• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Peine de mort, pauvreté et démographie

Peine de mort, pauvreté et démographie

Un ancien Garde des Sceaux et un Président de la République nous disent de la peine de mort, à l’occasion de la commémoration de son abolition en France, qu’elle est « la plus grande honte de l’humanité ».

JPEG

Faut-il leur faire observer, ainsi qu’à ceux qui les croient sans se poser de question, que les clients privilégiés de la guillotine, de la chaise électrique, de la corde, ou de tout autre moyen d’appliquer cette peine, ont de tous temps majoritairement compté parmi les êtres humains les plus démunis en tout ; et qu’il existe par conséquent un lien aussi avéré qu’étroit entre la misère – morale et matérielle – et le crime ? La société ayant toujours sommairement cherché à se protéger de ce dernier en en supprimant les auteurs, à la manière dont ce bon Monsieur Hollande et tant d’autres, pensent guérir certains maux en soustrayant leur nom des dictionnaires, chacun est en mesure de juger au quotidien du résultat, sans compter le fait qu’en bien des circonstances, la vie de coupables comme d’innocents, compte si peu.

Louable souci de se comporter en hommes civilisés plutôt qu’en barbares ? Compassion aussi inépuisable que les malheurs qui la suscitent ? Bien-pensance au plus haut niveau ? Sans doute, mais de là à prétendre que la peine de mort est la première honte de l’humanité, c’est ignorer qu’il en existe une dont toutes les autres découlent : une prolifération humaine développant structurellement cette pauvreté profonde, pouvant conduire à la désespérance un nombre sans cesse grandissant de ceux qui en sont frappés.

Lequel des opposants comme des partisans de l’abolition de la peine de mort s’est-il un jour soucié du niveau zéro de la richesse auquel survivent des centaines de millions, et bientôt des milliards d’êtres humains ? Lequel d’entre eux parlera-t-il de l’ingouvernabilité croissante d’une surpopulation dont les membres ont chacun un avis différent des autres ; encouragés par des savoirs aussi superficiels que largement partagés ainsi que par des pouvoirs plus soucieux du nombre que du bien-être de ceux sur lesquels ils se sont fondés et prospèrent depuis ?

Pour préciser le rapport existant depuis toujours entre pauvreté et criminalité, le lecteur pourra se reporter au tableau ci-après, ainsi qu’aux données plus récentes publiées sur internet par l’Observatoire des inégalités, et accessibles à l’adresse : https://www.inegalites.fr/L-origine-sociale-des-detenus?id_mot=99

Origine socioprofessionnelle des forçats en France, en 1848

Métiers

Nombre

%

Cultivateurs, jardiniers

1 257

15,91

 

 

 

88,15

Bergers, bouviers, chevriers

85

4,08

Journaliers

111

14,06

Domestiques

251

3,18

Artisans, ouvriers

4 024

50,92

Marchands

363

4,59

 

 

 

 

 

 

11,85

Négociants

13

0,16

Employés

118

1,49

Militaires

112

1,42

Professions libérales

29

0,37

Rentiers et propriétaires

53

0,67

Sans métier

161

2,03

Métiers indéterminés

292

3,69

Divers non classés

34

0,43

Total

7 903

100,00

Tableau emprunté à l’étude accessible par le lien suivant (p. 305) :

https://www.persee.fr/doc/ahrf_0003-4436_1977_num_228_1_4054

 

Invitation à lire par ailleurs, toujours à ce sujet :

https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/01/du-binome-economie-population.html https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2017/11/pauvrete-et-richesse-essai-de.html


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 14 octobre 11:49

    « et qu’il existe par conséquent un lien aussi avéré qu’étroit entre la misère – morale et matérielle – et le crime »


    mauvaise conclusion à partir d’un constat juste : 

    1. en s’appuyant sur votre propre graphique, à supposer que la proportion de criminels soit la même dans chaque couche de la société, la proportion de criminels « riches » par rapport à l’ensemble de la population serait elle-même proportionnelle à ce que leur couche sociale représente dans la société
    2. la « justice » est-elle neutre et indépendante ? Qu’appelle-t-on crime ? Demandez à Madeleine Albright




    • tonimarus45 14 octobre 11:56

      @Docteur Faustroll heureusement que l’auteur se pretend « humaniste »


    • Gégène Gégène 14 octobre 11:57

      @Docteur Faustroll

      je dirai même plus : les pauvres, eux, n’ont tout simplement pas de relations leur 
      permettant d’échapper à la potence ou au bagne . . .


    • tonimarus45 14 octobre 11:59

      @Docteur Faustroll—Pas sur que l’auteur comprenne ce que vous voulez dire en disant—« demandez a Madeleine Albright »" .ou peut etre fera t’il semblant de ne pas comprendre ?????????


    • Aristide Aristide 14 octobre 12:13

      @tonimarus45

      Et pour faire bon poids, vous en rajoutez avec cette justice de classe ...etc, etc ...

      Et pour être clair, je n’ignore aucunement que les délinquants qui ont les moyens sont mieux défendus, mieux traités, ... Mais tout de même analyser la criminalité sur le seul axe du traitement injuste que subirait les personnes en fonction de leur situation sociale me semble tout de moins contestable. Et encore une fois, même s’il est évident que cela existe ... 

      Pour ma part, je crois plus aux manque ou défauts dans l’éducation par les parents. 


    • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 14 octobre 12:59

      @tonimarus45
      il suffit de suivre le lien pour comprendre


    • tonimarus45 14 octobre 18:06

      @Aristide oh, oh quel est mon post qui vous fait dire cela en s’adressant a moi ??????? n’etes vous pas fatigue de la testoune ????????ne confondez vous pas avec un autre posteur ??????


    • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:23

      @tonimarus45

      L’humanisme ne doit pas se réduire à une compassion faiseuse d’assistés acceptant leur sort, au nom de mystères ou d’idéologies plus ou moins utopiques. L’humanisme doit au contraire écarter la dictature de nos sentiments et de nos émotions, au profit de vérités qu’il faut reconnaître pour ce qu’elles sont, afin de se donner des chances d’en vaincre les effets.


    • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:24

      @tonimarus45

      Sans faire semblant je n’y comprends effectivement rien.


    • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:36

      @Docteur Faustroll

      SVP : Quel lien ? Pour comprendre quoi ?


    • Jean 15 octobre 11:12

      @Claude Courty
      quelle mauvaise foi !


    • Ruut Ruut 15 octobre 13:35

      @Docteur Faustroll
      En effet, l’exemple actuel des Ministres qui s’auto votent des loies d’impunité est l’exemple parfait d’une justice totalement INJUSTE.


    • mmbbb 16 octobre 15:55

      @Docteur Faustroll Allez au Mexique et regardez la violence .
      Quant a mme Ambright je ne vois gure le rapport , c est un embargo , une violence d Etat contre un autre état C est du grand Faustroll , sa chiasse habituelle mais qui se permet l invective . 


    • Je me suis arrêtée dès le début. La misère éthique se retrouvent surtout parmi les pervers-narcissiques qui le plus souvent se retrouvent en haut de l’échelle sociale (relire la ponérologie politique). La délinquance des pauvres est de nature plus visible. Si je suis opposée à la peine de mort, c’est qu’elle est inspirée par la vengeance et que souvent un tyran est remplacé par un autre tyran. LOUIS XVI et ROBESPIERRE. Quant à la surpopulation des la misère destructrice du climat. Malthus était clair : c’est la fonction des pandémies, des pousses au suicide, des guerres de réguler la population.... Cela a toujours ainsi. Comme le dit bien Annick de Souzenelle : nous accoucherons d’un nouveau monde, mais ce ne sera pas sans dégâts. Le mieux est de se mettre en dehors de ce dont nous ne sommes pas la cause......


      • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:27

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        «  Si je suis opposée à la peine de mort, c’est qu’elle est inspirée par la vengeance  »

        Faux, sauf exception, bien entendu.

        Au-delà de leur caractère punitif, les peines de mort comme de prison se veulent des mesures destinées à protéger, définitivement ou temporairement, la société contre les auteurs de méfaits plus ou moins graves,


      • Ausir 14 octobre 23:18

        @Claude Courty
        les peines de mort comme de prison se veulent des mesures destinées à protéger, définitivement ou temporairement, la société contre les auteurs de méfaits plus ou moins graves,

        oui mais pas que ...

        la peine de mort a toujours existée , son abolition est très récente au regard de l’histoire de l’humanité et le fait de sociétés athées déconnectées du divin et donc décadentes ...

        les sociétés les plus religieuses qui croient à la vie après la mort , la mort n’étant qu’un passage , ont toujours pratiquées la peine de mort pour sa dimension sacrificielle et spirituelle :on rend spirituellement service à un criminel en le faisant passer de l’autre coté car il expie ses fautes ici bas et ne pourra plus en commettre , on l’empêche d’accumuler plus de karma négatif ..c’est très positif pour lui ..
        Il n’y a que dans les sociétés matérialistes que la mort est une fin .


      • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 04:17

        @Ausir

        « sociétés athées déconnectées du divin et donc décadentes ... »
        ou
        sociétés progressistes se libérant d’un obscurantisme devant tout à la crédulité et à l’imagination de l’homme, suscitées par la conscience qu’il a de lui-même et son angoisse existentielle ?
        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/06/dieu-et-la-pyramide-sociale.html


      • chantecler chantecler 15 octobre 04:24

        @Claude Courty
        Bonjour ,
        Merci et
        Entièrement d’accord avec vous !
        Les périodes de crise intense , souvent d’avant conflit majeur , fourmillent d’évènements , de discours irrationnels de ce genre ....
        Liés à l’angoisse , à la crainte , au sentiment d’insécurité généralisée .
        Et les prosèlytes , obscurantistes , religieux fondamentalistes ,en font leurs fonds de commerce basé sur la crédulité .


      • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 04:44

        @chantecler

        Encourageant de savoir que nous sommes au moins deux à penser ainsi 😉
        et à en débattre.
        Merci !


      • véronique 15 octobre 07:36

        @Ausir

        « car il expie ses fautes ici bas et ne pourra plus en commettre »

        On peut dire la même chose de la prison. Mais la prison n’a pas toujours existé telle que nous la connaissons. Dès lors pour se débarrasser des criminels, il n’y avait que la peine de mort (l’exil aussi a pu jouer ce rôle dans certaines sociétés).


      • chantecler chantecler 15 octobre 07:45

        @véronique
        Et peut être le bagne disparu il n’y a pas bien longtemps .


      • Ruut Ruut 15 octobre 13:36

        @Claude Courty
        Le pass cobaye ou licenciement par exemple ?


      • mmbbb 16 octobre 16:20

        @Claude Courty j ai du mal suivre votre raisonnement , c est un peu artficiel cette comparaison d hier en citant les forçats , il est vrai que cette justice etait un peu pllus severe que celle qu aujourd hui, et la surpopulation mondiale .« .
        En France il y a une montée de la violence qui n est pas liée a la pauvreté
        Il faut arrêter avec cette idée surfaite
        C est l installation de territoires ou le nom droit francais est appliqué .
        Pourquoi les pompiers sont ils agressés ! Pourquoi les medecins les prof le sont ?
        Vous êtes dans la mouvance intellectuelle actuelle !
        C est un peu rapide !

        Je vous cite » une prolifération humaine développant structurellement cette pauvreté profonde, pouvant conduire à la désespérance un nombre sans cesse grandissant de ceux qui en sont frappés

        " .
        C est ce que j ai dit à l autre tare de docteur Faustroll dans un autre commentaire .
        Une corrélation directe entre la pauvréte et la croissance demographique .
        Les pauvres ont en effet cette capacité a procreer et a ne pas se soucier de l avenir l avenir de leur progeniture . C est surprenant ! Etonnant !

        Hormis la stérilisation de force , vous pouvez toujours evoquer la pauvrete et montrer votre pyramide , mais cela amene à quelle solution ! Aucune Sinon de blâmer le riche , C est ce que j ia dit a l autre tare de Faustroll
        Le probleme n est pas nouveau malthus le disait
        En Irlande il y eut un million de mort due a la famine , ce n est qu une statistique


      • Claude Courty Claude Courty 16 octobre 19:19

        @mmbbb

        Rien d’artificiel, tout étant fondé sur une Histoire, des faits et des chiffres accessibles au premier venu.
        Les forçats ne sont que l’évocation du chemin qui pouvait conduire à la délinquance puis à l’échafaud, complétée d’une autre (voir lien proposé) se rapportant plus récemment au niveau d’instruction et d’éducation.

        Je vous propose les liens ci-après pour tenter de mieux me faire comprendre :

        Introduction à la pyramidologie sociale

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/10/condition-humaine-et-condition-sociale.html

        Méthodologie

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/pyramidologie-sociale-methodologie.html

        Pauvreté et richesse

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2017/11/pauvrete-et-richesse-essai-de.html

        https ://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/cause-premiere-et-evolution-de-la.html


        La seule (?) solution : Le revenu universel (Pas celui de Hammon, qui le saborde en en faisant l’instrument d’une archaïque autant que sommaire lutte des classes, dont l’immense majorité des pauvres profonds n’a rien à cirer)

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2019/07/pour-un-revenu-universel-minimum-et.html

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2019/09/inegalites-sociales-et-revenu-universel.html

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2019/03/revenu-universel-et-lutte-des-classes.html

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/05/lettre-ouverte-aux-partisans-de.html


      • jocelyne 14 octobre 12:03

        amusant le dessin, on dirait une mosquée et une pyramide


        • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:25

          @jocelyne

          Ce qui est plus amusant encore, est la coïncidence entre votre remarque et le contenu de l’article ci-après : https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/06/genese-et-pyramide-sociale.html , que je vous invite cordialement à lire, si le sujet vous intéresse.


        • Aristide Aristide 14 octobre 12:06

          Encore une fois, corrélation n’est pas causalité.

          D’ailleurs dans un de vos lien on trouve ceci :

          La probabilité d’être incarcéré diminue très nettement avec la longueur des études poursuivies : elle est dix fois plus faible pour les hommes ayant terminé leurs études après 25 ans que pour ceux qui les ont interrompues avant 18 ans.

          Et comme d’habitude , la simplification consistant à ne désigner qu’une seule cause est aussi un biais. Il me semble que l’éducation joue aussi un grand rôle dans cette affaire et ce n’est le seul sujet sur lequel on cible la seule condition sociale comme raison essentielle. 



          • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:26

            @Aristide

            Quand plusieurs causes concourent au même effet, n’y a-t-il pas quelques raisons d’être moins péremptoire ?


          • Aristide Aristide 15 octobre 07:27

            @Claude Courty

            Péremptoire, alors que vous concluez sur une causalité basée sur rien d’autre que votre ... pifomètre. Visiblement vous préférez vos approximations à la simple réflexion : les causes sont multiples et s’arrêter à un préjugé est un biais. Et je maintiens qu’une corrélation ne démontre en rien la causalité ...

            Mais continuez ....


          • chantecler chantecler 15 octobre 07:57

            @Aristide
            Vous ne manquez pas d’air !

            Les études , les diplômes , « l’éducation » ne dépendent pas largement du milieu socio-culturel , familial , des revenus, des conditions d’existence  ?
            A quelques exceptions près dont il faudrait faire l’analyse ...
            ...
            « Et je maintiens qu’une corrélation ne démontre en rien la causalité ... »
             ?
            En sciences exactes c’est exact .
            ...
            En sciences humaines , en sociologie , en économie , c’est beaucoup moins évident, ne vous en déplaise .
            Et vous parlez doctement de pifométrie ?
            Vous pourriez tout autant parler de modestie .


          • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 09:28

            @Aristide

            Je ne conclue rien du tout, je formule une théorie sur la base de faits et de chiffres que je n’invente pas et qui sont accessibles à qui veut bien les prendre en considération.
            Libre à vous d’en rester à de idées fondées sur le mystère, l’idéologie, vos émotions et les sentiments qu’elles vous inspirent.

            https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/10/condition-humaine-et-condition-sociale.html


          • Aristide Aristide 15 octobre 09:40

            @chantecler

            Un exemple de ce biais méthodique :

            Une étude sur le niveau de santé des personnes vivant sous les lignes à haute tension conclue à leur nocivité sur la santé. Des sociologues sérieux reprennent une étude sur la santé des personnes en fonction de leur revenu. En reprenant l’étude initiale, ils s’aperçoivent que le niveau de santé des personnes vivant sous les pilonnes de HT ne sont pas différents de ceux de même niveau de revenu qui vivent ailleurs ...

            Les études , les diplômes , « l’éducation » ne dépendent pas largement du milieu socio-culturel , familial , des revenus, des conditions d’existence ?
            A quelques exceptions près dont il faudrait faire l’analyse ...

            Vous faites semblant ? J’ai affirmé que les causes sont multiples, et que le simple fait de privilégier la cause du seul niveau de pauvreté restreint à mon sens l’analyse.
            Allez, vous pouvez aussi penser que l’éducation, le lieu de résidence, les connaissances amicales, ... peuvent aussi avoir une influence sur la criminalité. 

            C’est face à cette simplification outrancière que je réagis... Donc le « Vous ne manquez pas d’air ! » me semble le signe de votre incompréhension de ce que j’ai écrit. Mais vos préjugés sont tels ....


          • Aristide Aristide 15 octobre 09:44

            @Claude Courty

            je formule une théorie sur la base de faits et de chiffres que je n’invente pas 

            Non !!! Vous formulez une théorie sur l’interprétation erronée de faits et chiffres que vous n’inventez pas ...

            Libre à vous d’en rester à de idées fondées sur le mystère ...

            Et oui, le monde est complexe et les analyses des causes dans le domaine de la sociologie sont très difficiles. D’ailleurs les vrais spécialistes , dont je ne suis pas, font souvent preuve d’une modestie et d’une prudence dont je ne trouve aucune trace chez les théoriciens du simplisme dont vous êtes un vari représentant ...


          • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 09:44

            @chantecler

            « Les études , les diplômes , « l’éducation » ne dépendent pas largement du milieu socio-culturel , familial , des revenus, des conditions d’existence ? »
            Vous oubliez l’héritage génétique de chacun.

            C’est précisément ce que démontre la pyramidologie sociale, et ce que veut dire ou rappeler mon article, à tous ceux qui l’ignorent, l’oublient, le contestent, voire le nient.
            Si vous vous donniez la peine de l’approfondir, notamment en suivant les liens proposés à cette fin, vous vous rendriez compte.


          • chantecler chantecler 15 octobre 09:50

            @Claude Courty
            Oui aussi ,
            Mais il paraît qu’aujourd’hui notre cerveau n’a pas un rendement terrible et pourtant des neurones nous en avons sous le pied ...
            Alors quelques milliards de plus ou de moins !


          • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 10:09

            @Aristide

            Vous concèderez que le nombre de sujets d’observation dotés d’un haut revenu, vivant sous des pylones à haute tension, doit être assez faible.
            Plus sérieusement, je vous invite à suivre ce lien ci-après, que vous avez visiblement zappé : https://www.inegalites.fr/L-origine-sociale-des-detenus?id_mot=99


          • Aristide Aristide 15 octobre 10:16

            @Claude Courty

            Vous n’avez pas compris l’exemple !!! Je ne peux rien pour vous ! 



          • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 13:34

            @Aristide

            Je vous retourne le compliment, avec mes regrets.


          • tashrin 14 octobre 12:10

            aujourd’hui j’ai appris que les pauvres deviennent forcément criminels

            Et que les criminels sont par définition issus des catégories socio-économiques les plus basses de la société

            ok


            • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:29

              @tashrin

              «  Aujourd’hui j’ai appris que les pauvres deviennent forcément criminels  »

              C’est que vous lisez trop mal pour apprendre, cet article ne disant rien de semblable.


            • Les pervers-narcissique est à la psychopathie ou la délinquance, ce qu’une merde dans du papiers d’argent est par rapport à une merde puante....


              • Pierre Bergé était l’exemple parfait de la merde dans du papier d’argent... A la tête de la presse bien-pensante..


                • La question : qu’est-ce qu’un humaniste..... le contraire d’un animal.....


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 octobre 12:24

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                     
                    ’’qu’est-ce qu’un humaniste..... le contraire d’un animal.....’’
                     
                    Le contraire d’un transhumaniste


                  • @Francis, agnotologue
                     Là, je vous suis à 100 %. L’humain pour moi restera l’HOMME DE VITRUVE. amusant. Hier de regarder la liste des livres LES PLUS VENDUs AU MONDE. LA BIBLE en UN, le coran.... l’alchimiste de Coelho et le Code da Vinci....


                  • @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                     On parle toujours du Coran du DJIHAD. Mais il y a le Coran sous le Coran. LE SOUFISME. Celui d’Elie Chouraqui. Et qu’a dit ZEMMOUR sur le soufisme. Ne pas confondre avec je dirais l’islamisme. C’est la gnose, l’intériorité du Dieu, l’ISLAM CHRETIEN...pas la judaïcité des pharisiens....


                  • tonimarus45 14 octobre 18:09

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.-et la « folle de chaillot » laissez nous respirer un peu et nous reposer ;vous etes vraiement fatiguante


                  • tonimarus45 14 octobre 18:24

                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.—«  »«  »« La question : qu’est-ce qu’un humaniste..... le contraire d’un animal »«  »« .Dites vous----- oui sauf que je n’arrive pas a comprendre qu’une personne a qui il reste ne serait ce qu’un brin d’humanite  puisse soutenir ,un facho de chez facho, manipulateur de chiffres en ce sens qu’il compte les immigres qui entrent mais jamais ceux qui repartent ,qui voit une fraude sociale de 50 millliards alors que une institition officielle en decompte 1milliard, qui cite les chiffres officiels quand ils vont dans son sens les refutes quand ils le contredise , qui est un revisionniste /negationniste en ce sens qu’il veut, concernat les juifs, rehabiliter petain, qui insulte un blanquer en le comparant a mengele (et je suis a mille lieux de la macronie) et qui a ete condamne pour »haine raciale" plusieurs fois ???alors de grace evitez de vous pretendre humaniste 


                  • quijote 14 octobre 19:08

                    @tonimarus45

                    On t’admire tous ! T’es tellement formidable ! Tu incarnes le Bien sur terre ! Un genre de bhl, quoi... Un modèle pour nous tous. Ha ha ha...


                  • @tonimarus45 vous êtes trop bête pour comprendre que si Zemmour disons réhabilite Pétain, c’est surtout pour réconcilier les français avec leur passé qui fut loin d’être noir ou blanc. Qu’un jour on pouvait dénoncer un juif et un autre pour monnaie sonnante et trébuchante en sauver. Lisez Patrick Modiano (Nobelisé). Pourtant lui dit admirer Céline (pour un juif). Vous manquez de nuance. Modiano décrit une époque entre chien et loup. il aurait dû recevoir aussi le prix Nobel de la Paix. Pour avoir tenté de réconcilier les hommes avec leur passé...


                  • Zemmour est bien THOTH HERMES TRISMEGISTE.....


                    • samy Levrai samy Levrai 14 octobre 13:10

                      Les grandes fortunes sont bien sûr l’œuvre de la vertu, jamais de grands crimes. 


                      • sylvain sylvain 14 octobre 14:03

                        l’idée de l’article est qu’on peut trouver pire que la paine de mort ?? c’est surement vrai, mais quel est l’intérêt de ll’hypothèse


                        • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:47

                          @sylvain

                          Ce qui est pire que la peine de mort, n’est-il pas ce qui l’a motivée et la motive encore en de nombreux endroits de la planète ?

                          Prolifération humaine et structure incontournablement pyramidale d’une société que voudraient encore changer une archaïque lutte des classes, alors qu’elle est faite d’interdépendance et de complémentarité et qu’existe bel et bien

                          une solution pour éradiquer la vraie et première honte de l’humanité qu’est la pauvreté profonde 

                          https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/05/lettre-ouverte-aux-partisans-de.html



                        • eddofr eddofr 14 octobre 14:10

                          La prévalence des pauvres parmi les criminels condamnés s’explique par plusieurs facteurs :

                          Le premier est que leurs crimes sont plus visibles que les crimes des riches (aucun pauvre ne peut matériellement commettre un délit d’initié, d’exil fiscal, de prévarication ou d’abus de biens sociaux).

                          Le deuxième est qu’ils sont généralement moins bien préparés (les crimes de pauvres sont plus souvent dictés par la nécessité immédiate que les crimes de riches, il n’y a pas la même urgence à voler un pomme pour manger et à préparer un détournement de fond de quelques millions d’euros).

                          La troisième est qu’ils sont moins bien défendus que les riches.

                          La quatrième est que les « élites » bénéficient d’un préjugé d’innocence comme les gueux subissent un préjugé de culpabilité.

                          La cinquième est la « nécessité » qui augmente le nombre de délinquant. Les pauvres, les affamés peuvent (je ne dis pas que c’est toujours le cas, mais ça existe) se trouver dans des situations ou contrevenir à la loi est la seule issue possible à leur situation.

                          Enfin, les délits de riches sont moins sanctionnés que les délits de pauvres : le vol avec effraction est puni de 5 ans à la perpétuité, le détournement de fonds (abus de confiance) c’est 10 ans maximum. Pourtant, c’est bien le même « péché ».

                          Tout cela contribue à ce que plus de pauvres soient condamnés et plus lourdement que les riches.


                          • chantecler chantecler 15 octobre 04:36

                            @eddofr
                            On en fait des tonnes avec un Bernard Tapie arriviste , pourvoyeur de misère , et bon représentant d’un système , que l’on semble réhabiliter ....
                            Alors qu’il faudrait retourner à Victor Hugo et sans doute le réactualiser : relisons « les misérables » , ou au minimum regardons le ou les films qui ont été tirés de ce chef d’oeuvre .
                            (celui avec L. Ventura dans le rôle de Jean Valjean est très réussi, mais il y en a d’autres).


                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 octobre 15:03

                            « nous disent de la peine de mort, qu’elle est « la plus grande honte de l’humanité ».

                             

                            Ah ! Vous voulez sans doute parler de la peine de mort pour les bébés dans le sein de leur mère, parce que autrement, la peine de mort pour les meurtriers n’a rien de honteux, bien au contraire, c’est la justice.


                            • eddofr eddofr 14 octobre 15:11

                              @Daniel PIGNARD

                              Peux-tu rendre la vie à tous ceux qui ne méritaient pas de mourrir ?
                              Non ?
                              Alors ne soit pas si prompt à donner la mort.

                              Il me semblait qu’un certain « Dieu » (je ne sais plus si c’est son nom ou son prénom) avait dit un truc du genre « Tu ne tueras point » et que son fils présumé, quelques années plus tard aurait dit un truc du genre « tendre l’autre joue ».


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 octobre 15:15

                              @eddofr

                              Romains 13:4

                              « Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains ; car ce n’est pas en vain qu’il porte l’épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal. »

                              Romains 12:19

                              « Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. »


                            • ChrisWiss ChrisWiss 14 octobre 18:12

                              @Daniel PIGNARD
                              N’est il pas dit « Tu ne tuera point » et « La vengeance sera mienne » ?


                            • tonimarus45 14 octobre 18:28

                              @Daniel PIGNARD-En fait n’est pas considere comme etre humain le foetus.c’est la loi .mais pas de probleme votre champion ’gargamel" va regler cela 


                            • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:32

                              @Daniel PIGNARD

                              Toujours la même obsession ?


                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 15 octobre 09:49

                              @Claude Courty
                              Une tuerie de plus de 200 000 bébés par an quand même !


                            • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 10:38

                              @Daniel PIGNARD

                              Pour cette année 2021, l’humanité en est à 33,6 Millions d’avortements depuis le 1er janvier, ce qui ne l’a pas empêchée de croître de 64 Millions pendant la même période.
                              https://www.worldometers.info/fr/


                            • Jean 15 octobre 10:43

                              @Claude Courty
                              ce qui donc fait 100 millions, cela va dans votre sens non ?


                            • @Daniel PIGNARD comme je suis tout à fait opposée à votre position sur l’avortement. Là je plussoie.... Si on tue par vengeance, le retour de bâton ne se fait jamais attendre. La mort de Louis XVI n’a pas réussi à Robespierre. et comme je suis disons croyante comme vous. Je pense que dieu étant aussi dans la nature, il se montrera quand l’hubris et la démesure atteint son point limite. C’est bien ce qui arrive avec la pandémie... 


                            • Jean 15 octobre 11:38

                              @Claude Courty
                              Il y a fort longtemps que l’humain voie dans la catastrophe la main de dieu, la punition divine


                            • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 13:40

                              @Jean

                              Plus exactement, “ça aurait fait” 100 millions de Terriens de plus en 3 trimestres sans les avortements, soit la population du Benelux et de la France réunis.
                              Et perseonne ne veut entendre parler de surpopulation et des maux qui en découlent, pour notre planète et tous ses occupants.


                            • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 14:07

                              @Jean

                              Il y a longtemps aussi qu’un partie de l’humanité a compris le profit qu’elle pourrait tirer des peurs et de la crédulité humaines.
                              Et il ne faut pas négliger que plus de la moitié de l’humanité est composée de non croyants.

                              https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/06/dieu-et-la-pyramide-sociale.html


                            • Jonas 14 octobre 17:15

                              La peine capitale , ne doit plus exister sur la planète, c’est une verrue sa face. Cela n’a rien à voir avec la pauvreté , ou la démographie. Le Japon est un pays riche avec une démographie déclinante , pratique la peine de mort. 

                              Quant a la pauvreté , il vaut mieux être pauvre en France qu’au Zimbabwé ou au Bangladesh.

                              Le Sultanat de Brunei un des plus riches pays de la région du Sud-est asiatique , avec une population de moins d’un demi million d’habitants. Non seulement il applique la peine de mort , mais également , la Chari’a. 

                              L’adultère , l’homosexualité sont passibles de lapidation ou de la peine de mort, le vol lui c’est l’amputation d’une main ou d’un pied.

                              @Claude Courty , l’adultère et l’homosexualité n’existent pas que chez les riches .Il faut faire un petit stage à la campagne. 



                              • Jonas 15 octobre 12:27

                                @Claude Courty

                                Si je comprend bien plus un pays a une démographie galopante est pauvre , plus la criminalité est importante, d’après la Pyramidologie sociale. Dans ce cas il y a moins de criminels dans les pays riches que dans les pays pauvres. 

                                Donc les Français en raison d’être à 82% contre l’immigration venant des pays pauvres . 


                              • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 14:20

                                @Jonas

                                Je serais plutôt d’accord avec vous, le problème étant que si nous en sommes là c’est précisément parce que nous refusons de voir la réalité de la condition humaine pour ce qu’elle est, mondialement, avec ses retombées sur la France et bien d’autres nations, chez lesquelles les plus démunis viennent chercher de quoi survivre.
                                Et ce n’est qu’un début.

                                Une solution existe à mon humble avis, qui consisterait à payer les pauvres pour leur rendre supportable la vie qu’ils ont chez eux. Je suis prêt à parier qu’ils préfèreraient cette solution à toute autre, et que cela nous couterait moins cher que la gestion des flux migratoire actuels et à venir.

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/05/lettre-ouverte-aux-partisans-de.html



                              • Jonas 16 octobre 09:14

                                @Claude Courty

                                Qui rend la vie insupportable aux habitants des pays riches , comme l’Algérie , le Vénézuela et beaucoup de pays Africains, sinon en premier lieu leurs dirigeants , successifs qui se sont emparés du pouvoir , non pour servir leur pays mais pour se servi de celui-ci en accumulant des sommes énormes , placées hors de leur pays. ? 

                                La preuve , le nombre de comptes bloqués et de biens mal acquis dans les pays étrangers de ces dirigeants et de leur fuite , chaque fois qu’un gouvernement saute. 

                                Les dirigeants corrompus de ces pays pauvres poussent leur population à l’immigration. 1) Ils se débarrassent de leurs opposants et des bouches à nourrir .2) Ils perçoivent en retour des devises grâce aux transferts d’argent de leurs compatriotes qui représentent pour certains pays jusqu’à 10% du PIB. 3) A faire du chantage , avec l’état misérable de leurs frères , pour obtenir des compensations pécuniaires ou des gains politiques ( voir Turquie et Maroc) 


                              • Claude Courty Claude Courty 16 octobre 09:51

                                @Jonas

                                ...le tout avec la complicité – ne serait-ce qu’objective – des pouvoirs des pays accueillant et faisant fructifier le produit de leurs abus.

                                Et pendant ce temps-là la pauvreté et spécialement la pauvreté extrême, ne cessent pas d’augmenter structurellement dans le monde entier, avec l’indissociale binôme économie population, celle-ci servant celle-là et non l’inverse. (voir schéma en tête de mon article).

                                Ce mécanisme fonctionne d’autant plus facilement que l’attention de ceux qui en sont les victimes en est détournée par les croyances et les politiques familiales dont les abreuvent leurs pouvoirs, notamment politiques et religieux, pour faire toujours croître leur population.

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/01/du-binome-economie-population.html



                              • Jonas 16 octobre 13:54

                                @Claude Courty 

                                La pauvreté n’est pas la même en France qu’ au Zimbabwé ou au Bangladesh. 

                                Pour mesurer la pauvreté , si je prends l’indicateur de la Banque mondiale par exemple , le seuil de pauvreté se situe entre 1,5 dollar ou 2 dollars par jour, pour une personne vivant dans un pays pauvre .

                                Dans les pays riches la pauvreté est considérée comme un problème d’exclusion  plus que de survie . Les personnes considérées comme pauvres sont celles qui vivent avec moins de 60 à 50% du revenu médian du pays concerné. Le revenu médian en France est de 1789 euros Espagne 1640 euros ---Allemagne + de 4000 euros. 

                                La Chine et l’Inde malgré la corruption sont arrivées a sortir plus de 500 millions de personnes de la pauvreté, d’autres pays avec des ressources naturelles immenses , plongent leur pays dans la pauvreté la plus noire et comptent sur l’aide internationale ( qu’ils détournent bien souvent pour leur profit) et poussent leurs concitoyens à l’immigration. 


                              • Claude Courty Claude Courty 16 octobre 18:46

                                @Jonas

                                Dans un absolu mêlant le Bengladesh, le Zimbabwé, tous les pays riches, l’Inde... et les autres, la pauvreté existe par la richesse et réciproquement, lesquelles s’empilent dans une pyramide sociale globalisée, dont la base coïncide avec le fatal niveau zéro de la richesse.
                                Et c’est là qu’est le problème.

                                https ://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/cause-premiere-et-evolution-de-la.html

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2017/11/pauvrete-et-richesse-essai-de.html


                              • Jonas 17 octobre 11:14

                                @Claude Courty

                                Demandez-vous d’abord , pourquoi dans les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes , comme dans les pays Africains , les riches de ces pays ne payent pas d’impôts ou presque pas ? Dans ces pays les hommes politiques deviennent riche en 1 an ou 2. Comment ? Ce qui leur permet de pouvoir se payer , ce qu’un médecin, pharmacien , ingénieur , enseignant , technicien etc ne peut s’offrir en 10 ou 15 de labeur.  

                                Par ailleurs avez-vous lu la « Théorie de la justice de John Rawls ? » 

                                << Ue société doit être juste avant d’être égalitaire : ainsi les inégalités de richesses qui stimulent la croissance et améliorent le niveau de vie et les espérances des plus pauvres sont légitimes. Il ne faut pas éliminer les inégalités socio-économiques, il ne faut pas décourager les plus talentueux ou entreprenants . au contraire ,ils doivent pouvoir bénéficier des inégalités, à condition qu’elles profitent aussi à tous >> 

                                En ce qui concerne la France , un businessman , de la charité et de la pauvreté comme vous, Claude Courty devrait consulter pour avoir le coeur net les inégalités des revenus en consultant l’indice GINI. 

                                Selon l’organisation international d’études économiques ( OCDE) la France reste le pays où les impôts sont les plus élevés parmi les 40 pays adhérents a cette organisation, 46,10 % du PIB. Et 31% du PIB sont consacrés aux dépenses sociales. 


                              • Claude Courty Claude Courty 17 octobre 15:01

                                @Jonas

                                Les inégalités sociales sont d’ordre avant tout structurel. Elles se creusent et se sont toujours creusées en suivant le développement de l’indissociable binôme économie-population ; celle-ci conditionnant celle-là et non l’inverse (voir schéma).

                                Pour l’idéal d’égalité n’est-il pas un mythe, contrairement à celui de justice, qui pure invention humaine est suceptible d’être corrigé.

                                L’indice de Gini doit son intérêt aux facilités qu’offre de système décimal, mais néglide le caractère incontournablement pyramidal de toute société fondée sur l’altérité de ses membres, telle que due aux hasards de leur héritage génétique, social et culturel conduisant à leur interdépendance hiérarchisée. Je préfère pour ma part m’en remettre à Pareto, comme à la richesse collective accumulée par l’humanité depuis la nuit des temps, plutôt qu’au PIB, pour éradiquer la pauvreté profonde, sachant que la pauvreté “non profonde” existe irrémédiablement par la richesse et réciproquement.

                                Bien que je demeure à votre disposition, les nombreux liens proposés dans ce fil de discussion et ailleurs, vous mèneront vers les précisions pouvant vous être nécessaires. Voir aussi le cas échéant 

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/


                              • Jonas 18 octobre 12:40

                                @Claude Courty.
                                Dans les pays riches , ce sont les inégalités qui sont criantes et non la pauvreté , au sens de l’ONU , parce que les pays riches font ce qu’ils peuvent pour aider leurs concitoyens grâce aux nombreuses prestations , c’est certes insuffisant mais cela existe. Les pays considérés comme pauvres , eux n’ont pas cette chance , c’est une des rasons des flux migratoires, des habitants , d’Algérie-Tunisie , Maroc , Libye , Somalie ,Soudan , Yemen , Mali , Mauritanie , Bénin etc.

                                Non , la pauvreté n’est pas structurelle , elle est due en grande partie a la mauvaise, gestion et la non répartition des richesses équitables entre les habitants du pays , par des dirigeants corrompus et peu scrupuleux. 
                                Je vais vous donner trois exemples. 

                                1. A l’indépendance de l’Algérie en 1962 , le PIB de ce pays était légèrement supérieur a celui de la Norvège, ce dernier pays une fois qu’il a découvert les hydrocarbures off-short et grâce a ses dirigeants et à leur parfaite gestion , aujourd’hui ,2021 , le PIB de la Norvège est de 81.807 dollars et son IDH, le classe au 7eme rang. L’Algérie , un PIB de 4.279 dollars et elle est classée au 113 eme rang pour l’IDH. 
                                2. La Chine de Mao , n’a strictement rien à voir avec celle de XI Jinping actuelle. En trois décennies , ce pays a réussi à sortir de la pauvreté plus de 400 millions de personnes et à se hisser au rang de grande puissance économique. ( Je n’ai aucune sympathie pour le régime ) 
                                3. La même chose en Inde , plus de 300 millions de personnes sont sorties de la pauvreté . Ce pays il y a quelques décennies souffrait de famine et des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants mourraient de faim, chaque année. Aujourd’hui l’Inde a jugulée la famine et elle est même devenue un pays gros exportateur de riz.
                                4. Cela ne veut pas dire , que la misère a été totalement supprimée , mais la tendance est vers l’amélioration, malgré le nombre d’habitants. 


                              • Claude Courty Claude Courty 18 octobre 16:47

                                @Jonas

                                « Non , la pauvreté n’est pas structurelle »

                                Introduction à la pyramidologie sociale

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/10/condition-humaine-et-condition-sociale.html

                                Méthodologie

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/pyramidologie-sociale-methodologie.html


                                Dans tous les pays, qu’ils soient riches ou pauvres et quels que soient leur régime politique, les inégalités de richesse ont toujours existé et se sont développées avec la croissance de l’indissociable binôme économie-population de chacun (voir schéma) ; Ceci en raison de la structure sociale pyramidale

                                de chaque nation prise isolément, comme mondialement. Et il ne peut qu’en être ainsi de toute structure fondée sur l’altérité et l’interdépendance hiérarchisée de ses membres, incontournablement

                                définie par les hasards de la naissance de chacun d’entre eux et l’héritage génétique social et culturel en résultant. Quels que soient les aléas heureux ou malheureux de son existence par la suite, un pauvre ne pouvant enfanter des riches et inversement.

                                C’est une grave erreur de penser et prétendre que la pauvreté diminue ou tend seulement à le faire. Toujours structurellement, non seulement la pauvreté – qui existe irrémédiablement par la richesse et inversement – n’a pas été supprimée, mais elle augmente régulièrement selon l’incateur que constitue le nombre de pauvres, toujours avec le binôme économie population, celle-ci conditionnant celle-là (revoir schéma). 

                                Pour l’Inde, voir 

                                https://mail.google.com/mail/u/0/?tab=rm&ogbl#inbox/WhctKKWxXJLmHqxsxzgXgdvpLLNtnvnwJBclZqqbckqDvDdmkptnxZdvRRkDvwZW lFhcPRQ


                              • Jonas 19 octobre 10:12

                                @Claude Courty (1) 
                                Vous ne répondez pas a ma question : Est-ce qu’un pauvre en France , Allemagne , Espagne , Norvège etc et à mettre sur le même plan qu’un pauvre en Somalie , Corée du Nord , Yemen, Mali , Niger, Cuba, Vénézuélien etc ? 

                                Des hommes d’exception , même nés dans des familles pauvres,  peuvent par leur travail leur courage et leur intelligence réussir et devenir milliardaires et enfanter des enfants riches. 
                                Quelques exemples :
                                1) Le Président du club de rugby de Montpellier , Mohed Altrad , né dans une tribu nomade du désert syrien. Orphelin, élevé par une grand-mère analphabète. A réussi une fois en France , a obtenir un doctorat en informatique et devenir l’un des principaux fabricants mondiaux des échafaudages. ( Fortune : 3,4 milliards de $)
                                2) Oprah Winfrey , née dans une famille pauvre du Mississippi., Etat du Sud des Etats-Unis . grâce a une bourse d’études , est devenue une très grande journaliste , la plus courtisée des Etats-Unis.( Fortune : 2, 7 milliards de $) 
                                3) Jan Koum , le fondateur de WhatsApp, né dans une famille pauvre ukrainienne qui luttait pour sa substance chaque jour que Dieu fait . Est le père d’une très grande réussite ( Fortune : 9,9 milliards de $) 
                                4) Jack Ma , fondateur d’Alibaba.com. Né dans une famille pauvre a Hangzhou ( Chine). A travaillé dans la chaîne de restaurants KFC , tout en suivant des cours pour être enseignant, avant de créer  son entreprise. ( Fortune 48,4 milliards de dollars). etc. 


                              • Jonas 19 octobre 10:39

                                @Claude Courty (2) 
                                Votre thèse binôme économie -population est discutable et ne tient pas debout devant les exemples ci-dessous. 

                                A ) Qatar , population, 2.743.000 habitants , PIB : 69.026 dollars et 
                                 Comores : population , 845.000 habitants , PIB : 1.445 dollars. 

                                B) Suède : Population : 10.402.000 habitants , PIB : 51.926 dollars et
                                somalie : population : 9.325.640 habitants , PIB : 499 dollars 

                                C) Islande : Population : 348.450 habitants PIB : 73.191 dollars et 
                                Malte : population : 446.555 habitants PIB : 30.075 dollars. 

                                D) La Chine : population : 1.411.778.000 habitants , PIB : 10.217 dollars et 
                                l’Inde : Population : 1.372.943.000 habitants , PIB : 2016 dollars . 


                              • Claude Courty Claude Courty 20 octobre 05:39

                                @Jonas

                                Vous remerciant de vos observations et commentaires, dont je vous assure tirer profit, je vous propose une réponse globale à votre demande de précisions, au demeurant accessibles sur mon blog https://pyramidologiesociale.blogspot.com/

                                , directement ou via les liens dont il m’arrive d’assortir mes posts :

                                Selon l’universelle dialectique qui veut que l’obscurité existe par la lumière et réciproquement, comme l’amour par la haine, la force par la faiblesse, etc. la richesse existe par la pauvreté et vice versa. Sans richesse la pauvreté n’existe pas, comme sans riches point de pauvres et inversement.

                                C’est ainsi que toute structure fondée sur l’altérité et l’interdépendance hiérarchisée de ses membres est incontournablement pyramidale, en raison des hasards de la naissance de chacun, assortie de l’héritage génétique, social et culturel qui en résulte.

                                C’est aussi de la sorte qu’un pauvre ne peut qu’enfanter des pauvres, comme c’est le cas d’un riche ; tant qu’ils le demeurent eux-mêmes. Ce n’est que lorsqu’ils auront changé d’état par leur ambition ou leur renoncement, leurs efforts ou leur laxisme, leur chance ou leur malchance… et les circonstances, que leur progéniture pourra hériter de leur nouveau statut, ce qui n’est pas sans susciter chez nombre de ceux qui le convoitent sans être en mesure d’y parvenir, frustration, envie, voire jalousie.

                                Il peut, à mon avis et comme je m’efforce de le démontrer, être tiré de l’étude objective de ce caractère pyramidal de la société et de ses conséquences, des enseignements utiles à la reconnaissance de la condition humaine et sociale de l’homme pour ce qu’elle est, au-delà des sentiments et des émotions que peuvent inspirer la richesse et la pauvreté des uns et des autres.


                                Cette étude, intégrant les propriétés du polyèdre qu’est la pyramide ainsi que des faits et chiffres accessibles au premier venu, relatifs à l’économie et à la démographie humaine, peut conduire à proposer des solutions innovantes pour lutter contre la pauvreté et en particulier contre la pauvreté extrême – plus grande honte de l’humanité, devant tout à son égoïsme aveugle – contrairement à une archaïque lutte des classes qui n’a fait la preuve que de son impuissance au cours des millénaires, à en juger par la rémanence des revendications sommaires sur lesquelles elle repose.


                              • Jonas 21 octobre 16:25

                                @Claude Court

                                 Pourquoi , vous vous lancez dans des grands discours , sans répondre aux questions ? 

                                Sans pauvres pas de riches et sans riches pas de pauvres , dites vous ? 

                                En Corée du Nord , il n’y a ni riches ni pauvres , est-ce que les habitants de ce pays vivent bien et sont heureux , qu’il n’ y ait pas de riches parmi eux ? 


                              • Claude Courty Claude Courty 21 octobre 18:05

                                @Jonas


                                La Corée du Nord, comme toute autre collectivité humaine, est structurée en pyramide sociale, avec à son sommet les plus puissants (et les plus riches) de ses membres, et sous leurs pouvoirs et leur dépendance le reste de la population, s’étageant jusqu’au niveau zéro de leur richesse collective.

                                La différence avec une autre nation, peut résulter d’une différence de cette richesse, modifiant les proportions de leurs pyramides sociales, la pyramide d’un pays riche étant – à population égale – plus élevée que celle d’un pays pauvrs, en raison d’un nombre plus élevé de pauvres, élargissant sa base.

                                Vous trouverez toutes précisions sur mon blog ou sur les liens fournis à la suite de mes contributions pour en préciser le sens.

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2014/08/la-pyramide-sociale-inversee-ou-le.html

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/pyramidologie-sociale-methodologie.html

                                Et plus généralement, un ou plusieurs des articles du blog :

                                https://pyramidologiesociale.blogspot.com/


                              • Jonas 22 octobre 07:47

                                @Claude Courty

                                 Sans vous vexez , votre discours c’est de la théorie , et en théorie , tout est parfait parce que justement c’est de la théorie.

                                Depuis que le monde est monde , tous les régimes autoritaires ont eu comme ambition de supprimer , la pauvreté et de changer l’homme et n’ont réussi , qu’aggraver la pauvreté et de transformer les hommes en robots.


                              • Claude Courty Claude Courty 22 octobre 08:45

                                @Jonas

                                Vous me vexer nullement, en ignorant les faits avérés ainsi que les chiffres et calculs sur lesquels se fonde la pyramidologie sociale. Ces données, accessibles au premier venu, sont probablement trop évidentes pour être acceptées par des esprits lui préférant majoritairement la fiction religieuses et politique qui flatte leur vanité et leur évite de se confronter à la réalité de leur condition. (Relire à ce sujet mon post du 20 octobre 14:56, évoquant les fondamentaux de cette condition, dont vous ne tenez aucun compte).

                                C’est d’ailleurs ce que vous confirmez, bien naïvement, en écrivant « Depuis que le monde est monde, tous les régimes autoritaires [ou non] ont eu comme ambition de supprimer la pauvreté et de changer l’homme et n’ont réussi qu’à aggraver la pauvreté ».

                                La transformation de l’homme en robot est une autre affaire, relevant d’un progrès scientifique et technique sans conscience, s’étant produit au détriment d’un humanisme réduit à une auto-compassion suscitant des lamentations aussi vaines qu’hypocritement égoïstes.


                              • Jonas 23 octobre 19:00

                                @Claude Courty

                                Toutes les utopies du XXe siècle , communisme, Trotskysme , fascisme , nazisme , Maoïsme , Polpotisme , Guevarisme , Chavisme etc se sont transformées en leurs propres dystopies , avec à la clé des millions de cadavres. Comme aujourd’hui en ce début du XXIe siècle avec cette utopie islamiste , qui pense dominer le monde par la violence et les assassinats et dont la seule récompense pour ses adeptes est le paradis. 

                                << Chaque génération , sans doute , se croit vouée à refaire le monde . La mienne sait pourtant qu’elle ne le fera pas . Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse>> Albert Camus. 


                              • Claude Courty Claude Courty 24 octobre 21:41

                                @Jonas

                                Vous auriez pu remonter plus loin dans l’histoire de l’humanité, pour trouver trace des utopies que vous dénoncez. Depuis l’insurrection des Égyptiens d’une antiquité lointaine ayant conduit à la déchéance de leur Pharaon Pépi II, jusqu’à cette Révolution inspirée des Lumières, dont les Français sont si fiers, et bien d’autres, en passant par les multiple révolutions grecques des VIIe et VIe s. avant notre ère, le sac de Rome en l’an 410 après, les révolutions anglaises, chinoises, espagnoles, françaises, italiennes, iranienne, ottomane, etc. la rébellion a toujours et partout existée.

                                Aussi, refaire ce monde par la révolution, certainement pas, chacune chassant la précédente ; mais lutter inlassablement :

                                - Pour la liberté de pensée, condition première du progrès scientifique et technique.

                                - Contre l’obscurantisme sous toutes ses formes, parce que cause première de la soumission des individus à la dictature de leurs émotions, de leurs peurs et de leurs superstitions.


                                -  Contre la dissimulation des réalités de la condition humaine, afin de pouvoir en éradiquer les travers, dans la mesure du possible et en connaissance de cause. Par exemple, la prolifération structurelle des plus démunis qui, pire peine infligée à l’être humain, pourrait être éradiquée pour autant qu’il en soit encore temps. Car c’est ainsi que le “Grand remplacement” qui en résulte actuellement est, à la manière d’un cancer, la colonisation par la misère, d’une richesse qui a eu le tort de ne pas s’en être suffisamment préoccupée, trop avide de son propre accroissement.


                                NB
                                - Pour l’Islam et ce que vous en dites, ne faut-il pas considérer que cette confession étant née quelques siècles après les autres religions du Livre, ces dernières ont agi avec la même barbarie qu’elle lorsqu’elles avaient son âge, ce dont elles ont su s’absoudre depuis ?


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 octobre 21:51

                                @Claude Courty
                                Ben voilà , il suffirait d’avoir de la patience pour la saloperie islamiste.Conbien de siècles ?


                              • Claude Courty Claude Courty 24 octobre 22:10

                                @Aita Pea Pea

                                Voir le temps qu’y ont mis les autres religions, sachant que la lumière jaillissant de la discussion, avec internet et ses forums l’ouverture et la civilisation des esprits les plus rétifs devraient s’accélérer.


                              • quijote 14 octobre 18:52

                                Evidemment que les pauvres sont statistiquement plus nombreux que les riches parmi les meurtriers : ils sont aussi statistiquement plus nombreux que les riches... Et plus une population donnée est nombreuse, plus on a de chances d’y plus de... tout ce que tu veux. Y compris des meurtriers.

                                Penser que la pauvreté crée les meurtriers, c’est une pensée et une corrélation dont je me souviens que je les faisais quand j’étais « un type bien ». Car à ma grande honte, j’ai été un type bien. De gauche. Sympathisant trotskyste... Putain, la honte... J’ai été jeune et con, quoi. Aujourd’hui, Dieu merci, je ne suis plus le crétin manipulé que j’étais. Je ne crois donc plus à ces fadaises qui servent à ça : manipuler les crétins.

                                La pauvreté n’a pas de rapport avec la délinquance. Et encore moins avec la criminalité. Aujourd’hui, en France, on vole peu de nourriture. On va aux restos du coeur et on mange. Les passages à l’acte de nature délinquante ou criminelle relèvent de personnalités particulières. C’est pourquoi il est urgent de se poser les bonnes questions sur le fait que 25% des détenus dans nos prisons sont étrangers. Le tiers-monde se débarrasse de ses déviants en nous envoyant...


                                • Claude Courty Claude Courty 14 octobre 21:20

                                  Devant la compassion militante de plusieurs commentateurs, je crois utile de rappeler que mon article n’a pas pour objet d’accuser les pauvres de criminalité, mais de faire remarquer à ceux qui font de la peine de mort la première honte de l’humanité, qu’il en est d’autres avant elle.

                                  Ainsi la prolifération de l’espèce et la misère extrême qui en résulte structurellement pour des milliards d’êtres humains, (voir schéma ci-dessus) peut expliquer que des représentants de cette population largement majoritaire, soient plus facilement et fréquemment que d’autres, tentés par la délinquance pour changer leur sort et celui des leurs.


                                  • Ausir 14 octobre 23:37

                                    @Claude Courtyl
                                    « Ainsi la prolifération de l’espèce  »

                                    Elle est due au progrès médical et aux aides financières et techniques apportées qui freine la sélection naturelle .

                                    Quand auparavant les prématurés par exemple mourraient , on les met en couveuse , les handicapés vivent aussi plus longtemps etc 
                                    Avant chaque famille avait son lot d’enfants qui mourraient en bas âge , et on ne prolongeait pas la vie des personnes âgées ...

                                    L’Afrique ou la prolifération est importante reçoit plus d’aides qu’il y a 80 ans , le progrès favorise la multiplication humaine , 

                                    mais n’aboutit pas forcément à la misère , la misère résulte de la destruction de l’organisation sociale avec ses différentes classes qui équilibrait une société , 
                                    c’est la destruction des classes sociales , de la famille , qui fait perdre aux gens leur identité , donc leur leur culture et les plonge dans le déséquilibre , une fragilité par manque de repères , une décadence et donc la sauvagerie ..


                                  • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 04:36

                                    @Ausir

                                    Tel est le résultat d’un dogme surnataliste bimillénaire, attaché au monothéisme.

                                    Quant à la misère, dont la misère extrême – qui existe par la richesse et réciproquement –, elle est d’ordre structurel, comme l’indique le schéma figurant en tête de mon article. Et elle a crûe incessament, jusqu’à la démesure, depuis que l’homme existe, avec le développement de l’indissociable binôme économie-population, celle-ci conditionnant celle-là et non l’inverse.

                                    https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/01/du-binome-economie-population.html


                                  • véronique 15 octobre 07:47

                                    @Ausir

                                    Les classes sociales existent toujours, et si vous voulez parler plutôt d’une société structurée par divers ordres comme sous l’ancien régime, une telle société n’excluait pas la misère, loin de là.


                                  • Claude Courty Claude Courty 25 octobre 05:03

                                    @véronique0

                                    Les “classes” sociales résultent d’une vision socio-utopiste arbitraire, ignorant, négligeant, voire niant, les réalités objectives, fondamentales et incontournables de la condition humaine. Raison pour laquelle il est question ici de “catégories” sociales.

                                    https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/01/pyramidologie-sociale-methodologie.html


                                  • saint louis 15 octobre 08:34

                                    En fait c’est notre société aseptisé qui pose un problème.

                                    L’autre jour l’annonce sur les média comme une catastrophe

                                    du décès d’un soldat Français au Mali suite à un accident lors de la maintenance d’un véhicule m’a interpelé sur notre conditionnement à l’empathie exagéré.

                                    Dans le même temps un attentat de la plus grande cruauté semble devenu comme disait Jean Marie un fait divers de l’histoire.

                                    La peine de mort est dans cette idéologie de bisounours ou nous devons subir sans réagir.


                                    • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 09:50

                                      @saint louis

                                      Nous pouvons effectivement faire quotidiennenment des observations de ce phénomène, qui est surtout, à mon avis, un effet du nombre et de la perte de repères qu’il engendre. 


                                    • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 09:00

                                      Les pauvres n’ont pas les moyens d’être riche ....


                                      • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 15 octobre 09:59

                                        Ce genre de graphique haineux raciste anti-riche est le cancer de notre société.

                                        Vous imaginez que ces sulfureux totalitaristes gauchistes qui se croient le camp du bien mais dans le réel du camp puant du ségrégationnisme, du camp malodorant des communismes facent ce graphique avec la beauté ?

                                        3,7% de très belle filles, 26% de jolies filles, et 70% de moches.

                                        Ils concluraient aussi que les belles filles ont plus de revenus, ont plus de meilleurs jobs que les moches. Ils concluraient aussi que le mal être touche plus les moches que les belles.

                                        C’est en comparant a d’autres domaines que l’on comprend toute la niaiserie de la réflexion.

                                        Et on imagine qu’ils proposeraient de tuer les belles parce qu’elle font de l’ombre aux moches.

                                        C’est ça le problème du gauchiste, ne pas comprendre qu’il n’y pas plus inégalitaire que de vouloir rendre égalitaire ce qui ne le sera jamais.

                                        Il y a des gens tu leur donne un ordinateur 20 ans après ils ont construit Facebook, Google Amazon et l’auteur utilisera tous les jour un langage qu’un Bil gates a vulgarisé.

                                        Y’en a d’autres tu leur donne un ordinateur, ils deviennent de vieux sociologues qui font métier de jalousent ceux qui réussissent avec un ordinateur.

                                        La vérité est que le monde en a finit avec la famine.

                                        Aujourd’hui un « pauvre », c’est celui qui ne peux pas s’acheter un smartphone, même en Afrique. Il serait temps d’évoluer.

                                        En fait le pauvrologue, c’est de la pauvrologie de références sociales a ne lire que des livres en socialisme.


                                        • wagos wagos 15 octobre 10:51

                                          @Spartacus Lequidam

                                          Pas mieux..bravo ! 


                                        • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 11:03

                                          @Spartacus Lequidam

                                          La beauté est-elle une richesse, dès lors que la pire laideur peut se dissimuler derrière le maquillage ?

                                          S’il s’agit de pauvreté, matérielle comme intellectuelle, ce qui est le cas ici, qui peut prétendre la changer en richesse dans une société matérialiste où tout se mesure à son aune ?

                                          Et aucun gauchisme dans l’histoire, bien au contraire. Simplement une libre réflexion sur la manière d’éradiquer la profonde honte de l’humanité qu’est la pauvreté extrême ; sachant que richesse et pauvreté existent inexorablement l’une par l’autre, mais qu’existe aussi un niveau zéro (ignoré de tous) de la richesse tout aussi inexorable, auquel vit une population chaque jour plus nombreuse.

                                          Quant à la disparition des famines, ce qui est loin d’être le cas en bien des endroits de la planète, wait and see.


                                        • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 15 octobre 18:21

                                          @Claude Courty

                                          Les gens qui veulent éradiquer les pauvretés sont les diplômés en socialisme et sociologues de gauche.

                                          Ceux qui nourrissent les pauvres sont les entrepreneurs, les investisseurs et les innovateurs.

                                          C’est un peu trop compliqué à comprendre pour les sociologues qui prennent leurs bavardages pour une épopée héroïque contre la pauvreté.


                                          Le plus amusant, finalement, est que certains pensent qu’un riche est motivé en priorité par l’appât du gain et matérialiste...

                                          Le sociologue de gauche n’en a manifestement pas jamais rencontré beaucoup !


                                          Le gauchiste adore le déni des faits
                                          https://thehill.com/opinion/finance/408546-globalizations-greatest-triumph-the-death-of-extreme-poverty

                                          Il n’y a pas plus matérialiste qu’un gauchiste qui signale les riches et les inégalités. Jaloux de la richesse de la réussite et la frustration de sa haute estime de lui il refuse qu’un pizzaiolo ou un marchant de meuble puisse devenir plus riche que lui, 

                                          T’a fait quoi gauchiste pour faire baisser la pauvreté a par essayer de montrer ta science du bavardage condescendant ?

                                          T’a investi, créé des emplois, révolutionné l’accès au téléphone portable ou créé un moteur de recherche ?


                                        • wagos wagos 15 octobre 10:48

                                          Et le mari cocu qui butte sa femme et l’amant ? quelle classe sociale ? 

                                          Les futurs héritiers qui n’en peuvent plus d’attendre que la vieille veuve clamse vu que c’est elle qui a l’oseille , alors on l’aide à passer de vie à trépas...

                                          Le ,petit con qui joue au gangster en braquant un bureau de tabac et qui flingue la vendeuse pour le contenu du tiroir caisse ..

                                          Le Djihadiste de banlieue qui égorge un prof au nom d’une idéologie meurtrière ...


                                          • Elon Musk de s’inquiéter de la baisse démographique constante (Covid of cause). Raison invoquée : l’économie. Mais qu’ils sont bêtes ces économistes. Suffit de s’adapter. L’humain a toujours réussit à changer de paradigme quand c’est nécessaire... si l’humain a réussi à vivre avec une moyenne de 4 milliards d’individus, c’est qu’elle y arrivera encore...


                                            • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 13:53

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              Musk et/ou vous-mêmes devriez vous renseigner.
                                              La population humaine mondiale croît encore à la cadence de plus de 200 000 individus QUOTIDIENNEMENT.

                                              Et « l’humain » en est à consommer en moins de 6 mois, ce que son habitat peut lui offrir pour un an.
                                              “Notre empreinte écologique” – Éditions écosociété

                                              https://www.worldometers.info/fr/


                                            • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 15 octobre 18:29

                                              @Claude Courty

                                              Wahahhaha vous allez tous mourir la semaine prochaine, on a consommé toutes les tomates et l’humanité n’a plus rien a bouffer.

                                              Mais ces gens se rendent-ils compte a quel point c’est con leurs références merdiques de stats aux données débiles ?

                                              Renseigne donc toi sur comment tu peux croire et propager autant de conneries ?
                                              https://www.contrepoints.org/2020/08/26/350252-le-jour-du-depassement-une-theorie-mensongere


                                            • Claude Courty Claude Courty 16 octobre 03:13

                                              @Spartacus Lequidam

                                              On peut être « Libertarien et pour la liberté d’expression » et

                                              Être dérangé dans ses habitudes de penser, au point d’être réduit à considérer sommairement comme des gauchistes ceux qui refusent de les partager.

                                              Considérer les chiffres publiés par “Contrepoint” comme plus crédibles que toute autre référence « merdique de stats aux données débiles ».

                                              Ignorer que si richesse et pauvreté existent inéluctablement l’une par l’autre, la pauvreté extrême est la première honte de l’humanité, précisément parce que seul un obscurantisme égoïste – de gauche comme de droite – empêche qu’elle soit éradiquée.

                                              Être incapable d’imaginer que ceux qui luttent pour cette éradication puissent aussi compter – ou avoir compté – parmi les « entrepreneurs, les investisseurs et les innovateurs qui nourrissent les pauvres ».

                                              Nier l’évidence selon laquelle l’appât du gain, donc le matérialisme, sont les conditions premières de l’accès à la richesse. Il faut avoir envie d’être riche pour le devenir.

                                              Ignorer qu’il existe des individus ne confondant pas bonheur et confort matériel, et qui par conséquent jalousent nullement ceux qu’ils considèrent comme libres d’avoir l’ambition d’être riches matériellement ou autrement.

                                              Considérer comme haineux, raciste et anti-riche un graphique (schéma) ayant pour objet de représenter toute société fondée sur l’altérité et l’interdépendance hiérarchisée de ses membres.

                                              Comparer niaisement richesse matérielle et attraits physiques.

                                              Prétendre que le monde en a fini avec la famine, alors qu’elle menace de déborder à bref terme des pays qui en sont encore victimes.

                                              — …


                                              Faut-il être sot et dérangé par des vérités somme toute bien banales, pour en arriver là !


                                              Pour toutes précisions et arguments à l’appui de ce qui précède, voir https://pyramidologiesociale.blogspot.com


                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 octobre 08:53

                                              @Claude Courty
                                               
                                               bravo. Celui à qui ce portrait est adressé, s’il n’est pas trop bête, s’y reconnaitra.


                                            • @Claude Courty oui, parfois il m’arrive parfois de consulter ce site pour voir si la Pandémie inverse la courbe. N’oubliez pas que l’augmentation vient d’Afrique (qui compense par les nombreux décès), de Chine, d’Indes (quoique j’ai lu que les indiens stérilisent dans les bidonvilles. Il ne font pas le détail. Par contre pour l’Europe la démographie décline... 


                                            • Claude Courty Claude Courty 16 octobre 17:53

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              Mais c’est la démographie mondiale qui nous intéresse, du fait des retombées de sa part toujours croissante de pauvreté sur tous les pays du monde.
                                              Nous ne savons tenter de maîtriser son flux grossissant, que par un refus sommaire, consistant à lui opposer des barrières, des murs, et autres palissades,
                                              tant physiques que politiques, ne pouvant y résister, à la manière dont les meilleures digues finissent par être submergées par le flot grossissant.
                                              Et nous n’en sommes encore qu’au stade de l’inondation !


                                            • @Claude Courty

                                              Avec de l’humour au second degré. A défaut, les pays de s’entourer d’un préservatif de barbelés...La Torah est claire : tu as le devoir d’être un bouclier pour toi-même et pour autrui. Mais d’abord pour toi-même...Ne négligeons pas la composante religieuse et la catastrophe que fut le catholicisme... Pour moi, une régression...


                                            • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 17 octobre 11:47

                                              @Claude Courty

                                              Gauchiste c’est celui qui considère l’économie en jeu a somme nulle.
                                              En 2021 croire que la richesse est un jeu a somme nulle que c’est con et gauchiste.

                                              Non. Vous refusez le réel et l’admettre. Le déni comme tout gauchiste.

                                              C’est la motivation a s’enrichir qui réduit la pauvreté
                                              C’est les efforts pour faire baisser les prix que les gens peuvent accéder a plus.
                                              Mais l’éducation nationale est plus forte a former des diplômés sociologues en Marxisme qu’en économie.
                                              J’ai même écrit un article sur cela.
                                              http://lequidampost.fr/pauvrete-la-volonte-dignorer/

                                              Par ailleurs, il faudrait sortir de ta bible a bolchéviques et ton ignorance pour croire que les riches veulent de l’argent. C’est juste totalement con.
                                              Les motivations pour s’enrichir sont heureusement pas ces niaiseries mais multi-motivées. L’envie d’être indépendant de tous est souvent la 1ere. L’envie de briller, de rester dans les livres d’histoire, l’envie de faire partager sa production, etc..
                                              Le matérialise est le langage puant du gauchiste qui adore stéréotyper ceux qu’il jalouse.
                                              En effet le gauchiste est un toujours type très instruit et sa haine du plus riche que lui vient de son incomprénsion a voir qu’un bon Pizzaiolo ou un marchand de meuble réussit a faire mieux que lui et gagner plus que lui qui se prend lui pour un « humaniste » mais ne crée rien, n’investi dans rien et joue le donneur nauséabond de bons points et mauvais points.

                                              Il faut vivre dans sa bulle de crétin ignare pour affirmer que la famine existe encore.
                                              On voit que t’es resté planté en 1960.
                                              Il faut ignorer Norman Boorlaug pour sortir de telles conneries.

                                              La dernière famine connue sur terre est celle de 2002 en Corée du nord. Soit il y a 20 ans

                                              Aujourd’hui on a chemine partout de la nourriture et il reste des populations ou il existe une malnutrition (ce qui n’est pas la famine) mais cela temps a se faire de plus en plus rare.

                                              Les faits sont les faits. S t’avais voyagé il y a 30 ans, t’aurai été au Bengladesh, en Afrique, à Mexico et refait aujourd’hui le voyage de tes yeux tu verrai la différence entre tes mensonges stéréotypés et la réalité.


                                            • Claude Courty Claude Courty 17 octobre 15:26

                                              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                              Toutes les religions du Livre portent la responsabilité du dogme surnataliste, et le “Nous ne sommes pas des lapins” d’un Pape ne fait-il pas écho à l’injonction de la Torah ?

                                              https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/des-saintes-ecritures-aux-richesses.html

                                              https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2018/06/genese-et-pyramide-sociale.html


                                            • @Claude Courty tous ces livres du dogme furent écrits par des pharisiens. L’inverse par exemple du mouvement hassidique, qui estime que la relation à Dieu ne peut être qu’individuelle....


                                            • uleskiserge uleskiserge 15 octobre 13:05

                                              Ah, Badinter au Panthéon ? A tous les coups, on va y avoir droit !
                                              « La peine de mort » ? Une tempête dans un verre d’eau ! Une « peine de mort » qui ne concernait plus personne ; une abolition sans risque politique puisque la « peine de mort » comme enjeu politique et sociétal ne relevait plus que du « bistro du commerce » le matin devant un café-calva ou bien à l’heure de l’apéro après le troisième pastis.
                                              Son abolition en 1981 n’a fait aucun remue-ménage. Personne n’est descendu dans la rue pour réclamer son rétablissement :
                                              "Allez M. Badinter, dans une abolition sans coup férir, on triomphe sans gloire !"

                                              Il y a quelque chose de sordide dans cette quête conscience ou inconscience pour une reconnaissance imméritée ; une reconnaissance usurpée.


                                              • chantecler chantecler 15 octobre 13:35

                                                @uleskiserge
                                                Vous plaisantez ?
                                                A travers ce faux problème vous avez 50 % de Français prêts à en découdre avec les 50 d’autres ...
                                                Une affaire Dreyfus que l’on peut réactiver à chaque instant grâce à la vidéo de R.B sur son discours sur l’abolition de la peine de mort , à l’AN .....
                                                Notez que l’on aurait pu faire appel à A.Camus et d’autres intellectuels , sur le même registre , lui qui disait entre autre que la tête coupée continuait à percevoir et à communiquer pendant un certain temps avec l’extérieur ....
                                                Mais les pro peine de morts n’en ont rien à foutre :
                                                Que l’on décapite un mec reconnu non coupable après on exécution par exemple, , ce qui est fréquent aux US , ils s’en tapent....
                                                Le principal étant qu’un supposé coupable paie et que du sang soit versé.
                                                Selon eux , ça absout le crime .

                                                Mais nous savons aussi, et entre autre ,qu’un mec criminel est capable de tout pour échapper à la peine de mort .
                                                De tout cad , d’autres homicides .
                                                Et à l’inverse que la peine de mort n’a jamais dissuadé qui que ce soit de passer à l’acte .
                                                En temps de guerre , tuer c’est faire preuve de bravoure .
                                                C’est recommandé et récompensé ...
                                                Absurde .
                                                PS : je m’interroge sur le pourquoi de cet énième débat ....
                                                Décidément diriger l’opinion sur des causes , des débats absurdes c’est devenu une habitude .
                                                Au minimum ça fait vivre les médias et journaleux .


                                              • nemesis 15 octobre 14:13

                                                @chantecler

                                                Il faut bien trouver un système pour que les braves gens puissent vivre leur vie à peu près normalement. Non ?
                                                Tout est politiquement incorrect :
                                                la peine capitale,
                                                l’incarcération à perpète,
                                                rouvrir Cayenne ou n’importe quoi, les Kerguélen,
                                                la double peine,
                                                la limitation des naissances en fonction de la surface du logement...

                                                L’autre jour, la TV nous montre une mère de famille de 10 enfants qui se plaint de ses conditions de vie... et puis qui encore !!! Là aussi, il faut pleurer ???

                                                Dans les années 80, une femme a accepté la ligature des trompes après avoir échappé à la mort lors de son 6ème accouchement.
                                                2 semaines plus tard, elle est revenue dans l’Hôpital provençal (que je ne nommerai pas), réclamer l’opération inverse. Motif : Mossieur ne prenait pas « son plaisir » s’il savait sa femme infertlle.

                                                Moraâlité : mieux vaut 7 orphelins au bas de l’immeuble qu’un coït « innocent »...

                                                Cette population == la quadrature du cercle pour l’éducation nationale, le MEDEF et la Justice !


                                              • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 14:39

                                                @uleskiserge

                                                Voir à ce sujet les considéarations de France culture, sur Twitter (Peine de mort, Badinter, condamnation de Bontems)


                                              • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 14:44

                                                l’é@nemesis

                                                L’abrogation de la peine de mort revient, à travers R. Badinter, à l’idéologie de gauche dominante à l’époque, qui s’est bien gardée de soumettre la décision à référendum.


                                              • @Claude Courty qui incarne le plus la peine de mort et la Guillotine : Robespierre... 


                                              • Claude Courty Claude Courty 16 octobre 19:25

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                Progrès technique de l’époque, qui ne faisait que moderniser la hache. Et bien d’autres ont fait mieux depuis, quel que soit l’avenir de la peine de mort institutionnalisée. 


                                              • nemesis 18 octobre 18:54

                                                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                Robespierre n’est que le porte-chapeau, la bouc émissaire.
                                                Il a été très indisposé pendant la Terreur.
                                                CF la conf de l’historien helvète Henri Guillemin


                                              • nemesis 15 octobre 13:56

                                                Seulement aujourd’hui, les commentateurs osent évoquer à haute voix, le mépris des victimes de la délinquance, en soulignant que très rapidement les instances judiciaires et leur environnement professionnel en font des tonnes autour du condamné « victime du Système » et patati et patata... qui finissent par ne plus faire aucune peine carcérale pour nombre d’entre eux.

                                                Ce que j’ai désigné par la « Prime à la délinquance »...


                                                • Claude Courty Claude Courty 15 octobre 14:48

                                                  Et la submersion démographique, mondiale, nous promet mieux, si nous continuons à refuser de voir la vérité de notre condition pour ce qu’elle est (s’il en est encore temps).


                                                  • J’ai comme l’impression que la moutarde commence à monter au nez de nombreuses personnes.... Menaces de mort contre Le Pen et Zemmour....


                                                    • On oublie souvent qu’il y a plusieurs mouvement religieux. Il n’y a pas que les catholiques. Les Roses-Croix par exemple ont une position claire. Il faut viser la qualité et pas la quantité. Voici. https://www.blog-rose-croix.fr/a-propos-de-la-surpopulation. Le problème, c’est que c’est toujours la religion catholique (BREL : NAZI durant les guerres) qui domine. Et maintenant, j’espère qu’ils la fermeront.


                                                      • Claude Courty Claude Courty 17 octobre 01:05

                                                        L’être humain est-il autant préoccupé de son sort qu’il le devrait pour réellement prétendre à ce qui le distinguerait des autres espèces peuplant son univers connu  ?

                                                        Victime de son angoisse existentielle, il s’en remet le plus souvent à des croyances et idéologies rassurantes, en attendant que la science l’en libèrecomme elle y tend patiemment, ou sans s’en soucier tant l’exercice lui paraît vain. « J’y pense et puis j’oublie, c’est la vie c’est la vie ! » comme le chante Jacques Dutronc.

                                                        Mais le danger est alors que certains de ses semblables s’en chargent pour lui, trouvant leur compte dans la multiplicationdes plus vulnérables.

                                                        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/10/condition-humaine-et-condition-sociale.html


                                                        • @Claude Courty Malthus était assez clair. Si l’humain ne peut contrôler ses naissances. La nature s’en chargera......


                                                        • Claude Courty Claude Courty 17 octobre 15:17

                                                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                          À noter toutefois que Malthus s’est publiquement reproché d’avoir limité sa réflexion à sa dimension alimentaire, ce qui est loin de ce que nous connaissons quand se cumulent des crises environnementale, climatique, sociétale, civilisationnelle, sanitaire, alimentaire en de nombreux endroits de la planète,... ou se mêlent et s’entrechoquent : croyances religieuses, idéologies politiques, nations, ethnies,... dans une démesure économique et démographique devenue ingérable.
                                                          Quoi qu’il en soit, il semble bien que la nature, lassée de son saccage par le premier de ses prédateurs, ait décidé d’y mettre de l’ordre.
                                                          Qui vivra verra la suite.


                                                        • LES ROSES-CROIX sont pour le droit à l’euthanasie et à l’avortement avec un trajet de réflexion préalable.... C’est là qu’est le NOEUD.....Les Roses Croix sont entre la TORAH et le CHHRISTIANISME. C’est à ce niveau, que les lignes doivent bouger.....


                                                          • Claude Courty Claude Courty 17 octobre 15:42

                                                            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                            Des sectes ont réussi ou sont lentement en train de le faire, d’autre moins. Toujours est-il que la surnatalité humaine ne semble pas en avoir subi la moindre altération. Quelques frémissements toutefois, laïcs à mon avis, et conséquence des derniers aléas de l’existence sur Terre plutôt que de l’affaiblissement d’une obéissance à un dogme religieux, auquel l’humanité et son habitaat doivent pourtant l’essentiel de leurs malheurs.

                                                            https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html


                                                          • Vous qui comme moi aimez Jacques Dutronc. N’oubliez pas que sa femme Françoise Hardy est astrologue. ET que nous préparons l’entrée dans l’ère du verseau en quittant celle des poissons (catholicisme). Accouchement douloureux certes....


                                                            • J’attends impatiemment le prochain album d’ASTERIX.... C’est le coq qui gagne la course de char CORONAVIRUS. ET que représente le coq ? HERMES bien sûr... On dit que le caducée d’HERMES n’est pas comparable à celui des médecins, n’ayant qu’un seul serpent. C’est bien sûr celui des médecins du verbe : les psychanalystes.....


                                                              • Avec la menace de retirer le QR CODE aux gens qui ne feront pas la troisième et quatrième dose de vaxxin .

                                                                Les gens seront menacés dans leur travail , leur vie chérie , le resto, les loisirs .

                                                                Et là, la guerre, la haine et les violences vont prendre sérieusement le dessus .

                                                                Le piège à con et à conne se refermera sur les idiots du village qui se compteront par millions .

                                                                ADIEU LES CONS !


                                                                • Claude Courty Claude Courty 18 octobre 11:58

                                                                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                                  Si le contraire de la connerie peut être considéré comme une richesse de l’humanité, il ne va pas rester grand monde, à raison de 14% de riches pour 86% de pauvres !
                                                                  Sans omettre que la panique risque fort d’aggraver ce rapport.


                                                                • nemesis 18 octobre 18:55

                                                                  @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                                  Puissante réflexion !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité