• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ni dupes ni soumis

Ni dupes ni soumis

« Je suis douloureusement surpris de voir que certains dans la REM utilisent l’abominable événement de Strasbourg pour peser sur le mouvement (des gilets jaunes). Madame Belloubet, la garde des Sceaux, qui sort complètement de son rôle, et dit : bon bien maintenant il faut que le mouvement s’arrête. Pardon, quel est le rapport entre les deux ? Quel rapport y a-t-il entre un tueur comme celui de Strasbourg et le mouvement des gilets jaunes ? Aucun, il n’y a aucun rapport entre les deux et si on commence à céder à un assassin en modifiant notre vie, et bien c’est lui qui a gagné, par la force des choses. Donc Madame Belloubet veut récompenser à sa façon l’assassin : vous avez raison, la preuve c’est que ça arrête toute la vie normale d’un pays. Non, ça ne doit pas arrêter la vie normale d’un pays, même si cette vie normale a, je veux bien l’admettre, quelque chose d’anormal... des barrages, des blocages » (dit avec un grand sourire par JLM dans sa revue de la semaine).

Certains vont jusqu’à penser qu’il n’y a pas vraiment coïncidence...

Comment Macron peut-il se sortir de ce pétrin autrement qu’en espérant un miracle ? Vous conviendrez que ce n’est pas son genre, qu’il préfère donner un coup de pouce à la destinée, à défaut il s’autorise une petite leçon de morale, trois papillotes payées par les impôts. Je n’arrive pas à croire qu’il croit sincèrement s’en tirer à si bon compte mais il n’a sans doute pas pris la mesure de l’intelligence collective,- c’est vrai que celle-ci s’est terrée pendant de nombreuses années, laissant croire aux naïfs à qui cela convenait, qu’elle était bel et bien morte, hors sujet, hors jeu. Cependant, cette énergie, cette Vie, j’irai jusqu’à dire cet instinct de survie,- ce qui dans ma bouche n’a rien de scabreux ni scandaleux, bien au contraire puisque c’est cette intelligence qui a fait évoluer le monde beaucoup plus que la science et sa technologie et plus profondément que la philosophie-, est indestructible, inhérente à la Vie animale.

Ne voit-on pas renaître en un éclair la solidarité, la fraternité, l’échange, le soutien, l’espoir, et puis, cette propension à soudain rejeter la crédulité ?

Tant qu’il était question d’améliorer son quotidien, consommer pour moins se fatiguer, croire en un progrès facile et quasi sans frais, la crédulité faisait flores ; mais quand la conscience s’est éveillée, quand on a pris la mesure, l’ampleur des dégâts imposés, le creux des paroles, le vide d’un regard, ne peuvent plus rien ! Et on sait, en regardant bien, que Jupiter soi-même le sait, le sent.

Il est une loi incontournable : rien, jamais, ne perdure ; aucun déséquilibre tenu en tension ne perdure ; aucun royaume, aucun empire ne perdure. Les mouvements sont amples, se remplacent plutôt que se succèdent ; il ne s’agit pas d’un pôle qui s’efface quand un autre le déloge mais bien d’une impossibilité de durée dans l’artifice d’une société qui nie les lois de la Nature. C’est beaucoup plus profond qu’une simple injustice, qu’une mauvaise répartie de richesses, de savoirs ou de force : l’intelligence humaine, l’intelligence de la Vie qui doit se perpétuer ne peut tolérer longtemps les chaînes qui l’emprisonnent.

Un réveil est nécessaire ; l’Histoire nous apprend que rien jamais n’est définitif mais aussi que rien jamais n’est pour rien ; le progrès prend son temps mais s’inscrit indélébilement dans la mémoire humaine, dans la mémoire animale.

La spontanéité du départ de ce que je me plais à appeler « insurrection » relève de la force retrouvée de cette mémoire ; la ténacité, le plaisir, la fierté, la dignité, inscrits dans nos mémoires se libèrent, et c’est non seulement un enchantement mais une évidence dont on se demande comment on a pu se passer si longtemps.

Bien sûr je me pose la question de savoir pourquoi celle-ci n’est pas éprouvée par tous ; comment se fait-il qu’il y ait des râleurs ?

Je l’explique ainsi :

Le peuple depuis si longtemps, depuis aussi longtemps qu’il y a eu « civilisation », est une entité informelle dont chaque membre n’a aucune importance, pas plus que la moindre fourmi d’une fourmilière, alors que se vit en chacune de ces fourmis humaines une destinée, une conscience qui égale celle des puissants qui s’imposent comme tels mais ne sont pas tels. Il y a là une évidente aberration, un véritable coup de force qui a beau se perpétuer n’enlève pas la réalité d’une égalité de fait entre les membres d’une même espèce. Un jeu s’impose puis s’organise dans lequel chacun est sensé trouver son content : un minimum d’air (au sens propre et figuré) pour respirer, un minimum de nourriture pour survivre, un minimum d’amour, de camaraderie, d’entraide et de fraternité pour vivre ensemble. Tant que cet équilibre se maintient (avec, on est bien d’accord, tout une « éducation » pour accepter la visible différence de conditions qui ne correspond plus à celle qui jadis définissait le protecteur guerrier, seigneur, et les nourrisseurs !), on râle, on se soumet mais on vit. Le jour où l’on ressent, collectivement (ah cette opportune sensation qui nous liera de ces liens oubliés mais tellement nécessaires que nous garderons vivaces en nous) la nécessité d’une riposte, d’une réponse en retour d’une litanie ininterrompue de brimades, de rétrécissements, d’interdits ou d’obligations sans queue ni tête, d’artifices comme posés par les puissants pour défier l’intelligente dignité d’un peuple qui saurait très bien se débrouiller sans tous ceux-là.

Macron nous a été offert par Jupiter, c’est pas possible autrement.

Comment se pourrait-il que le pouvoir, dans sa phase la plus tendue, la plus injuste, la plus dénuée de mesure, se trouve entre les mains d’un freluquet qui ne saura bien entendu pas porter cette parole avec assez de conviction pour convaincre, le dernier venu qui ayant séduit ses maîtres avec un talent extravagant se révèle petit garçon lâché dans la nature !

Macron est cuit, à peine ouvre-t-il la bouche que tous ceux qui sont impliqués dans cette consciente révolte comprennent l’entourloupe, la même que peut-être ils gobaient l’an passé.

On ne se remet pas d’une prise de conscience, on ne revient pas, jamais, à l’état antérieur, on est même étonné que cet état ait pu exister ! Si Macron en a abusé quelques-uns à l’époque où tout semblait peut-être pouvoir se résoudre tout seul, il n’abuse plus personne aujourd’hui : il est pitoyable.

Les choses importantes, celles qui décident d’une destinée, sont sous-jacentes, elles se perçoivent et se ressentent mais ne peuvent s’analyser avec les mots ordinaires, elles se situent à l’intersection d’un inconscient qui sait et d’un conscient qui souffre, elles s’actualisent presque sans décision, elles se réalisent avec courage et détermination sans que quiconque en ait pressenti l’imminence.

Je me réjouis de ce qui se passe : il est impossible que Macron reprenne les rênes, malgré cet attentat, il est impossible que les luttants en gilets jaunes enterrent leurs envolées pour un Noël en famille devant dindes aux marrons. Le germe de vie qu’ils ont semé ne va pas s’étioler et quelle que soit la récolte, elle sera engrangée.

Il est souhaitable, et je le souhaite probable, que ce mouvement s’enrichira de tous ceux qui sont conscients d’un problème ou d’un autre, d’une injustice ou d’une autre, d’une lutte à mener ou d’une autre ; il est souhaitable que cette fraternité s’étoffe et contamine les individualistes enclins au repli hargneux.

Je voyais le moment où les banlieusards hagards s’adjoindraient aux groupes constitués et que, dans le combat commun, soudain se voient mêmes en de mêmes aspirations, entravés des mêmes chaînes, souhaitant les mêmes libérations ; quelle fraternité alors s’imposerait, fatale aux puissants qui n’ont de cesse de l’interdire. Tant, que l’on vit un sniper, ombre silhouette commune aux images de Maïdan, prêt à sévir au moindre dérapage, mais pour votre sécurité messieurs dames de la haute dont les privilèges si bien défendus ne tiennent que par l’asservissement de ceux-là qui aujourd’hui se rebiffent.

Ou bien rappeler dans l’esprit de ces humains si volages, oublieux du danger qui menace, le vrai, le seul : l’attentat.

Oui, la boucle se boucle, quinze jours après le sniper vu par des millions d’internautes, l’attentat qui le justifie. Car, personne ne pense qu’un terroriste, quelles que soient ses raisons, risque de choisir l’arc de triomphe ou les alentours des Champs Élysées un samedi pour se sacrifier sur l’autel de Allah !

La preuve, il a choisi Strasbourg pour nous distraire et nous culpabiliser.

Je boucle moi aussi la boucle sur cet attentat dont je suppose qu’il n’aura pas l’effet escompté en haut lieu ; Cheriff Chekat, identifié, classé « S » et qui attaque près du marché de Noël à Strasbourg, échappé puis retrouvé et assassiné, une variante inédite dans le déroulement devenu normal des attentats en solitaire.

 

La vie pourrait-elle continuer comme avant ? Les gilets jaunes ne seraient pas nous, juste quelques groupuscules grincheux tandis que la vie et son importance sont ailleurs ? Enfin plutôt toujours au même endroit, choisi pour nous par nos protecteurs qui nous envoient bisous et câlins pour nous endormir ?

Non, messieurs les usurpateurs de pouvoir, les gilets jaunes, c’est nous, nous tous, même s’il est encore difficile à certains de l’admettre, ceux qui se croient grands parce qu’ils les méprisent, mais qui ne resteront que quelques-uns quand la plupart aura compris que l’intox : « les gilets jaunes c’est l’extrême-droite », mourra dans toutes les demeures.

Le mouvement est amorcé, tout reste à faire, et nous n’avons que le nombre pour écraser le pouvoir. Se pourrait-il que le peuple soit plus lucide, plus courageux, que la population des classes moyennes supérieures ? Il ne faut pas le dire trop fort, vexer quiconque n’amène jamais rien de bon !


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

162 réactions à cet article    


  • Arogavox Arogavox 15 décembre 2018 10:05

    Merci pour ce magnifique hommage à l’intelligence collective ...

    dont j’encadre ici, pour mieux le répertorier, ce succulent passage :

    " le creux des paroles, le vide d’un regard, ne peuvent plus rien ! Et on sait, en regardant bien, que Jupiter soi-même le sait, le sent.

    « 

      

     Reste à écarter aussi deux visions que les godillots ont tendance à répéter.

     1) Oui, certes notre jupiter suscite un très fort rejet en France ; et les mauvais esprits voudraient n’y voir qu’une affaire de sentiments ( »haine«  ?, »jalousie«  ? ... quels autres tares encore, débordant de leurs esprits hautains ont-il encore à prêter ? ...). Mais la saine réaction du peuple reste d’abord suscitée par les soucis d’un vécu très factuel ... 
      Quand le peuple comprend qu’il est devenu indispensable de stopper le dictateur qui les conduit au précipice, ce peuple sait bien qu’un autre conducteur pourrait s’avérer encore plus dangereux. Mais ce peuple ne peut tout de même ignorer l’effet dissuasif qu’aura une première destitution ! ...

    2) des théoriciens nous laissent entendre qu’un régime politique ne doit pas devenir instable ... et voudraient nous transmettre leur frousse de la 4e République ...
     Sauf que : rien n’empêche, après et pendant la destitution des pervers, de mettre en place une Constitution plus saine ...

    Et puis, pensons à une certaine »déclaration d’indépendance" ...


    • Arogavox Arogavox 15 décembre 2018 10:09

      « Prudence, indeed, will dictate that Governments long established should not be changed for light and transient causes ;  ....


      But when a long train of abuses and usurpations, pursuing invariably the same Object evinces a design to reduce them under absolute Despotism, it is their right, it is their duty, to throw off such Government, and to provide new Guards for their future security.  »


    • Arogavox Arogavox 15 décembre 2018 17:45

      lien entre cette déclaration d’indépendance et les Français ?

       _ la statue de la liberté !

        

       « elle fut construite en France et offerte par le peuple français, en signe d’amitié entre les deux nations, pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. »


    • JPCiron JPCiron 15 décembre 2018 21:34

      @Arogavox
      .
      <l’intelligence collective>

      Elle a démontré une forme de génie pour agréger et mettre en évidence nombre de problématiques urgentes.

      Peut-on légitimement attendre qu’elle identifie et fasse mettre en oeuvre de vrais remèdes opérationnels pérennes ?

      .


    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:22

      @Arogavox
      Ce type est un pion. Exactement comme à la téléréalité on fait d’un crétin une star, là on a affaire à un fort en thème cornaqué par sa grand-mère, Attali and co, et qui n’est rien d’autre qu’un moyen d’asservir un pays à des calculs, prévisions brillantes qui permettront de rendre, grâce aux lobbies à Bruxelles, l’euro rentable plus rapidement.
      Macron n’est qu’un investissement de la haute finance. Ils ont du lourd du compromettant sur lui, et il est arrivé à ce poste parce qu’il obéit à ce qu’on lui dit.
      De surcroit, il ne faut pas oublier que la bourse est aux mains du trading à haute fréquence : on l’a placé là pour que ce soit vite rentable. Vite, vite...
      Bon, un peu trop vite.
      Et c’est visible que les Français sont une vache à lait.
      Même pas une vache à lait, d’ailleurs.
      Un cheval de fermes à sang. 
      L.T.
      P.S. Si les Français se couchent, il ne serait pas étonnant que les ventes d’aéroport, d’usines et autres fleurons s’accélèrent dans les mois qui viennent.
      Avé la bénédiction de l’Elysée, bien sûr.


    • Ouallonsnous ? 16 décembre 2018 00:37

      @Arogavox

      Tout cela est devenu du pipeau, la déclaration d’indépendance comme les amendements sont foulès aux pieds par l’oligarchie financière yankee tout comme chez nous la constitution et la séparation des pouvoirs !


    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:38

      @Arogavox
      Certes, oui tout cela.
      Mais nous sommes le 15 décembre au soir et maintenant, qui fait quoi ?
      Qui fait quoi, sachant que Freluquet I va s’accrocher à ses prérogatives comme une arapède, que cela peut durer puisque toute la classe politique se sent traitée de parasite (mais qu’en attendant les 9000 euros + 6000 euros de frais tombent tous les mois), et que, surtout, pendant tout ce temps rien ne va s’arranger pour les grands-mères qui gagnent 900 euros par mois ?
      Et elles sont nombreuses.
      Très précisément, elles sont... trop.
      Alors on fait quoi sachant qu’au bout de 5 semaines on est crevé, qu’il fait froid et que Noël qui approche, et que ce soir il faut bien reconnaître le point à la presse vendue et aux flics demeurés (au XXème siècle) : ils ont gagné puisqu’on était moins. Puisqu’ils peuvent gazer des jeune femmes provinciales montées à Paris manifester librement, maltraiter des retraités, renverser des handicapés, enfermer des mères de familles et matraquer à tout va, tirer en visant pour blesser : le monde entier s’en fout. Se résigne petit à petit.


    • Anatine 16 décembre 2018 09:47

      @Laurent Trousselle

      Non, hier ils ont perdus définitivement. Les donneurs d’ordre ne peuvent pas se justifier avec la presence de casseurs. Un symbole, en parquant quelques centaines de manisfestants des le matin sur les champs, ils ont montre à tous les francais qui sont les responsables du desordre et de la violence.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 décembre 2018 16:00

      @Arogavox
       
      Et je dis merci à « Arogavox » qui retient cette expression que javais mille fois utilisée pour expliquer et rexpliquer ce qu’est la véritable democratie !

      En éffet la démocratie véritable ne peut être que l’expression d’une intelligence collective conforme à l’intérêt national. Je l’ai dit dans mes différents articles : La démocratie quand elle s’exprime est sans doute la résultante de toutes les intelligences individuelles qui convergent necessairement vers un même but.

      Si cette intelligence collective n’a pas encore son porte parole, elle finira bien par le produire : Le plus important est de ne pas abandonner sous quelque pretexte que ce soit !


    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 17 décembre 2018 18:43

      @Anatine
      « Non, hier ils ont perdus définitivement. Les donneurs d’ordre ne peuvent pas se justifier avec la presence de casseurs. »
      Ils n’ont rien à justifier. Devant qui, l’Histoire ?
      Sarko a touché des millions de la Lybie. Tout le monde le sait. 
       Ouais. Prouvez-le. Ah, ok. Mais alors c’est pas moi, c’est mes sbires.
      Chirac a acheté un château qu’il a fait rénover par les monuments historiques.
       Ouais. Et alors ?
      Tout le monde s’en fout.


    • leypanou 15 décembre 2018 10:07

      Non, messieurs les usurpateurs de pouvoir, les gilets jaunes, c’est nous, nous tous, même s’il est encore difficile à certains de l’admettre 

       : oui d’accord, mais comment qualifiez-vous ceux qui ont organisé et/ou participé à la marche pour le climat le 8 décembre 2018 ?

      Je vous fais remarquer que parmi eux, on trouve les « écolos », ceux dont plusieurs députés européens -tous même je crois dont les Rivasi, Jadot, Bové, etc, etc—ont appelé au boycott de la Coupe du Monde de Football, pour ne pas donner une caution à l’« affreux Poutine ».

      Le député LFI Adrien Quatenens, interviewé chez Jean-Jacques Bourdin, avait déclaré qu’il signerait volontiers le Pacte de Marrakech : indépendamment du fait que ce Pacte est instrumentalisé par l’extrême-droite pour avancer son idéologie, on ne peut que constater qu’une fois de plus, àmha, ce député -il n’est pas le seul à LFI est à côté de la plaque car l’ONU ne sert qu’à avancer un agenda de gouvernement mondial où les états ont de moins en moins à dire.

      Bon courage pour la future arrivée massive des UPRiens qui ne vont tarder à se manifester sur l’article de leur ennemi intime.


      • alinea alinea 15 décembre 2018 14:41

        @leypanou
        J’ai été fort attristée par les défilés parallèles de cette marche qui ne comportait guère de gilets jaunes.
        Quand j’ai publié mon dernier article, je rêvais déjà d’une confluence de luttes et je reprenais l’idée de Patrick Samba de dessiner des trèfles noirs sur nos gilets jaunes : que les antinuc s’en mêlent, vue l’urgence de cette lutte aux vues de l’actualité en ce domaine.
        Hélas, les « écolos » ne se sentent pas tous du peuple, sans doute une espèce à part qui flotte entre folie libérale et souffrance animale ! Et quand les FI sortent en gilet et occupent les ronds points, « on » crie à la récup’ !
        Dorénavant nous saurons mieux où se situent l’égoïsme, la suffisance et, de fait, la collaboration ; j’espère que tous s’en souviendront.


      • biquet biquet 15 décembre 2018 15:09

        @alinea
        J’ai été fort attristée par les défilés parallèles de cette marche qui ne comportait guère de gilets jaunes.
        Le 8 décembre à Lyon, malgré la Fêtes des Lumières, il y a eu 7 000 personnes (dont un cinquantaine avec des gilets jaunes) pour la marche pour le climat et 2000 gilets jaunes ont défilé l’après-midi. Alors je comprends votre tristesse, mais vous devriez remercier la Presse et les autres médias qui n’ont parlé que des gilets jaunes.


      • Fergus Fergus 15 décembre 2018 15:30

        Bonjour, biquet

        Le fait est  et c’est consternant  que les marches pour le climat ont été très largement occultées dans les médias  malgré des participations significatives  par les Gilets jaunes. 


      • Croa Croa 15 décembre 2018 23:38

        À alinea,
        Nous n’avons pas vu les mêmes « défilés parallèles » ! Par ailleurs il y avait énormément de gilets jaunes dans la marche pour le climat. Les rendez-vous étaient mitoyens mais les parcours déposés très différents ; Nombreux étaient ceux qui regrettaient cela dans la marche. De plus la marche fût une réussite, la malade enfiévrée en tête loin devant, nous au milieu, on n’apercevait pas la queue du cortège...
        Pourtant la veille sur fessebouc il il eut des militants ayant apprit l’intention de la venue de gros tracteurs qui faisait savoir qu’ils ne viendraient pas au rassemblement à coté de « ça » ! (On les connaît ces engins à grosses roues devant et derrière, ce ne sont pas des outils de « pauvres » ! )
        Ils ont eu tors, nous n’avons point vu les tracteurs annoncés, juste des pères Noëls pétaradants sur Harley-Davidson... Certains ne seront jamais adultes !
        Et pourtant,
        Nous gentil défilé terminé c’est une grande partie des écolos qui partit rejoindre les GJ alors que pourtant l’agression policière avait commencée. Pas de convergence ? Allons bien sûr que si même si parfois il est très difficile de se comprendre. Car finalement il n’y a qu’un seul peuple et le même menteur qui tous nous oppresse tout en nous envoyant dans le mur et c’est Macron !


      • alinea alinea 15 décembre 2018 23:55

        @Croa
        Tant mieux Croa ; j’ai vu quelques vidéos, j’ai dit ce que j’ai ressenti, et je me réjouis de votre expérience.


      • Anatine 16 décembre 2018 09:58

        @alinea

        J’ai le sentiment profond que nous sommes sous occupation par une population hors sol.


      • nono le simplet nono le simplet 15 décembre 2018 10:08

        salut alinea,

        totalement d’accord avec toi ! le mouvement est parti... il est même amorcé depuis longtemps, depuis la fin de règne de Sarkozy, le quinquennat minable de Hollande, l’élection de 2017 ... la présidence de Macron n’y survivra pas, ne peut pas y survivre ...

        une info pour détendre ...

        quatre personnes ont été inculpées dans le sud pour détention d’armes par destination, des boules de pétanque en grand nombre en l’occurrence ... on connaît les noms de ces dangereux casseurs ... Henri Lacroix, Dylan Rocher, Philippe Suchaud et Philippe Quintet  !

         


        • cevennevive cevennevive 15 décembre 2018 10:52

          @nono le simplet, bonjour,

          Pétard, il me faut me méfier !
          J’ai dans ma voiture une canne, une scie, un opinel, un sécateur et une petite hache (pour mes promenades en forêts où je glane du bois mort pour mon feu).
          Si je suis arrêtée avec ça, c’est la prison assurée.
          Peut-être un flingue ne serait pas aussi suspect...
          Bon, je vais de ce pas sortir toutes ces armes de destruction massive.


        • Fergus Fergus 15 décembre 2018 11:31

          Bonjour, nono le simplet

          « la présidence de Macron n’y survivra pas, ne peut pas y survivre » 

          J’aimerais le croire...

          Mais hélas ! rien n’est joué. Si, comme c’est possible, et même probable, le mouvement des Gilets jaunes de délite durant les fêtes, il sera difficile de le relancer ultérieurement. Il n’y a d’ailleurs pas d’exemple depuis des décennies d’un mouvement social  ou même étudiant  qui se soit relancé après une trêve.

          Cela pourrait être la chance de Macron s’il parvient à mettre un terme à ses provocations et à tempérer ses dérives néolibérales. En est-il capable ?


        • pemile pemile 15 décembre 2018 11:48

          @Fergus « il sera difficile de le relancer ultérieurement »

          Je pense au contraire que c’est pour Macron qu’il sera définitivement difficile de bouger le ptit doigt.


        • velosolex velosolex 15 décembre 2018 12:20

          @pemile
          Ce mouvement est inédit. Et c’est pour cela qu’il dérange nos politiques, les éditorialistes à la ramasse. C’est toujours drôle de voir comment le monde parisien n’a pas changé depuis louis 16. Coupé de la rue, encore plus de la province, l’oreille juste attentive à leurs courtisans. Il y a trois semaines, sur inter, Trapenard , dans son émission « boomerang s’en prenait à cette société »patriarcale« , et demeurée, qui battait le pavé parisien, laissant dans l’ombre le mouvement des femmes. Comme si femmes et hommes n’étaient pas unis dans le mouvement des gilets jaunes. Ne parlons pas des sorties de Mathieu Kassovitz et de Romain Goupil sur les gilets jaunes, méprisants et odieux. 
          Le gros problème pour eux, c’est que ce mouvement est sorti des rails habituels : Manifs, pancartes, syndicats. Tout ce vieux truc ritualisé et totalement inopérant. L’image a joué à fond pour les gilets jaunes : Originalité, brassage, jusqu’à ces images accablantes des gamins mains sur la tête à genoux, qu’un Thomas Legrand, éditorialiste sur France inter s’est cru obligé de chercher à relativiser hier, s’en prenant à ceux qui exploiteraient cette initiative »certes maladroite"..
          Par cela, il nous montre comme médias et gouvernement sont liés, de façon fluorescente. 
          Ce peuple a retrouvé une certaine fierté. Et a pris conscience de sa force. Tout est là. A partir de là bien malin pour dire ce que sera demain, le vécu des esclaves. La tentation de la force doit exister au sein du gouvernement. Mais on marche sur des œufs. Je ne dirais pas qu’ils sont pourris. Ce mouvement vient en ligne directe de celui des zad, de celui de NDdes landes, en rapport avec les occupations de terrains : Celles ici des ronds points, qui de no man’s land, deviennent des espaces de discutions, le centre du pays, qu’on attendait plus. Le monde entier nous dit de continuer. On peut finalement être fier d’être français. 


        • Fergus Fergus 15 décembre 2018 12:46

          Bonjour, velosolex

          « Mais on marche sur des œufs »

          Voilà qui résume bien le désarroi de la classe politique.


        • nono le simplet nono le simplet 15 décembre 2018 14:01

          @velosolex
          On peut finalement être fier d’être français. 

          ah oui alors ! même si les revendications sont disparates, si les gilets jaunes le sont aussi ...
          la majorité silencieuse tant décriée se réveille, se rencontre, se parle, réalise qu’elle est « la majorité » ... cette prise de conscience renversera tout ...


        • velosolex velosolex 15 décembre 2018 14:37

          @nono le simplet
          Des mouvements de gilets jaunes se sont crée partout autour de la planète, réalisant une sorte d’internationale de la contestation. De l’Afrique du sud, à Israël...Times are a changing…


        • spearit 15 décembre 2018 14:40

          @cevennevive
          Vous n’avez qu’à avancer le prétexte que c’est pour commettre un viol, je suis sûr que ça passera comme une lettre à la poste


        • alinea alinea 15 décembre 2018 14:48

          @nono le simplet
          C’est un bonheur,hein ? quel plaisir, franchement ; chez nous les ronds points sont habités, on apporte du bois, de la bouf, à boire, il y a du monde sur ces terre-plein symbole de la connerie humaine, du monde avec un gilet symbole de la connerie humaine ( je veux bien développer pour ceux qui ne verraient pas où !), soudain, par intelligence collective, transformés en symboles de puissance solidaire !
          Je ne boude pas mon bonheur.


        • ASTERIX 15 décembre 2018 14:55

          @pemile 4 SAMEDIS DE RANG presque tous les flics de province etaient a PARIS LAISSANT LES VILLES DE PROVINCE FRAGILES POUR CES TARES DE DJIHADISTES
          4 morts a STRASBOURG CA AURAIT PU ETRE 400 MRS LES BOBOS DE MARCHARRIERE ET DU MODEM vous Ne servez a rien faites DonC LA POLICE VOUS ETES PAYES POUR QUOI ??????


        • alinea alinea 15 décembre 2018 15:18

          @velosolex
          Oui, oui. Il faut juste ne pas oublier de se mobiliser et, de mobiliser les nôtres pour agrandir et enrichir le mouvement...
          j’aimerais voir des musiciens sur les ronds points, des poètes... enfin tout le monde quoi !!


        • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 15 décembre 2018 18:08

          @cevennevive
          que des armes létale,punaise c’est fichier double S pour toi 

          et pour les champignons,c’est la faux.. ?


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 décembre 2018 18:18

          @alinea

          Vouais et fumer des trois feuilles...te foutrais tout ça au gnouf après être passé chez l’coiffeur ouais !


        • Croa Croa 15 décembre 2018 23:52

          À velosolex,
          Bonne remarque, le mouvement Gilets Jaunes (GJ) est inédit. Pour autant il est prévisible qu’il y aura de la relâche pendant les fête, c’est inévitable ! Nous verrons en janvier si ça reprends et comment ça reprendra.
          Le mouvement des GJ n’est pas inédit que dans son essence, dans ses formes de luttes aussi, l’occupation de ronds-points partout en France est un truc génial qui a tout de suite fait très peur au système.
           


        • Balkanicus 15 décembre 2018 23:55

          @Croa

          Votez’miss concoillotte

          Tapez 9 au 3680 !!!!


        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:46

          @velosolex
          Comment passer à la vitesse supérieure, comment faire avancer les choses pour que vite les abus de toutes sortes cessent une bonne fois ?
          Je m’aperçois, au vu de votre patronyme, que je ne pose pas la question à la bonne personne. 
           smiley


        • Balkanicus 16 décembre 2018 00:48

          @Laurent Trousselle

          Rester chez vous, ne bosser plus

          La revolution par la feneantise....

          On ne peut vous obliger a acheter ou a travailler....

          Si personne ne fait rien.... tout s arrete....


        • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 05:59

          @velosolex
          Des mouvements de gilets jaunes se sont crée partout autour de la planète

          cette pensée me trotte dans la tête depuis un moment, à savoir, au delà de nos institutions bien françaises mises à mal par le mouvement, que ce soit à des institutions bien plus internationales que le mouvement s’attaque et que d’autres GJ dans le monde se retrouvent dans l’essence même du mouvement ...

          je pense à cette traînée de poudre qu’a été le Printemps Arabe, avec des succès divers, certes, mais avec cette contagion digne de la grippe aviaire ...
          je pense aussi à un autre printemps, il y a juste 50 ans, qui a aussi soufflé dans de nombreux pays de Paris à Prague, en passant par les USA, l’Amérique du Sud et bien d’autres pays ...

          le virus de la liberté des peuples soufflerait il sur le monde ? si c’est le cas, j’espère qu’il n’oubliera pas d’emporter avec lui les deux autres virus qui sont son complément, celui de l’égalité et celui de la fraternité des peuples ...
          comment pouvait on avoir cette folle pensée il y a seulement un mois ? exprimer cette pensée, il y a un mois, pouvait nous faire passer pour un dingue, aujourd’hui comme un rêveur !


        • velosolex velosolex 16 décembre 2018 09:54

          @nono le simplet
          Je connais pas mal d’anglais dans le centre bretagne, qui me posent des questions qui s’interrogent sur les mobilisations françaises, bien nostalgiques que tout cela n’existe plus en angleterre….Ce mouvement pose des questions, bousculent les postures, et réinitialisent les compteurs. Le mouvement en lui même va se mettre en veilleuse, c’est sûr, mais comme le feu sous la paille, il risque de se rallumer ; les gens ayant relevé la tête, et prit conscience de leur force. Autre élément, les retraités ont pris une pare active dans ce mouvement, et seront un interlocuteur supplémentaire à l’avenir. 


        • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 11:50

          @velosolex
          les retraités ont pris une pare active dans ce mouvement, et seront un interlocuteur supplémentaire à l’avenir. 
          pour une fois les vieux vont servir à quelque chose (je rigole bien sûr)


        • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 16 décembre 2018 20:52

          @Fergus
          Chassez le naturel, il revient au galop !
          Si le mouvement des GJ s’éclipse, sûr que l’arrogance d’en haut repartira de plus belle !


        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 22:34

          @Balkanicus
          Alexandre le bienheureux...


        • cevennevive cevennevive 15 décembre 2018 10:48

          Bonjour ma belle,

          Il doit faire froid ce matin sur les ronds points ! Je vais aller un peu voir ceux de Clairac, ils ont fait une guitoune avec un braséro.

          Inutile de te dire ce que je pense de tous ces ectoplasmes parisiens ! Mais je peux te dire que je suis bien d’accord avec toi (et avec nono), le train est en marche et pour l’arrêter...

          Pour une fois que beaucoup d’entre nous sont (relativement) écoutés !

          Bonne journée et à bientôt. Tu étais rare ces temps derniers sur AV.


          • alinea alinea 15 décembre 2018 14:55

            @cevennevive
            Froid dehors et chaud au cœur ; il faut absolument que les petits bourgeois comprennent... qu’ils ne sont pas d’essence supérieure !!
            Tu te souviens, cette classe moyenne que je traitais de conne... ça serait si bon qu’elle reçoive l’illumination !!
            Bonne journée à toi aussi... et moi aussi j’ai tout ça dans ma bagnole, plus une masse et un merlin...hum hum !!!


          • lloreen 15 décembre 2018 11:34

            "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs« (Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793).

             

            Comment sortir de la dictature sectaire et fanatique qui nous dirige ? Edmund Burke nous donne une piste :

             »Les tyrans-Sophistes de Paris déclament bien haut contre feu les tyrans-rois qui dans les siècles précédents ont tourmenté le monde. Ils ne sont si fiers que parce qu’ils sont à l’abri des sanctions de leurs anciens maîtres, des donjons et des cages de fer. Serons-nous plus indulgents pour les tyrans d’aujourd’hui, quand ils nous donnent le spectacle de tragédies plus affreuses encore ? N’userons-nous pas de la même Liberté qu’eux, quand nous pouvons le faire avec la même sûreté ?" (Edmund Burke, Réflexions sur la Révolution de France, 1791, Pluriel Histoire, Paris 2004, p. 136).

            https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

            Par Conseil National de Transition

            Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

            MANDAT D’ARRÊT

            Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

            La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

            - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

            - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

            - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

            Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

            Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

            Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

            Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.


            • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 17:55

              @lloreen
              Voilà qui paraît très bien.
              Qui prépare une stratégie de mise en place ?
              Qui s’occupe de la tactique sur le terrain ?
              C’est l’hiver, et il semble pourtant qu’il faille se retrousser les bras.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 décembre 2018 11:59

              Écrit avec talent.


              • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 15 décembre 2018 18:15

                @Aita Pea Pea
                Je ne pense pas que cet article ai été écrit avec Talent ,il à été crée par elle toute seule.


              • jjwaDal jjwaDal 15 décembre 2018 12:40

                Il faut toujours rappeler les fondamentaux qui font que l’un a tort (mais si... ce jeune homme qui se fait photographier par deux jeunes blacks nous faisant de jolis doigts d’honneur sur la photo) et d’autres ont raison de râler.
                Nous avons une dette publique bien moins collossale que son origine, à savoir l’idéologie prétendant que si un Etat a accès à de l’argent à taux zéro il va faire chauffer la carte bleue et s’endetter à mort... L’obligation que l’Etat s’est donné de se faire rançonner par les marchés financiers est la cause première du déficit public. Si nous remboursons bon an mal an des dizaines de milliards d’euros d’intérêts aux banques, c’est la conséquence de choix passés qui nous sont imposés (cas de le dire). Je vois 46 milliards d’€ d’intérêts remboursés en 2014 par ex, à comparer au « trou » de la sécu, au déficit des caisses de retraites, etc...
                La libération des flux de capitaux est la cause d’une diminution de la rémunération du travail et de l’augmentation des revenus du capital (50 milliards d’€ de salaires perdus par an en étant gentil).
                L’évasion fiscale, favorisé par l’existence de paradis fiscaux (y compris au sein de l’U.E.), du secret bancaire chez un voisin et par des failles législatives, c’est au bas mot en 2018 entre 70 et 100 milliards d’€ de perte.
                Quid de la diminution de la masse salariale joué par les délocalisations d’entreprise dans les pays à bas salaires ? Les emplois de service à la personne sont notoirement moins bien rémunérés que ne l’étaient les emplois manufacturiés.
                Quand on est face à une hémorragie aussi énorme au bénéfice des plus riches, venir frapper asymétriquement les moins fortunés est aussi un choix de politique.
                Cette politique devrait être illégitime pour tout le monde. Manifestement elle ne l’est que pour une bonne minorité mais cela pourrait changer.
                Nous sommes saignés financièrement pour le profit d’une petite minorité très riche et nos griefs collectifs vont très au delà du coût d’un plein d’essence.


                • alinea alinea 15 décembre 2018 15:06

                  @jjwaDal
                  Le blocage de ceux qui rechignent à comprendre qu’ils font partie du peuple est un problème de ceux qu’en un quart d’heure on écarte, pas vrai ?
                  Laissons leur un temps, un court temps seulement, l’illusion de leur supériorité, et demandons leur leur appui... !
                  vous avez dit " leu(re) ?, non !

                   smiley

                  Merci pour votre post qui, mine de rien, embrasse le fond du problème.


                • oncle archibald 15 décembre 2018 17:50

                  @jjwaDal

                  Oui votre post traite bien du fond du problème : « Quid de la diminution de la masse salariale joué par les délocalisations d’entreprise dans les pays à bas salaires ? »

                  Entre les performances inouïes des machines robotisées et la délocalisation hors de France du travail qui reste encore à accomplir par des êtres humains, la masse salariale fond comme neige au soleil. Or tous les prélèvements servant à assurer les prestations sociales s’opéraient sur les salaires, c’est pour cette raison qu’ils sont progressivement et sournoisement assurés par d’autres moyens, notamment des taxes sur à peu près tout.

                  Croyez vous qu’il en sera autrement demain ? Que parce que les gilets jaunes auront bloqué des zones commerciales, des péages autoroutiers, des dépôts pétroliers, auront détruit ou saccagé des bâtiments publics ou privés, auront brûlé quelques centaines de voitures de plus, tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ?

                  Moi je crois que demain il faudra bien payer la remise en état des équipements publics et privés dégradés, il faudra bien financer les mesures prises en toue hâte par le gouvernement pour faire retomber le soufflé et éviter peut être pire encore.

                  Comme le gouvernement (quel qu’il soit en supposant qu’on en change) ne pourra pas décemment augmenter les prélèvements il fera comme ses prédécesseurs, il augmentera la dette !

                  Ces mesures plus le bordel ambiant ne vont guère inciter les investisseurs a créer ou développer leurs activités en France, et le chômage ne baissera pas. Euphémisme, il est clair qu’il va augmenter sévèrement !

                  Au final les gilets jaunes auront donc parfaitement réussi leur entreprise : mettre à bas le programme présidentiel de Macron qui consistait essentiellement à essayer d’alléger notre dette et relancer l’économie pour faire baisser le chômage.

                  Je suis d’accord avec vous, je crois que Macron a déjà terminé son quinquennat et qu’il le sait, ça se voyait dans son regard absent. Même s’il reste à l’Elysée il sera incapable de dérouler son programme. On ne pourra pas vérifier si son plan, à terme, aurait été ou non efficace.

                  Et maintenant on fait quoi ? Vous allez effacer la dette, redonner du travail à tous et doubler les bas salaires en claquant dans les doigts ? Mimie Mathy c’est à la télé.

                  On ne va pas tarder à compter les cocus de ce mouvement. Pas ceux qui tirent les ficelles et applaudissent derrière un écran d’ordinateur, ceux qui se gèlent le cul dans les ronds points et tous ceux qui déjà en galère vont galérer plus encore parce qu’on manquera encore davantage de fric pour les soutenir.


                • jjwaDal jjwaDal 16 décembre 2018 04:54

                  @oncle archibald
                  Sujet complexe auquel il faut d’abord répondre en constatant les faits. Le capitalisme est un conte de fées qui sait se renouveler , au point que les nouveaux arrivés le prendrait pour l’équivalent en économie d’une Constante en physique. J’ai parlé du basculement avec la soumission à l’usure et au chantage des milieux financiers dans les années 1970 (censé « cadrer » la dépense publique), avec les résultats que l’on connaît 40 ans plus tard. Le résultat n’est pas franco-français, il est planétaire. Ce ne sont pas les dépenses publiques, chez nous, qui ont explosées, ce sont les rentrées qui ont implosées. Et de crier sur le montant des prélèvements fiscaux qui seraient une spécialité française, alors que c’est très largement de la redistribution sous forme de services quasi gratuits (éducation, santé par ex), à défaut au coût mutualisé (transport en commun par ex).
                  Pour ajouter l’insulte aux coups, on a basculé dans le libre-échangisme au début des années 1980, à nouveau avec des promesses tenant de la croyance aux lutins. Concrètement on a aboutit à un plan Marshall pour la Chine et la course au « moins disant social » pour les fournisseurs de capitaux. On a créé les entreprises là où la main d’oeuvre était la moins chère, multipliant par 7 le nombre de km parcourus par nos marchandises en quelques décennies (on voulait sans doute booster les émissions de CO2 pour contrer une éventuelle ère glaciaire...). Chômage chez nous (« On a tout fait, rien ne marche »), et diminution de la masse salariale donc de la base des cotisations pour l’Etat.
                  La financiarisation croissante de l’économie (nouveau remède pour stimuler le malade) a aboutit à l’épisode de 2007/2008 qui a vu en quelques années la dette de la France exploser. Dans le même temps, aucune explosion des dépenses publiques, c’est bien le sauvetage des « maîtres-chanteurs » et la dépression consécutive qui nous a mis à ce niveau inédit d’endettement. Il est vrai qu’emprunter avec intérêts l’argent pour sauver (de leur mauvaise gestion) les banques qui nous prêtent avec intérêt a fait grincer un bon paquet de dents, y compris celles de la chancelière allemande à l’époque. Qui a donné à des entreprises privées le pouvoir de faire chanter les Etats par menace d’effondrement total de la société si elles crèvent de leur bêtise ? Une des multiples question qu’on ne se pose jamais, pour loucher donc ici sur les gilets jaunes, ailleurs sur les fonctionnaires, les immigrés, les retraités, la génération précédente, bref le chapelet de boucs émissaires nous dispensant de chercher l’origine de nos maux.
                  Nouriel Roubini (qui avait correctement prédit l’épisode de 2007/2008) a porté l’estocade en nous disant que la relance Keynésienne ne marchera pas et que le serrage de ceinture ne marchera pas plus.
                  Alléger notre dette ? En laissant courir l’évasion fiscale, en faisant le cadeau de l’ISF, en continuant à privatiser des sources de revenus, en payant des taux d’intérêts supérieurs à notre taux de croissance du PNB, en baissant les charges ? Un aveugle verrait que les frontières grandes ouvertes si on met à zéro (ZERO) les charges de nos entreprises, nous ne seront encore pas compétitifs avec les Chinois, les bulgares, les roumains, le Maghreb, j’en passe. L’Ukraine est dans notre zone de libre-échange et le salaire minimum est à 60€. Une idée pour être compétitif avec eux ?...
                  Le bénéfice essentiel du mouvement des gilets jaunes sera sans doute issu des multiples discussions sur les causes du malaise social dans lequel nous nous sommes embourbés.
                  Il nous faut d’urgence apprendre et vite. Le temps pourrait nous être compté.


                • oncle archibald 16 décembre 2018 10:32

                  @jjwaDal

                  Je suis d’accord avec vous sur un point au moins : le mouvement des gilets jaunes aura eu le mérite d’obliger à mettre bien à plat sur la table tous les dysfonctionnement de notre société et je l’espère à obliger à chercher quelles modifications doivent être opérées 1/ d’urgence et 2/ à long terme pour que ça aille mieux.

                  Vous indiquez que ce ne sont pas les dépenses publiques qui ont explosé mais les recettes qui ont implosé. Je pense que vous vous trompez. Les dépenses publiques ont très gravement explosé si l’on tient compte des dépenses cumulées état plus région plus département plus canton plus communauté de communes plus communes ! L’état fait artificiellement baisser le montant de ses dépenses en en reportant une grosse partie sur les collectivités locales. Et les recettes ont aussi explosé si l’on tient compte des prélèvements sociaux et des taxes en tout genre qui, de plus en plus, font partie indifféremment des « impôts ».

                  Si la discussion annoncée se passe correctement, si tout est discutable et si nous pouvons tous nous exprimer librement, si les revendications ne se limitent pas à crier dans la rue Macron démission et Macron rend le pognon, peut être pourrons nous remercier les gilets jaunes. Vu le bordel ambiant j’ai quelque doutes et j’espère être heureusement surpris.


                • jjwaDal jjwaDal 16 décembre 2018 13:25

                  @oncle archibald
                  Effectivement les recettes ont plutôt stagné si j’en crois l’INSEE et l’endettement public a fortement explosé depuis 2008 (on a est passé de 60/65% taux assez stable pendant 10 ans à 95% en 10 ans. Aucun lien possible avec le hoquet planétaire de 2008 ? Vous pensez sérieusement que le secteur public a fait la fiesta depuis 10 ans en nous collant 50% de dette en plus ?
                  Je vais dire ça à une relation gestionnaire de collège qui a dû défendre en conseil d’administration une dotation de fonctionnement pour 2019 réduite de 10% à effectifs d’élèves identiques...
                  On se focalise toujours sur le taux de prélèvement en oubliant que nous sommes encore parmi les mieux placés pour la redistribution. Vous avez vu des villages de tentes chez nous en 2008 ? Parce qu’aux USA, moi j’en ai vu. Le secteur public est venu au secours des dettes privés (des banques) et a dû éponger la dépression qui a suivie.Tout a un coût.


                • oncle archibald 16 décembre 2018 15:23

                  @jjwaDal

                  Vous êtes allé faire un tour dans l’un ou l’autre de nos somptueux palais départementaux juste pour y voir de près la surface plethorique de toutes les pièces et le nombre de mecs planqués la à ne pas faire grand chose ? Idem dans les services techniques de la moindre petite ville, et ne parlons pas des employés municipaux. Les chevaliers du fiel sont encore loin de la réalité. Confiez les mêmes tâches à une entreprise privée ils les feront mieux avec la moitié du personnel.


                • oncle archibald 16 décembre 2018 16:29

                  @jjwaDal

                  Ras le bol d’entendre ces sornettes concernant le « cadeau » que l’état aurait fait aux banques lors de la crise de 2008. L’état a prêté aux banques pour qu’elles ne coulent pas ce qui aurait eu un effet désastreux sur les comptes des particuliers comme vous ou moi.

                  Ces prêts, avec intérêt, ont été remboursés très rapidement parce que les banques aiment percevoir des intérêts, pas en verser ! Dans cette opération l’état a perçu 1,56 milliards d’Euros d’intérêts.

                  https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20110226trib000604372/les-banques-francaises-s-acquittent-de-leur-dette-envers-l-etat.html


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 15 décembre 2018 12:49

                  On lâchera rien !

                  Citoyens, n’oubliez pas votre petite laine jaune, rejoignez cette après midi un de ces ronds-points de fraternité !


                  • Arogavox Arogavox 15 décembre 2018 17:01

                    @Gauloise très réfractaire

                     La « négociation » rêvée par ce gouvernent acculé à contredire aujourd’hui ses affirmations d’hier (reculs sur les taxes ou le salaire minimal ...) est de fait impossible :
                      les gilets jaunes ont présenté une injonction à ce gouvernement : ils n’ont pas supplié, ni quémandé des faveurs !
                      le gouvernement a envoyé contre eux la force brute : les gaz (avec interdiction d’être équipé pour s’en protéger) la dissymétrie des moyens entre « réfractaires » avec leur bite et pas-même-leur(couteau et « forces de l’ordre » armées, montées et appuyées de véhicules blindés : négociation ?!!


                  • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 15 décembre 2018 21:05

                    @Arogavox

                    Les coups de matraque de Macron ne font qu’aggraver son cas . Un jour il passera devant un tribunal et il sera condamné à 10 années de travaux d’intérêt général avec sa femme ! Les gueux, les riens, l’es sans-dents se vengeront


                  • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:09

                    @Arogavox
                    Ok.
                    Le diagnostic est exact.
                    Comme il est exact qu’il faisait froid aujourd’hui, samedi 15 décembre. Que Noël approche et qu’on a tous une famille. 
                    Donc on fait quoi, on rentre la queue basse ?
                    Non, on trouve de nouveaux, d’originaux moyens d’actions.


                  • Balkanicus 16 décembre 2018 00:11

                    @Laurent Trousselle

                    Oui

                    Envoyer 9 au 72500


                  • citoyenrené citoyenrené 15 décembre 2018 14:07

                    bel article, une phrase, entre autres parait quasi-certaine :

                    « On ne se remet pas d’une prise de conscience, on ne revient pas, jamais, à l’état antérieur »

                    (aujourd’hui, les témoignages facebook (bof l’authenticité des sources, même si multiplicité apparente de témoignages sur des cars empêchés ou ralentis en région parisienne vs titre constant de bfmcnewslci en ’breaking news’ mi-docte mi-moqueur, gouailleur qui se gausse, on sent limite le rire mauvais des ces chaines, , « mobilisation en baisse » « mobilisation en baisse »

                    mais baste comme vous dites, il y a eu prise de conscience, à étouffer, cadenasser & co, ils prennent le risque d’une résurgence plus vaste)

                    bref, bel article


                    • alinea alinea 15 décembre 2018 15:00

                      @citoyenrené
                      Merci citoyenrené ; on y arrivera, vous verrez, nos rêves,nos discussions, nos espoirs,nos propositions n’auront pas été inutiles !


                    • citoyenrené citoyenrené 15 décembre 2018 15:19

                      ’puissiez-vous avoir raison’, (je crois aussi que oui)


                    • biquet biquet 15 décembre 2018 15:01

                      Tant, que l’on vit un sniper, ombre silhouette commune aux images de Maïdan

                      Vous faites erreur, il n’y avait pas un mais 2 tireurs d’élite géorgiens dans l’hôtel détenu par les rebelles et qui ont tiré dans le dos des manifestants.


                      • alinea alinea 15 décembre 2018 15:07

                        @biquet
                        Pas plus ?


                      • biquet biquet 15 décembre 2018 17:57

                        @alinea
                        Non pas plus, en tous les cas c’est ce qu’ils ont eux-mêmes déclaré à la télévision italienne.


                      • biquet biquet 15 décembre 2018 18:08

                        @alinea

                         désolé, ils étaient 3, voir lien


                      • V_Parlier V_Parlier 15 décembre 2018 20:32

                        @biquet
                        Même l’ancienne égérie de BHL a fini par balancer ses ex-copains : https://www.agoravox.tv/actualites/international/article/revolution-ukrainienne-et-tirs-76459 .


                      • kalachnikov kalachnikov 15 décembre 2018 15:53

                        A défaut de pouvoir canaliser le peuple comme il l’a fait constamment via le vote, la fameuse révolution par les urnes,qui comme on le voit n’a pas séduit le chaland, celui-ci préférant la révolte à l’ancienne, Mélenchon cherche à noyauter le mouvement et à surtout empêcher que ce peuple prenne l’exacte mesure de ce en quoi il se trouve.

                        Le procédé ? Evidemment, la flatterie, qu’il est beau le peuple. Transformer la lutte en sorte de combat anti Macron, comme si c’était Macron le problème.

                        Macron ne fait rien car il ne peut rien faire. Il n’est pas magicien. Il ne peut pas fabriquer de l’emploi d’un coup de baguette magique ou contraindre des entreprises à venir en France, etc, etc, pour cette raison que le Marché est dit libre, c’est-à-dire qu’il se déroule naturellement et qu’il est formellement interdit de toucher à ce déroulement naturel. Ca s’appelle l’Union européenne.

                        Macron avait le choix. Il pouvait très bien expliquer aux Français que si nous en sommes là, c’est de ce fait et par conséquent lancer un débat serein sur l’intégration à l’Union européenne.
                        Le choix qu’il a fait, c’est d’éviter ce débat, de se livrer à un tour de prestidigitation tout de suite éventé (son allocution du vide). Et évidemment, il compte sur la lassitude. Au bout d’un moment, n’arrivant à rien, le mouvement va s’épuiser et le peuple n’aura rien de plus que ce qu’il a déjà obtenu (c’est-à-dire quasi du vent). Cerise sur le gâteau, l’économie étant impactée, la France sera encore plus amochée et par contrecoup, ce sera encore le peuple qui trinquera avec l’aggravation certaine de tout ce dont il se plaint en ce moment.

                        Et bref, on voit bien que la ligne de Mélenchon est strictement la même que celle de Macron parce que cette ligne, c’est celle européiste : en premier lieu, ne pas exposer la réalité nue des faits au peuple, à savoir que l’appartenance à l’Ue est une catastrophe ; non seulement, elle nous a sérieusement abîmée, semant le malheur et la désolation, mais pire encore, elle nous empêche de nous défendre. Pour ce faire, Macron se tait, faisant passer l’interêt de la Machine avant l’interêt général ; Mélenchon, lui, pointe une mauvaise cible, Macron. En second lieu, en menant la révolte populaire vers un marécage plutôt que la politiser et c’est ainsi que Mélenchon pousse à la manifestation.

                         


                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:05

                          @kalachnikov
                          Les Gilets Jaunes semblent avoir d’emblée compris une chose : le terrain politique est miné. En Grèce ils ont cru à une solution par les urnes, et leur héraut s’est couché comme un seul homme devant Bruxelles.
                          Mélenchon vaut ce qu’il vaut, c’est un tribun hors pair, il n’y a souvent pas un mot à retrancher à ce qu’il dit, mais c’est un homme, un homme politique, et c’est justement la façon de faire de la politique qui est à revoir.
                          Changeons les institutions de ce monde, si l’on veut un monde plus juste.


                        • Croa Croa 16 décembre 2018 00:13

                          À kalachnikov,
                          Macron est bien le problème du jour même si ce n’est pas le fond du problème qui est en réalité l’Union Européenne.
                          Tu te trompes su Mélenchon. Sa cible c’est Philippe, pas Macron (c’est plutôt ça l’erreur) ! Ceci dit les défilés en villes mènent effectivement les GJ vers le marécage habituel... Les ronds-points constituent une position bien plus maline, c’est ça qui fait peur au système en fait.


                        • kalachnikov kalachnikov 16 décembre 2018 00:20

                          @ Laurent Trousselle

                          Vous connaissez Rimbaud ? Un vers de lui : ’La vie est la farce à mener par tous’.

                          ’Comment [mr le premier Ministre] avez-vous pu croire que nous ne trouverions pas la lettre que vous avez envoyée à la Commission européenne pour lui expliquer que les surtaxes que vous venez d’inventer [cf sur l’essence] sont destinées à compenser le manque à gagner dans le budget de l’État des sommes que vous avez copieusement distribuées aux riches ?’ [Mélenchon, discours à l’AN, 5 décembre 2018]

                          Dieu — qui n’est pas du tout démocratique, on a la foi ou on ne l’a pas —, gîte à Bruxelles et la légitimité de ses commandements ne se discute pas.


                        • kalachnikov kalachnikov 16 décembre 2018 00:40

                          @ Croa

                          Je ne me trompe pas sur Mélenchon. La citation que je viens de donner dit tout.

                          Bruxelles ordonne, Philippe met en pratique. Mélenchon s’élève contre cette pratique (taxer ’leurs classes laborieuses’) et dans l’absolu Mélenchon mettrait en oeuvre une autre pratique (’faire la poche des riches’) mais toujours par soumission à Bruxelles. C’est le peuple, Bruxelles ? C’est du peuple, par le peuple, pour le peuple ? C’est pour quoi faire leur mécano unioniste, c’est pour le Bien du peuple, dans l’Interêt Général ?

                          Pour Bruxelles, le peuple est un sujet et non un individu ...souverain ; il doit être sacrifié pour construire l’Oeuvre.


                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 17:27

                          @kalachnikov
                          En admettant que soit passé le temps de la surprise  Mon dieu, que nos dirigeants sont cyniques — et je dis bien en admettant, car ils doivent encore pouvoir nous étonner  n’avons nous pas entendu parler de gaz incapacitants dans les blindés bleus sur les Champs Elysées.
                          Alors en admettant, donc, on passe quand à l’offensive ? Ou bien on préfère attendre les prochaines élections en sachant que la frileuse Madame Michu, ma boulangère, votera pour Macron / Bruxelles ?
                          Allez, on invente autre chose que les ronds points. 
                          Gilets jaunes, prenez vos autos. 3 voitures qui roulent en seconde (à 40 km/h, disons) les unes à côté des autres sur l’autoroute, sur 20 km par exemple, relayées par 3 autres un peu plus loin, et ainsi de suite sur 200 bornes : mathématiquement, l’autoroute est paralysée.
                          Et 3, 5, 7 autoroutes paralysées tous les jours, y dit quoi Bruxelles ? 
                          Et la Castaner va faire quoi, envoyer l’aviation ?
                          Devenons « nuisants ». Empêchons la macronie de tourner rond jusqu’à ce que son employeur, la banque, comprenne qu’avec un changement significatif, le business reprendrait peut-être...


                        • alinea alinea 16 décembre 2018 18:14

                          @Laurent Trousselle
                          Ce type de nuisance me plaît, aussi toutes sortes de désobéissance.
                          Mais qui ? Quel genre de personnes à votre avis se lancerait sur le long terme dans ce genre de sport ?


                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 22:38

                          @alinea
                          Qui ferait ça ?
                          Des Gilets Jaunes avec de la fierté, que la Macronie aurait gazés ou gardés à vue devant leurs gosses.
                          Des suffisamment éduqués pour savoir que se révolter n’est jamais simple...


                        • kalachnikov kalachnikov 16 décembre 2018 22:43

                          @ Laurent Trousselle

                          Vous voulez quoi au juste ?


                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 23:24

                          @kalachnikov
                          « Vous voulez-quoi, au juste ? »

                          La situation des précaires tend à s’aggraver, et les Gilets Jaunes ont identifié la cause de cette injustice : les gens qu’ils ont élus, sensés les représenter, ne dirigent plus rien, ils appartiennent à une caste déconnectée qui nourrit un rêve de grande puissance européenne, en croisant les doigts au quotidien pour qu’une nébuleuse technocrate à Bruxelles ne se laisse pas trop embobiner par les lobbies et prenne les bonnes décisions.

                          Or ça ne marche pas, et pendant ce temps toutes les formes de misères avancent.

                          Je voudrais voir les politiques en convenir, et revoir leur copie.


                        • kalachnikov kalachnikov 17 décembre 2018 00:02

                          @ Laurent Trousselle

                          Vous n’êtes pas lucide. Philippe vient de dire qu’ils allaient ’continuer à réparer le pays’ ; ça vous révèle ce qu’ils pensent de la précarité, de la plongée dans la misère, de la détresse du peuple : c’est un mal nécessaire. Et leur logique concernant ce mal, c’est les soins palliatifs. Ils vont continuer à saigner le malade jusqu’à ce que mort s"ensuive.


                        • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 17 décembre 2018 00:10

                          @kalachnikov

                          Le cadavre de la France bouge encore ma Kalach’ et j’aime bien quand tu dégaines ton AK-47


                        • baldis30 15 décembre 2018 17:29

                          bonsoir,

                           excellent rappel de la dynamique des situations et de leur manque de stabilité dans le temps ... c’est de l’Histoire, c’est aussi de la physique, de la géologie , mais c’est toujours très mal compris !

                          Une question toutefois ... vous écrivez

                          « Comment Macron peut-il se sortir de ce pétrin autrement qu’en espérant un miracle  »

                          un miracle ... autrement dit la moitié d’un racle  ? Même un racle complet n’y arrivera pas ... même en raclant tous nos fonds de porte-monnaie en raclant le fond de sa gorge pour des trémolos de compassion pour sa situation ...

                          une bonne raclée électorale ? ce ne serait pas un mi-racle  !  smiley


                          • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:01

                            @baldis30
                            Ô racle, ô désespoir...
                            Certes. Mais en attendant, c’est la flicaille qui gagne ce soir. 
                            Alors si vous êtes est un temps soi peu convaincu de la légitimité du combat des gilets jaunes, si vous le voulez-bien, baldis30, passons des jeux de mots au jeu des maux : trouvons d’autres moyens de faire avancer la cause, et bougeons-nous du canapé où l’on tape ces commentaires, pour que du rond point où chacun pâtit d’une revendication juste, on déplace la lutte là où ça fera mal.
                            Il m’est avis que nous serions ainsi plus constructif.
                            C’’est un point de vue, bien sûr...


                          • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 15 décembre 2018 17:52

                             @alinea retour vers le futur

                            un livre introuvable ou très cher d’occasion
                            ----------------------------------------------------------—

                            • Auteur(s) : Gianfranco Sanguinetti.
                            • Editeur : Imprimé Par Le Groupement Graphique Gamma, Paris, 1980.
                            • Langue : Français
                            • Parution : 01/01/1979
                            • Format : Petit, de 0 à 350g
                            • Nombre de pages : 139

                            Gianfranco Sanguinetti, qui a été un passeur du Situationnisme en Italie, fait une analyse critique du rôle de l’Etat dans les attentats imputés aux Brigades rouges. Il est aussi l’auteur du Véridique rapport sur les dernières chances de sauver le capitalisme en Italie, signé Censor.

                            je vous le passe en PDF

                            Du Terrorisme et de lÉtat La théorie et la pratique du terrorisme divulguées pour la première fois.rar - 4.99 mo

                            https://1fichier.com/?8g893oonywv3b4kgdjm0

                            pass :

                            7x07kb4DPco4boJaeb
                            ------------------------------------------------------------

                            Du Terrorisme et de l’État, la théorie et la pratique du terrorisme divulguées pour la première fois,Gianfranco Sanguinetti.

                            « …Le terrorisme défensif des États est pratiqué par eux directement ou indirectement, ou avec leurs propres armes ou avec celles d’autrui. Si les États ont recours au terrorisme direct, celui-ci doit être dirigé contre la population – comme cela s’est produit par exemple avec le massacre de la piazza Fontana, avec celui de l’Italicus, et avec celui de Brescia. Si au contraire les États décident de recourir à un terrorisme indirect, celui-ci doit être apparemment dirigé contre eux – comme cela s’est par exemple produit dans l’affaire Moro.

                            Les attentats directement réalisés par les corps détachés et par les services parallèles de l’État ne sont habituellement revendiqués par personne, mais sont à chaque fois imputés et attribués à tel ou tel « coupable » commode, comme Pinelli ou Valpreda. L’expérience a prouvé que c’est là le point le plus faible d’un tel terrorisme, et ce qui en détermine l’extrême fragilité dans l’usage politique que l’on veut en faire. C’est à partir des résultats de cette même expérience que les stratèges des services parallèles de l’État cherchent désormais à donner une plus grande crédibilité ou, au moins, une invraisemblance moins grande, à leurs propres actes, soit en les revendiquant directement par tel ou tel sigle d’un groupe fantomatique, soit même en les faisant revendiquer par un groupe clandestin existant, dont les militants sont apparemment, et se croient parfois, étrangers aux desseins de l’appareil d’État. (p. 69-70)

                            Les raisons profondes de cet état de choses, Sanguinetti les expose ainsi : De la piazza Fontana à l’enlèvement de Moro, seuls ont changé les objectifs contingents que le terrorisme défensif a atteints, mais ce qui dans la défensive ne peut jamais changer, c’est le but. Et le but, du 12 décembre 1969 au 16 mars 1978, et aujourd’hui encore, est en effet toujours resté le même, qui est de faire croire à toute une population, qui désormais ne supporte plus cet État ou est en lutte contre lui, qu’elle a au moins un ennemi en commun avec cet État, et dont l’État la défend à condition de ne plus être remis en question par personne. La population, qui est généralement hostile au terrorisme, et non sans raison, doit ensuite convenir que, au moins en cela, elle a besoin de l’État, auquel elle doit ainsi déléguer les pouvoirs les plus étendus pour qu’ils puissent affronter avec vigueur la tâche ardue de la défense
                            commune contre un ennemi obscur, mystérieux, perfide, impitoyable, et en un mot chimérique. Devant un terrorisme toujours présenté comme le mal absolu, le mal en soi et pour soi, tous les autres maux, bien plus réels, passent au second plan, et doivent même être oubliés puisque la lutte contre le terrorisme coïncide avec l’intérêt commun, elle est déjà le bien général et l’État qui la mène généreusement est le bien en soi et pour soi. Sans la méchanceté du diable, l’infinie bonté de Dieu ne pourrait apparaître et être appréciée comme il convient. »

                            • jjwaDal jjwaDal 15 décembre 2018 18:02

                              « Comment se pourrait-il que le pouvoir... se trouve entre les mains d’un freluquet qui ne saura pas porter cette parole avec assez de conviction pour convaincre ? »
                              Bonne question. Je pense que ceux qui pensent piloter l’économie sont dans un milieu tellement clos qu’ils ont jugé qu’un homme sans expérience politique, qui manifestement est totalement acquis à l’idée que les nations et les peuples doivent se fondre dans un magma supra national, favoriseraient grandement leurs projets. Ils ont comme anxiolytique la certitude que la démocratie est complètement verrouillée par de multiples clapets « anti retour » (voir le fameux « la démocratie doit s’incliner devant les traités » et les multiples déclarations de la commission européenne) et qu’en cas de coup dur la Police et l’Armée sont là pour faire régner « la loi et l’ordre » (l’arsenal législatif qui les protège et l’ordre injuste qu’ils ont mis en place).
                              Mauvais calcul, excès de confiance en soi, aveuglement ? Le jury délibère encore et le verdict de la réalité n’est pas encore pour aujourd’hui.

                              Les Grecs se sont couchés, alors comme on dit « Close, but no cigar... »


                              • jjwaDal jjwaDal 15 décembre 2018 20:19

                                @Gilet
                                J’ai dans l’idée que ça va peut se passer autrement pour nous. Il y a quelques photos qui peuvent faire le tour du monde en un clic de souris et changer l’aspect des choses. J’admire ces femmes pour avoir bravé le froid dans ces tenues mais le symbole est magnifique.


                              • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:54

                                @jjwaDal
                                Niveau attention générale, le truc a fonctionné. Alors bravo à ces femmes courageuses, sans elles la « presse » n’avait pas tant que ça à dire sur l’acte V  à moins que les paroles prononcées à l’Opéra n’aient une portée historique ?
                                À voir.
                                Niveau respect des luttes de la femme pour exister ailleurs que dans la représentation de son corps, il s’agit sinon d’une trahison pure.
                                Mais ceci dit, n’est-ce pas à chacun d’entre nous de suivre leur exemple : je veux dire se creuser pour trouver comment faire avancer la cause des Gilets Jaunes ?
                                Faire avancer de façon décisive la cause des Gilets Jaunes...


                              • jjwaDal jjwaDal 16 décembre 2018 05:11

                                @Laurent Trousselle
                                comme l’auteur, je pense « mouiller le maillot » pour faire avancer le débat d’idées et agir concrètement. Sinon pour les mamelles apparente, je rappelle que la peinture de Marianne par Delacroix la représentait seins nus. Je n’y vois nul érotisme et nulle dégradation de l’image de la femme. On a érotisé les seins en les cachant, un peu comme certains musulmans érotisent le visage complet des femmes en voulant le dissimuler.De loin c’est quelque chose et de près ce n’est rien...


                              • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 17:35

                                @jjwaDal
                                Oui, dans l’absolu. Sauf que nous vivons dans une société donnée, et que les libertés des femmes régressent depuis 30 ans. Donc se dénuder pour amuser les médias en 2018, ça ne rend pas service à prochaine la femme qui croisera un taré privé de libido.
                                Vous ne voyez nul érotisme chez Delacroix, vous, mais peut-être connaît-on cette toile à l’autre bout du monde parce qu’elle crie à quel point l’injustice est monstrueuse, qui dépoitraille les femmes en les forçant au combat.
                                Mais oui. Ok. Je suis d’accord avec vous : la nécessité de faire avancer les choses « dans le concret ». 
                                Faisons vite.
                                Si les GJ tombent, nous n’en aurons plus les moyens avant longtemps.


                              • zygzornifle zygzornifle 15 décembre 2018 18:15

                                la REM utilisent l’abominable événement de Strasbourg pour peser sur le mouvement (des gilets jaunes). Madame Belloubet, la garde des Sceaux, qui sort complètement de son rôle, et dit : bon bien maintenant il faut que le mouvement s’arrête.

                                Faut pas s’étonner que beaucoup croient a la théorie du complot , il n’y a rien qu’a voir le comportement des politiques ....


                                • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 15 décembre 2018 18:25

                                  @alinéa

                                  "On ne se remet pas d’une prise de conscience, on ne revient pas, jamais, à l’état antérieur, on est même étonné que cet état ait pu exister !"

                                  Une bonne guerre et la psychose transforme un bon père de famille en assassin notoire .Mais bon, une prise de conscience collective c’est beaucoup plus dur à faire involuté ,c’est le nombre qui est décisif ,comme d’ab ,l’on peut droguer un grand nombre de personne pour les abrutir,ce n’est pas les moyen qui manquent . 


                                  • McGurk McGurk 15 décembre 2018 18:25

                                    Ce qui est drôle dans tout ça, c’est que l’annonce de Macron était encore un cadeau empoisonné car l’augmentation payée par le contribuable et non les entreprises.

                                    D’après les sondages sans doute frauduleux , une moitié des manifestants a accueilli la nouvelle avec soulagement et gratitude. Quelle connerie !

                                    De même pour le mouvement qui s’est fragmenté entre deux qui prônent le dialogue (avec qui et pour quoi faire ?) et les autres qui continuent. C’est dire si les Français sont vraiment cons et aiment se faire entuber.


                                    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:46

                                      @McGurk
                                      Le général de Gaulle, qui les connaissait bien, disait que les Français étaient des veaux. 
                                      C’est-à-dire un animal naïf, qui se satisfait de directives claires, et pour lequel un sentiment de sécurité est essentiel  ne pourrions-nous pas dire en d’autres termes que le Français est un « grand enfant » ?
                                      En conséquence, ne laissons pas notre compatriote aller au bout de sa colère justifiée, car si la situation dégénérait (« Aaaaah, enfin ! » penserait la Macronie, les leurs et autres séides), nous aurions tous à y perdre.
                                      Il est en conséquence urgent d’instaurer de nouveaux moyens d’agir.
                                      Lesquels ? 
                                      Creusons-nous le ciboulot. Ce qui est sûr, c’est que l’histoire ne passe pas 36 fois les plats, et que la chance de faire reculer l’injustice, c’est maintenant.


                                    • Balkanicus 15 décembre 2018 23:49

                                      @Laurent Trousselle

                                      Votez miss concoillotte.... tapez 9 au 3680


                                    • McGurk McGurk 16 décembre 2018 14:20

                                      @Laurent Trousselle

                                      Sauf qu’elle vient de passer, récemment d’ailleurs.

                                      Nous avons pu faire reculer le gouvernement et nous aurions parfaitement pu, avec plus de monde, obtenir sa démission ainsi que le démantèlement de son parti qui tient plus du parti communiste de l’URSS que d’un parti au sein d’une démocratie.

                                      On ne peut faire « reculer l’injustice » qu’en ne se débarrassant pas d’EM, en ne revoyant les fondamentaux des idéologies des mouvements politiques droite ou gauche, ce sont des libéraux ayant trahi leur parti pour plus (voire bien plus) de confort , en excluant de base les transfuges.

                                      La droite n’a même pas eu les couilles de participer à la motion de censure que tout le monde, élu ou civil, appelle de ses vœux. Probablement parce qu’ils ont dû leur promettre des avantages s’ils abstenaient de voter.

                                      Ce qui implique, au bout du compte, qu’il faut sacrément remettre en question la représentativité des élus et trouver un outil efficace pour leur mettre la pression voire, dans le pire des cas, les démettre de leurs fonctions.

                                      De même pour ce qui est des entreprises que l’Etat laisse déconner plein tube contre une promesse de « plus d’emplois » alors qu’elles n’en ont pas l’intention.

                                      Nous devrons d’ailleurs penser à deux fois à notre adhésion à cette UE ultralibérale qui fait tant de ravages, à cet OTAN qui assoit la domination américaine et l’ONU nous causant bien plus de problèmes qu’elle nous apporte de solutions.

                                      Personne ne voudra, bien sûr, s’atteler à ces points cruciaux...


                                    • Eric F Eric F 16 décembre 2018 15:02

                                      @McGurk
                                      Un mouvement commencé sous forme d’un raz le bol fiscal va se terminer sous formes de nouvelles dépenses publiques qu’il faudra alimenter par de nouveaux prélèvements sur les autres.
                                      En fait la scission était en germe entre le courant « moins de taxes pour tout le monde » (travailleurs indépendants et chômeurs inclus), et les courants de revendications catégorielles. Satisfaire certains de ces courants est une stratégie de moindre cout et de division : ceux qui ont obtenu satisfaction vont arrêter le mouvement, et ceux qui craignent que de futures promesses induisent encore plus de taxes préfèrent stopper l’escalade.


                                    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 17:41

                                      @McGurk
                                      Dans un monde idéal la légitimité de l’Assemblée nationale, le droit politique du Gouvernement, en ce moment ça ne vaudrait pas plus cher que les droits tout à fait légitimes de Louis XVI en 1788.
                                      Il faut juste que les frileux soient convaincus. Comment ?
                                      Non, c’est l’approche de Noël qui nous fout dedans.
                                      Le Gilets jaunes, à qui l’on a répondu par des marrons jusqu’ici, ont envie d’une Dinde (de Noël) et c’est bien triste.
                                      Titre du chapitre dans les livres d’histoire (si ça existe encore ?) qui parleront de 2018 dans 100 ans :
                                      « Tout ça pour 100 balles »... 
                                      Et même pas, paraît-il.


                                    • McGurk McGurk 16 décembre 2018 17:51

                                      @Eric F

                                      Oui c’est bien ce que je disais quoi, tout le monde baisse la culotte et met soi-même la vaseline pour attendre le prochain coup dur.


                                    • McGurk McGurk 16 décembre 2018 17:58

                                      @Laurent Trousselle

                                      Tout le monde pense que c’est « idéaliste » d’atteindre l’objectif d’une vraie démocratie mais ils ont tort.

                                      Aux USA par exemple, il existe des moyens de pression sur les élus (avec des cessions incroyables où les électeurs hurlent littéralement sur eux, à crever de rire). Ou bien les pays nordiques avec une législation civile et pour les entreprises largement plus développée que la nôtre. L’Allemagne aussi en tenant compte, bien sûr, des effets très pervers de leur réforme.

                                      On refuse toujours en disant « non ce n’est pas transposable », c’est pourquoi on continue dans ces travers, que la société s’appauvrit et que la démocratie meurt.


                                    • jjwaDal jjwaDal 16 décembre 2018 18:31

                                      @Eric F
                                      C’est reculer pour mieux sauter des deux côtés. Sur 10 ans nous avons un taux de croissance moyen annuel de 0,9%, rien qui permette de couvrir des dépenses légitimes en augmentation (coûts de santé et vieillesse par ex). Par ailleurs entre le chaos d’une prochaine crise financière d’une ampleur bien supérieure à celle de 2008 et une agonie interminable, la balance semble de plus en plus pencher vers la seconde hypothèse. Combien de temps avant que la majorité de corps social sente la morsure et même le danger de ne plus pouvoir couvrir les dépenses ?
                                      Todd montrait récemment l’évolution du pouvoir d’achat depuis l’arrivée de ce jeune homme au pouvoir. Les super riches sont les seuls à avoir gagné (6%) contre une diminution de 1% pour les plus pauvres. Il a été placé là pour ce job et il faut tenir compte du fait que les règlements de l’OMC couplés aux traités européens nous laissent à peine le loisir de choisir quand on va pisser. On en est là. Il n’est que le gérant de la région européenne « France », nullement un chef d’Etat et il le sait. Il faudra du temps pour qu’une majorité comprenne qu’il n’y a aucun espoir au sein de l’U.E. de voir les politiques suivies substantiellement changer. Même les partisans de la FI et du RN ne le savent pas alors on est pas sortis de l’ornière.


                                    • Eric F Eric F 15 décembre 2018 18:38

                                      C’est quand même une duperie, parce que le mouvement a commencé comme une fronde fiscale (la taxe sur les carburants ayant été la goutte de trop), or les mesures annoncées par Macron consistent surtout en une augmentation de primes pour certains payées par l’impôt des autres, sans rétablir les prélèvements sur les profits financiers.

                                      En fait, une mesure générale immédiate concernant le pouvoir d’achat notamment des plus fragiles aurait été la baisse du taux de TVA réduit pour les produits de première nécessité, contrebalancée par le rétablissement de la « taxe de luxe » pour les voitures les plus puissantes, smartphones haut de gamme, etc.

                                      Et sur le long terme, rétablissement de l’indexation des revenus -pas seulement le SMIC qui rattrape les autres salaires, mais aussi retraites, indice des fonctionnaires, etc.

                                      Et pour l’environnement, inciter à produire local et consommer local, avec une taxe carbone aux frontières.


                                      • McGurk McGurk 15 décembre 2018 19:24

                                        @Eric F

                                        Je propose une taxe sur l’arrogance et les dépenses inutiles, appliquée au monde des affaires et de la politique...les caisses de l’Etat risquent d’être vite pleines !


                                      • INsoMnia INsoMnia 15 décembre 2018 19:19

                                        @Alinea

                                        Bonsoir,

                                        Merci pour cet article. Je confirme, nous sommes nombreux pour écraser ce système ! Ne LÂCHONS rien !!!!


                                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:38

                                          @INsoMnia
                                          Malheureusement, les faits sont têtus : et c’est vrai qu’il fait froid, que les gilets sont fatigués, qu’ils ont en outre une famille, des collègues et que les fêtes approchent... Sans compter que la presse aux ordres (a l’instar de la flicaille) ne comptabilise que le nombre de gilets sur le terrain, et leur motivation qu’elle ne réalise ensuite qu’à l’aune des dépravations perçue dans les agences de voyages à l’étranger.
                                          Donc il faut vite trouver de nouveaux moyens d’agir.
                                          Lesquels ? 
                                          Creusons-nous le ciboulot. L’histoire ne passe pas 36 fois les plats, et la chance de faire reculer l’injustice, c’est maintenant.


                                        • alinea alinea 15 décembre 2018 23:45

                                          @Laurent Trousselle
                                          Rejoindre les gilets jaunes !! assurer la relève, élargir le mouvement par toutes les consciences de tous les abus de ce régime, toutes les brimades, les impossibles, les impuissances,etc. Organiser les réseaux d’entraide. Il n’y a rien d’autre à faire, sauf multiplier comme une contagion la baisse de consommation, bouder les leurres...


                                        • Croa Croa 16 décembre 2018 00:29

                                          À Laurent Trousselle,
                                          C’est simple. Il faut que les GJ reviennent bloquer ronds-point et péages, ce truc génial qui a vraiment fait peur au système. Avec le renfort des citoyens nouvellement réveillés ça devrait faire reculer plus que l’injustice, la tyrannie de ce régime !


                                        • Balkanicus 16 décembre 2018 00:32

                                          @Croa

                                          Non, faut bloquer les siphon d evier et les trape de visite de wc....

                                          Et la ca va faire chier .... c est sur .....


                                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 17:52

                                          @alinea
                                          Continuer les ronds points ?
                                          Mais les Castaner connaissent, et avec le froid, ils jouent le pourrissement. Et ça marche.
                                          Bientôt les bleus délogeront les GJ restants en parlant de « forcenés », pendant que les médias auront ordre de parler de dindes et de chocolats.

                                          Allez, on invente autre chose que les ronds points. 
                                          Une idée, comme ça.
                                          Gilets jaunes, prenez vos autos. 3 ou 4 voitures qui roulent en seconde (à 40 km/h, disons) les unes à côté des autres sur l’autoroute, sur 20 km par exemple, relayées par 3 autres un peu plus loin, et ainsi de suite sur 200 bornes : mathématiquement, l’autoroute est paralysée.
                                          Et 3, 5, 7 autoroutes paralysées tous les jours en se coordonnant grâce au Net, y dira quoi Bruxelles ?
                                          Et la Castaner va faire quoi, envoyer l’aviation ?
                                          Devenons « nuisants ». Empêchons la macronie de tourner rond jusqu’à ce que son employeur, la banque, comprenne qu’avec un changement significatif, le business reprendrait peut-être...
                                          Ceci dit, ce truc auquel je viens de penser, c’est un peu bis répétita. 
                                          Madame Michu, ma boulangère, a une voix comme moi, et elle la donnera à Macron / Bruxelles si elle ne peut plus faire bouillir la marmite.
                                          Il faut gagner le coeur de Madame Michu. C’est à dire s’en prendre aux élites, et plus à elle, qui reçoit si mal sa farine à cause des GJ, ce qui fait un manque à gagner pour payer le crédit de son nouveau four.
                                          CQFD : il vaudrait mieux trouver comment rendre la vie impossible aux banques, aux boutiques de luxe, aux centres des impôts...
                                          J’ai des idées.


                                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 17:52

                                          @Croa
                                          J’ai fait cette réponse à alinéa.

                                          Allez, on invente autre chose que les ronds points. 
                                          Une idée, comme ça.
                                          Gilets jaunes, prenez vos autos. 3 ou 4 voitures qui roulent en seconde (à 40 km/h, disons) les unes à côté des autres sur l’autoroute, sur 20 km par exemple, relayées par 3 autres un peu plus loin, et ainsi de suite sur 200 bornes : mathématiquement, l’autoroute est paralysée.
                                          Et 3, 5, 7 autoroutes paralysées tous les jours en se coordonnant grâce au Net, y dira quoi Bruxelles ?
                                          Et la Castaner va faire quoi, envoyer l’aviation ?
                                          Devenons « nuisants ». Empêchons la macronie de tourner rond jusqu’à ce que son employeur, la banque, comprenne qu’avec un changement significatif, le business reprendrait peut-être...
                                          Ceci dit, ce truc auquel je viens de penser, c’est un peu bis répétita. 
                                          Madame Michu, ma boulangère, a une voix comme moi, et elle la donnera à Macron / Bruxelles si elle ne peut plus faire bouillir la marmite.
                                          Il faut gagner le coeur de Madame Michu. C’est à dire s’en prendre aux élites, et plus à elle, qui reçoit si mal sa farine à cause des GJ, ce qui fait un manque à gagner pour payer le crédit de son nouveau four.
                                          CQFD : il vaudrait mieux trouver comment rendre la vie impossible aux banques, aux boutiques de luxe, aux centres des impôts...
                                          J’ai des idées.


                                        • alinea alinea 16 décembre 2018 18:32

                                          @Laurent Trousselle
                                          La grève des impôts,j’ai lancé l’idée il y a longtemps, elle n’a pas pris ! faut dire qu’il faut une bonne dose de confiance en l’autre pour désobéir tout seul.
                                          Il faut savoir qu’une cinquantaine d’avocats se proposent pour défendre gratuitement les GJ si besoin est ; que les CRS de Pau, début décembre, ont ôté leur casque.
                                          Il faut saper l’interdiction du vivre ensemble ; nous ne sommes pas nombreux à le faire aujourd’hui, mais pensons-y.
                                          ...


                                        • Aristide Aristide 16 décembre 2018 20:13

                                          @Laurent Trousselle

                                          Et ben donnez, l’exemple, il parait qu’à Zurich, il y a aussi des autoroutes à bloquer. Une dizaines de vrais révoltés de votre engeance et la Suisse est à genoux.


                                        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 22:50

                                          @Aristide
                                          Mais vous voudriez mettre la Suisse « à genoux » dans quel but ?
                                          Ici on vote pour tout. Pour savoir si on va autoriser la coupe des cornes de vaches. Ici il n’y a pas de président. Ici une caissière de supermarché gagne 3500 euros par mois. Ici vos gosses jouent d’un instrument et sont rappatriables partout où ils se trouveraient en difficulté dans le monde. Ici le plombier se déplace le jour où il l’a dit, et le garagiste vous envoie une facture parce que les chèques n’existent pas. Chacun a confiance en l’autre.
                                          Vous voudriez révolutionner quoi ?
                                          Il y a des pays démocratiquement en avance (la Suède, le Costa Rica...) et d’autres où la démocratie recule vers la féodalité. 
                                          Que je vous comprenne bien : vous pensez qu’il faut être noir pour avoir envie que le racisme recule ?


                                        • Aristide Aristide 17 décembre 2018 13:05

                                          @Laurent Trousselle

                                          C’est dommage que les Français ne soit pas Suisses.Ce tableau idyllique du plus petit pays qui sait laver plus blanc que blanc l’argent de tous les trafics et des dissimulations de revenus est un vrai exemple pour notre pays. Bon, c’est vrai que la neutralité a des avantages.


                                        • alinea alinea 18 décembre 2018 15:00

                                          @tonton christobal
                                          T’es qui toi, encore à faire l’âne ?
                                          Je suis déjà en insécurité, celle qui peut venir de la folie des hommes accrue s’adjoindra l’entraide, le groupe se récréera facilement, alors tout ce que l’on peut vivre devient vivable.


                                        • captain beefheart 15 décembre 2018 22:13

                                          Le mot « nation » vient d’une racine « naître ».Une nation est composé,et entretenu par les familles,qui la composent.Loin de moi l’idée que tout le monde devrait avoir des enfants,ou se mettre en couple.Au contraire,je suis convaincu que vivre ensemble d’un homme et une femme relève d’un exploit,et que tout le monde n’est pas apte à cet exercice.Il n’y a pas de jugement de valeur là-dedans,à chacun sa vie et ses convictions.

                                          Mais je trouve bizarre,injustifié,et inapproprié que les trois « grandes nations » de l’Europe Occidentale sont dirigés par des hommes et des femmes sans enfants,Macron,Merkel,May,vous ne trouvez pas ?


                                          • alinea alinea 15 décembre 2018 23:46

                                            @captain beefheart
                                            C’est ponctuel, sûrement un hasard ; ceci dit les femmes libérées n’ont pas le temps de pondre !


                                          • Balkanicus 15 décembre 2018 23:49

                                            @alinea

                                            Votez miss concoillotte.... tapez 9 au 3680


                                          • Ministère Volontaire 16 décembre 2018 05:51

                                            @captain beefheart

                                            C’est en raison de la fixette des islamiste sur les premiers-nés, Ils les planquent pour les protéger.

                                            Merkel a un corps de matriarche, pas de vielle fille. Elle en as pondu 3 ou 4.
                                            Madame cougard a du en exiger un, a l’époque, avant qu’il sois trop tard.
                                            May n’a pas d’enfant pour des raisons médiales, a t’elle déclaré un jour.

                                            ++


                                          • captain beefheart 16 décembre 2018 13:33

                                            @Ministère Volontaire
                                            Peut-être vous avez raison.Bon,il y a aussi le premier ministre des Pays-Bas,qui fréquente des darkrooms ou backrooms,je ne sais plus.Ces gens n ;ont aucune idée de la vie des familles ,et comment avoir un enfant change la vie....


                                          • baldis30 16 décembre 2018 14:53

                                            @captain beefheart
                                            « hommes et des femmes sans enfants, »

                                             bonjour,
                                            mouais ... mouais ... avec des enfants on a vu Thatcher ou Cresson côté féminin, côté masculin c’est quasiment identique ( Papa m’a dit, ...) ....
                                            Et comme Elgozy le déclara ( Le paradoxe des technocrates) , le népotisme n’est pas seulement la cooptation entre oncle et neveux mais aussi par tantes , ....


                                          • nono le simplet nono le simplet 15 décembre 2018 22:57

                                            je passe à une heure inhabituelle pour moi ... grosse manif de gilets jaunes et rouges avec des gendarmes devant chez moi depuis 21h30 ...

                                            en fait, un jeune couillon a raté un virage et a mis sa voiture sur le toit ... rien de grave mais deux camions de pompiers plus un de gendarmes avec gyrophares dans tous les sens ...

                                            du coup j’ai un peu regardé la télé ...

                                            triste spectacle d’une république agonisante ... 8000 CRS et autres forces de l’ordre à Paris pour 3000 manifestants ... triste spectacle de députés LREM perdus et défendant laborieusement leur chef ... tristes chiffres des manifestants comptés au doigt mouillé dans toute la France donnant 66 000 manifestants ... tristes chiffres des heures sup accumulées par la police, 22 millions d’heures ...

                                            oui, la Ve République agonise, taillée dans le costume de De Gaulle et le seul qui pouvait la changer, Mitterrand, n’a rien fait alors qu’il en disait d’elle que c’était un coup d’État permanent ...


                                            • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:31

                                              @nono le simplet
                                              Malheureusement, face à ce constat, il conviendrait de se demander comment puis-je m’impliquer personnellement pour que l’agonie ne dure pas trop longtemps. 
                                              Nos enfants ne sont plus si jeunes, alors ne devrait-on pas mieux s’impliquer pour hâter l’avènement de temps meilleurs ?


                                            • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 09:17

                                              @Laurent Trousselle
                                              comment puis-je m’impliquer personnellement pour que l’agonie ne dure pas trop longtemps. 
                                              fastoche, prendre un gilet jaune et descendre dans la rue ...


                                            • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 18:03

                                              @nono le simplet
                                              Non. Ce n’est plus vrai, et il faut passer à une phase deux. 
                                              Sinon que les GJ soient 2000 ou 10 000 dans la rue, les médias mentiront de toute façon, et le commerçant du coin de la rue continuera de se plaindre que les chiffres sont mauvais, parce que les chiffres ne sont jamais assez bons.
                                              Il faut cibler les opérations, les rendre à la fois populaires, et efficaces contre la macronie. 
                                              Inventons !


                                            • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 18:33

                                              @Laurent Trousselle
                                              Non. Ce n’est plus vrai, et il faut passer à une phase deux
                                              pas d’accord ... la phase 1 doit continuer avec péages gratuits, occupation des ronds points ... c’est la plus populaire, la plus pacifique, la plus simple et la plus visible ...
                                              en plus les gens s’y parlent, sympathisent, discutent, argumentent ... et ça c’est extrêmement important ... la phase 2 c’est le gouvernement qui la provoquera ...
                                              c’est d’ailleurs commencé ... certains préfets commencent à interdire l’occupation des ronds points ... il y a tellement de ronds points qu’il va être impossible d’appliquer ces interdictions ... avoir l’opinion publique de son côté c’est important ... d’autant que le gouvernement s’empêtre dans ses mesures comme l’usine à gaz de l’augmentation de 100 € qui fera des mécontents et peu de satisfaits ou l’usine à gaz de la prime de fin d’année qui fera aussi des mécontents et peu de satisfaits ... pas besoin de durcir le mouvement ... il faut laisser pourrir au contraire ... la LREM se torpillera toute seule comme une grande ... j’en ai entendu dèjà quelques uns qui, énervés, commencent à raconter n’importe quoi ...
                                              à propos de media j’ai écouté JLM ce midi sur LCI ... un grand moment quand un journaliste lui a demandé s’il était prêt à donner une partie de sa paye pour financer les hausses des bas revenus ...
                                              il a répondu (en gros) : d’accord, faisons un pot et vous journalistes vous renoncez à la niche fiscale qui vous permet de retirer 16000 € de vos revenus avant impôts ... la tête des journalistes ... smiley


                                            • Aristide Aristide 16 décembre 2018 20:07

                                              @nono le simplet

                                              d’accord, faisons un pot et vous journalistes vous renoncez à la niche fiscale qui vous permet de retirer 16000 € de vos revenus avant impôts

                                              Il pourra aussi proposer à sa copine ( de cheval) de participer, grâce aux quelques menus émoluments de la donzelle gagnés pour une campagne du feu de dieu qu’il disait. Bon cela a coûté la peau aux insoumis, et en conséquence à nous tous. 


                                            • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 22:55

                                              @nono le simplet
                                              Votre point de vue se tient, même si je ne partage pas votre optimisme.
                                              Les 16 000 euros offerts aux journalistes (pour s’attirer leurs bonnes grâces ?), une excellente réponse.



                                            • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 15 décembre 2018 23:18

                                              Je lis un peu partout que les Gilets Jaunes étaient « moins » sur le terrain aujourd’hui, samedi15 décembre 2018. 

                                              Et alors, quel rapport, presse servile ?

                                              Napoléon ne comptait-il pas sur des troupes inférieures en nombre ?

                                              Je lis un peu partout que la mobilisation devrait cesser parce que les commerçants perdent de l’argent.

                                              Et alors, quel rapport ? Est-ce que la cause des GJ, ce n’est justement pas que leurs problèmes financiers ne leur permettent pas de donner comme ils voudraient un coup de pouce aux commerçants ?

                                              Je lis un peu partout qu’il faut rentrer chez soi parce que la flicaille est fatiguée.

                                              Et alors, quel rapport ? Les matraqueurs (qui ont le blues, dit-on) vont recevoir une prime pour avoir bien tabassé, que l’on sache. Alors que ces gens-là n’oublient pas qu’en plus des 100 euros de miettes promises, ils constituent la seule et unique actuelle réponse de Macron aux revendications de la plèbe.

                                              D’ici à ce q’ils ouvrent les yeux, qu’on leur distribue de la Pervitine et qu’ils continuent de thésauriser des heures sup, elles leur permettront de partir à la retraite 2 ou 3 ans avant l’heure  ils vont toucher gros, à la retraite, ces cons-là.

                                              Je lis un peu partout que les usagers des ronds points en on marre d’y perdre du temps dans les embouteillages.

                                              Et alors, quel rapport ?

                                              En fait, si. Là il y a un rapport. 

                                              Et passons à autre chose, effectivement. Tapons là où ça fait mal. Empêchons la Poste de livrer les lettres aux centres des impôts. Ne laissons pas le personnel des préfectures rentrer dans les préfectures. Bloquons les accès du si coupable Parlement de Strasbourg. Interdisons l’approvisionnement des cantines de l’Elysée (veillons à ce que les livraisons de vaisselle ou de piscine y soient impossibles).

                                              Et surtout, surtout : ne nous laissons pas atteindre par les jérémiades des presque achetés qui commencent à se coucher : lorsque, comme en 68, le SMIC aura été augmenté de 30 %, les Jacline de tout bords n’enverront pas les trop perçus aux restaus du coeur.

                                              Ce que je regrette.


                                              • alinea alinea 15 décembre 2018 23:49

                                                @Laurent Trousselle
                                                Très beau programme ; mais,ne sommes-nous pas assez nombreux pour faire dans la désormais routine visible, et faire dans l’efficace invisibles ?


                                              • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 18:07

                                                @alinea
                                                « pas assez nombreux pour faire dans la désormais routine visible, et faire dans l’efficace invisibles ? »
                                                Oh non, rien d’invisible !
                                                Rien. Surtout.
                                                Il ne faut maintenant plus sortir un petit doigt sans une caméra de smartphone braquée dessus.
                                                La bataille des images est comme un second front permanent.
                                                 


                                              • alinea alinea 16 décembre 2018 18:39

                                                @Laurent Trousselle
                                                Je faisais plutôt référence à des actions qui ne se font pas en groupes ou masse, ce qui appelle les CRS, mais plutôt des bouderies, des désobéissances, mettre des épines dans les pieds des décideurs, des marchands et des spéculateurs... 

                                                cela demande bien entendu d’avoir compris qu’il ne faut pas avoir besoin d’eux : la décroissance, la frugalité... sont, à mes yeux, essentielles à une lutte de fond.


                                              • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 23:00

                                                @alinea
                                                Les décideurs se foutent des épines, après eux, le déluge. Et si la planète est ravagée entretemps, il y a des hauts murs autour de leur piscine.
                                                « Les bouderies, les désobéissances », c’est trop long et ça ne les dérangent pas tellement Les Français font la grève des urnes depuis des années, et ça ne change rien pour eux. 


                                              • aimable 16 décembre 2018 00:04

                                                Mme Bélloubet est dans la droite ligne des donneurs de leçons au peuple des gilets jaunes, elle , elle sait mieux qu’eux ce qui est bon pour eux et surtout ce qu’ils doivent faire, en cela nous pouvant constater qu’ils n’ont pas bouger d’un mm et qu’ils font seulement semblant d’avoir changé .

                                                Les gilets jaunes qui avaient après le discours de Macron , cru qu’ils avaient décrocher le gros lot et qui se sont empressé de ranger leur gilet jaune le soir même , vont vite s’apercevoir qu’ils n’ont même pas le lot de consolation , je trouve qu’ils ont fait là , preuve d’une grande naïveté .

                                                En ce qui concerne l’attentat pour eux avec le cynisme qui les caractérisent ,     l ’attentat a probablement eu un effet d’aubaine pour trouver une porte de sortie , il ne leurs restait plus qu’a culpabiliser les gilets jaunes et tenter de les discréditer auprès de l’opinion publique .


                                                • Balkanicus 16 décembre 2018 00:08

                                                  @aimable

                                                  Votez miss concoillotte...

                                                  Tapez 9 au 72500


                                                • pipiou 16 décembre 2018 00:35

                                                  Pendant que les gilets jaunes défilaient en cassant tout des citoyens défilaient, en silence et en plus grand nombre, pour dénoncer les violences faites aux femmes.

                                                  L’intelligence collective est où selon vous ?

                                                  Si votre peuple est celui des gilets jaunes mon peuple est celui de l’autre défilé.


                                                  • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 05:07

                                                    @pipiou
                                                    Si votre peuple est celui des gilets jaunes mon peuple est celui de l’autre défilé.

                                                    il y aurait une incompatibilité à défendre les femmes qui subissent des violences venant des hommes et à défendre les femmes, souvent seules, qui n’arrivent pas à élever décemment leurs enfants avec un salaire de misère ?
                                                    moi, mon peuple, ce sont les deux !


                                                  • JC_Lavau JC_Lavau 16 décembre 2018 14:11

                                                    @pipiou. Du point de vue de tes marionnettistes, toutes les guerres civiles sont bonnes à prendre pour détruire le peuple français. Ta guerre de religion à toi que tu préfères, c’est la guerre sexiste de misandrie.
                                                    Tes marionnettistes s’en frottent les mains.


                                                  • Aristide Aristide 16 décembre 2018 20:25

                                                    @nono le simplet

                                                    Ah ouais, c’est cela le peuple. Une trentaine de types plus ou moins violents placés à l’entrée du péage de l’autoroute et qui ont fait perdre plus de trois heures à tous les travailleurs de Sophia-Antipolis qui rentraient chez eux, enfin qui essayaient....


                                                  • Anatine 16 décembre 2018 11:33

                                                    Ce n’est pas aux gilets jaunes que s’oppose ce gouvernement. Le mal est bien plus grave...En passant par un detour sur les reseaux sociaux pour le cerner.

                                                    La technologie évolue de maniere prévisible, son adoption, non. Un changement de paradigme sur les réseaux sociaux est déja engagé . Comme nous sommes passés de la publication de l’information à sa production, les « réseaux sociaux » évoluent pour passer de la coproduction de l’information à la production de l’action collective, avec ses corollaires sur l’évolution de la création et le partage de la valeur.

                                                    Qui dit action collective dit fondamentalement sens et valeurs. J’ai publié plusieurs messages sur les Gilets Jaunes mouvement que je supporte a titre personnel, en faisant le tri entre les excès et les lignes de force. Il reflète la nécessité d’inventer une gouvernance horinzontale entre acteurs collectifs loin du modèle archaïque d’un état arbitre entre groupes d’intérêts particuliers. Ce mouvement pose la question de l’adoption autrement dit de notre capacité à nous adapter, et très concrètement à survivre.

                                                    Le laboratoire est à l’echelle du « nous », à toutes les échelles du territoire. La gouvernance dans le cadre étriqué d’une économie financiarisée conduit a payer le présent en sacrifiant le futur, droits sociaux et environnement en fait, c’est le futur tout court qu’elle sacrifie.


                                                    • JMBerniolles 16 décembre 2018 12:38

                                                      Depuis qu’un commentateur régulier du site a dit, avec humour, que vous deviez vous méfiez des compliments que je vous faisais, je ne sais comment formuler un commentaire très favorable. « je ne saurais le dire » en quelque sorte.

                                                      En l’occurrence vous exprimez des doutes, à partir d’une très bonne intuition personnelle, sur cet attentat de Strasbourg qui a fait des victimes innocentes.

                                                      Les doutes sont tels qu’ils sont présents y compris sur les plateaux télé avec les « experts » autorisés… Ils sont renforcés par la maladresse de membres du gouvernements qui se sont empressés avec une grande bêtise de récupérer cet attentat en révélant quasiment sa motivation. Créer une diversion contre ce grand mouvement populaire, bénéficiant d’un soutien important, qui a décrédibilisé le pouvoir à la fois à l’intérieur mais aussi à l’étranger.

                                                      Il y a des demandes de constitution d’une commission d’enquête qui n’ont aucune chance d’aboutir. Il n’y en a pas eu pour les attentats de Charlie Hebdo, monitorés de A à Z par nos services secrets, qui ont fait l’objet d’une récupération politique immédiate de grande ampleur, avec Netanyahou en personnage central, par le pouvoir de l’époque, de nature identique à celui d’aujourd’hui.

                                                      A l’occasion de ces opérations criminelles contre l’hebdomadaire satirique nous avions eu droit à une mise en scène de la compassion.

                                                      Bien entendu la compassion vis à vis de victimes innocentes est totalement justifiée. Mais le pouvoir met en scène une compassion sélective, dans laquelle il y a des morts plus importants que d’autres. Un palestinien tué c’est un évènement considéré comme normal par nos médias, les millions de civils qui souffrent le martyr au Yémen sont à peine évoqués sans que les responsabilités de ce quasi génocide soient même citées. 

                                                      Plusieurs gilets jaunes ont été tués dans des actions que l’on qualifie ordinairement de terroriste, un 4x4 ou un camion qui foncent sur des rassemblements, et outre que cela n’a pas fait l’objet de la moindre condoléance, ces meurtres ont servi d’arguments contre le mouvement populaire.

                                                      Aux USA au moins il y a des mouvements qui se constituent pour révéler la vérité sur des attentats criminels à portée politique : JFK, Robert Kennedy, Martin Luther KIng,...  Le plus important concerne les attentats du 9/11 dont les juristes viennent de gagner une grande bataille puisqu’un procureur de New York vient d’autoriser la constitution d’un grand jury pour réexaminer le dossier notamment avec les éléments apportés par ce mouvement. [voir Paul Craig Roberts]


                                                      • JMBerniolles 16 décembre 2018 14:10

                                                        @tonton christobal

                                                        Je vous conseille plutôt une greffe d’intelligence artificielle… 


                                                      • alinea alinea 16 décembre 2018 19:14

                                                        @JMBerniolles
                                                        Merci JM Berniolles
                                                        On sait que nos vies ne valent pas cher, on sait qu’une véritable insurrection, bien menée, tenace et intelligente, est un véritable danger pour les dominants ; on sait de quoi ils sont capables.
                                                        Voilà, après on croit ou on ne croit pas, de toutes façons nous ne saurons jamais la vérité.
                                                        Que le doute existe, que le scénario d’un acte manqué (! visite de la DGSI au coupable bien maladroite semble-t-il) soit plausible, cela suffit à ma vision des choses que je me contente de commenter récupérées, puisque de toutes façons il nous faut juste aiguiser notre perspicace vigilance !


                                                      • Aristide Aristide 16 décembre 2018 20:19

                                                        @JMBerniolles

                                                        Charlie Hebdo, JFK et Martin, etc ... m’enfin c’est vrai çà, on nous cache tout, on nous dit rien. Heureusement que vous êtes là pour éclairer la lanterne du péquin qui passe ....


                                                      • JMBerniolles 16 décembre 2018 20:46

                                                        @Aristide

                                                        Je ne passe que modestement après des personnes qui ont mené des enquêtes fouillées et documentées….  Pour JFK les choses sont claires maintenant, pour le scénario et l’exécution on peut se référer à Ellroy et son livre « American Tabloïd » par exemple. 

                                                        En ce qui concerne les attentats de Charlie Hebdo il se trouve que j’étais devant mon ordinateur , les informations données n’avaient pas encore été retravaillées…

                                                        Si vous préférez croire qu’une carte d’identité a été opportunément oubliée, que l’on a confié une partie de l’enquête à un commissaire ultra dépressif qui s’est suicidé avant de faire un rapport, si vous pensez qu’une caméra sur trépied se trouve par hasard postée de manière à filmer le meurtre d’un agent de sécurité, sur un boulevard comme par hasard désert, et suivre en travelling l’exécutant qui rejoint la voiture des terroristes. Les informations ont fait référence pendant longtemps à trois assaillants criminels. Parce qu’ils devaient être trois, mais un jeune de 18 ans qui devait être le chauffeur a compris la manipulation, il s’est rendu dans un commissariat pour se dénoncer et surtout pour sauver sa vie…. les auteurs de ces actes criminels ne sortent en effet jamais vivants de ces opérations terroristes…. Il y a bien d’autres éléments suspects. Mais il n’y a surtout pas eu de commission d’enquête. Aux USA il y en a systématiquement. Ses investigations et conclusions sont biaisées, mais au moins on a des éléments officiels parfois qui les contredisent.


                                                      • Aristide Aristide 17 décembre 2018 12:58

                                                        @JMBerniolles

                                                        Et pis, les rétroviseurs et tout ça .... 



                                                      • Anatine 16 décembre 2018 14:21

                                                        Apres le RIC, construire...

                                                        La transparence sur les donnees relatives à l’impot et de son emploi (open data) avec la creation de nouveaux indicateurs geres de facon décentralisée, en particulier le retour sur investissement de l’argent public, un indice de pouvoir d’achat par categorie socio-professionnelle, .

                                                        L’emploi de l’impot doit servir la liberte d’entreprendre et d’apporter en priorite a une solution locale a toute probleme local et ceci a toutes les echelles du territoire.

                                                        Un protectionnisme sur l’emploi de l’impot. Nul impot ne doit satisfaire a des interets prives s’il n’y a pas un retour sur investissement pour la sphere publique. Cela s’applique aux biens publics comme aux biens geres en delegation de service public.


                                                        • Arthur Gohin 16 décembre 2018 15:03

                                                            Il est évident que le tueur fou de Strasbourg a été manipulé par la police pour commettre son carnage, puis il a été tué par la même police pour qu’il ne parle pas.   C’est le même sénario à chaque attentat pseudo islamiste.

                                                            Et ce drame sert assimiler le mouvement des gilets jaunes à l’insécurité. Ce mouvement se perpétue et échappe à ses initiateurs, Soros et compagnie, et ceux-ci cherchent à éteindre l’incendie qu’ils voulaient limité.

                                                            Pendant tout ce bruit Macron a déjà pu signer l’accord à l’Onu sur l’imigration sans limite, et quelques autres décisions que je ne prends même pas le soin de noter. 

                                                            

                                                            Macron, le serviteur de Rothschild, a encore trois ans et demi devant lui pour corriger les effets de ce mouvement, et les banques sont trop habiles manoeuvrières pour qu’il les dérône du pouvoir réel.


                                                          • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 16 décembre 2018 16:02

                                                             Prospective de jean Luc Mélenchon sur LCI 15H 10

                                                            le mouvement des gilets jaune se termine (en gros) .fini petit papa noël et 2019 ,les restes des cendres fumantes des palettes.

                                                            Met ton doigt dans ton cul et fait l’avion ... ! disait-on quand j’avais 10 ans. smiley


                                                            • Slipenfer 1er Saint Rata de l’himalaya 16 décembre 2018 16:33

                                                              @Saint Rata de l’himalaya
                                                              rectification
                                                              La citation exacte est « met tes mains sur ton cul et fait l »avion "


                                                            • lloreen 16 décembre 2018 16:14

                                                              A qui s’adresse t-elle ? Comme toujours à ceux qui n’y sont pour rien et qui subissent depuis des lustres les tueries que ses maîtres commanditent ?

                                                              En effet, on ne peut que lui donner raison:Il faut que ces massacres cessent mais à voir l’état de la planète, c’est un voeu pieux et il serait temps que les larbins de ce système fassent les valises de leurs maîtres et les suivent si c’est leur choix.

                                                              Espérons que les gilets jaunes et tous ceux qui voient la réalité en face ne lâcheront pas le morceau car comme le résumé très bien le porte-parole du conseil national de transition , créé le 18 juin 2015 par un collectif de citoyens français pour instaurer impérativement une transition dans la sérénité.

                                                              Appel à l’union d’Eric Fiorile, le porte-parole du conseil national de transition de France.
                                                              https://www.youtube.com/watch?v=sfCPBFIezME&feature=youtu.be

                                                              Le programme de la transition :
                                                              https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

                                                              L’historique de la transition :
                                                              https://www.conseilnational.fr/historique/

                                                              "Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs« (Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793).

                                                               

                                                              Comment sortir de la dictature sectaire et fanatique qui nous dirige ? Edmund Burke nous donne une piste :

                                                               »Les tyrans-Sophistes de Paris déclament bien haut contre feu les tyrans-rois qui dans les siècles précédents ont tourmenté le monde. Ils ne sont si fiers que parce qu’ils sont à l’abri des sanctions de leurs anciens maîtres, des donjons et des cages de fer. Serons-nous plus indulgents pour les tyrans d’aujourd’hui, quand ils nous donnent le spectacle de tragédies plus affreuses encore ? N’userons-nous pas de la même Liberté qu’eux, quand nous pouvons le faire avec la même sûreté ?" (Edmund Burke, Réflexions sur la Révolution de France, 1791, Pluriel Histoire, Paris 2004, p. 136).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès