. La situation était intenable pour l’Etat. Je vois d’ailleurs que vous notez également que les forces de l’ordre étaient incapables de surveiller partout et tout le temps. 
      «  En tout, vingt portiques seront vandalisés au point d’être irrécupérables, la plupart par incendie, et 18 démontés  »



    • Alren Alren 18 novembre 12:03

      @JulietFox
      Les batteries qui fournissent de l’électricité à la suite d’une réaction chimique ne sont pas la solution. la théorie démontre que les réactions ne sont pas absolument complète dans le cycle charge-décharge et qu’elles perdent du rendement rapidement.

      Il faut stocker l’électricité par un procédé qui n’implique pas une réaction chimique. La solution est l’équivalent modernisé de la bouteille de Leyde dans des condensateurs spéciaux de haute tension.

      Si ceux-ci sont amovibles et standardisés comme les bouteilles de gaz ou de propane, le passage à la station service consistera en un échange de batteries de condensateurs.

      La recharge partielle est instantanée ce qui fait qu’un tel dispositif absorbe immédiatement l’énergie récupérée dans les descentes et au freinage.

      Le particulier peut recharger ces batteries chez lui quand l’électricité est moins chère ou s’il dispose d’une éolienne ou d’un petit barrage sur un ruisseau (en montagne), ou avec des panneaux solaires.

      À côté de la pollution engendrée par la fabrication des batteries au lithium à durée de vie limitée et peu facilement recyclables et des ressources de la planète en lithium, se pose le problème des moteurs électriques ou plutôt électromagnétiques.

      Pour avoir un bon rapport poids-puissance, les moteurs modernes utilisent des aimants permanents dopés au cobalt.
      Or ce métal comme le lithium est en quantité limitée sur la planète. En bref il n’y en aura pas assez pour tout le monde si les moteurs électromagnétiques se généralisent.

      Sans compter que le prix du cuivre des bobinages se mettra à flamber davantage.

      Il faut donc concevoir des moteurs utilisant non pas le magnétisme mais les forces colossales à haute tension de l’électricité qualifiée de statique.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 novembre 12:20

      @Alren Bonjour. Oui les super -condensateurs (charge rapide / décharge lente ) .il faut suivre aussi les progrès en supra conductivité pour l’instant demandant encore des températures négatives.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 18 novembre 12:37

      @Alren

      C’est du grand n’importe quoi : le problème n’est pas la tension mais bien l’énergie, soit le produit du courant et de la tension sur un laps de temps donné.

      Et là, les condensateurs sont tout ce que vous voulez sauf performants, sinon mon petit doigt me dit qu’il y a longtemps qu’on aurait remplacé les batteries par des condensateurs, ne serait-ce que pour les portables. En pratique ils sont principalement utilisés dans les RLC et les ponts de redressement, bien souvent pour produire des tensions de référence et non de la puissance.

      Le reste à l’avenant : vous savez, Alren, il ne suffit pas d’avoir lu un article de vulgarisation à la grosse louche sur Tesla pour devenir un spécialiste de l’électro-magnétisme.


    • confiture 13 novembre 17:32

      Hs, excusez m’en, mais avec la disparition du vote sur les commentaires, la fin d’Agvx est certaine.


      • NEMO NEMO 13 novembre 17:34

        @confiture

        t’es frustré(e) ?
        faut te faire ta propre opinion !


      • Attila Attila 13 novembre 17:41

        @confiture
        Ah ! Y a plus de Pétoiles ? Je me demandais si ce n’étais pas mon ordi qui déconnait.

        .


      • NEMO NEMO 13 novembre 17:48

        @Attila

        ben, apparemment, yanapu, yanapu, yanapu !
        reste à savoir si ça va fonctionner comme les herbicides sélectifs et chasser les trolls en gardant les autres ou si ça va fonctionner comme un défoliant type napalm et tout cramer ?
        c’est la question que je me suis posé (que moi je me suis posé : accord du pp avec le sujet pour l’auxiliaire être), question, à laquelle je n’ai d’ailleurs pas répondu, et que je vous pose !


      • confiture 13 novembre 17:52

        @NEMO
        question posée , pas posé


      • leypanou 13 novembre 17:58

        @confiture
        ceux qui connectent seulement pour plusser ou moinsser n’ont plus qu’à aller se rhabiller : çà n’a pas que de mauvais côté.
        agvx aura une « vraie idé » de son « public ».


      • confiture 13 novembre 18:04

        @leypanou
        oui aussi, mais que quelques jours.


      • NEMO NEMO 13 novembre 18:04

        @confiture

        pourtant, j ai expliqué la règle grammaticale qui s’applique pour cet accord


      • NEMO NEMO 13 novembre 18:08

        @leypanou

        ça n’a en effet pas que des mauvais côtés : il faut argumenter pour flinguer un commentaire plutôt que de jouer le sniper masqué !


      • leypanou 13 novembre 18:12

        @leypanou
        se connectent au lieu de connectent et idée au lieu de idé.


      • berry 13 novembre 18:15

        Le but est certainement de cacher l’impopularité des dirigeants politiques en place.


      • berry 13 novembre 18:19

        C’est revenu !


      • Attila Attila 13 novembre 18:32

        @berry
        « C’est revenu ! »
        C’était une éclipse !


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 novembre 18:39

        @confiture

        Moi je les vois, les nétoiles ! Mais j’ai plutôt l’impression que c’est un foirage au niveau Javascript, je ne sais plus commenter ou répondre avec Firefox, je suis obligé d’utiliser Chrome.


      • Xenozoid Xenozoid 13 novembre 18:42

        @Attila

        c’est effectivement une explication...lol


      • Cadoudal Cadoudal 13 novembre 18:44

        @berry
        J’ai eu peur...

        A un moment j’ai j’ai failli imaginer que ma cote de popularité était la même que celle de Poutine...

        La, je redescend de suite dans les standards Macroniens...


      • zzz'z zzz’z 13 novembre 19:54

        @confiture
        Naviguant sans javascript, les petites nétoiles…

        Comme le soulignent beaucoup de commentateurs ; Si cela permettaient aux gens de se servir d’un internet qui libère l’écriture plutôt que de les cantonner à n’être que des passifs… Des veautants !


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 13 novembre 20:00

        @zzz’z

        Beaucoup de gens ont peur de prendre la plume, soit par crainte d’être nuls, ou parce qu’ils ont été trop bien conditionnés à penser qu’ils sont des billes.

        C’est dommage, tout le monde a des choses à dire.


      • zzz'z zzz’z 13 novembre 21:38

        @Philippe Huysmans
        L’autre connard, je crois que c’est Saint Just, instigateur de la démocratie représentative, a crée le citoyen chapon.


      • zzz'z zzz’z 13 novembre 21:42

        @zzz’z
        MDR, c’était la terreur, la tête ou les burnes ?


      • math math 14 novembre 07:36

        @Attila.....Allons..les étoiles jaunes en France, c’est uniquement pour les juifs… smiley


      • kirios 14 novembre 07:40

        @NEMO
        argumenter lorsque d’autres l’on déjà fait , souvent mieux qu’on le ferait soit même ?


      • Legestr glaz Legestr glaz 15 novembre 09:59

        @NEMO

        S’agit-il vraiment de « frustration » ? Un site comme Agoravox se nourrit d’échanges. Un article peut avoir ses contradicteurs. Il y a débat, dans les respects de la charte.

        Il se trouve que certains auteurs sur Agoravox ont décidé de censurer sans aucune raison certains intervenants. Ils posent donc des articles qui, pour certains, n’ont aucun commentaire. Cela pourrait être de la propagande pure et dure. Seuls les modérateurs peuvent encore intervenir.

        Je cite l’exemple de christophecroshouplon, un très gros producteur d’articles, qui sans aucune raison, sous le prétexte fallacieux de non respect de la charte, a viré du fil de discussion de ses articles bon nombre d’intervenants qui, pourtant, respectaient absolument la charte déontologique d’Agoravox.

        Nous voyons, ainsi, que nombreux sont les articles de cette personne, malhonnête par excellence, à n’avoir aucune réaction, zéro pointé ! Il fait « mumuse » sur Agoravox mais n’échange pas ou refuse de le faire. C’est de la pusillanimité poussé à son extrême. Il existe une expression populaire pour qualifier ce genre de personnage.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 15 novembre 10:30

        @Legestr glaz

        La censure est une forme de violence, sans procès, sans appel. C’est sauvage à un point que les auteurs ont parfois du mal à comprendre.

        On doit laisser les gens s’exprimer, et les encourager à le faire dans le respect de chacun. Bon ça, c’est la théorie, parce que souvent, ça part dans la stratosphère, mais ce n’est pas une raison.

        Cros Houplon, je ne sais pas exactement « qui » il est, ni pourquoi il est là. J’ai lu des articles, il y a des arguments intéressant, il n’est manifestement pas idiot. Mais sur d’autres points c’est une sorte de Kévin qui vient nous parler de Chemtrails. Il fait aussi une solide fixette sur les « Rotschild » : alors ok, ce ne sont pas des anges, mais expliquer le monde sous ce seul prisme me paraît ridiculesque au possible.

        Son statut n’est pas des plus clairs non plus : exilé au Pérou, mais pour quelle raison ? Goût du voyage ? J’ai un doute, il ressemble plus à un zonard qu’à un touriste, et semble n’avoir d’autre activité que glander, écrire des bouquins que personne ne lit et des articles qu’on ne peut (apparemment) critiquer.

        Alors, authentique opposant au système ou pion du système payé à la pige pour ajouter à la confusion ? À vous de voir.

        ---

        Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n‘est pas que vous croyez ces mensonges, mais que plus personne ne croit plus rien. Un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut se faire une opinion. Il est privé non seulement de sa capacité d‘agir mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez faire ce qu‘il vous plaît. (Hannah Arendt).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès