• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > No sexism à TF1 : l’excellent clip de Michel Izard sur le foot (...)

No sexism à TF1 : l’excellent clip de Michel Izard sur le foot féminin

Le sujet a déchaîné les justiciers de Twitter. Il s’agit du clip sur le mondial féminin diffusé le 17 juin dans le JT de Jean-Pierre Pernaut. On y voit des joueuses filmées au ralenti, avec gros plans sur les mains qui touchent le ballon. Le commentaire est jugé sexiste.

 

 Tricote

Ce sujet n’est pas de l’info mais un traitement particulier des images, une chronique, et présenté comme tel. Le journaliste Michel Izard joue d’emblée sur le second degré (vidéo en fin de billet) :

« Avec des gestes si délicats au bout de doigts si fins, on comprend que certains rêveraient d’être à la place da la balle. Mais l’essentiel est ailleurs, dans ce jeu léger de jambes pour faire, comme les garçons, du tricot sur la pelouse : une maille à l’endroit, une maille à l’envers. »

Où est le sexisme ? S’il y a du foot masculin et du foot féminin, c’est parce qu’il y a deux sexes-genres différents. Il n’est donc pas incongru de faire un gros plan sur des spécificités globalement plutôt féminines. Rien là de dénigrant. Au contraire c’est amusant et bienveillant – oui : bienveillant. Car cela donne envie des les voir jouer. N’est-ce pas le but ?

On peut faire pareil avec les hommes, cela ne me dérange pas. Sur le net on trouve une tentative dans ce sens : le détournement d’une vidéo de Ronaldo, plutôt ratée.

Par ailleurs le terme tricoter est connu dans le foot et s’utilise également chez les hommes.

 

 

tf1,coupe du monde,foot,foot féminin,sexisme,humour,pernaut,tricot,ballon,masculin,fémininRacolage

Le dire pour les filles est marrant :

« En football, tricoter consiste à faire plein de feintes avec le ballon : je dribble, je fais une petite feinte à droite, puis à gauche, un passement de jambes. »

Doit-on exercer une censure et interdire de parler des joueuses sous l’angle de la séduction féminine ? Eh bien non : l’humour du clip et l’esthétique des images ouvre la porte à l’envie d’en voir plus.

D’ailleurs, des Bleues l’ont bien compris. Elles sont allées plus loin. Elles ont fait campagne sur la séduction, tout en semblant s’en défendre. Parfait exemple d’un usage publicitaire de l’ambiguïté féminine. Quatre joueuses ont posé nues avant leur mondial. Le slogan : « Faut-il en arriver là pour que vous veniez nous voir jouer ? » (images 1 et 2, clic pour agrandir). 

Miser sur le nu féminin pour parler de foot ? Et personne ne s’est offusqué ? Pas crise hystérique sur Twitter ? Non. Rien. Silence total des Gorgones féministes. C’est pourtant une forme de racolage, du moins dans un regard moraliste et bien-pensant.

On peut en déduire que des footeuses nues, ce n’est pas sexiste. Alors pourquoi le clip de Michel Izard, plus prude mais jouant sur le même registre de la séduction, est-il taxé de sexisme ?

 

 

tf1,coupe du monde,foot,foot féminin,sexisme,humour,pernaut,tricot,ballon,masculin,fémininMâle blanc

Parce que c’est à la mode victimaire/agressive, et parce que les soumis – ou les veaux – des médias et de la politique suivent les consignes des dominantes. C’est la seule explication à ce deux poids deux mesures.

Un deux poids deux mesures qui, par exemple, s’applique au footballeur Yoann Gourcuff : son « corps de rêve », selon l’image 3 de PurePeople, le présente comme objet sexuel et non comme pro du foot. Personne n’a trouvé à y redire. Pas plus qu’à la couverture du magazine gay Têtu par un Olivier Giroud plus sexe que foot (image 4).

Ce clip d’Izard est bien et il a atteint son but : faire parler encore de cette coupe féminine. Inspirer la beauté, être l’objet de quiproquos doucement coquins, n’est pas en soi sexiste. La beauté attire et suscite des pensées ou des émotions. Par exemple comment ne pas être sensible au charme renversant de l’arbitre polonaise Karolina Bojar (vidéo 2 et image 5), qui pourtant n’en joue pas sur le terrain et ne montre pas moins d’autorité qu’un arbitre homme ?

À TPMP, lors d’un mini-débat sur le sujet, les chroniqueuses n’ont heureusement pas soutenu ces accusations déraisonnables de sexisme contre Michel Izard. N’empêche, le mal est faits, et le mâle aussi par la même occasion.

 

 

tf1,coupe du monde,foot,foot féminin,sexisme,humour,pernaut,tricot,ballon,masculin,fémininRegrets

Le journaliste Michel Izard, grand reporter à TF+, mâle blanc de plus de 50 ans – trois raisons d’être une cible pour les néo-cocos – se déclare dévasté. À mon avis il n’avait à présenter de regrets :

« Là, il faut le dire, c’est pas bien, c’est raté, c’est malvenu. C’est mal fait, et ça dessert… c’est l’inverse de ce que je veux faire, c’est l’inverse total, j’en suis dévasté ».

Pas bien, pas bien : c’est la cour de l’école primaire. Moi je trouve bien fait, je ne prends pas au premier degré et j’aime l’humour un peu décalé. Mais les Gorgones sont des c***** et les journalistes se couchent devant elles. Enfin, pour le moment.

Monsieur Izard a cru bon de se flageller et j’en ignore la raison. A-t-il reçu des pressions ? S’est-il laissé contaminer par le regard perverti des féministes et pro-féministes ? Dommage en tous cas.

À mon sens il devait assumer son travail. Ce clip a été pensé et voulu, préparé, travaillé, et le journaliste ne pouvait pas ignorer la part de provocation du commentaire, même au second degré. Il l'a voulu ainsi. Ses regrets sont donc refusés. Face à la psychose féministe les hommes ne doivent plus rien lâcher. Enfin, s’ils veulent encore sauver leurs couilles.

 

Bref, en conclusion : no sexism.

 

 

tf1,coupe du monde,foot,foot féminin,sexisme,humour,pernaut,tricot,ballon,masculin,féminin

 

Prochain article : la finale de Koh-Lanta et le compliment sexiste de Denis Brognard...

 

 

 

 

 

 

Vidéo 1 : clip TF1

 

Vidéo 2 : Karolina Bojar

https://www.youtube.com/watch?v=2yuGLexUsCI

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=2yuGLexUsCI

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.7/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • San Jose 26 juin 18:38

    Quand on pense depuis plus d’un demi-siècle du foot ce qu’en pensaient Coluche et Desproges, on pense que tant pis pour les femmes qui se commettent là-dedans ! 


    • Aimable 26 juin 19:55

      Tf1 doit être coutumière de ce sexisme au dernier match des bleues le commentateur a parlé du coup de rein d’Amandine Henry quand elle a marqué le but de la victoire , certains commentateurs avec leur mentalité de mâles supérieurs sont indécrottable .


      • baldis30 26 juin 23:03

        Bonsoir,

         bien qu’un peu en marge du sujet il faut dire que le succès de cette compétition résulte du fait que c’est un vrai coup Politique ( avec un P majuscule) !

        Diffusion quasi mondiale y compris dans des pays où la femme n’est même pas encore sortie de l’esclavage, de plus avec bien des joueuses dont le technicité n’est pas à démontrer... et en plus avec des médias qui osent parler du trajet , au moins au début, de ces footballeuses, suivant les mêmes entraînements !

        Cette compétition a certainement bien plus de poids social sur le plan mondial que ne l’eurent au moins les trois précédentes éditions .... et en plus avec des participations africaines ( attendons les participations des pays du golfe ... euh ...  smiley ).

        Et dans les banlieues aussi cela remue ... je risque un petit pari social... quel que soit le résultat français quel sera le prénom féminin qui ressortira des banlieues ... test final ... je peux me tromper ....


        • JL JL 27 juin 07:52

          Au sujet du foot féminin, il a été dit que les filles commettaient moins de fautes que les garçons et étaient plus respectueuses des règles.

           

           Je doute que cela puisse durer face aux injustices d’arbitrage, j’en veux pour preuve le pénalty infligé à l’équipe du Japon devant la Hollande.

           

          On a clairement vu que la main de la Japonaise fautive était 100% involontaire : dès qu’elle a vu le ballon arriver sur elle la joueuse a aussi vite que possible mis sa main derrière son dos, mais le temps lui a manqué.

           

          J’ai trouvé scandaleuse cette décision qui a fait basculer définitivement ce match à trois minutes de la fin où les deux équipes étaient à égalité un but partout.

           

          Je note que Bixente Lizzarazu qui a tant de fois contesté les arbitres en cherchant à établir que telle ou telle main était intentionnelle ou au contraire involontaire pour valoir ou non pénalty n’a rien dit cette fois. Il est vrai qu’il n’était pas à l’antenne ce soir là, fort heureusement pour lui.

           

          Va-t-on devoir imposer aux footeux et footeuses de se lier les mains dans le dos à défaut de se couper les bras ?

           

          ps. un grand bravo à cette magnifique équipe féminine de France pour être arrivée en quart de finale.


          • baldis30 27 juin 09:07

            @JL
            bonjour,
            Si je marque ma satisfaction sur le foot féminin il y a effectivement un point fortement chagrinant ( qui aime bien châtie bien ... !) celui de l’arbitrage féminin !
             Il y a un problème c’est celui-ci ! il ne s’agit pas de fustiger les arbitres féminines, mais elles manquent d’expérience par rapport aux joueuses.
             j’explique : les joueuses sont à un excellent niveau parce qu’elles sont nombreuses d’abord, ensuite parce qu’elles ont en général un niveau intellectuel bien supérieur à celui de footballeurs . INDISCUTABLE ! et certaines joueuses ont bien pris les habitudes douteuses des hommes ( meuh non, meuh non ... ) même si c’est moins répandu .
             or il y a peu, voire très peu , (voire aucune dans certains pays) d’arbitres féminines qui ont arbitré des matchs disons pour fixer les idées par rapport à ce qui est en France à des niveaux national 1 ou 2 et au-delà ( L1/L2 ) donc confrontées à des situations d’habitudes douteuses ... En France combien d’arbitres féminines à ces niveaux quasiment professionnels ? trois/quatre ... pas mieux en Allemagne ! Peut-être est-ce mieux aux U.S.A. ou au Canada ? ou moins mal .... ?
            Il y a des problèmes d’effectifs ... et d’expérience de matchs moins tranquilles que ceux de D1 féminine ( un régal de technique ...) ...
            Dans le même cadre on peut parler des entraîneurs / sélectionneurs ! La personne en place pour l’équipe de France féminine a eu un échec en entraînant un club de L2 ... Or sa compétence ne semble pas en cause au vu des résultats actuels quand bien même le match de vendredi serait tendu... ou perdu ...
            Il faut pour l’encadrement arbitral ou d’entrainement que la formation se fasse et que l’expérience s’acquiert comme cela est fait de façon heureuse pour les joueuses.... attendons par exemple que quelques-unes des internationales présentes ou récemment retirées descendent dans l’arène ....


          • Fergus Fergus 27 juin 09:17

            Bonjour, JL

            Vous avez raison, la main de la joueuse japonaise était involontaire, mais la nouvelle règle ést formelle : s’il y a main, involontaire ou pas, il y a pénalty. Et ce n’est pas absurde car ce fait de jeu influe sur le reste de l’action.

            Dans le cas du tir néerlandais, le tir était même cadré dans les buts et la balle avait de bonne chances de terminer sa course au fond des filets.

            Au moins cette règle a-t-elle un avantage : elle met fin aux décisions encore plus douteuses naguère losqu’elles étaient laissées complètement à l’initiative de l’arbitre.


          • Julien30 Julien30 27 juin 11:10

            @JL
            « à cette magnifique équipe féminine de France »
            Si vous pouvez m’expliquer ce qu’elle a de magnifique, à part le fait que l’on obligé de s’extasier parce que ce sont des femmes, je les ai regardé jouer une mi-temps, aucune identité de jeu, aucun enchaînement collectif, pas d’inspiration, technique très moyenne...


          • Fergus Fergus 27 juin 11:43

            Bonjour, Julien30

            Je suis d’accord avec vous sur l’équipe de France : au plan collectif et en termes de créativité, elle semble assez loin  pour le moment  de certaines autres nations participantes.


          • martinez 27 juin 08:24

            A propos de foot et de jeux de mains (jeux de vilains ?) un conseil de lecture : La Mano Negra, de Romain Molina, chez Hugo Sport, 7,6 euros

            Perso, grand amateur de foot, j’ai bien du mal à suivre les matchs féminins : trop lents, frappes molles, erreurs techniques et tactiques à la pelle, et bien sûr erreurs d’arbitrage affligeantes Et j’oubliais : commentaires insupportables, Lizarazu et les autres (le pompon étant Christian Jeanpierre, qui me fait penser à une réplique de Audiard…) 


            • baldis30 27 juin 09:13

              @martinez
              avec une telle appréciation je pense que vous avez dû évoluer au moins dans une équipe de niveau international qualifiée chaque année au moins pour la coupe de l’UEFA ... sinon pour la coupe d’Europe des clubs champions.....  smiley


            • Fergus Fergus 27 juin 09:22

              Bonjour, martinez

              Eh bien, désolé, mais je prends personnellement un grand plaisir à suivre cette compétition féminine alors que je me suis détaché du football masculin en 1998, année d’extrême saturation. Surtout, le football feminin n’est pas encore pourri par le fric et pas trop par l’esprit mercenaire qui a gangrené le foot masculin. Pour le moment...

              J’ajoute qu’en quelques années, les « footeuses » ont accompli d’énormes progrès ; rien à voir avec les joueuses d’il y a 10 ans !


            • Albert123 27 juin 10:04

              @baldis30

              Non c’est juste réaliste, perso le foot je m’en carre comme de la période 39-45, 

              c’est juste que même à l’écran et pour un non amateur du sport en question qui se retrouve 2 fois par an devant un match à la TV je m’aperçois de tout ce que décrit martinez.

              le foot pro féminin c’est du foot amateur présenté en grande pompe comme du foot pro masculin, et totalitarisme femelliste oblige, il faut pas le dire pour pas blesser les adeptes de Marlène la reine des connes.

              De toute façon les LGBT vont régler le problème bientôt, quand l’ensemble des femmes auront été remplacées par des travelos dans le sport féminin.

              je suis d’ailleurs impatient, plus vite cela (et tout le reste) arrive plus vite cette société barbare de merde se résumera à de la cendre et de la poussière.

              En tant que mâle blanc hétero à l’approche de la 50aine je n’aie de toute façon pas vocation à faire perdurer ce « machin » qu’on ose encore appeler société.


            • Aristide Aristide 27 juin 10:59

              @Fergus

               encore pourri par le fric 

              C’est bizarre cette obsession sur le fric du foot masculin. Un footeux ne gagne pas plus qu’un tennisman, un golfeur et autres sports médiatiques.


            • Fergus Fergus 27 juin 11:33

              Bonjour, Aristide

              Il se trouve que j’ai été immergé dans le foot, y compris professionnel (comme modeste dirigeant, pas comme joueur), durant des décennies, ce qui n’a pas été le cas des autres soprts que vous citez. J’ai donc pu observer de près ce qui se passait dans ce milieu.
              Le fric n’a d’ailleurs pas été le seul motif de mon rejet du football pro masculin comme je l’ai écrit dans cet article de 2016 : Je hais le football !(plus que jamais)


            • Aristide Aristide 27 juin 11:51

              @Fergus

              Vous n’expliquez rien de VOTRE posture, comme tous les spectacles le foot en fait partie, il est dans la société.


            • Fergus Fergus 27 juin 11:57

              @ Aristide

              Manifestement, vous n’avez pas lu l’article en lien : mon regard sur le football professionnel y est pourtant clairement argumenté !


            • Aristide Aristide 27 juin 12:01

              @Fergus

              Si a chaque fois que vous argumentez vous faites référence à ce que vous avez écrit qu’il faudrait donc se taper ! Allons, nul besoin de lien, une simple petite réponse.


            • zygzornifle zygzornifle 27 juin 09:55

              Citation d’Einstein sur les militaires, pas besoin de cerveau leur moelle épinière suffit , tant pis pour elle , elles deviennent comme des mecs , heureusement elles auront droit a la PMA ....


              • covadonga*722 covadonga*722 27 juin 11:17

                yep , puis je rappeler a tous qu’il n’existe pas de foot féminin

                mais des équipes féminines de foot ball 


                • Fergus Fergus 27 juin 11:41

                  Bonjour, covadonga*722

                  Vous avez raison au plan de la sémantique, les règles du jeu étant identiques.

                  Cela dit, cette querelle est quelque peu dérisoire car dans pas mal d’autres sports l’on emploie la même formulation sans que cela pose problème (basket et volley notamment).

                  Mais le fait est qu’il serait sans doute temps d’harmoniser tout cela en parlant de Coupe du monde féminine de tel ou tel sport.


                • Albert123 27 juin 12:23

                  @covadonga*722

                  « puis je rappeler a tous qu’il n’existe pas de foot féminin

                  mais des équipes féminines de foot ball »


                  la réalité c’est que toute les activités initialement massivement occupées par des hommes ont été aménagées pour susciter l’envie d’adhésion des femmes.


                  et qu’il faut soit être aveugle soit de mauvaise foi pour ne pas observer l’ingénierie sociale qui est à l’oeuvre pour favoriser cette vision d’une femme qui est un homme comme un autre.





                • Fergus Fergus 27 juin 17:50

                  Bonjour, Albert123

                  « pour favoriser cette vision d’une femme qui est un homme comme un autre. »


                  Vous déformez la réalité. La vérité (qui semble vous déranger, et c’est bien dommage) : une femme est un sportif comme un autre ! 


                  Pourquoi ne serait-ce pas le cas ?



                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 juin 18:30

                  @Fergus

                  Vouais...a part en beach volley.


                • Fergus Fergus 27 juin 18:47

                  Bonsoir, Aita Pea Pea

                   smiley
                  Il faut dire qu’elles y mettent du leur en matière de tenue.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 juin 19:01

                  @Fergus

                  Grand rendez-vous tous les 4 ans . Chéri ? Tu t’intéresse au volley maintenant ? Voui ...sais pas pourquoi... Lol


                • Albert123 27 juin 19:02

                  @Fergus

                  « La vérité (qui semble vous déranger, et c’est bien dommage)  »

                  ne brodez pas sur ce que j’écris pour réinterpréter à votre sauce mes propos, et les déformer comme le 1er imbécile venu

                  non la femme ne sera jamais un homme comme un autre, qu’elle soit femme de nouveau sera déjà un grand progrès bien plus que les femelles qu’elles sont massivement en train de devenir avant de se réveiller à 50 ans avec une valeur sur le marché de la séduction proche du zéro absolu et leur chat castré pour se consoler dans leur lit froid.

                  « une femme est un sportif comme un autre ! » 

                  allez expliquer cela à la lutteuse qui s’est fait fracasser le crane par le travelo Fallon Fox.

                  de toute évidence vous êtes juste comme tous les chevaliers blancs et autres puceaux du réel, plein de bons sentiments mais aussi très limité.


                • Fergus Fergus 27 juin 19:32

                  @ Albert123

                  Le cas de Fallon Fox est une aberration qui n’aurait, à mon avis, jamais dû se produire.

                  Et cette pitoyable affaire ne remet absolument pas en cause les compétitions féminines ! 

                  « une valeur sur le marché de la séduction proche du zéro absolu »

                  N’importe quoi ! Toutes les sportives ne s’astreignent pas à des séances de muscultaion préjudiciables à leur pouvoir de séduction, fort heureusement.
                  Et quand c’est le cas, cela relève de leur choix personnel, en aucun cas du nôtre !


                • Albert123 28 juin 10:10

                  @Fergus

                  « Toutes les sportives ne s’astreignent pas à des séances de muscultaion préjudiciables à leur pouvoir de séduction, fort heureusement.
                  Et quand c’est le cas, cela relève de leur choix personnel »

                  vous brodez encore une fois, 

                  à aucun moment je n’aie écrit qu’une femme musclée n’était pas séduisante, 

                  juste qu’une femme de 50 ans ne vaut quasiment plus un clou sur le marché de la séduction (contrairement à un homme qui est lui à son niveau optimal de séduction auprès de femmes bien plus jeunes). Mais bon pour comprendre cela il faut regarder le monde tel qu’il est et non tel que le femellisme voudrait qu’il soit.

                  en fait vous devez avoir un trouble de la concentration, vous lisez le début d’un com’ puis la fin, vous contractez le tout et en ressortez des conclusions aussi stupides. qu’erronées.

                  « Le cas de Fallon Fox est une aberration qui n’aurait, à mon avis, jamais dû se produire.  »

                  cela c’est déjà reproduit et se multipliera dans l’avenir. évidement cet exemple est « frappant » mais les autres sont tous aussi dérangeants.

                  « Et cette pitoyable affaire ne remet absolument pas en cause les compétitions féminines ! »

                  ce qui n’était pas mon propos, mais bon comme vous ne comprenez pas ce que les autres écrivent ...


                • signéfurax 27 juin 12:30

                  « doit on en arriver la ... » 

                  voila ! c’ est fait !

                  elles sont entrées dans le grand club des sportifs qui se prostituent ....


                  • MagicBuster 27 juin 16:39

                    https://www.ladepeche.fr/article/2009/03/30/584508-football-equipe-france-4-joueuses-nues-bonne-cause.html

                    Ca date du mois de mars  !!

                    ( C’est passé totalement inaperçu ).

                    Il y a des photos de femmes à poil dans toutes les rues pour des voitures ou des yaourts ... C’est devenu banal ....On ne les voit plus . . .


                    • titi 27 juin 16:49

                      N’oublions pas que le moteur principal du foot que ce soit pour les hommes ou les femmes c’est l’argent je ne parle pas du foot amateur quoi que ... mais des pros .

                      D’ailleurs beaucoup de « monde ,sponsors etc... »s’accrochent à leurs crampons .


                      • Paul Leleu 27 juin 18:37

                        au-delà du foot, ce qui devient un peu soûlant c’est la constante sexualisation agressive de certaines femmes... ça joue sur deux tableaux... à un moment donner, il faudra trancher entre la compétence et le charme...

                        il y a des femmes authentiquement compétentes, mais qui sont pas jolies ni jeunes... et de l’autre, on a des femmes jeunes et jolies mais qui sont pas vraiment compétentes... les unes et les autres espèrent réussir... à un moment donné, les femmes vont devoir trancher cela entre elles.

                        Moi je trouve fatigant d’avoir à faire passer des vessies pour des lanternes... avant on savait qu’une femme (dans certains postes) était recrutée sur son physique. C’était chiant, mais au moins c’était clair. De l’autre, on avait les femmes recrutées (dans d’autres postes) sur leur compétences. Maintenant, il y a un espèce de trouble. J’espère que ça ne va pas durer.

                        Par ailleurs, ce serait quand même un gain d’arrêter de nous fatiguer à tous bout de champ avec des références sexuelles... maintenant tu peux plus écouter de musique ou regarder du sport sans avoir des blondasses qui te montrent leurs seins... et rebelotte au boulot, et rebelotte au restaurant, et rebelotte partout... A un moment, en tant qu’homme, ça me fatigue. J’ai envie de pouvoir choisir les moments sensuels, et les moments d’autre chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès