• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous vivons dans un enfer qui n’en a pas l’air

Nous vivons dans un enfer qui n’en a pas l’air

Mammon le père du mensonge et de l'argent en est le maitre

Tous les matins, lorsque je le peux, je fais le tour de la presse nationale et internationale à travers les principaux sites d’information alternative. Cette information qui ne ressort pas dans nos médias officiels que sont nos journaux, les bulletins de nouvelles nationales et internationales et les documentaires télévisuelles qui les accompagnent. Ces réseaux bien rodés travaillent tous dans une même direction et servent tous un même objectif, celui qui leur a été fixé par les puissants de ce monde. Le mensonge est leur vérité et la corruption leur pain quotidien.

Ces puissants se ramènent à quelques grandes familles comme celles des Rockefeller, la Famille Rothschild et le groupe Bildeberg qui regroupe les plus grands et les plus influents et dont les rencontres annuelles font l’objet de beaucoup de curiosité, ces dernières se réalisant dans le plus grand secret. Ils sont ceux et celles qui décident des Présidents, des Premiers ministres, des juges et des politiques économiques, financières, et guerrières. Ils sont ceux qui chapeautent de leur autorité et influence la grande majorité des peuples et des gouvernements qui sont à leur solde. C’est là la vraie démocratie qui nous gouverne et celle que nous cachent nos médias et nos gouvernements. Tous sont serviles à ces puissants qui financent leurs campagnes électorales, qui ont contrôle sur les grandes institutions multilatérales comme les Nations Unies, l’OTAN, la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et les Cours de justice nationales et internationales.

Leur puissance vient du contrôle qu’ils ont des richesses du monde, de leur capacité d’acheter et de corrompre ceux et celles qui n’attendent que l’occasion de réaliser leurs rêves de l gouvernance et de domination sous les ordres de ces derniers. Ce sont eux qui sont derrières ces guerres par groupes interposés qui se présentent sous formes de mercenaires, de terroristes, d’islamistes etc. Ils font le sal boulot qui alimentera les divisions raciales, les luttes de religion et celles entre frères. Le diviser pour régner à son sommet. Ils ne seront jamais pointés du doigt comme les coupables des tragédies humaines, des massacres d’innocentes victimes. Ils savent utiliser la faiblesse des personnes pour se laisser acheter et la cruauté dont elles sont capables pour alimenter la haine et les divisions.

 

Je vous présente quelques exemples de ces tricheries et des crimes auxquels ils ont conduits.

 

http://youtu.be/32AsOAEA_sc

 

 

http://www.alterinfo.net/L-ex-Agent-de-la-CIA-Susan-Lindauer-peut-desormais-temoigner-sur-le-11-Septembre-2001_a69177.html?com#com_4195851

 

 

 

 

http://reseauinternational.net/documentaire-comment-cia-prepare-les-revolutions-colorees/

 

 

 

http://reseauinternational.net/decryptage-de-la-propagande-occidentale-depuis-damas-par-ayssar-midani/

http://reseauinternational.net/syrie-les-preuves-que-le-duo-obama-hollande-ment-effrontement-2/

http://reseauinternational.net/les-etats-unis-alimentent-guerre-civile-en-ukraine-desinformation/

Pour qui veut savoir, ces témoignages devraient nous sortir de notre profond sommeil amnésique et nous redonner la parole pour dire haut et fort que nous ne sommes plus de ces marionnettes qui permettent au père du mensonge et de l’argent de nous faire avaler les couleuvres qu’il veut bien. La conscience critique doit retrouver sa liberté et les personnes de bonne foi doivent de nouveau se faire entendre pour ce qu’elles sont et non pour ce qu’on leur demande d’être et de dire. Les victimes, hommes, femmes et enfants qui tombent sous leurs balles, leurs armes chimiques réclament que nous élevions la voix. Les peuples sauvagement envahis et asservis par les bombardements faussement humanitaires de nos gouvernements exigent que nous dénoncions ces crimes. Les assassins à cravates qui paient des mercenaires corrompus pour faire le sale bouleau sont encore plus coupable que ces derniers dont le sang qu'ils ont sur les mains les condamnent à l'avance.

Dans nos jugements ne nous trompons pas sur les véritables coupables. Ils sont là où règne le mensonge, les armes en abondance et l'argent plus qu'il en faudrait pour faire vivre les sept milliards d'êtres humains sur la planète. Moi je dis non à cette tromperie planétaires enveloppée de bonnes oeuvres, souvent couverte d'une foi religieuse et qui se scandalisent hypocritement des drames qui frappent les deux tiers de l'humanité.

Oscar Fortin

17 juin 2014

http://humanisme.blogspot.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 18 juin 2014 14:32

    S’informer uniquement par les blogs coco soi-disant alternatifs (en réalité les haut-parleurs conspirationnistes de Putin) est encore plus idiot que de lire que la presse mainstream.


    • Bergegoviers Bergegoviers 19 juin 2014 07:21

      Les haut-parleurs conspirationnistes de Putin ?


      Vous feriez mieux de vous informer ailleurs que sur Tiercé Magazine.



    • asterix asterix 19 juin 2014 11:10

      Bonjour Deneb, bonjour Mr Fortin

      Je crois que cette fois-ci, vous vous trompez entièrement, cher Deneb. Si Mr Fortin et moi nous sommes accrochés sur Cuba qui était et reste à mon avis un chef d’oeuvre de la propagande et du mensonge absolu, il n’en revient pas moins que l’argumentation qu’il développe dans ce billet-ci démontre par A + B que, comme la majorité d’entre nous, il prend ses informations à plusieurs sources et, par là, nous communique ses états d’âme qui ne m’ont pas l’air « gaucho » comme vous dites, mais l’expression de sa vérité, entendu que celle-ci est nécessairement subjective. Si vraiment vous pensez l’inverse, développez un peu plus votre point de vue, je vous prie.



    • oscar fortin oscar fortin 19 juin 2014 18:31

      Millesime, merci pour vos liens très pertinents pour le sujet traité dans le présent article.


    • Alpo47 Alpo47 18 juin 2014 15:50

      Vraiment Deneb , vous ne vous fatiguez pas de vous lire ???


      • Deneb Deneb 19 juin 2014 07:33

        Non, mais ça m’amuse de me faire moinsser par des antisémites, des nazis, des identitaires, des islamistes, des staliniens poutinophiles, des cathos intégristes, des scientologues, des raëliens ou même des fafs ordinaires qui constituent la clientèle privilégié et largement majoritaire d’Agoravox . C’est mon seul plaisir dans ce nid de fafs un peu simplets.


      • Alpo47 Alpo47 19 juin 2014 09:07

        Ah, d’accord. Donc, si on est en désaccord avec vos brillantes analyses (en fait une suite de sarcasmes et de provocations), on est forcément ... quelque chose dans votre liste ?

        Non, mais vous êtes vraiment conscient de ce que vous dites ? Ou bien vous trainez encore et encore votre mal de vivre ? Agresser pour exister.

        Je vous assure, donner du sens à votre vie vous rendrait chaque jour plus ensoleillé et chaque moment plus passionnant à vivre.


      • millesime 19 juin 2014 14:28

        et Deneb est quant à lui le « grand intellectuel » que tout le monde doit lire... !

        http://millesime57.canalblog.com


      • Deneb Deneb 20 juin 2014 08:04

        et allez, on en profite pour faire de la pub pour son blog de fanboy poutinesque. Pathétique !


      • Bubble Bubble 18 juin 2014 16:44

        Bonjour Oscar Fortin,
        Je n’ai pas répondu la dernière fois, autant le faire ici d’autant que ça concerne un peu cet article qui est aussi lié à la désinformation. J’écrivais : "Quand on ne peut pas se fier aux opinions d’autrui, on se recentre sur les siennes. La désinformation est la première cause de la radicalisation des esprits."

        Il se trouve que cela pose plusieurs problèmes :

        1- Personne ne peut aller vérifier toutes les sources et chercher toute l’information. Je me rends bien compte qu’au fur et à mesure du temps passé sur internet que mes recherches de compléments d’information tournent autour des mêmes thématiques. Et cela implique deux conséquences, celle de ne pas vraiment être informé sur des sujets de plus en plus larges, et dans l’autre sens d’être sur-informé sur quelques sujets de plus en plus restreints, d’où la tendance à relier n’importe quelle nouvelle aux sujets que l’on maîtrise : et voilà une belle théorie du complot bien naturelle, où les sujets que j’ai bien creusés deviennent la cause de toutes les actualités.

        2- En tant que commentateur ou auteur, si mes opinions se radicalisent, les messages que je porte aux autres aussi. Il ne faut pas perdre de vue que dans l’internet, ce que nous postons influence, même de manière infime, d’autres gens. (de fait je ne me lance pas sur des articles...)
        Ceci aboutit à :
        3- Je deviens moi même producteur de désinformation.

        Un cycle qui va dans le mauvais sens et je soupçonne les médias classiques d’être autant tombés dedans que les auteurs du web, à les voir copier-coller l’AFP pour des nouvelles qui ne les intéressent pas et n’analyser qu’avec leurs propres anciens articles les annonces classées comme importantes.


        • oscar fortin oscar fortin 18 juin 2014 17:05

          Bonjour Bubble, merci d’être de nouveau au rendez-vous. Les questions que vous soulevez sont pertinentes et rappellent que nous devons toujours être vigilants. Dans le présent article je laisse parler des témoins directs d’évènements qui nous ont été présenté de bien des manières par notre presse officielle, mais jamais comme le font les témoins à qui je laisse la parole. À nous maintenant d’apprécier leur crédibilité et de croiser leurs informations avec d’autres qui ont également vécus ces évènements. Faute d’avoir été nous-mêmes sur place nous devons nous en remettre aux témoins qui en ont été soit des acteurs soit des observateurs consciencieux. À chacun de nous d’y aller avec des critères de bonne foi et de crédibilité de la part des auteurs.


          Bonne journée à vous.

          • Bergegoviers Bergegoviers 19 juin 2014 07:29

             Avec tout le respect que je vous dois suite à cet article qui tente courageusement de faire la lumière sur ces pouvoir obscurs effectivement infernaux, je me permet de vous signaler qu’en y allant « avec des critères de bonne foi et de crédibilité de la part des auteurs », nous ne pourrons qu’être bernés.


            Seul le doute systématique peut en effet permettre de trier le bon grain de l’ivraie.

            Et puisque vous vous intéressez à ce sujet, je ne peux que vous conseiller, afin d’approfondir votre culture, de vous renseigner sur les 3 cité-états indépendants qui pourraient bien gouverner le monde en sous-main, ou servir de point d’appui pour les ignobles criminels que vous citez, à savoir le Vatican pour le spirituel, la City de Londres pour l’économie et Washington DC pour le militaire.

            Et également cette vidéo, si toutefois vous comprenez l’anglais : La Reine Maîtresse du monde

          • soi même 19 juin 2014 13:12

            Ce que vous semblez feindra de découvrir, l’Enfer, en réalité, il est bien Terrestre.
            Il y a juste Deneb qui s’obstine à l’ignorer !


            • aberlainnard 19 juin 2014 15:01

              à l’auteur

              Vous écrivez justement :

              ‘’ La planète ne pourra répondre à la demande croissante du PIB pour deux raisons qui se conjuguent. …….. La limitation des ressources naturelles et leur épuisement…….. les pollutions générées par cette économie qui ont des impacts négatifs, notamment sur le climat, l’eau, l’air et les ressources naturelles (agriculture, pêche). ….. La démographie…. ‘’

              Oui, plus préoccupant encore que les inégalités de répartition des richesses est le culte de la croissance entretenu de nos économistes de service. Faut-il qu’ils soient à ce point décérébrés pour croire au mythe d’une croissance continue et sans limites.

              A-t-on jamais observé une telle croissance dans la nature qui ne se terminât pas par une catastrophe et la mort ?

              Cela fait plus de quarante que l’alerte a été donnée sur l’insoutenabilité d’un rythme de croissance continue et qu’il n’en est pas tenu compte !

               Voir le Rapport Meadows en 1972, Club de Rome etc.…

               

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès