• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Noël : cette fête gauchiste !

Noël : cette fête gauchiste !

Les fêtes de fin d'année, quelle belle période ! On replonge dans le monde merveilleux de l'enfance où tout est possible, où il suffit de rêver, où les sentiments (si peu présents dans notre société) de joie, de bonne humeur et de solidarité reprennent pour un temps le dessus sur la monotonie. J'espère, chers lecteurs, que vous avez passé un Joyeux Noël et que vous vous apprêtez à entrez dans l'année 2018 avec joie. A l'heure où résonnent les carillons de la Nativité et où la Chrétienté célèbre la naissance de son Messie (né en -4 et probablement au printemps), cette fête prend une saveur toute particulière pour nos amis nationalistes et dextrogyres qui voient dans les scintillements des sapins et le fumet de dinde rôtie les dernières lueurs d'un Occident moribond qu'ils auraient mission de défendre et de perpétuer. Familial, puis commercial, Noël est devenu une fête politique : un acte de "résistance". C'est presque à une pornographie identitaire et religieuse que l'on assiste, tant certains sont soucieux d'exhiber leurs "racines" dont Noël serait une des émanations.

Ainsi, l'inénarrable Robert Ménard, après sa plaisanterie publicitaire de mauvais goût sur le TGV, a trouvé un autre moyen de faire parler de lui : installer une crèche dans le hall même de la mairie de Béziers, ce, malgré la décision du Conseil d'État qui, en novembre, a considéré que la présence desdites crèches dans les mairies était contraire au principe de laïcité. Contraint par le tribunal de Montpellier de retirer cette encombrante crèche, l'édile a du s'exécuter et l'a déplacé… dans un bâtiment voisin de la mairie.

Laurent Wauquiez a quant à lui été plus malin. En véritable as(s) de la politique, le droitard a su trouver une pirouette juridique pour contourner les lois de la République sans encourir ses foudres. Interdit de crèche par la justice, il a ainsi organisé une "exposition de santons" dans le hall de l'Hôtel de Région. Quand un gars briguant la magistrature suprême s'arrange pour filouter avec la loi, avouez qu'il y a de quoi être circonspect.

Bref, Noël est pour nos amis de droite un moyen de "résister" (à qui ?) , de montrer que la France (très chrétienne, je vous prie) existe toujours et qu'elle est fière d'exhiber ses crèches et ses sapins en guise d'attributs. Mais, loin de ces considérations plus empreintes d'émotionnel que de raison, à bien y regarder, l'esprit de Noël est quand-même bien éloigné des aspirations politiques droitardes et nationalistes.

Car, qu'est-ce que Noël sinon la naissance par GPA d'un Juif extraterrestre dans une famille recomposée ? Entre la mère (une gamine hagarde de seize ans qui semble ne rien comprendre à la situation) et le faux père (un vieux déjà père de famille dont on se demande à quoi il sert), on est assez loin de la famille catho-tradi versaillaise ! Quant à la virginité perpétuelle de la Sainte Vierge, permettez-moi d'en douter : "il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté un fils", voilà tout ce que nous dit l'Évangile de Matthieu en 1 : 25. Rien sur ce qui s'est passé après. Dans la conception juive de l'époque, il aurait été inacceptable qu'un couple vive ensemble sans consommer l'union, cela aurait même pu constituer un motif de divorce puisque la Torah demande explicitement aux couples d'avoir des relations charnelles afin de donner une descendance à Israël. D'ailleurs, les différentes allusions évangéliques aux "frères de Jésus" en sont autant de preuves. Mais, il est sans doute peu commode pour nos amis réacs d'admettre qu'un quinquagénaire convolait allègrement avec une ado à peine pubère. Eux qui sont si prompts à salir le nom de Mohammed pour s'être marié avec la jeune Aïcha…

Avant de voir en Noël une fête nationaliste, examinons le contexte de la naissance de Jésus. Un couple va se faire recenser dans sa ville d'origine. L'auberge étant complète, ils vont squatter une étable. Et voilà que trois mages basanés, adeptes d'une religion orientale et entrés illégalement sur le territoire de l'Empire viennent y saluer l'enfant. Non, décidément, on est bien loin de la société rêvée par Wauquiez et Le Pen.

En outre, Jésus lui-même est loin d'être un modèle d'enfant de "bonne famille", comme les cathos aiment en faire. Voilà un gosse intenable qui fugue à l'âge de douze ans et qui va se quereller avec des religieux qui ont l'âge d'être ses grand-pères. Non content de cela, il se permet même de répondre à sa mère inquiète sur un ton insolent. Cette insolence, il en fera preuve plus tard, lors des noces de Cana, où, s'adressant à celle qui l'a mis au monde, il l'appellera "Femme".

Si la naissance de Jésus et sa vie familiale sont contraires aux valeurs catholiques et nationalistes, que dire de la fête de Noël elle-même ? Voilà un jour où l'on s'échange des cadeaux achetés à la zeub et revendus en douce sur internet. Voilà un jour où il faut se coltiner l'insupportable belle-famille où il y a toujours un(e) végan(e) qui se sent obligé(e) de nous rappeler que la dinde qu'on déguste est "un cadavre". Et les enfants ? Ah, ces pauvres têtes blondes auxquelles on ment effrontément et qu'on traumatise avec l'histoire du Père Noël. Parlons-en, de celui-là : ce barbu qui survole illégalement le territoire national avec un véhicule non-immatriculé (en dépassant la vitesse autorisée) et qui entre par effraction dans nos maisons pour y laisser des colis suspects. Et je n'évoque même pas les rennes : pauvres animaux exploités et obligés de parcourir le monde en une seule nuit, jusqu'à épuisement. Que fait Mme. Bardot ?

L'histoire de Noël est tout aussi amusante. Si l'on sait qu'il s'agit de la récupération chrétienne d'une fête païenne (la naissance de Sol Invictus, dieu favori de l'empereur Aurélien qui en a institué le culte à Rome), on ignore que le culte de Sol Invictus fait suite au mithraïsme : une religion iranienne qui a séduit l'Occident et qui s'est répandue dans les armées puis dans les élites romaines, jusqu'à atteindre le peuple lui-même. La naissance du dieu Mithra était fêtée… le 25 décembre. Une date reprise par la suite pour Sol Invictus par Aurélien, dans un souci de romaniser ce culte persan. Les origines du mithraïsme se perdent en effet dans les montagnes d'Iran où il aurait été une des variantes du mazdéisme qui célébrait en Ahura-Mazda le dieu du Bien et de la Lumière. A ce titre, le solstice d'hiver était une grande fête pour les mazdéens qui y voyaient le retour de la lumière.

Que les contempteurs de l'étranger et les fanatiques des "racines" y réfléchissent avant de voir dans la (fausse) naissance du Christ une fête occidentale et cocardière. Il y a une question que tout chrétien de droite (paradoxe, s'il en est) devrait se poser : si Jésus revenait sur terre, serait-il du côté de Wauquiez et de Ménard ou des bénévoles qui donnent des repas chauds aux migrants et aux défavorisés ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 27 décembre 2017 11:54

    « ..tout chrétien de droite (paradoxe, s’il en est) »

    sans vouloir prendre parti, il me semble que pour vous, paradoxe et pléonasme, c’es synagogue !

    • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 décembre 2017 13:41

      @diogène
      Bonjour

      Non, c’est bien « paradoxe » que je voulais dire. Dans son essence, le christianisme est très loin des idéaux de droite. Je pense donc qu’un vrai chrétien n’est ni de « droite » ni de « gauche ». Mais c’est seulement mon avis.

      Cordialement

      Nicolas K.


    • Christ Roi Christ Roi 27 décembre 2017 17:59

      Voilà un très bon article haineux et vicieux à souhait que nous relirons avec joie le jour de la grande Fête Populaire de la Disparition des Journalistes, fête que nous célébrerons chaque année en souvenir de notre libération. smiley


    • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 décembre 2017 19:10

      @Christ Roi
      Votre commentaire ne m’étonne pas. J’ignore si vous grenouillez dans le marécage de Civitas, de l’AF et de la Manif Pour Tous, mais vous en avez le pedigree et votre pseudo en atteste.

      Quand vous dites « disparition des journalistes », qu’entendez-vous ? Vous souhaitez simplement fermer les médias ou comptez-vous buter tout journaliste qui ne répond pas au dogme national-catholique ?

      Plus sérieusement, je comprends que les lecteurs soient en désaccord avec mes articles, c’est même l’intérêt de publier sur AgoraVox où chacun peut donner son avis. Mais les imprécations et les vaticinations sur une prétendue « libération » (qui ne viendra jamais) sont des inepties dangereuses pour la bonne santé du débat public.

      Vous pensez que Dieu soutient les nationalistes et que la France est son peuple élu ? Il faut tout de même avoir un sacré boulard pour prendre « Christ Roi » comme pseudo, non ?


    • Le421 Le421 28 décembre 2017 09:16

      @Nicolas Kirkitadze
      Pas mal répondu...
      Je reviens sur l’histoire de Marie...
      A l’époque, pas de pilule mon gars !!
      Donc, l’ingénue s’est faites engrosser, peut-être justement par le charpentier du coin qui était plutôt beau gosse.
      Comment avouer à son père ce « forfait » ? Juste nier de bout en bout et utiliser l’action de Dieu, cet être tout puissant... Ouf, on est sauvé !! Et le père, trop heureux de sauvegarder l’honneur de la famille a sévèrement abondé dans ce sens...
      C’est quand même plus simple que l’histoire de la création en sept jours et de la côte d’Adam.
      Encore qu’aux states, il y a de plus en plus de créationnistes...
      « En même temps » - qui a remplacé « en fait » - ils ont mis Trump à la présidence.
      Faut pas trop en demander.
      Même si Hillary a eu plus de voix. On ne refait pas le match !!

      Quand aux « vraies » valeurs du christianisme, elles sont pour moi aussi « de gauche ». Les notions d’amour et de partage sont bien éloignées de celles de la droite, voire de l’extrême droite.
      Je pense que cette frange de la population recherche le pardon dans la croyance d’une absolution promise par un Dieu tout puissant pour toutes les mauvaises actions commises.
      Comme ces mégères qui chantent l’amour le Dimanche matin à l’église et s’empressent, à peine la porte passée, de dire tout le mal qu’elles pensent sur tout avec la voisine bigote du quartier.


    • Christ Roi Christ Roi 28 décembre 2017 09:23

      @Nicolas Kirkitadze
      « buter tout journaliste »
      .
      Mon Dieu mais quelle inutile perte de temps ! Outre que nous ne souhaitons pas employer les méthodes de nos adversaires, il est totalement vain de faire quoique ce soit contre cette profession qui disparait par elle-même, victime de ses mensonges, mensonge que nous avons la possibilité d’éviter grace à internet. Tout va bien. Allez joyeux Noël, éteignez la télé et votre haine. N’oubliez pas que vous n’avez pas toujours été ce que vous êtes devenu maintenant. Vous pouvez changer encore grace à Dieu qui vous aime Lui. smiley


    • Cateaufoncel 28 décembre 2017 12:41

      @Le421

      « Les notions d’amour et de partage sont bien éloignées de celles de la droite, voire de l’extrême droite. »

      Au cours d’un débat avec des catholiques, dont l’évêque de Fréjus, Marion Maréchal Le Pen a introduit une très pertinente distinction entre la charité individuelle, qui est l’un des devoirs de tout catholique, et la charité politique, qui doit aller prioritairement aux citoyens et aux citoyennes nécessiteux dont le gouvernant a la charge et la responsabilité.

      Prioritairement et exclusivement, tant que la condition de tous les indigènes n’a pas atteint le niveau du mieux traité des migrants hébergé sur le sol national. En vertu du principe les Nôtres avant les Autres, dont dépend la pérennité d’un peuple.


    • Le421 Le421 28 décembre 2017 13:41

      @Cateaufoncel
      Ben oui, ben oui !!
      On fait le tri.
      Les nécessiteux politiques, par exemple les députés élus dont les revenus ont baissé et doivent bouffer des nouilles et les nécessiteux « émigrés » qui doivent être trié au cas par cas suivant leurs origines. Du plus clair au plus foncé.
      C’est simple et ça marche « à vue d’œil » !!


    • Cateaufoncel 28 décembre 2017 16:02

      @Le421

      « Les nécessiteux politiques, par exemple les députés élus dont les revenus ont baissé et doivent bouffer des nouilles... »

      Ceux-là doivent être pris en charge par les Oeuvres sociales de leurs partis respectifs, dans la mesure où les conséquences de leur choix d’une fonction moins bien rétribuée, ne doivent pas être mises à la charge des contribuables.

      « ... les nécessiteux « émigrés » qui doivent être trié... »

      Il n’y a rien à trier tant que le plus mal loti de chez nous n’a pas été élevé au même niveau que le mieux loti de ceux qui ont déjà été accueillis.


    • Alain 27 décembre 2017 12:06

      Pour un étudiant en histoire, l’article est un peu faible. Parler de GPA, de Mithra, de droite, de gauche, et se demander de quel côté aurait été Jésus, c’est un peu résumé...
      Le sol Invictus pour s’accaparer un rite Persan et le romaniser ?
      L’étudiant en histoire devrait plutôt savoir et nous dire qu’Aurélien s’est cherché un symbole permettant de redonner une unité à un empire qui se disloquait. Le culte du soleil tombait à point, puisque le soleil est visible de tous. De là, Sol invictus dont l’empereur est le symbôle. Que part la suite, des empereurs romains christianisés ont plus ou moins récupéré la date du 25 décembre puisque l’empire ne pouvait connaitre 2 dieux monothéistes : jésus et mithra.
      En fait, cette histoire de récup de date est le symbole d’un principe bien connu en histoire : l’histoire est écrite par les vainqueurs.


      • Choucas Choucas 27 décembre 2017 12:09

         
        UN FILM D’ANIMATION TROP CHRÉTIEN
         
        PAS POUR PETITS SOUMIS GLANDS REMPLACÉS
         
        ARRÊTÉ EN PLEINE SÉANCE, PAR LA POLICE DE LA CHARIA BOOBA
         
        https://francais.rt.com/france/46789-laicite-film-danimation-sur-nativite-arrete-pleine-seance-scolaire-video
         

        Gland remplacé se masturbe dans le supermarché pour oublier sa soumission houellebecquienne


        • Cateaufoncel 27 décembre 2017 13:08

          « ...sont soucieux d’exhiber leurs »racines« dont Noël serait une des émanations. »

          Naaan ! Noël fait partie de nos racines - même pour un agnostique comme moi -, ce n’est pas une émanation... Qu’est-ce que c’est pour un raisonnement « raisonnement » ? Notre ami géorgien ne connaît peut-être pas le sens du mot « émanation »...

          « Noël est pour nos amis de droite un moyen de »résister« (à qui ?)... »

          A Peter Sutherland, Merkel, Macron, Juncker, Avramopoulos, Bergoglio et cons saurs.

          Dans son discours de Noël, Viktor Orban, premier ministre hongrois a admirablement expliqué tout ça :

          « Viktor Orbán réplique à tous ceux qui tentent de faire croire qu’être chrétien, c’est permettre « à des millions d’extra-européens de s’installer en Europe » et qui abusent pour cela du commandement « aime ton prochain comme toi-même » .

          « Ils oublient la deuxième partie du commandement », note Orbán.

          «  S’aimer soi-même signifie aussi protéger tout ce que nous sommes et qui nous sommes. Nous aimer signifie que nous aimons notre pays, notre nation, notre famille, la culture hongroise et la civilisation européenne. »

          « Les bases de la vie européenne sont maintenant attaquées »

          « Nous ne voulons pas que nos marchés de Noël soient rebaptisés, et nous ne voulons absolument pas nous retrancher derrière des blocs de béton. Nous ne voulons pas que nos fêtes de Noël soient marquées par la peur. Nous ne voulons pas que nos femmes, nos filles soient agressées le soir du Nouvel An. »

          « Ils veulent que nous arrêtions d’être ce que nous sommes. Ils veulent que nous devenions ceux que nous ne voulons pas être. Ils veulent que nous nous mélangions à des gens d’un autre monde. »

          « Les nations libres d’Europe, les gouvernements nationaux élus par des citoyens libres, ont une nouvelle mission : protéger notre culture chrétienne. »

          « Pas pour les autres, mais pour nous-mêmes ; pour nos familles, pour notre nation, pour notre pays, pour la patrie, la terre de nos pères.  »

          Source : http://www.medias-presse.info/


          • Ouam Ouam 27 décembre 2017 13:27

            @Cateaufoncel
            ce qui me fait assez marrer, c’est une partie des autruches qui onts foutu la zone...
            Les memes qui crachaient joyeusement à la face d’orban il y à peu...
            qui ensuite au vu du « résultat » vont demander asile en Hongrie chez ce meme Orban...
             
            https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct-du-monde/en-direct-du-monde-ces-allemands-qui-s-installent-en-hongrie-car-leur-pays-accueille-trop-de-migrants_2435565.html

            « Un pays »sans migrants« pour leurs vieux jours.

            Ce sont surtout des actifs proches de la retraite, ou des retraités. Ils sont ouvriers qualifiés ou cadres supérieurs.... »


          • Cateaufoncel 27 décembre 2017 13:45

            @Ouam

            Les réalités du temps sont en train de rebattre complètement les cartes du jeu politique. La nouvelle donne oppose ceux qui acceptent la perspective de la disparition de leur peuple et ceux qui refusent cette perspective.

            Le groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie) auquel s’ajoute de façon informelle l’Autriche et, sans doute demain, la Roumanie et la Croatie, représente un nouveau pôle vers lequel regardent ceux qui ne se résignent pas à subir le mondialisme.

            P.S.- Il y a une quinzaine d’années, ou une vingtaine, un mouvement similaire a été observé à Londres et en direction de la... Suède. D’ici à ce que ces Anglais se retrouvent, eux aussi, en Hongrie, il n’y a peut-être pas loin.


          • Ouam Ouam 27 décembre 2017 14:17

            @Cateaufoncel
            +1
            hélas, je ne le vois que trop....

            Alors que certains sonts encore completement aveugles !
            ou pire des gros dégueus qui jouent avec le feu, en esperant que ca explose
            comme l’ex yougoslavie à explosé sous nos yeuxs.


          • Pyrathome Pyrathome 27 décembre 2017 13:23

            si Jésus revenait sur terre, 

            Priez donc pour vous qu’il ne revienne pas trop promptement, votre cas risquerait de lui déplaire très fortement, avec vos « amis » néo-cons identitaires à tendance riposte laïque pour ne pas dire crypto-fachos.....

            • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 27 décembre 2017 13:50

              @Pyrathome
              Bonjour

              J’ai en effet écrit pendant deux ans à Riposte Laïque. Comme vous pouvez le voir, je n’y contribue plus, justement parce que je me suis éloigné de leurs valeurs. Même dans mes articles, vous ne trouverez rien de « facho » ou de répréhensible. Mon but était de changer le nationalisme de l’intérieur, pour contribuer à en faire une force politique transpartisane épurée de ses éléments réactionnaires et xénophobes. Voilà pourquoi j’ai commencé à écrire dans divers médias natios. Mais le nationalisme français est hélas gangréné par cet indécrottable esprit maurrassien et j’en suis arrivé à la conclusion qu’on ne peut pas le changer de l’intérieur.

              Je prie effectivement, aussi bien pour « mon cas » que pour votre et de tous les autres. Personne n’est assuré du salut, à moins d’avoir un sacré boulard et de se croire prédestiné au Paradis (ce qui n’est pas mon cas). Ceux que vous appelez les « fachos » ne le sont pas pour la plupart. La majorité d’entre eux se sont juste égarés dans les marécages brunâtres de l’identitarisme mais ils ne sont pas racistes ou mauvais pour autant. Pour avoir milité plusieurs années dans ce milieu, je peux vous assurer que j’y ai connu bien moins de racistes qu’à gauche. Je ne partage plus les idéaux de ce milieu mais je ne verse pas non plus dans la diabolisation : ils ne sont ni pires ni meilleurs que les autres partis. De toute façon, qu’on soit « de droite » ou « de gauche », on est moralement et politiquement hémiplégique. C’est l complétude qu’il faut viser, ce que l’on ne comprend hélas pas en France.

              Cordialement

              Nicolas K.


            • Alain 27 décembre 2017 16:42

              @Nicolas Kirkitadze
              Si je résume, vous avez passé passé plusieurs années dans les milieux fascistes mais vous n’y avez pas vu beaucoup de racistes ? Vous êtiez dans quelque groupuscule ? « Extrême droite pour les nuls ? » ou « les fachos à DisneyLand ? »
              Etudiant en histoire, dites-vous ?

              Franchement, il serait grand temps que ceux qui administrent ce site fassent un peu de ménage dans les rédacteurs. On y lit tellement de bêtises qu’on se demande si cela est bien sérieux.

              Dans vos articles, on ne trouve rien de facho ? Peut-être un peu quand même, ne serait que celui qui fait l’apologie de Thatcher, mais bon passons....

              Entre article mélangeant pantins de droite, GPA, vieux Joseph et jeune Marie (en gros, vous l’historien, savez-vous me dire à quel age on se mariait dans l’empire romain et pourquoi ?), fête commerciale (inventé par qui, sinon par les multinationales comme Coca-Cola), on attend que vous ne soyez plus étudiant et que vous écriviez un livre. Si possible, gardez la même volonté de dénaturage de la réalité, on pourra le classer dans la case « humour » et vu le niveau actuel, çà devrait bien se vendre.

              Tout çà pour dire que quand on maitrise mal ces sujets, on ne devrait rien écrire. C’est un principe de base. Ne pas savoir ou feindre de ne pas savoir que dans les temps anciens de l’empire, à 16 ans, les filles étaient souvent déjà casées, et réduire aussi vertement le « sol invictus », ca ne relève pas de l’histoire mais de l’information type TF1 20h.

              En fait, si vous maitrisiez vos sujets, vous sauriez que ce n’est pas la « chrétienté » qui a imposé la fête de Noel en contradiction avec des fêtes paiennes, ou même le jour du seigneur (le dimanche), cela découlait de la volonté des empereurs romains. C’est lui qui décidait. L’Edit de Théssalonique, cela vous dit quelque chose ?

              Et pour ce qui est du mariage, dans la rome antique, l’age légal est de 12 ans pour les filles, et 14 pour les garçons...Alors, vos histoires de Joseph et de Marie....


            • Le421 Le421 28 décembre 2017 09:19

              @Nicolas Kirkitadze
              Mon but était de changer le nationalisme de l’intérieur, pour contribuer à en faire une force politique transpartisane

              Un genre de Philippot dont les propos sur le contrôle des chômeurs s’apparenteraient presque à un membre de LFI !!
              Faux-cul !!
              Avoir instauré la confusion entre patriotisme et nationalisme... Bel exploit !!


            • Ouam Ouam 27 décembre 2017 13:33

              @L’auteur :
              « de montrer que la France (très chrétienne, je vous prie) existe toujours »

              Ahbon ?
              Vous désirez que j’aille prendre quelques clichés dans les églises ? sur paname ...
              Une grande majorité de Francais sonts devenus laics (je m’y inclus)
               
              Auriez vous confondu églises et mosquées, qui sonts deux lieuxs de cultes smiley
              La effectivement c’est plein, et defois meme jusqu’a dehors ...


              • L'enfoiré L’enfoiré 27 décembre 2017 14:15

                @Ouam,

                 Il y a les laïcs, les agnostiques et les mécréants ou athées.
                 Je fais partie de la dernière partie tout en étant laïc.


              • Ouam Ouam 27 décembre 2017 14:27

                @L’enfoiré
                « Je fais partie de la dernière partie tout en étant laïc. »

                Athé laic ou...
                Mécreant laic ^^
                Va pas nous énerver l’Omar qui n’est pas encore arrivé jusqu’ici smiley


              • L'enfoiré L’enfoiré 27 décembre 2017 14:13

                Extrait :

                Arrêtons-nous au IVe siècle, à l’époque Gallo-Romaine. C’est à ce moment-là qu’on commence à fêter la naissance de Jésus-Christ et qu’on fixe cette fête au 25 décembre. La première trace écrite remonte à l’année 336. Dans les premiers temps de la chrétienté c’est uniquement Pacques qu’on célébrait. L’instauration de ce second temps fort dans l’année chrétienne se greffe sur des traditions païennes qui sont bien plus anciennes et qui sont liées au solstice d’hiver. Coté romain, la fête du soleil invaincu. Sol Invictus, une divinité qui mélangeait Apollon , dieu grec , et Mithra, divinité hindoue. Chez les nordiques c’était la fête de Yule un roi arbre, qui chaque hiver revient visiter ses enfants et récompense ceux qui ont bien agit. La tradition chrétienne a donc absorbé, digéré, recyclé ces moments festifs. Et si avec la sécularisation de la société la célébration religieuse a reculé, les traditions de noël sont restées. C’est le cas du père noël, qui est un hybride entre le Yule nordique et notre Saint-Nicolas par exemple.

                Peut-on définir un esprit de Noël ?

                Tentons l’exercice. On va retenir deux références. D’abord les textes religieux, les évangiles qui relatent la naissance de Jésus-Christ, dans une grotte à Bethléem. Et puis Charles Dickens auteur anglais du XIX siècle. Des évangiles on retiendra que Marie et Joseph vivaient dans une grande pauvreté et avaient été contraints de se déplacer pour un recensement imposé par un empereur romain. C’était un peu les migrants de l’époque. Qu’à Bethléem personne n’avait voulu les accueillir et que ce sont des bergers, les pauvres parmi les pauvres, qui leur ont renseigné cette grotte utilisée comme étable. De Charles Dickens on retiendra la défense du droit des enfants qui traverse toute son œuvre et aussi l’idée que Noël est un période ou l’on doit faire le bien autour de soi, où l’oppression et l’égoïsme doivent reculer. Cette période de Noël est celle où l’on stoppe les combats, la trêve des confiseurs, et celle où l’on tente de faire la paix avec soi-même pour se consacrer à ses proches, celle où l’on va se tourner vers les plus déshérités et leur tendre la main.

                Mais cette année, ce n’est pas ce Père Noël que je décris, mais le « Père Noël Orgasmique » et cela n’a rien de gauchisant  smiley


                • pipiou 27 décembre 2017 15:07

                  A ma connaissance Jésus ne faisait pas de politique, mais avec Internet tout est possible smiley


                  • leypanou 27 décembre 2017 17:27

                    @pipiou
                    Et quand il chassait les usuriers du Temple, il faisait quoi ?


                  • Rinbeau Rinbeau 27 décembre 2017 20:56
                    A lire cet article, je ne peux m’empêcher ceci, désolé !
                    Chanson d’automne

                    Les sanglots longs
                    Des violons
                    De l’automne
                    Blessent mon cœur
                    D’une langueur
                    Monotone.

                    Tout suffocant
                    Et blême, quand
                    Sonne l’heure,
                    Je me souviens
                    Des jours anciens
                    Et je pleure

                    Et je m’en vais
                    Au vent mauvais
                    Qui m’emporte
                    Deçà, delà,
                    Pareil à la
                    Feuille morte.


                    • Le421 Le421 28 décembre 2017 09:21

                      @Rinbeau
                      Vous auriez du choisir « Rainbow » comme pseudo...  smiley


                    • Jonas 28 décembre 2017 10:27

                      « Car, qu’est-ce que Noël sinon la naissance par GPA d’un Juif extraterrestre dans une famille recomposée ? »

                      La GPA, ça n’existait pas au temps de Jésus. Rappelons la Parole du Christ :
                      "N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.« 
                      Matthieu 19:4-6

                      ----------------------
                       »Eux qui sont si prompts à salir le nom de Mohammed pour s’être marié avec la jeune Aïcha…"

                      Le guide de tous les musulmans, le Prophète Mohamed, s’est marié à Aïsha à 6 ans, et l’a violée à 9 ans.


                      • Jonas 28 décembre 2017 10:36

                        "C’est presque à une pornographie identitaire et religieuse que l’on assiste, tant certains sont soucieux d’exhiber leurs « racines » dont Noël serait une des émanations."

                        Noël, la fête de la Nativité du Christ, est une composante de la civilisation occidentale (je ne vais pas sortir ici les milliers de sculptures, tableaux, musiques, romans, poèmes...dédiés à la naissance de Jésus), et rythme le calendrier de tous les pays d’Europe depuis plus de 15 siècles.


                        • Jonas 28 décembre 2017 10:54

                          « Bref, Noël est pour nos amis de droite un moyen de »résister« (à qui ?) »

                          Résister au dogme maçonnique et ses plus fervents adeptes (Mélenchon entre autres) qui vouent une haine viscérale à l’Église catholique, mais sont plein de compassion envers les islamistes. Ils voient dans l’islam la religion du pauvre, de l’opprimé, qui pourra les aider à détruire définitivement le Christianisme. Une stratégie politique erronée qui conduira à leur propre perte.

                          Ces grands défenseurs de la liberté d’expression, pourfendeurs des totalitarismes, sont prêts à se battre corps et âme pour extirper les Croix et les crèches des mairies et des places publiques, mais récompensent par des diplômes des imams de la république tels Rachid Houdeyfa, pour qui « une femme qui sort sans son hijab n’a pas d’honneur, qu’on ne s’étonne pas si on abuse d’elle » et que les enfants qui chantent ou qui jouent de la musique seront transformés en singes et en porcs.


                          • erichon erichon 28 décembre 2017 13:58

                            Excellent article !!!

                            SI JÉSUS NAISSAIT AUJOURD’HUI…les médias se déchaîneraient !
                             
                             Cela donnerait la « une » suivante dans tous les journaux télévisés : « Hier le 24 décembre, un « nouveau-né » a été trouvé dans une étable. La police s’est rendue immédiatement sur les lieux et a fait appel au SAMU.


                             Un charpentier et une mineure (vraisemblablement la mère) ont été placés en garde à vue.
                             Ce matin très tôt, les autorités ont été avisées par un citoyen de la banlieue de Bethléem qu’une famille de S.D.F(Sans Domicile Fixe) s’était installée dans son étable.


                             À son arrivée sur les lieux, la police a découvert un nouveau-né enveloppé dans des morceaux de tissu sans précaution d’hygiène et dormant sur une litière de paille.
                             
                             Le charpentier, identifié plus tard, Joseph (de Nazareth), s’est opposé à ce que les autorités emmènent l’enfant afin de le mettre en lieu sûr. Il était aidé de plusieurs bergers ainsi que de trois étrangers sans papiers ? Ces trois étrangers, se présentant comme mages, ont été arrêtés.
                             
                             Le ministère de l’Intérieur s’interroge sur l’origine de ces trois hommes probablement en route vers Calais. Le préfet a confirmé qu’ils n’avaient pas de papiers d’identité mais qu’ils détenaient de l’or ainsi que des produits suspects et illicites. Ils prétendent que Dieu leur a dit de ne pas répondre aux questions... Les produits suspects ont été envoyés en laboratoire pour analyse.
                             
                             Le lieu où le nouveau-né se trouve actuellement n’a pas été communiqué.
                             
                             D’après le service social en charge de l’affaire, le père avoisinerait la cinquantaine tandis que la mère n’est certainement pas majeure. On vérifie pour le moment la relation entre les deux. Mais à défaut de soupçon de pédophilie, le détournement de mineure est très suspecté…


                             La mère se trouve pour l’instant à l’hôpital universitaire de Bethléem pour des examens médicaux et psychiatriques. Elle prétend être encore vierge et affirme que le bébé vient de Dieu. Si son état mental le permet, elle sera mise en examen pour non-assistance à personne en danger.
                             
                             La consommation de stupéfiants, probablement amenés par les trois étrangers, doit sans doute être prise en compte dans cette affaire.
                             
                             Des prélèvements et des prises de sang ont d’ailleurs été faits en vue de retrouver les empreintes d’ADN nécessaires à l’enquête.
                             
                             Aux dernières nouvelles on apprend que les bergers présents sur les lieux affirment avoir vu un grand homme, tout de blanc vêtu, qui leur a ordonné de se rendre à l’étable, avant de s’envoler mystérieusement. Aucune hypothèse n’est écartée, comme celle d’embarquement à bord d’un OVNI qui n’est pas exclure…
                             
                             - L’opposition s’est indignée que le gouvernement ne mettent pas en place les moyens de protection suffisante pour éviter que n’importe quel OVNI puisse survoler notre espace aérien. Ils demandent une enquête parlementaire.
                             
                             - Les verts rappellent que faire un feu de bois dans une étable est source de pollution…
                             
                             - L’extrême gauche dénonce ce capitalisme sauvage qui augmente les loyers et empêche les familles modestes d’avoir un logement décent.
                             
                             - Le président déclare que depuis son élection le gouvernement a ouvert de nombreuses nouvelles places d’accueils pour éviter de laisser des familles à la rue alors que son prédécesseur en avait supprimées.
                             
                             Une cellule de crise a été installée sous la direction du préfet Hérode, l’autorité craignant un complot dont les rumeurs avaient persisté ces derniers temps.
                             
                             On pourra également suivre les images en direct sur BFM télé… et, à 17h30, « C’à vous » organisera un débat sur le thème « peut-on encore accoucher dans une étable de nos jours ? » en présence de plusieurs invités :
                             
                             - notre confrère de libération auteur d’une enquête sur « la rue pour toute vie »,
                             
                             - d’un sociologue enseignant à l’Institut d’Étude Politique, spécialiste de la précarité sociale ,
                             
                             - de l’écrivain Hugo Victor qui a écrit« les Misérables »


                             - et de M. Pilate Ponce représentant le gouvernement
                             
                             Et, pour conclure, après examen médical, la fille mineure ayant effectivement été reconnue vierge, le couple a été placé en garde a vue pour rapt d’enfant...


                            • microf 29 décembre 2017 10:29

                              Au début du XXe, l´Occident avait envahi la Chine, la guerre de l´Opium battait son plein.
                               les Occidentaux qui avaient envahi la Chine et dirigeaient le trafic de l´Opium, interdisaient aux « Chinois et aux chiens » dans leur propre pays, l´entrée dans certains endroits et espaces, et les Occidentaux appelaient la Chine l´ homme malade de l´Asie, aujourd´hui, tout a changé..., la Chine est guérri et va investir partout dans le monde, y compris en France.

                               Aujourd´hui, c´est la France qui est l´homme malade de l´Occident, á lire certains articles et commentaires, on peut le constater.
                              Il ya un article qui a paru il n´ya pas longtemps qui disait qu´á cause des problèmes qui ne trouvent pas de solutions en France, les Francais sont les plus depressifs en Europe.

                              Toutefois amis Francais, ne vous découragez pas, la Chine qui a été l´homme malade de l´Asie á cause des problèmes qu´ils croyaient ne jamais trouver de solution, a guerri et s´est transformée, vous allez aussi guérrir et vous transformer.

                              Que la venue de Jésus Christ venu sauver ce monde en perdition, vous apporte toutes les grâces nécéssaires pour vous accompagner au cours de cette année 2018 qui va commencer.

                              Bonne Année 2018

                              @microf


                              • foufouille foufouille 29 décembre 2017 11:05

                                @microf
                                les blancs sont vachement supérieur pour envahir un pays de 430 millions d’habitants en 1900 .......................


                              • microf 29 décembre 2017 11:23

                                @foufouille

                                @foufouille, c´est vrai les blancs étaient supérieur pour envahir un pays de 430 millions, et les blancs s´étaient liés avec les Japonais pour l´invasion de la Chine, et á deux ils avaient des armes á feu et n´hésitaient pas á massacrer tous les chinois qui se mettaient sur leurs chemins.
                                Il ya des épisodes oú ils arrivaient dans une ville et tuaient tout lemonde, enfants, vieillards, femmes et hommes, cette pratique barbare n´a pas seulement commencé en Syrie, la Chine a été une école et la Syrie, qu´une continuation
                                Les chinois qui n´étaient pas armés, affrontaient les blancs et les Japonais á mains nues avec leurs arts martiaux, et les Chinois ont fini par les vaincre.


                              • foufouille foufouille 29 décembre 2017 11:33

                                @microf

                                "Le bilan humain

                                Près de 30 000 Chinois chrétiens furent assassinés, ainsi que de plus de 30027 missionnaires28, dont l’évêque français Laurent Guillon, vicaire apostolique de Mandchourie-Méridionale, dont la tête est promenée au bout d’une pique29 ; parmi les Européens la révolte des Boxers a coûté aussi la vie à 64 militaires sur 461, et a fait 133 blessés, soit en tout 43 % d’hommes mis hors de combat[réf. nécessaire]. Les civils perdent 16 des leurs et comptent un nombre de 28 blessés. La colonne Seymour a perdu 70 hommes sur 2 084[réf. nécessaire]. Des milliers de Boxers furent décapités. Après les avoir soutenus, les troupes impériales participèrent à la répression. L’Empire sortit du conflit à genoux, humilié et mis de facto sous tutelle étrangère (les postes étaient par exemple placées sous le contrôle de fonctionnaires français, les douanes sous celui des britanniques). Cette défaite contribuera à renforcer le sentiment pro-républicain au sein de la population, qui aboutira dix ans plus tard à la chute de la dynastie Qing et à la proclamation de la République de Chine.

                                L’impératrice retourne dans sa capitale le 3 janvier 1902. Il faut aussi préciser que l’impératrice ouvre la voie à de nombreuses réformes pour « restaurer la puissance de notre pays », mais qualifie de traître le réformiste Kang Youwei." 30 000 civils tués par les gentils chinois ............


                              • microf 29 décembre 2017 14:48

                                @foufouille

                                Très bien @foufouille, c´est bien de connaitre l´histoire, même si souvent elle est mal écrite ou écrite par les vainqueurs, mais á travers notre intelliegence, on peut cerner la vérité.

                                Tout ceci était pour donner du courage aux Francais et leur dire que, malgré l´adversité de la vie, il ne faut pas se décourager ou tomber dans la dépression, l´exemple Chinois, est un très bon exemple comment un peuple a pu vaincre le découragement et la dépression et s´est reconstruit.


                              • foufouille foufouille 29 décembre 2017 16:28

                                @microf

                                les chinois avaient des canons et n’ont jamais été envahi. point

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès