• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Petit Dico du Foute moderne

Petit Dico du Foute moderne

A chacun d'ajouter son grain de poivre

Jouer à la maison : C’est jouer dehors mais pas à l’extérieur

Jouer à l’extérieur : C’est ne pas jouer à la maison, même si à la maison on peut jouer dehors

Ne rien lâcher et tout donner : Très difficile à faire (ami lecteur essaie pour voir !), réservé aux sportifs de haut niveau

Tout donner et rien lâcher : Veut dire que l’on ne va rien lâcher mais tout donner, ce qui est légèrement différent de rien lâcher mais tout donner sans qu’on sache où se cache cette différence

De bon augure pour la suite : Traduit un sentiment de satisfaction après avoir échappé au pire ; et puis il faut penser à l’avenir !

 

Rester concentré : C’est penser à la meuf blonde qu’on va draguer à la sortie

Pas avoir peur : Veut dire que l’adversaire est redoutable et que l’on est sûr de prendre une raclée

Rien à perdre : Signifie que l’on est sûr de perdre mais qu’on s’en fiche parce qu’on est au-dessus de ça vu ce qu’on gagne

Vierge et nul : Ne concerne jamais les jeunes filles qui accompagnent les joueurs

Scorer : C’est inscrire des chiffres au tableau d’affichage ; en français se dit marquer

Jouer Napoli (Napoli pour l’exemple) : Veut dire que l’on joue contre le Napoli, et que Napoli n’est pas un cheval sur lequel on a misé

Faire trembler les filets : Est une marque de virilité reconnue

Aller au charbon : Est dit par le type en short blanc qui ne veut pas se salir

C’est une bonne équipe : Se dit quand on a gagné pour valoriser l’exploit ; se dit aussi quand on a perdu pour se trouver des excuses

Jouer gros : Jouer petit ne se dit pas

Sortir un joueur : C’est soit le mettre à l’abri sur un banc, soit le rentrer au vestiaire

Entrer : C’est sortir un joueur du banc qui est sous abri pour aller dehors

Stratégie : Mot valise qui veut dire que l’on réfléchit beaucoup avant de faire ce qu’on peut, ne pas confondre avec tactique qui veut dire la même chose

Le cuir : Nom donné parfois au ballon qui est en plastique ; marque d’une nostalgie d’un temps révolu où les ballons étaient en cuir

Se faire mal : N’est pas le signe d’une maladresse mais d’une abnégation

En vouloir : S’en foutre ne se dit pas mais se pratique

L’argent : Ne jamais en parler, on joue pour le plaisir, l’équipe, le sponsor

On y va pour gagner : Est mieux que s’en fout de perdre bien que le résultat dépende du hasard quand on perd

A mort l’arbitre : Vieux slogan d’un temps passé où les arbitres étaient respectés

Prendre un but casquette : Est une façon de dire que la chance est du côté de l’adversaire qui devrait s’excuser de gagner comme ça ; se faire mettre ne se dit pas !

Envoyer un missile : Métaphore guerrière qui montre qu’on en a dans les cuisses

En avoir : C’est en général à leurs couilles que les joueurs pensent

Jouer haut : C’est ne pas jouer bas ; en fait on joue où l’on peut !

Jouer bas : Est dit par un critique fin connaisseur, généralement journaliste sportif

Journaliste sportif : Ne signifie pas que le journaliste fait du sport mais qu’il connait joueurs, entraîneurs, dirigeants et leurs copines pour faire ses papiers

Prendre un but : C’est toujours regrettable de se faire mettre, le but du jeu est de leur en mettre

Mettre un but : Cf. ci-dessus, se signale par un geste du bras, poing fermé

Jouer dur : Jouer mou ne se dit pas

Bien jouer : Qualité du joueur que le dirigeant veut vendre

Mal jouer : L’entraîneur est le coupable

Blessé : Rarement au front, généralement adducteurs, genoux etc.

Supporters : Font fuir par leurs cris et fumigènes ceux qui paient

Ultras : Echappés d’asile ils considèrent que tout casser est un acte d’adhésion aux valeurs du sport, surtout si c’est en ville

Dirigeant : L’appeler Président, aime cette marque de considération ; siège fixe, durée de vie longue

Entraîneur : Répond aux questions des journalistes en soulignant la valeur et l’abnégation de ses joueurs, la grandeur de l’équipe qui est au-dessus de tout ; sur siège éjectable avec parachute doré à l’or fin 18 carats ; durée de vie courte,

Le Haut Niveau : Fonction de ce que le joueur, l’entraineur et le dirigeant gagnent – indexé sur le PIB mais ne peut baisser

Bas niveau : Ne se dit pas, mais se pratique pour déconsidérer l’entraineur et obtenir que le courageux dirigeant le vire

Sponsor : paie joueurs, entraineur, dirigeant pour avoir des places gratuites dans la Loge VIP

Produits dérivés : permet au sponsor d’avoir des recettes grand et petit public (moins de 12 ans) pour payer sa place dans la Loge VIP en vendant de la pacotille fabriquée en Chine ou au Bengladesh.


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Drougeok Drougeok 27 octobre 2018 09:47

    Dans cette foule de dégénérés, on n’entend qu’un seul cri :« ENCCCCULÉ ! ». Et celui-là, ne figure pas dans la liste. Vous allez au foot des fois ?


    • rogal 27 octobre 2018 21:38

      @Drougeok
      Alors qu’il aille se faire footre !


    • Radix Radix 27 octobre 2018 12:38
      Bonjour

      Foot : sport collectif... Dont les récompenses sont individuelles !

      Radix

      • Sergio Sergio 27 octobre 2018 15:28

        Femme d’homme regardant le foot à la télé : 


        - Fournisseuse de kro, quand Zidane marque un but
        - Jeune femme libérée qui sort avec ses copines pendant que son ’ z’hommes ’ regarde un match de foot, ou qui baise avec le voisin
        - Personnage condescendant qui prend son ’ z’hommes ’ pour un grand enfant
         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès