• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous serons les trouble-fêtes de cette fin d’année !

Nous serons les trouble-fêtes de cette fin d’année !

Ces jours de liesse sont aussi ceux du spécisme par excellence et annoncent le grand sacrifice des animaux dits comestibles. C'est donc l’occasion pour vous, amis des animaux, de montrer clairement et fièrement votre désapprobation.

Noël et Nouvel An : avec tous les végéta*iens, mettez les pieds dans le plat !

Proclamons notre plus total désaccord avec cette débauche orgiaque, ce carnisme exacerbé qui caractérise les fêtes de fin d'année où les braves gens, babines ensanglantées, se repaissent dans l'innommable aux dépends d'une souffrance et d'une prédation jusqu’à cette date inégalée.

 

Il n'y a absolument rien à festoyer, si ce n'est notre misérable soumission à un embrigadement imposé par les maîtres du monde qui se gaussent de notre indigente docilité. Nous devrions avoir honte de nous soumettre ainsi et sous un factice motif religieux au diktat d'un délire consumériste sans conscience.

 

C'est la fête, c'est le grand carnage, "ils" ne se gênent surtout pas pour se goinfrer de cadavres !

Dinde, pintade, chapon, perdrix, faisan, bécasse, caille, pigeon..., c'est la Saint-Barthélemy de la volaille !

Chevreuil, cerf, biche, sanglier, lièvre... dont la vie sauvage finit sur l'étal de l'hypermarché...

Bison, zèbre, antilope, gnou, chameau, lama, kangourou, autruche... et autres cadavres exotiques pour étonner les invités zoophages...

Oie et canard en foie gras, en confit, en aiguillettes... et toute la cruelle tradition du terroir d'une France aussi profonde que moyenâgeuse...

Langouste, homard, tourteau et écrevisse attendant d'être plongés vivants dans l'eau bouillante...

Crevettes et gambas issues de lointaines fermes intensives dont les bassins d'élevage détruisent les mangroves protectrices des tsunamis...

Lotte, bar, rouget, limande, caviar d'esturgeon, Saint-Jacques et autres vies animales qualifiées de ressources halieutiques et de fruits de mer...

Et de l'huile de palme, encore de l'huile de palme, toujours de l'huile de palme dans vos chocolats, vos friandises, vos desserts, vos gâteaux, pour faire bonne bouche au prix des dernières forêts et des derniers orangs-outans...

 

Parce que, plus que n'importe quelles autres, ces fêtes sont l'occasion obscène de s'affranchir de l'existence des autres animaux, d'hypothéquer un peu plus ce qui reste d'une planète exsangue et d'un avenir sans futur.

 

Comment peut-on s'amuser autour de milliards de tombes... ?

 

Eh bien nous, on ne peut pas et on le fait savoir !

Nous ne finirons pas une nouvelle année "de crise" en la signant et en la saignant du grand zéro que mérite notre conduite égocentrique sur cette Terre.

 

Nous jouerons les trouble-fêtes de la fin d'année

Si on ne peut arrêter le massacre, au moins, nous n'y participerons pas et nous nous insurgeons ! Viendra un jour où les vraies valeurs humanimalistes seront rétablies, que monte déjà cette clameur libératrice !

 

Il ne reste que 15 jours pour se procurer l'écusson “all- apologies” qui unira tous les militants pro-Vie et toutes les bonnes volontés contre ces fêtes de la mort :

http://www.all-apologies.org/

Visitez la page Facebook et merci d'y participer :

https://www.facebook.com/a.all.apologies


Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (61 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • sylvie 9 décembre 2013 19:34

    D’accord avec votre article Mr, un véritable carnage, agravé par le fait que la moitié de tout cela finira au composte au mieux, quand je croise un de ces camions de la honte, je baisse la tête , je sais que c’est lâche, mais beaucoup ne les remarquent même pas.


    • alinea Alinea 9 décembre 2013 19:44

      Mais j’ai bien peur, Monsieur Tarrier, que, comme à leur habitude, ce soit les autres qui nous gâchent notre fête !


      • Plus robert que Redford 9 décembre 2013 19:45

        Putain !

        On va bouffer triste, alors !

        Et le cri déchirant de la laitue qu’on coupe au petit matin, qui l’entend ???

        Pourtant, elle aussi, elle saigne !

        Blanc, mais elle saigne !


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 11:44

          Ouais, mais, MOI, en tant qu’adepte du Deaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaath Metal, je me réjouis grandement de participer au carnage des animaux !

          Que le sang coule !

          Que la vie agonise !

          Que la chair soit consommée !

          Et mes convictions valent bien celles des autres : vous n’avez rien à m’interdire !


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 11:50

          Ensemble, luttons contre l’écofascisme sournois et rampant des végétaliens !

          C’est le prix à payer pour rester libres !

          Fécond est le ventre de la bête immonde !

          Vigilance !

          Vigilance !


        • alinea Alinea 10 décembre 2013 18:36

          Aloïs : vous devez vous sentir très culpabilisée pour imaginer un interdit !! Les forts, ce sont toujours les assassins, depuis la nuit des temps !


        • foufouille foufouille 9 décembre 2013 19:48

          a part un bourgeois ( comme toi), personne ne manges tout ça. en plus, il y aura plein de viande en DLC courte.
          de la bonne viande saignante non végétarryenne........... mmmhhh
          les légumes sont aussi cuit ou manger vivant
          bientôt la bonne période pour le saucisson maison.


          • Ricquet Ricquet 9 décembre 2013 19:55

            La vie, la mort sont les vecteurs de notre monde depuis toujours.

            Combien de tortues rejoindront l’océan après l’éclosion ?

            Le sujet, à mon sens, n’est pas là.
            Il est dans la vie abominable et concentrationnaire que l’industrie impose au nom du rendement. (c’est à dire nous, qui par la consommation, mandatons les méthodes)

            Jean Rochefort disait dans une vidéo, qu’il avait récupéré des poulets de batteries, qui ont mis 8 jours avant de pouvoir se lever...

            « Mourir », est une chose, ne pas vivre un seul instant en est une autre.
            Avec l’animal, le crime est absolu de barbarie, puisque le calvaire est incessant et aveugle.

            • Veggi Nours Veggi Nours 9 décembre 2013 20:00

              Salut,
              ça y est pas 10 messages que déjà le cri de la carotte a fait feu. Non monsieur Plus « robert que » un végétarien ne mange pas que de la laitue. Et vous ne mangez pas non plus que de la viande.
              A croire que de nos jours si l’assiette ne contient pas un morceau de cadavre, elle est vide.
              Quant au bourgeois, c’est la viande qui est chère pas les pois chiche, les haricots ou le tofu...
              Noël est devenue une fête vide de tout sens et de toute vertu à part donner des indigestions de menus orgiaques digne des pires Bacchanales.
              Voici quelques liens pour vous instruire un peu
              Saint François d’Assises l’Ami des animaux
              Un Noël pour les animaux ?
              Le Cri de la carotte


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 10 décembre 2013 11:48

                Ceci étant dit, les ours aussi mangent de la viande.

                T’aurais mieux fait de choisir une autre photo pour t’illustrer parce que là t’es vachement incohérent !

                Même qu’en plus ils saccagent les nids des abeilles !


              • alinea Alinea 10 décembre 2013 23:03

                5% de leur alimentation ( aux ours) à tout casser ! on n’en demande pas plus !! Et eux, ils pêchent, ils ne se contentent pas de payer !


              • Veggi Nours Veggi Nours 9 décembre 2013 20:09
                Accronyme V.I.A.N.D.E. 

                Vampires Impudiques Aux Noirs Desseins Écocidaires,

                Véritable Industrie Amorale, Nourrissant Des Enfoirés,

                Vouée Invariablement Aux Nécrophages Désirant s’Empiffrer ;

                Victimes Innocentes Agonisées. Nourriture Déshumanisée, Émasculée...

                 

                Voyous Indécents, Arrogants, Navrants. Débiles Électeurs.

                Vies Ignorées, Anabolisées, Nulles... Denrées Engraissées,

                Valium Injecté, Aux Niaiseux Drogués Endormis...

                Vice Indubitablement Anthropocentriste Notoire Des Égoïstes.

                 

                Vaches Idolâtrées, Acclamées, Nattées, Dorlotées, Enjouées...

                Volailles Idéalisées, Abattues, Négociées ; Danseuses Exterminées...

                Veaux Innocents, Anéantis Notoires ; Dévorés, Engloutis...

                Victimes Innocentes Agonisantes ; Nourriture Déshumanisée, Écarlate.

                 

                Végétariens Infantilisés, Accablés, Nanisés, Décriés, Étouffés...

                Végétaliens Immatures, Anathématisés, Nazifiés ; Dissidents Entravés...

                Vegan Iconoclastes. Agitateurs Neutralisés ; Danger Écarté.

                 

                Villes Illuminées Aux Nécropoles Des Enfers.

                Viles Infamies Accablantes ; Nihilistes, Déprimés Écœurés...

                Voix Intarissables, Angoissées, Niées, Décriées, Endeuillées.

                Victuailles Invisibles, Avilies, Narcotiques, Démantibulées, Écartelés...

                 

                Vainqueur Ignominieux, Abrutis Narcissiques, Débauchés Encagoulés,

                Vaniteux Imbéciles Avérés ; Naïfs Débiles Enchantés.

                Vanadium Insensible Abreuvé, Nébuleux, Découpant, Égorgeant...

                Véritable Industrie Amorale Nourrissant Des Enfoirés.

                 

                Vivisecteurs Infatués, Abominables Narquois Démons Exécrables ;

                Vauriens Insensibles Aux Nouvelles Douleurs Expérimentales...

                Voyoucratie Impopulaire, Anathème Nouvellement Déclamé Exprimé ;

                Vous, Impitoyables Assassins Nantis, Disparaitrez Éliminés...

                 

                Vampires Impudiques, Aux Noirs Desseins Écocidaires,

                Vouées Invariablement Aux Nécrophages Désirant s’Empiffrer,

                Vous Irez À « No man’s land » Demain Également...


                Poèmes Vegan


                • Constant danslayreur 9 décembre 2013 20:31

                  « Vampires Impudiques Aux Noirs Desseins Écocidaires, »

                  ... qui rêvent de Vamps Impudiques Apprêtant des Nanas Désirables et Érogènes de la tête aux pieds

                  C’est tellement crétin, que même moi je peux y jouer c’est dire...


                • Arnaud69 Arnaud69 9 décembre 2013 20:39

                  Je suis également végétarien mais ce n’est pas par le côté écolo qu’on peut faire comprendre le message mais par les études sanitaires, les gains pour la santé ainsi que pour le porte monnaie.

                  Manger pour vivre ou vivre pour manger c’est un choix.... smiley

                  C’est mon humble avis.
                  Ceci-dit, si on éduque les citoyens ils risquent de comprendre qu’ils ont été empoisonnés intentionnellement durant des décennies. (bien au delà de l’alimentation....)


                • foufouille foufouille 9 décembre 2013 21:01

                  « C’est tellement crétin, que même moi je peux y jouer c’est dire... »

                  nan, végétarryen
                  c’est comme hitler, a chaque foisz qu’il bouffait tarryen, il avait des idées bizarre : genre permis de procréer après enquète socio-économiques
                  il faut faire deux mômes, comme dieu
                   smiley


                • bnosec bnosec 10 décembre 2013 08:33

                  Putain Veggi Nours, vos accronymes sur le mot viande et vos poemes vegan, comment dire, vous n’avez rien d’autre à foutre ? On croirait les occupations d’un ado mal dans sa peau et sans amis...
                  C’est ridicule...


                • Veggi Nours Veggi Nours 10 décembre 2013 21:11

                  Que de beaux arguments, merci


                • Mowgli 11 décembre 2013 01:50

                  « ce n’est pas par le côté écolo qu’on peut faire comprendre le message mais par les études sanitaires, les gains pour la santé ainsi que pour le porte monnaie »

                  C’est bien vrai, ça ! Ne vous achetez plus à manger, VOLEZ-LE !

                  C’est tout bénef :

                  — c’est bon pour le porte-monnaie
                  — après le vol, un petit sprint pour ne pas se faire alpaguer, c’est bon pour la santé
                  — vous aurez participé à la REDISTRIBUTION des richesses, c’est citoyen


                • picpic 9 décembre 2013 20:12

                  Je suis végétarien et je ne suis absolument pas d’accord avec cet article !
                  Vous prétendez vous préoccupez de la sensibilité des animaux tout en ne vous préoccupant pas de celles de vos semblables, c’est fort tout de même.
                  Quelle évolution, bravo !

                  Il ne vous vient pas à l’idée que la plupart des individus qui mangent de la viande ont peur de manquer de protéine, d’être affaibli ou de tomber malade ? Manger autant de viande c’est aussi lié au conditionnement social et vous, vous venez ajouter une belle couche de culpabilité la dessus ! Super !
                  Un carnivore qui mangerait un repas sans protéine animal a bien souvent une sensation de manque, tellement c’est profondément ancré dans son cerveau.

                  pas mal d’entre eux d’ailleurs savent que c’est mauvais pour leur santé, mais ils sont pris dans leurs conditionnement...
                  Alors, rajouter de la peur à de la peur ne risque pas de leur offrir l’envie de s’ouvrir à ça !

                  Gueule sur un fumeur que la cigarette le tue et son premier réflexe sera de se fermer comme une huitre et de s’en allumer une...

                  Utiliser l’amour au lieu de la peur dans vos articles, ça sera plus éfficace...


                  • Inquiet 10 décembre 2013 09:36

                    Voila le meilleur commentaire que j’ai lu depuis longtemps.


                    A quoi sert d’être le défenseur de la cause animale si tout cela est teinté de misanthropie ?

                    La réflexion qui consiste à dire que si on sauve l’animal on sauve l’homme trouve preneur, et en premier moi-même.

                    Mais la réflexion qui consiste à dire : si vous ne changez pas de comportement dans les 30 secondes, c’est que vous n’êtes que des minables et vous pouvez crever, donne certes de la puissance aux propos mais ne séduit personne.

                    Peut être que l’auteur pense qu’on peut se passer de séduire l’humain si on chérit l’animal.

                    Pour ma part, je pense qu’on peut tomber d’accord et avoir un discours convergeant avec des végétariens (végétaliens) convaincus, en acquiesçant l’idée qu’il faille tendre vers le « zéro » viande et les réponses à apporter sur les interrogations « techniques ».

                    Comme vous le dite justement, picpic, la plupart des gens qui ne font pas le pas vers le végétarisme, ne le font pas par manque d’envie, mais pour des raisons « pratiques » et « culturelles ».

                    Juste une question pour laquelle je n’ai à mon sens jamais eu une réponse satisfaisante :

                    On sait que pour survivre il faut maintenir en proportion suffisante 8 acides aminés essentiels, qu’on trouve quasi systématiquement dans les produits animaux, mais partiellement dans les produits végétaux.
                    La question, n’est pas de savoir si on peut obtenir ces 8 acides aminés en quantités suffisantes, uniquement avec des végétaux, la réponse est oui : en faisant des « assemblages » entre divers types de végétaux qui se combinent entre eux pour couvrir la totalité des acides aminés.

                    Non, la question est de savoir, si du jour au lendemain, il peut exister une organisation non élitiste (du genre « on s’en fiche des gens qui comprennent rien ») pour mettre en place massivement les bonnes pratiques alimentaires ?
                    Et si ce n’est pas le cas, comment invoquer l’acte « naturel », « évident », ... « de bon sens » ?

                    Evidemment, je n’oublie pas que l’alimentation carnée actuellement n’est pas très saine pour notre santé, mais surtout à cause de son « excès » en tout.

                    Doit-on troquer un modèle d’excès pour un modèle potentiellement carencé ?
                    Entendons-nous bien, je ne dis pas qu’il n’existe pas de « bonnes pratiques », je veux juste attirer l’attention sur la mise en place de bonne pratiques à l’échelle d’une vie humaine, pour des population hétérogènes en terme de compréhension de la diététique.

                    Pour utiliser un exemple plus trivial : l’obésité est mauvaise pour la santé cela ne veut pas dire que la maigreur est bonne. La sous-alimentation fait mourir plus rapidement que l’excès d’alimentation.

                    L’idéal étant bien sûr l’équilibre, et c’est bien de cela qu’il s’agit : les gens ont déjà du mal à savoir ce qu’il mange et comment manger. Si on a des solutions, il faut tenir compte de ce déficit de connaissances et de manipulations des médias aux ordres de l’industrie agro-alimentaire.


                  • tf1Groupie 11 décembre 2013 20:52

                    L’amour, il connait pas Tarrier, au sens humain tout du moins.

                    Peut-être un effet secondaire du végétalisme : le cerveau n’est plus correctement approvisionné.


                  • Constant danslayreur 9 décembre 2013 20:17

                    « Dinde, pintade, chapon, perdrix, faisan, bécasse, caille, pigeon..., c’est la Saint-Barthélemy de la volaille ! »

                    J’en connaissais une autre variante :

                    A Noël, on mange de la Dinde, mais aussi du poulet, de la pintade, du chapon, de la perdrix, du faisan, de la bécasse, des cailles, du pigeon, des oies et des canards
                    Bref, un mauvais jour pour les oiseaux…

                    D’accord avec vous, en fait, on ne devrait s’autoriser à occire que les oiseaux… de mauvais augure
                    Soit-dit sans viser personne en particulier smiley


                    • Mowgli 11 décembre 2013 02:09

                      « on ne devrait s’autoriser à occire que les oiseaux »

                      Je dirai même plus : on ne devrait s’autoriser qu’à manger les oiseaux... occis par les éoliennes ! Ce serait DOUBLEMENT écologique.

                      C’est pas une idée qu’elle est superbonne, ça ?

                      Et en plus, ça créerait plein d’emplois de glaneur d’oiseaux occis dans les champs d’éoliennes. Le chômage monte ? Hop ! Un champ d’éoliennes. Des mégawatts en plus et plein de postes de glaneur de zoziaux créés. Finie la pénurie énergétique, fini le chômage, finie la faim dans le monde !

                      C’est pas une idée qu’elle est hyper-super-double-plus bonne, ça ?


                    • foufouille foufouille 9 décembre 2013 20:49

                      la bonne viande est très bonne pour la santé. comme un coq d’un an au fumoir. délicieux. par contre, la carotte industrielle : beurk


                      • gavot 10 décembre 2013 16:42

                        Coq au fumoir : la recette m’interresse, J ai de bon poulets, l’hiver ils sont dans un batiment, mais ils ont plus de place que certains dans les chambres 9 m2 de la capitale, et j’ai aussi un fumoir. Bon faut tuer le poulet soi même, le plumer, le vider, ç’est autre chose que pousser le caddy


                      • gavot 10 décembre 2013 16:47

                        Contre l’élevage industriel d’accord, mais ont fait quoi ? Vous allez empêcher les gens de se ruer chez M’do ou KFC (beurk les nuggets : assemblage de peau, de tendons d’un peu de chair, saumurés triturés ........ et mes gosses aiment ça .....)
                         C’est pas noel le pire c’est les 30 % d’aliments jetés tout au long de la chaine et par le consomateur final. La est le vrai manque de respect pour la nature, pour les animaux ayant produit cette viande, pour les pauvres. Les ayatollas m’énervent : Je preférerais toujours Churchill, son sky, ses bonnes bouffes, ses maitresses à l’Adolf, végétarien, imtempérant, impuissant et cinglés, ses idées écololgiques ressemblaient à ses idées eugénistes et l’on a vu ce qu’il à mis en oeuvre pour y arriver


                      • foufouille foufouille 9 décembre 2013 20:54

                        je me souviens d’un délicieux sauté de kangourou congelé depuis 3 ans. acheter par 5 kg


                        • Constant danslayreur 9 décembre 2013 21:15

                          un sauter de kangourou vous le faites exprès ma parole et pourquoi pas un bond sauter de Kangourou pendant que vous y êtes smiley


                        • foufouille foufouille 9 décembre 2013 22:19

                          me souviens plus du morceau. mais meilleur que le boeuf, le kangourou
                          a la sauce tarryen, bien sûr


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 décembre 2013 22:24

                          Mouais ...gouté plusieurs fois et d’autres trucs zarbes ...Pourtant préparées dans un bon restau, et ....bof ....


                        • Marais 9 décembre 2013 20:58

                          « Dinde, pintade, chapon, perdrix, faisan, bécasse, caille, pigeon..., c’est la Saint-Barthélemy de la volaille ! »

                          C’est bien connu, les victimes de la Saint Barthélémy ont été mangées jusqu’à l’os. smiley

                          Et le pâté de protestant est un plat typique de notre beau pays. smiley


                          • foufouille foufouille 9 décembre 2013 21:06

                            « Et le pâté de protestant est un plat typique de notre beau pays.  »

                            on pourrait faire du paté de végéto-herbivore. nourri a l’herbe = végéto de lait smiley
                            il sera un peu maigre ...........



                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 décembre 2013 21:53

                                Noel chez les polynésiens :https://www.youtube.com/watch?gl=IL&v=vTQ_4hNtTyk&hl=en.
                                Y a une deuxième partie ... smiley


                              • Croa Croa 10 décembre 2013 20:00

                                 smiley Un Toulousain Con ! smiley

                                Sinon chez Auchan ils vendent du poulet végétal mais bien cachés aussi car sur l’étal on ne trouve que des cadavres d’oiseaux.


                              • alinea Alinea 9 décembre 2013 21:33

                                Je n’aurais pas aimé être une dinde aux US, hier !
                                Quand vous coupez votre steak, comme vous l’aimez, multiplier le par trente million, pour voir ! Imprégnez vous de cette vision : trente millions de steaks coupés, la même heure ! Au bout de trois fois, vous n’y retournez plus !


                                • Constant danslayreur 9 décembre 2013 21:44

                                  La même heure, la même heure c’est vite dit il y a 4 fuseaux horaires aux états unis, 6 si vous comptez l’Alaska et Hawaï.

                                  Bref, le dindocide dure au moins six heures

                                  Pardon,
                                  Oui
                                  Je sais
                                   


                                • foufouille foufouille 9 décembre 2013 22:23

                                  en zunie c’est de la glu coupé a l’amoniaque et ogm
                                  de la viande pour la fille a tarryen
                                  de la viande qui font a la cuisson, c’est de la merde comme les carottes en bois tarryennes


                                • alinea Alinea 9 décembre 2013 22:47

                                  Pour le steak ( de vache) c’était chez nous, juste ici, en France !!


                                • alinea Alinea 10 décembre 2013 18:38

                                  si vous mettez un « z » à multiplier et un « s » à millions, ça sera encore plus fort !


                                • foufouille foufouille 9 décembre 2013 22:24

                                  en zunie, ils ont pas de fromage, mais de la merde industrielle


                                  • Jelena XCII 9 décembre 2013 22:24

                                    On est tellement nombreux sur terre qu’on pourrait se livrer au cannibalisme. On commencerait par manger ceux qui sont inutiles, les retraités par exemple.
                                     
                                    Ou alors les ricains ? En plus comme ils sont gros, un seul doit pouvoir nourrir une famille de 5 pendant au moins 3 semaines. Bah quoi ?

                                    Sachant qu’actuellement aux USA, on met les pauvres dans des camps, qui sait quelle sera l’origine des steaks-hachés avec le marché transatlantique ?


                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 10 décembre 2013 01:11

                                      Ah, c’est la saison des tarés en tout genre qui croient faire preuve d’humanité et de compassion à sucer des cailloux et à boire de l’eau pour faire croire aux autres qu’ils sont respectueux de la Nature et de l’environnement.


                                      Bien entendu, quand on vient leur parler « chaîne alimentaire », on se fait rembarrer en se faisant traiter de menteur.

                                      SI on mentionne un pré clôturé, on nous réplique « Dachau ! »

                                      Et quand à voir certains ou certaines enlacer tendrement tel cochon ou telle vache, on se demande parfois si on ne devrait pas les laisser seuls dans leur chambre ou l’étable et s’éloigner discrètement pour ne plus les déranger ( enfin, plus qu’ils ne le sont au départ...).

                                      Nan sérieusement, vous n’avez que cela à foutre ? Emmerder les gens normaux qui se comportent normalement à bouffer leur steak ou leur poulet en paix ?

                                      Je suis d’accord que pour le bien-être animal il faut privilégier les filières courtes, les petits élevages qui traitent les animaux dans de bonnes conditions avant qu’on puisse les manger, mais de là à traiter de nazi celui ou celle qui se fait un tartare de boeuf, faut pas pousser non plus.

                                      Quand à cette connerie de « spécisme », on touche ici au fond de la stupidité humaine.

                                      C’est VRAIMENT faire preuve de caprice enfantin que de croire que toutes les espèces se valent dans l’arbre du vivant.

                                      Vous aurez beau vous agiter, un concombre de mer et un aigle, ce ne sera jamais la même chose.

                                      J’en profite pour vous signaler au passage que le monde animal est rempli de « spécistes ». Les lionnes se fichent bien de cela au moment d’étouffer un gnou pour le bouffer ensuite.

                                      Essayez donc d’aller les convaincre. Cela nous fera des vacances.

                                      Bon moi je dois commencer à préparer le repas. C’est que cela s’organise, un tel repas. Surtout sans dinde ni bûche, faut être original !

                                      Allez, bison le midi et kangourou le soir, et autruche le lendemain !

                                      • wawa wawa 10 décembre 2013 05:50

                                        on trouve de partout des individus qui veulent imposer leur lubies au reste de l’humanité.

                                        que ce soit leur religion, leur idéologie politique, leur mode de vie, leur régime alimentaire ; ce sont tous de dangereux extremistes, ayatollah fous capable des pires génocides (façon polpot)

                                        je les deteste.

                                        • alinea Alinea 10 décembre 2013 11:52

                                          C’est vrai pour beaucoup de gens, même dans d’autres domaines, que de prendre sa sensibilité pour une universalité !
                                          Mais aujourd’hui, la surbouf carnée est un problème politique : il n’y a aucun endroit dans cette chaîne ( de l’importation du soja transgénique qui décime les forêts amazoniennes et jettent dehors les autochtones, à l’élevage intensif qui est une torture infligée aux animaux et qui réclament toutes sortent de médicaments, l’exploitation faites des travailleurs jusqu’aux abattoirs...) qui soit sain, aucun ! Prendre conscience de ça et agir en conséquence est de première urgence !


                                        • Croa Croa 10 décembre 2013 20:09

                                          Tout à fait...

                                          La pub pour le foie gras (affiche 4x3) et le poulet pas cher (4x3 suivant) à l’entrée de la ville c’est de la dictature ! smiley


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 décembre 2013 20:15

                                          BIG CHICKEN IS WATCHING YOU !!!
                                           smiley


                                        • claude-michel claude-michel 10 décembre 2013 08:01

                                          Je vais torturer une salade en lui enlevant quelques feuilles...et assassiner une tomate en la découpant en morceaux...Ma folie meurtrière sera a son comble....en ouvrant une boite de sardines alignées dans de l’huile préalablement prélevée d’une série d’olives incestueuses..Enfin dans un moment de pur délire...je broierais un petit lu pour le noyer dans du café.. !

                                          Joyeuses Fêtes..assassins.. ?

                                          • doslu doslu 10 décembre 2013 12:25

                                            Que ca peut me faire chier ces gens qui dépensent leurs temps et leur énergie a défendre le « bien être animal » feraient mieux de s’occuper du « mal être des humains »
                                             pour les animaux on verra ensuite (et c’est pas pour demain)


                                            • viva 10 décembre 2013 12:36

                                              Entre la viande, le sojà et le maïs transgénique, les lentilles et l’impact des rizieres sur les émissions de co2 et sur l’éco système ? le choix est vite fait.


                                              Utiliser l’argument de la protection des animaux pour tenter de culpabiliser ceux qui mangent de la viande est plus que fallacieux.

                                              Ignorez vous donc l’impacte des pesticides et des desherbants sur le monde animal ?

                                              Chacun ferait mieux de regarder dans son assiette ....

                                              • cathy30 cathy30 10 décembre 2013 13:38

                                                Le problème c’est que notre nourriture n’est plus visible, tout est empaqueté. Autrefois les français étaient paysans. Quand ils prenaient la vie d’un animal pour le manger, c’était en toute connaissance. C’est une constante dans toutes les civilisations. Nous avons dépassé notre système de conscience. Nos élevages et nos abattoirs sont inhumains.


                                                • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 16:56

                                                  Actias

                                                  Bien vu, c’est ce que je dis sans cesse sur le sujet.
                                                  Je suis venu aux végétaux pour la santé par le biais des études sanitaires et toxicologiques.
                                                  Que des avantages y compris pour le porte monnaie.
                                                  Depuis j’ai un peut développé la chose pour ce qui est cosmétique et médical pour le plus grand bénéfice en terme de santé.

                                                  Rejet total et sans condition de l’élevage industriel
                                                  Rejet total et sans condition de la pêche en eau profonde
                                                  Rejet total et sans condition des test cosmétiques sur les animaux de laboratoires

                                                • alinea Alinea 10 décembre 2013 22:24

                                                  En ce qui concerne l’expérimentation animale en laboratoire pour les cosmétiques, cela va faire un an que c’est interdit ! Par l’Union Européenne !


                                                • buratino buratino 10 décembre 2013 16:31

                                                  c’est quoi un végétarien, quelqu’un qui bouffe que du Monsanto


                                                  • foufouille foufouille 10 décembre 2013 21:18

                                                    dans le monde réel et surtout en zunie


                                                  • Julien Coblence Julien Coblence 10 décembre 2013 17:19

                                                    Tout à fait d’accord avec :


                                                    Rejet total et sans condition de l’élevage industriel
                                                    Rejet total et sans condition de la pêche en eau profonde
                                                    Rejet total et sans condition des test cosmétiques sur les animaux de laboratoires

                                                    Par contre, étant grand sportif et n’ayant pas peur des défis alimentaires, je vous garantis qu’une alimentation uniquement végétarienne n’est pas forcément plus saine. 
                                                    Je vous renvoie vers la Weston Price Foundation, qui a été inaugurée par un dentiste au début du 20e siècle. Il avait fait le tour du monde des tribus, encore en autarcie à l’époque. Aucune ne consommait aucun produit animal. Bien sûr, ils consommaient viandes et autres abats avec grande modération mais surtout pour les enfants, il faut un peu de viandes ou au moins de bouillons à base d’animaux sinon le développement cérébral n’est pas optimal.

                                                    « Comment peut-on s’amuser autour de milliards de tombes... ? »
                                                    Donc vous creusez une tombe pour chaque animal tombé. C’est peut-être que vous êtes revenu à un état plus « animal ». Pourquoi ne pas essayer d’aller vivre avec les ours ou les loups...mais c’est que vous vous feriez manger... ! Il faut se rendre compte de certaines réalités simples de la vie, tout de même...à votre âge...

                                                    Je trouve votre article trop réactionnaire et utopiste. Comment comptez-vous nourir la France avec les produits issus du sol français si ce n’est grâce à de la viande ou du poisson ? Vous mangez des lentilles à chaque repas ? Et pour les noix et amandes, vous pensez qu’ils pourraient en produire suffisamment en Islande pour se passer de produits animaux ?

                                                    En plus, vous ne proposez aucune solution. C’est vraiment de la carence intellectuelle (peut-être lié à des carences alimentaires.. smiley

                                                    • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 18:34

                                                      Houlà Actias, la nutrition et la diététique sont des sciences à adapter à chaque personne, du sur mesure.

                                                      L’avantage de la viande je n’y parierai pas mon petit doigt, tout est question de variété et de dosages.
                                                      Les protéines végétales se métabolisent bien mieux que la viande, les végétaux apportent les sels minéraux et l’hydratation la plus saine. (avec des minéraux assimilables sans entrainer des calculs rénaux comme l’eau minérale issue des montagnes sans végétation)

                                                      Je n’irai pas polémiquer sur la question mais je ne serai pas aussi catégorique sur les différences carne ou végé.


                                                    • Croa Croa 10 décembre 2013 20:19

                                                      « une alimentation uniquement végétarienne n’est pas forcément plus saine. »

                                                      Monsieur de La Palice serait tout à fait d’accord ! smiley

                                                      Sauf que la plupart des végétariens sont de fines gueules et qu’ils sont nombreux à préférer le bio. smiley


                                                    • Arnaud69 Arnaud69 10 décembre 2013 20:43

                                                      @ Actias

                                                      Désolé j’avais mal compris.
                                                      C’est certain qu’on ne se concocte pas des menus équilibrés végétariens sans apprendre et s’adapter, il faut le signaler.
                                                      Obligés d’apprendre les bases de sources protéines végétales et d’acides aminés.

                                                      Au moins l’alimentation est obligatoirement très variée à tous les repas, impossibilité du mono-légume et mono-légumineux.
                                                      Un bon autocuiseur vapeur inox avec parois en verre j’y tiens, et la vie devient facile.


                                                    • foufouille foufouille 10 décembre 2013 21:23

                                                      et en grande partie bourgeois, même petit


                                                    • alinea Alinea 10 décembre 2013 23:06

                                                      Comme moi foufouille, une vraie bourge !


                                                    • davideduardo davideduardo 11 décembre 2013 06:45
                                                      Bien sûr, ils consommaient viandes et autres abats avec grande modération mais surtout pour les enfants, il faut un peu de viandes ou au moins de bouillons à base d’animaux sinon le développement cérébral n’est pas optimal.

                                                      Tout a fait, et le problème est que les végétariens occidentaux le deviennent souvent a l age adulte.
                                                      On peut donc difficilement faire de vrai test cliniques au long terme pour savoir si le végétarisme est saludable.
                                                      Je n ai connu qu un seul endroit ou les végétariens l étaient culturellement et en nombre conséquent :
                                                      En inde, nombre d hindou et de Jains le sont, et ce n est peut être qu un point de vue subjectif, mais c est la seul fois de ma vie ou j ai vraiment trouvé un peuple aussi hébété.
                                                      La manière de vous regarder avec l œil bovin tout en dodelinant de la tête « atcha baba ».
                                                      Cet air hagard ne se retrouve pourtant pas chez les indiens musulmans, ou leur voisins népalais ou pakistanais.

                                                      Y aurait il des défaillance cérébrales générationnelles chez les végétariens ?



                                                    • gaijin gaijin 11 décembre 2013 16:15

                                                      actias
                                                      tout a fait d’accord mais par pitié :
                                                      pour l’antiquité de la civilisation indienne on est plus proche de 10000 ans que de 3000
                                                      et les « jaiens » sont des jaïns
                                                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ja%C3%AFnisme


                                                    • Maitre Maitre 10 décembre 2013 17:40

                                                      Article largement excessif au fond et dans sa forme.

                                                      La liberté de choix existe encore et les végétaliens n’ont rien à imposer.

                                                       

                                                      Claude


                                                      • foufouille foufouille 10 décembre 2013 21:26

                                                        sauf ça a rien a voir avec la viande mais avec je veut gagner du centime par kg
                                                        comme le fromage au lait cru qui était impossible il y a 3 ans


                                                      • cevennevive cevennevive 10 décembre 2013 18:18

                                                        « Nous devrions avoir honte de nous soumettre ainsi et sous un factice motif religieux au diktat d’un délire consumériste sans conscience. »


                                                        Cette phrase, très juste, peut aussi s’appliquer à la consommation en général à l’occasion des fêtes de fin d’année. Dommage qu’elle illustre un article aussi orienté.

                                                        Il est bien évident que beaucoup d’humains ne pourront pas se payer une consommation superfétatoire en cette fin d’année. Ce sans doute mieux pour leur santé puisque l’auteur le dit...

                                                        Cependant, je pense que nous devrions avoir honte en effet de nous soumettre à cette consommation immonde au moment des fêtes (viande ou pas) alors que la moitié de l’humanité a faim.

                                                        Puis, autre chose : je regarde avec plaisir l’émission « seul face à l’Alaska » et je pense que Tom, Charly, Yustace et les autres mourraient dans ce grand Nord sans les 5 000 calories carnées dont ils ont besoin, et qu’ils ne peuvent pas remplacer par des graines, des céréales ou des légumes.

                                                        Monsieur Tarrier, le monde ne se limite pas à votre petit espace vital. Et vos principes d’alimentation feraient mourir beaucoup de vos semblables sur la terre s’ils étaient appliqués à tous.



                                                        • alt57 alt57 10 décembre 2013 20:36

                                                          Notre société chavire de plus en plus dans un délire
                                                          sans nuance ni mesure,
                                                          manichéen, si je puis dire. 


                                                          • Constant danslayreur 10 décembre 2013 20:47

                                                            Ah non ça ne rime pas tout-à fait comme ça, on va la refaire

                                                            Notre société chavire
                                                            de plus en plus dans un délire
                                                            sans nuance ni mesire,
                                                            manichéen, si je puis dire

                                                            Comme ça c’est parfait


                                                          • Marco07 10 décembre 2013 21:30

                                                            J’ai lu l’article en le vivant !

                                                            Les papilles gustatives en émoi devant tant de choix.
                                                            Actuellement en train de statuer sur le sacrifice culinaire de noël.
                                                            Probablement une volaille bien accompagnée.
                                                            Avec une pelletée de blinis et divers trucs.

                                                            Probablement aussi de l’organe de canard.

                                                            Bref, une explosion de saveur et de goût.

                                                            Je suis un carnivore qui assume pleinement ses choix.


                                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 10 décembre 2013 21:51

                                                              L’article de Michel Tarrier à pour ojectif de secouer les consciences des électeurs.

                                                              Nous ne pourrons pas éternellement continuer avec la sur-consommation de viande et de poisson actuel car les effets secondaires sur l’environnent sont désastreuses puis le tout est amplifié par la croissance exponentielle de la population mondiale (7 milliards d’humains en 2013 puis 9 milliards en 2050 et 12 milliards en 2075.

                                                              En 2006, un rapport de la FAO indiquait que l’élevage était responsable de 18% des émissions annuelles des gaz à effet de serre (GES) dans le monde. source

                                                              L’élevage génère 9% du CO2 (déforestation pour l’extension des pâturages et des terres arables pour la culture fourragère, carburant, chauffage des bâtiments d’élevage...), 37% du méthane (fermentation entérique ie digestion des ruminants et fermentation des déjections animales) et 65% de l’oxyde d’azote (épandage d’engrais azotés).

                                                              L’émission d’une tonne de méthane a un effet équivalent à 21 tonnes de dioxyde de carbone (CO2)

                                                              L’élevage extensif et le soja exporté comme aliment du bétail sont la première cause de la déforestation selon Alain Karsenty, économiste au Centre de coopération internationale pour le développement et expert auprès de la Banque mondiale. Après une enquête de 3 ans publiée en juin 2009, Greenpeace affirme que l’élevage bovin est responsable à 80% de la destruction de la forêt amazonienne. source

                                                              La ’’sur’’-consommation de(s) viande(s) rime avec :

                                                              * souffrances diverses animales (surtout dans les grandes structures d’élevages)

                                                              * effet de serre (le méthane est bien plus dévastateur que le CO2)

                                                              * risque de santé en cas surconsommation de viande ; l’autre problème de santé est liée aux antibiotiques et les hormones de croissances donc les animaux son gavés . Ses types de viandes vont atterrir à partir de 2015 sur nos assiettes quand l’UE signe le Traité de libre échange US-Europe appelé ’’le grand marché transatlantique’’

                                                              * déforestation (exemple l’Amazonie ou tout les jours une partie de la forêt est transformé en champs de soja) Ce soja sert en grande partie à nourrir les animaux destinée à l’abatage censé d’atterrir sur nos assiettes.
                                                               
                                                              Un article intéressant à lire concernant les conséquences de la surconsommation de viande
                                                              http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2202_surconsommation_viande.php

                                                              Dans le magasin BIO on trouve des produits alternatives (voire complémentaires) à la viande comme par exemple :

                                                              * Le Soja 
                                                              * Le Seitan
                                                              * Le Lupin
                                                              * Le tempeh
                                                              * Les Céréales

                                                              Je (ré-)propose que nous déclarons le vendredi comme jour végétarien. Le vendredi été le jour du poisson, et pour contrer la surpêche (permettre que le stock de poissons se reconstitue) il serra bien de manger au moins un jour par semaine végétarien. Personnellement je mange 3 jours(*) par semaine des plats végétariens.

                                                              (*) en moyenne


                                                              • Pierrot67 Pierrot67 10 décembre 2013 22:24

                                                                L’homme est omnivore c’est comme ça .

                                                                Ce qui est inacceptable et là je rejoins l’article ce sont les conditions abominables d’élevage de tous genre .
                                                                Depuis longtemps j’essaye d’acheter de la viande issue d’élevage fermiers ou les animaux vivent en liberté , au moins ils auront eu une vie .
                                                                Je ne mange plus de cochon dont les conditions d’élevage sont les pires .
                                                                A proscrire aussi les conditions d’abattage de type casher ou hallal , même cruauté pour les deux au nom de je ne sais pas quel mise en garde divine .........
                                                                Ensuite , la viande deux ou trois fois par semaine c’est bien suffisant .
                                                                Voilà .

                                                                • davideduardo davideduardo 11 décembre 2013 06:53

                                                                  le fait est que nous mangeons de la viande, 

                                                                  que cela ne nous rend pas malade si ce n est pas consommé en excès
                                                                  et nous l assimilons très bien....

                                                                  Essayez de donner un steak a manger a une vache et je vous donnerai raison sur notre soi disant statut de « végétarien exclusif ».

                                                                • davideduardo davideduardo 12 décembre 2013 19:42

                                                                  un humain nu incapable de tuer, dépecer, cuir et manger une vache ?


                                                                  le pari est lancé smiley

                                                                • Aafrit Aafrit 10 décembre 2013 22:41

                                                                  Monsieur Tarrier tape fort, on le comprend, pour que les humains ne vendent pas la peau des ours ni les abattent d’ailleurs, il prêche pour pas qu’on mette les bœufs devant la charrue humaine, il écrit pour pas qu’on vende les poissons ni avant ni après les avoir pêchés d’ailleurs.
                                                                  Monsieur Tarrier oublie peut être que le fait de couper l’herbe sous les pieds des humains carnherbivore depuis la nuit du temps pour le leur servir à volonté est une tâche difficilement applicable, car si l’humain dans une région peut se passer de la viande, cette dernière lui est indispensable -pour sa survie- dans d’autres.
                                                                  L`idéal est d’encourager une consommation (carnivore) de subsistance.


                                                                  • Zaza Zaza 11 décembre 2013 09:37

                                                                    L`idéal est d’encourager une consommation (carnivore) de subsistance.

                                                                    Est-ce le cas à Noel ? et est-ce le cas tout le reste de l’année ? Non.


                                                                  • lloreen 11 décembre 2013 00:08

                                                                    Je suis absolument d’ accord avec l’ auteur et dans notre famille on est végétariens depuis quatre générations, pas par mode mais parce que cela fait partie de notre éducation et d’ une éthique de vie.Un animal est un être vivant.Et un être vivant ne se mange pas à moins d’ être cannibale, ce qui n’ est pas dans la culture de ma famille.

                                                                    Nous boycottons systématiquement tout ce qui de près ou de loin a un rapport avec le massacre animal comme toutes les grandes chaînes alimentaires et il se trouve que non contents de massacrer les animaux ils maltraitent aussi leurs employés.
                                                                    Donc d’ un côté comme de l’ autre, je suis heureuse de savoir que la conscience des gens commencent à s ’élever.


                                                                    • tf1Groupie 11 décembre 2013 20:46

                                                                      Alors j’espère que vous n’avalez jamais de bactéries : c’est des êtres vivants.

                                                                      Oh My God !!


                                                                    • lloreen 11 décembre 2013 22:52

                                                                      Une bactérie est n’ est pas un animal mais une cellule...


                                                                    • tf1Groupie 11 décembre 2013 23:22

                                                                      commencez donc par définir ce que vous voulez appeler animal, être vivant, entité à ne pas traumatiser.

                                                                      Quand on se la joue bio mais qu’on ne comprend rien à la nature dans laquelle on vit


                                                                    • Mortargent 11 décembre 2013 04:18

                                                                      Ceci dit, lorsqu’un sujet soit disant polémique est posté, et que sur plus de 100 commentaires, il n’y a aucune intervention de l’auteur, on peut se demander quel intérêt il porte à son propre écrit.

                                                                      Beaucoup postent des sujet, puis répondent aux intervenants, enrichissent les commentaires d’autres éléments qui en font un fil animé et intéressant. Ici rien. A croire que l’auteur n’a fait qu’un copé-collé et qu’il sillonne 30 ou 40 forums différents pour replaquer le même article partout avant de passer au suivant.

                                                                      Pour ne pas être totalement hors sujet, j’ai un esprit de contradiction très tordu. Du coup, rien que pour énerver cet auteur, je vais me commander de quoi bien manger pendant mes fêtes, et ne lui en déplaise, je doute que partager la dinde ou le gibier ou le saumon avec mes chats fera de moi le plus vil ennemi des bêtes.

                                                                      Celui qui veux m’interdire de manger ce que je veux quand je le veux et comme je le veux fera bien non seulement de se lever de bonne heure, mais de bonne heure le siècle dernier.


                                                                      • Zaza Zaza 11 décembre 2013 09:40

                                                                        Faut dire que vu le niveau des commentaires, c’est pas très encourageant je pense, pas évident de discuter avec une bande de débiles smiley


                                                                      • tf1Groupie 11 décembre 2013 20:43

                                                                        l’huile de palme, ça ressemble à quoi comme animal ???


                                                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 11 décembre 2013 20:47

                                                                          Comme un plongeur ,mais sans le tuba et le masque .


                                                                        • COVADONGA722 COVADONGA722 12 décembre 2013 06:41

                                                                          dédié au kmer vert amateur d’effaçage !

                                                                          qui lui à parcouru le monde 
                                                                          qui lui c’est reproduit
                                                                          qui lui a son avenir matériel assuré 
                                                                          hé hé Tartufe fasciste 
                                                                          Voltaire connaissait déja vos pareils


                                                                          Tel un prédicateur sortant d’un bon repas
                                                                          Monte dévotement en chaire,
                                                                          Et vient, bien fourré, gros et gras,
                                                                          Prêcher contre la bonne chère.

                                                                          Voltaire

                                                                          Asinus : ne varietur

                                                                           

                                                                          • lloreen 12 décembre 2013 09:44

                                                                            Vous connaissez One Voice ?
                                                                            Non ? Alors je vous invite à voir ce lien...

                                                                            http://www.one-voice.fr/wp-content/uploads/drupal/Derriere_les_portes_des_abattoirs_de_France_0.p df

                                                                            Si après avoir le livre jusqu’ au bout et regardé les vidéos vous continuez à vous délectez des cadavres que vous avalez...il n’ y a plus rien à dire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès