• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > On ne frappe pas une femme...

On ne frappe pas une femme...

JPEG

L'affaire Bertrand Cantat affole la toile et fait du bruit dans le Landerneau : on déplore que le chanteur se produise en concert et on le fait savoir.

Concerts annulés, reportés, pétitions en ligne, manifestations devant les salles de concert, pression des élus locaux...

Le chanteur a été condamné à huit ans de prison pour avoir donné en 2003 des coups mortels à sa compagne, Marie Trintignant. Il a été libéré en 2007 de la prison de Muret dans le sud-ouest, après avoir purgé plus de la moitié de sa peine.

Certains affirment haut et fort qu'il a bien payé son crime... La justice l'a condamné puis libéré...

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a ainsi réagi aux différentes manifestations qui accompagnent les concerts de l'ancien chanteur de Noir Désir. Bertrand Cantat "a le droit de vivre sa vie, il a payé", a déclaré la ministre...

Philippe Laflaquière, le juge qui a libéré Cantat, dénonce l'impossible droit à l'oubli pour le chanteur, qui serait soumis à une "dictature de l'émotion" amplifiée par la puissance des réseaux sociaux.

Oui, mais la discrétion, le respect de la famille de Marie Trintignant, la décence devraient inciter le chanteur à ne plus parader sur scène.

Bertrand Cantat reste comme l'image et le symbole des violences faites aux femmes...

Un symbole de toutes ces femmes qui meurent régulièrement sous les coups de leur conjoint...

Comment effacer cette image ?

Comment faire oublier le meurtre qui a été commis quand on se produit sur scène ?

Un homme ne frappe pas une femme, un homme sait et connaît sa force et il ne devrait pas se permettre de lever la main sur une femme...

Pour reprendre la phrase célèbre du père de Camus, "un homme, ça s'empêche..."

Et "ça s'empêche" de frapper une femme à mort, en lui portant une multitude de coups.

ça s'empêche de frapper une femme à terre.

C'est une morale qui dit que l'humanité de l'homme est dans les limites qu'il s'impose à lui-même, et ce, quelles que soient les circonstances.

Comment ne pas comprendre le désarroi des parents de Marie Trintignant qui voient Bertrand Cantat se produire sur scène ?

D'autant que le personnage semble persister dans un comportement violent à l'égard des femmes...

Ainsi, selon le journal Le Point, au mois de février, une artiste de quarante-cinq ans a déposé une main courante contre Bertrand Cantat pour harcèlement. "Il se fait passer pour un ami, mais en réalité il a un comportement menaçant et violent psychologiquement", aurait déclaré la quadragénaire, qui a voulu laisser une trace écrite des agissements de l'ancien leader de Noir Désir.

Bertrand Cantat soupçonné encore de violences, après avoir été condamné pour meurtre ?

Apparemment, le chanteur n'a pas pris la mesure de ses actes, il est susceptible de recommencer.

"Un homme, ça s'empêche..." Et Bertrand Cantat devrait, de lui-même, prendre conscience de la violence dont il s'est rendu coupable.

Il devrait, de lui-même, ne plus se produire sur scène, afin d'éviter toutes polémiques...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/03/on-ne-frappe-pas-une-femme.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

317 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 20 mars 18:55

    Camus à la rescousse !? smiley


    • rosemar rosemar 21 mars 11:55

      @Clocel

      Camus ! oui, un philosophe...

    • Taverne Taverne 21 mars 12:12

      @rosemar

      Je crois que tout le monde a bien compris qu’il ne s’agissait pas de Jean-Claude Camus, le producteur de spectacles de Johnny... smiley

      Mais ce qu’on essaie de vous faire comprendre, c’est qu’il ne suffit pas de sortir une belle citation d’un auteur très estimé pour a voir raison moralement.

      Je dis que la loi et la justice doivent se déterminer autant qu’il est possible en-dehors de l’émotion et de la morale.


    • Cadoudal Cadoudal 22 mars 00:57

      @Taverne
      « Un peuple qui connaît ses classiques ne se laisse pas mener sans révolte dans les poubelles de l’histoire »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Renaud_Camus


    • sahb 23 mars 17:06

      Bertrand Cantat est vivant ! il a payé sa peine à la « société » (il a fait le tarif imposé !!) il a le droit de continuer à vivre de se reconstruire et donc de faire ce qu’il aime faire ! visiblement il a des fans ! 


    • Jean Roque Jean Roque 20 mars 19:09

       
      Grâce à Yoyo le trosko et autres gocho-collabos, les femmes sont émancipées :
       
      - les ouvrières de ex-Moulinex peuvent travailler la nuit
       
      - les grandes bobos Chanel du 16eme d’Hidalgo qui s’emmerdent, ont le droit à l’égalité salariale qd elle font journalopes
       
      - les pauvresses peuvent louer leurs utérus où vagins (« Richs meets beautiful » est officialisé pour que les étudiantes fassent putes)
       
      - plus de famille, 3 ans 50% de divorces, avortements, fécondité 1,4 ... émancipées je vous dis !
       
      « L’émancipation [discours de gocho-le-collabo antiraciste, féministe etc.] est le panier supérieur de l’aliénation » Marx


      • V_Parlier V_Parlier 20 mars 23:33

        @Jean Roque
        Et les racailles peuvent les frapper, tant qu’elles ne meurent pas :
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/au-train-ou-les-merdias-encensent-202467
        https://www.voici.fr/news-people/actu-people/samy-naceri-un-lourd-passe-judiciaire-267963
        (Pour le second : incidents de 2007 les plus en rapport avec le sujet, le reste « garnissant » le profil)

        Et ça, c’est juste les connus. Dans la rue, quand ce n’est pas le conjoint ou le concubin, on n’en parle même pas et il y en a chaque jour. Mais ça ne rentre pas dans le cadre. Seule la violence dite conjugale est digne d’information. Ce qui prouve que « conjugal » pose plus de problèmes que « violence » apparemment.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 mars 16:19

        @V_Parlier


        Merci d’avoir cité mon article.

        @+P@py

      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 mars 19:12
        On ne frappe pas une femme... oh.. une bonne claque sur le cul de temps en temps ... ^^

        • Le Poilu Le Poilu 22 mars 10:32

          @bouffon(s) du roi
          Sur le cul, certaines en redemandent... ^^


        • JL JL 20 mars 19:20

          On ne peut pas se réconcilier avec un pervers narcissique : on ne peut que se soumettre ou se démettre. Et encore ... se démettre : pas toujours.
           


          • Fergus Fergus 20 mars 19:34

            Bonsoir, Rosemar

            « On ne frappe pas une femme »

            Ni un enfant !

            Ni même un homme, sauf pour se défendre si l’on est soi-même frappé.

            Quant à Cantat « Il devrait, de lui-même, ne plus se produire sur scène, afin d’éviter toutes polémiques »

            100 % d’accord avec vous sur ce point. Ce qui ne l’empêcherait pas de continuer à vivre de sa musique. Simple question de décence !


            • V_Parlier V_Parlier 20 mars 23:34

              @Jarnicoton
              Ca dépend probablement du gabari de l’intéressée...


            • sleeping-zombie 21 mars 11:22
              @Fergus
              Ce qui ne l’empêcherait pas de continuer à vivre de sa musique.

              Euh.. ben si justement. Tu connais beaucoup d’artiste qui vivent de leur production... sans se produire ?

              A moins que tu connaisses précisément le montants des droits qu’il touche pour la période Noir Désir, il reste comme chacun de nous : il doit bosser pour vivre.

            • Fergus Fergus 21 mars 11:43

              Bonjour, sleeping-zombie

              « Tu connais beaucoup d’artiste qui vivent de leur production... sans se produire ? »

              Il y en a pourtant beaucoup qui, sans se produire eux-mêmes sur scène, vivent très bien de leur travail d’auteur-compositeur au service d’autres chanteurs.

              C’est d’ailleurs ce que fait Cantat en dehors de ses propres concerts. Il n’est donc pas interdit de « bosser ».


            • JC_Lavau JC_Lavau 21 mars 11:45

              @Fergus. C’est ta môman qui t’a transmis son despotisme, jouissif sans entraves ?

              Quel bon janissaire elle a dressé là !
               
              On attend toujours l’anamnèse du cas Kristina Rady. Simple question de décence et nécessité de prévention.

            • sleeping-zombie 21 mars 12:53

              @Fergus

              au service d’autres chanteurs

              (...) mais si on accepte le principe d’une mise au pilori arbitraire et médiatique, qui prendra le risque de chanter ses chansons ?

              Je ne connais pas spécialement l’économie du monde artistique, mais j’imagine que comme partout dans l’univers : si tu es capable de le faire, fais-le. Pourquoi lui interdire de chanter et pas d’écrire ?

            • Fergus Fergus 21 mars 13:16

              @ sleeping-zombie

              Personnellement, je ne lui interdis rien, je pense simplement que, par décence, il devrait de lui-même éviter de se produire sur scène au risque d’engendrer des polémiques par sa présence physique.

              Et il est de notoriété publique qu’il collabore avec plusieurs chanteurs ou groupes pour lesquels il écrit des chansons (Amadou et Mariam, Shaka Ponk, etc.)


            • sleeping-zombie 21 mars 14:38

              @Fergus

              S’il a accès aux média et plus de 2 neurones, il doit savoir que, quoiqu’il fasse, il y aura des polémiques. Quand les polémiques deviennent une fin et non un moyen, la réalité n’est plus qu’un accessoire argumentaire.
              Je comprends qu’il décide de ne pas d’auto-censurer. Si vous voulez de la censure, soyez honnête avec la démarche et recréez un ministère de l’information :D


            • Cateaufoncel 22 mars 01:51

              @Fergus

              « Ni même un homme, sauf pour se défendre si l’on est soi-même frappé. »

              Vous avez oublié un cas de figure :

              https://twitter.com/OnlineMagazin/status/957583939190784000


            • Le Poilu Le Poilu 22 mars 10:43

              @Ratatouille
              Celle-là est pas mal aussi... A épouser après mûre réflexion...
              https://www.youtube.com/watch?v=IF2lOotX7T0


            • arioul arioul 20 mars 19:35

              Nous attendons avec impatience les commentaires éclairés de Kalachnikov et de Festivus .


              • In Bruges In Bruges 21 mars 15:14

                @arioul
                Oui, éclairés, c’est le mot.
                Dites , Rosemar, vous ne dormez jamais ?????
                Rien d ’autre à f.... que de pondre à la chaine des « articles » juste sur les sujets style bistrot du commerce et générer du clic... ?

                Parce que Cantat, ça va, l’affaire date de juillet 2003 et il est libre depuis 2010, il faudrait peut être trouver quelque chose d’autre comme sujet de conversation, non ?


              • arioul arioul 20 mars 19:40

                Mais non Madame c’est pas ma faute , j’étais drogué et c’est elle qui est tombée sur mes poings. Pour de plus amples explications je vous conseille le sketch de Dieudonné « Sandrine ».


                • JC_Lavau JC_Lavau 20 mars 20:04

                  En revanche, harceler et zigouiller un homme, on a le droit, on est soutenue par tous les media aux ordres et par le barreau et les tribunaux. Et s’il y a des témoins gênants qui refusent de se taire, pas de problème, le procureur sait les faire passer en garde à vue pour les intimider.


                  Car quand même, hein ! Nous les femmes, on est toutes des victimes, alors nous les femmes, il faut toutes qu’on se venge, car quand même hein ! Nous les femmes on est toutes des victimes.... Etc.

                  Quant au gouvernement, il a des ordres pour faire toute la propagande misandre victimaire contre les boucs émissaires sous la main. Parce que quand même, hein ! Nous les femmes on est toutes des victimes, et nous les femmes, on a bien le droit de tuer quand ça nous arrange...

                  • Fergus Fergus 20 mars 20:11

                    Bonsoir, JC_Lavau

                    1 verre, ça va ; 3 verres, bonjour les dégâts !

                    La preuve en trois paragraphes hallucinants.


                  • arioul arioul 20 mars 20:15

                    @JC_Lavau
                    T’es pédé ou quoi ????


                  • JC_Lavau JC_Lavau 20 mars 20:59

                    @arioul. En plus d’être un témoin gênant qui a survécu, je commets de plus le délit de pas-pédalitude. Les militantes féminazies s’en étranglent de rage.

                     
                    ___
                     
                    Né dans le sérail misandre victimaire, j’en connais les turpitudes.
                    Les morts ne témoignent pas, mais moi si jusqu’à présent. Cela, les imposteurs et les tortionnaires ne me le pardonneront jamais ; les imposteuses tortionnaires notamment.

                  • Cadoudal Cadoudal 20 mars 21:13

                    @JC_Lavau
                    Un Autrichien va toucher plus de 300.000 euros de dédommagements pour avoir été injustement privé d’une promotion parce qu’il était un homme

                    http://www.fdesouche.com/973377-autriche-un-homme-reconnu-victime-de-discrimination-sexiste-au-travail


                  • McGurk McGurk 20 mars 21:04

                    * « On ne frappe pas une femme »

                    Non, c’est démodé !

                    On les place dans un poêlon chauffé à 300 degrés tandis qu’on leur balance des espadrilles enflammées en plein visage smiley .


                    • Mal’ 20 mars 21:15

                      Je propose le retour à la punition divine éternelle, avec imprescription pour tous, et la fin de tout État de droit en conséquence. Bref, c’est le lot des personnalités publiques, que d’avoir à entendre parler d’elles les unes les autres : on n’interdit pas au forgeron de forger, n’interdisons pas au chanteur de chanter. Il ne faut pas tirer sur l’oiseau moqueur. Car que signifie de restreindre les marges d’expression ? => https://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/que-signifie-de-restreindre-les-202494


                      • arioul arioul 20 mars 21:30

                        @Mal’
                        Ben si c’était que de moi , il pourrait chanter tant qu’il veut , mais c’est pas moi qui paierais pour écouter un débile et une casserole hurlante comme lui.


                      • JC_Lavau JC_Lavau 20 mars 21:39

                        @Mal’. J’ai subi du juke-box pendant assez d’années...

                        Pas question que les media aux ordres me dictent d’aller écouter volontairement un de ces saltimbanques drogués et monstrueusement bruyants. Ou une, peu importe.
                        Je laisse cela aux débiles télécommandés.

                      • Mal’ 21 mars 18:10

                        @Mal’ Les goûts et les couleurs !


                      • libert_pensée 20 mars 21:43

                        Le juge Philippe Laflaquière, juge d’application des peines a dit  :

                        une véritable mise au pilori en place médiatique.

                        Compréhensible de la part d’une famille endeuillée, l’utilisation du terme d’« assassin » appliquée à un homme qui n’a jamais voulu donner la mort, et moins encore avec préméditation [Bertrand Cantat a été condamné pour « coups mortels » et non pour « assassinat » qui retient la préméditation], me semble difficilement acceptable, car fausse et démagogique, de la part de responsables associatifs ou politiques.

                        Une simple plainte équivaut à un début de condamnation, le témoignage anonyme devient un élément de preuve à charge. Comment certains procureurs improvisés se permettent-ils de considérer comme acquises les violences supposées de Cantat à l’égard de son épouse Kristina Rady, et à l’origine de son suicide, drame qui a donné lieu à un classement sans suite par le parquet de Bordeaux ?

                        Respecter le travail de la justice

                        L’amalgame est désormais la règle, au point d’oser qualifier Cantat de « meurtrier de Marie Trintignant et de Kristina Rady ». Ayant reçu madame Rady pour préparer la conditionnelle de son mari, j’ai été naturellement bouleversé par la mort brutale de cette femme exceptionnelle survenue en 2010. Un drame dont trois années plus tard, sur internet, je fus déclaré coresponsable par une avocate en mal de publicité, autoproclamée « porte-parole » d’un mouvement féministe dont elle est manifestement indigne.

                        https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/bertrand-cantat/tribune-dans-le-cas-de-bertrand-cantat-linstitution-judiciaire-semble-devenir-secondaire-regrette-le-juge-qui-l-a-libere_2658158.html

                        NB : On sait très bien qu’un chanteur ne gagne sa vie que sur scène, la musique sur CD ne se vendant plus. Alors, il me semble M.Cantat doit pouvoir se produire, puisque c’est son métier. Le reste regarde sa conscience dont personne ne peut préjuger.


                        • kalachnikov kalachnikov 20 mars 21:53

                          @ libert_pensée

                          C’est la formidable emprise du pervers narcissique Cantat : il tient tout le monde dans sa pogne, la Justice, la police, les medias, l’Etat. Un vrai prodige.

                          Faut avoir le coeur accroché quand, dessillé, tu te promènes au sein d’une société qui n’est de fait qu’un agglutinement de délirants.


                        • rosemar rosemar 20 mars 22:54

                          @libert_pensée

                          Evidemment, le juge qui a libéré Bertrand Cantat essaie de justifier sa décision : un plaidoyer pro domo, comme le dit un commentateur...

                        • JC_Lavau JC_Lavau 20 mars 23:12

                          @rosemar. Tandis que toi, tu ne multiplies jamais les plaidoyers égoïstes ?

                          Nous les femmes nous sommes sacrées parce que moi j’en suis une !
                          Nous les femmes nous sommes toutes des victimes parce que ça arrange ma sottise de m’habiller de ça !
                          Eux les mecs c’est tous des salauds parce que moi je déteste toute hétérosexualité !


                        • soi même 21 mars 00:56

                          @rosemar, il y a une question qui se pose que veux dire aujourd’hui rendre la justice ? Serrait il de jouir d’exercer légalement la vengeance de sa haine ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès