• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Palestine : la guerre des baudruches

Palestine : la guerre des baudruches

JPEG

Pour attaquer Israël, vla t’y pas que les « terroristes » palestiniens, enfants de 5 ans inclus ont eu l’idée d’envoyer en escadrilles groupée et ce grâce au vent venant de la côte, des ballons de baudruches, des cerfs volants et même des préservatifs gonflés ; D’ailleurs les autorités israéliennes ont interdit l’entrée de bonbonne d’hélium à gaza... (ce qui provoque l’ire des équipes médicales, qui ont besoin du gaz pour leurs appareils.)

En représailles, lundi et mercredi Israël a répondu à ces lâches agressions par des frappes aériennes sur la bande côtière de gaza. Comme d’hab, tuer une mouche avec une massue ; mais il faut bien les faire voler ces F16 subventionnés par les américains n’est ce pas !

Depuis le 30 mars et le début de « la Grande marche du retour », les Gazaouis ont entamé la rébellion des cerfs volants et des ballons d’hélium, équipés de substances incendiaires, et parfois explosives (il n’y a eu aucune victime coté israélien à ce jour). Les ballons sont souvent accompagnés de messages d'amour, de revendications ou de photos de victimes tombées sous les balles israéliennes durant les manifestations suscités par cette Grande marche. Et comme le gouvernement israélien ne ment jamais, ne manipule jamais, on peut donc croire ce qu’avancent les autorités : « Lancés en direction du territoire israélien, ces milliers d'objets volants ont provoqué de nombreux incendies. Israël a déjà communiqué sur des dommages couvrant des centaines d’hectares de fermes, de forêts et de champs, pour des pertes estimées à 1,4 million de dollars. »[1] ; Question ? Ces soi-disant incendies comprennent-ils les territoires colonisés illégalement ? Et Tsahal (l’armée la plus morale du monde) a pour le moment des difficultés à neutraliser ces engins avant qu’ils ne touchent le sol. L'armée a donc commencée à utiliser des drones pour tirer de façon préventive, à savoir, dès qu'elle détecte des palestiniens occupés à leur préparation.

Israël, est sans nul doute le royaume du « préventif » : on emprisonne préventivement tout ce qui n’est pas juif, on tire dans la tête préventivement, on déporte préventivement, on construit un mur préventivement, on a ses bombes atomiques préventivement, comme qui dirait : mieux vaut prévenir que guérir ? Anéantir entends-je ?

De plus dans le genre « ne faites pas ce que je fais », les israéliens se permettent d’utiliser leurs drones offensifs pas en bordure, mais à l’intérieur de la bande de gaza, en plein centre du territoire palestinien ; un exemple :

- « Au moins deux Palestiniens, qui faisaient voler des ballons incendiaires depuis Gaza, ont été blessés dans une frappe de drone israélien à l’est de Bureij samedi, rapportent les médias de la Bande de Gaza. Tsahal a confirmé la frappe. »[2], pour info, le camp de Bureij est un camp de réfugiés situé dans la partie centrale de la bande de Gaza. Alors que le Netanyahu nous parle de protection des frontières de son pays, lors des manifs du retour, et ce qui justifia plus de 120 morts non armées par des snipers israéliens ; Cela donne une idée de ce qu’est ce pays : sans aucune morale, utilisant la loi du plus fort, tuant ou blessant des gens non armés en plein territoire étranger (Gaza), ce qui s’appelle une intrusion qui devrait provoquer une déclaration de guerre. Que cela n’étonne personne de cette « communauté internationale » à la botte de Trump et de ses sbires du moyen orient en dit long sur le droit de tout faire n’importe quoi de la part du gouvernement d’extrême droite de ce pays, dit « civilisé » et « démocratique ».

Qu’espère donc le peuple israélien dans sa majorité ? Respecter leur (s) voisin (s), arrêter de coloniser des terres qui ne sont pas à eux, foutre dehors Netanyahu et sa clique, et surtout signer une paix, où, aujourd’hui il serait plus intelligent de créer un seul pays rassemblé, Israël, peuplé de juifs, de musulmans et de chrétiens et autres croyances ensemble, et non pas penser à deux entités nationales, car, il est trop tard maintenant pour créer cette séparation : le déplacement de groupes humains serait ingérable, revenir aux frontières de 48 ou 67 impossible. Un pays, une bannière, et surtout, Israël, pays des israéliens et non pas du peuple juif. Et là, hélas, ce n’est pas gagné, puisqu’une bonne partie des colons croient dur comme fer que c’est leur terre ancestrale donnée par dieu... Alors qu’ils ne s’étonnent pas que ce qu’ils appellent des terroristes les attaquent avec des armes du pauvre ; quant à moi je les nomme des résistants, et comme dans les années 40, tout est bon pour jeter dehors l’envahisseur qui opprime et assassine.

En voyant ça, faut-il rire de ces disproportions ? Des cerfs volants contre des drones, des baudruches contre des F16, des lance pierres contre des chars, des civils contre des snipers. L’histoire nous le dira, mais ce qui est certain c’est que dans l’aventure humaine, tous les peuples envahis, écrasés finissent toujours par triompher, même à coups de baudruches et de lance pierres.

Georges Zeter/juin 2018



Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 juin 2018 17:16

    Je prenais le titre au premier degré :

    une guerre des baudruches, car il ne s’agit pas d’une vraie guerre :

    les Palestiniens n’ont pas les moyens de leurs rodomontades anti israéliennes, et les Israéliens ne peuvent pas virer comme ça du jour au lendemain des centaines de milliers de personnes dans les pays voisins qui commencent tout juste à accepter l’existence d’Israël.

    Donc oui c’est vraiment une guerre de baudruches, et, faut-il le rappeler, ça ne nous fait vraiment plus rire du tout.

    Ceux qui, bien à l’abri en Europe, remuent ce conflit lamentable au nom de leur « bonne conscience », participent de fait à son importation. Les conséquences se paient au prix fort, pour la cohésion de nos sociétés.

    Moi je serais ministre de l’Intérieur, j’interdirais de parole tous ces c(h)ancres. Vive la censure !
    Non mais smiley


    • George L. ZETER George L. ZETER 21 juin 2018 19:06

      @Olivier Perriet
      heureusement vous ne l’êtes pas ministre de l’intérieur...


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 21 juin 2018 21:58
      @George L. ZETER

      Ceux qui importent des conflits étrangers ont fait énormément de dégâts.

    • HELIOS HELIOS 22 juin 2018 10:33

      @George L. ZETER


      Dommage, vos commentaires (entre parenthèse) viennent gâcher un texte qui aurait pu être réaliste ou au minimum sincère.

      - Vous choisissez le camps de ceux qui rejettent plutôt que de rassembler, vous soutenez donc les assassins coté palestiniens,...
      ..... peuple palestinien qui n’a pas besoin de votre soutien tant il mérite une autre destinée et...

      Vous détournez la volonté de sérénité du peuple israélien a travers de ceux qui sont chargés d’en assurer la sécurité,...
      ..... peuple israélien qui n’aspire qu’a se joindre aux autres peuples du moyen orient pour développer leur région.

      Il y a surement, et des deux cotés, des véroles qui font leurs affaires sur le malheur des autres, vous êtes le soutien intellectuel de celles que vous défendez, cela fait de vous un collaborateur des crimes,. et je vous rappelle qu’un crime reste un crime d’où qu’il vienne plutôt que de chercher a comprendre comment et par quel apaisement on pourrait détendre et résoudre les difficultés... en tout cas, surement pas par votre prose !

    • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 13:03

      @HELIOS
      ahahah !!! à lire votre commentaire j’en hurle de rire ! c’est vraiment retourner la situation ; bon, je vais abonder dans votre sens... ces pauvres israéliens qui ne veulent que la paix, se font agresser et tuer en nombre important par ces sauvages de musulmans/palestiniens. là, ça vous va ?


    • mmbbb 24 juin 2018 10:36

      @George L. ZETER on s en tape vraiment nous avons assez de nos problemes Hormis les intellos qui ont du temps comme ces femmes sur le perron de la mairie de Lyon brandissant des calicots sur la cause palestinienne Elles paraissent seules et reviennent souvent et ne sont pas décontenancées par l indifférence des passants Par ailleurs cette ville a une forte communaure musulmane aucun musulman ne vient apporter son aide Moi je ne lis jamais leur propagande Ce sont des profs a la retraite comme les memes sur cette place qui font des grands cercles en vue de l accueil des migrants On s en retape Quant aux muslins , ils vaut meiux vivre encore dans des quartiers exempt de cette population, la coexitence est toujours difficile , donc avant de vouloir resoudre les problemes d autrui, il serait bon de nous pencher sur les notres 


    • Massada Massada 21 juin 2018 19:57
      Les Gazaouis, qui prétendent que la terre située de l’autre côté de la barrière leur appartient, mettent le feu. Quel peuple qui aime sincèrement sa terre la ramènerait à l’état de désert ?
       
      A court d’idées, les jeunes de la Bande sont désormais poussés à incendier en brûlant des récoltes et en assassinant la faune sauvage.
       
      C’est d’autant plus stupide que pour couvrir le coût des dégâts infligés aux champs par les cerfs volant, le gouvernement israélien va retenir des sommes sur les taxes destinées à l’Autorité palestinienne.

      Mais qu’attendre d’une organisation d’illuminés religieux qui sont dénués de toute éthique ? 
       
      Ce n’est pas sur ces bases que l’on construit un pays. Mais, ils n’ont aucune intention de construire un pays, mais uniquement celle d’islamiser le monde et de massacrer les autres êtres humains qui ne partagent pas exactement leur démence.
       


      • sls0 sls0 21 juin 2018 20:15

        @Massada
        On est qu’en juin, ça peut changer.

        Dans mon classement personnel coté mauvaise foi, votre commentaire est au top.
        Même Goebbels n’aurait pas osé.

      • George L. ZETER George L. ZETER 21 juin 2018 20:46

        @sls0
        n’avez vous pas compris que massada est goebbels ? si-si c’est vrai !


      • HELIOS HELIOS 22 juin 2018 10:42

        @Massada

        ... même si la forme de votre message n’est pas identique a celle de l’auteur, le commentaire que j’ai écrit juste au dessus après avoir lu son article, pourrait avoir été fait pour vous.

        Vous êtes complice...

        Et si le bon sens comme le minimum d’humanité ne viennent pas vous remettre, les palestiniens comme les israeliens, à vos places respectives, l’histoire qui l’a déjà fait, le fera de nouveau.

        Un peu de ménage ne fait pas de mal lorsque la saleté s’incruste trop.

      • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 13:07

        @HELIOS
        nous ne sommes pas complice massade et moi, nous couchons ensemble : copains comme cochon !


      • OMAR 22 juin 2018 21:25
        Omar9
        .
        @Massacrada : « A court d’idées, les jeunes de la Bande sont désormais poussés à incendier en brûlant des récoltes » ;
        .
        Parce que toi et les sionistes de ton acabit, avez des idées angéliques, nobles ou vertueuses ?
        .
        Vous faites pire aux agriculteurs palestiniens, en toute impunité, et bien sûr, sans aucun risque.
        .
        Dans votre haine envers les palestiniens, vous êtes plus inventifs que nazis sur les méthodes appliquées.

      • mmbbb 24 juin 2018 10:38

        @George L. ZETER et a tes migrants tu leur donnes donne du cochon hallal a bouffer 


      • Massada Massada 21 juin 2018 20:09

        Peu de Cisjordaniens s’identifient aux émeutiers du Hamas à Gaza. 

        Au sein de la population de Cisjordanie, on sait pertinemment que le Hamas, au bord de l’effondrement, à court d’argent et de soutiens dans le monde arabe n’a plus la capacité de déranger Israel.
         
        Le Hamas est dans une position très dramatique au niveau financier, l’argent investi dans les tunnels est parti en fumée car Israel les a détruit, incapable de mobiliser et payer ses membres, près de 200 l’auraient quitter ces derniers mois.
         
        en meme temps Tsahal aime le Hamas comme cela...tres affaibli, mais pas mort (c’est encore une des logiques illogiques mais très logiques de la region...) smiley

        • O Azard 21 juin 2018 23:00

          @Massada


          Oui c’est étrange. Peut être que le Hamas est nécessaire au gouvernement israélien comme épouvantail.
          Une sorte de FN sauce Coran avec des vrais morceaux de prophète dedans.

        • Christian Labrune Christian Labrune 22 juin 2018 00:26
          @Massada

          Je ne sais pas s’il y a des statistiques concernant la Judée-Samarie, mais je lis dans le récent bouquin de Stéphane Amar (Le grand secret d’israël) : « Si l’on s’en tient aux études d’opinion qui leur sont régulièrement consacrées, le verdict est sans appel : les Arabes s’affirment viscéralement attachés à l’Etat d’israël. En 2014, 77% des sondés disaient préférer vivre dans l’Etat juif plutôt que dans un éventuel état palestinien. La proportion monte à 92% chez les Arabes chrétiens et à 97% chez les Druzes ». (p.146).

          Le « grand secret » dont parle l’auteur - qui est quand même un vrai secret de polichinelle !-, c’est qu’il n’y aura jamais d’état palestinien - Dieu merci !

          Quand le régime iranien sera tombé, que la menace représentée par le Hamas et le Hezbollah sera définitivement écartée, il faudra bien finir par l’annexer, cette « Cisjordanie », comme aurait dû le faire immédiatement Moshe Dayan, et soustraire tant de pauvres bougres à des systèmes tyranniques aussi pourris que peuvent l’être celui de Gaza ou l’Autorité de Ramallah. Ca ne sera pas simple, mais ça me paraît souhaitable. Cela dit, je vois les choses d’un peu trop loin pour être à même d’en juger d’une façon tout à fait sérieuse et définitive, mais la petite chanson du « deux états pour deux peuples », il me semble qu’après l’abominable échec d’Oslo, il n’y a plus que des gâteux pour s’appliquer à la chanter encore.

        • Oceane 22 juin 2018 04:31

          @Christian Labrune

          Christian Labrune n’ignore quand même pas que l’auteur reproduit le dirscours des colons sur les colonisés, si ? Pour se rassurer et convaincre les leurs, les colons affirment toujours que la majorité des colonisés est satisfaite d’être dominée et que seule une minorité empêche de coloniser en paix.

          Vieux discours. Il suffit pourtant de jeter un coup d’oeil sur les discours d’autopersuasion des ancêtres des colons actuels, lorsque les Anglais et les Français possédaient des empires aujourd’hui disloqué. Pourquoi ?

          Les Belges disaient les Congolais globalement satisfaits de leur condition. Quelle ingratitude de la part des colonisés, nous dirait Stéphane Amar.


        • Massada Massada 22 juin 2018 07:37

          @Oceane
           

          Soyez honnête ou préfériez vous vivre en tant qu’arabe musulman ?
          Dans un pays qui respecte votre liberté de culte, qui assure l’éducation gratuite de vos enfants, vous offre une couverture sociale, des soins médicaux gratuits, etc....
           
          Ou vivre dans un état islamique, ou les femmes ne valent pas plus que du bétail, où l’éducation se résume à la haine des juifs et au Coran, où les crimes d’honneur sont impunis, où les milices et les clans font la loi.

          Le concept de colonie n’est pas applicable. Plus 1,5 millions d’arabes sont israéliens, ils ont un pouvoir d’achat supérieur à bon nombre de citoyens de pays arabes, ils ont une espérance de vie supérieur ainsi qu’un niveau d’éducation bien plus élevé.
          Les arabes israéliens ne veulent pas vivre dans un des pays arabo-musulmans.

          Il est difficile de trouver un Arabe israélien qui serait heureux d’aller vivre dans un « Etat palestinien » contrôlé par l’OLP ou le Hamas, et c’est la raison pour laquelle la plupart des arabes Israéliens sont opposés à l’idée d’échanges de territoires entre Israël et les Palestiniens.


          La directrice maternelle de l’école de mon fils est arabe israélienne, elle porte le voile et pratique sa religion en toute liberté. C’est un juge arabe qui a envoyé en prison l’ancien président israélien pour harcèlement sexuel. 
           
          A vous de choisir entre un mensonge qui rassure vos croyances ou une vérité qui dérange.
          Je sais qu’en France on aime le romantisme révolutionnaire, la lutte des sans dents contre les bourgeois, les colonisés contre les colonisateurs, les ouvriers contre les capitalistes, c’est beau, c’est romantique et ça donne un sens à la vie mais c’est complètement en dehors de la réalité d’aujourd’hui.


        • Julien Esquié Julien Esquié 22 juin 2018 08:23

          @Christian Labrune


          La démographie fera ensuite son œuvre, en un très petit nombre de générations.
          Et ce sera GAME OVER.

        • Julien Esquié Julien Esquié 22 juin 2018 09:00

          @Massada


          Les soins médicaux gratuits ? Cela me semble très douteux. La « couverture sociale » n’est jamais offerte. Elle est en général financée par des cotisations. Il ne s’agit pas d’un cadeau.

        • Massada Massada 22 juin 2018 09:09

          @Julien Esquié
           

          Les consultations chez le médecin généraliste, le Pédiatre et le Gynécologue sont entièrement prises en charge par la Koupat ‘Holim. La Koupat ‘Holim est plus ou moins l’équivalent de la Sécurité Sociale française.
          Vous n’avez pas à avancer d’honoraires, vous donnez au docteur votre carte magnétique lors de votre consultation. 
          Celui-ci recevra ses honoraires directement par la caisse d’assurance maladie.


        • phan 22 juin 2018 09:10

          @Massada

          Les soins sont aussi gratuits pour les terroristes de Daech !

        • Massada Massada 22 juin 2018 09:29

          @phan
           

          Ainsi qu’aux palestiniens, 97.000 de Judée-Samarie et 30.000 de la bande de Gaza ont été soigné gratuitement en Israel l’année passée.
          Une des filles d’Ismaïl Haniyeh, l’ex-Premier ministre du Hamas à Gaza, a été hospitalisée en Israël pour un traitement d’urgence au cours du mois d’octobre passé.
           
          Nous sommes tellement généreux

        • Oceane 22 juin 2018 10:11

          @Massada

          Malgré les « bienfaits » de la colonisation, les colons ont toujours été obligés de rentrer chez eux. Voilà la vérité, Massada ! Une vérité intangible et qu’importe le temps.

          Relire, Massada, le « Discours sur le colonialisme », pour te ramener de temps en temps à la réalité effective et non fantasmée de la colonisation.

          http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2008/04/17/8855894.html

          « Soyez honnête ou préfériez-vous vivre en tant qu’arabe musulman... »

          Cette question n’a aucun sens.

          Les colons ont de tout temps justifié leur présence dans les colonies par les quelques réalisations qui leur servent en premiers et collateralement aux colonisés : soins de santé, éducation ou plutôt reformatage des esprits et des cerveaux jeunes de préférence ; ceci pour préparer les futures générations à accepter comme une évidence la domination.

          « Le concept de colonie n’est plus applicable » parce que 1,5 millions d’Arabes sont devenus citoyens de leur terre devenue colonie européenne ? Toute domination s’appuie sur les complicités locales et le formatage des enfants, futurs décideurs. C’est pourtant le ba-ba de la domination, Massada !


        • phan 22 juin 2018 10:18

          @Massada

          Christophe Oberlin : “le blocage par Israël de l’importation à Gaza d’équipements et de médicaments est un crime de guerre supplémentaire”.
          Vous pouvez aussi signer cette pétition : Urgence humanitaire à GAZA : levée du BLOCUS  #OpenGaza

        • eric 22 juin 2018 10:33

          @Christian Labrune
          je ne pense pas....Je ne crois pas qu’ Israël soit plus généreux que d’autres pays ; Assumer complètement les coûts d’une cis-jordanie ? Ou alors il faudrait qu’il y ait beaucoup plus de colons qui s’installent. Ou alors dans le très très long terme. Un référendum ou les cis-jordaniens demanderaient leur rattachement ?


        • Massada Massada 22 juin 2018 10:39

          @Oceane
           

          Parler de colonisation dans une conflit régional territorial n’a pas beaucoup de sens.
          Gaza est dirigée par le Hamas et la Cisjordanie par l’autorité palestinienne.
           
          Mais si vous tenez tellement à y voir une problème de colonisation, alors pensez à ceci : l’islam n’est pas né dans cette région, il a été imposé par les invasions arabes et ensuite ottomanes.
          Les véritables colonisateurs de cette régions ce sont eux, les juifs n’ont fait que récupérer leur terre après y avoir été expulsés.


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 22 juin 2018 10:40

          @Massada



          Salut ma couille, alors ça va la propagande ? ^^

        • Christian Labrune Christian Labrune 22 juin 2018 12:03
          Christian Labrune n’ignore quand même pas que l’auteur reproduit le dirscours des colons sur les colonisés
          =============================================
          @Oceane
          De quel auteur parlez-vous ? De l’auteur de l’article ou de celui du bouquin que je citais ? Dans ce dernier cas, je n’arriverais pas à donner un sens à votre propos : Stéphane Amar n’est pas un colon arabe israélien. Il fait partie de ces Juifs dont les terres ont été colonisées au VIIe siècle par le Calife Omar, lequel s’attaquerait bientôt aussi, dès 640 si mes souvenirs sont bons, à l’islamisation d’une Egypte satellite, alors, de l’empire byzantin. Deux siècles plus tard, le grand mouvement de la colonisation islamique dominera toutes les terres au nord de l’Afrique, et jusqu’aux rives de l’Indus. L’immense empire britannique, au XIXe siècle, n’est au fond qu’une lointaine imitation des entreprises coloniales des Abbassides.

          Dans le monde musulman, le processus de colonisation s’accompagne d’une élimination progressive des minorités religieuses. Pour ne parler que des Juifs : ils étaient 230 mille au Maroc en 45. Il n’en reste plus que trois ou quatre mille. Sur cent mille en Tunisie en 48, il en reste 1500. Personne ne pourrait dire s’il reste un seul Juif en Algérie. Après les pogroms en Irak, tous ont dû partir, et sans bagages, dès le début des années 50. Et je ne parle pas de l’Iran après la révolution islamique, ni de l’Egypte après 68, où il n’y avait pas d’autre choix qu’entre la valise et le cercueil.

          En Israël, il restait 250 mille colons arabes après la guerre de 48, qui n’avaient pas été obligés de fuir les combats ou avaient préféré rester. Ils sont aujourd’hui sept fois plus nombreux : près de 1,8 million. Vous voyez bien que ce n’est pas du tout le même processus. La récupération des antiques royaumes de Judée et de Samarie ne s’accompagnera évidemment pas d’une éviction des lointains descendants des colons arabes. Ils seront une minorité sans doute un peu râleuse, telle celle des Arabes citoyens d’Israël aujourd’hui, dont les députés se comportent à la Knesset comme de véritables cochons, mais qui ne sont quand même pas cinglés au point d’être incapables de faire la différence entre la liberté et le niveau de vie dont ils jouissent en Israël - même s’il subsiste encore bien des inégalités sociales - et le sort qui est fait à leurs coreligionnaires de toutes conditions dans les pays voisins soumis à des dictatures féroces.

          Les Occidentaux, les Français en particulier, ont fait cette énorme connerie, connaissant fort mal le Moyen-Orient compliqué, de prendre par antisémitisme (et le discours lamentable de De Gaulle en 67, hélas, n’y est pas pour rien) le parti des pauvres et bons Palestiniens. Cela relevait d’autant plus du syndrome de Stockholm que les premiers signes, dans les années 70, des prétentions palestiniennes, auront été d’abominables attentats dont Arafat était le premier responsable, et qui coûtèrent la vie à bien des Européens.

          Cette perversion masochiste subsiste, et la politique férocement anti-israélienne actuelle d’un Macron en témoigne encore. Cette magistrale stupidité, cependant, ne durera pas, et le soutien à un Iran désireux de « rayer Israël de la carte du temps » ne pourra pas se prolonger indéfiniment. Déjà, les grandes entreprises que la politique imbécile de l’Europe mogheriniesque entend protéger préfèrent se retirer du pays des Mollahs, qu’il s’agisse de Peugeot, de Total et même peut-être d’Airbus. L’argument des contraintes économiques ne tenant même plus, il apparaîtra vite que les Européens sont en train de collaborer, au pire sens du terme, et pour assurer sa persistance, avec un régime islamo-nazi qui tyrannise un grand peuple depuis quarante ans et vise, à terme, la destruction de l’Europe elle-même.

          Pendant ce temps-là, les pays sunnites de la région commencent à comprendre qu’à condition de ne pas attaquer israël, il n’y a rien à craindre d’un petit état grand comme trois départements français, qui s’est hissé aux premiers rangs des puissances qui comptent, et sans la puissance militaire défensive duquel l’hégémonie iranienne pourrait s’étendre indéfiniment. Sans l’aide de l’aviation israélienne dans le Sinaï (une centaine de raids durant ces derniers mois), l’Egypte serait en grande difficulté face aux jihadistes, et la Jordanie, pays sans eau, dépend étroitement, sur le plan économique, de sa coopération avec Israël. Il faudra bien que les autres pays de la région, finissent par suivre cet exemple et normalisent eux aussi leurs relations diplomatiques et économiques. Que fera alors notre imbécile quai d’Orsay ? Prendra-t-il le parti des derniers jihadistes ? Le régime iranien étant tombé, nous substituerons-nous à l’Iran pour financer le Hamas et le Jihad islamique de ces pauvres et bons Palestiniens pour que leurs terroristes puissent continuer à creuser des tunnels, à lancer des cerfs-volants et des ballons incendiaires et à massacrer partout à la première occasion ?

        • eric 22 juin 2018 12:03

          @Oceane

          Vous connaissez très mal l’histoire ; Toute la région était peuplée de chrétiens parlant en gros le grec. Les arabes , puis les turques sont arrivé, ont conquis tous cela par la force, puis, par le viol, les impôts et la dhimmitude, on transformé les population greco arméniennes de Turquie en turques, comme le prouve la génétique, les autres habitants du proche orient en musulmans pour la plupart ;

          Il est très possible d’arriver au même résultat en Israël par la bonté et la démocratie...

          Lisez, « les croisades vues par les arabes ». On y montre que les potentats musulmans se foutaient un peu de tout, s’alliaient en cas de besoin avec leurs voisins Francs ; Et puis, ils ont constaté que le paysan musulman de base préférait le seigneur chrétien car si il était sévère, il respectait ses droits.

          Très loin de l’arbitraire islamique.

          Quand ils ont vu que leurs peuples choisissaient l’occident, ils ont finit par s’unir pour bouter des occidentaux pas super intéressés pour rester.....

          Israël souhaite rester et s’en donne les moyens.

          Aujourd’hui, les migrations prouvent que les musulmans souhaitent vivre comme des occidentaux.

          Du reste l’essentiel des réfugiés dans le monde, sont des gens qui fuient les pays musulmans.


        • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 13:06

          @Massada
          « les juifs n’ont fait que récupérer leur terre après y avoir été expulsés. »...mais non massada, c’est dieu lui même qui a donné cette terre au peuple juif, y’a même un cadastre dessiné de sa main ; donc logique que tous ces colons pacificateurs reprennent leur bien. ahaha !!!


        • eric 22 juin 2018 13:58

          @George L. ZETER

          Vous avez tort tous les deux. Les réfugiés et migrants, à partir de la fin du 19 ème siècle, se sont librement installé là ou ils en avaient envie, ont fait « souche » sont devenus majoritaires et ont choisit démocratiquement leur mode de gouvernement.

          Il se trouve qu’il y a eu un conflit à mi parcours (1948 et suivantes...). Qui est coupable pourquoi, comment, ? Qui cela peut il encore intéresser. Les impétrant sont pour la plupart décédés.
          Il en va de même de la majorité de ceux qui ont fuit.

          Il y a des cas plus graves et plus récents. Chypre est, Yémen, Serbes du Kossovo, Géorgiens d’Abkhazie et Abkhazes de Géorgie. Russophones d’Ukraine.

          Les gens qui exigent de refaire l’histoire dans le cas de la Palestine- et souvent dans ce seul cas- ne sont pas à priori antisémites ; Ils peuvent l’être ; Ce sont quand même surtout des alter post néo marxisto trotskistes à tendance lin piao, qui haïssent en Israël, la démocratie de type occidental, et le choix religieuso ethnique plus qu’une « race juive » dont ils sont en général persuadé qu’elle n’existe pas...

          Bref, c’est la haine de leur propre société d’origine qui les anime.

          On les comprends ; Ce sont en général de belle bandes de ratés inutiles et haineux. Il leur est plus facile de penser que leurs insuffisances sont causées par les autres que de se regarder en face....

          L’anti sionisme obsidional, est d’abord une haine de soi....


        • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 14:29

          @eric

          « L’anti sionisme obsidional, est d’abord une haine de soi.... »

          « des alter post néo marxisto trotskistes à tendance lin piao, qui haïssent en Israël, la démocratie de type occidental »

          waouh !!! la prochaine fois que j’organise une fête je vous invites, vous êtes poilant/tordant mon vieux, merci encore pour ce moment casher !


        • alinea alinea 22 juin 2018 15:36

          @Massada

          Moi si j’étais une aRabe musulmane, j’aurais bien vécu en Syrie ; hélas. Ou bien en Libye, hélas.
          C’est con hein, tous les pays laïcs, où les femmes avaient leur place, dans ces coins là ( et j’y inclus l’Afghanistan), ont été zigouillés par vos potes.

        • alinea alinea 22 juin 2018 17:59

          @George L. ZETER

          Il y a pourtant quelque chose de juste, George L Zeter !
          Cette démocratie à l’occidental qui se la pète plus haut que son cul, c’est vrai que je la conchie ; ce pois chiche, ce postillon, ce confetti occidental en terre sainte, fabriqué par les occidentaux pour les occidentaux, oui, c’est tout ça qui me fait haïr Israël !
          Et du reste, c’est bien parce que c’est une création occidentale, et pas populaire mais bien des élites parmi les plus pourries, que ce pays se comporte comme il le fait.
          Imaginez une population juive se rassemblant, quasi spontanément là-bas, pour fuir définitivement les horreurs subies depuis toujours, croyez-vous qu’elle aurait choisi ses bourreaux comme sponsors ?
          Tout aurait été différent...

        • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 18:22

          @alinea
          absolument d’accord, juste un bémol « qui me fait haïr Israël ! »... la haine est mauvaise conseillère, d’ailleurs netanyahu en est le bon exemple.


        • alinea alinea 22 juin 2018 19:50

          @George L. ZETER
          Le français est pauvre en vocabulaire ; mais il y a bien quelque chose du rejet, du dégoût, et si haïr est actif, il ne s’agirait que de son côté subi !


        • Julien Esquié Julien Esquié 22 juin 2018 23:34

          @Massada


          J’ai bien compris. Mais la Sécurité sociale ne tombe pas du ciel. Elle est financée par les cotisations des salariés.

        • mmbbb 24 juin 2018 10:55

          @Massada En France comme cet auteur , nous aimons nous immiscer dans les affaires d autrui Il est de bon ton de tirer a boulet rouge sur ISRAEL il est vrai mais bon ces grands penseurs oublient de dire que notre pays s affaisse et se delite Quand TRUMP a dit la France n est plus la France il avait raison mais bon les intellos tel Jack Lang qui va faire la nouba dans des pays pas tres democratique sont montes aux creneaux Il suffit de voir l etat des rues de Paris en autres Il suffit de voir l etat de nos banlieues Etat de sécession Quoi qu il en soit nous nos dirigeants politiques ne sont jamais inquiétés Au moins dans votre pays ils sont condamnes Il est toujours consternant de voir ces penseurs francais vous donner des lecons alors que nous avons les pieds dans la merde Cet auteur est bien dans la veine de cette mouvance


        • Jonas 24 juin 2018 11:02

          @Oceane

           
          La Palestine n’a jamais existait en tant qu’Etat souverain , c’est un mythe que les régimes arabes inculquent , aux arabo-mudulmans pour occuper leur cerveau malade , cerveau qui tangue entre l’immigration et la violence entre eux, et contre les non musulmans. 

          Les arabo-musulmans et leurs caniches , les« idiots utiles » s’acharnent sur le petit Etat d’Israël ,mais passent sous silence ,les crimes quotidiens dans les pays Arabo-musulmans et musulmans non arabes et leurs régimes sanguinaires. La Turquie , avec 140 000 fonctionnaires licenciés, les 150 , journaux fermés, les + de 50 000 prisonniers dont des journalistes et des intellectuels , le manque de liberté sont ignorés comme les 500 000 syriens tués et les massacres du Yemen. 

          Voici un exemple non exhaustif de cette hypocrisie , de cette fourberie, de cette duplicité des régimes arabes , qui n’ont à la bouche que la Palestine pour duper les « masses arabo-musulmanes ». 

          Au royaume de Jordanie , dont la population est entre 60 à 70 % d’origine palestinienne est celui qui interdit aux femmes jordaniennes mariées a des musulmans d’une autre nationalité de pouvoir donner aux enfants nés de ces mariages mixtes la nationalité jordanienne de la mère. Deux exemples montrent la tartuferie de ces régimes, qui portent les Palestiniens lointains, sur leur coeur , pour allumer le chaudron de la « rue arabe » mais maltraitent ceux des Palestiniens qui vivent chez eux. Ce qui est vrai pour la Jordanie , l’est pour le Liban, l’Algérie , où des pauvres étudiants Palestiniens se battent pour vivre décemment et sans ennuis. 
          1) «  Je suis Najah, jordanienne , je me suis mariée a un pakistanais , et nous avons 4 enfants .Nous faisons face à d’énormes difficultés, surtout en ce qui concerne le travail. Mes enfants ne peuvent pas passer le permis de conduire et ne peuvent étudier , sauf , s’ils payent les frais d’inscription comme les étrangers. Il est difficile pour eux d’avoir accès aux service de santé ». 
          2) Une autre jordanienne , Haoulah, mariée à un égyptien , avec 5 enfants. « J’ai été hospitalisée , et subi une opération chirurgicale . Je devais recevoir une transfusion sanguine, les responsables de l’hôpital ont refusé que mon fils me donne son sang parce qu’il n’a pas la nationalité JORDANIENNE. ». 

          Environ 70 000 enfants de couples mixtes nés en Jordanie , n’ont pas la nationalité jordanienne dont plus de MAJORITE ONT UN PERE PALESTINIEN. La loi jordanienne autorise les filles à l’âge adulte à obtenir la nationalité jordanienne , si elles se marient avec un jordanien. MAIS PAS LES GARCONS. 
          Une responsable jordanienne d’une ONG. « La Jordanie est une société conservatrice et cela empêche de changer les choses . Nous avons une mentalité tribale, cela influence le problème., dans cette société , l’individu n’est pas considéré , mais le groupe. Seul le groupe est valorisé ». Comme dans toutes les sociétés Arabo-musulmanes. 






        • ETIENNE 24 juin 2018 19:17

          @Jonas

          A qui la faute, si les palestiniens ne sont pas en Palestine ?
          Qui est arrivé d’Europe et les a chassés par la violence ?
          Accédez à leur droit au retour, rendez leurs maisons et leurs terre, ils seront en Palestine, puisque vous semblez déplorer le fait qu’ils soient ailleurs.


        • Jonas 25 juin 2018 09:54

          @ETIENNE

          Connaissez-vous l’histoire de la Palestine ?
          Connaissez-vous celle du Moyen-Orient ? 
          Si c’est oui, pouvez-vous , expliquer sur ce site ce qu’était la Palestine sous les deux Empires musulmans : Les Seldjoukides , qui ont gouverné cette région pendant 2 siècles et les Ottomans qui leur ont succédé pendant 4 siècles ? 
          Ces 2 Empires musulmans , j’insiste , sur musulmans, ont-ils créé un Etat Palestinien , ( comme le répète , la propagande arabo-musulmane ) avec quelles frontières et quelle capitale définies ? 
          Quels sont les hommes politiques connus qui dirigeaient cet Etat soi-disant Palestinien ? 

          Les guerres qui se sont déroulées de 1948 à juin 1967 , étaient des guerres inter-étatiques entre l’Etat d’Israël et les Etats Arabes , les palestiniens ne formaient aucun Etat , ils étaient accessoirement des supplétifs des Egyptiens. C’est Nasser qui avaient nommé le premier représentant de la Palestine , Ahmed Choukayri , qui a disparu dans la tourmente de 1967. 
           
          Toute la propagande des pays arabo-musulmans , repose , sur des mythes et des mensonges , qui font l’ADN, de ces pays. Ce qui est un drame pour eux + que pour les autres , car à l’heure de la robotique, des révolutions numériques et de la conquête de Mars, ils sont, encore à croire aux fantasmes , comme ils croient aux « Djinns » du Coran. 
           
          Qu’est-ce qu’une immigration en grand nombre ? Un échec et un vote avec les pieds contre les politiques , économiques, sociaux du pays que l’on fui, comme les soviétiques le faisaient à l’époque de l’Etat communiste. 

          Pour votre gouverne , pour comprendre l’histoire du Proche et Moyen-Orient , il faut étudier ( je dis bien étudié, l’histoire de l’Empire ottoman). Avant 1916, Ni Israël , ni la Jordanie , ni le Liban, ni la Syrie, ni l’Irak, ni le Koweït , ni la Palestine ni l’Arabie Saoudite et bien d’autres n’existaient en tant qu’Etats souverains. Revoir , la séquence , des mandats , de 1920 à 1948 le refus du Partage de la Résolution 181, par les pays arabo-musulmans , et non par les Palestiniens qui ne représentaient RIEN. 




           


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 25 juin 2018 11:01

          @Jonas


          On croirait lire une historiographie juive ^^ qui a savamment « effacé » les palestiniens de l’histoire. Au mieux, les palestiniens seraient des terroristes venus de nulle part, dans la terre sans peuple contre le peuple sans terre (les juifs) pour la reprendre... comme on rigole ^^





        • Jonas 25 juin 2018 14:43

          @bouffon(s) du roi


           Je dis et je confirme , qu’il n’y a jamais eu d’Etat Palestinien souverain , ni au Proche-Orient ni ailleurs, parce que tout simplement la Palestine faisait partie de l’Empire Ottoman. Comme je confirme que le peuple palestinien est un peuple inventé. Il fait en réalité , partie historiquement de la communauté Arabe. Dans cet espace géographique appelait Palestine , vivaient , sous l’Empire ottoman des arabes musulmans, des arabes chrétiens , des chrétiens non arabes , des juifs, des druzes arabes, des circassiens , des samaritans etc. 

          La meilleure preuve est donnée par la Résolution 181, du 29 novembre 1947, qui mentionnait le partage , en un Etat Juif ,et un Etat Arabe et non palestinien. ( vous pouvez vérifier ! ) 

          Une autre preuve est donnée par l’ancien responsable palestinien , membre du Comité exécutif de l’OLP, Zahir Muhsen , né a Tulkarem en 1936, mort en 1979, grand ami et protégé de l’ancien président de la Syrie Hafez al-Assad, qui déclarait dans une interview en 1977 , au quotidien néerlandais TROUW . 
          << Le peuple palestinien n’existe pas. La création d’un Etat palestinien n’est qu’un moyen pour poursuivre notre lutte contre l’Etat d’Israël pour notre unité arabe. Aujourd’hui en réalité il n’y a aucune différence entre , jordaniens, arabes-palestiniens , syriens, libanais. Seulement pour des raisons tactiques et politiques nous parlons aujourd’hui de l’existence d’un - Peuple Palestinien- , depuis les intérêts nationaux arabes exigent que nous affirmons l’existence d’un -Peuple Palestinien- distinct pour s’opposer au sionisme. Pour des raisons tactiques , la Jordanie qui est un Etat souverain avec des frontières définies , ne peut pas élever des prétentions sur Haïfa, ou Jaffa. Alors que comme - Palestinien- , je peux sans aucun doute demander , Haïfa, Jaffa, Beer-Sheva et Jérusalem. Toutefois, au moment où nous récupérons notre droit sur toute la - Palestine- nous n’attendrons pas une minute pour unir la Palestine et la Jordanie.>> 
           Le terrorisme est une autre maladie de l’islam , qui ne s’exerce pas seulement contre Israël , mais frappe plus durement les pays arabo-musulmans comme les pays musulmans non arabes ( Afghanistan-Pakistan-Indonésie etc) en faisant 10 fois plus de victimes. . Le mois sacré du Ramadan 2018 , a lui seul a fait + de 3 500 morts. 
           


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 25 juin 2018 18:54
          @Jonas

          Cela fait partie des mythes d’Israël.

          S’il est vrai que la Palestine était sous domination ottomane, le mouvement nationaliste palestinien naissant aurait transformé la Palestine en État-nation (question de temps) avec effectivement des ethnies arabes diverses. Mais l’empire ottoman vaincu, ses vastes territoires furent découpés et administrés par la France et le Royaume-uni, et notamment la Palestine. Pour l’indépendance, les arabes pouvaient se brosser.

          Quant au partage de 1947, il fût fait dans le dos des palestiniens qui ne furent pas consultés, et occulté totalement l’aspect colonisateur du sionisme.

          La diabolisation de l’Islam, n’est que le fruit de la propagation du wahhabisme de l’Arabie saoudite, sous contrôle américain, juif et anglais.

        • Jonas 26 juin 2018 12:28

          @bouffon(s) du roi


          La notion d« Etat nation » est inconnue dans la grammaire arabe , même aujourd’hui a plus forte raison à l’époque. Il suffit de regarder la catastrophe que sont ces régimes , des décennies après les indépendances. Arabe=Echec . Nationalisme -Panarabisme -Panislamisme -Indépendances qui ont donné soit des régimes totalitaires, soit des dictatures. Le fameux printemps Arabe s’est soldé par une calamité Arabe. Tueries et massacres suivis de flots d’immigrés. 

           Pour le reste , je confirme , qu’il n’ y a jamais eu d’Etat palestinien souverain. Si vous consultez le « Petit dictionnaire français » édition Larousse de 1936 à l’article Palestine , vous aurez « . 
           » Palestine contrée de Syrie , la Terre Promise . Terre de Chanaan des Hébreux , aujourd’hui ,Etat juif sous mandat britannique Capitale Jérusalem« . 

           » Gershon Hakim, le petit palestinien qui savait par coeur , les écritures et me citait le Talmud avec un si profond sérieux ... l’Ecrivain Julien Green , journal 1942, p ; 272. 
           
          L’islam n’a pas besoin du wahhabisme pour être violent, il l’a toujours été , sous le prophète et ses nombreuses guerres comme sous les 4 califes , dont 3 trois sont morts de mort violente. 
          Les 200 000 morts lors de la guerre civile Algérienne 
          Les 150 000 morts guerre civile Libanaise 
          La guerre iran/irak et son million de morts 
          En 1966 , le régime musulman d’Indonésie à tuer plus de 900 000 à 1 000 0000 de ses compatriotes, l’histoire de l’islam est jalonnée de crimes comme celui du génocide des Arméniens + de 1,5 millions de morts par les Ottomans musulmans. Regardez les yeux bien ouverts votre passé ! 





        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 juin 2018 12:52
          @Jonas

          oui et les occidentaux sont tous blancs ^^ smiley

          Il est plus aisé pour vous de présenter un seul aspect des choses en occultant toutes les forces en jeu, toutes les responsabilités. On a compris le rôle que vous voulez attribuer à l’Islam, dans le but d’attiser le choc civilisationnel sortie des têtes malades des dirigeants.

          Je vous laisse dans vos fantasmes et votre monologue.

        • Oceane 26 juin 2018 22:25

          @Massada

          « ... les juifs n’ont fait que récupérer leurs terres après y avoir été expulsés ».

          « Juifs » : adeptes d’une idéologie/religion et non un groupe ethnique. Qui sont ethniquement ces « juifs » ? Des Africains, des Arabes, des Européens, des Asiatiques ou alors un groupe totalement externe ? Comment un Européen et un Africain peuvent-ils revendiquer des terres au M.O simplement parce qu’ils sont adeptes d’une idéologie ? C’est insensé, Massada, et tu le sais très bien.


        • Oceane 26 juin 2018 23:53

          @Jonas et Éric,

          Si la Palestine n’à jamais existé en tant qu’État souverain, faut-il aussi affirmer qu’il n’y existait aucun « indigène » sur ce territoire ?

          Une « terre sans peuple » ?

          « ...pouvez-vous expliquer sur ce site ce qu’était la Palestine sous les deux empires musulmans : les Sedjoukides, qui ont gouverné cette région pendant deux siècles et les Ottomans qui leur ont succédé pendant 4 siècles ? [...] ont-ils créé un État palestinien (comme le répète la propagande arabo-musulmane ) avec quelles frontières et qu’elle capitale définie ? »

          Éric : « quand ils ont vu que leurs peuples choisissaient l’Occident, ils ont fini par s’unir pour bouter les Occidentaux pas super intéressés pour rester... »

          Decidez-vous tous les deux sans oublier les adeptes d’une « terre sans peuple » pour un « peuple sans terre ». Parce que, à mon avis et dans la logique, les empires musulmans n’y ont pas dominé des pierres, mais des gens, les autochtones. Ce qu’ont fait et font les Européens à travers leurs indésirables.

          Ne parlez pas souvent trop vite. « La violence entre eux » n’est certainement pas l’apanage des seuls Arabes et autres « Sauvages ». Il suffit pour cela de se souvenir des guerres intra-européennes, dont la dernière plus grande de ces tueries n’est vieille que de 70 années environ - Et c’est bien à cause de cette « violence entre eux » que Massada est né au M.O. Et encore, l’Europe à trouvé le moyen d’externaliser sa violence chez les autres. Plus de 4 millions de morts musulmans causés par l’externalisation des violences européennes.

          http://m.alterinfo.net/Les-victimes-ignorees-des-guerres-de-l-Occident-4-millions-de-morts-en-Afghanistan-au-Pakistan-et-en-Irak-depuis-1990_a112822.html

          « Les pays neufs sont un vaste champ ouvert aux activités individuelles, violentes, qui, dans les métropoles, se heurteraient à certains préjugés, à une conception sage et réglée de la vie, et qui, aux colonies, peuvent se développer plus librement et mieux affirmer par la suite, leur valeur. Ainsi, les colonies peuvent, à une certain point, servir de soupape de sûreté à la société moderne. Cette utilité serait-elle la seule, elle est immense » Carl Siéger. Essai sur la colonisation. In « Discours sur le colonialisme ». Abou Grahib, ça vous dit quelque chose ? Les prisons volantes ou externalisées chez les descendants des « potentats » du passé ?

          Que serait l’Europe si sa violence s’exerçait à l’intérieur de ses frontières au lieu d’être externalisée ? Hitler a ré-importé sa violence en Europe. Et vous savez pertinemment ce que cela a donné : une boucherie intra-européenne et la mise à distance d’une partie de sa population.. au M.O. Balayez donc devant votre porte, d’abord.


        • Jonas 27 juin 2018 10:31

          @Oceane

           Certes l’histoire de l’Occident n’est pas exempte de reproches sur des crimes monstrueux , le XXI e siècle le démontre. Et c’est l’honneur de cet Occident de le reconnaître à travers les livres articles , films ,etc. 

          C’est la différence avec l’islam , qui refuse de regarder son passé , un passé criminel et esclavagiste , même encore aujourd’hui dans certains pays, Soudan, Mauritanie et même un esclavagisme dont malheureusement la presse bien-pensante et politiquement correcte refuse de mentionner . Celui des petites filles , livrées pour ne pas dire vendues par des familles pauvres à des familles aisées , comme au Maroc , les pays du Golfe ,Soudan, Somalie etc.

          Nous sommes au XXIE siècle , le siècle de la robotique , de l’intelligence artificielle , de la conquête des planètes extra-système solaire , l’islam lui a encore le cerveau au septième siècle , siècle de sa naissance et le ventre au XXIe siècle. 

          Depuis la chape de plomb de la fin du 11e siècle de notre ère , qu’à apporter cette religion de significatif pour le bien de l’humanité ? 

           En 70 ans d’existence Israël , malgré , l ’océan de violence qui l’entoure, et qui le prouve chaque qu’Allah fait, le petit pays qu’est Israël rayonne intellectuellement et scientifiquement. A lui, seul , Israël , détient plus de Prix Nobel ( en dehors de celui de la paix, prix politique ) que l’ensemble des 57 pays arabo-musulmans et musulmans non arabes. Ses réussites sont nombreuses comme la désalinisation de l’eau de mer , les dernières découvertes médicales , sur la destruction des cellules cancéreuses , ou la capacité de rendre une partie de la vision aux aveugles etc. Essayez de comparer le classement des universités Israéliennes dont 2 sont parmi les 100 premières et 2 autres parmi les 200 suivantes et les universités arabo-musulmanes et musulmanes non arabes qui figurent parmi les 500 universités de Shanghaï ?
          Israël, malgré son entourage de régimes de dictatures qui ne cherchent qu’à le détruire , au lieu de travailler pour élever le niveau de vie de population est pourtant la quatrième puissance dans le domaine du High-Tech et la seconde dans les drones. 

          Vous avez des outils à votre disposition sur de nombreux supports, pour vérifier ce que j’écris . Comparez le PIB des israéliens et celui des pays arabo-musulmans ( excepté les confetti du Golfe) ou celui de l’IDH ( indice du développement humain) de l’ONU avec les 57 pays musulmans. 




        • Oceane 27 juin 2018 21:31

          @Jonas

          Tout ce que tu dis n’a rien à voir ce que je veux savoir. Israël est-il une colonie européenne au M.O ? Vous n’arrivez jamais à répondre à cette question pourtant simple. Pourquoi cela, aurais-tu peur de ta propre réponse ? Que les Arabes soient des bons à rien, des assassins maltraitant leurs peuples, c’est leur affaire et c’est chez eux. Mais cela n’effacera jamais le fait que les créateurs de cette colonie soient partis d’Europe et sont donc des Européens.

          Arrête donc de tourner autour du pot : « juif » est-il synonyme d’Européen ?


        • Christian Labrune Christian Labrune 21 juin 2018 23:54

          On voit bien, à lire cet article effarant, ce qui se passe actuellement en France, et qu’un véritable antisémitisme d’état est en train de refaire surface, aussi abject que celui des années 30, et tout aussi pernicieux.


          L’exemple venant d’en haut, c’est-à-dire d’un Macron fabriqué par les media et qui paraît s’être vendu aux mollahs iraniens, les media s’appliquent à la désinformation sur Israël.

          Les incendies provoqués par les cerfs-volants ont détruit des surfaces cultivées équivalentes à quatre fois celle que recouvre la ville de Tel Aviv. Des roquettes tombent quotidiennement dans la zone des six ou sept kilomètres au nord de la frontière, en particulier sur Sdérot. Les enfants dorment dans les abris, et les sirènes, plusieurs fois retentissent au cours de la nuit. Le délai est de cinq à quinze secondes avant l’explosion. Je voudrais bien savoir ce que penserait l’auteur de cet article s’il était confronté à une pareille situation, laquelle se renouvelle périodiquement tous les trois ou quatre ans.

          Tenter d’incendier des récoltes ou des villages, après avoir tenté de forcer la barrière de sécurité qui est une frontière, à seule fin de capturer des soldats et de massacrer les habitants des kibboutzim qui sont à quelques centaines de mètres, ce sont des ACTES DE GUERRE, et qui doivent être traités comme tels. Depuis la cession de Gaza fin 2005, il n’y a plus un seul Israélien dans la bande de Gaza. Plusieurs milliers, qui vivaient dans le Gush Katif, l’ont définitivement quittée lors de la cession voulue par Sharon. Avec le fric des aides internationales, les Gazaouis auraient pu faire de leur ville une sorte de Tel Aviv. La construction des tunnels, les missiles, les détournements financiers opérés par les chefs du Hamas, tout cela aura réduit près de deux millions d’habitants à une misère abominable. Ils manquent d’électricité, ils n’auront bientôt plus d’eau potable.

          Derrière ces exactions, c’est l’Iran qui tire les ficelles.
          Le Hamas est vendu, comme la France, au régime de Téhéran. Encourager des Gazaouis décérébrés par la propagande à multiplier leurs exactions imbéciles, c’est les enfoncer un peu plus radicalement dans l’horreur. Macron, après les morts du 14 mai, et pour complaire à son électorat musulman antisémite, avait jugé « odieuse » une répression qui était pourtant inévitable. L’objectif du Hamas - peut-on l’ignorer ?- , ce n’est pas un partage du territoire, mais de massacrer ou de foutre à la mer tous les Juifs de la région. Voudrait-on que ceux-ci consentissent au sort qu’on leur promet ? Caresser dans le sens du poil ces sortes de fanatiques et les confondre avec des « civils pacifiques », comme l’avait fait Macron, c’est cela qui était odieux. A contrario, un responsable politique du Bahrein (qui sera probablement le premier état du Golfe à normaliser ses relations diplomatiques avec israël) reconnaissait naguère, tout comme son voisin ben Salmane, qu’Israël agressé avait tout à fait le droit de se défendre.

          Le Français qui croit savoir ce qui se passe dans cette région du monde, lorsqu’il va chercher ses informations dans les caricatures grotesque proposées par les agences de presse françaises ne peut dire que des conneries, et se ridiculiser de la manière la plus pitoyable.


          • Garibaldi2 22 juin 2018 03:09
            @Christian Labrune

            Je pense qu’il vous a échappé que la Palestine mandataire a été partagée entre Juifs et Arabes par une décision de l’ONU et que seul ce partage a force légale sur le plan international. Le droit au retour des Palestiniens est expressément prévu par plusieurs décisions de l’ONU.

            Jamais les Palestiniens ne lâcheront la partie et l’opinion internationale et l’ONU les soutiennent.




          • Oceane 22 juin 2018 04:36

            @Garibaldi2

            La Palestine a été partagée entre Européens et Arabes.


          • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 05:20

            @Christian Labrune
            he bé, ca fait plaisir de lire la diatribe d’un tel supporter de la politique israélienne, encore merci pour cet éclairage.


          • Massada Massada 22 juin 2018 08:06

            @Garibaldi2
             

            « Jamais les Palestiniens ne lâcheront la partie et l’opinion internationale et l’ONU les soutiennent. »
             
            Les Palestiniens sont de plus en plus isolés tant sur le plan stratégique que sur le plan diplomatique. Aujourd’hui, aux yeux des grandes chancelleries, y compris des chancelleries arabes. Les Palestiniens sont sacrifiés sur l’autel de la lutte contre l’Iran.

            Le conflit israélo-palestinien est devenu un contentieux régional.
            Et, un contentieux régional, ce n’est pas urgent, il n’est pas prioritaire, on n’a pas besoin de le régler tout de suite.

            Le régime de Téhéran joue à fond sur la fibre palestinienne, mais ça ne semble pas émouvoir beaucoup l’opinion publique iranienne qui a bien d’autres problèmes.
             
            Abbas est très malade, à 82 ans, le président de l’AP, qui a déjà vaincu une fois le cancer il y a quelques années, a été hospitalisé à trois reprises durant le dernier mois de mai. Il a subi une importante intervention chirurgicale dans la tête et on a craint pour sa vie. Il se déplace avec grande difficulté, le souffle court, et il est pris de violentes et subites crises d’autorité, durant lesquelles il raconte quasiment n’importe quoi.

            Le territoire géré par l’Autorité Palestinienne n’est pratiquement pas gouverné. Aucun projet politique ou économique d’envergure n’y est visible.
            De plus en plus de gens, y compris des cheikhs et des imams, expriment publiquement qu’ils regrettent le temps de l’occupation israélienne, et que ce serait un bienfait si les « Juifs revenaient ».

            Mais cela ne s’inscrit pas dans les projets du gouvernement de M. Netanyahu, qui n’a aucune intention de se réapproprier les villes de Cisjordanie. 

          • Julien Esquié Julien Esquié 22 juin 2018 08:36

            @Christian Labrune


            Un antisémitisme « aussi abject que celui des années 30 ». Signé par quelqu’un qui, sur AGORAVOX, est l’un des correspondants du FN/RN, cela ne manque pas d’un certain piquant.

            Un certain discours anti-sioniste, de facto antisémite (j’emploie deux mots, parce que les deux phénomènes peuvent tout à fait ne pas se confondre), qui compare les agissements de l’armée israélienne à ceux de la SS, m’a toujours écœuré. Mais cette comparaison entre je ne sais quelles années 30 (à quoi pense-t-on, au gouvernement du Front populaire ? - j’imagine que c’est plutôt aux années 40, mais il faudrait préciser) et la politique française actuelle n’est pas moins dégueulatoire.

            Ah bon, l’antisémitisme des années 30 et 40, c’était la même chose que le discours de Macron, et c’est tout ?

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 juin 2018 09:40

            @Christian Labrune

            Vous êtes vendu à qui personnellement ? Non parce qu’à vous entendre faire la promotion du Likoud, on n’a plus guère de doute.

            Moi je réclame la censure pour les vendus à Israël et à « la cause palestinienne »

            Ras-le-bol de ces chancres en manque de transcendance qui, bien au chaud en Europe, s’indignent de ce qui se passent là bas (presque à la place des locaux, c’est un comble !) et importent une guerre étrangère sur notre sol 


          • phan 22 juin 2018 09:52

            @Olivier Perriet
            Et ceux qui exportent les guerres sur le sol des autres (Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Yémen et Syrie) ?


          • eric 22 juin 2018 10:36

            @Massada
            J’avais pas lu en commentant ci-dessus, mais cela confirme mon intuition...


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 22 juin 2018 10:39

            @Christian Labrune



            Tonton, arrête franchement, t’es juste pas crédible même si tu tartines une page entière ^^

          • HELIOS HELIOS 22 juin 2018 10:50

            @Olivier Perriet

            ... enfin un raisonnement d’homme ! Merci Olivier...

          • Christian Labrune Christian Labrune 22 juin 2018 12:32
            Je pense qu’il vous a échappé que la Palestine mandataire a été partagée entre Juifs et Arabes par une décision de l’ONU
            ===============================
            @Garibaldi2

            En novembre 47, l’ONU, de fait, préconisait un partage. La déclaration d’indépendance lue par ben Gourion le 14 mai 48 se réclame explicitement de ce texte. Si le 15 mai les « Palestiniens » avaient proclamé l’indépendance d’un état palestinien, personne n’y aurait rien vu à redire, pas même les citoyens d’un état dIsraël qui venait de renaître.

            Or, le 15 mai, les Palestiniens préfèrent le DROIT DU PLUS FORT, qui n’est un droit que de nom, à la légalité internationale. Cinq états arabes entrent en guerre contre Israël. Par qui le DROIT est-il bafoué, en la circonstance ?

            Pourquoi les « Palestiniens » n’ont-ils pas créé leur état ? Parce que, pour eux, comme pour le mufti de Jérusalem qui n’a pas peu pesé sur ces sortes de décisions, la Palestine doit être judenrein. Le seul état palestinien qui puisse exister doit s’étendre de la Méditerranée au Jourdain, de Haïfa à Eilat. Les Juifs, il faut les massacrer, finir le travail commencé par Hitler, ou les foutre à la mer. Ce sera encore l’objectif de la guerre de 67.

            Cette doctrine génocidaire, c’est encore celle du Hamas. C’est celle d’une charte de l’OLP qui n’a jamais été modifiée. Et pour cause : c’était ce principe que rappelait encore à Johannesburg, le lendemain même des accords d’Oslo et devant un public acquis à la cause du terrorisme, un Arafat qui venait de les signer. 

            Les Palestiniens pleurnichent et se réclament du droit parce qu’à chaque fois qu’ils ont cru qu’ils pouvaient être les plus forts, ils se sont fait pitoyablement ratatiner. Si les guerres de 48 ou de 67 avaient tourné en leur faveur, ils se seraient évidemment confortablement assis sur la question du droit. Si Moshe Dayan, en 67, avait eu cette mentalité, il aurait immédiatement imposé à la Knesset d’annexer la Judée-Samarie, et peut-être qu’il aurait bien fait : quand celui qui a cru pouvoir assujettir par la force un état pacifique se trouve vaincu, il ne faut pas qu’il s’étonne d’avoir à subir le traitement qu’il se proposait hier d’infliger à l’adversaire. L’histoire du monde et de ses guerres est faite de ces retournements, et c’est ainsi qu’on été dessinées la plupart des frontières.

            S’il faut alléguer la question du droit, il est incontestablement du côté d’Israël, et la « cause palestinienne », qui emmerde déjà les états sunnites de la région et fatigue tous ceux qui sont munis d’un cerveau, ne tardera plus guère à sombrer dans le ridicule.


          • Christian Labrune Christian Labrune 22 juin 2018 12:46

            @Olivier Perriet

            J’avais déjà remarqué que votre réaction ordinaire à bien des questions débattues sur ce forum était à peu près : « j’en ai rien à foutre ». Les états musulmans se font-ils la guerre, s’entretuent-ils, chiites contre sunnites et inversement ? J’en ai rien à foutre. Le conflit israélo-palestinien s’éternise, se reproduit indéfiniment à l’identique ? J’en ai rien à foutre.

            Au fond, si tout cela vous dérange, et surtout qu’on en parle ; si vous préférez rester « bien au chaud » dans vos charentaises franchouillardes, je me demande bien ce que vous venez faire sur ce forum. Vous pouvez toujours, si ça vous amuse, « cultiver votre jardin » dans votre coin, comme le Candide de Voltaire, mais c’est quand même une philosophie un peu courte.

          • Massada Massada 22 juin 2018 12:50

            @Christian Labrune
             

            encore un adepte : Rien à Foutre - Une Méditation puissante Guidée par Robananda smiley

          • Christian Labrune Christian Labrune 22 juin 2018 13:15
            @Julien Esquié

            Si on veut savoir ce que je pense d’un FN que j’exècre, on n’aura qu’à lire cet article sur AgoraVox, auquel je n’aurai jamais une seule virgule à changer :


            Les anciens sectateurs des idéologies totalitaires devenus macronistes enragés sur le tard et calomniateurs à l’occasion, sous des pseudos multiples, je les emmerde et je t’emmerde.

            Je te l’ai déjà dit : tu peux bien écrire ce que tu veux sur ce forum. Au nom d’une ancienne amitié, je me ferai un devoir de me dispenser du moindre commentaire, mais je ne veux plus avoir affaire à des traîtres de ton espèce et si tu continues à me chercher, par des provocations imbéciles, tu ne vas pas tarder à connaître le même sort que les Palestiniens. Tu pourras toujours pleurnicher, je n’en aurai cure.



          • Julien Esquié Julien Esquié 22 juin 2018 16:14

            @Christian Labrune


            Words, words, words.

            C’est une bien belle déclaration d’intention, mais elle ne saurait dissimuler ce que peut comprendre n’importe quel lecteur de la prose labrunienne. Pour ma part, je ne passe pas ma vie sur AGORAVOX. Je me promène un peu, à l’occasion. Je vois que C. Labrune a signé une pétition ? Je cherche qui est l’auteur de la pétition : un cadre du FN/RN.

            Hélas, le phénomène n’est pas nouveau.

            Je précise que je n’ai jamais été un « [sectateur] des idéologies totalitaires ». Et C. Labrune le sait, puisqu’il me connaît depuis presque 20 ans. Il ment, par conséquent. Il sait, de la même manière, que je ne suis pas macroniste.

            Traître ?

            Le traître n’est-il pas celui qui, tout en proclamant l’amour que lui inspire sa patrie, prend publiquement le parti d’une puissance étrangère, laquelle, pour avoir été, pour être encore, dans bien des domaines, une alliée, conduit une politique ouvertement hostile à tout ce qui n’est pas elle ?

            Quant à la faculté qu’aurait un C. Labrune de me faire pleurnicher : cause toujours, tu m’intéresses. La vieillesse est un naufrage, l’ennui est un autre : quand ils se combinent, le bonhomme fait sous lui.

          • Julien Esquié Julien Esquié 22 juin 2018 16:15
            @Christian Labrune

            Et tu fais, quoi, toi, sinistre con ? Tu es sur le champ de bataille, l’arme à la main ?

            A quand une mise sous tutelle : la vieillesse est un naufrage, etc.

          • Ouallonsnous ? 22 juin 2018 17:48
            @Massada

            Il est temps d’arrêter la fumette, même casher !

          • Massada Massada 22 juin 2018 18:27

            @Ouallonsnous ?
             

            cannabis thérapeutique 


          • phan 22 juin 2018 22:51

            @l’ hermite
            Moïse a t il reçu 10 barrettes de shit ?

            De nos jours, le captagon, drogue utilisée par les djihadistes, serait produit dans un laboratoire de l’OTAN en Bulgarie.

          • Garibaldi2 23 juin 2018 03:19
            @Oceane

            C’est très bien dit !

          • Cyrus l’ hermite 23 juin 2018 13:31

            @phan


            Bonjours Phan , 

            A l’ époque , le kaneh était plutôt utiliser comme un encens (sous une tente , un fagot entier sur des braises ....) , le tabac n’ était pas encore arriver d’ Amérique .Il pouvait être manger , ou infuser dans un produit gras pour faire une onction .

            Moîse , n’ aurais jamais survécu aux crocodiles du Nil , Il y a de forte chance qu’ il ais été un agent double pour pharaon .

            Il y a pas mal de légende qui dise ou le captagon est fabriqué ...
            Certain dise Israel , d’ autre l’ arabie saoudite , d’ autre encore comme toi designe les pays de l’ est .

            en fait , la fenetylline est chimiquement plus facile a fabriquer qu’ un explosif de guerre . 
            Il y a donc de bonne chance que DAESH l’ ait fabriquer lui même .








          • Christian Labrune Christian Labrune 23 juin 2018 15:07
            @Julien Esquié

            Dégage, pauvre type.

          • Julien Esquié Julien Esquié 23 juin 2018 15:48
            @Christian Labrune

            C. Labrune a du goût pour la controverse... mais pas avec qui sait où le bât blesse.

          • Cyrus l’ hermite 23 juin 2018 19:18

            @Julien Esquié


            A force de ne manger que des oeufs dur et de la salade ont voit le résultat ....


          • phan 23 juin 2018 19:57

            @l’ hermite

            Avez vous lu le livre : Les rois sacrés de la Bible, À la recherche de David et Salomon d’ Israël Finkelstein et de Neil Asher Silberman ? et j’ai vu sur un mur de Marseille .

          • Cyrus l’ hermite 23 juin 2018 20:31

            @phan

            Non je ne l’ ais malheureusement pas en bibliothèque , ça viendra des que mon budget le permettras. 

            Nos légende , même basé sur une part de vérité , de fait « historique » c’ est a dire consigné par écrit ne sont que cela ... des légendes philosophiques transmise a l’ oral des centaine d’ année avant d’ être enfin figé sur un support immuable .

            Palestine/Israel , un sacré gâchis entre frère ennemis ...Je leur souhaite d’ enfin se réconcilier .
            ... de maniere juste et equitable entre les deux peuples qui n’ en font qu’ un et que la religion sépare 
             
            Bonne soirée , peut être me connaisez vous mieux sous le nom de cyrus

            PS : Un Tag qui me fait rire , même si en général je prefere quelque chose de plus coloré 




          • Christian Labrune Christian Labrune 24 juin 2018 01:54
            C. Labrune a du goût pour la controverse... mais pas avec qui sait où le bât blesse.
            =====================================
            @Julien Esquié

            L’article qui proposait une pétition -que j’ai signée -contre la présence au Bataclan d’un auteur dont l’idéologie est à peu près la même que celle des tueurs qui s’y sont illustrés est à cette page :

            L’auteur de l’article, dont je lisais pour la première fois un texte, s’exprime ainsi : "J’ai lancé une pétition qui circule sur la plateforme change.org pour demander au préfet de police de Paris et au directeur du Bataclan d’interdire ce concert ou d’en annuler la programmation dans ce lieu où des dizaines de personnes ont été lâchement assassinées.« 

            Esquié verrait-il une objection à ce qu’on s’opposât à une pareille manifestation ? L’auteur de la pétition serait au FN ? Il ne le dit pas. Rien dans l’article ne le dit non plus. Serait-il d’extrême droite, voire au FN, je m’en fous. C’est que je ne risque certes pas d’attendre une semblable pétition venant des parfaits crétins d’EN MARCHE - que je signerais tout aussi bien-, puisque le premier ministre a copiné, au Havre, avec ce sinistre individu, et qu’il ne voit pas plus d’objection, ce sinistre fantoche, à la promotion en France de l’idéologie criminelle des Frères musulmans qu’à la réédition des textes de Céline.

            Quelques articles sur AgoraVox n’ont pas manqué d’analyser ce qu’avait été en la circonstance la déroute idéologique des petits bourgeois qui n’ont pas le courage d’affronter l’islamisme et se rangent du côté des prêcheurs de haine parce que ce serait l’extrême droite qui, en la circonstance, serait la première à s’opposer au jihadisme. Ils préfèrent ne pas voir la réalité, regarder de côté et incriminer l’extrême droite, comme ils incriminaient il y a peu Wauquiez, lequel exprimait cette simple évidence : que la France est en train de changer de »nature« . Ce serait donc l’extrême droite - qui traîne par ailleurs de lourdes casseroles, mais pas celles-là - , qui aurait été responsable ces dernières années de l’assassinat de 250 citoyens français dans des attentats atroces ? Dans cette lamentable déroute des ramollis de l’encéphale, on trouve la plus parfaite illustration de ce qu’on a appelé le syndrome de Stockholm.

            Tes procédés, Esquié, sont crapuleux. J’aurai subi sur ce site les éloges imbéciles de Macron par un Esquié-Jadevo, puis les insultes d’Esquié-Padehic, et je n’ai donc définitivement rien à foutre d’un individu qui se comporte de pareille manière. Ton modèle paraît être la littérature de merde d’André Breton dans le Second manifeste du surréalisme. Dans tout ancien trotskyste, il faut toujours qu’il y ait un flic rêvant d’exécuter tout ce qui le dépasse. 

            Développe ici autant que tu le voudras tes opinions étriquées de petit bourgeois, de touriste conformiste et satisfait, je les connais, je ne les lirai même pas, mais fous-moi la paix. Tu fais désormais partie pour moi de ces quelques pauvres »trolls" fanatisés qui n’ont rien d’autre à produire que la haine qui les ronge. Il n’y a même pas à répondre à leurs insultes : il ne se rendent même pas compte qu’en agissant ainsi, ils se conchient, et ne suscitent que le dégoût.  


          • Julien Esquié Julien Esquié 24 juin 2018 08:46
            @Christian Labrune

            Le vrai, souvent, est un moment du faux (je lui tends une perche pour me battre, il en aura besoin. S’il la saisit, il n’aura pas besoin d’élaborer une nouvelle calomnie).

            Une soi-disant lucidité qui ne prend pas seulement la peine de vérifier ses sources ne peut guère susciter qu’un haussement des épaules. On peut aussi se marrer : après tout, c’est du comique le plus haut.

            Que C. Labrune signe des textes écrit par des militants d’extrême-droite, c’est son droit. Pourquoi pas ? Le parti de l’auteur du texte a une existence légale. Il se présente à toutes les élections (non sans quelques succès) et bénéficie de financements publics. Mais que C. Labrune ne vienne pas, ensuite, nous bassiner avec son opposition claire et déterminée à ce parti. Ou alors n’a-t-il pas la vigilance élémentaire qu’on est en droit d’attendre d’un collégien de troisième ?

            Et de citer l’article. Mais la question est ailleurs. On peut imaginer que ce matin, ouvrant ses volets, M. Le Pen a dit quelque chose comme : « Il fait beau. » Le propos est incontestable. Faut-il pour autant pétitionner ?

            « Esquié verrait-il une objection à ce qu’on s’opposât à une pareille manifestation ? »

            Non. Aucune. Mais là n’est pas la question. S’opposer à l’organisation de ce concert n’implique pas de faire alliance avec tous ceux qui adoptent la même position. Ou alors aurait-il fallu, au nom de l’anti-stalinisme, faire alliance avec Hitler ? 

            « L’auteur de la pétition serait au FN ? Il ne le dit pas. »

            Terrible : ce salaud n’a pas dit la vérité, toute la vérité, etc. Il a dissimulé son vrai visage (pas tellement : que C. Labrune entre sur GOOGLE le nom de l’auteur du texte). Non sans talent il faut bien l’admettre : il aura su tromper l’expert ès-lucidité d’AGORAVOX. Lequel, j’en prends bonne note, indique qu’il aurait le même texte s’il avait été l’œuvre des « parfaits crétins d’En marche »
            - manière de sous-entendre que l’un des deux partis, parce qu’il est plus courageux, du moins plus lucide que l’autre, a sa préférence. 

            « l’extrême-droite – qui traîne par ailleurs de lourdes casseroles »

            Le « par ailleurs » est savoureux. Ces « autres casseroles », au bout du compte, seraient-elles secondaires, et quand bien même il s’agirait de l’antisémitisme ? Au fond, qu’en est-il du sionisme du parisien C. Labrune, sis ad vitam aeternam dans les limites du périphérique ? Quelque chose, dans cette histoire, paraît clocher. N’est-ce pas, bien plutôt, que l’essentiel est ailleurs ? Que, par exemple, se promenant dans sa chère capitale, le non moins cher C. Labrune constate que les arabes, sous ces latitudes, sont nombreux ? Que quand quelque chose le dérange, serait-ce un caillou dans la chaussure, C. Labrune ne peut pas s’empêcher de lui donner une publicité outrée, sur tel ou tel forum ? Que fulminer, devant son écran, que les arabes, décidément, sont trop nombreux pourrait être pris en mauvaise part… tant et si bien que la substitution, à une fulmination qui ne saurait passer, d’un discours sioniste, serait on ne peut plus opportune ?

            Je suis moi-même plutôt sioniste… ce qui, j’imagine, ne veut pas dire grand-chose, étant donné que je vis, sans beaucoup protester, sous la coupe d’un gouvernement qui pratique « la pire des politiques antisémites ». Mais, quoique sioniste, si les mots ont un sens, que je préciserai au besoin, et me foutant à peu près autant qu’on peut s’en foutre de la « cause palestinienne », laquelle ne me concerne pas plus que n’importe quel autre malheur, véritable ou pas, dans l’importe quel coin du monde, je n’ai pas le sentiment que l’humanité se divise en deux catégories : l’immense masse des antisémites et le petit nombre des partisans inconditionnels du LIKOUD.

            Je le disais : le vrai est un moment du faux.

            « tout ancien trotskyste »

            Pas concerné. Jamais été trotskyste. C. Labrune le sait mais il se plaît à distiller, tout doucement, ce qui, dans son esprit, est une calomnie. On se demande pourquoi : après tout, les ex-trotskystes sont plusieurs, influents, dans l’entourage néo-conservateur du « très grand président » des Etats-Unis d’Amérique.

            Pour ma part, quoique connaissant très précisément l’historique des engagements politiques de C. Labrune, je le garderai pour moi. J’ai compris, voici quelques mois, que C. Labrune était ce qu’il convient d’appeler une balance (une balance qui n’hésite pas à balancer, en toute quiétude, mais non sans le transformer, tel ou tel événement de la vie personnelle d’un autre intervenant, dans le but de le discréditer, en l’occurrence de le faire passer pour un dingue), j’ai compris un peu plus tard que, quand la balance n’a pas grand-chose à balancer, elle imagine. Cette allusion le confirme.

            « opinions étriquées de petit bourgeois »

            Ah, l’éternel soixante-huitardisme. Qu’il est beau, quand il émane d’un gars qui, somme toute, a tout, désormais, du petit vieux qui, dans la queue, au supermarché, emmerde son monde. Il essaie de doubler, pousse, proteste qu’on doit le laisser passer, il baratine la caissière, avant de recalculer, mentalement, son ticket, pour le contester. La vieillesse est un naufrage.


          • mmbbb 24 juin 2018 12:04

            @George L. ZETER on n est pas oblige de lire beatement ta prose


          • George L. ZETER George L. ZETER 24 juin 2018 13:37

            @mmbbb
            ah bon, on se tutoies, on est pote ducon ?


          • ETIENNE 24 juin 2018 21:34

            @Christian Labrune

            Vous êtes lourd avec l’antisémitisme, les années 30, la chouina et mon postérieur sur la commode.
            Z’avez pas un autre refrain, il saoule çui là

          • ETIENNE 24 juin 2018 21:48

            @HELIOS

            « enfin un raisonnement d’homme »
            enfin, le genre d’homme qui réclame la censure contre les paroles qu’il ne veut pas entendre.
            Mois je dis, ce genre de tête de nœuds, qu’il aille se faire voir.
            C’est quoi ces façons de vouloir censurer pour avoir la paix sociale, et il y a toujours un taré pour approuver.


          • Christian Labrune Christian Labrune 25 juin 2018 10:48

            Pour ma part, quoique connaissant très précisément l’historique des engagements politiques de C. Labrune, je le garderai pour moi. J’ai compris, voici quelques mois, que C. Labrune était ce qu’il convient d’appeler une balance (une balance qui n’hésite pas à balancer, en toute quiétude, mais non sans le transformer, tel ou tel événement de la vie personnelle d’un autre intervenant, dans le but de le discréditer, en l’occurrence de le faire passer pour un dingue), j’ai compris un peu plus tard que, quand la balance n’a pas grand-chose à balancer, elle imagine. Cette allusion le confirme.

            ============================================

            @Julien Esquié

            C. Labrune n’a jamais été membre d’aucun parti politique. Il était en 68 un réactionnaire plutôt gaulliste qui a regardé avec consternation les événements, s’est efforcé plus tard d’’essayer d’en tenir compte, ce qui était une erreur. Il aura été membre du syndicat SGEN durant quelques années, dont les orientations étaient alors relativement gauchistes, et qu’il a quitté peu après l’arrivée au pouvoir de l’homme à la francisque. Il a toujours eu en horreur le FN et les socialistes, particulièrement cet ancien collabo devenu président de la République, qui avait mis le pied à l’étrier à un groupuscule nostalgique de la collaboration pour l’utiliser comme un levier contre la droite simplement conservatrice.. C’est ce même ancien vichyssois qui se sera employé, dès le milieu des années 80, à détruire le système d’instruction publique républicain.

            C’est à ce moment-là, vers la fin du XXème siècle, que J. Esquié, qui avait tâté du lambertisme et en était revenu, non sans horreur, et C.Labrune un "nouveau réactionnaire", comme on dirait bientôt, qui ne s’étaient jamais vus, ont créé le groupe Désespérer Billancourt, lequel a lancé un manifeste assez féroce, qu’on doit trouver encore sur l’internet, et fait la guerre systématiquement, sur le forum du SNES, aux syndicats « de gauche », lesquels induisaient doucement un corps enseignant complètement décérébré à accepter les réformes destructrices dont nous voyons aujourd’hui le beau résultat.

            Pendant plusieurs années, nous nous sommes perdus de vue - si j’ose dire, puisque nous ne nous sommes rencontrés que deux fois. Pour l’éducation nationale, les carottes étaient cuites et il n’y avait plus grand chose à faire.  Notre correspondance à dû reprendre il y a trois ou quatre ans et nous n’étions plus d’accord sur grand chose. J’avais pris ma retraite, mes positions n’avaient pas varié. Resté dans l’affreux métier, il fallait bien que tu trouves des accommodements raisonnables. Mais c’est surtout sur les questions de politique internationale que nous divergions. Tu trouvais que les Turcs avaient bien raison de se défier des Kurdes et d’un PKK terroriste dont les attentats menaçaient les pauvres touristes. Tu ne voyais pas du tout le danger d’un islamisme iranien dont les mollahs cherchaient exclusivement à se remplir les fouilles et dont les menaces sur tout le Moyen-Orient, en tant que Français, ne te concernaient guère : tu n’en avais rien à foutre.

            J’ai appelé cette position un « défaitisme », et j’ai commencé à trouver que ce débat épistolaire qui tournait en rond me fatiguait singulièrement. J’essuyais alors en même temps sur AgoraVox les provocations d’un Jadevo qui me faisait l’éloge dithyrambique de Macron, et j’étais à cent lieues d’imaginer que ce Jadevo ridicule pouvait être Esquié. Je t’ai dit l’horrreur que m’inspirait un procédé aussi pervers, fourbe, et détestable. Bonne poire et très con, après que tu l’eus avoué spontanément, j’aurai quand même continué à correspondre en privé, quoique d’une manière de plus en plus espacée. C’est alors que sont apparus sur AgoraVox d’autres pseudonymes, dont un certain Padehic (qui n’aurait pas été toi mais, ce qui est pire, un acolyte en service commandé), lequel se répandait en accusations ad hominem et en insultes crapuleuses. Du style « balance », précisément.

            Quand je ne suis plus d’accord avec quelqu’un et que la discussion ne peut plus aboutir à rien, je reprends mes billes et je ne me répands pas en imprécations et en injures contre le salaud qui ose n’être pas d’accord avec moi. S’il n’y avait pas eu Jadevo, s’il n’y avait pas eu Padehic et quelques autres pseudos du même tonneau sur AgoraVox, cette mise au point qui fait suite à plusieurs autres n’aurait évidemment pas lieu d’être. Je n’ai jamais cherché à te faire passer pour un « dingue », tu t’en charges bien tout seul, et particulièrement dans cette longue diatribe où, selon un schéma tout à fait classique de ce qu’on appelle aujourd’hui la perversion narcissique, tu imputes à l’autre tes propres comportements. C’est pathétique.


            Il est hors de question que je puisse désormais correspondre par mails avec un Esquié, et cette empoignade passionnelle publique et puérile où tu cherches à m’entraîner n’a pas sa place non plus sur AgoraVox. Je n’ai aucune intention d’ajouter quoi que ce soit après cette ultime mise au point. Tu peux continuer si tu veux, mais je puis t’assurer que cela t’amusera de moins en moins.

          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 25 juin 2018 11:20

            @Christian Labrune


            Salut tonton, j’ai retrouvé une photo de toi avec ton (ex ?) pote, ici ^^


          • Jonas 25 juin 2018 11:47

            @Garibaldi2


            J’espère qu’il ne vous a pas échappé , que ce sont les pays Arabes , qui ont refusé la Résolution 181. Je dis bien les pays Arabes et non la Palestine arabe qui n’existait pas en tant qu’Etat, mais remplissait le rôle d’une vague délégation que manipulait les pays Arabes pour leur besoin de politique interne.  

            Le partage de la Palestine mandataire dont 80% ont déjà été attribués par les britanniques à la Transjordanie ( future Jordanie ) en compensation de la perte de la Mecque et Médine par les Hashimites dans leur guerre contre  les Wahhabites , qui formeront l’Arabie Saoudite et dont curieusement les pays arabes ne parlent pas. 

            Pourquoi ces arabo-musulmans se polarisent-ils sur l’Etat d’Israël , mais pas sur les 80 % de la Palestine mandataire dont a bénéficié le futur royaume de Jordanie ?  

            Que stipule cette Résolution 181 ? 

            1) Un Etat Juif. 
            2 ) Un Etat Arabe ( pas Palestinien )
            3) Un Corpus separatum pour Jérusalem. 

            Les Juifs ont accepté ce partage , les pays Arabes ( dont les palestiniens étaient considérés comme des zombies ) l’ont refusé. Est-ce la faute d’Israël ? 

            Journal Le Monde du 16-17 mai 1948. Cinquième année numéro 1027. 

            Lors de la déclaration de l’indépendance de l’Etat d’Israël le 15 mai 1948 à Tel-Aviv. 

            << Six Spilfires n’arborant aucune marque d’identification lançaient chacun deux bombes contre le quartier du port dont la défense aérienne était faible. C’est par cette attaque imprévue que les Etats Arabes commençaient leurs hostilités contre le nouvel Etat. 
            Un communiqué de la Haganah annoncé , qu’au moins un des appareils a été abattu . Le pilote ,un Egyptien a été fait prisonnier. 
            Peu après on apprenait que dans les Etats Arabes limitrophes de la Palestine , l’état de siège été proclamé et que les armées syro/libanaises par le nord, la Légion arabe et l’armée irakienne par l’est , l’armée égyptienne par le sud avaient franchi la frontière de la Palestine. Le roi Abdallah de Transjordanie , commandant suprême des armées arabes , a lancé un manifeste radiodiffusé annonçant dans ces termes l’ouvertures des hostilités : 
            " Je considère que la fin du mandat britannique annule toutes les promesses faites aux Juifs, par la déclaration Balfour. JE DECLARE QUE LES JUIFS N’ONT AUCUN DROIT EN PALESTINE etc >>. Après la défaite des cinq pays Arabes , l’armistice fut signé en 1949. 
            L’Egypte occupera Gaza et la Transjordanie , devenue Jordanie a annexé la Cisjordanie et Jérusalem-est, De 1949 à juin 1967, soit 19 ans ,ces 2 pays Arabo-musulmans ne créent pas d’ Etat Palestinien , mêmes les Palestiniens ce sont contentés de ce fait , sans exiger , de leurs frères en religion , de créer un Etat Palestinien dans les territoires qu’ils détiennent. 

            PS : La Résolution 242 de l’ONU , parle de réfugiés et non de palestiniens. 




          • Julien Esquié Julien Esquié 25 juin 2018 14:59

            @Christian Labrune

            « C’est ce même ancien vichyssois qui se sera employé, dès le milieu des années 80, à détruire le système d’instruction publique républicain. »

            L’information est inexacte. Le processus a commencé au moins 5 ans plus tôt. Il convient en outre de préciser que la politique scolaire des socialistes (celle, aussi, de leurs successeurs), outre qu’elle s’inscrivait dans une continuité, était la mise en œuvre de principes élaborés pour la plupart au SGEN. C. Labrune nous dit qu’il a été membre du SGEN. Sans doute ne lisait-il pas les bulletins.

            « J. Esquié, qui avait tâté du lambertisme »

            J’ai certes connu des lambertistes mais je n’ai jamais été lambertiste moi-même. Quiconque prend la carte du SNFOLC, par exemple, connaît nécessairement des lambertistes.

            Quelques questions se posent : C. Labrune commet-il une erreur, si bien que son message croirait donner de la publicité à ce que, probablement, j’aimerais garder pour moi ? Une fois encore : la balance. Ou bien s’agit-il, en connaissance de cause, d’une calomnie ?

            Je ne le sais pas.

            « nous ne nous sommes rencontrés que deux fois. »

            4

            « les Turcs avaient bien raison de se défier des Kurdes et d’un PKK terroriste dont les attentats menaçaient les pauvres touristes. »

            Je ne sais ce que sont LES turcs. Le terrorisme kurde est un terrorisme, qu’on le veuille ou non. Il emmerde Istanbul, certes. Alors quoi ? Il en faut un peu plus pour soutenir des poseurs de bombes, et même leur accorder une quelconque immunité. Et des touristes ont bien été tués par des bombes kurdes, on ne saurait le contester. Qu’ira-t-on dire sur leur tombe ? Qu’ils sont morts pour la bonne cause ?

            Je termine, sur ce point, en notant que le « très grand président des Etats-Unis d’Amérique » se garde bien de soutenir les kurdes, et que le terrorisme kurde emmerde beaucoup moins Erdogan qu’il n’emmerdait les post-kémalistes, lesquels n’étaient pourtant pas des amis des Frères musulmans. La vérité ? Erdogan, pendant des années, aura tout bonnement gagné des élections qu’il n’était pas en mesure de truquer à grande échelle. Il aura dû, par conséquent, passer une alliance avec un parti nationaliste et oublier que pour lui, les kurdes sont avant tout des coreligionnaires, même s’ils sont, pour un C. Labrune, ce que les palestiniens sont à certains militants de gauche.

            « Tu ne voyais pas du tout le danger d’un islamisme iranien »

            Inexact.

            J’ai même prédit que les mollahs dureraient.C. Labrune ne cesse de nous expliquer qu’ils s’effondreront sous peu. Autant dire qu’on peut dormir sur ses deux oreilles.

            « les mollahs cherchaient exclusivement à se remplir les fouilles »

             Exclusivement, je ne le sais pas. Ce que je sais, c’est qu’on ne garde pas le pouvoir 40 ans quand on mène une politique exclusivement suicidaire. Ce que je sais aussi (n’importe qui tombera sur les informations ad hoc en cherchant 5 minutes sur GOOGLE), c’est que, de facto, leurs poches sont pleines.

            « accusations ad hominem et en insultes crapuleuses. Du style « balance », précisément. »

            Cela ne me concerne pas.Balancer, c’est dévoiler un secret, a minima des éléments de la vie personnelle d’un tiers, sans son consentement. Je me suis abstenu de le faire. Pas C. Labrune.

            « Quand je ne suis plus d’accord avec quelqu’un et que la discussion ne peut plus aboutir à rien, je reprends mes billes et je ne me répands pas en imprécations et en injures contre le salaud qui ose n’être pas d’accord avec moi. »

            Les lecteurs d’AGORAVOX apprécieront. Faut-il compiler les insultes que C. Labrune déverse sur ses contradicteurs ?

            « S’il n’y avait pas eu Jadevo, s’il n’y avait pas eu Padehic et quelques autres pseudos du même tonneau sur AgoraVox »

            https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9lire_de_pers%C3%A9cution

            « cette empoignade passionnelle publique et puérile où tu cherches à m’entraîner »

            Je ne cherche qu’une chose : montrer aux distraits qui est le principal contributeur de ce forum. Quelles sont ses positions véritables. Vers où il penche. Quels intérêts il défend.

            Il sait que je sais : c’est ce qui l’emmerde.

            Ma démarche, cela va de soi, ne m’interdit pas une forme de compassion. C. Labrune n’a pas toujours été ce qu’il est désormais. Voir comment, sur ce forum, il donne avec une pareille constance dans le ridicule, c’est quelqu’une chose qui m’attriste.


          • phan 22 juin 2018 06:59
            Encore une accusation antisémite : Sara Nétanyahou, l’épouse du premier ministre, inculpée de « fraude » dans l’affaire des frais de bouche, elle est accusée d’avoir fait passer des dizaines de milliers de dollars de repas fins aux frais du contribuable pendant plusieurs années.

            • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 07:26

              @phan
              ça me rappelle un truc ??? ah, oui, Chirac et Bernadette et les frais de bouche de la mairie de paris... ces oligarches répètent toujours les mèmes scénarios, chez eux c’est génétique...


            • Massada Massada 22 juin 2018 07:57

              @phan
               

              Combien la vaisselle de macron ?

            • phan 22 juin 2018 08:08

              @George L. ZETER

              Entre 1987 et 1995, 2,14 millions d’euros avaient été affectés par les frais de bouche du couple Chirac à la mairie de Paris. La dynastie corrompue du Boucher de Tel Aviv est aussi des gros mangeurs.
              Je ne connais pas la proportion de l’aide annuelle du contribuable américain (3,2 milliard$) réservée aux frais de couche pour l’armée la plus propre du monde ? 

            • phan 22 juin 2018 08:15

              @Massada
              50.000€ selon l’Elysée, 500.000€ selon le canard laquais.


            • eric 22 juin 2018 17:00

              @phan

              Encore un commentaire islamophobe !

              Oui, c’est vrai ! Pour que la femme d’un premier ministre d’un pays musulman soit accusée de fraude, il faut en moyenne au minimum une guerre civile ou un printemps arabe. Et cela ne suffit pas toujours.

              Mais insister ainsi sur l’immense supériorité démocratique de l’état de droit d’Israel est il vraiment fair-play ?

              N’oublions pas que ces braves gens ont été soumis à l’impérialisme occidental et que contrairement à d’autres pays, ( je pense à la Corée par exemple) ils ont plus de mal à s’en remettre ;
              Et puis au préalable et en ce qui concerne les arabes, on a eu aussi quelques siècle de colonialisme Turque.

              En pratique et au final, les arabes n’ont été libérés de ces siècles d’esclavage que par les interventions occidentales.

              D’où une hypothèse : ce ne serait pas l’Islam qui prédisposerait à la soumission, à l’incapacité à mettre en place des états de droit, des démocraties, mais la culture arabe en elle même ? Une piste ?

              Un peu comme le communisme. Todd émet l’idée que ce n’est pas l’idéologie en elle même qui serait catastrophique, mais sa rencontre avec des zones de familles communautaires égalitaires exogames.

              La famille arabe communautaire endogame, favoriserait la stagnation économique culturelle, sociale et étatique ?

              Dès lors, l’islam arabe serait un communisme, égalitaire, mais sans autorité. Des sociétés avec des clans, de la vendetta, des mariages préférentiels avec la fille de l’oncle maternel.

              C’est parce qu’arabes et non parce que musulmans, que ces gens ne produiraient pas de formes politiques stables, hormis la tendance chaque fois qu’ils se sentent mal à aller pogrommer leurs voisins, que ceux-ci du reste soit également musulmans ou pas.

              Bref, ils auraient des tas d’excuses...


            • phan 22 juin 2018 18:16

              @eric

              « Mon père a fait gagner 20 milliards de dollars [16,8 milliards d’euros] au tien, tu peux bien me donner 400 shekels [100 euros] », dit Yaïr Netanyahu à Nir Maïmon.
              Qu’il soit démocrate ou non, qu’il soit juif ou non, un corrompu est un corrompu, un assassin est un assassin.

            • Cyrus l’ hermite 23 juin 2018 21:34

              @Massada

              Beaucoup trop en période d’ Economie sur le bon peuple ...
              Nous français avons réagit avec humour en lui envoyant notre meilleur vaisselle de « sans-dent » .

              Tu as cependant raison , c’ est a vous israélien de faire le ménage , nous avons nous aussi nos propre dirigeant a faire tomber de leurs piédestaux bien avant de nous préoccuper des vôtres . 

              Bonne continuation ... 


            • Jonas 25 juin 2018 15:12

              @phan


              C’est la presse libre israélienne qui fait son boulot pour informer l’opinion , les hommes au pouvoir comme les hommes d’affaires corrompus ne bénéficient d’aucun privilège. 

               La presse est libre et diverses. Dans les dictatures Arabo-musulmanes la presse est sous le boisseau. En Egypte-Algérie -Maroc , etc. Le sultan Erdogan héros de l’islam a fermé 150 titres de journaux , mis en prison 50 000 opposants , fait licencier plus de 140 000 fonctionnaires , relevant se leur fonction tous les juges qui s’intéressaient aux nombreuses corruptions de sa famille et de ses proches. 

              Israël ce petit pays, démocratique , n’hésite pas à inculper et mettre en prison un ancien président pour ses frasques et un ancien premier ministre pour détournement d’argent. 
               
              Dans cet océan de corruption que sont les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes , aucun homme politique ni proche du pouvoir ne peut être inquiété ni juger. Ils volent leur peuple et placent l’argent , ailleurs , pendant que le peuple manque de tout et ne trouve son salut que dans l’immigration. 

              Indice de corruption 2017. ISRAËL , 33 eme. 

              Jordanie, 59e - Tunisie, 74e- Maroc, 81e- Algérie 112e - Egypte 117e - Iran 130e- Liban 143e -
              Syrie 178e- Turquie 81e- Arabie saoudite 57 e - Bahrein 103 e - Libye 171e, 



            • Spartacus Lequidam Spartacus 22 juin 2018 10:09

              Un voisin a prévu d’envoyer des ballons incendiaires sur le logement de l’auteur...

              Curieusement il ne va rien dire car il y a des mots d’amour accroché. Que c’est mignon.
              Et c’est sur qu’il n’aura pas envie d’aller lui casser la gueule pour éviter qu’il recommence.

              • phan 22 juin 2018 10:32

                @Spartacus

                Soufflez dans le ballon svp !

              • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 12:59

                @Spartacus
                ahah ! spartacus, mon idiot utile préféré... « ils » les palestiniens n’ont pas à m’envoyer des ballons incendiaires car, je ne tire pas sur des personnes non armées ; par contre je dois lire vos conneries sparta-cul !


              • eric 22 juin 2018 14:05

                @George L. ZETER
                Sparta cul.....si j’en croit le Raptor dissident, vous devez être Soralien...un tel art de « faire monter le niveau ».... Je vous répondrai bien Zeter-bite, mais ce ne serai que vous plagier... pas très intéressant...
                UN message d’espoir quand même, si on en croit Freud, vous devriez bientôt passer à l’autonomie dans l’espace...ou pas...


              • Spartacus Lequidam Spartacus 22 juin 2018 14:14

                @George L. ZETER


                L’insulte ad-personnam ou du pseudo donne l’illusion d’être plus intelligent ou démontre une certaine idée de l’impuissance a argumenter ?

                La comparaison est transposée avec un voisin, justement pour éviter le biais de l’idéologie, et ce voisin n’est pas armé ou Palestinien.

              • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 14:30

                @eric
                mais non ! essayez donc : zeterogène, zeteroclite et le meilleurs zeterine du chef.


              • eric 22 juin 2018 15:47

                @George L. ZETER

                Ah m’en parlez pas, ces connards d’alter écolo bio LGBT qui comme partout, on infiltré nos églises calvinistes, nous font le coup de ZE bible....La Bible pour les mal comprenant...

                Ce n’est pas un hasard, les gens qui tournent plus ou moins autour des fifie’s, sont non seulement anti israélien frénétiques mais détestent aussi l’Amérique en général et pour les mêmes raisons.

                Leur façon de singer tous ce qui est américain, des fringues au LGBtisme, à l’intersectionalisme au vitamine et à l’écologie pour les nul, montre que la haine de soi ne va pas sans une certaine jalousie des autres...

                Mais je comprends quand on a pas d’argument, reste les tentatives d’humour. Tous le monde n’est pas Dieudonné...Enfin, tant que vous vous livrez à ces palinodies, tenter l’humour plutôt que d’argumenter, au moins, vous ne faites pas de mal...


              • mmbbb 24 juin 2018 12:15

                @George L. ZETER une question que tu ne poses pas cretin Pourquoi aucun pays arabes hormis les monarchies des petro dollars n arrivent a decoller ISRAEL est un des pays au monde ayant le plus de PMI PME innovantes notamment dans les biotechnologies Cretin tu l es cretin tu resteras


              • George L. ZETER George L. ZETER 24 juin 2018 13:38

                @mmbbb
                si le « crétin » t’avais sous la main tu passerais un sale quart d’heure petite merde sioniste de mes deux !


              • eric 22 juin 2018 10:52

                C’est une honte ! Ces palestiniens et l’auteur refusent :
                 
                Le vivre ensemble, c’est à dire le droit de vivre séparément côte à côte en conservant ses spécificités,

                L’intégration c’est à dire la même chose,

                La diversité, c’est à dire le droit d’être juif en Israël,

                La démocratie, c’est à dire le droit d’un majorité dans un pays de mener la politique qui lui convient,

                Le droit de propriété, on peut discuter de la propriété de la terre, mais les récoltes, il n’y a pas photo...

                Bref, l’essentiel des droits de l’homme.

                Ce n’est guère étonnant, eux et leurs copains chez nous, considèrent que la terre doit appartenir aux seuls « de souche » indépendamment du droit, de la législation. Seul le sang pour ces racistes donne droit à une vraie citoyenneté.

                Déjà que les réfugiés juifs, qui ont fuit, légalement ou pas - mais aujourd’hui, qui serait contre ? - avaient un droit évident à s’installer en Palestine, on voit mal que leurs descendant, nés sur place depuis maintenant 3 ou 4 générations devraient avoir moins de droit.

                L’auteur, avec des positions comme les siennes, encouragerait les périurbains à lâcher des ballons incendiaires sur le 9-3. Il soutient en tout cas les racistes palestiniens qui refusent leurs droits aux réfugiés et migrants ex sans papiers et à leurs descendants.

                Tous cela est très nauséabond et ne manque de nous remémorer les heures les moins radieuses de notre histoire,

                Je me demande si ces positions Nazies ne relèvent pas de la Loi Gayssot ou d’une autre de ces lois de gauche...


                • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 13:15

                  @eric
                  ça y est, mossieur eric a débusqué un descendant direct d’Adolphe H suite à la lecture de cet immonde article puant l’antisémitisme primaire, vite, vite envoyons lui la police d’état ; en plus il regarde des vidéos (mais en cachette) du sir m’bala m’bala Dieudonné.... le mossad devrait être averti des agissements de ce dangereux énergumène qui nous rappelle les heures sombres de notre histoire. ou bien, lui faire un procès avec crif et tutti.


                • eric 22 juin 2018 13:35

                  @George L. ZETER
                  Monsieur M’bala m’bala, ne relativise pas les droits des français en fonction de leurs origines à la troisième génération. je vous prierai de ne pas le mêler à vos pamphlets anti migrants. Cet article ne pue pas l’antisémitisme, mais le racialisme attaché au sang ; Il ne dit rien sur le religieux, mais prétend que des gens qui n’habitent plus la Palestine depuis trois génération auraient des droits sur des terres, qui majoritairement appartenaient à l’État Turque, et donc désormais à l’État d’Israël, qui est son successeur légal. Il y avait en effet peu de propriété privée, mais des usufruits. Pourquoi pas exiger la restitution de Kaliningrad pendant que vous y êtes ?

                  Je ne vois pas ce que le CRIF aurait à faire ici, c’est aux fifie’s que j’en appel. Si on est pour le droit des gens à se déplacer où ils veulent, à obtenir des papiers et des droits de vote, il y a un moment ou on ne peut pas laisser vos propos sans réagir. Mélenchon Besancenot Au Secours !


                • eric 22 juin 2018 14:12

                  @kader

                  Civiles ?

                  Difficile à dire dans cette région ou tous le monde se ballade armé.

                  Même les photos peuvent être trompeuses.

                  https://www.google.com/search?q=hamas&safe=off&client=firefox-b-ab&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwifkqX9nefbAhWBShQKHdx7AD0Q_AUICygC&biw=1990&bih=1028

                  Après vous ignorez peut être que Gaza est dirigé par le dit Hamas. Il exerce un fort contrôle social. Il n’y a pas un « enfant de 5 ans » comme dit l’auteur, qui puisse manifester ou même jouer avec des baudruches sans son imprimatur.

                  Et je ne vous le fait pas dire. Envoyer des enfants de 5 ans au charbon cela pue. L’approuver est pire encore. En général, ceux qui le font depuis nos horizons n’ont pas eux, l’excuse du désespoir ou du beefsteak à défendre suivant les cas.


                • eric 22 juin 2018 14:41

                  @George L. ZETER

                  Adoph A ; Était un modéré par rapport à vous et vos potes. Au bout de trois générations, il foutait la paix aux « sionistes »....
                  Vous remettez en cause la palestinitude de gens dont les ancêtres sont arrivé il y a parfois un siècle et plus. même Adolphe n’a pas osé aller piocher aussi loin.


                • eric 24 juin 2018 19:05

                  @kader

                  C’est aux autres que vous devez le révéler...Ils tombent, contrairement à vous, dans le piège sioniste..Le Hamas est financé par Israël pour apprendre aux enfants à faire des préservatifs piégés...
                  En soutenant cette organisation, l’auteur et ses potes servent les intérêts d’Israël contre le peuple palestinien.

                  Ces sionistes ont de ces ruses, l’auteur, Ze machin devient leur agent sans le savoir....


                • Massada Massada 22 juin 2018 11:49

                  Le système Sky Spotter, construit par Rafael Advanced Defense Systems, a été positionné le long de la frontière avec Gaza. 

                   
                  Sky Spotter est un faisceau laser puissant qui peut suivre les ballons ou les cerfs-volants et localiser l’emplacement, où ils se dirigent, et où ils sont susceptibles d’atterrir. Les opérateurs du système informent alors les pompiers, qui peuvent atteindre les points d’atterrissage pour éteindre les flammes avant qu’elles ne se propagent. 
                   
                  Sky Spotter peut également être utilisé pour diriger des drones défensifs qui entrent en collision avec les cerfs-volants, les ballons ou des petits drones porteurs d’explosifs, et les abattent.

                  Encore raté pour le Hamas smiley


                  • Massada Massada 22 juin 2018 12:47

                    @kader
                     

                    Le Hezbollah n’est pas un problème, il va rester bien sage et ne s’avisera surtout pas de nous agresser sous peine de disparaitre à jamais. Il a d’ailleurs très bien compris le message et ne bouge pas d’un poil alors que nous détruisons leur capacité de nuisance en Syrie.
                     
                    Vos reves de grand génocide des juifs à du plomb dans l’aile, mais il vous reste le défouloir d’AV pour compenser une vie de merde.

                     

                  • Massada Massada 22 juin 2018 17:51

                    @kader
                     

                    Dans la nuit de dimanche 16 juin, Israel a mené plusieurs opérations aériennes le long de l’Euphrate et de la frontière syro-irakienne, entre la ville d’Abou Kamal et le point de passage d’al Tanf à 230km au Sud-Ouest.
                     
                    L’un de ces raids a oblitéré un contingent de chars et d’artillerie gouvernemental à quelques kilomètres de la frontière en territoire syrien. Il s’agit en fait d’une tentative convenue entre Téhéran et Damas afin de construire un nouvel axe de communication et d’approvisionnement terrestre, ce qui a nécessité l’aménagement d’une piste de 20km en territoire irakien, qui rejoint une route syrienne conduisant directement à Palmyre, puis dans le reste du secteur peuplé de Syrie.
                     
                    La première attaque a fait 66 morts, la seconde au moins 150, principalement des membres des Kataëb Hezbollah, les supplétifs chiites iraniens du Hezbollah libanais.

                    Au moins 25 militaires du régime, parmi lesquels un major-général, deux colonels et deux majors ont perdu la vie lors de ces interventions aériennes, de même qu’un nombre indéfini de miliciens libanais.

                    Je sais que vous direz que ce sont des mensonges, normal vous ignorez tous de ce qui ce passe ici et vous n’avez pas le niveau pour comprendre.
                    Peu importe ce que vous pensez, vos délires ne concernent que vous.
                     

                    Ceci est mon dernier message vous concernant, vous n’apportez aucune information crédible ou digne d’intérêt.


                  • phan 22 juin 2018 18:41

                    @Massada

                    La récente tournée européenne de Netanyahou est un flop total : Netavoyou n’est pas parvenu à convaincre les laquais européens de suivre la politique anti-Iran de Dingo Trump.

                  • Massada Massada 22 juin 2018 19:18

                    @phan
                     

                    C’est certain, lorsque l’on voit le champ de ruine qu’est devenu la Syrie en comparaison à une ville moderne d’Israel, ça saute au yeux qui a gagné dans cette guerre. smiley
                     
                    Ce serait bien qu’un bref instant votre cerveau puisse fonctionner pour constater par vous meme les imbécilités que vous écrivez.

                  • phan 22 juin 2018 19:31

                    @Massada

                    Comme la guerre humanitaire en Libye faite par vos coreligionnaires (les excréments de Tobrouk)

                  • Milka Milka 23 juin 2018 10:48

                    @Massada

                    Vous seriez pas entrain de nous dire que vous avez détruit la Syrie ? Non ! Tout de même pas !!  smiley

                  • eric 22 juin 2018 16:31

                    https://infos-israel.news/regardez-une-video-dun-terroriste-de-gaza-qui-apprend-aux-ados-comment-fabriquer-une-bombe-ballon/

                    Tuto terro...

                    Il ne faut pas s’y tromper, les jeunes soldats du Hamas sont suffisamment nombreux et habiles de leur mains. Ils sont par ailleurs très disponibles. Enfin, ils sont payés pour. .

                    Ils pourraient bricoler eux mêmes des cerf volants.. ; Non, ils préfèrent envoyer les gosses. Un peu comme avec les pierres.

                    De la même façon les Ben Laden vivaient avec leurs 40 femmes et le fric de papa, des adhérents et du racket, et le jeunes post ado des banlieues endossaient les gilets explosifs.

                    Rien ne change sous le soleil extrémiste. Pendant la guerre, le PCF envoyait les M.O.I. au casse pipe, pendant que lesThorez et Marchais étaient planqués, pour ne pas insulter l’avenir.

                    Tous ces cinglés ont les mêmes rhétoriques, Se nommer avant garde du prolétariat permet de rester OKLM, pendant que le dit prolétaire se fait casser la gueule.

                    En pratique, on peut aussi utiliser ses gosses ; Il est frappant de voir que les Hamas n’hésite pas à sacrifier ses jeunes, mais que les Fifie’s ne font rien de spécial contre les Black blocs, qui s’avèrent une fois interpellés être leurs propres enfants...


                    • Massada Massada 22 juin 2018 18:34
                      @George L. ZETER

                      « c’est dieu lui même qui a donné cette terre au peuple juif, y’a même un cadastre dessiné de sa main »

                      Techniquement parlant, Moise fut la première personne avec une tablette à télécharger des données dans le cloud.


                      • George L. ZETER George L. ZETER 22 juin 2018 18:44

                        @Massada
                        tu en penses quoi de constituer un seul pays appelé Israël de Palestine où toutes les populations religieuses essayeraient de vivre en bonne entente ? car, Israël terre des juifs, ça sonne un peu Arabie saoudite, terre des musulman non ?


                      • Massada Massada 22 juin 2018 19:05

                        @George L. ZETER
                         

                        En Israel toute les populations religieuses vivent en bonne entente.
                        75,1 % des citoyens israéliens sont juifs, 20,5 % sont arabes et les 4,4 % restants font partie d’autres groupes ethniques.
                         
                        La Déclaration d’Indépendance de l’Etat d’Israël garantit la liberté de religion à toute la population. Chaque communauté religieuse est libre, en droit et dans les faits, de pratiquer sa religion, de célébrer ses fêtes, d’observer son jour de repos hebdomadaire et d’administrer ses propres affaires. 
                         
                        Le port du voile est autorisé en Israel ainsi que le burkini à la plage.

                        Personnellement je suis athée.
                        Athées ou agnostiques représentent plus de 15% de la population en Israël.
                        Moi j’ai pas de problème avec ça, je m’en fout des religions.

                      • phan 22 juin 2018 19:18

                        @Massada
                        Tu ne tueras point et surtout tu ne voleras point la terre des goyim désarmés : parmi des 10 fake commandements trouvés dans le cloud !


                      • phan 23 juin 2018 07:25

                        @Massada
                        Le port du voile est autorisé en Israël ainsi que le burkini à la plage.


                        Jouer au ballon est passible de tir au missile comme les 4 enfants palestiniens déchiquetés par 2 missiles israéliens sur la plage de Gaza pendant le Mondial 2014 (Ahed Atef Bakr et Zakaria Ahed Bakr, âgés de 10 ans, Mohamed Ramez Bakr, âgé de 9 ans, et Ismail Mohamed Bakr, âgé de 11 ans).

                        Extrait du Code Éthique de Tsahal, « Pureté des Armes – Les soldats de Tsahal ne recourront à leurs armes et à la force que dans le cadre de leurs missions, et seulement en cas de nécessité, et conserveront une attitude humaine même durant le combat. Les soldats de Tsahal n’utiliseront pas leurs armes et la force pour porter atteinte à des êtres humains qui ne sont pas des combattants ou des prisonniers de guerre, et feront tout pour éviter de porter atteinte à leurs vies, leurs corps, leur dignité et leurs biens. »


                      • phan 23 juin 2018 11:19

                        @Julien Esquié
                        Le mariage, selon le tribunal rabbinique, serait un guet-apens ?


                      • Milka Milka 25 juin 2018 18:10

                        @George L. ZETER

                        N’importe quoi et l’Iran terre des koufars ... déjà c’est dur la France terre des français en ce moment !

                      • Massada Massada 24 juin 2018 11:35

                        Les dangers du sionisme en France dénoncé par une musulmane, française d’origine marocaine et enseignante.


                        Voici ce qu’elle écrit :

                        Il y a en France des quartiers où on hait la République et ses principes.

                        On rejette la laïcité, l’égalité des sexes, la liberté de conscience et la liberté d’expression. On y pratique la haine des non-musulmans et en particulier la haine des Juifs.

                        Entre autres.

                        Je dénonçais ces faits avant les émeutes de 2005.

                        Plus de 10 ans se sont écoulés.

                        Maintenant, ce discours anti-France s’est mû en actes : ils nous tuent dans nos rues.

                        Qui ça « ils » ? Les islamo-indigénistes.

                        Quand on voit un Yassine Belattar hurler sa haine envers tous ceux qui critiquent l’islam, et cependant être nommé par le Président de la République au Conseil des villes, on a le droit de se demander si le Chef de l’ Etat est en mesure de protéger la Nation.

                        Quand on constate que Mme Obono est élue à l’Assemblée Nationale, alors qu’elle affiche une détestation de notre pays sans ambiguïté, on est en droit de se demander si ceux qui ont voté pour elle , font encore partie de notre pays.

                        Quand je constate qu’il y a dans les établissements scolaires de France et de Navarre, des enseignants islamistes et / ou communautaristes, je tremble d’effroi en me disant que mon pays est tombé dans le piège du cheval de Troie.

                        L’islam spirituel n’existe quasiment pas en France. Soyons parfaitement honnêtes. On ne va pas se raconter des histoires. Le sage qui regarde pousser les fleurs en s’extasiant sur le pouvoir divin, ça n’est pas le modèle le plus courant dans l’islam sunnite contemporain.

                        En revanche, l’idéologie islamo-indigéniste, est très répandue. Massivement répandue. Portée parfois par des individus qui ne sont d’ailleurs même pas musulmans ( cf. Obono, Liogier, Boniface, Benbassa, Besancenot. .. )

                        On crache sur la France, on exige et impose des us et coutumes dignes de Ghaza, on veut museler la presse satirique en assassinant des journalistes, on veut faire plier un pays vieux de 3000 ans... En résumé, les islamo-indigénistes veulent coloniser la France, et pourquoi pas réduire en esclavage ceux qui ne partagent pas leur culture et leurs idées.

                        L’heure est grave.
                        L’heure est sombre.

                        Nous allons vers la guerre civile.

                        Porter une jupe au-dessus du genou est devenu un acte de résistance dans certains quartiers. Sachez-le.

                        Je résiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité