• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Panama papers » : la part du feu et l’enfumage !

« Panama papers » : la part du feu et l’enfumage !

Au bistro de la Toile.

 

- ...teng Victor, je cherche mais je trouve pas ton blaze dans la liste des crapules qui ont fait marcher la machine à laver le pognon sale au Panama. Je suis fier de connaître quelqu'un d'honnête !

- Il n'y a pas le tien non plus Loulle. Nous, on est de la petite poiscaille.

- On y trouve des gens comme Platini, quelques membres de la Fifa, des joueurs de foot-ball, l'entourage de Poutine, de Bachar, de la Corée du Nord et même une grosse banque française, la Société générale. C'est pas de la petite poiscaille effectivement.

- Mais si, Loulle. C'est tout ce qu'il y a de louche cette histoire de « Panama papers ». Par principe, moi, dès que sort dans les me(r)dias une grosse info dans ce genre, je suis dubitatif. Et je cherche ce que ça cache. Je cherche l'enfumage.

Attends, Loulle. Une centaine de journalistes ont eu ces données pendant un an. Pourquoi des journalistes et pas des officiels de l'ONU par exemple ?

- Mouais. Peut-être parce qu'il n'existe pas d'agence internationale chargée de traquer ce genre de fraudeurs !

- Bien vu Loulle. Mais qui sont ces journalistes « Robin des bois », redresseurs de torts ? Ce sont des membres d'un consortium pompeux, le “International Consortium of Investigative Journalists”, qui est financé et organisé par le Center for Public Integrity des Etats-Unis, officine inondée de pognon par Ford Foundation
, Carnegie Endowment
, Rockefeller Family Fund
, W K Kellogg Foundation, 
Open Society Foundation, oui celle du sulfureux milliardaire Soros.

- Effectivement, faut pas s'attendre à voir dénoncer les sales secrets des plus grandes multinationales ou des banksters. On jette à la populace quelques noms complètement kramés pour qu'elle puisse s'offusquer, ce qui permet de planquer les magouilles des vrais crapules. Tiens, pour ce qui est de la France, on aurait pu s'attendre à trouver les noms des dirigeants des entreprises du Caca-Rente. Mais que dalle. Même Tapie n'a pas eu l'honneur de ces gazettes…

- Il doit se sentir humilié !

- C'est la part du feu Loulle, ce truc. On sacrifie quelques pantins, quelques entreprises dont la pourriture est trop voyante, on jette la suspicion sur la Russie, la Syrie, l'Iran, quelques princes arabes trop voyants pour faire bonne mesure. On disqualifie un pays comme l'Islande qui a su dire merde aux capitalisme mondial. Et ainsi les gros poissons passent à travers le filet. A noter qu'il n'y a pas d'Etasuniens et pas d'entreprises étasuniennes dans les noms qui « fuitent ». Rien que ça met la puce à l'oreille !

Cette escouade de journalistes mondiaux qui ont eu un an pour fouiller dans ces infos, qu'auraient-ils trouvé s'ils avaient cherché les milliers d'entreprises qui relient les cartels de la drogue mondiaux aux leaders de la politique américaine, incluant des membres de Congrès, des gouverneurs d’Etats, des maires de villes, des membres de la Cour Suprême des Etats-Unis et une poignée d’ancien président des Etats-Unis ? Et s'ils avaient cherché sur toutes les entreprises en bourse sur toutes les places boursières du monde ? Et s'ils avaient cherché sur la liste connue des quelques milliers de milliardaires qui constituent le 1 % de ceux qui possèdent autant que les 99 % du reste des habitants de cette boule puante magnifique appelée Terre ?

- Mouais… Effectivement. T'as raison Victor. Cette affaire, c'est trop beau pour ne pas être louche. Au fait, qui a balancé ? Un employé de ce cabinet d'avocats panaméens ? Facile à trouver. Il a intérêt à planquer ses miches le mec ou la nana !

- Récolter plus d'un million de données n'est pas à la portée d'un lanceur d'alerte. Il faut des moyens. Et rien ne se fait au Panama, véritable colonie de fait étasunienne, sans l'assentiment des maîtres de Washington. Il y aurait la patte de la CIA ou de quelque autre officine malfaisante derrière ce truc que ça ne m'étonnerait pas.

- Fort possible Victor. Et puis au fait, ces cent journalistes dans le secret, il seraient plus crédibles s'ils laissaient le peuple fouiller et juger par lui-même, en mettant en ligne l'ensemble de ces informations !

- Compte là-dessus, Loulle… En attendant, mets ma tournée !

 

Illustration : merci à Chimulus

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 avril 2016 13:31

    Certains financiers appellent ça la nouvelle Suisse.

    Il s’agit de déplacer les grosses fortunes vers les États-Unis, sans payer d’impôts tout en restant invisibles pour leurs pays d’origine.

    Les États-Unis sont devenus l’un des principaux paradis fiscaux cultivant le culte du secret pour les riches étrangers. En résistant à de nouvelles normes mondiales d’information, les États-Unis sont en train de devenir la destination fiscale de prédilection pour les richesses provenant de l’étranger , Bahamas, îles Vierges britanniques et les canalisent vers le Nevada, le Wyoming et le Dakota du Sud.

    Rothschild a ouvert une filiale à Reno, au Nevada. Cette société a pour vocation de transfèrer la fortune de riches clients étrangers provenant de paradis fiscaux comme les Bermudes, qui sont sujets à de nouvelles obligations d’information internationales, vers les trusts gérés dans le Nevada par Rothschild, qui en sont exonérés. Dans cette guerre des gangs entre Wall-Street et la City de Londres, tous les coups sont permis, même la mise en cause du premier ministre britannique.

    « Les Etats-Unis sont effectivement le plus grand paradis fiscal dans le monde. Ils ne sont pas dotés des outils nécessaires pour faire appliquer les lois fiscales étrangères et ils ne sont pas très enclin à ce que cela change ».

    Andrew Penney, directeur général, Rothschild & Co., septembre 2015, San Francisco.


    • Rankox (---.---.49.9) 7 avril 2016 13:37

      Effectivement, on peut parler d’enfumage. Technique éprouvée qui consiste á laisser cramer quelques fusibles lorsque quelque-chose commence á sentir le roussi afin d’éviter de griller toute la baraque.

      Il n’y a pas de quoi faire paille de tout feu, měme si il n’y a pas de fumée sans flammes.

      On attend avec impatiente que notre « moi, président », dont l’ennemi n’a pas de visage, aille au charbon pour enfin nous montrer de quel bois il se chauffe.
      Allez Fanfan... Chaud devant !

      • Séraphin Lampion M de Sourcessure 7 avril 2016 13:45

        @Rankox

        Il l’a dit :

        « nous serons sans pitié !
        Les coupables seront punis »

        D’ailleurs, Cahuzac et Thévenoud sont en prison et torturés avec des petits bouts de bois dans les oneilles. Vous n’étiez pas au courant ?

      • VICTOR Ayoli VICTOR 7 avril 2016 15:19

        @M de Sourcessure
        Cornegidouille ! Envoyez le croc à mairdre.


      • Rankox (---.---.168.8) 8 avril 2016 16:44

        @M de Sourcessure Si,si... il m’avait mis au jus en continu ! Ah ! le terne á tifs !


      • BA 7 avril 2016 15:49

        A propos de Frédéric Oudéa, le patron de la banque Société Générale :


        « Panama papers » : le patron de la Société générale peut-il être poursuivi pour faux témoignage ?


        La Société générale est l’un des plus gros clients du cabinet panaméen Mossack Fonseca, dont les données internes ont donné naissance aux « Panama papers ». Or son patron, Frédéric Oudéa, affirmait en 2012, face aux sénateurs, que la banque française n’avait plus aucune activité dans le pays. S’expose-t-il à d’éventuelles poursuites pour faux témoignage, comme se le demande Jérôme Kerviel ?


        Frédéric Oudéa, comme le reste des personnes auditionnées, a prêté serment avant d’être entendu par les sénateurs. Il n’existe pas, à proprement parler, de délit de parjure en France – c’est une notion de droit anglo-saxon.


        En revanche, comme l’a rappelé le président de la commission d’enquête, Philippe Dominati, avant l’audition, les personnes entendues dans le cadre d’une commission d’enquête parlementaire jurent de dire « toute la vérité ».


        Dans le cas contraire, elles s’exposent aux peines prévues par les articles 434-13 (cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende) et 434-15 (trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende) du code pénal.


        En échange de leur serment, les personnes auditionnées bénéficient d’une protection face aux éventuelles pressions et poursuites en diffamation via l’article 41 de la loi sur la presse. Ce dernier indique en effet que « ne donneront lieu à aucune action en diffamation, injure ou outrage ni les propos tenus ou les écrits produits devant une commission d’enquête créée, en leur sein, par l’Assemblée nationale ou le Sénat, par la personne tenue d’y déposer ».


        Le sénateur PCF veut saisir le bureau du Sénat.


        Comme l’explique le site du Sénat, d’éventuelles poursuites judiciaires peuvent être exercées « à la requête du président de la commission » ou, quand le rapport de la commission d’enquête a été publié et qu’elle n’a plus d’existence, « à la requête du bureau du Sénat ».


        C’est ce que va demander le sénateur PCF Eric Bocquet : « Je vais saisir le bureau du Sénat par rapport à cette problématique. Le PDG de la Société générale a déclaré en 2012 à la commission d’enquête que sa banque s’était retirée de Panama. Tout ce qu’on apprend depuis le début de la semaine est en contradiction avec ses déclarations sous serment », a-t-il annoncé à Public Sénat.


        http://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/06/panama-papers-le-patron-de-la-societe-generale-peut-il-etre-poursuivi-pour-faux-temoignage_4897190_4890278.html


        • Richard Schneider Richard Schneider 7 avril 2016 17:31

          Victor,

          Je partage vos doutes ... C’est trop beau pour être vrai ! Surtout que l’on sait qu’un certain Schwartz (Soros) est un des « bienfaiteurs » (c.à.d. qu’il a payé bonbon) pour aider à la formation d’une des ces foundations.

          • berry 7 avril 2016 20:02

            C’est bien une nouvelle manipulation des américains, une de plus.
            http://www.voltairenet.org/article191130.html
             
            Si les pourris de la presse officielle voulaient mener des enquêtes sérieuses et faire des révélations, ça se saurait, depuis le temps.
            Qu’ils commencent donc par enquêter sur le 11 septembre ou l’assassinat de Robert Boulin, et on en reparlera.
             


            • Layly Victor Layly Victor 8 avril 2016 10:51

              @sampiero
              Sampiero : la bêtise totale. C’est magnifique. Jusqu’au bout, il défendra ses maîtres hollandouille et Edouard de Rotschild.

              Merci mon Dieu, d’avoir fait naître Sampiero, pour démontrer que la bêtise, comme la maladie, est une composante de la vie.
              En plus, si c’est Dieu qui vous fait être de gauche ou de droite, on ne peut rien reprocher à personne : Mektoub !

            • Le421... Résistant Le421 7 avril 2016 20:02

              Moi, je pense doucement à toutes ces mauvaises langues...
              Ces gens qui ont accusé le papy Le Pen d’avoir dépouillé la maison Lambert pour ensuite planquer des lingots de Suisse aux Bahamas alors que c’est totalement faux !!
              Ces gens qui ont accusé Nicolas Sarkozy d’avoir tapé du blé à mamie zinzin pour sa campagne électorale alors que c’est totalement faux !!
              Ces gens qui ont accusé Cahuzac d’avoir du pognon en Suisse ou en Malaysie alors qu’il avait juré les yeux dans les yeux que c’était totalement faux !!
              Ces gens qui ont accusé Sarkozy (encore) d’avoir été financé par Kadhafi pour ses menus frais alors qu’en fait, c’était juste un peu de fric à Claude Guéant qui avait vendu des tableaux inestimables à un avocat Malaysien, prouvant ainsi que c’était totalement faux !!
              Ces gens qui harcèlent les pauvres Balkany, les accusant de malversations dans la gestion de leur ville de Levallois, de posséder des propriétés à Marrakech, à St Martin et autre, alors que ces malheureux vivent chichement dans des masures locales, prouvant ainsi que c’est totalement faux !!
              Ces gens qui accusent Eric Woerth d’avoir été un intermédiaire avec Mme Bettencourt pour N.S. alias Paul Bismuth, d’avoir vendu l’hippodrome de Compiègne, bien public, pour une bouchée de pain à des copains, alors que c’est totalement faux !!

              Bref.
              Il y en a marre et plus que marre de ces mauvaises langues qui ne pensent qu’à médire de toutes ces braves personnes ayant pignon sur rue et qui prouvent, par leur réélections successives que, soit ils sont parfaitement intègres et honnêtes ou que soit les français sont parfaitement immatures et cons...
              Au choix.


              • VICTOR Ayoli VICTOR 7 avril 2016 20:45

                @Le421
                Ah bon bon monsieur, on est là pour tout voir. Je compatis avec vous au sort fait à ces gens intègres, qui sacrifient leur existence pour notre bien et en sont si mal récompensé.
                Salauds de gens honnêtes !


              • Layly Victor Layly Victor 8 avril 2016 11:01

                @sampiero
                Vous vous rappelez le slogan des socialo-estrosiens lors des dernières élections : « je comprends votre colère, mais soyons raisonnables ».

                Donc, je reprends ce slogan à votre adresse, vous qui avez en urgence endossé l’habit de pompier pour tenter d’éteindre le feu qui menace votre ami DSK et d’autres comparses :

                Je comprends votre colère, mais vous êtes vous demandé à qui appartient le journal l’ Immonde ?

              • Pie 3,14 7 avril 2016 21:00

                Jamais content.


                Ce sont toujours les plus revendicatifs, les plus « à qui on ne la fait pas » qui trouvent toujours à redire lorsque quelque chose de positif et d’utile arrive.

                L’auteur doute, il a raison mais on peut déjà répondre à quelques unes de ses questions.

                « Récolter plus d’un million de données n’est pas à la portée d’un lanceur d’alerte. »
                Snowden ou Assange ont fait plus encore.

                « Une centaine de journalistes ont eu ces données pendant un an. Pourquoi des journalistes et pas des officiels de l’ONU par exemple ? »
                Parce qu’il s’agit d’une opération illégale, impossible à gérer pour une institution officielle. Un journal peut protéger ses sources et son travail consiste à informer.

                Pas d’américains ? Ils sont en réalité plus de 200 cités dans les documents. C’est peu mais pas rien. Les américains utilisent peu Panama comme paradis fiscal pour plusieurs raisons : ils considèrent cet état comme peu sûr, ils disposent d’au moins 3 états chez eux très permissifs, ils peuvent aller chez bien d’autres concurrents.

                Le premier ministre islandais a gagné des sous avec la crise bancaire, le clan Poutine, Assad et bien d’autres ont prévu leurs arrières. C’est triste mais on le sait maintenant.

                Cela dit, rien n’empêche de se poser des questions. Le lanceur d’alerte est peut-être un électron libre, il est peut-être instrumentalisé par un état américain ou non, on peut aussi y voir une simple opération barbouze destinée à obliger le Panama a accepter une réglementation internationale qu’il refuse d’appliquer jusqu’alors.

                Pourquoi pas ? 

                Il n’empêche que les faits sont avérés et qu’ils sont très intéressants.

                • berry 7 avril 2016 22:48

                  @Pie 3,14
                  Va te coucher, le troll


                • izarn izarn 7 avril 2016 23:37

                  @Pie 3,14
                  C’est de l’enfumage. Je me souviens qu’en 2008 aprés la crise, j’avais découvert une multitude d’officines de placements offshores (« paradis fiscaux »), à Paris, qui faisaient meme de la pub sur Internet !
                  J’avais fait une enquète : Toutes les banques françaises avaient des sucurssales offshores, et elle s’en vantaient ! Je ne parle meme pas des banques allemandes ou britanique, meme topo !
                  Moi ça me fait rigoler de voir des gens qui s’esbaudissent sur les transferts de capitaux offshores, sans que Tracfin n’y voit la moindre difficulté. Ne pas oublier que le mec qui avait dénoncé Cahuzac à Bercy a été quasiement saqué....
                  Je ne m’étonne plus de rien à Grand Guignol....


                • izarn izarn 7 avril 2016 23:12

                  Cette liste diffusée à grand renfort de propagande, a-t-elle la moindre valeur juridique ?
                  Ou sont les preuves ?
                  Vont-ils bombarder Panama ?
                  Les listes données par Wikileaks ou Snowden étaient elles, officielles, estampillées des ambassades et du NSA....
                  Et la c’est quoi ? Du Soros, du Rockefeller, specialistes de l’honneteté universelle ?
                  On se fout de notre tronche ?
                  Ca sent l’arnaque à plein tube...
                  Ca sent tellement la merde, que je ne ferais pas d’autre commentaire.


                  • Layly Victor Layly Victor 8 avril 2016 11:14

                    @izarn
                    Ils n’ont pas besoin de bombarder Panama puisque ce sont les troupes US qui se sont emparées de Panama en 1980-1982 (je crois, à vérifier) et ont emmené son président, le général Noriega, en prison aux US, sans que ceci soulève la moindre protestation. Officiellement, c’était pour « sécuriser le canal ».

                    D’autre part, les banques comme la BNP investissent massivement, sans état d’âme, au Qatar et dans les pays du Golfe qui financent la guerre et le terrorisme, sans que ceci soulève la moindre indignation. Et en accord avec leur pote, l’« indigné » Soros qui finance les djihadistes.

                  • BA 7 avril 2016 23:26

                    Jeudi 7 avril 2016 :


                    « Shocking ! » Le Premier ministre britannique David Cameron a admis ce jeudi soir qu’il détenait jusqu’en 2010 des parts dans le fonds fiduciaire de son père immatriculé aux Bahamas, à la suite des révélations des « Panama Papers ».


                    « Dégagez cet hypocrite »


                    Aussitôt, des appels à la démission ont fusé depuis le camp de l’opposition travailliste. « Dégagez cet hypocrite », a écrit sur Twitter le député du Labour, John Mann. "Cameron a été moins qu’honnête. Il devrait démissionner immédiatement", a-t-il ajouté.

                    "Je ne suis pas certain que le peuple britannique lui pardonnera. Il a dénoncé d’autres figures publiques alors qu’il a profité des mêmes arrangements", a souligné sur Skynews le vice-président du Labour, Tom Watson.


                    "Il semblerait que David Cameron soit en train de perdre totalement le fil et la confiance du peuple", a réagi Angus Robertson, leader du parti national écossais SNP au Parlement de Westminster.


                    Ces attaques interviennent alors que David Cameron doit déjà gérer l’échéance du référendum du 23 juin où le Royaume-Uni se prononcera sur son avenir au sein ou à l’extérieur de l’Union européenne. Fragilisé au sein de son propre parti par l’aile eurosceptique des conservateurs, il peine, selon les sondages, à convaincre les Britanniques de voter pour le maintien de l’UE.


                    Et voilà qu’il doit aussi se défendre contre les attaques de l’opposition sur sa situation fiscale et son intégrité morale avant son accession au 10, Downing Street. De son propre aveu, David Cameron vit des « jours difficiles » depuis la publication dimanche soir de détails sur Blairmore Holding, un fonds basé aux Bahamas et dirigé par son père, Ian Cameron, décédé en 2010.


                    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160407.OBS8088/panama-papers-david-cameron-avoue-avoir-detenu-des-parts-dans-un-fonds-offshore.html



                    • izarn izarn 7 avril 2016 23:41

                      @BA
                      Peut-etre que c’est immoral, mais si ça existe, c’est légal.
                      Il y a des lois qui sont passées pour autoriser cela.
                      Les hypocrites me font marrer. Ce sont eux les pires !


                    • Francis, agnotologue JL 8 avril 2016 11:24

                      @BA,


                      « Ces attaques interviennent alors que David Cameron doit déjà gérer l’échéance du référendum du 23 juin où le Royaume-Uni se prononcera sur son avenir au sein ou à l’extérieur de l’Union européenne. Fragilisé au sein de son propre parti par l’aile eurosceptique des conservateurs, il peine, selon les sondages, à convaincre les Britanniques de voter pour le maintien de l’UE. »

                      Est-ce que ceci expliquerait cela  ?

                    • soi même 8 avril 2016 01:21

                      Au faite ces couches culotte sont bien vendues en lot de 12 ?


                      • elpepe elpepe 8 avril 2016 03:39

                        il vaut mieux planque ses billes avec une maison a Mougins, evalue a 400K alors qu elle vaut facilement plus d un 1 M, mais comme le fisc sont des fonctionnaires qui veullent leur augmentation, ils ferment les yeux, Hollandus et Royalus sont fachement plus doues


                        • Francis, agnotologue JL 8 avril 2016 10:39

                          @elpepe
                           

                           là vous parlez pour les miséreux. Un million d’euro d’économies, ça fait ’petits bras’ comparé à ceux dont il est question ici.

                        • elpepe elpepe 9 avril 2016 14:48

                          @JL
                          Bonjour
                          Je l admets volontiers j ai hijacker le sujet de l article, pour m adonner a mon sport favori, le tir aux corbeaux socialistes, mais néanmoins par les tps qui court il n y a pas de petits profits, mal-gagnes, s’ entendent


                        • Francis, agnotologue JL 8 avril 2016 09:14

                          ’’Même Tapie n’a pas eu l’honneur de ces gazettes…’’


                          C’est parce que les Services secrets américains sont incompétents et pas consciencieux. Par exemple, ils classent Michel Rocard dans le top five des hommes les plus influents de France.

                          • Odin Odin 8 avril 2016 13:00

                            @JL

                            Ce classement est normal en fonction de ses réelles responsabilités au niveau de la politique internationale pro-étatsunienne. C’est bien lui (Waldeck Roquet) qui a déclaré la guerre aux souverainetés nationales et membre du conseil international du CFR (Council on Foreign Relations).

                            http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/michel-rocard-porte-parole-de-29610


                          • Francis, agnotologue JL 8 avril 2016 17:10
                            Waldeck Rochet a été le Secrétaire Général du Parti communiste de 1964 à 1972. 

                            Georges Marchais lui a succédé.
                             
                            Aucun rapport avec Michel Rocard.

                          • Odin Odin 8 avril 2016 18:16

                            @JL
                            Vous devriez relire mon commentaire, j’écris Waldeck Roquet, surnom donné à Michel Rocard par ces gentils amis du parti socialiste.


                          • Francis, agnotologue JL 8 avril 2016 19:42

                            @Odin
                             

                             au temps pour moi, je ne lui connaissais pas ce sobriquet.

                          • J.MAY MAIBORODA 9 avril 2016 10:16

                            @JL


                            autant

                          • J.MAY MAIBORODA 8 avril 2016 11:17

                            @ VICTOR



                            Contribution excellente (et de surcroît tellement plaisante) que je vais de ce pas la reproduire sur le blog « u zinu » (avec d’autres aussi pertinentes).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité