• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ni dupes ni soumis

Ni dupes ni soumis

« Je suis douloureusement surpris de voir que certains dans la REM utilisent l’abominable événement de Strasbourg pour peser sur le mouvement (des gilets jaunes). Madame Belloubet, la garde des Sceaux, qui sort complètement de son rôle, et dit : bon bien maintenant il faut que le mouvement s’arrête. Pardon, quel est le rapport entre les deux ? Quel rapport y a-t-il entre un tueur comme celui de Strasbourg et le mouvement des gilets jaunes ? Aucun, il n’y a aucun rapport entre les deux et si on commence à céder à un assassin en modifiant notre vie, et bien c’est lui qui a gagné, par la force des choses. Donc Madame Belloubet veut récompenser à sa façon l’assassin : vous avez raison, la preuve c’est que ça arrête toute la vie normale d’un pays. Non, ça ne doit pas arrêter la vie normale d’un pays, même si cette vie normale a, je veux bien l’admettre, quelque chose d’anormal... des barrages, des blocages » (dit avec un grand sourire par JLM dans sa revue de la semaine).

Certains vont jusqu’à penser qu’il n’y a pas vraiment coïncidence...

Comment Macron peut-il se sortir de ce pétrin autrement qu’en espérant un miracle ? Vous conviendrez que ce n’est pas son genre, qu’il préfère donner un coup de pouce à la destinée, à défaut il s’autorise une petite leçon de morale, trois papillotes payées par les impôts. Je n’arrive pas à croire qu’il croit sincèrement s’en tirer à si bon compte mais il n’a sans doute pas pris la mesure de l’intelligence collective,- c’est vrai que celle-ci s’est terrée pendant de nombreuses années, laissant croire aux naïfs à qui cela convenait, qu’elle était bel et bien morte, hors sujet, hors jeu. Cependant, cette énergie, cette Vie, j’irai jusqu’à dire cet instinct de survie,- ce qui dans ma bouche n’a rien de scabreux ni scandaleux, bien au contraire puisque c’est cette intelligence qui a fait évoluer le monde beaucoup plus que la science et sa technologie et plus profondément que la philosophie-, est indestructible, inhérente à la Vie animale.

Ne voit-on pas renaître en un éclair la solidarité, la fraternité, l’échange, le soutien, l’espoir, et puis, cette propension à soudain rejeter la crédulité ?

Tant qu’il était question d’améliorer son quotidien, consommer pour moins se fatiguer, croire en un progrès facile et quasi sans frais, la crédulité faisait flores ; mais quand la conscience s’est éveillée, quand on a pris la mesure, l’ampleur des dégâts imposés, le creux des paroles, le vide d’un regard, ne peuvent plus rien ! Et on sait, en regardant bien, que Jupiter soi-même le sait, le sent.

Il est une loi incontournable : rien, jamais, ne perdure ; aucun déséquilibre tenu en tension ne perdure ; aucun royaume, aucun empire ne perdure. Les mouvements sont amples, se remplacent plutôt que se succèdent ; il ne s’agit pas d’un pôle qui s’efface quand un autre le déloge mais bien d’une impossibilité de durée dans l’artifice d’une société qui nie les lois de la Nature. C’est beaucoup plus profond qu’une simple injustice, qu’une mauvaise répartie de richesses, de savoirs ou de force : l’intelligence humaine, l’intelligence de la Vie qui doit se perpétuer ne peut tolérer longtemps les chaînes qui l’emprisonnent.

Un réveil est nécessaire ; l’Histoire nous apprend que rien jamais n’est définitif mais aussi que rien jamais n’est pour rien ; le progrès prend son temps mais s’inscrit indélébilement dans la mémoire humaine, dans la mémoire animale.

La spontanéité du départ de ce que je me plais à appeler « insurrection » relève de la force retrouvée de cette mémoire ; la ténacité, le plaisir, la fierté, la dignité, inscrits dans nos mémoires se libèrent, et c’est non seulement un enchantement mais une évidence dont on se demande comment on a pu se passer si longtemps.

Bien sûr je me pose la question de savoir pourquoi celle-ci n’est pas éprouvée par tous ; comment se fait-il qu’il y ait des râleurs ?

Je l’explique ainsi :

Le peuple depuis si longtemps, depuis aussi longtemps qu’il y a eu « civilisation », est une entité informelle dont chaque membre n’a aucune importance, pas plus que la moindre fourmi d’une fourmilière, alors que se vit en chacune de ces fourmis humaines une destinée, une conscience qui égale celle des puissants qui s’imposent comme tels mais ne sont pas tels. Il y a là une évidente aberration, un véritable coup de force qui a beau se perpétuer n’enlève pas la réalité d’une égalité de fait entre les membres d’une même espèce. Un jeu s’impose puis s’organise dans lequel chacun est sensé trouver son content : un minimum d’air (au sens propre et figuré) pour respirer, un minimum de nourriture pour survivre, un minimum d’amour, de camaraderie, d’entraide et de fraternité pour vivre ensemble. Tant que cet équilibre se maintient (avec, on est bien d’accord, tout une « éducation » pour accepter la visible différence de conditions qui ne correspond plus à celle qui jadis définissait le protecteur guerrier, seigneur, et les nourrisseurs !), on râle, on se soumet mais on vit. Le jour où l’on ressent, collectivement (ah cette opportune sensation qui nous liera de ces liens oubliés mais tellement nécessaires que nous garderons vivaces en nous) la nécessité d’une riposte, d’une réponse en retour d’une litanie ininterrompue de brimades, de rétrécissements, d’interdits ou d’obligations sans queue ni tête, d’artifices comme posés par les puissants pour défier l’intelligente dignité d’un peuple qui saurait très bien se débrouiller sans tous ceux-là.

Macron nous a été offert par Jupiter, c’est pas possible autrement.

Comment se pourrait-il que le pouvoir, dans sa phase la plus tendue, la plus injuste, la plus dénuée de mesure, se trouve entre les mains d’un freluquet qui ne saura bien entendu pas porter cette parole avec assez de conviction pour convaincre, le dernier venu qui ayant séduit ses maîtres avec un talent extravagant se révèle petit garçon lâché dans la nature !

Macron est cuit, à peine ouvre-t-il la bouche que tous ceux qui sont impliqués dans cette consciente révolte comprennent l’entourloupe, la même que peut-être ils gobaient l’an passé.

On ne se remet pas d’une prise de conscience, on ne revient pas, jamais, à l’état antérieur, on est même étonné que cet état ait pu exister ! Si Macron en a abusé quelques-uns à l’époque où tout semblait peut-être pouvoir se résoudre tout seul, il n’abuse plus personne aujourd’hui : il est pitoyable.

Les choses importantes, celles qui décident d’une destinée, sont sous-jacentes, elles se perçoivent et se ressentent mais ne peuvent s’analyser avec les mots ordinaires, elles se situent à l’intersection d’un inconscient qui sait et d’un conscient qui souffre, elles s’actualisent presque sans décision, elles se réalisent avec courage et détermination sans que quiconque en ait pressenti l’imminence.

Je me réjouis de ce qui se passe : il est impossible que Macron reprenne les rênes, malgré cet attentat, il est impossible que les luttants en gilets jaunes enterrent leurs envolées pour un Noël en famille devant dindes aux marrons. Le germe de vie qu’ils ont semé ne va pas s’étioler et quelle que soit la récolte, elle sera engrangée.

Il est souhaitable, et je le souhaite probable, que ce mouvement s’enrichira de tous ceux qui sont conscients d’un problème ou d’un autre, d’une injustice ou d’une autre, d’une lutte à mener ou d’une autre ; il est souhaitable que cette fraternité s’étoffe et contamine les individualistes enclins au repli hargneux.

Je voyais le moment où les banlieusards hagards s’adjoindraient aux groupes constitués et que, dans le combat commun, soudain se voient mêmes en de mêmes aspirations, entravés des mêmes chaînes, souhaitant les mêmes libérations ; quelle fraternité alors s’imposerait, fatale aux puissants qui n’ont de cesse de l’interdire. Tant, que l’on vit un sniper, ombre silhouette commune aux images de Maïdan, prêt à sévir au moindre dérapage, mais pour votre sécurité messieurs dames de la haute dont les privilèges si bien défendus ne tiennent que par l’asservissement de ceux-là qui aujourd’hui se rebiffent.

Ou bien rappeler dans l’esprit de ces humains si volages, oublieux du danger qui menace, le vrai, le seul : l’attentat.

Oui, la boucle se boucle, quinze jours après le sniper vu par des millions d’internautes, l’attentat qui le justifie. Car, personne ne pense qu’un terroriste, quelles que soient ses raisons, risque de choisir l’arc de triomphe ou les alentours des Champs Élysées un samedi pour se sacrifier sur l’autel de Allah !

La preuve, il a choisi Strasbourg pour nous distraire et nous culpabiliser.

Je boucle moi aussi la boucle sur cet attentat dont je suppose qu’il n’aura pas l’effet escompté en haut lieu ; Cheriff Chekat, identifié, classé « S » et qui attaque près du marché de Noël à Strasbourg, échappé puis retrouvé et assassiné, une variante inédite dans le déroulement devenu normal des attentats en solitaire.

 

La vie pourrait-elle continuer comme avant ? Les gilets jaunes ne seraient pas nous, juste quelques groupuscules grincheux tandis que la vie et son importance sont ailleurs ? Enfin plutôt toujours au même endroit, choisi pour nous par nos protecteurs qui nous envoient bisous et câlins pour nous endormir ?

Non, messieurs les usurpateurs de pouvoir, les gilets jaunes, c’est nous, nous tous, même s’il est encore difficile à certains de l’admettre, ceux qui se croient grands parce qu’ils les méprisent, mais qui ne resteront que quelques-uns quand la plupart aura compris que l’intox : « les gilets jaunes c’est l’extrême-droite », mourra dans toutes les demeures.

Le mouvement est amorcé, tout reste à faire, et nous n’avons que le nombre pour écraser le pouvoir. Se pourrait-il que le peuple soit plus lucide, plus courageux, que la population des classes moyennes supérieures ? Il ne faut pas le dire trop fort, vexer quiconque n’amène jamais rien de bon !


Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • Arogavox 15 décembre 2018 10:05

    Merci pour ce magnifique hommage à l’intelligence collective ...

    dont j’encadre ici, pour mieux le répertorier, ce succulent passage :

    " le creux des paroles, le vide d’un regard, ne peuvent plus rien ! Et on sait, en regardant bien, que Jupiter soi-même le sait, le sent.

    « 

      

     Reste à écarter aussi deux visions que les godillots ont tendance à répéter.

     1) Oui, certes notre jupiter suscite un très fort rejet en France ; et les mauvais esprits voudraient n’y voir qu’une affaire de sentiments ( »haine«  ?, »jalousie«  ? ... quels autres tares encore, débordant de leurs esprits hautains ont-il encore à prêter ? ...). Mais la saine réaction du peuple reste d’abord suscitée par les soucis d’un vécu très factuel ... 
      Quand le peuple comprend qu’il est devenu indispensable de stopper le dictateur qui les conduit au précipice, ce peuple sait bien qu’un autre conducteur pourrait s’avérer encore plus dangereux. Mais ce peuple ne peut tout de même ignorer l’effet dissuasif qu’aura une première destitution ! ...

    2) des théoriciens nous laissent entendre qu’un régime politique ne doit pas devenir instable ... et voudraient nous transmettre leur frousse de la 4e République ...
     Sauf que : rien n’empêche, après et pendant la destitution des pervers, de mettre en place une Constitution plus saine ...

    Et puis, pensons à une certaine »déclaration d’indépendance" ...


    • Arogavox 15 décembre 2018 10:09

      « Prudence, indeed, will dictate that Governments long established should not be changed for light and transient causes ;  ....


      But when a long train of abuses and usurpations, pursuing invariably the same Object evinces a design to reduce them under absolute Despotism, it is their right, it is their duty, to throw off such Government, and to provide new Guards for their future security.  »


    • Arogavox 15 décembre 2018 17:45

      lien entre cette déclaration d’indépendance et les Français ?

       _ la statue de la liberté !

        

       « elle fut construite en France et offerte par le peuple français, en signe d’amitié entre les deux nations, pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. »


    • JPCiron JPCiron 15 décembre 2018 21:34

      @Arogavox
      .
      <l’intelligence collective>

      Elle a démontré une forme de génie pour agréger et mettre en évidence nombre de problématiques urgentes.

      Peut-on légitimement attendre qu’elle identifie et fasse mettre en oeuvre de vrais remèdes opérationnels pérennes ?

      .


    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:22

      @Arogavox
      Ce type est un pion. Exactement comme à la téléréalité on fait d’un crétin une star, là on a affaire à un fort en thème cornaqué par sa grand-mère, Attali and co, et qui n’est rien d’autre qu’un moyen d’asservir un pays à des calculs, prévisions brillantes qui permettront de rendre, grâce aux lobbies à Bruxelles, l’euro rentable plus rapidement.
      Macron n’est qu’un investissement de la haute finance. Ils ont du lourd du compromettant sur lui, et il est arrivé à ce poste parce qu’il obéit à ce qu’on lui dit.
      De surcroit, il ne faut pas oublier que la bourse est aux mains du trading à haute fréquence : on l’a placé là pour que ce soit vite rentable. Vite, vite...
      Bon, un peu trop vite.
      Et c’est visible que les Français sont une vache à lait.
      Même pas une vache à lait, d’ailleurs.
      Un cheval de fermes à sang. 
      L.T.
      P.S. Si les Français se couchent, il ne serait pas étonnant que les ventes d’aéroport, d’usines et autres fleurons s’accélèrent dans les mois qui viennent.
      Avé la bénédiction de l’Elysée, bien sûr.


    • Ouallonsnous ? 16 décembre 2018 00:37

      @Arogavox

      Tout cela est devenu du pipeau, la déclaration d’indépendance comme les amendements sont foulès aux pieds par l’oligarchie financière yankee tout comme chez nous la constitution et la séparation des pouvoirs !


    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:38

      @Arogavox
      Certes, oui tout cela.
      Mais nous sommes le 15 décembre au soir et maintenant, qui fait quoi ?
      Qui fait quoi, sachant que Freluquet I va s’accrocher à ses prérogatives comme une arapède, que cela peut durer puisque toute la classe politique se sent traitée de parasite (mais qu’en attendant les 9000 euros + 6000 euros de frais tombent tous les mois), et que, surtout, pendant tout ce temps rien ne va s’arranger pour les grands-mères qui gagnent 900 euros par mois ?
      Et elles sont nombreuses.
      Très précisément, elles sont... trop.
      Alors on fait quoi sachant qu’au bout de 5 semaines on est crevé, qu’il fait froid et que Noël qui approche, et que ce soir il faut bien reconnaître le point à la presse vendue et aux flics demeurés (au XXème siècle) : ils ont gagné puisqu’on était moins. Puisqu’ils peuvent gazer des jeune femmes provinciales montées à Paris manifester librement, maltraiter des retraités, renverser des handicapés, enfermer des mères de familles et matraquer à tout va, tirer en visant pour blesser : le monde entier s’en fout. Se résigne petit à petit.


    • Anatine 16 décembre 2018 09:47

      @Laurent Trousselle

      Non, hier ils ont perdus définitivement. Les donneurs d’ordre ne peuvent pas se justifier avec la presence de casseurs. Un symbole, en parquant quelques centaines de manisfestants des le matin sur les champs, ils ont montre à tous les francais qui sont les responsables du desordre et de la violence.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 16 décembre 2018 16:00

      @Arogavox
       
      Et je dis merci à « Arogavox » qui retient cette expression que javais mille fois utilisée pour expliquer et rexpliquer ce qu’est la véritable democratie !

      En éffet la démocratie véritable ne peut être que l’expression d’une intelligence collective conforme à l’intérêt national. Je l’ai dit dans mes différents articles : La démocratie quand elle s’exprime est sans doute la résultante de toutes les intelligences individuelles qui convergent necessairement vers un même but.

      Si cette intelligence collective n’a pas encore son porte parole, elle finira bien par le produire : Le plus important est de ne pas abandonner sous quelque pretexte que ce soit !


    • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 17 décembre 2018 18:43

      @Anatine
      « Non, hier ils ont perdus définitivement. Les donneurs d’ordre ne peuvent pas se justifier avec la presence de casseurs. »
      Ils n’ont rien à justifier. Devant qui, l’Histoire ?
      Sarko a touché des millions de la Lybie. Tout le monde le sait. 
       Ouais. Prouvez-le. Ah, ok. Mais alors c’est pas moi, c’est mes sbires.
      Chirac a acheté un château qu’il a fait rénover par les monuments historiques.
       Ouais. Et alors ?
      Tout le monde s’en fout.


    • leypanou 15 décembre 2018 10:07

      Non, messieurs les usurpateurs de pouvoir, les gilets jaunes, c’est nous, nous tous, même s’il est encore difficile à certains de l’admettre 

       : oui d’accord, mais comment qualifiez-vous ceux qui ont organisé et/ou participé à la marche pour le climat le 8 décembre 2018 ?

      Je vous fais remarquer que parmi eux, on trouve les « écolos », ceux dont plusieurs députés européens -tous même je crois dont les Rivasi, Jadot, Bové, etc, etc—ont appelé au boycott de la Coupe du Monde de Football, pour ne pas donner une caution à l’« affreux Poutine ».

      Le député LFI Adrien Quatenens, interviewé chez Jean-Jacques Bourdin, avait déclaré qu’il signerait volontiers le Pacte de Marrakech : indépendamment du fait que ce Pacte est instrumentalisé par l’extrême-droite pour avancer son idéologie, on ne peut que constater qu’une fois de plus, àmha, ce député -il n’est pas le seul à LFI est à côté de la plaque car l’ONU ne sert qu’à avancer un agenda de gouvernement mondial où les états ont de moins en moins à dire.

      Bon courage pour la future arrivée massive des UPRiens qui ne vont tarder à se manifester sur l’article de leur ennemi intime.


      • alinea alinea 15 décembre 2018 14:41

        @leypanou
        J’ai été fort attristée par les défilés parallèles de cette marche qui ne comportait guère de gilets jaunes.
        Quand j’ai publié mon dernier article, je rêvais déjà d’une confluence de luttes et je reprenais l’idée de Patrick Samba de dessiner des trèfles noirs sur nos gilets jaunes : que les antinuc s’en mêlent, vue l’urgence de cette lutte aux vues de l’actualité en ce domaine.
        Hélas, les « écolos » ne se sentent pas tous du peuple, sans doute une espèce à part qui flotte entre folie libérale et souffrance animale ! Et quand les FI sortent en gilet et occupent les ronds points, « on » crie à la récup’ !
        Dorénavant nous saurons mieux où se situent l’égoïsme, la suffisance et, de fait, la collaboration ; j’espère que tous s’en souviendront.


      • biquet biquet 15 décembre 2018 15:09

        @alinea
        J’ai été fort attristée par les défilés parallèles de cette marche qui ne comportait guère de gilets jaunes.
        Le 8 décembre à Lyon, malgré la Fêtes des Lumières, il y a eu 7 000 personnes (dont un cinquantaine avec des gilets jaunes) pour la marche pour le climat et 2000 gilets jaunes ont défilé l’après-midi. Alors je comprends votre tristesse, mais vous devriez remercier la Presse et les autres médias qui n’ont parlé que des gilets jaunes.


      • Fergus Fergus 15 décembre 2018 15:30

        Bonjour, biquet

        Le fait est  et c’est consternant  que les marches pour le climat ont été très largement occultées dans les médias  malgré des participations significatives  par les Gilets jaunes. 


      • Croa Croa 15 décembre 2018 23:38

        À alinea,
        Nous n’avons pas vu les mêmes « défilés parallèles » ! Par ailleurs il y avait énormément de gilets jaunes dans la marche pour le climat. Les rendez-vous étaient mitoyens mais les parcours déposés très différents ; Nombreux étaient ceux qui regrettaient cela dans la marche. De plus la marche fût une réussite, la malade enfiévrée en tête loin devant, nous au milieu, on n’apercevait pas la queue du cortège...
        Pourtant la veille sur fessebouc il il eut des militants ayant apprit l’intention de la venue de gros tracteurs qui faisait savoir qu’ils ne viendraient pas au rassemblement à coté de « ça » ! (On les connaît ces engins à grosses roues devant et derrière, ce ne sont pas des outils de « pauvres » ! )
        Ils ont eu tors, nous n’avons point vu les tracteurs annoncés, juste des pères Noëls pétaradants sur Harley-Davidson... Certains ne seront jamais adultes !
        Et pourtant,
        Nous gentil défilé terminé c’est une grande partie des écolos qui partit rejoindre les GJ alors que pourtant l’agression policière avait commencée. Pas de convergence ? Allons bien sûr que si même si parfois il est très difficile de se comprendre. Car finalement il n’y a qu’un seul peuple et le même menteur qui tous nous oppresse tout en nous envoyant dans le mur et c’est Macron !


      • alinea alinea 15 décembre 2018 23:55

        @Croa
        Tant mieux Croa ; j’ai vu quelques vidéos, j’ai dit ce que j’ai ressenti, et je me réjouis de votre expérience.


      • Anatine 16 décembre 2018 09:58

        @alinea

        J’ai le sentiment profond que nous sommes sous occupation par une population hors sol.


      • nono le simplet nono le simplet 15 décembre 2018 10:08

        salut alinea,

        totalement d’accord avec toi ! le mouvement est parti... il est même amorcé depuis longtemps, depuis la fin de règne de Sarkozy, le quinquennat minable de Hollande, l’élection de 2017 ... la présidence de Macron n’y survivra pas, ne peut pas y survivre ...

        une info pour détendre ...

        quatre personnes ont été inculpées dans le sud pour détention d’armes par destination, des boules de pétanque en grand nombre en l’occurrence ... on connaît les noms de ces dangereux casseurs ... Henri Lacroix, Dylan Rocher, Philippe Suchaud et Philippe Quintet  !

         


        • cevennevive cevennevive 15 décembre 2018 10:52

          @nono le simplet, bonjour,

          Pétard, il me faut me méfier !
          J’ai dans ma voiture une canne, une scie, un opinel, un sécateur et une petite hache (pour mes promenades en forêts où je glane du bois mort pour mon feu).
          Si je suis arrêtée avec ça, c’est la prison assurée.
          Peut-être un flingue ne serait pas aussi suspect...
          Bon, je vais de ce pas sortir toutes ces armes de destruction massive.


        • Fergus Fergus 15 décembre 2018 11:31

          Bonjour, nono le simplet

          « la présidence de Macron n’y survivra pas, ne peut pas y survivre » 

          J’aimerais le croire...

          Mais hélas ! rien n’est joué. Si, comme c’est possible, et même probable, le mouvement des Gilets jaunes de délite durant les fêtes, il sera difficile de le relancer ultérieurement. Il n’y a d’ailleurs pas d’exemple depuis des décennies d’un mouvement social  ou même étudiant  qui se soit relancé après une trêve.

          Cela pourrait être la chance de Macron s’il parvient à mettre un terme à ses provocations et à tempérer ses dérives néolibérales. En est-il capable ?


        • pemile pemile 15 décembre 2018 11:48

          @Fergus « il sera difficile de le relancer ultérieurement »

          Je pense au contraire que c’est pour Macron qu’il sera définitivement difficile de bouger le ptit doigt.


        • velosolex velosolex 15 décembre 2018 12:20

          @pemile
          Ce mouvement est inédit. Et c’est pour cela qu’il dérange nos politiques, les éditorialistes à la ramasse. C’est toujours drôle de voir comment le monde parisien n’a pas changé depuis louis 16. Coupé de la rue, encore plus de la province, l’oreille juste attentive à leurs courtisans. Il y a trois semaines, sur inter, Trapenard , dans son émission « boomerang s’en prenait à cette société »patriarcale« , et demeurée, qui battait le pavé parisien, laissant dans l’ombre le mouvement des femmes. Comme si femmes et hommes n’étaient pas unis dans le mouvement des gilets jaunes. Ne parlons pas des sorties de Mathieu Kassovitz et de Romain Goupil sur les gilets jaunes, méprisants et odieux. 
          Le gros problème pour eux, c’est que ce mouvement est sorti des rails habituels : Manifs, pancartes, syndicats. Tout ce vieux truc ritualisé et totalement inopérant. L’image a joué à fond pour les gilets jaunes : Originalité, brassage, jusqu’à ces images accablantes des gamins mains sur la tête à genoux, qu’un Thomas Legrand, éditorialiste sur France inter s’est cru obligé de chercher à relativiser hier, s’en prenant à ceux qui exploiteraient cette initiative »certes maladroite"..
          Par cela, il nous montre comme médias et gouvernement sont liés, de façon fluorescente. 
          Ce peuple a retrouvé une certaine fierté. Et a pris conscience de sa force. Tout est là. A partir de là bien malin pour dire ce que sera demain, le vécu des esclaves. La tentation de la force doit exister au sein du gouvernement. Mais on marche sur des œufs. Je ne dirais pas qu’ils sont pourris. Ce mouvement vient en ligne directe de celui des zad, de celui de NDdes landes, en rapport avec les occupations de terrains : Celles ici des ronds points, qui de no man’s land, deviennent des espaces de discutions, le centre du pays, qu’on attendait plus. Le monde entier nous dit de continuer. On peut finalement être fier d’être français. 


        • Fergus Fergus 15 décembre 2018 12:46

          Bonjour, velosolex

          « Mais on marche sur des œufs »

          Voilà qui résume bien le désarroi de la classe politique.


        • nono le simplet nono le simplet 15 décembre 2018 14:01

          @velosolex
          On peut finalement être fier d’être français. 

          ah oui alors ! même si les revendications sont disparates, si les gilets jaunes le sont aussi ...
          la majorité silencieuse tant décriée se réveille, se rencontre, se parle, réalise qu’elle est « la majorité » ... cette prise de conscience renversera tout ...


        • velosolex velosolex 15 décembre 2018 14:37

          @nono le simplet
          Des mouvements de gilets jaunes se sont crée partout autour de la planète, réalisant une sorte d’internationale de la contestation. De l’Afrique du sud, à Israël...Times are a changing…


        • spearit 15 décembre 2018 14:40

          @cevennevive
          Vous n’avez qu’à avancer le prétexte que c’est pour commettre un viol, je suis sûr que ça passera comme une lettre à la poste


        • alinea alinea 15 décembre 2018 14:48

          @nono le simplet
          C’est un bonheur,hein ? quel plaisir, franchement ; chez nous les ronds points sont habités, on apporte du bois, de la bouf, à boire, il y a du monde sur ces terre-plein symbole de la connerie humaine, du monde avec un gilet symbole de la connerie humaine ( je veux bien développer pour ceux qui ne verraient pas où !), soudain, par intelligence collective, transformés en symboles de puissance solidaire !
          Je ne boude pas mon bonheur.


        • ASTERIX 15 décembre 2018 14:55

          @pemile 4 SAMEDIS DE RANG presque tous les flics de province etaient a PARIS LAISSANT LES VILLES DE PROVINCE FRAGILES POUR CES TARES DE DJIHADISTES
          4 morts a STRASBOURG CA AURAIT PU ETRE 400 MRS LES BOBOS DE MARCHARRIERE ET DU MODEM vous Ne servez a rien faites DonC LA POLICE VOUS ETES PAYES POUR QUOI ??????


        • alinea alinea 15 décembre 2018 15:18

          @velosolex
          Oui, oui. Il faut juste ne pas oublier de se mobiliser et, de mobiliser les nôtres pour agrandir et enrichir le mouvement...
          j’aimerais voir des musiciens sur les ronds points, des poètes... enfin tout le monde quoi !!


        • Saint Rata de l'himalaya Saint Rata de l’himalaya 15 décembre 2018 18:08

          @cevennevive
          que des armes létale,punaise c’est fichier double S pour toi 

          et pour les champignons,c’est la faux.. ?


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 décembre 2018 18:18

          @alinea

          Vouais et fumer des trois feuilles...te foutrais tout ça au gnouf après être passé chez l’coiffeur ouais !


        • Croa Croa 15 décembre 2018 23:52

          À velosolex,
          Bonne remarque, le mouvement Gilets Jaunes (GJ) est inédit. Pour autant il est prévisible qu’il y aura de la relâche pendant les fête, c’est inévitable ! Nous verrons en janvier si ça reprends et comment ça reprendra.
          Le mouvement des GJ n’est pas inédit que dans son essence, dans ses formes de luttes aussi, l’occupation de ronds-points partout en France est un truc génial qui a tout de suite fait très peur au système.
           


        • Balkanicus 15 décembre 2018 23:55

          @Croa

          Votez’miss concoillotte

          Tapez 9 au 3680 !!!!


        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 00:46

          @velosolex
          Comment passer à la vitesse supérieure, comment faire avancer les choses pour que vite les abus de toutes sortes cessent une bonne fois ?
          Je m’aperçois, au vu de votre patronyme, que je ne pose pas la question à la bonne personne. 
           smiley


        • Balkanicus 16 décembre 2018 00:48

          @Laurent Trousselle

          Rester chez vous, ne bosser plus

          La revolution par la feneantise....

          On ne peut vous obliger a acheter ou a travailler....

          Si personne ne fait rien.... tout s arrete....


        • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 05:59

          @velosolex
          Des mouvements de gilets jaunes se sont crée partout autour de la planète

          cette pensée me trotte dans la tête depuis un moment, à savoir, au delà de nos institutions bien françaises mises à mal par le mouvement, que ce soit à des institutions bien plus internationales que le mouvement s’attaque et que d’autres GJ dans le monde se retrouvent dans l’essence même du mouvement ...

          je pense à cette traînée de poudre qu’a été le Printemps Arabe, avec des succès divers, certes, mais avec cette contagion digne de la grippe aviaire ...
          je pense aussi à un autre printemps, il y a juste 50 ans, qui a aussi soufflé dans de nombreux pays de Paris à Prague, en passant par les USA, l’Amérique du Sud et bien d’autres pays ...

          le virus de la liberté des peuples soufflerait il sur le monde ? si c’est le cas, j’espère qu’il n’oubliera pas d’emporter avec lui les deux autres virus qui sont son complément, celui de l’égalité et celui de la fraternité des peuples ...
          comment pouvait on avoir cette folle pensée il y a seulement un mois ? exprimer cette pensée, il y a un mois, pouvait nous faire passer pour un dingue, aujourd’hui comme un rêveur !


        • velosolex velosolex 16 décembre 2018 09:54

          @nono le simplet
          Je connais pas mal d’anglais dans le centre bretagne, qui me posent des questions qui s’interrogent sur les mobilisations françaises, bien nostalgiques que tout cela n’existe plus en angleterre….Ce mouvement pose des questions, bousculent les postures, et réinitialisent les compteurs. Le mouvement en lui même va se mettre en veilleuse, c’est sûr, mais comme le feu sous la paille, il risque de se rallumer ; les gens ayant relevé la tête, et prit conscience de leur force. Autre élément, les retraités ont pris une pare active dans ce mouvement, et seront un interlocuteur supplémentaire à l’avenir. 


        • nono le simplet nono le simplet 16 décembre 2018 11:50

          @velosolex
          les retraités ont pris une pare active dans ce mouvement, et seront un interlocuteur supplémentaire à l’avenir. 
          pour une fois les vieux vont servir à quelque chose (je rigole bien sûr)


        • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 16 décembre 2018 20:52

          @Fergus
          Chassez le naturel, il revient au galop !
          Si le mouvement des GJ s’éclipse, sûr que l’arrogance d’en haut repartira de plus belle !


        • Laurent Trousselle Laurent Trousselle 16 décembre 2018 22:34

          @Balkanicus
          Alexandre le bienheureux...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès