• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > N’ayez pas peur du Covid 19

N’ayez pas peur du Covid 19

Ils sont tous devenus fous.  (23 avril 2020)

Nous sommes chaque jour inondés de données relatives aux effets de l’épidémie du Covid 19, mais les commentaires souvent partiaux et orientés qui les accompagnent ne nous permettent pas de décrypter objectivement ces données. Je me propose, à partir d’un article publié en ligne par le point le 21/04/2020, et dont je vous livre un extrait ci-dessous, d’analyser quelques-unes de ces données pour tenter d’en éclaircir le sens.

Qui sont les 20 000 Français morts du Covid-19 ?

75 % des morts ont plus de 75 ans

Le portrait type de la personne décédée du Covid-19 en France est ainsi dressé dans le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France : l'âge médian des décès se situe à 84 ans (75 % avaient 75 ans et plus), 56 % étant des hommes. Dans 67 % des cas, des comorbidités sont rapportées (43 % pour les pathologies cardiaques, 26 % pour l'hypertension artérielle). Enfin, « 2 % des personnes décédées ne présentaient pas de comorbidité et étaient âgées de moins de 65 ans ». Ce sont donc comme pour la grippe ou les canicules les personnes âgées qui payent le plus lourd tribut à cet épisode épidémique. Près de 40 % des décès en France ont eu lieu dans les Ehpad (7 649), chiffres qui n'étaient pas inclus dans les premiers bilans annoncés par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Rappelons que, en 2019, 612 000 personnes sont mortes en France. Les principales causes de décès, selon l'Inserm, dans une analyse portant sur la mortalité entre 2000 et 2016, sont les tumeurs, 29 %, soit en 2016, 168 000 décès (sur 579 000) et les maladies cardiovasculaires (24,2 %), soit 140 000 décès.

 

De l’irrationalité de la peur du Covid 19.

Si vous avez moins de 65 ans et que vous êtes en bonne santé (c.à.d. pas de pathologie cardiaque ou d’hypertension), vous avez 2% de risques de faire partie des 0,5% de personnes infectées par le virus qui vont décéder (une étude prospective – confirmée le 23/04 par l’Institut Pasteur - a montré que le taux de mortalité des personnes infectées par le Covid 19 est de 0,5%). Autrement dit, vous avez 0,0001 chance sur 100, soit 10 chances sur 100 000 de mourir de cette maladie, mais à condition que vous soyez infecté, donc sur une durée limitée (inconnue à ce jour, mais en tout état de cause inférieure à 3 années, les études épidémiologiques montrant que l’épidémie de résorbe d’elle-même sur cette durée).

Donc pour résumer, parmi la population âgée de moins de 65 ans en bonne santé, 10 personnes sur 100 000 vont mourir du Covid 19 pendant toute la durée de la présence du virus, et en supposant qu’aucun traitement ni vaccin ne soit trouvé pendant cette durée (or, il est probable qu’un vaccin soit mis au point sous 12 à 18 mois). Par conséquent, si on postule que l’épidémie aura cessé dans 18 mois, le risque tombe à 6,66 morts pour 100 000 habitants du Covid 19 et par an.

Interloqué par ces chiffres qui sont loin d’être inquiétants, j’ai recherché des statistiques concernant les causes principales de mortalité en France. J’ai retenu les chiffres d’Eurostat concernant l’année 2016 (certes, ils datent un peu et mériteraient d’être actualisés, mais ils donnent quand même des ordres de grandeur intéressants). Voici ces chiffres :

 En 2016, parmi la population âgée de moins de 65 ans, les tumeurs ont tué 159,2 personnes sur 100 000, les maladies de l’appareil circulatoire ont tué 48,89 personnes sur 100 000, les accidents ont tué 29,23 personnes sur 100 000, et 22,95 personnes sur 100 000 sont mortes par suicide. Retenez bien ce dernier chiffre. Pour 100 000 habitants, près de 23 suicides par an. Et moins de 7 morts du Covid 19. C’est une révélation, vous avez 3 fois plus de risques de vous suicider que de mourir du Covid 19 ! Donc si vous êtes rationnel et que vous restez confiné chez vous par peur d’être contaminé par le virus, si vous vous apprêtez à ne jamais sortir de chez vous sans porter un masque, si vous vous interdisez d’approcher quiconque à moins d’un mètre, si vous vous lavez les mains à chaque fois que vous touchez quoi que ce soit, alors si vous êtes vraiment rationnel, supprimez tous les couteaux de votre maison, condamnez toutes le fenêtres si vous habitez en étage, et enfin, faites-vous attacher solidement à votre fauteuil préféré pour n’en plus bouger car je vous le répète, vous avez trois fois plus de risques de vous suicider que de mourir du Covid 19 !

Et ne croyez surtout pas qu’être immobilisé dans votre fauteuil vous sauvera la vie à coup sûr, car vous avez encore 159,2 chances (si l’on peut dire) sur 100 000 de mourir d’une tumeur (toujours contre 7 sur 100 000 de mourir du Covid 19) et 48,89 chances sur 100 000 de mourir d’une maladie de l’appareil circulatoire, ce qui fait quand même plus de 208 chances sur 100 000 de mourir d’une maladie (toujours contre 7 chances sur 100 000 de mourir du Covid 19). La bonne nouvelle, c’est qu’ainsi confiné dans votre appartement et ficelé sur votre fauteuil, vous échappez au risque de mourir d’un accident ( ce qui n’est pas négligeable car tout de même 4 fois plus de risques comparé au Covid 19).

Imaginez maintenant que chaque jour, les médias vous abreuvent en continu des chiffres sur le cancer et les maladies cardiovasculaires (ce qui serait normal compte tenu du facteur de risque que représente ce virus par rapport à ces deux autres maladies – 31 fois moins de risques - ). Chaque soir, le directeur de la santé viendrait avec sa mine défaite et son ton lugubre, dans une mise en scène dramatisée, faire le point sur le nombre de nouveaux patients atteints d’un cancer, sur le nombre de personnes décédées de ces maladies, chaque soir. Et à longueur de journée, vous seriez abreuvés de reportages sur les leucémies qui frappent les enfants, les traitements en chimiothérapies, en radiothérapie, et leurs terribles effets secondaires. Les ablations des seins de jeunes femmes, l’installation de poches pour remplacer les intestins défectueux, les cancers de la prostate qui, si vous en réchappez, réduiront à néant votre vie sexuelle, etc…, le tout avec moults experts qui viendraient décrire dans le détail les souffrances des patients et la détresse de leurs proches. Et d’autres qui vous expliqueraient les effets de votre alimentation, de l’air que vous respirez et du stress que vous subissez en lien avec l’apparition de ces terribles maladies. Chaque jour, en continu. Sur un coin de l’écran de votre téléviseur, un message vous rappellerait en permanence que vous êtes sous la menace de ces maladies. Quand vous allumeriez votre radio, vous entendriez une sirène stridente suivie une voix glaçante, sinistre, vous annonçant : Alerte au cancer ! Ou encore : Ne vous suicidez pas ! Alors, oseriez-vous encore manger, oseriez-vous encore respirer, ou même aller travailler. Au regard de la peur panique qui vous a saisi face à ce virus si peu dangereux pour la très grande majorité de la population (relisez les chiffres), il est certain que si vous aviez conscience des dangers qui menacent votre vie au quotidien, vous ne pourriez plus que vous réfugier au fond d’un bunker, où vous vous laisseriez mourir de faim.

Alors évidemment, si vous avez plus de 65 ans, ou pire, plus de 75 ans et qu’en outre vous souffrez d’une pathologie cardiaque ou vasculaire, vos risques de mourir du Covid 19 sont bien plus importants, et vous avez raison de prendre garde à ne pas être infecté par ce virus en mettant en œuvre vos propres stratégies de protection et d’évitement (la coercition et la répression de l’Etat étaient-elles vraiment nécessaires pour cela ?). Était-il nécessaire pour autant de mettre le monde à l’arrêt ? Cela a seulement permis de freiner la propagation et de différer le nombre de cas constatés (si vous pensez que l’épidémie va prendre fin avec l’arrêt du confinement, prenons rendez-vous pour compter à nouveau les morts dans quelques mois). Qu’on le veuille ou non, il faudra bien que l’épidémie poursuive sa progression tant qu’un vaccin efficace ne sera pas trouvé. Une étude prospective de Santé publique France (agence gouvernementale, faut-il le préciser) annonce déjà que 60 000 vies auraient été sauvées grâce au confinement. Etrangement, la Suède qui n’a pas eu recours au confinement et dont le système de santé très décentralisé n’est pas particulièrement efficace pour absorber une telle épidémie enregistre à ce jour un taux de mortalité inférieur à la France (0,019% de la population totale contre 0,031% pour la France), ce qui permet d’émettre quelques doutes sur la crédibilité de l’étude de Santé publique France (on aurait eu alors un taux de mortalité de 0,12% de la population totale !). Mais enfin, il faut bien que le gouvernement justifie d’une manière ou d’une autre ses décisions, et il n’est certainement plus à un mensonge près. Les prochains mois, les prochaines années nous révèlerons la réalité de cette épidémie et l’ampleur des conséquences des mesures prises pour y faire face. Nous devrons faire le compte des vies épargnées et des vies sacrifiées, Il faudra bien alors dresser des tribunaux, fussent-ils symboliques, pour qu’y comparaissent les responsables de ce désastre annoncé.

 

Des conséquences de l’inconséquence.

Mais dès aujourd’hui, pouvez-vous penser sincèrement que les mesures disproportionnées prises par la plupart des gouvernements de la planète (il semble que seuls les suédois aient résisté au vent de folie qui a emporté le monde) l’ont été dans l’intérêt du plus grand nombre ? Nul ne mesure encore les désastres qui vont s’abattre sur nous, l’ampleur des dégâts sur l’économie mondiale, et leurs conséquences sur le chômage, l’effondrement des revenus etc…. Le Programme Alimentaire Mondial (PAM), une agence de l’ONU, prévoit que la famine qui touche déjà 125 millions de personnes dans le monde (oui, 125 millions de personnes souffrent de famine dans l’indifférence générale, près de deux fois la population de la France) pourrait doubler d’ici à la fin de l’année 2020, portant à plus de 250 millions le nombre de personnes souffrant de la faim, parmi lesquelles un nombre important d’enfants. Ces enfants décharnés au ventre gonflé, le plus souvent à la peau noire, qu’on évite soigneusement de nous montrer. Aussi terrible qu’il puisse être, ce drame annoncé n’est qu’une des nombreuses conséquences attendues

Qui va devoir rembourser les milliards de milliards perdus, et pendant combien de temps ? Qu’adviendra-t-il dans ces circonstances chaotiques de la lutte contre le réchauffement climatique, de la préservation de la biodiversité, de la transition écologique indispensables à notre survie ? On annonce déjà des plans de relance pharaoniques qui vont dévorer avec encore plus d’avidité les ressources naturelles, l’abandon des règles de protection des salariés qui va conduire à un anéantissement des progrès sociaux conquis de haute lutte. On se prépare partout à mettre les bouchées doubles pour combler le gouffre créé par les décisions irresponsables prises par les dirigeants tétanisés et hébétés face à ce virus. Le réchauffement climatique aux conséquences imprévisibles, mais n’en doutons pas bien plus dévastatrices que celles du Covid 19, va s’accélérer sous les effets de cette course au rattrapage économique (sans qu’on sache d’ailleurs si cette course pourra être gagnée).

Pour masquer l’inadaptation des systèmes de santé à faire face à une épidémie (essentiellement dangereuse pour les personnes de plus de 75 ans), pour dissimuler la faiblesse des structures capables de prendre en charge ces personnes fragiles, pour camoufler enfin leur incapacité, leur incompétence à gérer une crise inédite et pourtant de gravité relative, les dirigeants du monde dit développé se sont réfugiés derrière des mesures disproportionnées, inadaptées, et à terme mortifères pour nos sociétés démocratiques, mais aussi pour le monde entier. Nous allons en payer le prix, très élevé, pendant de longues années. Et tout ce qui a été perdu, confisqué, supprimé, devra être reconquis, sous peine de disparaître à jamais. Nos libertés, notre mode de vie, sont gravement menacés.

A ce drame s’ajoute celui de la numérisation de nos sociétés humaines. Nul doute (en en observe déjà les prémices) que les pouvoirs, débordés par le monstre qu’ils sont en train de fabriquer, auront recours à des technologies de surveillance généralisée de plus en plus sophistiquées. La Chine montre la voie au reste du monde. Il faudra bien contenir les masses dans le chaos qui s’annonce, et la surveillance numérique sera pour nos dirigeants un auxiliaire redoutablement efficace. Vous êtes d’ailleurs prêts à vous soumettre. Vous approuvez déjà majoritairement votre traçage numérique au prétexte de vous protéger. Les parlementaires, vos représentants, vont solennellement valider ce traçage, cette abolition de votre vie privée, par un vote. Ceci n’est que la première d’une longue série de mesures liberticides qui vont accompagner, pas à pas, l’aggravation de la crise. Êtes-vous certains de vouloir entrer dans ce nouveau paradigme. Êtes-vous certains de vouloir entrer dans l’univers Orwellien que le monde prépare ? C’est aujourd’hui, et seulement aujourd’hui, qu’il vous faut prendre une décision. C’est aujourd’hui qu’il vous faut choisir le monde dans lequel vous allez vivre (ou survivre, ou sousvivre). C’est aujourd’hui, par votre soumission, ou par votre refus, par votre lâcheté ou par votre courage, que vous pouvez écrire le futur et le monde de vos enfants. Demain, demain qui est déjà là, il sera trop tard.

Et puis je ne voulais pas vous quitter, en ces temps où l’on parle tant de médicaments anti paludéens pour soigner les malades atteints par le Covid 19, sans vous parler du paludisme. Dans le monde, quelques 216 millions de personnes sont atteintes de paludisme. Il a tué 435 000 personnes dont 93% en Afrique, estime l'OMS pour 2017. Environ 40% de la population mondiale est exposée à la maladie et 500 millions de cas cliniques sont observés chaque année. Les enfants de moins de cinq ans sont les principales victimes du paludisme. Ils représentent 61% des décès, selon l’OMS. Je vous laisse méditer tranquillement ces derniers chiffres. Vous en tirerez les conclusions que vous voudrez.


Moyenne des avis sur cet article :  3.76/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 25 avril 2020 18:05

    C’est bien de rappeler certaines évidences.

    Merci à vous.

     

    J’ai 68 ans et je n’ai absolument pas peur de ce truc qu’on nous agite sous le nez et tout ce cinéma, à mon avis, n’est destiné qu’à masquer bien d’autres choses.

     

    Maintenant, pour répondre à votre interrogation :

    ’’Qui va devoir rembourser les milliards de milliards perdus, et pendant combien de temps ?’’

     

    Mais NOUS bien sûr, comme toujours.

    On va cracher au bassinet et ça va faire très mal.

    Je suis même certain que c’était ça le plan !

     

    PS : ces milliards ne seront pas perdus pour tout le monde...

     


    • devphil30 devphil30 25 avril 2020 18:37

      @Jeekes

      Et oui les petits 2 mois au frais du prince et ensuite nous allons trimé , cravaché , remboursé des intérêts beaucoup d’intérêts sur emprunt puis on remboursera un peu de capital emprunté pour faire bonne mesure.

      Et quand il faudra rembourser les obligations arrivés à terme , on fera quoi pour trouver de l’argent ?
      Un autre emprunt , la France emprunte je ne suis plus combien par jour , voir même à l’heure ou à la minute

      La vie est belle , pourvu que ça dure se disent les politiques et les prêteurs par contre qu’en pensent vraiment les Français de cet endettement qui dépasse maintenant les 100 % ?

      Par contre ils vont t’emmerder si tu veux emprunter pour acheter un logement car l’état a demandé aux banques d’être stricte

      C’est celui qui a un pied dans le vide au bord du précipice qui explique aux autres de ne pas faire comme lui


    • berry 25 avril 2020 19:01

      @Jeekes
      Il y a toujours du pognon pour loger des dizaines de clandestins dans un hôtel 3 étoiles à Montrouge.
      Le remplacement des français de souche est une priorité de l’oligarchie.
      http://www.fdesouche.com/1367643-montrouge-92-dix-familles-de-migrants-relogees-dans-un-hotel-trois-etoiles


    • sylvain sylvain 27 avril 2020 13:57

      @devphil30
        les petits 2 mois au frais du prince et ensuite nous allons trimé

      la plupart des gens ont trimés pendant ces deux mois, et pour pas mal encore plus que d’habitude


    • vesjem vesjem 25 avril 2020 18:07

      un excellent résumé de l’affaire


      • sls0 sls0 26 avril 2020 16:10

        @vesjem
        Sauf qu’il parle d’un probable de 6,6 morts pour 100000. J’aime aussi faire des calculs mais je ne me base pas sur une seule étude qui me plait.
        Pour l’instant on en est déjà à 34 morts pour 100000 habitants. Et c’est basé sur un chiffre de morts incomplet quand on regarde du coté de l’INSEE ça devrait tourner autour de 50.
        Il a tord dans ses chiffres mais il n’a pas tord sur le fond. Il y a 9500 personnes par jour qui meurent de faim, au plus haut de la mortalité au niveau mondial c’est monté à 5400 de mémoire. Si un non événement comme les morts facilement évitable de la faim ne me fait pas trop réagir*, que dire du covid 19.
        * si ça me fait réagir , la preuve j’en parle.


      • sls0 sls0 26 avril 2020 16:13

        @sls0
        J’ai oublié de mettre la source pour les 34 morts/100000 habitant.
        https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-france.FR


      • yfrancois yfrancois 30 avril 2020 07:15

        @sls0
        Mort DU Covid ou mort AVEC le Covid ?
        C’est une sacrée différence !
        L’OMS a demandé que tous les morts AVEC soient considérés DU, histoire que ca fasse plus peur. Aussi, que ceux morts dans le même établissement qu’une personne décédée DU le soient aussi, sans besoin de test.
        Pour cela qu’en France et qu’au Québec, les morts dans les Ehpads et CHSLD sont ajoutés aux statistiques Covid si et seulement si un seul résident décédé a été testé positif, et cela, même si la mort est accidentelle ou liée à un cancer par exemple.
        Donc, on peut imaginer sans trop se tromper que le nombre de morts Covid est largement sur-représenté. C’est comme de dire que les mesures prises ont permis de sauver des milliards, pardon millions, disons centaines de milliers de vies ! Quels calculs ? Pas de calcul, c’est probablement surement ça !
        Il faut bien justifier le confinement et le casse du siècle.


      • sls0 sls0 30 avril 2020 17:49

        @yfrancois
        Le virus sa porte d’entrée c’est l’enzyme ACE2 que l’on ne retrouve pas que dans les poumons.
        Il y a morbidité du covid 19 mais il y a aussi co-morbidité qui est presque plus importante.
        Il y a assez de littérature scientifique sur le sujet pour de permettre de mettre sur le dos du covid 19 avec une incertitude de 10-20%. Seule une autopsie permettrait d’être sûr à 95%.
        Ca fait une erreur de 5-15%, ne pas les prendre en compte ça ferait une erreur de 80%.
        L’OMS a choisie la moindre erreur, une sur-représentation de 5-15%. A comparer au chiffre journalier des morts de la faim c’est pas grand chose.
        La faim qui pourrait facilement s’erradiquer fait bien plus de morts et on s’en fout.
        Je ne sais pas s’il y a calcul mais perte de bon sens c’est certain.
        Un début d’explication.


      • rogal 25 avril 2020 18:41

        Une bon rappel de ce que l’on a déjà pu lire.

        Peut-on limiter l’argumentation à la mortalité ?

        Qu’en pense le monde médical (officiels exclus) ?


        • rogal 25 avril 2020 18:44

          @rogal
          Question sur la mortalité : en restant sur le terrain sanitaire.


        • berry 25 avril 2020 18:52

          @rogal
          Ca m’étonnerait que les médecins soient d’accord.
          Le Dr Eric Loupiac vient d’en mourir, il avait 60 ans et semblait en bonne santé avant de choper le virus.
          https://www.barbanews.com/france/deces-deric-loupiac-et-jacques-fribourg-morts-pour-la-france-coronavirus/


        • Décrypteur 25 avril 2020 19:35

          @berry
          Malheureusement, le Dr Loupiac fait partie des 2% des 0,5% de la population qui vont mourir de ce virus. J’ai moi-même 60 ans, je suis en bonne santé, et je ne me sens pas pour autant intouchable. Il n’en demeure pas moins que j’ai infiniment plus de risques de mourir d’un cancer que du coronavirus, et que par conséquent, j’ai beaucoup plus peur (si tant est qu’il soit raisonnable d’avoir peur de mourir quand on se sait mortel) de mourir d’un cancer que du Coronavirus. Les chiffres sont têtus, c’est parfois contrariant, mais c’est ainsi.


        • Onecinikiou 26 avril 2020 03:38

          @Décrypteur

          Il y a un biais évident dans l’étude de l’institut Pasteur : celui-ci prévoit 3,7 millions d’infectés au 11/05 (5,7% de la population française), or au 11/05 selon toute vraisemblance, vu la trajectoire suivie (certes en diminution mais lente), il est malheureusement fort probable que nous soyons à près de 30.000 décès du fait du Covid-19. Cela donne un taux de létalité plus proche de 0,8% que de 0,5. 


        • Legestr glaz Legestr glaz 26 avril 2020 07:58

          @berry
          En réalité l’article posté ne dit rien sur l’état de santé des médecins décédés. Etaient-ils fumeurs, par exemple ? D’autres pathologies ? En fait on n’en sait rien. Il est possible que ces deux médecins aient été en bonne santé mais ceci n’est pas spécifié. 


        • berry 26 avril 2020 09:27

          @Onecinikiou
          Si on avait laissé carte blanche au virus et qu’il avait contaminé 60 % de la population, ce qui aurait été tout à fait possible d’après les épidémiologistes, on serait arrivé à au moins 300 000 morts, voire davantage si on considère qu’ils n’auraient pas tous bénéficié de réanimation et des soins hospitaliers.
          Il faudrait aussi parler des malades qui en réchappent mais gardent des séquelles.
          Pour une maladie dont il ne faut pas avoir peur, on repassera...

          Pour ce qui est des médecins touchés par la maladie, les italiens arrivent à plus de cent morts, essentiellement dans quelques régions du pays.


        • waymel bernard waymel bernard 25 avril 2020 18:53

          Qu’on arrête de nous casser les pieds avec la lutte contre le réchauffement climatique et la transition écologique indispensable à notre survie.


          • berry 25 avril 2020 19:03

            @waymel bernard
            Quelques centaines de milliards jetés par les fenêtres en plus ou en moins, on n’est plus à ça près...


          • Décrypteur 25 avril 2020 19:37

            @waymel bernard
            Parfait. Si nous survivons tous les deux à cette épidémie, je vous donne rendez-vous dans une petite quinzaine d’années pour en reparler.


          • gaijin gaijin 25 avril 2020 20:09

            enfin un article lucide ....


            • leypanou 25 avril 2020 20:28

              il faudra bien que l’épidémie poursuive sa progression tant qu’un vaccin efficace ne sera pas trouvé 

               : le vaccin contre la grippe n’a pas empêché la grippe de revenir chaque année (le vaccin contre la grippe ayant une efficacité pas très terrible car les souches changent).

              Quant à un vaccin contre le coronavirus, un immunologiste australien très connu (co-créateur du fameux HPV) avait dit qu’il n’y a jamais eu de vaccin contre le coronavirus et il y a peu de chance qu’il y en ait jamais un (détails ).


              • foufouille foufouille 25 avril 2020 20:37

                @leypanou

                il a di donk cé vrei.


              • Eric F Eric F 26 avril 2020 11:14

                @leypanou
                La « course au vaccin » est un enjeu qui n’est pas seulement médical, mais effectivement la probabilité d’en avoir un efficace est faible, puisqu’il n’y en n’a jamais eu pour cette famille de virus.
                Dans cette course à l’échalote, on nous dit d’un côté qu’il faudra 18 mois à 2 ans, et d’un autre les Chinois annoncent avoir testé positivement un vaccin sur le singe, et les allemands annoncent aussi des premiers tests.

                On est dans un dead lock, d’une part le taux de mortalité est tel qu’on ne pourrait pas avoir une immunisation barrière (60 à 80% de personnes immunisées) sans des centaines de milliers de morts en France, et d’autre part le confinement a ralenti la contamination, et on est à environ 6%. Mais strictement aucun pays n’est totalement contaminé, même les pays qui ne confinent pas n’ont pas une mortalité globale colossale. Le problème spécifique concerne les pays où des « foyers de contamination » se sont développés à grande ampleur. Ce n’est pas inéluctable, ainsi le « cluster » initial du Morbihan a quant à lui pu être résorbé, et c’est bien à cette étape qu’il faut être très directif.


              • leypanou 26 avril 2020 18:44

                @Eric F
                Mais strictement aucun pays n’est totalement contaminé, même les pays qui ne confinent pas n’ont pas une mortalité globale colossale 

                 : j’aimerais connaître le taux de contamination de l’Allemagne qui n’a pas pratiqué un confinement généralisé débile comme nous en France.
                J’ai même l’impression que la contagiosité n’est pas si terrible que çà : le jeune garçon dans l’Est avec 179 personnes etc, etc qui d’après ce que j’ai lu n’a même pas contaminé sa famille.
                Bizarre.
                A mon avis, il aurait fallu seulement confiner les personnes à risques et les infectés et laisser fonctionner l’économie.


              • Djam Djam 27 avril 2020 10:30

                @leypanou
                Exact leypanou... le vaccin est le dogme des français. Enfin, de moins en moins car beaucoup de parents se sont éveillés de ce côté-là.

                Derrière la vaccination, l’industrie la plus puissante au monde après la spéculation financière de marché.


              • sylvain sylvain 27 avril 2020 14:27

                @leypanou
                il n’empêche qu’ils vont le sortir ce vaccin, et que pour le refuser, ça risque pas d’être facile, qu’il soit efficace ou non .
                La psychose est devenue telle que c’est vos voisins qui vous y obligeront . Il faudrait multiplier les articles dans ce genre avant qu’il arrive, mais tant que ça reste cantonné à AV, ça changera pas grand chose .
                En tout cas c’est déja mieux que rien


              • yfrancois yfrancois 1er mai 2020 10:36

                @leypanou
                Ce qui est très amusant ou suspect ou pathétique, c’est que l’OMS et tous les médecins/spécialistes/experts/charlatans/politiques/you-name-it qui critiquent la « potion » de Doc Raoult sur le fait qu’il n’y a pas eu d’essai en double-aveugle, d’études sur 6 mois (...) pour deux produits commercialisés depuis 50 ans, MAIS, avec un vaccin créé de toutes pièces, à partir d’essais antérieurs qui ont tous fouarré ou tué les cobayes, pas besoin d’essai, de validation, de tests, d’études d’interactions (...) on peut/doit l’administrer immédiatement et pour tous.
                Yeah right !
                Il y en a d’autres comme ça qu’on se marre ?


              • pemile pemile 25 avril 2020 21:11

                « Interloqué par ces chiffres qui sont loin d’être inquiétants »

                Uniquement pour les moins de 65 ans en bonne santé, dont une partie va quand même passer une vingtaine de jours en réa, si leur pays ont une structure hospitalière qui tient le coup, non ?

                "Etrangement, la Suède qui n’a pas eu recours au confinement [...] enregistre à ce jour un taux de mortalité inférieur à la France« 

                Oui, à ce jour, à suivre, mais par rapport à ses voisins, 10 fois plus élevé qu’en Finlande et 5 fois plus élevé qu’en Norvège.

                Attendre de voir les résultats de l’Angleterre et la Hollande, qui ont tardé à confiner, et des USA et du Brésil ne serait-il pas nécessaire avant de  »dresser des tribunaux" pour juger les confineurs ?


                • Legestr glaz Legestr glaz 25 avril 2020 21:17

                  @pemile

                  Faire des mises en perspective, ou ne pas faire de mises en perspective, c’est toute la question pemile !


                  Au 25 avril 2020, les USA comptabilisaient 49 845 morts contre 21 856 pour la France. Présentés ainsi, ces chiffres ne donnent aucune vraie indication sur l’ampleur de la pandémie dans chacun des pays et ses conséquences.

                  Il faut donc rapporter ces chiffres à la population du pays et au nombre de cas déclarés de Covid-19.

                  Aux USA, 880 204 personnes sont déclarées contaminées contre 158 183 en France.

                  Le taux de mortalité par rapport au nombre de cas déclarés est de 5,66 % aux USA contre 13,82 % en France (le taux français de mortalité dépasse celui de l’Italie qui est de 13,45%)

                  Le taux de mortalité par rapport à la population du pays est de 0,0151 aux USA contre 0,0329 en France ! Si la France avait le même taux de mortalité par rapport à la population que les USA, notre pays compterait 10 017 morts soit 11 839 décès de moins que ce que nous connaissons actuellement. Incontestablement, la situation française est catastrophique du point de vue humain. Visiblement, les modalités de confinement aux USA, la politique américaine de tests de la population présentant des symptômes ( 4 696 704 tests contre 463 662 en France) et l’usage aux USA de thérapies telle que l’hydroxychloroquine aboutissent à des résultats bien meilleurs que ceux obtenus en France.

                  Depuis plusieurs semaines les chiffres officiels le confirment : la politique du Gouvernement français conduit à une catastrophe humanitaire en France. Pire, les interdictions de port de masques, la limitation des tests, un confinement total et aveugle et l’interdiction de traitements qui obtiennent des résultats ont pour conséquences des milliers de morts qui auraient pu être évités.


                  https://www.youtube.com/watch?v=k9GYTc53r2o


                • pemile pemile 25 avril 2020 21:23

                  @Legestr glaz « Faire des mises en perspective, ou ne pas faire de mises en perspective, c’est toute la question pemile ! »

                  Pour un problème dynamique, oui, et les courbes sont un bon moyen de visualiser cet aspect dynamique, pas une observation à un instant t si les courbes ont quelques semaines de décalages.


                • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 26 avril 2020 17:43

                  @Legestr glaz

                  Comment s’appuyer sur des chiffres officiels ? En comptabilisant des décès de personnes très âgées et très fragiles (on se retrouve rarement en Ehpad quand on est en pleine forme) qui n’ont pas été testées et qui sont possiblement ou supposément atteinte du coronavirus selon les articles, la volonté de gonfler les chiffres et de jouer avec l’émotion pour tétaniser la population et justifier un confinement dévastateur est évidente.

                  Le seul pourcentage à peu près crédible est le nombre de décès par rapport à la population puisqu’on ne sait rien ni de la contamination ni des malades bénins qui sont restés chez eux sans même voir un médecin ni de la réalité du rôle du Covid dans les décès qui lui sont attribués.

                  Fin Février, un enseignant de l’Oise, a été déclaré mort du Covid. En fait, les médecins qui l’ont soigné à la Pitié-Salpêtrière ont bien dit qu’il était porteur du Coronavirus mais qu’il était mort d’une autre pathologie pulmonaire qui ne lui laissait aucune chance.


                • Danielle 25 avril 2020 23:53

                   Cet article qui prétend à grand renfort de chiffres, de poucentages et de statistiques, qu’il ne faut pas avoir peur du covid 19 me paraît prétentieux et dangereux au regard de la démonstration cruelle que m’a infligée la vie réelle, qui se moque bien des chiffres...le décès de mon gendre, grand gaillard solide de moins de 60 ans, laissant 2 jeunes enfants privés d’un père aimant et exemplaire,me donne envie de crier au contraire " quel que soit votre âge, soyez très prudent avec ce virus, dont dont on ne connaît sans doute pas tous les modes de fonctionnement....je n’ai pas de connaissances scientifiques à étaler, mais je dis qu’il est tout à fait logique d’avoir peur.


                  • Décrypteur 26 avril 2020 10:05

                    @Danielle
                    Chère Danielle, je comprends votre émotion et je m’associe volontiers à votre peine. Mais accordez moi que le drame personnel que vous vivez, des centaines de milliers, des millions de personnes comme vous, comme moi, le vivent au quotidien. Nous perdons des proches, dans des circonstances parfois terribles, et nous ne nous en remettons jamais vraiment.
                    Alors bien sûr, vous avez cent fois raisons quand vous avez envie de crier qu’il faut être prudent face aux virus. Mais il faut aussi être prudent face à tous les risques mortels, maladies et autres, qui nous menacent (en surveillant notre alimentation, en étant attentif à notre hygiène de vie, en conduisant avec prudence etc...).
                    Mais il ne faut surtout pas que la prudence se transforme en peur. La peur, c’est le repli sur soi et la méfiance envers les autres. Dès lors, la haine n’est plus très loin. Et n’oubliez jamais que la peur est le sentiment indispensable qui permet aux dominants de soumettre les masses. Alors oui, je le dis et le répète, il ne faut pas avoir peur du Covid 19.


                  • Patrick Samba Patrick Samba 25 avril 2020 23:56

                    Bonsoir,

                    un très volontiers soutien à votre réflexion sur ces chiffres, et cette mise en perspective finale profitant de la polémique sur l’utilisation d’un antipaludéen pour rappeler une évidence que l’égoïsme occidental, le nombrilisme occidental veut ignorer.

                    Mais à l’aune de la folie qui s’est déclenchée à la faveur de cette « micro »-épidémie de rhinite compliquée des habituelles pneumopathies pour lesquelles on ne fait aucun foin d’habitude, on pourrait craindre que l’homo politicus occidentalis, pour ne pas sombrer dans le ridicule, serait bien capable d’annoncer le confinement prochain permanent de 40% de la population mondiale exposée au paludisme.

                    Et je rajouterai le nombre de décès sur l’ensemble de la planète produits par les redoutables coronavirus SRAS de 2003 et MERS de 2014 : 774 pour le 1er et 341 pour le second. Une hécatombe...


                    • Patrick Samba Patrick Samba 26 avril 2020 02:56

                      C’est quand on lit le commentaire de Danielle (posté quasiment au même moment que moi. En tout cas je ne l’avais pas lu) qu’on mesure parfaitement le gouffre existant entre l’approche « santé publique » de l’affaire, et l’approche individuelle forcément très chargée émotionnellement.
                      Le traitement politico-sanitaire d’une épidémie ne se fait habituellement que selon une méthodologie, et notamment médiatique, très cadrée, excluant évidemment la sur-médiatisation hystérique à laquelle on a eu le droit dès le début.


                    • Julot_Fr 26 avril 2020 07:52

                      on peut rajouter que la panique a ete organisee par la Chine, l’OMS qui ont publie un propagande alarmante sur le virus. Avec la complicite des media qui ont fabrique la psychose en tandem avec les mesure totalitaires des gouvernements fascisant de l’ouest (en regardant pas loin, juste a l’est de l’europe, on voit deja que les choses se passent deja mieux)

                      Et il serait bon de clarifier que la pire consequence de cette crise organisee serait le vaccin devenu obigatoire :

                      1. Comment faire confiance a Big Pharma qui ne fait son beurre que quand nous sommes malade ?

                      2. Les vaccins contre le virus sars jusqu’a present ont tous eu l’effet inverse de l’effet escompte, provaquant un orage cytokine (reaction auto-immune mortelle) lors des recontres ulterieures avec le vrai virus


                      • Goldored Goldored 26 avril 2020 10:09

                        @Julot_Fr
                        Complotisme imbécile, la Chine n’a pas fait de propagande en surévaluant le phénomène, elle l’a largement sousévaluée, mentant sur l’origine, sur la date de départ, sur le nombre de morts...


                      • Julot_Fr 26 avril 2020 10:56

                        @Goldored
                        Vraiment ? vous saviez donc que le taux de mortalite du virus pour les personnes y ayant ete confrontees se trouve aux alentours de 0,1% (voir moins) si on en croit les donnees emergeant d’Allemagne et maintenant des USA..


                      • Julot_Fr 26 avril 2020 11:02

                        @Goldored
                        ou peut etre ce qui vous derange vraiment est le fait de voir :
                        "Les vaccins contre le virus sars jusqu’a present ont tous eu l’effet inverse de l’effet escompte, provaquant un orage cytokine (reaction auto-immune mortelle) lors des recontres ulterieures avec le vrai virus"
                         ? voir a 01:13:00 https://www.youtube.com/watch?time_continue=4388&v=qVizW1OgQZQ&feature=emb_logo


                      • Goldored Goldored 29 avril 2020 09:09

                        @Julot_Fr
                        Évaluation de la létalité décontextualisée.
                        Encore un expert du café du Commerce...


                      • zygzornifle zygzornifle 26 avril 2020 08:36

                        Je suis venu au monde pour mourir , alors un peu plus tot ou plus tard cela m’importe peu , ce qui me ferait chier c’est d’être intubé comme on gave une oie ...


                        • Goldored Goldored 26 avril 2020 10:08

                          Vous oubliez que :

                          beaucoup plus de gens seraient morts sans le confinement, ce qui change les stats que vous exposez ;

                          que ceux qui ne meurent pas pourraient contaminer ceux qui risquent de mourir ;

                          que l’on ne peut pas savoir, quelle que soit la tranche d’âge, qui est à risque.

                          Donc tout cet article est hors jeu.


                          • Goldored Goldored 26 avril 2020 10:12

                            @Goldored
                            Et vous oubliez également le nombre de morts évité en ne surchargeant pas les services médicaux.

                            Faut pas se prendre pour un analyste quand on est juste un quidam.
                            Les statistiques, les chiffres doivent s’analyser et pour ça, il faut de la culture notamment méthodologique et de l’expérience.
                            Vous n’avez ni l’un, ni l’autre.
                            Cet article est tout juste bon pour épater Marcel et Robert au Café des Sports.


                          • Décrypteur 26 avril 2020 11:41

                            @Goldored
                            Oh cher Goldored, que votre naïveté est touchante. Vous croyez encore que seule la parole des experts homologués a de la valeur. Tout ce qui n’est pas estampillé made in sachant par le pouvoir ne vaut rien. Vous savez, les statisticiens, les économistes et autres « chiffreux » vous font croire à l’envie que leur science n’est accessible qu’aux initiés, pour mieux vous en tenir éloigné. En réalité, tout cela est relativement simple. Vous n’imaginez pas ce que l’on peut faire avec une simple règle de trois. 
                            Je vous l’assure, nul besoin d’être docteur en mathématiques appliquées pour savoir compter. Et nul besoin d’être docteur en philosophie pour savoir penser. Vous devriez essayer, je suis certain que vous vous surprendriez.


                          • Goldored Goldored 28 avril 2020 14:01

                            @Décrypteur
                            La valeur des experts a plus de valeur effectivement que celle de Robert au café des Sports... donc que la vôtre.
                            Vous comptez mal, vous ne tenez aucun compte du contexte, de données annexes... Vous décryptez que dalle, vous bavassez devant un jaune avec Raoul.


                          • xana 26 avril 2020 10:27

                            Bravo Décrypteur !

                            Mais dans une société où on a appris à chacun à réagir émotivement sans jamais réfléchir, votre article ne peut pas changer quoi que ce soit.

                            Les gens qui se sont affolés ne voudront jamais convenir qu’ils se sont affolés pour rien. Jamais, car ils passeraient pour ce qu’ils sont : Des naïfs, ce qui est bien pire que de passer pour des cons.

                            Je suis une personne âgée, je n’ai pas plus peur du corona que de n’importe quelle « gripette ». De toutes façons j’ai un cancer, et quand ça n’ira plus il me reste la solution « suicide ». Mais quand je vois l’affolement de mes semblables, alors que les statistiques montrent bien qu’on ne meurt pas plus du corona que d’une des grippes saisonnières, je me dis que franchement, notre espèce ne mérite pas le nom « homo sapiens ».

                            L’humanité ressemble à un troupeau de moutons...


                            • Patrick Samba Patrick Samba 26 avril 2020 11:19

                              @xana
                              Pas du tout d’accord avec vous, xana, sur un point essentiel de votre commentaire : cet article, et les articles équivalents, peuvent changer beaucoup de choses.

                              Déjà il suscite votre témoignage, et bien d’autres.
                              Et puis il permet aux gens lucides de ne pas se sentir isolé. Ce n’est pas rien... Ce sont ces gens-là, dont l’auteur, qui donnent leur véritable sens aux choses, et qui mériteraient dans un système de représentation élective tel qu’il existe aujourd’hui de montrer la voie (évidemment on préfèrerait un système où l’autonomie serait plus partagée. Mais c’est loin d’être évident. Le futur des Gilets Jaunes ?)


                            • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 11:23

                              @xana
                              Elle ne ressemble pas à des moutons, elle est des moutons.


                            • xana 26 avril 2020 12:51

                              @Patrick Samba
                              Mon témoignage n’est rien. Ca fait trois semaines que je commente les propos alarmistes en disant : Regardez donc les chiffres, ca fait des années que l’INSEE et d’autres analysent par le menu la mortalité, vous verrez qu’on vous ENFUME avec les reportages alarmistes : IL N’Y A PAS PLUS DE MORTS au printemps 2020 que lors des printemps précédents.
                              Mais ca ne fait rien, parce que les médias savent bien comment les gens réagissent. S’ils se sont affolés, RIEN NI PERSONNE ne pourra leur faire comprendre qu’il n’y avait pas de quoi. Ils passeraient pour des naïfs qui ont cru une fausse nouvelle. AUCUN MOUTON n’accepte d’être un naïf, mieux vaut encore passer pour un con !
                              Donc non, vos chiffres sont convaincant mais ils arrivent trop tard, et surtout il n’y a aucune caisse de résonance. Aucun mougeon ne changera d’idée tant que la grande majorité n’en aura pas changé...


                            • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 11:22

                              Bilan de la FAUSSE PANDEMIE du H1N1 en 2009

                              https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/4459-La-grippe-H1N1-a-fait-plus-de-200-000-morts

                              Vous vous rendez compte : 400 000 morts sur 7 milliards. Cela fait 0.00006 %.

                              Et on nous parle facilement de millions de morts quand il s’agir de guerre en Syrie.

                              Chercher l’erreur

                              Interessant ce blog sur l’imposture

                              http://imposture-bibliotheque-de-combat.over-blog.com/2020/04/les-25-objectifs-des-satanistes-illuminati-video.html


                              • Eric F Eric F 26 avril 2020 11:29

                                @troletbuse
                                Les satanistes illuminati ? Bigre !!


                              • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 11:34

                                @Eric F
                                On va bientôt en reparler si le site existe encore. Je rigolerai dans mon coin et je verrai tous les moutons terrorisés défiler sous la schlague en fermant leur gueule
                                 smiley


                              • Eric F Eric F 26 avril 2020 11:49

                                @troletbuse
                                il y a de vrais risques : un rebondissement épidémique possible, et un marasme économique certain. Alors les illuminati, les aliens ou le fantôme de l’opéra peuvent attendre.


                              • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 12:03

                                @Eric F
                                Avec tous les mouille-culs conditionnés par la propagande... comme toi, il est sur que ca peut rebondir.
                                Ne te sent pas obligé de mettre les aliens dont je me fous totalement mais qui montre bien que ta réponse essaie de faire un humour de merde pour masquer ton manque d’arguments. Tu aurais pu mettre la terre plate ou creuse ou carrée si tu veux, des insinuations pour gogos ou neuneus.
                                Tu dois être comme Calvi ou JF Kahn qui ne savaient pas qu’il y avait des réunions de Bilderberg auxquels participaient pas mal de politicards haut placés mais dont jamais rien n’est sorti vu que la presse y était interdite. Etonnant pour des prétendus journalistes .. mais bien-pensants
                                La question ne leur sera pas reposée. C’est mieux ainsi.


                              • Eric F Eric F 26 avril 2020 17:28

                                @troletbuse
                                Les fanatiques, les illuminés et les détraqués invectivent le reste du monde de ne pas sombrer dans leurs propre fantasmes. Il peut y avoir un complot sur tel ou tel point, mais en faire une généralité relève du délire obsessionnel.
                                Je me contrefiche de Calvi ou autre, les forums de Davos ou groupe Bilderberg sont des lieux d’influence, non une instance de gouvernement occulte, pas plus que la grande loge maçonnique, le conclave du Vatican, ou l’ordre du temple solaire !


                              • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 11:36

                                Vidéo italienne :

                                Mettre les commentaires en français

                                https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=RiFzPnu98TY&feature=emb_logo

                                Naturellement, tous les merdias de propagande ont sorti aussitôt la contre-attaque

                                AFP = Agence France propagande

                                20 minutes = 20 mensonges

                                France Tout faux

                                Pourtant, Bill Gates, Attali, la CIA, l’OMS l’avaient bien prédit

                                https://www.20minutes.fr/societe/2756467-20200407-coronavirus-non-journal-televise-italien-2015-prouve-covid-19-cree-laboratoire

                                L’OMS, cette pourriture, plaide déjà pour faire vacciner tout le monde, même les bien-portants car pas d’immunité même pour ceux qui ont eux la maladie. Bizarre

                                https://www.20minutes.fr/societe/2756467-20200407-coronavirus-non-journal-televise-italien-2015-prouve-covid-19-cree-laboratoire

                                Les escrocs ont toujours plus de droits que les gens honnêtes

                                https://fr.news.yahoo.com/nord-distributeurs-payants-masques-gels-132909641.html

                                Et pour terminer un rap de Rosko de 2015 : Coronavirus

                                https://fr.news.yahoo.com/nord-distributeurs-payants-masques-gels-132909641.html



                                • Eric F Eric F 26 avril 2020 11:53

                                  @troletbuse
                                  "L’OMS [ ] plaide déjà pour faire vacciner tout le monde [ ] car pas d’immunité même pour ceux qui ont eux la maladie. Bizarre"
                                  Bizarre en effet, car ils sont complètement incohérents, car si le fait d’avoir eu la maladie n’immunisait pas, un vaccin qui en est une forme atténuée immuniserait moins encore !


                                • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 12:12

                                  @troletbuse
                                  Tiens tu es quoi ? Mi-complotiste ? Con ou plotiste ? De ton point de vue, tu défend l’OMS mais pas pour le futur vaccin.
                                  Si l’OMS ment une fois, elle doit mentir sur toute la ligne et pas seulement elle. Il faut savoir sur quel pied on danse
                                  L’OMS est au services des lobbyistes de tout poil.
                                  On l’a déjà vu avec le H1N1, une épidémie de grippe et non une pandémie. Ca n’a pas marché mais on recommence et comme les neuneus ne comprennent toujours rien. Tant pis pour eux.


                                • Eric F Eric F 26 avril 2020 17:17

                                  @troletbuse
                                  Justement, non, je n’ai pas une position figée bêtement en tout oui ou tout non, je n’ai jamais « défendu » ni « attaqué » l’OMS par principe.

                                  Les instances médicales ont été dépassées par les caractéristiques de cette épidémie, avec un grand nombre de formes anodines, et un petit nombre d’aggravations dont ils n’ont pas encore maîtrisé les mécanismes, plusieurs pistes étant en lice. Aucun « complot » là dessous, mais pas mal d’errements, et bien évidemment en toute circonstance, des groupes de pression défendent leurs intérêts catégoriels, ainsi on a vu les comités médicaux se focaliser sur le seul aspect « hospitalier » au détriment de la prévention (masques notamment...) et de la thérapie en début d’infection (telle que la bithérapie du Dr Raoult qui limite à 0,4% de mortalité chez les patients symptomatiques).

                                  La doctrine vaccinale est solidement implantée dans le corps médical, mais tout miser là-dessus est hasardeux, d’une part il est loin d’être certain d’en mettre un au point, d’autre part ce serait dans plus d’un an -malgré des annonces de matamores-, et enfin l’efficacité n’est jamais totale (les organismes annoncent entre 30 et 60% pour la grippe, et c’est certainement surestimé).

                                  Il n’en n’est pas moins vrai que la présente épidémie d’ampleur mondiale, quoiqu’à intensité variable, peut conduire à un afflux de cas graves et de décès, et il ne faut pas prendre cela à la légère ou à la plaisanterie, il va falloir prendre durant des mois des précautions de sioux pour limiter la contagion dans l’espace public.
                                  Le monde des affaires (Medef, Trump and co) et celui de la finance (FMI...) voudraient pousser les feux de la relance, mais on peut constater de fortes réticences dans la population pour reprendre le travail ou l’école.


                                • Eric F Eric F 26 avril 2020 11:44

                                  Comme souvent, on risque de tomber dans un excès ou son contraire. Cette épidémie n’est peut être pas l’abomination de la désolation, mais ce n’est pas non plus une gripette anodine. Le problème vient de la proportion de cas graves, et de la mortalité pour des profils « à risque ».

                                  Comme toute épidémie, celle-ci ne touche pas de manière identique les différents pays et régions, il apparait ici que c’est l’émergence de « foyers de contamination » denses qui fait exploser l’épidémie dans tel pays, alors que tel autre est plus épargné. Et c’est donc la limitation des déplacements entre pays/régions qui permet d’éviter l’embrasement. On a vu par exemple Singapoure, qui avait réussi à juguler l’épidémie par des mesures contraignantes (dont le traçage systématique), devoir mettre en place tardivement un confinement il y a quinze jours du fart d’une recrudescence importée.

                                  Mais tout ça ne pourra durer qu’un temps, on ne peut se claquemurer chez soi ni même dans sa région pendant des lustres, il va falloir vraiment « soigner » dès les premiers symptomes, plutôt qu’attendre l’aggravation souvent irréversible (on ne dépiste en France que les cas graves, d’où la mortalité apparente considérable).


                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 avril 2020 11:49

                                    J’ai regardé quelques émissions sur Arte concernant les illuminatis. J’ai relevé une chose : ils y a, disons plusieurs courants « sectes » totalement différents quant à leurs objectifs. Les Skulls and Bones (Bush), patriarcal, des conservateurs réacs qui veulent le pouvoir financier pour eux seuls. Les francs-maçons proches de la révolution française et de l’esprits des lumières (scientifiques, rationalistes, plutôt égalitaristes et de gauche : mariage pour tous, avortement...), des Roses-Croix, tendance spiritualiste, proches de Saint-François d’Assises, proche du féminin et de la nature (ISIS) voulant étendre leurs connaissances vers l’ensemble de la populations mais paradoxalement sont hermétiques. Ils ont en commun d’être tous anti-papistes. Quand on parle du NOM. Il faudrait au moins préciser.... 


                                    • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 12:45

                                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                      Arte est un merdia de propagande aussi. Peut-être un peu moins que les autres. Alors il ne faut pa prendre ce qu’ils disent comme parole d’évangile.


                                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 avril 2020 12:49

                                      Ah oui, et qu’elle est votre « opinion » sur les illuminatis. A force d’entendre parler j’aimerais avoir une piste. 


                                      • rogal 26 avril 2020 13:51

                                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                        Les Illuminatis vivent sur le mont Olympe, s’y nourrissant d’ambroisie et de nectar. Ils sont éternels et passent le plus clair de leur temps à s’amuser des hommes.


                                      • troletbuse troletbuse 26 avril 2020 15:16

                                        Petite remarque remarquable.

                                        Nos merdias nous donnent chaque jour la situation « catastrophique » des States (because Trump) et de l’Angleterre (because Bojo). Bientôt, on aura la situation journalière du Brésil. Y’en a des qui se demandent pourquoi ?  smiley


                                        • BA 26 avril 2020 18:29

                                          Le scandale du siècle.


                                          Le MEDEF a recommandé à Emmanuel Macron de ré-ouvrir les écoles le plus vite possible. Mais le Conseil scientifique a recommandé à Emmanuel Macron de ne pas ré-ouvrir les écoles : il a recommandé d’attendre la rentrée de septembre.


                                          Et pourtant, Emmanuel Macron n’a pas voulu écouter cette recommandation : il a préféré ré-ouvrir les écoles dès le 11 mai.


                                          Entre les recommandations du MEDEF et les recommandations du Conseil scientifique, Emmanuel Macron a choisi.


                                          C’est le scandale du siècle.


                                          Le Conseil scientifique a recommandé la fermeture des écoles jusque septembre.


                                          https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/le-conseil-scientifique-a-recommande-la-fermeture-des-ecoles-jusque-septembre-1198182


                                          • Eric F Eric F 26 avril 2020 23:03

                                            @BA
                                            Le « conseil scientifique » a pris le pouvoir et « poussé » à un confinement général plutôt que des mesures plus ciblées sur les profils à risque. Ils avait préconisé 6 semaines, et aurait bien reporté les restrictions de mois en mois. A l’écouter il aurait fallu reporter la rentrée scolaire en Septembre, et il n’aurait alors pas manqué de déclarer qu’avec l’arrivée de l’automne, il serait prudent d’attendre le printemps suivant...
                                            Mais les gouvernants n’ont pas uniquement la question sanitaire ou plus précisément hospitalière à prendre en considération, la vie économique, les relations sociales, la santé même qui exige du bon air et de l’exercice, l’éducation (eh oui), tout cela fait partie de la vie d’une nation.
                                            Au bout de 8 semaines la lassitude gagne, les gens finiront par se déconfiner eux même, et de nombreuses entreprises sont au bord de la faillite.
                                            Concernant l’éducation, certains pays voisins ont prévu une rentrée scolaire avant celle prévue en France, et les conditions seront adaptée, telles que des classes à effectifs réduit (alternance ?). Faire perdre un trimestre complet d’enseignement, surtout pour les moins motivés par le téléenseignement, provoquerait des décrochages irrattrapables.
                                            En outre, contrairement à la grippe, il est apparu que les enfants sont peu vecteurs de contagion pour le covid19.
                                            Alors présenter ça uniquement comme une demande du Medef est réducteur et partial.


                                          • alinea alinea 26 avril 2020 20:38

                                            Soyons positifs, il y a déjà ça :

                                            Après le confinement, Venise va mettre un terme au tourisme de masse - Easyvoyage

                                            Je n’ai pas lu dans vos chiffres le pourcentage des gens obèses ou en surpoids ; ceux que j’avais lus étaient énormes, vous pourriez nous en dire quoi, à cette époque où il vaut mieux deux sources qu’une ! Merci


                                            • BA 26 avril 2020 22:30

                                              Dimanche 26 avril 2020 :


                                              Le syndicat des médecins généralistes MG France balance une bombe : en France, les chiffres des morts du coronavirus sont complètement sous-estimés.


                                              Aux chiffres officiels du gouvernement français, il faut ajouter 9000 morts du coronavirus qui sont décédés à leur domicile.


                                              En clair : depuis le début de l’épidémie, 32 000 Français sont morts du coronavirus.


                                              https://www.lejdd.fr/Societe/environ-9000deces-adomicile-selon-mg-france-la-france-est-lun-des-pays-les-plus-touches-3964395


                                              • Eric F Eric F 26 avril 2020 23:17

                                                @BA
                                                Je pense que cela devra pouvoir être vérifié par la surmortalité cumulée en Mars et Avril.
                                                La France est l’un des pays où des foyers denses de contamination se sont développés, il y a un « effet de seuil » à partir duquel la contamination monte en flèche localement. Le confinement a « gelé » la propagation (on nous présentait la progression vers l’Ouest comme inéluctable, elle a été quasi enrayée), et a « refroidi » certains des foyers actifs. Un confinement local plus étanche en tout début d’apparition d’un foyer aurait permis d’éviter de bloquer tout le pays, dont une moitié est très peu touchée. Du reste ça a marché dans le foyer du Morbihan, moins densément peuplé il est vrai.


                                              • bouderont fele bouderont fele 27 avril 2020 09:30

                                                Un article de bon sens.

                                                Merci d’avoir mis par écrit et d’avoir publié ce qui est criant de réalité depuis le début de cette gabegie.

                                                Merci de m’avoir donné raison vis-à-vis de mes détracteurs.


                                                • Djam Djam 27 avril 2020 10:32

                                                  @ Décrypteur

                                                  Et bien MERCI pour votre article qui remet les pendules à l’heure de la raison et non plus de l’émtionnel smiley

                                                  Vous allez avoir pas mal de rochons désagréables qui tiennent à leur trouille... accrochez-vous smiley


                                                  • hgo04 hgo04 27 avril 2020 13:27

                                                    22 000 morts sur 70 millions d’habitants. Un ratio de 0.03 %.


                                                    • Olivier 27 avril 2020 14:04

                                                      Le traitement du Pr. Raoult confirme une fois de plus son efficacité. Une information que vous ne verrez certes pas sur TF1 : 

                                                      https://fr.sputniknews.com/maghreb/202004271043662176-des-medecins-algeriens-attestent-de-lefficacite-quasi-totale-de-la-chloroquine-contre-le-covid-19/

                                                      Mais chut ! que ça reste entre nous : il ne faudrait pas gâcher le beau confinement du sieur Macron, qui en détruisant l’économie a justifié le titanesque cadeau de 1500 milliards de l’UE au secteur bancaire...


                                                      • pemile pemile 27 avril 2020 14:16

                                                        @Olivier « Le traitement du Pr. Raoult confirme une fois de plus son efficacité. »

                                                        Vous avez vraiment lu l’article de Sputnik ? Comment vous comprenez les chiffres fournis 3470 traités sur 5000 cas, 3382 cas d’après worldometers, 425 décès, 40 en réa ?



                                                      • pemile pemile 27 avril 2020 14:56

                                                        @Legestr glaz « Sans commentaire puisque les commentaires sont dans la vidéo ! »

                                                        Je ne vois pas de vidéo dans votre lien (mon navigateur ?) et son blog renvoi vers le même lien smiley Vous avez un lien direct vers la vidéo ?


                                                      • Olivier 27 avril 2020 15:21

                                                        @pemile
                                                        Le Pr. Raoult a toujours dit que son traitement doit pris AVANT le stade de la mise en ventilation artificielle, où on a près de 80% de décès. Les essais cliniques en France, destinés justement à discréditer ce protocole, se font à un stade trop tardif et sans l’Azitromicine. 


                                                      • pemile pemile 27 avril 2020 15:27

                                                        @Olivier « Le Pr. Raoult a toujours dit que son traitement doit pris AVANT le stade de la mise en ventilation artificielle »

                                                        1 non, il ne l’a pas toujours dit
                                                        2 ça ne change pas que l’efficacité n’est tooujours pas démontrée même dans ce cas là.


                                                      • Legestr glaz Legestr glaz 28 avril 2020 08:14

                                                        @pemile

                                                        « Dépister » et « traiter », voilà les mots du professeur Raoult.

                                                        Par conséquent, c’est une simple vue de l’esprit que de penser que « le traitement » interviendra lorsque les malades seront admis en réanimation !

                                                        C’est faire une contresens absolu dans les propos de Raoult que de considérer qu’un « dépistage » positif soit suivi d’une traitement, mais seulement lorsque le virus aura bien fait son oeuvre. Parce que le « traitement » intervient sur le processus de développement du virus et l’interrompt. Si le virus s’installe et fait des dégâts irrémédiables, à quoi pourrait bien servir le traitement ? 

                                                        « Dépister » et « traiter » se font dans la foulée en cas de dépistage positif. 

                                                        Je remets le lien d’un précédent post. 

                                                        https://phusis.ch/2020/04/26/video-anatomie-dun-desastre-avec-jean-dominique-michel/?fbclid=IwAR0wsSax5JAr6L5-QlwqJbSdDwKajVFChzOWcKilCgR1kmFMveO37_Ew70s


                                                      • pemile pemile 28 avril 2020 08:53

                                                        @Legestr glaz « Je remets le lien d’un précédent post. »

                                                        Dans lequel je ne vois toujours aucune vidéo ? smiley


                                                      • Legestr glaz Legestr glaz 28 avril 2020 11:39

                                                        @pemile

                                                        Je ne comprends pas. Lorsque je « clique » sur le lien que j’ai fourni, une page s’ouvre et, si je déroule cette page, immédiatement apparait la vidéo. Si la technologie nous abandonne...


                                                      • pemile pemile 28 avril 2020 11:47

                                                        @Legestr glaz "Je ne comprends pas. Lorsque je « clique » sur le lien que j’ai fourni, une page s’ouvre et, si je déroule cette page, immédiatement apparait la vidéo"

                                                        Je viens de regarder le code source de la page, l’affichage de la page passe par un plugins Facebook (bloqué par mon navigateur)

                                                        Voilà le lien direct vers la vidéo sur Facebook : https://www.facebook.com/1427610560878825/videos/279673346520557/

                                                        Je regarderai cette vidéo plus tard (plus d’une heure !)


                                                      • Citoyenresponsable 545 27 avril 2020 14:11

                                                        Je partage totalement mais sans être toujours critique en temps normal sur nos gouvernants , aucun élu actuellement sur le marché n’a les qualités pour gérer ce genre de situation. Communication catastrophe , objectifs rates, destruction économique pour rien . J’ai lu tous les commentaires critiques de cet article aucun ne tient la route . Le confinement aurait dû être obligatoire pour les plus de 60 ans et personnes à risque depuis le 15 février et c’est tout (il va d’ailleurs l’être au 11 mai) . 15 jours de confinement pour apprendre à travailler en distanciation et obligation d’accords internes sur chaque entreprise pour réouvrir . Mais pour les français comprendre qu’il faut respecter toutes ces règles c’est déjà trop compliqué ! Enfin tenir un comité d’experts sanitaires simultanément à un comité d’experts économiques. Ensuite piloter sans trop de casse. Actuellement on est mauvais de partout.


                                                        • libre penseur 28 avril 2020 10:35

                                                          Vous êtes pardon monsieur un irresponsable....

                                                          Comment comparer les causes de mortalité à l’échelle mondiale alors que les 3/4 de l’humanité est confinée....

                                                          Cette épidémie n’épargnera personne....regardez l’Allemagne.....


                                                          • Décrypteur 28 avril 2020 18:13

                                                            @libre penseur
                                                            En réponse à votre commentaire, je vous recommande la lecture de cet article publié aujourd’hui : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/non-le-confinement-ne-sauve-pas-il-223739
                                                            Vous constaterez, chiffres à l’appui (toujours les chiffres), que contrairement à ce que l’on tente de vous faire croire, le confinement détruit bien plus de vie qu’il n’en sauve (et ça ne va sans doute pas manquer de vous déranger).
                                                            Si je peux me permettre un conseil, ne perdez pas votre sens critique, et gardez-vous des jugements de valeur. Vous allez peut-être un peu vite en besogne en me qualifiant d’irresponsable, l’avenir nous dira à coup sûr qui sont les véritables irresponsables.
                                                            Respectueusement.


                                                          • egos 28 avril 2020 14:00

                                                            Decrypteur,

                                                            candidat idéal au Sars Cov-19,

                                                            mature à point (voire limite) pour rejoindre les rangs des personnels soignants *, personnels de salle ou brancardier si nécessaire,

                                                            les entreprises de service funèbre, pourquoi pas ?

                                                            Bravache mais pas trop, une mentalité innée qui ne s’acquiert pas.

                                                            Vu le profil prendre le risque de contaminer ses proches ou ascendants ne semble pas l’effrayer plus que de raison, les réunions de famille doivent prendre une ambiance sympa chez lui ..

                                                            Sars Cov-19 n’a pour autant pas encore dévoilé toutes ses armes dissimulées (affection neurologiques, hématologiques, maladie de Kawasaki, persistance du virus inattendue, cas de récidives, durée d’immunité réduite ...)

                                                            • 50 décès d’infirmières à ce jour en UK, 24 médecines Italie , une dizaine en France, fait épidémiologique bien connu de l’auteur la grippe saisonnières, les affections cardites et ontologiques se transmettent instantanément au personnages médicaux et en condamner certains.

                                                            Decrypteur appartient à cette catégorie d’individus pour qui les statistiques de mortalité au regard des données connues ou des besoins civilisationnels 3.0 (au choix : surpopulation, démographie, écologie, pollution, le inutiles, parasites, vieux, pauvres, déficients pathologiques ou physiologiques , tous ceux qui comptent pour peanuts et perturbent l’harmonie sociale tete le dynamisme économique ..) apportent autant des alibis que du réconfort et de l’espérance.

                                                            Une catégorie qui d’ailleurs suscite de nombreux ralliements et recrute parmi les bas fonds, caniveaux et fosses à droite, a gauche, chez certains écolos,

                                                            Albert Speer n’aurait pas démenti les thèses banales et morbides soutenues par ce type d’article.

                                                            nb : si vous croisez le chemin avec Sars Cov-19 et développez Sars Cov-19, svp faites suivre, que l’on puisse célébrer avec faste vos fiançailles.


                                                            • Décrypteur 28 avril 2020 18:28

                                                              Cher egos, vous n’êtes pas le premier (et certainement pas le dernier) qui au lieu de présenter des contre arguments sourcés pour contredire une thèse qu’ils ne partagent pas, préfèrent jeter le discrédit sur l’auteur de l’article. Pas sur l’article et son argumentaire, mais sur la personne qui l’a écrit.

                                                              Vous faites opportunément référence à Albert Speer, je vois que vous prenez à votre compte ses techniques de propagande. Bravo !

                                                              Je ne vais pas passer plus de temps avec vous, mais je ne vais pas vous quitter sans vous recommander la lecture de cet article : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/non-le-confinement-ne-sauve-pas-il-223739

                                                              Vous verrez après cela qu’il y a même des médecins fascistes, sortant des bas fonds que vous semblez affectionner particulièrement.

                                                              Ah, enfin, je crois bien que j’ai croisé le chemin de ce qui vous terrorise. Grosse fièvre, toux, 4 jours au lit. Grosse grippe quoi. Pas de quoi en faire plat.

                                                              A bon entendeur...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité