• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ni Dieu ni Maître… sauf Facebook

Ni Dieu ni Maître… sauf Facebook

On tchatche, on réagit, on copier-coller, on se selfise avec comme dieu unique : le bon clic. Le maximum de J’aime donne droit au nirvana et à l’apothéose sinon c’est la descente aux enfers qui peut conduire à la dépression nerveuse et au suicide

Ni Dieu ni Maître… sauf Facebook

Les deux sources étymologiques admises du mot « religion » est « religare » qui veut dire « lier » ou « relier » et « religere  » signifiant « relire ». Vu que la fonction principale de toute religion est de créer des liens sociospirituels entre les individus pour former une « communauté de destin » il semble que c’est la première source qui l’emporte. En tout cas, les latinistes et les historiens des religions anciennes confirment cette hypothèse. Avant l’avènement de la chrétienté et de l’islam qui sont des religions de masse, la fonction ligatrice était assurée par diverses croyances mineures ou d’ordre privé. Les anciennes sodalités , dont l'origine remontait à l’ombre de l'histoire romaine, étaient des sortes de clubs ou des collèges privés, souvent secrets, voire ésotériques. Il y avait des sodalités sportives, politiques, intellectuelles, religieuses, etc. Elles ont continué d’exister durant les périodes républicaine et impériale et commencé à perdre du terrain et de leur influence avec la naissance du christianisme sans jamais disparaître totalement. De nos jours, des associations ou corporations ésotériques ou politiques sont de lointaines « filiales » de ces sodalités. Pour être bref, ce besoin inné de liant spirituel qui fédère ou unit des individus au sein d’une communauté de destin a été assuré massivement, durant de siècles, par les grandes religions monothéistes, puis depuis le début du siècle précédent, par ces mêmes religions et par les grands courants philosophique, politique, économique et sociologique. Si « après la Seconde Guerre mondiale , l'Europe de l'Ouest s'est affranchie de toutes les idéologies, qu'elles soient religieuses, nationalistes ou politiques », il n’en fut pas de même du reste monde surtout arabe où l’islam et le panarabisme ont continué à s’imposer en tant que liant spirituel et politique des masses arabes.

APOTHEOSE

Il fallut attendre la chute du mur de Berlin en 1989 et la dislocation de l’empire soviétique pour voir un début de recul de la religion dans les sociétés arabes (*). Les attentats du 11 septembre 2001 ayant montré le visage de l’islam sous son plus mauvais jour achevèrent ce mouvement de « marée basse islamique » qui atteint son plus haut niveau en 2010 avec l’éclatement des révoltes dites « Printemps arabes ». Résultat : le monde vit actuellement dans une grande vacuité spirituelle. Mais comme la nature a horreur du vide le virtuel a pris le pas sur le spirituel. Les réseaux sociaux et particulièrement Facebook sont la nouvelle religion qui lie des hommes et des femmes au sein d’une communauté de destin d’un genre nouveau ; dans ce sens qu’ils n’ont pas besoin de se connaître réellement pour communiquer et échanger. On passe des mois à discuter avec un membre de la communauté Twitter ou Facebook sans jamais se poser des questions ni sur son sexe réel, ni sur son nom véridique ni sur son âge authentique, etc. On tchatche, on réagit, on copier-coller, on se selfise avec comme dieu unique : le bon clic. Le maximum de J’aime donne droit au nirvana et à l’apothéose sinon c’est la descente aux enfers qui peut conduire à la dépression nerveuse et au suicide. Évidemment cette expansion du monde virtuel des réseaux sociaux s’accompagne de la mort clinique des anciens ligateurs que sont la politique ou les médias classiques. 

(*) Il ne faut pas se fier au nombre croissant des pratiquants notamment chez les jeunes : il est surtout dû au phénomène de mode qui veut que tout ce qui aide un individu à s’affirmer est bon à prendre sans oublier le côté superstition : on s’acquitte d’une tâche non pas pour accomplir une obligation dont on est convaincu, mais pour éviter d’être maudit ou mal vu par l'entourage.

http://chankou.over-blog.com/2018/04/ni-dieu-ni-maitre-sauf-facebook.html


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  •  Christian Ratatouille 27 avril 2018 16:59

    @l’auteur
    le monde vit actuellement dans une grande vacuité spirituelle.
    -
    C’est vous qui le dite,dieu n’ à pas de religion.(et pas de statistique,je peux dire exactement l’inverse : le monde vie un renouveau spirituel en dehors des grandes religions,une recherche intérieur et complètement individuel,être sa propre église et mon corps est mon temple avec ou sans saucisses à l’intérieur )
    -
    Les réseaux sociaux et particulièrement Facebook sont la nouvelle religion.
    -
    là il faut arrêter de suite,il y à des réseaux de toutes sortes ,allez y voir.
    Les Motards du Viaduc en lutte contre la mucoviscidose
    https://www.facebook.com/lesmotardsduviaduc
    .facebook les mangeurs de pommes de terre
    https://www.facebook.com/lesmangeursdepommedeterre/
    « Parle à mon cul ma tête est malade »
    https://www.facebook.com/Parle-%C3%A0-mon-cul-ma-t%C3%AAte-est-malade—253254478029145/

    ext......


    • JBL1960 JBL1960 27 avril 2018 18:55

      @ l’auteur = On est de plus en plus à appeler à écrire l’histoire à l’encre du réel, et hors rézosociaux, surtout FB, Twitter, Gogole, YT... Parce qu’on sait notamment que Zuckerberg est d’humeur très Mossad, et qu’avec lui, entre autre, y fait un Tsahal temps sur la planète...

      Alors, y’a bien une solution toute simple pour éviter tout ce bazar ;

      Au lien d’éteindre, n’allumez plus…

      Fermez vos comptes FB déjà, et au lieu de faire gazouiller l’oiseau bleu, sortez dehors écouter le chant des vrais oiseaux, le chant de la nature, et si vous voulez parler à un ami, au lieu d’allumer votre smartphone, sortez dehors, et parlez à votre voisin ou à votre voisine…

      À une vraie personne quoi !

      On n’est sans dents, pour beaucoup mais pas sans cerveaux...


      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 avril 2018 21:07

        @JBL1960

        Et pour appeler un ami à la Mecque je lui envoie un pigeon voyageur ou bien je l’appelle par téléphone arabe ?


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 00:21

        @Abdelkarim Chankou
        la spiritualité à pris la tangente

        Physique des synchronicités par Philippe Guillemant - Conférence intégrale

        https://www.youtube.com/watch?v=cZsu2v9CWBQ&feature=youtu.be&t=4124

        Philippe Guillemant est chercheur et ingénieur au CNRS de Marseille, ses travaux en intelligence artificielle et physique théorique l’on amené à introduire le rôle de la conscience en physique et son influence sur notre devenir. Son dernier roman, Le pic de l’esprit - une randonnée initiatique dans le territoire de la pensée (éditions Trédaniel) - nous livre son point de vue et le résultat de ses recherches et expériences sous la forme d’une histoire rendant la physique de la conscience accessible au plus grand nombre. La science nous invite à penser que le temps, l’espace et la matière sont des illusions. Philippe Guillemant remet ainsi les pendules à l’heure sur ce sujet si vaste et nous enseigne que nous avons un certain contrôle sur notre avenir et qu’il y a même une méthodologie pour cela, loin du concept très populaire de la loi de l’attraction que Philippe Guillemant rejette depuis des années. Si les futurs alternatifs existent déjà et qu’il nous appartient de choisir celui que nous souhaitons, encore faut-il sortir du conditionnement pour réaliser son libre arbitre. La clé de voûte de cette vidéo est de montrer que chaque individu est responsable de sa vie et du devenir de l’humanité. En expliquant les mécanismes de l’espace-temps et la logique qui en découle, cette conférence intégrale va vous éclairer sur notre prodigieuse et passionnante aventure humaine. Philippe Guillemant est aussi l’auteur de livres et de publications scientifiques, autour de sa remarquable théorie sur la double causalité.


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 00:26
        elle est passé par ici elle repassera part là
        QUI EST DIEU ?

        .https://www.youtube.com/watch?v=gqsvXg23PDI

        Qui est Dieu ?

        Voila une question qui doit amener, si réponse, il y a, une vérité bien présomptueuse… Mais bon tant pis, je vais risquer les foudres divines et l’égarement possible de l’initié en quête de vérité….

        Si je ne peux pas vraiment vous dire qui est Dieu et pour cause, j’affirme avec forte conviction, savoir qui il n’est pas. « L’homme a été créé à l’image de Dieu ». Voila donc toute la base de ma réflexion. Si c’est le cas, nous pouvons inverser cette proposition et admettre en retour, que l’homme est lui-même à l’image de Dieu.

        On ne peut pas dire alors qu’en observant l’homme du XXI e siècle et bien avant également, dans ses grandes oeuvres, qu’il donne une image de Dieu particulièrement glorifiante. Car alors comme l’homme, tous ceux qui nous dirigent, Dieu assisterait à tout le chaos que nous vivons depuis des milliers d’années, les bras croisés, sans jamais intervenir, pire en l’entretenant : laisser et faire éclore les guerres, les famines, les épidémies, l’orgueil et la cupidité généralisées, sans jamais rien interdire ? Voila donc un Dieu, à l’image de l’homme et ce dernier bien aussi à l’image de son créateur, un Dieu vengeur, un Dieu jaloux, un Dieu pervers, pour tout dire un Dieu PERVERS NARCISSIQUE. Mais ne voila pas là, cette description de SATAN, ce Dieu, fils de « l’autre », qui a supplanté son père sur la Terre et qui, dans la pure logique psychanalytique freudienne, tente désespérément de « tuer le père ».

        Mais dans ce cas précis, nous devrons admettre que si c’est le cas, ce Dieu Satan, cette « grande gueule » que l’on retrouve partout sur la Terre, au plus haut niveau de l’État, au sein des administrations, parmi tous ceux qui dirigent des sectes associatives politiques, religieuses ou autres, n’est qu’un dieu non abouti, un fils qui n‘a pas réussi sa conversion au monde, un fils qui est resté en arrière et qui tourne en boucle dans sa tête tous les loupés de son enfance.

        Cela signifie alors que notre Dieu, ce Dieu de l’Église, n’est que la représentation pathologique, orgueilleuse, perverse, du vrai Dieu universel, du Dieu de l’Égypte ancienne, qui lui, à l’image de Thôt ne raisonne pas en terme de bien ou de mal mais, dans l’épreuve du Jugement dernier, c’est à dire au terme de la vie de chacun de nous, uniquement en terme d’équilibre.

        Ta vie aujourd’hui, est-elle équilibrée ou ne l’est-elle pas ? Et pour qu’elle le soit, c’est à dire « justifiée », cela veut dire aussi que j’ai dû par moi-même réaliser un travail, tout au long de mon existence. Je n’ai pas été parfait, jamais, loin de là, mais j’ai appris je crois à reconnaître mes erreurs sur moi-même et sur les autres, et à corriger du mieux que j’ai pu, tous les déraillements que j’ai occasionnés. Et ce travail, je le poursuis encore aujourd’hui, en mon âme et conscience.

        Dieu, à notre image, c’est ce personnage là, multiple, complexe, d’abord BINAIRE, comme l’homme l’est durant sa fière et insolente maturité, mais Dieu, c’est aussi cet homme qui corrige ses erreurs pour en avoir pris conscience. A ce stade là, en conscience, à ce rapport à lui-même, à ce rapport avec l’autre, avec les autres, DIEU DEVIENT UNE ENTITÉ TERNAIRE.

        CONSCIENCE, voila Dieu, le vrai Dieu qui se révèle à nous, par ses efforts, par sa patience, par sa souffrance silencieuse, par son abnégation, par sa foi infaillible en la vie, et surtout par son amour pour ses enfants.

        Le Christ est bien le fils de Dieu, il l’est devenu en conscience, par la conscience, par l’élévation de sa conscience, par son travail SUR LE CHEMIN. Jung avec son processus d’individuation montre la voie, une de celle qui conduit à Dieu.

        Aujourd’hui, ce 23 septembre 2017, CHRIST a déjà grandi parmi beaucoup d’entre nous. Désormais, c’est une autoroute qui s’ouvre à lui pour continuer l’ensemencement des consciences.

        Vous tous et vous toutes que je connais bien et qui s’adressent souvent à moi, en ce jour 23 septembre 2017, ne craignez rien, ni pour vous ni pour vos enfants, ce jour ne marque pas une fin mais bien au contraire soyez en sûr un recommencement.

        François Chabaud


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 00:31
        c’est pas vrai.. !!!
        La verite de l’âme après La Mort | Documentaire Reportage.

        https://www.youtube.com/watch?v=RAqe3gGyUMc


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 avril 2018 00:46

        @Ratatouille

        Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzeeeeeeeeeeeeeeeeeeehhhhhhhhhhhhh !!!!! ;;


      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 28 avril 2018 04:07

        @Ratatouille
        L’homme peut voir in vivo tous ses organes en train de fonctionner  ; son coeur, son foie, ses poumons... Sauf son cerveau. Dieu qui est une abstraction que chacun imagine comme il l’entend est dans le cerveau, et en tout logique le cerveau ne peut se faire une image précise et universelle d’une idée ou abstraction qu’il contient.. Autrement dit on ne peut trouver en cherchant par terre une pièce qu’on tient inconsciemment dans la main


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 16:32

        @Abdelkarim Chankou
        ceci est une idée fausse:dieu est expérimentale dans la mesure ou l’on est dans une conscience plus ou moins proche de « lui » mais inatteignable à mon avis dans sa totalité ,sauf quand on est mort ou cette possibilité augment exponentiellement et je n’en suis pas certain non plus.
        voir OBE.
         La possibilité d’avoir des informations directement de « dieu » ou l’univers est possible ,l’humanité est en évolution et le dogmatisme fixe cette possibilité qui est offerte heureusement à tous,les églises se vident ,mais le cœur des hommes se remplit et se remplira encore .


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 16:45

        @Abdelkarim Chankou
        rectif
        expérimentable et non pas expérimental
        ceci sous entant une communication même pour notre Quotidien basique.
        tous des mini prophètes,tel est notre devenir .


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 18:22

        @Abdelkarim Chankou
        saisi la chance que je t’offre


      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 29 avril 2018 02:13

        @Ratatouille
        je ne saisis pas


      •  Christian Ratatouille 28 avril 2018 00:37

         une dernière pour la route (la pire l’abomination)

        Interview de Christophe Allain : « Un éveil de conscience »

        https://www.youtube.com/watch?v=j0Xr7f7UkHs

        .

        Christophe Allain raconte son parcours, son éveil de kundalini, et comment il vit son éveil de conscience au quotidien.

        .

        Allain christophe - Croyances occidentales

        .

        https://www.youtube.com/watch?v=7HNQlLmH3eI


        • Jean Keim Jean Keim 30 avril 2018 09:34

          D’après Le Littré, religere signifie également recueillir, ainsi les religions devraient réunir et relier (religare) les êtres humains, remplissent-elles cette mission ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès