• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Paris : Un bistrot de la « Bastoche » au printemps 1992

Paris : Un bistrot de la « Bastoche » au printemps 1992

Ce café-restaurant n’a jamais existé. Ni son patron, ni l’épouse de celui-ci, ni les garçons à leur service. Et pourtant, la description des lieux et des personnages est véridique, ou plus exactement se nourrit de rapports amicaux et d’observations glanées ici et là dans plusieurs établissements de la capitale…

JPEG - 42 ko
Robert Cointepas, ancien patron de la Taverne Henri IV

Mai 1992. Louis Ponsonnaille, le patron du Saint-Urcize, est ce qu’on appelle un personnage haut en couleurs. Un pur produit des rudes moutonnements granitiques du sud Cantal. Ce dynamique quinquagénaire, souvent jovial, parfois grognon – lorsqu’il est contrarié par un retard de livraison ou une « mauvaise manière » de l’administration fiscale –, est solidement charpenté et doté d’un visage cuivré, réhaussé de moustaches gauloises et d'épais sourcils broussailleux. Campé derrière le comptoir de son établissement, il présente toutes les caractéristiques de l'Auvergnat tel que le montrait naguère l'imagerie populaire au temps des café-charbon et de ces « bougnats » durs à la peine qui les faisaient prospérer. Louis est une sorte d’archétype des limonadiers-restaurateurs de la capitale. Une profession qui, comme chacun sait, a longtemps, et sous une forme quasi monopolistique, été tenue par les « compatriotes » du bonhomme.

« Compatriotes » : ainsi désigne-t-on les natifs de la vieille province arverne dans les colonnes de L’Auvergnat de Paris, cet auxiliaire précieux des patrons de bar et de restaurant. Outre les annonces professionnelles – offres et demandes d’emploi, cessions de baux, vente de matériel –, on trouve dans l’hebdomadaire, en provenance des plus modestes communes du Massif central, une multitude de petits échos qui maintiennent un lien avec le « pays » pour tous ceux qui sont « montés à Paris ». De Picherande (Puy- de Dôme) à Nasbinals (Lozère), en passant par Paulhaguet (Haute-Loire), Cheylade (Cantal) ou Bozouls (Aveyron), on y glane ce genre de nouvelles :

  • Madame Valette a récolté un cèpe de 1,2 kilo dans le bois d’Anglard.
  • Albert Jouvente a racheté le tracteur John Deere de Jeannot Marty.
  • Nathalie Batifoulier, de la ferme du Breuil, a obtenu son permis de conduire.
  • Daniel Lescure a vendu Napoléon, son taureau reproducteur salers primé à Paris, à un négociant d’Aurillac pour un élevage argentin.
  • Madame Bompard est rentrée de Clermont, où elle était hospitalisée pour un ulcère. Elle est bien fatiguée.

Un exemplaire de L’Auvergnat de Paris est, comme il se doit, à disposition de la clientèle à la caisse du Saint-Urcize.

Revenons à Louis Ponsonnaille. Un artiste de sa clientèle, séduit par l’apparence du personnage, s’est fait un plaisir l’année précédente de croquer le patron du Saint-Urcize sous la forme d’une caricature au pastel. L’œuvre trône en bonne place au-dessus des bouteilles de pastis et de rhum, les premières destinées à l’apéro des inconditionnels du « petit jaune », les secondes à quelques rares ti punch ; pas question en revanche de Cuba libre, le coca-cola étant strictement banni de l’établissement. Le pastel représente Louis en bougnat, vêtu d’un rugueux pantalon de travail en chanvre et d’une grosse chemise de coton. Les traits du bonhomme, légèrement courbé sous un lourd sac de boulets, sont à peine forcés, tant sa physionomie est marquée. Quant à la référence au café-charbon, elle sonne d'autant plus juste que le jeune Ponsonnaille, quittant la ferme familiale à la fin des années cinquante comme de nombreux cadets, a bel et bien débuté sa carrière parisienne chez l’un des derniers bougnats de Paris, un Aveyronnais installé rue d'Aboukir, au cœur de ce quartier du Sentier où se côtoient les grossistes en tissu et les ateliers de confection.

Avec la généralisation, ici du chauffage central, là des radiateurs électriques, le temps des vieux poêles en fonte Deville ou Godin est, en cette année 1992, révolu depuis belle lurette. La modernité a sonné la fin des café-charbon, victimes de l’amélioration de l’habitat et du changement des habitudes de consommation. Louis et son épouse, la plantureuse Angèle, née Archambault d'un viticulteur tourangeau de Montlouis et d’une ex-employée des postes de Montrichard, règnent désormais sur un bistrot implanté rue de la Roquette, tout près de la célèbre place de la Bastille. Pas n’importe quel bistrot ! Celui-ci a gardé un aspect rétro destiné à séduire tout à la fois les employés du quartier et les touristes de passage, tout heureux de se faire photographier dans ce bistrot so french avec ses tables Thonet, ses chaises Baumann et ses boiseries vernies. Doté d’un zinc à l’ancienne, l’établissement fait tout la fois fonction de restaurant et de bar à vins. La clientèle, outre les touristes en quête d’« authenticité », se compose, pour l'essentiel, d'habitués du voisinage venus retrouver les saveurs du terroir. Le mariage des produits d'Auvergne et de Touraine est, à cet égard, parfaitement réussi et a largement contribué à la réputation de l'établissement.

Tel est le Saint-Urcize, ainsi nommé en hommage au village natal de Louis Ponsonnaille. Un village niché aux confins de trois départements – le Cantal, l’Aveyron et la Lozère –, à deux pas de la Croix des Trois-Évêques qui matérialise cette confluence perdue sur le rude plateau de l’Aubrac. Un village dont le restaurateur parle avec humour : « Saint-Urcize possède un triple rôle dans l'économie nationale : produire des agriculteurs, exporter des limonadiers, importer des retraités  », professe-t-il en adoptant un ton docte que dément l’éclat pétillant de ses yeux. Une autre boutade du moustachu fait allusion à la double vocation pastorale et limonadière de la commune. Elle figure sous une photo du très beau clocher à peigne de l’église de granite Saint-Pierre-Saint-Michel  : « Abreuvage et Pâturage sont les deux mamelles de Saint-Urcize ». Et de fait le village, comme d’autres localités des cantons voisins, a, durant des décennies, apporté une belle contribution à la limonade parisienne. À tel point qu’une bonne partie des maisons de Saint-Urcize est occupée par d’anciens patrons de bistrots et de brasseries revenus au pays.

13 heures. Le Saint-Urcize présente son image habituelle des jours de semaine. Sous un léger voile de fumée*, le brouhaha des conversations emplit la petite salle de restaurant (18 couverts maximum) et les abords du comptoir où se pressent debout ceux qui veulent déjeuner sur le pouce en dégustant quelques tartines de fromage ou de cochonnaille servies sur du pain Poilâne. De temps à autre, une exclamation de satisfaction salue l'arrivée d'un plat au fumet prometteur ou la découverte d'un de ces crus régionaux méconnus dont les Ponsonnaille se sont fait une spécialité grâce aux rapports privilégiés qu’ils cultivent avec des petits producteurs de différents terroirs.

À cette heure, le couple doit faire face au coup de feu du déjeuner. Angèle, formée à l’école hôtelière Notre-Dame la Riche de Tours, dirige la cuisine avec autorité et compétence. Louis règne en maître sur le bar et la salle, accueillant la clientèle d'un salut énergique. Seul changement dans ce décor familier en cette journée du 25 mai 1992, un « extra » assure le service au côté de Serge pour pallier l’absence de Thierry, exceptionnellement mis au repos après sa superbe 7e place acquise la veille dans la course des garçons de café de Paris, une épreuve remportée pour la 3e fois par le Cantalou Patrick Fabre**. Arrivé deux heures plus tôt au Saint-Urcize, le serveur intérimaire, un petit brun trapu prénommé Roland, s'acquitte de sa tâche avec une remarquable aisance comme s’il avait toujours évolué dans cet établissement.

14 h 30 viennent de sonner à l’horloge. Le Saint-Urcize s’est vidé des employés du voisinage venus déguster le plat du jour – un bœuf bourguignon – ou quelques tartines arrosées d’un bon verre de bourgueil, de sancerre ou de morgon. Ne restent plus, au comptoir et dans la salle, qu’un couple de touristes britanniques et quelques clients du voisinage non soumis à des contraintes horaires. Angèle et Louis, assis dans un angle de la salle devant une tasse de café, commentent d’un ton distrait les échos du quartier rapportés durant le déjeuner par les habitués. La routine. À 19 heures commencera le service du soir, nettement moins stressant. À 23 heures, le couple fera la fermeture. Quant à demain, ce sera un autre jour, avec des bourriols*** aux pommes de terre, saint-nectaire et jambon cru en plat du jour. Angèle penchait pour la blanquette de veau ; ce sera pour mercredi.

L’interdiction de fumer dans les cafés et les restaurants, hors des espaces dédiés, n’est entrée en vigueur dans la législation française qu’à compter du 1er janvier 2008.

** Patrick Fabre et son frère Marc ont trusté les victoires à Paris. Ils ont également gagné à Tokyo et Washington. Tous deux étaient alors employés à la Taverne Henri IV, un bar à vin du Pont-Neuf qui a naguère inspiré Georges Simenon pour sa « brasserie Dauphine », présente dans plusieurs Maigret.

*** Les bourriols sont l’équivalent auvergnat des galettes de sarrazin bretonnes.

Autres articles en rapport avec l’Auvergne et ses environs :

La fin tragique des sœurs Dupeyron (janvier 2021)

Que sont nos vaches devenues ? (février 2020)

Le Velay au temps des « béates » et des « assemblées » (mai 2019)

La chaîne des Puys et la faille de Limagne au patrimoine mondial de l’Unesco (juillet 2018)

Au bon vieux temps de la vapeur : les « trains Bonnet » (mars 2016)

Le « bouldras », roi du causse (août 2014)

Une cloche dans la tourmente (juillet 2014)

Aux sources du Tarn : noces d’or lozériennes (juin 2014)

1957 : jour de batteuse (septembre 2013)

Aubrac : du granit, des vaches et une incomparable sérénité (août 2012)

Sous le regard des vautours (août 2012)

Pierrounet, rebouteux de l’Aubrac (avril 2010)

Si les volcans d’Auvergne se réveillaient… (avril 2010)

Le village englouti (décembre 2009)

1965 : un dimanche au village (novembre 2009)

 

Autres textes en rapport avec Paris :

Au cœur du « Pletzl » : 21 rue des Rosiers (janvier 2021)

Paris : bienvenue au musée d’Histoire de la Médecine (mars 2020)

Quel avenir pour les restes humains du musée Dupuytren ? (décembre 2019)

Toponymie parisienne : Auber qui rit, Haydn qui pleure (juin 2019)

Les femmes, grandes oubliées de la toponymie parisienne (décembre 2018)

Le bonheur d'être parisien avant les égouts (octobre 2018)

Cette « gentrification » qui chasse les classes populaires de Paris (janvier 2018)

Paris romantique : les passages couverts (juin 2017)

Paris : les murs peints du quartier Nationale (mars 2017)

« La Mouzaïa », ou la campagne à Paris (octobre 2016)

Paris : Les bains-douches du Moyen Âge à nos jours (août 2016)

1957 : le cinéma et moi (juin 2016)

Paris au temps des abattoirs (mai 2016)

Le Procope, de l’Encyclopédie au Bonnet phrygien (mars 2015)

Années 50 à Paris : les petits métiers de la rue (février 2014)

Paris insolite : de la Petite Alsace à la Petite Russie (août 2013)

1953 versus 2013 : paradoxe des conditions de vie (février 2013)

Connaissez-vous la plus vieille maison de Paris ? (février 2012)

Villa Montmorency, le « ghetto du Gotha » (juin 2011)

Montmartre : bienvenue au 12 rue Cortot (juin 2011)

Quel avenir pour le « Bal Nègre » ? (décembre 2010)

Dans la caverne d’Ali Baba (mars 2010)

Lieu de fête, lieu de honte, le « Vel’ d’Hiv’ » aurait 100 ans (février 2010)


Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 19 février 08:30

     mise à jour : les bougnats cèdent leurs cafés-tabacs parisiens (lien)


    • Fergus Fergus 19 février 09:17
        • Bonjour, Séraphin Lampion

          Excellent lien qui décrit bien les mutations en marche au tournant du 21e siècle. Le mouvement était déjà amorcé antérieurement, et il n’a fait que s’accentuer depuis, notamment avec l’expansion des populations asiatiques dans la capitale, principalement dans le 13e arrondissement et à Belleville.

          Par chance, la famille Trassoudaine résiste place Nationale (13e) et continue de servir son pavé de Salers, à deux pas du Chinatown parisien. smiley


    • troletbuse troletbuse 19 février 10:06

      @Séraphin Lampion
      Donnes moi la contrepèterie  smiley


    • gruni gruni 19 février 08:44

      Bonjour Fergus

      Un article idéal pour ouvrir l’appétit smiley


      • Fergus Fergus 19 février 09:20

        Bonjour, gruni

        Des tartines de rillons arrosées au chinon ou du confit de foie de porc au chanturgue, n’est-ce pas un peu tôt ? smiley


      • gruni gruni 19 février 09:57

        @Fergus

        Oui, mais c’est si bon de faire le plein d’énergie de bon matin.


      • Fergus Fergus 19 février 10:12

        @ gruni

        C’était aussi l’avis de l’un de mes amis qui, sur le coup de 10 heures chaque matin, optait pour un maquereau vin blanc en lieu et place d’un petit noir. smiley


      • troletbuse troletbuse 19 février 11:00

        @Fergus
        Un p’tit noir, un p’tit noir ? Oui mais de quelle façon ? Epstein ou Bergé


      • Bendidon Bendidon 19 février 10:42

        Merci (enfin pas vraiment) Fergus de retourner le couteau dans la plaie et nous servir un article sur les bistrots et restos qui sont fermés depuis QUATRE MOIS

         smiley

        Yen a que ça fait bander on dirait ?


        • troletbuse troletbuse 19 février 10:48

          @Bendidon
          Yen a que ça fait bander on dirait ?


          Ben oui, Fergus, avec l’argent de son rouge du matin qu’il a économisé,a pu s’acheter du Viagra  smiley


        • Fergus Fergus 19 février 11:36

          Bonjour, Bendidon

          C’est vrai, et cette fermeture nous pèse également, à mon épouse et moi.
          On trouve néanmoins des occasions de rencontrer les habitués pour discuter de l’actualité sous l’auvent des bistrots qui proposent un café à boire sur place ou à emporter.
          Mais ce n’est qu’un ersatz de la convivialité d’avant-Covid, hélas !


        • Fergus Fergus 19 février 11:39

          @ troletbuse

          Un, je ne bois jamais de vin rouge ! Uniquement du blanc et, en moindre quantité, du rosé.
          Deux, je n’ai jamais eu besoin d’avoir recours à un médoc pour mettre le tenon dans la mortaise ! smiley


        • Le Panda Le Panda Révolté 19 février 15:37

          @troletbuse
          Je te comprends vieille perche tu passes à la contrebande de faux bandants ? 
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley :->


        • troletbuse troletbuse 19 février 17:35

          @Fergus
          Hâbleur en plus  smiley


        • Fergus Fergus 19 février 17:49

          @ troletbuse

          Même pas : mon épouse dit depuis des décennies que je ne suis « pas une affaire » ! smiley


        • Le Panda Le Panda Révolté 19 février 13:31

          Bonjour, Fergus,

          Deux, je n’ai jamais eu besoin d’avoir recours à un médoc pour mettre le tenon dans la mortaise ! 

          N’étant pas « Bougnat » de naissance peux-tu me donner le sens cette phrase merci ? Par ailleurs là, tu nous plonges dans les contes à la Culiver, je n’ai jamais vu des bougnats ainsi décrits, tu as forcé sur le blanc ho cela peut se comprendre en cas de pandémies ! Puis tu as oublié que le nom de « Bougnat » est du patois dérivé de charbonnier. Ou à l’époque ils montaient les sacs à charbons à dos d’homme « Rue du Port » vers le quartier Delille, soit le marché aux Fleurs. De là, à avoir l’imagination fertile c’est le cas. Tu retrouves pas tes racines tiens voilà 50 kg de charbon, puis lorsque l’on ne boit pas de vin rouge on ne peut se prétendre « Bougnat » tu m’as fais rire, c’est de la détente à la folie. Comme toute la bande de fous qui te suivent  

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley

           


          • Fergus Fergus 19 février 13:54

            Bonjour, Le Panda Révolté

            « peux-tu me donner le sens cette phrase »
            Ai-je vraiment besoin de te faire un dessin ? smiley

            Le fait est que le mot « bougnat » faire référence au charbon, mais aussi aux Auvergnats, l’étymologie la plus couramment admise étant une contraction des deux mots en « charbougnat », la première syllabe ayant disparu au tournant du 20e siècle.

            La rue du Port, la place Delille, voilà des endroits (et bien d’autres à Clermont) où je n’ai pas mis les pieds depuis pas mal de temps. J’y retournerai tôt ou tard.

            « lorsque l’on ne boit pas de vin rouge on ne peut se prétendre « Bougnat » »
            Je ne prétends à ce label. Je continuerai donc à boire du blanc. smiley
            Encore qu’il m’est arrivé parfois de boire un verre de rouge chez mes cousins producteurs de vin dans le Lembron.

            Content de t’avoir diverti !


          • Le Panda Le Panda Révolté 19 février 15:25

            @Fergus
            Oui je veux un dessin je retombe en enfance, car ma femme n’a pas compris ton faux jeux de mots !!!!
            Ayant bien connu la famille MICHELIN et c’est toujours le cas, je prenais mon café presque deux à trois par semaine rue du Port avec E. Michelin un sacré copain.
            J’insiste sur le sens qu’en vieux patois « Bougnat était le pseudo de charbonnier » Tu as une une invitation pendante à la maison voyou, à présent nous n’accueillons que les amis avec chambre à part vu ? Sur les PANDAS !
            Quant à tes cousins dans le Lembron je dois les connaitre et me ferai payer un petit « Canon » merci de ta diversion il y a une suite à ton imagination, pour le « faux Bougnat » que je suis, j’ai toujours ton tél fais gaffe ! Non je ne me permettrai pas face à un faux « Bougnat » que tu es voilà ce que j’affirme Mot pseudo-auvergnat, issu (avec aphérèse et p. anal. avec la finale de auvergnat) de charbougna « charbonnier », lui-même création pop. parisienne par imitation des parlers méridionaux, les Auvergnats étant souvent vendeurs de charbon de bois à Paris ; charbougna est attesté en 1890 dans le Père Peinard.
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley :->

            Assassine tous les faux modérateurs mes articles passeront face à un robot de pourritures ! 


          • Le Panda Le Panda Révolté 19 février 15:26

            @Fergus
            Tu as lu mon article au frigo au moins ? 
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley :->


          • Fergus Fergus 19 février 17:06

            @ Le Panda Révolté

            C’est vrai qu’il y a également cette étymologie de « bougnat », sans doute la plus plausible. Je n’y pensais plus. Bravo !

            Pour ce qui est de Michelin, contrairement à toi, je n’y ai connu personne, excepté un cousin qui était pilote d’essais sur les pistes de Ladoux. Trop sûr de lui, il s’est tué au volant d’un poids lourd quelques années après, en tentant de ramener son camion sur une route verglacée de la Margeride. Comme le patron de mon bistrot, il se nommait... Ponsonnaille. 


          • Fergus Fergus 19 février 17:08

            @ Le Panda Révolté

            « Tu as lu mon article au frigo au moins ? »
            Pas récemment.


          • Le Panda Le Panda Révolté 20 février 09:37

            @Fergus
            Bonjour,
            Mais tu attends quoi monsieur le modérateur ? C’est un scandale comme aurait dit Marchais, s’il était de ce monde je voterai pour LUI Allez tu peux lire lire l’article

             smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley :->

            Pas de détails tout en bloc, puis écrit par Centre France et FR3 Auvergne, allez au peloton..... 


          • Fergus Fergus 20 février 09:46

            Bonjour, Le Panda Révolté

            « tu attends quoi monsieur le modérateur ? »

             ??? Modérateur au même titre que toi, sans une once de pouvoir supplémentaire ! 


          • Le Panda Le Panda Révolté 20 février 10:30

            @Fergus
            En ce qui me concerne je ne suis rien pas même « modérateur » je ne peux rien du tout sinon rien 
             smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley :->

            Voilà cadeau pour toi 


          • troletbuse troletbuse 20 février 10:36

            @Le Panda Révolté
            je ne suis rien pas même « modérateur »

            Ben, t’es nul alors...... comme moi  smiley


          • arthes arthes 20 février 10:53

            @Le Panda Révolté

            Hello smiley

            Juste une question ; Pourquoi persister à proposer des articles dans cette nébuleuse
            où les dés sont pipés ?
            ça fait longtemps que je ne me pose plus la question de savoir pourquoi et comment les articles sont publiés, et toi même, tu n’es pas dupe.

            Me souviens que tu fus bien le seul qui me fit un commentaire quand j’ai tenté (en vain) de publier quelque chose ici.

            @Bendidon ; Mazette, tu vas bientôt accéder au grand honneur et privilège de devenir modérateur sur avox  smiley

            Fécilitations !!!


          • troletbuse troletbuse 20 février 10:59

            @Fergus
            Tiens,un article pour vous. Vite, ca parle du Nain. Vous allez pouvoir vous défouler  smiley

            https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/parodie/article/l-homme-au-bras-long-231089#forum5993066


          • arthes arthes 20 février 15:25

            @Le Panda Révolté
            Avec plaisir....

            Comme le dis Bendidon, c’est la direction qui fait la loi, DONC, ceux qui passent sont dans l’optique ET la couveuse de la direction.
            Donc lui en fait partie.
            Why not ?
            Que l’on ne dise pas qu’il s’agisse de quiconque qui vient de Disons. (et tu ne l’as pas dit, mais c’est dit souvent) 

            (il ne m’a pas répondu, notre futur clown modérateur)


          • Fergus Fergus 20 février 17:23

            @ Le Panda Révolté

            Le moins que l’on puisse dire est que ton dernier commentaire ne respecte pas la charte, c’est le moins que l’on puisse dire. Je te serais obligé de bien vouloir « modérer »  si j’ose dire tes propos !


          • Fergus Fergus 20 février 18:44

            Désolé pour le malencontreux doublon de « le moins que l’on puisse dire ».


          • Bendidon Bendidon 20 février 10:39

            Ohé Panda (révolté) il ne me reste plus qu’un narticle à rédiger et j’aurais l’honneur d’être modérateur et j’accepterai tous tes articles (et ceux de doctorix) c’est promis, juré

             smiley

            Mais bon faut attendre l’inspiration !

            PS : une fois modérateur je me ferais un point d’honneur à ne jamais refuser d’articles


            • troletbuse troletbuse 20 février 10:50

              @Bendidon
              Va falloir te forcer pour ceux de Fergus et de Groubichou. smiley
              M’enfin ils permettent de se défouler.


            • troletbuse troletbuse 20 février 10:56

              @troletbuse
              Demande leur. Un article qui ne mange pas de pain. Ils en ont plein en réserve. par exemple un article sur ma vérole dans le bas-clergé breton ou sur un fait d’hiver teuton sur le réchauffement, trouvé par Grouniche sur le Ripoublicain Lorrain, un journal complotiste  smiley


            • Francis, agnotologue Francis 20 février 11:28

              @Bendidon
               
              Si on laisse tout passer, ça sert à quoi la modération ?
              Perso quand je vote négativement je signifie toujours la raison et mon pseudo.
              En réaction Certains auteurs rancuniers me bloquent sans même me prévenir.
               
              Par exemple, je suis interdit de commenter sur l’article de Carlo Gallo sans même y avoir posté le moindre commentaire. Mais là j’ignore pourquoi.


            • Fergus Fergus 20 février 11:41

              Bonjour, Francis

              100 % d’accord avec vous sur la modération.

              Lorsque le sujet est bon, mais mal traité (au plan de la syntaxe notamment), je laisse un message pour l’auteur sans vote afin que les modifications utiles puissent être apportées au texte, si l’auteur le souhaite.

              Cela dit, il m’arrive évidemment, de temps en temps, de refuser des articles. Par exemple lorsqu’ils violent la charte, et même la loi, notamment par des propos racistes ou antisémites. Autre exemple : les textes qui ne sont rien d’autre que des tracts publicitaires.

              Pour ce qui est des blocages, je trouve cette pratique choquante. Au minimum le blocage devrait être motivé par l’auteur qui bloque. Qui plus est, un droit d’appel devrait exister pour limiter les abus en la matière.
              En ce qui me concerne, c’est chez Christelle Néant que je suis bloqué, ce qui ne me gêne pas outre mesure. smiley


            • Bendidon Bendidon 20 février 11:45

              @Francis
              Vous n’avez encore pas compris qu’au final c’est la direction du site qui choisit ou fait le ménage (en éliminant les pubs déguisées, les articles idiots etc)
               ????
              Donc pas besoin de refuser, par contre relever la barre à au moins 6 avis favorables !


            • arthes arthes 20 février 14:24

              @Bendidon

              La direction élimine les pubs déguisées ??? Et les articles idiots ???
              Les articles propagandes tant que t’y est pour le QUPR entres autres... ?
              Trop lol

              T’es sérieux , dans les petites papiers de la direction ou bien ironique ?
              Ou tout à la fois...
              Cher futur modérateur....


            • Fergus Fergus 20 février 17:18

              Bonjour, Bendidon

              L’important est moins le nombre des votes que leur motivation  !
              Il ne devrait pas être possible de voter pour ou contre un texte sans cette motivation.


            • Francis, agnotologue Francis 20 février 17:23

              @Fergus
               
               pas d’accord pour devoir motiver les votes positifs. C’est parfaitement inutile.


            • arthes arthes 20 février 17:56

              @Fergus

              La motivation elle est motivée par la direction ?

              C’est Bendidon le clown qui le dit lui même.
              La direction est donc clownesque ?

              Cela me rassure en même temps, de ne pas avoir été publiée .


            • Fergus Fergus 20 février 18:41

              @ Francis

              Cela me semble au contraire utile pour déceler les votes de pure complaisance. Qui plus est, où est le problème ?
              Personnellement, je motive tous mes votes !


            • Fergus Fergus 20 février 18:42

              Bonjour, arthes

              « La motivation elle est motivée par la direction ? »

              Que veut dire cette phrase ?


            • Bendidon Bendidon 20 février 20:15

              @arthes
              Ah bendidon t’as toujours pas digéré ton narticle refusé depuis le temps !
              Mais puisque tu es une pointure, qu’est-ce que t’attends pour le fourguer à nouveau ou en faire un autre ?????
              Tiens regarde Frimas (clouz0 masqué) ses comment dire « raticulons » avec toujours la meme image passent à chaque fois (grace aux faux comptes de la bande médisante) alors go go go
              Quand je serai grand euh non modérateur je ne refuserai aucun article par contre j’accepterai immédiatement le panda révolté, tes narticles, ceux de l’UPR parce qu’on rigole beaucoup et ceux du dottore et compagnie
              Au fait je ne sais pas où t’as vu que les articles UPR passent , moi j’en attends un avec impatience pour pouvoir parler de tata achelino et ses déboires judiciaires
               smiley


            • arthes arthes 21 février 18:36

              @Bendidon

              Je me respecte, même si je ne pense pas être une pointure.

              Et , surtout, chuis pas une p...te

              Anecdote : Hier, au dodo, avant de m’endormir, j’ai enfin commencé à lire Guénon....Au bout de deux pages...Je me suis dit : On se croirait sur avox, cet intellectualisme froid, stérile et matérialiste, horrible. (et ça continue encore et encore etc...)
              J’ai jeté le bouquin contre le mur, envoyé valdinguer dans la pièce .
              Et j’ai commencé Claudel « le soulier de satin » c’est rabelaisien comme ambiance, poétique, métrique , et très très drôle mais bon, 
              Sinon, hors cela, c’est « maboul circus » ici 

              J’ai lu le dernier d’Alinéa, et les réactions voici ce que j’en pense https://youtu.be/mz0oDDFpG8g
              Z’avez de la chance d’avoir encore des lecteurs, surtout moi comme lectrice !

              ça devrais te plaire. 

              Tes querelles avec Disons, et règlements de comptes je m’en branle sinon, comme de Frimas et autres productions ici., Frimas n’est pas plus plombant ni plus chiant  que les autres..


            • CYRUS Rouges Feux 21 février 18:58

              @arthes

              hep ... fantomette ... je te fait une promo sur le nexus ....
              -50% si tu le distribue dans le nid des fufu pour les deradicaliser smiley

              DEAL ? 


            • arthes arthes 21 février 19:02

              @Fergus
              Que c’est la direction, comme l’a dit Bendidon : « Vous n’avez encore pas compris qu’au final c’est la direction du site qui choisit ou fait le ménage (en éliminant les pubs déguisées, les articles idiots etc) »
              qui détermine ce qui doit passer ou non, donc d’après sa propre motivation, ses interet, son choix de ligne éditoriale et vous êtes dans les choix de la direction, par ex, comme tous ceusses qui passent régulièrement ici, vous Rosemar, Cnabum, Alinéa, etc...Bendidon, et j’en passe et des plus pire et des nouveaux éclos, aussi chiants que les autres, que l’on veut faire passer comme ceux éclos de chez Disons.
              Pas besoin de faire venir d’autres quant il y a autant de brêles ici.
              Tout, ici, est à l’image de cet occident (l’esprit) qui s’effondre :

              https://youtu.be/ZgkIqU15WO0
              .


            • arthes arthes 21 février 19:07

              @Rouges Feux
              Ecoute mon bébé....Tkt... maman A arrive, te donner ton traitement habituel, mais ya du monde avant , hein, je peux pas être partout , vois un peu : https://youtu.be/Xf_PtoPhaVo


            • Fergus Fergus 21 février 19:12

              Bonsoir, arthes

              Que la direction d’AgoraVox décide unilatéralement de publier tel ou tel article sans attendre un nombre de votes élevé en modération, cela me semble logique, notamment sur les questions d’actualité, pour coller à celles-ci.

              Cela dit, je ne pense pas que cette direction d’AgoraVox fasse l’impasse sur tous les avis des modérateurs. A cet égard, je constate que la plupart des articles pour lesquels existe une nette proportion de votes positifs sont publiés  !

              Merci pour le lien. J’ai toujours été un amateur des Doors, et pas seulement de The End dont, soit dit en passant, je ne trouve pas qu’elle soit en prise avec l’actualité du moment.


            • arthes arthes 21 février 19:28

              @Fergus

              Que la direction d’AgoraVox décide unilatéralement de publier tel ou tel article sans attendre un nombre de votes élevé en modération, cela me semble logique, notamment sur les questions d’actualité, pour coller à celles-ci.

              D’où les rokoko et autres articles des même auteurs publiés 3 fois par semaine, même s’ils sont d’un creux extrême, la quantité plutot que la qualité et ça passe comme une lettre à la poste .

              C’est un choix.
              Et du copié/collé en veux tu , en voila (pour les articles, mais bon, bref....)
              .
              Et, surtout, ; des « soudainement » modérateurs qui , ne pouvant pas être des nouveaux, vu que personne ne peu plus s’inscrire, se retrouvent propulsés à ce poste avec 4 articles publiés en une semaine, mais se présentent tout de même comme des « rédacteurs ou rédactrices en herbe ».

              Alors, on se fout de la gueule de qui ici ?
              Tout le monde le sait, que c’est impossible , et « on » jour le jeu ?

              Pour ma zique, faut être poète et symboliste pour en avoir une lecture en prise avec l’actualité. 


            • Passante Passante 21 février 19:41

              @arthes
               peut-être 4 ans en 68
              mais c’est aussi comme s’interroger sur le dallage d’une place publique
              sera-t-il courbe ? anguleux ? irrégulier ? grisonnant ?

              socrate se taisait et regardait les fourmis passer sur le dallage
              comme si le dallage n’existait pas !
              ah... être une fourmi dans l’obscurité complète, sur un dallage tout noir !
              et dormir dans l’oubli comme un requin dans l’onde...


            • Bendidon Bendidon 21 février 19:48

              @arthes
              par ex, comme tous ceusses qui passent régulièrement ici, vous Rosemar, Cnabum, Alinéa, etc...Bendidon, et j’en passe et des plus pire

              Waouahhhhhhhhhhhhh, le pov’ bendidon qui n’a fait que 3 narticles et elle dit qu’il passe régulièrement non mais allo koa !
              Pouafffffffff ah qu’est-ce qu’on rigole sur ce site, je n’en connais aucun autre de plus comique
               smiley
              Sinon je n’ai aucun déboire avec la bande à dudulle, je m’en branle aussi, bien qu’ils m’ont donné l’idée de faire un quatrième narticle (avec encore une belle image confectionnée par bibi) que je soumettrai demain 
              Si j’arrive à passer cet examen (plus difficile que celui de l’ENA) je deviendrai modérateur le rêve de ma vie LOL
              Alors reste à l’écoute pour voir l’article du siècle
              Sinon t’as raison Guénon c’est chiant et prétentieux
               smiley
              Et pour te consoler la relève arrivera bientot, une sacrée relève avec 98% de réussite au bac mais qui peine à écrire et compter, ça promet pour l’agora de demain LOL encore


            • Fergus Fergus 21 février 19:51

              @ arthes

              Vous savez apparemment plus de choses que moi sur le fonctionnement de la modération. Il est vrai que je n’y suis présent que depuis 12 ans. smiley

              Pour ce qui est des articles de Rakotoarison, bien que nos idées politiques et sociétales soient diamétralement opposées, je lui reconnais d’excellentes qualités rédactionnelles et en général une argumentation solide, même si ne l’approuve que rarement. Pour ces raisons, je vote positivement pour ses articles, du moins lorsque je les lis en modération ce qui est assez rare.
              Et ce qui vaut pour lui vaut pour d’autres auteurs nettement marqués à droite.

              « personne ne peu plus s’inscrire »
              Ah bon ? Première nouvelle. Sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela ?

              « des « soudainement » modérateurs qui (...) se retrouvent propulsés à ce poste avec 4 articles publiés en une semaine »
               ??? A qui faites-vous allusion ?


            • arthes arthes 21 février 20:53

              @Fergus
              Je répondrais aux autres après, parce que c’est plus intéressant.

              Mais à toi : Non
              Qu’est ce que t’es con !


            • Fergus Fergus 21 février 21:02

              @ arthes

              Je vous souhaite également une excellente soirée !  smiley


            • foufouille foufouille 22 février 09:28

              @Le Panda

              il est certain que rako a des votes positifs comme les articles de pub payants.


            • Fergus Fergus 22 février 09:45

              Bonjour, Le Panda

              « tu te ligues contre ceux qui pourraient te faire de l’ombre »

              Du grand délire, là encore !
              Je vote en conscience sur les articles que je lis en modération (ou j’indique des pistes de correction sans voter), et cela sur la double base de l’intérêt de l’article  y compris lorsqu’il contient des idées contraires aux miennes — et la manière dont il est rédigé en termes de lisibilité. Rien d’autre ! Et bien sûr pas de « ligue », ce mot impliquant une collusion entre plusieurs personnes, ce qui est évidemment totalement ridicule  !

              « Si tu avais de la dignité tu refuserais de publier face à ces mascarades »

              Je ne vois pas en quoi je devrais être partie prenante de tes rapports dégradés avec AgoraVox, ni du fait que tes articles  souvent mal ou pas relus, ce qui les rend difficilement publiables en l’état  ne sortent pas de la modération. 


            • troletbuse troletbuse 22 février 10:01

              @Fergus
              Rakotoarison, bien que nos idées politiques et sociétales soient diamétralement opposées,

              Ben moi, je n’en suis pas si sur. En revanche Rototo est plus franc que vous. On sait à qui on a affaire tandis que vous ???????


            • Fergus Fergus 22 février 10:25

              @ Le Panda

               smiley  smiley  smiley
              Fais gaffe, tu deviens complètement paranoïaque !


            • Le Panda Le Panda 22 février 10:30

              @Fergus
              Comment tu as fait pour reconnaitre ? Je ne te connaissais pas ce don de DEVIN

              smileysmileysmiley
              Merci docteur ! 

            • troletbuse troletbuse 22 février 10:32

              @Le Panda
              Deux vins, pas devin


            • Le Panda Le Panda 22 février 10:55

              @troletbuse
              Salut il me fait penser « AU DEVIN » le fouteur de M...dans Astérix Uderzo l’avauit déjà repéré entre deux vins 

              smiley

            • arthes arthes 22 février 15:46

              @Bendidon

              Donc, Pouafffffffff ah qu’est-ce qu’on rigole sur ce site, je n’en connais aucun autre de plus comique

              Cela n’a rien de comique en fait, c’est factuel, tu fais le mariole parce que tu sais que ton papier va passer (pourquoi ? Dans le fond c’est ce qui m’intrigue et qui détermine à mes yeux ta relation avec la direction, vu que le talent n’est pas un critère ici, pas plus que l’originalité)), et que tu seras modérateur, et tu annonces que « toi modérateur tu pourras user de ton pouvoir » quel clown en effet, cela dit ...C’est idem aussi intéressant que les accrocs de l’estrade de ce lieu confiné 

              Apres tu me sors que CllouzO est Frimas ?
              J’en sais rien.

              Et toi t’étais qui avant que d’être Bendidon ?

              Mais bon, comme je le disais à Fergus qui « fait semblant de rien capter et joue au con » : C’est une décadence 


            • arthes arthes 22 février 15:53

              @Passante

              Quand les colonnes s’écroulent sur les fourmis , elles t’ écrasent pareil.

              Le requin, quand tu vois le blanc de ses yeux, c’est qu’il est trop tard..

              Proverbes Arthésiens


            • Fergus Fergus 22 février 16:20

              @ arthes

              « Fergus qui « fait semblant de rien capter et joue au con » » 

              Je veux être traité de n’importe quoi smiley mais j’aimerais comprendre.

              Sur quels éléments factuels vous basez-vous pour intenter ce procès de la modération ?

              Je persiste à affirmer que, de mon côté, je ne dispose d’aucun élément. Lorsque je vais en modération, soit je vote OUI (cas de loin le plus fréquent depuis que le système a été réformé il y a quelques années), soit je vote NON, soit je dépose un commentaire de suggestion destiné à l’auteur.
              Et c’est seulement lorsque j’ai voté que j’ai accès, non aux commentaires des autres modérateurs, mais seulement au nombre des OUI et des NON ; Strictement rien d’autre. Et il va de soi que je n’ai les coordonnées personnelles d’aucun autre modérateur.

              C’est pourquoi je vous repose la question qui vaut également pour d’autres personnes dans le même cas que vous : sur quoi vous basez-vous ???


            • Passante Passante 22 février 16:25

              @arthes
               smiley
              ah bah oui, et c’est tout un puits ! (arthésien)
              mais, comment dire, j’ai sur ce coup la certitude que tu délires :
              tu sembles voir des dangers et des catastrophes gigantesques
              que j’ignore

              je cherche...
              aucune trace !
              puis cette obsession de la déco... modés, direction, colonnes, escaliers tournants !
              je te dis qu’à hauteur de fourmi tu passes ! il n’est rien de tout cela...
              tu passes et surtout tu t’en fous,
              le cirque s’écroule, tu passes,
              les cintres nous tombent dessus, les escaliers roulants ? tu passes...

              pourquoi
              parce que tu nages plus profond,
              donc rien de ce qui dépasses la surface ne te concerne,
              c’est une position maritime
              ou un pion passé sur l’échiquier, tu vas damer quoiqu’il arrive :
              disparition du site, déglingage de l’ordi, coupure définitive du jus et du net,
              qu’importe, c’est même pas ici que ça se passe...

              tu vois j’ai déployé toute la logique des poissons face à celle du taureau,
              car même si tu n’es pas taureau, c’est actif chez toi,
              posséder, contrôler, établir, organiser, t’es la chef on discute pas !
              sauf...
              sous la surface smiley


            • arthes arthes 22 février 18:02

              @Fergus

              Comme vous ne me démontrez rien, rien d’autre que l’opaque fonctionnement de la direction et de la nébuleuse modération, cher Fergus, je vous répondrai juste que cette histoire est un éternel problème qui date de au moins 2008 et qui revient sur le tapis régulièrement, et qui n’a jamais été résolu, ni élucidé, juste éludé à chaque fois, c’est un peu le sparadrap du capitaine Haddok. de ce site.


            • Bendidon Bendidon 22 février 18:09

              @arthes
              Et toi t’étais qui avant que d’être Bendidon ?

              Ben j’étais ... Etbendidon 
               smiley
              Et j’étais aigri comme toi parce que mon superbe nartic avait été refusé par la modé
               j’étais agressif comme toi et je critiquais tout, finalement j’ai été viré
              C’était il y a 4 ans
              Sinon t’as vu mon 4ème est passé comme une lettre à la poste LOL
               smiley
              Note : je te signale que je rédige des articles pour provoquer des réactions pas pour déballer ma prose
              Par contre les images sont de moi (logiciel fireworks) et j’en suis pas peu fier vu la tristesse générale des images d’articles (quand il y en a ?)
              Allez CHALUT
              et je n’ai aucune relation avec la direction ouaf ouaf


            • arthes arthes 22 février 18:15

              @Passante

              Ah oui, quand j’étais jeune, j’étais un grand requin blanc, mais c’est bien d’évoluer, et d évoluer sur la terre ferme aussi, pas comme un poisson.

              Attends, je ne suis pas arrivée au stade humain encore...Mais j’y aspire, je pense que nous devrions tous y aspirer.

              .


            • arthes arthes 22 février 18:26

              @Bendidon

              Oui oui, j’ai vu ton article....c’est boooo les images , quel artiste !!!!
              Cyrus va être jaloux !!!

              J’vas aller te congratuler smiley

              nb : bin tiens, quoi que tu crois toi ? chuis pas dans le consensus ici, because.... je cherche à provoquer des réactions, faire bouger un peu les cerveaux, voir ce que les gens ont dans les tripes, trip ludique , comme tant, tu sais et....et pour mon narticle....Je suis ravie qu’il ne soit jamais passé ici, sinon, il n’aurait pas été placé ailleurs, la où il avait sa vraie place.


            • Le Panda Le Panda 22 février 10:23

              Fergus,

              En ce qui me concerne je prouve ce que je dis, tu peux en dire autant ? 

              Un moment de la plus grande vérité et d’amitié : Organisée par AgoraVox.

              Voilà l’expression des premiers sur place, donc si cela ne vous intéresse pas sachez ce que représente l’information réelle de la journée de la rencontre à Paris. Carlo Revelli Fondateur d’AgoraVox lors de la même journée que Le Panda Patrick Juan. Des moments inoubliables.

              http://www.dailymotion.com/video/x1jcjk_carlo-revelli-agoravox_news

              Patrick Juan tout comme Carlo Revelli lors de la journée du 24 mars 2007 après Carlo Revelli

              http://www.dailymotion.com/video/x1jcdx_le-panda_news

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité