• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > On nous vend des apparences...

On nous vend des apparences...

 

JPEG

Le marketing, la publicité, les images sont présents partout : on nous vend du rêve...

Nos écrans déversent sous nos yeux des flots de publicités : elles ont pour but de nous inciter à acheter, à consommer toujours plus.

 

Les images défilent, attrayantes, séduisantes : voitures de luxe, vêtements clinquants, médicaments miracle...

Il s'agit de nous vendre des faux-semblants, des illusions, des chimères : il faut que les gens achètent et recommencent !

"Jette-achète", telle est la devise de nos sociétés : peu importe la qualité de ce que l'on nous propose, ce qui importe, ce sont les apparences...

 

Les voitures doivent être imposantes, clinquantes pour susciter l'envie de les acquérir...

Les vêtements doivent se parer de couleurs vives, de paillettes, de dentelles, de volants, mais on oublie la qualité de la confection.

 

Les publicités s'adressent à notre imagination : véritables petits scénarios, elles nous font rêver à un monde idyllique.

Ce qui importe, ce n'est plus l'objet lui-même, mais sa représentation et sa mise en scène.

Tout un art de la persuasion est ainsi mis en oeuvre pour séduire le consommateur.

Peu importe la réalité du produit, il s'agit de faire croire à des images, des fantasmes, des rêves...

Ainsi, certains labels apposés sur toutes sortes de produits, notamment les produits alimentaires, sont trompeurs : ce sont, avant tout, des arguments de vente.

 

Nous vivons dans un monde d'impostures permanentes : un monde où dominent les apparences.

On nous vend des désirs sans cesse renouvelés : des écrans de télévision de plus en plus grands, des smartphones de plus en plus performants, des ordinateurs parlants, des machines à laver de plus en plus sophistiquées...

 

 

Pouvons-nous échapper à ces leurres, ces faux-semblants qui nous environnent ?

Nous sommes les victimes consentantes d'un monde d'apparences. Et le plus souvent, nous n'en avons pas conscience...

 

Nous sommes conditionnés pour acheter, nous sommes happés par un système de consommation qui nous emprisonne.

Comment nous libérer, si ce n'est par une prise de conscience ?

Résistons à cette surconsommation et à ce monde des leurres et des apparences !

Il est essentiel de s'informer sur ce que l'on achète : provenance, composition, conditions de production...

Le partage du travail permettrait, aussi, sans doute, de rétablir des équilibres perdus : une meilleure répartition des richesses et une modération dans la consommation...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/05/on-nous-vend-des-apparences.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • njama njama 5 juin 2018 11:15

    On nous vend des apparences...

    non, serait-ce possible ?

    une de mes filles est mannequin, elle a eu (en photos seulement) je ne sais pas combien de maris, d’ami(e)s, d’enfants, a été vue dans une bonne centaine de robes de mariée, et porté de faux ventres pour faire jeune femme enceinte ...
    Pour vendre, l’apparence compte bien sûr, ne nous leurrons pas, il n’y a pas plus de mensonges qu’au théâtre, qu’au cinéma, tout est simplement « mis en scène ».



    • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:30

      @njama

      Le problème, c’est que désormais, les images, les écrans sont partout et nous ne pouvons y échapper...

    • mmbbb 5 juin 2018 22:07

      @belin et il est soss de surcroît Bien dans son jus Remarquez la fille de Regis Debray l ecrivain essayiste qui a emmerde une generation entiere avec son maitre a penser F CASTRO , est tradeur.


    • njama njama 6 juin 2018 11:02

      @belin

      quand écrirez-vous des commentaires en rapport avec l’article  ?

      une famille d’élites
      ne vous fiez pas de trop aux apparences smiley

    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 juin 2018 11:24

      Des « appats » rance. C’est le thé âtre extérieur de notre intériorité. Suffit de passer sur ARTE.


      • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:32

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        ARTE, oui, une chaîne culturelle qui nous offre des émissions intéressantes, mais par ailleurs, les images et les pubs sont partout...

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 juin 2018 18:38

        @rosemar

        Sur Google Chrome, il est possible d’éjecter toutes les pubs.Nous en avons bloqué plus de 2 millions 700 mille depuis l’installation.

      • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:43

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Il existe une application qui permet de bloquer les pubs sur internet, Adblock.... c’est gratuit...
        Mais les pubs sont partout : dans les rues, à la télé, et puis, en ce moment, nous sommes devant des écrans... 

      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 juin 2018 18:45

        @rosemar


        Plus de Téle. Branchée uniquement AGORA. Et LA LIBRE en Belgique pour les infos en direct. Ah si j’oublie pour les infos : France INFO. Débat permanent. France 24 aussi ;

      • Étirév 5 juin 2018 11:31

        L’auteur écrit : « Le partage du travail permettrait, aussi, sans doute, de rétablir des équilibres perdus : une meilleure répartition des richesses et une modération dans la consommation... »

        Croire que telle ou telle réforme dans le gouvernement des nations peut changer la vie morale de l’homme serait une étrange illusion ; on peut lui donner des progrès matériels, des réformes économiques avantageuses aux masses, on n’atteindra pas les profondeurs de sa vie psychique.

        Aussi, on ne change pas une nation en changeant sa politique. On la change en réformant ses mœurs, et pour réformer les mœurs il faut changer les idées.

        Cordialement.


        • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:33

          @Étirév

          Il faut changer les hommes ?

        • colibri 7 juin 2018 10:20
          @rosemar
          Il faut changer les hommes ?

          les tirer vers le haut plutôt que vers le bas , comme le prône les religions




        • Decouz 5 juin 2018 11:57

          Je savais pas !


          • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:34

            @Decouz

            Eh oui, beaucoup n’en ont même pas conscience...

          • aimable 5 juin 2018 23:45

            @rosemar
            il est normal que ceux qui n’ont vécu que dans les paillettes ne puissent connaitre autre chose , pour eux c’est cela la vraie vie  smiley


          • BA 5 juin 2018 12:06
            Pendant des semaines, on nous a vendu « Théo, la victime, Théo, le gentil ».

            Mais en fait, c’était pas ça.

            Théo et quatre membres de sa famille placés en garde à vue pour escroquerie.


            Une enquête préliminaire avait été ouverte en juin 2016, plusieurs mois avant « l’affaire Théo ».


            Théo, le jeune blessé à Aulnay au cours d’un contrôle de police en 2017, et quatre membres de sa famille ont été interpellés et placés en garde à vue pour un possible détournement de subventions, rapporte ce mardi 5 juin l’AFP, confirmant une information du Parisien.


            L’enquête, confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, avait été ouverte mi-2016, soit plusieurs mois avant l’interpellation de Théo, grièvement blessé dans la zone rectale. Quatre policiers ont été mis en examen, dont l’un pour viol, dans cette affaire qui avait connu un gros retentissement.


            678.000 euros


            L’enquête a été ouverte à la suite d’un signalement en 2015 de l’Inspection du travail concernant l’association « Aulnay Events » qui avait pour mission de faire de la médiation. Elle était présidée par un frère de Théo. C’est le fonctionnement de cette association qui intéresse les enquêteurs.


            Selon Le Parisien, la structure a perçu plusieurs centaines de milliers d’euros via des emplois aidés, dont la police s’échine à vérifier la réalité.


            "À chaque fois, les salariés étaient recrutés sous contrat d’avenir par Michaël Luhaka (le frère de Théo Luhaka, ndlr) mais n’étaient jamais payés et l’Urssaf ne percevait pas les cotisations. Sauf quand il s’agissait de proches", détaille le quotidien, qui précise que « Aulnay Events » a encaissé 678.000 euros de subventions via ce système.


            Sur cette somme, 170.000 euros ont été virés sur des comptes appartenant à des membres de la famille.


            Toujours selon Le Parisien, Théo a touché 52.000 euros via cette association.


            Le frère de Théo s’était défendu dans Le Parisien d’avoir employé des salariés fantômes. Il affirme avoir recruté en CDI plus de 30 salariés pour assurer les activités d’ « Aulnay Events », dont des membres de sa famille.


            Cette procédure "n’a aucun lien avec les faits dont j’ai été victime", avait de son côté déclaré Théo à L’Obs en juin 2017, ajoutant : "Pour ce qui concerne mon frère, c’est à lui d’en répondre".


            Le 2 février 2017, Théo, 22 ans, avait été gravement blessé lors de son interpellation à Aulnay-sous-bois. Le jeune affirme avoir été violé à l’aide d’une matraque. Le président de l’époque, François Hollande, s’était notamment rendu à son chevet.


            https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/05/theo-et-quatre-membres-de-sa-famille-places-en-garde-a-vue-pour-escroquerie_a_23451004/



              • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:35

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                MERCI : de belles images... bientôt encore des articles sur des chevaux !

              • foufouille foufouille 5 juin 2018 13:21
                rosemar a bien toujours un iphone ?


                • rosemar rosemar 5 juin 2018 18:36

                  @foufouille


                  comme beaucoup de gens...

                • foufouille foufouille 5 juin 2018 21:01

                  @rosemar

                  pas vraiment vu que un iphone est du haut de gamme ................


                • rosemar rosemar 5 juin 2018 22:15

                  @foufouille

                  Et alors ?

                • L'enfoiré L’enfoiré 6 juin 2018 12:46
                  @rosemar

                  En fait, tout dépend du rapport qui existe entre l’utilisation et le prix que vont lui donner.
                  L’efficacité, le rendement, le pratique, les habitudes d’emploi, la publicité qui en fait, tout cela intervient dans le choix.

                • ZenZoe ZenZoe 6 juin 2018 09:47

                  "Je viens d’acheter deux anoraks et je viens de découvrir qu’ils ont été fabriqués en Chine : le prix est très abordable, la coupe est jolie, les couleurs très douces : beige et gris clair.... Ce n’est pas la première fois que j’achète des vêtements venus de Chine mais cette fois, j’en ai acheté deux, peut-être attirée par le prix... " Exrtait d’un article de Rosemar, 24 oct 2013

                  L’imposture évoquée aujourd’hui n’est finalement pas là où l’on pense...


                  • rosemar rosemar 6 juin 2018 12:44

                    @ZenZoe

                    Et je le dis bien dans l’article : nous sommes tous abusés par des apparences...

                  • L'enfoiré L’enfoiré 6 juin 2018 13:36
                    @ZenZoe

                    Extrait de mon tout premier billet :« Nous sommes tous responsable » : (il y a plus de 13 ans)

                    Vous : Je voudrais faire du vélo en trekking, un peu en ville, un peu sur route, parfois en tout-terrain. Qu’est ce que vous me conseillez ?
                    Le vendeur du rayon ‘fruits et légumes’ : Trekking, que voulez-vous dire ? Tout est indiqué sur les étiquettes. Les vélos sont en promotion et ils sont tous bons. Mon gamin en a acheté un la semaine dernière et il s’amuse bien avec sa bécane depuis lors comme un petit fou.

                    Vous remarquez tout de suite que la discussion est mal partie et de guerre lasse, vous lui envoyez un grand ‘Merci’ pour ses informations judicieuses.
                    Mais, quand il faut y aller, faut y aller ! Vous n’avez pas l’intention de rentrer chez vous sans l’objet de vos désirs. Ce serait s’avouer être incapable de choisir alors que tout est là et, en plus, à un prix imbattable et de plus, le week-end approche et s’annonce ensoleillé.
                    Alors, décidons et à la caisse tout de suite (enfin tout de suite, je m’entends..)
                    Samedi matin, vite au garage pour monter les derniers gadgets. Heureusement, vous avez les outils ad hoc (ça sert d’être un peu bricoleur, non) et en avant, pour la première ‘Aventure’. Quelques petits ajustements s’imposent tout de suite à l’usage : les pédales sautent un peu trop souvent au changement de vitesses. Ce n’est pas grave, après tout un petit réglage et, la prochaine fois, hop, le problème ne sera plus qu’un fâcheux souvenir. Et, puis, comment ne pas se rappeler le prix ‘sacrifié’ que l’on à payé pour cette belle ‘Machine’ !
                    Le week-end suivant, ça ne s’arrange pas vraiment non plus : en roulant dans un trou, la roue avant commence à grincer d’une manière assez désagréable : plus vraiment nécessaire la sonnette d’avertissement.
                    Il n’est malheureusement pas très judicieux de demander l’aide du magasin du coin et de se présenter à lui avec ce qui tout doucement, vous paraît avoir quelques ‘petites’ imperfections notoires et rédhibitoires. Retourner à la Grande Surface, n’y pensons pas, se rappelant les conseils judicieux reçus, ce n’est pas beaucoup plus sûr ni engageant. Alors tout doucement, l’utilisation de l’objet de vos rêves se ralentit et les périodes pendant lesquelles, il reste accroché dans votre garage s’allongent de plus en plus. Le cholestérol n’a qu’à bien se tenir ou devra trouver des débouchés dans une autre activité.

                     


                  • petit gibus 6 juin 2018 11:15

                    Et l’apparence de TA culture

                    tu nous la vends bien toi aussi smiley

                    • L'enfoiré L’enfoiré 6 juin 2018 12:35
                      « La séduction n’est qu’un jeu » mais elle fonctionne.
                      Elle paye votre présence sur le Web, c’est à dire sur Agoravox.fr

                      • rosemar rosemar 6 juin 2018 12:45

                        @L’enfoiré

                        Comme si j’avais usé de mes « charmes » sur agoravox !!

                      • L'enfoiré L’enfoiré 6 juin 2018 12:48
                        @rosemar

                        Hola, il ne faut pas se prendre tout à son compte pour la plus belle sur avox... smiley smiley
                        C’est une preuve d’égocentrisme, là... smiley
                        La gratuité de l’utilisation d’Avox est payée par la pub, si vous ne le savez pas.

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 12:51

                        @L’enfoiré


                        Rosemar, rassurez-vous. Moi aussi je déballe un coin de ma vie privée sur Agora. On me traite d’histrionique. Ben oui, ma grand-mère était théâtreuse. Si on va au spectacle c’est pour en avoir pour son argent. Egalement quand on se livre dans un livre. Certains vont jusqu’à me traiter de parano. A vous de juger...

                      • L'enfoiré L’enfoiré 6 juin 2018 13:32
                        @Mélusine ou la Robe de Saphir salut,

                         Bien sûr et cela n’intéressera pas Cambridge Analytica
                         smiley

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 13:57

                        @L’enfoiré


                        Ce n’est pas par hasard que je reçois des symboles alchimiques sur PINTEREST. 

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 14:00

                        Et les symboles sont parfaitement synchrOne, priez pour nous. Suis dans des Ondes qui n’intéressent pas les gens. Comme quand on écoute ARTE. L’histrio« nique » vous em....


                      • Shaw-Shaw #Shawford 6 juin 2018 14:05

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                        Tu verrais l’apocalypse dans un papier tue mouche, alors... ^^


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 6 juin 2018 14:34

                        @#Shawford


                        L’apocalypse ne m’intéresse pas. assez de films sur le sujet. Je préfère les surprises. Dans les années soixante : un seul homme (général) avait arrêté le lancement d’une bombe atomique. Comme le vol du papillon. Cela tient parfois à une poussière, le mouvement d’une aile dans le sytème. Mon grand-père a ainsi détruit toute une artillerie allemande ;

                      • L'enfoiré L’enfoiré 7 juin 2018 08:21
                        @Mélusine ou la Robe de Saphir. Bonjour,

                         Je ne sais pourquoi le café serré de Sarah de ce matin m’a fait pensé à vous.

                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 7 juin 2018 09:55

                        @L’enfoiré

                        Proche de Thomas Gunzig, merci pour l’info. Mais pour le moment, comme dans le Film de Van Dormael, j’ai tiré les prises et me suis mise en mode Robin« son ». 

                      • Ruut Ruut 6 juin 2018 19:03

                        Si tu arrive a l’expliquer a ma femme chapeau.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès