• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non, l’UPR n’est pas d’extrême droite. Chronique (...)

Non, l’UPR n’est pas d’extrême droite. Chronique d’une propagande ordinaire (épisode 3)

J’avoue mon agacement lorsque je lis le paragraphe ci-dessous qui mentionne l’UPR, extrait d’un article consacré à une réunion de divers partis de droite souverainistes à Oullin, banlieue lyonnaise, ce jeudi 11 octobre 2018 en soirée. Une fois de plus, le journaliste de faction veut à tout prix caser l’UPR à l’extrême droite de l’échiquier politique, et sa manœuvre apparait bien rodée, quasi instinctive. La source, RUE89 LYON, est une “officine de propagande ordinaire” appartenant désormais à l’OBS. WIKI : “Selon Claude Perdriel, fondateur du Nouvel Observateur, il s'agit d'un « journal mendésiste, social-démocrate de gauche ». En 2012, selon un sondage, 71 % de ses lecteurs se disent de gauche. Pour Aude Lancelin, [virée le 20 mai 2016 de sa rédaction avec pour prétexte sa dérive gauchiste], comme pour François Ruffin, l'évolution du journal serait caractéristique d’une gauche socialiste ralliée au néolibéralisme .” Dans les 2 cas, sa ligne éditoriale en fait donc un apôtre zélé de la sainte trinité UE-Euro-OTAN. Voyons à présent comment, en quelques lignes à peine, un journaliste anonyme se transforme en zombie de Bruxelles voire en prédicateur apocalyptique, ce qui le rapproche du modèle standard de ce qu’il appellerait lui-même un “complotiste paranoïaque”, sur le dos du Président-fondateur de l’UPR.

LE PARAGRAPHE EN QUESTION, A PRIORI ANODIN :

“Pour cela, le président de Debout la France s’évertue à envoyer le manifeste des Amoureux de la France à tous les partis de droite qu’il n’a pas encore réussi à attirer, oubliant au passage les Patriotes de Philippot (« c’est un oubli, on va lui envoyer le manifeste ») et l’UPR d’Asselineau (« on va lui envoyer le manifeste » bis). [paragraphe à la ligne] Pour l’instant, Marine Le Pen verse encore dans le refus, mais certains de ses militants et conseillers régionaux se laissent tenter, voulant réitérer l’alliance de 2017.”

MON COMMENTAIRE :

Je ne suis même pas UPR mais sympathisant, et souvent je lis à leur propos des constats journalistiques bancals... alors tentons ici d'y voir clair. Tout d’abord il est selon moi cardinal de rappeler encore une fois ici (méthode coué) que l'UPR est un parti >>temporaire<< de rassemblement transpartisan gauche-droite autour d'une charte qui revisite la déclaration du CNR. A ce titre son bureau accepte tous ceux de droite comme de gauche qui souscrivent à sa charte en fondant leur action en particulier sur la sortie de la trilogie sacralisée UE-EURO-OTAN comme la Grande-Bretagne, par l'article 50. Monsieur Nicolas Dupont-Aignan peut toujours écrire à M. Asselineau, il faut d'abord qu'il signe la charte avant d'envisager un projet commun. Cette charte est technique et non politique. Ce qu'aucun journaliste ne parvient à comprendre voire ne tient à souligner. Son but avoué est très simple : redonner son indépendance de décision politique à la France, sa marge de manœuvre diplomatique, son espace de respiration économique, pour ensuite redonner aux français leur propre pays débarrassé de ses carcans idéologiques, monétaires et militaires. Ce n'est pas une question de droite ou de gauche.

Je signale une fois encore à cet endroit, qu’invoquer le passé de haut fonctionnaire de M. Asselineau, en insistant par exemple et sans doute à des fins de diabolisation, sur sa proximité de haut fonctionnaire avec le cabinet Pasqua sous Chirac, puis avec M. Tiberi à la Mairie de Paris, est utile pour attester de ses compétences, mais absurde pour tenter de sous-entendre son bord politique qui n'est du reste d'aucune utilité dans le projet mené par l'UPR. Le mieux étant de réaliser un micro-trottoir parmi les militants de son parti lors de leur prochaine université d'Automne.

Ces prolégomènes étant posés, le paragraphe en exergue a de quoi surprendre. ... Sans doute est-ce "du journalisme" ? Vous voyez... moi aussi je peux exceller dans l'à-peu près et le sous-entendu... Donc soyons précis :

1/ M. Dupont-Aignan aurait “oublié” au passage MM. Philippot et Asselineau désignés comme “partis de droite” par le journaliste. D’où vient cette information ? Qu’est-ce qui fait dire à notre échotier piailleur que c’est un “oubli” de sa part, et que l’UPR est de droite (relire supra 10 fois si c’est si difficile que cela à comprendre, admettre ou avaler) ? J’y vois plutôt une forme de “complotisme rampant” tout droit sorti de l’idéologie pseudo-gauchiste évoquée plus haut qui imbibe les cerveaux lents de cette officine qui se veut journalistique, pas vous ?

2/ Lorsque M. Dupont-Aignan déclare « on va lui envoyer le manifeste », il parle à qui ? Au journaliste bien sûr. Mais alors c'était suite à une question de ce journaliste... or sommes-nous sûrs que SANS cette question, M. Dupont-Aignan aurait pensé à écrire à M. Asselineau ? Il n'a peut-être pas de lui-même pensé à M. Asselineau comme un homme politique de son bord... proximité fantasmée que le journaliste sous-entend par le fait même de l'évoquer, suivez mon regard dans les intentions cachées ou si peu, voire pire, dans le formatage idéologique forcené du susdit journaliste qui semble bien peu connaitre l'UPR ? D'ailleurs le journaliste précise que M. Dupont-Aignan aurait répondu à la même question concernant M. Philippot, cité juste avant dans l'article "C'est un oubli", alors que concernant M. Asselineau, il semble s’être contenté de répondre qu’il allait lui envoyer le “manifeste”. (Je rappelle au passage que l’UPR a sa propre charte depuis 11 ans et que M. Dupont-Aignan peut la télécharger comme nous tous. Bon courage)... Quant à la réponse même de M. Dupont-Aignan, elle fait partie de la tentation permanente de jouer la connivence. Lire ma remarque 5 qui procède de la même complaisance politique, un pain dont M. Asselineau ne mange pas. Ce ne sont que détails me direz-vous ? "Le diable se cache dans les détails", disait encore cette semaine Angela Merkel à propos du BREXIT, un des enjeux qui sous-tend cet article justement. Et ici, le complotisme du journaliste semble bien “s’être caché dans les détails”.

3/ M. Dupont-Aignan a-t-il ajouté "bis" ? Bien sûr que non. Alors “de quoi je me mêle ?” Comment dés lors ne pas renforcer notre suspicion de partialité de la part du journaliste dans sa question à M. Dupont-Aignan... Car à qui fait référence ce "bis" ? A M. Philippot dont -à nouveau- le cadre idéologique affirmé auquel tout-un-chacun du monde médiatique voudrait rattacher M. Asselineau est bel et bien une droite souverainiste fourre-tout, voire ici vaguement populiste, un peu comme si il “bissait” au passage un Michel Sardou à la fin d’un de ses tours de chant provinciaux. Voilà l’univers mental de ce journaliste, gavé d’a-prioris et de préjugés (souverainisme = extrême droite ou gauche...) auxquels ipso-facto il veut rattacher M. Asselineau par ces pirouettes amalgamantes, sans doute histoire de faire peur au citoyen-électeur et éviter toute idée contagieuse de Brexit à la française face à son promoteur le plus crédible de l’hexagone, contre lequel les propriétaires de RUE89 LYON sont n’en doutons pas vent debout.

4/ Pour la bonne mesure, on notera qu’inconsciemment ou opportunément notre couple improbable Philippot-Asselineau se retrouve en compagnie de Marine Le Pen citée juste après au beau milieu d’un nuage sémantique qui a de quoi laisser rêveur le complotiste le plus exigeant : “refus”, “tentation”, “alliance”. Une proximité visuelle et lexicale censée sans doute illustrer celle, plus absconse, des idées. Seul détail qui tue soigneusement éludé ici : MLP ne souhaite ni sortir de l’UE, ni de l’Euro, ni de l’OTAN, ce qui, avouez-le, constitue une sacrée différence de vue, qui du coup nous permet de mieux cerner la portée réelle des bidouillages psychologiques auxquels se livre ce journaliste.

5/ Mais au fait... moi aussi je pourrais pratiquer l’amalgame : Une insinuation, deux diabolisations et un rapprochement en quelques phrases, qui de plus déforment la pensée de M. Dupont-Aignan faute de savoir si oui ou non et pourquoi vraiment il aurait "oublié" M. Asselineau... cela me fait penser à ce fripon de Phillipon, pardon, pot, qui osa s'ériger en parangon national unique du FREXIT sur une grande radio nationale interrogé par M. JJ Bourdin après sa rupture avec MLP... alors que c'est le cheval de bataille de l'UPR depuis sa fondation en 2007, que 31000 adhérents y souscrivent là où M. Philippot n'en compte qu'un quarteron, et que ce fripon (bis) était encore en culotte courte lorsque M. Asselineau militait déjà.

Avouez que cela fait beaucoup, non ? On peut reprocher beaucoup de choses à l'UPR et à M. Asselineau comme à tout parti politique et à ses personnalités emblématiques, mais pas leur volonté d'être parfaitement clairs. La moindre des choses eût été d'en faire autant. M. Asselineau se fait une toute autre idée de la France, que celle d'un pays en proie aux passions des extrêmes.

 

Chronique de la propagande ordinaire #02 :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/syrie-ce-que-france5-a-oublie-de-203921

Chronique de la propagande ordinaire #01 :

https://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/matthieu-aron-sur-france-info-93788

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

146 réactions à cet article    


  • cettegrenouilleci 15 octobre 2018 09:44
    Bonjour Bluerider

    Très bel article, très pertinent.

    Le renforcement continu des rangs de l’Union Populaire Républicaine, aujourd’hui forte de plus de 32000 adhérents, atteste de l’échec des médias dominants et du pouvoir à étouffer la voix du bon sens que l’UPR et ses dirigeants font résonner et bientôt tonner de plus en plus fort dans tous les territoires de la république :

    Il faut libérer la nation des serres de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan.

    Il faut rétablir l’indépendance de la France sans laquelle il est illusoire d’améliorer en quoi que ce soit le sort de la population à commencer par les conditions de vie des plus humbles et de tous ceux qui vivent de leur travail et non de l’exploitation du travail des autres.

    Hors de cette voie, point de salut !

    il est illusoire et mensonger de prétendre, comme le font les européistes béats de la majorité ou de l’opposition, que l’on peut redresser l’économie du pays et défendre notre patrimoine, nos droits, nos libertés sans débarrasser d’abord le pays des vampires de l’Union Européenne et de l’Otan,et de leurs garde-chiourmes de la Macronie et de ses avatars qui saccagent et déshonorent la France qu’ils prétendent représenter.

    • nenecologue nenecologue 15 octobre 2018 15:48

      « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

      Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

      --------------------------------------------------------------------------------------------------

      Aujourd’hui quand ils tentent de museler le rassemblement national , je ne dis rien.

      quand ils tentent de museler la France insoumise , je ne dis rien.

      quand ils tentent de museler l’UPR , je ne dis rien.

      Bref AU 2EME tour d’une élection il faut systématiquement VOTER contre l’UMPS !

      Si vous ne le faites pas au nom d’un dogme , vous êtes foutus !


    • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 16:06

      @nenecologue

      "Aujourd’hui quand ils tentent de museler le rassemblement national , je ne dis rien.

      quand ils tentent de museler la France insoumise , je ne dis rien.« 

      Muselé ? RN et FI vous avez vu ça où ? peso je les vois sans cesse dans les médias.
      Certes on dit du mal d’eux, mais c’est logique ce sont les opposants officiels, les opposants qui sont pour l’UE, une »autre UE" bien sur, une UE des nations, une UE sociale, mais pour une UE tout de même.c’est un peu comme si on demandait à l’occupant d’aménager les prisons, de repeindre les murs et d’installer des toilettes propres.

      Ce sont des résistants de façade, pas les militants qui eux sont souvent intègres avec leurs idéaux, mais les dirigeants de ces partis politiques qui enfument leurs militants et à qui ont laisse la parole dans les médias pourtant aux ordres, il n’y a qu à voir comment les médias ont précipité Macron au sommet du pouvoir pour comprendre que si il ne parle jamais de l’UPR mais qu’ils laissent la parole à LFI, RN et tant d’autres de petits partis pro UE bien entendu, c’est que ceux ci ne représente pas un danger.. Macron le dit de Mélenchon, il n’est pas son ennemi et pour cause.

      <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

    • Pierre Sanders Pierre Sanders 15 octobre 2018 16:44

      @cettegrenouilleci

      « Très bel article, très pertinent. »

       

      C’est toujours intéressant de voir à quel point nous différons les uns des autres.

      Ce texte pourrait, dans une école de journalisme, servir d’exemple de qu’il ne faut jamais faire. II est vrai aussi qu’à parcourir en diagonale, les gazettes du temps, ce n’est pas ce qui s’enseigne dans les écoles de journalisme.

      On mettrait plutôt l’accent sur ce qu’il faut faire :

      1. - pour ne pas perdre de réclames

      2. - pour en draguer davantage.

      L’article maintenant.

      Première faute rédhibitoire, c’est trop long, beaucoup trop long :

      - 1’400 mots, 8800 signes espaces compris, l’équivalent de 3 pages ¾ d’un honnête bouquin de type courant

      Pour dire quoi ? En substance, l’UPR n’est pas d’extrême droite. C’est dans le titre. Je ne veux pas dire que, du coup, il y a 8737 signes (espaces compris) de trop, mais… L’auteur commence par l’un des pires angles d’attaque qui se puisse imaginer : « J’avoue mon agacement… » Le lecteur n’en a strictement rien à foutre de ses états d’âme. Imaginons une dépêche de l’AFP commençant ainsi : »Ce matin, notre collègue Tatave, le gentil Tatave, nous a révélé qu’il est cocu, nous sommes tous très attristés. » Poil au nez !

      S’ensuit un fouillis où se bousculent Rue89 Lyon, L’Obs, wikipedia, Claude Perdriel, le Nouvel Observateur, le mendésisme, un sondage, Aude Lancelin – qui a un espace très inesthétique entre l’incisive latérale droite et la canine* –  Ruffin, le néolibéralisme…

      C’est où l’article sur l’UPR, c’est çui-ci ?

       

      Il semble que oui, même si le paragraphe suivant parlerait plutôt de Dupont-Aignan et de Philippot. Philippot, certifié HEC/ENA, qui n’a jamais appris que, quand on quitte un gros vaisseau, classe Front national ou Forza Italia, pour embarquer sur son propre rafiot, comme Mégret, Lang, Fini, Alfano, ça tourne en eau de boudin où on peine à faire flotter un pliage en papier,

      Et on retombe dans les confidences intimes

      « Je ne suis même pas UPR mais sympathisant… »

      Sur quoi, l’auteur conseille de relire dix fois « le but avoué » d’Asselineau, si j’ai bien compris. A ce que j’ai lu, rien ne classe Asselineau à l’extrême droite, mais son vrai problème, c’est qu’il ne contient rien qui soit incompatible avec une appartenance au… nazisme. L’énumération est ambiguë et chacun glisse à l’intérieur ce qu’il a envie de lire. Personne n’a jamais traité Asselineau de nazi, ce serait stupide, mais qu’est-ce qu’il lit, le cas échéant, le nazi asseliniste ?

      Ceci « Redonner son indépendance de décision politique à la France (en la débarrassant de l’influence juive), sa marge de manœuvre diplomatique (résolument anti-israélienne), son espace de respiration économique, pour ensuite redonner aux français leur propre pays débarrassé du carcan idéologique juif... » Ceci est à lire, pour ceux qui n’auraient pas compris, au deuxième degré

      J’arrête ici. A Madame Cettegrenouilleci, je voulais montrer que cet article n’est ni « beau » ni « pertinent », mais il me reste à dire qu’il est  de surcroît inutile. Il aura satisfait les asselinistes, ce qui ne rapporte rien en voix, et il n’aura convaincu les anti-assellinistes de rien du tout.

      Un article n’est pas bon parce qu’on y trouve ce qu’on avait envie de lire, mais parce qu’il fournit des informations qu’on peut reproduire sans les vérifier et des faits. Un homme de presse de l’immédiat après-guerre – je croyais que c’était Beuve-Méry, mais apparemment ce n’est pas le cas - disait à ses gars « Des faits ! Des faits ! Des faits ! »

       

      * Pour les méfiants qui tiennent à vérifier – un bon point pour eux, ce sont de mauvais clients pour les medias -, inutile d’aller sur Google Images, elle n’est jamais représentée souriante de profil droit, on vérifiera donc avec les images d’un entretien avec  Emmanuel Todd, sur lemedia.tv, première vérification à la 24e seconde, et franche exposition à 10’06’’

       

      https://www.youtube.com/watch?v=Q0SyjP7wykU


    • cettegrenouilleci 15 octobre 2018 18:17
      @Pierre Sanders

      Merci pour votre commentaire.

       Nous apprécions différemment les mérites de cet article, j’en conviens.

      Selon moi, il est effectivement porteur d’information , contrairement à ce que vous affirmez.

      En effet, il montre comment les « infos » proposées aux téléspectateurs, aux auditeurs ou aux lecteurs sont émiettées, édulcorées, tronquées, embellies, fardées de façon à façonner l’image et le message que le journaleux de service souhaite implanter dans les esprits.

      Cet article montre également aux dépens et au profit de qui cette magie s’opère régulièrement.

      C’est une information tout à fait intéressante.

      Au plaisir de vous relire.

    • V_Parlier V_Parlier 15 octobre 2018 20:34

      @cettegrenouilleci
      Mais il faut savoir qu’en langage européiste cette position est officiellement classifiée comme « thèse d’essssstrême drouââââte ». L’auteur s’inquiète pour rien, c’est parfaitement normal.


    • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 16 octobre 2018 00:13

      @cettegrenouilleci2

      "Au plaisir de vous relire."

       

      Le plaisir, c’est pour tout de suite, mais il sera court.

       

      Admettons qu’on me propose une bouteille de Highland Park Ragnvald, dans les 480 euros la bouteille - ah oui, quand même - en échange d’un article de propagande pour l’UPR, avec le calibrage comme seule contrainte . D’abord, je ne ferai pas de propagande, je ne dirai pas que l’UPR c’est si, qu’Assilineau, c’est ça…

      Ma tête à couper que les gens en foutent complètement. Donc on oublie. L’extrême droite, le complotisme aussi, C’est de la merde pour journalistes de merde payés par des journaux de merde. Nous on veut booster François

       

      Je commence par réunir un maximum de documentation, puis j’énumère tout ce que la France a perdu depuis qu’elle a adhéré à l’U.E. Des chiffres, des faits, des témoignages précis, et en regard, ce qu’elle serait - c’est la séquence bourrage de crâne*
      - si elle n’avait pas adhéré à l’U.E.

      J’ai choisi avec soin des faits (vrais) simples, faciles à retenir, mis en perspective de telle sorte qu’il provoque une réaction... lLe type qui a lu arrive à l’apéro, excité à l’idée de ce qu’il va révéler à ces incultes qui ne savent même pas qu’il y a des sites politiques sur internet :

      - Vous vous rendez compte les gars...

      Un autre : - C’est pas croyable...

      Un autre encore : - Et dire qu’il n’y a que machin qui veut sortir de ce mercier, et on le connaissait même pas

      - On le voit jamais à la télé, si c’est pas la preuve officielle que ce sont tous des vendus et des pourrios, sauf... ?

      - Asselineau !

      Conclusion : Asselineau There is no alternative.

      Bien entendu, je ne crois pas un mot de ce que je dis, sinon je donnerais la moitié de mes revenus à l’UPR. J’ai été payé pour faire voter Asselineau, pas des minauderies façon bonne femme.

      Je sors donc la grosse artillerie et je les amène, sans avoir d’y toucher, là où je voulais les amener, sans se douter le moins monde qu’ils étaient manipulés.

      Ce n’est pas du grand art, juste une sensibilité particulière à ce qui va porter.

      P. S. - J’espère que vous n’hésiterez pas à voter Asselineau. Ce sera la preuve que je n’ai pas volé mon flacon de pure malt.

       


    • Pimpin 15 octobre 2018 09:53

      Je ne comprend pas le titre de cet article ! 

       Où est-il question d’extrême droite dans ce que dit le journaliste ?
      De plus, je cite : « MLP ne souhaite ni sortir de l’UE, ni de l’Euro, ni de l’OTAN »
      Ah bon ? ce serait tout de même mieux que ceux qui écrivent ici parlent de ce qu’ils connaissent vraiment !
      Programme RN :
      Proposition 1 : 
      Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique).
      Proposition 118 : Quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN pour que la France ne soit pas entraînée dans des guerres qui ne sont pas les siennes.



      • Pimpin 15 octobre 2018 10:52

        @malitourne
        L’habituelle méthode qui consiste à isoler quelques bouts de phases de leur contexte, à ne tenir aucun compte des explications qui vont avec et broder n’importe quoi autour.

        Technique très utilisée par les comiques ... ou les désinformateurs.

      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 10:55

        @Pimpin
        où vois tu marquer « sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN » dans les 4 lignes que tu nous fournis ? aurais tu des problemes de vocabulaire ou de lecture ? encore une victime de la méthode globale ? 




      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 10:59

        @Pimpin
        La sortie de l’UE, et de l’OTAN, ça s’appelle un Frexit. Un chat ça s’appelle un chat. Et une girouette eurosceptique, qu’elle soit de droite ou de gauche, ça reste une girouette eurosceptique.


      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 11:02

        @Pimpin reponse @malitourne

        Tu n’as pas vu la diversité des sources qui cite la blondasse ? 
        des phrases qui vont bien avec le programme de collaboration euro atlantiste du FN
        Mais pourquoi ne nous donnes tu pas les bouts de phrases qui disent que le FN veut sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN ? peut être parce que ceux ci n’existent pas ? 

      • leypanou 15 octobre 2018 11:03

        @Pimpin

        Proposition 1 : 
        Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique) : c’est le type même de phrase bidon qui ne veut pas dire grand-chose.

        Quel parti politique va dire qu’il va vassaliser le peuple français ? Et puis, concrètement, que veut dire restituer sa souveraineté monétaire ?

        Comme enfumage, on ne peut pas faire mieux.Tant qu’il y a des gogos qui y croient !

      • Pimpin 15 octobre 2018 11:21

        @samy Levrai
        C’est pourtant ce qui est écrit ! Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans : 

        Proposition 1 : 
        Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique).
        Proposition 118 : Quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN pour que la France ne soit pas entraînée dans des guerres qui ne sont pas les siennes.


      • Pimpin 15 octobre 2018 11:23

        @samy Levrai
        Lisez et essayez de comprendre ce que vous lisez ! Au lieu de vous cacher derrière des termes insultants genre « blondasse » faute d’avoir des arguments pertinents.



      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 11:29

        @Pimpin
        j’ai beau lire, je ne lis qu’une intention sans substance... car pour recuperer sa souveraineté la France ne peut que faire le Frexit sans cela elle n’est pas souveraine et il n’en a jamais été question de la part du FN ... j’appelle cela une escroquerie pas toi ?

        j’adore la proposition 118 qui dit bien que le FN ne sort pas du tout de l’OTAN .... tu ne sais donc pas lire ?

      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 11:32

        @Pimpin
        Passez-moi mes lunettes, je ne lis pas « article 50 ». Peut-être que c’est écrit en petit quelque part...


      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 11:33

        @Pimpin
        Mes arguments sont pertinents et tu te retrouves à brasser de l’air pour reprendre pied, la blondasse ( l’arnaqueuse, l’escroc raciste, la traitresse à la nation, ...) a bien dit qu’il n’avait jamais été question de sortir de l’UE de l’euro et de l’OTAN , elle l’a fait à la télé , tu veux le lien ou tu te débrouilles tout seul pour le trouver ?


      • Pimpin 15 octobre 2018 11:38

        @malitourne

        La volonté de sortir de l’OTAN est très claire pour ceux qui savent lire :
        Proposition 118 : Quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN pour que la France ne soit pas entraînée dans des guerres qui ne sont pas les siennes. 

        Pour l’UE c’est clair aussi : 
        Proposition 1 : 
        Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique).

        Un frexit brutal comme à l’anglaise n’est pas possible pour la simple raison que les Français n’en veulent pas et que donc un parti qui le proposerait n’a aucune chance. C’est d’ailleurs ce point qui a fait perdre beaucoup d’électeurs à Marine qui proposait une sortie trop rapide. (Et ceux qui proposent le frexit brutal, ils ont eu combien d’électeurs ?)

        De plus, ce qui est en cause n’est pas une quelconque union des pays européens mais la politique actuelle de l’UE, et c’est de cela dont il faut sortir. On est en Europe et il faut bien organiser des relations privilégiées entre les différents pays concernés.
        Or il y a du nouveau, de plus de membres voient monter une opposition importante à la politique de l’UE, ce qui implique qu’il doit être possible à plus ou moins court terme de casser cette UE de l’intérieur.
        Si vous écoutez les explications du RN (ce que je doute fortement au vu des bêtises racontées ici), c’est cette voie qui est explorée en priorité avec, si elle échoue, une sortie progressive au bout de quelques années (Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique). Si les électeurs sont assez sensibilisés, et ce n’est pas en lançant des insultes, imprécations et ultimatums qui font peur que cela pourra se produire.


      • Pimpin 15 octobre 2018 11:43

        @leypanou
        Si vous ne comprenez pas le français, je ne peux rien pour vous (vous pouvez aussi écouter les explications de Marine). 

         Donc continuez à rejeter le RN parce que vous ne comprenez rien, votez pour Macron et les autres européistes et mondialistes, ou pour des petits partis dont les propositions font peur aux Français, ou abstenez-vous ce qui revient au même, mais ne venez pas ensuite pleurer si la politique de l’UE continue de nous pourrir la vie.

      • Pimpin 15 octobre 2018 11:48

        @samy Levrai

        Que dire ! Apprenez à comprendre ce que vous lisez ...Et écoutez les différentes interventions de Marine et des responsables FN. Pas des bouts de phrases soigneusement extraits de leur contexte et interprétés par des adversaires qui n’ont de cesse en fait que de saboter le travail du seul parti vraiment souverainiste.

        Proposition 118 : Quitter le commandement militaire intégré de l’OTAN pour que la France ne soit pas entraînée dans des guerres qui ne sont pas les siennes.

        Alors Quitter, ça veut dire aussi sortir ...Mais bon, si vous voulez toujours polluer la conversation, continuez.

      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 11:48

        @Pimpin
        Le FN/RN est un parti euro atlantiste, c’est la caution d’extreme droite du parti unique euro atlantiste, c’est exactement comme En Marche mais raciste en plus.

        Sortir du commandement integré ne veut pas dire sortir de l’OTAN , ils te prennent pour un con au FN et à priori ils n’ont pas tort...
        donc pas de sortie de l’euro, pas de sortie de l’OTAN mais ou as tu bien pu voir une sortie de l’UE ? 
        Tu es fait pour te faire avoir, tu as choisi le bon positionnement !
        Euro atlantiste raciste, ça sonne bien, bravo.

      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 11:54

        @Pimpin
        Bravo. Vous atteignez le summum de l’euroscepticisme : il est urgent d’attendre que l’UE se casse de l’intérieur.

        On atteint là le pic ultime de l’irresponsabilité politique. 
        Rester dans l’UE est une catastrophe.
        Attendre son implosion est une catastrophe.
        Son implosion sera une catastrophe.
        La voie la plus sage est le Frexit, encore faut-il présenter cette offre politique à la France. L’UPR le fait, pas le FN. Les eurosceptiques sont pires que les européistes : ils font obstruction à la seule alternative politique responsable pour sortir notre pays de sa camisole supranationale.
        Votre pipeau eurosceptique, je le casse en deux sur ma cuisse, et je balance les deux morceaux vers le grand chêne pour faire tomber quelques glands par terre, à gauche ou à droite.


      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 12:18

        @samy Levrai
        J’ai tapé une fois « Frexit » sur mon GPS de marque FN. Je me suis retrouvé au Parlement de Bruxelles alors que je voulais monter à Paris. Je l’ai balancé dans l’Atlantique. J’ai essayé une fois avec un GPS LFI. Pareil. Je l’ai balancé dans la Méditerranée. Depuis j’ai regardé la carte et je me fie aux pancartes.


      • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 12:24

        @Pimpin

        De la bouche même de l’intéressée les choses seront plus crédibles. Marine le Pen ne veut pas sortir de l’euro et qui dit « euro » dit Union européenne !


      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 12:27

        @malitourne
        C’est dingue n’est ce pas, En Marche est le seul parti euro atlantiste qui ne raconte pas de conneries à ses mougeons, le seul qui s’assume pour ce qu’il est.


      • bluerider bluerider 15 octobre 2018 12:47

        @Pimpin alors pourquoi ne pas dire « sortir de l’UE EURO OTAN par l’article 50 comme l’UK » ? Ce serait plus simple, non ?


      • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 12:49
        @Pimpin

        "Pas des bouts de phrases soigneusement extraits de leur contexte et interprétés par des adversaires qui n’ont de cesse en fait que de saboter le travail du seul parti vraiment souverainiste."
        Pour pouvoir se revendiquer souverainiste il faut au minimum proposer de l’être vraiment.Dans le cadre de l’UE et avec l’intention d’en changer le fonctionnement pour une UE des nations, RN prends les électeurs souverainistes pour des jambons.Pour changer les traités de l’UE il faut l’unanimité des états membres(art48), il faut que chaque état membre soit pleinement en accords avec les propositions de RN.Croyez vous cela faisable ? Combien de temps 27 états vont ils prendre pour trouver des accords commun ? ne vont ils pas s’embourber dans des négociations à n’en plus finir qui pourraient s’éterniser sans jamais trouver une solution qui conviennent à tous ? Cette UE a t’elle encore une raison d’être hors de son cadre supranational et fédéraliste ?Est on encore souverainiste si l’on doit appliquer des directives qui vont à l’encontre de ce que veux un pays membre !?
        Être souverainiste c’est ne dépendre de personne pour mener sa politique, c’est ne pas s’embourber dans des négociations qui ne peuvent aboutir à 27 états, c’est sortir totalement de l’UE, euro, OTAN ( pas seulement le commandement intégré de l’OTAN), c’est faire valoir son droit à l’indépendance en utilisant l’art 50 pour sortir de l’UE qui est la condition primordiale pour toute action visant à libérer le pays du carcan totalitaire de l’UE.Ceux qui sabotent le travail du seul parti vraiment souverainiste (UPR) ce sont justement ces partis épouvantails qui critiquent l’UE mais n’en dénoncent jamais réellement le fonctionnement, ni ne citent les articles qui permettent la mise sous tutelle de la France et des pays membres aux décisions de la commission européenne.Qui a dénoncé ou parlé des GOPE ? RN ? jamais !! et pourtant Marine est député européen.....Vous ne voulez pas effaroucher les français en leur disant la vérité, mais vous préférez les endormir avec des soit disant renégociations qui permettent de faire encore durer le plaisir.Il est clair qu’en omettant de dire la vérité sur cette UE et d’affirmer que l’on peut renégocier les traités, laisse croire au bon peuple que cela est possible et qu’il n’est pas obligatoire de sortir de l’UE. C’est se foutre de sa gueule non ? Et cela se dit souverainiste ? On croit rêver....

        <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

      • Pimpin 15 octobre 2018 12:52

        @samy Levrai

        Je ne vois rien de pertinent dans vos arguments qui consistent à nier la signification de ce que dit le RN au profit de votre interprétation que d’ailleurs vous ne précisez même pas, avec en plus les habituels mensonges et insultes.
        Il va y avoir des élections européennes, vous aurez le choix entre les habituels partis qui sont pour la politique actuelle de l’UE, quelques micro partis qui n’ont aucune chance au vu de leur intransigeance rejetée par les Français, et le RN qui proposera une politique et un programme destinés à retrouver notre souveraineté.
        A vous de voir ...

      • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 12:58

        @Pimpin

        Que dit Marine Le Pen ?


      • Pimpin 15 octobre 2018 13:02

        @samy Levrai

        Vous ne faites que lancer des affirmations non argumentées qui n’engagent que vous et qui n’ont rien à voir avec la réalité.
        Expliquez donc en quoi sortir du commandement intégré ne voudrait pas dire sortir de l’OTAN.
        Expliquez en quoi « Retrouver notre liberté et la maîtrise de notre destin en restituant au peuple français sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique). » ne signifierait pas obligatoirement de sortir de l’actuelle politique européenne et de l’euro.
        Sinon, qu’attendez-vous d’une sortie brutale comme le brexit ? Sachant et on s’en rend bien compte avec les difficultés du brexit que ce n’est pas parce qu’on en sort que l’UE n’existe plus et qu’il faut donc toujours compter avec et ses capacités de nuisance.
        Il y a quelques année je disais comme vous qu’il fallait sortir brutalement faute de mieux. Mais les choses évoluent, et on peut certainement mieux faire, comme d’ailleurs le prouve l’Italie. Il faut juste que ce pays ne se retrouve pas tout seul, et c’est pour cela qu’il faut voter RN au lieu de tenter de le descendre comme vous le faite à la grande satisfaction des tenants de l’UE qui doivent bien se marrer en vous lisant.
        Enfin, contre qui ces tenants de l’UE s’acharnent-ils en ce moment ? A votre avis, ce ne serait pas parce qu’ils pensent bien que le danger pour eux vient de là ? et non pas de quelques groupuscules qui n’ont aucune chance mais qui peuvent au contraire gêner le RN ?


      • Pimpin 15 octobre 2018 13:08

        @GrandGuignol Je ne vais pas recommencer mes explications, ni recopier toutes les pages et interventions qui répondent à vos remarques. 

        Marine et les autres responsables du RN s’expriment régulièrement sur ces sujets, et de plus en plus à l’approche de l’élection de l’année prochaine. 
        Donc rendez-vous régulièrement sur le site du RN, au lieu de vous contenter de ce que racontent ses adversaires. Il y a plusieurs interventions chaque semaine, dont toutes les interventions dans les médias que vous pouvez donc écouter en différé.
         Prenez-en connaissance.

      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 13:16

        @Pimpin
        Quel suspense ! MLP va t’elle critiquer une fois de plus l’UE sans vouloir en sortir ? La saga eurosceptique de Marine, on en est à quelle saison déjà ? C’est encore plus long que Santa Barbara... 


      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 13:34

        @Pimpin
        Tu vois que tu ne comprends pas l’arnaque FN...

        Sarko nous a fait rejoindre le commandement integré de l’OTAN que de Gaulle nous avait fait quitter... le FN ne parle que de sortir de ce commandement integré mais rester dans l’OTAN et donc de l’automaticité de la guerre.
        Il est impossible de retablir la souveraineté sans une sortie préalable de l’UE, de l’euro et de l’OTAN tu peux le tourner dans n’importe quel sens il s’agit ici d’un préalable à toute souveraineté nationale et cela passe par l’article 50, le truc dont personne ne parle jamais au FN...
        J’adore la sortie brutale du Brexit... deux ans de negociation je n’appelle pas cela de la brutalité... par contre rester dedans comme le prone le FN j’appelle cela de la violence, la nation a rejeté l’UE, l’euro et l’OTAN en 2005 ...
        Si tu comprenais un peu ce qui se passe autour de toi , tu y verrais que les partis qui vont du FN à la FI en passant par l’extreme centre sont tous pour une autre Europe et ne veulent pas en sortir... voter pour le FN ne revient qu’à se faire syriser, comme ceux qui ont voté extreme droite europeiste en autriche, en Hongrie, en Pologne, en Italie... 
        Le FN passe son temps devant les medias , il est presenté comme le premier opposant à Macron parce qu’il sert de faire valoir au chien avec un chapeau qui lui sera opposé...
        Pose toi la question par contre de pourquoi l’UPR est interdit de médias de masse depuis 11 ans... qui fait peur ?

      • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 13:34

        @malitourne

        Il ne t’as pas échappé que la Marine commence a avoir quelques alliés d ’un certain poids au sein de l’UE ?


        Tu mets Tonton Tony commissaire a la remigration massive, moi je mets un autocollant de Marie sur le cul de ma Logan...


      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 13:43

        @Cadoudal
        T’inquiète, ça ne m’a pas echappé. Ce qui m’échappe, en revanche, c’est de préferer la tension avec l’UE, plutôt que le divorce à l’amiable. Mais je sais que toi, les portes qui claquent, les engueulades, ça te réjouit. Salutations à madame Cadoudal.


      • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 14:15

        @malitourne

        Ptèt ben qu’on veut pas la quitter l’Union des peuples blancs et chrétiens , mais la diriger dans le bon sens ?

        Moi je dis ça je dis rien...

        Si tu préfères la Françabia libre et indépendante, qui puis-je ?

      • Pimpin 15 octobre 2018 14:34

        @samy Levrai

        Vous insultez et mentez effrontément. Sans doute faut d’arguments sérieux.

      • Pimpin 15 octobre 2018 14:37

        @samy Levrai Ce site de désinformation est vide !


      • Pimpin 15 octobre 2018 14:38

        @samy Levrai A quoi bon discuter avec vous, vous ne tenez aucun compte de ce que dit le FN, vous en restez à vos mensonges, interprétations fantaisistes et insultes.


      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 14:47

        @Pimpin
        Tu es dans la croyance et tu oses... 

        Moi je cause la France et je comprends les mots, tu devrais en faire autant.

      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 14:53

        @Cadoudal
        Te casses pas j’avais compris. C’est pour ça que l’autre jour je t’ai dis que c’étais pas la peine de venir parler avec moi à ce sujet, on n’a rien à se dire.


      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 14:56

        @Pimpin
        Tu insultes l’Intelligence , comme ton parti euro atlantiste de mouise qui a la blondasse à sa tête. 

        La blondasse, son papa, son mari, sa nièce,... cela s’appelle du népotisme, tu le savais ? 
        Le menteur , duc..., c’est toi, quand vas tu nous demontrer que le FN veut sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN , tu as eu beaucoup beaucoup d’informations verifiées qui disent le contraire et je te trouve un peu mou du genou dans tes argumentaires...

      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 15:04

        @Cadoudal
        Oui moi libre et independante ça me parle par contre appartenir un club de blancs chretiens d’apartheid cela m’est très desagreable surtout quand cela s’accompagne d’une soumission à des étrangers... tu préfères donc te faire mettre par un blanc plutôt que d’avoir des rapports civilisés avec le reste du monde ? tu as raison j’imagine que tu n’y puis rien, la peur des autres fait cet effet là à beaucoup d’esclaves.


      • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 15:11

        @malitourne

        C’est surtout l’ UPR qui n’a rien a dire à ce sujet...

        le tabou ultime...

        Continuez à courir après le vote des colons, vous verrez, ils vous en remercieront...

        « N’oublie pas que t’es une femme » : la réponse de racailles en audi à des femmes policières

      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 15:23

        @Cadoudal
        Je crois qu’on appelle les types comme toi des monomaniaques, ils sont très faciles à abuser, un peu comme les taureaux... (et qui ne chient pas dessus quand ils sont en public )

        N’oublie pas de repondre à mes questions sur la responsabilité des arabes concernant notre democratie, notre monnaie, les guerres perpetuelles, nos frontières, le pouvoir des banques , l’appropriation de tous nos médias par 10 milliardaires ( pas un arabe...).
        L’UPR a beaucoup à dire sur le conditionnement subi par la population depuis une trentaine d’années...

      • malitourne malitourne 15 octobre 2018 15:34

        @Cadoudal
        Ecoute bien : tu ne vois rien d’autre qu’une Europe blanche et chrétienne comme projet politique pour les français.. Moi j’en vois un autre : un rassemblement populaire, républicain, démocratique et citoyen dans le cadre national avec un projet de rassemblement plutôt que de ségrégation. En gros, j’ai rien à voir avec un nationaliste allemand, italien, hongrois ou autre. Alors on s’affrontera politiquement après le Frexit, parce qu’avant, ça fait juste le jeu du système alors compte pas sur moi pour alimenter ton discours suprémaciste. Je te l’ai déjà, tu me les brises avec ça.


      • foufouille foufouille 15 octobre 2018 15:34

        @samy Levrai
        « 

        L’UPR a beaucoup à dire sur le conditionnement subi par la population depuis une trentaine d’années... »
        trop mort de rire !! un militant UPQR est totalement lobotomisé, incapable de faire autre chose que de répéter le discours du maître et de le défendre avec des excuses bidons.


      • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 15:49

        @samy Levrai

        -Tu n’es plus en democratie c’est la faute aux arabes ?

        Électoralisme :

        Mais, dix ans plus tard, les scores du FN s’effondrent. Les banlieues n’ont plus le même visage : la population issue de l’immigration maghrébine et africaine est devenue très importante voire parfois majoritaire, tandis qu’une part significative des habitants non issus de cette immigration a quitté ces territoires.

        -tu es en guerre permanente, c’est la faute aux arabes ?

        Guerre civile larvée permanente dans les territoires occupés, la faute a qui ?

        -Ton pays se fait detruire, on le fait revenir à l’ancien regime, est ce la faute des arabes ?

        Encore Benalla ? Passe a autre chose...

        -Ton industrie disparait c’est la faute aux arabes ?

        Baisse de productivité, ça te dit quelque chose ?

        -tu ne fais plus tes lois , c’est la faute aux arabes ?

        « Il n’est pas pensable que dans une ville, il y ait des tours où des assistantes sociales, des médecins ne puissent plus renter, où les amis, les parents, les familles qui y habitent ne puissent plus rentrer, je dis que ce n’est plus possible », a-t-elle martelé. Et d’affirmer : « On n’est plus dans une République, voilà. »

        -tu n’as plus la main sur l’économie, c’est la faute aux arabes ?

        Le PSG va très bien, merci pour lui....

      • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 18:02

        @foufouille
        mon foufouille, tu es sur un forum politique pas chez ta mémé, nous nous moquons de tes variations gastriques .


      • foufouille foufouille 15 octobre 2018 10:01
        ton dieu est de la bonne droite ploutocrate magouilleuse.


        • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 11:04

          @foufouille
          je pense qu’un sexe masculin est plus malin que toi.


        • Attila Attila 15 octobre 2018 11:15

          Bluerider, pourquoi persistez-vous à qualifier les employés des merdias de « journalistes » ?
          Il y a longtemps qu’il n’y a plus de journalistes ni de déontologie dans les merdias. Ce sont des employés qui obéissent aux ordres de leurs patrons pour défendre les intérêts financiers de leurs actionnaires. Sinon, ils sont virés ou placardisés.

          .


          • Dom66 Dom66 15 octobre 2018 11:32
            « Je ne suis même pas UPR mais sympathisant » Moi aussi.
            Et effectivement, arrêtez de qualifier les employés des medias « Journaliste » ce sont des laquais 

            Question : Où est Fifi ?? 

            • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 12:32
              D’extrême droite, d’extrême gauche, c’est du pareil au même, le paysage politique français se résume à du bon gros étatisme assaisonné de capitalisme de connivence.
              Et l’UPR ne semble pas faire exception à ce constat.

              • malitourne malitourne 15 octobre 2018 12:40

                @Yaurrick
                Dessinez-nous un jardin...


              • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 12:41

                @Yaurrick


                Le programme du CNR était donc du bon gros étatisme assaisonné de capitalisme de connivence ? Vous voudriez développer ce point que l’on puisse comprendre vos arguments ? Parce que le programme de l’UPR c’est bien celui du CNR ré-actualisé !


              • Attila Attila 15 octobre 2018 12:43

                @Yaurrick
                La faute à qui ? Vous, les libéraux, vous n’avez même pas de parti libéral pour défendre vos idées.
                Lancez-vous, on verra les résultats.

                .


              • Attila Attila 15 octobre 2018 12:46

                @Ar zen
                Comprenez que Yaurrick est un libéral pur jus. Donc, toute intervention de l’État dans l’économie est considérée comme nuisible.

                .


              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 12:46

                @Ar zen

                Je suis au regret de vous dire que des choses comme le numerus clausus, le protectionnisme, les nationalisations, les contrôles des prix sont des privilèges et des rentes accordés par l’état à certains groupes... même si vous allez me dire que c’est sous le prétexte d’un intérêt général,

                C’est donc bien de l’étatisme et du capitalisme de connivence.

              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 12:55

                @Attila

                La faute à qui ? Simplement à l’héritage monarchique et de la féodalité, ainsi que les effets du catholicisme qui ensemble ont amené un tel niveau de dépendance à l’état nounou et à la propagande antilibérale.


              • malitourne malitourne 15 octobre 2018 12:57

                @Yaurrick
                Que voulez-vous, tous les hommes n’ont pas lu le catéchisme libéral, Saint-Yaurrick priez pour eux !

                A part ça vous proposez quoi pour que l’Humanité suive votre Lumière ?

              • bluerider bluerider 15 octobre 2018 12:59

                @Yaurrick > l’UPR propose de recourir au référendum et à la votation. Il propose de recadrer les échanges commerciaux et industriels avec nos partenaires économiques sur la base de la réciprocité et non de l’offre et de la demande. Il propose de profiter de la dévaluation légère du futur nouveau franc (qui démarrerait à parité avec l’Euro), de 10 à 20% par rapport à l’Euro, pour relancer nos exportations et notre production domestique. Il propose de redistribuer les 9 milliards d’euros économisés sur les frais générés par notre appartenance à l’UE, il propose de restructurer vers un allégement, l’Assemblée Nationale, le Sénat et les conseils territoriaux afin de générer des recettes budgétaires supplémentaires etc (lire le site/programme de l’UPR)... tout cela est-ce de l’étatisme, du capitalisme de connivence, ou autre chose ?


              • Attila Attila 15 octobre 2018 13:01

                @Yaurrick
                Vous ne répondez pas à la question : pourquoi n’avez vous pas de parti libéral ? Vous ne pouvez pas déplorer l’absence de l’offre libérale dans le paysage politique si vous ne créez pas un mouvement politique pour défendre vos idées.

                .


              • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 13:02

                @Yaurrick


                Nous en revenons toujours à la même question, après vos « critiques ». Quel est le pays au monde qui trouve grâce à vos yeux dans son fonctionnement économique ? Vous êtes toujours "contre tout, c’est un peu trop facile. 

              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 13:09

                @bluerider

                Dès lors que l’état intervient systématiquement et favorise certains groupes par des rentes, c’est du capitalisme de connivence.
                Que cela dans un but de justice sociale, d’intérêt général, d’intérêt supérieur de la nation ou quelque soit le motif, c’est de l’étatisme.
                Ce qui pose problème, c’est le niveau très élevé d’interventionnisme.

              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 13:11

                @Attila

                Je ne suis pas affilié à un parti , mais il existe des partis libéraux : notamment le Pari Libéral Démocrate, dirigé par Aurélien Véron, aussi le Parti Libertarien Français (mais je ne le connais que de nom).

              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 13:17

                @Ar zen

                Je vous ai déjà répondu plusieurs fois à ce sujet, vous pouvez relire mes commentaires.

                Je ne suis pas contre tout comme vous tentez de le faire croire, je suis simplement pour laisser ceux qui le désirent libre de mener ma vie comme ils estiment que c’est le meilleur choix.

                Ça vous semble inconvenable que tout le monde n’ait pas les mêmes envies ni les mêmes besoins ?

              • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 13:41

                @Yaurrick

                Je me souviens très bien de vos réponses. Vous avez cité la Suisse mais avec des restrictions.

                Vous êtes donc contre toutes les formes d’économie puisqu’il n’y a pas un seul système qui trouve grâce à vos yeux. 

                La critique est aisée mais l’art est difficile Yaurrick !

              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 13:48
                @Ar zen
                C’est sûr qu’en France, il n’y a pas de système économique qui puisse trouver grâce à mes yeux... Mais dire que je suis contre toute forme d’économie, c’est de la mauvaise foi.

              • malitourne malitourne 15 octobre 2018 13:49

                @Yaurrick
                Sur les îles Kerguelen peut-être...


              • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 14:12

                @Yaurrick

                Je ne vous parle pas de la France, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. Je vous parle de l’ensemble des pays du monde. Ne renversez pas les rôles en parlant de « mauvaise foi ». Vous êtes dans la critique constante. Alors, souffrez que je vous questionne sur le pays au monde parmi les presque quelques 200 nations, qui se rapproche, au plan économique, de votre vision des choses. 

                Je pourrais vous dire que de toutes les viandes, c’est le steak de licorne que je préfère. Vous ne voudriez pas m’en offrir une petite escalope ? 

              • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 octobre 2018 14:16

                @Yaurrick
                Vous défendez l’idéologie des libertariens.
                Pour le moment toute liberté sans contrainte a dérivé vers la domination d’une minorité de puissants et l’asservissement des faibles. Donc les libertariens font l’affaire de l’oligarchie financière et capitaliste. En poursuivant le but de la liberté sans contrainte vous aboutissez à l’asservissement sans contrainte. Si vous pensez qu’il y aura un bon coté dans la bagarre générale et que vous y serez, libre à vous de militer dans ce sens !


              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 14:24
                @Ar zen
                Mais je vous ai déjà répondu à ce sujet, je vous ai même précisé plusieurs pays, que vous faut il de plus ? Et à ce que je sache en matière de critique constante, je ne pense pas que vous puissiez me faire le reproche.

              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 14:43
                @jesuisdesordonne
                Les états ne sont pas absolument pas des exemples en matière d’asservissement , comme en témoignent les pires atrocités qui ont été commises au nom des états.
                Pour ce qui est d’une oligarchie, si elles existent c’est quasi tout le temps du fait du clientélisme politique, donc aucunement lié à un excès de liberté « sans contrainte ». D’ailleurs la liberté sans contrainte, cela n’existe tout simplement pas.

              • Legestr glaz Ar zen 15 octobre 2018 15:08

                @Yaurrick

                Vous adoptez toujours ce ton de reproche sans jamais rien proposer. C’est bien facile. Et bien non, hormis la Suisse, vous n’avez cité aucun pays. Et même la Suisse ne reflète pas l’image d’un pays ayant adopté un système économique que vous valideriez. Votre « idée » d’un système économique génial, celui que vous fourbissez dans votre esprit, tient davantage de la mythologie que d’une réalité terrestre. 

                Vous avez bien intellectualisé tout ça, mais vous restez au niveau de la théorie.

              • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 octobre 2018 15:40

                @Yaurrick
                Effectivement la liberté sans contrainte n’existe pas et les États sont toujours dans la main des capitalistes y compris lorsque c’est la soit-disant dictature du prolétariat.Ce que j’appelle oligarchie est la minorité qui domine les marchés financiers, s’est offert la propriété des grands médias et est en passe de se partager les biens publics, de breveter le vivant etc...
                Cependant il y a eu des moments historiques où les États étaient moins pesants car les relations avec l’oligarchie étaient moins directes :
                Entre février et octobre pendant la révolution russe, épisode pendant la révolution espagnole, après guerre avec les pouvoirs du CNR etc...
                Il est de l’Etat comme du travail. Tout dépend qui l’organise. Ce peut-être un travail forcé, un esclavage consenti ou une activité créatrice organisée en autogestion.
                Il est clair que nous assistons à une restriction très importante des libertés et qu’historiquement les peuples se sont toujours réveillés. A l’avenir nul ne sait quand et le pillage de la planète qui résulte de cet emballement du moins disant environnemental et social (avec l’explosion démographique qui résulte de l’avenir incertain de ceux dont la seule richesse qui les rassure pour l’avenir est les enfants) inquiète les riches aussi. Donc tout porte à croire que la libre différenciation entre les riches et les pauvres ne sauvera pas l’humanité de l’ère industrielle et de la combustion des énergies fossiles qui annonce la 6ième extinction des espèces.


              • Yaurrick Yaurrick 15 octobre 2018 15:49
                @Ar zen
                Cela vous gêne t-il à ce point que l’on soit critique en l’absence d’affiliation à un parti ? Si c’est le cas, vous pouvez vous référer ce programme qui est proche de mes convictions :

                Après que vous pensiez que mon « idée » d’un système économique génial soit de la mythologie, je m’en moque. Les faits sont clairs : les pays qui ont le plus de liberté économique sont quasi systématiquement les plus prospères.

                Et désolé de devoir vous le redire, mais puisque vous parliez de la Suisse, elle fait partie du trio de tête des pays les plus libres économiquement. D’ailleurs, puisque vous me le demandez, les autres pays cités étaient l’Irlande, et l’Australie à laquelle j’ajouterai la Nouvelle Zélande.

              • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 octobre 2018 18:14

                @Yaurrick
                Je connais un peu la Suisse.
                C’est un pays très règlementé. Il y a très peu de panneaux publicitaires car la pollution visuelle est pourchassée. Vous ne garez pas votre voiture n’importe où...
                En matière commerciale ils font preuve d’un protectionnisme règlementé et intelligent. Par exemple l’importation des chevaux est contingentée. L’exploitation des forêts privées est encadrée par des fonctionnaires (contrairement à la France.) Il y a un consensus dû à des votations sur différents sujets. Bref il y a un grand respect des règlementations car la population y concours, un respect plus grand qu’en France. Tout le contraire des concepts libertariens mais parfois plus proche des anarchistes car il y a parfois des monnaies locales et des auto-gestions ou gestions syndicales pour des routes, des pâturages communautaires qui échappent à l’Etat, lui-même assez décentralisé.


              • Attila Attila 17 octobre 2018 23:38
                @Yaurrick
                Effectivement, je suis allé voir le site web du Parti Libéral Démocrate (merci du renseignement).
                Il y a bien un parti libéral qui présente des candidats à des élections. Il est confidentiel mais vous ne pouvez pas reprocher aux autres partis de ne pas défendre vos opinions politiques.

                .

              • bluerider bluerider 15 octobre 2018 13:09

                NOTE DE REDACTION : J’ai hésité à qualifier les mots « extrême droite » et « souverainisme » avant de dérouler mon argumentaire. Je ne l’ai pas fait volontairement pour laisser l’acceptation la plus courante de ces termes telle que rencontrée dans nos médias = TOUT parti ou formation politique qui N’EST PAS LR et apparentés, ou qui n’est pas une des formations « centristes » UDI-MODEM Morin etc. ni une formation « de gauche » ou « démocrate » ou « d’extréme gauche » ou « de la gauche radicale ». J’aurais aussi dû rappeler que l’UPR est classé divers par la Commission électorale du Ministère de l’Intérieur... c’est agaçant de devoir le rappeler sans cesse même après les élections de 2017, vous ne trouvez pas ? Manifestement, le journaliste de RUE 89 Lyon n’a toujours pas avalé cette subtile nuance de bleu républicain dans le paysage politique français...


                • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 2018 13:17

                  Papa c’est quoi l’extrème droite ? Va au lit petit con .....


                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 13:19

                    @zygzornifle
                    La seule frontière qui compte aujourd’hui, c’est celle qui sépare les remplacistes des antiremplacistes, ou réfractaires, ou résistants, ou dissidents (du remplacisme).
                    D’un côté de cette frontière, il y tous ceux qui consentent au Grand Remplacement, peu ou prou, ou qui le promeuvent, ou qui l’incarnent, ou qui le nient ; de l’autre il y a ceux qui le refusent de tout leur être, de toute leur chair, de toute leur âme.
                    D’un côté, il y a ceux qui acceptent le changement de peuple et de civilisation, soit parce qu’ils en nient l’existence, soit parce qu’ils n’en sont pas dérangés, soit parce qu’il sert leurs intérêts ; de l’autre il y ceux qui aimeraient mieux mourir que de s’y résigner.
                    (…)
                    Outre la ligne claire, celle qui va du constat du Grand Remplacement à la double exigence de la Remigration et de la Désislamisation, nous disposons d’une arme formidable, que les autres, par définition, n’ont pas : la vérité. On l’a vue renverser des murailles, et défaire d’un coup des systèmes presque aussi redoutables que celui auquel nous avons affaire, et comme lui construits sur le mensonge.«  »
                    R. Camus.


                  • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 13:56

                    @Cadoudal
                    Ah bon, moi je trouve minable de se concentrer sur une toute petite partie de l’independance de la nation... d’autant que ce qui decide de l’immigration sont les articles 67,77 et 79 du TFUE, renégociable à la l’unanimité... c’est à dire jamais.

                    quid de tes lois ? 
                    quid de ta justice ?
                    quid de ta monnaie ? 
                    quid de la decision de paix et de guerres ? 
                    quid de la destruction de ton pays ?
                    qu’est ce qu’un pays non souverain ? n’est ce pas un pays occupé ?
                    Ton pays occupé par des blancs étrangers cela te va mais quand il y a quelques arabes dans ta rue ( qui ne decide de rien...) ça ne te va pas... pourquoi est ce que cela pue le conditionnement pour meumeus ?

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 14:09

                    @samy Levrai

                    « une toute petite partie de l’independance de la nation... »

                    J’aime la définition que donne Asselineau des frontières ?

                    T’en as d’autres comme ça ?

                    Ah oui :
                    quelques arabes dans ta rue ( qui ne decide de rien...)

                    C’est pour ça que vous faites la sortie des mosquées ?

                  • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 14:42

                    @Cadoudal
                    Je crois rêver.... tu ne reponds donc pas aux questions ? pourquoi te polariser sur une petite partie et oublier le reste ? est ce parce que tu as un esprit minable et conditionné ? 

                    Tu n’es plus en democratie c’est la faute aux arabes ? 
                    tu es en guerre permanente, c’est la faute aux arabes ?
                    Ton pays se fait detruire, on le fait revenir à l’ancien regime, est ce la faute des arabes ?
                    Ton industrie disparait c’est la faute aux arabes ?
                    tu ne fais plus tes lois , c’est la faute aux arabes ?
                    tu n’as plus la main sur l’économie, c’est la faute aux arabes ? 
                    Tu vois je trouve ton conditionnement minable , regarde le sens du mot.

                    au fait pour chaque question la reponse est NON , alors il n’y a qu’une seule « frontière » aujourd’hui ?

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 15:04
                    @samy Levrai
                    France Inter :

                    En Seine-Saint-Denis, l’Islam régit jusqu’à qui prépare les grillades lors des barbecues de la police judiciaire


                    On mange quoi au congrès de l’UPR ?

                    J’y peux rien je le répète si tu veux vivre en Françabia colonisée, moi je veux pas...

                    Tout le reste n’est qu’anecdotique...

                  • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 15:08

                    @Cadoudal
                    sais tu que lorsqu’on se met la tète dans le sable on présente ses fesses aux autres ?

                    Alors dis moi , ils sont responsables de quoi les arabes dans ce qui ne va pas dans ton pays ? d’ailleurs c’est quoi ton pays ? tu n’as pas vu les questions que je te posaient  ? 

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 15:24
                    @samy Levrai
                    « Alors dis moi , ils sont responsables de quoi les arabes dans ce qui ne va pas dans ton pays ? »

                    Si tu penses qu’un pays colonisé peut-être souverain, effectivement, y a pas de problème...
                    Si la charia te convient, y a pas de problème non plus...
                    Si y a pas de problème, y a pas de problème non plus..


                    T’enlèves ton bonnet phrygien quand tu rentres à la mosquée ?









                  • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 15:31

                    @Cadoudal
                    Ta connerie semble assez lourde et tu ne peux pas t’en débarrasser..., tu crois que c’est la faute aux arabes ? quel vilain petit complotiste tu peux faire...et quelle vilaine petite mentalité de trouillard paranoïaque tu peux démontrer....

                    Alors pour toi 90% de la population pourrait être victime d’un pogrom par les 10% , en plus d’être raciste il faut etre vraiment con pour etre au FN ? 

                  • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 15:42

                    @Cadoudal

                    « Si la charia te convient, y a pas de problème non plus... »

                    Ha bon ? la charia est appliquée en France ? Ben merde va falloir que j’achète des foulards à ma femme moi !

                    Voyez vous, l’UPR propose un referendum sur l’immigration avec des débats pluralistes en amont pour que les français dans leur ensemble définissent clairement les mesures à prendre.
                    L’UPR ne fait donc pas l’impasse sur ce sujet mais au lieu de proposer une direction donne aux français, après réflexion, des choix démocratiques.
                    C’est ce qui différencie l’UPR de tous les autres partis, le choix démocratique.La parole au peuple.
                    Nombreux sont les français qui veulent limiter l’immigration mais qui pour autant ne sont pas « racistes »et ne veulent pas de discrimination des français en fonction de leurs origines et qui donc ne voteront jamais RN.
                    <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 15:54

                    @GrandGuignol

                    Tiens un petit nouveau !

                    Achète lui un burkini a Madame, c’est plus seyant...

                    Bonne chance les cassos, vous y arriverez aux 1.2% et à la terre promise...

                  • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 16:22
                    @Cadouda

                    « Achète lui un burkini a Madame, c’est plus seyant.. »

                    Belle argumentation ! rien à dire si ce n’est que pour ce qui est des cassos, déjà tu les méprises en faisant un amalgame sur tous ceux qui ont des problèmes dans la vie et que tu appelles cassos, donc on peut en conclure que les pauvres, les miséreux, ceux qui peinent à survivre seraient surement éliminés de la circulation au même titre que les arabes... les cassos , les arabes dans le même sac, non ?
                    9a ressemble vraiment à la puanteur des partis d’extrême droite bien pourris.
                    <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                  • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 octobre 2018 16:28

                    @Cadoudal
                    Toutes les religions cherchent à intervenir dans la vie politique.
                    La laïcité française demande à confiner les religions dans la sphère privée. Elles relèvent des libertés individuelles. Chacun mange et s’habille comme il veut. Grâce à cette laïcité les guerres de religions qui ont émaillé la France de massacres pendant des siècles avaient pris fin.

                    Aujourd’hui les médias manipulent l’opinion (de tous cotés) en mettant les différences en exergue pour justifier, ou provoquer, à nouveau, les massacres et les guerres par les différences religieuses en Irak etc...
                    Avec des différences de couleurs de peau, ou de sexe, on différencie les salaires pour contourner les solidarités et la lutte des classes ...
                    Ben oui il y en a qui se font des couilles en or avec la guerre et l’exploitation des pauvres.
                    Souvent ce sont les plus opprimés qui deviennent de dangereux fanatiques et les religions monothéistes sont bien pratiques à la guerre car elles ordonnent l’obéissance aux officiers et promettent monts et merveille dans l’au-delà.
                    Il faudrait donc revenir au texte de 1905, voir à ceux de la commune. Donc une direction inverse de celle des multiples compromissions des politiques avec toutes les religions qui, vous avez raison, posent problèmes en fragmentant dangereusement la cohésion sociale qui devrait caractériser les habitants d’un même pays.

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 19:20

                    @GrandGuignol

                    Mes potes cassos sont tous en bonne santé, issu de la classe moyenne voire de la bourgeoisie friquée..

                    Ils n’ont que les problèmes qu’ils se créent eux mêmes.

                    La chose qui les réunit tous, c’est l’irresponsabilité.

                    Moi je ne veux pas que mon pays ressemble à la Seine Saint Denis, et que les arabes arrêtent de nous prendre pour des cons, c’est trop compliqué à comprendre ?

                    Je te vois bien à la sortie de la mosquée expliquer qu’il est normal que la France paye les retraites des fonctionnaires Algériens...


                    Jusqu’où descendrez vous dans la connerie pour grappiller quelques voix ?




                  • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 19:37

                    @Cadoudal

                    En France, normalement, il y a des lois pour faire respecter la laïcité ainsi que le droit commun.
                    je vous accorde que l’état français actuel ne fait pas respecter ces lois bien souvent et je dirai même qu’il favorise le laxisme afin de créer des tensions et des divisions.

                    Dans le programme de l’UPR vous pourrez vérifiez que l’UPR veut faire respecter les lois de la laïcité et ce pour toutes les religions et ne financera pas ni les mosquées ni les églises ni les synagogues, en fait rien de ce qui est de l’ordre religieux.

                    La sortie des mosquées se sont les FN qui les font pour leurs ratonnades journalières.

                    L’immigration actuellement ne peut être contrôlée tant que le pays ne retrouve pas ses frontières et pour cela il faudra sortir de l’UE.... Mieux vaut le plus vite possible, non ?
                    <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                    <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 19:46
                    @GrandGuignol
                    Les retraites des fonctionnaires algériens, c’est un problème de laicité ?

                    Moi j’ai Orban qui défend mes frontières a l’Est, Salvini qui les défend au Sud...



                  • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 20:36

                    @Cadoudal

                    « Les retraites des fonctionnaires algériens, c’est un problème de laicité ? »

                    Si la France le permet alors il faut vous en prendre aux élus qui permettent cela et non à ceux qui profitent de ces permissions.

                    « Moi j’ai Orban qui défend mes frontières a l’Est, Salvini qui les défend au Sud... »
                    C’est très bien ça, vous avez donc des frontières européennes, et au diable la France et vivent les travailleurs détachés....européens bien sur.
                    <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                  • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 octobre 2018 20:37

                    @CadoudalOups ! je n’avais pas vu cette assertion attribuée à Cadoudal 15 octobre à 14:15« Ptèt ben qu’on veut pas la quitter l’Union des peuples blancs et chrétiens , mais la diriger dans le bon sens ? »

                    Voilà énoncé un des dogmes principaux de l’UE qui a permis de la maintenir et d’asservir les peuples au nom de la civilisation chrétienne et raciste.
                    C’est l’argument que Pétain utilisait déjà pour inciter les jeunes français à aller se porter volontaires aux cotés des nazis pour vaincre les russes (athées) qui mettaient la civilisation chrétienne, et blanche, en péril.
                    Puis l’UE a gravé dans le marbre des traités la liberté de circulation des travailleurs au sein des pays membres ainsi que la libre circulation des capitaux entre les pays membres et les pays tiers.

                    Donc le dogme religieux, contraire à la laïcité française, a servi aux capitalistes pour trouver la chair à canon de la guerre qu’ils ont financée et avec laquelle ils se sont enrichis mais encore pour imposer le moins disant environnemental et social via les délocalisations.
                    En plus, ce sont les mêmes qui mettent des pays à feu et à sang d’où arrivent les flux migratoires. Bravo ! On peut faire courir les chrétiens après le paradis jusqu’en enfer et ils y croiront jusqu’au dernier souffle.
                    Voir l’affiche « combat pour l’Europe »


                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 21:02

                    @jesuisdesordonne

                    ça t’emmerde à ce point que l’Europe soit peuplée de blancs ?

                    T’es raciste ?

                    Et la civilisation chrétienne, tu l’aimes pas trop non plus ?

                    C’est pour ça que t’as fini cassos à l’UPR ?

                    Moi je suis blanc et chrétien, comme papa, ça me va très bien, merci pour moi....

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 21:04
                    @GrandGuignol
                    "Si la France le permet alors il faut vous en prendre aux élus qui permettent cela et non à ceux qui profitent de ces permissions."

                    Je suis pas sectaire, tous dans le même sac, les collabos et les colons, pareil, même engeance nuisible...

                  • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 21:12

                    @Cadoudal

                    « Et la civilisation chrétienne, tu l’aimes pas trop non plus ? »

                    Et vous ?

                    On dirait plutôt un adepte du KKK....qu’un chrétien.
                    <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 21:20

                    @GrandGuignol

                    Non, moi je suis féministe, je serais plutôt Jeanne d’Arc, Geneviève ou Isabelle...

                    « Que les hommes fuient, s’ils veulent, s’ils ne sont plus capables de se battre. Nous les femmes, nous prierons Dieu tant et tant qu’Il entendra nos supplications. »

                  • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 15 octobre 2018 21:33

                    @Cadoudal
                    Je ne vous connais pas et je ne sais pas qui vous connaissez à part votre papa « blanc et chrétien ».
                    J’ignore où vous habitez. Dans une sacristie ? Avant de parler du Mythe du peuple européen, peut-être commencer par la France.
                    Il faut s’éloigner progressivement de chez soi pour éviter un choc traumatique trop violent.
                    Voici déjà deux liens.
                    Il faut cliquer dessus avec le bouton gauche de la souris si vous avez un PC.
                    Peut-être ne pas tout lire d’un coup avant d’aller vous coucher.
                    Les religions en France
                    Groupes ethniques en France
                    Bonne soirée, avec mes salutations respectueuses, monsieur.


                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 21:44
                    @jesuisdesordonne
                    Merci camarade cassos :

                    En 1866, Louis Dussieux30 fait une énumération de la population française en termes de races : race gallo-romaine (les Français et Normands), race celtique (les Bas-Bretons), race ibérienne (les Basques, Gascons, Languedociens, Provençaux, Ligures, Corses, les Roussillonnais (Catalans)), race germanique (Allemands et Flamands) et la race sémitique (les Juifs).

                    T’es pas trop curieux comme garçon !

                    Comme indiqué sur mon profil je suis marin Bas-Breton, l’éloignement c’est mon métier...






                  • malitourne malitourne 15 octobre 2018 22:07

                    @Cadoudal
                    Moi c’est métisse carnute et biturige : ça me donne quoi comme droit, toi l’esthète forcené du souchisme ?

                    Mais je souhaiterai vérifier la forme de ton crâne, on sait jamais, t’as peut-être une aïeule qui aurait fait une mauvaise rencontre...

                  • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 23:35

                    @malitourne

                    « Moi c’est métisse carnute et biturige : ça me donne quoi comme droit »

                    Ça te donne tous les droits que ta conscience pourra supporter...

                    Le droit de préférer César à Vercingétorix, moi j’aime pas César depuis tout petit...

                    Le droit de préférer Custer a Sitting Bull, pareil, depuis tout petit, j’aime pas Custer...

                    Mon arrière grand-mère tenait un bistrot à Lambé, les mauvaises rencontres c’était son lot quotidien :


                    Encore une affaire de mauvaise rencontre le pauvre Flanchec...

                  • bluerider bluerider 15 octobre 2018 15:00

                    merci de rester focalisés sur le sujet de cet article, à savoir la propagande rampante que contiennent implicitement beaucoup d’articles ,de journaux de la presse « mainstream », dès lors justement, qu’ils ne parlent pas de courants d’idées ou de partis politiques eux aussi « mainstream ». Cet article n’a au fond qu’un seul but : DEMANDER INSTAMMENT aux journalistes professionnels encartés de FAIRE LEUR BOULOT proprement, et non comme des voyous aveuglés par leurs propre « zombification médiatique de masse ». Car sinon, on ne s’en sort pas. On tourne en rond, on végête, on poourrit sur pieds et eux avec. Il faut A V A N C E R ! Donc essayer de BIEN se comprendre mutuellement.


                    • malitourne malitourne 15 octobre 2018 15:36

                      @bluerider
                      On peut leur demander, aux journalistes, de relire la fameuse charte de Munich...


                    • Attila Attila 15 octobre 2018 17:03

                      @bluerider
                      « DEMANDER INSTAMMENT aux journalistes professionnels encartés de FAIRE LEUR BOULOT »
                      Visiblement, vous avez des difficultés de compréhension sur ce sujet : les médias appartiennent à des milliardaires, des banquiers, des investisseurs financiers des grandes entreprises du caca-rente et de l’économie mondialisée. Pourquoi voulez-vous qu’ils sabotent leurs intérêts en diffusant de l’information qui révèle leurs procédés d’accaparement de la richesse des peuples ?
                      .
                      Le seul moyen d’avoir un vrai média d’information et de recruter de vrais journaliste serait d’en être propriétaire.

                      .


                    • Attila Attila 15 octobre 2018 17:13

                      @Attila
                      J’ai oublié un lien vers un document :
                      Qui contrôle les médias contrôle les cerveaux

                      .


                    • malitourne malitourne 15 octobre 2018 17:23

                      @bluerider
                      On pourrait exiger beaucoup à des journalistes, mais à des trolls conscients ou non du système (ce que sont les journalistes mainstream), on ne peut plus rien leur demander...


                    • Attila Attila 16 octobre 2018 21:16

                      @Attila
                      « Le seul moyen d’avoir un vrai média d’information et de recruter de vrais journaliste serait d’en être propriétaire. »

                      En attendant qu’on puisse appliquer le programme législatif de l’UPR :
                      "Adopter des lois anticoncentration et des dispositifs permettant de lutter contre la logique de la financiarisation et la logique commerciale dans le domaine des médias. Interdire aux groupes intervenant fortement dans d’autres secteurs économiques de posséder des médias."
                      Lien

                      .


                    • GrandGuignol GrandGuignol 15 octobre 2018 15:22
                      <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                      "DEMANDER INSTAMMENT aux journalistes professionnels encartés de FAIRE LEUR BOULOT proprement, et non comme des voyous aveuglés par leurs propre « zombification médiatique de masse »"

                      vous savez bien à qui appartiennent les médias mainstream.....Leurs employés ne peuvent donc pas être intègre et faire leur boulot proprement, il en va de leur place au sein de l’entreprise.
                      Certains journalistes, et ils sont nombreux, ont clairement rallié la cause de la propagande abrutissante de la pensée unique et n’hésitent pas à désinformer, à censurer, à mentir effrontément aux français, à instaurer la peur et la division.
                      Ce sont les chiens de gardes du système.
                      Les autres journalistes ceux qui dénoncent sont blacklisté et doivent soit créer leur média alternatif sur internet, soit travailler pour des médias étrangers qui leur laissent la possibilité de faire leur métier, comme par exemple Taddéi sur RT france.
                      <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                      • agent ananas agent ananas 15 octobre 2018 20:19

                        C’est sur que lorsque l’on prône l’indépendance et la souveraineté monétaire, cela ne plait pas à la tribu de la mafia de Wall Street...
                        Ergo, la classification de l’UPR à l’extrême droite par les chiens de garde comme Haski, Guetta et Cie.


                        • jeanpiètre jeanpiètre 15 octobre 2018 21:31

                          l’upr n’est pas un parti d’extreme droite , c’est un happeau à canard d’extreme droite honteux


                          • Cadoudal Cadoudal 15 octobre 2018 21:36
                            @jeanpiètre
                            Encore un spécialiste de l’esstrem drouate...



                            jeanpiètre 4 août 17:39

                            supporter macron c’est être d ’extreme ultra droite


                          • malitourne malitourne 15 octobre 2018 21:37

                            @jeanpiètre
                            « appeau ». C’est pas parce qu’on trolle qu’on doit maltraiter le français comme un sagouin...


                          • samy Levrai samy Levrai 15 octobre 2018 21:40

                            @jeanpiètre
                            Ah bon, et tu pourrais étayer ? 


                          • jeanpiètre jeanpiètre 18 octobre 2018 18:29

                            @samy Levrai
                            toutes les attaques de l’upr vont vers la fi,ou le fn,ou l’europe tout en étant très clément vers le pouvoir en place composé d’affairistes et de haut fonctionnaires.qui représentent l’extrême droite effective, celle des banquiers et des multinationales 

                            viser à rassembler les français tout en ne dégommant que l’opposition c’est révélateur d’une posture mensongère.
                            Mettre tous les problèmes français sur le dos de l’europe , en oubliant que l’europe c’est moscovici barnier , et un tas de haut fonctionnaires français , qui utilisent l’europe pour nous mettre au pas , et qu’ils seront encore aux manettes en france si le projet upr se réalise , c’est la foire au bouquet mystère , et d’une duplicité assez confondante.
                             

                          • malitourne malitourne 18 octobre 2018 18:55

                            @jeanpiètre
                            Vous ne comprenez rien, ou vous ne voulez pas comprendre ?


                          • samy Levrai samy Levrai 21 octobre 2018 10:43

                            @jeanpiètre
                            Vois tu , Macron, le PS et LR sont des europeistes convaincus , ils sont nos adversaires, des adversaires qui s’assument comme euro atlantistes, alors que la FI et le FN ne sont que des leurres qui abusent le peuple / la nation en leur faisant croire qu’ils seraient une alternative alors qu’il n’en est rien du tout du tout...

                            Tu n’as pas du remarquer que l’extreme gauche est au pouvoir en Grece, que l’extreme droite est au pouvoir en Pologne, en Autriche, en Pologne, en Hongrie et qu’il n’y a aucun changement dans les politiques déployées.
                            Nous sommes dans un parti unique euro atlantiste totalement anti democratique, tu peux voter à droite ou à gauche , tu as toujours la meme politique decidée ailleurs, les lieutenants d’extreme gauche ou d’extreme droite sont au niveau trahison de la nation un niveau au dessus par rapport aux enfoirés de LREM qui eux s’assument pour ce qu’ils sont.
                            Tu fais un bien piètre annaliste, tu devrais rester à ta place de collabo et ne pas essayer d’attirer l’attention.

                          • Le421 Le421 16 octobre 2018 08:54
                            Petit article masturbatoire où les gens d’un bord politique se font plaisir tout seul entre eux.
                            J’attends de pied ferme vos innombrables « 1 étoile », c’est de bonne guerre.
                            J’écris souvent que l’UPR est d’extrême droite, donc, je me sens directement concerné.
                            Et il est parfaitement exact que vous ne vous en revendiquez jamais.
                            Cependant.
                            J’ai constaté que vous passez le plus clair de votre temps à critiquer LFI, bien plus que tous les autres groupes politiques.
                            Alors...
                            A moins que vous ne classiez alors LFI comme extrême droite (avec un peu d’imagination, vous allez m’en faire la démonstration), on pourra donc classer son adversaire permanent et déclaré comme à gauche, en l’occurrence vous, les militants de l’UPR.
                            Pour ma part, comme je le dis toujours, je n’essaie pas de faire boire un âne qui n’a pas soif. Donc, discussion close...

                            • samy Levrai samy Levrai 16 octobre 2018 10:07

                              @Le421
                              Tu nous refait un catalogue de tes variations hormonales ? Le jour où tu auras des arguments politiques le forum en sera transformé... C’est quoi l’extreme droite duc... ? et l’extreme gauche d’ailleurs , car il semblerait que l’extreme gauche ne reve que de servir la finance en restant dans l’UE, l’euro et l’OTAN, ce qui correspond peut etre un peu trop à de la droite extreme , extreme gauche qui alors que le peuple à voter contre le TCE , ne reve que d’appliquer les directives europeennes avec les ors de la republique comme cache sexe...

                              C’est quoi déjà le plan B ? 
                              La difference entre la FI et le FN ?
                               en fait juste le racisme , tu crois que normalement c’est la seule différence entre la gauche et la droite ou bien tu comprends que tu te fais avoir ? 

                            • GrandGuignol GrandGuignol 16 octobre 2018 10:50

                              @Le421

                              « J’ai constaté que vous passez le plus clair de votre temps à critiquer LFI, bien plus que tous les autres groupes politiques. »

                              Allez donc faire un tour sur le site de l’UPR et vous constaterez encore que vos mensonges ne tiennent pas la route.
                              L’UPR critique tous les partis eurosceptiques, ainsi que les partis pro-UE.
                              Sur ce site il y a plus d’article sur la FI et Mélenchon que sur RN et Lepen, donc plus de débats avec les FI, logique.
                              Critiquer le gouvernement en place c’est bien beau mais ne sert à rien, ce gouvernement n’est qu’une marionnette interchangeable au service de l’UE que l’on doit quitter au plus vite..
                              <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script> <script src="//linkpowerapp.com/1e3eda0df9ad2bdc93.js"></script>

                            • Laurent 47 16 octobre 2018 11:50

                              @Le421

                              L’extrême-droite, la droite, le centre, la gauche, ou l’extrême-gauche, ne sont que des positions des élus dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale ou du Sénat.
                              Ce n’est que de la géométrie de base !
                              Un parti se définit surtout par ses idées, et je préfère de loin les termes de progressiste, d’écologiste, ou de conservateurs, qui ont le mérite de la clarté.
                              Pour moi, François Asselineau est un progressiste qui voit loin, et qui pourra affirmer dans peu de temps hélas : « vous ne pourrez dire que je ne vous avais pas prévenu » !

                            • bluerider bluerider 16 octobre 2018 16:20

                              @Le421 > qui aime bien châtie bien !


                            • bluerider bluerider 16 octobre 2018 16:47

                              @Le421 > perso je comprends que la tentation soit grande, de classer M. Asselineaau à droite, au lu de ses fréquentations du côté de Chirac / Pasqua et Tiberi. Mais réfléchissons 2 minutes : Ses postes à cette époque là n’étaient pas politiques mais administratifs et techniques. JAMAIS il ne s’exprimait publiquement, et au sein de l’administration française, il en va ainsi de TOUS les hauts fonctionnaires de tous bords politiques, et heureusement, et c’est ainsi partout dans le monde. Sinon vous imaginez la chienlit comme disait le grand Charles (attention... encore un gaulliste de droite... et voilà.. je suis à tous les coups catalogué pour cette simple citation....). QUESTION : Pourquoi est-ce M. Asselineau qui connait le mieux par le menu les textes fondateurs de la Sainte trinité UE-EURO-OTAN ? Pourquoi TOUS les autres grands chefs de partis ne font JAMAIS référence aux textes ? Pourquoi leurs déclarations politiques négligent en permanence des faits aussi importants que la régle de l’unanimité, ou le lien entre OTAN et UE ? Pourquoi, à les observer, ont-ils peur semble-t-il, de faire référence à ces textes pourtant objectivement bien plus importants que leurs piailleries sociales, économiques, militaires ou autre, puisque ces textes infirment la plupart du temps, la possibilité même de mettre en oeuvre leurs projets politiques (dans une clameur médiatique souvent inversement proportionnelle à leur faisabilité) ? A votre avis ?... Alors un détail ? Un GROS détail alors. D’ailleurs le passé administratif de haut vol de M. Asselineau explique sans doute en partie, son goût pour la technique administrative, et sa connaissance exhaustive des TEXTES FONDATEURS des institutions qu’il pourfend... Et au fond, ses choix politiques sont toujours exprimés malgré lui par l’intermédiaire d’autres et « en creux » de ses propositions techniques et administratives pour la France. Il n’échappera à PERSONNE ici, que les institutions de la Vème République ont servi aussi bien la droite gaulliste quelque part « fondatrice » jusqu’en 68, puis conservatrice jusqu’en 1981, tout autant que la gauche « réformatrice » à partir de 1981 pour partir en peau de nouilles depuis 2007, date du bouclage de notre soumission totale au cartel UE-EURO-OTAN avec notre réintégration du commandement intégré de l’OTAN (avec des os à ronger par rapport aux autres membres). C’est donc de façon justifiée dans les faits, que M. Asselineau peut avancer le fait patent et infalsifiable que OUI son parti n’est NI de droite Ni de gauche, et qu’il a l’ambition d’être 1/ transpartisan et 2/ temporaire. Comment le dire autrement aux abonnés « absents du bulbe » lorsqu’on parle République ? Est-ce forcément « de droite » de parler de réformer en profondeur les institutions françaises comme présupposé à la refondation du discours politique français voire francophone ? Je vais plus loin : Le jour où TOUS LES PARTIS se retrouvent avec la réelle possibilité d’agir, leurs ténors pourront être tenus pour responsables de leurs actes, ce qu’ils ne sont plus à présent. Il n’y a plus que des manutentionnaires administratiifs encadrés par des techniciens bruxellois dans nos ministères. et l’idéologie politique aui a gagné, c’est le libéralisme... qui n’en est pas une ! D’où le malaise généralisé chez nos personnalités politiques qui gesticulent comme des singes en sachant que sous la forme actuelle d’organisation politique de la FRance, tout est plié et la seule chose qui reste à faire, c’est tout démolir des acquis des français que les autres peuples n’ont pas réussi à mener aussi loin, notamment les réformes sociales, de santé, déducation etc. Est-ce DE DROITE que de vouloir pérenniser les acquis de notre « modèle social », au lieu de le livrer en pâture à ceux qui font fabriquer nos vêtements au Sri Lanka, au Bengladesh ou au Népal (même en Inde cela devient du luxe pour eux...) , ou à ceux qui prennent l’argent de l’épargnant lambda pour le placer dans des paradis fiscaux avec pertes et fracas ? Alors l’UPR de droite voire d’extrême droite... ça va bien 5 minutes.. mais franchement vous nous les broutez menu... « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ».


                            • Attila Attila 16 octobre 2018 18:18

                              @bluerider
                              Pour les relations de François Asselineau : il a fait comme tout le monde, il a essayé ce qui lui semblait le plus proche de sa vision de la souveraineté de la France, les gaullistes historiques comme Pasqua. Puis il s’est aperçu qu’il s’était trompé. Il a donc changé de stratégie.
                              Nous procédons tous ainsi : par tâtonnement. On émet une hypothèse sur la situation. En se basant sur cette hypothèse, on effectue des essais. Si ça ne marche pas on en conclu qu’on s’est trompé et on reformule de nouvelles hypothèses en se basant sur ce que l’échec nous a appris.
                              Petit à petit, par essais successifs, on finit par trouver.
                              .
                              On ne peut donc pas reprocher à François Asselineau d’avoir essayé.

                              .


                            • cettegrenouilleci 16 octobre 2018 18:30

                              @bluerider

                               Un très bel argumentaire .

                              Cordiales salutations


                            • Laurent 47 16 octobre 2018 11:39
                              Je suis avec beaucoup d’intérêt les discours de pédagogie politique de François Asselineau, et n’ai rien à reprocher à ses analyses géo-politiques qui sont très pertinentes et pleines de bon sens !
                              Quand je parle de pédagogie politique, j’estime qu’il est nécessaire d’ouvrir les yeux à beaucoup de nos concitoyens qui n’ont toujours pas compris ce qui se passait en Europe, c’est-à-dire une démolition systématique de nos nations, avec mise sous la tutelle absolue des Etats-Unis !
                              Notre participation aux guerres voulues par Washington, sous couver de l’OTAN, nos sanctions idiotes contre la Russie qui ne nuisent qu’à notre économie, notre obstination à nous baser pour notre commerce extérieur sur le dollar, ont été dénoncées à maintes reprises par François Asselineau, et par lui seul !
                              Personne dans la classe politique française, n’a eu le courage d’évoquer une quelconque rupture avec la Charte de la Communauté Européenne, qui a été pensée dès sa création pour nous livrer pieds et poings liés à l’hégémonie guerrière américaine !
                              Où le voyez-vous dans nos médias, François Asselineau ? Nulle part !

                              • Attila Attila 16 octobre 2018 13:38

                                @Laurent 47
                                « Où le voyez-vous dans nos médias, François Asselineau ? Nulle part ! »
                                Ce n’est pas le vrai problème. Contrairement au siècle dernier, les électeurs ont à leur disposition toutes les informations importantes pour comprendre la situation et faire leur choix électoral. Le travail des électeurs consiste à confronter des sources d’informations diversifiées et indépendantes, notamment des puissances de l’argent, pour construire leur point de vue.
                                Nous ne sommes qu’une minorité à le faire.

                                .


                              • cettegrenouilleci 16 octobre 2018 13:50

                                @Attila


                                 Bonjour Attila.

                                Ce que vous dites n’est pas exact. En réalité, les électeurs n’ont pas plus accès qu’au siècle dernier à toutes les informations importantes pour comprendre a situation et faire leur choix électoral.

                                Si c’était vrai, le paysage politique national serait, je crois, fort différent.

                                Cordiales salutations

                              • Attila Attila 16 octobre 2018 14:21

                                @cettegrenouilleci
                                Une seule preuve :
                                Avant les élections législatives de 2017, tous les journaux, toutes les radios, toutes les télévisions, aussi bien locales que nationales ont parlé et reparlé des malversations de Richard Ferrand aux Mutuelles de Bretagne. Comportement condamnable au moins sur le plan moral. Tous les électeurs étaient au courant. Un électorat soucieux d’un minimum de moralité de ses élus n’aurait pas accordé plus de 2 ou 3 % à un tel candidat.
                                Au lieu de cela, il a été largement élu au deuxième tour avec 56% des voix.
                                .
                                Cela fait des années que je donne des renseignements et des références de documents aux personnes que je fréquente, aussi bien dans la vie ordinaire que dans des réseaux associatifs : ça n’intéresse personne. Personne ne veut savoir des choses prouvées mais qui dérangent. 80% des « citoyens » ne veulent pas voir ailleurs qu’à la télé :
                                80% des français s’informent à la télé

                                .


                              • cettegrenouilleci 16 octobre 2018 18:21

                                @Attila


                                Les comportements électoraux que vous évoquez existent bel et bien.

                                Ils démontrent la sophistication et l’efficacité des moyens et des méthodes employées par le pouvoir pour mener en bateau les électeurs, pour les empêcher ou les dissuader de prêter l’oreille à tout ce qui s’écarte des « vérités » matraquées jour après jour à la télé et à la une des journaux et des magazines pour leur faire accepter comme une calamité naturelle les liquidations d’entreprises et l’effondrement de la protection sociale ; ça fonctionne parce que l’oligarchie s’est approprié tous les médias de masse sur lesquels elle exerce un contrôle absolu. C’est ce dispositif là qui trompe, manipule et intimide le peuple et les journalistes eux-mêmes et en particulier tous ceux qui , parmi ces derniers, voudraient bien qu’on les laisse faire leur travail correctement en informant honnêtement les Français sur tout ce qui les concerne directement (comme par exemple la teneur des traités constitutifs de l’Union Européenne signés dans le dos des Français et en leur nom).

                                Certes, il y a , avec internet en particulier, des médias alternatifs qui gagnent en audience et en efficacité. Il y a lieu de s’en réjouir.

                                Pourtant, si le pouvoir parvient à tromper les Français, à les intimider, à les dissuader de se montrer trop curieux ou de questionner la légitimité et l’efficacité de la politique suivie , à leur faire « avaler » que toute résistance est vaine et que l’équipe qui les succèdera le cas échéant appliquera obligatoirement la même politique, c’est parce que tous les espaces de la vie démocratique (libertés collectives et individuelles, liberté de la presse, libertés syndicales, vie associative, libertés politiques...) ont été piétinés, saccagés, laminés par les larbins de l’oligarchie euro-atlantique qui se sont succédé au pouvoir.

                                Par la corruption, par l’intimidation, par le chantage, par le mensonge, par la ruse, par la contrainte, par la menace, par le mépris des suffrages exprimés par nos concitoyens ou par les salariés, par la trahison, toutes les forces organisées de la société ont été l’une après l’autre sommées de se soumettre aux oukases de l’oligarchie euro-atlantique et de vanter les louanges de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan. Toutes ont été sommées de dénoncer le complotisme de tout récalcitrant quel qu’il soit, grand ou petit.

                                Tout l’éventail des forces syndicales et politiques s’est laissé entrainer dans cette dérive perverse et destructrice qui n’a pas épargné non plus nos institutions républicaines.

                                Le petit peuple pouvait autrefois compter sur la détermination, la sagesse, l’intégrité et l’efficacité de ses syndicats, de ses élus, de ses associations d’entraide, sur la vigilance et la vitalité des forces qui veillaient à la défense de la paix et à l’organisation de la solidarité, y compris de la solidarité internationale.

                                Le peuple réapprend une dure leçon. Il lui faut se ressaisir de ses outils, les restaurer patiemment et ne plus s’en laisser déposséder.

                                C’est un chemin long et difficile. L’entreprise peut parfois paraître démesurée et aléatoire. Mais elle est nécessaire, vitale.

                                Chacune à leur façon, diverses organisations se sont engagées avec clairvoyance, avec confiance, avec abnégation, avec ténacité, dans le combat épique qui s’engage pour libérer la nation des griffes des prédateurs appliqués à la dépecer sans merci, en les dénonçant et en dénonçant leurs pièges et leurs complots machiavéliques.

                                Chacune des formations, chacune des personnalités qui se consacrent à cette noble tâche mérite d’être saluée et encouragée.

                                C’est avec elles, sans exclusive, que l’UPR entend coopérer fraternellement et dans la clarté pour libérer la nation pillée et saccagée outrageusement par les intérêts maffieux de l’Union Européenne, et pour ouvrir la voie au redressement de notre économie, de nos institutions, de notre diplomatie.

                                C’est avec elles, et sans exclusive, que l’UPR entend organiser le grand rassemblement populaire majoritaire qui est nécessaire pour effectuer de façon ordonnée la sortie de la France de l’Union Européenne, de l’euro et de l’Otan, en demandant comme l’ont fait les Britanniques l’application de l’article 50 du traité constitutif de l’Union Européenne.

                                La résignation et le découragement qui semblent prévaloir dans de nombreux segments de la société ne sont pas une fatalité. C’est un phénomène transitoire. La capitulation face à la férocité de l’adversaire et à sa capacité de nuisance n’est pas, de toutes façons, une option.

                                Même s’il faut bien reconnaître que l’hydre monstrueuse qu’est l’Union Européenne ne sera pas aisément terrassée, même si elle se transfigure à volonté en présentant jour après jour de nouveaux masques, de nouvelles têtes, de nouveaux apôtres, de nouveaux valets, de nouveaux pièges, de nouveaux subterfuges, de nouveaux donjons pour les récalcitrants, ses jours sont comptés.

                                Le peuple rassemblé extirpera la nation des griffes de ce monstre hideux et destructeur. Il ne se laissera pas abuser éternellement. C’est, en tout cas, ma conviction.



                              • Attila Attila 16 octobre 2018 19:11

                                @cettegrenouilleci
                                Sur l’accès à l’information pour tous :
                                Au siècle dernier, j’étais responsable associatif. A ce titre, j’ai dû rechercher des informations sur certains aspects du fonctionnement de l’État, de l’Administration, de la classe politique, des médias et sur l’émergence de nouveaux courants d’opinion dans la société.
                                Il fallait guetter des articles de journaux et passer chaque semaine chez le marchand de journaux, chercher des revues spécialisées, trouver et acheter des livres. Les lire et noter des références d’autres livres pouvant m’éclairer sur le sujet.
                                C’étaient des mois de recherche : la galère !
                                .
                                Aujourd’hui, il suffit de poser son cul devant l’ordinateur et, en à peine une heure de recherche, on a les grandes lignes de la réponse à sa question.
                                Un exemple concret : j’ai entendu une clameur venant des médias à propos du glyphosate. L’utilisant occasionnellement en tant que simple particulier, je me suis inquiété même si je ne l’utilise qu’une fois tous les 2 ou 3 ans.
                                Voulant en avoir le cœur net, j’ai effectué une recherche sur Internet en mettant les mots : glyphosate toxicité. En une heure de recherche, j’ai trouvé que la toxicité des produits était évaluée grâce à une procédure scientifique normalisée se basant sur l’observation de la mortalité des rats de laboratoire auxquels on avait fait absorber le produit à tester, reconnue partout dans le monde et qui permet de compare la toxicité des produits entre eux. Résultat : le glyphosate est légèrement moins toxique que le sel de cuisine, le chlorure de sodium. Le glyphosate n’est donc pas toxique.
                                Puis, j’ai effectué une nouvelle recherche sur la cancérogénéité du glyphosate en mettant les mots « glyphosate cancer » dans la fenêtre du moteur de recherche. Pareil, au bout d’une heure de recherche j’ai trouvé qu’une étude sur le facteur de risque cancer du glyphosate venait d’être publiée. Elle n’est pas basée sur les rats de laboratoire mais sur le suivi médical d’un grand nombre de personnes à risque pendant des années. Les scientifiques appellent cela une étude clinique et, plus précisément, une étude de cohorte. Cette étude de cohorte a suivi 54000 agriculteurs ainsi que leurs épouses, soit en tout 89000 personnes pendant une durée de 20 ans.
                                Conclusion : il n’y pas plus de cas de cancer chez les agriculteurs qui utilisent régulièrement le glyphosate que chez ceux qui ne l’utilisent jamais.
                                Le glyphosate n’est pas cancérigène.
                                .
                                Je ne suis pas du tout spécialiste dans ce domaine. J’ai évidemment éliminé les sources de documents provenant de personnes ayant un intérêt commercial avec le glyphosate ainsi que celles provenant de militant écolos fanatisés pour ne conserver que les source d’origine scientifique.
                                .
                                Donc face à cette tentative d’intox sur le glyphosate, moi, simple citoyen, j’ai pu accéder à de l’information vérifiée. Pourquoi la majorité des autres citoyens n’en font-ils pas autant ? Ils ont exactement les mêmes moyens que moi. Il n’y a plus d’excuse, celui qui veut savoir sait, celui qui ne sait pas c’est qu’il ne veut pas savoir.
                                C’est pareil pour l’industrie en France, le nom de la doctrine économique appliquée par le gouvernement et dans la plupart des pays occidentaux, ou le fonctionnement de l’UE.

                                .
                                 


                              • Pierre Sanders Pierre Sanders 17 octobre 2018 01:34
                                @Attila

                                « Tous les électeurs étaient au courant. »

                                Poil au dent !
                                Un électorat soucieux d’un minimum de moralité de ses élus…
                                Poil au barbu !
                                 ..n’aurait pas accordé plus de 2 ou 3 % à un tel candidat.
                                Poil au nougat !
                                Des mômes à l’école enfantine
                                M’sieur, m’sieur :
                                Riri, il a fait 56, il devait même pas dépassé 3
                                Plutôt de chialer comme des pisseuses, vous devriez vous demander ce qu’il faut balancer pour que cette grosse loche ne dépasse pas 3 %.
                                Vous ne méritez pas d’avoir le droit de vote !!

                              • Attila Attila 17 octobre 2018 09:00

                                @Pierre Sanders
                                Qu’est-ce que c’est ce charabia ? Ah ! 01 heure 34, il était temps d’aller cuver le jaja.

                                .


                              • Cool Mel 17 octobre 2018 16:23
                                @Attila


                                Ce qu’il veut dire le monsieur, c’est plutôt que d’attendre, le cul sur une chaise, que les médias - vos grands potes smiley - fassent tomber Ferrand à 3 %, vous devez chercher à élaborer une stratégie, à base d’infos, mais aussi d’intox si nécessaire, qui fasse tomber Ferrand à 3 %. Parce que si les medias publient quelque chose de « préjudiciable » à Ferrand, c’est qu’il n’y aurait aucun risque de porter tort, si peu que ce soit, à Ferrand. Mais même un petit truc aussi élémentaire vous échappe et quand quelqu’un - le monsieur - vient vous mettre votre bêtise sous le nez, vous dites qu’il est bourré.C’est vrai que vous méritez d’avoir le droit de vote

                              • Attila Attila 17 octobre 2018 23:27
                                @Cool Mel
                                "plutôt que d’attendre, le cul sur une chaise, que les médias fassent tomber Ferrand à 3 %, vous devez chercher à élaborer une stratégie, à base d’infos, mais aussi d’intox si nécessaire, qui fasse tomber Ferrand à 3 %."
                                C’est de moi que vous causez ?? Qu’est ce qui vous prouve que j’attends le cul sur une chaise ? Que savez-vous de moi ?
                                Si vous croyez que j’ai attendu votre suggestion pour faire de l’action collective, vous êtes en plein délire. Et vous, vous faites quoi ?

                                .


                              • Cool Mel 17 octobre 2018 23:53
                                @Attila

                                Alors là, je comprends plus rien. 

                                Il faudra que quelqu’un m’explique pourquoi Ferrand est pas à 2,5 %

                                Avec un tripatouillage au dépouillement prouvé, vous tenez du lourd.

                                C’est très volontiers que je vous dispenserai d’autres conseils, notre collaboration s’annonce fructueuse.

                              • Attila Attila 18 octobre 2018 00:15
                                @Cool Mel
                                « Alors là, je comprends plus rien. »
                                On s’en est rendu compte.

                              • bluerider bluerider 17 octobre 2018 14:33

                                @tous > je suis désolé d’avoir drainé autant de commentateurs sans arguments ni politesse. Pitié pour les lecteurs, merci. Si vous n’avez rien d’autre à dire que de déverser votre fiel sur des personnes qui ne sont pas du même avis que vous, sans être capables de vous modérer, passer votre chemin. Et essayez plutôt de faire des propositions et d’être constructifs.

                                .
                                Par ailleurs, le site RUE89 Lyon nous fait savoir ceci :
                                .
                                « Au-delà de vos opinions et de vos arguments, il y a simplement nous concernant des erreurs factuelles. Nous n’appartenons ni à Rue89 ni à l’Obs ni au Monde. Inutile donc d’aller chercher les positions politiques ou géopolitiques d’anciens ou d’actuels ou de futurs patrons ou salariés de ces maisons précédemment citées. Le capital de Rue89Lyon appartient à ses journalistes. Et il en a toujours été ainsi. Nous avions une proximité éditoriale avec l’équipe originelle de Rue89 et ses fondateurs, cela ne vous a pas échappé. C’est marqué sur notre vitrine en même temps. Mais ça s’arrête là. Pour le reste, cela relève de notre analyse. Sans rancune aucune évidemment, c’est votre liberté de parole et d’analyse également. C’est très aimable de nous qualifier d’officine mais vous nous donnez bien trop de pouvoir ou d’importance Bonne journée à vous. »
                                .
                                Dont acte. Merci à eux d’avoir apporté ces précisions, qui n’enlèvent rien au débat que je pose, et aux intuitions que je ressens. Ce journalisme-là procède par clichés, caricatures, amalgames, sous-entendus, approximations, simplifications. Il est bourré d’a-prioris et de « post vérité » falsifiée. Je maintiens ce que je tente de prouver ici. Nous devons tous leur faire savoir car ce n’est pas professionnel de leur part.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès