• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > #onbloquetout la #penuriecarburant est là : raffinerie à l’arrêt, (...)

#onbloquetout la #penuriecarburant est là : raffinerie à l’arrêt, fermeture des ports 30% des stations services à sec #loitravail

 30% des stations services sont à secs. Bien plus dans les zones urbaines et dans le quart nord ouest du pays. 8 raffineries en grève, des dizaines de dépôts pétroliers bloqués, les grands ports de commerce en grève, dont désormais le terminal pétrolier de lavera, appel à la grève reconductible à la RATP dès le 2 juin, grève reconductible à la SNCF, grève et blocage par les transporteurs routier … la grève générale s’étend et réussie de façon spectaculaire.

Puisque Hollande, Valls l’UE et le MEDEF veulent casser le pays, veulent détruire les acquis des travailleurs et n’ont pour seul argument que le 49.3 en l’absence de majorité parlementaire et les matraques des CRS, devant tant de brutalité, les travailleurs répondent par le blocage des profits. En stoppant la production.

Malgré les dénégations ridicules et pathétiques du gouvernements, les stations services se vident les unes après les autres. Et il suffit de regarder une carte de France des stations services sans carburant pour se rendre compte que ce gouvernement ment. Ce gouvernement qui préfère obéir au MEDEF et à la Commission Européenne que d’écouter la colère des 75% de Français, les travailleurs, qui exigent le retrait de la loi travail, osent prétendre qu’il n’y a pas de pénurie d’essence mais une sur-consommation de carburant. Sur toute la façade nord ouest du pays, il est pourtant désormais difficile de trouver de l’essence.

Grève générale : la pétrochimie et les terminaux pétroliers à l’arrêt

Et la pénurie de carburant déjà là va grandir.

6 raffineries sur 8 étaient arrêtées lundi 23 mai 2016 en raison de la grève générale. Une septième s’apprête à rejoindre le mouvement, l’énorme raffinerie de Fos dont les expéditions de carburant sont déjà bloquées. [MAJ : et en réaction à l’attaque de leurs collègues de Fos la raffinerie de Gravenchon s’est mise en grève, 8 raffineries sur 8 sont désormais à l’arrêt). Les dockers du Havre ont voté la grève et leur terminal pétrolier est à l’arrêt. C’est eux qui assurent le débarquement de 40% de la consommation française.

Et l’ensemble de la classe ouvrière, l’ensemble des travailleurs en luttent s’organisent pour faire grandir la convergence des luttes pour apporter le soutien nécessaire en bloquant les dépôts de carburants, les zones d’activités, les zones portuaires. Pour bloquer les profits. La solidarité de classe s’organise pour tenir les piquets de grèves. Pour apporter un soutien total aux secteurs stratégiques les plus mobilisés.

Ainsi c’est poing levé et en chantant la marseillaise qu’à Marseille les travailleurs font front pour défendre le blocage du dépôt pétrolier de Lorient opposant la souveraineté populaire à la dictature de la classe capitaliste

Le gouvernement sous les ordres de l’UE et du MEDEF a voulu passer en force, par la violence, la répression et le totalitarisme, il doit désormais faire face à la solide résistance du mouvement social. Une résistance démocratique, pacifique et majoritaire.

Le gouvernement panique et se lancent dans la fuite en avant autoritaire, sous la pression de l’Union Européenne du Capital

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a donné vendredi ses ordres au gouvernement Valls, s’étonnant de la vigueur de la fronde et qualifiant la réforme de « minimum de ce qu’il faut faire » en France. Continuant à mettre la pression sur le gouvernement.

« Je n’ose pas m’imaginer quelle aurait été la réaction de la rue (…) si votre pays avait dû appliquer des réformes comme celles qui ont été imposées aux Grecs », a-t-il pointé dans le quotidien Le Monde.

Et ses zélés serviteurs de Matignon et de Bercy, Sapin, Macron et Valls de disputer à la droite et l’extrême droite la rhétorique la plus violente contre les travailleurs et les syndicalistes. Attaquant avec une violence inouie la CGT. Et le PS de s’engager comme à son habitude dans la répression violente des travailleurs, utilisant les même méthode que Sarkozy. Parce que le gouvernement affaibli, illégitime, panique.

Il est vrai qu’en stoppant le travail, les travailleurs ne peuvent que s’apercevoir que c’est eux et eux seuls qui font tourner le pays, qui créent les richesses et non pas les actionnaires, les banquiers, ces assistés de la classe capitaliste, et leur revendication du retrait de la loi travail, et au delà de son monde, le monde capitaliste, s’en trouvent renforcer. Il est vrai que les yeux s’ouvrent et que la solidarité de classe se reconstruit dans la lutte. Et que chacun prend conscience que nous, les travailleurs, nous sommes le nombre, et qu’unis et organisés, en ne lachant rien, c’est nous qui allons gagner.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/onbloquetout-penurie-dessence-raffinerie-a-larret-fermeture-portsloitravail/


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 25 mai 2016 09:37

    Et en supposant que le gouvernement cède, que vont-ils gagner ?
    Donner la preuve que les travailleurs les mieux payés et les plus privilégiés qui travaillent dans le domaine de l’énergie sont capable de bloquer n’importe quelle réforme depuis plus de soixante ans.
    Qu’un syndicat minoritaire et politisé arrive à imposer sa loi et à détruire petit à petit ce qui reste de notre économie.
    Cela oui, ils l’auront amplement démontré. Et après ?


    • wesson wesson 25 mai 2016 09:48

      @Gilles Mérivac
      Ce qu’ils vont gagner ? La réduction à néant de la capacité de nuisance du pouvoir, et la relégation du parti dit socialiste à un score à un chiffre.


      Vous rendez la CGT responsable de la destruction de l’économie. C’est bizarre mais je n’ai pas entendu qu’ils aient été au pouvoir récemment. 

      Par contre, PpS (Parti prétendument Socialiste) et LpR (Les prétendument républicains), c’est eux qui gouvernent dans l’alternance depuis .. 30 ans au bas mot. Les véritables responsables de la mauvaise santé économique, c’est eux et seulement eux. 

      La Loi Travail est une arnaque du début jusqu’à la fin. Son but politicien est de transvaser des chômeurs de Catégorie A dans les chômeurs de Catégorie B et C, et donc de faire baisser l’affichage du chômage sans rien changer fondamentalement sur le nombre de chômeurs.
      Et son but politique c’est de donner satisfaction aux doctrinaires fous de la commission européenne et de ses milliers de lobbies.

    •  @Gilles Mérivac

      vous connaissez surement carlos tavares surement un ami a vous !!!! il gagne 45000 EUROS/JOUR
       
      CE QU’UN OUVRIER GAGNE EN 3 ANS SOIT 1095 JOURS !!!!!!!!!!!!

      ce tavares a licencié 600 SALARIES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

       
      le bellatre de RENAULT meme combat  : AMASSONS PLUS EN ATTENDANT QUE TOUT

      SOIT ROBOTISE 0 SALARIE VOILA L ’OBJECTIF DU MEDEF ET DE L UE !!!!!!!!!!!


    • taktak 25 mai 2016 10:34

      @wesson
      Totalement d’accord avec wesson

      Par ailleurs, je sais bien qu’il y a une violente campagne contre la CGT (si ca continue certains au PS au FN ou à LR vont proposer bientot des camps de concentration pour les CGTiste ?).

      mais le mouvement social ce n’est pas LA CGT. C’est des millions de travailleurs en luttes. Qui votent démocratiquement en assemblée générale la grève, les occupations de leur lieux de production.

      le mouvement social rassemble la totalité des syndicats de salariés et d’étudiants : CGT, FO, SUD, FSU, CNT, UNEF, UNL, FIDL etc... et la CGE CGC combat elle aussi la loi travail.
      Seule la CFDT, porte voix des patrons s’est prononcé pour. On aura vu lors de ces journées d’actions rassemblant quelques centaines de personnes en france qu’elle ne représente pas les salariés.


    • César Castique César Castique 25 mai 2016 10:53

      @wesson


      « Vous rendez la CGT responsable de la destruction de l’économie. »


      Faut lire tous les mots, Wesson, fais donc un effort, tu verras, ce n’est pas aussi fatigant que tu l’imagines peut-être.Mérivac écrit que la CGT est en train de détruire ce qui reste de l’économie, Tu y’es ? Verstand ? Capisci ? « ...ce qui reste... » !!! 


      Et c’est bien la vérité, non ? Tout ça pour obtenir le retrait du seul article 2 qui menace sa capacité de nuisance et ses privilèges.


      « Les véritables responsables de la mauvaise santé économique, c’est eux et seulement eux. »


      Tandis qu’en Suisse, la bonne santé économique est due pour une large part aux non grévistes : 1 jour de grève par an par tranche de 1’000 salarié, contre 135 jours en France...

    • César Castique César Castique 25 mai 2016 11:06

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE



      «  0 SALARIE VOILA L ’OBJECTIF DU MEDEF ET DE L UE !!!!!!!!!!! »

      Ils sont tellement cons, le MEDEF et l’U:E., qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils devront payer leurs robots pour qu’ils achètent la camelote qu’ils fabriquent...

      P:S, - A moins que ce ne soit toi qui pédale dans la choucroute..., Pardon dans la semoule vu l’évolution du peuplement...


    • gaijin gaijin 25 mai 2016 11:36

      @Gilles Mérivac
      il y a aussi une grève des chomeurs qui bloque l’accès aux « pole emploi » mais curieusement personne n’en parle .............


    • Jean Pierre 25 mai 2016 13:39

      @Gilles Mérivac
      Ils auront peut-être gagné une chose par la gréve qui bloque tout : fait prendre conscience à quelques uns, qui les considère comme quantité négligeable, que ce sont bien les salariés qui font tourner la machine.

      S’ils sont les mieux protégés et les mieux pays, cela prouve autre chose : des salariés qui se syndiquent et qui se bougent sont mieux traités que les autres. 
      Vous parlez de « réformes ». Ce terme de la novlangue libérale signifie exactement « régression sociale », c’est à dire précarisation, perte de droits, baisse de la part des salariés dans la distribution des richesses. 
      Un syndicat est exactement dans son rôle quand il combat son genre de « réforme ».
      La finance a choisi de délocaliser massivement la production pour optimiser ses profits à court terme. Dans une telle situation qui est objectivement l’ennemi de notre l’économie, le salarié ou l’actionnaire ?

    • tf1Groupie 25 mai 2016 13:46

      @Jean Pierre

      Imaginez que les médecins fassent la même chose : une vraie grève qui bloque tout avec zero service médical, même pas d’urgence.

      Vous diriez la même chose ?

      Vous diriez vive le syndicalisme ? Alors que les médecins sont peu syndiqués ?

      Non, vous diriez qu’ils profitent du fait que leur profession est incontournable .


    • foufouille foufouille 25 mai 2016 13:55

      @tf1Groupie
      imagine que les médecis soient payés 1500€ maxi sans autres avantages. imagine aussi que le carburant soit indispensable a ta vie comme les médecins. sans essence tu vas mourrir, c’est évident.


    • Croa Croa 25 mai 2016 14:57

      À César Castique,
      La bonne santé de la Suisse est due à la véritable indépendance de ce pays (qui peut donc protéger ses activités économiques) et aussi à une constitution bien plus démocratique que la notre (ce n’est pas non plus une démocratie parfaite mais le peuple peut, de lui-même, décider une ’’votation’’ sur tous les sujets importants et ça, ça change tout !)
      Si les suisses ne se mettent pas souvent en grève c’est parce que la Suisse va bien et non le contraire !


    • panpan 25 mai 2016 15:47

      @Croa

      La bonne santé de la Suisse est aussi due au chocolat et aux banques..., vous ne croyez pas ?


    • franc tireur 25 mai 2016 15:53

      @wesson

      « Ce qu’ils vont gagner ? La réduction à néant de la capacité de nuisance du pouvoir »

      Un pouvoir issu de la légitimité du suffrage universel , ne vous en déplaise, et ce meme si cette loi ne faisait pas partie du pacte présidentiel .
      Je le dis d’autant plus que je n’ai pas voté pour eux ( quand j’étais plus jeune je votais a gauche par reflexe condtionné mais j’ai depuis appris et compris que la gauche c’est le renoncement a ce qu’est la France)


    • César Castique César Castique 25 mai 2016 15:59

      @panpan

      « la bonne santé de la Suisse est aussi due au chocolat et aux banques... »


      L’exportation et l’importation de talbins sont essentiels dans l’établissement de la balance commerciale helvétique. 

      Quant au chocolat, il suffit à expliquer pourquoi le volume d’exportations par habitant, est cinq fois plus élevé en Suisse qu’en France.

    • franc tireur 25 mai 2016 16:04

      @panpan

      Non pas du tout , en tout cas de manière marginale .
      La Suisse c’est une industrie fait 22% du PIB , la finance ( incluant activité bancaire classique) 14%.
      Et oui comme tous les pays nordiques ou germanisant la Suisse c’est dabord une industrie haut de gamme , ou le consensus social est de mise , avec un syndicalisme représentatif car dépolitisé et une politique d’apprentissage a rebours de ce qui se fait en France ( Lors d’un reportage de JT les jeunes suisses avaient dailleurs moqué l’attitude francaise en la matière , reposant sur un dogmatisme ).

      Quand aux suisses quand on les consultent ils refusent plus de congés payés ,ayant probablement compris ou était leur interet collectif , et constatant avec effaremment la dégringolade du grand voisin depuis que le rouleau compresseur de gauche s’est installé en 81.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 25 mai 2016 16:10

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      Non, je ne connais ni Gomez ni Tavarez, mais il y a sûrement des tas de gens qui gagnent des fortunes, des financiers, des stars, des top modèles, des parrains de la mafia, des politiciens corrompus, j’en passe et des meilleurs.
      Mon ami, des gens comme çà, il y en aura toujours quel que soit le système, parce que la nature humaine est faite ainsi. Si vous ne dépendez pas d’un patron, vous dépendrez alors de l’état et de ses apparatchiks qui seront autant payés que Tavarez et qui vous donneront ce qu’ils voudront (avec la suppression de la liberté de manifester).
      Donc si vous attendez que les choses s’améliorent avant de mettre du cœur à l’ouvrage, vous risquez d’attendre longtemps.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 25 mai 2016 16:13

      @Jean Pierre
      "Ce terme de la novlangue libérale signifie exactement « régression sociale », c’est à dire précarisation, perte de droits, baisse de la part des salariés dans la distribution des richesses."
      D’après votre définition, j’en déduis qu’il ne faut donc jamais réformer.


    • Croa Croa 25 mai 2016 16:14

      À panpan,
      Oui, aussi à son agriculture (bien protégée dont fromages), à son horlogerie, au tourisme (malgré les prix exorbitants de l’hôtellerie ; leurs trains remarquables arrivent partout !), etc...
       


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 18:24

      @wesson
      Si les syndicats voulaient que les salariés français ne passent pas sous les fourches caudines des réformes structurelles imposées par la Commission européenne, ils auraient depuis longtemps fait comme le Syndicat des transports anglais, ils auraient appelé à la sortie de l’ Union européenne.


      Exemple de mots d’ordre du Syndicat RMT : « Non aux diktats de l’UE sur la « libéralisation » du Rail. Mobilisez-vous ! » ou « Arrêtons le club de naufrageurs de l’UE ! »

      En 2013, le syndicat des transports RMT a appelé à une sortie de l’Angleterre de l’UE.
      Il a aussi accusé les médias de ne donner la parole qu’à des personnalités de droite pour représenter les positions anti-UE dans le débat, alors que c’est la classe ouvrière qui souffre le plus en Europe, du fait des mesures d’austérité imposées par les banquiers et le monde des affaires.

      Rien de tel chez nos syndicats français !

    • Ouallonsnous ? 25 mai 2016 18:44

      @César Castique

      Et bien vous baissez le masque et vous révélez tel que vos « maîtres » vous ont programmé !

      Pour vous c’est vive l’UE/OTAN et la suprématie de l’oligarchie capitaliste anglo-yankee !


    • Ouallonsnous ? 25 mai 2016 18:47

      @Gilles Mérivac

      Quel est donc votre conseil ?


    • taktak 25 mai 2016 18:57

      @Fifi Brind_acier

      les syndicats tous le monde peut y adhérer. une solution pour vous, adhérez à la CGT smiley

      Sinon c’est bien beau de critiquer, mais ils sont où les 10 000 adhérents de votre mouvement ? on les voit pas dans les manifs, sur les blocages pour aider à faire retirer la loi valls UE MEDEF.

      Vous êtes pour ou contre la loi travail, la loi de l’UE des patrons ? si vous êtes contre, l’action c’est maintenant.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 19:12

      @taktak
      Il n’y a aucune consigne, les UPR qui veulent manifester y vont. Mais qu’irait faire l’ UPR en tant qu’organisation, au milieu de tous ces euro-atlantistes que vous ne dénoncez même plus !

      Vous n’écrivez pas une ligne pour dénoncer la Commission européenne et les dictats de la Troïka ! Et vous osez demander si l’ UPR est pour la Loi travail ? Vous vous foutez du monde ?
       
      L’UPR a été créée, justement pour sauver le modèle social français en sortant de l’ UE. Depuis Juin 2014, je mets en lien quasiment chaque jour, la liste des réformes structurelles qui doivent s’appliquer en France , ça vous arrive d’ouvrir les liens et de lire ?

      • Conclusion :
      "On l’aura compris, aucune de ces mesures visant prétendument à la réduction du déficit budgétaire et à la relance économique n’aura l’effet escompté.

      Non seulement parce que vouloir baisser les dépenses publiques est une absurdité en période de stagnation économique, mais parce que ces mesures ne peuvent régler en rien le problème n°1 de compétitivité de la France : l’euro [13].

      Les inspirateurs de ces mesures n’étant pas stupides, ils ne se font d’ailleurs sans doute aucune illusion sur leur inefficacité pour réduire le déficit budgétaire et relancer la croissance. Leurs objectifs ne sont pas là. Ce qui est en réalité visé, c’est à la fois de démanteler les États nations et de détruire tous les acquis sociaux obtenus par les peuples européens depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

      Pour la France, ce programme voulu par l’oligarchie passe par la suppression des départements et des communes, une décentralisation de plus en plus poussée, la mise en pièces de notre système social et la disparition de nos services publics.

      En bref, la disparition par étapes de la République française et la destruction complète du programme du Conseil national de la Résistance [14].

      Tout cela résulte de la logique même de l’euro et de l’Union européenne. Il s’agit bel et bien d’une guerre livrée au peuple français et qui leur impose ce double anéantissement, qu’ils votent « à gauche » ou « à droite ».

      À situation inédite, solution inédite. Si les Français veulent sortir victorieux de cette guerre, ils doivent se rassembler pour faire sortir au plus vite la France de l’UE et de l’euro, solution que l’Union Populaire Républicaine (UPR) est la seule à proposer. "


    • Legestr glaz Ar zen 25 mai 2016 19:13

      @taktak

      Faut suivre taktak. Plus de 11.100 adhérents hier. Ils sont où ? Ils expliquent avec constance et détermination qu’il faut sortir la France de l’UE et de l’OTAN. Ils expliquent qu’il est souhaitable d’accéder à la démocratie directe. C’est un immense travail d’information puisque les merdias TV, radios et journaux ont décidé d’ostraciser l’UPR.

      Depuis belle lurette l’UPR a dénoncé les GOPE ! Ces GOPE sont à l’origine de la loi Macron et de la loi El Khomri. Personne n’a souhaité écouter ni prendre en considération les analyses de l’UPR à ce sujet. Personne ! Puisque ces lois scélérates viennent de Bruxelles il faut montrer Bruxelles du doigt et non le gouvernement comme on le voit trop souvent ici.

      Un article de juin 2014 qui analyse très précisément ce qui va se passer. Et cela s’est passé ! Continuez donc à traiter les adhérents de l’UPR de « fachos » !

      http://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon


    • taktak 25 mai 2016 19:27

      @Fifi Brind_acier @Arzen

      Eh ho le doublon de troll UPR faut se calmer là !

      Il n’y a aucune consigne, les UPR qui veulent manifester y vont. Mais qu’irait faire l’ UPR en tant qu’organisation, au milieu de tous ces euro-atlantistes que vous ne dénoncez même plus !

      1°) Hypocrisie : vous ne pouvez pas prétendre dénoncer la loi travail et ne pas appeler à lutter les salariés, les citoyens à se battre pour qu’elle soit retirée. Choisissez votre camps. En l’occurence ne pas appeler à manifester (et rien ne vous interdit de faire vos propres actions, à 11 000 adhérents vous pouriez faire quelques chose non ?) c’est soutenir la Loi Travail et les ravages de l’UE
      2°) Fifi vous êtes un guignol, je dénonce la trahison d’une partie des élites syndicales, CFDT en tête alignés sur la CES. je me bat dans mon syndicat pour la sortie de l’UE. Et dans mon organistion, le PRCF on agit. Et on prend nos responsabilité pour défendre les travailleurs qui sont des millions dans l’action
      3°) votre tous pourrie anti syndicale, vieux réflexe réac de soutien de l’oligarchie et de son système capitaliste vous aveugle. Vous ne voyez même pas que les travailleurs en pointe ceux de la chimie sont également ceux qui combattent la casse de la CGT par la CES et sont affiliés à une alliance syndicale véritablement internationaliste qui elle est pour la sortie de l’UE.

      Vous n’écrivez pas une ligne pour dénoncer la Commission européenne et les dictats de la Troïka ! Et vous osez demander si l’ UPR est pour la Loi travail ? Vous vous foutez du monde ?

      C’est vous qui vous foutez du monde. Il suffit de lire cet article, et de cliquer sur les liens qui y sont présent, en particulier www.initiative-communiste.fr pour voir que vous êtes un sacré menteur sur le coup !

      je rappelle à ceux qui le saurez pas que le secrétaire national du PRCF manifestait déjà dans les manifestation de 1995 pour la sortie de Maastricht quand ce cher viel asselineau lui émargeait au coté de Jupé au RPR pour liquider la sécu et privatiser la SNCF en application des directives européennes.

      Je rappelle que pas plus tard qu’aujourd’hui un article du PRCF explique que la loi travail, en France ou en Belgique, c’est la commission européenne. Avant d’agresser les gens, vous feriez mieux de réfléchir !!!!!!!
      http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/greve-generale-en-belgique-aussi-181242

      ça vous arrive d’ouvrir les liens et de lire ?

      visiblement pas à vous. Et en particulier ceux qui sont cités par cet article.

      Cher Fifi, cher Arzen, une fois les choses mises au clair, franchement et solidement, j’espère que vous aller agir en cohérence avec vos paroles et que les 11 000 adhérents de l’UPR seront présent dans les manifestations pour le retrait de la loi travail et que derrière la loi travail c’est l’UE et son oligarchie capitaliste.



    • Jean Pierre 25 mai 2016 20:15

      @tf1Groupie
      Les médecins font grève parfois. Généralement entre Noël et le premier de l’an et à la condition cependant que les pistes soient bien enneigées. 


    • Legestr glaz Ar zen 25 mai 2016 20:27

      @taktak

      Vous êtes vraiment un troll de bonhomme. Cherchez donc la définition du « troll ». 

      Vous êtres gonflé de parler de lien non ouvert. L’analyse de l’UPR sur les GOPE, c’est à dire la « loi travail », date de juin 2014. Au moins l’UPR annonce la couleur et demande à sortir de l’UE. Les syndicats appellent-ils à sortir de l’UE ? Tenez moi informé taktak, SVP. Y a t-il parmi les manifestants certains qui défilent avec des panneaux « sortons de l’UE » ou simplement avec des panneaux « non à la loi travail ». Vous mesurez la différence taktak ? Lorsque le sage montre la lune du doigt, l’imbécile regarde le doigt ! 

      Comme dirait Fifi : 20.000 manifestations en Grèce et le Tsipras remet la semaine dernière une bonne couche d’austérité. Vous ne voulez pas non plus écopper l’eau de babord à tribord par hasard ?

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 20:51

      @taktak
      Vous citez d’autres articles, certes, mais dans cet article, pas une ligne sur l’origine européenne de la loi Travail. Un oubli sans doute...


      L’UPR a été créée pour sortir la France de l’ UE, elle rassemble des syndiqués, des non syndiqués et des gens venant de tous les horizons politiques.
      En dehors de l’ UPR, ils font ce qu’ils veulent.
      L’UPR fait son travail, qui est d’informer les citoyens sur le dessous des cartes.
      Ce n’est ni un syndicat, ni un Parti politique, mais un rassemblement provisoire.

      Plutôt que de faire alliance avec l’ UPR, et sortir de l’ UE légalement, vous avez choisi la révolution, c’est votre affaire. L’UPR ne voit pas la nécessité d’une guerre civile pour un droit qui est acquis, celui de sortir de l’ UE par l’article 50. Vous voulez courir 2 lèvres à la fois, sortir de l’ UE et faire la révolution, c’est votre affaire.
      Même le PCF avait compris que c’était 2 objectifs différents, et avait signé le programme du CNR.

      De plus, les Français n’ont pas confiance dans les syndicats.
      La CGT fait tout ce barouf pour ne pas perdre sa place de 1er syndicat de France.
      Elle est soutenue par Mélenchon et Pierre Laurent, autant dire des européistes +++.
      Ils savent très bien que Hollande va faire voter la loi Travail.
      Ou alors, vous n’avez rien compris à ce qui s’est passé en Grèce, en Espagne et au Portugal.... ??

    • shyroki (---.---.88.237) 25 mai 2016 21:16

      @Gilles Mérivac

      Inversion de la hiérarchie des normes :

      Probablement juste des mots pour toi, mais pour moi cela signifie la destruction du code du travail.

      Tu n’as visiblement pas compris que cette loi servira à nous faire « accepter » l’inacceptable

      - Baisse du salaire
      - Changement des horaires
      - Travail de nuit
      - Diminution des primes
      - Travail le dimanche
      - Supprimer tes vacances à la dernière minute
      - La perte de tout les accords syndicaux historique (ex : jours de congés supplémentaire)
      - Et le plus beau : le refus d’un accord par un employé peu justifier son licenciement

      Tu vie peut être dans le monde des bisounours mais dans ma boite, les syndicats qui ne représentent personne, sont de connivence avec la direction, donc voir apparaitre ce genre d’accord serait plus que probable.

      Donc certain moins con ont compris qu’il ne fallait pas que cette loi passe et je les encourages.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 22:15

      @shyroki
      La loi travail n’est qu’un morceau de toutes les réformes structurelles exigées par la Commission européenne... Suivrons la privatisation de la Sécurité sociale, des services publics etc.


    • César Castique César Castique 26 mai 2016 00:40

      @Ouallonsnous ?



      « Et bien vous baissez le masque et vous révélez tel que vos « maîtres » vous ont programmé ! »


      Vous êtes souvent abstrus, abscons et, parfois, elliptique... 


      Bref, ici, je n’ai pas bien compris le recours aux guillemets ?

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 06:07

      @taktak
      C’est surtout le moyen pour la CGT et d’autres, de se refaire une crédibilité, après 30 ans de casse industrielle en France, où ils n’ont jamais expliqué les responsabilités des Traités européens.


      Sous leur récent vernis « révolutionnaire », nos syndicats n’ont pas pour autant quitté la Confédération Européenne des Syndicats, qui avalise la mondialisation, l’intégration européenne, l’euro, le Traité de Lisbonne et qui s’est opposée l’an dernier au référendum en Grèce .
      Plus collabos que ça, tu meurs !
      Ce sont des syndicats jaunes qui essayent de sauver leur peau, après des années de collaboration.



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 06:15

      @Jean Pierre
      « la finance » a mis en place des Institutions et des lois qui s’imposent à tous les pays européens, ce sont les Traités européens. Les délocalisations ont été possibles grâce aux articles 32 & 63 qui ont supprimé le contrôle des mouvements de capitaux.
      Avant Maastricht, on ne parlait pas de délocalisations.


      Voici les articles les plus toxiques des Traités européens qui empêchent n’importe quel gouvernement de décider en faveur de l’intérêt général. Mais surtout n’en parlez pas, des fois que les Français auraient la mauvaise idée de vouloir en sortir ....

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 mai 2016 15:05

      @Ouallonsnous ?
      Il y a deux écueils à éviter, le premier est de se livrer pieds et poings liés aux sirènes du mondialisme (et à l’UE) qui va tous nous appauvrir et nous dépouiller de notre libre arbitre, c’est en gros ce que fait Hollande.
      Le second est de croire qu’une révolution marxiste va tout arranger, l’étatisation est la pire des solutions, toutes les expériences le montrent.
      Je crois que la meilleure solution serait de restaurer d’abord notre souveraineté en faisant comme les anglais en négociant sans pitié avec l’UE, sortir de l’euro, et revenir à une société plus libérale pour faire repartir l’économie (parce qu’on a pas trouvé mieux) mais en se protégeant de ses dérives à l’échelle internationale.


    • Julien30 Julien30 25 mai 2016 09:40

      Le bordel que vos semblables mettent dans le pays n’aboutira pas au grand soir mais juste à faire perdre leur boulot à tout un tas de travailleurs dont soit-disant vous avez les intérêts à cœur et à plomber encore un peu plus l’économie française, et tout ça pour vous donner l’impression d’exister, c’est quand même bien lamentable.


      • Jelena 25 mai 2016 10:03

        « Freedom is slavery » comme disait Orwell, n’est ce pas Juju ?


      • Julien30 Julien30 25 mai 2016 10:16

        @Jelena
        C’est bien vous connaissez Orwell, après mettre des citations de lui à toutes les sauces...


      • Trelawney Trelawney 25 mai 2016 12:35

        @Jelena
        Il ne faut pas s’arrêter à 1984. Lisez « la ferme des animaux » c’est justement d’actualité


      • foufouille foufouille 25 mai 2016 13:57

        @Julien30
        en 36, tes amis disaient la même choses : les congés payés vont tuer le travail. puis la retraite va tuer le travail ..................


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 22:18

        @foufouille
        Nos Mamamouchis, et autres experts patentés, nous vantent la réforme du travail en Italie...
        Les Italiens nés dans les années 80 travailleront jusqu’à 75 ans ...
        Elle est pas belle, la vie, dans l’ Union européenne ?


      • Fergus Fergus 25 mai 2016 09:44

        Bonjour, Taktak

        « la grève générale s’étend et réussie de façon spectaculaire. »

        Il est prématuré de parler de « grève générale » et a fortiori d’une réussite spectaculaire. Certes, des mouvements ont lieu ici et là ou sont annoncés dans les prochains jours. Mais tout cela ne constitue encore que l’embryon de ce que pourrait être une grève générale. D’autant plus qu’il n’y a pas, c’est le moins que l’on puisse dire, d’unité syndicale, seuls la CGT et Sud étant à la manœuvre au niveau national.

        Quoi qu’il en soit, le climat social n’en est pas moins très dénaturé, et si la CGT a beaucoup à perdre en cas d’échec du mouvement in fine, le gouvernement est d’ores et déjà la grande victime d’un bras de fer que son absence presque totale de concertation sociale et l’usage scandaleux du 49.3 ont engendré. Au final, que la loi Travail soit maintenue ou pas, Hollande et Valls seront tenus pour principaux responsables des désagréments causés aux Français par leur entêtement à faire passer un texte pour lequel ils n’avaient aucun mandat, c’est le moins que l’on puisse dire.

        Dans de telles conditions, un retrait rapide serait une mesure de bon sens, et cela ne ferait sans doute qu’anticiper ce qui se produira sans doute si le pays doit aller vers un climat encore plus dégradé à quelques jours du début de l’Euro, avec les caméras des médias planétaires braqués sur la France. E cela d’autant plus que la loi Travail ne doit trouver son aboutissement parlementaire qu’en... juillet, avec à la clé cette fois-ci une possible mention de censure qui consacrerait définitivement la chute de la maison socialiste.

        Sans rapport : serait-il possible d’éviter l’emploi des hashtags dans les titres ?


        • wesson wesson 25 mai 2016 10:04

          @Fergus
          « D’autant plus qu’il n’y a pas, c’est le moins que l’on puisse dire, d’unité syndicale, »


          Dans le style, vous avez la CFDT qui ce matin déclare leur soutient inconditionnel à la loi, et que son retrait serait « inacceptable ».

          Du syndicalisme couché, la CFDT vient de passer au syndicalisme serpillière. 

          sur l’issue de la confrontation, la CGT est maintenant la seule organisation en France qui peut résister aux directives Européennes et des politiques déterminés à les faire appliquer(car c’est de cela qu’il s’agit). Mais je ne me fait pas d’illusion sur son pouvoir réel, et sur l’étendue des forces qui lui font face. Le point d’appui qui permet à la CGT d’amplifier son mouvement, c’est l’impopularité du gouvernement, et le passage en force d’un texte minoritaire jusque dans les rangs du parti au pouvoir. 

          personnellement j’espère le retrait du texte, même si je doit souffrir des effets de bord de la contestation (coupure d’électricité, essence, train ...). Tout va se jouer sur la détermination et la capacité d’endurance des militants de la CGT, à qui je donne tout mon soutient. 

          Par contre, du coté gouvernement, je sais que c’est l’autisme qui prévaut. Il ne bougeront pas le petit doigt avant qu’il y ait des morts.

        • taktak 25 mai 2016 10:44

          @Fergus

          Bonjour, Feergus

          Il est prématuré de parler de « grève générale » et a fortiori d’une réussite spectaculaire. Certes, des mouvements ont lieu ici et là ou sont annoncés dans les prochains jours. Mais tout cela ne constitue encore que l’embryon de ce que pourrait être une grève générale. D’autant plus qu’il n’y a pas, c’est le moins que l’on puisse dire, d’unité syndicale, seuls la CGT et Sud étant à la manœuvre au niveau national.

          —> non c’est bel et bien une grève générale qui démarre. Au regard du nombre de secteurs stratégiques de la production concernée. l’unité syndicale est elle bien en place avec une intersyndicale qui tient le choc de plus de 2 mois et demi de luttes et cela malgré une répression féroce et violente par E Moch Valls. Oui la CFDT n’est pas dans le mouvement mais la CFDT est elle un syndicat ? La CFDT est une organisation des patrons, pas des salariés. C’est une officine directement piloté par le PS. Je note qu’au rand des organisations syndicales vous oubliez FO et la FSU ce qui ne manque pas de m’étonner. Sans aucun doute la propagande du PS qui tape sur la CGT et ne vise que la CGT pour tenter de diviser le mouvement social

          Dans de telles conditions, un retrait rapide serait une mesure de bon sens, et cela ne ferait sans doute qu’anticiper ce qui se produira sans doute si le pays doit aller vers un climat encore plus dégradé à quelques jours du début de l’Euro, avec les caméras des médias planétaires braqués sur la France. E cela d’autant plus que la loi Travail ne doit trouver son aboutissement parlementaire qu’en... juillet, avec à la clé cette fois-ci une possible mention de censure qui consacrerait définitivement la chute de la maison socialiste.

          —> oui. Il faut que chacun note bien que s’il s’engage maintenant dans la mobilisation, il permettra de terminer au plus vite et au mieux le conflit en accelérant le retrait de la loi travail. Plus nombreux nous serons demain dans la rue, plus vite Hollande Valls, le MEDEF et l’UE devront cesser de prendre en otage le pays et les travailleurs pour casser les droits démocratiques et des travailleurs ;

          Sans rapport : serait-il possible d’éviter l’emploi des hashtags dans les titres ?

          —> les hastags permettent une large diffusion sur les réseaux sociaux. Vu que ce qui est écrit dans cette article est totalement censuré par l’appareil médiatique du pouvoir, il est indispensable de trouver le minimum de visibilité par les moyens disponibles en l’occurrence ici le web.
          Désolé pour l’inconfort que cela peut représenter



        • wesson wesson 25 mai 2016 10:53

          @rocla+

          ben faire régresser le droit du travail à 1 siècle en arrière, forcément que la référence à Germinal en devient pertinente. 

          J’attends le moment ou on va décider que mettre des mioches de 8 ans au travail va devenir une idée « moderne ». Peut-être même faut-il songer à les renvoyer au fond des mines à pousser la berline. 

          C’est vrai quand même, au 21ème siècle on a besoin de fabriquer de nouveaux Jeanlain Maheu, et qui d’ailleurs donneront également leur pendant extrémiste : Souvarine.

          Tout cela est « moderne », n’est-ce pas ?

        • wesson wesson 25 mai 2016 11:08

          @rocla+
          « Si vous aviez des couilles cher Monsieur , non pas faire chier le monde entier ,
          vous démissionneriez de votre patronat sanguinaire , exploiteur , esclavagiste , [...]
           »


          Et bien c’est ce que j’ai du avoir, vu que dans les 3 boulots que j’ai occupé avant de créer mon entreprise (il y a plus de 15 ans), j’ai démissionné des 3.



        • Fergus Fergus 25 mai 2016 11:32

          @ taktak

          Vous avez raison, j’ai oublié FO, et c’est une erreur de ma part. Pour ce qui est de la FSU, je n’ai rien vu à ce jour qui permette de la citer dans les principaux artisans de la « grève générale » dont on voit l’amorce.

          Pour ce qui est de la SNCF et plus encore de la RATP, je suis circonspect : sans les conducteurs autonomes, le poids de la grève risque d’être limité. Mais rien n’empêche ces derniers de se joindre au mouvement, encore qu’ils soient souvent nettement plus sensibles aux revendications catégorielles qu’aux grandes causes nationales. A suivre...

          En ce concerne la CFDT, dont j’ai déjà eu l’occasion à maintes reprises de dénoncer l attitude pro-patronale, on ne peut, quoi qu’on en dise, lui dénier le statut de syndicat : croyez-vous sincèrement que les salariés qui votent pour cette organisation syndicale lors des élections professionnelles soient tous manipulés par le PS ? Cela ne tient pas la route, et cela montre qu’il y a, dans le salariat, un déficit évident d’explications sur les conséquences des textes que soutient ce syndicat « réformiste », la réforme allant évidemment dans le sens de la régression sociale au profit du néo-libéralisme.

          Sur les hashtags, ce qui me gêne, c’est qu’ils figurent dans le titre. Cela dit, je comprends leur utilité, mais pourquoi ne pas les faire figurer plutôt dans le chapeau des articles ?


        • Fergus Fergus 25 mai 2016 11:44

          Bonjour, wesson

          « Du syndicalisme couché, la CFDT vient de passer au syndicalisme serpillière. » 

          Certes ! Mais ce syndicat n’en progresse pas moins dans les entreprises, ce qui démontre qu’il y a un grand effort de pédagogie à faire pour montrer aux salariés ce qu’implique le soutien de la CFDT aux agressions sociales néolibérales.

          « j’espère le retrait du texte, même si je doit souffrir des effets de bord de la contestation »

          Moi aussi, et pourtant cela risque de m’empêcher d’effectuer un voyage en Auvergne pour aller voir ma famille.

          Côté gouvernement, c’est indiscutablement Hollande le point faible, Valls étant enfermé dans une attitude rigide dont il ne sortira pas.

          Or, c’est évidemment l’avenir de Hollande qui se joue là : à lui d’évaluer quel est le plus grand risque pour sa fin de mandat et ses chances - d’ores et déjà très largement illusoires - de jouer un rôle en 2017 : un chaos social dans les prochaines semaines, dont il serait tenu pour principal responsable, ou une issue à la CPE qui lui permettrait de mettre fin aux grèves et de couper court au prochains psychodrames parlementaires qui ne manqueront pas de survenir si le projet de loi Travail poursuit son chemin législatif.


        • tf1Groupie 25 mai 2016 12:42

          @wesson

          « faire régresser le droit du travail à 1 siècle en arrière »

          Tu devrais carrément dire à l’âge de pierre.

          Faut pas hésiter à faire parler ta grande « finesse » d’analyse.

          En matière de réflexion on est effectivement à plus d’un siècle en arrière.


        • tonimarus45 25 mai 2016 13:11

          @Fergus—bonjour-
          «  »«  »Mais ce syndicat n’en progresse pas moins dans les entreprises,«  »«  » dites vous

          Oui mais il faut dire que les « merdias » aux ordres et les soit disant socialos qui nous gouvernent sans parler du « merdef »et de la droite, font tout pour cela et il est tres difficile de lutter contre eux.La cgt ,fo ou sud n’ont pas les memes moyens que ceux qui font la promo de ce syndicat « collabo »qui peut fusionner tel quel, sans probleme avec le « merdef »
          Ce que je ne peux admettre c’est que des ouvriers de base adherent a cette caricature de «  »syndicat ouvrier"

        • Trelawney Trelawney 25 mai 2016 13:19

          @tonimarus45
          La CGT est en perte de vitesse depuis l’affaire Lepaon. Elle a globalement perdu 100 000 adhérents. Financièrement ce n’est pas grave car elle ne vit que par les subventions de l’état, des caisse sociales, ainsi que de l’EDF et la SNCF. Et s’il y a un manque d’argent, il y aura toujours le SVR russes (ex KGB) pour faire la soudure.

          La direction CGT dont Martinez est à des années lumières du syndicaliste CGT de base qui paradoxalement est plus proche de la CFDT que vous ne le pensez


        • wesson wesson 25 mai 2016 13:29

          @Fergus
          « Mais ce syndicat n’en progresse pas moins dans les entreprises »


          là je vous demande vos sources. 

          Les miennes sont celles du gouvernement, sur une mesure qui date de 2013. Elles donnent la CGT en 1er, suivi de peu par la CFDT, puis FO dont on se rappelle que ce fut une opération pour briser en 2 la CGT.

          Je n’ai rien trouvé de plus récent que je puisse considérer comme fiable. 


        • Jean Pierre 25 mai 2016 13:55

          @tf1Groupie

          Vous caricaturez grossièrement un propos pour pouvoir en nier la pertinence. Il n’empêche que depuis des décennies, la tendance générale est à l’érosion lente mais continue de la plupart des acquis des salariés. Résultat de cette tendance : la planète n’a jamais été aussi riche, mais les richesses produites n’ont jamais été aussi mal distribuées. Dans la mesure ou cette non redistribution finit par causer un problème économique systémique (surproduction sans débouchés solvables), il faudrait être idiot pour pousser encore plus dans cette direction qui est une impasse manifeste.
          L’action syndicale peut être aussi bien vue comme un blocage complètement négatif (discours dominant), ou comme une occasion d’avoir une réflexion globale sur l’absurdité de notre système économique.
          On sait de quel coté vous êtes : celui du soutien inconditionnel d’un système absurde.

        • Trelawney Trelawney 25 mai 2016 13:55

          @wesson
          puis FO dont on se rappelle que ce fut une opération pour briser en 2 la CGT

          Waoouh les bras m’en tombe !

          déjà en 1939, il y avait de l’eau dans le gaz, puisqu’à la veille de la seconde guerre mondiale, il y a eut l’exclusion des dirigeants refusant de condamner le pacte germano soviétique. A l’époque il y avait déjà au sein de la CGT, ceux qui défendaient les salariés et ceux qui était ouvertement pour l’URSS.

          Ca c’est aggravé en, lors des grèves des mineurs, où le fameux Thorés a prononcé la phrase magique : « La grève est l’arme des trusts ». Car pour le PCF alors au pouvoir, il fallait encourager et soutenir la production nationale au détriment de l’ouvrier. En décembre 47, lors d’un congrès, ils se sont foutus sur la gueule et ont crée deux syndicat. CGT affilié au PCF d’un coté et CGT-FO indépendant de tout organisme politique de l’autre.

          Il faudra attendre les années 90 où, pour ne pas sombrer avec lui, la CGT prend son indépendance vis à vis du PCF


        • alinea alinea 25 mai 2016 14:01

          @Fergus
          J’espère qu’il n’y a pas trop de cégétistes footeux !! ça serait épatant que leur « Euro » capote ! là il y aurait peut-être des risques de contagion !


        • Croa Croa 25 mai 2016 15:08

          À Fergus « Il est prématuré de parler de « grève générale » »
          *
          C’est vrai mais il y a des explications à ça. Les salariés français sont actuellement extrêmement désorganisés. Ceci expliqué on remarque tout de même un remarquable mobilisation partout où une organisation syndicale existe encore et aussi une adhésion populaire au mouvement qui commence à déborder des secteurs traditionnels. Donc c’est pas mal tout de même !  smiley smiley smiley smiley


        • tonimarus45 25 mai 2016 15:30

          @Trelawney— bonjour— au sujet de « FO » je complete ce que vous avez «  »oublie«  » de dire

          En copie colle

          «  »« FO reçoit le soutien logistique et financier de syndicats belges, allemands, et de l’AFL-CIO américaine sous l’égide de son tout récent FTUC (Free Trade Union Committee) et d’Irving Brown7,8,9, membre éminent de la CIA10,11 qui souhaite « créer en France et en Italie des syndicats non communistes pour affaiblir la CGT et son homologue italienne, la CGIL12 ». Dans les premières années 1950 FO est soutenue par la CIA avec plus d’un million de dollars par an13Le ministère du Travail[Lequel ?] verse également des subsides, pris sur les fonds de l’ex-Charte du travail[réf. nécessaire] (extorqués aux travailleurs par le gouvernement de Pétain »«  »«  »«  »

          ---D’autre part, compte tenu de mon age, je me souviens qu’a une epoque «  »fo«  » occupait«  » la place qu’occupe a present la « cfdt » aupres du patronat et des differents gouvernements enparticuliers socialistes

        • tonimarus45 25 mai 2016 15:45

          @Trelawney— «  »Et s’il y a un manque d’argent, il y aura toujours le SVR russes (ex KGB) pour faire la soudure.«  » dites vous

          Vous avez des infos precises ou c’est seulement pour taper a bras raccourci sur ce syndicat qui mene la vie dure a la loi « komri »
          Quand a l’affaire le paon que tant de « merdias » on monte en epingle de quoi s’agit t’il.d’un enrichissement personnel ???non ;,tout simplement de depenses inconsiderees sur la refection d’un appartement et encore il n’est pas certain que le « paon » ait ete au courant de cela.Et curieusement cela venait au moment d’elections proffessionnelles ?????


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 18:27

          @wesson
          Hollande s’en fout, il a réussi à rétrécir les Verts, il en a accueilli une brochette au PS, il a maintenant la majorité absolue à l’ Assemblée nationale, plus besoin du 49-3.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 18:36

          @tonimarus45
          La désaffection pour les syndicats en général remonte bien plus loin...
          Aucun d’entre eux n’a expliqué la fin de l’industrie française, qui a ravagé des régions entières.
          Aucun n’a expliqué le rôle de l’euro trop fort, et le rôle de la fin du contrôle des mouvements de capitaux dans les délocalisations...


          Ce sont les Traités européens qui sont responsables.
          Exemple d’ Arcelor Mittal.
           Sauf qu’ils ont oublié de l’expliquer, et qu’ils oublient depuis 30 ans d’appeler à sortir de l’ UE.

        • Ouallonsnous ? 25 mai 2016 18:57

          @wesson

          Oui, et cet autisme qui se traduit par le fascisme nazi-sioniste en cours d’installation par le régime hollandiste, nous donne une opportunité de nous débarasser de cette maffia et de l’UE/OTAN en même temps que la loi de suppression du code du travail, émanation directe des lobbys bruxellois en vue du TAFTA, qu’ils veulent nous imposer, ne la laissons pas passer !

          Gréve générale, démission du gouvernement, dissolution des chambres parlementaires et de la haute administration qui nous ont trahis au profit de l’étranger !

          Restauration de la République française !


        • Fergus Fergus 25 mai 2016 20:15

          Bonsoir, Ouallonsnous ?

          Voilà un discours des plus mesurés ! smiley smiley smiley

          Croyez-vous sincèrement que ce genre de propos soit de nature à rallier des renforts parmi les travailleurs français ? Hollande est un traître aux valeurs de gauche et un valet des forces du grand capital, certes, mais certainement pas un « fasciste nazi-sioniste ».


        • pantouflard (---.---.140.50) 25 mai 2016 20:49

          @rocla+


          Je suis aussi à mon compte depuis bientôt trente ans, et sans parler de soutien inconditionnel, je suis aussi d’accord avec eux sur le fond.

          Etonnant, n’est-il pas ? 

        • tf1Groupie 25 mai 2016 22:34

          @Jean Pierre

          « depuis des décennies, la tendance générale est à l’érosion lente mais continue de la plupart des acquis des salariés. »

          Bonjour, Jean-pierre, elles datent de quand les 35 heures ?
          depuis des décennies certainement.... :-0

          Merci d’être passé Jean-pierre pour me dire que je caricaturais grossièrement, vous êtes certainement une référence en la matière !


        • Ouallonsnous ? 25 mai 2016 23:33

          @Fergus

          Alors comment s’appelle la politique qu’il méne au profit du petit nombre de l’oligarchie, et quelles sont ses fréquentations sinon les sionistes de Telaviv et les nazis de l’UE/OTAN ?


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 06:23

          @Ouallonsnous ?
          Où allons-nous ? vers une situation à la grecque, what else ?
          Vous devriez aller expliquer vos brillantes théories à ces andouilles de Grecs, qui ont fait plus de 20 000 manifestations en pure perte Et qui sont maintenant ruinés, en attendant plus d’impôts et de privatisations encore, avec le 3e memorandum...
          « Grèce : les paris perdus d’Alexis Tsipras »
          Continuez bien à vouloir rester dans l’ UE, surtout ne changez rien !


        • Ouallonsnous ? 27 mai 2016 19:20

          @Fifi Brind_acier

          Rien compris fifi, il faut lire deux fois !


        • Le p’tit Charles 25 mai 2016 09:45

          Enfin ça bouge...Faut virer ce gouvernement...notre avenir est en jeu.. !


          • wesson wesson 25 mai 2016 11:05

            Une sortie honorable de ces blocages serait un retour au suffrage universel. Si la loi Travail est si bien si populaire, laissons le peuple trancher, et la CGT reconnaîtra sans problème le résultat quel qu’il soit.


            Mais c’est vrai que depuis 2005, le mot référendum est quasi banni en Europe...


            PS : C’est la proposition que fait Montebourg. On peut penser ce que l’on veut du personnage, mais su cette initiative là, il a parfaitement raison. 

            • Trelawney Trelawney 25 mai 2016 12:51

              @wesson
              Depuis Ponce Pilate, quand on n’a pas la solution, il y a toujours un ahuri (pas vous Montebourg) pour sortir la même proposition.

              Je pense que la modification du code du travail est nécessaire et primordiale pour notre économie. mais je pense aussi que c’est un sujet trop sérieux pour le faire façon El khomeri ou laisser décider le bon peuple.

              Par contre mettre les syndicats, le patronat et tous les organismes sociaux autour de table et refondre le code du travail pour le réduire à quelques articles essentiels et dans le même temps donner plus d’importance aux conventions collectives serait un bon début


            • tonimarus45 25 mai 2016 13:20

              @wesson—oui , il propose un referendum(ce qui n’est pas mal) mais en sachant que le soit disant parti, dont il est adherent,allie a sarko lors du dernier congres de versailles, a fait en sorte que la posibilite d’un referendum ou hollande serait sur de perdre ne peut avoir lieu ??De plus il rend responsable du blocage aussi bien le parti dit socialiste que les syndicats protestataires ;sous entendu pour qu’il n’y ait pas blocage il faudrait que la cgt ,fo,sud ;;ect.. accepte cette loi scelerate ?????


            • Pakal (---.---.188.215) 25 mai 2016 13:47

              @Trelawney
              « Par contre mettre les syndicats, le patronat et tous les organismes sociaux autour de table »

              Je crois que tout le monde est d’accord pour un réél débat démocratique.

              Par contre que designez vous par patronnat ?

               - Les Vrais càd entrepreneur, artisans(comme Rocla ou Wesson)...

               - ou ceux du CAC40 qui sont seulement des salariés (Goshn...) qui non rien entrepris pas pris de risque ou peut etre les mulliez (ceux de ma génération) qui n’ont jamais construit de supermarché ou remplie un rayon.


            • Jean Pierre 25 mai 2016 14:11

              @Trelawney
              On pourrait être d’accord sur votre commentaire appelant à plus de démocratie, et à plus de négociation entre partenaires sociaux. Cela aurait un sens si la France était un pays souverain et démocratique. Le problème est que cette réforme est imposée à la France en dehors de tout débat démocratique. Les directives sont Européennes et il n’y a jamais eu de vote sur ces questions. Hollande est, vis a vis de l’Europe, dans la position d’un préfet vis à vis du gouvernement : il applique, sur sa zone de responsabilité, les directives tombées d’en haut. Ces directives imposent un nivellement des lois sociales et une libéralisation du marché du travail. 

              Pourquoi faudrait-il se mentir et donner hypocritement un vernis démocratique à ce qui n’est qu’un diktat ?

            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 18:39

              @wesson
              Vous devriez , depuis le temps, avoir compris que répondre OUI ou NON ne change rien...
              Jean Claude Junker en 2005 :
               « Si c’est oui, nous dirons donc : “on poursuit” ; si c’est non, nous dirons : “on continue !” »


            • ZenZoe ZenZoe 25 mai 2016 11:20

              On peut être contre la loi El-Khomri et aussi contre les agissements de la CGT.
              Bloquer un pays est minable et égoïste, c’est tout.
              Si on veut se payer un gouvernement et un président, on ne va pas emmerder des milliers de petits artisans, livreurs, dépanneurs, etc. qui n’y sont pour rien et veulent juste bosser tranquilles pendant qu’ils ont encore des clients. Ca va leur coûter des milliers d’euros en affaires perdues tout ça. Et je ne parle pas des particuliers touchés dans leur vie quotidienne par le manque de voiture (comment ils font pour rendre visite à un malade à l’hôpital, aller à un mariage, ou tout simplement aller bosser ?).
              Les grévistes sont des lâches, comme tous les preneurs d’otages. Si c’est Hollande, Valls ou El-Khomri qui les gênent, pourquoi ne pas aller les emmerder chez eux ?
              Quant à ceux qui disent que les grèves à répétition ne sont pas la cause du déclin du pays, je regarde les autres pays et là j’ai des gros doutes vous voyez...


              • wesson wesson 25 mai 2016 11:30

                @ZenZoe
                « Bloquer un pays est minable et égoïste, c’est tout. »



                Et comment faut-il faire alors, lorsque il n’y a aucun autre moyen d’action ?

                La pétition, c’était assez gentil non ? Et ça a donné quoi ? Rien du tout.

                Les avancées sociales obtenues par la négociation, ça n’existe pas de mémoire de capitalisme. Ce que la CGT mène comme combat, c’est un combat commun, qui dépasse largement le cadre des intérêts de ses seuls militants. 

                Si vous êtes un artisan, il faudrait quand même que vous commenciez à comprendre que plus que tout c’est de clients solvables dont vous avez besoin. Ce que fait la CGT, c’est vous assurer que vous trouverez encore des clients solvables pour vous faire bosser.

                C’est vous l’égoïste avec vos jérémiades « ouin ouin ouin je peux pas aller bosser parce que j’ai pas de gasoil à mettre dans ma camionnette », 

                « mon essence, mon auto, ma vie, mon oeuvre, ma gueule, ... » avec ça le PS et l’UE peuvent dormir tranquille et réformer à toute berzingue.


              • paoum 25 mai 2016 12:52

                @ZenZoe
                il ne faut pas oublier que dans ce pays, existe le DROIT de grève, il s’agit, vous n"avez pas l’air de le savoir, d’arrêter le travail pour faire prendre conscience de l’utilité de celui-ci...
                il y a forcément des conséquences, hein !

                c’est un DROIT, et chèrement acquis, qui plus est !

                vous préféreriez régler ça à l’ancienne ? Avec l’armée ? Des coups de fusil sur le peuple ?

                c’est stupide de parler de prise d’otage, stupide et insultant. Heureusement que tout le monde n’est pas encore recroquevillé sur son petit confort égoïste, prêt à laisser crever ses compatriotes pour le conserver, comme vous.

                cessez de regarder la télé, sortez de chez vous et allez dire à ceux qui défendent leur pain qu’ils sont très méchants vous allez voir, c’est facile et ça change tout, je suis sûr qu’après une cure de réalité vous serez plus altruiste et peut-être même, deviendrez-vous un citoyen digne de ce titre, ce qui n’est pas le cas, semble-t-il


              • tonimarus45 25 mai 2016 13:25

                @ZenZoe—bonjour— etre contre la loi «  »khomri« mais l’accepter de bonne grace,ben voyons

                Curieux que quand les »bonnets rouge«  » ont bloque les circulations, ce sont opposes aux forces de l’ordre,casse a tout va ,sans etre inquietes vous il n’y a pas eu les memes reactions(pareil quand les paysans cassent et saccagent des bureaux)

              • alinea alinea 25 mai 2016 14:10

                @ZenZoe
                S’ils veulent bosser « tranquilles » sans s’occuper de rien, c’est que c’est des cons ! on vit tous ensemble dans cette merde imposée, le minimum, c’est le minimum de solidarité ! les artisans, ces abrutis, saignés à blanc et méprisés par le gouvernement ; on rêve devant tant de bêtise !
                Je suis personnellement reconnaissante aux travailleurs de faire ce que je ne peux pas faire, je leur sais gré de leur audace et de leur courage et je suis prête à me passer de tout dans mon petit quotidien rabougri, pour qu’ils réussissent !
                Et j’aimerais que quelqu’un fournisse le moyen de mettre au pot de la solidarité avec les grévistes.


              • ZenZoe ZenZoe 25 mai 2016 14:20

                @wesson
                C’est vous l’égoïste avec vos jérémiades « ouin ouin ouin je peux pas aller bosser parce que j’ai pas de gasoil à mettre dans ma camionnette »,

                Raté, caramba ! Je n’ai pas de bagnole du tout, je roule à vélo.


              • ZenZoe ZenZoe 25 mai 2016 14:30

                @paoum
                Je suis pour la grève, pas pour bloquer un pays.
                Le droit de grève existe, pas celui de bloquer l’usine.
                Le droit de grève a été conçu pour faire pression sur l’employeur, pas pour gêner tout le monde.
                Je n’ai jamais parlé de coups de fusil sur le peuple, qu’est-ce que c’est ce délire ?
                Quant au reste de votre commentaire, il est juste déplacé. Vous ne me connaissez pas ni ma vie, et vous n’avez pas à me donner des conseils.
                PS : les bloqueurs SONT des preneurs d’otage, ils le revendiquent même ! Sortez de chez vous et regardez la télé !


              • ZenZoe ZenZoe 25 mai 2016 14:31

                @tonimarus45
                Si, j’ai trouvé ça condamnable aussi.


              • ZenZoe ZenZoe 25 mai 2016 14:37

                @alinea
                « S’ils veulent bosser « tranquilles » sans s’occuper de rien, c’est que c’est des cons ! »
                « les artisans, ces abrutis.. »

                Les cons et les abrutis (dont je ne fais pas partie je le précise) apprécieront. Pour vivre ensemble comme vous dites, il faudrait commencer par ne pas insulter ceux qui pensent et agissent différemment sans embêter personne.
                Quant à la solidarité, laissez-moi rire, elle a disparu en France, le pays du « tout pour ma pomme et que les autres crèvent ». Et je ne voudrais pas être solidaire de ceux qui m’insultent de toute façon.


              • alinea alinea 25 mai 2016 15:00

                @ZenZoe
                Je fais partie aussi de « ces gens-là » !!! et parmi ces gens-là, certains cautionnent et se solidarisent aux grèves, car ils savent qu’on n’a rien sans rien. Bloquer un pays, ça emmerde tout le monde, mais si on tient, ça finit par remonter ! C’est ainsi ! Le peuple doit payer, d’abord, le plus lourd tribut, pour qu’au final on réussisse. Ce n’est pas être solidaire, c’est être partie prenante.
                Personnellement je suis heureuse de voir que ceux qui détiennent le vrai pouvoir se lèvent ; votre entreprise n’est rien, mon élevage n’est rien ! nous sommes interdépendants et mon coeur est avec eux, pas avec le grand patronat ni le pouvoir.Et il n’existe pas de demi mesure, dans ces cas-là, on soutient ou on fait partie de l’autre camp.
                Après, on verra, si, comme en 2010, tout capote... pour l’instant, il faut tous s’y mettre.


              • Croa Croa 25 mai 2016 15:27

                À ZenZoe,
                Faut pas déconner, nous n’en mourrons pas et le pays non plus !
                Par ailleurs le pays va déjà très mal à cause justement de ces putains de ’’réformes’’ qui le détruit peu à peu. Que représente un blocage à coté des dégâts accumulés ? Pas grand chose en vérité (même si c’est plus immédiatement visible.)
                *
                Quand à ceux qui « veulent juste bosser tranquille » ça leur fera du bien d’arrêter et notamment de déstresser un peu (si toutefois un minimum de sagesse leur est encore accessible.)
                 
                Moi, j’aime bien être « otage » dans ces conditions ! smiley 


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 18:44

                @alinea
                Avec les 4 milliards d’euros par an que les syndicats reçoivent depuis des années, ils devraient avoir une belle cagnotte pour aider les grévistes, plutôt que s’acheter des châteaux ...


              • paoum 25 mai 2016 20:04

                @ZenZoe
                non, je ne regarde pas la télé et si vous ne comprenez pas l’immense contradiction de ce que vous dites, je n’y peux rien...
                le droit de grève a été conçu pour que les travailleurs puissent cesser le travail sans se faire tirer dessus ( et oui !!), forcément ils ne bossent plus, hein ! donc les produits ou services qu’ils produisaient, et bien ils ne les produisent plus ( c’est quand même pas bien difficile à comprendre !!), alors c’est embêtant pour ceux qui n’ont pas la möelle de cracher sur la paye et de rester digne et debout, tant pis pour eux, c’est un droit !!!

                donc, si je résume, vous êtes pour le droit de grève sans ses conséquences absolument mathématiques, vous n’avez donc l’air d’être pour le droit de grève que pour la galerie ( c’est une impression car, effectivement, je ne vous connais pas et je vous prie de me pardonner si je vous ai paru trop familier)
                pour finir, une prise d’otage, ce n’est pas cela et le répéter en boucle comme un mantra télévisuel et réactionnaire n’en fera jamais une vérité !
                il s’agit d’une grève, comme toutes les grèves depuis que la grève est grève ( je ne rappellerai jamais assez que les congés payé ont été gagnés à la suite d’une grève qui a bloqué le pays !! il y avait certainement de tristes sires qui parlaient de prise d’otage, je vous laisse constater la vanité et la vacuité de ces réflexions court-termistes d’alors  smiley )


              • tf1Groupie 25 mai 2016 22:40

                @wesson

                « Et comment faut-il faire alors, lorsque il n’y a aucun autre moyen d’action ? »

                Il y a un truc qui s’appelle les élections, présidentielles et législatives.

                C’est dans moins d’un an .
                C’est démocratique.
                C’est légal.
                ça respecte la constitution.
                ça respecte les gens autour de vous qui s’appellent des concitoyens.

                .... Oui, je me doutais que c’est un truc qui vous intéresserait pas.
                C’est pas suffisamment violent et irrespectueux .
                Et puis vous n’êtes pas sûr que cela vous donnera raison.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 06:31

                @alinea
                Ils sont cons ? Ou ils ne font pas confiance dans des syndicats collabos... ??
                Voilà ce que les syndicats ont signé :  le « Contrat social pour l’ Europe »


                Extrait :
                "Nous croyons que l’union monétaire doit contribuer au processus d’intégration européenne, basé sur les principes de paix, de démocratie et de solidarité ainsi que sur une cohésion économique, sociale et territoriale. C’est le moyen d’assurer un avenir aux citoyens dans un monde globalisé."

                En adhérent à la CES, ils ont accepté, l’euro, les Traités européens et la mondialisation. Une paille !

              • Jean Pierre 25 mai 2016 15:28

                @rocla+
                La caricature vous dispense de toute analyse. Mais sur le fond ?


              • tonimarus45 25 mai 2016 19:42

                @Jean Pierre— bonjour—je viens d’entendre a l’instant, ce soir, sur fr3 languedoc roussillon deux petits entrepreneurs un homme et une femme, dire tout le mal qu’ils pensaient de la loi « komri » et d« aileurs un rassemblement est prevu a carcassonne contre cette loi, a l’initiative de la »capeb" et de l’UPA(union pour l’artisanat)


              • Jean Pierre 25 mai 2016 20:06

                @rocla+
                Belle valorisation du travail mais qui passe à coté du sujet. 

                La pression sur les salaires (induite par la précarisation donc je vous parlais) conduit à mieux rémunérer le capital au détriment du travail. C’est ce qui se passe en France ou sur les 2000 milliards (environ) de richesses créées chaque années 10 % (soit 200 milliards) ont été perdus par les salariés au profit des actionnaires.
                Votre vie de travail dont vous nous parlez vous amène de façon paradoxale à mettre en avant la valeur travail tout en soutenant un système économique qui profite de plus en plus à des rentiers. Si vous voulez me convaincre de votre cohérence, il faut trouver une autre fable.

              • _Ulysse_ _Ulysse_ 25 mai 2016 11:48

                Petit rappel désagréable :

                La CGT touche des financements de l’union européenne. Ce qu’elle fait est un baroud d’honneur pour les prochaines élections mais elle aussi se couchera. Le gouvernement va surement retirer l’histoire des référendums d’entreprise pour contourner les syndicats et la CGT dira amen.

                Tout cela n’est que du théâtre au final.

                Sauf si les gens poursuivent les grèves contre la CGT une fois que celle-ci se sera couchée.


                • Croa Croa 25 mai 2016 15:44

                  À _Ulysse_
                  Sauf que le syndicat est d’abord organisé au sein des entreprises ou des établissements. L’organisation en fédérations, unions et confédération n’a qu’un rôle que de coordination et de représentations à différents niveaux. En conséquence de quoi les financement européens n’ont qu’une incidence limitée sur le mouvement syndical.


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 25 mai 2016 18:58

                  @Croa
                  Sauf qu’en échange du financement européen, les syndicats affiliés à la Confédération européenne des syndicats ont adhéré au « Contrat social pour l’ Europe ». ( Tous sont adhérents, sauf SUD)
                  La CES a appelé à voter POUR le Traité de Lisbonne et CONTRE le referendum en Grèce l’an dernier...


                  Extrait :
                  "Nous croyons que l’union monétaire doit contribuer au processus d’intégration européenne, basé sur les principes de paix, de démocratie et de solidarité ainsi que sur une cohésion économique, sociale et territoriale. C’est le moyen d’assurer un avenir aux citoyens dans un monde globalisé."

                  Ils ont avalisé d’un coup, l’ Union européenne, l’euro et la mondialisation. Les 3 causes des problèmes d’aujourd’hui....

                • Croa Croa 25 mai 2016 22:18

                  À Fifi Brind_acier,
                  Sauf que dans les boîtes les syndicats CGT étaient presque tous contres... Et il se trouve que c’est eux qui font et diffusent les tracts.
                  (À propos de l’euro, c’est à dire du traité de Maastricht il y avait encore des avis divergents entre militants et donc syndicats, mais plus guerre à l’occasion du référendum sur une constitution.)


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 06:42

                  @Croa
                  « Ils étaient presque tous contre », bel aveu ! Et donc contre l’avis de la majorité des syndiqués ; les dirigeants de la CGT ont quand même adhéré à la CES.
                  En somme, ils font comme Hollande : « Cause toujours, tu m’intéresses ! »


                • jaja jaja 25 mai 2016 12:13

                  Ce matin lever 4 Heures..5heures blocage des bus Macron à Toulouse devant la gare Matabiau... Que du bonheur... Des syndicalistes SUD-Rail, CGT et beaucoup de jeunes...
                  Des flics moins nombreux que d’habitude car priorité pour eux aux blocages des dépôts de carburant... mais toujours casqués et visières baissées, boucliers brandis...
                  Quelques poussettes mais rien de sérieux...

                  Demain matin à l’aube on recommence les blocages et l’après-midi manifestation comme partout en France . Il faut bloquer partout et il faut que la grève se généralise et ne se limite pas aux raffineries, aux ports et à la SNCF pour gagner... Qu’attendent les Confédés pour lancer un appel à y aller tous ensemble public -privé...

                  Toutes et tous dans la rue demain !


                  • jaja jaja 25 mai 2016 12:20

                    @rocla+

                    Des chercheurs de mes amis cherchent ardemment le vaccin contre la connerie... Dès qu’ils trouvent je te préviens smiley


                  • cathy cathy 25 mai 2016 12:20

                    Comme à l’accoutumée les leaders de la CGT font bien leur boulot pour affaiblir un peu plus ce pays. Lot de consolation, ils toucheront 30 deniers pour bons et loyaux services.


                    • ecophilopat 25 mai 2016 12:21

                      Y-a-t-il un moyen quelconque de soutenir financièrement les grévistes ?

                      @rocla
                      Vous êtes à votre compte et vous soutenez ces hors la loi ?
                      MDR
                      Mon pauvre rocla,, tout les patrons ne sont pas comme vous, personnellement j’en connais au moins deux qui soutiennent le mouvement de grève, certes, leur entreprise n’aie pas coté au CAC 40, ce qui devait être le cas de votre boulangerie à en juger la façon dont vous soutenez les plus nantis.
                      Mais ces patrons ne pensent pas qu’a eux, ils ont des familles, des amis et ils se rendent parfaitement compte que tout ce qui est mis en place actuellement tient plus de la régression que du progrès et que vouloir ramener les conditions de travail au niveau des pays de l’Est ou d’Asie ne sert que les intérêts du grand patronat et surement pas ceux des petits artisans.


                      • tonimarus45 25 mai 2016 13:32

                        @ecophilopat—bonjour— « a fr3 languedoc roussillon » je viens d’entendre(midi) s’exprimer un petit patron contre cette loi scelerate et meme un groupement de ces petits patrons(je ne me souviens pas de leur nom)vont manifester contre celle loi


                      • ecophilopat 25 mai 2016 17:09

                        @ecophilopat
                        Désolé pour le « n’aie »


                      • Clofab Clofab 25 mai 2016 12:29

                        LES FASCISTES DE LA CGT ORGANISENT LE CHAOS DANS NOTRE PAYS. 


                        Aujourd’hui, les masques tombent, les ultra-gôôôchos de la CGT ont une mission ; FOUTRE LE CHAOS EN FRANCE !
                        Ces gens ne sont pas de vrais Français, ces traitres à notre nation sont payés, encouragés par des forces extérieures, étrangères. Vu q’u il est établi que des fonds américains (soros et autres) financent les « antifas » les « Black Blocs » les « Noborders » et autres traitres à notre Pays, il ne serait pas étonnant que cette CGT soit manipulée, de l’extérieur, pour foutre le bordel en France.

                        Français réveillez-vous ! Ils sont en train de mettre notre Pays en vrac !

                        AU GOULAG !




                        • jaja jaja 25 mai 2016 12:31

                          @Clofab

                          Pauvre cinglé, toi c’est pas au Goulag c’est à l’asile qu’est ta place smiley


                        • Clofab Clofab 25 mai 2016 12:39

                          @jaja
                          Sale TRAITRE ! Casses-toi aux US, ou à Télaviv. ET FAIS PLUS CHIER LES FRANCAIS !


                        • jaja jaja 25 mai 2016 13:34

                          @Clofab

                          D’abord pour moi Tel Aviv c’est Haïfa et je n’ai rien à faire chez les Palestiniens qui ont affaire à suffisamment d’occidentaux comme ça... quand aux USA pas sûr que je puisse y passer...

                          Donc pour me faire partir il faudra autre chose qu’un fou comme toi... fasciste de surcroît... Ils sont beaux les marinistes défenseurs du Capital menacé par les grèves...

                          Vive la lutte des ouvriers des raffineries, des ports, du rail et plus généralement des entreprises de ce pays...

                          Il faut tout bloquer ! Toutes et tous dans la rue demain !


                        • Loatse Loatse 25 mai 2016 12:37

                          Bonjour


                          Ce projet de loi, et c’est peut être cela qui fait se hérisser le poil de nos syndicalistes, prend en compte les besoins ponctuels de l’entreprise tels ceux d’heures supplémentaires en fonction du carnet de commandes...

                          L’ajustement se fait de lui même dans les petites entreprises ou ne se trouvent pas des tire au flanc, des emmerdeurs... quand vous faites, vous ces 60 heures régulièrement et que ponctuellement vous demandez au petit gars (syndiqué) de s’impliquer un peu plus, qu’il vous envoie balader, c’est l’avenir de la boite qui est en jeu...(vous refusez des commandes que vous ne pouvez honorer, c’est des clients et du chiffre d’affaire en moins)

                          Donc pour moi celui ci est valable sauf.... qu’il doit à mon avis prendre en compte les obligations familiales des salariés ayant de jeunes enfants... notamment les familles monoparentales (allez chercher une gardienne qui accepte de garder les enfants jusqu’à 21 heures !) sans compter la fatigue produite chez ceux ci, tot levés, tard couchés)

                          Idem pour les heures supp à 10% cela peut se négocier si l’entreprise est en difficulté (à condition qu’en même temps le patron ne se dégage pas un salaire faramineux) et donc occasionnellement... effort qui peut donner lieu à une prime lorsque la dite entreprise est de nouveau sur les rails :)

                          tout ceci se négocie... Hélas entre ceux qui ont voulu faire passer ce projet de loi en forcing et ceux qui ne pensent qu’à leur gueule, on est mal... (le « fini » parti c’en est ou à marseille-ville poubelle ???)

                          Concernant l’essence, effectivement il n’y a de risque de pénurie... du stock nous avons... même si les raffineries sont à l’arrêt, nous avons 3 mois devant nous, il suffit juste de libérer l’accès aux dépots pour que les stations soient réapprovisionnées... 









                          • tonimarus45 25 mai 2016 13:49

                            @Loatse—bonjour—«  »« syndicalistes, prend en compte les besoins ponctuels de l’entreprise tels ceux d’heures supplémentaires en fonction du carnet de commandes »«  »dites vous


                            Non ,non ce n’est pas cela qui leur fait herrisser le poil ; et vous le savez bien ,mais chutt vous evitez de le dire
                            Voila ce qui leur fait herisser le poil,cela s« adressait a »« Olivier CABANEL »« 

                             »« « »« »« 2 mai 10:35-----hollande a fait pire que « »sarko« et ce n’est pas peu dire.En effet prenons la mesure sur les heures suplementaires pouvant n’etre payees que 10 pour cent de plus(( et sachant que l’ouvrier a notre epoque negocie toujours en position d’inferiorite ; le patron ne va pas se gener pour l’imposer), »sarko« les avaient defiscalisees et donc cela etait un manque a gagner pour les differentes caisses, manque a gagner compensees d’une façon ou d’une autre par les contribuables.Si cela etait innaceptable il n’empeche pas moins que les remunerations de la classe laborieuse n’etaient pas impactees.La loi (khomri) arrive a cet »« exploit »« d’impacter et les remuneration et les cotisations aux differentes caisses.Ce pourquoi je dis que hollande a fait pire que »sarko ».« »« »« »
                            Quand aux « trolls »« qui ne se rappellent plus ce qu’ils doivent a la »« CGT »« et qui beneficient a l’heure actuelle de ces avantages arraches de hautes luttes a ceux qui declaraient au debut des annees 30 »plutot « hitler » que le « front populaire » ne perdez pas de temps a leur repondre
                            ((J’ajoute que ces heures suplementaires a 10 pour cent accenturont le chomage et que pour palier a ce que vous sous entendez un coup de »« bourre »" le patron a d’autre moyans, l’interim, les cdds( plus de 60% des cdd ne font pas plus d’une semaine), les contrats de mission, et les heures supplementaires a la quelle les syndicats ne sont pas opposes tant qu’elles sont convenablement payees (25%)
                            Quand on veut intervenir je pense que la moindre des choses c’est d’etre objectif

                          • Jelena 25 mai 2016 12:37

                            @ux innombrables anti-grévistes Que je sache personne ne vous empêche de manifester à votre tour, tout en agitant des banderoles du style « On veut les mêmes conditions sociales que les Roumains » ou encore « Le bonheur de nos banquiers fait notre bonheur ».
                             
                            Vous pouvez même faire preuve d’initiative en réclamant la privatisation de la santé ou la suppression des congés payés... N’ayez pas peur des CRS, ils auront pour consigne de ne pas vous taper dessus.


                            • olala (---.---.198.210) 25 mai 2016 12:55

                              @Clofab

                              Il fût un temps où les français étaient SOLIDAIRES ! Et, s’il fallait se serrer la ceinture, on pouvait S’ORGANISER.
                              Quand un peuple ne sait plus s’UNIR, quoi qu’il en coûte, alors il n’y a plus de pays.


                            • paoum 25 mai 2016 13:00

                              @Clofab
                              les insultes pourries et anonymes sont un signe de lâcheté qui fait bien pitié !

                              respectez la loi de ce pays qui reconnaît le droit de grève ou retournez en corée du nord, votre pays bien-aimé que vous n’auriez jamais dû quitter tant il transparaît que vous êtes malheureux dans votre vie ici, en république


                            • paoum 25 mai 2016 13:02

                              @Clofab
                              commentaire signalé : insultes gratuites, menace de mort


                            • Julien30 Julien30 25 mai 2016 13:34

                              @Jelena

                              « @ux innombrables anti-grévistes Que je sache personne ne vous empêche de manifester à votre tour, »
                              Il faut bien qu’il reste des gens pour travailler dans ce pays, beaucoup n’ont pas le choix des « révolutionnaires » en mousse qui foutent le bordel en voulant renverser l’Etat bourgeois (ou plutôt en faisant semblant de) tout en étant nourri par son argent. Si tout le monde arrête de bosser les Nuit debout et les grévistes vont voir leur confort quotidien vraiment se fragiliser et avoir un peu moins l’esprit serein pour foutre le boxon, vous ne voulez pas ça quand même ? 

                              « N’ayez pas peur des CRS, ils auront pour consigne de ne pas vous taper dessus. »
                              Pour le moment c’est surtout avec les Nuit debout qu’ils sont sympas les CRS. Le PS fait son beurre sur votre dos, comme toujours, et comme toujours vous ne vous en rendez pas compte, pendant que ceux qui dirigent le mouvement eux...

                            • jaja jaja 25 mai 2016 13:42

                              @Julien30

                              Très sympas en effet les CRS avec Nuit debout... Bof vous qui êtes monarchiste regrettez sans doute la torture royale et les mises à mort de manifestants comme lors de l’émeute Réveillon (1789) :

                              https://www.youtube.com/watch?v=7BEG8z-EQrM


                            • tonimarus45 25 mai 2016 13:53

                              @paoum—bonjour— contre ces « posteur » qui ne repectent pas sa charte, agoravox ne fera rien.Acroire qu’ils payent for cher pour que ce media ferme les yeux sur ces insultes a repetition


                            • paoum 25 mai 2016 20:19

                              @tonimarus45
                              ben si, là ils ont réagi !
                              moi ça ne m’a jamais dérangé, le langage fleuri mais là, c’est carrément de l’appel au meurtre,
                              merci la modé !!


                            • tonimarus45 26 mai 2016 16:55

                              @Julien30— pourquoi ne pas manifester ou le samedi ou le dimanche ??????


                            • Loatse Loatse 25 mai 2016 13:27

                              @Jelena


                              Commencez donc par soutenir les entreprises françaises... Combien parmi ces grèviste-bloqueurs de l’économie, ont acheté de préférence de l’électro ménager ou un véhicule français ? Combien sont prêts à faire baisser la marge d’un commercial (salarié comme eux) pour le plaisir de se vanter d’avoir eu tel ou tel produit au « meilleur prix » alors qu’ils ont les moyens ? Combien se soucient de la bonne marche de leur entreprise ou même de l’hygiène de leur ville...(on leur a même offert un immeuble en prime...de rien) ?

                              Un exemple ; j’ai gardé plusieurs années un forfait téléphonique plus cher que la concurrence... on m’a demandé pourquoi ? ce à quoi j’ai répondu ; parceque si tout le monde lâche cet opérateur ce sont ses salariés qui vont se retrouver sur le carreau...

                              Vous savez quoi ? on s’est fichu de moi....(mais qu’est ce que t’es bête !)

                              je ne vais pas brûler du pneu en empêchant les aide ménagère d’aller faire la bouffe ou les courses aux p’tits vieux, aux handicapés... je me serre la ceinture pour acheter une machine à laver française, je fais des émules dans ma famille (t’as vu m’man j’ai acheté une peugeot !), mon chocolat est équitable (et tant pis si pour cela se sera journée végétarienne :), mon jambon breton, et mes fruits et légumes locaux de préférence....

                              alors quoi, on aura peut être une révolution (à voir la chienlit ambiante) mais si les mentalités ne changent pas, ce sera du pareil au même...









                              • tf1Groupie 25 mai 2016 13:42

                                @Loatse

                                100% d’accord


                              • Jelena 25 mai 2016 15:50

                                @Loatse Désolée mais je ne vois pas trop le lien entre le « achetez français » et « la réforme du code du travail » ?
                                 
                                Ce n’est pas en exploitant davantage les salariés que le problème du chômage sera résolu, bien au contraire.
                                 
                                Quand aux « produits français », que je sache la France est toujours l’un des dix pays les plus riches au monde, tenant compte de ça, il n’y a pas lieu de demander aux salariés de se serrer la ceinture.


                              • Croa Croa 25 mai 2016 15:57

                                À Loatse,
                                Bon exemple mais mauvaise réponse !
                                *
                                À partir du moment où les frontières ont été ouverte à la soit-disant concurrence libre et non faussée et où les prix étaient soit-disant libérés c’était foutu !  Tu ne peux prétendre à toit tout seul rester fidèle à un fournisseur en espérant le sauver donc autant faire comme tout le monde !


                              • Clofab Clofab 25 mai 2016 17:32

                                @Loatse
                                Loatse t’es au top ! + 1000


                              • foufouille foufouille 25 mai 2016 19:47

                                @Loatse
                                « acheté de préférence de l’électro ménager ou un véhicule français ? »
                                qui n’existent plus du tout !


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 06:53

                                @Loatse
                                Vous rêvez ? Il n’y a plus d’industries en France que sur des créneaux ou des niches bien spécifiques.
                                Tout le reste est parti dans des pays à bas salaires ou fiscalement avantageux. Aucune entreprise ne peut survivre contre des salaires à 160 euros en Roumanie ou à 2,47 dollars en Birmanie... Ce sont les Traités européens qui ont mis en place la libre circulation des hommes, des capitaux, des marchandises et des services.


                                Un journaliste parisien a voulu vivre 1 an « Made In France », il a dû commencer par vire 95% de ce qu’il avait dans son appartement .

                                De plus, la législation européenne prévoit qu’un produit importé, puis traité en France, devient Made in France, exemple. 

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 26 mai 2016 07:04

                                @rocla+
                                Pour se mettre à son compte, il faut qu’il existe des clients solvables...
                                La baisse des salaires, imposée faute de pouvoir dévaluer la monnaie, et les coupes budgétaires, ne vont pas améliorer le pouvoir d’achat ....
                                La zone euro a été crée exprès pour cela, faire baisser le prix du travail et « envoyer les Etats providence aux égouts ».


                              • Loatse Loatse 26 mai 2016 10:34

                                @Fifi Brind_acier


                                En effet, depuis 2014, ma marque (de machine à laver) a parait il délocalisé en Pologne.. D’autres ne fabriquent plus que les moteurs ou les grands modèles...

                                pour la voiture de ma fille, idem, la plupart des pièces parait il viennent de l’étranger... mais bon il reste des usines en france et encore des ouvriers.

                                Toutefois il reste deux magasins dans mon village qui proposent l’un de la chaussure française l’autre du prêt à porter francais.

                                Evidemment ca reste difficile.. mais je ne suis pas la seule à tenter de soutenir au mieux de nos possibilités, nos industries, nos agriculteurs, nos commerces...

                                si on ne le fait pas, on aura in fine un smic roumain... il n’y aura plus d’ouvriers en france ou quelques uns pour assembler les produits...chose que les robots ne font pas encore...

                                Saviez vous qu’au XVIIIème siècle, à lille notamment, capitale de la draperie s’exercait le protectionnisme ? Le jour ou celui ci cessa, en 1772 si ma mémoire est bonne, ce furent des millliers de drapiers qui mirent la clef sous la porte...(la ville posait des « plombs » sur les textiles pour éviter la contrefaçon et les métiers à tisser devaient être visibles de la rue)

                                Maintenant il y a des choix à faire... comme celui d’attendre votre commande de livres chez votre libraire ou de tout commander via internet...puis s’étonner que le libraire ferme.. comme l’opticien (puisqu’il existe dorénavant une application portable pour mesurer l’écart entre les yeux)

                                Mon village, nos villes deviennent des déserts avec leurs boutiques fermées sans repreneurs..(à part quelques chinois qui vendent de la chaussure importée à deux balles ou du textile bas de gamme.)

                                En haillons (j’appele cela des haillons à voir les non finitions) et dans des villes fantômes, cela vous dit comme futur ?

                                Même les touristes fuieront... !







                              • foufouille foufouille 26 mai 2016 11:20

                                @rocla+
                                « 

                                Aussi pour trouver des clients solvables il est préférable de s’ adresser
                                à la population qui a de l’ argent . »
                                c’est fini l’époque des rois.

                              • foufouille foufouille 26 mai 2016 12:27

                                @rocla+
                                ce serait toujours mieux qu’un déchet de l’humanité comme toi.


                              • tf1Groupie 25 mai 2016 13:36

                                Il faut quand même bien rappeler ce qui est l’objectif originel du droit grève :
                                Il vise à faire céder l’employeur – qui peut être une entreprise privée ou l’État – en lui faisant subir un manque-à-gagner économique ou un préjudice en lien avec sa mission.

                                Est-ce le cas ici ?
                                Non, ceux qui bloquent les raffineries n’ont pas pour objectif de faire céder Total, ils ont pour objectif de faire chier la quasi-totalité de leurs concitoyens pour les pousser à se retourner contre le gouvernement.

                                Donc les bloqueurs ont le droit de me faire chier et moi en retour je n’ai aucun moyen de leur rendre la pareille.

                                Et ici tous les jours on va me parler d’égalité des droits ?

                                Des faux-culs tous ces syndicalistes.
                                Il faudra donc éventuellement que je trouve des moyens de leur rendre la monnaie de leur pièce.


                                • Pakal (---.---.188.215) 25 mai 2016 14:04

                                  @tf1Groupie
                                  Vous vous rendez compte que vous ecrivez « Il vise à faire céder l’employeur – qui peut être une entreprise privée ou l’État »

                                  pour écrire 2 lignes en dessous « Non, ceux qui bloquent les raffineries n’ont pas pour objectif de faire céder Total »

                                  Ben non l’objectif est de faire ceder le gouvernement comme vous l’indiquez dans votre définition de la grève.

                                  Non mais ALLO ! Vous faites exprès ?


                                • tf1Groupie 25 mai 2016 14:10

                                  @Pakal

                                  Oui, je parle du droit de grève, renseignez-vous sur ce qu’est le droit de grève.

                                  Et donc, effectivement j’écris que les syndicalistes dévoient le droit de grève mais apparemment je parle trop vite.

                                  Alors prenez votre temps pour bien tranquillement étudier ce qu’est la grève qui n’est pas un droit créé pour faire céder un tiers. 
                                  D’ailleurs la première phrase n’est pas de moi c’est juste une définition que vous devriez connaitre.


                                • Pakal (---.---.188.215) 25 mai 2016 14:14

                                  @tf1Groupie
                                  mais je n’ai pas dit que la définition est fausse !

                                  vous dites pour faire ceder l’entreprise ou le gouvernement, ben dans ce cas c’est pour le gouvernement.

                                  En 68 la greve c’etais contre une entreprise ou le gouvernement ? en 36 ?


                                • antyreac 25 mai 2016 14:10

                                  Après ce chaos crée par la cgt il faudra qu’elle paie tôt ou tard les dégâts qu’elle a occasionné.


                                  • paoum 25 mai 2016 20:23

                                    @antyreac
                                    la même phrase avec « gouvernement » à la place de « cgt » et c’était parfait !
                                    pas loin mais raté smiley
                                    je suis sûr que vous ferez mieux la prochaine fois !


                                  • Clofab Clofab 25 mai 2016 15:59

                                    Antifas, Noborders, BlackBlocs, Zadistes, CGT, et autres valets Europeïstes, même combat : Mettre le Chaos en France !

                                    Pour qui ? Pour quoi ? Ca sent un peu la même merde qu’en Ukraine et en Syrie.

                                    La France, sous la gouvernance de la gôôôche, est devenue une république bananière !

                                    Appel à tous les patriotes Français, ne laissons pas les mercenaires du N.O.M pourrir notre pays.


                                    • franc tireur 25 mai 2016 16:16

                                      @Clofab

                                      Fantasmes. Derrière ces derniers mois contestataires il y a surtout Hollande , qui a manipulé nuit debout ( aller venues discrètes a l’Elysée de gens chargés de la veillée) et laisse casseurs et bloqueurs agir dans un seul but : discréditer la gauche de la gauche et Mélanchon en vue de 2017 . il a déja tué EELV .
                                      Il y a ensuite sa fusée Macron , montée pour tuer Valls en vue de 2017 dans un mimétisme Mitterrand/Rocard , et afin de séduire un electorat centriste en cas de désignation de Sarkozy a la primaire.
                                      Ne sous estimez jamais la fourberie et le cynisme de ce sous machiavel , il est arrivé la par tactiques successives( et un gros coup de bol ),il compte se maintenir de la meme manière , a défaut de gouverner.


                                    • Madame michu (---.---.108.13) 25 mai 2016 16:43

                                      @franc tireur

                                      Des bobards !


                                    • kalagan75 25 mai 2016 18:32

                                      la cgt ne roule que pour elle même comme lorsqu’elle a bloqué le port de Marseille . Elle préfèrera même couler un fleuron de l’industrie afin de conserver les privilèges de ses sbires


                                      • antyreac 25 mai 2016 18:46

                                        La pourriture qu’est la cgt ne gagnera pas cette fois ci mais aura fait beaucoup de casses...


                                        • Pie 3,14 25 mai 2016 19:59

                                          Ceux qui affirment que la loi sur le code du travail renvoie un siècle en arrière ne l’on pas lue.


                                          Telle qu’elle est aujourd’hui après négociations, elle forme un texte assez équilibré qui apporte souplesse sur un marché qui pâtit de 3,5 millions de chômeurs et sécurité pour les salariés.

                                          La CGT met toutes ses forces dans le rejet de cette loi pour des raisons internes. Martinez cherche une légitimité (il a été élu par défaut avec le plus mauvais score de l’histoire de la centrale), le syndicat est en passe d’être dépassé par la CFDT aux prochaines élections et veut apparaître comme le vrai défenseur des salariés.
                                          A court et à long terme le pari est perdu d’avance. D’une part le mouvement n’est pas populaire, les mobilisations sont faibles comparées à la loi sur les retraites et ce ne sont pas quelques sondages qui changeront la donne. D’autre part, la tradition syndicaliste française révolutionnaire et jusqu’auboutiste est en perte de vitesse au profit des syndicats réformistes et négociateurs qui sont largement majoritaires en Europe. Le succès de la CFDT que l’on peut comparer aux syndicats allemands ou scandinaves le prouve.

                                          Si nous manquons d’essence, c’est parce que la CGT dans un baroud d’honneur confirme que les français veulent des syndicats qui négocient vraiment sans attendre le grand soir, dans le cadre d’un système capitaliste accepté où le partage de la plus value se négocie.

                                          C’est sans doute un basculement historique, on le saura dans 20 ans. 

                                          • jaja jaja 25 mai 2016 20:14

                                            @Pie 3,14

                                            Comme si la CGT était seule dans ce combat contre cette loi du patronat. Que la CFDT et son leader qui ne tardera pas à recevoir sa récompense pour sa trahison la soutiennent est dans l’ordre des choses. Briser la possibilité de se battre tous ensemble est bien le but poursuivi par cette loi qui permettra une « loi » différente dans chaque entreprise... si elle passe bien sûr...

                                            N’oubliez donc pas que CGT, Sud-Solidaires, FO, FSU, UNEF, CNT, UNL, FIDL, Nuit Debout manifestent de concert et participent aux blocages soutenus par de nombreux partis politiques de gauche... Attaquer la seule CGT c’est faire le jeu du patronat et de ses marionnettes politiques et syndicales à l’instar du traitraillon Laurent (mauvais) Berger...

                                            L’oligarchie capitaliste est d’ailleurs assez maline pour faire passer ses pantins de Bruxelles comme étant les instigateurs de cette loi-désastre pour les travailleurs... alors que c’est elle qui pilote en sous-main ses marionnettes politiques nationales comme européennes !

                                            Le mérite de la situation actuelle c’est de mettre en évidence le rôle clé d’une classe ouvrière qui n’est pas morte comme voulaient nous le faire croire de nombreux « anti-systèmes » agoravoxiens. Une classe qui à nouveau se bat !

                                            Le combat continue dès demain toutes et tous dans la rue et partout en France quoi qu’en pensent les Kollabos, y compris ceux de la CFDT...


                                          • Pie 3,14 25 mai 2016 20:58

                                            @jaja

                                            Vous êtes trotskiste, vous voulez détruire le capitalisme, vous croyez en la lutte des classes définie par Marx, vous imaginez une prise du pouvoir à la faveur d’un mouvement social, vous prônez une sorte de société communiste auto-gestionnaire.
                                            Logiquement vous êtes rivé sur les mouvements sociaux mais puisque vous avez l’expérience de ces mouvements ne voyez-vous pas à quel point celui-ci est mal parti ?

                                            La CGT est sur le front, les autres suivent mais mollement (FO a tout intérêt à ce que Martinez échoue). La classe ouvrière dont vous parlez est minoritaire et pas du tout représentative des ouvriers. C’est l’énergie (centrales nucléaires, raffineries), des ouvriers peu nombreux et mieux payés qu’ailleurs ou les bastions CGT du public ( SNCF, dockers, etc...).
                                            Cela fait peu de monde au final. Rien dans les grandes entreprises du privé (automobile ou ailleurs).

                                            Ne vous en déplaise, le rôle clé de la classe ouvrière n’a rien à voir avec la situation actuelle. C’est simplement la carte des capacités actuelles de la CGT qui paraissent bien faibles.

                                            Cela dit, si vous préférez rêver, pourquoi pas ? 



                                          • alinea alinea 25 mai 2016 21:11

                                            @Pie 3,14
                                            Ils sont peut-être peu nombreux ces travailleurs là, mais ils ont le pouvoir, ils détiennent les clés de notre « civilisation » !!


                                          • Pie 3,14 25 mai 2016 21:22

                                            @alinea

                                            Non, ils bloquent la raffinerie avec trois pneus et partent quand les CRS arrivent.

                                            N’attendez-pas trop d’eux qu’ils refassent la civilisation.

                                          • jaja jaja 25 mai 2016 21:26

                                            @Pie 3,14

                                            ça commence mal...je ne suis pas trotskiste, je l’ai déjà dit ici, et le NPA n’est pas un parti trotskiste...il l’a dit aussi !
                                            Les autres, quels autres ? les milliers de jeunes qui participent aux blocages et qui, pour beaucoup, en sont à leur premier mouvement ? Sud-Rail qui est impliqué à fond ainsi que les militants dits de la vraie gauche....

                                            Des entreprises comme PSA-Poissy, Ford, les ex Goodyear, et bien d’autres sont ou vont entrer dans la danse et on verra bien au final...

                                            Évidemment un partisan comme vous de la loi de retour à l’esclavage ne veut voir qu’avec les yeux de l’oligarchie ou ceux du syndicat patronal CFDT.....


                                          • jaja jaja 25 mai 2016 21:28

                                            @Pie 3,14

                                            Les raffineries ne sont pas bloquées mais en grève... Ce sont les dépôts qui sont bloqués...


                                          • Xenozoid 25 mai 2016 21:29

                                            @Pie 3,14

                                            les zombies sont/seront domestiqués,alors...
                                             on répète....
                                            on ne peut pas se battre,et bloquer les forces de logistique sans s’en prendre au pouvoir de production

                                            amen

                                          • Pie 3,14 25 mai 2016 21:39

                                            @sampiero


                                            C’est avec des généralités qu’on ne dit rien. Les riches toujours plus riches les pauvres toujours plus pauvres...

                                            Sauf qu’un ouvrier du XXIème siècle ne vit pas en France comme un ouvrier du XIXème siècle. Sauf que la majorité des français ne sont plus ouvriers, qu’ils ne consacrent plus 50% de leur revenu à la nourriture, qu’ils ont des automobiles, des congés, un système de santé efficace, des enfants qui font des études, des logements confortables. Certes rien n’est parfait, il y a beaucoup trop d’exclus mais regardez un peu d’où nous venons.

                                            Il faut arrêter avec la rhétorique misérabiliste. Je rêve comme tout le monde mais la réalité et le temps m’intéressent plus.

                                          • Pie 3,14 25 mai 2016 21:50

                                            @jaja

                                            Le NPA pas trotskiste... à d’autres.

                                            Cela dit, la formation est moribonde et elle s’inventera un nouveau logo avec Krivine même lorsqu’il aura 90 ans.

                                            Vous listez pour vous rassurer mais le fait est que c’est la loose en marche.


                                            Quant au reste : oligarchie, esclavage, syndicat patronal, des mots vides de sens, des slogans agréables dans les manifs.

                                            Revenez sur terre et réfléchissez vraiment.

                                          • jaja jaja 25 mai 2016 22:01

                                            @Pie 3,14

                                            Et pourtant ! Mais bon convaincre un partisan de la loi patronale est cause perdue... Si le NPA était un parti purement trotskiste, comme l’est LO par exemple, je n’en serais pas membre...

                                            Vous auriez lu « Affinités révolutionnaires, nos étoiles rouges et noires » de Michael Lowy et d’Olivier Besancenot... vous auriez peut-être compris la synthèse que tentent des militants du NPA...

                                            Mais bon ça c’est notre histoire à discuter entre nous....

                                            « oligarchie, esclavage, syndicat patronal, des mots vides de sens » pour un adepte de l’exploitation capitaliste comme vous, sans aucun doute !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité