• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Opération Adopte un Porc

Opération Adopte un Porc

Face à la recrudescence de porcs orphelins, devenus parias de la société en quelques jours à la veille du départ en vacances de la Toussaint suite à une campagne de dénonciation soudaine et virale sur les réseaux sociaux, nous souhaitons lancer l’initiative « Adopte un Porc » pour sauver nos mammifères tous roses de l’abandon et de l’opprobre humaine.

Les familles sont ainsi invitées à venir nous visiter lors de nos journées porte-ouvertes à la SPC (Société Protectrice des Cochons), pour des raisons de sécurité nous demandons cependant à nos demoiselles d'être accompagnées, et d’éviter de se trimballer nues pendant les heures d’ouverture.

Selon France 3 régions, un troupeau de vaches aurait d’ores et déjà adopté un marcassin, c’est dire le succès que nous rencontrons et qui nous encourage à continuer dans cette voie afin d'endiguer un phénomène pour le moins déstabilisant.

 

Alors concrètement, que savons nous réellement des porcs ?

Le porc est génétiquement très proche de l’homme et peut donc être utilisé en médecine, comme la peau de cochon pour les greffes, qui est d’ailleurs aussi capable de prendre des coups de soleil en été, on évitera donc de les emmener à la plage aux heures de pointe sauf si vous disposez d’un écran total, où d’un burkini XXL.

Il peut de part son intelligence donc faire office d’animal de compagnie, vous l'avez compris, on parlera ainsi de races naines, à ne pas confondre avec les gorets, qui sont eux des individus juvéniles ou même les cochons-d'inde, qui n'ont du cochon ou de la dinde que le noble nom.

Peu de personnes savent aujourd’hui que les premiers éboueurs de la ville étaient des porcs, qui équipés de clochettes, arpentaient les rues à la recherche de détritus, déchets alimentaires, ou autres immondices. Ces nettoie-tout écologiques, bien que libérant déjà des gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont malheureusement été interdit de séjour après avoir renversé par inadvertance et causé la mort de l’hériter du roi Louis Le Gros le bien nommé en 1131 qui rédigea par la suite un édit « anti divagation de porcs ».

 

Disposant d’un très bon odorat, ils ont été par la suite utilisés dans la cueillette pour repérer les truffes, très recherchées en gastronomie. Dans sa forme humaine, le "cochon", se plait à renifler sa femme avec son grand museau, appelé groin, le soir avant de s’accoupler, à l’abri des regards, selon des rites qui restent confinés bien souvent dans le cadre de l’intimité des couples, empêchant jusqu’ici les naturalistes d’observer le phénomène de plus près, chose qui nécessiterait selon eux de les prendre sur le vif, mais qui représente bien souvent une rareté. Qui n’a par ailleurs jamais été témoin de grouinements inopportuns, tels des lapsus révélateurs, d’un de ses amis voire même de sa partenaire lors d'une crise de fou rire pendant un dîner, une séance de cinéma, ou même un enterrement ?

 

Le bruit du cochon fait à ce titre partie des premiers cris prononcés par les enfants, tous amusés par ce son somme toute assez cocasse, Dieu ne sait pour quelle raison.

 

Alors oui, les porcs font partie intégrante de nos vies, ne les laissons donc pas tomber, apprenons simplement à les tenir en laisse...

 

Pour ceux qui voudraient aller plus loin, sachez que des concours de cri du cochon, en l’occurrence de la truie –et il faut dire assez terrifiants- sont organisés parfois dans des fêtes. Attention aux âmes sensibles, le son de l’égorgement de cochon pouvant heurter les oreilles en raison de leur haut décibel et l'interprête quant à elle, bouleverser nos croyances sur les origines de la vie, voire même de la fin du monde.

 

Enfin, nous ne serions pas complets si nous ne rappelions pas que des millions de porcs sont réellement « balancés » chaque année sur des crocs de bouchers afin de finir dans nos assiettes dans des conditions souvent « inhumaines ». Désolé de faire retomber l'ambiance mais nous invitons chacun à donc être soucieux de son alimentation et de respecter les animaux tout comme nous demandons aux hommes de respecter les femmes, et vice-versa.

 

 

Merci.

 

Félicien Rops, La Dame au cochon - Pornokrates, 1879.

sources

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2017 12:01

    Merci ELIXIR pour cet article. J’ai une superbe collection collection des 200 cochons dans les cirques plus cartes postales). Certains très anciens.https://www.google.be/search?q=cochon+cirques&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiMorCXvobXAhXnIpoKHbrBCygQ_AUICigB&biw=1280&bih=675#imgrc=iwoKoCQ_Uir2vM :



      • Hector Hector 23 octobre 2017 12:29

        C’est bizarre d’ailleurs cet amour du cochon pour les truffes....


        • njama njama 23 octobre 2017 13:08

          @Hector

          Le cochon est comme le sanglier, mis dans une pâture, il passe son temps à fouiner avec son groin à la recherche de quelque à chose à croûter. Grignoter, brouter, gratouiller, pluquer comme vaches et chevaux, poules ... est (était) sa principale occupation
          enfin ça c’était avant l’élevage et l’engraissement intensif, mais pas si lointain dans le passé. Les manuels de « Leçons de choses » comportaient encore dans les années 60 des images de basse-cour dans lesquelles on voyait le cochon de ferme paître librement.

          Contrairement aux idées reçues, ou déformées par les conditions d’élevage actuelles, le porc est un animal propre, car en pâture il fait ses besoins dans des litières et non pas n’importe où, exactement comme les chevaux en pâture, les abandonnant pour un autre endroit dès qu’elles ont été trop utilisées.


        • njama njama 23 octobre 2017 13:15

          cochons sauvages en Corse

          enfin pas sauvages, en semi liberté plutôt !
          Jeunes ils sont nourris en enclos quelques temps, avant d’être mis en liberté. Comme les poules ils ne s’éloignent jamais bien loin, connaissent l’heure du casse-croûte, répondent quand on les siffle ...


        • Hector Hector 24 octobre 2017 10:41

          @njama
          Bonjour Njama,
          Merci pour cette très jolie « leçon de choses » comme on disait autrefois, mais je crains que vous n’ayez pas vraiment saisi cette plaisanterie.
          Pas grave, bonne journée.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2017 12:37

          Dans les années soixante-dix, j’avais lu un livre très intéressant : la sexualité féminine de Bela Grunberger et Janine chasseguet Smirgel. IIs avaient déjà vu clair. Les hommes pour des raisons oedipenne clairement expliquées dans le livre sont plus susceptibles d’évoluer vers la perversion. Rien a changé. Alors mieux vaut en rire et prendre le sujet avec humour et philosophie.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2017 12:42

            Faute classique : rien n’a,...



              • Diogène diogène 23 octobre 2017 14:35

                Les gros porcs seront heureux de retrouver, grâce à cette opération, un foyer chaleureux où ils pourront continuer à se faire du lard et combler une bonne vieille truie.


                Je profite de l’occasion qui m’est donnée ici pour informer les lecteurs du lancement de l’opération #balance-ta-dinde qui permettra enfin de débarrasser les foyers bien tenus de vieilles harpies hargneuses et acariâtres.

                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 23 octobre 2017 14:47

                  @diogène

                  Le Blues de La HarpiePar Joe Meno

                  Aujourd’hui nous rentrons dans le signe du scorpion qui est bien celui de la guerre des sexes (je t’aime, moi non plus). https://www.youtube.com/watch?v=K2snTkaD64U

                • bob14 bob14 23 octobre 2017 14:40

                  Dans tous les « PORCS » du monde, il faut attacher les bateaux aux bittes d’amarrages.. !


                  • Diogène diogène 23 octobre 2017 15:09

                    @bob14

                    Les barges utilisées pour évacuer les produits de dragage d’un port ou d’un fleuve apprécient particulièrement ces aménagements : lien.


                  • karim 23 octobre 2017 16:54

                    Il fut un temps ou posséder un cochon était un bon investissement.

                    Pourquoi les tirelires sont-elles généralement en forme de cochon ...www.francesoir.fr › Lifestyle › Vie Quotidienne

                    • ZXSpect ZXSpect 23 octobre 2017 17:12

                      Merci à l’auteur...

                      On a vraiment besoin de second degré de cette qualité !

                      Les commentateurs se sont également surpassés !


                      • Gatling Gatling 23 octobre 2017 17:41

                        C’est pas comme si les cochonneries on les faisait pas ensemble !!!  smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 24 octobre 2017 09:26

                          pour cela que les mecs appellent leur femme ou maîtresse ma petite truie concupiscente et lubrique.....


                          • ZenZoe ZenZoe 24 octobre 2017 14:58

                            Je plusse l’article, et plutôt deux fois qu’une !

                            J’ajoute que les cochons font d’excellents animaux de compagnie, qu’il ne sont pas sales contrairement à une légende urbaine, qu’ils sont très intelligents, qu’ils ne perdent pas leurs poils et qu’ils changent un peu de ces insupportables bêtes que sont les chiens et les chats.


                            • zygzornifle zygzornifle 24 octobre 2017 15:22

                              pour lutter contre l’Islamisation ? vive le jambon et le saucisson y a que ça de bon ......


                              • sukhr sukhr 24 octobre 2017 15:25

                                @zygzornifle
                                ah bon ? Ton saucisson fait diminuer le nombre de musulmans en France ? En tout cas, il n’empêche pas les fils de catho de se convertir... 


                              • zygzornifle zygzornifle 24 octobre 2017 15:26

                                la viande de porc c’est bon quand c’est mort ....



                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 25 octobre 2017 20:04

                                  Le site ...https://www.adopteunmec.com/

                                  Harcèlement.....
                                  https://www.youtube.com/watch?v=2ABbxHFP_o0

                                  Il serait bon de lancer « #Balancetatruie » ...

                                  Des aguicheuses, des femmes prêtes à tout , il y en a des milliers. Le fric,le pouvoir....Les vieux riches et impuissants sont des cibles favorites de ces diablesses sans scrupule.
                                   


                                  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 26 octobre 2017 07:04

                                    Un morceau d’anthologie du cinéma hollywoodien ......

                                    Look at this..........
                                    https://www.youtube.com/watch?v=NwjnksQbQs4


                                    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 26 octobre 2017 11:15

                                      Un autre truc amusant, ce bouquin Truismes .......Excellente aventure porcine d’une femme...

                                      Truismes 

                                      Marie Darrieussecq

                                      Difficile d’écrire son histoire lorsqu’on habite dans une porcherie et, qui plus est, lorsqu’on est devenue une truie. Car telle est l’extraordinaire aventure de la narratrice de cette fable terriblement sensuelle, qui se métamorphose sous les yeux stupides de son ami Honoré, prend du poids, se découvre une soudaine aversion pour la charcuterie, se voit pousser des seins surnuméraires, et finit, bien obligée, par quitter la parfumerie dont elle était l’hôtesse très spéciale…
                                      Tantôt humaine, tantôt animale, elle erre dans les égouts et dans les jardins publics où elle se nourrit de débris végétaux, elle met bas ses porcelets, devient l’égérie du futur président de la République avant d’être la maîtresse d’un très séduisant loup qui se nourrit de livreurs de pizzas et manquer finir sa vie dans l’assiette de sa propre mère.
                                      Derrière ces aventures porcines se profile une société aux prises avec un extrémisme obsessionnel de la vie saine mais de fait corrompue, une vaste ferme des animaux où les achats se règlent en Euro ou en Internet Card, où charlatans et fous mystiques se disputent le pouvoir.
                                      Le récit de cette modification se double donc d’un conte moral où l’œuvre d’imagination affiche ses intentions de satire sociale. Se plaçant d’emblée sous l’égide de Knut Hamsun, de la glèbe et de la sauvagerie attenante à l’humain, la narratrice, truie endiablée, permet au lecteur de renouer avec des plaisirs de lecture qui viennent de très loin....

                                      N’est pas une truie ou un porc qui veut ....... !

                                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès