• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Passeport vaccinal et laissez-passer sanitaire : les protecteurs européens (...)

Passeport vaccinal et laissez-passer sanitaire : les protecteurs européens des données tracent des lignes rouges

Les organismes européens censés protéger les données personnelles des citoyens ont été unanimes : il faut évaluer et limiter le pouvoir donné au passeport sanitaire européen, appelé aussi certificat vert.

« L’EDPB et l’EDPS recommandent que toute utilisation ultérieure du certificat vert numérique par les Etats membres ait une base juridique appropriée dans les Etats membres et que toutes les garanties nécessaires soient en place ».

Des institutions censées protéger nos données personnelles. Ils sont les gardiens des données personnelles dans l’Union européenne et des autres pays de l’Espace économique européen (EEE, comprenant les 27 auxquels viennent s’ajouter l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège). Le Comité européen de la Protection des Données (abrégé EDPB, pour European Data Protection Board) est un organe européen indépendant qui garantit et supervise l’application cohérente du Règlement général sur la Protection des Données (le fameux RGPD) en Europe et au sein des institutions européennes comprises. Le Contrôleur européen de la Protection des Données (EDPS, pour European Data Protection Supervisor), lui, est l’autorité indépendante en charge de la protection des données personnelles et de la vie privée et consulté, notamment, pour tout projet législatif ayant une incidence dans ses domaines. Il participe et est membre de l’EDPB au même titre que d’autres représentants des autorités nationales.

GAFAM et digitalisation du monde oblige, l’EDPS, le Contrôleur européen de la protection des données, est devenu ces dernières années de plus en plus influent, intervenant tant pour contrôler et assurer la protection des données et de la vie privée lors du traitement d’informations personnelles au sein des organes de l’UE, que pour surveiller les nouvelles technologies susceptibles d’affecter la protection des informations personnelles, proposer des solutions et recommandations concrètes, ou encore intervenir devant la cour de justice de l’UE, prodiguer des conseils et interpréter la législation relative à la protection des données.

Quid des certificats verts numériques ? Leur opinion conjointe sur le projet de pass sanitaire européen, publié le 6 avril 2021, est sans équivoque. Les commissaires à la protection des données de tous les pays de l’UE et de l’Espace économique européen soulignent la nécessité d’atténuer les risques pour les droits fondamentaux des citoyens et résidents de l’UE qui pourraient résulter de l’émission du certificat vert numérique, y compris ses possibles utilisations secondaires involontaires.

Pour l’autrichienne Andrea Jelinek, présidente de l’EDPB, « toute mesure adoptée au niveau national ou européen qui implique le traitement de données personnelles doit respecter les principes généraux d’efficacité, de nécessité et de proportionnalité. Par conséquent, l’EDPB et l’EDPS recommandent que toute utilisation ultérieure du certificat vert numérique par les Etats membres ait une base juridique appropriée dans les Etats membres et que toutes les garanties nécessaires soient en place ».

Wojciech Wiewiórowski, le Contrôleur européen à la Protection des Données, insiste : « Il doit être clair que la proposition ne permet pas – et ne doit pas conduire à – la création de toute sorte de base de données centrale de données personnelles au niveau de l’UE. En outre, il faut s’assurer que les données personnelles ne sont pas traitées plus longtemps que ce qui est strictement nécessaire et que l’accès à ces données et leur utilisation ne sont pas autorisés une fois la pandémie terminée ». 

Des outrages aux libertés et droits fondamentaux à éviter. Quelques semaines plus tôt, en mars, l’EDPS a aussi publié ses commentaires sur le paquet « Union européenne de la santé », un paquet législatif également à l’étude avant l’été et qui regroupe 3 règlements distincts sur la gestion des menaces transfontalières, l’élargissement des missions de l’Agence européenne des Médicaments et celles du Centre européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC). Pour ce dernier, ses nouvelles tâches « concernant les plateformes et applications numériques soutenant la surveillance épidémiologique, l’EDPS note que ces applications sont susceptibles de présenter des risques élevés pour les droits et libertés des individus et, par conséquent, nécessitent une évaluation d’impact sur la protection des données (DPIA) à réaliser avant leur déploiement. De plus, l’EDPS insiste pour que les applications de contact-tracing fassent appel à des technologies de protection de la vie privée ».

Si les risques étaient jugés trop grands après leur évaluation, cela aurait-il un impact sur la naissance ou non de ce passeport sanitaire, ainsi que sur l’obligation ou non de le présenter pour pouvoir circuler ? Si ce projet de certificat proposé par la Commission européenne était adopté dans les jours à venir, est-ce que ce procédé sera réellement « provisoire jusqu’à ce que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) déclare la fin de la pandémie ? »

Source : https://www.nexus.fr/actualite/news/passeport-lignes-rouges/

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2669


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • raymond 29 avril 18:55

    Toujours pas en vue et surtout pas en numérique.


    • Lucorient 29 avril 19:03

      Ils vont se la mettre bien profond leur merde fasciste


      • cyrus CYRUS 29 avril 19:35

        @Lucorient

        Vu le nombre de gens qui l’ accepte sans broncher on va bientot se retrouver avec un bracelet electronique comme les delinquant ...


      • Albert123 30 avril 12:16

        @CYRUS

        on est déjà cobaye contrairement aux prisonniers


      • BA 29 avril 21:39

        A propos du double mutant indien :


        Un premier cas de contamination par le variant dit indien du coronavirus SARS-CoV-2 a été détecté dans le Lot-et-Garonne, a rapporté jeudi 29 avril BFMTV, citant Benoît Elleboode, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine.


        Il s’agit d’un homme revenu d’un déplacement en Inde, a-t-on précisé de même source. "Je ne pense pas que ce soit le premier cas en France mais c’est le premier cas dans notre région", a déclaré Benoît Elleboode à la chaîne de télévision, indiquant par ailleurs qu’un cas suspect avait aussi été identifié à Bordeaux.


        https://www.midilibre.fr/2021/04/29/coronavirus-un-premier-cas-de-contamination-par-le-variant-indien-detecte-en-france-dans-le-lot-et-garonne-9517814.php




        • @Ben Schott

          Ca a l’air sympa, ça existe aussi en jaune fluo avec bandes argentées ?


        • Ben Schott 29 avril 22:21

          @Philippe Huysmans, Complotologue
           
          J’en ai une en jaune, mais sans les bandes argentées...  smiley
           


        • @Ben Schott

          Zut, c’aurait fait forte impression pour la prochaine manif GJ.


        • cyrus CYRUS 29 avril 22:25

          @Philippe Huysmans, Complotologue

          on l’ as deja fait a mompelier smiley

          https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/covid-manifestations-contre-le-port-du-masque-a-montpellier-et-a-nimes-1965109.html

          mais c’ est copyleft smiley vous gener pas amis belge smiley


        • sirocco sirocco 30 avril 01:12

          @BA

          Chouette ! On va tous crever sur les trottoirs après s’être battu à coups de bouteilles d’oxygène (vides) dans les rues !  smiley


        • babelouest babelouest 30 avril 06:21

          @BA je pense que le premier cas BA sera amusant.... car bien sûr il y aura un cas BA comme un cas Lou Ravi, évident mon cher Watson...... et puis un cas Cawette !


        • Albert123 30 avril 12:20

          @Ben Schott

          non il suffit juste de réutiliser cela , en plus c’est gratuit :

          https://cdn.futura-sciences.com/buildsv6/images/wide1920/5/c/b/5cb474dd85_121782_cerveau-3d.jpg


        • roby roby 30 avril 15:00

          @babelouest
          Et pourquoi pas un cas  ca 


        • troletbuse troletbuse 29 avril 23:14

          Ouais des lignes rouges qui sont déjà bien oranges. Et les lignes sont faites pour être dépassées.

          Ne rien accepter. Samedi je serai à Paris aux manifs


          • @troletbuse

            Avec ton gros gourdin ?  smiley


          • babelouest babelouest 30 avril 06:22

            @Philippe Huysmans, Complotologue (gourdin bien caché chez Kangourou)


          • troletbuse troletbuse 30 avril 18:17

            @Philippe Huysmans, Complotologue
            J’essaie à mon niveau de participer à la lutte contre la dictature. Et toi ?


          • @troletbuse

            J’essaie à mon niveau de participer à la lutte contre la dictature. Et toi ?


            Tout pareil, je crois que c’est évident pour tout le monde smiley


          • devphil30 devphil30 30 avril 06:38

            La seule ligne acceptable , c’est pas de passeport.

            Un passeport pour un machin qui touche 0.001 % de la population et dont on se remet très bien à condition d’avoir pratiqué la prévention et ne pas attendre d’être intubé pour commencé à soigner.

            Un machin qui a mis la France à terre et dont le poudré va maintenant libérer le pays en vue de 2022 , comme ça tout d’un coup il va pouvoir permettre de se déplacer , d’aller au cinéma etc ....

            Cela fait 1 an que cette mascarade est terminée mais elle a continuer à être mise en scène et orchestrée pour maintenir un état d’urgence sinon Macron aurait été lynché.

            La proximité de 2022 lui permet de finir son mandat mais ce type est le pire des pires président


            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 avril 08:04

              Discuter du contenu du fameux ausweis c’est déjà en accepter le principe.

               

              Pour ceux qui sont ok sur le principe il faut qu’ils soient bien conscients que ce sera un cheval de Troie.

               

              On pare du calendrier du déconfinement, mais à aucun moment je n’ai entendu parler de lever les masques.

               


              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 avril 08:14

                @Francis, agnotologue
                 
                 

                Les raisons de l’obligation peuvent se résumer au fait que, sans elle, il n’y aurait aucun signe manifeste de la supposée létalité du virus.

                 

                La fonction du masque réside est de nous rappeler constamment la pandémie ; la contrainte nous place dans le regard du pouvoir nous confisquant notre intime en même temps que nos liens sociaux. Nous ne sommes plus que des coreligionnaires, isolés les uns des autres, catéchumènes avant que d’avoir reçu le baptême du sacro-saint Vaccin en échange de la promesse d’une place dans le paradis du « comme avant ».

                 

                Je ne crois pas que ceux qui nous ont imposé aussi facilement cette ignominie reviendront un jour en arrière.

                 

                Ces masques seront obligatoires aussi longtemps que les fous qui nous les ont imposés seront au pouvoir. Si nous voulons tomber les masques nous devront faire tomber ceux qui veulent piquer tout le monde.

                Mais qui le veut ?

                 
                 « Faites semblant de croire, et bientôt vous croirez » Pascal


              • troletbuse troletbuse 30 avril 08:15

                @Francis, agnotologue
                Et en même temps, on nous sort le variant d’Inde comme le cochon d’Inde ou le cochon dinde qui vient d’arriver en France probablement à la nage.
                Encore un enfumage ou les Toutcourts vont être très déçus de ce déconfinement qui n’en sera pas un.
                Bien qu’on les prenne pour des cons mais pas très finement. Mais comme ils sont aveugles en plus .....


              • Legestr glaz Legestr glaz 30 avril 08:18

                La fenêtre d’Overton est ouverte.

                Le « pass sanitaire » n’est que le premier pas vers le « puçage » humain. Il n’est pas « politiquement correct » de parler de « puçage humain », comme l’on peut « pucer » les chiens ou les chats. 

                Alors, comme il est difficile, politiquement parlant, d’imposer une puce électronique, on s’en remet, dans un premier temps, à une application téléphonique. C’est « convivial » une application sur son téléphone. Et puis, « un pass vaccinal » en application sur le téléphone c’est quand même pratique, ludique et pas dérangeant. 

                Une fois ceci réalisé, il faudra, dans un second temps, se poser la question de la « sécurité » d’une telle application ? Parce que « votre sécurité » est ce qui nous est le plus précieux. On pourrait vous voler votre téléphone, vous pourriez le perdre, quelqu’un pourrait, mais quelle horreur, utiliser votre identité numérique ! 

                Alors oui, la puce sous-cutanée est ce qu’il y a de plus sécurisant. Et comme la technologie le permet aujourd’hui, cette puce électronique peut nous être « injectée » sous forme de nanoparticules ! La technologie vient à notre secours, elle vient participer à notre sécurité ! Finalement le fait de se faire injecter des nanoparticules sera devenu « politiquement correct ». Il suffit que la propagande et la répétition soient efficaces pour que le Peuple accepte cette idée. 

                La large « vaccination » permet d’ouvrir en grand la fenêtre d’Overton !


                Le MIT souhaiterait arriver à mettre au point un dispositif qui injecte à la fois le vaccin et les nanoparticules sous-cutanées indiquant que le patient a été vacciné.

                Depuis des années déjà, les scientifiques mettent au point diverses puces sous-cutanées plus ou moins utiles. Celles-ci peuvent renfermer notre identité ou permettre de déverrouiller la porte de sa maison, de sa voiture ou donner accès à son bureau. Un concept qui – pour l’instant – a encore du mal à passer auprès du grand public, mais le projet du MIT pourrait peut-être se démarquer.

                Le projet du Massachusetts Institute of Technology consiste en un carnet de vaccination sous-cutanée. Dans les faits, ce carnet de vaccination prendrait la forme de symboles placés sous la peau indiquant que la personne a bien reçu tel ou tel vaccin.


                https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/services/en-suede-la-puce-sous-la-peau-entre-dans-le-quotidien_AV-201805140200.html

                https://www.20minutes.fr/high-tech/2680019-20191220-le-mit-met-au-point-un-carnet-de-vaccination-sous-cutane


                • troletbuse troletbuse 30 avril 15:19

                  @Legestr glaz
                  Va falloir le dire à Fergus qui est dans le déni le plus total. 


                • njama njama 30 avril 10:03

                  Order now : Your personal non COVID-vaccinated declaration

                  1. A powerful statement against the developments of mRNA gene therapy pushed as vaccine
                  2. Get a sense of support you’re not alone in not going along with it
                  3. If needed, show others that you have not been injected with mRNA, that you are safe and not a super spreader
                  4. International Criminal Code statute, Nuremberg Tribunal Judgement banning experimentation without voluntary consent

                  https://greatreject.org/non-covid-vaccinated-declaration/

                  Commandez maintenant : Votre déclaration personnelle de non-vaccination COVID
                  1. Une déclaration puissante contre les développements de la thérapie génique ARNm poussée comme vaccin
                  2. Obtenez un sentiment de soutien : vous n’êtes pas seul à ne pas suivre le mouvement
                  3. Si nécessaire, montrez aux autres que vous n’avez pas reçu d’injection d’ARNm, que vous êtes en sécurité et que vous n’êtes pas un super propagateur
                  4. Statut du Code pénal international, jugement du Tribunal de Nuremberg interdisant l’expérimentation sans consentement volontaire


                  • Sylv1 30 avril 10:38

                    @njama
                    Personnellement, je ne suis aucunement persuadé que cela soit la solution.
                    Séparer les vaccinés des non-vaccinés est évidemment l’entourloupe qu’il faut éviter puisqu’on ne peut pas encore mesurer les conséquences d’un tel principe.
                    Encore une fois la devise de nos élites : « Diviser pour mieux régner » est à l’ordre du jour et on peut même se demander qui est à l’origine de ce site/mouvement. Un gros piège à con selon moi.


                  • njama njama 30 avril 11:03

                    @Sylv1
                    Vaccinés vs non-vaccinés ça n’a jamais été fait or d’un point de vue scientifique et épidémiologique ce serait intéressant car les essais cliniques vaccins vs faux-placebo (jamais du sérum physiologique, souvent un autre vaccin) ça ne paraît pas rigoureux, il y a des biais dus aux composants jamais neutres.

                    On conçoit qu’en double-aveugle ce ne serait pas éthique, les personnes cobayes ne sachant pas si oui ou non elles seraient susceptibles d’être protégées. Mais ça c’est la version labo, suivant les canons de l’Evidence Base Medecine
                    Ici dans le contexte, il s’agirait d’un choix personnel, que je serais prêt à assumer, d’autres aussi.
                    Les non-vaccinés seraient bien évidemment volontaires, et connus.

                    Ce qui chiffonnerait les esprits, c’est l’histoire de l’immunité collective et d’un seuil à atteindre (un truc pas très scientifique, et non vérifié dans les faits même sur des populations vaccinées à plus de 90 %) qui fait voir les non-vaccinés comme des dangers.

                    Perso je ne ne ferai pas vacciné, ou alors peut-être (?) en 2024 ou 2025 quand les essais cliniques seront terminés, et après méta-analyse(s). Tous les vaccins actuels sont expérimentaux, je ne sais pas si les gens se rendent compte qu’ils sont cobayes (?)...


                  • Sylv1 30 avril 12:28

                    @njama
                    Séparer les vaccinés des non-vaccinés est bien sûr ce qui est voulu via le passe sanitaire, et ce mouvement que vous citez, va exactement dans ce sens. Il légitime complètement le système qui est en train de poindre. C’est donc qq part, et c’est tout le paradoxe, comme si vous légitimiez ce passe.

                    Sinon l’intérêt thérapeutique préventif des vaccins sur le marché est proche de 0. L’efficacité de ces vaccins n’est pas de 95%, ni de 70, ni même de 50, elle est quasi-nulle, pour ne pas dire nulle. Il n’y a rien qui justifie ce vaccin, absolument rien, si ce n’est pour nos élites, un autre objectif. Et c’est là tout le problème.
                    Ils savent très bien que la plupart des gens vont accepter le chantage juste pour accéder aux lieux interdits aux non-vaccinés et pour voyager. Et même si vous attendez 2/3 ans, ça ne suffira pas, car les conséquences peuvent être encore plus lointaines. Il faut être clair : on ne sait pas ce qu’il y dedans, on ne sait pas qui développe, et on ne sait pas pourquoi.


                  • njama njama 30 avril 14:49

                    @Sylv1

                    Nous avons toutes les raisons légitimes de ne pas se faire vacciner, puisque toutes ces « onctions géniques » sont expérimentales, en AMM conditionnelle.
                    jusque fin 2022 et fin 2023
                    Restera le % de personnes qui ne se feront pas vacciner qui sera déterminant...
                    C’est là qu’ils vont nous sortir le chantage citoyen à l’immunité collective

                    Pour l’instant c’est le début les vaccinodromes ça marche, mais le flux de volontaires à la vaccination va ralentir, puis se tarir dans pas longtemps j’ai l’impression, ça commencera à patiner, puis les impétrants à la bénédiction vaccinale se feront de moins en moins nombreux.
                    J’vois ça comme ça, et résistance passive, ou boycott si on veut...

                    Faut pas être frontal, faut laisser passer le temps, faire l’indécis, peut-être l’année prochaine,..


                  • zygzornifle zygzornifle 30 avril 10:30

                    Je ne me ferai pas vacciner et c’est mon droit, vu ma retraite il y a bien longtemps que je ne vais plus bouffer de la merde hors de prix au resto, je préfère me faire un bon repas avec mes amis et comme je déteste le foot ça ne risque pas de me manquer, en fait la covid a ouvert les yeux a ma famille, on préfère passer notre temps en toute sérénité que de courir comme des imbéciles on l’a fait avant, plus de temps pour les loisirs simples et moins de temps au boulot pour ceux qui travaillent ....   


                    • BA 30 avril 11:09

                      A propos du double mutant indien :


                      France : cinq cas de variant indien en métropole, deux cas de variant indien en Guadeloupe.


                      Plusieurs cas de variant indien du Covid-19 ont été détectés dans le Lot-et-Garonne, en Gironde et dans les Bouches-du-Rhône, ont annoncé ces jeudi 29 et vendredi 30 avril l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine et le ministère de la Santé.


                      Les trois patients concernés en Nouvelle-Aquitaine (deux dans le Lot-et-Garonne et un à Bordeaux) “vont bien”, aucun ne souffre de “forme grave, tout le monde est à la maison avec peu ou pas de symptômes” et la “propagation est maîtrisée”, selon l’ARS. 


                      Ces trois cas concernent des personnes qui s’étaient rendues en Inde, a précisé devant la presse Benoît Elleboode, directeur régional de Nouvelle-Aquitaine, lors d’une conférence de pesse.


                      Jeudi soir, le ministère de la Santé a précisé que deux cas avaient été également détectés dans les Bouches-du-Rhône.


                      Deux cas avaient été auparavant confirmés en Guadeloupe.


                      Les deux cas dans les Bouches-du-Rhône concernent “deux personnes arrivant d’Inde, sans lien l’une avec l’autre”, “mises en quarantaine immédiatement après leur arrivée” et “testés positives au tout début de leur quarantaine respectivement le 19 et le 27 avril”.


                      https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-le-variant-indien-fait-son-premier-cas-en-france_fr_608af952e4b09cce6c1c37e4




                      • Sébastien A. 30 avril 13:48

                        Vous faites bien de citer cette curieuse affaire qui en dit long sur la vérité à géométrie variable des autorités :

                        « Dans le cas de ce variant dit indien, aucune étude n’atteste qu’il est plus contaminant ou plus résistant aux vaccins. » dixit l’ARS Occitanie.

                        https://www.ladepeche.fr/2021/04/29/lot-et-garonne-un-cas-de-variant-indien-detecte-9517910.php

                        on y perd son latin : ce « mutant » est-il plus ou moins contagieux ?!?

                        J’attends l’avis des sémillants épidémiologistes, docteur en vérité vraie officielle tamponnée par les autorités qui peuplent ce site.


                      • agent ananas agent ananas 30 avril 15:32

                        @njama

                         smiley smiley smiley


                      • tashrin 30 avril 12:23

                        Bien sûr qu’ils vont le mettre en place... C’est déjà plié

                        Même, les refractaires initiaux sont prêts à renier leurs convictions pour se boire une petite mousse en terrasse et partir se dorer la tranche cet été. Suffisait de priver les gens de jeux suffisamment longtemps à défaut de pain, et ils sont les premiers à demander eux mêmes leurs propres chaines


                        • ETTORE ETTORE 30 avril 13:10

                          tashrin @


                          Même, les refractaires initiaux sont prêts à renier leurs convictions pour se boire une petite mousse en terrasse et partir se dorer la tranche cet été. Suffisait de priver les gens de jeux suffisamment longtemps à défaut de pain, et ils sont les premiers à demander eux mêmes leurs propres chaines

                          Exact ! Et ce seras « Aussi de leur fôôôôôôôte » si le Re-re-re-re-CON-finement joué, seras à nouveau REYnstauré, et cela, quoi que vous fassiez, au moins jusqu’à l’éRéction PARASItentielle.

                          Cela sert à cela, rien qu’à cela, distribution de douceurs, avec coups de pompe, en mode alternatif .

                          Quand je vois les couillions, heureux de se précipiter sur les terrasses, pour un apéro dans une main, le parapluie dans l’autre, sous les averses froides .....

                          Mais elle est où la douceur de vivre ?

                          Juste l’ivresse du contre coup de la pénalisation autoritaire ?

                          Sommes nous tous devenus des bagnards, qui sortent de tôle, et qui sont désorientés par un monde qu’ils avaient déjà ( ou fait ) oublié ?

                          RE-Tiendrons nous comme nécessaires, QUE ces « superflus frénétiques » ?

                          Et nous faire, constamment, agiter dans le flacon d’une annonce à une autre, sans jamais nous poser des questions essentielles sur les « lendemains » un peu plus distants, que la soif des doigts de pieds dans le sable ( doigts comptés pour éviter le surpeuplement) ?

                          La réalité économique seras t-elle le réveil matin disgracieux, qui nous sortiras de ces rêves artificiels, « programmés » par nos endormisseurs professionnels, qui eux manoeuvrent à de bien sales besognes, pour que nos cauchemars soient teintés de libertés factices....En attendant de faire de notre réveil, la seule possibilité de constatation impuissante, de tout ce que nous avons....irrémédiablement perdu  ?


                          • tashrin 30 avril 15:21

                            @ETTORE
                            oui, c’est du Chomsky appliqué à une expérimentation de psychologie sociale à grande échelle


                          • agent ananas agent ananas 30 avril 15:37

                            Qué passeport vaginal ? Ils se touchent le clito, la nuit ... Ils peuvent se le mettre dans la rondelle !

                            A merde, j’avais mal lu ... je ne retrouve plus mes lunettes !


                            • LeMerou 30 avril 17:07

                              Si l’idée même d’un passeport sanitaire n’est pas saugrenue en soit, j’en ais des crampes de rire, rien que par l’introduction de l’article.

                              « Les organismes européens censés protéger les données personnelles des citoyens ont été unanimes : il faut évaluer et limiter le pouvoir donné au passeport sanitaire européen »

                              Le monstre Européen va accoucher d’une souris, et nous fera pas une portée rapide, mais va mettre au moins un bonne année avant la mise et oeuvre et ensuite il faudra attendre au moins deux ans pour qu’il soit efficace, les administrations de chaque pays étant plus ou moins efficaces. 

                              Chez nous, ce sera comme d’habitude le tollé habituel, une tâche supplémentaire, il faudra générer des embauches pour y faire face, etc, etc.

                              Et nous serons confronté au énième variant, certainement le groenlandais ou le népalais.... beaucoup plus contagieux et mortels que ses prédécesseurs comme à chaque fois.

                              Je vois d’ici les boîtes d’informatiques se frotter les mains, par le pognon qu’il y a à prendre pour la mise en place d’un fichier central par pays (ça se terminera comme ça) au lieu d’un fichier européen. Nous sommes tous européens pour le pognon, mais pas pour la santé. 


                              • njama njama 30 avril 18:07

                                NEXUS 1 décembre 2020
                                « Le principal but de la vaccination n’est pas d’ordre sanitaire », selon Philippe Guillemant, Docteur et ingénieur physicien, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS. « Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place. Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Aucune loi ne pourrait empêcher l’implémentation des algorithmes correspondants, mais seulement en interdire l’usage. La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin. Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde. »
                                (......)​ Il est en effet peu probable que l’on oblige chaque citoyen à porter une identité numérique lors de ses déplacements si 50% de la population n’est pas vaccinée, car on ne va pas limiter à ce point la liberté de circulation. Par contre, si seulement 5% de la population n’est pas vaccinée, il est fort probable qu’on entrera dans ce nouveau monde.
                                Donc, je le répète, nous ne sommes pas confrontés à un problème sanitaire avec le virus. Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place.

                                Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde.
                                Philippe Guillemant, le 24 novembre 2020

                                https://www.nexus.fr/actualite/billet-dhumeur/finalite-vaccination-guillemant/


                                • troletbuse troletbuse 30 avril 18:14

                                  Demain, allez manifester si vous avez une manif près de chez vous.

                                  C’est la moindre des choses.


                                  • ETTORE ETTORE 30 avril 18:42
                                    troletbuse 30 avril 18:14

                                    Demain, allez manifester si vous avez une manif près de chez vous.

                                    C’est la moindre des choses.

                                    J’y ai pensé tout à l’heure, en me disant que, vu que les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.....

                                    Je me suis dit, que si je marchais dans la rue, avec un bon milliers de personnes autour de moi, et que cela va de soi que je n’en connais pas une seule....

                                    Et puis pas de panneau indicatif, participatif, éloquent, parlant, criant de vérités...

                                    « Micron dégage, ou la seringue aura ta peau  » ou.....

                                    « Micron, t’es plus dangereux que ta copine Covid » ou.....

                                    « Micron, mon c.., ta seringue, tu sais où tu peux te la mettre » ou....

                                    « Micron, si tu s’HEPAD, comment finir ton mandat, on as des adresses »....

                                    pour me reconnecter visuellement à un attroupement ....

                                    Est ce que je fais partie d’un rassemblement  ?

                                    Et si je suis SEUL, dans une foule innombrable, dans ce cas, c’est la fermeture pure et simple de la rue qui devras être faite ?

                                    C’est cornélien quand même de ne pas savoir, si on vas me coller d’office

                                    « une camaraderie » de circonstance ?

                                    Cet état pitoyable devient un site de rencontre ! Y a pas à dire, on touche le fond, cela frise l’insémination artificielle ! LOL !


                                    • njama njama 3 mai 14:13

                                      Citations de Rudolf Steiner en 1917 qui circulent sur la toile…

                                      « Dans l’avenir, nous éliminerons l’âme avec la médecine. Sous le prétexte d’un ‘point de vue de santé’, il y aura un vaccin par lequel le corps humain sera traité dès que possible directement à la naissance, afin que l’être humain ne puisse pas développer la pensée de l’existence de l’âme et de l’Esprit.

                                      Aux médecins matérialistes, sera confiée la tâche de retirer l’âme de l’humanité. Comme aujourd’hui, les gens sont vaccinés contre cette maladie ou cette autre maladie, donc à l’avenir, les enfants seront vaccinés avec une substance qui peut être produite précisément de telle manière que les gens, grâce à cette vaccination, seront immunisés contre la ‘folie’ de la vie spirituelle. Ils seront extrêmement intelligents, mais il ne développerait pas de conscience, et c’est le véritable objectif de certains cercles matérialistes.

                                      Avec un tel vaccin, vous pouvez facilement libérer le corps éthérique dans le corps physique. Une fois le corps éthérique détaché, la relation entre l’univers et le corps éthérique deviendrait extrêmement instable, et l’homme deviendrait un automate, car le corps physique de l’homme doit être relié sur cette Terre par la volonté spirituelle. Ainsi, le vaccin devient une sorte de force arymanique* ; l’homme ne pourra plus se débarrasser d’un sentiment matérialiste profond. Il devient matérialiste dès la constitution et ne peut plus s’élever vers le spirituel. »
                                      – Rudolf Steiner (1861-1925) – La chute des esprits des ténèbres [2]

                                      * écrit plus souvent avec un « h » , de Ahriman : Angra Mainyu ou Ahra Manyu (nom avestique), puis Ahriman (en moyen-persan) est l’esprit démoniaque opposé au dieu Ahura Mazda dans le zoroastrisme.

                                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ahriman

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité