• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Palestine-Israël, le pays de la dernière chance !

Palestine-Israël, le pays de la dernière chance !

  Vu de ce côté de l’Atlantique la lutte de libération nationale palestinienne comme l’appel la gauche atlantiste ; le conflit israélo-palestinien comme l’appel les médias à la solde des riches, semble inextricable...

 

Palestine – Israël un conflit qui s’éternise et qui épuise les peuples du Proche-Orient.

à la fois ancienne et contemporaine. La division est manifeste au sein même des forces palestiniennes, les organisations multiples, chacune dépendante, d’un protecteur arabe ou d’un autre. Ces richissimes sponsors arabes fricotent avec Israël (l’ennemi abhorré, l'État juif (sic)) qui bombarde et massacre les familles palestiniennes emmurées dans Gaza, où résident les sympathisants de l’organisation de résistance (Hamas) alliée de ces pays arabes qui forniquent avec les occupants.

De l’autre côté du Mur, les forces sionistes d’occupation sont elles aussi déchirées en de multiples factions plus ou moins « modérées » (comment peut-on occuper modérément ?) plus ou moins réactionnaires, et qui demandent l’expulsion ou l’extermination de tous les Palestiniens vivant en Palestine. Chacune de ces factions et organisations sionistes racistes, des plus « modérés » aux plus vilipendées, a ses sponsors internationaux ayant leurs intérêts dans le business israélo-palestinien. Car même en présence des bombardements, du blocus de Gaza, des assassinats punitifs extrajudiciaires, des milliers de prisonniers palestiniens, la vie économique se poursuit sur cette terre martyrisée. Enfin, pour compliquer encore davantage la situation, la plupart des grandes puissances impérialistes mondiales manipulent leur pion dans ce conflit, et l’une de ces puissances, fortement compromise envers l’une des parties qu’elle soutient de toute sa puissance, se présente comme l’arbitre – l’entremetteur neutre (sic) – qui rétablira la paix dans ce fouillis d'intérêts contradictoires.

 

La polémologie du conflit.

Récemment je lisais un article cherchant à faire le bilan de plus de 70 ans de cette guerre larvée, de cette occupation avérée. L’auteur, un expert, parcourait l’histoire palestinienne de gauche à droite, sur la ligne du temps, à l’envers du Coran, cherchant à présenter la polémologie de ce conflit presque centenaire. Sa séquence allait de l’erreur de l’OLP d’avoir abandonné la lutte armée ; la dérive stratégique du Hamas lors de la guerre de Syrie ; le piège d’Oslo et du pseudo processus de paix ; la tactique fumiste de créer un État unifié ; la nécessaire refondation de l’OLP ; et enfin, un éclair de lumière dans tout ce fatras de sophismes, un analyste réaliste sentence, gravement, « le stratagème américain et israélien (des pseudo négociations de paix toujours remises ou souvent reprises) visait en fait, par effet d’usure, à entraîner les Arabes à souscrire à un traité de paix (un partage de la terre palestinienne) à des conditions avantageuses pour l’État hébreu (pour la bourgeoisie israélienne) » qui l’eut crue ? (1)

Et voilà l’énigme palestinienne résolue en moins de deux, en une phrase lapidaire, c’est une simple bataille inter-bourgeoisie, entre deux ensembles de cliques nationalistes, qui ne trouvent pas sa solution parce que l’un des camps bourgeois possède toutes les cartes que lui distribue le camp impérialiste occidental dominant, alors que l’autre camp nationaliste chauvin palestinien (ayant perdu son mentor soviétique) ne possède que la poitrine et l’immense courage de tout un peuple désespéré, déraciné, martyrisé, et qui n’en finit plus d’angoisser, d’agoniser, galvaniser par les fausses promesses intenables de ces petits prophètes de malheur qui ne pensent qu’à leur beurre, Arafat le premier, Abbas le second, le Hamas le troisième troufion.

 

L’ARTICLE EST DISPONIBLE SUR LE WEBMAGAZINE http://www.les7duquebec.com/7-au-front/israel-la-derniere-chance/

 

La vision juste et équilibrée de cette lutte d’enlisement nationaliste tragique.

Quand on replace ce conflit dans ses justes perspectives on comprend bien pourquoi ces tergiversations à propos de la paix, du « terrorisme », de la résistance, de la religion, de la « juiverie » nationaliste ethnique, de la race, de la propriété de la terre (société agraire vis-à-vis société industrielle), des bombardements et autres crimes de guerre, du terrorisme d’État israélien, des « négociations » avortées et reportées, tout ceci n’était que fumisterie pour dissimuler les malversations où chacun des clans bourgeois s’attend à ce que l’autre clan s’épuise au prix de crimes innommables, épouvantables, dont le prolétariat de chaque côté est la victime bancale que l’on immole sur l’hôtel du « droit de deux peuples à mourir pour le droit de leur bourgeois à disposer d’eux  ». Cesser chers militants de chercher à détricoter ce bourbier emberlificoter, le problème est simple, d’un côté une bourgeoisie palestinienne qui contrairement à toutes les autres dans le monde n’a pas obtenu son État national sur lequel assoir son hégémonie sur une coterie de petits bourgeois stipendiés, grassement payés par une multitude d’ONG et de travailleurs urbains, d’ouvriers d’ateliers, de manœuvres agricoles et de prolétaires des « sweats shops » mal payés, surexploités, au nom de la nation à préserver. De l’autre, une bourgeoisie israélienne transplantée sur cette terre éventrée, qui n’est pas la sienne, comme avant-poste du capital impérial, et qui a pris sa mission à cœur jusqu’à penser que cet avant-poste perdu au milieu de l’océan Arabe serait indépendant, autonome, jusqu’au jour où leur meilleur ami, Donald la toupie, leur a dit, et ils l’ont compris, «  la récréation est finie, je vous ai donné les dernières concessions au-delà de ce qui vous a été promis il est temps d’en finir avec ce conflit du bout du monde, au fonds de la Méditerranée délaissée, qui ne sera plus d’importance avant une décennie, la Mer de Chine, ou passe le tiers des marchandises du monde m’attend, j’ai dit  ! » (2)

 

Conseil à l’AIPAC et aux sionistes récalcitrants.

Si j’avais un conseil à donner à l’AIPAC et à Netanyahu et à tous les sionistes « jusqu’au-boutistes », attrapez rapidement la bouée qui vous est lancée et réglé une fois pour toutes cette chicane inter-bourgeoisie, accorder deux bantoustans à la bourgeoisie palestinienne où, reconnaissante, elle collaborera docilement, massacrant elle-même les résistants récalcitrants. Cessez cette surenchère qui n’est plus de notre Ère. Les années soixante sont lointaines et ne reviendront plus, et tout autour de vos frontières de chimères, flairant le vent, de nouvelles forces s’élèvent, que votre magistère du Pentagone ne saurait taire.

Même conseil pour la bourgeoisie palestinienne que je sais impatiente de signer sa capitulation afin d’obtenir au plus vite la gestion de son État croupion national fétiche sur le dos de son peuple épuisé, faites l’unité et signez au plus vite ce parchemin. Votre protecteur commun se prépare à déguerpir comme le souligne un collègue : « Le Moyen-Orient est le lieu d’un énorme investissement américain depuis des années, et ici (j’écris ceci en arrivant à Tel-Aviv et à Jérusalem en provenance de Moscou), le sentiment qu’un retrait US est imminent est particulièrement vif. Bien des années auparavant, l’Empire britannique s’était contracté et retiré de nombre de ses colonies et possessions : c’est au tour des US maintenant » (3). Songez à Saigon, un certain soir d'avril 1975, au milieu de l’enfer et des hélicoptères. 

 Le Hezbollah et l’Iran ne veulent pas de deux États, ils n’en feront qu’un seul et il sera arabe. C’est écrit dans l’air du temps. Déjà, Hassan Nasrallah, visionnaire parmi ses pairs, a donné l’heure juste. Au nom de la faction bourgeoise qu’il représente, il a invité le soi-disant « peuple juif », une invention manipulée, à quitter la Palestine et à rentrer chez lui en Occident. Saladin avait fait de même vis-à-vis des Croisés il y a nombre d'années. Nous avions décrit tout ceci au temps où le sionisme fasciste et raciste était triomphant, et pourtant on nous avait conspué (4). Ce temps est dépassé. Les regards du monde se déplacent vers l’Orient, où d’immenses conflagrations se préparent. Ce sera autre chose que huit-millions d’Israéliens maltraitant huit-millions de Palestiniens, mais bien un milliard et demi de Chinois, un milliard et demi d’Indiens se confrontant à un milliard d’Américains et d’Européens, la plupart destinés aux tranchées, aux casemates, aux péniches de débarquement, aux blindées, aux avions furtifs, aux drones, aux armes chimiques et bactériologiques, aux radiations thermonucléaires et aux abris de survis que les riches ont préparés afin d’en conserver quelques milliers pour la reconstruction impérialiste après le cataclysme.

 

La guerre qui tourne mal c’est bien plus grave.

Mais je vous parie que comme d’habitude le « complot » planifié par les conspirationnistes ne se déroulera pas comme prévu… il ne se déroule jamais comme prévu (5). Le prolétariat ne se mobilisera pas pour leur nième guerre mondiale et il leur fera la guerre à ceux qui veulent la guerre thermonucléaire, car les choses changent aux « pays » de la dernière chance. La guerre entrainera la révolution prolétaire c’est ce que j’espère.

 

Gloire à la classe ouvrière, l’avenir de l’homme.

 

 

  1. René Naba (2017). http://www.renenaba.com/deux-fautes-strategiques-majeures-mouvement-national-palestinien/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+enpointdemire+%28En+point+de+Mire%29
  2. Robert Bibeau (2017) http://www.les7duquebec.com/7-au-front/questions-nationales-palestinienne-et-israelienne-bientot-chloroformees/ http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/dessous-les-cartes-au-moyen-orient-meurtri/ 
  3. Shamir Israël Adam (2017). http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/lantisemitisme-manie-comme-une-arme/ et http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/atterrissage-en-douceur-au-moyen-orient/
  4. Robert Bibeau (2012) http://les7duquebec.org/7-au-front/de-lextinction-de-letat-israelien/
  5. Robert Bibeau (2017) Sur les théories du complot et de la conspiration des espions http://www.les7duquebec.com/7-au-front/un-autre-complot-pour-maintenir-le-chaos-et-ses-suites/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 30 octobre 2017 10:35

    Le 29 novembre 1947, le plan de partage de la Palestine, élaboré par l’UNSCOP est approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU, à New York par le vote de la résolution 181.... !

    Tout est dit dans cette simple phrase...le partage de la Palestine et non d’Israël qui depuis ne cesse de voler la terre des Palestiniens...Vous remarquerez au passage que les juifs de cette région sont soutenus par bon nombre de démocraties..C’est du vol à grande échelle...ils ne sont pas chez eux par la volonté des Anglais de cette époque...du grand n’importe quoi avec la mafia internationale !

    • Robert Bibeau Robert Bibeau 30 octobre 2017 20:18

      @bob14

      Tout à fait exact cher BOB  et en aucun temps je ne remets en débat le fait que cette décision de l’ONU ait été une iniquité = une injustice = une malversation. 

      Mon texte porte sur la cause palestinienne en 2017 ... son leadership bourgeois - et le fait que en Israël aujourd’hui vive des millions de prolétaires qui ont été floués (quand on les a trainés la pour leur donné des logements sur des terres volées) 

      Merci de ton post 



    • Cateaufoncel 30 octobre 2017 10:51

      « ...le partage de la Palestine et non d’Israël qui depuis ne cesse de voler la terre des Palestiniens... »

      Le problème, c’est que les Israéliens, eux, ont su tirer quelque chose de leur tas de sable ! C’est aussi un gros camouflet pour tous les autres peuples de la région.

      PIB/hab à parité de pouvoir d’achat (2013) :

      Israël  : 32’717 $

      Jordanie : 11’639 $

      Tout est dit. Remettre Israël aux palestiniens, ce serait condamner le pays aboli au sous-développement. Il faut dire les choses comme elles sont.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 octobre 2017 11:11

        @Cateaufoncel

        Quel expert, et avec une analyse si pointue !!
        Il faut dire les choses comme elles sont

         smiley ^^


      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 11:38

        @bouffon(s) du roi

        « ...avec une analyse si pointue !! »

        Il n’y a rien de pointu, c’est juste une illustration supplémentaire de l’universel et éternel clivage entre ceux qui savent et savent faire, d’une part, ceux qui ne savent pas, et ne savent donc pas faire non plus, d’autre part.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 30 octobre 2017 11:55

        @Cateaufoncel

        aaahh ! ok

        Un peu comme les Alpha et les Bêta d’un côté, et de l’autre, les Gamma, les Delta et les Epsilon ? ^^


      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 16:27

        @Syracuse

        Je ne pense pas que l’apport des Palestiniens dans l’économie israélienne soit déterminant. Ce qui est à la base du PIB, ce sont les usines, les ingénieurs, les techniciens, les ouvriers spécialisés, l’esprit d’entreprise, l’inventivité, la compétitivité, l’aptitude à l’innovation, bref un ensemble de conditions qui n’est pas réuni dans les pays arabes proches ou liantains.

        Ce que vous appelez colonisation et oppression, c’est le boulot de l’armée et de la police, et ça sert surtout à ce que l’activité économique puisse se poursuive dans de bonnes conditions, en réduisant au maximum la mobilité des terroristes, kamikazes et autres dérangés mentaux -selon le Ministère de l’Intérieur - que la France n’a que trop souvent l’occasion de voir à l’oeuvre, sur son territoire.

        P.S. - Mon sentiment est que lorsque la compétence et l’efficacité sont observables dans un pays, ces deux capacités se vérifient dans la plupart si ce n’est pas dans la totalité des domaines.


      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 18:03

        @Syracuse

        Je peine à saisir la pertinence du parallèle. C’est peut-être que je ne suis pas très « godwinien ». Je considère que c’est un aveu de faiblesse, d’impuissance à argumenter.


      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 19:42

        @Syracuse

        « ...est-ce aussi un signe de faiblesse ? »

        C’est de l’opportunisme. Mais il faut aussi comprendre que le problème ne pourrait être résolu que par l’anéantissement d’un des deux antagonistes et, numériquement, le peuple juif ne part pas favori. Il en est conscient. D’où sa crispation.


      • Jelena Jelena 30 octobre 2017 20:02

        @Cateaufoncel : Il faut bien se dire que Israel, c’est avant tout une base militaire US et si ce « pays » ne serait financièrement pas soutenu pas les USA, d’un point de vue économique ce serait un « Kosovo ».


      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 20:26

        @Syracuse

        « Israel, c’est avant tout une base militaire US... »

        C’est avant tout le pays de sept millions de juifs, qui sont prêts à vendre plus chèrement leur peau que dans les années 30-40.

        « si ce « pays » ne serait financièrement pas soutenu pas les USA : »

        Principalement pour sa défense.

        « ... d’un point de vue économique ce serait un « Kosovo ». »

        A cela près que ses exportations par habitant sont au même niveau que celles de la France, de l’ordre de 9000 dollars par an. Il ne faut pas écrire n’importe quoi.


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 30 octobre 2017 20:27

        @Cateaufoncel


        Pourriture monsieur Cateau 

        Avant l’arrivé des mercenaires et des conscrits européens pour occuper la Terre des palestiniens cette région du monde était prospère et verdoyante bien qu’exploité par l’impérialisme international 

        À vous entendre la colonisation qui a submergé tant de pays dans le monde serait justifiée car partout elle a permis aux colonisateurs de se tailler des empires de prospérité sur le dos des métayers locaux 

        NON ce qu’il faut se demander est réellement qu’est-ce que le prolétariat palestinien  - libérer de sa bourgeoisie opportuniste et qu’est-ce que le prolétariat israélien libéré de sa bourgeoisie fasciste doivent faire de cette terre où ils sont  entremêlés qu’ils le veuillent ou non  ?? S’entretuer pour le plaisir de leur bourgeoisie respective ? Ou se réconcilier et refuser de s’entretuer ???




      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 20:30

        @Robert Bibeau

        « Ou se réconcilier et refuser de s’entretuer ??? »

        Bibeau en bisounours idéaliste, on aura tout vu.

        Nous sommes ici dans l’affrontement de deux territorialités, qui ne se résoudra pas par des chimères marxistes.


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 30 octobre 2017 20:32

        @Jelena


        TOUT À FAIT UN KOSOVO JOUET MANIPULÉ PAR DES PUISSANCES QUI SE FOUTENT ROYALEMENT ET DES JUIFS ET DES MUSULMANS DE CE BOUT DU MONDE 

        ROBERT BIBEAU HTTP ://WWW.LES7DUQUEBEC.COM


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 30 octobre 2017 20:45

        @Cateaufoncel


        Le prolétariat mondial est la première classe sociale qui n’a pas de territorialité, pas de PATRIE disait Marx avec raison au contraire de Lénine et de ses luttes de libérations nationales - territoriales 

        NON  aux luttes de territorialités - les ouvriers ne sont pas des chiens ni des hyènes mais la réalisation la plus élevée de l’humanité  extra-territorialité 

        Le monde entier est notre patrie internationaliste nous sommes 

        À bas le chauvinisme nationaliste.



      • Robert Bibeau Robert Bibeau 30 octobre 2017 20:54

        @Cateaufoncel


        Et qui réduit la mobilité de l’État terroriste israélien ???  Réponse = la crise économique systémique du capitalisme qui entrainera cet État fasciste dans la panade comme les autres 

        Merci monsieur le troll Nazi pour votre visite non souhaitée.




      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 21:08

        @Robert Bibeau

        Je suis toujours impressionné par le nombre de choses qu’il faut croire et qu’il faut ne pas croire pour être communiste. Quand les communistes constatent que ça ne fonctionne pas comme ils croyaient, ils se disent qu’en tuant des millions de personnes, ça marchera peut-être, alors, ils tuent des millions de personnes, mais ça ne marche toujours pas.

        Alors ils renoncent, mais leurs héritiers se disent « Ça marchera mieux la prochaine fois », puisque Marx l’a prophétisé. Ils sont donc prêts à recommencer sans se poser de questions. Et si, par malheur, ils reviennent au pouvoir, ils recommenceront comme devant, sans tenir compte de la nature humaine, dont la territorialité est l’un des éléments essentiels.

        « ...les ouvriers ne sont pas des chiens ni des hyènes... »

        Non, ce sont des hommes, et l’homme est un animal territorial. Et clanique aussi. Des domaines auxquels Marx,en tant que juif apatride, n’entendait strictement rien.


      • Robert Bibeau Robert Bibeau 30 octobre 2017 21:13

        @Cateaufoncel


        NAZI, SACHE QUE JE NE SUIS PAS COMMUNISTE NI SOCIALISTE NI GAUCHISTE 
        ET CERTAINEMENT PAS FASCISTE OU NAZI ÉVIDEMMENT 

        ALORS RETOURNE DANS TA NICHE 

        ROBERT BIBEAU HTTP ://WWW.LES7DUQUEBEC.COM



      • Cateaufoncel 30 octobre 2017 21:44

        @Robert Bibeau

        Les Nazis, comme les marxistes, croyaient en un homme nouveau. Eux aussi, en son nom, ont tué des millions de personnes et la défaite de 1945, leur a évité un échec aussi retentissant que les autres.

        « ALORS RETOURNE DANS TA NICHE. »

        Il a pas l’air content, Bibeau. Et il ne le sera pas à chaque fois qu’il se cassera le nez sur l’homme territorial et clanique, mais c’est son problème, pas le mien  smiley


      • Franck Einstein Franck Einstein 31 octobre 2017 00:25

         
         

        Trudeau a dit que le hidjab était symbole du Canada ...
         
         
        ça avance pas Bideau le communisme chez toi dans lahacienda des Séouds  ! smiley
         

        Qu’est ce que tu fous !
         
        Faut plus de communistes islamistes ?


        • QAmonBra QAmonBra 1er novembre 2017 21:02

          Merci @ l’auteur pour le partage.


          Les $ionistes locaux ont assassiné leur De Klerk hébreux, le Mandela arabe croupit toujours dans leurs geôles, n’est pas prêt d’en sortir et, dans le soutien à daech, ils prennent le relais des $ionistes U$, c’est donc mal parti pour une solution à la « South Afrika » avec son « one man one vote » et cela risque d’être encore plus saignant que la décolonisation algérienne.

          $ionistes et wahhabites même combat et même fanatisme !? . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès