• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Notre-Dame-des-Landes à la poubelle : « On a ga-gné ! On a ga-gné ! (...)

Notre-Dame-des-Landes à la poubelle : « On a ga-gné ! On a ga-gné ! »

La gueule à tous les caciques de la droite magouilleuse après la décision de Jupitounet de mettre à sa vraie place – la poubelle - le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ! Jacob : hum ! Retailleau : hum ! Wauquiez : hum ! Un bonheur.

Ils reprochent à Jupitounet, à travers son collaborateur Philippe, « d’avoir capitulé en rase campagne devant les zadistes », « d’avoir foulé aux pieds la démocratie », « d’avoir sacrifié le Grand Ouest », etc. Disons plutôt qu’ils ont fait preuve de réalisme, de pragmatisme, de lucidité. Et de courage : celui de changer d’avis après avoir étudié sérieusement les tenants et les aboutissants d’un projet serpent de mer qui date d’un demi-siècle.

Déni de démocratie s’étranglent-ils : « La population a voté à une large majorité pour cet aéroport ». Oui mais ce n’était pas un référendum mais une simple consultation qui n’a pas force loi et surtout, les populations auxquelles on a demandé leur avis sont circonscrites au seul département de Loire-Atlantique alors que les tenants de l’aéroport ont comme principal argument le développement de tout le Grand Ouest. Il aurait fallu faire voter tous les départements du Grand Ouest et pas seulement celui où se trouvent Nantes et son importante population, pas fâchée de refiler aux pignoufs du bocage les nuisances sonores des avions ! Ben voyons. Le déni de démocratie, il est où ?

La vraie question a se poser était : est-il vraiment indispensable cet aéroport ? Ce type de grands travaux, traumatisant pour la région et extrêmement coûteux, est-il vraiment utile à la collectivité, capable de générer de l’emploi et de dynamiser l’économie de la région qui va l’accueillir et… le subir ? A qui va-t-il servir ? Qui, dans la région prend l’avion ? Les dizaines de milliers de « Français d’en bas » qui vont subir les conséquences, être expulsés de leurs terres ? Non. Quelques centaines, allez, quelques milliers de privilégiés. Ce type d’aéroport attire, comme la merde appâte les mouches, les compagnies « low cost », parasites de la profession, qui font payer aux collectivités locales leur activité sur ces plateformes.

Notre-Dame-des-Landes n’était en fait que l’expression de la mégalomanie de quelques satrapes locaux, de la folie des grandeurs d’une centaine de chefs d’entreprises acoquinée à la bourgeoisie locale pour décider les « décideurs » locaux. Les mêmes d’ailleurs que ceux qui ont saccagé les pylônes de la taxe carbone, gaspillant ainsi quelques milliards d’argent public, notre fric.

Et puis, depuis cinquante ans, la donne a changé, le dérangement climatique est passé par là et l’avenir du transport aérien s’appuiera sur des avions plus gros (donc moins de mouvements aériens), moins gourmands en kérosène (et puis il faudra bien un jour taxer le carburant des avions qui en est actuellement exempté, bonjour la concurrence déloyale !), sur des destinations plus restreintes (les liaisons « de proximité » comme Nantes Paris se font par le TGV). Enfin posons le cul sur la chaise : qui prendra l’avion de Nantes vers New York, Moscou, Pékin, Tokyo ou Rio de Janeiro ? Ces trafics long-courriers ne passent que par quelques hubs géants comme Paris, Londres, Francfort, un peu Nice mais pas par Nantes, même pas par Marseille ou Toulouse.

Oui mais, l’aéroport actuel est saturé, perturbe la vie des riverains qu’ils disent, les bétonneurs. Faux. Il pourrait, avec un aménagement de l’aérogare, décupler son trafic, ce qui ne sera jamais le cas. (L’aéroport de Gatwick, à une quarantaine de km de Londres, traite 34 millions de passagers par an, contre 3,5 à Nantes, dix fois plus, et 242 000 mouvements d’avion, avec une piste plus courte, sans être saturé pour autant !). Pareil pour celui de Genève. Notez que la piste (3 800 mètres contre 3 200 à Notre-Dame-des-Landes) serait restée en place puisqu’elle est la condition sine qua non du maintien de l’usine Airbus installée sur le site !

Et puis parlons un peu de l’aviation commerciale qui est un étrange appareil de redistribution de fric inversé : on prend le pognon des pauvres (par les impôts, la TVA, etc.) et on subventionne des aéroports, des lignes aériennes qui ne bénéficient qu’à un petit nombre de gens sinon riches du moins aisés. Pire encore avec les compagnies « low cost » qui rackettent les instances territoriales (régions, départements, chambres de commerce) en leur demandant des subventions astronomiques, des installations gratuites, des exemptions d’impôts et de taxes d’aéroport, etc., ce qui fait que c’est la majorité rampante qui ne prend jamais l’avion qui paie - par ses impôts locaux – pour quelques milliers de parasites !

Ah ! N’oublions pas non plus : le transfert de l’aéroport actuel situé à 10 km de Nantes libérerait des quantités conséquentes d’hectares convoitées avec gourmandise par les promoteurs immobiliers et autres aménageurs ! Au nombre desquels l’inévitable… Vinci.

Bravo et merci à Macron, Philippe et surtout Hulot qui en avait marre d’avaler des couleuvres en buvant un verre de glyphosate pour faire passer !

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • L’aéro-porc finira en queue de boudin. C’était bien le sens profond de : balance ton port et revient sur terre.


    • doctorix doctorix 18 janvier 22:10

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Le plus drôle, c’est le sondage initial à 55% favorable..

      Sondage bidon, manipulé, et manipulateur, puisqu’aujourd’hui 78% des français sont satisfaits de l’abandon.
      Bref, un sondage.


    • BOBW BOBW 18 janvier 12:46

      Article OK Sauf :« Bravo et merci à Macron » :triple sic !...


      • Clocel Clocel 18 janvier 12:56

        Le pire est à venir, c’est la fin de l’aéroport, pas des appétits mortifères ni de la redondante connerie orchestrée par les dominants.


        • Croa Croa 19 janvier 10:49

          À Clocel,
          EXACT !  La preuve c’est qu’ils veulent, au moins, réaménager l’aéroport Nante-Atlantique (LFRS), histoire de laisser un lot de consolation à VINCI et, surtout, ne pas remettre en cause leur putain de Croissance.  Notamment celle, extrêmement nuisible pourtant, du trafic aérien commercial !


        • Jeekes Jeekes 18 janvier 13:52

          ’’La gueule à tous les caciques de la droite magouilleuse’’
           
          M’oui, bien sûr...
           
          Mais pas de la gauche pourrie, bardées d’escrocs qui pleurnichent sur tous ces bons sous-sous qui vont leur passer sous le nez ?
           
          Non, sont pas vérolés, eux !
           


          • Jeekes Jeekes 18 janvier 13:54

            @Jeekes
             
            ’’Déni de démocratie s’étranglent-ils’’
             
            Ah oui, comme z’ayraut pointé.
            Comme 2005 ?
             


          • Jeekes Jeekes 18 janvier 13:57

            @Jeekes
             
            ’’Bravo et merci à Macron, Philippe et surtout Hulot’’
             
            Hulot ?
            Le bulot, prêt à tout et bon à rien, la pute de service ?
             
            MOUAHAHA !!!
             
            Heu, c’est qui, Philippe.
            Un pote à vous ?
             

             


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 janvier 07:45

            @Jeekes
            Christophe Castaner - Parti Socialiste
            Edouard Philippe : Parti Socialiste, rocardien, puis UMP, pro Juppé.
            Gérard Collomb - Parti Socialiste.


            D’où viennent les Ministres actuels ? Une bonne moitié vient du Parti Socialiste, c’est l’art de faire du neuf avec du vieux. 

          • Cateaufoncel 18 janvier 14:05

            En fait, c’est le pouvoir qui a perdu : Macron a bouffé son chapeau - lui qui n’en finit pas de répéter qu’il applique son programme et tient ses promesses -, et un Etat digne de ce nom aurait évacué la ZAD, avec pertes et fracas, avant d’annoncer sa décision.

            On attend maintenant avec curiosité et « gournmandise », le prétexte que le gouvernement va inventer pour différer l’assaut, le 31 mars... A moins qu’il ne décide de laisser pourrir, partant du principe que l’immense majorité des Français auront oublié l’engagement pris par l’évanescent Philippe...
            - Philippe comment ?
            - On sait pas... On dit le premier ministre Philippe, comme on dit le pape François.


            • Alren Alren 18 janvier 15:56

              @Cateaufoncel

              « un Etat digne de ce nom aurait évacué la ZAD, avec pertes et fracas »

              Un État policier ... à la Marine le Pen ?

              « avec pertes » : vous voulez parler du meurtre des zadistes, comme on parle de pertes durant une guerre, ici une guerre civile ?


            • Sparker Sparker 18 janvier 17:43

              @Alren

              Il y en a quelques’un comme ça sur Avox, avec qu’une idée en tête : taper sur la gueule des gens parce qu’ils prennent des libertés pour échapper à la main invisible du marché et son cortège liberticide.
              Et après ça traite les autres de collabos...
              3000 gendarmes pour virer la zad, combien dans les cités de la drogue ? humm... ha oui là bas y’a du fric qui intéresse la main invisible... pas à la zad...


            • Cateaufoncel 18 janvier 18:55

              @Alren

              Pourquoi un Etat policier ? Simplement un Etat qui se fait respecter, parce que ses gouvernants se prévalent de leur légitimité démocratique, et qui est respecté en conséquence.

              Quant à l’expression « avec pertes et fracas » elle signifie « de façon expéditive, brutale » en l’occurrence par un Etat qui entend se faire respecter, la brutalité étant proportionnelle à la résistance offerte par ceux qui le contestent, sans autre légitimité que celle qu’ils s’octroient.

              La démocratie, ce n’est pas seulement agir en conséquence quand on a gagné, c’est aussi se soumettre quand on a perdu. De nos jours, ce n’est plus évident pour tout le monde

              Au lieu de réagir fermement, l’Etat macronien a envoyé un signal calamiteux – et ne croyez pas que je le regrette – qui n’a pas fini d’ « inspirer » des « groupes de pression de quelques centaines d’individus », pour reprendre l’expression de Guylain Chevrier.

              Et puis il y a eu une consultation populaire. On ne peut pas approuver Macron et désapprouver le Sarkozy de 2005. Faire voter des gens et ne pas respecter leur vote est un autre signal calamiteux.

              Même si, actuellement, trois sondages indiquent que 3 Français sur 4 approuvent le repli stratégique de Naboléon, l’étalage de la faiblesse de l’Etat demeure, et cette faiblesse apparaîtra dans d’autres domaines au cours des mois et des années à venir, par l’action de ceux qui décideront de la mettre à profit.

              A commencer par les zadistes de NDDL, qui n’ont aucune raison de croire que l’Etat fera maintenant preuve de plus de fermeté à leur égard. Beaucoup va dépendre de leur capacité à rendre crédible leur volonté d’occuper le terrain coûte que coûte. S’ils y parviennent, ils ont de fortes chances de faire reculer l’Etat une deuxième fois, et ce coup-ci le godelureau de l’Elysée n’aura pas les Français derrière lui...


            • Cateaufoncel 18 janvier 19:04

              @Sparker

              « ...3000 gendarmes pour virer la zad, combien dans les cités de la drogue ? »

              Le moins possible, et ça n’a rien à voir avec la « main invisible ». Le gouvernement est tétanisé par la perspective d’un novembre 2005 étendu à toute les banlieues émotives de France. Des banlieues sensibles qui, pour beaucoup, vivent de la drogue et qu’on ne saurait pas comment faire vivre si on les privait des revenus de la drogue.

              Elle a bon dos, votre main invisible smiley


            • Sparker Sparker 19 janvier 12:29

              @Cateaufoncel

              La main invisible s’est bien servie en 2018 dans les lessiveuses pour renflouer ses banques, le 1600 milliards que les européens ont versés ne suffisaient pas ( selon Paul Jorion )
              Alors la main invisible ils vous la mettent dans la gueule au passage, mais bon vous tendez l’autre joue, c’est bien vous avez de l’âme....


            • Alren Alren 19 janvier 12:34

              @Cateaufoncel

              "Faire voter des gens et ne pas respecter leur vote est un autre signal calamiteux.« 

              Puisque l’État allait participer à cet immense cadeau fait aux propriétaires de Vinci avec l’argent de nos impôts, il était légitime de faire un référendum national.
              En posant la vraie question : » Préférez-vous que nous dépensions plus d’un milliard pour construire un aéroport dont vous continuerez à éponger le déficit ou souhaitez-vous que cet argent aille aux hôpitaux, dont les urgences qui sont au bord de la rupture ?« 

              Sinon, il fallait circonscrire le référendum aux communes riveraines du nouvel aéroport, lesquelles en auraient subi les nuisances sans que cela émeuvent non »zélus«  à qui lesdites nuisances seraient épargnées. or ces commune riveraines ont toutes voté »non".

              Maintenant que le projet a été abandonné, laissons les occupants de la ZAD qui n’étaient pas installés partir après avoir nettoyé et libéré les routes et négocions avec ceux qui y travaillent depuis plusieurs années, raisonnablement.
              C’est ce que souhaitent la majorité des Français si on leur présente la situation réelle car ils préfèrent, à juste titre, la négociation dans le calme à la violence inutile.


            • Cateaufoncel 19 janvier 13:53

              @Alren

              « il était légitime de faire un référendum national. »

              Et pourquoi dans ce cas en particulier, plutôt que dans tous les autres qui engagent l’Etat à hauteur de plusieurs centaines de millions d’euros ?

              « En posant la vraie question... »

              La vraie et honnête smiley

              « Sinon, il fallait circonscrire le référendum aux communes riveraines du nouvel aéroport... »

              Et surtout ne pas l’étendre aux communes riveraines de NantesAtlantique, eux, les nuisances, ils sont déjà habitués, comme qui dirait.

              « ...et négocions avec ceux qui y travaillent depuis plusieurs années... »

              Encore une fois plier devant le fait accompli. Négocier avec des gens qui n’ont aucun droit à accaparer une portion du territoire national, serait une capitulation de plus.

              Je l’espère smiley


            • Cateaufoncel 19 janvier 19:21

              @Sparker

              Si la main invisible cache la drogue dans des lessiveuses, il faut gaffer que les moukères et les fatmas ne s’en servent pas pour laver leur linge...


            • Sparker Sparker 19 janvier 20:14

              @Cateaufoncel

              Mouais bon on va vous laisser avec vos considérations et autres volubilités.


            • MagicBuster 18 janvier 15:19

              Bravo — il n’y a plus qu’à pérenniser la ZAD afin que les paysans travaillent gratuit pour rembourser VINCI  ;-D

              50 ans de bordel

              Merci JM. Hayrault


              • Christian Labrune Christian Labrune 18 janvier 15:57

                Tout le monde connaît cette observation de De Gaulle :
                "Il est tout à fait naturel que l’on ressente la nostalgie de ce qui était l’Empire, comme on peut regretter la douceur des lampes à huile, la splendeur de la marine à voile, le charme du temps des équipages. Mais quoi ? Il n’y a pas de politique qui vaille en dehors des réalités. "

                Le gouvernement Macron, populiste en diable, et qui commmence à craindre déjà les pointes qui menacent toutes les baudruches, paraît désormais avoir choisi de tourner le dos à la réalité. Il préfère ne pas savoir que la généralisation de l’intelligence artificielle des machines multipliera bientôt le nombre des SDF. Des crétins préfèrent la lampe à huile du côté de Nantes ? Donnons-leur des lampes à huile, comme ça ils nous foutront la paix un certain temps. L’Iran devient une menace pour l’Europe ? Qu’à cela ne tienne : collaborons étroitement avec les mollahs comme avec le Mussolini des Turcs. Vendons à Erdogan les missiles dont il aura besoin demain pour se débarrasser des Kurdes comme ses ancêtre s’étaient déjà débarrassés, assez radicalement, des Arméniens.

                Ce sont là des politiques de gribouille qui ne pourront pas durer indéfiniment, mais la fin du mandat sera dans moins de cinq ans. Après nous, le déluge !

                Qu’une telle marche vers les plus certains désastres puisse susciter l’enthousiasme des plus naïfs, c’est consternant, mais celui que je citais en commençant ne disait-il pas déjà aussi : "Les Français sont des veaux" ?


                • sloop sloop 18 janvier 17:21

                  @Christian Labrune

                  User du raccourci « démocratie » pour démocratie représentative — chère à l’abbé Emmanuel Joseph Sieyès — pour qualifier un élu, qui en fin de mandat va soumettre 2 générations à un PPP qui favorise sa famille, sa carrière, … va certainement réveiller quelques veaux assoupis depuis la mort du général.

                  J’espère que Macron ne touchera pas à la loi des 2 quinquennats sinon, j’ai bien peur de mourir sous son règne : car avec une opposition herpèsFN qui trique au PPP et des arguments de cours de récré on aura le droit à un PPP pour le Taj Mahal de Brigitte sur des siècles.

                • Eric F Eric F 19 janvier 10:33

                  @Christian Labrune

                  il n’est pas question de lampe à huile, mais certains avaient pensé qu’un nouvel aérodrome en pleine cambrousse serait la lampe d’Aladin. Une piste pour le Concorde était prévue à l’origine, afin de pouvoir passer en vitesse bisonique juste après le décollage. Désormais, plus de Concorde et les avions géants d’aujourd’hui volent a peine plus vite qu’un super Constellation, mais en consommant dix fois moins de litre/passager, comme quoi le progrès réserve des surprises. Ce sont ça les « réalités », et les « veaux » sont ceux qui s’accrochent au pis des vaches sacrées du consumérisme forcené.

                  Macron n’est pas populiste, il est même plutôt élitiste, mais cela n’empêche pas des bouffées de lucidité, nul n’est censé avoir toujours tort en tout point.

                  L’Iran ne menace en rien l’Europe, et a contribué à vaincre Daesh qui menaçait le monde entier, mieux vaut un Iran dans le circuit des relations mondiales, qu’isolé comme la Corée du Nord. Quant au Grand Turc, au moins les choses sont claires : coopération sans intégration à l’UE, et par ailleurs il est bon qu’il existe une forme d’équilibre oriental entre Turquie, Iran, Arabie Saoudite plutôt que la suprématie d’un seul et unique.
                  Du reste, l’état que vous soutenez est expert en terme de « discorde chez l’ennemi », et devrait se satisfaire de ces rivalités, au delà d’alliances conjoncturelles acrobatiques.


                • Laulau Laulau 18 janvier 17:01

                  Au nombre desquels l’inévitable… Vinci.

                  Sans doute, mais que l’auteur se rassure Vinci aura de grosses, très grosses compensations. Vinci et Jupiter ça n’est plus de la proximité, c’est de l’osmose.


                  • zygzornifle zygzornifle 18 janvier 17:11

                    on verra bien fin Mars qui aura gagné , le gouvernement n’hésitera pas a virer manu militari tout ce joli monde ....


                    • bob de lyon 19 janvier 10:19
                      @zygzornifle

                      D’ores et déjà c’est Vinci qui a gagné. 



                    • aimable 18 janvier 18:32

                      les riverains expliquaient clairement sur France 3 mercredi soir qu’ils voulaient avoir un aéroport mais que les nuisances partent ailleurs , c’est a dire chez les riverains de N D D L et que désormais ils comptent bloquer les pistes de Nantes atlantique


                      • njama njama 18 janvier 18:47

                        @aimable

                        Bordeaux Mérignac est aussi juste en banlieue de Bordeaux, comme Nantes Atlantique
                        6 millions de passagers /an en 2017 et 5 millions pour Nantes

                        Qui parle de Bordeaux Mérignac ?


                      • aimable 18 janvier 19:44

                        @njama
                        on en parle si peu que l’on finirait par l’oublier, c’est comme les centrales nucléaire , certains veulent , exigent même l’électricité mais ne veulent pas de centrales chez eux , vous comprenez , le nucléaire c’est dangereux et le charbon c’est polluant  !
                         


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 janvier 21:13

                        Vous vous réjouissez tous pour rien.

                        NDDL ou agrandir l’ancien aéroport ne change rien à la logique européenne des transports, organisée autour de la banane bleue.

                        Il s’agit de transports européens et internationaux, pas d’écologie... !
                        La carte des transports est à l’échelle européenne, pas française.


                        On doit entasser les gens dans de grandes villes. Ces grandes mégalopoles européennes doivent être dotées d’autoroutes, d’aéroports et de trains rapides, pour les relier entre elles.
                        Le reste des territoires peut crever.

                         


                        • Eric F Eric F 19 janvier 10:40

                          @Fifi Brind_acier
                          L’urbanisation n’est pas une spécificité de l’UE, c’est un phénomène mondial.
                          Quant à la « banane bleue » elle a perdu une des pointes depuis le Brexit, et par ailleurs, tant qu’à se référer à des concepts fumeux, NDDL appartenait plutôt à l’« arc atlantique ».


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 janvier 18:32

                          @Eric F
                          C’est ça, l’UE va se passer de la City et d’un pays qui est en train de se ré-industrialiser, le meilleur pays du monde pour les entreprises, dit Forbes !

                          Vous croyez qu’un pays souverain s’entoure d’un mur ?
                          Il continue comme tous les pays du monde, à commercer avec les autres....
                          La différence, c’est que les lois se font chez lui, et pas ailleurs.


                        • Bernie 2 Bernie 2 18 janvier 23:41

                          Qu’est ce que tu as gagné bulot de victor ayoli. Rien, on s’en fout de ta gueule, reprends un pastis avec ton loulle et nous gonfle plus les couilles


                          • Pierre Balcon 19 janvier 04:32

                            Quel tissus d’âneries !

                            Que de confusions ! 
                            L’auteur se mélange les pédales sur à peu près tout .
                            Vinci vient de publier le chiffre de trafic pour Nantes - Chateau Bougon  :
                            +15 % en un an avec  6,5 millions de passagers .

                            Sur une autre intervention d’Agora Vox je lis des infos du même acabit 2000 zadistes occuperaient la zone  mais seulement 120 rastas d’après la police  .

                            Et puis donc satisfecit de l’auteur au gouvernement  :  changer d’avis serait une marque de courage !

                            On serait donc entourer de héros.
                            Tenez j’en connais une près de chez moi :
                             :
                            Son patron la harcèle depuis des mois et elle avait la semaine dernière encore  bien l’intention d’aller déposer plainte  !
                            Finalement elle y a renoncé parce qu’elle a pris peur .Elle allait avoir des ennuis .
                            Et tout bien considéré coucher avec le boss peut aussi lui ouvrir de nouvelles perspectives.
                            Quel courage en effet d’avoir changer d’avis .

                            Petit rappel : 
                            Macron a été élu avec 24% des suffrages exprimés  , 16 % des inscrits et 14 % des citoyens en âge de voter .
                            Le réferendum de juin 2016 sur Notre Dame des Landes a donné au oui 28 % des Inscrits  et 55 % des suffrages exprimés .
                            A votre avis  quelle consultation populaire faudrait considérer comme nulle . 

                            Et puis on m’objecte : oui mais des experts ont dit qu’il y avait d’autres alternatives à cet aéroport On peut rétablir la diligence ou même rester chez soi ou aller à la pêche dans le lac de St Aignan 
                            C’est vrai la Commission de Bruxelles nous a dit aussi que le Traité de Lisbonne était une excellente chose . Vive les experts, à bas la politique 

                            Conclusion  :

                            Je viens de finir la lecture du livre de Stef  Courtois sur Lénine qui serait , selon l’auteur qui courageusement a aussi changé d’avis, l’inventeur du totalitarisme, après avoir disqualifié Napoléon et quelques autres gentils guerriers .
                            Un des traits dominants du bolchevique c’est qu’il ne supportait pas« l’intelligentsia » .
                            Je me demande si sur ce point là au moins Vladimir n’ avait pas vu clair avant tout le monde .
                            En tout cas  à la lecture d’Agora Vox je suis sûr que Macron peut dormir tranquille. C’est pas de ce côté là que viendra le danger ! 

                            • baldis30 19 janvier 10:25

                              @Pierre Balcon
                              bonjour,

                              « satisfecit de l’auteur au gouvernement : changer d’avis serait une marque de courage ! »

                              on-a-gagné, on-a-gagné, on-a-gagné, on-a-gagné,

                              Ainsi s’exprime le chœur des supporters du PSG ... une référence intellectuelle !  smiley


                            • bob14 bob14 19 janvier 06:31

                              Notre-Dame-des-Landes à la poubelle ?..ben non ce n’est pas fini et les Français vont en payer le prix...


                              • Eric F Eric F 19 janvier 10:45

                                @bob14
                                Vinci recevra d’autres marchés publics en compensation (dans le cadre du gross Paris notamment)


                              • Ratatouille Ratatouille 19 janvier 10:16

                                Moi et pas mal de mes amis pratiquions la triple gréve .
                                http://www.syti.net/TripleGreve.html.
                                .
                                1 - Action : zapper, ou couper le son de la TV dès que de la publicité est diffusée. (Couper le son est un moyen simple et très efficace pour réduire à néant les effets abrutissants et conditionnants des pubs)

                                But défensif : empêcher les entreprises et leur publicité de « squatter » l’espace de votre cerveau et d’y accomplir leur travail d’avilissement, d’infantilisation, et de conditionnement.

                                But offensif : priver les entreprises de leur pouvoir d’incitation à la consommation et mettre fin à leur manipulation de nos désirs et de nos rêves.

                                2 - Action : Faire la grève du shopping. Ne plus consommer que le strict nécessaire, en boycottant systématiquement les produits des grandes entreprises, en particulier lorsqu’il s’agit de produits fabriqués par des esclaves dans les usines « délocalisées » du tiers-monde.

                                But défensif : Limiter ses dépenses, parvenir à épargner de l’argent, et ainsi être plus libre en étant moins esclave du système économique, en rompant le cercle vicieux du travail qui engendre le stress, qui engendre des achats de compensation, qui rendent le salarié-consommateur encore plus esclave en l’obligeant à accepter n’importe quel travail à n’importe quel salaire pour pouvoir payer la masse des dépenses inutiles et des crédits.

                                But offensif : Priver les entreprises de leurs ressources économiques, en faisant s’effondrer leur chiffre d’affaire et leurs profits..
                                .
                                .

                                3.Cesser de concevoir des enfants, jusqu’à ce qu’un monde meilleur puisse les accueillir

                                But défensif : Eviter à nos enfants de devenir des esclaves sur une planète-poubelle qui ne pourra leur offrir des conditions de vie décentes pour la durée de leur existence. Ne pas céder à l’envie égoïste « d’avoir » des enfants, mais penser d’abord à l’avenir qui les attend.

                                But offensif : Priver les entreprises de leurs ressources humaines, en coupant leur approvisionnement en nouveaux esclaves.
                                .

                                .
                                La contre - offensive capitaliste à été simple ,immigration et regroupement familiale.
                                Guerre dans les pays pauvres pour les ressources.
                                et après quoi ???

                                .

                                 


                                • Eric F Eric F 19 janvier 10:43

                                  @Ratatouille
                                  Vous pouvez toujours cesser de faire des enfants, d’autres en feront pour vous. L’idée de fond devrait être que nul ne fasse d’enfant dont il ne puisse assumer l’éducation et l’avenir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->