• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nuisibles inégalités !

Nuisibles inégalités !

Les inégalités sont importantes dans notre pays. Regardez la partage du gâteau après impôts en France, où chaque part va à 10% de la population :

  

Ce graphique montre que les 10% les plus pauvres se partagent 2.9% des richesses, alors que les 10% les plus riches en accaparent 27.3%. Pour en savoir plus, visiter l'observatoire des inégalités

Pour les plus modestes, la vie est chaque jour plus difficile : faiblesse des salaires, diminution du reste à vivre, loyers élevés, dépassement d'honoraires ...

 

Les inégalités minent nos sociétés 

Les gens de droite s'accomodent parfaitement d'inégalités croissantes. Pour eux, les inégalités sont bénéfiques, car elles sont censées encourager les gens à travailler.

Ces idéologues veulent aussi nous faire avaler la théorie du ruissellement, qui affirme que l'enrichissement d'une minorité finit par bénéficier à tout le monde.

Le chercheur Richard Wilkinson, médecin épidémiologiste anglais, a voulu vérifier cette assertion. Il a étudié l'influence des inégalités sur les problèmes sociaux et sanitaires, en s'appuyant sur un indice composite qui prend en compte l'espérance de vie, le niveau scolaire, la mortalité infantile, les homicides, l'enprisonnement, les grossesses d'adolescentes, la confiance accordée aux autres, l'obésité, les maladies mentales, l'alcoolisme, les toxicomanies et la mobilité sociale.

Il a pu constater que, dans les pays développés, la croissance économique ne résout nullement les problèmes. En revanche, ils sont bien moindres dans ceux qui ont les plus faibles inégalités de revenus :

  
Dans ce graphique, la France occupe une position médiane. Pour résoudre la majorité des maux qui minent notre société, il faudrait donc ramener les inégalités au même niveau qu'au Japon ou en Suède par exemple.

Voir une interview de Richard Wilkinson au Nouvel Observateur.

Visionner une conférence de Richard Wilkinson sur TED.com

Des pompiers pyromanes

Au contraire, les politiques menées aggravent les inégalités, et on voudrait nous faire croire que la croissance résoudra les problèmes.

Mais d'une part, on peut fortement douter que la croissance revienne un jour., et quand bien même, on connaît le paradoxe d'Easterlin. Cet économiste a découvert que, dans les pays développés, la croissance économique ne s'accompagne plus d'une augmentation du bonheur de la population.

Plusieurs causes expliquent ce paradoxe :

  •  les riches s'habituent à la hausse de leur niveau de vie et en retirent moins de bonheur.
  •  les individus ont tendance à se comparer à leurs voisins : à partir d'un certain seuil, l'argent ne rend heureux que si on en a plus que les autres.
     

La réduction des inégalités est donc la seule voie à suivre pour que chacun puisse vivre mieux !

À lire : L'égalité c'est la santé, Fakir éditions.

Dessin du capitaliste : openclipart.org

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • JL JL 1er octobre 13:46
    ’’ les 10% les plus pauvres se partagent 2.9% des richesses, alors que les 10% les plus riches en accaparent 27.3% ’’
     
    Ce qui veut dire que les 10% les plus riches possèdent 100 fois plus que les 10 % les plus pauvres.
     
    Mais comme les moins riches du décile supérieur ne sont pas 100 fois plus riches que ceux du décile inférieur, cela signifie que, pour faire la moyenne, les plus riches des plus riches ont beaucoup beaucoup plus que 100 fois ce qu’ont les plus pauvres.

    • Le421 Le421 2 octobre 09:24

      @JL

      Comme pour toute chose sur Terre, l’inégalité en soi n’est pas une mauvaise chose. Et c’est un gaucho à la con qui le dit !!
      C’est exactement comme l’alcool, le tabac voire la charcuterie.
      Ce qui est nuisible, c’est l’excès.
      Une personne riche est heureuse matériellement et, si elle est sensée, se satisfait de sa situation.
      Or, on est arrivé à un stade où des gens hyper fortunés perdent les pédales et ont envie de le devenir encore plus. Dans quel but sinon de satisfaire à une folie incontrôlée, un comportement de prédateur, comme une panthère qui tue sans faim réelle.
      Inutile de chercher à raisonner des cinglés, il faut les limiter de force. La camisole financière...
      Plus de tant de revenus, on pique tout !!
      Et ça rétablit un certain ordre.
      Je vois les malades crier à la spoliation.
      Les malades qui gagnent à peine leur vie et qui soutiennent leurs chers « riches »...
      Des fois qu’un peu de pognon tomberais de la charrette !!
      Pauvres fous. Les charrettes à bœufs sont devenus des fourgons blindés étanches. Rien n’en échappe !!

    • JL JL 2 octobre 10:10

      @Le421

       
      Les inégalités naturelles relèvent en effet de la contingence et à ce titre, ne sont ni bonnes ni mauvaises.
       
      Le problème comme vous le dites, c’est le processus capitaliste congénital et rédhibitoire qui accroît inexorablement les inégalités naturelles.
       
      Le problème c’est que la mondialisation libérale via la libre circulation des capitaux, pénalise sévèrement de fait les États qui entreprennent de lutter contre ce processus mortifère pour les peuples et la planète, mais si lucratif pour les capitalistes.
       
      Le capital a toujours eu et aura toujours une longueur d’avance dans la lutte des classes. La question est : comment faire ?

    • Eric F Eric F 2 octobre 10:20

      @JL

      27,3% versus 2,9%, ce n’est pas 100 fois plus riche, c’est 9,4 fois plus riche.
      Par contre, si on prend effectivement le « haut » du décile supérieur (typiquement, 1% les plus riches) on a certainement une différence de 100 fois.

    • JL JL 2 octobre 10:42

      @Eric F

       vous avez raison, au temps pour moi. Cette façon de présenter les choses par déciles est trompeuse.
       
       Si l’on ne parle que des salaires :
       
       
       

      Les très hauts salaires * par profession
      Unité : euros
      Salaire brut annuel moyen
      En années de Smic **
      Sportifs de haut niveau444 95535Cadres des fonctions financières244 87819- Dont métiers de la banque289 91323Cadres d’état major238 67419Dirigeants225 34018Autres210 44617Divers cadres195 34915Fonction commerciale181 25714Fonction technique180 23014

    • JL JL 2 octobre 10:46

      @JL
       
      Les très hauts salaires * par profession
       

      Sportifs de haut niveau : 444 955
      Cadres des fonctions financières : 244 878
      - Dont métiers de la banque : 289 913
      Cadres d’état major : 238 674
      Dirigeants225 340
      Autres : 210 446
      Divers cadres : 195 349
      Fonction commerciale : 181 257
      Fonction technique : 80 230

    • Aristide Aristide 2 octobre 10:53

      @JL


      Mais comme les moins riches du décile supérieur ne sont pas 100 fois plus riches que ceux du décile inférieur, cela signifie que, pour faire la moyenne, les plus riches des plus riches ont beaucoup beaucoup plus que 100 fois ce qu’ont les plus pauvres.

      Vous avez tout à fait raison(*). Si on applique la même proportionnalité à ce décile supérieur on peut déduire que le 1 % des plus riches possède autour de 7% des revenus. Et si on fait le même raisonnement les 1 pour mille possèdent en gros 2%. C’est surement faux car la proportionnalité doit être différente, il faudrait fouiller ces statistiques.

      A partir de ce constat, on peut difficilement croire que la solution est simple. Limiter les revenus à un plafond ? D’ailleurs on voit bien la difficulté, par exemple Mélenchon propose simplement une limitation des salaires il parlait d’un rapport de 1 à 20. On est bien seulement sur les salaires, les revenus du travail, alors que ceux qui constituent cette tranche des plus riches bénéficient pour la quasi totalité des revenus du capital pas de leur travail. Cette proposition était injuste, interdisant à des travailleurs, même privilégiés, d’accéder au même revenu que les rentiers. Quant à limiter tous les revenus, j’attend de voir qui en parlera sérieusement.

      Enfin, ce domaine n’a jamais été résolu nulle part, aucun parti qui pourrait accéder au pouvoir ne sait comment faire.

      (*) Vous parlez de possession, il s’agit de revenus, pas de patrimoine.




    • Eric F Eric F 2 octobre 11:03

      @Aristide
      l’idée de limiter de 1 à 20 l’écart maximal de salaire dans une entreprise avait déjà été formulée au début du XXè siècle. Le problème actuel est que les écarts aux niveaux intermédiaires n’ont pas évolué, mais c’est tout en haut de la hiérarchie que cela c’est envolé, on le voit avec le triplement du salaire du patron d’Air France par rapport à son prédécesseur. Il y a même un certain tassement vers le bas et le milieu de l’échelle, donc ce ne sont pas les inégalités de manière générales, mais l’écart entre les « très » riches et le reste de la population qui explose.


    • Aristide Aristide 2 octobre 11:21

      @Eric F


      C’est donc bien une vraie fausse bonne idée de limiter les salaires les plus hauts, cela concerne très peu de personne et l’impact sur les revenus des autres serait infinitésimal. Pour illustrer votre remarque sur Air France, l’augmentation de 2M d’euros du salaire du PDG ( de 6000.000 € à 2,5 M € par an ), si elle n’était effectuée et distribuée équitablement à chaque employé rapporterait moins de 3€ par mois à chacun des 63.000 salariés. La démagogie de ces limitations de salaire est assez ... évidente à qui sait calculer.

      Calcul : 1.900.000 / 63.000 / 12 = 2,51 € 

      Pour le reste, l’idée même de limiter les revenus du travail de quelques uns, même très privilégiés, et de laisser sans limite les revenus de la rente me semble assez ... irrecevable et un tantinet « injuste ». Si en plus c’est inefficace.

      La seule solution c’est la limitation de TOUS les revenus, et là j’attend le premier politique qui en parlera ... Quand je dit : politique qui en parlera, je parle de ceux qui espère et font tout pour arriver au pouvoir et mettre en oeuvre leur programme. 

    • JL JL 2 octobre 11:37

      @Aristide

       
       ce genre de raisonnement est fallacieux.
       
       En effet, dans une entreprise, il n’y a pas que le patron qui soit grassement payé et tous les autres reçoivent des clopinettes : les gros salaires sont nombreux et alignés sur celui du plus élevé.

    • Aristide Aristide 3 octobre 12:44

      @JL


      Un silence assourdissant sur les revenus du capital, la rente, ... A vous entendre ne rien dire et continuer sur cette mascarade sur la limitation des revenus du travail, il serait donc normal de ne pas avoir de limites pour la rente. C’est plus « populo » que de taper sur le cadre qui gagne très bien sa vie par son travail, son travail, vous savez ce que l’on peut faire en fonction de ses compétences, son expérience, ...

      Vous êtes dans une posture qui consistera simplement à privilégier les vrais privilégiés, ceux qui ont du capital, et attendent la fin de mois pour toucher les interets, ...


    • Arogavox 1er octobre 14:44

       Faux problème ! ... induit, comme toujours, par une manipulation de vocabulaire !


       Pourquoi (mal) nommer « inégalités » ce qui devrait être dénoncé comme manifestations d’injustices ?
        
       La manipulation est basée sur la perversion communément répandue en France du mot « égalité » auquel fait perfidement allusion le terme « inégalité ». Car dans le pays dont la devise est « liberté, égalité, fraternité » la première pensée évoquée par la sonorité ’égalité’ est fatalement tournée vers le consensus (malheureusement biaisé) évoqué par le mot ’égalité’.
       Rappelons encore une fois que le consensus historiquement attaché au mot de notre devise nationale se rapporte non pas à une « mêmeté » (tous pareils) mais à une égalité en dignité !
          
       Les différences qui font penser à « non égal » ou « inégal » sont inéluctables ; il serait donc vain, creux , non pertinent, voire fallacieux de prétendre vouloir s’y opposer. 
       Alors parler d’ « inégalités de revenus » plutôt que de « différences de revenus » laisse supposer le sous-entendu qu’une justice devrait vouloir que tous les revenus soient identiques. 
       Partant, dénoncer cette forme d’inégalité reviendrait à dénoncer une injustice.
       Mais alors, puisque cela va mieux en le disant clairement, pourquoi n’est-ce jamais explicité comme cela ?
       Mon petit doigt me dit que c’est tout bêtement parce que ça ferait froncer les sourcils : les braves gens acquiesceraient moins vite à une exigence de salaire unique pour tous qu’à une exigence d’égalité mal précisée !
         
       Pourtant, cette remarque, n’écarte pas, bien au contraire, le bien fondé d’une exigence de meilleure justice dans la répartition des revenus : encore faut-il que l’expression de cette exigence soit honnêtement et clairement formulée.
       Et puis surtout, le piège à éviter reste avant tout de ne pas (se) tromper sur la priorité des exigences.
       
       L’exigence d’égalité en dignité est première ; celle de resserrement des écarts de revenus ne fait qu’en découler ?
       Vouloir inverser ces priorités ne peut que conduire à l’échec des exigences de justice, en les ridiculisant pernicieusement ! 

      • Désintox JPB73 1er octobre 17:04
        Je ne comprends pas bien la nature de votre objection : sur le fond ou sur la forme ?

        Je n’ai fait que reprendre le terme utilisé par le chercheur Richard Wilkinson ou bien par le site « observatoire des inégalités ».

        Le parti pris de mon article n’est pas de raisonner en termes de « justice » ou « injustice », qui sont des notions assez subjectives, mais plutôt en regardant l’efficacité d’une politique à résoudre les pathologies de la société. Et il se trouve que l’expérience montre que la croissance n’y parvient pas, mais que la réduction des inégalités y arrive.

        Je ne veux pas tomber dans le panneau qui consiste à réclamer la « justice ». En effet, les libéraux rétorqueront que les inégalités sont justes, au nom de leurs valeurs, et on tombera dans un débat sur les valeurs, ce qui n’est pas l’objectif de mon article.

        Ce que je veux contrer, c’est le second argument des libéraux, celui qui dit à tort que les inégalités sont efficaces pour obtenir une meilleure société, car elles encourageraient l’initiative et le labeur individuel. Les études citées en référence montrent que ça ne marche pas.

        • Arogavox 1er octobre 19:08

          @JPB73

           Si cette ’réaction’ répond à la mienne ? ... il vous suffira de remarquer que ma remarque n’a rien d’une objection ; et qu’elle repose sur un impératif incontournable qui est de préciser l’acception des mots employés, pour éviter toute confusion ou tromperie.
            Tout le monde sait bien que le dévoiements des mots couramment utilisés dans le français courant n’est pas imputable au dernier locuteur qui les répète en tombant inconsciemment dans le piège.
             
           Votre incompréhension (qui n’est je suppose pas insurmontable) ne fait que témoigner de la force et de la perversité masquées par cette ancienne et lancinante propagande insidieusement instillée depuis des décennie dans notre pays par fourberies verbales.
           Lutter contre ces fourberies est un vrai « travail », de longue haleine, qui effectivement risque bien de nécessiter de nombreux et patients ’bis repetita’ ...


        • Yaurrick Yaurrick 2 octobre 14:10

          @JPB73

          Il aurait été intéressant de produire les données pour d’autres types de pays et pas uniquement les pays dits développés.



        • Désintox JPB73 2 octobre 18:14

          @Yaurrick


          Bonjour,

          Bonne remarque.

          Le constat ne vaut qu’à partir d’un certain niveau de développement.

          Pour des pays assez riches, il n’y a plus de corrélation entre le PIB et les problèmes sociaux, par contre, ceux-ci augmentent avec les inégalités.

          Par exemple, il y a plus de délinquance aux USA qu’en Suède, parce que les USA sont plus inégalitaires que la Suède. Même observation avec l’espérance de vie par exemple.

          Par contre, si on compare les USA à Haïti, ça ne marche plus.

          Wilkinson explique cela dans sa conférence. Il est intéressant de la visionner.

        • Yaurrick Yaurrick 3 octobre 13:43

          @JPB73

          Le problème des inégalités, c’est qu’elles ne concernent que la pauvreté relative, mais ne donnent aucune indication de la pauvreté absolue.
          C’est bien la pauvreté absolue qui est le problème, pas de savoir si un tel est beaucoup plus riche que soi même.

          Donc à partir de là, il est difficile de pouvoir conclure quoi que ce soit, et c’est que je reproche à cette étude


        • Eric F Eric F 2 octobre 10:30

          En regardant le diagramme, on peut relever que le Japon et, jusque récemment,  les pays scandinaves sont des pays à forte cohésion ethno-culturelle. On suivra donc avec intérêt l’évolution de pays comme la Suède qui connaissent en ce moment un changement rapide du mix de population.


          • Aristide Aristide 2 octobre 11:05

            @Eric F


            le Japon et, jusque récemment,  les pays scandinaves sont des pays à forte cohésion ethno-culturelle

            Effectivement, vous constatez une forte corrélation, la où votre proposition est plus hasardeuse c’est de transformer cette corrélation en causalité. En place de parler de très rapidement de « mix de population », peut être faudrait-il analyser sérieusement ces pays, la structure économique, enfin ... peut être trouverait-on de multiples points qui pourrait expliquer ce resserrement dans la distribution des revenus.

          • leypanou 2 octobre 11:16

            @Eric F
            On suivra donc avec intérêt l’évolution de pays comme la Suède qui connaissent en ce moment un changement rapide du mix de population : voulez-vous dire que dans un avenir proche là-bas, il y aura plus de petits Mohamed plutôt que de petits Ingmar ?


          • Désintox JPB73 2 octobre 18:17

            @Eric F


            Vous faites partie de ces commentateurs obsédés, qui ramènent toujours tout à l’immigration.

            C’est un biais cognitif qui vous empêche de penser.

          • Spartacus Spartacus 2 octobre 11:40

            Sauf que contrairement au message passé biaisé, la réalité et les faits sont tout autre.Le message est tout simplement faux.


            Le ruissellement est là encore présenté et comme toujours caricaturé par l’ignorance de son concept.

            La théorie du ruissellement dit simplement qu’entreprendre et créer génère un ruissellement micro-économique.
            Exemple tu crée ta boite. Tu embauches, tu fais vivre des fournisseurs, contente des clients et une nouvelle richesse est créée pour la société. 
            C’est ça le ruissellement et pas la caricature absurde ou il n’y aurait qu’a tendre son verre et qu’il se remplisse tout seul.
            Non le ruissellement ne marche qu’avec ceux qui se bougent, ça ne marche pas avec ceux qui attendent que ça arrive tout cuit dans le bec. C’est hors sujet des inégalités.

            L’auteur présente un graphique unique qui se compare à lui même sur une sélection que des pays occidentaux occultant le reste du monde. 
            Il aurait été mieux inspiré de le montrer face à une dynamique sur plusieurs années comparées sur tous les pays du monde.

            Chaque pays avec ses politiques sociales ou fiscales modifient la relation de revenus.
            Trop taxés ils obligent ceux qui voient disparaître rapidement leur patrimoine a en avoir encore plus.
            Les USA ont peut être un niveau de différence plus élevé mais c’est aussi ou les riches donnent le plus individuellement leur richesse.

            Les inégalités se mesurent par le coeficient « gini »
            Là il aurait vu que les inégalités diminuent naturellement depuis les années 80, la fin du communisme et encore plus dans les pays qui ont de la croissance...


            En fait c’est tout l’inverse. 
            Plus un pays est en croissance, plus les inégalités reculent.
            Les solutions pour un monde plus égal sont au contraire la croissance... 

            L’inégalité des revenus n’est pas une composante fondamentale du bien-être.
            Avoir 1500€ à Paris vous fait habiter dans un 1 pièce de 20M2 et en Champagne profonde dans une maison avec jardin, potager et une qualité de vie différente.

            C’est une erreur fondamentale des anti-libéraux. Les anti-libéraux ne sont que matérialistes et ne voient que la comparaison avec autrui et pas leur moi individuel. 
            Ils ont une vision de la richesse comme un jeu à somme nulle.

            La comparaison de richesse rend frustré, c’est le socialisme qui crée la frustration. Le libéralisme se fou que le voisin soit plus riche que soi et rend plus optimiste et heureux.


            • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 11:54
              @Spartacus

              La théorie du ruissellement dit simplement

              que ceux du dessous se prennent la merde des autres du dessus,et quand c’est systémique c’est de la diarhée

            • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 12:01

              @Xenozoid


              Batiatus : Tu n’étais rien avant moi ! Je t’ai donné les moyens d’accepter ton destin !

              Spartacus : Et maintenant vous êtes détruit par cela.


            • Xenozoid Xenozoid 2 octobre 12:04

              @Xenozoid


              Licinia : Et toi, Spartacus ? Êtes-tu une bénédiction pour nous ?

              Spartacus : Pour certains.

              [regarde vers Ilithyia]

              Spartacus : Pour d’autres, une malédiction.

              Ilithyia : La dualité de son genre : admirée en tant que gladiateur ; pourtant méprisé comme un esclave.


            • Désintox JPB73 2 octobre 18:29
              @Spartacus le mal nommé

              Wlikinson fournit de nombreux graphiques, je n’ai pas voulu les remettre tous dans mon article. Mon but n’est pas de plagier un auteur, mais plutôt d’inciter à le lire.

              Le libéralisme se fout peut-être que le voisin soit plus riche, mais les gens ne s’en foutent pas. De fortes inégalités induisent des standards de vie auxquels les plus pauvres ne peuvent accéder. C’est un puissant amplificateur de problèmes sociaux.

              Le pays le plus riche de la liste est sensé être les USA et c’est aussi celui qui cumule le plus de problèmes. Comme par hasard, c’est aussi le plus inégalitaire de tous.

              Le travail de Wlikinson est solide. Bien sûr, aveuglé par votre idéologie néo-libérale, vous niez l’évidence. Vous faites la même chose à propos du réchauffement climatique. Vous niez toute information qui vient troubler votre confort intellectuel.

            • Ruut Ruut 3 octobre 07:56

              @Spartacus

              Le graphique a au moins le mérite de montrer que les USA sont le modèle a ne surtout pas suivre pour avoir un peuple heureux et en bonne santés.
              J’aimerais aussi avoir le graphique pour les mêmes Nations du nombre de (morts / habitants) / ans.

              Le modèle US est juste un mirage, un Fake, qui lorsque nous creusons montre une horreur inhumaine, une infrastructure décadente et une situation sanitaire terrifiante.


            • Spartacus Spartacus 3 octobre 15:38

              @JPB73


              C’est vous qui êtes un aveugle.
              Que les inégalités produisent des jaloux j’en convient. Il n’y a qu’a vous voir penser.

              Mais plus un pays a de la croissance, plus les inégalités baissent.

              Mainteant je vais vous donner l’explication du biais de vos chiffres et vos sources et la différence avec les USA, c’est que les revenus en nature ou indirect ne sont pas compté.

              Les stats américianes sur les inégalités ne prennent pas en compte la redistribution souvent non pécuniaire :

              1-L’impôt négatif sur le revenu gagné (EITC) n’est pas compté.
              2-Les (SNAP) bons alimentaires qui sont donné comme crédit sur une carte bancaire non compté. 
              3-Les soins médicaux gratuits ou subventionnés offert par Medicaid pour les chomeurs et retraités.
              4-Les loyer gratuit, subventionné ou contrôlé ou programmes de « logement abordable »
              5-les subventions de chauffage
              6-Les revenus des fonds de pension pour les retraités 

              Vous en trouverez l’explication ici :
              Vous verrez c’est détaillé.

            • Désintox JPB73 4 octobre 09:39
              @Spartacus

              Vous prenez vraiment les auteurs de l’étude pour des idiots.

              Bien sûr, les inégalités sont mesurées après redistribution.


            • Spartacus Spartacus 4 octobre 10:22

              @JPB73


              Je prend surtout pour des idiots ceux qui refusent d’admettre la vérité.

              Je vous ai fournit un lien documenté qui démontre exactement que les calculs ne prennent pas en compte ces réalités. C’est factuel. POINT.

              Tous les matins à la radio y’a une étude qui sort présentée comme la vérité absolue.
              Tous les matins je sais que derrière celle ci il y a des intérêts.

              Plus elle est catastrophique et anxiogène, plus elle est médiatique plus elle est reprise par les idiots utiles gauchistes qui intrinsèquement détestent les individus et préfèrent l’idéologie et dans ces études à la mitraillette ou on dit que les méchants c’est les riches, trouvent des idées de coercition des individus.

              Les études d’un universitaire qui recherche des corrélations qui va dans le sens de ses bouquins à vendre, ça vaut pas grand chose.


            • Désintox JPB73 4 octobre 11:11
              @Spartacus

              Votre source est bidon, c’est même carrément de l’intox.

              De plus, le coefficient de Gini n’est pas une mesure « parlante » des inégalités. En effet ce coefficient va de 0 à 1. Pour qu’il soit égal à 0, il faudrait que tout le monde gagne exactement la même chose, ce qui est possible. Mais pour qu’il soit égal à 1, il faudrait qu’une seule personne gagne tout alors que tous les autres ne gagnent rien, ce qui est impossible, car tout le monde mourrait de faim. L’échelle de 0 à 1 n’a donc pas de sens, et de faibles écarts de coefficients de Gini correspondent en fait à de gros écarts dans la réalité.

              L’importance des inégalités aux USA est confirmée par des chercheurs comme Thomas Piketty.

              Vos idées en matière d’économies sont à peu près aussi valables que pour le climat. Cela relève du négationnisme. Aveuglé par votre idéologie, vous ne voyez que ce que vous voulez voir.

            • Spartacus Spartacus 4 octobre 14:03

              @JPB73

              Wahahahaahahahah Piketty !!!!


              Piketty le crétin champion du monde des études inventées et bidonnées pour dire aux cocos ce qu’ils ont envie d’entendre...
              Le con qui c’est enrichit avec un livre et qui de l’autre veut démontrer que la richesse est toujours dans le mêmes mains..

              Ce crétin qui cite dans sa démonstration Caledon Hockley...
              Sauf que ce con de Piketty site un type qui n’a jamais existé. le sinistre Caledon Hockley vient de l’imagination du cinéaste James Cameron dans Titanic

              Ce con qui a été obligé d’admettre publiquement que ses sources ont étés « inventées » car elles n’existaient pas.

              Vous êtes caricatural dans le dogmatisme de reconnaissance des sources les plus nazes.




            • Spartacus Spartacus 4 octobre 14:31

              Voici les liens qui fonctionnent :




              Il existe des centaines de dénonciations des supercheries de Piketty.

              Evidemment un gauchiste qui veut ignorer les bienfaits du capitalisme par dogmatisme ignore que Piketty est juste un vulgaire arnaqueur.

            • Désintox JPB73 4 octobre 18:06
              @Spartacus

              Vous perdez votre temps. On sait qu’il existe des sites ultra-libéraux qui diffusent de l’intox 24 heures sur 24. Vous pouvez bien mettre 100 liens vers ces sites ...

              De même, alors que tous les scientifiques du Monde nous alertent sur le réchauffement climatique, vous trouvez le moyen de nier la réalité en mettant des liens vers des sites bidons.

              Tout le monde sait que les inégalités sont plus fortes aux USA que dans les autres pays développés. Arrêtez vos gesticulations.



            • JC_Lavau JC_Lavau 4 octobre 18:12

              @JPB73. Pour les besoins de ta crédulité, j’ai rassemblé ce Credo :

              Credo : 

              Je crois au GIEC tout puissant,
              à l’extinction du Gulf Stream pour nous punir de nos péchés,
              à la submersion des atolls quelle que soit l’évolution verticale de leurs planchers océaniques,
              à la disparition des glaciers de l’Himalaya en 2035.
              Je crois que la neige est un souvenir du passé que nos enfants ne verront plus,
              je crois en des usines d’enfouissement du dioxyde de carbone, et tant pis pour la minorité de riverains malchanceux,
              je crois que la spéculation sur les indulgences-carbone est une bénédiction pour la planète,
              je crois que l’ours blanc est menacé par le réchauffement climatique,
              je crois que le Soleil est une étoile invariable,
              je crois que Greenpeace n’est pas actionnaire de BP,
              je crois que le climat va se dérégler et échapper à toutes les prévisions sauf celles du GIEC...
              Je crois que la physiologie végétale c’est tout des menteries inventées par le démon.
              Je crois que le volcanisme sous-marin, c’est rien que des menteries inventées par les marchands de cigarettes.
              Je crois que le rôle des nuages et de leur nucléation, c’est rien que des menteries inventées par des infidèles. 

              Je crois que le dioxyde de carbone est un poison pour la planète, comme le sucre est le truc qui donne mauvais goût au café quand on n’en met pas. 
              Je crois que le dioxyde de carbone étouffera la forêt.
              Je crois que notre mission sur Terre est de militer pour la JUSTE dictature du WWFariat.
              Je crois que les journalistes de Limbé et de Li mMonde sont honnêtes, courageux et indépendants de leur patron.
              Je crois que Jean Jouzel est assis à la droite du GIEC le tout-puissant pour les siècles des siècles. 
              Amen. 

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 octobre 18:15

              @JC_Lavau Lol .........


            • Spartacus Spartacus 5 octobre 09:53

              @JC_Lavau

              St Piketty et toutes les études bidon priez pour lui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Désintox

Désintox
Voir ses articles







Palmarès