• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > On n’est pas arrivé … au fond, on creuse encore (...)

On n’est pas arrivé … au fond, on creuse encore !

Laurent Ruquier n’est pas un intellectuel – pour paraphraser le bel euphémisme employé par Hollande pour caractériser la ministre de l’Education Nationale. Et si c’est gravissime pour la ministre de tous les « apprenants » (comme on dit rue de Grenelle) de France, ça l’est autant pour le patron du « talk-show d’infotainment » préféré des français (comme on dit in good english dans les sondages à deux balles).

Que le niveau soit bas, rien de nouveau, on le savait déjà… Mais le pire, c’est que ça continue à descendre, encore et encore, chaque semaine que le PAF fait, et qu’on ignore si ça va s’arrêter vu qu’on est déjà passé depuis longtemps sous la ligne de flottaison. Le bateau coule, n’est-ce pas Michel Onfray, mais il reste de la marge avant d’atteindre les abysses et de s’enliser définitivement dans la vase.

On le sait depuis belle lurette que cette émission n’est capable de dispenser qu’un mince (très mince, comme le delirium qui les a tous atteints hier soir) vernis culturel, et on n’en attendait pas plus. Oui, c’était le 1er avril, mais les poissons sur l’étal étaient avariés et puaient vraiment très très fort.

Auparavant (car, sans vouloir jouer les déclinistes, c’était un peu mieux avant…) il y eut quelques chroniqueurs qui, quelles que soient leurs opinions et quels que soient les sujets abordés, arrivaient souvent à élever un peu le débat et, même si l’on n’était pas toujours, loin s’en faut, d’accord avec eux, nous ont fait passer quelques bons moments de joutes verbales constructives et de discussions plaisantes.

Ainsi de Natacha Polony qui, lorsqu’elle avait gentiment balancé à David Foenkhinos qu’il était à la littérature ce que Bénabar était à la chanson engagée, à savoir un bon faiseur de tubes sans estomac, nous avait permis d’applaudir des deux mains. Entendons nous bien : ils sont mignons tous les deux et ne font de mal à personne, mais on a le droit d’exiger, sur le service public et avec notre argent, un peu plus de hauteur de vue et un peu mieux que l’acquiescement perpétuel de bénis-oui-oui devant la médiocrité.

Yann Moix (que j’admire en tant qu’écrivain) a, dans le même cas de figure, déroulé le tapis rouge à Grégoire Delacourt qui est pourtant cent fois pire que Foenkhinos (Vous avez lu jusqu’au bout « La liste de mes envies » ? Bravo, le livre m’est tombé des mains à la page 15…). On se refuse à penser qu’un grand fan de Péguy puisse apprécier une telle daube. Donc, il raconte ce qu’on lui demande de raconter, et là, c’est un scandaaaaale ! On comprend bien qu’il n’est pas payé pour donner honnêtement son avis, mais pour passer la soupe, que la soupe est à minima aux truffes, et qu’il doit adorer les truffes… (Natacha Polony aimait sûrement aussi les truffes – mais pas au point de se vendre, par leur odeur alléchée). Dont acte.

Aymeric Caron, par-delà son look qui faisait craquer la ménagère, ne brillait pas que par ses cheveux longs mais aussi par ses idées fortes sur des sujets sensibles qu’il défendait avec ardeur. On peut ne pas être un spéciste convaincu mais comprendre quand même les raisons de la défense de la cause animale. Avec lui, il y avait débat tout en ayant des hauts.

Alors que cette pauvre cruche de Burggraf, hormis des glapissements ridicules à l’encontre des invités – pour lesquels elle ne montre même pas la plus élémentaire politesse – est incapable d’une seule réponse argumentée et dénote une méconnaissance des dossiers qu’on n’oserait pas accepter en première année d’école de journalisme. Elle aboie, mais la caravane ne passe pas, et la pilule non plus… Horrifiée par ses attaques inacceptables de bêtise assumée, je me suis entendue, dans un délire incrédule, hurler toute seule devant ma télé pour défendre Florian Philippot, qui est resté digne, calme et poli, lui, face à la virago pétrie de haine gratuite. Mes amis apprécieront… La connerie des uns finit par entraîner des comportements irrationnels chez les autres ! Monsieur Philippot appartient à un parti qui existe dans le paysage politique, présente un candidat aux présidentielles, et a le droit de s’exprimer sans déclencher les cris d’orfraie d’une mégère hystérique. Ca s’appelle simplement la démocratie – mais elle est trop excitée pour le comprendre. Ils doivent la shooter aux amphé ou au Redbull pour qu’elle leur fasse le buzz, comme un bon toutou fait le beau.

Quant au pauvre Philippe Poutou, à qui elle a volé dans une crise de fou rire aussi ridicule qu’inextinguible (effectivement sa proposition de vouloir supprimer les licenciements était à mourir de rire, allez dire ça aux récents licenciés de chez Whirlpool) de précieuses minutes de parole qu’on ne lui rendra jamais – pas grave, de toute façon il n’a aucune chance alors, à quoi bon lui permettre de s’exprimer ? – il a fait montre d’un sang-froid et d’une gentillesse exemplaires qui l’honorent, lui et son « petit » parti de « petit » candidat. C’est Madame Burggraf qui est « petite », dans son intelligence comme dans ses comportements.

Alors que je protestais haut et fort sur les réseaux sociaux devant tant de bêtise crasse, une de mes amies m’a répondu que, de toute façon l’audience d’ONPC baissait beaucoup et qu’ils allaient faire long feu. Que nenni, lui ai-je répliqué, on ne bâillonne pas « La Voix de Son Maître » ! Et Delphine Ernotte va gentiment nous les trafiquer, les résultats d’audience… Ella a fait bien pire chez Orange sans que personne ne moufte.

Alors ??? On ne va pas boycotter, non, ça leur ferait trop d’honneur. Mais on va se moquer, avec constance et ironie. Car le ridicule tue plus sûrement que l’absence. Quand on n’a que la toile pour terrain de revanche… c’est énorme et ça compte. Et l’on va appeler à la rescousse tous les grands aînés. Au secours Dumayet et Desgraupes, au secours Jacques Chancel, au secours Michel Polac, au secours Bernard Pivot, réveillez-vous ! Ils ne sont pas devenus fous, ils sont devenus… minables, ce qui est mille fois pire.

Mais enfin, dans une société où l’on a balancé dans le fauteuil de Malraux une autre greluche (la nouvelle en date n’est pas mieux mais au moins elle la boucle) qui a osé avouer ne jamais ouvrir un livre, il ne faut guère s’attendre à mieux.

 Quand j’entends le mot culture, je sors ma… Vanessa ?

De profundis…

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 3 avril 08:31

    Vous avez du courage pour vous farcir ce genre de programme indigeste


    • Paul Leleu 3 avril 14:31

      @Leonard

      d’accord avec vous... d’ailleurs quand on voit le genre d’idioties que plébiscitent les ’’français de souche’’, on est en droit de s’interroger sur l’utilité d’être patriote dans un tel pays de dégénérés...

      d’ailleurs, pour moi, le ’’patriotisme’’ de Le Pen est à la dignité française ce que le poisson panné est à l’océan... un sous-produit pour occidental déculturé...

      et je ne parle pas du politicard Fillon qui propose sans pudeur d’exploiter ses concitoyens en guise de ’’patriotisme’’...


    • spearit 3 avril 14:57

      @Leonard

      Ca et Hanouna sur C8 c’est 3 secondes GRAND MAXI


    • manu manu 3 avril 14:58

      @Paul Leleu

      La panne des poisson pannés sert à se que la viande ne crame pas car les protéines supportent moins bien la chaleur que les sucres lents, de la farine suffit pour ça.

      Sinon la blonde elle dit des trucs super intéressant des fois...
      ...pour ceux qui ont besoin de rigoler. 


    • Leonard Leonard 3 avril 15:42

      @Paul Leleu

      J’ai comme l’impression que vous confondez un peu patriotisme et nationalisme ?

      Après la vision des deux mis ou futur mis en examens ne m’intéressent pas... Que pensez vous du patriotisme selon Asselineau ?


    • Clocel Clocel 3 avril 09:08

      On a la TV qu’on mérite.

      Trois heures et demi de présence quotidienne devant la lucarne pour les téléphages...

      Autant de temps soustrait à vos proches.

      Le temps de lire un bon polar ou bien d’entamer un bouquin plus rugueux ...


      • sloop sloop 4 avril 08:10

        @Clocel

        Bonjour,
        À ce que j’ai lu, ce ne sont pas que les téléphages, c’est une moyenne.

        Mes voisins de 80 ans ont chacun purgé 5 ans fermes smiley


      • Armelle Armelle 3 avril 09:35

        ...Et nous sommes rackettés chaque année pour financer un programme aussi pourri, c’est hallucinant !!!

        ...L’émission « culturelle » des bobos... Et le plus inquiétant n’est pas que cette émission existe mais plutôt qu’elle soit suivie massivement





        • jaja jaja 3 avril 10:44

          « Quant au pauvre Philippe Poutou, à qui elle a volé dans une crise de fou rire aussi ridicule qu’inextinguible (effectivement sa proposition de vouloir supprimer les licenciements était à mourir de rire, allez dire ça aux récents licenciés de chez Whirlpool).. »

          « La ville d’Amiens déjà sinistrée par les pertes d’emploi avec notamment celle de 2014 de l’usine Goodyear et la perte de 1100 emplois, véritable drame humain avec 12 suicides à la clé, va gouter à nouveau à l’injustice de ce système marchand puisqu’il y a quelques semaines était annoncé la fermeture de l’usine Whirlpool et donc la mise à la porte de ses 290 salariés.

          Whirlpool a, comme bien trop souvent le cas, pointé du doigt un problème de compétitivité pour mettre à la porte ces salariés. Mais, en réalité, pour ce groupe qui est loin d’être en déficit la question est surtout de faire de nouveaux profits en allant exploiter les travailleurs d’autres pays. Dans un contexte de crise du système capitaliste, les tentatives de repli national et de protectionnisme sont souvent avancées comme une solution pour répondre à cette chimère de la non compétitivité. C’est en vérité un jeu dangereux et qui masque le réel fléau de notre société actuelle : un système capitaliste qui se nourrit des inégalités et les entretient pour faire le profit de quelques uns engendrant la misère du plus grand nombre. Les thèses protectionnistes considèrent que les ennemies sont les travailleurs d’a coté et non les politiques et patrons qui entretiennent cette division. La sortie de l’Europe ou les taxes aux frontières n’empêcheront nullement les patrons de supprimer des emplois et d’exploiter abusivement les travailleurs français, dans cette période électorale les propositions de ce type ne font au contraire que renforcer les divisions au sein d’une classe de travailleurs exploités internationalement, et ce bien souvent par les mêmes patrons. »

          L’interdiction des licenciements est donc une mesure transitoire permettant, en donnant aux travailleurs du privé un statut existant déjà dans la fonction publique, de maintenir l’emploi sur site... Et c’est justement aux salariés de Wirlpool qu’il faut le dire ! Et dans ce cas précis où cette boîte ne vise qu’à faire davantage de bénéfices en délocalisant la production la solution c’est l’expropriation des actionnaires qu’il faut imposer, sans indemnités ni rachat... puis la poursuite de l’activité sous le contrôle des travailleurs...

          Tout le pouvoir aux travailleurs !


          • eric 5 avril 11:51

            @jaja

            Ces gens, Whirpool, font comme les migrants. Dans leur pays, les conditions ne leur conviennent pas, ils vont voir ailleurs.

            Réglementations, impôts, services publiques de plus en plus défaillants, (syndicats dixit mais néanmoins de plus en plus coûteux), ambiance pénible, avec des tas de gens qui n’aiment ni les boîtes ni leurs patrons.

            Qu’est ce qu’ils font ?

            Ils prennent leurs cliques et leurs claques ( en l’occurrence leur argent, leurs connaissance, leurs marques, leurs techniques) et vont voir ailleurs comment est l’herbe.

            Le leur interdire ?

            C’est comme si vous interdisiez l’entré aux migrants sous prétexte qu’ils sont jeunes, dynamiques, souvent formés, et pourraient utilement bosser chez eux au développement de leur pays au lieu d’aller financer les retraites des « ptits blancs en occident... », ce qui est contraire au programme du NPA ...

            Votre principaux problèmes à la gauche de la gauche, c’est la cohérence intellectuelle, le calcul élémentaire et l’amour.

            Vous ne comprenez pas qu’on n’ attrape pas les mouches avec du vinaigre. Comme en URSS

            Vous savez quoi ? Whirpool, ce n’est pas tant pour le fric qu’ils se barrent. Ils ont déjà des profits. 

            Les patrons, passer leurs week end à Posan, ou Nova Huta vous savez... Amiens, c’est plus « printemps » comme dirait Macron...Ils en on juste mare d’être détesté.

            Comme partout, le socialisme en action fait fuir les gens. En France tu votes, tu votes pas, tu as la CGT, SUd and co qui te pourrissent la vie. Même avec Sarko on a pas réussi à avoir une école républicaine et non propagandiste.

            A La fin tu te barres

            Et je connais déjà votre réaction ...Casses toi riche...

            Eh oui, et avec leur argent et leurs machines outils..


          • Tall Tall 3 avril 10:52

            Et vous avez vu comment la Ruquier s’excite à certains moments quand elle parle ?

            On dirait une épileptique ... encore une perverse qui se croit maligne
            L’intelligentsia parigogo dans toute sa splendeur d’autruche à plumes
            En 40-45 ça couchait avec l’officier SS à cause du bel uniforme noir bien viril smiley

            Je parle au féminin, car c’en est une évidemment

            • Tall Tall 3 avril 11:12

              @♫♪ Ridipayass ♫♪

               
              Oui, les propagandistes, c’est comme les putes ...pour une totale, faut y mettre le prix

            • L'Auvergnat L’Auvergnat 4 avril 12:07

              @Tall mal de mer,


              Tu es devant ou derrière « phillipotdechambre » dans tes rêves ????????

              Encore un frustré !!!!! 

            • Djam Djam 3 avril 10:59

              @ l’auteur
              Merci déjà pour votre article bien torché qui mêle humour et...plus rare sur les forums... une pensée claire parce que bien syntaxée smiley

              Cela dit, je ne cesse de me questionner... pourquoi tant de gens continuent-ils à regarder ce genre d’émission ? A savoir en passant, chère Caroline, que c’est par ailleurs la télé qui vous mate et non vous qui la mater.

              Vous me direz qu’il faut pouvoir malgré tout analyser de visu l’interminable dégringolade de feu l’esprit français et ça peut se défendre, mais là avec ce bout d’ONPC (On N’est Pas Cervelé) on a effectivement la synthèse, comme disait Audiard via Blier !

              Je me permettrai quand même un petit ajout sur le Moix. Personnellement, son livre (Naissance) m’est tombé des mains. Le récit de la vie d’un type qui se présente ensuite comme un connaisseur de littérature parce qu’il a fait l’effort de lire les incontournables n’est rien d’autre qu’un prétentieux. De surcroît, cet homme adore rappeler la larme au coin de l’oeil qu’il a « beaucoup souffert » enfant ce qui lui permet d’utiliser ce vécu (partagée par des millions d’autres gens anonymes qui eux ne l’étale pas en public) comme argument de bouclage de bouche auprès de ceux qui ont le malheur, comme le fit le Sébastien, de dire qu’une claque sur les miches n’était pas mortel. Moix est un pervers dont le passé avec son pote Eric Blanrue finira bien par être rappelé à ceux qui croient que l’homme est posé chez le comique raté Ruquier.

              Leur force, car ils en ont, c’est qu’ils se foutent d’être critiqués vertement tant que des hypnotisés continuent à les mater quand même.

              Caroline, jetez votre télé, vous découvrirez qu’on vit mieux, beaucoup mieux sans !
              Bonne journée printanière


              • joelim joelim 3 avril 12:23

                Cela dit, je ne cesse de me questionner... pourquoi tant de gens continuent-ils à regarder ce genre d’émission ? 


                Parce que les gens ont besoin de partager quelque chose avec l’ensemble de leurs concitoyens, et que pour ce faire on ne leur propose que cette émission débilitante. Le jour où la démocratie virera ces capo-présentateurs et capo-amuseurs, des émissions constructives, respectueuses du public et ouvertes pourront exister. Le projet d’Assenileau de renationaliser TF1 en faisant choisir le contenu par les gens est par exemple du plus haut intérêt selon moi (si tant est que la télévisoche ait un avenir).

              • quid damned quid damned 3 avril 11:02

                C’est vrai qu’il n’ont honte de rien.
                Tout ceci est enregistré, je me prends parfois à espérer qu’un jour il y ait un éveil suffisant pour qu’un procès ait lieu et que tous ces kapos comme dirait Chouards (à partir de 1 min50) finissent en taules.
                N. Polony semble sortir un peu du lot, mais elle est fortement bridée.


                • volpa volpa 3 avril 11:18

                  @ l’auteur,
                  Ne sont pas Polony, Zemmour,Naulleau qui veut.
                  Bonne journée.


                  • Louve de France Louve de France 4 avril 10:55

                    @volpa

                    L’esprit incisif de Zemmour manque terriblement a cette émission...

                  • Louve de France Louve de France 4 avril 10:58

                    Ainsi que sa grande culture de la Nation Française ! 


                    Zemmour, reviens !

                  • Descartes Descartes 3 avril 12:35

                    Peu importe le candidat que nous soutenons, il est clair que le traitement infligé à Poutou est déplorable.


                    • UDOOCKU 3 avril 13:10


                      @Descartes
                      Entièrement d’accord ! Le mépris affiché par ces potiches est affligeant !

                      @Caroline :

                      Excellent, je partage... Burggraf, péronnelle inculte, Ruquier grimaçant et agité, automate déréglé particulièrement hystérisé face à Philippot, effarant !

                      Faux ami aussi sur les Grosses têtes où sa perfidie n’a d’égale que sa vulgarité :"Si tu veux vraiment connaître un homme, accorde lui pouvoir et argent, et observe". 

                      Là, Caroline, bravo smiley : "Pauvre cruche de Burggraf, hormis des glapissements ridicules à l’encontre des invités – pour lesquels elle ne montre même pas la plus élémentaire politesse – est incapable d’une seule réponse argumentée et dénote une méconnaissance des dossiers qu’on n’oserait pas accepter en première année d’école de journalisme. Elle aboie, mais la caravane ne passe pas, et la pilule non plus…

                      Horrifiée par ses attaques inacceptables de bêtise assumée, je me suis entendue, dans délire incrédule, hurler toute seule devant ma télé smiley pour défendre Florian Philippot, qui est resté digne, calme et poli, lui, face à la virago pétrie de haine gratuite. Mes amis apprécieront… La connerie des uns finit par entraîner des comportements irrationnels chez les autres ! smiley Monsieur Philippot appartient à un parti qui existe dans le paysage politique, présente un candidat aux présidentielles, et a le droit de s’exprimer sans déclencher les cris d’orfraie d’une mégère hystérique. Ca s’appelle simplement la démocratie – mais elle est trop excitée pour le comprendre. Ils doivent la shooter aux amphé ou au Redbull pour qu’elle leur fasse le buzz, comme un bon toutou fait le beau."


                    • LE CHAT LE CHAT 3 avril 12:55

                      faut vraiment être en manque d’audimat pour aller se jeter dans cette tanière de bobos gauchisants au QI du niveau de la taupe ....


                      • MERLIN MERLIN 3 avril 13:49

                        État des lieux de ONPC très, très réaliste, Burggraf en dessous de tout... Moix vendu au dessus de tout.....


                        • alinea alinea 3 avril 14:35

                          Bonjour Caroline,
                          Pour une rentrée c’est une rentrée en fanfare !
                          Bon, c’était juste un petit bonjour en passant, parce que, n’ayant pas la télé, je ne saurais donner un avis avisé !!
                          Bonne journée.


                          • thierry3468 3 avril 15:50

                            Doit on payer une redevance pour payer de tels « guignols » ?Ils ne sont pas droles et se montrent très méprisants vers certains et tellement élogieux avec leurs amis.Cette émission doit s’arreter ou je me débarasse de ma tv pour ne pas payer de tels parasites....Ils peuvent continuer leur triste théatre mais en dehors du service public.


                            • ecophilopat 3 avril 16:34

                              Ca me fait sourire ces gens qui critique la tv mais qui continue de la regarder (j’ai jeté la mienne il y 8 ans).

                              C’est un peu comme ceux qui critique l’U.E mais qui ne veulent pas en sortir smiley


                              • MERLIN MERLIN 3 avril 19:47

                                @ecophilopat
                                En accord avec ça, mais une petite piqure de rappel de temps en temps....
                                Je parle de la TV pas de l’UE, elle il faut s’éjecter avant la CATA.....Question de survie.....Morale, mentale et économique.


                              • UnLorrain 3 avril 19:31

                                Les foyers,surtout s’il y y a des enfants ou ados en ce foyer,ont besoin d’un fond sonore au domicile..le silence est dort smiley smiley et donc lorsque l individu ne dort pas il a necessite de fond sonore,la radio bien choisie contiendra le moins de programmes hydrocephalisants comme il y a pas d images.

                                Pour le comm qui semble interesse par un critique litteraire que serait Moix, allez voir Stalker dissection du cadavre de la litterature par google evidemment.je le cite ce monsieur car en parcourant son blog,a la rubrique cacographe et tartufe il y y a une ( ex je crois ) journaliste,blonde,quinqua,laissez entrevoir systematiquement son abondante poitrine. Et si vous avez du temps,il y a aussi un autre critique,oppose semble t il ( la guerre,celle des mots aussi alors..Ernst Junger ecrivit que la guerre est notre mere, s inspira t il de Napoleon ecrivant que La guerre est une mere,la guerre est un etat naturel..) bref, Theatrummundi chez votre ami/ennemi et vous devriez tomber chez un autre sieur,lettre.


                                • Pierre 3 avril 23:44

                                  Interdire les licenciements ne serait pas ridicule si le monde ne comportait que notre hexagone mais, forcément, sur un site fréquenté essentiellement par des supporters de l’admirateur de Chavez...


                                  • Old Dan Old Dan 4 avril 05:58

                                    ... Burggraf, la bécasse...
                                    .
                                    [... et pourtant j’ch’ui un vrai bobo d’gauche ! ]


                                    • ricoxy ricoxy 4 avril 10:06

                                       
                                      La télé ? Il y a longtemps que l’encéphalogramme de ceux qui y sévissent est plat (point de congélation mentale). Vieux programmes, vieux films, émissions blabla, émissions de « télé-réalité », pollution par des pubs omniprésente, informations inexistantes – remplacées par de petits reportages et des « micro-trottoirs », j’en passe et des pires... Avec la télé, la culture et l’information sont mortes.
                                       


                                      • Louve de France Louve de France 4 avril 11:04

                                         Si le ridicule tuait, Ruquier serait mort depuis longtemps... Toujours vêtu de ses habits de procureur gauchiste , Ruquier glousse comme une femelle en chaleur et s’acharne inlassablement sur le FN et le NPA. 


                                        Vanessa Burggraf ne vaut guère mieux avec son sourire crispé, et Yann Moix lui, le nez bien chargé de cocaïne, se perd dans des billevesées crapax ! 

                                        Boycottons cette émission télescopée par l’elysée ! 


                                          • MERLIN MERLIN 4 avril 17:19

                                            @troletbuse
                                            Bienvenu dans le monde réel.....  smiley


                                          • Lavine 4 avril 21:17

                                            Bonsoir,

                                            Quel papier rafraîchissant ! Merci beaucoup madame.

                                            Je m’inscris néanmoins en faux contre l« irrationalité » que la bêtise de « la » Vanessa entraînerait chez les gens raisonnables :))
                                            Nous réagissons en être humain, et quiconque subit une attaque vile et bête mérite, en tant qu’être humain, notre défense. (D’ailleurs pouvons-nous vraiment contrôler des chemins frayés de longue date ?) Puis-je m’autoriser un argument d’autorité, en faisant référence à Voltaire ? C’est de mauvais goût aujourd’hui, semble—t-il. « Beeeeeeeeeeerk Voltaire », va-t-on me dire :))

                                            C’est la grande difficulté. Nous sommes malgré tout marqués par le « tend la joue gauche » justement du fait de nos positions humanistes. Je suppose que je fais de la philosophie de bas étage ! Les révolutionnaires doivent-ils appliquer jusqu’au bout à eux-mêmes, c’est-à-dire jusqu’à en faire pâtir leur cause, les principes qu’ils aimeraient voir dominer ?

                                            Personnellement, je ne le pense pas. L’idéalisme est une maladie de jeunesse ? La realpolitik a du bon qui regarde en face le rapport de force, qui établit deux camps.

                                            L’avantage de notre temps, c’est que tous ceux qui se faisaient des illusions genre ’j’suis un riche« , »j’suis d’la haute« , et par extension, »j’suis conforme« (vu que les premiers dominent, notamment dans les médias, comme vous le soulignez si bien), en ont pris un coup dans l’aile, de l’illusion, justement.

                                            Ca assainit un peu l’atmosphère, mais à peine, compte tenu que, rageux, ceux qui prennent à peine conscience qu’ils se sont fait entubés - capitalisme de la séduction oblige - sont prêts à taper partout n’importe comment.

                                            Comment intégrer les novices au combat ? Grande intelligence et grand savoir-faire demandé.

                                            C’est au-dessus de mes forces, malgré que j’en aie. Pas la configuration psychique requise :)) M’fait péter un cable, toutes ces récitations de la télé, ces non-dits, ces échanges d’escarmouches. La classe moyenne qui se croit encore à l’abri et qui juge les choses de haut, drapée dans un »tous pourris" bien confortable qui évite de réfléchir... Comment dire ? Elle m’horrifie, m’effraie, me terrorise, et éveille une haine si intense - je voudrais bien faire autrement - que je préfère me taire, tellement j’ai peur de me mettre à hurler...

                                            Vous croyez qu’il faut que je m’inscrive à un centre d’aide pour hyper- émotif ?

                                            Pardonnez la logorrhée, votre liberté m’a inspiré.

                                            Cordialement,


                                            • HELIOS HELIOS 9 avril 11:49

                                              Bonjour...


                                              Dommage de ne pas vous avoir lu plu tot... mais on n’est pas toujours disponible.

                                              Merci pour votre billet d’humeur, bien légitime agrémenté de tournures bien sympathiques.

                                              Permettez moi d’apporter ma vision, légèrement a coté de la votre. Il m’est toujours difficile de supporter des libertaires - dont je fais partie - accuser des sectaires au nom de choix qu’ils ne partagent pas. Je préférerai largement des attaques et jugements sur le fond, argumentés plutôt que ce tribunal...

                                              ... surtout, lorsqu’à titre d’exemple on cite des Polac ou des Chancel, ce dernier si intelligent parmi intelligentsia parisienne porte plutôt le symbole d’un parisianisme hautain autant que borné œuvrant derrière la petite lucarne.. .
                                              ... un peu, voyez vous, comme la diatribe d’Estrosi (président le la régions PACA) ce matin sur Cnews déclarer que tous les candidats a la présidentielle à venir etant des « adversaires » et que Marine Le Pen est une « ennemi » alors de 45%(1er tour) et 40%(2nd tour) des électeurs ont voté pour le FN.... 40% d’ennemis dans cette région !!!

                                              Bon, foin d’analogies, il ne s’agit là que d’exemples destinés a démontrer que l’axe républicain n’est pas la où certain le place, comme vous qui placez l’axe médiatique probablement ailleurs que la pluralité rédactionnelle ou celle du divertissement.

                                              il faut de tout pour faire un monde...

                                              Merci encore pour votre billet et bon dimanche a tous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès