• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non, l’armée n’a pas déjoué un attentat à Bruxelles-Central

Non, l’armée n’a pas déjoué un attentat à Bruxelles-Central

Quand les médias relaient complaisamment la propagande du pouvoir.

Rappel des faits

Mardi 21 juin, vers 20h30, un individu plus tard identifié sous le nom d'Oussama Zariouh a mis à feu un dispositif explosif contenu dans son bagage (trolley) au niveau moins un de la gare centrale.

Oussama Z. est arrivé à la Gare centrale vers 20h39. Il a tenté de faire exploser son dispositif à 20h44 mais la déflagration ne fut que de faible intensité. Il s’est ensuite éloigné de sa valise pour poursuivre un chef de gare vers les quais. Entre-temps, le bagage a explosé une deuxième fois avec un peu plus de puissance.

L’assaillant est ensuite remonté dans le hall où il s’est précipité vers un militaire en criant « Allah Akbar ». Le soldat a alors ouvert le feu, touchant directement le terroriste présumé.

Oussama Z. est décédé sur place des suites de ses blessures. Source : La Capitale

Manifestement, et cela devrait être bien clair pour tout le monde, l'attentat n'a échoué que parce que la bombe n'a pas fonctionné, ou n'a que très partiellement explosé, ainsi qu'on peut le voir sur la photo.

Cela n'empêche pas le ministre de l'Intérieur de déclarer sur VTM, que « Grâce à leur intervention rapide, les militaires ont empêché un acte de grande ampleur. »

Même son de cloche du côté des services d'information officiels :

Attentat terroriste déjoué à la gare de Bruxelles-Central
date : 21 juin 2017

Le mardi 20 juin 2017, à 20h30, un attentat terroriste a été déjoué à la gare de Bruxelles-Central. L’auteur a immédiatement été abattu par les militaires présents, permettant d’éviter le pire. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre lors de la conférence de presse à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité.

Le Premier ministre a confirmé que l’organe d’analyse de la menace OCAM maintenait le niveau de menace au niveau 3. Des mesures de sécurité supplémentaires seront toutefois prises et des contrôles plus poussés seront effectués lors d’évènements publics et dans les transports en commun.

Le Premier ministre a en outre remercié les services de sécurité et le personnel de la SNCB et de la STIB pour leur réaction rapide et adéquate. Source : Portail Fédéral

On le voit, le gouvernement, qui cherche à justifier la présence de militaires en armes dans les rues et le tout sécuritaire, n'hésite pas à torturer les faits pour les faire cadrer avec sa propagande, et la presse, jamais en reste dans ce domaine, suit servilement, à de rares exceptions près.

Ceci intervient à peine quelques jours après qu'un projet de révision de la constitution, permettant de porter la garde à vue à 72 heures ait été rejeté par la Chambre des Représentants.

Règles d'engagement des militaires déployés dans les rues

Selon les premiers éléments de l’enquête ouverte à la suite de l’attentat terroriste manqué mardi soir à Bruxelles-Central, il ressort d’après les images de vidéosurveillance que les militaires ont ouvert le feu sur le suspect alors que celui-ci s’approchait dangereusement d’eux. L’auteur des faits, Oussama Z., courait vers les militaires avec un objet dans la main et criait « Allah Akbar », a indiqué mercredi le parquet de Bruxelles.

Une autopsie du corps d’Oussama Z. a par ailleurs a été effectuée mercredi après-midi par le médecin légiste. Lorsque le rapport d’autopsie définitif ainsi que le rapport de l’expert balistique seront transmis au parquet de Bruxelles, ce dernier prendra une décision définitive relative à ce dossier. Selon les éléments actuellement en possession du parquet, l’usage que les militaires ont fait de leur arme à feu s’inscrirait dans un cadre tout à fait règlementaire.

Lorsque qu’il y a un incident de tir par arme à feu effectué par les forces de l’ordre, le parquet ouvre une enquête. Il s’agit donc d’une procédure standard, mise en place à la suite de la neutralisation par les militaires de l’auteur de la tentative d’attentat terroriste mardi à la gare centrale de Bruxelles. Source : Le Soir

Oui, seulement voilà, les militaires ne font pas partie des forces de l'ordre. Ce sont des simples citoyens comme vous et moi. Et en principe, les conditions de leur déploiement prévoyaient initialement qu'ils travailleraient en appui d'au moins un policier, habilité à autoriser ou non l'usage des armes de service. La question ici n'est pas de savoir si le militaire qui a fait usage de son arme était en état de légitime défense, auquel cas il était parfaitement fondé à procéder à un tir de neutralisation.

Le problème, c'est que les « règles d'engagement » des militaires déployés, c'est-à-dire les conditions dans lesquelles ils sont autorisés à faire usage de leurs armes sont secrètes. Il s'agit d'un protocole établi entre le ministère de l'Intérieur et le ministère de la Défense, dont aucun élément n'a été porté à la connaissance du public, à ce jour.

Or, je le rappelle, les soldats sont des citoyens comme les autres, et n'ont ni plus, ni moins le droit à la légitime défense que quiconque. Ils n'ont aucun pouvoir de police judiciaire, n'ont pas même le droit de contrôler l'identité des personnes et ne peuvent fouiller les bagages qu'en appui d'un ou plusieurs policiers qui supervisent le contrôle.

C'est un principe fondamental en démocratie : la loi ne peut être secrète, elle doit être publique, et est réputée connue de chacun (nul n'est censé ignorer la loi). Or ici, il apparaît clairement que des instructions ont été données à des militaires en vertu desquelles ils se seraient automatiquement placés au dessus des lois dans des circonstances données.

Au risque de choquer, je vais prendre un exemple volontairement caricatural. Imaginons que ces conditions prévoiraient que les militaires peuvent faire usage de la force létale au cas où ils seraient confrontés à un particulier qui refuserait de les saluer bien bas en passant devant eux, cela ne poserait-il pas un problème ? La charge est grossière, certes, mais le problème de fond reste posé. Nul ne peut être poursuivi que dans les cas prévus par la loi, et dans la forme qu'elle prescrit (Constitution, Art. 12).

La constitution a pour objet de protéger les citoyens contre toute dérive autocratique ou totalitaire d'un des pouvoirs qui lui sont subordonnés. Mais qui est en charge de la faire respecter, sinon les citoyens eux-mêmes ? On vous berce d'illusions quand on prétend qu'on peut accepter, en échange d'un gain hypothétique en sécurité, des petits aménagements avec la loi, qui ont pour corollaire des restrictions bien réelles, celles-là, sur vos droits.

La question étant de savoir jusqu'à quel point les citoyens sont prêts à s'enfoncer, toujours plus loin, dans l'autoritarisme en échange d'une « sécurité » parfaitement illusoire. Et arrivé là, sera-t-il possible d'en revenir jamais ?

Un « terrorisme » décidément atypique

Bien des mystères subsistent à propos de cet homme passe-murailles. Mais en quittant mardi soir la maison du boulevard Mettewie, le ressortissant marocain avait en tout cas un objectif. « Il va là pour mourir », explique une source proche de l’enquête. Source : La Libre

On peut imaginer, en effet, c'est d'ailleurs la narration qu'on nous présente habituellement, que l'intéressé qui avait, toujours selon la presse, des « sympathies » pour Daesh avait décidé de mourir en beauté, en se faisant exploser au milieu de voyageurs innocents après avoir crié « Allah akbar ». Oui, sauf qu'après avoir constaté que son attentat était raté, et après avoir apparemment tenté d'embarquer dans un train au niveau des quais situé un étage plus bas, l'individu est remonté, puis s'est dirigé en hurlant vers les soldats, et s'est fait (très logiquement) abattre.

Que cherchait-il, sinon, précisément, à se faire tuer ? Il n'était pas armé et n'avait aucun explosif sur lui : il ne pouvait en aucun cas constituer une quelconque menace pour les militaires (qui eux, ne pouvaient pas le savoir - je ne remets nullement leur réaction en cause, j'aurais probablement fait pareil).

Je crois qu'on peut conclure que l'intéressé avait décidé de se suicider, en dépit du fait que l'attentat qu'il avait planifié avait misérablement échoué. Loin, bien loin de la « mort en martyr », donc.

La question que je me pose, moi, c'est : dans quel état d'esprit faut-il être pour aller finir misérablement de la sorte ? Ne faut-il pas être complètement défoncé, plutôt ? J'espère que l'autopsie du suspect comprenait aussi un bilan toxicologique, parce que pour ma part, j'ai un peu de mal à croire qu'on puisse commettre ce genre de stupidité si l'on est pas sous l'influence d'un puissant psychotrope tel le captagon.

Peut-être serait-il temps également que les enquêteurs s'intéressent de très près aux flux financiers, tant vers les comptes du suspect que ceux de ses proches, plusieurs mois avant l'attentat, pour une période pouvant aller jusqu'à plusieurs mois après celui-ci. Parce qu'une fois de plus, ce qui fait défaut, ici, c'est une motivation crédible. Ces gens n'ont rien de véritables « terroristes » (entendez par là des gens par ailleurs équilibrés dotés d'une solide motivation politique, d'une détermination sans faille, avec des revendications politiques). Ce sont des paumés, des laissés-pour-compte de la société, vivant de petits boulots quand ce ne sont pas des truands ou des jeunes désoeuvrés.

Suis-je le seul à penser que ces gens sonnent faux ? Suis-je le seul à penser qu'on ne se trouve pas vraiment en face de terroristes mais en face de pauvres types qui sont instrumentalisés pour déstabiliser nos démocraties et les pousser toujours plus loin, vers le « choc des civilisations » cher à Samuel Huntington, et aux néocons de Washington ?

J'entends déjà hurler à la « théorie conspirationniste ». Toutefois, l'histoire récente nous montre que de telles tentatives de déstabilisation ont bel et bien été menées par des réseaux clandestins de l'OTAN, et notamment le réseau Gladio.

Stratégie de la tension

Selon un document émis en 2000 par des parlementaires italiens membres des Démocrates de gauche, Gladio aurait participé en Italie à la stratégie de la tension, avec l'aide de la loge maçonnique P2, dirigée par Licio Gelli, destinée à « empêcher le PCI et, dans une moindre mesure, le PSI, à accéder au pouvoir exécutif ». Perpétré par le second groupe des Brigades rouges (les fondateurs étaient alors en prison), l'assassinat du leader de la Démocratie chrétienne (DC), Aldo Moro, en mai 1978, a mis fin à tout espoir d'un compromis historique entre la DC et le PCI. De 1969 à 1980, plus de 600 attentats (4 sur 5 étant attribués aux organisations clandestines d'extrême-droite pendant les « Années de plomb ») ont fait en Italie 362 morts et 172 blessés. Ce document, dépourvu de valeur officielle, a provoqué de vifs débats au parlement italien, et a vu la validité de ses conclusions contestée. Source : wikipedia

On pourrait aussi parler de l'Opération Condor, qui poursuivait plus ou moins les mêmes objectifs que les réseaux « Stay behind » de l'OTAN, mais pour le compte de la CIA, en Amérique du Sud.

Je ne saurais terminer sans vous conseiller l'excellent documentaire qu'Arte avait réalisé sur la campagne d'attentats qui avaient frappé l'Italie à l'époque de la « stratégie de la tension ». Aucune de ces affaires n'a jamais pu être élucidée à ce jour.

 

Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • sylvie 23 juin 08:32

    Exact, merci de votre article. De plus sur la photo on peux aussi observer qu’il n’y a presque personne.
    Commettre un attentat c’est très con, mais le faire quand la gare est vide .... smiley


    • Leonard Leonard 23 juin 12:52

      @sylvie

      On va pas de plaindre que la réalisation de leur projet soit approximative...


    • Massada Massada 23 juin 09:41

      Vos militaires abattent froidement un type désorienté qui n’était pas armé et ne constituait aucune menace, mais simplement parce qu’il est nord africain et qu’il déclarait sa foi en Dieu ! 

      et vous trouvez cela logique !!!!!
       
      Pas étonnant quand en Belgique pour 74% des gens, la religion musulmane n’est pas tolérante et cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres (enquête menée par Survey and Action pour la RTBF, Le Soir et la Fondation)
      L’équation « réfugiés = musulmans = probables terroristes » est adoptée par une majorité des sondés.

      Et vous osez donné des leçons de moralité à Israel ? 
      Comment disent les belges ? « I’ n’a nin tote ses frites dins l’minme satcho »






      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 juin 11:09

        @Massada

        Sacré comique. Dites, vous me suivez à la trace depuis que j’ai eu l’heur d’aborder la question palestinienne ?

        La question posée ne concerne pas tant la réaction du militaire qui à priori n’est pas payé (une misère) pour se faire trouer la paillasse. 

        Et je pense que la question religieuse on peut l’évacuer tout également. Ces paumés sont aussi religieux que mon poisson rouge, qui pourtant est franc-maçon, c’est vous dire !

        Le public ne sait majoritairement que ce que les médias lui racontent, parce qu’il est ductile, naïf et n’a pas l’esprit tordu. Du coup, ce que pense la « majorité » n’a que fort peu de sens, parce que dans leur grande majorité, ils laissent le monsieur dans la petite lucarne magique penser à leur place. Pas bon, ça.

        Raison pour laquelle il n’est pas inutile de mettre en évidence les contradictions dans le discours, ce que je m’attache à faire. Sur l’absence évidente de mobile, aussi, et sur l’étrange propension à vouloir à tout prix y rester, même quand manifestement, c’est raté de chez raté.

        Cela devient une constante ces temps-ci : pareil pour l’attentat des Champs-Élysées.

        Ces gens ne sont pas des terroristes, ce sont des pauvres types manipulés. Les terroristes sont par essence des activistes dotés de fortes convictions idéologiques qui les poussent à l’action. C’est un puissant moteur qu’on ne retrouve pas ici. On pourrait citer Nelson Mandela, Gerry Adams, Yasser Arafat ou votre pote Menahem Begin, qui coordonna l’attentat de l’hôtel King David à Jerusalem (91 morts).

        C’est aussi la raison pour laquelle je pense qu’on devrait sérieusement considérer la possiblité d’un mobile bêtement financier (et suicidaire). Des gens qui sont plus ou moins désespérés à qui l’on fait miroiter, pour leur famille, un montant mirobolant, et accessoirement une gloriole posthume. Si en plus vous les défoncez au captagon, c’est parfaitement réalisable.

        Je peux me tromper, je n’ai pas la prétention de « savoir », mais il y a bien une chose dont je suis certain - ces gens sonnent faux comme une pièce de trois euros.


      • Massada Massada 23 juin 11:48

        @Philippe Huysmans
         

        Dites, vous me suivez à la trace depuis que j’ai eu l’heur d’aborder la question palestinienne ?

        Ah ben non peut-être smiley j’ai lu qu’en belge ça veut dire oui

        L’immense majorité des terroristes sont en réalité, des personnalités dites « bordeline », à des stades plus ou moins avancés. 
        Troubles de l’identité, mauvaise gestion des émotions, pulsions violentes… etc...
        Ils ont généralement une construction mentale carencée.
         
        Pour ces gens le discours de Daech, du Hamas ou de l’autorité palestinienne joue sur plusieurs tableaux : non seulement l’organisation terroriste leur donne l’impression d’appartenir à une communauté, d’avoir un rôle important à y jouer mais leur permet également d’assouvir certaines pulsions.

        On pourrait parler d’une forme d’islamisation de la pathologie mentale : la personne va trouver dans l’islam une justification religieuse, presque logique, à ce qu’elle ressentait sans pouvoir l’exprimer.
         


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 juin 11:57

        @Massada

        Vous estimeriez que les dirigeants de l’Irgoun, dont Menahem Begin étaient « borderline » limite « islamisation » de la pathologie mentale ?

        C’est un tout petit peu court, les gens que je vous ai cités étaient tout sauf des idiots, tout sauf des excités. Au contraire, des planificateurs froids et très déterminés.

        On pourrait aussi parler des crapules d’extrême droite lié à « l’ordre nouveau » qui avaient fait péter la salle d’attente de la gare de Bologne...


      • Alren Alren 23 juin 12:51

        @Philippe Huysmans

        « Les terroristes sont par essence des activistes dotés de fortes convictions idéologiques qui les poussent à l’action. »

        Bien entendu ! Et l’action sera d’autant plus efficace qu’elle pourra être répétée. Pour cela comme le disait Bigeard, il faut « durer », donc survivre.
        C’est pourquoi le suicide kamikaze avec l’absence de matériel ou du matériel bricolé n’est pas du fait de terroristes authentiques.

        Le terroriste moderne utilise la technique de son temps (télécommande) pour obtenir des explosions à distance avec des explosifs puissants, comme l’exemple que vous citez de Begin qui réussit à tuer 91 soldats britanniques en obtenant l’écoulement de l’hôtel où ils étaient logés.
        Cet attentat eut le résultat escompté : il détermina secrètement le gouvernement britannique à quitter la Palestine le plus vite possible.

        Alors que les suicides kamikazes n’ont aucun effet politique ou social là où ils sont commis en Occident sinon de donner prétexte à l’ultra-capitalisme de rogner les libertés individuelles pour renforcer son emprise totalitaire.


      • Massada Massada 23 juin 13:38

        @Philippe Huysmans
         

        Si vous mélangez tous, vous n’arriverez jamais à avoir les idées claires.
        L’Irgoun ce n’est ni le meme contexte politique ni les memes motivations.
         
        Le terrorisme d’Al-Qaïda n’est déjà pas le meme que celui de Daech.
        On parle maintenant d’ubérisation du terrorisme, une sorte d’économie collaborative de la terreur où vous avez des gens qui s’instituent autoentrepreneur de la terreur. 

        Ceci dit, je vois que votre haine d’Israël est bien profonde puisqu’elle transpire dans chacun de vos messages. 
        Pourquoi évoquer l’Irgoun ? quel rapport avec la situation actuel du djihadisme international ? 
        aucun bien sur, juste une occasion d’accuser Israel, mais alors je peux aussi évoquer le Congo sous Léopold II

        10 millions de victimes, l’esclavagisme, les viols, la maltraitance des prisonniers, l’injustice des tribunaux, le non-respect des traités internationaux, etc. 
        Les mutilations imposées par les fonctionnaires belges aux travailleurs noirs. La mode des colliers d’oreilles, mais on tranche aussi les mains et les organes génitaux sous l’autorité de la Belgique.

        Dans le livre « Le Crime du Congo belge » la préface est sans concession : « Beaucoup d’entre nous, en Angleterre, considèrent le crime qui a été commis sur les terres congolaises par le roi Léopold de Belgique et ses partisans comme le plus grand jamais répertorié dans les annales de l’humanité. Je suis personnellement tout à fait de cette opinion. »

        Aucun tribunal, belge ou international, n’a jamais eu à juger de ce fait historique. Aucune repentance n’a été prononcée. 

        Vous allez boycottez les produits belges pour que l’on évoque enfin ces crimes et reconnaisse la culpabilité de la Belgique ! non bien sur, ce sont des africains, des gens sans importance et puis il y a si longtemps....


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 juin 13:55

        @Massada

        Ce qui nous différentie fortement, Massada, c’est que je ne prends pas la doxa pour argent comptant, sans autre justification et surtout si cela ne cadre pas avec la logique.

        Vous me dites que Daesh est différent d’Al Qaeda, mais la réalité c’est qu’il n’y a strictement aucune différence. Des terroristes qui pullulaient oppotunément là où les Américains souhaitaient les voir pulluler.

        Pourquoi croyez-vous qu’on découvre subitement « ISIS » aux Philippines ? Ah, peut-être parce que Duterte ne danse pas exactement sur l’air qu’on lui chante.

        Sinon, amusant de dire que dès que l’on parle de l’Irgoun on montre sa « haine d’Israël ». C’est assez révélateur d’une certaine mentalité. En fait, dès qu’on s’aviserait de critiquer le gouvernement israélien passé ou présent pour ses actions, même si elles étaient notoirement du terrorisme, on serait un p’tain d’antisémite. Ben voyons.

        Pour le congo belge, je vous l’ai dit, je suis né 6 ans après l’indépendance, je m’en fiche comme de ma première culotte, ne vous en déplaise. Je ne suis pas « colonisateur » moi, pour vous c’est déjà nettement moins sûr si je me base sur vos propres déclarations (garde frontière, eh ?).

        Les livres sur la colonisation (belge) vous l’aurez noté sont le fait d’auteurs Anglais qui digéraient mal, très mal, qu’un petit pays comme le nôtre se fût retrouvé à la tête d’une si grande (et si riche) colonie. Alors ils ont la dent dure, et le souvenir tenace, quitte à exagérer les faits.

        Vous savez, Massada, les boucles d’oreilles étaient déjà, à la plus haute antiquité, le signe qu’on avait affaire à un esclave, ce n’est pas spécifiquement belgo-belge.

        Et si l’on doit « juger » vous jugez qui ? Moi ? Les descendants de colons (pour ceux qui ont eu une descendance) ? Toute la population ? Et en pareil cas, vous préparez déjà votre chéquier pour l’occupation illégale de tous les territoires palestiniens que vous occupez, aussi ?

        Et les Anglais, on les juge, aussi ? Et les Français, les Portugais, les Espagnols, les Hollandais...

        Pour le dire autrement Massada, vous êtes bien mal placé pour parler de colonisation, de spoliation ou de traitements inhumains et dégradants appliqués à une population. Parce qu’actuellement, alors qu’il n’existe pratiquement plus de colonies ou de pays pratiquant l’appartheid, vous avez le triste privilège d’appartenir à une nation qui pratique les deux à la fois.


      • Massada Massada 23 juin 14:10

        @Philippe Huysmans
         

        Moi aussi je ne prends pas la doxa pour argent comptant !
        Israel ne pratique pas l’apartheid contrairement à la majorité des pays musulmans, et nous ne possédons pas de colonies mais délivrons nos terres de l’occupant musulman.
        Nous avons subi l’invasion des musulmans comme la France ou l’Espagne, vous les avez repoussé mais n’acceptez pas que nous le faisons à notre tour.

        La France a demandé pardon pour sa responsabilité dans l’esclavage, la Belgique ne veut meme pas évoquer les atrocités qu’elle a commise au Congo.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 juin 14:53

        @Massada

        Sauf votre respect, Massada, un pays qui dans sa constitution stipule qu’il est un « État Juif » alors que 20% de sa population est mulsulmane est un pays qui applique la citoyenneté à deux vitesses. L’expression en néerlandais est alors : apartheid, et c’est devenu un mot en soi dans toutes les langues, même si ça pique un peu dans votre cas.

        Délivrer vos terres ? Sans blague, pour vous paraphraser, il est où le titre de propriété ? Ah oui titre de propriété « M4 cal. 7.62 »... Okay, je vois. Á moins bien sûr que le titre de propriété ne figure dans la Torah ? Faudrait arrêter de nous prendre pour des imbéciles, Massada.

        Comparer les invasions arabes de l’Andalousie avec le combat des Palestiniens pour défendre leur droit à vivre sur leur terre est, comment dire, légèrement ridicule... et un chouïa indécent, aussi, mais j’imagine que vous n’en êtes même plus conscient ?

        Vous n’avez rien « subi », ami Massada, Israël est un pays artificiel créé en 1948 sur les terres des palestiniens et des juifs qui vivaient en Palestine Mandataire. Raison d’ailleurs pour laquelle l’Irgoun faisait des attentats contre les Anglais qui avaient en charge l’exécution du mandat.

        La France a demandé pardon pour tout, payé pour rien (...). D’ailleurs, en ce qui me concerne je me verrais mal demander à des gens qui n’ont rien à y voir de « s’excuser ». Les enfants n’ont pas à payer les erreurs de leurs aïeuls, Massada. C’est là l’expression d’une vision primitive basée sur une religion particulièrement rétrograde. Et oui, les Romains faisaient exécuter la famille de leurs ennemis, ce n’est pas une raison pour perpétuer la tradition de sauvagerie de l’époque.

        Au reste, je suis moins préoccupé par les « atrocités » qui se seraient déroulées il y a une centaine d’années et pour lesquelles il n’existe aucune preuve que pour le génocide au Rwanda ou aux souffrances que vous infligez aux palestiniens, pour une raison toute simple : c’est bien plus proche dans le temps et c’est largement documenté.

        Sinon pour le même prix on pourrait s’indigner de l’abominable massacre des Thébains par Alexandre le Grand ou tiens, au hasard, des Zélotes à Massada ? Méchants Romains, méchants ! Au fait, avez-vous pensé à introduire une demande en réparation auprès du gouvernement italien ? Y a pas de petit profit, avec un peu de chances, vous en tirerez bien quelques shekels.


      • Massada Massada 23 juin 15:11

        @Philippe Huysmans
         

        Israël est une démocratie multiraciale et multiethnique. Les minorités arabes, druzes et autres en Israël disposent de droits égaux. 
        Tous les citoyens possèdent un droit de vote égal. 
        Les discriminations raciales sont interdites par la loi. 
        Les universités sont mixtes. 
        Certaines villes et villages israéliens sont également mixtes. 
        Les tribunaux israéliens luttent efficacement contre toute forme de discrimination. 
        La minorité arabe israélienne participe pleinement au processus politique.

        Les citoyens arabes israéliens possèdent certains droits collectifs en tant que minorité nationale. 
        L’arabe est la deuxième langue officielle en Israël et on trouve en Israël une culture, littérature et presse arabe florissantes

        77% des citoyens arabes d’Israël affirment qu’ils préfèrent vivre en Israël plutôt que dans n’importe quel autre pays au monde.

        L’appellation « État juif » ne fait pas d’Israël une théocratie (gouvernement exercé par une autorité religieuse) ou un état exclusivement réservé aux Juifs. Israël est une démocratie qui obéit à une législation élaborée par un parlement élu, la Knesset. 
        Les citoyens de toutes confessions ont le droit de vote. Ils bénéficient tous de la liberté d’expression. La Déclaration d’Indépendance garantit explicitement la protection des minorités.



      • Massada Massada 23 juin 15:21

        @Philippe Huysmans
         

        Israël, produit d’une acquisition et non d’un vol de la Palestine.

        L’acquisition de la propriété dounam par dounam, ferme par ferme, maison par maison, fut au cœur de l’entreprise sioniste jusqu’en 1948. 
        Fondé en 1901 et destiné à l’achat de terres en Palestine « pour aider à la fondation d’une nouvelle communauté de Juifs libres engagés dans un projet actif et pacifique », le Fonds national juif fut l’institution-clé.

        et oui nous avons les titres de propriété !

        Les sionistes se sont également consacrés à la réhabilitation de terres improductives et considérées comme inutilisables. Ils n’ont pas seulement fait fleurir le désert, mais ils ont aussi asséché des marécages, assaini des canaux, mis en valeur des terres abandonnées, boisé des collines arides, dégagé les pierres et dessalé les sols.

        Ce n’est qu’après la fin du mandat britannique sur la Palestine en 1948 et la tentative tous azimuts immédiate des États arabes de détruire et d’expulser les sionistes que ces derniers ont pris les armes pour se défendre et continuer à gagner des terres par la conquête militaire. 

        Nous n’avons aucune leçon à recevoir d’un pays artificiellement crée comme la Belgique.

      • Massada Massada 23 juin 15:28

        @Philippe Huysmans
         

        Tiens donc comme c’est interessant, en creusant un peu sur votre pays je vois qu’il pratique une certaine forme d’apartheid !!

        Conseil des droits de l’homme de l’ONU : « La Flandre qui ne veut à aucun prix entendre parler de minorité francophone sur son territoire, conduit la Belgique à se discréditer sur la scène internationale ! » , s’exclament les francophones de Flandre. 




      • L'enfoiré L’enfoiré 23 juin 16:34

        @Philippe Huysmans salut, Je n’à pas la prétention de savoir non plus. Mais ta réaction est correcte. Avec des paumés, on parvient à faire n’importe quoi, au nom de ... La guerre des religions se cache derriere ces actes délibérés que Dasch est trop heureux de revendiquer Écoute ceci http://www.pauljorion.com/blog/2017/06/22/le-temps-quil-fait-le-22-juin-2017/ Paul en parle Le nouveau projet de loi sur le terrorisme en France joue les équilibristes entre état policier et état de liberté individuelle.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 23 juin 17:39

        @Massada

        On ne fait **rien** figurer dans la Loi fondamentale (constitution) qui n’ait pas une raison très précise de s’y trouver d’un point de vue juridique.

        « La prolongation du conflit israélo-arabe ne faisant qu’aggraver cette hostilité réciproque, la majorité juive a tendance à considérer que les Palestiniens restés dans les frontières de l’État juif après 1948 font partie du monde arabe, qu’ils sont une cinquième colonne en puissance, voire des ennemis déclarés de l’État. Conséquence directe de ces perceptions négatives, les Arabes palestiniens d’Israël accusent, selon tous les critères mesurables (revenu, éducation, infrastructures, emploi, justice, services sociaux), un retard considérable par rapport à leurs concitoyens juifs. Jusqu’à ce jour , ils demeurent exclus des centres de pouvoir et sont fortement sous-représentés au sein des institutions gouvernementales et dans la vie publique en général.  »

        Source : https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-de-l-orient-2009-3-page-47.htm

        Ça ressemble foutrement à de la discrimination, ça, Massada ! Et CE genre de discrimination s’appelle apartheid.

        Israël, produit d’une acquisition et non d’un vol de la Palestine.

        Euh, non lors de la guerre en 1948 vous les avez forcé à l’exil et expulsé le reste, donc pour le coup, les titres de propriété, ben ce sont les titres imprimés par les vainqueurs, et ils valent ce que valent vos discours. Nada, nib, peaud’zob.

        Source : Wikipedia
        oui oui je sais un horrible média antisémite

        Vous aurez beau dire, et beau faire, Massada, on est quelques centaines de millions sur cette petite planète à penser plus ou moins la même chose au sujet de la politique d’apartheid, de spoliation et de colonisation de vos gouvernements respectifs.

        Et en démocratie (que vous chérissez plus que tout, je le sais), chacun a le droit d’exprimer son opinion, n’est-ce pas Massada ?

        Donc j’écris mes articles, vous donnez vos arguments, je donne les miens, et tout le monde est content, pas belle la vie ?


      • Oceane 24 juin 08:19

        @Massada

        Ils ne sont pas les seuls à trouver une justification à leurs actes. Les Européens du M-O justifient bien la colonisation par leur religion, non ?


      • Massada Massada 24 juin 08:47

        @Oceane
         

        Je ne sais pas, je ne connais pas d’Européens qui justifient la colonisation par la religion.
        Je suis né au MO, dans mon pays et non une colonie et j’évite la fréquentation des religieux.


      • Massada Massada 24 juin 09:06

        @Philippe Huysmans
         

        « Source : Wikipedia
        oui oui je sais un horrible média antisémite »
         
        Je ne sais pas si Wikipédia est antisémite, mais ce dont je suis certain c’est que vos connaissances d’Israel ne sont que virtuelles alors que moi j’y vis.
        Ca me fait toujours marrer de lire une européen qui à la science infuse et veut imposer sa vision du monde smiley
        Vous me faite penser à ce type qui après avoir lu un ou deux bouquin de cuisine se prends pour un grand chef, sans jamais voir mis les pieds dans une cuisine.
         
        En d’autres mots vous n’etes pas crédible, vos commentaires ne sont que le reflets de vos fantasmes et angoisses. Vous avez une image complètement erroné de la situation ici construite uniquement par la fréquentation de sites pro-Palestiniens et en mouton zélé vous suivez le troupeau parce que s’est à la mode d’etre anti-Israélien.
         
        Ceci dit les modes passent et lassent, meme les grandes puissances arabes sont maintenant désireuses de collaborer avec Israel et ne souhaitent surtout pas l’émergence d’un état Palestinien. Reste encore quelques « romantiques » en Europe qui s’imaginent combattre pour la veuve et l’orphelin, mais l’espèce est en disparition smiley



      • Oceane 24 juin 10:12

        @Massada

        « Israël ne pratique pas l’apartheid contrairement à la majorité des pays musulmans, et nous ne possédons pas des colonies mais delivrons nos terres de l’occupant musulman »

        Voici mon interrogation qui revient : qui sont ces « musulmans » colonisateurs et qui délivre ses terres de la colonisation musulmane ?

        « Nous avons subi l’invasion des musulmans comme la France ou l’Espagne, vous les avez repoussé mais n’acceptez pas que nous le fassions à notre tour ».

        Les Arabes ont envahi les pays de l’Europe du sud et sont restés en Espagne pendant huit siècles et ont fini par être mis à la porte, tandis que les Français leur barraient la route à Poitiers . On a donc deux groupes ethniques identifiables comme tel en présence, Arabe et Européen. Si les Israéliens qui « récupèrent » « leurs » terres" colonisées par les Musulmans qui sont des Arabes, qui sont donc les israéliens, s’ils ne sont pas des Européens, des Arabes de confession juive, des Africains, des Asiatiques, des Amérindiens ?

        Massada, c’est simple et en rien « complexe », comme tu le prétends. « La France a demandé pardon pour sa responsabilité dans l’esclavage, la Belgique ne veut même pas évoquer les atrocités qu’elle a commise au Congo ».

        Si les Africains n’existaient pas, il aurait fallu les inventer. C’est ce que je me dis souvent lors des inutiles querelles en responsabilités intra européennes et arabo-européennes. Les excuses de la France ne valent rien puisqu’elle a simplement changé le mode d’exploitation. J’imagine que la Belgique est tout simplement moins hypocrite.


      • Massada Massada 24 juin 13:58

        @Oceane
         
        Les Arabes ont envahi les pays de l’Europe du sud et sont restés en Espagne pendant huit siècles et ont fini par être mis à la porte
         

        Les musulmans ont aussi envahi le maghreb au prix d’un génocide sans précédent des Amazighs.
        Si les africains noirs musulmans et les amazighs connaissaient leur vraie histoire seraient-ils encore musulmans ?
         
        Les africains noirs savent-ils que l’islam avait érigé l’esclavagisme en une monstrueuse institution mercantile pendant 14 siècles qui est toujours en vigueur dans certains pays musulmans. Sachant que le Coran autorise explicitement la traite négrière et la prise d’esclaves comme butin ou rétribution.
         
        Même le grand Ibn Khaldoun y était aussi de sa tirade anti-noire. L’éminent historien médiéval et philosophe social musulman, écrivait : « Les nations nègres sont en règle générale dociles à l’esclavage, parce qu’ils sont des attributs tout à fait voisins à ceux d’animaux stupides. »
         
        Des dizaines de millions de leurs aïeux vendus comme un vulgaire bétail, castrés, massacrés, humiliés, les traitant comme des animaux sauvages, troqués en Inde comme contre les épices.
         
        Une vérité occultée sur laquelle l’islam a mis une véritable chape de plomb au point qu’il a réussi miraculeusement à apparaître comme le grand ami des noirs contrairement au christianisme auquel l’islam a fait porter le chapeau de la traite négrière.

        Si les Africains n’existaient pas, il aurait fallu les inventer. 

        J’ai travaillé quelques années en Afrique (Cote d’Ivoire) et j’en ai gardé un merveilleux souvenir ainsi que de nombreux amis. Israël cherche à se rapprocher de plus en plus des pays africains et j’en suis très heureux. Avant, la ligue arabe pouvait dissuader les pays africains d’entretenir des relations diplomatiques avec Israël, mais aujourd’hui le monde arabe est géopolitiquement mort


      • Allexandre 24 juin 15:22

        @Massada
        Tu te fous de nous ??? au lieu de répéter ce que le sionisme t’a appris, va chercher la réalité, les faits exacts. Les juifs ont spolié les Arabes de leurs terres. Et inutile d’en appeler à la bible et à la « terre promise » par ce dieu horrible que vous priez en permanence. Vous êtes vraiment faits à son image, roublards menteurs, voleurs et pervers !


      • Massada Massada 24 juin 15:33

        @Allexandre
         

        Ou ai-je écrit « Bible », ou « terre promise »dans mes commentaires ?
        Avant de réciter votre propagande, vérifiez le contexte sous peine d’être hors propos et ... ridicule...

      • Allexandre 24 juin 19:05

        @Massada
        Vous dites ça parce que vous êtes du bon côté. C’est de la propagande que vous faites. Vous connaissez beaucoup de pays « démocratiques » qui interdisent le mariage entre personnes de confession religieuse différente ? moi non à part Israël !Vous n’avez rien subi du tout car les juifs d’Israël viennent d’Europe et furent eux-mêmes des envahisseurs. Vous mélangez des époques qui n’ont rien à voir et de peuples, ce que ne sont pas les juifs jusqu’à preuve du contraire. Vous argumentez avec des contre-vérités ou avec des exemples tellement hors-sujets qu’un jour viendra où quand la parole n’est pas possible, les armes parlent.Vous pourrez toujours essayer de parler ce jour là ! Quant à l’esclavage des Nègres, nous aurions bien aimé entendre les juifs demander pardon pour tous les navires affrétés par eux pour aller chercher des esclaves africains et les vendre en Amérique !! Mais de cela jamais. Les seules victimes de l’Histoire sont évidemment les juifs. Mieux vaut que vous ne répondiez pas des mensonges, car les registres maritimes sont la preuve du commerce triangulaire dominé par les protestants et les juifs !!


      • Allexandre 24 juin 19:10

        @Massada
        Et dites-nous ce qu’écrit le talmud sur les Noirs ? Quant au commerce esclavagiste musulman, s’il est bien une réalité, il s’inscrivait dans un contexte bien différent, et les Blancs aussi pouvaient devenir esclaves. Par ailleurs, les Africains esclaves pouvaient aussi occuper des postes importants dans l’armée ou l’administration, ce qui ne fut jamais le cas avec la traite atlantique, où les Noirs n’étaient même pas des animaux, mais des « biens meubles ». Alors soyez précis si vous faites référence à l’Histoire. Mais c’est vrai que vous ne connaissez que les fables de la torah...


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 juin 19:47

        @Oceane

        La Belgique n’est pas moins hypocrite, elle a joué le jeu de la colonisation et aujourd’hui, comme les autres, nous jouons la carte du néocolonialisme.

        La différence ? Du temps des colonies, pour se donner un semblant de légitimité et un vernis de civilisation, le colonisateur développait les infrastructures, construisait des écoles, contribuait à l’enseignement. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Rien, aujourd’hui on se sert, on paie à vil prix et on se lave les mains pour le reste.

        Pour les Africains, largement exploité par une toute petite élite de spoliateurs entièrement gagnés à la cause des multinationales, pots-de-vin obligent, je n’ai pas l’impression qu’il y ait eu un progrès. C’est à vomir, mais c’est comme ça.


      • Massada Massada 24 juin 19:56

        @Allexandre
        Je n’ai jamais lu le Talmud comme beaucoup d’israélien laïque 

        On s’en fout, ça n’a aucun intérêt 


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 juin 20:14

        @Massada

        Mais ami Massada, le fait de vivre dans un pays ne vous qualifie pas, bien au contraire, pour juger du bien fondé de sa politique.

        Vous savez Massada, nous n’existons vraiment que dans le regard des autres, et c’est dans le regard des autres que vous lirez la désapprobation ou au contraire, l’empathie, face à votre comportement. Pour le dire autrement, Massada, vous prétendez être juge et partie, mais cela, vous le comprenez, n’est ni crédible, ni acceptable.

        Ce que je cherche à faire, Massada, et nous sommes nombreux dans ce cas, c’est à vous faire redécouvrir les vertus de la vergogne. Non, Massada, enfermer 1,9 millions de Palestiniens en ne leur donnant même pas l’accès à la mer n’est pas « acceptable ». Non, Massada, spolier des centaines de milliers de Palestiniens de leur terre au titre de « faire de la place » pour vos propres colons n’est pas acceptable. Non, Massada, désigner Jérusalem capitale de votre État juif à deux balles n’est pas acceptable, parce que Jérusalem-Est ne vous appartient pas. D’ailleurs cette « capitale » n’est pas reconnue en dehors de vos petits cénacles, et ne le sera jamais.

        Oh, le problème se résoudra bien de lui-même, je vous l’ai déjà écrit : avec une démographie comme la vôtre, vous vendrez bientôt plus de couches-culottes pour les vieux que pour les bébés, comme disait Delamarche à propos du Japon. Par contre la démographie des 1.700.000 citoyens israéliens arabes se porte plutôt bien, ainsi que celle des immigrés éthiopiens. Ca fait plaisir à voir, une population jeune et dynamique, qui ne sera pas forcément portée à être raciste, si tant est que « juif » soit une race, ce que j’ai un peu de mal à concevoir, ne vous en déplaise. Pour moi vous faites partie de l’espèce humaine, variété « homo habilis », tout comme moi.

        Je ne crois pas une minute que 10% des citoyens israéliens de confession juive soit à moitié aussi extrémiste que vous l’êtes, Massada, j’en connais et je connais aussi pas mal de juifs, ici en Belgique. Pour eux, Israël n’a strictement aucun sens, ils sont belges, se sentent parfaitement intégrés et se fichent de votre gouvernement d’extrême droite comme de colin tampon.

        Là où vous essayez de présenter tout qui critiquerait Israël comme « antisémite » et leurs discours comme « rappelant les heures les plus sombres de notre histoire », j’entends bien faire comprendre que je suis, au contraire, aux côtés de ceux qui souhaitent une solution équilibrée, qui permette à chacun de vivre en paix sur sa terre ancestrale.

        Parce qu’on ne peut, sans cesse, rappeler la shoah... et faire ce que vous faites. Ça frise l’indécence, et ça va finir par se (sa)voir.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 24 juin 20:25

        @Massada

        Les fautes des uns n’excusent nullement les fautes des autres, Massada. Vous pouvez bien nous parler des horreurs de la colonisation arabe au temps de l’expansion, je ne vois pas trop le rapport avec la situation, ici, et maintenant, ou devrais-je dire, chez « vous » et maintenant ?

        Ne nous parlez pas d’esclavagisme, Massada, vous qui préférez prendre une bonne philippine parce qu’elle coûte moins cher qu’une israélienne au chômage. 

        Vos citations foireuses, on peut les retrouver chez Voltaire, aussi : so what ? Autres temps...

        Maintenant que vous me le rappelez, le Talmud autorise aussi la prise d’esclaves, ou me trompe-je ? Pitain de barbares, hein, Massada ?

        http://www.persee.fr/doc/dha_0755-7256_1998_num_24_2_2389
        (horrible site antisioniste inside - ne regarder qu’après avoir mis les enfants au lit).

        Bon allez, juste histoire de rigoler, vous connaissez la blague « passez-moi un blanc ? ». Okay, alors moi je dirais, passez-moi votre sergent, vous êtes nul.

        A plus, cher ami.


      • Massada Massada 24 juin 20:45

        @Philippe Huysmans
         

        blablabla Oh, le problème se résoudra bien de lui-même, je vous l’ai déjà écrit 
         
        Quel problème ? le « problème palestinien » ?
        Mais il n’y a plus de problème, il n’y aura jamais d’état palestinien, plus personne n’en veut. 
        Nous avons dépassé ce problème et travaillons à une alliance type « OTAN » avec l’Egypte, la Jordanie et l’Arabie Saoudite.
        Aucun de ces pays ne veut d’un état palestinien idem pour les Etats-Unis.
        C’est ainsi, vous pouvez continuez a espérer la destruction d’Israel si cela vous donne un but dans la vie, c’est votre problème, pas le mien.
         
        Maintenant je dois m’occuper du barbecue, j’ai une superbe cote à l’os sur le feu smiley





      • Massada Massada 24 juin 21:01

        @Philippe Huysmans
         

        Non, Massada, enfermer 1,9 millions de Palestiniens en ne leur donnant même pas l’accès à la mer n’est pas « acceptable ».

        La bande de GAZA est la terre des Islamistes les plus radicaux de notre planète, nous n’avons pas à avoir de pitié pour eux en raison du Blocus que leur impose l’Egypte et Israël.

        Avant le blocus c’était des attentats quasi tous les jours dans les Bus, Cinémas, Discothèques, Marchés..., tant que le peuple de la bande de Gaza sera fière d’avoir le Hamas pour les diriger, ils mériteront ce fameux Blocus.

        Ils ont mis le Hamas au pouvoir, qu’ils assument leur choix, et la situation qui va avec !

      • Garibaldi2 25 juin 02:33

        @Massada

        Vous ’’délivrez vos terres de l’occupant musulman’’ ? Donc c’est bien une guerre que vous pratiquez contre les musulmans de Cisjordanie. Une épuration ethnique pour être plus précis.

        Depuis quand les centaines de milliers de Juifs de l’ex URSS qui ont immigré en Israël ont-ils été envahis par les Arabes ?

        Madame Golda Meir, née à Kiev en 1898, immigra aux USA en 1906, elle devint citoyenne US en 1917 et immigra en Palestine en 1921. Elle devint le 1er ministre d’Israël le17 mars 1969. Qui est l’occupant ?


      • Garibaldi2 25 juin 02:59

        @Massada

        ’’Ton esclave ou ta servante, que tu veux avoir en propre, doit provenir des peuples qui vous entourent ; à ceux-là vous pouvez acheter esclaves et servantes. Vous pourrez en acheter encore parmi les enfants des étrangers qui viennent s’établir chez vous, et parmi leurs familles qui sont avec vous, qu’ils ont engendrées dans votre pays : ils pourront devenir votre propriété. Vous pourrez les léguer à vos enfants pour qu’ils en prennent possession après vous, et les traiter perpétuellement en esclaves ; mais sur vos frères les enfants d’Israël un frère sur un autre ! Tu n’exerceras point sur eux une domination rigoureuse.’’

        C’est pas dans le Lévitique ?!


      • Massada Massada 25 juin 08:50

        @Garibaldi2
         

        C’est pas dans le Lévitique ?!
         
        peut-etre, je n’en sais rien je ne lis pas les trucs écrits il y a des siècles.
        La grosse différence entre vous et moi, c’est que je m’en fout de ces textes qui n’ont aucune signification ni utilité dans ma vie de tous les jours.
        Vous les musulmans appliquez à lettre des textes vieux de 1500 ans, pas moi.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 juin 11:06

        @Massada

        « il n’y aura jamais d’état palestinien, plus personne n’en veut »

        Si. Deux millions de Palestiniens, quelques centaines de millions de musulmans plus quelques millions de d’occidentaux. Vous pouvez continuer à vous asseoir dessus, mais la question n’est pas de savoir si ça échouera, mais quand.

        « Nous travaillons à une alliance type « OTAN » avec l’Egypte, la Jordanie et l’Arabie Saoudite »

        Oui ça va faire une alliance à peu près aussi rigolote que le pacte germano-soviétique de non agression.

        Dites, Massada, sérieux, vous ne seriez pas en train de confondre « l’Égypte » et la « Jordanie » (gouvernées par des pantins de washington) avec leurs habitants ? Parce qu’il y a comme qui dirait une légère différence qui pourrait bien vous sauter à la tronche, un de ces quatre ?

        « vous pouvez continuez a espérer la destruction d’Israel »

        Je me fous totalement de l’État d’Israël, Massada. Vous comprenez le sens du mot « indifférent » ? Je ne suis ni pour, ni contre, et si demain il devait s’effondrer sous le poids de ses propres turpitudes, cela ne me ferait ni chaud, ni froid. Personne ne verrait la place, comme on dit.

        Ce qui est en cause ici ce sont les mauvais traitements, la spoliation, et la guerre que vous menez aux Palestiniens pour accaparer ce qui ne vous appartient pas.

        Notez qu’une fois de plus, cet article ne concernait pas à proprement parler le problème palestinien, mais il semble que vous vouliez absolument tout ramener à ceci. Du coup, on peut se demander qui fait une fixette, Massada.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 25 juin 11:18

        @Massada

        « je m’en fout (sic) de ces textes qui n’ont aucune signification ni utilité dans ma vie de tous les jours »

        Apparemment, vos dirigeants et le législateur, eux, continuent à lire le Talmud et le Pentateuque comme s’il s’agissait d’un manuel de politique appliquée (« État juif » n’étant pas vraiment anodin dans ce contexte).

        N’était-ce pas l’excellent Gilad Atzmon (oui je sais, un pitain d’antisémite de mierda) qui écrivait, dans un article :

        « Vous pourchasserez vos ennemis, et ils tomberont sous votre glaive, devant vous. Cinq des vôtres en pourchasseront cent des leurs, et cent des vôtres en mettront dix mille en déroute ; vos ennemis tomberont sous votre glaive, à vos pieds » [Lévitique, § 26, versets 7-9].

        « Quand le Seigneur votre Dieu vous amènera dans le pays où vous pénétrerez afin d’en prendre possession et qu’il chassera devant vous de nombreuses nations… alors, vous devrez les détruire, jusqu’au dernier. Ne concluez pas de traité avec eux, et n’ayez aucune pitié ! » [Deutéronome 7:1-2].

        « … ne laissez en vie rien de ce qui respire. Détruisez-les jusqu’au dernier… comme le Seigneur votre Dieu vous l’a ordonné… » [Deutéronome 20:16].

        Et aussi :

        "Il ne subsiste guère de doute, chez les spécialistes de la Bible, que la Bible hébraïque contient des suggestions antimorales hautement explosives, dont certaines ne sont rien d’autre que des incitations au génocide. Le spécialiste des études bibliques Raymund Schwager a recensé, dans l’Ancien Testament, quelque six-cents passages de violence explicite, et mille versets décrivant les châtiments infligés par Dieu lui-même, ainsi que cent passages dans lesquels Dieu ordonne expressément à des hommes de massacrer d’autres hommes. Apparemment, la violence est l’activité la plus fréquemment citée, dans la Bible juive.

        Aussi dévastateur que cela soit, la saturation de la Bible juive par la violence et l’extermination d’autrui est de nature à projeter quelque lumière sur le génocide horrifiant perpétré en ce moment même à Gaza par l’Etat juif. En plein midi, l’armée israélienne recourt aux méthodes les plus meurtrières contre des civils, comme si son objectif principal était de « détruire » les Gazaouis tout en ne faisant preuve d’aucune sorte de pitié que ce soit."

        Excellent barbecue, Massada, n’oubliez pas de retirer les godasses de votre côte à l’os, ça donne un goût et cela dégage une fumée très désagréable pour les voisins.  smiley


      • Garibaldi2 26 juin 04:19

        @Massada

        Je ne suis pas musulman.


      • Djam Djam 27 juin 11:11

        @Huysmans et massada

        Votre petit échange avec estocades évite de s’interroger sur l’au-delà ou l’en-deça de toutes ces actions réalisées ou neutralisées que l’on nomme « attentats par terroristes islamistes ».

        A l’opoque de l’occupagion de la France par l’Allemange, tout résistant était qualifié de « terroriste ». Pour l’époque moderne, ce qualificatif vient de là et à été consciencieusement repris par les armées émaricaines de l’ombre qui déclenchent le chaos partout où les « intérêts nationaux américains » sont en jeu.

        Prenez, l’un et l’autre, la peine, si ce n’est de lire au moins de feuilleter un peu le dernier ouvrage de Thierry Meyssan « Sous nos yeux ». Une enquête minutieuse en trois partie correspondant à trois périodes précises du merdier orchestré par les services secrets occidentaux, israëliens et parfois pakistanais.

        Depuis des décennies, le Royaume Unis soutien, organise et finance le mouvement dit des Frères Musulmans. Les USA ont suivi quelques années plus tard lorsqu’ils ont mesuré l’intérêt (!) qu’ils avaient à entretenir le chaos voire la pulvérisation de tout le Moyen Orient afin de contrôler les ressources essentielles d’une part et empêcher toute union des pays arabes d’autre part.

        La Turquie joue un rôle central dans cette guerre interminable et chroniquement l’Iran. Au coeur de tout ça, Israël, état colonialiste, qui vise encore et toujours sa propre expansion dans la région pour de sombres raisons géostratigiques, politiques et religieuse.. (désolé Massada, quand on occupe une terre depuis des années et qu’on en détruit méthodiquement le peuple qui y vivait aussi, cela s’appelle une colonisation... comme les colons européens qui s’approprièrent tout le territoire des amérindiens en les transformant tous en miséreux parqués).

        Al Qaïda puis Al Nosra et enfin Daesh sont bel et bien des mouvements créés et soutenus par l’occident sus mentionné. Composés d’esprits délirants, tous se réclamant à l’origine du Wahabisme, ennemi historique des vrais musulmans et corps armé mercenaire de l’Arabie Saoudite, ce dernier étant le dominion ultra riche de l’Amérique avec laquelle elle maintient son régime archaïque sans que cela ne gêne ni l’Angleterre, ni les USA ni la France...

        Les attentats dont la presse se repaie quotidiennement et qu’elle nous sert (du moins pour ceux qui continuent à créditer ce monde de menteurs patentés) à jet continu, sont tous orchestrés par les services secrets en plan arrière. Les perturbés que l’on abat systématiquement (c’est mieux comme ça ils ne pourront jamais raconté comment ils furent recrutés, formés et guidés) ne sont eux-mêmes que des âmes ravagés par les croyances réinventées et reformatées par les Frères Musulmans et par les services occidentaux dont le cynisme meurtrier et les infâmes manipulations n’ont visiblement plus aucune limite.

        Et ils feront encore pire à l’avenir car ce qu’ils visent n’est rien d’autre que l’imposition partout du fameux Nouvel ordre Mondial, avec un centre financier tout puissant, un droit privé (américain de préférence) appliqué à tous et partout, un seul modèle de vie pour les masses (consommation perpétuelle). Bref, l’établissement d’un système mafleux mondial, surarmé, violent, aliénant et dont l’idologie centrale est indiscutablement le maintien de la division des gens partout par la peur (le terrorisme « islaminque » et demain peut-être qualifié de « chinois » ou de « ouïgour » sert à maintenir l’état de peur et de chocs chroniques.

        Le reste ne relève que de la glose telle que nous la faisons tous sur les forums comme AV ici. Je suis conscient que nous perdons notre temps en bla bla de surface, c’est pourquoi, il faut lire et les surtout les livres interdits ou considérés comme sulfureux, c’est là que nous trouvons des gens qui pensent et analysent avec courage les véritables enjeux et causes de tous les maux qui affligent l’humanité.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 27 juin 12:27

        @Djam

        Je ne vois pas trop en quoi votre intervention me concerne ? Vous prêchez un convaincu pour ce qui est de l’instrumentalisation (proxy) américaine, et le sale jeu joué par Israël.

        Pour moi, à part les seconds et troisièmes couteaux, les idiots utiles, il n’y a pas là de cause religieuse, ni de cause « tout court ». Le fric, et la license de se comporter comme des véritables sauvages suffit à certains paumés. C’est cela et cela seulement qu’il faut voir, parce que cela rend le reste hautement improbable sauf dans un contexte de déstabilisation. Vous l’aurez remarqué, pas d’attentat en Suisse ou en Islande, seuls les pays de l’OTAN y ont droit, ainsi que tous les pays que l’Oncle Sam veut déstabiliser parce qu’on y danse pas sur l’air qu’ils leur chantent (Philippines, par ex.).

        Pour les États, tel la Turquie, on pourrait en parler des heures, mais cela n’aurait que peu de sens, puisque ce pays est en train d’en revenir à sa doctrine diplomatique initiale (la paix à l’intérieur ET avec les voisins). Ils ont (un peu) compris qu’ils s’étaient fait enfumer par l’Oncle Sam.

        Contrairement à ce que vous pensez, je ne glose pas, je réponds simplement à des commentaires, et croyez-moi, c’est bien l’une des tâches les plus inutiles auxquelles je me plie (dans une certaine mesure). Un commentaire ici sera lu par qui ? Dix personnes ? Tout le monde s’en fout, pour le dire autrement.

        Quand j’écris un article je touche 5 à 7.000 personnes, parfois beaucoup plus. Donc c’est bien là-dessus que je me concentre avec raison. Et tout ce que je publie ou republie pour d’autres n’est pas forcément posté sur Avox.

        Je connais (bien) trop le genre de personnage qu’est Massada pour imaginer, ne serait-ce qu’un quart de seconde que cela puisse être d’une quelconque utilité. Vous avez déjà essayé de discuter avec un manuel de propagande ? Mes réponses ne sont donc pas pour lui, c’est clair.


      • popov 23 juin 11:28

        Bon, un paumé drogué au psychotrope qu’on appelle islam décide de se suicider en tuant des mécréants pour mettre fin à sa vie de merde et obtenir un ticket pour le lupanar d’Allah. Il fonce sur un militaire en hurlant des moustouferies et se fait abattre. 


        Le militaire a réagi normalement et doit pas être félicité. Le fou d’Allah est mort, ce qu’il souhaitait (pour le lupanar d’Allah, il s’est fait avoir, mais c’est un autre problème). Un massacre a été évité grâce à l’incompétence du fou, mais le fait est que la menace terroriste peut être brandie pour renforcer un peu plus le contrôle sur les citoyens normaux sans qu’ils trouvent motif à se plaindre.

        Tout le monde il est content dans cette nouvelle Union Soviétique qu’est l’UE. Si l’islam n’existait pas, il aurait fallu l’inventer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès