• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nouvel Ordre Local

Nouvel Ordre Local

Le 6 mars 1991, George Bush père annonce la création d'un nouvel ordre mondial :

« Nous avons devant nous l'occasion de construire pour nous-même et pour les générations futures un nouvel ordre mondial. Un monde ou la primauté de la loi, pas la loi de la jungle, régit la conduite des nations. Lorsque nous serons victorieux, et nous le serons, nous aurons une réelle chance avec ce nouvel ordre mondial. Un ordre régit par un conseil crédible qui tiendra enfin son rôle, et maintiendra la paix, afin d'accomplir la promesse et la vision des fondateurs des nations unies. »

Depuis, l'idée a fait son chemin, repris notamment en cœur par plusieurs de nos chefs d’État et autres conseillers politiques. Entre autres : Nicolas Sarkozy, Jacques Attali, et même plus récemment Emmanuel Macron*. Ce qui se cache derrière cette idée de nouvel ordre mondial est largement sujet à débat, à caution, et surtout à disputes ! Mais une chose semble actée : nous nous dirigeons tout droit vers l'établissement d'une gouvernance mondiale aussi bien politique que bancaire.

Moi-même, j'ai souvent expliqué ce qu'était le mondialisme, et le danger que cela représente dans le contexte actuel. Puis un soir, invité par mon ami Alixator à participer à un live sur Youtube en compagnie de deux autres Youtubers : Kadoudal et de Manu d'Agir ensemble, spontanément, j'ai lancé au détour de notre conversation :

« Ils veulent instaurer leur nouvel ordre mondial, eh bien nous nous allons faire le nouvel ordre local ! »

L'idée est partie comme une balle ! Un autre Youtubers présent sur le tchat : Docteur Nature vivante, a ouvert un groupe Facebook, Kadoudal publié une vidéo sur Facebook et Youtube, et des dizaines de personnes ont spontanément adhéré à l'idée et au groupe.

Le Nouvel Ordre Local était lancé.

Je ne suis pas le premier à utiliser ce terme, je l'ai retrouvé pas mal de fois sur internet, mais peu importe la paternité du terme, il nous appartient à tous, et ce qui est sûr, c'est qu'il représente à merveille les aspirations de beaucoup d'entre nous et englobe à lui seul ce vers quoi nous devons tous aller. J'espère qu'avec l'aide de mes compères, nous allons transformer tout cela en un mouvement planétaire, qui à coup de bon sens, d'altruisme, de logique, de courage, va renvoyer leur projet commercial et suprématiste à la poubelle !

Finalement, cette idée de Nouvel Ordre Local vient clôturer pour moi une belle année, et finalise l'orientation que je donne à mes travaux depuis maintenant plusieurs semaines. Après plusieurs années de contre-information par blog et vidéo, porter ce concept et le populariser, y adhérer et concrétiser à titre personnel les engagements qu'il implique, voilà qui me donne encore de l'énergie, de l'entrain, et surtout de l'espoir. Je vais maintenant expliquer pourquoi il faut combattre la mondialisation sauvage telle que nous la vivons, et pourquoi un Nouvel Ordre Local est la meilleure réponse à apporter et peut-être la seule qui puisse réellement nous amener vers un avenir meilleur.

Le Nouvel Ordre Mondial, c'est :

Des fermes-usines qui élèvent les animaux dans des cages, et les engraissent à coup d'OGM et d'antibiotiques, des multinationales qui engendrent toujours plus de capitaux et génèrent toujours plus de transport ; des centres commerciaux qui vendent et revendent des produits d'une qualité de plus en plus médiocre à des prix exorbitants ; des métropoles toujours plus habitées où s'entassent la misère et la saleté ; une concurrence toujours plus déloyale ne laissant plus aux populations la possibilité de vivre décemment de leur travail tout en produisant un chômage dévastateur ; une mainmise des assurances privées sur toutes les sécurités sociales, empêchant l'entraide sans intérêt ; une Europe toujours plus fédérale dont les règles dictées par la Banque centrale sont toujours à l'avantage des tenants de la finance ; une Banque mondiale tenue par des intérêts privés qui dictent leurs lois à tous les peuples d'Occident et bien plus ; et plus généralement la centralisation de tous les domaines de la vie civile, gouvernements, banques, systèmes de production, et même populations. Le tout dans un contexte de libéralisation maladive qui pousse à tous les excès, détruit les valeurs, la morale, le patrimoine, la planète, générant une surconsommation dévastatrice ; et un comportement individualiste, concurrentiel, rendant les gens violents, égoïstes, et pour finir dépressifs, puis soignés à coups de camisoles chimiques. Quand serons-nous aussi parqués dans des cages, à pisser dans une litière pour fabriquer des composants électroniques qui ne serviront bientôt qu'aux plus riches ? Tout cela est censé, à terme, nous conduire à une gouvernance mondiale, soi-disant pour le bien de tous. Sauf que si ceux qui ont l'argent et le pouvoir s'inquiétaient vraiment de notre bien, ça se saurait ! Toutes formes de rébellions contre ce système donnent lieu à une répression féroce, allant de la simple diabolisation au meurtre, en passant par les procès précaires, les éborgnages et plus généralement la destruction de tout autre mode de vie.

Le Nouvel Ordre Mondial voulu par les familles les plus puissantes de la planète est une conquête de pouvoir dont les résultats sont le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui. Il est voulu et mis en place par les mêmes qui génèrent des milliards en traiding et autres malversations criminelles, génèrent des guerres pour vendre des armes, corrompent les gouvernements, facilitent les inégalités, détruisent les cultures, exploitent les peuples. Ces gens-là ne veulent pas notre bien, et leur projet de gouvernance mondiale n'a pas pour but de nous offrir une vie meilleure. Ce qu'ils veulent, c'est ce que veulent tous les totalitarismes, tous les dictateurs : un pouvoir absolu et un contrôle total.

C'est tout cela le Nouvel Ordre Mondial, et peut-être bien plus encore. Mais dans tous les cas, c'est néfaste et il va falloir se remuer pour changer la donne avant qu'il ne soit trop tard.

Nous avons notre part de responsabilité, car ne l'oublions jamais, ils sont les 1%, nous sommes le reste, et nous nous sommes clairement laissé embarquer dans cette grande machinerie, sautant sur les facilités qu'offre aujourd'hui la centralisation des achats, laissant l'administration compliquée à des gens qui nous exploitent, et surtout, en faisant la part belle aux divertissements en tous genres, quand la vie appelle à la raison et l'accomplissement.

C'est pourquoi avec quelques amis fondateurs, et bien d'autres nous ayant rapidement rejoints, nous avons décidé d'aller vers le bon sens, d'aller à l'encontre de leur projet dévastateur, de porter, de promouvoir et d'inviter toutes les personnes de bonne volonté à développer le concept de Nouvel Ordre Local ; le tout sans aucun prosélytisme religieux, ni un quelconque idéal politique, dans le respect des idées de chacun et des cultures de tous, simplement en nous unissant autour de ce qui nous est commun et pour le bien de tous.

Le Nouvel Ordre Local c'est :

Tout le contraire ! Sortir avant tout de l'individualisme et revenir à un mode de vie plus sain, plus local. Réinvestir nos villages et reprendre en main nos quartiers. Développer l'entraide et la solidarité ; sortir des conflits puérils et des comportements violents pour réapprendre à tendre la main, à sourire, et nous soutenir les uns les autres. Développer des projets intelligents et durables, comme les jardins partagés, les clubs citoyens. Soutenir l'artisanat et les producteurs locaux. Apprendre à sourire à ses voisins et redevenir plus humain. Faire attention à notre environnement et prévenir les générations futures d'un avenir morose, en les éduquant autrement qu'en les laissant oisifs devant des jeux vidéo violents. Favoriser nos artistes, musiciens et créateurs locaux. Développer des projets d'entraides et de solidarité comme les transports solidaires, les échanges et les bons procédés. En réhabilitant les fêtes de villages et de quartiers pour apprendre à nous connaître, définir ensemble en quoi nous pourrions nous être utiles.

C'est essayer aussi d'aller vers plus d'autonomie pour mettre fin aux transports excessifs et nous permettre de consommer plus sainement, en favorisant les modes de production propres, notamment en matière d'énergie ou de consommation de l'eau, en s'appuyant pour plus d'efficacité sur le savoir-faire et les richesses de chacun. C'est cesser de gaspiller en cherchant à réparer plutôt que de chercher toujours à avoir mieux lorsque ça n'est pas indispensable. C'est favoriser le cas échéant les achats d'occasions plutôt que d'aller systématiquement vers du neuf, simplement pour briller ou paraître plus riche que les autres. Ce n'est plus se mettre en concurrence avec les autres, sans jamais se soucier du mal que l'on fait autour de soi. C'est au contraire, compter sur uns sur les autres, dans le respect de chacun, pour en finir une bonne fois pour toutes avec ce mode de vie Occidental qui ravage tout sur son passage, et qui surtout, ne nous rend pas heureux.

Et bien sûr, le Nouvel Ordre Local, c'est favoriser et redonner du poids aux gouvernances locales ! Redonner à nos communes les possibilités pour organiser et investir intelligemment, en s'impliquant dans les choix qui nous sont communs, en prenant en compte que les montagnards n'ont pas les mêmes besoins que les habitants des bords de mer. C'est aussi, favoriser les échanges entre communes pour leur permettre de mieux résister au pouvoir central.

Décentraliser les modes de production et de gouvernement, c'est ne plus laisser le capital et le pouvoir filer entre les mains d'une petite élite comme dans un entonnoir. C'est éclater les profits et les rendre plus équitables, c'est rendre les décisions plus justes et plus utiles pour tous. C'est mutualiser nos richesses, intellectuelles, matérielles, pour nous rendre plus fort et réapprendre qu'ensemble, si nous nous soudons, « ils » ne peuvent plus rien contre nous.

Je ne le dirais jamais assez : la politique, c'est l'organisation de la vie civile, la démocratie, c'est l'implication de chacun dans l'organisation de la vie civile. Nous devons désormais nous impliquer, sortir de chez nous, et construire ce monde de demain qui n'attend plus que notre bonne volonté et notre créativité.

Le Nouvel Ordre Local, c'est ne plus vouloir être meilleur que l'autre, c'est vouloir être meilleur pour l'autre. Le Nouvel Ordre Local, ce n'est plus de la résistance, c'est une contre-attaque ! Le Nouvel Ordre Local, c'est le bon sens. Le Nouvel Ordre Local, c'est nous, les 99%.

Pour que ce concept fasse son chemin et se développe, ce n'est qu'avec l'implication du plus grand nombre de bonnes volontés raisonnables que nous y parviendrons. Rejoignez le mouvement.

Nous allons aller ensemble vers ce Nouvel Ordre Local, et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer !

Groupe Facebook Nouvel Ordre Local : https://www.facebook.com/groups/979975625704928/permalink/984003245302166/ Blog : http://chroniques-humaines.over-blog.com/ Tipeee : https://fr.tipeee.com/chroniques-humaines-club Discord : https://discord.gg/YRDW8Pk Chroniques-Humaines Vlog : https://www.youtube.com/channel/UC4jXISuNBdlbN7Pv6QJcwBw?view_as=subscriber Agoravox : https://www.agoravox.fr/auteur/chroniqueshumaines Facebook page : https://www.facebook.com/Chroniques-Humaines-104347867640221/?modal=admin_todo_tour Facebook groupe : https://www.facebook.com/groups/420189118633096/ Twitter : https://twitter.com/ChroniquesH


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 21 décembre 2019 14:48

    J’aimerais vraiment acquiescer mais je crains ne pas être de ce monde...


    • Le Sudiste Le Sudiste 22 décembre 2019 12:27

      GOOOOOOOOOOAL !

      Salut Mammifère,

      Magnifique tir dans la lucarne ! Très très bon détournement. Là, tu as fait un gros coup ! Bravo !

      ça valait le coup d’attendre même s’il est assez pénible de te voir tourner en rond depuis un bon moment. Mais tu le sais, moi, j’ai toujours cru en toi ! Même si mes suggestions n’ont que peu d’impact puisque j’ai vu que tu n’avais toujours pas lu Saul Alinski (c’est Noël le pdf est ici). Quel dommage, c’est écrit pour toi.

      Le Nouvel Ordre Local.

      Va vite, c’est à dire tout de suite sur le site de l’INPI investir quelques centaines d’euros.

      Et dans quelques semaines tu vas vendre casquettes, t-shirt... et tout un tas de conneries. Fais-le, ne réfléchis pas. Tu réfléchiras mieux avec 50 000 balles dans la poche. Et je pense que ça, tu le fais en quelques mois.

      Et vois-tu cher ami, une connerie dans ce genre, ça m’intéresse. Tu peux compter sur mon soutien et selon tes besoins et mes capacités tu peux compter sur mon aide. Une aide désintéressée ? Pas du tout ! Je suis très intéressé par toutes ces petites choses qui contribuent au bordel. Intéressé financièrement ? Non.

      Voilà, je pense qu’une boutique est ce que tu dois impérativement faire pour gagner une autonomie financière mais il faut que tu percutes vite. Et plutôt que de te demander s’il faut le faire, demandes toi plutôt pourquoi laisser un autre le faire à ta place. Ne passe pas à côté d’un truc comme ça.
      Et si tu as besoin, je te le dis à nouveau, je dois pouvoir aider, tu n’as qu’à laisser une adresse mail.

      « Nous allons aller ensemble vers ce Nouvel Ordre Local, et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer ! »

      Énorme !



      • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 22 décembre 2019 18:15

        @Le Sudiste
        Salut l’ami, merci pour ton com, écris-moi ici : chroniqueshumaines@gmail.com pour que l’on puisse échanger plus discrètement, si tu le veux bien.

        PS : PDF téléchargé smiley


      • Le Sudiste Le Sudiste 22 décembre 2019 21:46

        @Chroniqueshumaines
        Je te confirme que le mail rock’n’nol de 21h40, c’est bien moi !

        @Cadoudal
        Je n’avais pas du tout entendu parler de ce truc, merci pour le lien. Ça va être intéressant à observer.
        Ils sont chauds les mecs ! Et c’est pas le LOSC qu’ils ont en face !


      • Cadoudal Cadoudal 22 décembre 2019 23:25

        @Le Sudiste
        Pour l’instant ça cause entre juristes...

        https://www.theorganicprepper.com/virginia-ag-2a-sanctuaries-legal-force/

        Les compétences des municipalités varient également selon les États. Cependant, deux systèmes prévalent aux États-Unis :

        • la règle Dillon (en anglais : Dillon’s Rule), dégagée par le président de la Cour suprême de l’Iowa John Forrest Dillon (en), selon laquelle les municipalités ne peuvent intervenir que dans les domaines qui lui sont expressément attribués par l’État fédéré (par sa charte municipale ou par la loi de l’État)1 ;
        • la règle d’autogouvernance (en anglais : Home Rule), selon laquelle une municipalité peut exercer toutes les compétences qui ne lui sont pas interdites par la loi de l’État

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Municipalit%C3%A9_(%C3%89tats-Unis)


      • Loatse Loatse 22 décembre 2019 12:38

        non merci, bien que je trouve le concept intéressant et qu’il y a encore quelques temps de cela, j’y aurais adhéré sans réserve...

        Seulement voilà, entre temps j’ai pris conscience de je faisais aussi partie de ces « ils » (notion floue qui varie selon les sensiblités et qui me permettait de reporter sur d’autres, mes échecs, mes erreurs, mes manquements et mon manque de courage, bref à me positionner dans le rôle de victime.)

        quand au mot « ordre », qu’il soit mondial ou local qu’importe, quelque soient les bonnes intentions du dit mouvement, il implique toujours in fine, une répression du réfractaire, des sanctions pour maintenir ou propager cet ordre, ne serait qu’une mise au ban, un jugement moral sur la façon de vivre en non conformité avec nos attentes...

        Pour beaucoup pourtant nous aimerions voir le monde changer, devenir plus juste, plus éthique, plus solidaire...

        or, il me semble que dés lors que l’on s’organise pour faire émerger cet idéal, apparaissent petit à petit, les luttes de pouvoir, les tensions, les exclusions, et qu’in fine, ce envers quoi on lutte, se reproduit à petite échelle.

        C’est, si ma mémoire est bonne, soeur emmanuelle qui avait refusé de participer à une manifestation contre la guerre, acceptant par contre toute proposition de participation à un mouvement pour la paix...

        Ce que je crois aujourd’hui c’est que ce changement, doit comme le suggérait Gandhi s’effectuer à un autre niveau, plus spirituel que matériel...

        Bref, que nous devrions avant toute chose travailler individuellement à devenir ce changement que nous voulons voir dans le monde....

        Alors, j’en suis persuadée, le monde changera...


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 décembre 2019 13:02

          @Loatse

          Toute idée généreuse est récupérable. Suffit de voir les pubs.



          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 décembre 2019 14:12

            @JL

            Ma copine Pauline qui a trois enfants en charge n’ a rien à foutre de vos digressions .


          • JL JL 22 décembre 2019 14:18

            @Aita Pea Pea
             
            Vous croyez que votre message va l’aider ? Désolé, je ne peux rien pour elle. Mais vous ?


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 décembre 2019 14:47

            @JL

            Lol .ses petites puces et son petit loup peuvent avoir confiance en moi lorsque leur mère est a la bourre a la sortie de l’école. Ça arrive rarement.


          • lloreen 23 décembre 2019 10:03

            Pour information

            Tenue du procès des dirigeants français à Milan du 16 au 20 décembre 2019.

            https://www.youtube.com/watch?v=hfueuw1nptM

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès