• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Onze millions de pauvres en France, la misère pour les uns l’opulence (...)

Onze millions de pauvres en France, la misère pour les uns l’opulence pour d’autres

Onze millions de pauvres en France, la misère pour les uns l'opulence pour d'autres.

Onze millions de Français dans la pauvreté, à moins de 954 euros par mois, y compris parmi les personnes ayant un travail. C'est le constat inquiétant de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion. Peut-on continuer ainsi ?

 

La pauvreté concernerait plus de 11 millions de personnes en France révèle l'observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale en se basant sur une vingtaine d'indicateurs datant de 2009.

L'Onpes constate que le taux de pauvreté n'a cessé d'augmenter de 2004 à 2009, passant de 12,6% de la population à 13,5%.

La pauvreté est encore plus marquée chez les familles monoparentales et chez les jeunes de 18 à 24 ans.

Le taux de pauvreté est de à 32% dans les zones urbaines sensibles (ZUS) et un jeune sur deux de moins de 25 ans habitant en zone urbaine sensible est pauvre.

Bien que le milieu rural soit moins touché, le taux de pauvreté y est de 14%, il s'agit principalement de néo-ruraux et de paysans paupérisés.

L'Onpes relève que 7% de la population travaille et se trouve néanmoins en dessous du seuil de 954 euros par mois. Ce phénomène ne fait que s'accentuer. Les plus touchées sont les femmes seules avec enfant, notamment dans les secteur du service à la personne, la restauration, l'agriculture.

Le secrétaire général de l'Onpes, Didier Gelot explique cette augmentation de la pauvreté par notamment la raréfaction des CDI au profit du travail à temps partiel et aux CDD depuis les années 2000. Didier Gelot estime que, sans aides sociales, le taux de pauvreté serait de 20%.

Mais alors comment ne pas s'interroger quand on constate que pas un candidat ne met cette question sur la table. En effet est-il tolérable que des millions de travailleurs soient en état de précarité alors que la finance internationale exhibe sans aucune pudeur sa réussite.

Comment ne pas s'interroger quand on constate que pas un candidat ne fait le moindre lien entre la misère des uns et l'opulence affichée sans retenue par ceux qui nous demandent de faire des efforts et de se serrer la ceinture.
Combattre la misère, la précarité c'est combattre pour un droit fondamental : le droit au travail.

Car le droit au travail est le seul véritable droit sérieux que le travailleur ait dans une société fondée sur l'exploitation. Cependant, ce droit lui est enlevé à chaque instant.
Mais alors comment comprendre que la question des salaires et de l'emploi ne soient pas au centre de tous les débats.


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • frugeky 30 mars 2012 13:51

    Le paradis des riches est fait de l’enfer des pauvres.

    Victor Hugo.
    Ca en fera certainement ricaner certain mais on a pas dit mieux.


    • tres BON CET ARTICLE et son titre...


    • Claude Courty Claudec 30 mars 2012 18:47

      « ... on a pas dit mieux » ... en matière d’utopie, aussi gratuite qu’irresponsable. C’était dans l’air du temps et ça vaut bien du Marx ou ce que racontent les bobos d’aujourd’hui, pour promouvoir la lutte des classes, avec la satisfaction qu’en tirent les descendants de ceux qui en sont morts.

      . La structure pyramidale de la société humaine est inéluctable et incontournablement assortie de sa proportion entre base et sommet.

      . La richesse et la pauvreté sont relatives et existent l’une par l’autre.

      . Si la richesse n’a pas de limites, la misère a la sienne, qui est le fondement même de la condition humaine, là où elle est le plus concernée par la démographie ; là où, absolue, elle peut descendre au niveau zéro, en-deçà duquel règne l’inexistence sociale.

      . Tuer la richesse favorise la pauvreté et réciproquement, sans pour autant favoriser le partage.

      J’invite ceux que le sujet intéresse à venir en débattre :

      http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com

      De la richesse à l’inexistence sociale, par la démographie



    • frugeky 30 mars 2012 18:59

      Premier ricaneur, et un !


    • chapoutier 30 mars 2012 21:54

      Frugeky votre citation de Victor Hugo est d’une actualité criante.

      Tous ensemble merci pour votre appréciation.

      Claudec il ne s’agit pas de « promouvoir la lutte de classe » puisque celle-ci est une constante de l’activité humaine, je dirais même que la lutte de classe est le moteur de l’évolution de l’humanité. Et je ne pense pas que les « bobos » aient à cœur de promouvoir la lutte des classes.


    • Catart Catart 1er avril 2012 16:56

      @ l’auteur

      Excellent article et merci... ces 2 phrases de votre article résument l’intérêt porté par les candidats aux vrais problèmes des français.

      Mais alors comment ne pas s’interroger quand on constate que pas un candidat ne met cette question sur la table.

      Comment ne pas s’interroger quand on constate que pas un candidat ne fait le moindre lien entre la misère des uns et l’opulence affichée sans retenue par ceux qui nous demandent de faire des efforts et de se serrer la ceinture.
       
      Honteux, scandaleux, lamentable sont les 3 adjectifs que nous devrions tous adresser aux politiques de métier.
      Pour brouiller les cartes ils utilisent tous la stratégie de « fragmentation » ainsi nous avons droit à tout sauf à ce qui nous intéresse... ???
      Il n’y aura pas de rêve et ceux qui y croient encore devraient regarder les discours des 40 dernières années... ??? nous aurons droit soit au retour d’un cauchemard déjà vécu... ??? soit à un nouveau cauchemard à vivre...
      Savez vous Ami auteur que les solutions pour qu’il n’y ai plus de pauvre et de mal logé existent et que l’argent est là et que si aujourd’hui rien n’ai fait c’est tout simplement que les hommes en charge de nous ne désirent pas solutionner cette honte.

      En 1996 un rapport explique que le gouvernement pourrait économiser 48 milliards sur le train de vie de l’état et son administration mille feuilles sans prendre 1 centime dans la poche des français mais bien au contraire.
      En 2012 le chiffre est de 91 milliards une bagatelle je vous laisse imaginer ce que l’on peut faire avec une telle somme en logement sociaux, création d’emplois dans la santé, l’éducation, l’environement ou la recherche... ???

      600 000 élus qui refusent de toucher au plus petit de leurs privilèges, un nombre trop élevé de députés, un Sénat hors la loi, des parachutes diamantés, des privilèges moyenâgeux, une incapacité chronique, aucune imagination...etc

      La réponse est dans votre interrogation... la corruption et la collusion de ce monde de politiques forment un bloc inerte et glauque qui ne pense qu’à lui et ignore le reste du monde...

      A nous de dénoncer

      http://www.indigne-je-propose.fr/




    • Gabriel Gabriel 30 mars 2012 14:00

      Ce président qui se veut roi, un exécrable bilan pour un triste sir ...


      • Constant danslayreur 30 mars 2012 15:58

        Sire Gabriel Sire,
        Ne manquerait plus qu’il soit anobli par la reine...


      • scorpion scorpion 30 mars 2012 14:15

        C’est de la faute à la crise, il y est pour rien le pauvre, il a tout fait pour que les riches ne deviennent pas pauvres, que lui demander de plus ? Enfoiré !


        • chapoutier 30 mars 2012 18:30

          on peut même préciser que la crise ne frappe que le peuple et sert de prétexte pour attaquer les droits sociaux et le droit au travail.


        • mojique mojique 31 mars 2012 11:50

          Exact. Les financiers ont créé la crise qui les enrichit et ils menacent les pauuvres de la crise comme un épouvantail. Le cynisme absolu.


        • Txotxock Txotxock 30 mars 2012 14:16

          Plus que le droit au travail, c’est le droit à un revenu décent, comme l’a autrement dit Coluche.


          • chapoutier 30 mars 2012 18:38

            oui bien sur , il faut un revenu décent , basé sur le travail.

            c’est bien la question essentielle, la juste rémunération du travail . car la misère réelle à laquelle sont confrontés de larges couches de la population découle de la lutte incessante des capitalistes pour faire baisser le cout du travail. il s’ensuit les délocalisations, précarisation et emplois à temps partiel.

            d’où la question vitale pour la population ; peut-on continuer à subventionner les banques et à jeter à la rue les salariés.

            cela ne devrait-il pas être au centre des débats actuels plutôt que de nous gaver avec la viande hallal.


          • chapoutier 30 mars 2012 18:50

            Orion, je ne suis pas persuadé comme vous que la disparition des emplois découle principalement des gains de productivités. ils existent bien sur, nul ne peut en disconvenir, mais ce n’est là qu’une partie de l’explication.

            j’en veux comme preuve le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, en deux ans, Sarkozy à détruit 200 000 emplois dans la fonction public, donc 200 000 jeunes qui n’ont pas accéder à un emploi et qui sont au chômage.

            c’est une réponse partielle mais effectivement votre propos mérite plus que quelques lignes.
            j’avais écris un article sur les salaires ;

            Hold-up sur nos salaires

            « Les syndicats et les autres organisations de masse doivent lier ceux qui ont du travail et ceux qui n’en ont pas par les engagements mutuels de la solidarité. Le travail disponible doit être réparti entre tous les ouvriers existants, et cette répartition déterminer la longueur de la semaine de travail. Le salaire moyen de chaque ouvrier reste le même qu’avec l’ancienne semaine de travail ! Le salaire, avec un minimum strictement assuré, suit le mouvement des prix. Aucun autre programme ne peut être accepté pour l’actuelle période de catastrophes. » Ecrit en 1938 mais plus que jamais d’actualité si l’on veut sortir du cycle infernale de la paupérisation que nous impose la finance internationale.

            Le droit au travail est le seul droit sérieux que le travailleur ait dans une société fondée sur l’exploitation. Cependant, ce droit lui est enlevé à chaque instant.
            Les travailleurs doivent donc se réapproprier les syndicats et mettre au centre de leurs revendications l’échelle mobiles des salaires mais aussi l’échelle mobiles des heures.

            Ils ne s’agit pas des 35 heures mais du véritable partage du travail existant avec maintient du salaire.

            http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/hold-up-sur-nos-salaires-103912


          • chapoutier 30 mars 2012 21:32


            Orion, je partage votre point de vue sur les gains de productivité, et comme vous, je crois que « l’accomplissement du génie humain par le progrès nous offres enfin la possibilité de choisir un sens à nos vie, loin de tout dogme » mais il ne s’agit pas d’instituer «  un partage drastique du temps de travail » mais bien de contraindre les capitaliste à payer notre force de travail à son juste prix, ce prix étant conditionné par les gains de productivité.

            Les marxistes du début du siècle ( précédent) estimaient que les conditions étaient plus que mures pour le socialisme, et que celui-ci permettrait à l’humanité de se réaliser.

            Aujourd’hui nous devons combattre pour simplement préserver l’essentiel !


          • chantecler chantecler 31 mars 2012 10:23

            Effectivement le capitalisme tayloriste n’est absolument pas adapté à la production en temps de paix .
            Celui ci a prouvé son efficacité en temps de guerre pour produire de l’armement en grandes quantité...
            Armement : fusils , mitrailleuses, canons, tanks, avions , navires , sous marins et les munitions .
            Cette surproduction était compensée par un rythme effroyable de destruction .
            Combien de centaines de millions de tonnes d’acier envoyés par le fond ,éparpillés dans les bombardements ?
            Mais évidemment surproduction ruineuse au niveau des ressources finies de la planète .Donc absolument pas viable sur le long terme .
            La guerre à l’est de l’Allemagne nazie par exemple avait entre autre pour but de mettre la main sur toutes les ressources fossiles : fer, métaux, pétrole (Caucase) et les centres industriels : Tchécoslovaquie (acier, usines Skoda ) URSS . Plus naturellement les greniers à blé : Ukraine pour nourrir les populations et les armées . Et mettre la main sur des populations esclaves qui travailleraient gratis pour la machine de guerre .
            En temps de paix , évidemment , les objectifs ne peuvent être les mêmes .
            Les bateaux, les véhicules sont conçus pour durer plusieurs années ...
            Le capitalisme , avec ses capacités de production ,sa « productivité » ne peut donc qu’entrainer des crises graves de surproduction .
            Et donc une lutte permanente pour vendre les produits à tout prix : dumping , baisse des coûts (salariat) , publicité envahissante pour inciter à acheter y compris des produits dont nous n’avons aucunement besoin .
            Ce système qui est hautement profitable pour ceux qui détiennent les capitaux est absurde et mortifère pour les populations .
            Il faudrait réfléchir aux besoins réels des gens , planifier la production ,développer la maintenance comme gisement d’emploi , etc ....
            Mais nous n’en sommes pas là : la vérité c’est que nous sommes encore dans la préhistoire de l’humanité et que les dirigeants sont totalement primaires , ne visant que les bénéfices à court terme .
            Ce n’est pas le bien être de tous , assurer les besoins de base qui les intéresse :logements, pourriture , vêtements , cadre de vie , bien être des gens à travers les éléments de civilisation...
            Non les populations sont considérées uniquement comme des agents de consommation , de masses à pressurer , pour accroitre les possessions ,les revenus , garnir les comptes en banque des minorités , oligarchie ...
            Nous fonctionnons au court termisme : des individus arrivent à s’enrichir sur 10 ou 20 ans et tant pis si c’est au prix d’une déforestation du globe massive ou d’une pollution irréversible (eau , produits chimiques ) ou de l’épuisement des ressources de notre globe formé il y a 4,5 milliards d’années .
            Bref le capitalisme c’est après nous le déluge et si tu t’insurges , si t’es pas content ou si tu es envieux ou si t’es en état de faiblesse (Irak) on fait la guerre , on tue .


          • chapoutier 31 mars 2012 12:09

            chanteclerc
            nous sommes encore dans la préhistoire de l’humanité
            ce n’est que trop vrai, on le constate chaque jour.

            concernant votre remarque très juste sur la production en temps de guerre, on peut ajouter qu’encore aujourd’hui le PIB mondial est tiré par l’économie de guerre.
            au lieu de laisser à nos descendants des écoles , des musées, des hôpitaux on laisse en héritage des armes de destructions massives.


          • Claude Courty Claudec 30 mars 2012 15:35
            - La richesse et la pauvreté sont relatives et existent l’une par l’autre. 
            - Si la richesse n’a pas de limites, la misère a la sienne, qui est le fondement même de la condition humaine, là où elle est le plus concernée par la démographie ; là où, absolue, elle peut descendre au niveau zéro, en-deçà duquel règne l’inexistence sociale.
            - Combattre la richesse favorise la pauvreté et réciproquement, sans favoriser le partage.

            Pour ceux que le sujet intéresse :
            De la richesse à l’inexistence sociale par la démographie

            • chapoutier 30 mars 2012 21:46

              bonsoir

              Si la richesse n’a pas de limites, la misère a la sienne, qui est le fondement même de la condition humaine, là où elle est le plus concernée par la démographie ; là où, absolue, elle peut descendre au niveau zéro, en-deçà duquel règne l’inexistence sociale.

              Comme le disait Orion plus haut, notamment les gains de productivité peuvent permettre à l’humanité de vivre différemment, de bannir définitivement la pauvreté la misère et la maladie. Or c’est justement l’inverse qui se produit, car nous atteignons le stade final du capitalisme, celui ou il détruit les forces productives, ( les usines etc) pour accroitre de manière très ponctuelle la rentabilité. Et cela à un prix social exorbitant.

              Combattre la richesse favorise la pauvreté et réciproquement, sans favoriser le partage.

              Au delà des slogans des uns et des autres, il faut peut-être regarder la vérité en face : comment s’est constituer la richesse des grandes familles au cours de l’histoire. Sur la base de la spoliation et de l’extorsion. Vaste sujet de débat ….



            • Claude Courty Claudec 1er avril 2012 18:04

              @ chapoutier

              Regarder la vérité en face, c’est regarder les piètres résultats du combat livré depuis que l’homme est sur terre ; c’est constater qu’en 20 siècles le nombre des déshérités a considérablement augmenté, avec la démographie, et non pas diminué ; c’est justement ne pas s’entêter à taper « à côté de la plaque » et chercher d’autres solutions plutôt que de s’en tenir à celles qui n’ont fait la preuve que de leur inefficacité.
              C’est là que seraient la véritable remise en cause et la révolution, aujourd’hui.

            • oncle archibald 30 mars 2012 15:54

              Je suis très circonspect sur les chiffres annoncés par les uns et les autres et j’aimerai que les sources qui permettent d’arriver à ces chiffres soient citées avec des liens permettant à tout un chacun d’aller voir par lui même de quoi on parle. 

              Ces chiffres, qu’ils soeintr les bons ou pas, font bien évidemment abstraction des « revenus complémentaires » ou principaux d’ailleurs provenant du travail dissimulé. Un fait flagrant à l’appui de ce que j’avance est le constat qu’il y aurait moins de pauvres en milieu rural qu’en milieu urbain ... Dire qu’il y a moins de fraudeurs à la campagne serait sans doute plus juste que moins de pauvres. 

              A titre d’exemple je pense que Mohamed Mehra qui si j’en crois la presse louait plusieurs appartements et plusieurs voitures devait être décompté dans les « très pauvres » puisqu’il vivait du RSA. Je pense aussi que des pauvres dans ce genre il y en a pléthore qui dealent du chit en bas des escaliers et qui rémunèrent leurs « aides », les enfants qui font le pet à l’entrée des cités, à 150 euros net par jour, ce qui ne leur donne pas une furieuse envie d’aller travailler pour un SMIC mensuel quand ils ont l’age de le faire.

              Alors des pauvres il y en a, et il y en a trop, beaucoup trop .. Et si les mecs qui font du black ou du trafic payaient leur dîme à la sécu, à la retraite, à la TVA et à l’ISR les finances du pays s’en porteraient beaucoup mieux, et du coup on pourrait sans doute mieux aider ceux qui en ont vraiment besoin ...

              • Constant danslayreur 30 mars 2012 16:29

                Bonjour Oncle Archibald,

                Oui, les ... statistiques seraient meilleures si l’on éliminait les dealers, les arnaqueurs, les voleurs et les fraudeurs en tous genre.

                Question 1, si par peur du gendarme, par l’efficacité de la lutte anti-criminalité ou par une intervention divine (peu importe en fait), les vilains en question ne dealaient plus ni n’arnaquaient ni ne volaient ni ne fraudaient, garantiriez-vous que ces gens une fois ... neutralisés, ne viendraient pas bousiller derechef les statistiques de la pauvreté ?

                Dit autrement, combien de riches parmi ceux qui vous faussent vos statistiques par des actes délictueux et qui le seraient encore quand lesdits actes ne seraient plus ?

                Question 2, Connaissez vous l’action de Lula au Brésil, pays avec 0 délinquance n’est-ce pas ?


              • foufouille foufouille 30 mars 2012 16:32

                "

                Ces chiffres, qu’ils soeintr les bons ou pas, font bien évidemment abstraction des « revenus complémentaires » ou principaux d’ailleurs provenant du travail dissimulé. Un fait flagrant à l’appui de ce que j’avance est le constat qu’il y aurait moins de pauvres en milieu rural qu’en milieu urbain ... Dire qu’il y a moins de fraudeurs à la campagne serait sans doute plus juste que moins de pauvres. "
                fais toi soigner
                surtout vu le nombre de taudis


              • oncle archibald 30 mars 2012 17:15

                Pour le coup vous l’êtes dans l’erreur Monsieur Constant .. 

                Si pour quelque raison que ce soit si les « vilains » ne dealaient plus ni n’arnaquaient ni ne volaient ni ne fraudaient et s’ils restaient pauvres, cela ne ne changerait rien aux statistiques de la pauvreté puisqu’ils y sont déjà comptés ....

              • oncle archibald 30 mars 2012 17:31

                Et j’aimerai bien savoir ce qui gène tant dès que l’on dit qu’il y a des fraudes, très importantes, sur les prestations chômage et les minimas sociaux et encore davantage quand on tire le fil des conséquences de ces fraudes qui sont elles aussi très importantes.

                Ces fraudes affectent en effet « les deux bouts de la chaine » puisque les fraudeurs ne paient pas de cotisations sociales, ni de TVA ni les autres impôts et taxes dont l’ISR que paient les « travailleurs ordinaires » et qu’en outre leurs revenus restant à zéro pour l’administration ils reçoivent des prestations auxquelles ils n’auraient pas droit si leurs véritables revenus étaient connus.

                Pourquoi dire que l’on souhaite lutter contre la fraude est-il un péché aux yeux de la « bien-pensance » ? Pourquoi vouloir qu’un mec qui dit qu’il souhaite qu’on lutte contre la fraude est-il catalogué « de droite » par la mouvance bien pensante, voire « facho » par les « extremistes » ? 

              • Constant danslayreur 30 mars 2012 17:32

                 smiley Justement cher Monsieur, c’est très précisément ce sur quoi j’essayais d’attirer votre attention.

                Les statistiques ne sont pas du tout faussées contrairement à ce que vous dites, du fait de cette catégorie de vilains de chez méchants, pour la simple raison que s’ils ne l’étaient plus (indélicats de chez fourbes), ils y seraient quand même dans la liste de la honte.

                Bref, même s’ils ne sont stricto-sensu effectivement pas sous le seuil de pauvreté et qu’en toute rigueur, on devrait les compter à part, ils ne doivent leur… aisance actuelle qu’à de mauvaises raisons, et en tout cas sûrement pas à l’action du gouvernement, à une politique économique efficace ou à une justice sociale encore à venir.

                Pour faire court, un premier ministre ou un président en exercice n’aurait jamais osé le même argument que vous pour relativiser ces statistiques et pour cause …
                  


              • Constant danslayreur 30 mars 2012 17:35

                A contrario, entièrement d’accord avec votre dernier com.

                Oui il faut lutter contre la fraude et oui, le manque à gagner qu’elle constitue pour les finances de l’État contribue à plomber la lutte contre la précarité.

                Bonne fin de journée


              • oncle archibald 30 mars 2012 18:13

                @ Orion : j’ai un fils qui travaille dans une boite qui vend et installe des robots dans les usines d’automobile. C’est lui qui m’a donné ces chiffres concernant l’usine Renault de Douai. Effectif 2002 : 10000 personnes à la production. Effectif 2012 : 4000 personnes à la  production. Nombre de véhicules produits ? multiplié par deux entre les mêmes dates .. 

                Je connais donc bien le problème. Que faire ? 

                Vous voulez supprimer les robots de soudure et remettre pleins de mecs à la soudure ? Vous voulez rouvrir les mines de charbon et faire redescendre des gars au fond avec des pelles et des pioches, ça va moins vite que des marteaux piqueurs et une haveuse ...

              • foufouille foufouille 30 mars 2012 20:28

                "Et j’aimerai bien savoir ce qui gène tant dès que l’on dit qu’il y a des fraudes, très importantes, sur les prestations chômage et les minimas sociaux et encore davantage quand on tire le fil des conséquences de ces fraudes qui sont elles aussi très importantes."
                chez les patrons, alors
                si on enleves les erreurs du bureaucrates, c’est moins de 1%
                le dealer a besoin de client avec du fric .............
                 


              • chapoutier 30 mars 2012 22:23

                oncle archibald, les chiffres sont brut de décoffrage de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion. http://www.onpes.gouv.fr/ tout est là en format pdf.

                Ces chiffres, qu’ils soeintr les bons ou pas, font bien évidemment abstraction des "revenus complémentaires" ou principaux d’ailleurs provenant du travail dissimulé.

                Si les revenus complémentaires n’existaient pas, le taux de pauvreté de la population française passerait de 13 à 20 %, quand au travail dissimulé, je vous laisse à vos propos.

                Dire qu’il y a moins de fraudeurs à la campagne serait sans doute plus juste que moins de pauvres. 

                Les pauvres « ruraux » sont les néo-ruraux et la petite paysannerie, et contrairement à ce que vous pensez, il ne s’agit pas de fraude, mais simplement que le fait de posséder un petit lopin de terre permet de produire une partie des besoins, ce qui explique en partie cette différence.

                Mais vous n’êtes pas obligé de me croire smiley

                Constant dans l’erreur, on peut-m^me dire que sans actes délictueux, il y aurait beaucoup moins de riches, au seul poids de l’argent sale dans l’économie mondiale

                foufouille, personne ne saura et ne pourra autant frauder que les gros riches ( bettancourt etc), mais dans ce monde de faux culs il est normal de toujours s’en prendre à ceux qui tentent de joindre les deux bouts.


              • oncle archibald 31 mars 2012 08:08

                " Les pauvres « ruraux » sont les néo-ruraux et la petite paysannerie, et contrairement à ce que vous pensez, il ne s’agit pas de fraude, mais simplement que le fait de posséder un petit lopin de terre permet de produire une partie des besoins, ce qui explique en partie cette différence."

                Bien d’accord avec vous pour dire que l’on vit mieux à la campagne qu’à la ville avec de tout petits revenus ... Mais au point de vue statistique qu’est ce que ça change ? Le statisticien considère-t-il qu’on est pauvre avec 800 euros/mois en ville et 500 euros/mois à la campagne ?? Pourtant avec 800 euros il sera impossible de vivre en ville et avec 500 euros on pourra survivre à la campagne parce que le loyer n’aura rien à voir avec celui de la ville et aussi parce que le voisin qui a mis trop de tomates et d’aubergines vous en passera un panier, etc etc ..

              • foufouille foufouille 31 mars 2012 11:58

                "Bien d’accord avec vous pour dire que l’on vit mieux à la campagne qu’à la ville avec de tout petits revenus ... Mais au point de vue statistique qu’est ce que ça change ? Le statisticien considère-t-il qu’on est pauvre avec 800 euros/mois en ville et 500 euros/mois à la campagne ?? Pourtant avec 800 euros il sera impossible de vivre en ville et avec 500 euros on pourra survivre à la campagne parce que le loyer n’aura rien à voir avec celui de la ville et aussi parce que le voisin qui a mis trop de tomates et d’aubergines vous en passera un panier, etc etc .."

                en ville, il ya des HLM, pas en campagne
                le taudis est donc plus cher
                meme avec un jardin, a 500€, tu survit
                faut aussi un moyen de transport
                les loyer a 150€, ca existes plus depuis longtemps


              • oncle archibald 1er avril 2012 10:16

                Foufouille je ne crois pas que la présence de HLM mette un terme à l’existence des taudis, que ce soit en ville ou à la campagne ... Il y a toute une classe sociale misérable qui n’a pas accès aux logements HLM et en ville ils habitent des taudis sans nom gérés par des « marchands de sommeil » ..


              • foufouille foufouille 1er avril 2012 15:42

                @oncle
                le hlm, souvent taudis, est moins cher que le prive, qui est plus calme
                en campagne, il y a plus de maison, mais plus cher
                prive ou public j’ai jamais rien vu de bien entretenu
                en campagne c’est par contre beaucoup plus cher une baraque, meme tres pourrie


              • oncle archibald 30 mars 2012 17:57

                @ Ursulin qui écrit : « Bref, nous vivons toujours sous le joug de quelques profiteurs d’un système qu’ils défendent coûte que coûte, en vérouillant les entrés. En déniant ouvertement notre droit à la parole ».

                Un bulletin de vote n’est-il pas le droit à la parole ? 

                Si la Société que vous décrivez est la bonne, si seuls quelques profiteurs abusent du « bon peuple », si des candidats à l’élection se dressent avec talent ou avec conviction et parfois même les deux, pour dénoncer la même chose que vous, comment expliquez vous que votre courant de pensée ne prenne pas le pouvoir par les urnes fingers in the nose ? 

                Le bon peuple serait-il assez con pour voter contre son intérêt ou bien la démocratie serait-elle un mauvais système qu’il convient de remplacer au plus vite par une bonne « dictature du peuple » ? Une élite autoproclamée, capable de dire au peuple ce qui est bon et ce qui est mauvais puisqu’il n’en est pas capable ... Moi je préfère une démocratie fut elle bancale, car c’est plus facile de virer les dirigeants quand on n’est pas content ..

              • chapoutier 30 mars 2012 22:28

                pourquoi allez tout de suite à la caricature, qui parle de dictature du peuple, ne pourrait-on pas parlez simplement de respect du mandat, puisque X ou Y veulent nos suffrages, qu’ils respectent notre vote, par exemple le NON à la constitution européenne.


              • oncle archibald 31 mars 2012 08:25

                Qui caricature lorsqu’on nous dit qu’une grande majorité de Français sont très mécontents de leur gouvernement, que la majorité « des travailleurs » sont exploités jusqu’à l’os, qu’il faut prendre l’argent aux riches etc etc ... et que les candidats qui défendent ces idées font des scores minables aux élections ?

                Qui sera élu si l’on reste dans le plus probable ? soit Nicolas Sarkozy qui est le représentant « des riches » donc minoritaire en principe, soit François Hollande qui est le représentant d’une gauche bobo représentant essentiellement les intérêts des fonctionnaires et des cadres plus ou moins aisés ?

                Vous arrive-t-il de lire le Nouvel Observateur qui est quasiment le porte parole du parti socialiste ? Vous avez vu les publicités qui passent dans ce journal ?? Annonces immobilières « belles demeures et châteaux » mise minimum un demi million d’euros ... dernière de couverture pour une montre-chronomètre très « bling-bling » dont le prix doit être assorti aux revenus de ceux qui la portent .. voitures de haut de gamme ... C’est le « peuple » qui est ciblé par ces publicités ?? 

                Je pense qu’en matière ce caricature je suis très très loin d’arriver à la cheville de ceux qui nous serinent que le peuple est ruiné, qu’à part une poignée de privilégiés tout le monde vit dans une grande précarité ...

              • foufouille foufouille 31 mars 2012 12:01

                "Je pense qu’en matière ce caricature je suis très très loin d’arriver à la cheville de ceux qui nous serinent que le peuple est ruiné, qu’à part une poignée de privilégiés tout le monde vit dans une grande précarité ..."

                c’est le cas
                tu as aussi une classe moyenne petit bobos socialos, et un petit nombre de goinfres au dessus


              • Vipère Vipère 30 mars 2012 18:08

                Dites tonton

                « moi, je préfère une démocratie fut elle bancale » !!!!

                Vous faites preuve d’un autisme remarquable ! et si descendiez de votre tour, pour voir, pour de vrai, ce qu’est la vie d’un pauvre !!!

                La démocratie vue d’en bas, « bancale » vous couperait la chique !!!


                • chapoutier 30 mars 2012 22:29

                  bien dit


                • oncle archibald 31 mars 2012 08:37

                  Langue de vipère vous faites un amalgame qui n’est pas à votre honneur ...

                  Vous me parlez du sort des pauvres et je vous parle de régime politique, démocratique ou non.

                  Sur le premier point : J’ai vu ma mère compter dans son porte monnaie et bien reflechir à ce qu’elle pourrait acheter avant de partir au marché .. J’ai habité un taudis avec chiottes dans la cour au rez de chaussée et un seul pont d’eau (froide) l’évier (en pierre) pendant mes années d’adolescence ... J’ai passé mes week-ends à bosser dès l’age de 16 ans, j’allais me laver aux douches municipales, ne venez pas me donner de leçons sur ce terrain svp ..

                  Sur le deuxième : Dans les régimes autoritaires communistes y a-t-il moins de pauvres ou simplement moins d’inégalités ? Si votre problème c’est juste que votre voisin ne gagne pas plus que vous je vous laisse à cette problématique.

                • foufouille foufouille 31 mars 2012 12:04

                  "Sur le premier point : J’ai vu ma mère compter dans son porte monnaie et bien reflechir à ce qu’elle pourrait acheter avant de partir au marché .. J’ai habité un taudis avec chiottes dans la cour au rez de chaussée et un seul pont d’eau (froide) l’évier (en pierre) pendant mes années d’adolescence ... J’ai passé mes week-ends à bosser dès l’age de 16 ans, j’allais me laver aux douches municipales, ne venez pas me donner de leçons sur ce terrain svp .."

                  nous aussi
                  mais tu verras plus de chiotte dehors
                  le boulot a 16a, c’est plutot apprenti de nos jours
                  les taudis sont toujours la mais plus le boulot


                • chapoutier 31 mars 2012 12:18

                  oncle archibald

                  il ne s’agit en au cas de niveler par le bas. il s’agit de repenser les rapports humains afin de permettre a chacun l’espoir d’une vie meilleure, un peu d’espoir en l’avenir !

                  vous ne pourrez que convenir que l’économie mondiale entraine des millions d’hommes, de femmes et d’enfants dans la misère. or jamais les grands capitalistes n’ont été aussi riches. des constats s’imposent.

                  les capitalistes ne peuvent continuer ainsi ! mais nous, le peuple, nous n’acceptons plus de continuer ainsi ! c’est ainsi que les révolutions commencent : quand le peuple prends conscience de sa force.


                • oncle archibald 31 mars 2012 14:50

                  Et la population de l’Inde ou de la chine, a-t-elle ou n’a t-elle pas le droit de bosser et d’accéder au niveau de vie que nous avions il y a quoi ... un siècle ? cinquante ans ?? 

                  Vous croyez quoi ? Que vous allez vous débarasser du problème en disant comme Monsieur Melanchon « au dessus de tant je leur prends tout » ?? 

                  Imaginons qu’il ait raison de vouloir cela, pourquoi pas, que se passe-t-il ?? Les mecs qui possèdent les outils de travail et qui ont envie de faire de gros bénéfices, autrement dit nos grosses entreprises, se barrent ailleurs et à nouveau on fabrique en France dans de petits ateliers les chaussettes et les chemises que nous allons porter .. OK .. 

                  Et nos avions, nos TGV, notre pinard, nos parfums, notre roquefort on en fait quoi ?? Vous croyez qu’ils vont nous faire des grands sourires les autres pays si on n’importe plus leurs produits ?

                  Je me trompe peut être mais j’ai le sentiment que la France ne peut pas vivre dans une cocotte minute avec couvercle bien fermé ... On fait partie du monde, qui devient bien petit vu la facilité avec laquelle on fait venir en un mois et à peu de frais des produits fabriqués de l’autre coté de la planète ...

                • HELIOS HELIOS 30 mars 2012 19:39

                  Il existe des pays, qui ont les mêmes ressources technologiques que nous... et dont l’emploi ne baisse pas autant que chez nous.

                  Cela provient d’un « esprit » et surtout d’une appreciation de ce qu’est la « dignité » de la personne. il y aurait de nombreux emploi a ouvrir en CDI mais dont l’aspect ne parait pas satisfaisant.
                  Pourquoi les concierges ont-il disparus, par exemple ? Cela n’a rien a voir avec le digicode... mais avec le metier et le cout reel du travail

                  Il serait donc urgent de modifier la repartition de ce cout.

                  L’universalité du besoin et l’humanité de la societe font que faire porter la charge de services regaliens et de base sur le travail est une anomalie qui coute cher.

                  Reportons la sante, la retraite sur un financement d’etat, independant et controlé et regie par une loi simple (pas de privatisation possible), et ajustons les budgets en consequence alimentés par les impots et taxes sur les revenus — une grande csg en fait !. nous gagnerons en competitivite et cela augmenterait a coup le taux d’emploi.


                  • HELIOS HELIOS 31 mars 2012 12:52

                    Quand je dis qu’il existe des pays, il n’y en a pas qu’un, mais voici deux articles tres recent
                    sur l’emploi au Chili.
                    (textes en espagnol, helas, il n’y aura pas de reprise en français, on ne va pas dire qu’il existe d’autres solutions que la notre !

                    Le taux de chomage le plus bas depuis 15 ans... nouvelle baisse de 0,2% et un taux total de 6,4%

                    Le taux de chomage dans la region metropolitaine le plus bas et maintenant le gouvernement se preoccupe d’augmenter les salaires... c’etait une promesse de campagne du president.
                    La region metropolitaine, c’est comme Paris, c’est la ou tout est concentré.

                    Il faut un peu voyager pour bie’n comprendre ce qu’il se passe chez nous.
                    Je ne dis pas que tout est parfait au Chili. Sur bien des points c’est pire, mais il y a aussi des choses dont nous pourrions nous inspirer.

                    Et en tout cas, relever la tête, reprendre sa dignité et regarder autour de soi.




                  • aliante 30 mars 2012 19:41

                    11 millions pauvres par le jeu des vases communicants combien de milliardaires ?
                    Sarkozy s’en est ému en 2007,les riches nous fuit comme la peste
                    Est ce que le pays s’est appauvri ? non il n’y a jamais eu autant de masses d’argent
                    les Oligarques sont entrain de vider le droit du travail de sa substance et détruire la classe moyenne pour ranger tout le monde aux ras des pâquerettes ,
                    le travail pauvre universel


                    • arobase 30 mars 2012 19:41

                      en fait il y a bien plus que 11 millions car des tas de gens qui travaillent ne peuvent plus se loger donc sont aussi pauvres !


                      et c’est pas fini !

                      -quand la gauche veut faire payer les riches, le bon peuple (même des pauvres) dit : pas touche aux riches 

                      - les classes moyennes (ingénieurs, cadres sup, petits entrepreneurs, professions libérales, commerçanats aisés etc... ne veulent pas payez non plus estimant qu’elles payent trop !

                      donc pour rembourser la dette, financer les dépenses de l’état, l’effort de guerre à l’étranger etc... on compte sur qui ? sur les pauvres. 

                      voter à gauche est une nécessité absolue pour 60 millions de français .

                      • arobase 30 mars 2012 19:52

                        « d’où la question vitale pour la population ; peut-on continuer à subventionner les banques et à jeter à la rue les salariés.cela ne devrait-il pas être au centre des débats actuels plutôt que de nous gaver avec la viande hallal. »

                        la viande hala et les immigrés, c’est le fond de commerce de lepen. les pauvres elle s’en fout, elle , elle est millionnaire

                        de plus que pourrait -elle proposer ? elle est de droite et le medef aussi. les loups ne se mangent pas entre eux !

                        le pen défenseur des ouvriers, c’est déjà loin tout ça !!

                        d’ailleurs elle ne parle plus de sortir de l’Europe, de l’euro, taxer les frontières, augmenter la tva et. ?.. etc....à force de lui répéter que ses idées étaient débiles elles a compris et est revenue à la seule chose qu’elle connait : les arabes ;

                        avec ça et rien que ça , on est sauvé smiley



                          • lloreen 31 mars 2012 00:32

                            Plainte en justice contre Nicolas Sarkozy.Vous pouvez vous associer à la plainte devant le tribunal de votre juridiction ou/et signer la pétition en ligne.
                            C’est le moment d’agir et de soutenir ceux qui ont fait un travail énorme et s’investissent pour que la justice prévale.
                            Diffusez autour de vous !

                            http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2012/03/27/petition-plainte-contre-nicolas-sarkozy-de-nagy-bocsa-dit-ni.html


                            • Vipère Vipère 31 mars 2012 09:44

                              Bonjour à tous

                              A tonton Archibald

                              Si le bulletin de vote était véritablement une parcelle de pouvoir accordé au peuple, pour peser sur son destin, ’le non" à l’Europe aurait été respecté !!!

                              Les Français ne seraient pas spoumis au diktat de Bruxelles et du Bundestag d’Angela MERKEL.
                              Votre démocratie bancale a tout d’une dictature, sous protectorat belge et allemand !!!


                              • oncle archibald 31 mars 2012 11:03

                                Bien d’accord avec vous sur le premier point, c’est un déni de démocratie que de passer outre au résultat d’un référendum .. 

                                Cependant, à mon avis, ce non n’était pas un non à l’Europe. C’était un non à cette Europe là, celle des technocrates, celle des mecs manipulés par la finance et les grandes entreprises et qui n’ont aucune légitimité démocratique précisément.

                                Je pense que dans un contexte de mondialisation irréversible, avec des géants émergents comme l’Inde et la Chine, l’Europe est la plus petite entité qui puisse avoir une voix qui pèse. Ce qui est souhaitable et je dirai même indispensable c’est une gouvernance démocratique de l’Europe. Qu’ensemble nous décidions quelle nouvelle société nous souhaitons pour essayer de continuer à vivre avec nos (excellentes) habitudes : accès aux soins gratuits pour tous, revenus de substitution pour les plus vulnérables, services publics de qualité ... 

                                La France seule n’a aucune chance d’y arriver ... La France seule à l’échelle du monde c’est l’Andorre ou Monaco sans les avantages qu’ils tirent de leur qualité de « paradis fiscaux » ..



                              • lemouton lemouton 31 mars 2012 11:12

                                Oncle Archibald
                                « La France seule n’a aucune chance d’y arriver ... »
                                —> qui vous dit qu’elle est seule, TF1 et consort ??

                                la séparation n’est plus dans les les limites d’un pays..

                                la séparation est dans les couches sociales.. Remenber Jean Jaurés et l’Internationale.. ,-)


                              • oncle archibald 31 mars 2012 11:29

                                la séparation n’est plus dans les les limites d’un pays..

                                Ah bon .. demandez donc aux anglais pauvres s’ils ne préféreraient pas notre système de protection sociale que le leur .. Je ne comprends pas ce que vous écrivez alors que nous sommes apparement d’accord sur l’essentiel .. 

                              • Vipère Vipère 31 mars 2012 13:04

                                « La France seule n’a aucune chance » !!! et pas davantage d’avenir avec les 27 membres de l’Europe. 


                                C’est le discours crasse des politiciens asservis aux financiers qui entretiennent ainsi délibérément la peur et la démagogie, auprès d’un public désorienté !!!

                                La France a pré-existé à l’Europe. Elle avait des accords bilatéraux et trans-nationaux avec les autres Etats en matière de commerce et de politique extérieures.






                              • oncle archibald 31 mars 2012 15:00

                                Vipère vous habitez dans un monde qui n’existe plus .. Le moindre appel d’offres est « Européen » nos entreprises sont en concurrence directe avec celles des polonais, des turcs, des espagnols ..

                                Récemment j’ai vu un « roitelet de village » disons un entrepreneur local qui a de l’importance, aller gueuler à une société de HLM qu’il en avait marre de voir les immeubles construits par des entreprises turques, qu’il y avait la main d’oeuvre locale, etc etc .. que bientôt ils n’auraient plus personne à mettre dans les logements etc etc .. 

                                Il a fait le forcing et on a fini par lui donner du boulot ... qu’il a sous traité à des turcs et des espagnols pour faire son beurre ..

                              • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 31 mars 2012 10:26

                                La caste des fortunés n’a aucun intérêt à ce que cette situation change, pas seulement pour éviter une plus grande imposition, mais aussi pour que perdure l’emploi précaire et le chômage, conditions d’une pression suffisante pour maintenir les salaires minima au plus bas niveau !
                                Et dire que certains se prétendent chrétiens....


                                • lemouton lemouton 31 mars 2012 11:05

                                  et on lui attribue presque 30% au 1er tour !!!

                                  n’y aurait’il pas du foutage de gueule quelque part ??? smiley


                                  • mojique mojique 31 mars 2012 11:46

                                    Beaucoup de ces pauvres votent à droite ou extrême droite...


                                    • restezgroupir44 restezgroupir44 31 mars 2012 12:00

                                      Un exemple BENZEMA multimillionnaire qui n’est même pas foutu d’aider financièrement sa grand-mère(1500€ un pourboire pour lui) qui l’a élevée en partie.


                                      • lenainbleu lenainbleu 31 mars 2012 12:13

                                        Il est mis en avant le nombre important de femmes seules avec enfants. 


                                        Que peut l’Etat contre cela ? Faut-il imposer le mariage pour avoir des enfants ? Sarkozy n’y est pour rien et dans 1 mois, quand Hollande sera président, la situation sera la même. Dans 5 ans, certainement aussi. 

                                        • chapoutier 31 mars 2012 12:28

                                          ne réduisez pas le problème à sarkozy, il n’est que l’un des ardents défenseurs et représentants de ce système inique.
                                          il ne fait que faire supporter la prétendue crise par le peuple pendant que ses commanditaires multimilliardaires continuent à se renflouer sur les caisses de la sécu et de la retraite.
                                          c’est bien lui qui voulait ( et veut toujours) en finir avec le programme du CNR et des acquis sociaux ! or c’est ce qui reste de ces acquis et du programme du CNR qui rends ( presque ) supportable la crise. en Allemagne, ils en sont à accepter de travailler pour un euro de l’heure, moins de 200 euross mensuel. est-ce ainsi que l’on prépare l’avenir de nos enfants ?


                                        • lloyd henreid lloyd henreid 31 mars 2012 12:22

                                          1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

                                          2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

                                          3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

                                          4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

                                          (DUDH, article 23.)


                                          • chapoutier 31 mars 2012 12:32

                                            Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

                                            seul véritable droit qui fonde la démocratie, et que ce gouvernement entend remettre en cause en légiférant sur le droit de grève et en tentant d’intégrer les syndicats à la gouvernance des entreprises et de l’état. le grand tournant opéré après les grèves de 95.


                                          • Vipère Vipère 31 mars 2012 12:28

                                            Oncle Archibald


                                            Les Français sont à 99,99 % alphabétisés et, ont lu et compris le programme référendaire de l’Europe qu’on nous préparait !!!

                                            Une Europe contre les peuples, nivelant, les avantages sociaux et les salaires vers le bas.

                                            Une Europe de la Finance et du libre échange, "une concurrence libre et non faussée entre les Etats- membres et le reste du monde, imposé illégalement par le pouvoir Sarkozy !

                                            Bilan ? délocalisations des entreprises et chômage, disparition des frontières et immigration non contrôlée, importations massives de marchandises de Chine et du reste du monde, balance commerciale des exportations négatives !!! 

                                            De cette Europe là, on n’en voulait pas !!!!




                                            • oncle archibald 1er avril 2012 10:09

                                              Vipère vous prétendez que  « les Français sont à 99,99 % alphabétisés et, ont lu et compris le programme référendaire de l’Europe qu’on nous préparait !!! »

                                              Je suis de ceux qui ont fait le service militaire obligatoire, en 1970. J’ai vu entrer tous les contingents ... Sur 120 gars il y en avait au minimum 3 qui étaient totalement analphabètes. Parmi les autres il y en avaient une très grosse majorité qui ne lisaient pas avec plaisir, même un vulgaire polar. Et à mon avis les choses ne se sont pas du tout améliorées au cours des 40 dernières années ...

                                              Alors votre supposition ... hum-hum .. Je pense que vous même ne croyez pas à ce que vous venez d’écrire ...

                                            • franc tireur 31 mars 2012 12:50

                                              Les femmes ont voulu divorcer qu elles assument
                                              les immigrés ont voulu venir chez nous qu ils assument
                                              Quand on veut du travail on en trouve,accumuler 2 jobs s il le faut.
                                              Si on fait pas d études on se plaint pas d etre sous payé
                                              Par ailleurs je crois plus au sentiment de pauvreté qu a la pauvreté,je raisonne comme votre kamarade jospin vous ne pourrez donc pas me contredire


                                              • oncle archibald 31 mars 2012 15:09

                                                Si on n’a pas fait d études et qu’on refuse d’être sous payé on peut aussi prendre ses couilles à deux mains et bosser comme un âne dans des métiers ou la qualification est plus que vite acquise ... Demandez à un garçon de café combien il gagne ... Demandez à un artisan plombier ou menuisier ou électricien combien il gagne .. Il ne vous le diront pas parce qu’ils fraudent le fisc à tours de bras mais croyez moi vous seriez surpris ... En revanche, comme le disait avec un grand éclat de rire le boulanger qui exerçait en face mon bureau et avait repéré que j’avais moi aussi des journées longues : Hé ! Tous les deux, les 35 heures ... On les a finies le mercredi à midi ! 


                                              • Valeska 1er avril 2012 12:49

                                                >> Les femmes ont voulu divorcer qu elles assument
                                                Ça sent le discours aigri de celui dont la femme l’a quitté (guère étonnant).

                                                >>les immigrés ont voulu venir chez nous qu ils assument
                                                Parce que des autochtones au chômage ça n’existe pas bien sur ... Par ce que les autochtones qui se disent je vais faire 3 gosses afin de vivre sur les allocs, ça n’existe pas bien sur ... Non, c’est la race supérieure.

                                                >>Quand on veut du travail on en trouve,accumuler 2 jobs s il le faut.
                                                Ben voyons, travaillez plus pour gagner de quoi survivre, imposons les salaires du Bangladesh tant qu’on y est.

                                                >>Si on fait pas d études on se plaint pas d etre sous payé
                                                Parce que des Bacheliers au chômage ça n’existe pas bien sur ... Sans compter qu’il existe bel et bien 2 parcours scolaires différents suivant dans quel milieu on est né.

                                                Sale type, totalement égocentrique et aveugler par la haine.


                                              • Vipère Vipère 31 mars 2012 13:08

                                                Franc tireur et Cool Mel


                                                La faiblesse de vos arguments ne vaut pas la peine qu’on s’attarde sur vos posts !!!



                                                • franc tireur 31 mars 2012 13:49

                                                  Evidemment quand les arguments dérangent on répond pas
                                                  Si les melanchonistes infestant ce site répondaient autrement que par « bas la finance » ca se saurait depuis le temps


                                                  • chapoutier 31 mars 2012 17:01

                                                    franc tireur

                                                    il n’y a pas grand chose à répondre à une phrase du type « si les femmes ont voulu divorcer , quelles assument ».
                                                    tout compte fait, effectivement j’ai une réponse à l’aune de votre argument : face au mépris que vous affichez de la personne humaine, vous ne devez pas etre une personne très facile à vivre.


                                                  • Vipère Vipère 1er avril 2012 11:05

                                                    Bonjour à tous


                                                    Tonton Archibald

                                                    Des suppositions, dites-vous, auxquelles je ne crois pas... 

                                                    vous êtes gonflé ! 

                                                    En même temps, rien de surprenant, tous les gens de Droite, dont vous faites partie, sont des conservateurs acharnés, ce qui n’empêche pas la marche du progrès. Et la France d’il y a un demi siècle, -celle de votre période militaire- n’est plus la France d’aujourd’hui. 


                                                    Vous n’avancez aucun argument valable pour réfutez mes chiffres, aucun lien ! 

                                                    Or, les liens que je viens d’ouvrir vont dans le sens des chiffres indiqués. Il vous suffit de taper : quel est le taux d’alphabétisation des Français et vous aurez le résultat ... à vous de faire !

                                                    Comme dirait, l’autre : le dire, c’est bien, le faire c’est mieux !!!

                                                    • foufouille foufouille 1er avril 2012 11:39

                                                      il y a une difference entre dechiffrer un texte et le comprendre
                                                      le langage du technocrates est encore plus difficile

                                                      « vous avez recu a tort » = nous avons fait une erreur ou vous etes fraudeur
                                                      recepisse de depot = nous avons recu votre dossier

                                                      donc non les gens ne lisent pas de facon courante


                                                    • jaja jaja 1er avril 2012 17:16

                                                      "Comment ne pas s’interroger quand on constate que pas un candidat ne fait le moindre lien entre la misère des uns et l’opulence affichée sans retenue par ceux qui nous demandent de faire des efforts et de se serrer la ceinture."

                                                      Ce qui est le principe même des vases communicants.... Et il y a au moins Philippe Poutou pour dénoncer cet état de fait dans son programme....

                                                      http://www.npa2009.org/sites/default/files/Programme%20POUTOU%202012.pdf


                                                      • Vipère Vipère 1er avril 2012 17:19

                                                        Chapoutier,


                                                        Vous pouvez proposer un projet de loi, à la Commission Européenne pour obliger par exemple l’Etat Français à construire des logements, à servir un revenu décent aux citoyens sans revenu et en fin de droits de chômage et ou tout autre mesure de lutte contre l’exclusion.

                                                        Le Traité de Lisbonne (levier)

                                                        "Les citoyens peuvent dès lors qu’ils réunissent 1 million de signatures au moins provenant d’un nombre significatifs d’Etats membres demander à la Commission de proposer un projet de loi.




                                                        • chapoutier 1er avril 2012 19:04

                                                          L’avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid, a affirmé dimanche à Alger détenir des preuves de « la liquidation » du tueur de Toulouse « pour que la vérité ne voie pas le jour ».
                                                          « Nous détenons deux vidéos identiques de 20 minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers pourquoi vous me tuez ? (...) ‘je suis innocent’ »,
                                                          http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/affaire-merah-l-etonnante-version-de-l-avocate-du-pere-du-tueur-7104824.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

chapoutier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès