• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous étions des fils d’Abraham, nous sommes désormais des fils (...)

Nous étions des fils d’Abraham, nous sommes désormais des fils d’Amazon...

 Abraham était la clé de voute des 3 grandes religions monothéistes, Amazon est la clef de voute des religions du 21ième siècle.

Jadis on jalousait le crucifix que le voisin avait dans son salon ou on essayait d'avoir le plus beau tapis de prière, désormais c'est après le dernier Iphone qu'on court et c'est le dernier Thermomix qu'on jalouse. L'époque a changé, pas les méthodes.

Les ingénieurs marketing (métier odieux s'il en est) ont bien bossé pour nous faire avaler des couleuvres le sourire aux lèvres, n'en soyez pas dupe il s'agit bien là des même biais cognitif qui sont exploités par certaines marques et qui l'étaient jadis par la religion.
 

 

 

Ces marques religion ont toutes connues un profond succès et les consommateurs de ces dernières s'en font les premiers défenseurs et par conséquent les premiers commerciaux.

Pour la petite anecdote il y a même une marque de vêtement qui s'appelle Religion allant jusqu'à reprendre la croix solaire ou (roue solaire) qui est un signe religieux païen dans leur propre logo.

Allez dire à quelqu'un qui a un Iphone et qui n'a comme application dessus que le bon coin, la météo et Facebook, qu'il ferait tout aussi bien de s'acheter un téléphone Android dans les 150 € et qu'il n'y verrait aucune différence si ce n'est une économie de plus de 600 € ?
La plupart du temps ce dernier va se poster en fervent défenseur d'Apple comme si en se prenant à la firme à la pomme on s'en prenait à sa personne de la même façon qu'un religieux défendrait sa religion. Au delà de la marque c'est un style de vie, une place dans la société, un art de vivre qu'on embrasse.
C'est bien au delà de la simple notion de marque, on s'attribue le prestige qu'elle renvoie et on en détermine directement notre position dans la société.
Cette adulation permet aux marques de pratiquer l'obsolescence psychologique qui alliée au conformisme social pousse les gens à changer leurs appareils.

Bien qu'il fonctionne encore pleinement, bien qu'il leur ai coûté cher et que malgré la revente de l'ancien il faille encore rajouter environ 20 % du prix pour avoir le nouveau.
Malgré toutes ces raisons ils changeront d'appareil pour des nouvelles fonctionnalités ? Chimères, bien qu'Apple prétendent faire une "révolution" à chaque nouveau produit il n'en est rien sur l'iPod (baladeur MP3 d'Apple) ils avaient dans une évolution de version seulement ajouté des boutons physique pour le volume au lieu qu'il n'y ai que des tactiles et vendaient ceci comme une véritable révolution, en en parlant avec quelqu'un de plus âgée que moi elle m'a dit : "mais sur mon Walkman il y avait déjà une roulette pour le volume". C'est dire l'évolution...

Donc si ce n'est pas pour des nouvelles fonctionnalités, pas non plus parce-qu’il ne fonctionne plus et bien qu'il coûte cher pourquoi les gens changeraient-ils leurs appareils ?

Car ça saute aux yeux quand vous n'avez pas la dernière version !

Si vous avez un vieux Thermomix et si des amis viennent manger chez vous et qu'ils ont le dernier, ils vous feront la remarque et vous dirons ce qu'ils ont de plus, auquel cas la place et le standing que vous accordait le produit dans la société comme par magie n'opère plus, vous en êtes immédiatement déchu, vous ne faite plus partie de la famille. Vous êtes un "has-been" qui ne daigne même pas se tenir à jour dans sa propre religion, qui ne daigne même pas craquer un demi salaire pour le nouveau produit... Ce manquement ne vous apparait pas de façon frontale et consciente directement mais de façon subtile dans votre inconscient il vous fait réfléchir et vous remettre en question et à terme acheter le nouveau...

Les produits des marques religion se distinguent systématiquement des autres, justement pour favoriser cette identification, un aspirateur Dyson ne ressemble à aucun autre aspirateur classique et ceci est valable pour Harley Davidson, Gopro, Apple etc... etc... L’esthétique doit être soignée, cette dernière est la composante essentielle pour que la marque devienne religion.
La plupart des produits qui sont devenus cultes avaient une esthétique particulière.
 

"Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion."
Voltaire

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • cathy cathy 5 septembre 12:42

    Désolée, mais pour les juifs et les musulmans, le christianisme n’est pas une religion monothéiste (ce qui est faux bien sûr).


    • OMAR 5 septembre 17:10
      Omar9
      .
      @cathy
      .
      Mais (le bébé) dit : « Je suis vraiment le serviteur de Dieu. Il m’a donné le Livre et m’a désigné Prophète.
      Où que je sois, Il m’a rendu béni ; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakāt ;
      et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux.
      Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant. »
      Tel est Issa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent.
      Il ne convient pas à Dieu de S’attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement : « Sois ! » et elle est.
      Certes, Dieu est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin ».
      Coran, Sourate 19 Maryam (Marie).
      .
      Désolé @Cathy, car les musulmans vénèrent Jésus tout autant que Moise ou Abraham.
      Et ils considèrent le Christianisme comme religion monothéiste.
      Sauf que leur perception de Jésus est différente de celle des chrétiens..


    • Pascal L 5 septembre 18:14

      @OMAR
      Ce texte est issu d’un évangile apocryphe, donc écrit après 150 et dont l’authenticité est plus que douteuse. Avez-vous quelque chose à dire à propos de l’authenticité de ce texte ou l’avez-vous choisi uniquement parce qu’il allait dans le sens de ce que vous voulez croire ?

      Si Allah voulait que tout le monde adhère à l’islam, il aurait fait en sorte qu’aucun des documents utilisés par les historiens ne vienne contredire la tradition et sème le doute. Il a, en principe, les moyens de le faire. Si Allah a semé de lui même le doute, juste pour que les Chrétiens et les Juifs aillent en enfer, nous pouvons en conclure qu’il s’agit d’un comportement pervers. Si Allah est pervers, comment pouvez-vous le distinguer d’Iblïs/Satan ? Si Allah est pervers, comment pouvez-vous être sûr qu’il ne vous rira pas au nez lorsque vous vous présenterez aux portes du Paradis ? Est-ce Allah ou Iblîs que vous adorez ? 

      « Et ils considèrent le Christianisme comme religion monothéiste » Pas tout à fait. Les Chrétiens sont qualifiés d’associateurs parce qu’ils associent le Christ et Marie (gag) à Allah, alors même que beaucoup de Musulmans associent Muḥammad à Allah. C’est même pire : Allah n’étant jamais décrit dans le Coran ou ailleurs, il ne reste plus que Muḥammad comme modèle possible et Allah y joue simplement le rôle de faire valoir et de justification. Ils ajoutent aussi que le Christ était en fait Musulman (hum !) sans jamais apporter de démonstration à ce genre d’allégations.

      La démonstration, ce n’est jamais le fort de l’islam. Il s’agit toujours de raisonnements à l’envers ou en boucle ou les conclusions justifient toutes les hypothèses. Ce n’est juste pas acceptable.

      Cherchez la vérité ! Elle a encore beaucoup à vous apprendre.

    • OMAR 5 septembre 19:00
      Omar9
      .
      @Pascal L
      .
      Mon commentaire repose sur des écrits émanant du Livre Saint, le Coran, ainsi que d’un journal assomptionniste, « La Croix », se réclamant ouvertement chrétien et catholique.
      .
      Or, vous voulez contredire puis rejeter ce que des chrétiens pratiquants et exégètes reconnaissent comme Vérité en imposant simplement votre point de vue...
      C’est cela votre Vérité ?
      .
      Commencez donc par nous présenter cet évangile apocryphe avec cette précision d’où ont été tirées ces ayates.
      .
      Puis, je me ferai grand plaisir à vous répondre....

    • Pascal L 5 septembre 20:18

      @OMAR

      La croix ne fait que rappeler la tradition Musulmane, cela ne signifie pas que ce journal approuve. D’ailleurs le préambule est explicite : « Pour le chrétien, comprendre l’islam veut dire également comprendre ce que pensent les musulmans de Jésus »
      Quand au Coran, j’attends toujours la démonstration qu’il s’agit bien d’un texte provenant directement d’Allah, sans modifications. La science prouve au contraire qu’il s’agit d’un livre créé lors d’une assez longue période d’élaboration. 
      Tout ce qui a trait à l’enfance de Jésus se retrouve dans la Christologie des Nazaréens ou celle des Ébionites, des sectes judéo-chrétiennes considérée comme hérétiques, à la fois par les Juifs et les Chrétiens. Assez curieusement des dogmes contradictoires entre les Ébionites et les Nazaréens se trouvent côte-à-côte dans le Coran. Ainsi les Ébionites ne croyaient pas à la divinité de Jésus et ne voyaient pas de naissance miraculeuse. A l’inverse les Nazaréens croyaient à la divinité de Jésus qu’ils appuyaient par sa naissance miraculeuse. Les Evangiles apocryphes relatant la naissance de Jésus sont principalement l’Evangile de la Naissance de Jésus, le proto-évangiles de Jacques et le pseudo-Matthieu. Tous ces textes sont en accès libre ici, ou là. Bonne lecture. Bien évidement, tous ces textes sont réfutés par l’Eglise Catholique, certains auteurs ayant démontré qu’il n’avaient aucune idée de la vie en Israël à cette époque, être faussaire n’est pas à la portée de tous. Si vous voulez comprendre ce qui s’est passé entre Jésus et Muḥammad, lisez « Les disciples Juifs de Jésus du premier siècle à Mahomet - recherches sur le mouvement ébionite » de Dominique Bernard. Attention, le livre est épais (1232 pages, 60€). 

      « vous voulez contredire puis rejeter ce que des chrétiens pratiquants et exégètes reconnaissent comme Vérité en imposant simplement votre point de vue » Ne croyez pas que je sois en dehors de l’Eglise Catholique, je m’y sens bien. Je lis les exégètes scientifiques comme le père Edouard-Marie Gallez et beaucoup d’autres. Evidement, leurs conclusions ne recoupent pas celles des exégètes musulmans, mais à qui la faute ? Allah aurait-il placé des faux documents historiques et de faux indices pour nous cacher la vérité ? Cela serait pervers de sa part. Laissez la perversion à Iblîs.

      « C’est cela votre Vérité ? » La vérité, qui peut se vanter de la détenir ? Certains la cherchent toute leur vie et d’autre préfèrent ne pas chercher, dès fois qu’elle contienne autre chose que ce qu’on attend d’elle. Vouloir avoir raison n’est pas chercher la vérité car se serait partir des conclusions pour définir les hypothèses. Malheureusement, c’est ainsi que fonctionne la logique dans l’islam et c’est la raison de l’écart avec les scientifiques. Al-Gazali avait déjà défini ce fonctionnement dès le 12ème siècle et il est à l’origine d’une forme d’obscurantisme qui a bloqué tout développement scientifique dans le monde Musulman. Les salafistes pensent que c’est parce que les Musulmans ne sont pas assez Musulmans, mais la réponse est plus simple.

    • OMAR 5 septembre 21:16
      Omar9.
      .
      @Pascal L

      Donc, hormis votre logorrhée et vos Allah éparpillés comme du sel dans une soupe froide, rien de crédible, de palpable ou de vérifiable à présenter.
      Eh oui, vous êtes plus savant et plus croyant que ces adeptes prosélytes du Christianisme.
      Mais avec du vent....
      .
      Désolé, mais votre blabla ne convainc que des énergumènes genre @bébert.
      .
      Vous auriez été plus inspiré en suivant l’exemple de @cathy qui, devant les inepties qu’elle a présentées, a préféré se faire oublier.
      .
      Mais peut-etre votre islamophobie primaire est plus forte que votre sagacité...

    • Pascal L 6 septembre 12:38

      @OMAR
      Vous ne pouvez pas répondre sur le fond, alors vous utilisez l’attaque ad hominem...


      « votre islamophobie » Ben non, je n’ai pas peur de l’islam, c’est bien le sens d’islamophobie ? Par contre, je respecte les Musulmans en tant qu’individus et je ne me permettrai pas l’injure à leur égard, même si je critique l’islam.
      Le problème, c’est que j’ai lu plusieurs centaines de milliers de pages qui parlent de l’islam, de ses origines, des évolutions du Coran de la création de la Mecque et finalement, de toutes les pages qui proviennent des scientifiques, rien ne correspond avec ce que la tradition rapporte. Je lis aussi des livres écrits par des Musulmans pour comprendre leur position. D’où viennent ces différences ? Allah aurait-il voulu brouiller les pistes ? Le fait que les Musulmans refusent de lire les documents issus de la science ne va pas permettre de rapprocher les points de vues. Luxenberg a publié son livre en 2001. Il s’’st donc passé 17 ans pendant lesquelles les Oulémas auraient pu publier des preuves contraires, mais non, il ne s’est passé et de l’autre côté les publications scientifiques se sont multipliées. Il est indéniable que l’islam vit une crise et la radicalisation des positions en est un symptôme. Il faut être aveugle pour ne pas voir les vagues de Musulmans qui quittent l’islam, même si beaucoup cachent encore leur situation. Le fait même que vous ne répondiez pas sur le fond est un signe qui ne trompe pas les Musulmans qui se posent des questions sur la vérité de l’islam. Toutes les questions impertinentes qu’ils peuvent se poser ont leurs réponses sur Internet et vos dénis ne font qu’empirer les choses. La radicalisation des Imams que l’on constate avec les Frères Musulmans ne fait qu’augmenter les apostasies. Nombreux sont les Musulmans que je croise qui critiquent les Imams de la mosquée proche. Il me disent que ce n’est pas l’islam, mais ces Imams ne font que citer le Coran...

    • Decouz 6 septembre 14:35

      @Pascal L

      « La théorie des codes » en admettant qu’elle soit juste ne fonctionne que si :
      -Allah n’a pas une science parfaite et ignore cette théorie. Impensable pour un musulman.
      -Allah n’aurait pas eu le pouvoir de l’utiliser, ou aurait été obligé d’utiliser, à l’instar d’un écrivain profane, un seul code.
      Donc c’est le point de départ qui est faux, ou aléatoire, rien de scientifique.
      Vous accordez trop d’importance à la science profane pour juger d’un domaine bien différent.

    • Decouz 6 septembre 14:43
      @Decouz
      Ce n’est pas, sur le plan de l’écriture, un problème spécifiquement islamique. Le christianisme devrait avoir, si il était (encore) une tradition complète, ce que je vous souhaite, des êtres passés « au-delà du nom et de la forme », comme il en est dans l’hindouïsme ou ailleurs.
      Et si ces êtres s’expriment, ils peuvent toujours en délivrant un message identique quant au fond, utiliser tel ou tel code (on va dire également style) ou revêtir des styles différents (ou plus subtilement ces fameux codes s’ils existent).

    • Pascal L 6 septembre 22:29

      @Decouz
      Vous êtes en train de me dire qu’Allah était pervers et a utilisé plusieurs styles d’écriture dans un même document uniquement pour nous brouiller ! C’est osé et je ne sais pas s’il appréciera. Laissez plutôt la perversion à Iblîs. Par ailleurs la théorie des codes n’est qu’un des éléments qui permettent de comprendre l’évolution du texte du Coran dans sa phase d’écriture et n’ajoute rien de nouveau. Cette méthode ne fait que confirmer des théories déjà connues par ailleurs. Il existe de nombreux autres indices et une certitude ne peut s’établir que si tous les indices convergent. Par exemple, nous avons les palimpsestes (Sanaa et autres) qui montrent des évolutions dans le texte qui ne sont pas des corrections de typo, mais des évolutions de dogme. La transformation de « l’Esprit-Saint » en « l’Esprit du Saint » soit Ğibrīl dictant le Coran à Muḥammad ou bien la transformation de « Jésus le fils » en « Jésus, fils de Marie ». Un des points les plus significatifs est le mot « Dis » ou « Dis-leur » ajouté devant des citations qui ne peuvent avoir été prononcées par Allah et qui ont permis l’introduction du dogme de l’incréation (315 fois ce mot). Il reste tout de même encore 135 citations qui ne peuvent avoir été prononcées par Allah. Est-ce un reste des mutazilites, proches du pouvoir abbasside entre 833 et 847 ? Par exemple, comment imaginer que le verset s3, 8 « Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos coeurs après que Tu nous aies guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C’est Toi, certes, le Grand Donateur ! » ait pu être écrit il y a 13 milliards d’année à la création de l’univers où Allah parlerait de lui à la troisième personne.

      Le Coran contient seulement 4 citations explicites de Muḥammad, mais chacune introduit une rupture dans le rythme du texte. L’ajout est alors évident.

      Pour les autres religions, aucun texte n’est prétendu écrit directement par la main de Dieu, et le fait d’y trouver des styles multiples n’a rien d’exceptionnel.

    • Decouz 6 septembre 22:44

      @Pascal L

      C’est vous qui voyez de la perversion puisque je vous ai dit que dans l’hypothèse de ces codes le message était identique, mais que pour ma part j’avais un doute sur cette méthode de par son point de départ.
      Et on pourrait justifier ces codes par des raisons bien plus honorables que vos insinuations.
      Vous avez bien étudié les textes des autres révélations ? En Inde aussi il y a la révélation directe et la révélation inspirée.

    • Decouz 6 septembre 22:48
      @Decouz
      J’ajoute sur le soufisme : c’est à Basra qu’on en parle d’une manière notoire pour la première fois, et non en Inde ou en Afrique.
      La révélation directe c’est celle de l’envoyé de son vivant, la révélation indirecte celle de l’Esprit Saint, il ne saurait y avoir de contradiction entre les deux.

    • Pascal L 7 septembre 16:40

      @Decouz
      La théorie des codes est bien un algorithme mathématique destiné à détecter les tics d’auteurs dans un texte. Nous avons tous une manière différente de nous exprimer à l’écrit, manière qui peut se détecter avec cet algorithme. Le problème du Coran qui ne se retrouve pas sur d’autres textes sacrés est qu’il devrait être d’une seule main, celle d’Allah mais ce n’est pas ce que dit la méthode. Vous pouvez contester ce travail comme tout travail scientifique, mais le niveau mathématique nécessaire est très élevé. 

      De plus cette méthode n’arrive pas isolée. Elle ne fait que confirmer ce qui avait déjà été énoncé depuis les travaux de Luxenberg en 2001 et confirmé par beaucoup d’autres travaux. La seule nouveauté apportée par ce travail est le fait que tout ce qui concerne le monothéisme strict et tout ce qui concerne la condamnation du Christianisme est d’une main unique. Ce qui laisse entendre que le monothéisme strict a été ajouté comme un dogme anti-chrétien. Ces travaux confirment qu’il n’y a pas de différence de signature entre les sourate dites de La Mecque et celles de Médine et donc que la distinction est parfaitement artificielle.
      Le soufisme n’est pas né en Inde, mais là où l’islam et les religions indiennes se côtoyaient : la Perse ou l’Irak actuel. Pour moi, le soufisme est l’introduction d’une spiritualité d’origine Hindoue dans l’islam. Il existe une deuxième forme de spiritualité qui a été ajoutée : le chamanisme ou la religion des marabouts provenant d’Afrique. L’islam n’ayant pas vraiment de spiritualité, du moins au sens où on l’entend dans le Christianisme ou ces religions extérieures, l’intégration n’a pas posé de problèmes techniques, sinon que le soufisme n’a pas toujours été bien accepté par les oulémas et les persécutions ont suivi.
      Pour moi, la différence principale entre la spiritualité chrétienne et le soufisme est que la spiritualité est directe dans le Christianisme alors qu’elles repose sur des esprits intermédiaire dans le soufisme et la fiabilité de ces esprits n’est pas toujours évidente. Jésus a d’ailleurs toujours pourchassé ces esprits car ils empêchent l’interaction directe avec Dieu.

      Votre distinction entre révélation directe et indirecte ne me parait pas évidente. Pour un Chrétien, avoir une conversation avec Jésus ressuscité ou avec l’Esprit-Saint n’est pas quelque chose d’extraordinaire et pour nous, le Père, le Fils ou l’Esprit-Saint sont toujours Dieu. Le texte écrit n’est jamais la parole de Dieu mais ce que d’autres en ont compris. Il est donc une expression indirecte. Pour la révélation directe, celle-ci est toujours personnelle, la distinction entre le Père, le fils et l’Esprit-Saint se fait dans le mode d’expression et non dans le contenu du message. Le Christ est toujours vu comme séparé de nous, l’interaction se fait de personne à personne. Il nous dit des choses qui nous concernent alors que l’Esprit-Saint est en nous et parle à d’autres par notre bouche. Il nous fait dire ou savoir des choses que nous pouvons reconnaître à-postériori comme provenant de Dieu. En fait, c’est aux fruits que l’on reconnaît l’arbre. Je ne peux jamais affirmer que je parle au nom de Jésus ou de l’Esprit-Saint, mais je peux le reconnaître lorsqu’il y a plus tard un résultat qui va dans le sens de l’amour de Dieu ou de l’annonce de son salut. Souvent je me demande pourquoi j’ai dit telle ou telle chose à une personne, mais lorsque je vois le bien que ces paroles ont fait à cette personne, je comprends que cela ne venait pas de moi et je n’ai aucune fierté à en tirer.

    • foufouille foufouille 5 septembre 14:39
      "Allez dire à quelqu’un qui a un Iphone et qui n’a comme application dessus que le bon coin, la météo et Facebook, qu’il ferait tout aussi bien de s’acheter un téléphone Android dans les 150 € et qu’il n’y verrait aucune différence si ce n’est une économie de plus de 600 € ?"
      un smartphone vaut moins de 50€ en chine et 100 à auchan.


      • zygzornifle zygzornifle 5 septembre 15:18

        @foufouille


         on a un Iphone pour faire partie de la secte ....

      • foufouille foufouille 5 septembre 18:07

        @zygzornifle

        ça sert aussi de gps mais vu le prix c’est pour les riches.


      • Doume65 6 septembre 17:37

        @zygzornifle

        « on a un Iphone pour faire partie de la secte »
        Complètement (ceux qui ont mal apprécié ta remarque en font partie sans vouloir le reconnaître). Le prix des appareils de cette marque ne correspond pas au service rendu. Il y a donc une dimension quasi-religieuse à posséder cette marque.
        On notera que bien que très représentée, les parts de marché de ses produits sont loin d’être majoritaire. La généralisation de l’auteur du billet des sectaires à l’ensemble de la population (il emploie le sujet globalisant nous) est abusive. Pareil pour d’autres marques. Il aurait suffit qu’il dise certains et non nous pour que j’envisage de bien noter l’article. En l’état, je me suis abstenu.

      • zygzornifle zygzornifle 5 septembre 15:17

        Amazon Premium .... 


        • Albert123 5 septembre 15:18

          « Si vous avez un vieux Thermomix et si des amis viennent manger chez vous et qu’ils ont le dernier, ils vous feront la remarque et vous dirons ce qu’ils ont de plus »


          le souci ne vient ni de la religion ni du consumérisme mais de vos amis.

          • Trelawney Trelawney 6 septembre 08:00

            J’ai passé mes vacances avec un veil ami. Figurez vous que cette personne n’a pas de téléphone, d’ordinateur, de thermomachin (je ne sais pas ce que c’est) et même pas d’adresse internet. Elle ne sait pas ce qu’est Goggle, Facebock ou Amazon, car elle ne se sert jamais d’ordinateur.

            En disant cela je vais me faire traiter de mytho.

            • zygzornifle zygzornifle 6 septembre 08:10

              Nous on a Macronzon , le site ou tu payes et ou on ne t’envoie rien mais on te fait quand meme raquer les frais de port..... 


              • QAmonBra QAmonBra 6 septembre 09:16
                Merci @ l’auteur pour le partage.
                 


                En effet, avec « l’Aïd al Adha », (fête du sacrifice) dit aussi Aïd al kebir", (la grande fête) que les musulmans viennent de célébrer récemment, c’est peut être et tout simplement la fin du sacrifice humain et l’aube de tous les monothéisme connus à ce jour, que les musulmans fêtent en réalité, mais attention le sujet est sensible !

                D’autres, peut être nostalgiques de cette antique et sanglante pratique cultuelle, en sont même arrivés a la rétablir symboliquement en imaginant que leur dieu en personne, excusez du peu, leur a immolé son agneau de fils. . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Calvero

Calvero
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès