• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non, Monsieur le Premier Ministre avec 1200€ de retraite on (...)

Non, Monsieur le Premier Ministre avec 1200€ de retraite on n’est pas un retraité aisé !

La désinformation et l'intox continuent. Monsieur le Premier Ministre a accordé une interview au Parisien aujourd'hui qui fait grand bruit car il annonce le report du prélèvement à la source. Mais ce qui nous intéresse particulièrement des millions de retraités c'est quand Monsieur Philippe déclare "C'est vrai, les retraités aisés auront une contribution supérieure mais la CSG n'augmentera pas pour les 40 % de retraités qui touchent des petites pensions inférieures à 1 200 euros" Donc selon Monsieur le Premier Ministre on est un retraité aisé avec 1201€ de retraite par mois. Monsieur le Premier Ministre, nous ne vivons pas dans le même monde ! Arrêtez de dire que l'on est aisé quand on a que 1200€ de retraite par mois ! Arrêtez de dire qu'il y a 9 millions de retraités "aisés" ! 

http://blog.seniorenforme.com/categorie/politique/

Pour ne pas dire que nous avons tronqué l'interview du Premier Ministre, voici le passage en intégralité qui concerne directement les 9 millions de retraités aisés :

"C'est vrai, les retraités aisés auront une contribution supérieure mais la CSG n'augmentera pas pour les 40 % de retraités qui touchent des petites pensions inférieures à 1 200 euros. Ensuite, la hausse de la CSG sera, pour l'immense majorité des retraités, compensée par la suppression de la taxe d'habitation, qui est devenue un impôt injuste et illisible. On va le supprimer pour 8 Français sur 10. Après, je sais comment être populaire... Avant les législatives, je pourrais vous dire : je vais baisser tous les impôts pour tout le monde. Mais ça ne marche pas ! Je ne le ferai pas. Je vois certains de mes amis politiques qui promettent : « Demain, on rase gratis ! » Les mêmes disaient, il y a six mois, qu'il y aurait un choc très dur avec une augmentation très forte et pour tout le monde de la TVA. C'était le meilleur projet, disaient-ils..."

Toujours les mêmes éléments de langage "La CSG ne touchera QUE les retraités aisés". Ce discours est martelé par tous les médias, les candidats et même le gouvernement ! C'est quand même le comble !

Si le Premier Ministre veut augmenter la CSG des retraités c'est son droit mais il est inacceptable qu'il emploie le mot aisé pour des millions de retraités qui n'ont que 1200€ de pension. 

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Ils n'ont qu'à dire la CSG va augmenter pour les retraités qui touchent plus de 1200€ par mois. Voilà, on oublie le mot aisé et on cite vraiment les chiffres. Car qu'entendent les gens et beaucoup de retraités ? Cette hausse ne va concerner que les retraités aisés, riches et privilégiés et bien entendu, c'est ... faux ! A moins que vous ne considériez qu'avoir 1200€ par mois c'est être un nanti ! 

Et puis, il faut faire un rapide et simple calcul : si vous avez 1190€ de retraite, vous n'allez pas être touché par la hausse de la CSG mais si vous, vous avez 1201€ de retraite alors là vous allez perdre près de 20€ par mois directement sur votre pension et donc n'avoir que 1181€, donc vous allez in fine toucher moins que votre voisin qui à la base à une retraite plus faible ! C'est cela l'équité ?

Il est certain que pour les experts, les énarques avoir 1200€ de retraite, c'est Byzance. C'est étonnant comme ce seuil est symbolique pour nos politiques. Déjà si vous aviez moins de 1200€ de retraite, vous aviez touché la fameuse prime de 40€ il y a trois ans pour compenser la perte de pouvoir d'achat. Mais avec 1201€ vous ne touchiez rien...

Quand on vous dit que pour les retraités, rien ne change...

http://blog.seniorenforme.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 7 juin 2017 11:09

    C’est déjà compliqué avec 2000€ suivant les régions quand on travaille...


    Alors 1200€ quand on a tout son temps pour le dépenser... ca doit vite partir...

    La paupérisation est une volonté gouvernementale... les gens pauvres sont plus facilement orientables... jusqu’au point de rupture...

    • La mouche du coche La mouche du coche 7 juin 2017 19:14

      Les seniors sont des barragistes qui ont majoritairement veauté Macron. Qu’ils se débrouillent maintenant avec ce gouvernement qu’ils ont choisi.


    • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2017 08:51

      @La mouche du coche
       a Nice et environs les retraités doivent êtres moins cons qu’ailleurs car ils ont votés en majorité FN .....


    • Le421... Résistant Le421 8 juin 2017 09:39

      @La mouche du coche
      Si vous comptiez sur moi pour veauter Macron...
      Et pas Le Pen non plus.
      On a fait 33% au deuxième tour, mine de rien !!

      Et tout le monde s’en branle...


    • GASTON7864 9 juin 2017 09:23

      @Leonard

      Si j’ai bien lu le canard enchaîné, avant d’être nommé « premier ministre » suite au non cumul, des mandats, Il cherchait du travail car son revenu de 3500 € ne lui suffisait pas ?

      Jouer aux riches cela coûte cher et avec 1200 € comment faire ?


    • Dzan 10 juin 2017 07:38

      @La mouche du coche
      Vous savez ce qu’il vous dit, un retraité « aisé » qui n’a pas voté Micron ?


    • Leonard Leonard 7 juin 2017 11:10

      Et si la hausse de la CSG va impacter les retraites...


      Ne vous inquiétez pas pour récupérer du pognon ils s’en occupent...

      • cevennevive cevennevive 7 juin 2017 11:18

        Pardonnez-moi l’auteur, mais 1 200 euros de retraite, pour moi dont le montant en est largement inférieur, c’est « Byzance »...


        Et je connais bien des salariés et des petits fonctionnaires dont le salaire est inférieur...


        • Leonard Leonard 7 juin 2017 11:21

          @cevennevive


           Si 1200 € c’est « bizance », alors nos gouvernements successifs ont bien réussi la tiers mondialisation de la France...

        • aliante 8 juin 2017 03:38

          @cevennevive

          Oui mais la retraite ,ils ne l’ont pas volé ils l’ont cotisé
          si des gens décident que de travailler pour des clopinettes leur sied
          je trouve ça regrettable


        • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2017 08:53

          @cevennevive


           1200€ j’en rêve moi le retraité « sans dentier » sous le seuil de pauvreté ....

        • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2017 08:56

          @aliante


           c’est vrai Pénélope Fillon (et toute la classe politique) va encaisser une retraite bien juteuse et mérité grâce a son emploi fictif , comme quoi être physiquement au boulot et se crever pour un patron fait gagner des clopinettes ....

        • MagicBuster 7 juin 2017 11:23

          Il n’y a que des migrants du moyen-age pour accepter de bosser sans être payer.
          C’est pour ça qu’on les fait débarquer par bateaux entiers.

          Tous les français ne rament pas dans la même direction.

          La France contre le France.

          Qui peut croire que la France peut l’emporter ainsi ?


          • Le421... Résistant Le421 8 juin 2017 09:41

            @Mona
            Bienvenue en Macronie !!


          • flourens flourens 7 juin 2017 11:47

            et pourtant, le gouvernement montre l’exemple, M Ferrand par exemple ne touchait que 1200€ par mois des mutuelles à partir de 2012, et voir un homme aussi considérable vivre avec 1200€ c’est bien que c’est Byzance
            quoi, il avait aussi son indemnité de député ? bandes de mauvais Français, cet homme s’use la santé à faire 3 ou 4 mandats désintéressés pour le bien de la France et du votre en plus de son travail harassant de smicard des mutuelles et vous voudriez qu’il n’ait pas une juste compensation de ses efforts et de ses frais et d’ailleurs ce n’est pas un salaire mais des indemnités, cela veut bien dire ce que ça veut dire
            en tout cas il prouve qu’on peut vivre comme un nabab avec 1200€ par mois


            • Daniel Roux Daniel Roux 7 juin 2017 12:48

              Les pensions retraites font partie des « réformes structurelles » imposée à tous les pays en déficit budgétaire.

              Peu importe que vous tombiez dans la pauvreté, que vous manifestiez, que vous vous suicidiez même, comme de nombreux grecs, votre avis n’a aucune importance, c’est un impératif économique décidé par les ministres des finances, la BCE et le FMI.

              Si vous voulez savoir ce qui nous attend, nous les sujets d’un royaume où l’enchantement se trouve dans les paradis fiscaux, prenez connaissance des mesures imposées à la Grèce par ses créanciers.

              L’alternative, c’est la sortie de l’UE, de l’Euro et la dénonciation des dettes. La majorité des Français sont opposés aux 2 premiers termes et l’ont confirmé en votant Macron.

              Ils faut bien rembourser les cadeaux fiscaux faits aux riches par Chirac, Sarkozy et Hollande (100 milliards de subventions), mais aussi les niches fiscales (88 milliards) et les exonérations fiscales de quelques privilégiés comme l’Emir du Quatar mais aussi l’état providence qui maintient la paix sociale.


              • amiaplacidus amiaplacidus 7 juin 2017 13:55

                @Daniel Roux
                Et les cadeaux fiscaux aux riches que Macron est en train de concocter (voir ce que l’on sait des ordonnances sur le code du travail) sur le dos des travailleurs et des retraités, on fera comment après ?


              • Daniel Roux Daniel Roux 7 juin 2017 15:10

                @amiaplacidus

                On fera comme le peuple Grec. On subira.

                Fallait voter pour Poutou !

                Comme je l’écris presque tous les jours, les hommes politiques sont aux services de l’oligarchie, pas du peuple, ni de la nation.


              • flourens flourens 7 juin 2017 17:37

                @Daniel Roux
                on n’est pas dans la merde, le peuple grec a cru voter pour un Poutou, erreur c’était un toutou de la troïka européenne, pas de bol hein !!!!!!!, une seule solution, pouvoir révoquer les élus à n’importe quel moment, 


              • François Vesin François Vesin 8 juin 2017 23:08

                @flourens

                « une seule solution, pouvoir révoquer les élus à n’importe quel moment. »

                Documentez-vous (si ce n’est déjà fait) sur

                le mandat impératif !
                Pierre Michel Simonin l’évoquait déjà le 3 avril 2008
                ici même sur AV :


              • foufouille foufouille 7 juin 2017 17:48

                pour une fois, ya pas de « les jeunes sans dents peuvent se démerder ».


                • Orageux / Maxim Orageux 7 juin 2017 18:43

                  Y’a que Brigitte Macron bien que retraitée qui a trouvé le filon, elle est l’épouse du président de la république , ne paiera pas la taxe d’habitation, ni toutes les charges, ni la bouffe digne d’un palace parisien , son mec c’est le chef alors hein fallait faire pareil ( je parle pour les dames présentes ici ) smiley

                  Pour les mecs, quelle femme pouvait arriver présidente , y a pas que les avantages financiers, faut aussi payer de sa personne ....

                  Personne n’a une idée des fois ? Pipa tiens par exemple, ah non elle est Anglaise et jeune mariée....Aubry alors là que dalle, Royal, encore pire, Hidalgo, elle doit être chiante et poilue .... smiley


                  • Orageux / Maxim Orageux 7 juin 2017 18:48

                    Bon sérieusement 1200 € , on chie pas de grosses crottes avec ça....ou alors faut habiter dans un abri de jardin sans le confort et s’éclairer à la bougie, marcher à pied ou posséder un vieux vélo, et acheter sa bouffe aux restos du coeur ......


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 juin 2017 21:15

                      Pas besoin d’écrire de longues lignes pour dire que notre premier sinistre est un empapaouté de première.


                      @+ P@py


                      • Le421... Résistant Le421 8 juin 2017 09:45

                        @Gilbert Spagnolo dit P@py
                        Ou t’es, Papa ou t’es ??
                        Stromaé, non ??  smiley


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 juin 2017 10:28

                        @Le421


                        Lorsque j’ai « attribué » ce qualificatif à notre premier sinistre, .. j’ai pensé la même chose !


                        @+ P@py


                      • toma 7 juin 2017 21:40

                        et avec 2000 euro par mois avec 2 enfants et une femme en pause carrière ? C’est mieux ?? De toute facon, soyons clairs, chacun prêche pou sa paroisse, pour les uns y a pas de place en creche et les écoles sont pourries, ou alors privées et trop chères. Pour les autres les retraites trop petites. Pour les derniersn c’est encore autre chose, les soins de santé, que sais-je.

                        Pourtant on devrait tous être solidaires et avoir payé pour les autres générations, pourtant l’État ne parvient plus a remplir correctement l’entièreté de ses missions, mais vous avez élu un banquier, pas chercher a comprendre. Non, moi je ne batterai pas entre générations comme on me le demande, de toute façon de gré ou de force, nous devrons nous adapter à cette situation,on dit vu de l’étranger, qu’en France il faudrait une revolution pour que rien ne change.

                        Y a assez d’argent pour que tous vivent bien, certains veulent continuer de mal la repartir, que faire ? Perso, je n’irai pas me battre contre mes grands parents ni mes enfants, je ferai avec. Reste que je ne voterais pas Macron ou un sosie de ce dernier.


                        • Zolive13013 Zolive13013 11 juin 2017 17:31

                          @toma


                          Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faille pas entrer dans une « guerre de générations » mais il en est une qui doit tout de même se remettre en question car elle a laissé passer beaucoup trop de choses, beaucoup trop de casses dans les conquêtes des aïeux, beaucoup trop de fois ses enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants SEULS dans la rue à se faire matraquer, « flash-baller »...

                          Où étaient-ils lorsque la sécurité sociale se prenait des coups de serpe, ce qui incluait l’augmentation des cotisations pour leurs descendants (donc l’augmentation de l’âge de la retraite) et des futures coupes de pensions pour eux-mêmes ? 

                          Il est grand temps qu’ils se remettent en questions, qu’ils se mettent face à leur miroir, qu’ils assument leur « laisser faire » ainsi que toutes les destructions sociales que cela a occasionné, qu’ils sortent de leur petite bataille de paroisse, de leur combat pour leur petit intérêt privé et qu’ils comprennent enfin que cette lutte est globale, qu’elle inclut avant tout l’intérêt général et le bien commun plus que leur seul petit « cul »... 

                        • RICAURET 7 juin 2017 22:46

                          1200€ cest le seuil ou ils veulent recuperer le pognon qu ils ont perdu

                          ET OUI ILS ONT JOUES VOTRE ARGENT A LA BOURSE ET ONT TOUS PERDU AU CRACK DE 2008 ET AVEC LES CDS ILS DOIVENT DE L ARGENT A CEUX POUR QUI ILS SE SONT PORTES CAUTION
                          ET MAINTENANT ILS VEULENT RECUPERER L ARGENT SINON ILS DEPOSERONT LE BILAN
                          POURQUOI VOUS CROYEZ QU ILS ONT RECULES L AGE DE LA RETRAITE

                          mais ce qu ils nont pas prevus c est que le chomage va augmenter rapidement car les robots vont prendre minimum 70% du travail ils vont etre comptant les gens meurent plus jeunes et oui on nous a fait croire que l on mourrait plus vieux
                          une usine en chine a remplace 99% de ces employes par des robots et a ugmente sa productivite de 250% et
                                   QUI EST LE DINDON DE LA FARCE PAS EUX ENCORE NOUS 


                          • chocolatine chocolatine 8 juin 2017 00:52

                            bonjour
                            la solution qui consiste à pénaliser une classe sociale aux dépens d’une autre est le fondement méme de ce système.La csg est un coup de génie car sous couvert d’emballage « social » ça permet de puiser un peu partout, et dans le cas présent sur des retraites qui ont déjà été taxées maintes fois avant de devenir un « revenu » « d’inactivité.Je rappelle que la CSG impacte les revenus de l’épargne de 15,5 %, épargne qui est le fruit d’années et d’années d’économie et non pas le résultat de calculs boursiers.Car on nous l’explique un retraité d’aujourdh’ui a eu la chance de bénéficier de bons salaires dans les années 60 70,époque du plein emploi,il a pu se constituer(ah bon ?) un patrimoine et part en vacances toute l’année..alors que les jeunes d’aujourdh’ui souffrent...bref les retraités sont inactifs ont fait leurs vie ne consomment en fait quasiment rien.dans la réalité vraie.et surtout ne disent rien....parfait pour la tonte....on oublie bien vite qu’apres la deuxime guerre mondiale ils ont redréssé l’économie et se sont sacrifiés..
                            Quant à cette crainte bien alimentée ar les médias que sortir de l’europe nous ferait perdre épargne pouvoir d’achat voire droits sociaux c’est un bon épouvantail,celà nous a jeté dans les bras de l’ultralibéralisme béat qui va tout casser..de l’argent il y en a ailleurs que dans la poche des »sous(?)citoyens que nous sommes en tant que retraités ; à savoir : fuite des capitaux dans les paradis financiers ( vous avez dit luxembour ?),montages financiers ,optimisation fiscale,fraude à la tva,..et jen oublie...ou en est la taxation sur les transactions financières,l’application des recommandations de la cour des comptes ????????????
                            je précise que je n’ai pas au deuxième tour suivi le troupeau
                             


                            • chantecler chantecler 8 juin 2017 11:04

                              @chocolatine
                              Oui, mais par exemple une masse de riches Allemands du centre de l’ex RFA , avaient pris l’habitude « d’investir » pour leur retraite par capitalisation : immobilier ,laverie automatique , actions , fonds de pension ...
                              Puis il y a eu la réunification ...Déjà plein de bonnes affaires à l’est , puis la mondialisation et la structuration de l’UE dans le cadre de l’ordolibéralisme allemand (qui aiment l’ordre et dominer).
                              Evidemment , nous , Français petites gens , pauvres , ignares et « dépensiers », (filous , avides d’argent public etc etc ) avec nos retraites par répartition (les générations qui suivent paient pour la retraite des anciens ) nous avons fait allégeance sans vergogne à cette Allemagne redevenue quasi impériale , poussée par notre bourgeoisie avide , notre patronat maffieux etc etc ...
                              Bref nous nous sommes allongés , comme en 40 .
                              Le néolibéralisme, la mondialisation a explosé notre industrie , notre endettement est devenu incontrôlable , notre balance déficitaire et nous en sommes arrivés là , en concurrence avec des pays qui produisent à bas coût et ce même en UE .
                              Pourtant avec les Juppé, les Raffarin , les Filon , les Ayraut et autre Valls il y en a eu des « réformes libérales » allant dans le sens de la paupérisation des petits salariés , des petits retraités ( petites retraites signifie aussi que les alaires n’étaient pas exorbitants) ... !
                              Là dessus les médias , le patronat nous envoient un Macron qui se veut « réformateur » inspiré et vierge, déjà élu bien avant les élections ...
                              Aujourd’hui , nous nous faisons enfin une opinion aux vues du premier gouvernement en place .
                              Ca craint !
                              Ca va faire mal .
                              Mais paraît que les électeurs vont continuer en masse à lui tresser des couronnes ...
                              Alors, misère de misère !
                              Même pas certain qu’il y aura des économies à la clé .
                              Apparemment le flux du pognon va continuer à arroser les mêmes terres ,les mêmes paradis , les mêmes privilégiés et leurs descendants...
                              Elections, pièges à cons .


                            • aliante 8 juin 2017 03:40

                              la suppression de la taxe d’habitation sent aussi le programme de destruction de l’autonomie locale par l’étranglement de ces dernières privées de ressources
                              pour les pousser au regroupement dans le vaste plan de régionalisme
                              forcé comme le veut l’U europeenne


                              • Wendigo Wendigo 8 juin 2017 05:58

                                 Les retraites, c’est comme les costumes, si vous en voulez une faut bosser ! Allez les vieux au boulot, on ne va pas vous payer à rien foutre (l’oligarchie déteste la concurrence), regardez vos congénères américains, à 80 piges, ça boss pour payer les médocs contre l’arthrite.
                                 vous avez travaillé une vie pour y avoir droit ? Hé ben vous avez de l’expérience, allez zou au taf on a des jeunes chômeurs à payer !


                                • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2017 08:49

                                  @Wendigo


                                   les jeunes et les 35-40 ans ne trouvent déjà pas de travail alors les seniors et les retraités n’en parlons même pas .....

                                  Il y a au total presque 11 millions de sans emplois en France dont 4,5 millions dans la nature c’est a dire non comptabilisés ce qui arrange bien le gouvernement ....

                                • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2017 08:40

                                  1200€ par jour ?


                                  • Le421... Résistant Le421 8 juin 2017 09:47

                                    @zygzornifle
                                    C’est ce que Macron a dépensé quand il travaillait chez Rothschild...

                                    Et alors ?  smiley


                                  • zygzornifle zygzornifle 8 juin 2017 08:46

                                    1200€ - la mutuelle horriblement chère pour un retraité et qui en plus rembourse très mal les dents et pas les lunettes (d’ailleurs ou en est la promesse de Macron sur le remboursement a 100% des dents lunettes et des prothèses audio ? a la trappe je suppose) reste plus grand chose pour le loyer et la bouffe, on comprend mieux pourquoi les restos du cœur sont surchargés et que les vieux font les poubelles .....


                                    Le jour ou des commandos de retraités foutrons le feu aux bagnole et mettrons a sac les centres villes les politiques ouvriront enfin une paupière pour observer l’événement .....

                                    • lloreen 8 juin 2017 22:36

                                      @zygzornifle
                                      "Le jour ou des commandos de retraités foutrons le feu aux bagnole et mettrons a sac les centres villes les politiques ouvriront enfin une paupière pour observer l’événement ....."

                                      Vous êtes bien optimiste...
                                      Dans cette optique, ils ont leurs mercenaires de l ’eurogendfor et se replieront dans leurs propriétés du bout du monde.
                                      Madame Merkel, par exemple, a investi au Paraguay, on n’est jamais trop prudent dans ces milieux...


                                    • rmusic rmusic 8 juin 2017 08:53

                                      Pour des retraités qui ont eu la chance d’accéder à la propriété et de n’avoir personne à charge 1200€ peut largement suffire, mais pour un retraité qui doit s’acquitter d’un loyer et pourvoir à la survie d’un enfant victime d’une politique génératrice d’exclus et de chômeurs, 1200€ est une misère.


                                      • ZenZoe ZenZoe 8 juin 2017 10:50

                                        @rmusic
                                        Pas si simple.
                                        Un retraité locataire en HLM peut au final mieux s’en sortir qu’un proprio. Tout dépend du montant des taxes locales et impôts fonciers..... Franchement salés dans certains endroits !
                                        .


                                      • Hector Hector 8 juin 2017 08:55

                                        Bonjour Seniorenforme,
                                        Le Pen et Macron au second tour, faut vraiment que les gens soient cons, quand on voit le programme de l"’UPR de François Asselineau ou même, à la limite celui de Mélenchon.
                                        Décidément, je n’aime pas mes contemporains pour ne pas dire que leur bêtise est affligeante.
                                        Rien ne change et on s’en reprend pour cinq ans.
                                        Roulez jeunesse....


                                        • chantecler chantecler 8 juin 2017 11:08

                                          @Hector
                                          Faut être con pour penser qu’aujourd’hui une élection fait appel à la raison .
                                          Alors que ça tient de la débauche publicitaire , cad vendre du vent via les médias .


                                        • Hector Hector 9 juin 2017 08:41

                                          @chantecler
                                          Je le sais bien, mais certains s’en sont aperçu, alors pourquoi pas les autres ? Et quand je dis les autres, il faut voir les pourcentages....


                                        • volapuk volapuk 8 juin 2017 09:11

                                          Rien à branler ! Ce sont tous ces cons de retraités qui ont voté massivement pour Macron & Co... qu’ils crèvent tous, ça fera des économies et ça dégagera le corps électoral de cette gangrène d’abrutis... Malthus revient !!!


                                          • Trelawney Trelawney 8 juin 2017 12:01

                                            1200 euro pour un retraité :

                                            J’ai vu un reportage sur l’usine PSA Sochaux, où l’on observait des ouvriers vivre et travailler autour d’une chaine de montage de voitures.
                                            Le seul impératif admis par toutes les personnes présentes de l’ouvriers au patron est que cette chaine qui avancait à 4Km/H ne pouvait et ne devait jamais s’arrêter. Cette chaine rythmait la vie de tous les acteurs présents autour d’elle.
                                            Il y avait cette femme qui avec une lampe led blanche trés dangereuse pour les yeux détectait la moindre imperfection sur la peinture de la carrosserie. Elle avait l’oeil et au bout de 4 ans de ce travail en position debout à raisons de 8H par jour, elle avait enfin obtenu un CDI pour un salaire net de 1100 euro par mois.
                                            Il y avait aussi ce chef d’équipe (40 personnes dans l’équipe) qui courrait au quatre coin de cette chaine pour tenter d’y réparer (avec sa bite et son couteau) les bugs de cette satané chaine. Un coup il posait 50cm de papier film sur le bas de caisse parce que le robot refusait obstinément de le faire (ouvrir la portière, découper le film, coller le film, fermer la portière et tout ça en marchant et en trébuchant). L’autre fois il dévissait le rétro et le revissait avec une vis plus longue parce qu’on avait mal approvisionné l’autre robot. Un Deug en génie mécanique, 25 ans d’ancienneté, agent de maîtrise salaire 2200 euro net.
                                            Il y avait cet ouvrier qui allait à l’usine avec une vieille 205 dont les portières n’étaient pas de la même couleur que le reste. Il travaillait de nuit car c’était mieux payé. A une semaine de la retraite après 35 ans d’ancienneté, il soudait des boulons sur un carter et son salaire était de 1800 euro, primes de nuit comprises.

                                            Combien ces 3 là toucheront de retraite si par bonheur ils en touchent une un jour ?


                                            • air pur air pur 8 juin 2017 16:06

                                              La hausse de la CSG compensée par la suppression de la taxe d’habitation est un mensonge, cette suppression n’interviendra totalement qu’en 2020, elle ne concernera que les personnes dont le revenu fiscal de référence ne dépasse pas 20.000 euros par an par part et comme de moins de foyers vont la payer, ceux qui la paient encore verront leur part augmenter considérablement.
                                              Pour une retraite de 2000 euros 408 euros de prélèvement supplémentaire, à deux 808 euros par an et pas de suppression de la taxe d’habitation !


                                              • LadyM 8 juin 2017 16:47

                                                Sur ce point notre premier ministre est d’accord avec M. Mélenchon qui affirmait il y a 3 jours que 1200€ de revenus nets mensuels c’est beaucoup :

                                                "Inéquitable par Jean-Luc Mélenchon, qui s’est livré sur Europe 1 à une estimation assez personnelle de l’impact de la réforme : « Jusqu’à 1200 euros, revenus mensuels, ce qui est beaucoup, vous allez vous faire délester de 250 euros dans l’année."

                                                http://www.liberation.fr/desintox/2017/06/05/hausse-de-la-csg-les-calculs-foireux-de-melenchon_1574643

                                                Bon, après il avait compris de travers et pensait que c’était les revenus inférieurs à 1200€ qui seraient pénalisés alors que ce sont les revenus supérieurs. 

                                                Pour autant, son lapsus est très révélateur et j’espère que son opinion sur le fait que "1200€ de revenu net mensuel c’est beaucoup" n’a pas variée pour autant et qu’en conséquence, la réforme épargne bien les retraités les plus vulnérables selon ses propres critères.

                                                Pour conclure, si même M. Mélenchon trouve - s’il est logique avec lui même - cette réforme juste, ça tend à dire que ce n’est pas la catastrophe qu’on nous vend. 



                                                • BA 8 juin 2017 17:31

                                                  Jeudi 8 juin 2017 :

                                                  France Info et Le Parisien sortent des informations explosives sur le scandale des assistants parlementaires du MoDem.

                                                  Les ministres membres du MoDem doivent maintenant démissionner :

                                                  1- François Bayrou doit démissionner.

                                                  2- Marielle de Sarnez doit démissionner.

                                                  3- Sylvie Goulard doit démissionner (elle était député européenne MoDem de 2009 à 2017)

                                                  Assistants parlementaires : un témoignage embarrassant pour le MoDem.

                                                  Un ancien employé du MoDem et ex-assistant parlementaire du député européen Jean-Luc Bennahmias a fait un signalement mercredi à la justice, dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte à Paris sur les assistants d’une vingtaine d’eurodéputés français. Son témoignage pourrait se révéler déterminant dans cette affaire.

                                                  Missions très éloignées des questions européennes, contrat de travail initial modifié par un avenant, signature « en blanc »… Un ancien collaborateur du MoDem, et ex-assistant parlementaire de l’eurodéputé (MoDem) Jean-Luc Bennahmias en 2011, dénonce aujourd’hui l’opacité qui entourait, selon lui, la prise en charge des salaires au sein de la formation du centre dirigée par François Bayrou, via le parlement européen.

                                                  Mercredi, ce témoin-clef, qui désire garder l’anonymat pour l’instant, a fourni au parquet de Paris son contrat de travail, l’avenant de détachement mais aussi des courriels échangés avec le directeur financier du MoDem à l’époque... Il pourrait être entendu prochainement dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte en mars dernier par le parquet de Paris pour « abus de confiance », qui vise une vingtaine d’eurodéputés français de différents partis. Il s’agit de vérifier si les salaires de certains collaborateurs de ces formations politiques ont été indûment supportés par le Parlement européen, afin d’alléger leurs finances.

                                                  Que dit au juste cet ex-assistant parlementaire, qui a rédigé un courrier de signalement au parquet de Paris ? Cet ancien employé du MoDem, que nous avons sollicité, a rejoint le parti de François Bayrou en décembre 2010, signant alors un contrat avec l’UDF, formation d’origine du MoDem. Mais dès le lendemain, le parti lui présente un avenant. « D’un commun accord des parties », ce document modifie le contrat initial. Le salarié devient « collaborateur » à temps partiel de Jean-Luc Bennahmias, comme l’indique l’avenant sans préciser le statut d’eurodéputé de son co-employeur. Dès lors, il est rémunéré en partie par la formation politique, et pour l’autre partie par les fonds du Parlement à Bruxelles. Mais au quotidien, les liens avec Jean-Luc Bennahmias, son patron sur le papier, apparaissent pour le moins ténus

                                                  « Je le croisais de temps en temps dans les locaux de l’UDF, à Paris, mais comme les autres eurodéputés. J’avais plutôt moins de relations avec lui qu’avec Marielle de Sarnez ou François Bayrou », fait valoir l’ancien salarié. Surtout, il explique n’avoir jamais mis les pieds dans la circonscription d’élection du député européen, à savoir Marseille, pas plus qu’au Parlement européen à Bruxelles. Il exerçait l’intégralité de ses missions au siège du MoDem, rue de l’Université. Cette situation n’est pas forcément illégale à condition, bien sûr, que les missions portent sur des activités européennes pour le compte de l’employeur, l’eurodéputé. Or, ce témoin assure ne pas avoir effectué de travail spécifique pour le compte des activités de Bennahmias au Parlement. « Tous les salariés ou presque disposaient de ce type de contrat, de la secrétaire au directeur financier, en passant par la standardiste », assure même notre témoin.

                                                  Il y a plus troublant encore. « En janvier 2011, ajoute l’ancien salarié, un collaborateur de Bennahmias m’a demandé de fournir une signature vierge, à adresser par courriel, en vue de l’établissement d’un nouveau contrat de travail. On a justifié cette demande par l’éloignement géographique de Jean-Luc Bennahmias, retenu dans sa circonscription. Bien sûr, j’ai demandé à relire d’abord le document qu’on s’apprêtait à signer pour moi. On m’a répondu que j’en disposerai très vite. Or, ce contrat, je ne l’ai jamais vu. »

                                                  Cette signature était-elle destinée, comme il le pressent, à établir un contrat d’assistant parlementaire au Parlement européen ? La vérification auprès de l’institution bruxelloise s’est révélée impossible, s’agissant d’une ancienne mandature. « Pour des raisons de confidentialité et de respect de la vie privée, le Parlement ne communique pas ces données », nous répond-on.

                                                  De son côté, Jean-Luc Bennahmias confirme que le témoin était bien l’un de ses assistants parlementaires européens, sans pour autant se souvenir du contrat signé en tant qu’employeur. « Je l’ai sans aucun doute signé car nous étions en règle vis-à-vis de l’Europe », nous indique-t-il. Mais l’ex-eurodéputé reste flou sur la nature du travail effectué, ainsi que sur la régularité de ses rencontres et entretiens avec son collaborateur : « Ce n’est pas dans mes habitudes de donner des directives et consignes. »

                                                  Le témoignage de cet ancien assistant de Jean-Luc Bennahmias apporte du crédit à celui de Corinne Lepage, elle-même ancienne député européenne du MoDem. Aujourd’hui en guerre ouverte avec ses dirigeants, elle a dénoncé dans un livre paru en 2014 l’existence d’un système organisé.

                                                  « C’est ainsi, écrit-elle, que des assistants parlementaires servent en réalité le parti politique, et non le parlementaire… Lorsque j’ai été élue au Parlement européen en 2009, le MoDem avait exigé de moi qu’un de mes assistants parlementaires travaille au siège parisien. J’ai refusé, en indiquant que cela me paraissait d’une part contraire aux règles européennes, et d’autre part illégal. Le MoDem n’a pas osé insister mais mes collègues ont été contraints de satisfaire à cette exigence. Ainsi, durant cinq ans, la secrétaire particulière de François Bayrou a été payée… par l’enveloppe d’assistance parlementaire de Marielle de Sarnez, sur fonds européens. » 

                                                  http://www.leparisien.fr/faits-divers/assistants-parlementaires-un-temoignage-embarrassant-pour-le-modem-08-06-2017-7029945.php


                                                  • lloreen 8 juin 2017 22:50

                                                    Le scandale, ce sont les comptes d’apothicaires surtout lorsqu’ils sont faits par des personnages touchant des émoluments à cinq chiffres et pinaillant au centime d’euro près.
                                                    Ces gens mériteraient simplement de vivre durant un an avec les montants qu’ils allouent aux autres de façon à éprouver personnellement leurs trouvailles.
                                                    Les allemands font particulièrement fort. Inventeurs des mini-jobs à 430 euros mensuels, salaire horaire d’un euro pour les demandeurs d’emploi, voici maintenant les salaires horaires à 0,80 pour les réfugiés.
                                                    On n’arrête décidément pas le progrès économique...


                                                    • demissionaire bonalors 11 juin 2017 12:58

                                                      Retraites pleurnicheurs et déjà riches qui a vole ses enfants et petits enfants, et ruine son pays ....
                                                      Allez travailler si vous voulez de l’argent, comme tout le monde, bande de branquignoles et voleurs ....


                                                      • Zolive13013 Zolive13013 11 juin 2017 17:06

                                                        No problémo, je compatis... Mais, car il y a un mais, j’aimerai toutefois poser une petite question à ces générations qui sont aujourd’hui à la retraite : 


                                                        - Où étiez-vous lorsque l’Etat augmentait la durée de cotisation pour vos enfants, petits enfants et arrières petits-enfants et décousait une à une les conquêtes sociales de nos aïeux ? 

                                                        Si maintenant vous attendez des larmes ou bien que l’on vous lâche un mouchoir pour les sécher, il va falloir que vous sortiez de vos petits problèmes « rien qu’à vous », de vos petits intérêts privés et que vous veniez soutenir vos enfants, petits enfants et arrières petits enfants dans les rues plus que de les laisser se faire tabasser, prendre des flash-ball dans la tronche par les forces de l’ordre en place, les forces de maintien de l’ordre établi, la police.

                                                        Car c’est bien beau de pleurer sur votre sort mais qu’avez-vous fait mis à part consommer, profiter et dire à vos enfants, petits enfants et arrières petits enfants que de toute façon « c’est comme ça depuis que le monde est monde », « que l’on ne peut rien y faire » au lieu de faire ce qu’avaient fait vos aïeux,de le nier en ne rien faisant, en vous taisant et dont vous avez bénéficié, profité et que vous avez laissé détruire, cramer... 

                                                        La lutte n’est pas finie et de tous nous avons besoin !!!

                                                        « Ne parlez pas d’acquis sociaux, parlez de conquis sociaux, parce que le patronat ne désarme jamais » - Ambroise Croizat

                                                        « La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! » - H. Krasucki

                                                        « Il y a une guerre des classes, c’est un fait. Mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre et qui est en train de la gagner. » - Warren Buffett en 2005 sur CNN

                                                        • rossellogilles 15 juin 2017 00:37

                                                          En somme, si on n’est pas au-dessous du seuil de pauvreté, on casque !! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

seniorenforme

seniorenforme
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité