• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « On est chez nous ! » ou le piège identitaire

« On est chez nous ! » ou le piège identitaire

Selon le socioloque Pierre Birnbaum, le rêve de Jürgen Habermas, à propos d’un espace public de modèle républicain, c’est la France. Mais voilà qu’un tel modèle, qui se voulait détaché de toute forme d’identité ethnique, se voit remis en question par ce que les médias de masse appellent les communautés. Or les communautés sont construites. Et artificiellement nommées. On en vient à désigner des acteurs selon des termes qui les réifient : « la communauté musulmane a décidé que », « la communauté juive est bouleversée », etc. Le terme de « communauté » redistribue l’espace public dans des ensembles qui n’existent pas, qui n’ont aucune réalité. Ce bref essai tente de rendre compte de la façon nous avons été les acteurs plus ou moins consentant de cette fracturation de la société en « communauté imaginée ». Il pose comme hypothèse que les causes de cette fracturation sont à la fois endogène (le complexe politico-médiatique) et exogène (les processus de déculturation en œuvre partout dans le monde). En recourant a quelques apports théoriques, j’entends tordre le cou à de nombreuses idées reçues qui circulent impunément sans hélas jamais trouver de contradicteurs.

Le calamiteux débat sur l’identité nationale en 2008 a pu nous faire oublier un temps que celle-ci n’est jamais exclusive d’autres lignes de positionnement ; les registres identitaires sont multiples et se chevauchent sans s’exclure : national, régional, ethnique, religieux, linguistique, social, culturel, racial, sans oublier le genre. Plus largement, Pap Ndiaye dans La condition noire (2008) rend compte de façon opérante de la constitution par les individus d’un portefeuille identitaire avec des identités « fines » ou « épaisses » qui se structurent au gré de la conjoncture et du choix de l’individu. Au fil des études ethnographiques, il apparait constamment que les individus jouent des positionnements identitaires, qu’ils soient assignés ou choisis, comme autant de « cartes à jouer » et sans jamais craindre la contradiction. Bref l’identité est plurielle et n’est jamais figée. Elle est un processus et non un état : une structure structurante, mouvante et agissante. Elle est de plus performative car l’application d’un signifiant à un groupe social crée d’elle-même ce groupe social. Une communauté au départ « imaginée » peut bien devenir une vraie communauté (au sens sociologique) si l’on n’y prend pas garde. Olivier Roy dans En quête de l’orient perdue (2014) souligne que l’on est bien en train d’inventer une néo-ethnie : le « musulman », terme qui gomme toute disparité au sein de l’islam et qui remplace progressivement une vieille catégorie raciale « l’arabe ». Cet effet miroir se base sur ce que l’anthropologue Bateson nommait la schismogénèse symétrique, c'est-à-dire ici un processus de différentiation née d’une situation concurrentielle de type "course aux armements". Si A (issu de la majorité culturelle) assigne à B (issu d’une minorité culturelle) une identité, B peut la reprendre à son compte de façon bravache ou opportune s’il sent qu’il peut obtenir des avantages (psychiques ou sociaux[1]). Puis A surenchérira en s’auto-justifiant, en agitant le chiffon rouge du « communautarisme » et ainsi de suite[2]. C’est bien ainsi que le piège identitaire se referme sur des individus appartenant généralement à des groupes stigmatisés. L’homme ne peut se définir que par sa relation à autrui : la reconnaissance de l’autre lui est vitale, fut-elle négative ! La récente affaire du Burkini est une illustration caricaturale de ce piège identitaire avec au passage un paradoxe peu relevé : si la dimension politique (et provocatrice) n’est pas à écarter le fait que des femmes musulmanes issues de milieux religieux s’approprient des lieux aussi hédonistes que la plage est bien un signe d’émancipation car elles s’affranchissent du carcan patriarcal. Mais de cela, personne ne veut le voir ! L’Islam en France, plus identitaire que religieux, et très largement acculturé, se nourrit de ces processus d’assignation identitaire parce que coupé de ses racines culturelles et des structures d’encadrement traditionnel (le patriarcat et la mosquée). Aujourd’hui le choix généralisée du Hallal par les Musulmans de France n’est absolument pas corrélé à la pratique religieuse ou l’appartenance sociale[3], il devient par la force des choses un signe de reconnaissance mutuelle comme Noël pour les chrétiens ou les festnoz pour les Bretons. Au fait, sont-ce des signes de communautarisme pour ces derniers ?

 Le mal dont nous souffrons a un nom : l’essentialisme ou le réductionnisme identitaire aussi nommé culturalisme. Le réductionnisme identitaire telle que nous l’observons hier et aujourd’hui partage l’implicite théorique selon lequel il faut (qu’on peut) identifier positivement l’élément qui, pour tout individu, constitue le socle ultime de son identité puis en faire dériver les conséquences normatives qu’il implique. En plus simple, si j’agis comme je le fais c’est bien parce que j’appartiens à tel ou tel catégorie de personne. Mais une telle réduction identitaire ne peut s’opérer que du point de vue de l’observateur. Cette conception prive les acteurs sociaux de la capacité de déterminer eux-mêmes ce qui est, pour eux, le trait pertinent de leur identité. Elle les enferme a priori dans des conceptions qui peuvent ne pas être les leurs, limitant ainsi dogmatiquement leur pouvoir de définition d’eux-mêmes, ce que Paul Ricœur a dénoncé, dans Soi-même comme un autre. Ce réductionnisme identitaire n’est pas produit seulement par les droites identitaires, qui n’en offrent qu’une version caricaturale, mais bien par l’ensemble des dispositifs de production culturelle avec en premier lieu la sphère politico-médiatique. Le populisme, défini comme un discours s’appuyant essentiellement sur des affects, se gargarise de ces communautés imaginées. C’est payant pour les grands groupes monopolistiques qui vendent « du temps de cerveau disponible » et qui savent ainsi capter l’attention, créer le buzz pour attirer les annonceurs. C’est payant aussi pour les politiques qui pensent - avec quelque mépris - se faire comprendre instantanément des masses. Avec parfois des messages subliminaux ce qui offre du même coup une grande économie de moyens discursifs. « On se comprend ! » Marine Le Pen maitrise à la perfection cette rhétorique de la dissimulation et du sous-entendu, ce qui lui évite d’être attaquée directement alors même que la droite sarkoziste se sent obligée de multiplier les provocations afin de se rendre audible sur le terrain identitaire devenu incontournable politiquement[4]. A l’inverse, un slogan comme « On est chez nous ! » scandée spontanément lors des meetings du Front national agit comme un mantra et un signe de reconnaissance mutuelle. La nature du « On », grammaticalement indéfini est parfaitement compris par les militants. Il relève de l’impensée de la race puisqu’il n’est pas inclusif de TOUS les Français. Qui prendrait le risque politique de le définir ? L’évidence du « On » relève de signes d’appartenance qui ne sont jamais explicitées et il ne vient à personne l’idée de dire que « eux aussi » sont chez eux. Ce slogan est d’une violence inouï puisque qu’il refuse à certains le droit du sol, d’habiter en toute quiétude son pays, les condamnant à une autojustification permanente. Ce slogan instaure une sorte de primature de la majorité sur la minorité : « On était là avant vous. Vous vous pliez à nos exigences où vous partez ». Le vivre ensemble et le contrat social républicain en est d’autant affaibli alors même que - perversion suprême - ce discours se pare des beaux atours d’un républicanisme agressif adossée à une conception de la laïcité dévoyée puisque sacralisée alors même que la laïcité dans son principe fondateur permet l’expression d’une pluralité de sacrés.

 Ce réductionnisme produit immanquablement une crispation identitaire qui constitue le pire obstacle à la pacification des sociétés multiculturelles. Déjà, le philosophe utilitariste et économiste britannique John Stuart Mill redoutait que l’émergence, au sein d’un même État, d’hostilités mutuelles ne donne l’occasion au gouvernement de toutes les manipulations stratégiques, et que les clans se redoutent plus les uns les autres qu’ils ne respectent le gouvernement ; l’efficacité de la coopération publique s’en trouverait gravement affectée, parce que ce type de désaccords, contrairement aux désaccords des opinions, ne pourrait pas être productif. Cet argument est donc anti-machiavélien : Mill craignait que la haine mutuelle des peuples ne prenne le pas sur l’intérêt à défendre leur propre liberté politique au sein d’une structure commune de gouvernement. En cela, il n’a pas tort, la haine et la peur court-circuitent la politique c'est-à-dire le jeu régulée des rapports de force. De plus, Mill, bien qu’idéologiquement assimilationniste, développait le concept d’avantage civilisationnel comme facteur d’intégration : « Personne ne peut supposer qu’il n’est pas plus avantageux à un Breton ou à un Basque de la Navarre française d’être rattaché au courant d’idées et de sentiments d’un peuple hautement civilisé et cultivé — d’être un membre de la nationalité française, accédant à égalité à tous les privilèges de la citoyenneté française, partageant les avantages de la protection française, ainsi que la dignité et le prestige du pouvoir de la France — plutôt que de bouder recroquevillé sur ses propres rochers, relique mi-sauvage des temps passés, vibrionnant dans sa petite orbite mentale, sans participer ni s’intéresser au mouvement général du monde [5] ». John Stuart Mill était assimilationniste car en faveur d’un modèle unitaire d’Etat-Nation et en cela fidèle à l’idéologie ethno-nationaliste de son époque. Aujourd’hui aucun chercheur en sciences sociales n’oserait parler de « peuple hautement civilisé et cultivé » bien que cette idée très connotée XIXème siècle soit constamment réifiée par les discours identitaires. Cependant son concept d’avantage civilisationnel reste opérationnel si on pense l’intégration des minorités par leur insertion dans une « société englobante et culturellement dominante ». Quoiqu’en pense nos déclinistes, la France est culturellement forte et reste un pôle d’attraction (ou de répulsion mais cela revient au même dans notre raisonnement). Ce qui valait pour les Bretons et les Basques de l’ancien régime vaut bien entendu pour les émigrés d’aujourd’hui. « Je suis noir et je n’aime pas le manioc » nous raconte le périgourdin d’origine camerounaise Gaston Kelmann. La capacité intégratrice de la France est régulièrement présentée comme étant en panne, à rebours de toutes les études sociologiques qui en souligne sa force comparativement à d’autres pays. Il n’y a qu’à voir les taux très élevés en France de mariages mixtes et l’émergence (récente) d’une classe moyenne issue de l’immigration. 

 Evidemment ce constat plutôt rassurant doit être nuancé puisqu’il existe dans notre pays des zones de relégation sociale fortement ethnicisées par endroit. C’est bien parce que Mohamed a un frère dentiste et que lui-même est condamné dans le meilleur des cas aux petits boulots mal payés (alors qu’il a peut-être un bac +5) que la situation lui parait insupportable, bien que son frère l’aide par solidarité familiale. Jean Marc, son voisin de palier, peut éprouver du ressentiment à son égard car il imagine que celui-ci bénéficie d’aides sociales dont il ne jouit pas, lui, parce qu’il est blanc, alors même qu’il ne subit pas de discriminations raciales pour le logement et le travail. Les processus de reconnaissance sociale peuvent alors très vite s’ethniciser dans un contexte de manipulation des identités par le complexe politico-médiatique. Chez l’individu le schéma suivant est alors en tension permanente :

Source : La gestion relationnelle de soi Bajoit, (2003) : 110.

L'identité assignée : ce que l'individu pense que les autres attendent de lui, ce qu'il pense devoir faire pour être reconnu par les autres.

L’identité engagée : ce que l’individu par ses engagements identitaires qu’il a pris envers lui-même réalise concrètement dans ses conduites, par ses relations avec les autres, par ses logiques d’action.

L’identité désirée : ce que l’individu voudrait être, les projets qu’il voudrait réaliser.

 Pour échapper au réductionnisme identitaire, il est important d’opérer une distinction entre les constituants identitaires, c'est-à-dire l’identité engagée dans les rapports sociaux, et les points de référence identificatoires. Pour donner un exemple très concret, des immigrés de la deuxième génération peuvent très bien se définir affectivement comme Algérien ou Portugais lors d’un match de foot alors qu’ils ont objectivement perdu tout lien avec leur patrie d’origine. Les identités circulent, se chevauchent et se reconfigurent au gré des circonstances et peuvent se cristalliser lors de certaines épreuves. Qui peut prétendre que l’humain n’a pas ses contradictions ? Prétendre les lui enlever en le contraignant à choisir entre ses différents constituants identitaires est d’une grande violence. 

 Daesh a parfaitement compris les tensions identitaires françaises et joue sur du velours car le complexe politico-médiatique plongée dans la terreur devient une formidable caisse de résonnance de nos contradictions. A l’heure ou Daesh sépare le monde entre eux et les koufars (les mécréants, i.e le reste du monde), à l’heure où des idiots bien utiles comme Zemmour épouse cette vision manichéenne de guerre de civilisations rendant impossible toute cohabitation, je propose cette citation d’Achille Mbembé qui nous propose de reconnaitre une culture de l’entre-deux en chacun de nous, jamais totalement métissée mais ouverte à toute fécondation.

« Si l’on doit de nouveau, ensemble, réarpenter les chemins de l’humanité, alors il faut peut-être commencer par reconnaitre qu’au fond il n’y a pas de monde ou d’endroit où nous soyons complètement chez nous, maitres des lieux. Le propre surgit en même temps que l’étranger. Ce dernier ne vient pas d’ailleurs. Toujours, il nait d’une scission originelle et irréductible qui exige en retour, détachement et appropriation. A l’évidence, l’avènement d’une telle pensée critique susceptible de féconder un universalisme latéral exige le dépassement de l’opposition radicale entre le propre et l’étranger[6] »

 

[1] C’est ainsi comme le souligne Mark Hunyadi qui soulève les questions de droits dans Le paralogisme identitaire : identité et droit dans la pensée communautarienne "la question de l’identité culturelle est peu à peu devenue un problème de justice distributive"

[2] Le continent africain est un bon terrain d’observation de ces processus , lire Amselle Jean-Loup et M’Bokolo Elikia, Au coeur de l’ethnie : ethnies, tribalisme et État en Afrique, Paris, La Découverte, 2005 ; Chrétien Jean-Pierre et Prunier Gérard, Les ethnies ont une histoire, Paris, Karthala, 2003.

[3] L’islam français : - institut_montaigne_-_un_islam_francais_est_possible.pdf

[4] « Les gaulois sont nos ancêtres » est la dernière provocation en date. Assertion historiquement inepte mais médiatiquement payante puisqu’elle a occupé le terrain une semaine durant.

[5] Representative Government, p. 395. Cet avantage « civilisationnel » valait aussi en colonie. Les leaders politiques ouest-africains pendant la période de décolonisation, nous rappelle Fréderic Cooper (2014), n’étaient nullement des indépendantistes. Ils voulaient juste se débarrasser du colonialisme honni de tous. La notion d'appartenance (donc de l’identité) se cristallisait autour de deux pôles : une collectivité plus petite fondée sur l'affinité ethnique ou une plus grande avec notamment la possibilité d'une citoyenneté au sein d'une entité impériale multinationale (ce que la France ne voulait pas assumer !). 

[6] Mbembe Joseph-Achille, Sortir de la grande Nuit. Essai sur l’Afrique décolonisé, Paris, La découverte, 2010, p. 241


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • philouie 27 septembre 2016 12:27

    J’ai un peu l’impression que comme toujours, il est posé l’individu comme premier et ces rattachements identitaires comme second.
    Puis on dégoise pour savoir comment éviter ces rattachements identitaires.
    C’est l’inverse qui est vrai : est premier le rattachement à la communauté, l’individualité ne nait qu’après.
    nous sommes avant d’être je suis.


    • leypanou 27 septembre 2016 12:38

      des idiots bien utiles comme Zemmour épouse cette vision manichéenne de guerre de civilisations rendant impossible toute cohabitation  : lui au moins il est utile mais qu’est-ce que vous pensez des inutiles qui sont nettement plus nombreux ?


      • Harry Stotte Harry Stotte 27 septembre 2016 12:58

        « ...un slogan comme « On est chez nous ! » scandée spontanément lors des meetings du Front national agit comme un mantra et un signe de reconnaissance mutuelle. La nature du « On », grammaticalement indéfini est parfaitement compris par les militants. »



        C’est-à-dire qu’il est parfaitement compris par tous ceux qui se savent chez eux, et qui réaffirment simplement leur prééminence légitime sur la terre qu’ils ont reçue de leurs ancêtres, plus ou moins lointains selon les cas, par rapport d’autres qui sont venus s’asseoir à une table qui n’avait pas été dressée pour eux, et qui continuent d’affluer.


        Je ne vois pas où est le problème.

        • popov 27 septembre 2016 15:11

          @Tiptop

           
          Tout cela est fort bien dit, mais en pratique, maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?
           
          On n’a pas mis des siècles à se débarrasser de l’emprise des curés pour tomber sous celle de barbus infiniment plus rétrogrades.
           
          On n’est pas sorti laborieusement de notre moyen-âge en passant par la renaissance, la révolution scientifique et la révolution tout court pour se laisser capoter sans réactions dans un moyen âge de chauffeurs de chameaux.


          • philouie 27 septembre 2016 15:29

            @popov
            On s’est peut-être trompé ?
            On peut peut-être réfléchir autrement ?
            peut-être que l’islam peut nous aider ?


          • popov 27 septembre 2016 15:39

            @philouie

             
            L’islam aider à réfléchir ?
             
            L’islam est basé sur un mensonge. Pour y entrer, il faut faire taire sa réflexion et nier ce mensonge.

          • philouie 27 septembre 2016 15:40

            @popov
            bon enfin moi je dis ça, c’est pas moi qui suis dans la merde.


          • popov 27 septembre 2016 16:43

            @philouie

             
            bon enfin moi je dis ça, c’est pas moi qui suis dans la merde.
             
            Non, vous n’êtes pas dans la merde. Vous êtes dans un pays qui prend encore soin de ses habitants.
             
            Faisons une petite expérience mentale. Séparons le monde en deux : les pays de l’OCI et les autres. Renvoyons dans les pays de l’OCI tous les mahométans qui se sont incrustés ailleurs. En échange, acceptons tous ceux des pays de l’OCI qui ne sont pas mahométans. 

            Fermons hermétiquement les frontières entre ces deux parties du monde. Plus aucuns échanges humains, commerciaux ni financiers...ni même de bombes.

            En dehors de l’OCI, il y aura de la grogne à cause des pénuries temporaires dans l’approvisionnement en énergie. Mais ces problèmes seront vite réglés.

            Dans les pays de l’OCI, par contre, les gens vont crever de faim et commencer à s’entre tuer.



          • philouie 27 septembre 2016 17:04

            @popov
            ton projet serait de cesser l’oppression capitaliste sur les pays musulmans et tu crois que les gens vont crever de faim et qu’ils vont s’entretuer ? mais ducon, ils t’ont pas attendu pour se faire à manger.
            Mais ducon, c’est toi qui vend des rafales, des merdes et de la tuerie et qui veut être la-bas pour extraire ton pétrôle. avec ton pognon de merde, qui en bouffe toujours plus. ducon. Excuses moi de t’appeler ducon, mais là ça suffit ta connerie. tu racontes n’importe quoi. Il faut quand même que tu t’en rendes compte.


          • popov 27 septembre 2016 17:48

            @philouie

            mais ducon, ils t’ont pas attendu pour se faire à manger.


            Oui, mais ça, c’était quand ils n’avaient qu’une toute petite population et qu’ils pouvaient en plus aller chercher des esclaves en Afrique. Maintenant, ils sont de gros importateurs d’aliments parce qu’ils ne sont pas capables d’en produire assez sur leur territoires.

          • philouie 27 septembre 2016 18:13

            @popov
            Augmentation des producteurs, augmentation des consommateurs, belle réussite du capitalisme.
            Et puis une fois que la drogue est en place, hop, vous pouvez plus vous en passer.


          • popov 28 septembre 2016 01:26

            @philouie

            Vous ne comprenez pas. Il y a dans ces pays une augmentation de consommateurs plus rapide que l’augmentation de producteurs.


          • franc 28 septembre 2016 02:15

            @philouie

             les mahométants n’ont pas besoin de rafales ou de kalashnikovs pour s’entretuer ,ils ’entretuent avec des couteaux et cimeterres  ;Ils ont massacrés des villes entières avec des épées .


          • franc 28 septembre 2016 02:24

            @popov

            quel camp sera le plus puissant et le plus prospère,le camp composé uniquement de mahométants ou le camp composé uniquement de non-mahométants .

            Je n’ai aucun doute là dessus .

            -

            et si les deux camps se font la guerre ,qui l’emportera.

            Je n’ai encore aucun doute là-dessus ,le camp de non-mahométants n’aura même pas besoin d’attaquer le camp de mahométants pour gagner ,il suffit d’attendre que les mahométants s’entretuent entre eux ;


          • Clofab Clofab 27 septembre 2016 15:20

            « Les gaulois sont nos ancêtres » est la dernière provocation en date »


            Ben voyons, une provocation !
            Et si t’allais tabasser ta femme et la foutre dans un sac poubelle le barbu ?

            Il devient urgent que les Français se réveillent 

            • philouie 27 septembre 2016 15:33

              @Clofab
              Ben voyons, une provocation !
               
              Les gaulois n’ont pas de cervelle, à croire.
              S’ils ne voient que le nain ne cherche qu’une chose, c’est qu’on parle de lui et que le débat tourne autour de lui, en vue de sa réélection et de la sodomie des gaulois
              .


            • popov 27 septembre 2016 15:54

              @philouie

               
              Ce n’est par parce que c’est ce nain criminel et menteur qui le dit qu’il n’y a pas une part de vérité dans ce qu’il dit.
               
              Et quelle est cette part de vérité ? Pas que les Français d’aujourd’hui soient de « purs » Gaulois, bien sûr. Mais qu’ils se sentent de plus en plus réfractaires à cette idéologie d’un autre âge qu’on cherche à leur imposer pour les rendre cons.

            • PakMat PakMat 27 septembre 2016 15:54

              @Clofab
              Les gaulois sont peut etre vos ancetres (pas les miens en tt cas) mais ce n’est pas le cas de bcp de français même ceux originaires de leur campagnes françaises, allez relire les livres d’histoires.

              Les bretons étant celtes sont descendant des gaulois, mais pas le reste. Le Pays est latin et a fait l’amalgame entre toutes les régions n’ayant pas forcément les mêmes bases culturelles. Si je me trompe pas, à l’époque de Jeanne d’Arc (icône importante de votre parti), les bretons celtes n’étais pas dans le même camp que vous.


            • philouie 27 septembre 2016 15:58

              @popov
              Ce n’est par parce que c’est ce nain criminel et menteur qui le dit qu’il n’y a pas une part de vérité dans ce qu’il dit.
               
              Il y a surtout qu’il est en train de te la mettre dans le cul, parce que s’il y a bien un type qui ne pense pas au bien des français, c’est lui. Donc pendant que tu bavasses, tu parles de lui, et au final, il va te niquer. ducon.


            • popov 27 septembre 2016 16:06

              @philouie 

               
              Donc pendant que tu bavasses, tu parles de lui, et au final, il va te niquer. ducon.
               
              C’est vous mon cher philouie qu’il va niquer. Moi, je ne suis qu’un observateur de la France, pas un acteur.

            • Ben Schott 27 septembre 2016 16:10

              @PakMat
               
              « Les bretons étant celtes sont descendant des gaulois, mais pas le reste. »
               
              « allez relire les livres d’histoires (sic) »
               
              Ce sont peut-être des livres qui racontent des histoires. Pour l’histoire, en un clic il y a Wikipedia.
               


            • popov 27 septembre 2016 16:16

              @popov

               
              Et si un jour les islamiques sont assez nombreux pour prendre le pouvoir en France, par des moyens démocratiques ou non, pas de problème pour votre caste de politiciens. Ils se convertiront à l’islam pour rester du bon côté de la laisse.
               
              Et vous, vous serez toujours du mauvais côté de cette laisse, converti ou pas. Comment pouvez-vous ne pas le voir venir votre islam comme nouvel instrument de contrôle totalitaire ? 

            • philouie 27 septembre 2016 16:18

              @popov
              Moi, je ne suis qu’un observateur de la France, pas un acteur.
               
              Et en plus tu te permets de parler à la place des Français, petite tapette.


            • PakMat PakMat 27 septembre 2016 16:23

              @Ben Schott
              oui je ne nie pas le fait que la majorité étaient celtes, mais ce n’est pas la même chose que gaulois. il y avait les goths ostrogoths wisigoths... 

              Sinon Français, espagnols, italiens et portugais aurait la même culture et pays, on se serait eviter des guerres au cours de l’histoire.

              La carte sur le Wiki montre bien que seul les bretons sont encore des celtes. vous etes galloromains ou franc (germanique) ou autres, mais pas forcément gaulois. Comme je le disais ce n’est pas parce que vous etes de votre campagne française que vous etes gaulois d’origines.


            • philouie 27 septembre 2016 16:25

              @popov
              en plus, gros neuneu, quand Sarko sera au pouvoir il fera ce qu’on lui dit de faire, c’est à dire de faire entrer des émigrants.
              et tu l’auras doublement dans le cul parce que t’auras ensemble Sarko et les bougnoules dans ton cul.


            • Ben Schott 27 septembre 2016 16:58

              @PakMat

               
              « la majorité étaient celtes, mais ce n’est pas la même chose que gaulois »
               
              Bien sûr que si. Les Gaulois se nommaient eux-mêmes « celtes », et Jules César les a nommés « Gaulois ».
               
              « La carte sur le Wiki montre bien que seul les bretons sont encore des celtes »
               
              Vous pensez que les Bretons n’ont pas subi d’invasions ? La Bretagne (entendue comme la région française d’aujourd’hui) a été soumise elle aussi par les armées romaines, et a été elle aussi romanisée. Ce n’est qu’après la chute de l’Empire romain et une grande migration des « Bretons insulaires » au Ve siècle qu’ils ont retrouvé leur langue et leurs coutumes.
               
              S’il est vrai que la langue bretonne peut encore être parlée en Bretagne, dire que les « bretons sont encore des celtes » est abusif.
               
              Mais peut-être êtes-vous attaché au « roman national » breton !
               

               


            • popov 27 septembre 2016 17:08

              @philouie

               
              Je parle de la France parce que je l’ai aimée telle que je l’ai connue, il y a longtemps.
               
              Je ne parle pas à la place des Français. Mais j’utilise parfois un vocabulaire qu’ils n’osent plus se permettre, spécialement quand je parle de cette saloperie d’islam et de votre trouduc de Mahomet.
               
              Et je vous rassure, monsieur l’homophobe, je ne suis pas une petite tapette.

            • PakMat PakMat 27 septembre 2016 17:09

              @Ben Schott
              Non, je suis pas un spécialiste des autres anciennes cultures, mais je suis basque et y suis très attaché. Peut être que pour vous je suis pas trop français (car pas gaulois) surtout avec mon nom exotique (et oui pas un nom de chrétien).

              et nous étions basque avant l’invasion romaine, même avant l’arrivée des celtes (invasion indo-européene) et nous le sommes redevenu, avec langue et culture quand ils sont reparti, jusqu’au milieu du 17ème et l’annexion française pour ma parti (Ipparalde).


            • Ben Schott 27 septembre 2016 17:17

              @PakMat
               
              « Non, je suis pas un spécialiste des autres anciennes cultures, mais je suis basque et y suis très attaché. Peut être que pour vous je suis pas trop français (car pas gaulois) »
               

              Je ne suis pas moi non plus un spécialiste, et je vous félicite pour votre attachement à votre culture ancestrale, pourquoi voudriez-vous que je ne vous trouve « pas trop Français » ? Je suis très fier que la France ait su conserver, même si ça ne s’est pas toujours très bien passé au cours de l’histoire, la diversité des cultures qui la composent.
               


            • mmbbb 27 septembre 2016 20:47

              @OMAR Sarko n’a rien invente c’est sous la III republique que cette notion est ne afin d’unir sous un meme moule les francais different Il est etonnant que Le Foll et Belkacem voulant donner des cours d histoire a Sarko ont délibérément oublier de citer cette partie de l histoire francaise En particulier ce sont les hussard de la republique en charge d inculquer ses valeurs Cette troisieme republique dont Jues Ferry a proner de vous apporter « la civilisation francaise » Les soss prouvent s ’ils en etaient leur tres grande malhonnête intellectuelle Non pas que je sois l avocat de NS mais il faut rendre a Cesar..


            • popov 28 septembre 2016 02:06

              @OMAR
               
              Je connais un peu l’histoire de l’Europe. Sarkösy est autant descendant des Huns que les Français des Gaulois.
               
              Il faut prendre cette phrase « nos ancêtres le Gaulois » avec un grain de sel. Peu importe l’origine génétique d’un individu qui se dit français, il se sent plus proche des imaginaires Gaulois d’Astérix que de la religion inventée par les Bédouins.
               
              Au temps des colonies, la France utilisait effectivement les même livres d’histoires partout, donc même les enfants d’Afrique noire répétaient « nos ancêtres les Gaulois ». Il y en a qui ont pu prendre cela avec humour.


            • popov 28 septembre 2016 02:17

              @philouie

              en plus, gros neuneu, quand Sarko sera au pouvoir il fera ce qu’on lui dit de faire, c’est à dire de faire entrer des émigrants.et tu l’auras doublement dans le cul parce que t’auras ensemble Sarko et les bougnoules dans ton cul.

               
              Ben oui, Sarko fera cela. C’est clair. Au besoin, si les mahométans devenaient majoritaires, il se convertirait même à l’islam pour continuer à faire partie de l’« élite ». Et vous ne pourriez plus le critiquer sous peine de vous faire accuser d’offense à l’islâââm.

              Mais c’est vous qui allez subir ce nabot, pas moi.


            • franc 28 septembre 2016 02:31

              @PakMat

               Tous ceux ceux qui habitent la Gaule au temps de Jules César et après jusqu’à l’avènement d e la France sont des gaulois ,en ce sens ,les celtes ,les francs ,les gallo-romains sont de s gaulois .

              Un gaulois est un habitant d e la Gaule


            • PakMat PakMat 28 septembre 2016 17:19

              @franc
              ben non, si je me trompe pas les francs ont envahi la gaulle après la chute de Rome donc ils ont pas la même culture et origine, les francs etaient germains pas celtes, non ?

              Je n’ai pas la connaissance pour l’affirmer mais les francs ont ils envahi toutes la france ou juste le nord (étant du Sud, le nord arrive vite).


            • franc 29 septembre 2016 16:34

              @PakMat

              -

              Lisez bien mon commentaire ,j’ai dit qu’un gaulois est un habitant de la Gaule ,c’est tout .

              Les gaulois celtes sont aussi des germains comme les francs

              les francs dominaient la région parisienne et à partir d e là toute la Gaule ,et la Gaule s’appela la France

               Au temps de Louis XIV la Belgique était aussi française


            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 septembre 2016 16:27

              L’auteur rêve tout éveillé en croyant qu’il puisse exister une pacification des sociétés multiculturelles. Cela ne fonctionne que dans des conditions extrêmement particulières, une société d’abondance par exemple, ou bien très équilibrée ethniquement. Même les USA qui en étaient un modèle, commencent à ressentir les tensions communautaires qui peuvent les disloquer.

              Pour se rassurer, il présente à l’appui une construction intellectuelle que Freud n’aurait pas renié, mais cela ne change rien au fond du problème. Plus une société est fracturée, moins elle est capable de consensus sur ses lois, sa manière de fonctionner, et plus elle est susceptible d’être une proie facile pour une contre-culture beaucoup plus intolérante et autoritaire.

              Et c’est ce qui se passe chez nous, en ce moment. Je ne parierais pas sur les chances de nous en sortir.


              • PakMat PakMat 27 septembre 2016 16:35

                @Gilles Mérivac
                Les Etats Unis un modèle du multiculturel, ok. Mais pas du vivre ensemble !

                c’est surtout le pays du vivont les uns à coté des autres mais pas vraiment du « melting pot », il vaut mieux regarder le Brésil pour ça.

                Je suis pas un expert du pays mais il me semble pas que les latinos, asiat, noirs et blancs se mélange. J’ai plus l’image d’un pays où l’on reste entre soi, même pour les blancs (avec les italiens, les irlandais...) ou peut etre que les protestants ne se mélange pas aux cathos. 


              • tiptop 27 septembre 2016 22:22

                @Gilles Mérivac
                Désolé, mais dans nos sociétés multiculturelles qui sont devenues la norme, le niveau de violence n’a jamais été aussi faible. Les études abondent sur ce sujet et vont tous dans le même sens. Je ne fais pas nécessairement l’apologie du multiculturalisme, mais avant d’en faire le procès regardons les faits.

                D’autre part il est bien clair que les causes de déflagration et de dérive génocidaire durant le XX eme siècle ont bien été le fait d’idéologies sinon racistes, en tout cas ethnonationalistes. De la 1ere guerre mondiale au génocide rwandais, c’est la manipulation des identités qui a été la source de la plus grande violence. 


              • franc 28 septembre 2016 02:46

                @tiptop

                 Au Rwanda c’est la guerre ethnique due au multiethnicisme ,ethnie hutus contre ethnie tutsie

                 la manipulation des identités ne peut exister que dans des sociétés multiethniques multiculturelles

                 le niveau de violence dans les sociétés multiethniques multiculturelles est bien plus fort que dans les sociétés monoethnique monoculturelles car dans celles -ci il ya plus d’homogénéité et moins de tensions due en l’absence des différentes forces ethnocentriques qui sont les plus puissantes et les ravageuses ..On le voit aux Etats-Unis comme au Brésil. 

                 Il n’ ya rien de plus ravageur et d e plus génocidaire que les guerres ethniques et les guerres religieuses .


              • Le421... Refuznik !! Le421 28 septembre 2016 08:43

                @Gilles Mérivac
                La fin de la société de partage a conduit inexorablement au concept du « tout pour les uns, rien pour les autres ». Les « uns » en veulent toujours plus dans un monde fini. Il est dons nécessaire de réduire le nombre des « autres ». Et quoi de mieux qu’ils s’entretuent ??

                Vous avez dit « complicité » ou « connerie » ??

                Prôner la lutte de ceux qui ont peu contre ceux qui n’ont rien n’a jamais enrichi les premiers...


              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 septembre 2016 08:53

                @tiptop
                « dans nos sociétés multiculturelles qui sont devenues la norme, le niveau de violence n’a jamais été aussi faible. »
                Vous n’avez pas beaucoup lu l’actualité, ces dernières années ?


              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 septembre 2016 08:54

                @Le421
                Hors-sujet.


              • Onecinikiou 29 septembre 2016 10:00

                @tiptop


                Le fondement de votre pensée républicaniste, en vérité criminellement universaliste, est que l’homme, les hommes, dans leur histoire et leur complexité, sont des êtres essentiellement interchangeables. 

                C’est faire fie d’une réalité anthropologique élémentaire qui veut que les individus, et a fortiori les peuples, sont porteurs de culture, et que ces cultures recoupent nécessairement une dimension ethnique ou confessionnelle (sinon systématiquement les deux), et donc identitaire.

                Qui peut croire en effet que la France, ou toute autre nation et patrie historiquement constituée, fusse-t-elle dans le discours un paragon d’universalisme hors sol, conserverait ses caracteristiques culturelles si le fondement ethnico-confessionnel constitutif de son peuple historique, majoritaire et dominant était profondemment modifié, au point qu’il en deviendrait minoritaire dans son propre pays... ? 

                Poser la question c’est y répondre, et il n’y a que les fous ou les idéologues pour croire que la France serait encore la France - et la République encore une République française, ultime contradiction de nos universalistes républicains - si la partie majoritaire de son peuple d’origine européenne, de culture greco-latine et de religion (ou de tradition) catholique (soit la réflexion pleine d’un bon sens immémorial de l’illustre de Gaulle, a rebours des délires existentiels de nos sociologues marxisants) en venait à l’orée de ce siècle à être supplanté, subverti par des masses d’individus d’origine extra-européenne et, exemple parfaitement fortuit, de confession musulmane !

                Une évidence empirique qui rend d’autant plus vaine et pathétique l’édification de ce monument bien-pensant et politiquement conforme à l’idéologie mondialiste, eradicatrice des peuples et des authentiques différences culturelles, consistant à croire - car nous sommes bien dans le registre de la croyance ici - que les peuples et les individus qui les composent peuvent être remplacés à satiété sans que cela ne porte aucunement à conséquences.

              • tiptop 30 septembre 2016 19:30

                «  »@Onecinikiou
                « les hommes, dans leur histoire et leur complexité, sont des êtres essentiellement interchangeables »

                Je vous défie de trouver pareille idiotie dans mes écrits. Avez-vous réellement lu ?

                « les peuples, sont porteurs de culture » Ravi de l’apprendre...Mais vous réduisez la culture à la religion et à l’ethnie !! Je donne de nombreux exemples d’autres déterminants identitaires...

                "Qui peut croire en effet que la France, ou toute autre nation et patrie historiquement constituée, fusse-t-elle dans le discours un paragon d’universalisme hors sol, conserverait ses caracteristiques culturelles si le fondement ethnico-confessionnel constitutif de son peuple historique, majoritaire et dominant était profondemment modifié, au point qu’il en deviendrait minoritaire dans son propre pays... ? « 

                Mais ces fondements ethnico-confessionels se sont radicalement transformés au cours du XXeme siècle. il ne vous est pas apparu que la France autrefois très chrétienne s’est presque complètement détachée de la religion ? Que le brassage ethnique donne une toute autre apparence au Français de la rue ? Que les héritages culturels sont multiples au sein même de populations qui se réclament entièrement et fièrement françaises ? Vous réduisez la France à son image fantasmée du XiX siècle.

                Et d’où croyez vous que cet héritage (judéo-chrétien) est devenu minoritaire ? Et dans quel sens : minorité sociologique, démographique ? Vous avez jeté un coup d’œil à notre calendrier ? Aux références scolaires ? Aux discours politico-médiatique ?

                 »Poser la question c’est y répondre«  Et bien non justement.

                 »...subverti par des masses d’individus d’origine extra-européenne et, exemple parfaitement fortuit, de confession musulmane"

                Les français mulsulmans apprécieront je pense votre racisme qui ne dit pas son nom. Un exemple fortuit ??? ben voyons !!!

                Mais au fait , soyez clair : c’est bien la délirante théorie du grand remplacement que vous me débitez ici ?


              • Onecinikiou 1er octobre 2016 02:53

                @tiptop


                La délirante théorie dites-vous, non certainement pas, juste l’incontournable et incontestable réalité que psychologiquement vous ne pouvez encaissez, vu votre degré d’aliénation à toutes les catégories de domination de l’idéologie éponyme :


                Je vous mets évidemment au défi, si vous l’osez, de venir contester ces chiffres et ces tendances on ne peut plus officiels, et de démontrer que l’augmentation continue du taux de dépistage de la depranocytose ne correspond pas à une augmentation tout aussi continue - en fait strictement proportionnelle - au taux de naissance d’enfants issus très majoritairement (Dom Tom mis à part) de l’immigration extra-européenne, et que par conséquent, les chiffres et les tendances étant ce qu’ils sont, que nous assistons en fait ni plus ni moins qu’à une entreprise sans précédent dans les 15 siècles d’historie de ce pays de substitution de population. 

                Un projet conscient, organisé, planifié par la ploutocratie transnationale et nos élites politiques complices, et cautionné par leurs idiots utiles, dont vous vous révélez un parangon archétypal. 

              • tiptop 1er octobre 2016 18:36

                @Onecinikiou
                Pas de chance, je suis allé sur le site de l’AFDPHE. Les pourcentages de la carte fabriqué par le site raciste français de souche sont complètement bidonné. L’AFDPHE indiqué « La drépanocytose est une maladie génétique se transmettant selon le mode autosomique récessif et qui touche environ 1/2200 nouveau-nés atteints pour la totalité des naissances. En Ile de France la fréquence est de 1/966 pour la totalité des nouveau-nés. »

                Votre carte montre des taux allucinants de plus de 50% ! Un gros delire

              • pemile pemile 1er octobre 2016 18:58

                @tiptop

                Il s’agit du pourcentage de nouveaux nés testés

                Les 69% ile de france correspondes à 127000 testés sur 185000 naissances et 249 malades

                L’étude de 100 pages pour 2014 est téléchargeable
                http://www.afdphe.org/sites/default/files/bilan_afdphe_2014.pdf

                La question est : ces 127000 correspondent aux enfants ayant aux moins un parent (ancetre ?) des antilles, d’afrique noire ou d’afrique du nord ?

                Cela semble très élevé et devrait être vérifiable, non ?

                @onecinikiiou Vous avez les données complémentaires pour interpréter la valeur de votre (fdesouche) discours ?


              • pemile pemile 1er octobre 2016 19:04

                @tiptop

                les critères de dépistages sont :

                Origine géographique des populations concernées par la drépanocytose (régions à risque) :

                Départements français d’outre-mer : Antilles, Guyane, la Réunion, Mayotte
                Tous les pays d’Afrique subsaharienne et le Cap-Vert
                Amérique du Sud (Brésil), Noirs d’Amérique du Nord
                Inde, Océan Indien, Madagascar, Île Maurice, Comores
                Afrique du Nord : Algérie, Tunisie, Maroc
                Italie du Sud, Sicile, Grèce, Turquie
                Moyen-Orient : Liban, Syrie, Arabie Saoudite, Yémen, Oman

                Actuellement, pour que le nouveau-né soit dépisté

                1. Les deux parents doivent être originaires d’une région à risque.
                2. Un seul des deux si le deuxième n’est pas connu.
                3. S’il existe des antécédents de syndrome drépanocytaire majeur dans la famille.
                4. S’il existe un doute pour les critères 1, 2, 3.

              • Onecinikiou 1er octobre 2016 19:54

                @tiptop


                Vous êtes enseignant et vous ne comprenez pas la différence entre taux de prévalence et taux de dépistage... ? On comprend mieux le pourquoi de l’effondrement du niveau scolaire !

                Soit vous êtes idiot soit de mauvaise foi, dans les deux cas vous n’êtes pas défendable. 

                De surcroit on voit bien votre propension pitoyable à tenter de disqualifier des statistiques, des chiffres et des tendances officiels, au seul prétexte que la source qui les a compilés ne satisferait pas à vos critères bien-pensants.

                « Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite elle subit une forte opposition. Enfin elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ». - A. Schaupenhauer.

                Vous n’avez pas passé la première étape, c’est dire si l’aveuglement gauchiste et l’ineptie argumentative sont à leur comble vous concernant. 


                @pemile,

                Vous répondez à votre propre questionnement (légitime), qui démontre ainsi qu’il y a parfaite corrélation entre l’augmentation du taux de dépistage et l’augmentation - qui lui est proportionnée - du taux des naissances d’enfants dont les parents sont d’origine extra-européenne, une augmentation tout à fait sensible sur un très court laps de temps eu égard à l’histoire de ce pays. Cqfd. 

                Qui « délire » déjà ?! 

              • pemile pemile 1er octobre 2016 20:26

                @Onecinikiou « Cqfd »

                Manque quand même pas mal de données précises sur les pourcentages à risques (critères 1 à 4) pour vraiment interpréter ces résultats et étayer les théories du « grand remplacement » !

                « Qui « délire » déjà »

                Tout ceux qui veulent « préserver » une race pure « européenne » ?


              • Onecinikiou 2 octobre 2016 00:12

                @pemile


                Les chiffres, les tendances ainsi que les conclusions objectives qui s’imposent ne vous troublent donc aucunement ? Vous dormez sur vos deux oreilles ? Vous pensez que cet avenir est viable, et que rien ne saurait gâcher votre désir de jouissance immédiate, tels les bobos soixante-huitards fiers de leur deconstruction ? Vous voulez le tenter, cet avenir, malgré les événements récents qui le préfigure ? Avez-vous seulement des enfants... ?

                D’autre part, au-delà de votre caricature à visée disqualificative, le simple fait de vouloir que le peuple français conserva demain un socle encore significativement et majoritairement de souche européenne, comme il le fut ces 15 derniers siècles, serait illegitime parce qu’assimilable à une recherche de « pureté de la race », alors que mon propos initial mettait en exergue que les peuples recouvraient une composante ethnique et une dimension culturelle indissociables, et que cette culture ne saurait être préservée si sa composante qui en est le sous-jacent, la nécessaire contre-partie, en venait à disparaitre ?

                Vous jouez aux apprentis-sorciers, a un jeu qui obère potentiellement la survie de cette nation et de ce peuple, et mon avis est que vos enfants (et les miens) ne vous remercieront pas.

              • pemile pemile 2 octobre 2016 00:39

                @Onecinikiou Vous jouez aux apprentis-sorciers, a un jeu qui obère potentiellement la survie de cette nation« 

                Vous pensez que la consanguinité est l’avenir pour la survie ?

                 »« mon avis est que vos enfants ne vous remercieront pas. »

                Ma plus jeune fille s’est marié avec un brésilien « non de souche européenne », pensez vous qu’elle soit en danger ?

                Leur enfant semble avoir la danse dans les gènes, est-ce une « composante ethnique et une dimension culturelle » qui met l’avenir de la France en danger ?


              • Onecinikiou 2 octobre 2016 01:30

                @pemile


                « Vous pensez que la consanguinité est l’avenir pour la survie ? »

                Le peuple juif en connait quelque chose de la consanguinité, pourtant cela fait deux millénaires qu’il survit dans l’adversité, sans compter les dizaines de prix Nobel qu’il donne à l’humanité ces dernières décennies. Votre argument est donc caduque. 

                « Ma plus jeune fille s’est marié avec un brésilien »

                Votre fille a fait un choix, dont elle supportera toutes les conséquences, en revanche les peuples européens n’en font aucun lorsque les élites euro-mondialisées leur imposent plus ou moins subrepticement une immigration de peuplement qu’ils réprouvent fort majoritairement par ailleurs. 

                Ainsi si vous laissiez le choix à ces peuples, si vous organisiez des référendums, plus haute expression de la souveraineté populaire, que croyez-vous qu’ils exigeraient ? Lisez-vous les sondages d’opinion à ce sujet ? 

                Et en bon démocrate, je ne puis douter que vous ne soyez pour l’autodétermination des peuples et pour le respect de leur volonté et aspirations légitimes, n’est-ce pas... ?

              • Onecinikiou 2 octobre 2016 01:32

                errata : caduc


              • tiptop 2 octobre 2016 09:34

                @Onecinikiou

                Votre carte a ete fabrique avec VOS categories et vos conclusions elles aussi sont de votre crue. Vous croyez que les stats de l’AFDPHE ont ete faites pour ca ?Et qu’elles peuvent etre detournes ainsi ? Et vous parlez de culture scientifique ? Mais vous cherchez à démontrer quoi dans vos petits délires racistes ? Que nous sommes des sangs mêlés ? La belle affaire ! Quel scoop !

                Le problème est que vous en faites un problème comme les petits nazillons d’Europe centrale alors qu’eux mêmes sont issus d’un vaste brassage ethnique alors qu’ils ont été intégrés pendant des siècles dans l’empire ottoman.


              • Onecinikiou 2 octobre 2016 13:29

                @tiptop


                Vous êtes à poils et vous le savez. Maintenant vous ne contestez plus ces chiffres - vous en seriez bien incapables sauf à vous fourvoyer, môsieur l’enseignant - mais vous édulcorez leur évidente conclusion et me parlez de brassage.

                Quel brassage quand près de 40% de la nouvel génération de « Français » sera d’origine extra-européenne et, avant la fin de ce siècle, devenue largement majoritaire... !

                Croire que cela ne poserait pas de problème alors que tous les pays au monde qui ont basculé dans votre « brassage » et donc nécessairement dans le multiculturalisme et le relativisme culturel, sont aujourd’hui au prise de difficultés considérables, de haine recuite, et de conflits systématiques et meurtriers.

                La France et son peuple, sa langue, sa culture, son art de vivre, ses traditions, peut-être même ses frontières, vont disparaitre par la faute de gens comme vous, qui êtes les alliés objectifs d’enjeux et d’agenda qui vous dépassent. 

                Au fait, vous avez demandé au peuple français ce qu’il en pense ? Etes-vous près à aller au référendum sur cette question pourtant fondamentale puisqu’elle engage son intégrité, sa pérennité, sa prospérité et sa sécurité ? Evidemment non, car vous connaissez d’avance sa réponse. 

                Or votre projet chimérique de dévastation et de chaos, votre idéologie totalitaire d’imposition d’un modèle rejeté pourtant par une majorité de nos concitoyens, prime sur toute autre considération. Votre responsabilité est immense, et égal à votre aveuglement. 

              • pemile pemile 2 octobre 2016 18:40

                @Onecinikiou « sa langue, sa culture, son art de vivre, ses traditions »

                Aujourd’hui, c’est plutot par un modèle US que ces spécificités sont menacées !


              • AmonBra QAmonBra 27 septembre 2016 17:20

                Merci à tiptop &, probablement aussi, à son métissage culturel en partage.

                Article intéressant même si la « patte » universitaire y est très présente, ce qui, pour le bac-3 que je suis, pose un peu problème face aux outils conceptuels manipulés. (je suis plus à l’aise avec une truelle & un marteau !)

                Toutefois, le « manuel » que je suis a relevé une facheuse erreur dans votre savant exposé : "Daesh a parfaitement compris les tensions identitaires françaises et joue sur du velours car le complexe politico-médiatique plongée dans la terreur devient une formidable caisse de résonnance de nos contradictions.« (. . .)

                Daesh/ISIS/EIL et ex AQI (Al Qaîda en Irak) ne comprend rien à cela, mais ceux qui s’en servent comme bélier, afin de détruire les quelques nations arabes pratiquant une forme de laïcité, et pour »planter la zizanie« au sein de la seule nation occidentale s’en prévalant, eux l’ont très bien compris, trop bien même, a se demander si il n’y a pas des spécialistes français parmi eux.

                J’espère qu’il ne vous a pas échappé que la France, vu son histoire socio-culturelle et juridique, a droit a une attention toute particulière de la part des égorgeurs et autres wahhabites, compte tenu du nombre de victimes qu’elle subi.

                (. . .) »à l’heure où des idiots bien utiles comme Zemmour épouse cette vision manichéenne de guerre de civilisations rendant impossible toute cohabitation,« (. . .)

                Condamné plusieurs fois pour propos racistes et discriminatoires, ce pseudo journaliste a encore tribune ouverte dans la plupart des merdias et continue de propager son discours incendiaire, idiot utile ? Peut être, mais certainement moins idiot que la chair à canon française expédiée en Syrie, il est vrai toutefois qu’il se sert aussi du terrorisme wahhabite, qu’il appelle »islam", pour, au plan national, jeter l’opprobre sur les français musulmans :  (...) l’islam les appelle mauvais musulmans. » Le 6 septembre, dans C à vous (France 5).

                Et cela se passe après que ses coreligionnaires BHL et L. Fabius se soient illustrés dans la « gestion » de l’international . . .


                • tiptop 27 septembre 2016 22:28

                  @QAmonBra
                   (Zemmour jette l’opprobre sur les français musulmans :  (...) l’islam les appelle mauvais musulmans. »

                  Oui !! pour lui (j’ai vu l’émission) les « bons » mulsulmans sont les djihadistes car (soi-disant fidèles au Coran ! Ce type là pense exactement comme eux. C’est en ça qu’il est pour eux un idiot utile. Il ne peuvent pas espérer mieux comme propagandiste ...


                • AmonBra QAmonBra 27 septembre 2016 23:39

                  @tiptop

                  Le planteur de zizanie nationale et ses acolytes devront changer leur fusil d’épaule, le wahhabisme a été déclaré « dissidence » et exclu du sunnisme.

                  Ne faisant partie d’aucun autre groupe reconnu de l’Islam et sorti de l’Oumma musulmane majoritaire, le wahhabisme doit être considéré dorénavant comme non musulman.

                  Bien que tardive, c’est une décision courageuse et lourde de conséquences que vient de prendre le congrès mondial de l’Islam sunnite, car se sont donc des non musulmans qui possèdent et contrôlent les lieux saint de l’Islam, les portes du véritable Djihad guerrier viennent de s’ouvrir . . .


                • franc 28 septembre 2016 02:57

                  @tiptop

                   Vous déformez malhonnêtement la pensée de Zemmour avec des citations tronquées .

                   Ce n’est pas Zemmour qui dit que les djihadistes sont des bons musulmans mais les islamistes coranistes c’est à dire ceux qui adorent le coran comme la parole divine qui disent que les djihadistes sont des bons musulmans ,car la coran prêche et ordonne le djihad . Zemmour ne fait que expliquer cela.

                  C’est de la pure malhonnêteté intellectuelle que de dire que Zemmour pense exactement comme ces djihadistes


                • AmonBra QAmonBra 28 septembre 2016 10:33

                  @franc

                  « Vous déformez malhonnêtement » (. . .)  « C’est de la pure malhonnêteté intellectuelle » (. . .)

                  Je suis de la génération et de la catégorie de personne qui considèrent ce terme comme une insulte.

                  Engager un débat sur une base aussi irrespectueuse ne m’intéresse pas, ce qui est bien dommage comte tenu que je constate, de votre part, une incompréhension manifeste de mon propos et cela me pose question, car j’estime avoir été aussi clair que possible . . .


                • AmonBra QAmonBra 28 septembre 2016 12:23

                  @franc

                  Oups ! Désolé, je devais être mal réveillé, j’ai cru que votre intervention m’était adressée.

                  Néanmoins, révisez vos connaissances et votre conception de l’Islam, c’est qui « les islamistes coranistes » ?

                  Les wahhabites ? On pourrait le penser compte tenu qu’ils sont les seuls a prêcher en permanence le djihad, y compris à l’encontre d’autres musulmans, ce qui constitue un non sens total en Islam, une perversion de l’esprit et de la lettre du Coran, d’où leur exclusion de la Oumma, tardive, (peur de la Fitna ?) mais effective à présent.

                  Par contre, vous confirmez que l’incendiaire instrumentalise le discours de non musulmans pour exposer à la vindicte populaire les vrais . . .


                • tiptop 28 septembre 2016 14:47

                  @QAmonBra
                  Lien intéressant. Il me semble pourtant que la conférence de grosn’y n’apporte rien de neuf au fait que les institutions islamiques sont profondément divisées. Le prolongement du whahabisme est le salafisme, ne l’oublions pas et qui remporte une large audience de par le monde sans jamais parvenir à s’imposer. Ce n’est pas en balançant des fatwas qu’ils s’en debarrasseront .


                • philouie 28 septembre 2016 14:55

                  @tiptop
                  Ce n’est pas en balançant des fatwas qu’ils s’en debarrasseront .
                   
                  Si c’est important parce que ce sont les avis juridique qui donne le status des choses.
                  Et le status de la chose définit le comportement que l’on doit avoir à l’égard de la chose.
                   
                  Par ailleurs, vous dites que la conférence de Grosny marque la division des institutions islamiques alors qu’au contraire, elles ont fait preuve d’unité pour sanctionner ceux qui se sont mis délibérément en dehors du champ sunnite.


                • Christian Labrune Christian Labrune 27 septembre 2016 18:58

                  Un article de pure sophistique. Il est bien inutile de s’autoriser de Ricoeur, Habermas, Bateson et quelques autres, pour accoucher de propositions tout à fait erronées quand on y regarde d’un peu près.

                  La question identitaire, en France, jusqu’à ces dernières années, n’avait jamais beaucoup travaillé personne. Lorsqu’il avait été question des « racines chrétiennes », dans je ne sais plus quel texte qui devait s’attacher à définir l’Europe, j’avais trouvé moi-même - et très bêtement je dois l’avouer-, que la question était des plus incongrues. Si le débat sur l’identité française initié par Sarkozy avait avorté, c’est bien parce que la question n’était pas encore de celles qui préoccupaient réellement les Français.

                  Tout cela sera revenu sur le devant de la scène avec les attentats terroristes de ces deux dernières années. Quelque chose, dans ces attentats, et dans la manière dont ils étaient revendiqués marquait très clairement que ce qui faisait la France et ses valeurs se trouvait refusé et nié de la manière la plus féroce. Cela disait : ce que vous êtes, nous ne l’acceptons pas, cela déplaît à Allah, il va falloir que vous changiez du tout au tout si vous voulez continuer à vivre. C’est un peu comme si un voisin entrant chez vous pour la première fois commençait immédiatement à déplacer les meubles du salon parce que leur position ne lui convient pas et sortait un couteau au premier signe de désapprobation de votre part.

                  Jusque là, dans notre être-pour-nous-mêmes, comme aurait dit Sartre, nous étions ce que nous étions, au jour le jour, et cela ne nous préoccupait guère. A partir des attentats, nous prenons conscience de notre être-pour-autrui qui nous surprend grandement. En l’espace de quelques mois, nous voilà devenus de parfaits salauds, d’anciens colonialistes, des responsables de toute la misère du monde, des faces de craie et des kouffar qui, conformément à la leçon du Coran, méritent la mort s’ils ne se repentent pas. Est-ce que nous nous reconnaissons dans cette image qui nous est renvoyée, et de la manière la plus violente (250 morts en un an) par des obscurantistes abjects entrés par effraction dans une civilisation que nous avons mis des siècles à construire et qu’ils prétendraient détruire pour organiser partout cette forme de chaos dont ils sont devenus les éminents spécialistes ?

                  Si nous ne savions pas trop ce que nous étions, parce que nous sommes dans un monde qui, malgré les idéologies du post-modernisme, continue à changer pour évoluer, et plutôt dans le bon sens malgré les crises, nous savons désormais clairement et distinctement que nous n’avons rien de commun avec islam de Raqqa ou de Mossoul, avec les crétins du wahhabisme ou des Frères musulmans qui sont désormais dans nos murs.

                  L’auteur me fait penser à ces Troyens qui acceptent de laisser entrer dans leur ville le cheval des Achéens après la mort de Lacoon et de ses fils qui, pourtant, les avaient mis en garde. Encore le cheval de Troie pouvait-il passer, aux yeux des plus naïfs, pour une offrande propitiatoire des Grecs à leurs dieux avant le départ de leur flotte. Les 250 Français massacrés par des musulmans en une année, pour qui sait regarder la réalité sans lunettes roses, c’est quand même, me semble-t-il, un signe un peu plus facile à interpréter.

                  Le problème de beaucoup d’autruches en France aujourd’hui paraît être : comment puis-je faire pour ne pas voir ce que je vois ?



                  • cétacose2 27 septembre 2016 20:30

                    A tous les apprentis « fouilles merdes » de AV :Dépêchez vous de « dégoiser » car avec les barbus ,vous ne pourrez plus la ramener....


                    • Milka (---.---.1.10) 27 septembre 2016 23:41



                      Une preuve qui démontre par A+B que Daesh est une création gouvernemental et services secrets et surtout Israël ça permet aux flics de notre gouvernement nazi de rafler des musulmans innocents







                      DES MILITAIRES DISSIMULENT DES DRAPEAUX DE DAESH DANS UNE GROTTE : 

                       Saumur : Les terroristes de Daesh étaient en fait des militaires



                      Jeudi 22 septembre, deux médias locaux -Le Courrier de l’Ouest et Lekiosque.info- ont rapporté une une information

                      Mercredi 21 septembre, les employés d’une entreprise de fauchage ont surpris trois hommes quitter rapidement en fourgonnette blanche les abords d’une petite église située à la sortie de Saumur. Dans une grotte souterraine, ces faucheurs venus débroussailler les lieux ont découvert des drapeaux de Daesh, des journaux arabophones, un groupe électrogène et du matériel audiovisuel. 



                      • Milka (---.---.1.10) 27 septembre 2016 23:45
                        +MrJeanBombers​ 

                        La France c’est Israël bis que ça te plaise ou non !





                        L’israélisation de la France : la République fait son Alya. Cide La France va devoir partir faire son alya. Une descente dans les abysses du fascisme pour s’abreuver à la source de ses trois facteurs que l’on ne peut trouver qu’en Israël : l’ethnique, l ’identitaire et le religieux. Et ce sont Eric Zemmour, Alain Finkielkraut et Elizabeth Lévy qui s’en chargeront

                        L’israélisation de la France : la République fait son Alya. Ça y est. L’événement tant attendu est enfin annoncé. En 2017 au plus tard. Car après avoir israélisé petit à petit la France, on passe maintenant à la vitesse supérieure. Et c’est désormais la France qui va devoir partir en Israël. Faire enfin son alya. Sa descente dans les abysses du fascisme pour s’abreuver à la source de ses trois facteurs que l’on ne peut trouver qu’en Israël : l’ethnique, l ’identitaire et le religieux.

                        Après tout l’ennemi est commun. Et tout le monde le connaît. C’est l’Arabe et le Noir. Bref le Musulman. Et on a tout fait pour le faire savoir. L’expliquer, le marteler et le sous-entendre. l’entourloupe est certes énorme. Mais c’est connu, plus c’est gros, plus ça passe. Elle est, tout de même, que la communauté dont les enfants représentent le quart de l’armée française, n’aime pas la France. Tandis que celle dont les enfants ne servent que l’armée israélienne, y est un modèle de patriotisme, de sacrifice et d’abnégation. Quand même, dira l’israélien de Matignon, passé sans transition de l’amour de sa catalogne d’origine au lien éternel avec Israël.

                        C’est que de bons escrocs ont pris le dossier à bras-le-corps. Doués d’un talent fou, ils sont passés maîtres dans les escroqueries tous azimuts. Financière, politique, culturelle, philosophique et la dernière, l’identitaire, est certainement la meilleure. Et pour cause. Venant de partout, ils brassent plus blanc que blanc. Chrétiens le jour du sabbat, ils se sont auto-proclamés défenseurs de la croix, de la vierge Marie et son miraculeux enfant. Et ils ont de l’expérience et du vécu. En fait ils appliquent aux musulmans d’aujourd’hui, le même procédé que les Allemands l’ont fait endurer hier. Agitation, mensonge, confusion, diabolisation et incitation à la haine.

                        Surtout que le talent certain de ces illusionnistes est renforcé par le complexe post-coloniale français. Dans la mesure que la mythologie jacobine est indissociable de la narration droit-de-l’hommiste. Or les musulmans français contredissent en tout point cette narration vu qu’ils ont subi les crimes les plus abjects de l’État français. Ainsi leur présence sur son sol, rappelle régulièrement ces abominations que la France refuse toujours d’admettre.

                        Quoi qu’il en soit, c’est maintenant acté, la République fait son Alya. Et toutes ses instituions s’y prêtent volontiers. La justice, l’armée, les médias, les politiques tous prennent en effet les mesures adéquates pour ce voyage sans retour. Certes la tache fut rude tant il n’était pas aisé de faire rentrer la flamboyante France dans les tristes oripeaux du chétif Israël.

                        Mais dans une France déclinante au point de n’être que l’ombre d’elle même et tribalisée à outrance, ressembler à Israël va de soi. Plus grand-chose en effet ne sépare aujourd’hui la France de ce campement tribal usurpé que l’on nomme malencontreusement l’État hébreux comme on nomme un autre l’État islamique, vu que le premier n’a rien d’hébreux et le second n’a rien d’islamique.

                        Suspendre la constitution, par exemple ?L’état d’urgence en est une forme. Abroger la citoyenneté ? C’est déjà le cas dans les faits. Fermer la frontière et demander aux arrivants de baisser leur caleçon pour voir s’ils sont circoncis ou pas ? C’est le projet de tous les candidats à l’élection de 2017. L’Apartheid ethnique et social ? C’est désormais le quotidien de millions de français de confession musulmane. Créer enfin de groupes de ratonnade anti-arabe ?les Corses ont ouvert ce bal qui n’est qu’à ses débuts.

                        Bref on y est presque. La dernière marche est activement entreprise depuis la rentrée, par Eric Zemmour, Alain Finkielkraut et Elizabeth Levy. Le premier, dans le rôle de Goebbels, ne prône pas moins que la dictature, le renvoi de l’armée et le nettoyage ethnico-confessionnel. Pas progressiste pour un sou, c’est l’Israël de 1948 qui nous prêche. Finkielkraut, lui, plus pédagogue dans sa légendaire haine polonaise, désigne l’ennemi, le musulman. Son drapeau, nous révèle-t-il, est le burkini. Et, en casus belli, prend acte de ce séparatisme qui « nous » fait la guerre. Sa conclusion : feu à volonté.

                        Vient enfin la petite Lévy pour déclarer la guerre. Après tout, Il faut bien une mèche pour un incendie. C’est la seule chose qui lui sied à merveille. Il n’y a qu’à la voir éructer à côté de la brillantissime Aude Lancelin pour comprendre qu’il y a anguille sous mèche.

                        Et que l’on a là une passation de témoin entre la France qui s’en va et celle qui vient. Au beau regard somnolent de l’agrégée de Philosophie succède en effet les yeux révulsés de Lévy du haut de son peu méritocratique « fille de médecin ». Premier désagrément de cette alya républicaine de la France vers Israël. Le reste ne tardera pas. Et il est dangereux pour tous.

                        R

                        

                        • Milla (---.---.1.10) 28 septembre 2016 01:38

                          Les vrais daeshistes

                          Thomas V. le policier arrêté avec des armes et des explosifs projetait un double assassinat Posted by papillona Un policier carolo de 35 ans a été interpellé lors d’une opération policière, lundi après-midi. Il avait été repéré par un service de renseignements étranger à la suite de l’achat d’armes et d’explosifs sur le darkweb. Il projetait vraisemblablement de les utiliser pour assassiner

                          1331847150_B979815670Z.1_20160927142111_000_GEU7MH4PD.1-0.jpg

                          Le parquet de Charleroi a confirmé ce mardi le double mandat d’arrêt décerné à charge de Thomas V., un policier local de 35 ans appartenant au GSA (Groupe de Sécurisation et d’Appui) de la zone carolorégienne. Le juge d’instruction l’a inculpé d’importation illégale d’armes et d’une double tentative d’assassinat.

                          Le Soir

                          Share this :


                          • Milla (---.---.1.10) 28 septembre 2016 01:48

                            Les vrais daeshistes du réseau Gladio

                            Extrême droite : Les photos de Grégoire Moutaux et son complice soupçonnés de terrorisme Posted by papillona

                            Les images de l’arrestation en Ukraine du Français d’extrême droite qui projetait de commettre des attentats en France.

                            Le terroriste Français d’extrême droite arrêté en Ukraine préparait 15 attentats en France pendant l’Euro

                            5856869_000-par8338703_800x500

                            Il a été interpellé à la frontière ukraino-polonaise par les gardes-frontières…

                            Un Français a été arrêté en Ukraine alors qu’il préparait 15 attentats en France pendant l’ Euro de football, a annoncé lundi à Kiev le chef des services de sécurités ukrainiens (SBU) Vassil Grytsak.

                            « Le SBU a réussi à empêcher 15 actes terroristes qui étaient planifiés en France à la veille et pendant le championnat d’Europe de football », a indiqué Vassil Gritsak en précisant que ce Français avait fait part de son opposition à « la politique de son gouvernement concernant l’arrivée massive d’étrangers en France, la diffusion de l’islam et la mondialisation ».

                            « Piégé par les services secrets, le citoyen français a reçu cinq fusils d’assaut Kalachnikov, plus de 5.000 munitions, deux lance-roquettes antichar, 125 kg de TNT et 100 détonateurs », a-t-il précisé.

                            20 Minutes

                            Un Français d’extrême droite projetant des attentats contre synagogues et mosquées en France arrêté en Ukraine

                            Un possible complice recherché

                            Toujours détenu par les autorités ukrainiennes, le jeune suspect aurait été repéré plusieurs jours avant son arrestation par des services de sécurité locaux qui le soupçonnaient de vouloir se procurer des armes.

                            250.000 euros d’armes et d’explosifs

                            Une perquisition a ensuite eu lieu à son domicile, et les enquêteurs ont mis la main sur des composants d’explosifs, et un t-shirt portant le sigle d’une organisation d’extrême-droite. Selon nos informations, le montant de l’arsenal est estimé à plus de 250.000 euros. Les autorités s’interrogent sur l’origine du financement ayant permis d’acheter ces armes.

                            M6

                            Un Français de 25 ans a été arrêté le 21 mai dans l’ouest de l’Ukraine, alors qu’il s’apprêtait à franchir la frontière avec la Pologne, révèle M6. Grégoire Moutaux a été arrêté par les gardes-frontières qui ont inspecté son utilitaire : les Ukrainiens y ont trouvé au moins trois lance-roquettes, plusieurs systèmes de visée, une centaine de détonateurs, plus de cent kilos de TNT, une demi-douzaine de Kalachnikov et plusieurs cagoules.

                            Selon plusieurs sources citées par M6, le jeune homme, inconnu des services de renseignements et de la justice, projetait d’apporter ces armes en France pour y commettre un attentat. Il aurait pu vouloir cibler des synagogues et des mosquées françaises. Le Français aurait été repéré quelques jours avant son arrestation par les services de sécurité ukrainiens qui le soupçonnaient de vouloir acheter des armes.

                            Grégory M. Est toujours détenu en Ukraine alors qu’une enquête préliminaire a été ouverte pour trafic d’armes en France par la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

                            L’homme est domicilié à Nant-le-Petit, dans la Meuse, où il vit dans un grand corps de ferme qui appartient à sa famille, révèle l’« Est Républicain ». Son domicile a été perquisitionné le vendredi 27 mai. Les enquêteurs y ont trouvé des composants explosifs et le tee-shirt d’un groupe d’extrême droite. Grégory M. est inséminateur et travaille en Alsace, détaille le quotidien régional. Ce serait à bord d’un véhicule professionnel qu’il aurait été intercepté en Ukraine.

                            Capture d’écran 2016-06-05 à 01.24.58 Grégory M. vit dans cette maison de Nant-le-


                            • Milla (---.---.1.10) 28 septembre 2016 01:52

                              Les groupes d’extrême droite sont prêts pour le chaos ,les services secrets préparent d’autres attentats pour accélérer ce chaos

                              Les pauvres contre les pauvres et ce sont les élites qui se frottent les mains


                              • franc 28 septembre 2016 03:05

                                Gladio et Al Qaïda c’est kif kif ,ils travaillent ensemble ,les uns sont mercenaires des autres .

                                 Gladio et Al Qaïda sont financés et commandités par l ’Arabie Saoudite et le Qatar.


                                • franc 28 septembre 2016 03:12

                                  @franc

                                   j’ajoute qu’il ne faut pas confondre extrème droite et nazis ,comme d’ailleurs il ne faut confondre extrème gauche et « staliniens » au mauvais sens de ce terme .

                                  les gens de Gladio et de Al Qaïda sont des nazis ,et n’ont pas pire ennemis que l’extrème droite .

                                   Ainsi quand Gladio a commis l’attentat à la Fête de la Bière à Munich ,Gladio a attribué l’attentat à l’’extrêmes droite


                                • jeanpiètre jeanpiètre 28 septembre 2016 11:54

                                  @franc
                                  on peut au contraire les confondre, les premiers état les rabatteurs des seconds


                                • franc 28 septembre 2016 14:53

                                  @jeanpiètre

                                  - je ne le pense pas les vrais gens d’extrème droite défendent l’ordre et font la guerre aux criminels et aux mafiosi et donc les nazis qui ne sont que des mafiosi criminels de la pire espèce


                                • Le421... Refuznik !! Le421 28 septembre 2016 08:36

                                  Une société dont l’esprit se referme et se racorni comme c’est les cas actuellement pour la société française est une civilisation en pleine régression...
                                  La richesse vient du savoir et « l’étranger » est toujours une source de culture nouvelle.
                                  Depuis des siècles et des siècles (amen !!), notre pays a accueilli toutes formes de nationalités et de civilisations. Sa richesse intellectuelle venait de là.
                                  Maintenant, sous tous les prétextes possibles, les vieilles rancoeurs et l’ostracisme prennent le pas sur la connaissance et la lumière.
                                  A l’automne de ma vie, cela m’ennuie beaucoup mais ne me révolte plus.
                                  Je vois le règne noir de la bêtise se profiler à l’horizon et la seule chose qui me console est de savoir, qu’in fine, ce seront les imbéciles qui seront punis par là où ils auront pêché.
                                  Comme le paysan qui empoisonne les voisins à l’atrazine et qui finit par crever d’un cancer à 50 ans...
                                  Tout a un prix. Il faudra payer celui de la connerie. (re-amen !!)  smiley


                                  • AmonBra QAmonBra 28 septembre 2016 11:09

                                    @Le421

                                    (. . .)« A l’automne de ma vie, cela m’ennuie beaucoup mais ne me révolte plus. »(. . .)

                                    Je vous envie car je n’arrive pas a dépasser le stade de la révolte malgré mes 64 ans révolus, mais peut être que la mienne vient de plus loin et a une plus lourde charge, une distance de freinage plus importante lui est donc nécessaire ?

                                    Quoi qu’il en soit, effectivement tout a un prix, ainsi soit il . . .


                                  • izarn izarn 28 septembre 2016 11:36

                                    Trés ennuyeux...Langue de bois.
                                    Comment trouver une idée dans ce fatras ?
                                    "à l’heure où des idiots bien utiles comme Zemmour épouse cette vision manichéenne de guerre de civilisations rendant impossible toute cohabitation"
                                    Zemmour a dit que : l’Islam est incompatible avec la république.
                                    C’est totalement à coté de la plaque. Que vient faire la république dans cette affaire ?
                                    En fait toutes les religions sont incompatibles avec la république, ou tout système démocratique occidental. De fait la religion a perdu les droits de justice, législatifs et militaire.
                                    La religion n’a plus aucun droit en république. Il n’y pas que l’Islam.
                                    Un député catholique ou un député musulman peuvent voter contre l’IVG par exemple. A condition qu’ils soient élus par le peuple. Ou est le problème ?
                                    Ceci posé le discours de Zemmour n’a aucun sens. Si des religieux n’obeissent plus aux lois de la république, la solution est simple : La prison, comme simples délinquants. La république ne fait aucune difference entre un religieux et un non croyant.
                                    Alors Daesh c’est quoi ? Des gens qui veulent que leur religion reprennent le controle judiciaire et législatif. Ce n’est pas un projet valide, c’est totalement aberrant à notre époque, partout dans le monde, et dans toutes les cultures.
                                    Alors quelle guerre des civilisations, alors que l’humanité est trés majoritairement contre ce retour archaique ?
                                    Bref Daesh c’est de la propagande, de la manipulation de masse, destiné à ce que les militaro-industriels vendent du matériel de guerre....
                                    Bref, c’est trés, trés, trés con !


                                    • izarn izarn 28 septembre 2016 11:48

                                      @izarn
                                      Quand cet été, des gens du Système peuvent nommer « conflit de civilisation » le fait de voir un « burkini » sur une plage.
                                      Cela s’appelle foutre la merde, avant que le peuple ne rigole devant ces conneries...
                                      Interdire le burkini !
                                      Et moi si je veux me baigner en combi de plongée, c’est interdit ?
                                      Pauvre Monde !
                                      Quel niveau !


                                    • franc 28 septembre 2016 15:03

                                      @izarn

                                      vous pouvez vous baigner en combi de plongée mais c’est un peu con de se prélasser avec sur la plage ,néanmoins ce n’est qu’ acte profane que vous pouvez changer d’avis quand vous voulez ,il n’ ya aucune obligation contrairement au port du burkini qui est un acte relevant d’un dogme religieux et plus précisément d’un dogme d’une secte qui plus est une secte dangereuse mafieuse.

                                      -

                                      Vous voyez la différence. 


                                    • Jonas Jonas 28 septembre 2016 22:43

                                      @izarn
                                      Des centaines de milliers de femmes luttent tous les jours au péril de leur vie pour se débarrasser du hijab, voile islamique et autres niqab, burka, burkini, (au Soudan, Érythrée, Kénya, Niger, Nigéria, Mauritanie, Iran, Arabie Saoudite, Koweït, Afghanistan, Pakistan, Iran, Indonésie,...) et on veut nous imposer le burkini en France ???
                                      Une fois majoritaire, les idéologues qui endoctrinent les femmes au port du voile islamique, imposent les lois de la charia enlevant toute libérté aux femmes.
                                      Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
                                      Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antisioniste et antioccidental : http://islamineurope.unblog.fr/


                                    • leypanou 28 septembre 2016 23:01

                                      @izarn
                                      En fait toutes les religions sont incompatibles avec la république, ou tout système démocratique occidental. De fait la religion a perdu les droits de justice, législatifs et militaire.
                                      La religion n’a plus aucun droit en république. Il n’y pas que l’Islam.
                                       : c’est ce que des tas de gens ne veulent pas comprendre.
                                      On est quelques-uns ici sur ce site à penser comme vous.


                                    • Milla (---.---.1.10) 28 septembre 2016 15:27

                                      Et en France nous sommes sous domination israélienne de façon intégrale....et sous prétexte d’attentats (faits en réalité par notre gouvernement) et de pseudo lutte contre le terrorisme, des rafles d’arabes musulmans innocents sont organisées. Et de façon quotidienne. Nous allons vers plus d’attentats, plus de rafles et de déportations.. et simultanément le peuple subira l’austérité. D’ailleurs le RSA est progressivement supprimé dans divers départements...mais Les gens ne réagissent pas car les attentats, le burkini...servent à détourner la colère du peuple. Tout est calculé. Les réfugiés viennent en Europe car l’Occident a détruit leur pays. Mais le fait de leur donner la possibilité de venir, cela a simplement servi à faire remonter l’extrême droite qui sommeillait depuis tant d’années.


                                      • Milla (---.---.1.10) 28 septembre 2016 15:36

                                        Préparez vous à la misère, au chômage qui vont s’aggraver et aucun homme politique viendra à votre aide Nous allons vers des années noires voulues par les élites qui ont intérêt à se protéger du peuple qui va sombrer dans la souffrance. Les années 30 qui reviennent !


                                        • Milla (---.---.1.10) 28 septembre 2016 15:53

                                          Pourquoi cet ancien antisémite quitte-t-il la Hongrie pour Israël ? Le sionisme ou l’antisémitisme en miroir Le sionisme n’est que l’antisémitisme en miroir. On le savait depuis Theodor Herzl mais l’actualité nous en donne un nouvel aperçu avec cet ancien cadre dirigeant d’un parti d’extrême droite hongrois qui se prépare à faire son « aliya », c’est-à-dire à aller rejoindre ceux qui squattent la Palestine aux dépends de la population autochtone. L’article que je vous propose commence par une question : pourquoi cet ancien antisémite va-t-il s’installer en Palestine occupée ? La réponse est simple et vous l’aurez devinée : cet individu a découvert qu’il avait des grands-parents maternels juifs et que donc, conformément à la croyance nazie et à la halacha (loi juive) il en a conclu qu’il était lui-même juif. Si ce raisonnement est effectivement conforme aux convictions et aux pratiques du judaïsme et du sionisme, ce n’est sans doute qu’un subterfuge. En effet, si on peut admettre qu’il soit possible d’ignorer que ses grands-parents maternels étaient juifs, on se demande comment, sauf à être orphelin, on peut ignorer que sa propre mère était juive surtout quand on sait qu’elle a été internée au camp de concentration d’Auschwitz dont elle est une rescapée. image : https://mounadil.files.wordpress.com/2016/09/szegedi-770x513.gif?w=442&h=294 szegedi-770x513.gif Csanad Szegedi Le dénommé Csanad Szegedi a évidemment toujours su qu’il était juif (au sens talmudique et donc biologique du terme). Il a reçu une mission qui consistait à participer au développement d’un mouvement d’extrême droite en Hongrie et c’est ce qu’il a fait puisqu’il a très vite fait partie de l’encadrement de ce mouvement. L’implication de sionistes dans les mouvances d’extrême droite en Europe n’est en rien une exclusivité hongroise et on a pu la constater en Angleterre avec l’English Defence League et en Allemagne avec le mouvement Pegida. Une fois sa mission accomplie, eh bien sa récompense, son cadeau, est la possibilité de « retour » à Sion. Et comme il le dit lui-même, il a une longue expérience politique dont il serait heureux de faire profiter AUSSI à des organisations sionistes EN Israël. » Effectivement, après avoir servi des organisations sionistes en Hongrie, ne serait-il pas une bonne chose de continuer dans l’entité sioniste elle-même ? Pourquoi cet ancien antisémite quitte-t-il la Hongrie pour Israël ? Par Sam Kestenbaum, The Jewish Forward (USA) 25 septembre 2016 traduit de l’anglais par Djazaïri Un ancien député du parti d’extrême droite hongrois Jobbik en Hongrie, qui a démissionné après avoir découvert ses racines juives, va maintenant émigrer en Israël. Dans une interview accordée au site en hébreu Ma’ariv, Csanad Szegedi a dit qu’il veut discuter avec des organisations israéliennes pour coordonner la lutte contre le type d’antisémitisme dont il était auparavant le partisan. Dans une traduction de l’entretien en anglais publiée par le Jerusalem Post, Szegedi a déclaré ne pas être inquiet pour sa sécurité en déménageant en Israël et qu’il espérait vivre à Jérusalem. Szegedi, qui a été un membre fondateur d’une organisation extrémiste inspirée de la garde collaborationniste des Croix fléchées hongroises, a déclaré, « Il y a beaucoup plus d’éléments positifs que d’éléments négatifs dans le fait d’être un Juif, et le plus grand cadeau pour n’importe quel Juif, c’est l’existence de l’Etat d’Israël. » Quand il était un jeune politicien, Szegedi avait rapidement gravi les échelons du parti Jobbik et il avait même représenté le parti au parlement européen et e avait été vice-président. Le magazine Tablet l’avait qualifié de « un des antisémites les plus connus de Hongrie et une des voix les plus écoutées dans l’extrême droite européenne. » Mais en 2012, Szegedi a découvert – et révélé au monde – ses propres racines juives. Ses grands-parents maternels étaient juifs, sa mère était une rescapée d’Auschwitz et son grand-père avait été prisonnier dans un camp de travail. Szegedi a étudié le judaïsme et a observé quelques prescriptions religieuses. Il s’est aussi rendu en Israël un certain nombre de fois – et dans le cours du weekend il a révélé qu’il avait entamé la procédure d’immigration. Dans l’interview avec Maariv, Szegedi a envisagé la possibilité de revenir à la politique en Israël. « j’ai de nombreuses années d’expérience en politique, » a-t-il dit, « et je serais heureux d’en faire profiter aussi à des organisations sionistes israeliennes


                                          • AmonBra QAmonBra 28 septembre 2016 16:48

                                            @ ceux que la superficialité incommode et veulent vraiment comprendre.

                                            Voici un article d’une dame dont l’intelligence est aussi pétillante que le physique, malgré le poids des années, son article pourrait aussi, pour faire « fashion », avoir pour titre : De quoi Zemmour est il le nom ? 


                                            • Jonas Jonas 28 septembre 2016 22:40

                                              "Ce bref essai tente de rendre compte de la façon nous avons été les acteurs plus ou moins consentant de cette fracturation de la société en « communauté imaginée ».« 

                                              Communauté imaginée ??
                                              J’habite Saint-Denis, où ne faites pas 30 mètres dans la rue sans croiser une femme en hijab ou un barbu en qami.
                                              Sur une ville de 90000 habitants, toutes les boucheries, pizzeria sont islamiques. il y a 7 ou 8 écoles coraniques enseignant l’Islam radical aux jeunes musulmans, et la construction de la future grande mosquée financée par l’Arabie Saoudite (islam radical wahhabite).
                                              http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2013/11/30/mosquee-saint-denis-centre-palmier.html
                                              http://islamineurope.hautetfort.com/archive/2013/11/29/mosquee-saint-denis.html

                                              Et vous parlez de »communauté imaginée" ? Si vous êtes une femme, allez vous promener en jupe, dans les cités Cosmonautes, Francs-Moisins, la Courtille,... on verra si on ne vous fera pas de remarques sur votre tenue impudique, non conforme aux préceptes islamiques.


                                              • tiptop 29 septembre 2016 06:43

                                                @Jonas
                                                Vous donnez un bel exemple de la façon dont les gens voient des communautés la où il n’y en a pas. Au vu de vos sources identitaires, ce n’est pas surprenant. Vous pourriez essayer de lire des travaux universitaires sur l’islam en banlieue par exemple, moins suspect de manipulation idéologique. Beaucoup sont en ligne.


                                              • Onecinikiou 29 septembre 2016 21:11

                                                @tiptop


                                                « Vous pourriez essayer de lire des travaux universitaires sur l’islam en banlieue par exemple, moins suspect de manipulation idéologique »

                                                Merci pour cette franche rigolade, on n’a pas si souvent l’occasion de rire à gorge déployée !

                                              • epicure 30 septembre 2016 03:20

                                                @tiptop

                                                Là jonas parle de gens qui sont d’une culture communautariste, de culture archaïque.
                                                Chez ces gens là l’individualisme ça n’existe pas, ils sont incapables de se penser hors de leur communauté.

                                                A une époque les paysans français devaient être pareil, mais c’’était il y a longtemps.


                                              • andromerde95 30 septembre 2016 14:38

                                                @epicure
                                                « Là jonas parle de gens qui sont d’une culture communautariste, de culture archaïque.

                                                Chez ces gens là l’individualisme ça n’existe pas, ils sont incapables de se penser hors de leur communauté. »

                                                les individualistes sont incapables de penser à autre chose que leur petite personne.


                                                « A une époque les paysans français devaient être pareil, mais c’’était il y a longtemps. »


                                                à l’époque de l’individualisme tous le monde sur terre est apreil : des petits consommateurs hédonistes athées déracinés nomades sans culture.



                                              • epicure 30 septembre 2016 18:34

                                                @andromerde95

                                                Comme ceci ton message est plus clair, et correspond mieux à ton fond de pensée :

                                                les sctroumphs sont incapables de penser à autre chose que leur petite personne.

                                                Pour dire la vérité , il faut remplacer schtroumph par égoïste, cela ne concerne pas individualisme puisqu’il est compatible avec le lien social horizontal, mais ça le crétin ignare menteur refuse de le comprendre malgré qu’on lui explique des dizaines de fois.
                                                Il répètes comme le perroquet qu’il est « argumentes » chaque fois.

                                                à l’époque du schtroumphisme tous le monde sur terre est apreil : des petits consommateurs hédonistes athées déracinés nomades sans culture.

                                                individualisme = tout le monde pareil, c’est une contrevérité, un mensonge.
                                                La vérité c’est que tu es tellement crétin comme tous les neuneus d’extrême droite que tu ne peux percevoir les différences que si elles sont flagrantes,les petites différences individuelles sont trop subtiles pour ton esprit étriqué.

                                                EN informatique c’est comme si tu n’avais qu’un capteur 1 bit, quine te permet que de voir que deux nuances différentes très contrastées, là où les individualistes plus évolués ont un capteur 32 bits et donc peuvent percevoir le smillions de différences individuelles entre individus.

                                                Là où le neuneu d’extrême droite ne voit que des blancs et des noirs, l’individualiste va voir des blancs plus ou moins clairs, des noirs plus ou moins foncés, des populations aux couleurs intermédiaires, des métis aux divers teints intermédiaires, etc....

                                                Ce n’est qu’avec l’autoritarisme que tout le monde sera pareil, que ce soit par tradition, mode, conformisme, mais en tout cas par un processus antagoniste à l’individualisme.
                                                IL ne peut y avoir uniformité que s’il y a une force extérieure à chaque personne qui incite les gens à se comporter de manière uniforme. Et ceci c’est de l’autoritarisme.

                                                Bref tu continues encore de faire tourner tes mensonges en boucles.


                                              • andromerde95 30 septembre 2016 23:14

                                                @epicure
                                                bah tiens tu reviens encore à la charge ? t’as pas compris que tes branlettes intellectuelles je les démolirai systématiquement sans répit et sans interruption systématiquement ?


                                                « Comme ceci ton message est plus clair, et correspond mieux à ton fond de pensée :

                                                les sctroumphs sont incapables de penser à autre chose que leur petite personne.

                                                Pour dire la vérité , il faut remplacer schtroumph par égoïste, cela ne concerne pas individualisme puisqu’il est compatible avec le lien social horizontal, mais ça le crétin ignare menteur refuse de le comprendre malgré qu’on lui explique des dizaines de fois. »

                                                individualisme = égoïsme car un égoïste ne pense qu’à sa personne, qu’à son individu et non au groupe auquel il appartient.

                                                INDIVIDU = INDIVISIBLE = UN

                                                un égoïste ne pense qu’à sa personne qui est UN, UNIQUE, donc égoïste = individualiste.

                                                de plus le système libéral capitaliste se fonde sur l’intérêt individuel et les libertés individuelles.


                                                « Il répètes comme le perroquet qu’il est « argumentes » chaque fois.

                                                à l’époque du schtroumphisme tous le monde sur terre est apreil : des petits consommateurs hédonistes athées déracinés nomades sans culture.

                                                individualisme = tout le monde pareil, c’est une contrevérité, un mensonge.
                                                La vérité c’est que tu es tellement crétin comme tous les neuneus d’extrême droite que tu ne peux percevoir les différences que si elles sont flagrantes,les petites différences individuelles sont trop subtiles pour ton esprit étriqué. »

                                                tes petites différences individuelles ne sont rien contre les grosses ressemblances individuelles.

                                                 

                                                « EN informatique c’est comme si tu n’avais qu’un capteur 1 bit, quine te permet que de voir que deux nuances différentes très contrastées, là où les individualistes plus évolués ont un capteur 32 bits et donc peuvent percevoir le smillions de différences individuelles entre individus. »

                                                les petits moutons consommateurs et producteurs occidentaux sont si différents dans leur mode de vie... t’as raison lol

                                                les millions de différences que tu perçois sont un fantasme.


                                                « Là où le neuneu d’extrême droite ne voit que des blancs et des noirs, l’individualiste va voir des blancs plus ou moins clairs, des noirs plus ou moins foncés, des populations aux couleurs intermédiaires, des métis aux divers teints intermédiaires, etc.... »

                                                sauf que les nuances et différences de pigmentation de la peau n’ont rien à voir avec l’individu, mais ont à voir avec la race, la sous-race et l’ethnie.

                                                ensuite les « blancs plus ou moins clairs » ont tous à peu prés la même couleur de peau, idem pour les noirs, etc... n’importe qui peut distinguer les blancs et les noirs, même si y a des légères différences dans chaque race.




                                                « Ce n’est qu’avec l’autoritarisme que tout le monde sera pareil, que ce soit par tradition, mode, conformisme, mais en tout cas par un processus antagoniste à l’individualisme.
                                                IL ne peut y avoir uniformité que s’il y a une force extérieure à chaque personne qui incite les gens à se comporter de manière uniforme. Et ceci c’est de l’autoritarisme. »

                                                il y a uniformisation quand on destroy toutes les différences raciales, ethniques, sexuelles, religieuses, nationales... pour laisser exister que l’identité individuelle presque pareille chez tous les humains.


                                                « Bref tu continues encore de faire tourner tes mensonges en boucles. »

                                                tu parles encore de toi et j’exploserai systématiquement tes mensonges.


                                              • epicure 1er octobre 2016 17:39

                                                @andromerde95

                                                cesse ta branlette de grenouille qui veut être aussi grosse qu’un bœuf.
                                                tu en dis que des stupidités incultes.
                                                pas la peine d’insister, c’est toi qui ne comprends rien.
                                                Ne parles pas de choses qui te dépassent.


                                              • andromerde95 1er octobre 2016 18:35

                                                @epicure
                                                où sont tes arguments ? 


                                              • epicure 2 octobre 2016 18:58

                                                @andromerde95

                                                où sont tes arguments ?
                                                vu que tout ce que tu écris ce ne sont que des stupidités, que tu ne comprends même pas les mots que tu utilises.


                                              • andromerde95 2 octobre 2016 22:41

                                                @epicure
                                                développe ce que tu dis. 


                                              • epicure 4 octobre 2016 03:53

                                                @andromerde95

                                                déjà fait, mais tu es trop bouché et inculte.
                                                .
                                                Inutile de répéter avec un âne comme toi, tu l’as assez prouvé.


                                              • andromerde95 4 octobre 2016 20:29

                                                @epicure
                                                non tu as rien démontré du tout vu que tous ce que tu as dis, je l’ai débunké.


                                              • epicure 6 octobre 2016 04:53

                                                @andromerde95

                                                Tiens tu nous fais encore une crise d’hallucination encore.
                                                Va te faire soigner.


                                              • andromerde95 6 octobre 2016 19:18

                                                @epicure
                                                ah bon c’est une hallucination ce post contre lequel tu n’as pas contre-argumenter ? : « bah tiens tu reviens encore à la charge ? t’as pas compris que tes branlettes intellectuelles je les démolirai systématiquement sans répit et sans interruption systématiquement ?


                                                « Comme ceci ton message est plus clair, et correspond mieux à ton fond de pensée :

                                                les sctroumphs sont incapables de penser à autre chose que leur petite personne.

                                                Pour dire la vérité , il faut remplacer schtroumph par égoïste, cela ne concerne pas individualisme puisqu’il est compatible avec le lien social horizontal, mais ça le crétin ignare menteur refuse de le comprendre malgré qu’on lui explique des dizaines de fois. »

                                                individualisme = égoïsme car un égoïste ne pense qu’à sa personne, qu’à son individu et non au groupe auquel il appartient.

                                                INDIVIDU = INDIVISIBLE = UN

                                                un égoïste ne pense qu’à sa personne qui est UN, UNIQUE, donc égoïste = individualiste.

                                                de plus le système libéral capitaliste se fonde sur l’intérêt individuel et les libertés individuelles.


                                                « Il répètes comme le perroquet qu’il est « argumentes » chaque fois.

                                                à l’époque du schtroumphisme tous le monde sur terre est apreil : des petits consommateurs hédonistes athées déracinés nomades sans culture.

                                                individualisme = tout le monde pareil, c’est une contrevérité, un mensonge.
                                                La vérité c’est que tu es tellement crétin comme tous les neuneus d’extrême droite que tu ne peux percevoir les différences que si elles sont flagrantes,les petites différences individuelles sont trop subtiles pour ton esprit étriqué. »

                                                tes petites différences individuelles ne sont rien contre les grosses ressemblances individuelles.

                                                 

                                                « EN informatique c’est comme si tu n’avais qu’un capteur 1 bit, quine te permet que de voir que deux nuances différentes très contrastées, là où les individualistes plus évolués ont un capteur 32 bits et donc peuvent percevoir le smillions de différences individuelles entre individus. »

                                                les petits moutons consommateurs et producteurs occidentaux sont si différents dans leur mode de vie... t’as raison lol

                                                les millions de différences que tu perçois sont un fantasme.


                                                « Là où le neuneu d’extrême droite ne voit que des blancs et des noirs, l’individualiste va voir des blancs plus ou moins clairs, des noirs plus ou moins foncés, des populations aux couleurs intermédiaires, des métis aux divers teints intermédiaires, etc.... »

                                                sauf que les nuances et différences de pigmentation de la peau n’ont rien à voir avec l’individu, mais ont à voir avec la race, la sous-race et l’ethnie.

                                                ensuite les « blancs plus ou moins clairs » ont tous à peu prés la même couleur de peau, idem pour les noirs, etc... n’importe qui peut distinguer les blancs et les noirs, même si y a des légères différences dans chaque race.




                                                « Ce n’est qu’avec l’autoritarisme que tout le monde sera pareil, que ce soit par tradition, mode, conformisme, mais en tout cas par un processus antagoniste à l’individualisme.
                                                IL ne peut y avoir uniformité que s’il y a une force extérieure à chaque personne qui incite les gens à se comporter de manière uniforme. Et ceci c’est de l’autoritarisme. »

                                                il y a uniformisation quand on destroy toutes les différences raciales, ethniques, sexuelles, religieuses, nationales... pour laisser exister que l’identité individuelle presque pareille chez tous les humains.


                                                « Bref tu continues encore de faire tourner tes mensonges en boucles. »

                                                tu parles encore de toi et j’exploserai systématiquement tes mensonges. »


                                              • epicure 7 octobre 2016 01:40

                                                @andromerde95

                                                les seules mensonges ici c’est toi qui les aligne, j’y ai déjà répondu depuis longtemps combien 100 messages ?
                                                Mais comme tu es un crétin tu répètes tes conneries en boucle.


                                              • andromerde95 7 octobre 2016 13:17

                                                @epicure
                                                tes réponses je les ai débunké et je me répète car tu répètes les mêmes mensonges. 


                                              • Yohan Yohan 28 septembre 2016 23:28

                                                Ce qui est sûr c’est que les salafistes sont bien chez nous et que la gauche trafique avec


                                                • philouie 28 septembre 2016 23:44

                                                  @Yohan
                                                  Ce qui est sûr c’est que les salafistes sont bien chez nous et que la gauche trafique avec
                                                   
                                                  La gauche sioniste, alors.


                                                • AmonBra QAmonBra 29 septembre 2016 09:27

                                                  @philouie

                                                  « La gauche sioniste, alors. »

                                                  Bingo ! Vous avez attrapé le bon bout, ne le lachez plus c’est un fil d’ariane, mais accrochez vous aussi car l’exploration s’apparente à la chute d’Alice dans le trou du lapin . . .


                                                • epicure 30 septembre 2016 03:16

                                                  @Yohan

                                                  Ce qui est sûr c’est que les salafistes ont une pensée d’extrême droite, et les gens De Gauche les détestent.
                                                  IL n’y a que les idiots utiles gauchistes qui les défendent. Mais les gauchistes font plus de bruit qu’ils ne sont représentatifs, vu que le gauchiste est animé par l’agitation, le bougisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité