• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > On vit une époque formidable - Au secours, Reiser reviens !

On vit une époque formidable - Au secours, Reiser reviens !

Depuis des mois, les gilets jaunes font le "pied de grue", pour obtenir des salaires décents, des revenus dignes pour ceux qui travaillent, ou une meilleure protection sociale, une meilleure assistance sociale qui est criblée de trous, à force de règlements ou de plafonds de ressources très bas. Plus d'un français sur deux encore les soutient au bout de 5 mois. Le logement et les transports sont toujours aussi chers et nos concitoyens vont chercher toujours de plus en plus loin le travail. N'en déplaise à Monsieur Macron.

Et puis soudain, à l'occasion de l'incendie regrettable de Notre Dame de Paris, les centaines de millions pleuvent en 48h. Et encore, ce n'est que la partie émergée des fortunes françaises, accumulées par l'optimisation fiscale, ou pour certains, par des moyens détournés que la loi pourrait réprimer. Le "pognon de dingue" ressurgit soudain pour la "plus grande gloire" d'un président conduit "aux manettes" de la France, par ces mêmes riches.

On vit une époque formidable : au petit peuple, le secours quotidien en faveur des "restos du cœur", le Secours Populaire, ATD Quart Monde. Aux grands mécènes, qui possèdent, la gloire et leur nom gravé dans le marbre. Encore un signe de l'américanisation de notre société, du placage du modèle anglo-saxon sur une France de moins en moins républicaine. Services publics privatisés, fonction publique démantelée, école à 2 vitesses, universités à 2 vitesses, protection sociale minimale et on bascule vers un régime assurantiel privé, appauvrissement général, tel est l'envers du décor !
 

Non, décidément, on n'est pas du même monde et on ne vit pas dans le même monde que Monsieur Macron
 

Jean-Marie Bonnemayre,
Président du CNAFAL,

 

Jean-François Chalot,
Secrétaire général


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Clouz0 Clouz0 20 avril 15:15

    Facile, Petit, Manichéen, Populiste...

    On peut toujours associer des évènements qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre.
    On peut afficher toujours et partout une éternelle bonne conscience.
    On peut brandir haut et fort un humanisme de compétition, constant et simplificateur. Mais alors ce devient un humanisme de pacotille, au ras des pâquerettes. Un vague humanisme par habitude mû par des réflexes incontrôlés.
    On peut aussi sans cesse dénoncer les turpitudes, réelles ou supposées, et fustiger les mal pensants et les mal agissants. Cela soulage sans doute.

    Et tout cela permet d’avoir toujours le beau rôle, de se sentir perpétuellement du bon côté.

    Ce n’est finalement qu’un confort intellectuel, une totale paresse de l’esprit.

    Pardonnez-moi Chalot, je sais que tout cela c’est votre vie, votre façon de penser. Je sais que vous êtes sûrement un convaincu et certainement pas le pire des convaincus car vous au moins vous, vous savez aussi agir concrètement.

    Mais à longue votre humanisme affiché en sautoir et vos leçons de maintien deviennent parfois indécents à mes yeux.


    • Samson Samson 21 avril 01:05

      @Clouz0

      « On peut toujours associer des évènements qui n’ont rien à voir l’un avec l’autre. »

      Qu’ils n’aient rien à voir, c’est vous qui le dites !
      Bon ! C’est pas à Chalot que je vais faire avaler çà mais, s’il n’y a certes aucun lien de causalité, il y a indéniablement synchronicité !

      Pour ma part donc, l’histoire retient que - lui soufflant la vedette - l’incendie de Notre-Dame coïncide très précisément avec le timing choisi par le giton de Rothschild pour son show de télévangéliste de la Sainte-Croissance, cherchant désespérément par son enfumage à « tout à la fois » exorciser cinq mois d’une « foule haineuse » poussant l’outrage jusqu’à revendiquer en gilets jaunes le simple respect de sa dignité humaine et poursuivre son logiciel de réduction de la République et ses institutions à vulgaire « startup ».

      Toute dans sa hâte à soutenir la manipulation symbolique de l’éborgneur « miraculeusement » transmué en Sauveur de Notre-Dame et s’acheter - à peu de frais ! - des labels de conscience civique, la crème de l’« élite » financière se précipite au secours de son larbin pour mieux par l’étendue de ses « maigres » libéralités étaler en pleine lumière l’ampleur de l’orgie à laquelle donne en hauts-lieux le saccage en règle de la République et de ses institutions !
      Voilà pour la « Révélation de Notre-Dame ! »

      L’érection par les bâtisseurs de Notre-Dame - creuset symbolique du cœur et de l’âme de l’identité française - résultait d’une volonté et d’un effort populaires et collectifs ! Alors même que nous précipiter massivement dans la précarité et l’incertitude des jours ne se justifie que par l’unique profit de cette même élite mondialiste, ne la laissons pas par l’obscénité de dons prélevés sur le fruit de notre pillage s’approprier , par « sponsoring » ou autre privatisation des monopoles sur notre patrimoine, notre mémoire et nos symboles !

      Afin de ne laisser le mérite de sa « restitution » à ceux là même qui dépouillent la France, il est symboliquement important pour qui Notre-Dame représente quelque chose de verser son écot, même et surtout s’il est modeste !

      « Non, décidément, on n’est pas du même monde et on ne vit pas dans le même monde que Monsieur Macron »
      Et on ne parle pas de la même France que lui !


    • Gasty Gasty 20 avril 15:30

      D’un autre côté, Castaner multiplie les pains dans la tronche.

      chapitre 14, versets 14

      Castaner dit : Faites venir les CRS. Il fit encerclé la foule et, levant les yeux vers l’Elysée, il rendit grâces à Macron. Puis, il fit charger les CRS, qui distribuèrent des pains. Tous goutèrent de la matraque et LBD et furent tuméfiés, certains handicapés à vie. Puis on fit venir les maires pour transmettre au peuple ignare la bonne parole de Macron 1er notre voleur.


      • Matlemat Matlemat 21 avril 15:35

        @Gasty

        « Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde... »


      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 20 avril 15:54

        Si on part du principe que 9 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté, un milliards d’euros représentent 111 euros par personne. Pas de quoi aller loin, ni même réduire si peu que ce soit la pauvreté en France.

        Laisser entendre le contraire est de la pure propagande.


        • foufouille foufouille 20 avril 16:55

          @Cateaufoncel3
          en gros 5 ou 10€ d’APL en plus ............


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 avril 21:35

          @Cateaufoncel3

          111 euros pour certains, c’est peut-être de la « neuniotte », par contre pour bien d’autres suffisant pour boucler la fin du mois ,.. d’autant que cette somme sera largement dépassée !!


          @+ P@py


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 avril 21:36

          @Cateaufoncel3

          111 euros pour certains, c’est peut-être de la « neuniotte », par contre pour bien d’autres suffisant pour boucler la fin du mois ,.. d’autant que cette somme sera largement dépassée !!


          @+ P@py


        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 avril 19:13

          @Gilbert Spagnolo dit P@py

          "...par contre pour bien d’autres suffisant pour boucler la fin du mois ,."

          Une fois !!!! Et même si c’était cent fois, ça ne durerait que pendant huit ans.


        • capobianco 22 avril 19:17

          @Cateaufoncel3
          «  Une fois !!!! »
          Oui mais ce milliard ne partirait pas dans la spéculation mais servirait non seulement à aider les plus pauvres mais aussi à relancer la consommation avec toutes les conséquences positives pour tous... Ne croyez vous pas que ce fric serait mieux placé ainsi ?


        • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 23 avril 13:05

          @capobianco

          Ce milliard est destiné à payer des travaux, c’est-à-dire à financer de l’emploi.


        • Ecureuil66 20 avril 16:56

          j’étais séduit par cette idée de ni droite ni gauche , dans mon esprit c’était prendre les bonnes idées de chaque côté ! las nous n’avons pas la même appréciation sur ce qui est bon .... j’aurais dû me casser une jambe le jour où j’ai voté pour ce président ! je n’ai plus qu’une hâte qu’il s’en aille ....nous vivons sur une même planète mais dans des mondes parallèles...Tu as raison Chalot tiens bon !


          • Le421 Le421 20 avril 19:19

            @Ecureuil66
            Quand c’est ni de gauche, ni de droite, c’est forcément de droite, car c’est une arnaque...
            Faut pas rêver.


          • CRICRI59 CRICRI59 22 avril 18:19

            @Ecureuil66

            Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


          • Xenozoid Xenozoid 22 avril 18:20

            @CRICRI59

            république tout court


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 23 avril 06:00

            @Positronique
            Par contre, dire que Mélenchon et ses camarades sont des escrocs et des clodos haineux, cela est très gentil et n’a rien de propos haineux. Allez, à la niche le troll, ici on n’accepte que des arguments, pas des aboiements.


          • Julien S 20 avril 17:07

            Si le blog des familles catholiques traditionalistes de Saint-Sophonisbe-sur-Gartempe existait, je demanderais à M. Chalot l’autorisation d’y placer son article. 


            • CHALOT CHALOT 20 avril 17:23

              Ne rêvez pas, Julien !


              • Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 19:37

                On vit une époque formidable : au petit peuple, le secours quotidien en faveur des « restos du cœur », le Secours Populaire, ATD Quart Monde. Aux grands mécènes, qui possèdent, la gloire et leur nom gravé dans le marbre.

                =============================

                A l’auteur,

                Cela, en effet, n’a que trop duré, et je trouve que cela suffit. Il est certain qu’il y a des pauvres en France, et il est non moins certain que le pays regorge de richesses. J’étais hier au Louvre où j’ai passé une heure dans les salles où sont exposées les peintures de Poussin et du Lorrain, et j’étais fort éloigné de penser à ces sortes de choses, mais votre article, d’un seul coup, change mon point de vue.

                Trois ou quatre seulement des tableaux qui sont là, s’ils étaient vendus, vaudraient bien plus que les sommes réunies pour la réparation de Notre-Dame. Que dire du musée entier ?

                Je serais partisan de tout vendre, pour éliminer d’un seule coup et définitivement la question de la pauvreté. Mais il convient avant tout ne pas accepter que ces oeuvres du patrimoine national rejoignent les collections privées de ces salauds de riches mécènes.

                Les tableaux et les sculptures du Louvre, pour que l’opération présente toutes les garanties morales qu’on peu souhaiter, ne doivent être vendus qu’aux plus démunis, en leur consentant éventuellement toute sorte de facilités de paiement. Crédit gratuit sur vingt ans ou plus, parce qu’un simple tableau de Claude François par exemple, peintre médiocrement connu qui vécut dans l’entourage de Simon Vouet et de Poussin, ça coûte quand même beaucoup plus cher qu’une bagnole neuve. 


                • Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 19:51

                  Erratum
                  Je ne m’étais pas relu. Que de fautes !
                  On voudra bien excuser les formes verbales amputées, les marques du pluriel ajoutées à des mots au singulier, etc.
                  Pour ma défense, je ferai valoir que j’étais très indigné par la situation que cet article dénonce, et la solution que je viens de trouver : vendre l’ensemble des collections du Louvre aux plus démunis pour une redistribution plus équitable des richesses, je dois l’avouer (ma modestie dût-elle en souffrir), m’a paru vraiment géniale. J’étais donc dans le même type d’émotion que Jean-Jacques Rousseau sur la route de Vincennes, tombant sur le cul dans une sorte d’illumination, à la lecture du sujet mis au concours par une académie et portant sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes. La solution défintive, je viens de la trouver. Si les hommes n’en tirent pas tout le parti souhaitable, ce ne sera pas de ma faute.


                • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 20 avril 19:53

                  @Christian Labrune

                  « ...il convient avant tout ne pas accepter que ces oeuvres du patrimoine national rejoignent les collections privées de ces salauds de riches mécènes. »

                  Pourquoi pas, du moment qu’ils sont dûment étrangers ? Chinois, chèques arabes. Japonais, Africains...


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 20:28

                  @Cateaufoncel3

                  J’imagine l’origine du monde en Arabie Saoudite...


                • Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 21:32

                  @Cateaufoncel3

                  Quelle abominable xénophobie ! Moi, j’ai toujours dit, et je le répète  : « Prolétaires de tous pays, unissez-vous ! ».
                  Pourvu que ces étrangers soient aussi pauvres que nos gilets jaunes, je ne vois aucun inconvénient à ce qu’on leur cède, et même pour une bouché de pain, nos richesses nationales. L’hôtel Lambert dû à l’architecte Le Vau, par exemple, sis à la pointe Ouest de l’île Saint-Louis, a été vendu à de pauvres Qataris à la fin du XXe siècle. Je pense qu’ils le méritaient bien, comme de pouvoir se pavaner enfin, en récompense des efforts qu’ils ont toujours faits pour islamiser nos banlieues (Allah akbar !) dans les salons décorés par ce génial coloriste que fut le peintre Le Sueur. Malheureusement, un incendie dans cet admirable hôtel du XVIIe siècle a détruit il y a quelques années bon nombre de ses oeuvres. On n’a plus que celles qui en avaient été retirées il y a fort longtemps, qui sont au Louvre dans la salle consacrée aux atticistes.

                  Il ne reste plus qu’à les vendre aux plus pauvres des prolétaires français et étrangers, avec tout le reste du musée. Ces oeuvres inestimables peuvent rapporter des milliards et réaliser quasi immédiatement, en France, une parfaite extinction du paupérisme.

                  Hôtel Lambert :
                  https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_Lambert


                • Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 21:45

                  @Aita Pea Pea

                  L’origine du monde n’est pas la kaaba ! Bien avant que se développe la religion du chamelier, des cultes du bétyle (la fameuse pierre noire) existaient déjà dans la région.
                  Moi, je préfère le tableau de Courbet, mais il me paraît tout à fait exclu que vous ayez pu penser à une chose pareille et la rapprocher de l’Arabie Saoudite, terre sacrée de l’islam. Ce serait il est vrai une provocation bien digne d’un koufar blasphémateur, mais vous ne pouvez pas ignorer ce qui vous attendrait dans l’autre monde : on vous arrachera la peau, elle repoussera, on vous l’arrachera encore, et jusqu’à la fin de l’éternité. Vous voilà prévenu...


                • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 11:00

                  provocation bien digne d’un koufar

                  ................................
                  ERRATUM
                  D’un kâfir, et non pas d’UN koufar  !!! Comme si tu ne savais pas, crétin, que koufar est un pluriel !


                • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 21 avril 19:15

                  @Christian Labrune

                  Il y a une idée à creuser pour financer le fameux RU… Jusqu’à extinction complète du patrimoine… Après, ma foi...


                • Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 12:08

                  Il y a une idée à creuser pour financer le fameux RU… Jusqu’à extinction complète du patrimoine… Après, ma foi...

                  ......................................................................
                  @Cateaufoncel3

                  Il ne convient pas d’être aussi dubitatif ! Les Gardes rouges de la révolution culturelle s’étaient appliqués à tout détruire de l’ancien patrimoine intellectuel et architectural de la Chine. On peut bien faire la même chose. Et après ? dites-vous.

                  Eh bien, voyez la politique du Camarade Xi Jinping. La Chine devenue très puissante et paradisiaque, comme tant d’autres pays, grâce au communisme,est en train de redécouvrir les charmes de l’économie de marché capitaliste. Je me permettrai de pasticher Jaurès : un peu de communisme éloigne du capitalisme ; beaucoup de communisme y ramène.


                • capobianco 22 avril 19:23

                  @Aita Pea Pea
                  Excellent !!!!


                • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 23 avril 06:11

                  @Christian Labrune
                  Je vous prie de m’excuser, mais je ne trouve pas votre idée géniale. En effet, ces grandes oeuvres, placées dans le Louvre avec la possibilité de gratuité à certains moments, sont offertes aux yeux et à l’intelligence des plus démunis et c’est très bien ainsi. C’est notre patrimoine commun et il leur appartient aussi. Il ne faut pas le mettre sur le marché. Allons plutôt vider les portefeuilles d’actions des ultra riches pour remplir ceux des pauvres.


                • Christian Labrune Christian Labrune 23 avril 10:17

                  @Danièle Dugelay

                  Si cétait MON idée, je ne serais pas idiot ou malséant au point de la dire « géniale », mais si vous m’aviez lu plus souvent, vous auriez vite compris que mon péché mignon, c’est l’ironie, laquelle conduit souvent à recourir au raisonnement par l’absurde. Vendre seulement aux plus démunis les oeuvre du Louvre pour en tirer des milliards - et les enrichir ! , ça vous paraît vraiment très malin ?
                  C’est pourtant cette logique imbécile qui sous-tend pas mal d’articles et de prises de position à propos du mécénat qui s’organise en vue de reconstruire la cathédrale incendiée.


                • velosolex velosolex 21 avril 01:16

                  Ce mouvement ne revendique pas qu’on lui fasse la manche, et la générosité des bourgeois du seizième, mais simplement des conditions de vie décentes. Entendez, en rapport avec ce qu’ils donnent dans leur travail. La plus vieil histoire du monde, pas difficile à comprendre, liée à la théorie de l’exploitation des masses, qu’on enseigne à sciences po.

                  Victor Hugo, parti royaliste, fut républicain à la fin de sa vie. D’ordinaire, c’est le contraire. On veut refaire le monde à vingt ans, et on applaudit les flics et l’ordre à partir de 30. Comme la chanson de Brel « les bourgeois »....Le mérite des gilets jaunes est de faire tomber les masques. Toute une intelligentsia de gauche, financée par l’état, cinéastes et écrivains, se pincent le nez devant les gilets jaunes. « Des débiles », a dit un député de la majorité soit disant en marche...Luc Ferry s’était laché et s’étonnait que la troupe ne tire pas…« .Enfin j’avais pas vraiment dit ça, qu’il a ajouté plus tard » ; La parole de l’idiot qui livre la pensée des autres….Philosophie du camembert à patte molle et plein de matière grasse….Pourtant ce mouvement fait œuvre d’invention et d’inventivité que bien plus de publicitaires. Il récupère les mythes. Mais eux, contrairement aux fils de pub, ont la légitimité. La colère aussi. Ce qui fait que les mots « gilet » et « jaune » sont connus même par les étrangers maintenant. C’est pour ça que Castaner devient de plus en plus méchant, manipulateur d’opinion, arrêtant les journalistes trop curieux. Ce soir, encore pas mal d’entre eux se sont fait menottés. Il me semble que la république est en danger. En tout cas la démocratie a intérêt à filer droit et à ne pas avoir de bâton de rouge à lèvres : Une arme par destination. 


                  • nono le simplet nono le simplet 21 avril 02:47

                    @velosolex
                    salut bakerstreet,
                    les GJ sont l’origine de tous les maux ... accidents de la route, chômage et même peut être de l’incendie de la cathédrale ... sur les chaînes TV les termes employés pour les désigner deviennent de plus en plus agressifs ... on va même jusqu’à les traiter de révolutionnaires, l’insulte suprême !
                    quand je pense que Castaner vient du PS ... sacrée erreur de jeunesse ..


                  • nono le simplet nono le simplet 21 avril 10:37

                    @gastounet
                    salut gastounet ! ça va ma poule ( de Pâques) ?


                  • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 11:43

                    @velosolex

                    Macron et les gilets jaunes sont deux aspects apparemment opposés mais tout à fait équivalents d’une même France qui patauge dans la merde comme elle l’a fait trop souvent dans bien des épisodes de son histoire. Même inculture, même connerie énorme, obscène, des deux côtés, et même violence fascisante d’abrutis incapables de rien comprendre à l’état des choses.
                    A la dégoûtante nullité politique d’un Macron à l’intérieur, que les plus aisés, lâchement, feignent de ne pas voir ; à sa politique extérieure immonde et fascisante qui rappelle le gouvernement de Vichy, répond comme en écho l’insondable connerie des bandes de décérébrés qui s’en prenaient à l’arc de triomphe, lesquels attendent régulièrement avec impatience l’arrivé des black blocks et leurs exactions parce qu’elles seront le meilleur moyen d’avoir les gros titres. Ces abrutis, entre eux, se menaçaient de mort par ce qu’ils ne sont même pas capables de s’entendre sur un mécanisme qui permette de choisir des représentants pour être à même de négocier.
                    Il est à craindre que la guerre civile, assez vite, nous tombe dessus sans crier gare. Soutenus tout à la fois par l’extrême droite néo-nazie et par le parti de la France Soumise à la botte de l’islam le plus radical et criminel, les gilets jaunes ressemblent désormais à ces foules lâches et avinées qui, à la fin de l’été 1792 commençaient à massacrer dans le Faubourg Saint-Antoine, avec la bénédiction des hébertistes. Le sinistre guignol Führer de la France Soumise, c’est la résurrection, dans un seul corps, de Marat, de Robespierre et du sinistre boucher de la Cabaña.
                    Quand je vois des sans-culottes sans cervelle soutenir sur AgoraVox une pareille abjection, je me demande s’il ne vaudrait pas mieux, déjà, être mort. Ce que nous allons voir risque d’être une des pages les plus atroces de l’histoire d’un pays qui a déjà commencé à sombrer dans l’infamie.


                  • velosolex velosolex 21 avril 14:18

                    @nono le simplet
                    Salut
                    « Quand la pâte est sortie du tube dentifrice, c’est difficile de la remettre dedans ! » La parole géniale d’une manifestante, hier, à Toulouse.
                    A mettre dans un cadre, comme chez ma grand mère dans le temps, qu’adorait ce genre de formule.
                    « Avec le temps, les raideurs se déplacent… »
                    Longtemps, je me suis demandé gamin ce que ça voulait dire.
                    Maintenant, hors du domaine du trivial, je trouve à cette formule un raccourci métaphysique de l’existence. . 
                    Pendant ce temps, Dany ex le rouge, trouve le mouvement populiste
                    «  En 68 on voulait chasser le général, les gilets jaunes veulent un général ! »....

                    La plus vieille histoire du monde. Certains anciens soit disant révoltés deviennent des Tiers. La crise sert de révélateur. J’entend, est ce un hasard , justement à la radio, un autre sortie intéressante ; il s’agit là d’une manifestation à Alger. Avec donc de bons manifestants , peints en vert, encensés par les medias, bien loin du sort qu’ils font aux gilets jaunes. 
                    « Quand le poussin est sorti de l’oeuf, c’est difficile à le remettre dedans… »
                    « Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi ! »


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 avril 14:35

                    @velosolex

                    La crise sert de révélateur... Exactement ce que je pense en regardant les diners en vile ...heu les plateaux télé...Le Goupil est tout de même dessus que Danny .


                  • velosolex velosolex 21 avril 14:38

                    @Christian Labrune
                    Je pense que vous êtes assez intelligent pour décrypter la manipulation. Et que si vous ne le faites pas, c’est que vos partis pris vous conditionnent pour refuser l’analyse de la manipulation, flagrante en l’espèce. On peut aisément prendre la parole d’un idiot affublé d’un gilet jaune et la passer sur les ondes en boucle, et ignorer celle de son voisin, plus pertinente et dérangeante, afin de faire un portrait à charge de l’ensemble. 
                    Une réalité : Tout le monde admet que les revendications de ces révoltés sont légitimes, tant les analyses sociologiques avaient par le passé alerté la société. C’est comme si des sismologues étaient entendus quand ils parlent de l’évidence d’un tremblement de terre, mais qu’on se refuse à admettre celui ci quand il survient.
                    Les banlieues, et l’islam est absent de ce mouvement. Jusqu’alors, ils incarnaient le marginalisé officiel. Le silence des exclus des territoires peut s’expliquer en grande partie par à la fois un sentiment de fierté, celui de ne pas déchoir, de tenir, dans des conditions de vie de plus en plus difficile, jusqu’à la rupture. Ce sentiment de fierté retrouvé est intéressant. Il est au cœur de toutes les luttes de l’histoire, que ce soit dans le ghetto de Varsovie ou de façon sans doute moins cruelle, mais aussi édifiante, maintenant. Je n’épiloguerais pas longtemps, mais j’ai entendu un député nommé « Jérôme Rodriguez » de débile. Et cela est très fâcheux en rapport avec l’histoire Car quand une personnalité politique, non un citoyen lambda, fait ce genre de déclaration stupéfiante, alors il faut s’attendre au pire….Car avant de se débarrasser de quelqu’un, il faut détruire son image, le ramener au stade de l’indignité. 


                  • velosolex velosolex 21 avril 15:02

                    @nono le simplet
                    Les forces de police sont sifflées. Je pense que leur formation les a formé pour garder la tête froide. Il existe en tout cas un clivage entre gendarmes et policiers, les premiers ayant un usage semble t’il d’après les statistiques d’emploi des armes de défense, un usage bien plus restreint et éclairé d’armes qui peuvent être invalidantes….Beaucoup de suicides parmi les flics, et c’est dramatique. Je n’épiloguerai pas sur les imbéciles portant un gilet jaune qui leur a conseillé de se suicider, et tout autant une certaine presse, et Castaner lui même, surfant sur l’incident, à but évidemment de systématisation. . Entendu sur France culture, dans les pieds sur terre, des paroles de filc, ou plutôt ex flic. A écouter absolument en podcast Police : tu l’aimes ou tu la quittes https://bit.ly/2KViyCc

                    Dans le jeu de Monopoly du pouvoir, certains sur la ligne de départ, sont près à prendre n’importe quel couleur de pion. 
                    Impossible de suivre Castaner dans ses harangues démentielles. Pour moi ce type n’a pas la carrure, il pête les plombs en permanence, à travers des déclarations qui sont des véritables justifications à donner encore davantage de bâton, de forcer la répression. L’état de droit est constamment franchi. Toubon, et l’Europe se sont émus de l’utilisation d’armes de guerre. Des journalistes hier, et ce n’est pas une première, ont été arrêtés, menottés, violentés. Quant leur matériel n’est pas confisqué, au mépris de toute loi...


                  • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 16:39

                    Je pense que vous êtes assez intelligent pour décrypter la manipulation.

                    [...]
                    Les banlieues, et l’islam est absent de ce mouvement. Jusqu’alors, ils incarnaient le marginalisé officiel. Le silence des exclus des territoires peut s’expliquer en grande partie par à la fois un sentiment de fierté

                    ====================================
                    @velosolex

                    Prétendre que l’interlocuteur serait incapable de déceler les « manipulations » et écrire ensuite de pareilles énormités, c’est vraiment prendre les lecteurs pour des imbéciles.
                    Les gilets jaunes sont manipulés depuis le début par la racaille soralienne. J’ai signalé sur ce site dès les premiers jours du mouvement que l’un des types qui s’occupaient de la propagande Internet des gilets jaunes venait de cette mouvance. On a pu voir par la suite que les « quenelles », du côté du Sacré-Coeur, mais pas seulement, n’avaient pas manqué.
                    Et les connards qui ont insulté Finkielkraut à Montparnasse ? D’où venaient-ils ? S’agissait-il des intégristes franchouillards de Saint-Nicolas du Chardonnet ?
                    Agression d’autant plus odieuse que le « sioniste » Finkielkraut est sur les positions d’une gauche israélienne qui n’a pas encore compris qu’Oslo avait été une catastrophe et qu’il répète encore lui aussi la petite chanson débile du Quai d’Orsay : « deux états pour deux peuples », laquelle n’est évidemment plus de saison depuis fort longtemps, et dans l’intérêt même des deux parties.
                    Pour savoir quel est le rôle de l’islamisme dans ce qui se passe actuellement en France, il ne faut pas se contenter des discours lénifiants de l’AFP et des media français qu’elle manipule. On en sait un peu plus long à l’étranger où les services du renseignement font plus correctement leur boulot ou se montrent moins discrets.
                    Les frères musulmans de l’UOIF, en France, font tellement peur qu’on n’ose même pas dissoudre leur organisation pourtant interdite dans certains pays musulmans. Le gouvernement de Macron (on l’a vu avec le départ de Collomb) vit dans une trouille permanente de ce qui risque d’éclater dans les banlieues, et le parti dont vous vous réclamez, entièrement noyauté par l’islamisme, à la botte des Indigènes de la République, est l’esclave, avec son chef collabo, d’organisations qui menacent la République.


                  • velosolex velosolex 21 avril 18:57

                    @Christian Labrune
                    Aucun démagogue pour manipuler les foules en 89. Pas plus que lors des grands mouvements révolutionnaire, et celui ci manifestement en est un, que ça vous plaise ou non. 
                    Ceux ci surviennent quand un ensemble de conditions historiques sont présentes. Une réaction pratiquement chimique, qu’un ingrédient supplémentaire d’oppression va précipiter, sans qu’il n’y ai besoin d’un couillon pour donner le départ. 
                    Un exemple : Nous sommes dans un pays où il a fallu que les japonais sifflent la fin de la partie pour Carlos Gohn, cas pathologique, un moloch avaleur de millions de d’euros, et qui vous piquerait les petites cuillères si vous l’inviter à prendre un café.
                    En même temps, le gouvernement se montre inflexible et tranchant pour les pauvres, avec un Macron assez stupide pour faire dans la provocation, avec « son pognon de dingue », en parlant de l’argent du social. Coluche n’aurait pas réussi à suivre. N’importe qui comprendrait qu’il faut éviter de brandir un barre de fer en l’air, quand le ciel se couvre, et que l’orage gronde……

                    D’une façon ou d’une autre, ce mouvement, et sa prise en charge stupide, surtout, un déni faisant dans la force brute et la provocation renforçant la vague, va potentialiser le clivage entre les couches sociales. Avis de tempête...Ceci dans un monde où les difficultés se potentialisent. Pour moi, c’est le capitaine du Titanic qui est à la barre. 


                  • nono le simplet nono le simplet 22 avril 01:41

                    @velosolex
                    tous les ingrédients sont là pour une explosion et le feu couve ... il manque une étincelle qui va tout embraser et quand on voit le niveau d’exaspération côté police comme côté manifestants quelqu’un va péter un câble et se lancer dans une action, un geste qui va tout emporter ... il faut se souvenir du printemps arabe qui a enflammé plusieurs pays du monde arabe où l’élément qui a tout emporté a été l’immolation de Mohamed Bouazizi ce petit vendeur ambulant ...
                    un sondage d’Opinion Way donne Macron en baisse ce samedi à 27 % et les GJ bénéficient encore du soutien de près d’un français sur deux ( 48 % ) malgré tous les efforts qui sont faits pour les présenter comme des barbares ...


                  • velosolex velosolex 22 avril 11:04

                    @nono le simplet
                    Ca m’a chauffé le sang, et donné envie d’écrire un article que je vais proposer. Il semble que ce gouvernement souffle sur les braises, au lieu de chercher à apaiser. 


                  • Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 11:50

                    @velosolex

                    Que l’actuel gouvernement soit constitué d’imbéciles, aveugles de surcroît, cela ne fait aucun doute. Mais je ne suis pas con au point d’imaginer que les « prolétaires », comme on disait autrefois, remplacés désormais par les « gilets jaunes » représentent une forme d’humanité très supérieure et animée d’une sublime inspiration messianique. Dans la France d’aujourd’hui, la connerie est partout, du haut en bas du corps social, et on a rarement vu, du moins dans ce domaine, une si parfaite égalité.

                    Des mouvements sociaux spontanés, ça n’existe pas. Pas plus aujourd’hui qu’en 89, et les démagogues sont partout. Que vous le vouliez ou non, le Führer de la France Soumise ressemble terriblement au Père Duchesne des hébertistes sans qui les sans-culottes n’auraient jamais commis les exactions et les massacres de septembre 92.

                    Ce parfait idiot compte sur les islamistes qui ont envahi son mouvement ; il les ménage et espère pouvoir s’en servir comme d’une masse de manoeuvre pour foutre en l’air la République, la remplacer par je ne sais quel modèle hérité de Pol Pot ou de Chavez. Cet imbécile croit probablement que quand les masses décérébrées et violentes auront foutu en l’air l’Etat existant, il sera plus à même de tirer les marrons du feu et d’imposer le type d’ordre fascisant qu’il a dans la tête et qui produit des Maduro. Monumentale stupidité !

                    La France soumise n’est que le cheval de Troie de l’islamisme.
                     


                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 23 avril 06:19

                    @Christian Labrune
                    Attention , diffamation, au moins envers la France Insoumise dont je m’honore d’être membre, diffamation aussi envers les révolutionnaires. Renseignez-vous sur Robespierre, lui qui était opposé à la peine de mort !


                  • Christian Labrune Christian Labrune 23 avril 10:30

                    @Danièle Dugelay

                    Vous n’entendez pas l’ironie (voir plus haut) mais au moins, dans l’humour involontaire, vous êtes capable des meilleures performances !
                    La France soumise est un parti ennemi de la France, très salement antisioniste, très complaisamment soumis à l’islamisme (l’islam est soumission), et sa rhétorique ressemble, tout comme celle d’un Erdogan, à celle de Mussolini.
                    A l’origine de tous les totalitarismes modernes, il y a Robespierre sans qui la Terreur n’aurait jamais vu le jour. Le dernier Robespierre en date, c’est Pol Pot.


                  • Christian Labrune Christian Labrune 23 avril 11:04

                    ADDENDUM
                    A l’origine, le nom de votre parti était « Front de gauche », mais il y avait déjà un autre « front », et comme la petite précision « de gauche » ne signifie plus grand chose, la confusion entre les deux « fronts » était d’autant plus fréquente que beaucoup de militants étaient passés de l’un à l’autre sans y voir trop de différence.
                    La principale différence apparente était que pour se « dédiaboliser », le Front national avait retiré de sa vitrine l’antisémitisme, tout en continuant de le cultiver dans l’arrière-boutique, alors que « Front de gauche », qui n’avait pas hésité, à Sarcelles ou à Barbès, en 2014, à défiler sous les drapeaux du Hamas, en faisait l’hameçon qui sert à pécher les voix des musulmans.
                    Le nom a changé quand Bensoussan a publié Une France soumise. Dans la dénonciation qu’il fait de la collusion entre les organisations d’extrême gauche dans les banlieues et les salafistes, le PCF et le parti de Mélenchon sont partout visés : leur soumission est totale.
                    Mélenchon a pensé qu’en ajoutant le préfixe in au mot « soumission » il allait être tiré d’affaire : ça ne pouvait pas être lui qu’on visait lorsqu’on parlait de soumission puisqu’il était un INsoumis ! Mais un pareil intitulé ne changeait rien à l’affaire : dans un pays républicain, tout parti doit se soumettre, nécessairement, aux lois de la République. Les seuls qui refusent de s’y soumettre, en France, sont les membres des organisations islamistes foncièrement anti-démocratiques, soumises à Allah et INsoumises elles aussi à la République, et les jeunes qui font, comme à toutes les époques, leur crise d’adolescence et ne veulent plus rien respecter.
                    Bref, soumis ou insoumis, c’est kif-kif parce que les soumis à Allah sont bel et bien eux aussi INsoumis à l’ordre républicain. Mélenchon pense probablement que quand il se sera servi des musulmans pour foutre en l’air la République, il pourra imposer un ordre nouveau comparable à celui du Venezuela et leur imposer de rentrer dans le rang, mais il fait le calcul imbécile de tous les naïfs en politique. Tout ce qu’il est capable de faire, c’est nous amener la guerre civile, et si les islamistes l’emportaient, ce qui est fort heureusement impossible, la première chose qu’ils feraient serait de soumettre encore plus radicalement à leurs exigences leurs collabos de la France INsoumise.


                  • L'Astronome L’Astronome 21 avril 10:14

                     

                    « Non, décidément, on n’est pas du même monde et on ne vit pas dans le même monde que Monsieur Macron »

                     

                    Hé bien, il faut secouer le joug et faire la révolution. On n’y a rien à perdre, et on y a peut-être quelquechose à gagner.

                     


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 avril 10:53

                      @L’Astronome

                      Non, la révolte des gilet jaunes n’est pas terminée, car 1789 à commencée un an avant à Grenoble avec une émeute « La journée des tuiles » !


                      La révolution française commença le 7 juin 1788 à Grenoble, avec la « journée des tuiles » . Il fallut un an et dix jours pour que le Tiers-Etat se proclame Assemblée nationale. Et encore un mois avant la prise de la Bastille. Puis encore un peu moins de trois mois avant que le peuple ne force Louis XVI à quitter Versailles. Les Gilets jaunes n’en sont qu’à leur troisième mois. Ils ont tout leur temps.

                      Journée des Tuiles

                      La journée des Tuiles est le nom donné à une émeute, survenue le 7 juin 1788 à Grenoble, au cours de laquelle les insurgés ont affronté la troupe à coups de tuiles,

                      .Cette émeute, prélude de la Révolution française, a fait trois morts et vingt blessés dans la population et un assez grand nombre de blessés parmi les membres du régiment de Royal-Marine.


                      ...Comme dit l’autre qui vivra verra !


                      @+ P@py


                    • L'Astronome L’Astronome 21 avril 13:09

                       
                      @Gilbert Spagnolo dit P@py : « La journée des tuiles » (d’où vient l’expression : « une tuile » en parlant d’un événement fâcheux)
                       
                      Oui, la Journée des tuiles... si ce n’est qu’elle a été la fronde de magistrats et de parlementaires de Grenoble — et non un mouvement populaire (« populiste »). La Journée des tuiles fut en fait la Journée des huiles.
                       


                    • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 14:42

                      « La journée des tuiles » (d’où vient l’expression : « une tuile » en parlant d’un événement fâcheux)

                      ------------------------------------------------------
                      @L’Astronome

                      Cela m’étonnerait beaucoup que ce soit là l’origine de cette expression ! Certes, le dictionnaire de Furetière et le TLF ne disent rien de son origine, mais considérez cette peinture de Laurent de la Hyre qui est au Louvre (lien plus bas), intitulée indifféremment « la tuile » ou « les joueuses de dés », et vous verrez bien que la tuile y est déjà synonyme de catastrophe imprévue. La joueuse qui est à droite se réjouit un peu trop vite d’avoir gagné aux dés ; regardez ce qui va, dans une fraction de seconde, lui tomber sur la tête.
                      Or, La Hyre est mort en 1656 !
                       https://www.akg-images.fr/archive/Les-Joueuses-de-des-ou-la-Tuile-(d%E2%80%99ap.-les-Emblemata-d%E2%80%99-Alc-2UMDHUVKB4D5.html


                    • L'Astronome L’Astronome 21 avril 15:52

                       
                      @Christian Labrune
                       
                      il y a au moins deux versions pour expliquer l’expression : l’une est celle que j’ai suggérée, les frondeurs de Grenoble jetant des tuiles sur la tête des soldats ; l’autre est plus prosaïque : un fort vent soulève des tuiles qui tombent sur la tête des passants.
                       


                    • velosolex velosolex 21 avril 18:18

                      @L’Astronome
                      La journée des tuiles est historiquement reconnu en tous cas comme étant précurseur de la révolution. De l’une à l’autre, on reconnait toujours en tous les même déterminants. Il faut savoir que la noblesse, était d’accord, condition indispensable, pour la réunion des états généraux. Les nobles pensaient qu’eux aussi avaient motif de se plaindre, et entendaient par là remettre sur la table le remboursement de leur « frais de perruques », qui avait été supprimé, timide réforme de louis seize. 
                      Non seulement il ne récupéreront pas leur perruque, mais perdront la tête qui était dessous. Le mouvement des gilets jaunes prend racine dans cette mesure stupide que fut la limitation à 80, qu’une étude vient de confirmer. A vrai dire, je n’en suis aucunement surpris, ayant écrit en juin 2018 un article https://bit.ly/2MpawPc  qui se terminait ainsi : « Les ruraux n’ont guère pourtant le choix. Nos dirigeants n’ont absolument pas compris combien cette mesure, on ne peut plus controversée, s’apparente à la goutte d’eau en trop, ou plutôt en moins, dans le radiateur, qui risque d’exploser !..... »


                    • zygzornifle zygzornifle 22 avril 12:48

                      Et puis soudain, à l’occasion de l’incendie regrettable de Notre Dame de Paris, les centaines de millions pleuvent en 48h

                      Na vous inquiétez pas , LaREM va mettre son groin la dedans et détourner du « pognon de dingue » pour financer ses élections, Macron Énarque banquier trader golden-boy de chez Rothschild en connait un bras long comme cela pour évaporer le pognon sans laisser de traces , ça va ruisseler incognito dans les caisses de son parti ....


                      • zygzornifle zygzornifle 22 avril 12:51

                        Non, décidément, on n’est pas du même monde et on ne vit pas dans le même monde que Monsieur Macron

                        C’est Macron qui ne vit pas dans le notre de monde , on est bien entre nous , qu’il dégage.....


                        • Crab2 24 avril 10:35

                          Religions sans conscience n’est que ruine de l’entendement – suite :

                          https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/04/religions-sans-conscience.html


                          • Samson Samson 26 avril 15:22

                            Plus très motivant de participer au débat citoyen en commentant les tribunes des autres quand, pour une fois que je me fends de la mienne (je ne prétend pas qu’elle soit « bonne », mais ce n’était jamais que ma troisième depuis 2015), elle reste sans autre forme de commentaire ou de procès bloquée en modération depuis cinq jours. smiley

                            Cordiales salutations ! smiley

                            PS : J’ai posté ce commentaire sur plusieurs tribunes mais — bonjour la pluralité d’opinion — un petit "comique passe systématiquement après moi pour le faire effacer par la modération.
                            Je ne situe pas oû est l’outrage et je ne pense pourtant enfreindre aucune des règles d’Agoravox.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès