• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Najat Conspi Therapy » : un pansement sur une jambe de bois

« Najat Conspi Therapy » : un pansement sur une jambe de bois

Mardi 9 février, la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, organisait une journée d'étude sur le thème : « Réagir face aux théories du complot », qui réunissait 300 chercheurs, professeurs, psychiatres et lycéens au Muséum national d’histoire naturelle. Après la polémique nationale autour de la possible disparition de l'accent circonflexe, la ministre embrayait sur un autre sujet brûlant, qui semble lui tenir particulièrement à coeur depuis l'attentat contre Charlie Hebdo.

Voici, pour commencer, l'intervention de la ministre, teintée d'humour, et sa tentative de compréhension du phénomène complotiste, qu'elle juge d'une "extrême gravité" :

Rudy Reichstadt, fondateur de l'Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, mais aussi délégué de signature du maire de Paris pour les affaires juridiques et financières de la Direction de la Jeunesse et des Sports, avait l'honneur d'ouvrir cette journée, durant laquelle nous avons retrouvé les incontournables Gérald Bronner, Aurélie Ledoux ou encore Thomas Huchon, auteur du film Conspi Hunter : comment nous avons piégé les complotistes (visible gratuitement sur le site du ministère de l'Éducation nationale, en bas de cette page).

Un film qui racontait la production et la mise en ligne d'un faux documentaire à haute teneur complotiste, puis sa reprise crédule par la "complosphère". A mon sens, l'expérience avait été un relatif échec, avec (on l'apprend à la fin du film) 9300 vues sur YouTube en trois semaines et une reprise sur seulement deux sites "conspis" parmi les plus caricaturaux : Réseau international et Wikistrike. Mais, dans leur film, nos "chasseurs de conspis" sont allés chercher deux experts en communication web qui nous assurent que l'expérience de viralisation fut un franc succès. On n'est décidément jamais mieux servi que par soi-même !

Complotisme et diversité

Rudy Reichstadt et Thomas Huchon se sont retrouvés le soir même invités sur I-Télé, face à un Olivier Galzi conquis :

On apprend lors de cette interview que le faux documentaire conspirationniste de Thomas Huchon - dont la thèse est que le sida a été inventé en laboratoire par la CIA pour s'en servir comme arme bactériologique contre la révolution castriste à Cuba dans les années 1960 - a été projeté devant une classe de lycéens, et que près de la moitié d'entre eux y ont cru. Le problème soulevé par Huchon & Co ne semble donc pas tout à fait imaginaire.

Il conviendrait cependant, lorsque l'on parle de "complotisme", de distinguer différents publics, ceux qu'on pourrait appeler les novices en la matière (les jeunes notamment), qui restent à la surface des choses et gobent un peu bêtement des informations alternatives sans interroger leurs sources, et ceux qu'on pourrait presque appeler les experts en la matière (genre ReOpen911), qui ont disséqué les dossiers et qui doutent pour des raisons beaucoup plus sérieuses ; on ne saurait amalgamer ces publics très différents.

Ainsi, la ministre n'a sans doute pas tort de dire qu'il faut commencer par apprendre au jeune public (qui surfe sur les réseaux sociaux) le B-A BA de la vérification des sources d'information, sachant que, de manière générale, un site institutionnel ou médiatique connu reste plus fiable qu'un blog hyper bizarroïde tenu par un anonyme, même s'il vous est recommandé par un ami. Pour le second public, beaucoup plus exigeant et formé, tout est différent : il sait déjà vérifier les sources et veut aller chercher la vérité au-delà des carences des grands médias, de leur paresse, de leur conformisme, et se sent capable d'évaluer ses sources dans la mine des sites alternatifs, où le meilleur et le pire se côtoient.

Une rhétorique spécieuse

« Quelles réponses pédagogiques et éducatives face aux théories du complot ?  » Telle est donc la question que nous pose Najat Vallaud-Belkacem. Et si la réponse à apporter vise ici principalement des adolescents, ce n'est pas une raison pour se contenter d'une réponse simpliste. C'est malheureusement la voie qui semble suivie par le ministère... Reprenons en effet la page de présentation de cette Journée d'étude. On y trouve d'abord une définition du conspirationnisme :

"Le conspirationnisme désigne la tendance à attribuer abusivement l'origine d'un événement ou d'un fait jugé néfaste à un inavouable complot dont les auteurs présumés - et/ou ceux à qui il est réputé profiter - conspireraient, dans leur intérêt, à tenir cachée la vérité.

"Abusivement" car le récit proposé s'affranchit des règles élémentaires de la méthode scientifique en matière d'administration de la preuve."

Pour résumer, le conspirationniste accuse sans preuve. Et de manière assez systématique.

Plus loin, sur cette même page, on nous donne quelques exemples de "vraies" conspirations, précisant : "Elles ont pour spécificité qu'aucune d'entre elles n'a été découverte par des théoriciens du complot. Surtout, elles sont étayées par des preuves matérielles." Voyez la logique implacable : une conspiration doit être prouvée, et tant qu'elle ne l'est pas, ceux qui la supposent ou l'affirment sont des "théoriciens du complot". Si ces "théoriciens du complot" finissent par apporter la preuve de la conspiration, ils cessent de l'être (des "théoriciens du complot"), et c'est ce qu'on appelle généralement un journaliste, un scientifique ou un historien, voire un journaliste citoyen, selon les cas.

Bref, par principe, aucun "théoricien du complot" ne peut démontrer un complot, puisqu'une fois qu'il l'a prouvé, il cesse d'être (dénommé) un "théoricien du complot". Vous suivez ? C'est dire que le tort du "théoricien du complot", c'est, au moins dans le meilleur des cas, d'avoir une bonne intuition, mais sans preuve décisive pour le moment. D'ailleurs, on peut se demander s'il est concevable de prouver une "vraie" conspiration sans avoir été au préalable (tant qu'on n'avait pas la preuve) un "théoricien du complot"... car on a en général une petite idée derrière la tête lorsqu'on mène une enquête ; on n'enquête pas à l'aveugle, sans aucune intuition.

Politiques, médias et bouc-émissaire

Mais trève de sémantique. Le véritable problème, qui inquiète le ministère et de nombreux citoyens, c'est la prolifération de théories du complot qui, la plupart du temps, manquent de sérieux, et qui peuvent générer un dangereux trouble dans les esprits. Mais cette prolifération ne traduit jamais qu'une grande défiance à l'endroit des autorités, pour la bonne et simple raison que ces autorités ont trop souvent menti ou désinformé pour être encore crues sur parole, sans broncher. Est-il en effet raisonnable de faire confiance à notre classe politique, qui généralement fait "des promesses qui n'engagent que ceux qui y croient", selon l'heureuse formule de Charles Pasqua ? Est-il raisonnable de croire encore aveuglément les médias après leur fiasco irakien, pour ne prendre que ce tragique exemple ? Il est, au contraire, très raisonnable d'être sur ses gardes.

Régis Soubrouillard écrivait ainsi, il y a quelques années, dans Marianne :

"Plusieurs décennies de mauvaises habitudes gouvernementales et le climat paranoïaque rendent aujourd’hui « raisonnable » une lecture conspirationniste du monde. (...) C’est toute la perversité du système. La théorie du complot trouve son assise sur l’existence de complots réels, fomentés dans le plus grand secret des opinions publiques. Dès lors, le complot devient la vérité rationnelle."

Et Bruno Fay dans le Nouvel Obs :

"C'est toute cette société de désinformation et de mal information, d'où qu'elle vienne, des milieux privés, politiques, médiatiques, qui nourrit cette crise de confiance. C'est le problème de notre époque, dans laquelle l'information circule rapidement et où les médias n'ont plus le temps de vérifier et de creuser. (...) Impatients, les citoyens vont donc chercher la vérité ailleurs. On est tous un peu "conspirationniste" dans un sens."

Les gouvernements et les médias sont donc en partie responsables du mal qu'ils dénoncent, cherchant un peu facilement à se défausser sur un bouc-émissaire : le conspirationniste. C'est en cela que leur attitude a quelque chose d'odieux, lorsque leur mépris vient fondre sur une population qui cherche simplement à se repérer et à parer les dangers éventuels sans leur aide, et même parfois contre eux ! Comment se fait-il qu'il ait fallu attendre février 2013 pour entendre parler sur France 2 sur Traité transatlantique, pourtant dans les cartons de l'Union européenne depuis le début des années 1990 ? Comment se fait-il que tous les médias se soient tus pendant plus d'un demi-siècle, depuis 1954, sur l'existence des réunions annuelles du groupe Bilderberg, et que Yves Calvi et ses invités experts en relations internationales aient fait mine, en 2008, de ne pas le connaître, suggérant même que c'était une invention de téléspectateur ? Quelle confiance voulez-vous en tirer ?

S'il te plaît François Fillon, dessine-moi un Bilderberger !

A ce sujet, le premier exemple de faux complot qu'on trouve sur le site du ministère de l'Éducation nationale, c'est celui des Illuminati. Et l'on nous explique : "La théorie du complot des Illuminati s'appuie sur l'idée que ce groupe (...) tire les ficelles du monde en secret. Dans cette vision de l'Histoire, les Illuminati agissent en infiltrant le pouvoir, la presse, les médias, le monde du spectacle, etc." Dans la population adulte, en dehors de Laurent Glauzy et de ses amis, on trouve assez peu de gens convaincus de cette théorie.

A la vérité, celle-ci ne trouve un petit écho que dans les milieux catholiques intégristes, qui croient en Dieu et en Diable, et qui interprètent toute l'histoire depuis la chute de Louis XVI comme un vaste complot des forces sataniques (franc-maçons, Illuminati...) contre la France catholique éternelle, et le Christ même. De telles idées n'ont certes rien d'invraisemblable en regard de dogmes religieux autrement plus invraisemblables. Pour des êtres plus rationnels, en revanche, elles relèvent du délire pur et simple.

Mais la croyance en la domination mondiale des Illuminati, dont il est facile de se moquer, ne se nourrit-elle pas justement - tout en les masquant - des agissements d'autres entités, bien réelles mais discrètes, qui cherchent à dominer le monde, banques (voir Goldman Sachs : la banque qui dirige le monde) ou sociétés quasi secrètes qui bénéficient du silence de leurs membres, à commencer par les patrons de la grande presse ? Reprenons les propos récents de Philippe de Villiers au sujet du groupe Bilderberg. Il raconte que François Fillon, lui-même agréé - ainsi qu'Alain Juppé - par ce club, lui aurait dit : "(Le Bilderberg), que veux-tu ? c'est eux qui nous gouvernent". De Villiers, qui parle de "superclasse invisible", précise qu'il n'y a pas de complot en l'occurrence, car il n'y en a pas besoin, ces gens ayant déjà le pouvoir.

Alors, de deux choses l'une : soit Philippe de Villiers est un mythomane, soit il dit la vérité. Dans ce cas, soit François Fillon est un illuminé complotiste, soit il dit la vérité, ou du moins il est sincère, il pense ce qu'il dit. Dans ce cas, qui n'est pas à exclure, qu'attendent nos journalistes - qui n'ont rien de mieux à faire que de s'adonner à la "chasse aux conspis" - pour aller lui demander des précisions sur ce qu'il a voulu dire, car ce n'est pas une broutille ?

De la précision avant toute chose

On peut d'ailleurs considérer que, sur d'autres sujets, une théorie du complot grossière (Illuminati) peut se nourrir de faits réels (Bilderberg), dont les gens ont vaguement entendu parler, puis qu'ils ont déformés au gré de leurs échanges. Et que, du même coup, un mythe risible masque de véritables informations dérangeantes.

Par exemple, une journaliste du Figaro nous rapppelle ce 9 février que les enseignants avaient vu apparaître dès 2001 des "billevesées concernant le 11 septembre, un attentat soit-disant fomenté par les Juifs". Cette théorie grossière se nourrit certainement des informations parues à l'époque sur ABC News au sujet des "Israéliens dansants" (des agents du Mossad selon le FBI surpris en train de se réjouir des événements), ou encore au sujet du vaste réseau d'espionnage israélien aux Etats-Unis qui avait été mis à nu peu après les attentats, et dans le cadre duquel dix des terroristes d'Al-Qaïda avaient été suivis de près. Combattre intelligemment la théorie du complot juif reviendrait ici à faire le lien avec ces faits et à admettre que l'ignorance que nous en avons encore - du fait d'une faible couverture médiatique - suscite chez certains individus de très légitimes interrogations. Mais peut-on espérer une telle honnêteté ?

On pourrait aussi espérer de la rigueur dans les données qui seront transmises aux élèves dans le cadre de ce décryptage des théories du complot. Sur le site du ministère, on peut lire ceci au sujet du 11-Septembre :

"D'après les arguments conspirationnistes les plus fréquents, les tours du World Trade Center auraient fait l'objet d'une démolition contrôlée, aucun avion ne se serait écrasé sur le Pentagone, des transactions boursières suspectes auraient été observées et les services secrets israéliens auraient été au courant de l'attaque."

Primo, des transactions suspectes ONT été observées ; le conditionnel est ici fautif. Qu'il y ait eu des délits d'initiés n'est pas absolument certain, mais les transactions boursières suspectes, elles, ne souffrent aucune contestation (voir Les Echos, L'Économiste, Marc Chesney, professeur de finance à l'Université de Zürich, sur RMC, ou encore l'historien Daniele Ganser sur Arte).

Deuxio, quand on parcourt le dossier de presse, édité par le ministère de l'Éducation nationale, qu'on jette un oeil, page 17, au "Top 5 des théories du complot les plus répandues", réalisé par l'équipe de Thomas Huchon, et qu'on lit, au rang des fausses assertions concernant le 11-Septembre, que "les services secrets connaissaient l'imminence d'une attaque terroriste contre le WTC", on est dans de la désinformation pure et simple. Une multitude d'articles parus aux États-Unis ont en effet révélé les nombreux avertissements reçus par le renseignement américain dans les mois précédant le 11-Septembre concernant un gigantesque attentat impliquant des avions, et dont le WTC était l'une des cibles les plus probables. Une seule illustration : le 10 juillet 2001, le directeur de la CIA George Tenet avertit Condoleezza Rice : "Il va y avoir une attaque terroriste importante dans les prochaines semaines ou les prochains mois" et elle sera "spectaculaire" (Washington Post). La version officielle ne conteste même pas ce point, mais nos "chasseurs de conspis" frenchy si.

Plus de Cratos au Dèmos = Moins de Gogos Paranos

La réponse pédagogique et éducative face aux théories du complot, si elle se voulait vraiment intelligente, ne devrait pas faire l'impasse sur l'autre face de la médaille, qui rend ces théories alternatives si tentantes : je veux parler des faiblesses des médias traditionnels, leur mimétisme, qui les fait parfois reproduire sans aucune vérification de fausses informations (on se souvient par exemple de la désinformation de l'AFP sur Chavez en 2012, reprise à l'époque sans sourciller par Libé et le Nouvel Obs...), mais aussi la propagande dont ils sont parfois les vecteurs (involontaires ou non), ou encore le politiquement correct qui les fait biaiser leur regard sur certains sujets, afin de ne pas faire le jeu de l'ennemi politique. Toutes ces fautes légitiment dans une partie du public des pratiques de réinformation, voire de contre-propagande.

Mais la réponse ne serait pas encore suffisante sans aborder le volet proprement politique : car les théories du complot germent chez des gens surinformés, mais parfaitement impuissants face à l'information, mineurs politiquement, spectateurs d'un monde qui se conduit sans eux, voire contre eux. Un tel décalage crée un malaise nécessaire. On ne peut pas savoir et ne jamais faire et décider ; on ne peut pas grandir et rester sous la tutelle d'un maître, auquel nous devons nous remettre complètement. A l'heure de l'information continue doit correspondre une démocratie continue, dans laquelle toutes les grandes décisions doivent être tranchées par le peuple souverain.

Les théories du complot induisent souvent l'idée que les élites toute-puissantes veulent du mal au peuple impuissant, ou cherchent à le choquer, à le traumatiser (dans le cas d'un attentat) pour anesthésier sa raison et le manipuler par l'émotion, lui arracher son consentement, afin qu'elles puissent mener en toute tranquillité leurs propres projets. Pour que cette crainte cesse ou diminue, il faut tout simplement que les élites ne soient plus perçues comme toute-puissantes, et le peuple comme impuissant. Une partie du pouvoir doit donc être rapatrié à celui-ci, sans délégation. Un peuple responsable, décisionnaire, perdra beaucoup de ses raisons d'être excessivement paranoïaque.

On imagine cependant que la thérapie de Najat Vallaud-Belkacem n'ira pas aussi loin, et pourtant... Vouloir combattre les théories du complot en n'étant fixé que sur elles, comme s'il s'agissait d'un simple problème d'information, sans remettre en cause le système politique, qui doit impérativement s'adapter à notre environnement numérique, c'est assurément un coup d'épée dans l'eau. Les "conspirationnistes" ne sont souvent que des citoyens en phase de mutation, qui cherchent à prendre leur part dans la vie démocratique, en tant que citoyens vigilants, mais qui se voient repoussés et stigmatisés par un vieux système oligarchique qui résiste, qui plie, mais ne rompt pas. Pas encore. La mue prendra le temps qu'il faut : "Cette hiérarchie de caste tombera comme tombent les feuilles mortes : elles cèdent par manque de sève devant la poussée des tendres bourgeons."

Courage citoyens ! L'impuissance n'est plus une fatalité !

JPEG - 35.7 ko
Des problèmes d’élection ? Réjouissez-vous : l’impuissance n’est plus une fatalité !

Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 10 février 2016 10:29

    On peut tenir pour probable que le complotisme soit la plus géniale invention de l’Empire. Il donne aux plus bornés ploucs l’impression gratifiante d’être des affranchis, par rapport à la masse des « abrutis » qui les entourent.


    Or, pendant que les complotistes sodomisent des diptères dans le souvenir des ruines du WTC, en Europe, la Commission de Bruxelles exerce un pouvoir quasi-totalitaire avec la complicité passive du PPE (à moi la présidence de la Commission), du PSE (à toi la présidence du Parlement), de l’ADLE et, parfois même, des conservateurs britanniques de l’ECR, tandis que de part et d’autre de l’Atlantique, se négocient les traités qui transformeront l’Europe en succursale des Etats-Unis d’Amérique, et qu’en Europe même, le plan, pas du tout occulte, présenté par Peter Sutherland* devant une commission de la Chambre des Lords, en juillet 2012, est en cours d’exécution, entre le Proche et le Moyen-Orient d’une part, les frontières passoires de l’U.E, d’autre part :

    « ...il faut détruire l’unité interne des nations européennes (« to undermine national homogeneity of european nations ») afin de les ouvrir à l’immigration de masse, changer la structure de leur population, et générer ainsi plus de croissance économique.  »


    Mais de tout cela, les complotistes s’en foutent : ce n’est pas « secret », ça ne présente donc aucun intérêt. Et là-dessus, arrive la Vallaud-Belkacem avec une un cerisier sur le gateau qui confortera les chimériques dans la stérile certitude qu’on leur cache tout.


    « Président de l’European Policy Centre, de Goldman Sachs International (depuis 1995), de BP (British Petroleum) (1997-2009), et aussi de la section Europe de la Commission Trilatérale (2001-2010), Peter Sutherland, est aussi directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland.

    « De 1985 à 1989, il a été en poste à Bruxelles en tant que commissaire responsable de la politique de concurrence. Entre 1989 et 1993, Peter Sutherland a été président de Allied Irish Banks. Il fut directeur général du GATT et de l’OMC de 1993 à 1995.

    « Il fut membre du directoire d’Investor AB jusqu’au 11 avril 2005, et de celui d’Ericsson (dont il fut directeur en 1996) jusqu’au 4 mars 2004. Il a aussi été administrateur dealibaba.com, société qu’il dirigea en 2000.

    « Peter Sutherland est aussi le représentant honoraire pour l’Union européenne du Transatlantic Policy Network.

    « Il a été membre du comité directeur du groupe Bilderberg. » (Wikipedia)


    • Clocel Clocel 10 février 2016 11:20

      @César Castique
      Je ne vois pas d’antinomie entre les deux perspectives, au contraire...
      On n’est pas obligé de s’envoyer tout rond un rapport officiel qui chie sur les lois élémentaires de la physique sous prétextes que ça vient d’en haut, et que, tout ce qui tombe du ciel est béni !
      Perso, j’y vois même un continuation normale du projet, vous dire si je suis atteint.
      Il serait dangereux de vouloir hiérarchiser le package, le problème suivant venant enterrer le précédent, pendant que la stratégie du choc et celle du chaos suit son cours...

      Manifestement, l’indifférence aux mouches ne rend pas plus éveillé...

       


    • César Castique César Castique 10 février 2016 12:46

      @Clocel


      « On n’est pas obligé de s’envoyer tout rond un rapport officiel qui chie sur les lois élémentaires de la physique sous prétextes que ça vient d’en haut, et que, tout ce qui tombe du ciel est béni ! »


      On n’est pas obligé non, et on n’est pas obligé non plus de gober n’importe quelle ânerie au motif qu’elle va dans le sens qu’on souhaiterait, on peut très bien s’en foutre comme de l’an 40, de Colin-Tampon et de sa première chemise réunis. 


      Pour ma part, j’étais nul en physique - même élémentaire - comme en chimie, ce qui pourrait me mettre à la merci de n’importe quel charlatan, indépendamment du bord auquel il appartient. Et c’est la raison pour laquelle personne ne peut miser sur ma crédulité. Il n’y a pas que religieusement que je suis agnostique.


      A partir de là, il me paraît plus productif de me consacrer à dénoncer ce qui se trame sous nos yeux, que de perdre mon temps à épiloguer sur le pourquoi du comment d’événements sur lesquels on ne peut pas revenir, et dont, de surcroît, on ne connaîtra sans doute jamais, le fin mot.


      « Il serait dangereux de vouloir hiérarchiser... »


      Ben moi, je pense qu’il est indispensable de hiérarchiser le passé et l’avenir, pour accorder la priorité absolue au second, en ne retenant du passé que ce qui peut servir à l’appréhension de l’avenir.

    • files_walQer files_walQer 10 février 2016 14:07

      @César Castique

      « et on n’est pas obligé non plus de gober n’importe quelle ânerie au motif qu’elle va dans le sens qu’on souhaiterait, »


      Les chercheurs de vérité ne sont pas adeptes de la méthode politique mais plutôt de la méthode scientifique.


    • robin 10 février 2016 14:19

      @César Castique

      Si vous vous foutez des points dont vous parlez ne vous croyez même pas obligé de poster ici


    • César Castique César Castique 10 février 2016 15:21

      @files_walQer 


      « Les chercheurs de vérité ne sont pas adeptes de la méthode politique mais plutôt de la méthode scientifique. »


      C’est louable. Et quand ils l’auront trouvé, LA Vérité, on sait ce qu’ils ont l’intention d’en faire ? Une tentative de best-seller ? Un Nuremberg du 11 septembre ? En tirer une loi de type Gayssot pour interdire sa contestation ?

      @robin


      « Si vous vous foutez des points dont vous parlez ne vous croyez même pas obligé de poster ici. »


      Je ne parle pas de points, je parle du conspirationnisme en général, et de son caractère vain et fourvoyant. 


      P.S. - Si vous avez une réponse aux questions que je pose à Files_walQer, ne vous gênez surtout pas, jusqu’à présent personne n’a pu m’éclairer sur ce point


    • files_walQer files_walQer 10 février 2016 16:22

      @César Castique

      La vérité est déjà connue, il s’agit d’une opération sous faux drapeau.

      Ce qu’il faudrait c’est qu’une majorité de l’opinion publique en Occident en soit convaincu et le fasse savoir pour que ces manipulations immondes soient contre productives et que donc elles ne se produisent plus.

      Oui je sais, je rêve. Quoique...

    • César Castique César Castique 10 février 2016 17:16

      @robin



      « La vérité est déjà connue, il s’agit d’une opération sous faux drapeau. »


      Peut-être ouais, mais tant que vous ne produisez pas la vraie couleur du drapeau, vous n’allez pas loin.


      Et vous trouverez même des gens du tiers monde, ou issu d’icelui, qui rétorqueront que vous prétendez cela pour faire croire que des Arabes n’auraient été capables d’organiser une opération d’une telle envergure.


      « Oui je sais je rêve. »


      Je pense aussi. Et sans couac smiley

    • berry 10 février 2016 19:51

      @César Castique
       
      Peter Sutherland : "...il faut détruire l’unité interne des nations européennes  afin de les ouvrir à l’immigration de masse, changer la structure de leur population, et générer ainsi plus de croissance économique.  »


       
      César Castique : "Mais de tout cela, les complotistes s’en foutent : ce n’est pas « secret », ça ne présente donc aucun intérêt."
       
      Ben, si, c’est secret, justement.
      Je suis persuadé qu’il n’y a pas 0,5 % de la population européenne qui est au courant de cette déclaration.
      Que Peter Sutherland ait l’arrogance et le culot de faire cette déclaration en petit comité, c’est une chose ; que les médias et les politiciens la répercutent au grand public, c’en est une autre, et ils s’en gardent bien.


    • berry 10 février 2016 20:08

      @César Castique

      « Les chercheurs de vérité ne sont pas adeptes de la méthode politique mais plutôt de la méthode scientifique. »

      "C’est louable. Et quand ils l’auront trouvé, LA Vérité, on sait ce qu’ils ont l’intention d’en faire ? "

       

      Ils peuvent en faire ce qu’ils en font en ce moment aux Etats-Unis et en France : dégager les mafieux de l’Establishment et élire des candidats anti-système non compromis : Donald Trump, Bernie Sanders, Marine Le Pen...

       

      C’est déjà pas mal.



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 2016 20:24

      @berry
      Des vrais complots, il y en a plein, dont certains en vente dans toutes les bonnes librairies... Dans son livre, « Le Grand Échiquier », 1997, Bzrézinski , explique en long et en large qu’il faut détruire la Russie, (via la destruction de l’ Ukraine), pour éviter la constitution d’une zone économique, L’Eurasia, liée à l’ UE, qui deviendrait la zone économique la plus puissante du monde, et mettrait les USA dans les choux. « Qui gouverne l’île monde ( l’ Europe centrale) gouverne le monde »


      Les USA s’affairent donc depuis des dizaines d’années à affaiblir aussi bien l’économie européenne (cf les sanctions, la création de l’ euro, les traités européens), que l’économie russe (cf le prix du pétrole, les attaques contre le rouble, le coup d’ Etat de Maïdan, les discours anti Russie etc ).

      La déstabilisation des pays européens par les vagues de réfugiés envoyés par la Turquie (qui est dans l’ OTAN), doit faire partie de ce plan, plus vaste que ce que raconte Sutherland...
      La preuve, c’est Soros qui la donne : « l’ Europe doit devenir comme l’ Ukraine ». Un chaos !
      Les migrants ne sont qu’une partie du chaos, que vous prenez pour un tout.

    • Aurevoiràjamais Aurevoiràjamais 10 février 2016 20:25

      @César Castique

      4 avions détournés sans être ne serait-ce qu’ approchés par un chasseur, 3000 morts en moins de 2 heures, des centaines de blessés, des centaines de pompiers, policiers...etc atteints de pathologies liées aux particules respirées...je pense qu’il est effectivement INDISPENSABLE de hierarchiser le passé !!!

      Imputer un programme aussi abouti à Tim Osman et une bande de barbus sans cervelles, j’avoue que ça ne passe pas...mais après tout des millions de gens pensent encore aujourd’hui que Jésus a marché sur l’eau et que Moïse a séparé la mer rouge en 2...


    • César Castique César Castique 11 février 2016 01:17

      @berry

      « Ben, si, c’est secret, justement. »

      Permettez-moi de ne pas partager votre avis. Un secret, c’est quelque chose que partage une poignée d’initiés. Ici, comme l’écrit Philippe de Villers, dans « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu », il s’agit d’un complot à ciel ouvert.

      « Je suis persuadé qu’il n’y a pas 0,5 % de la population européenne qui est au courant de cette déclaration. »

      Sans doute, mais je ne crois pas que si 80 % de la population européenne en avait eu connaissance, cela changerait grand-chose. Les foules réagissent à chaud, à l’émotion, s’indignent, mais tout cela reste foncièrement superficiel, si elles ne sont pas physiquement atteintes.

      Prenez le pauvre petit Aylan, à plat ventre sur son bout de plage. Il a fait le tour de monde, mais je ne lui donnais pas quinze jours en haut de l’affiche, il n’en a pas tenu dix. Depuis plusieurs dizaines de gosses se sont noyés dans des conditions similaires, nous a-t-on rapporté au jour le jour. Dans l’indifférence générale. L’émotion, c’est un fusil à un coup, et à faible portée. L’aveu de Sutherland n’échapperait pas à la règle.

      « Que Peter Sutherland ait l’arrogance et le culot de faire cette déclaration en petit comité, c’est une chose ; que les médias et les politiciens la répercutent au grand public, c’en est une autre, et ils s’en gardent bien. »

      Selon moi, ils ont tort, et je viens de vous expliquer pourquoi, toujours selon moi. Et j’ai le sentiment que ce n’est ni de l’arrogance, ni du culot, mais de la lucidité sur l’absence d’impact de ses propos. Exactement comme l’abominable Viviane Reding venant balancer à la face de députés et de sénateurs français, tétanisés :

      - Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune.

      « Ils peuvent en faire ce qu’ils en font en ce moment aux Etats-Unis et en France… »

      Je parlais des « chercheurs de vérité », pas des citoyens. Pour ce qui concerne ces derniers, je doute fortt que les électrices et les électeurs US se déterminent le 8 novembre, en fonction des événements du 11 septembre 2001.

      @Fifi Brind_acier

      « Dans son livre, « Le Grand Échiquier », 1997, Bzrézinski , explique en long et en large qu’il faut détruire la Russie, (via la destruction de l’ Ukraine)… »

      Si c’est exposé dans un livre, ce n’est pas un complot, c’est un plan public

      « Les migrants ne sont qu’une partie du chaos, que vous prenez pour un tout. »

      Comme d’hab, vous ne comprenez rien ! Il doit y avoir le gêne de l’émeri dans l’ADN de l’UPR.

      Les migrants sont la partie du chaos avec laquelle on peut mobiliser les opinions publiques, soulever les peuples, et certainement pas avec des propos prêtés à Soros, par une officine aussi anonyme qu’incertaine.

      @Aurevoiràjamais

       « 4 avions détournés sans être ne serait-ce qu’ approchés par un chasseur, 3000 morts en moins de 2 heures, des centaines de blessés, des centaines de pompiers, policiers...etc atteints de pathologies liées aux particules respirées... »

      C’est vachement intéressant, mais qu’est-ce que vous voulez que je fasse de ça, du moment que ce qui nous menace, ce sont principalement, pour faire court, des millions de ressortissants du tiers monde, qui ne rêvent que de s’installer sur notre petit bout de continent, ce sont des traités félons signés par des Européens traîtres à leur continent et vendus aux Etats-Unis, c’est la liquidation de nos nations, de leur culture et de leur patrimoine, et la vente à l’encan tous azimuts du patrimoine économico-industriel européen ?

      Voilà contre quoi il s’agirait de se défendre, en mobilisant toutes les forces disponibles - et il y en a - et je ne vois vraiment pas où placer, sur le plan de bataille, des pathologies liées à des particules respirées...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 2016 07:37

      @César Castique
      "Comme d’hab, vous ne comprenez rien ! Il doit y avoir le gêne de l’émeri dans l’ADN de l’UPR. Les migrants sont la partie du chaos avec laquelle on peut mobiliser les opinions publiques, soulever les peuples, et certainement pas avec des propos prêtés à Soros, par une officine aussi anonyme qu’incertaine."


      Mobiliser et soulevez les peuples, rien que ça ! Vous ne pourrez jamais mobiliser les opinions publiques contre les réfugiés, car c’est illégal au regard du Droit International. La France a signé la Convention de 1951 sur le statut des réfugiés. 

      Taper sur l’ Islam et l’immigration, c’est le fond de commerce du FN.

      C’est pour cela que le PS vous aime tant, car il sait que la majorité des Français n’est ni raciste, ni xénophobe, et que vos propos leur donnent envie de gerber. 


      Mais surtout ne changez rien, Hollande compte sur vous au 2e tour des élections Présidentielles, le FN est sont seul espoir d’être réélu !

      Hollande ne se cache même plus pour l’expliquer.


    • César Castique César Castique 11 février 2016 08:20

      @Fifi Brind_acier


      « Mobiliser et soulevez les peuples, rien que ça ! Vous ne pourrez jamais mobiliser les opinions publiques contre les réfugiés... »


      Voyez ce qu’il se passe dans les urnes et dans les rues, un peu partout en Europe... Et ce n’est qu’un début, on en reparlera dans trois ou quatre millions d’envahisseurs supplémentaires.


      « ... car il sait que la majorité des Français n’est ni raciste, ni xénophobe, »


      Ça dépend complètement de ce qu’on entend par racisme et xénophobie. Parce que le Rapport annuel de la Commission nationale consultative des droits de l’homme, révèle que 3 Français sur 4 estiment qu’il y a trop d’immigrés en France, 2 sur 3 qu’ils ne se sentent plus chez eux comme avant.


      Selon les définitions du racisme qu’on adopte, il y a là deux larges majorités qui vous installent à côté de la plaque, et si ces symptômes ne vous suffisent pas, je vous renvoie à « Oui, les Français sont racistes : alors, parlons-en », de Thomas Guénolé, dans L’Obs du 15 avril 2015.


      « Mais surtout ne changez rien, Hollande compte sur vous au 2e tour des élections Présidentielles, le FN est sont seul espoir d’être réélu ! »


      Ça c’est si les élections se déroulent dimanche prochain, et ce n’est pas le cas. C’est dans plus d’un an et de la manière dont se présentent les choses, on peut imaginer que la marche du monde devrait être conforme aux analyses du FN, donc favorable à ses solutions que celles de l’UMPS.


      D’autres objections ?

    • César Castique César Castique 11 février 2016 08:31

      @César Castique

      « ...donc plus favorable à ses solutions qu’à celles de l’UMPS. »

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 février 2016 20:06

      @César Castique
      Les Français sont d’abord préoccupés par la situation économique, le chômage, le pouvoir d’achat et le logement dans les grandes villes.


    • MagicBuster 10 février 2016 10:31


      Quand je vois NVB -
      Je vois un serpent genre Kaa « Aie confiance » dans un pur numéro d’hypnose !!!

      Ceci dit, moi je suis pas une souris - je suis une mangouste smiley


      • files_walQer files_walQer 10 février 2016 14:02

        @MagicBuster

        C’est exactement cela.

        Merci !

      • Gabriel Gabriel 10 février 2016 10:47

        Pour faire simple, je traduis : « Si vous n’êtes pas d’accord avec nos magouilles, nos mensonges, nos trahisons, notre sale politique du pillage et de l’appauvrissement des populations afin de les rendre à l’esclavage, vous n’êtes qu’un sale complotiste.... » J’ai juste là ?


        • Donbar 10 février 2016 14:02

          @Gabriel
          Tout juste.
          Complotiste, donc négationniste, donc antisémite, forcément antisémite.
          C’est d’un simplisme !


        • tonimarus45 10 février 2016 17:10

          @Gabriel— bonjour— tout a fait— voici ce que j’ai poste sur un autre fil

          «  »--- la nouvelle marote de la ministre lutter contre le complotisme en donnant les moyens aux enseignants ????En fait c’est surtout conditionner les jeunes afin qu’ils croient tout ce que nos politiques relayes ainsi par les merdias disent et cela sans se poser des questions car a ce moment là on sera classes dans les complotistes. De ce fait ils devront prendre pour argent comptant toute les promesse qui sont en fait des mensonges de nos politiques
          Mettre en doute le suicide de « »« boulin »« ;complotisme ??? plus loin mettre en doute la façon dont a ete elimine »ben barka« » ;;complotisme ??,avoir emis des doutes a l’epoque sur le charnier de « timissoara » ;;complotisme ???sur les fioles de pisse presentees comme armes de destruction massive pour attaquer l’irak ;;complotisme ??? l’histoire des couveuses kowetienne ;;complotisme ??? la soit disant attaque d’un bateau americain dans le golfe du tonkin ce qui avait servi de pretexte a la guerre du vietnam ; complotisme ?? et il y a encore bien d’autres exemples de ceux que sur le moment on a traite de complotistes et pourtant la suite leur a donne raison,NON ???.
          Alors le but est que nos bambins croient sans se poser des questions les mensonges de nos politiques et de nos merdias et surtout ne pas chercher ailleurs afin de se faire leur opinion


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 2016 20:26

          @Donbar
          Donc on va vous coller une fiche S et vous assigner à résidence pour vous apprendre à penser !


        • Deepnofin Deepnofin 11 février 2016 00:46

          @Donbar ( je re-écris ce commentaire, je sais pas s’il a été supprimé ou si j’ai oublié de le valider )

          Vous oubliez le raccourci qui est à mon avis le plus grave, et qui sera probablement utilisé à foison à l’avenir par nos gouvernements & médias mainstream : le conspirationnisme mènerait au djihadisme.
          La preuve par Charlie : http://gral.ulb.ac.be/wp-content/uploads/charliehebdoed.pdf ; mais ce genre de propos sont déjà légion.

          Après tout, le plus grand terroriste de tous les temps, Bin Laden, avait de la lecture très orientée complotiste. Si j’étais à la place des élites, je fomenterais un attentat false flag perpétré par un « complotiste » ( si possible non-musulman ), comme ça, hop, fermeture arbitraire de tous les sites de « réinformation ». L’équation me semble simple : Traités transatlantiques + Loi Martiale internationale + criminalisation de la pensée « hors de la doxa » + crise majeure ( pire que 1929 ) = coktail parfait pour un monde Orwellien sauce Huxley. Les pions avancent, c’est bientôt Echec & Mat, il serait grand temps de se réveiller...


        • Yanleroc Yanleroc 11 février 2016 16:53

           Gabriel Président !


        • Yanleroc Yanleroc 11 février 2016 17:40

          Ben oui quoi, arriver à synthétiser en quelques lignes, 10 au maximum, ce à quoi tant de gens adhèrent, 23 au minimum, à chaque fois,

           
          ça a quelque chose de magique, de transcendant, on se sent pousser des ailes nous aussi. 
           
          Quelle puissance, quel charisme, les foules ne s’y trompent pas, qui attendent l’homme providentiel, le Messie, la bonne parole et les petits pains !

          Gaby, on t’aime, lance toi, pas du haut d’une tour, mais à l’assaut de la Présidence mondiale !

          Un mot, un seul, n’importe lequel, et nous mourrons pour toi !!

          Paix, sérénité et amour.

        • Yanleroc Yanleroc 12 février 2016 00:01

          On croit que je me moque, mais non j’aime beaucoup Gaby, ce sont sur ses fans que je m’interroge.Il leur demanderait de se couper une c..pour l’envoyer à Hollande, qu’ils le feraient, d’où ma proposition..Il nous faut bien un ange pour combattre des démons.


        • CoolDude 12 février 2016 11:32

          @Deepnofin

          Alerte ATTENTAT 2017 :
          Les complotistes non pas voter UMPSFN.


        • Yanleroc Yanleroc 12 février 2016 16:17

          @Deepnofin

          Salut,
          alors il faut arrêter de boire de l’eau, et manger du curcuma !
          Bon post, peut-être visionnaire !!

        • Clocel Clocel 10 février 2016 10:52

          Encore une journée pour compter les Charlie’s et pour les media une bonne occase de se tripoter la nouille...

          Question : Que fait-on des ministres « visiblement minorés » en bout d’obsolescence programmée ?
          Sac noir ?
          Sac jaune ?
          Allez courage, ce qu’il y a de bien avec les cauchemars, c’est qu’ils prennent fin...


          • files_walQer files_walQer 10 février 2016 14:24

            @Clocel

            Tiens, un amateur de muscadet... le bâteau

          • Clocel Clocel 10 février 2016 14:38

            @files_walQer
            Enfin un connaisseur !
            Muscadet avec une majuscule SVP, il la mérite !
            Le vin, plus compliqué à trouver, le vrai j’entends, mais pas à négliger...
            Au plaisir, au vent des voiles devant du soleil en bouteille ! smiley


          • Yanleroc Yanleroc 11 février 2016 23:48

            @Clocel


            Ah oui, tu fais bien de parler de soleil en bouteille 
            car de soleil naturel, en Méditerranée, de moins en moins il y a, 

          • cevennevive cevennevive 10 février 2016 10:57

            A mon avis, la Beurette ferait mieux de s’occuper VRAIMENT de l’Education Nationale, et d’avoir honte, non pas des « théories complotistes », mais du fait que notre jeunesse entre en sixième sans savoir vraiment lire et écrire...


            Mais je comprends, c’est bien plus spectaculaire et susceptible de plaire à tous ces magouilleurs, de mettre notre intelligence au tapis en affichant la supériorité ministérielle, et son sourire immaculé...

            Je sais, je suis cruelle. Mais je lui en veux.

            Véra, très bon article. Bien à vous.

             

            • Abou Antoun Abou Antoun 10 février 2016 12:40

              @cevennevive
              A mon avis, la Beurette ferait mieux de s’occuper VRAIMENT de l’Education Nationale,
              Le problème est que NVB en est incapable. Quel est son bagage  ? Une licence en droit de l’Université de Picardie ; c’est à dire de nos jours : rien du tout.
              On pourrait attendre la nomination d’un docteur en lettres ou en sciences et de quelqu’un ayant une longue expérience de l’enseignement et/ou de la recherche.
              Mais il est clair qu’aujourd’hui l’E.N. est considéré comme un ministère sans importance. Le gouvernement pour être représentatif a besoin de femmes et de représentants des minorités visibles, alors en nommant NVB au poste on fait d’une pierre trois coups.
              Enfin elle a quand même un atout pour occuper le poste : c’est un « young leader » et ça c’est un gage de fidélité et de fiabilité absolu.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 février 2016 20:42

              @Abou Antoun
              Un Young Leader, est tout, sauf un incapable... Il est en mission, et sa mission, c’est de détruire suffisamment l’école, pour pouvoir justifier de la privatiser :

              « Vous voyez, ça ne marche pas, nous n’avons plus le budget pour l’école, on va la privatiser, vous verrez, c’est moderne, ça va bien mieux marcher ! »


              Toutes leurs mauvaises idées sont qualifiées de « modernes ». Et si vous voulez autre chose, c’est que vous êtes « archaïque ». Un vieux débris qui comprend rien à rien à la modernité.
              La privatisation de l’école, c’est ce que l’ OCDE préconise depuis 1996, et que la Troïka impose un peu partout pour faire « des économies budgétaires », disent -ils.

              Ce que ne disent pas nos sinistres Ministres, c’est que la France finance les rabais européens à des pays bien plus riches qu’elle, comme le Royaume Uni ( Y want my monney back) l’ Allemagne, l’ Autriche, les Pays Bas ou la Suède.... ! Mais y a pas d’argent pour l’école. 

            • Abou Antoun Abou Antoun 11 février 2016 01:55

              @Fifi Brind_acier
              Un Young Leader, est tout, sauf un incapable... Il est en mission, et sa mission, c’est de détruire suffisamment l’école, pour pouvoir justifier de la privatiser :
              Bon, tout dépend de ce qu’on entend par ’incapable’. NVB est techniquement incapable de donner de bonnes orientations à une très grosse machine dont elle ne comprend pas vraiment le fonctionnement.
              Pour ce qui concerne la destruction de l’école le phénomène remonte à 35 ans environ, NVB prend la suite de gens qui n’ont pas tous été des ’young leaders’. Le rôle des ’young leaders’ est de servir fidèlement les intérêts des États Unis, ce qu’ils font tous avec une grande conscience professionnelle. Une école de grande valeur est pratiquement incompatible avec le système libéral importé des USA sa destruction participe donc du plan d’ensemble sans être un objectif prioritaire. 
              Enfin si vous considérez la servilité comme une qualité, on peut dire que les young leaders ne sont pas des incapables. encore une fois ils ’font le job’.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 février 2016 07:52

              @Abou Antoun
              C’est ce que je voulais dire, l’efficacité se mesure du point de vue où on se place. Du point de vue des citoyens, ils sont une calamité, mais du point de vue du système, ils font le job !


              Quand on voit le grand révolutionnaire de 1968, Cohn Bendit, créer « le Mouvement des Young Leaders européens », on ne peut que se poser des questions sur « la révolution colorée de 68 » et le rôle qu’il y a joué pour faire partir De Gaulle ??

            • Le p’tit Charles 10 février 2016 11:46

              Kacen, c’est la conspiration des immigrés contre la France...Ministre elle conspire pour détruire l’EN, et des comme elle il y en a plusieurs au sein de ce gouvernement de bras cassés.. !

              PS= DANGER...


              • périscope 13 février 2016 19:17

                @Le p’tit Charles

                Le véritable danger, c’est Hollande, qui a constitué, avec constance, des équipes de bras cassés ou, plutôt, de « bons à rien »  !
                L’espoir, c’est un autre homme à gauche
                Mais vous en voyez ?
                 J’avais pensé à Macron, qui sort du lot, mais je crois que c’est un partisan du Marché Transatlantique, comme Hollande,, hélas !
                Toutefois, entre les deux, et pour la France, même devenue colonie US, y a pas photo !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès