• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Parti Socialiste - Où est passé le magot ?

Parti Socialiste - Où est passé le magot ?

Où est passé l'argent de la vente de Solférino, interrogent les 21 salariés bientôt licenciés, alors que 9 autres postes seront créés "en rapport avec les nouvelles technologies, auxquels pourront postuler les titulaires des postes supprimés". Hélas, pour les victimes de ce plan social qui ferait presque pleurer Olivier Faure, les comptes du vieux parti sont dans le rouge. Donc, comme n'importe qu'elle entreprise en difficulté, une restructuration (euphémisme) s'impose pour que la machine électorale devenue bancale redevienne gérable pour les prochaines élections. Qu'attend la CGT pour déclencher une grève illimitée pour défendre les petites mains de l'ex parti populaire qui naguère faisait rêver les ouvriers ? Les salariés qui sont aussi aussi des militants devront rejoindre les chômeurs de Pôle Emploi. Le personnel qui dénonce des "méthodes néolibérales" de la direction.

Comment ne pas s'apercevoir que sauf les 35 000 derniers adhérents socialistes (80 000 en 2017), la majorité des Français se moquent pas mal du devenir du PS. D'ailleurs, la disparition définitive du parti de la rose ferait certainement l'affaire de quelqu'un. Pas forcément d'une autre composante de la gauche puisque ce qui reste du PS, seraient plutôt Macron-compatible. 

Donc, après avoir vendu pour quelques millions l'immeuble du 10 rue Solférino qui contenait 40 ans de souvenirs et d'Histoire, voilà que pour se sauver provisoirement, le PS se retrouve dans l'obligation de licencier. Mais, qu'arrive-t-il aux socialistes installés dorénavant à Ivry-sur-Seine, eux qui avaient su porter deux candidats à la présidence du pays ? D'abord François Mitterrand pour deux mandats très longs, puis François Hollande pour un mandat de seulement 5 ans, suffisant pour couler le parti avec l'aide des frondeurs.

Triste sort que celui du PS qui en 2017 avec 300 députés et sénateurs, était cousu d'or avec une confortable dotation de 24 millions d'euros. Aujourd'hui, avec à peine une trentaine de parlementaires son riche costume est devenu une guenille de seulement 5,9 millions d'euros. Trois fois rien pour aller à la présidentielle en 2022 et continuer d'exister quand même, avec 6 ou 7% des suffrages au premier tour.

Mais « où ont bien pu passer les "millions d’euros de côté" demandent des salariés dans une lettre adressée aux médias, dans laquelle les signataires reprochent à la direction son « manque d’humanité » pour des licenciements « en pleine crise sanitaire » et ses « méthodes managériales qui n’ont rien à envier à celles employées jadis à France Télécom ».

Un courrier qui serait diffamatoire selon la direction qui menace d'aller en justice, mais qui comprend quand même le désarroi des salariés qui feront les frais de la campagne présidentielle de 2022. 

En fait, l'inconnue Corinne Narassiguin numéro deux et sang neuf du PS, explique qu'il n'y a pas de magot, car les 45,5 millions d’euros de la vente de Solférino ont "servi à rembourser le prêt hypothécaire de 20 millions contracté pour la présidentielle de 2017, financer le « plan de sauvegarde de l’emploi » suivant (4,9 millions), rembourser un découvert bancaire de 6,3 millions, acheter et aménager les nouveaux locaux à Ivry-sur-Seine (9 millions environ).

Et sauve qui peut si le candidat PS obtenait moins de 5 % des suffrages exprimés à la présidentielle de 2022, car le remboursement s’élèverait alors au maximum à 4,75 %. Il ne resterait plus aux sympathisants du parti socialiste qu'à chanter cette belle chanson nostalgique, écrite par Charles Trenet en 1942 sur une musique composée par Léo Chauliac.

Que reste-t-il de nos amours  ? 

Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de ces beaux jours
Une photo, vieille photo
De ma jeunesse...

 

François Mitterrand, le 13 juin 1971, à la tribune du congrès d’Épinay.

 

https://www.20minutes.fr/politique/2971383-20210207-presidentielle-2022-ps-contraint-faire-economies-mener-prochaine-campagne

Photo - Au siège du PS à Ivry-sur-Seine © Crédit photo : AFP


Moyenne des avis sur cet article :  2.46/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • Ce n’est pas en tirant sur une ambulance que vous allez la transformer en corbillard comme vous les souhaitez.

    Quitte à être insidieux, quand vous posez la question : « Qu’attend la CGT pour déclencher une grève illimitée pour défendre les petites mains de l’ex parti populaire qui naguère faisait rêver les ouvriers ? » Pourquoi ne pas compléter en se posant la même question à propos de la CFDT et de FO ? Je ne vous ferai pas l’injure de croire qu’il s’agit d’un « oubli » de votre part.


    • gruni gruni 9 février 09:01

      @Séraphin Lampion conspirologue

      Je suis simplement réaliste, pas transformiste. Quant à savoir ce que je souhaite pour le PS, votre réflexion est pour le moins hâtive, j’observe simplement son agonie tout en sachant qu’en politique il faut éviter les opinions définitives. 
      Que voulez-vous, j’ai un faible pour la CGT et son histoire qui est également liée à Solférino. Donc, il n’y a pas d’oubli de ma part mais un choix logique. Je n’ai pas de préférence syndicale, je n’ai jamais été syndiqué.


    • Attila Attila 9 février 09:44

      @gruni
      « j’ai un faible pour la CGT et son histoire qui est également liée à Solférino »
      Heuheue . . . ça s’rait pas plutôt avec la place du Colonel Fabien ?
      100 ans de PCF, 125 ans de CGT

      .


    • gruni gruni 9 février 09:47

      @Attila

      • en 1934, la Fédération générale des fonctionnaires de la CGT fait l’acquisition de l’immeuble situé au 10, rue de Solférino, ancien hôtel particulier d’Albert de Broglie4. En 1940, les syndicats de fonctionnaires sont dissous par le régime de Vichy et leurs biens confisqués. Sous l’Occupation, c’est dans cet immeuble que s’installe le ministère de l’Information chargé de la propagande du régime de Vichy, symbole de la Collaboration. Le ministre de l’Information, Philippe Henriot, y fut assassiné le 28 juin 1944 par un membre du COMAC ;
      • le 18 août 1944, pendant l’insurrection parisienne, des résistants issus du syndicalisme fonctionnaire de la clandestinité reprennent l’immeuble les armes à la main. Les fonctionnaires CGT reprennent possession de « leur immeuble » encore occupé par des miliciens. De 1944 à 1978, il fut le siège du mouvement syndical des fonctionnaires CGT ou, après la scission de 1948, issu de la CGT (UGFF-CGTFGF-FOFEN)5 ;
      • de 1981 à 20186, on y trouve le siège du Parti socialiste (PS), qui achète l’hôtel particulier à l’UNMRIFEN (Union nationale des mutuelles de retraite des instituteurs et fonctionnaires de l’Éducation nationale) en 19807 (par métonymie, « Solférino » désigne souvent la direction du Parti socialiste dans les médias) avant de le vendre en 2017 à la société foncière Apsys et de déménager le 12 octobre 2018.

      Wikipédia


    • Attila Attila 9 février 09:57

      @gruni
      Merci de ces précisions géographiques.
      Mais il est bon de préciser car Solférino est surtout connu pour être le siège du Parti Socialiste pendant longtemps.

      .


    • tonimarus45 9 février 17:22

      @gruni---La cgt a ete longtemps accusee d’etre la courroie de transmission du parti communiste et non du « PS »..Et c’est un adherent cgt depuis l’age de 18 ans j’en ai a present 81 qui vous le dit .. ;Tenter de faire croire le contraire n’est pas acceptable


    • tonimarus45 9 février 17:26

      @gruni—Que le siege de la cgt fut un temps a solferino OUI ET ????????


    • gruni gruni 9 février 17:41

      @tonimarus45

      Et moi je vous prouve par le lien que je vous ai donné que la CGT existe au PS, que cela vous plaise ou non. Il y a parfois plusieurs syndicats dans la même entreprise.


    • vesjem vesjem 9 février 18:11

      @gruni
      fais gaffe, mon petit gruni, tu vas te faire engueuler par fergus qui a gardé quelques amitiés dans la gogôche
      y te dira pu bonjour, le vilain


    • zygzornifle zygzornifle 9 février 08:58

      Sarko a bien été couiner avec son Sarkoton, le PS n’a plus qu’a faire pareil, ils ont eut un « pognon de dingue » pendant pas mal de temps, s’ils sont maintenant fauchés (j’en doute fort) fallait pas faire comme la cigale dans la fable .....


      • devphil30 devphil30 9 février 09:00

        Et comment font les autres partis peu ou pas représentés à l’assemblée nationale du fait du manque de proportionnelle

        Le PS n’a plus rien de socialiste , les grands noms qui ont bâti le socialisme doivent être outré de voir la dérive centriste de ce parti qui ne défend plus les travailleurs.

        Qu’il coule avec ceux qui l’ont dénaturé et conduit à sa perte.

        Quand on perd ses valeurs on perd toute valeur et perspective future.

        Bon débarras de ces hypocrites et menteurs


        • gruni gruni 9 février 09:10

          @devphil30

          Vous n’aviez pas remarqué la tendance des Français à dériver vers le centre pour les élections présidentielles ?


        • Fergus Fergus 9 février 09:17

          @ gruni

          Bien droitier le « centre » !
          Mais conforme à la sociologie du pays.


        • devphil30 devphil30 9 février 09:20

          @gruni

          Cette dérive centriste est provisoire ensuite ce sera à droite toute.
          Le centrisme n’a pas de conviction , c’est juste essayer de concilier l’inconciliable et cela ne fait que des mécontents.

          C’est soit à droite toute soit à gauche toute

          La tendance actuelle est à droite toute et je m’en réjouis


        • gruni gruni 9 février 09:50

          @devphil30

          Nous verrons devphil30, nous verrons, vous vous réjouissez peut-être trop vite
          Mais Macron est plutôt de droite, dans ce cas sa réélection va vous réjouir


        • gruni gruni 9 février 10:06

          @Fergus

          Bien droitier le « centre » !

          Euh oui !

          « Mais conforme à la sociologie du pays ». 

          Toute vérité n’est pas bonne à dire Fergus smiley


        • devphil30 devphil30 9 février 11:02

          @gruni

          Tous Sauf Macron voilà le parti pour 2022 le TSM


        • vesjem vesjem 9 février 18:14

          @gruni
          tu vois, ch’t’avais dit ; t’as fâché fergus ; point de bonjour !


        • Fanny 9 février 18:56

          @Fergus

          Rien à voir avec la sociologie. La classe moyenne se paupérise, se prolétarise et devrait se déplacer à gauche,

          Tout à voir avec les délires de la gauche après la perte de son gouvernail marxiste. Ses mots clés et son néo-charabia (minorités plus que collectivité, racialisme plus qu’humanisme, islamisme ald ouvriérisme, immigartionnisme, décolonialisme, déconstructions, déstructurations, individualisme, antipatriotisme, antipopulisme, antifamille, …) n’ont plus rien à voir avec ce que l’on nommait autrefois la gauche et incite à prendre la fuite.

          Les gens se sont déplacés vers le reste de l’offre politique épargnée pour le moment par ces délires. Il se trouve que cette offre politique résiduelle est à droite (ou nulle part : les abstentionnistes, premier parti de France). 


        • Samson Samson 9 février 22:47

          @Fergus
          « Bien droitier le « centre » ! »
          Bien obligé, si l’on persiste contre vents et marées à classer le P$ et les €cologistes comme de « gauche » ! smiley


        • Samson Samson 9 février 23:27

          @Fanny
          "Rien à voir avec la sociologie. La classe moyenne se paupérise, se prolétarise et devrait se déplacer à gauche, « 

          D’après un »expert« de la majorité, elle se voit déjà réduite à des revenus de 4000 €/mois.

           »Ses mots clés et son néo-charabia (minorités plus que collectivité, racialisme plus qu’humanisme, islamisme ald ouvriérisme, immigartionnisme, décolonialisme, déconstructions, déstructurations, individualisme, antipatriotisme, antipopulisme, antifamille, …) n’ont plus rien à voir avec ce que l’on nommait autrefois la gauche et incite à prendre la fuite. « 

          Ben oui, après la conversion $ociali$te à la Pensée Unique néo-libérale et aux vertus de l’économie de marché, quelques génies de la fondation Jaurès ont jugé intelligent de trahir leur fond de commerce traditionnel en substituant à la lutte des classes le concept de »progressisme sociétal« . Et une large part de ce qui constituait jadis la »gauche«  notamment les €colos a embrayé sans plus de réflexion pour la modernité du concept »marketing« .

          Et comme un mouvement plus ou moins similaire s’est opéré à droite en matière de moeurs, scindant entre une droite attachée aux valeurs morales traditionnelles et une droite »moderniste" et branchée ouverte aux merveilles du transhumanisme et aux perspectives juteuses qu’il ouvre aux marchés bio-tech - le progressisme sociétal a finalement ouvert à notre très immature et narcissique petit Monarc le boulevard qui lui a permis de rafler la mise !

          On n’est pas dans la merde !!! smiley


        • Fergus Fergus 9 février 09:15

          Bonjour, gruni

          Quelle spectaculaire et rapide dégringolade !

          Le plus drôle est que, dans ce champ de ruines, Hollande puisse encore croire qu’il peut jouer un rôle.

          Et si Hidalgo va à la présidentielle dans le cadre d’une alliance Socialistes-Ecologistes, ce ne sera certainement pas sous l’étiquette PS, totalement démonétisée. 


          • gruni gruni 9 février 09:57

            @Fergus

            Bonjour Fergus

            Ne me parles plus de Hollande, ça me fait mal smiley

            « une alliance Socialistes-Ecologistes » Hidalgo pourrait aussi fonder son propre parti comme qui tu sais.


          • Fergus Fergus 9 février 11:02

            @ gruni

            Certes, mais elle aurait du mal à associer les écolos à la démarche. S’il doit y avoir une alliance PS-Verts, elle ne se fera à mon avis que sur sur des critères d’égalité et sans doute un deal gouvernemental en cas de victoire.


          • gruni gruni 9 février 11:19

            @Fergus

            « en cas de victoire. » très hypothétique Fergus. Il est vrai que dans la situation actuelle on ne peut jurer de rien pour la suite. 


          • Fergus Fergus 9 février 11:49

            @ gruni

            « « en cas de victoire. » très hypothétique Fergus »4

            Une hypothèse effectivement très improbable.


          • tonimarus45 9 février 17:14

            @Fergus---Bonjour «  »«  »camarade«  »«  » ? ;;Mais vous avez « laurent joffrin » qui veut rassembler la «  »gauche«  » SAUF la « FI », avec surement en leader ; le futur pretendant « PS » a la presidentielle « qui pourra achever si il est elu la demolition des acquis sociaux, du code du travail, des lois du »CNRS« .Et justement vous qui »« deglinguez »« souvent la »FI" via melenchon ,voila une alternative pour votre choix de vote


          • vesjem vesjem 9 février 18:15

            @gruni
            ha si, çà y est, il s’est rattrapé


          • vesjem vesjem 9 février 18:32

            @gruni
            n’oublie pas qu’hidalgo a eu flambi pour amant ; ce dernier lui a fait un petit qui doit être grand à c’t’heure ;
            son poste de mairesse, elle le doit à son statut de maitresse


          • tonimarus45 9 février 19:50

            @vesjem------merci de me die a qui vous vous adressez lorsque vous postez «  »«  »@gruni
            ha si, çà y est, il s’est rattrapé«  »«  »«  »


          • Samson Samson 9 février 23:35

            @Fergus
            "Et si Hidalgo va à la présidentielle dans le cadre d’une alliance Socialistes-Ecologistes, ce ne sera certainement pas sous l’étiquette PS, totalement démonétisée."

            Tout bénef pour Mélenchon ! Si Hidalgo se présente, c’est sur l’électorat de Macron qu’elle mordra ! Et si elle arrive de surcroît à obtenir la bénédiction des €colos, c’est du côté de LFI qu’on devrait sabrer le champagne !  smiley smiley smiley


          • Fergus Fergus 10 février 09:42

            Bonjour, Samson

            Si Hidalgo se présente et parvient à un accord avec les Verts, ce n’est pas sur l’électorat de Macron qu’elle mordra. Et pour cause : les électeurs ex-socialos qui ont voté Macron en 2017 se sont d’ores et déjà détournés de lui, d’où son positionnement de plus en plus droitier pour récupérer dans les rangs de LR ce qu’il a perdu de l’autre côté. Et ça fonctionne plutôt bien, la base électorale de Macron en termes chiffrés restant à peu près inchangée.

            C’est pourquoi une candidature ratée d’Hidalgo pourrait profiter à Mélenchon, mais ce ne serait pas le cas si une alliance assez solide PS-Verts se mettait en place. Mélenchon pourrait alors devenir la victime d’un vote utile.


          • Bendidon Bendidon 9 février 10:16

            Mais on s’en fout du PS (PédoSocialo) grounichou

            Va pleurnicher chez la bande à Duhamel (ah il était beau le PS, la familia grande)

            Tiens une vidéo EXTRAORDINAIRE réalisée par de vrais journalistes (Pas PS) 

            https://youtu.be/w6zGkTOq6qs

            ceci n’est pas un complot

             smiley


            • gruni gruni 9 février 10:47

              @Bendidon

              Voilà encore du grain à moudre pour votre prochain article. Heureusement que je suis là pour vous aider, sinon vous seriez capable de croire n’importe quoi !

              https://www.dhnet.be/medias/divers/le-documentaire-ceci-n-est-pas-un-complot-n-est-pas-complotiste-mais-pas-sans-travers-60219546d8ad5844d1ff58d0


            • gruni gruni 9 février 12:05

              @Bendidon

              On est tous le conformiste de quelqu’un... Même vous !

              Bendidon l’anti-gruni


            • Aristide Aristide 9 février 13:41

              Parti Socialiste - Où est passé le magot ?

              Est-ce que l’on a fouillé Mélenchon et Hamon quand ils sont sortis de la salle, hmmmm ?


              • gruni gruni 9 février 16:22

                @Aristide

                 « fouillé Mélenchon »

                On ne fouille pas la République Aristide, elle est sacrée. 


              • tonimarus45 9 février 16:59

                @Aristide—Tartuffe a ce moment là il y a bien longtemps que « melenchon’ n’etait plus au »ps"


              • Aristide Aristide 10 février 10:26

                @tonimarus45

                Le deuxième degré est visiblement incompréhensible au tonimachin ...


              • troletbuse troletbuse 9 février 16:24

                L’article hebdromadaire de désinformation de Grounichou.

                Mais qui s’inquiète aujourd’hui du parti socialiste ? Personne.

                Existe-t-il encore ? Vu qu’ils sont tous parti visiter la LREMie

                Seuls les faux LFI qui votent Micron peuvent savoir..

                Il avait un magot ?

                Tiens ca m’en touche une sans bouger l’autre.

                Comme un article sur la FNSEA de l"ami Fergus.


                • Yann Esteveny 9 février 16:47

                  Message à avatar troletbuse,

                  L’article est intéressant car il permet de mieux percevoir deux types d’engagement en politique :
                  celui pour la recherche du magot,
                  celui contre la dictature sanitaire qui s’installe.

                  Respectueusement


                • troletbuse troletbuse 9 février 16:52

                  Grounichou devrait aller visiter la montagne aux singes en Alsace. Pas très loin de chez lui C’est plein de magots

                  https://www.selestat-haut-koenigsbourg.com/emerveiller/montagne-des-singes.htm


                  • tonimarus45 9 février 16:57

                    @-gruni—«  »«  »« la CGT pour déclencher une grève illimitée pour défendre les petites mains de l’ex parti populaire qui naguère faisait rêver les ouvriers ? Les salariés qui sont aussi aussi des militants devront rejoindre les chômeurs de Pôle Emploi. Le personnel qui dénonce des »méthodes néolibérales« de la direction. »«  »«  »Dites vous —Et qu’attendent vos amis de la cfdt. ;Et ne trouvez vous pas votre propos ridicule en ce qui concerne la cgt aupres de qui tres certainement aucun de ces employes n’adheraient(il est mal vu au « ps » de ce syndiquer a La cgt et je veux croire que tous ces ouvriers etaient au « ps ») et qui malgre tout les defendras si ils le demandent


                    • gruni gruni 9 février 17:19

                      @tonimarus45

                      « ne trouvez vous pas votre propos ridicule en ce qui concerne la cgt aupres de qui tres certainement aucun de ces employes n’adheraient(il est mal vu au « ps » de ce syndiquer a La cg »

                      Ne vous en déplaise il existait bien une section syndicale CGT à Solférino. Qui tient un propos ridicule ?
                      https://www.marianne.net/politique/pression-mepris-mal-etre-la-section-cgt-de-solferino-se-plaint-des-methodes-de-cambadelis


                    • tonimarus45 9 février 18:30

                      @gruni---Oui et vous voyez bien que la cgt etait bien aupres de ces employes qui protestaient, contrairement a ce que vous avez l’air de pretendre lorsque vous vous etonnez le l’inaction de la cgt dans ce cas precis .D’autre par le ridicule de vos propos etair dans le fait que vous sembliez vous etonner ironiquement que « la cgt de pas ne declencher pas une greve generale »( sous entendu elle ne fait rien). ;En outre j’ai bien peu de respect pour ceux qui n’ont jamais verser la moindre obole a un syndicat ,mais qui ont engrange les avantages obtenus de haute lutte par ces derniers .En fait ceux qui font parti , comme je le dis souvent ,de celui que j’ai bien connu et qui declarait «  »Tant que les naves (cotiseront aux syndicats)et feront greve ,les mariolles tireront les marrons du feu«  »".Et j’ajoute qu’au moins ils la ferment


                    • gruni gruni 9 février 18:40

                      @tonimarus45

                      c’est pas vous qui écriviez...

                       la cgt aupres de qui tres certainement aucun de ces employes n’adheraient(il est mal vu au « ps » de ce syndiquer a La cgt et je veux croire que tous ces ouvriers etaient au « ps ») 

                      Lorqu’on se trompe il faut savoir l’admettre, quant à votre respect il m’importe peu.
                      A bon entendeur !


                    • tonimarus45 9 février 19:36

                      @gruni—De ces employes —CES !!!! c’est a dire le petit nombre dont on parle, qui vont etre licencies et qui donc n’osent pas en appeler a la cgt aupres duquel ils n’ont peut tre pas adheres ;Ceci expliquant cela


                    • tonimarus45 9 février 19:42

                      @gruni-----, «  »«  »« quant à votre respect il m’importe peu »«  »" dites vous -mais au moins ayez le respect de vous meme ; et cela devrait commencer par ne pas critiquer un syndicat a qui vous devez beaucoups d’ avantages dont vous beneficiez et pour lesquels vous n’avez jamais semble t’il rien fait


                    • julius 1ER 9 février 17:13

                      Qu’attend la CGT pour déclencher une grève illimitée pour défendre les petites mains de l’ex parti populaire qui naguère faisait rêver les ouvriers ?

                      @Gruni,

                      un petit peu démago comme propos ... n’est-ce pas ???? Gruni qui vire vers le populisme ????

                      Pour être défendu par la CGT, encore faudrait-il que les ex-salariés du PS soient adhérents à la CGT....or il me semble que c’était plutôt la CFDT qui était la courroie de transmission du PS n’est-ce pas ???

                      énorme provocation de Gruni ou lacune dans les connaissances !!!

                      mémoire courte ou amnésie ????

                      pour ce qui est du PS il semblerait que sa raison d’exister était finalement de faire contrepoids au parti communiste celui-ci ayant été minorisé , le PS perd sa raison d’exister.... ce peut-être une explication !!!!! ce qui en dit long sur le débat des idées et l’état de la Gauche en général, à défaut de tirer sur les ambulance c’est plutôt grave que des classes sociales entières se retrouvent sans porte-parole et ne se reconnaissent plus dans un progressisme de Gauche ????


                      • gruni gruni 9 février 17:29

                        @julius 1ER

                        Voir le commentaire précédent, il existait bien une section syndicale CGT à Solférino. Dans un autre commentaire que vous pourrez lire pour mieux vous informer, j’explique que l’Histoire du 10 rue Solférino est également liée à la CGT. Et c’est vous qui parlez de « lacune de connaissance ».
                        Maintenant il y a certainement aussi une section CFDT au PS, il y a là rien d’extraordinaire.


                      • tonimarus45 9 février 18:37

                        @gruni---Oui j’ai lu votre lien « wiki » qui ne dit absolument pas qu’il y ai pu avoir collusion entre le ps et la cgt, a qui on a reproche longtemps d’etre la courroie de transmission du parti communiste et certainement pas du ps
                        .Vous racontez là n’importe quoi dans le seul but de salir un syndicat qui a ete de tout temps un defenseur de la classe ouvriere


                      • tonimarus45 9 février 18:45

                        @gruni—Et  encore de « wiki » page syndicat cgt «  »«  »«  »"

                        Sièges de la CGT[modifier | modifier le code]
                        Le siège de la CGT à Montreuil en 2014.

                        Expulsée de la Bourse du travail sous l’autorité du préfet en 1906, la CGT loue une usine désaffectée sise au numéro 33 de la rue de la Grange-aux-Belles. Les travaux terminés, la propriétaire meurt : l’immeuble doit être vendu. La CGT contourne la loi de 1884 interdisant l’accès à la propriété aux syndicats en créant une société en nom collectif, et c’est ainsi qu’en novembre 1907, la CGT devient propriétaire. La forte syndicalisation des années 1920 permet l’achat d’autres bâtiments dont le 211 de la rue La Fayette, et à l’angle de l’avenue Mathurin-Moreau (actuelle place du Colonel-Fabien).

                        La confédération s’installe dans un bâtiment neuf à Montreuil en 198366. Les travaux ont duré 4 ans67.


                      • gruni gruni 9 février 18:46

                        @tonimarus45

                        « collusion entre le ps et la cgt »

                        où ai-je parlé de collusion ?
                        Le PS et la CGT ont tout deux siégé au 10 rue Solférino, c’est un fait historique.

                        Vous ne savez pas lire !


                      • tonimarus45 9 février 19:13

                        @gruni—C’est ce que vous essayiez habilement de faire croire , et c’est ce que j’ai cru comprendre, surtout que je me demandais ce que cela faisait dans votre article


                      • tonimarus45 9 février 19:29

                        @gruni---ET encore

                        «  »« ation et Résistance…

                        Le numéro 10 connut pourtant au fil des ans un parcours beaucoup plus divers et mouvementé. En 1934, la Fédération générale des fonctionnaires de la CGT devient propriétaire des lieux. Mais, dès 1940, le régime de Vichy ordonne la dissolution des syndicats de fonctionnaires, mesure assortie de la confiscation de leurs biens. Ainsi « libéré », l’immeuble devient durant l’Occupation, le siège du ministère de l’Information chargé de la propagande du régime. C’est là que Philippe Henriot, ministre de l’Information, sera assassiné le 28 juin 1944 par un membre du Comac, le Comité militaire d’action de la Résistance.

                        Quelques semaines plus tard, le 18 août 1944, au cours de l’insurrection parisienne, des résistants, issus du syndicalisme fonctionnaire de la clandestinité, reprennent « leur » immeuble les armes à la main, lors de combats avec les miliciens encore déterminés à en découdre. Si bien que, de 1944 à 1978, le 10, rue de Solférino retrouve son identité syndicale des années 1930, accueillant le mouvement syndical des fonctionnaires CGT puis, après la scission de 1948, issu de la CGT (UGFF-CGT, FGF-FO et FEN).

                        Le siège du PS

                        En 1981, le Parti socialiste quitte ses locaux de la place du Palais-Bourbon (où s’établit le quotidien Combat socialiste, soutien fervent de la campagne de François Mitterrand, jusqu’à son dernier numéro le 8 juillet de la même année) pour acheter le 10, rue de Solférino. Peu à peu, « la rue de Solférino » devient si emblématique du PS que l’adresse en vient à désigner la formation politique dans les articles de presse, les commentaires et auprès des adhérents et militants. C’est là, jusqu’à présent, qu’ils célébraient leurs victoires ou pleuraient leurs revers… »«  »«  »«  »« ---autre ment dit la cohabitation n’a pu semble t’il avoir lieu qu’environ 4 annees le temps que la cgt fasse construire sont nouveau siege..Ceci dit je prends note que vous ne vouliez absolument pas accuser le cgt et le ps de collusion , ajoutant quand meme que d’autre ce sont aussi »« trompe »


                      •  Je ne sais plus qui a dit que lorsque le joufflu a quitté Solférino même les chiottes étaient hors d’usage ...explosés comme dans la grande bouffe !

                         le magot était dans la fosse ?


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 février 22:00

                          @Armand Griffard de la Sourdière. C’est le problème des Julie , elles sont explosives , même dans les chiottes.


                        • stef 9 février 22:20

                          le ps n’a que ce qu’il mérite

                          Parti de gauche pour les ouvriers et les classes populaires , ce parti les a complètement abandonnés pour les riches et les immigrés devant lesquels les éminences socialistes s’extasient chaque jour laissant à leur pauvre sort les pauvres Français ; je le répète c’est bien fait pour ces traitres .


                          • tonimarus45 9 février 23:19

                            bonjour—Le « ps »est moribond et j’espere qu’il le restera.En effet ce « ps » n’est plus de gauche depuis le virage vers le « neo-liberalisme » (dixit « chevenement)au debut des annees 1980.Cela a ete confirme par la destruction et du code du travail,et des acquis sociaux et des lois du CNRS sous hollande.Cerise sur le gateau ce dernier a mis les pieds a l’etrille a » macron« afin qu’il acheve le sale boulot qu’il n’a pu terminer.Bien sur les tartuffes habituels font semblant de le classer a gauche ce qui leur permet de classer la »FI" a l’extreme gauche

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article

PS


Palmarès



Publicité