• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Newton et le 11 septembre

Newton et le 11 septembre

La « thèse de la conspiration » concernant le 11 septembre souffre de nombreux défauts. Le plus patent est sans doute qu’elle n’est basée, soi-disant, sur aucune preuve directe. Elle rassemble de nombreux « indices », témoignages de survivants ou témoignages d’experts auxquels on aura vite fait d’opposer les témoins et experts qui valident la théorie officielle, si bien que, très vite, il sera impossible de distinguer le mensonge de la vérité. Je vous propose dans cet article de nous pencher sur un argument central repris dans toutes les thèses conspirationnistes, dans le but de dégager la vérité : l’argument selon lequel le fait que les tours soient tombées à la vitesse de la chute libre réduit à néant la théorie officielle.

1er point : les tours se sont-elles réellement effondrées à la vitesse de la chute libre ?

Le rapport officiel indique que les tours sont tombées en moins de dix secondes (page 322 du rapport).

Il faut se souvenir que le temps de chute pour une brique jetée depuis le haut d’une tour (417 mètres) serait de 9,2 secondes.

Tout le monde a vu et revu les images ; il est facile de prendre un chronomètre et de tenter de le calculer par soi-même...

Nous assumerons donc, comme le fait le rapport officiel que les tours se sont effondrées à la quasi vitesse de la chute libre.

2e point : cela viole-t-il les lois de la physique ?

Pour alimenter notre démonstration, nous n’allons utiliser qu’une seule loi physique : la loi de conservation de l’énergie, telle qu’elle a été établie par Newton et qui nous dit que la somme des énergies cinétiques et des énergies potentielles d’un système isolé est une constante.Cette loi, qui s’enseigne à un niveau terminale, mais elle est largement appréhendable par quiconque, n’est pas totalement allergique à la science. En voici une explicitation :

L’énergie potentielle Ep d’un système se calcule de façon trés simple.

Ep= masse * gravité * hauteur = m * g * z

L’énergie cinétique Ev se calcule quant à elle grace à cette formule Ev= 1/2 * masse * vitesse * vitesse = m * v² / 2

La loi de conservation de l’énergie nous dit simplement qu’à tout moment et pour n’importe quel système isolé Ep + Ev = constante.

Essayons de l’appliquer à notre étude sur la chute des tours.

Nous ferons les mêmes hypothèses que la théorie officielle à savoir que les étages n’ont offert aucune résistance dans la chute (sinon ça invalide la thèse officielle d’emblée).

Placons-nous à un moment quelconque de la chute et considérons les systèmes suivants :

- soit le système S1 composé de tous les étages supérieurs en train de tomber (on note Ev1 son énergie cinétique, Ep1 son énergie potentielle, E1 son énergie totale, m1 sa masse et v1 sa vitesse) ;

- soit le système S2 composé uniquement de l’étage sur lequel sont en train de tomber les étages supérieurs (on note Ev2 son énergie cinétique, Ep2 son énergie potentielle, E2 son énergie totale et m2 sa masse) ;

- soit le système S composé de S1+S2 (on note Ev son énergie cinétique, Ep son énergie potentielle et E son énergie totale).

Nous allons considérer l’instant t l’instant précis où les étages supérieurs (S1) entrent en contact avec l’étage S2 et l’instant t" l’instant suivant la rupture des ancrages de l’étage S2 et la reprise de la chute.

(Pour mieux comprendre, se reporter au schéma.)

Appliquons donc le principe de conservation de l’énergie et tâchons d’en tirer une conclusion.

à l’instant t :

  • Ev1 = m1 * (v1)² / 2
  • et donc E1 = Ep1 + Ev1 = Ep1 + m1 * (v1)² / 2
  • Ev2 = 0 (S2 est immobile)
  • et donc E2 = Ep2
  • E = E1 + E2 = Ep1 + Ep2 + m1 * (v1)² / 2

à l’instant t" :

les systèmes n’ayant pas bougé, leur énergie potentielle est restée inchangée, mais cette fois S2 a été entraîné dans la chute et a acquis de l’énergie cinétique. S1 et S2 vont à la même vitesse que l’on notera v.

  • Ev1"= m1 * v² / 2
  • et donc E1" = Ep1 + m1 * v² / 2
  • Ev2" = m2 * v² / 2
  • et donc E2" = Ep2 + m2 * v² / 2
  • E" = E1" + E2" = Ep1 + Ep2 + (m1+m2) * v² / 2

Et voilà, il est temps de conclure en appliquant la loi de conservation de l’énergie qui, dans notre cas, peut s’appliquer au système S puisque S est un système isolé donc :

E = E" ce qui nous donne en remplaçant les termes

  • Ep1 + Ep2 + m1 * (v1)² / 2 = Ep1 + Ep2 + (m1+m2) * v² / 2
  • donc m1 * (v1)² / 2 = (m1+m2) * v² / 2
  • donc m1 * (v1)² = (m1+m2) * v²
  • donc v² = m1 * (v1)² / ( m1+ m2 )
  • donc v² = (v1)² * ( m1 / ( m1 + m2) )

Or m1 / ( m1 + m2) sera toujours inférieur à 1 et donc v² sera toujours plus petit que (v1)² et donc :

v < v1

Traduit en français : la vitesse de chute à l’instant t" est strictement inférieure à la vitesse de chute à l’instant t.

Ce qui nous conduit à affirmer de manière certaine qu’il est impossible physiquement que les tours se soient effondrées à la vitesse de la chute libre puisque, même en considérant que les étages n’ont offert aucune résistance physique, la chute aurait été forcément ralentie à chaque étage par le simple fait de l’accroissement de la masse des débris.

Qu’en déduire ?

Nous observons pourtant bel et bien que les tours se retrouvent au sol en une dizaine de secondes. Puisque cela ne peut être le fait d’un effondrement, il nous faut forcément envisager d’autres pistes et la seule qui semble rester est bel et bien l’emploi massif d’engins explosifs qui explosent au fur et à mesure de la chute (il existe des sites conspirationnistes qui font d’autres hypothèses, mais aucune ne semble crédible).

Cet article n’a pas pour but de soutenir une théorie de la conspiration globale et cohérente, mais simplement de pointer le fait que la théorie officielle est tout simplement physiquement impossible. Le rapport officiel évoque la durée de la chute, mais ne semble y voir aucune anomalie. Le site Popular Mechanics, seul site à ce jour à avoir offert une réponse aux arguments des "conspirationnistes", ne fournit aucune explication sur ce point précis. En même temps, on voit mal ce qu’il pourrait dire à moins de prétendre que, ce jour-là, les lois de la gravité aient été mystérieusement suspendues...


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (144 votes)




Réagissez à l'article

259 réactions à cet article    


  • Lambert85 Lambert85 7 septembre 2007 13:38

    Haha, encore un qui nous ressort une vieillerie avec plein de calculs soi-disants savants. Seul problème les tours se sont effondrées en plus de 15 secondes*, la démonstration ne tient pas la route, bonsoir ! smiley

    Rappelons-le une fois de plus : aucune démolition contrôlée n’accélère le temps de chute d’un immeuble ! Le temps de chute ne prouve RIEN ! freefall ?

    * les débris chutent le long des tours à la vitesse de la chute libre et arrivent au sol après 10 secondes, les tours ne sont pas encore au sol. Il suffit de chronométrer cette video


    • bobbygre bobbygre 7 septembre 2007 14:23

      Sur la durée de la chute des tours, je vous invite également à faire votre propre « enquete ». Il est en effet difficile de voir et de mesurer la chute en entier surtout vers la fin lorsque tout est noyé dans un immense nuage de poussières.

      Pour verifier ce point, j’ai procédé en évaluant la durée de la chute que sur ces 2/3. En effet, la tour disposait de 2 étages intermédiaires renforcées particuliérement visibles sur certaines images (précisément prévus d’aileurs en cas de chute des étages supérieurs, mais ils n’ont visiblement meme pas ralenti la chute) et on peut donc calculer la durée de la chute sur ses 2/3. Cette durée correspond à une vitesse de quasi chute libre (à une demi-seconde prés).

      D’autre part, je rappelle que le rapport officiel, se basant sur des relevés sismiques admet que la tour est tombée en 10 secondes.


    • Lambert85 Lambert85 7 septembre 2007 14:30

      Extrapoler la durée totale en se basant sur la chute supposée des 2/3 est puéril. Les débris tombent plus vite que les tours et entourent celles-ci, c’est donc plus long que vous croyez.


    • bobbygre bobbygre 7 septembre 2007 15:11

      je n’extrapole rien ; je dis juste qu’effectivement, il est difficile voire impossible de calculer visuellement la durée de la chute sur sa totalité mais qu’il est possible de le faire sur ses 2/3 ; Donc, on peut affimer que sur ses 2/3, la tour est en chute libre. Ce qui ne change rien du tout au problème posé. S’il est impossible que la tour soit tombée toute entière à la vitesse de la chute libre, il l’est tout autant, et pour les memes raisons, sur ses 2/3.


    • charmord 7 septembre 2007 15:17

      @ Bobbygire,

      Merci pour tron article.

      Tu en penses quoi de la théorie d’André ?

      Moi, je la trouve assez séduisante parce qu’elle est la seule à expliquer pourquoi le noyau a subi un tel sort et n’a pas offert de résistance.

      Elle permet en plus de réfuter l’argumentation voulant que des quantités phénoménales d’explosifs aient été réparties à différents étages des tours. Il ne suffisait plus qu’à les placer à dces endroits stratégiques, par exemple aux étages techniques...

      Qu’en penses-tu ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 septembre 2007 21:18

      j’ai dit que je considère ce dossier clos et que seuls ceux qui sont mal informé ou de mauvaise foi peuvent encore défendre la version officielle. Je n’interviens ici que pour annoncer que, selon le sondage Zogby d’hier, 51% des Américains ne croient plus à la version officielle. C’était 38 % il y a 4 mois. La majorité a changé. Victoire pour la recherche de la vérité.

      http://nouvellesociete.org/5142.html

      Pierre JC Allard


    • Michel Maugis Michel Maugis 8 septembre 2007 03:50

      Michel Maugis @ ADAMA

      Euh Newton, pour faire simple, écrivez que les Américains sont des pourris et les juifs leurs sbires.

      Adama, pour faire simple, dîtes que vous êtes un raciste anti-nonjuif et sioniste. Vous faites tout ce qu’il faut pour que les gens deviennent anti-juif à vous lire.

      Hélas, vous n’y parviendrez pas. Les non-juifs sont aussi intelligents et commencent en avoir raz le bol de votre racisme sionisme que vous étalez avec des sarcasmes stupides et racistes.

      Mais ils existent des juifs cons comme leurs premières chemises, j’en est lu. Si SI SI, et pas mal sur Agarovox.

      Étaler votre mauvaise foi et connerie sur ce site, est une injure pour le peuple juif.

      Où sont les 2 gars du MOSSAD qui jubilaient près d’un van en filmant la chute des tours et qui furent arrêté par la police comme suspect ? Il parait que c’ est secret défense et qu’ils ont été expédié vite fait en Israël sans avoir été inquiété.

      Saviez vous que l’entreprise qui retira les décombres est aussi celle qui « visita » dans le plus grand secret les tours quelques semaines avant leurs effondrements.

      Elle est israélienne, mais c’est un hasard, bien sûr.


    • Halman Halman 8 septembre 2007 10:26

      Les mêmes 51% qui, gros comme une maison, croient plus au créationisme à la mode qu’à l’évolution, que Neil Armstrong n’a jamais marché sur la Lune, que les ovnis sont partout.

      Toujours les mêmes raisonnements du genre on nous cache tout on nous dit rien alors on invente des théories fantastiques pour satisfaire son gout du sensationnel.


    • Adama Adama 8 septembre 2007 10:30

      Euh Newton, pour faire simple, écrivez que les Américains sont des pourris et les juifs leurs sbires. ps

      Bravo les ouvriers de nos jours ne sont plus ce qu’ils étaient.

      Adama du mossad

      שלום ןשבת שלם ושנה טובה


    • Dragon 8 septembre 2007 11:25

      première vidéo en VO uniquement deuxième vidéo en VO sous-titrée en français

      http://keep-smiling-through.typepad.com/bgkst/2007/09/911-mysteries-e.html


    • Dragon 8 septembre 2007 11:29

      la deuxième vidéo en VO sous-titrée en français

      http://keep-smiling-through.typepad.com/bgkst/2007/09/911-mysteries-e.html


    • charmord 8 septembre 2007 13:53

      Quelles sont tes sources pour les visites des WTC avant leur effondrement par la société ayant assuré le déblaiement du site ?

      J’avoue ne pas en avoir entendu parler.

      Merci


    • Dragon 10 septembre 2007 14:38

      La première vidéo est en VO uniquement. En revanche la deuxième est sous-titrée en français.

      http://keep-smiling-through.typepad.com/bgkst/2007/09/911-mysteries-e.html


    • Dégueuloir Dégueuloir 16 septembre 2007 22:05

      ce qui n’est pas puéril,c’est que temps de chute a été calculé avec des sismographes,verdict 10 s peu ou prou,ou bien les tours n’étaient que des chateaux de cartes bien fragiles ou alors ,on leur à donné un coup de main.....le batiment wt7 lui s’est écroulé tout seul....quant au 737 dans le pentagone,il est rentré dans un trou de souris (-de 15 m ,mesuré avant son effondrement)le moins que l’on puisse dire dans cette abomination,c’est qu’il y a un plus qu’important faisceau de doutes et de présomptions.On dirait que ce fait géne du monde sur AV,mais pourquoi ? je ne sais pas qu’elle est la version réelle,mais ce dont je suis sûr,c’est que la version officielle est honteusement erronée..... smiley


    • Dégueuloir Dégueuloir 16 septembre 2007 22:26

      alors ok,il y a eu conspiration,quelles questions devrions-nous nous poser ? est-ce que le gouvernement Français de l’époque a compris ?(je pense que oui...quelles preuves devra t-on fournir pour entreprendre un procés contre le gouvernement busch ,quelles peuvent être les tenants et aboutissants à cette ignominie ???


    • Laborit 18 septembre 2007 19:39

      Cher Trucmuche,

      Vous dites n’importe quoi ! De grâce, épargnez-nous vos errances ! Mangez du poisson, faites du sport, arrêtez le calva, changez de lunettes et de chronomètre... Quoi que vous puissiez délirer, vous ne pourrez jamais remettre en question le fait bien établi et vérifié que les 2 tours se sont bel et bien effondrées entre 9 et 10 secondes ; toutes vos « réflexions » ne nourrissent aucune conclusion et ne sont que du vent. Au lu de votre prose j’imagine aisément que les calculs « savants » ne doivent pas être votre tasse de thé mais ceux exposés plus haut sont pourtant bien exacts. Il est bien regrettable que vous ne puissiez les comprendre car, même si ce n’est pas un obstacle à la compréhension globale du problème soulevé, c’en est un autre que d’être dans la négation systématique et péremptoire (définition : page 1859 du Nouveau Petit Robert...) et de polluer ce site précieux qu’est AGORAVOX !

      Laborit


    • Laborit 18 septembre 2007 19:42

      Trucmuche = lambert85


    • Lambert85 Lambert85 19 septembre 2007 09:17

      Ben non mon pauvre ami, chronométrez une video montrant l’effondrement du début à la fin, vous verrez que les premiers débris arrivent au sol après ±10 secondes (comme le dit le NIST) en cachant la tour pas encore totalement effondrée. C’est marrant que des personnes qui mettent en doute le « rapport officiel » sont subitement très attachés à la phrase « l’effondrement en 10 secondes... » qui n’est qu’une approximations démenties dans les faits. smiley

      Bon, on en reparle dans un an ! smiley


    • Traroth Traroth 13 décembre 2007 00:15

      Mais chronométrez ce que vous voulez, mon vieux. L’auteur dit : la *thèse officielle*, basée sur une mesure sismographique, dit 10 secondes. Est-ce que vous la contestez ?


    • Lambert85 Lambert85 13 décembre 2007 09:05

      Je la conteste ! C’est faux ! Minimum 15 secondes, il suffit de regarder les videos, pas besoin d’experts. Les débris tombaient plus vite que les tours.


    • veda veda 7 septembre 2007 13:42

      Conclusion limpide et scientifique.

      Bon à rappeler :

      Température de fusion de l’acier = 1482 °C Température maximum du carburant = 982 °C

      une question simple peut-être posée : « Si vous laissez une poële sur votre gazinière, au bout de combien de temps fondra-t-elle ? ». La réponse est évidente : jamais


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 14:03

        A 982°, l’acier est suffisamment plastique pour qu’une poutre plie sous le poids qu’elle soutient. Les forgerons arrivent à travailler le métal à une température bien inférieure. De plus la flexion augmente considérablement la température du métal, ce qui explique qu’on puisse retrouver des morceaux de métal rougi ou fondu dans les débris.


      • FreeManu 7 septembre 2007 14:08

        @El Fredo

        y compris plusieurs jours après l’effondrement ??


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 14:19

        C’est quand même hallucinant de voir une telle persistance dans la désinformation 6 ans après le 11 septembre. C’est pourtant clair, les tours ne se sont pas effondrées à la vitesse de la chute libre. La preuve : les débris tombent plus vite que la tour (c’est très clair sur les vidéos). Quant aux 10 secondes de chute annoncées sur tous les sites conspirationnistes, c’est une vaste blague : ils sont calculés à partir d’une vidéo sur laquelle on ne voit pas la base de la tour, on ne peut donc pas calculer le temps que celle-ci met à atteindre le sol (à supposer que la base de temps de la vidéo soit correcte).

        Quant à la théorie de la destruction contrôlée, elle est encore plus ridicule :

        - Les deux tours commencent à s’effondrer au niveau des étages détruits. Les panaches de poussière suivent la progression de l’effondrement, étage par étage. Comment expliquer qu’on ne voie pas de panaches au dessus des étages détruits ? Ah, mais si : les conspirateurs sont tellement doués qu’ils ont prévu à quel étage les avions se crasheraient (avions qui, comme chacun le sait, étaient pilotés à distance...). Il est beaucoup plus logique de considérés que ces panaches sont dus à la compression de l’air exercée à chaque étage par l’effondrement des étages supérieurs.
        - La tour sud s’est écroulée avant la tour nord alors qu’elle a été touchée après. Or le point d’impact se situe à un étage inférieur, ce qui veut dire que le poids situé au-dessus du point d’impact est supérieur. Les forces qui s’exercent sur les poutres soumises à l’incendie sont donc bien supérieures, ce qui entraîne leur flexion plus rapide.
        - Enfin, une destruction contrôlée implique une préparation de plusieurs jours, voire plusieurs semaines dans le cas d’un ouvrage d’importance comme les tours du WTC. Les théoriciens du complot prétendent que les explosifs ont été mis en place en un week-end, ce qui est ridicule. Et il est impossible que ceux-ci aient pu être mis en place à l’insu des 50 000 personnes qui y travaillent en temps normal sans éveiller les soupçons, surtout compte tenu du fait qu’un précédent attentat avait été commis au même endroit en 1993, et que les terroristes avaient réaffirmé leur intention de frapper ce lieu hautement symbolique.


      • FreeManu 7 septembre 2007 14:30

        @El Fredo

        Ok, mais quid de la tour n° 7 ???


      • Dégueuloir Dégueuloir 7 septembre 2007 14:36

        MAIS QUI DIT QU’UNE ÉQUIPE AURAIT PLACÉ DES EXPLOSIFS,PEUT-ÊTRE QUE CEUX ÉTAIENT DÉJA PLACÉS DEPUIS LONGTEMPS,À LA CONSTRUCTION ??


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 14:37

        Oui. La quantité d’énergie est phénoménale, et doit se dissiper de 3 façons différentes :

        - La convexion. L’énergie thermique est dissipée sous forme d’énergie mécanique par contact avec un fluide, comme l’air ou l’eau : le fluide chaud monte, le froid descend. Le froid se réchauffe à son tour, le chaud restitue sa chaleur au milieu extérieur, etc... Or la masse de gravats et de poussière recouvrant les poutres sert d’isolant. Donc pas de convexion.
        - La conduction. La chaleur se transmet par contact avec d’autres solides ou liquides, en fonction de leur résistance thermique. Voir ci-dessus.
        - La radiation. La chaleur se dissipe sous forme de rayonnements (généralement des infrarouges, mais également de la lumière, comme le filament d’une ampoule, selon la température). Ces rayonnements se propagent en ligne droite et sont absorbés par l’environnement. Si les poutres sont enterrées, les rayonnements ne peuvent s’échapper et doivent être absorbés par la poussière et les gravats qui les recouvrent, ce qui annule les effets du rayonnement et revient à un cas de conduction. Voir ci-dessus.

        Calculer les déperditions thermiques par conduction d’une poutre chauffée au rouge et enterrée sous un tas d’isolants comme l’amiante (excellent isolant), le béton et toute sorte de poussière constituerait un exercice intéressant : il suffit de connaître la masse de la poutre, sa température moyenne, ainsi que l’épaisseur et le coefficient de résistance thermique moyen des isolants. On calcule ensuite le gradient de température en fonction du nombre de jours, sachant que l’énergie est conservée. C’est à la portée de tout étudiant en sciences (ou tout ouvrier du bâtiment spécialisé dans l’isolation) dès lors que les données sont connues ou approchées.


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 14:38

        AHAHAH LOL !!!

        (sauf si vous êtes sérieux, ce dont je doute)


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 14:39

        (le précédent commentaire s’adresse à Dégueuloir)


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 14:42

        @FreeManu,

        la tour 7 était sérieusement endommagée comme le prouve la photo suivante :

        http://judi.kw.nl/uploads/fok/wtc7-sw-corner1.jpg

        De plus son sous-sol abritait un réservoir de fioul pour alimenter des génératrices.


      • charmord 7 septembre 2007 14:43

        El fredo,

        J’ai répondu à tous ces arguments qui miltent selon toi contre une démolition contrôlée dans un post précédent où j’ai exposé une théorie développée par un certain André...

        Tu en penses quoi ?


      • FreeManu 7 septembre 2007 14:49

        Certes, mais si le réservoir de fuel en sous-sol avait joué un rôle, c’est par le bas que cette tour se serait écroulée, pas par le haut...

        De plus, pourquoi il n’y a que cette tour qui soit tombée ? Ce n’était ni la plus haute, ni la plus près des 2 WTC ; par contre, il semblerait qu’il n’y ait eu que cette tour à renfermer des locaux « sensibles » (ce qui me laisse à penser qu’elle était sûrement construit « solide »)


      • charmord 7 septembre 2007 14:49

        Ta photo semble tronquée hélas ? Des études le soutiennent en tout cas !

        http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=4238

        http://forum.ixbt.com/post.cgi?id=print:64:627&page=5

        Par ailleurs as-tu entendu parler du témoignage recueilli à chaud par un certain B. Jennings ?

        Cette homme était monté au 23ème étage (centre de commandement de crise du maire) de l’immeuble 7 fraichement déserté de ses occupants lorsqu’il a vécu une explosion massive qui lui a fait dire qu’il ne restait plus rien du lobby...

        A+


      • Lambert85 Lambert85 7 septembre 2007 14:54

        La tour 7 s’est bien effondrée par le bas justement, c’est ce qui justifie les thèses conspirationistes. Toutes les tours du complexe WTC entourant celles-ci ont été fortement endommagées ou détruites ce jour-là ! Certaines ont été détruites les jours après à cause des risques d’effondrement. La tour 7 était plus haute que celles-ci et d’une autre conception.


      • El Fredo El Fredo 7 septembre 2007 15:03

        @charmord

        La théorie d’André me paraît un peu fumeuse. Les explosions et les autres phénomènes observés avant l’effondrement peuvent parfaitement avoir une autre cause, comme la chute d’objets ou d’ascenseurs le long des conduits techniques, provoqués par les incendies des étages supérieurs (ce qui explique aussi les incendies secondaires aux étages inférieurs). Quant à son modèle de « double immeuble », bien qu’intéressant, il est à mon avis inutile : la charge étant supportée à la fois par les colonnes centrales et l’enveloppe externe, l’effondrement peut parfaitement s’expliquer par les affaiblissements combinés de la structure externe détruite par le crash (ça représente au moins un quart de la façade), et de la structure interne ramollie par l’incendie. Je tiens à rappeler qu’on voit clairement les tours plier au niveau des étages où ont lieu le crash.


      • charmord 7 septembre 2007 15:10

        @ Fredo,

        Les freins d’ascenseurs ?


      • Onegus onegus 7 septembre 2007 18:30

        el fredo :« Quant aux 10 secondes de chute annoncées sur tous les sites conspirationnistes, c’est une vaste blague : ils sont calculés à partir d’une vidéo sur laquelle on ne voit pas la base de la tour »

        Vous le faites exprès ou vous avez des problèmes de lecture ?

        On reprend encore une fois pour ceux qui ont du mal :

        La durée de chute des tours est reconnue OFFICIELLEMENT dans le rapport de la Commission OFFICIELLE sur le 11 septembre, comme l’auteur de l’article le précise : « moins de dix secondes (page 322 du rapport) ». Elle a pu être déterminée grâce aux enregistrements sismiques du Earth Observatory de l’Université de Columbia, situé à une trentaine de kilomètres au nord.

        La seule désinformation sur cette page c’est vous qui la faites.

        La démolition contrôlée des 3 bâtiments du WTC est une évidence scientifique. Les lois de la physique ne mentent pas. smiley


      • Onegus onegus 7 septembre 2007 19:21

        el fredo :« Les explosions et les autres phénomènes observés avant l’effondrement peuvent parfaitement avoir une autre cause, comme la chute d’objets ou d’ascenseurs le long des conduits techniques, provoqués par les incendies des étages supérieurs »

        Totalement stupide. Cela aurait provoqué un effondrement progressif et partiel, jamais cela n’aurait pu entraîner un affaissement vertical parfait en 6,5 secondes, réunissant bien proprement les débris dans les fondations sans abîmer les immeubles voisins, comme dans toute bonne démolition contrôlée. Regardez bien la photo ci-dessous :

        http://a248.ac-images.myspacecdn.com/images01/113/l_874ad7a5943c150a2499219cde1e9ccf. jpg

        Vous remarquez deux choses :
        - Les 2 bâtiments attenant au WTC sont intacts.
        - Les bâtiments 4, 5 et 6, situés eux directement sous les tours, bien qu’éventrés ou pratiquement détruits, ne se sont pas effondrés. Pourquoi ? Tous les bâtiments du WTC étaient des immeubles à structure métallique : aucune chance qu’une structure métallique disparaître intégralement sans qu’elle soit sapé à sa base.

        Seuls 3 bâtiments à structure métallique se sont effondrés de la sorte dans toute l’histoire de la contruction, et tous les trois le 11 septembre 2001 à Manhattan... smiley


      • Michel Maugis Michel Maugis 8 septembre 2007 04:58

        Michel Maugis @ El Fredo

        C’est pourtant clair, les tours ne se sont pas effondrées à la vitesse de la chute libre. La preuve : les débris tombent plus vite que la tour (c’est très clair sur les vidéos).

        Si pour vous cela est une preuve, c’est que vous affirmez que les débris sont eux tomber en chute libre, donc que les tours se sont écroulées plus lentement que la chute libre. La chute des débris serait la référence « chute libre » N’est ce pas ?

        Mais, dans la même logique, et sans parti pris,vous auriez pu dire tout aussi bien :

        C’est pourtant clair, les débris ne se sont pas effondrés à la vitesse de la chute libre. La preuve : les tours tombent plus lentement que les débris ( c’est très clair sur les vidéos). Dans ce cas, c’est la chute des tours la référence « chute libre ».

        l’hypothèse que les débris spient tombés plus rapidement que la chute libre parce qu’ils ont reçu une accélération de départ avec une composante verticale dirigée vers le bas, confirmerait l’utilisation d’explosifs.

        Le simple bon sens repousse à l’impossible un écroulement quasi vertical des tours et sur elles mêmes par un choc totalement décentré, puisque venant de l’extérieur.

        Qu’est ce qui vous pousse donc à envisager seulement la première hypothèse ?

        Quant á vos « explications » suivantes elles sont totalement réfutées par le fait que la WTC7 c’est aussi écroulée de la même manière que les deux autres et sans avoir reçu un crash dé boeing. Et pour la pose des explosifs, cela n’a pu être accompli dans le secret total puisque des témoins ont bien décelé des travaux anormaux...par une entreprise Israélienne, la même qui retira les décombres.

        Il reste que l’on se demande pourquoi vous prenez la défense d’un menteur alcoolique et criminel de guerre. Seriez vous de droite ?

        Depuis 6 ans, j’ai pu constater que c’est la particularité de tous ceux qui défendent contre toutes évidences la thèse « terroriste » de l’administration Bush.


      • Michel Maugis Michel Maugis 8 septembre 2007 05:12

        Michel Maugis @ El Fredo.

        Décidemment, vous montrez et démontrez votre mauvaise foi à chacune de vos tentatives d’explications.

        Si vous soulevez que l’acier se ramollie c’est bien pour confirmer qu’il ne pouvait fondre mais que se ramollissement était suffisant pour expliquer l’effondrement des tours.

        Comment pouvez vous alors dire :

        De plus la flexion augmente considérablement la température du métal, ce qui explique qu’on puisse retrouver des morceaux de métal rougi ou fondu dans les débris

        La flexion ferait donc augmenter la température du métal au point qu’il rougisse et fonde !

        Vite, donnez moi une explication physique !

        On se demande pourquoi le copain que vous défendez à fait enlever illico l’acier, pièce à conviction du crime ? Vous avez une idée ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès