• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Petit plaidoyer sur la légitimité d’Israël, Partie 2

Petit plaidoyer sur la légitimité d’Israël, Partie 2

La première partie a essayé de démontrer pourquoi est-ce que l'idée d'un Etat juif est légitime et pourquoi cet Etat, est, dans son fonctionnement actuel, légitime. Mais la démonstration ne saurait se terminer ici. Pour beaucoup Israel est illégitime car ce serait un vestige du passé colonial des puissances occidentales. Israel serait donc le dernier Etat colonial du monde. D'abord la critique de l'Etat colonial, sous entend une inégalité juridique entre "colonisateur" et "colonisé", entre eux existerait un rapport de dominant-dominé. Comme nous l'avons vu dans la première partie un tel rapport, n'existe pas dans l'Etat juif. Un Etat colonial sous entend également une souveraineté "délocalisée", c'est à dire que la souveraineté est exercé par une métropole au depend des autochtones.

Même les plus importants detracteurs d'Israel savent qu'une telle situation n'existe pas dans ce pays. Quel est alors au juste, le reproche. Pour certains, Israel est la fille du colonialisme, en d'autre terme, sa souveraineté n'existe que parce qu'elle lui a été léguée par une puissance coloniale (et donc illégitime) : le Royaume Uni. Or cela est en grande partie faux, le Yishouv, c'est à dire la communauté d'environ 650 000 personne qui vivait en Israel avant 1948 a arraché sa souveraineté au Royaume Uni au prix d'une lutte armée . Certes cette lutte fut bien moins illustre que ce qu'il s'est produit par la suite en Algérie par exemple, cependant il serait faux, de voir la souveraineté d'Israel sur 55% du territoire de la Palestine historique comme un cadeaux fait par les britanniques aux juifs du Yishouv. D'ailleurs il est important de souligner qu'après 1948 les britanniques, étaient de ce fait en très mauvais terme avec le jeune Etat qu'ils prenaient pour communiste.

Certains diront alors qu'Israel est un Etat colonial car c'est un Etat qui a été crée ex nihilo, et que la souveraineté de cet Etat se fait au détriment des populations qui l'occupait au moment de la création de ce dernier. Là encore ce point de vue est à nuancé très fortement. En effet le plan de partage donnait la souveraineté aux populations qui étaient majoritaires sur un territoire donné, c'est cela qui explique les frontières sinueuses et difforme du plan de partage de 1948. Là où les palestiniens étaient majoritaires, la souveraineté appartenait au peuple palestinien (la raison pour laquelle aucun Etat n'a été cree dans ces Entités souveraines où il n'y avait aucune implantation israelienne reste une énigme) , là où les juifs étaient majoritaires la souveraineté était leur. (55% du territoire dont la majeure partie constitué du desert du Neguev, quasi-inhabitable). Tout en sachant que via l'égalité des droits la souveraineté n'appartient pas à un peuple dans la zone juive, mais aux citoyens présents, quelque soit leur religion.

D'autres encore pourront clamer que si il y avait une majorité juive dans ces zones, c'est parce que les puissances coloniales ont encouragé une immigration juive. Ceci est faux puisque la plupart des migrants étaient des juifs ashkénazes qui ne venaient pas de puissances coloniales, et que les puissances coloniales, France et Royaume Uni en tete (livre blanc interdisant l'immigration en 1939) étaient assez largement réticentes à l'immigration juive et souvent à l'idée meme de sionisme qui allait...contre les interets coloniaux des puissances concernées.

La création de l'Etat d'Israel n'a donc rien d'une construction coloniale, une population s'installe quelque part, c'est son droit tant qu'elle n'exproprie pas ou ne massacre pas les populations locales (la grande majorité des terres ont été achetés par les colons avec l'aide de quelques philantropes comme les barons de Rotshild) et qui par la suite réclame sa souveraineté démocratique dans les zones où elle est majoritaire, n'est-ce pas là un des élément fondametal du droit des peuples à disposer d'eux meme. Car finalement peu importe le nombre d'années où un peuple a vécu sur une terre, ce qui compte c'est qu'il y vit effectivement dans présent, et accessoirement, dans ce cas elle peut légitimement y revendiquer une souveraineté de type démocratique.

Enfin on essaye parfois de délégitimer Israel dans ses frontières actuelles, car un certains nombre de territoires ont été acquis par la conquete. En quel cas une conquete est-elle légitime ? Ceci est une vaste question. Cela dépend bien sur de ses modalités. Simplement il faut rappeller que tout les Etats d'europes se sont construits sur des conquetes légitimes ou non. Cependant toutes les conquetes qu'a réalisées Israel ont été le fruit de guerres où il n'a fait que se défendre d'une tentative de déstruction (guerre des 6 jours, Guerre de Kippour). Israel n'a donc pas eu l'initiative de la conquete, de fait on peut voir comme légitime des conquetes défensive. Par ailleurs suite à ces conquetes, le conquérant n'ecrase pas le conquis, bien au contraire, ces conquetes ont été donneuses de droits. Dans ce cas difficiles de dire qu'elles soient illégitimes.

Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • wesson wesson 3 mars 2011 10:12

    Bonjour l’auteur,
    ce texte recèle une telle quantité de tautologies, de négation historique et de mauvaise foi que l’on a du mal à savoir par ou commencer.

    les Rotschild des philanthropes : il fallait oser ! Prétendre que Israel n’a fait que se défendre lors de toutes les guerres qu’il a suscité, là on est dans la réécriture de l’histoire. Dire que la conquête de territoires par Israël s’est traduit par une augmentation des droits des autochtones, ça fait carrément sourire. Prétendre que sur les territoires ou il n’est pas « majoritaire » Israël n’exerce pas de souveraineté écrasante, les Palestiniens de la bande de Gaza sont assez peu convaincu. Et concernant le fait « incompréhensible » qu’il n’y ai pas eu d’état arabe créé au moment ou Israël faisait le sien, peut-être que les 7000 prisonniers politiques arabes qui croupissent dans les geôles Israelienne - dont faut-il le rappeler la majeure partie des députés élus par le peuple palestinien - n’y est pas pour rien.

    Un tel niveau d’aveuglement idéologique est une insulte à l’intelligence. Franchement je suis gêné pour vous.


    • wesson wesson 3 mars 2011 10:14

      et oui, mille fois oui, Israël est un état colonial, avec une politique coloniale d’écrasement de ses populations autochtones, et des visées expansionnistes claires - et cela n’a toujours rien à voir avec la question de sa légitimité !


    • non666 non666 3 mars 2011 10:13

      Mensonges, mensonges, mensonges.
      Le plan de partage n’a jamais été bati sur des majorités locales qui auraient determinées les zones qui allaient devenir juives et celles qui seraient arabo-palestinienne.
      La division en damiers, en 6 zones etait la pour donner des accès aux mers et aux voisins aux deux entités a naitre.
      De plus dans aucune zone les juifs n’etaient majoritaires, sauf apres les debarquements massifs de colons (re) venus d’Europe.

      Le but etait de donner 50% (pas 55 %...) a chacun des peuples et de laisser un statut internationnal a jerusalem, ville sacrée pour les 3 religions monotheistes importées du proche orient.
      Actuellement les arabes n’ont plus accès qu’a moins de 7 % des terres qui leurs furent attribuées par les accords de 1947 : ça c’est une realité ET Israel s’attribue , sans aucune reconnaissance internationale, Jerusalem.

      Quand aux achats de terres de la part des « philanthropes » comme le baron de rottschild, il faudrait un peu soulever le tapis .
      Les arabes ont été depossedés de leurs terres de force, indemnisés au prix du voleur par les « mecenes » pour preserver l’image de legalité de la transaction par rapport au regard internationnal puis revendu par les « mecenes » , au prix fort, aux promoteurs des colonies de peuplement..

      Quand a l’arguement des conquetes legitimes, il ne faut pas oublier que la premiere decision apres la seconde guerre mondiale a été de figer les frontières (une fois les etats unis et l’Urss servis ....)
      Si il y a bien un etat qui n’avait pas le droit de s’etndre , c’est Israel qui n’avait été qu’une creation de notre infinie bonté.
      Ceci dit, si la conquete devient legitime, les arabes seront ravis de l’apprendre, mais il ne faudra pas les accuser de « terrorisme » s’ils s’y mettent, hein ?

      Bref nous sommes ravis d’entendre la version sioniste de la creation d’Israel qui ne nous apprends pas grands chose, en fait.
      Nous autres civilisés europeens, nous ne sommes toujours pas d’accord pour vous faire rentrer dans l’Europe, meme si quelques traitres de l’UMP ou du PS essaient de le faire, dans notre dos, en cachette.

      Il serait bon que vous compreniez aussi qu’il n’y a pas que les arabes mùsulmans qui sont mecontents de la confiscation de Jerusalem.
      La maltraitance des Chretiens la bas, l’arrogance juive sur ces concessions laisse des traces.
      Vous avez tord de reveiller la Bète.
      Mais bon, si l’Inquisition et le nazisme ne vous ont rien appris , comment voulez vous qu’on vous parle ?
      Qu’esperez vous ?
      Que le Maquereau Yankee sera toujours , eternellement, derriere vous a vous proteger ?
      Que Bouyghes, Lagardere, Weil , Beterlsmann, Rottschild , Dassault et consorts controleront eternellement l’information en France au profit des interets sionistes ?
      Que nous ne nous rendons compte de rien ?
      Que nous n’avons pas compris le role de Sarkozy, DSK, Copé, Hollende ?

      tst, tst, tst.
      Il nous suffit d’allumer les projecteurs et de vous montrer en train d’agir quand vous agissez dans l’ombre.
      Au bout d’un moment tout le monde aura compris.
      Vous prenez beaucoup de risques et vous vous croyez trop en situation d’impunité, comme nos elus..

      Continuez donc, vous persuadez tres bien les Français authentiques de la realité de vos actions...



      • daniel paulmohaddhib 3 mars 2011 11:20

        Salut non 666
        hier je lisais cette encyclopedie en attendant ma voiture au garage, et oui en irlande les garages ont des encyclopdies dans la salle d’attente !!! :
         Chronicles of the 20 the century. Edit : Longman Chronicle.Edition de 1988.
        concu et coordonne par Jacques Legrand..

        tu dis : Le but etait de donner 50% (pas 55 %...) a chacun des peuples et de laisser un statut internationnal a jerusalem, ville sacree pour les 3 religions monotheistes importees du proche orient.

        or je lis dans cette encyclopedie ceci : 7 juillet 1937 :  « le plan de partition anglais pour la palestine  »
        etait de 2/3 pour les palestiniens , et comme tu dis jerusalem, mais bethleem et nazareth aussi devaient rester sous mandat neutre Anglais..

        pour moi tout a pu se jouer en 1903 , bien avant la declaration dite balfour de 1917 ( creation d’un etat juif)... si cette encyclopedie a laquelle je fais reference dit juste.
        j’explique :

        -le 19 / aout 1903, ’le royaume uni propose un territoire pour la creation d’un etat juif en ouganda , proposition faite par le bureau Anglais des colonies ( British colonial office ).
        Theodor Herzl ,pere du sionisme avait la preference pour la palestine , mais ne rejeta pas du tout l’idee de l’ouganda.
        Ce fut la delegation juive de Kishinev ( voir pogrom de kishinev ) qui refusa totalement la proposition de l’ouganda pour creer un etat juif , mais affirma que seule la Palestine, « berceau des juifs » (selon leurs dires ) pourrait etre l’endroit ou installer un etat juif..
        ..

        le 21 novembre 1938. L’Angleterre offre d’installer des refugies juif d’allemagne dans differents pays de l’empire Anglais comme , Tanganika, Kenya, Rhodhesie ...

        le 27/2/1939..Offre de nouvelle constitution pour la palestine qui declare que la palestine ne doit pas devenir un Etat juif...

        le 22/mai/1939..10000 femmes soutenant le sionisme manifestent a jerusalem , contre la proposition Anglaise, la decrivant comme une erreur fatale..

        voila ce que j’ai lu....entre autre bien sur....reste que l’influence des usa et de Truman semble avoir aussi ete un element determinant...

        en effet le 4 / octobre 1946 Le president Truman essaye de forcer le gouvernement Anglais a accepter de suite une immigration massive, et la encore une cle : Les leaders Arabes previennent que la politique agressive des usa en faveur d’une immigration massive juive en Palestine pourraient aboutir a la revocation de tous les accords pour les concesions petroliferes de tout le moyen orient....
        Bingo , !!!! on retombe sur le vrai motif.de tout cela.......le business...
        comme toujours.....business = guerre ...voyez vous cela , ou pas du tout ?

        a noter que.cette encyclopedie mentionne aussi bien les attaques palestiniennes que sionistes entre eux aussi bien que contre les Anglais.....je dis cela, elle me semble assez objective....on ne sent pas un parti pris flagrant ...loin de la.... ca fait d’ailleurs etrange....

        voila....liberer la vraie histoire , pas seulement pour ce sujet evidemment , mais pour l’ensemble de la demence guerriere humaine ...reste une oeuvre majeure a accomplir......
        la vraie histoire dirait qui est derriere toute guerre......
        Oscar de l’espece la plus mauvaise de l’univers connu : un seul concurent : l’humain...

        et le vainqueur est : l’humain.....content d’en etre rendu la...car il a su faire de jolies routes partout.....
        je finirais avec cette parole de ghandi qui disait a un ami fascine par le fait que quelques heures pour aller des indes a londres suffisaient grace a l’avion , gandhi repondit ceci : pour faire quoi a Londres ??
        c’est a peu pres ca, on ne sait pas pourquoi mais on le fait quand meme.....


      • teddy-bear teddy-bear 5 mars 2011 23:04

        Lapetiteboite* Tant son propos est une falsification de l’histoire,que cela me laisse penser qu’il s’agit a contrario d’un pro-palestinien.
        Un lien qui lui aussi remet les pendules à l’heure.
        http://palestineconflit.hautetfort.com/archive/2011/03/05/je-vais-vous-parler-d-un-etat-artificiel.html


      • zabou33 7 mars 2011 08:18

        Je suis effarée par ce commentaire puant : Que de haine ! Je ne suis ni sioniste, ni juive, et pourtant je refuse d’être une Française « authentique ». Ca me rappelle Raymond Barre et ses « Français » morts dans l’attentat de la rue des Rosiers. Votre Français authentique pue, tout comme votre commentaire, et ça me fait mal au coeur qu’il soit accepté en l’état dans les commentaires.


      • ZEN ZEN 3 mars 2011 10:19

        Bon, il n’y a pas grand chose dans la petite boite.. ;
        On pourrait dèja y mettre cette lecture : Comment Israël expulsa les Palestiniens (D.Vidal), appuyé sur les meilleures sources d’historiens israëliens
        Juste pour commencer un travail déjà bien avancé à la fac d’histoire de Tel Aviv...et chez certains chroniqueurs de Haaretz...


        • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 3 mars 2011 10:24

          La création de l’Etat d’Israël a été une « solution » pratique pour des puissances occidentales qui n’avaient aucune envie d’assumer chez elles leurs propres responsabilités dans les persécutions subies par les Juifs, et pas seulement au XX siècle.

          En même temps Israël est devenu un « outil militaire » de ces puissances, au service de leur stratégie globale.

          Cordialement

          Le Collectif Indépendance des Chercheurs

          http://science21.blogs.courrierinternational.com/
          http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia


          • grimmy grimmy 3 mars 2011 10:35

            Le négationnisme de l’histoire est aussi une spécialité des sionistes mais heureusement et c’est presque une farce du destin, il y a de plus en plus d’israéliens qui dénoncent ces falsifications. 


            • Cem38 Cem38 3 mars 2011 10:44

              Israel n’a pas été ensemencé par des juifs, Israel a été créé (au malheur des palestiniens) par des sionistes. Et mélanger le judaïsme avec le sionisme est une grosse erreur puisque les deux sont les contraires l’un de l’autre.

              Je vous invite tous à regarder cette vidéo qui explique rapidement pourquoi et qui pourrait éclairer la lanterne de beaucoup ici : Les Naturei Karta


              • Sébastien Sébastien 3 mars 2011 11:52

                Ecoute, tu deviens lourd avec tes neturei karta. Le judaisme, tu n’y connais rien alors cesse de annoner betement ce que tu peux lire sur tes sites web preferes.

                Les neturei karta sont une secte d’une poignee de fous furieux. Ils doivent etre quelques centaines repartis a travers le monde. Il representent 0,001% des juifs alors comment peut-on serieusement penser qu’lls sont le vrai judaisme ?


              • Justice pour tous 3 mars 2011 15:08

                Cher Monsieur Sébastien.
                Vous dit que Cem38 n’y connait rien au Judaïsme.
                Pourquoi pas...
                Mais personnellement, je crains que vous non plus !
                Car si vous le connaissez si bien et que l’ensemble des Israéliens aussi, alors ils seraient d’accord avec nous sur le légitimité de cette état !
                Car le Judaïsme n’a jamais dit que les juifs devaient récupérer "leur terre" de cette façon quoi qu’il arrive. Et c’est d’ailleurs là que se trouve tout le paradoxe. (vous avez vu le signe du messie vous ???).
                Et je rejoins Cem38 sur ce point précis : judaïsme et sionisme sont totalement différents voir contradictoire.
                Le sionisme est un grand danger pour le judaïsme et les juifs. D’ailleurs, le sionisme est aujourd’hui (avec les actions du gouvernement actuel d’extrême droite et l’attitude occidentale unilatérale) la principale source aujourd’hui de l’antisémitisme !!!
                Pour moi, le sionisme est aux juifs ce que Al Qaeda est aux musulmans !!!


              • Cem38 Cem38 3 mars 2011 17:01

                Comme on dit quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage. C’est pourquoi vous les traitez de fous furieux. Or ils pronent la paix, il pronent l’application de la Thora concernant l’Etat d’Israel... pour moi ils n’ont rien de fous furieux.

                Effectivement, je ne suis absolument pas connaisseur du Judaisme, cependant, personne ne peut prétendre le contraire sur ce que disent ces rabbins dans le fait que le peuple juif selon la Thora n’a pas de légitimité sur aucune terre dans ce monde jusqu’à nouvel ordre.


              • Sébastien Sébastien 3 mars 2011 19:09

                Vous faites vraiment la paire tous les 2. Chapeau.

                Pour votre info, sachez que les neturei karta sont antisionistes car ils pensent qu’Israel ne doit pas etre la terre des juifs avant l’arrivee du messie.

                Mais quand le messie sera arrive, tout le monde degagera pour faire place aux juifs. Et les palestiniens seront les premiers a degager. Et fissa...

                Alors messieurs, arretez de repeter des aneries et de parler de la Thora dont le seul exemplaire que vous ayez vu etait dans une vitrine de magasin.


              • Cem38 Cem38 3 mars 2011 21:04

                Et le Coran dit que le jour de l’arrivée du Messie les juifs seront reconnus comme les ennemis de l’espèce humaine et même les rochers derrière lesquels ils se cacheront se déplaceront pour les mettre à nu.

                Tout le monde fera de la place aux juifs, la bonne blague smiley


              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 3 mars 2011 11:54

                La légitimité d’un état réside aussi et peut-être surtout dans le fait qu’il est un état de droit, c’est à dire un état qui pratique les droits universels de l’homme et du citoyen et ne discrimine pas une partie de sa population pour des raisons ethniques et religieuses. 


                Lorsque qu’un état interdit le mariage mixte, laisse l’état civil entre les mains des religieux et décide de la citoyenne sur une base religieuse et ethnique (prétendue), il bafoue les droits de l’homme et perd toute légitimité au regard de l’intérêt général qu’il ne faut pas confondre avec l’intérêt d’une majorité qu’elle qu’elle soit et avec la légalité de cet état : un état juif n’est pas plus légitime qu’un état chrétien ou musulman. Cela ne se décide pas dans les urnes : c’est le populisme qui tente toujours d’opposer la majorité aux droits de l’homme en confondant la démocratie avec une tyrannie majoritaire (ex : Marine Le Pen).

                • Sébastien Sébastien 3 mars 2011 12:09

                  Ce que vous decrivez est la question epineuse israelienne : comment conserver le caractere juif de l’etat tout en discriminant le moins possible ses citoyens ? Si l’on accepte qu’Israel est le foyer national juif, alors il faut preserver la judaite de ses habitants.

                  Pour autant, Israel accueille de nombreux migrants, quelles que soient leurs religions. De nombreux israeliens se marient avec des non-juifs a Chypre et font ensuite enregistrer leur mariage a l’etat civil qui est entre les mains du gouvernement.


                • Justice pour tous 3 mars 2011 15:20

                  Trop facile Monsieur Sylvain :)
                  Que pouvez-vous dire sur la légitimité de sa création ???

                  Ca me fait bien rire ceux qui disent que c’est la seul démocratie de la région. Ils ont raison mais je ne vois pas en quoi cela excuse tout le reste !

                  Franchement, si c’est ça la démocratie, écraser tout le monde en total impunité en violant les droits de l’homme, j’en veux pas !

                  Et si je prends votre logique « admirable », comment oser dire qu’Israel pratique les droit de l’homme ??? Alors qu’il ne respecte pas non plus le droit international...
                  J’aimerai savoir comment vous allez vous y prendre pour trouver encore et toujours des circonstances atténuantes sur ces faits.


                • Tiberius Tiberius 3 mars 2011 15:31

                  Si le fait d’interdire les mariages mixtes devait comme vous dites remettre en question la légitimité d’un état à exister, la plupart des pays musulmans seraient potentiellement illégitimes... smiley 


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 3 mars 2011 15:45

                  Je ne vois pas en quoi nous sommes en désaccord : la légitimité d’un état en interne est d’être un état de droit, ce que sur les points que j’ai signalés et d’autres, concernant la propriété par exemple, n’est pas le la cas d’Israël. Cela vaut aussi pour les états qui font de la religion musulmane une religion d’état.


                  Quant à l’extérieur : un état qui ne respecte pas les résolutions et la charte de de l’ONU qu’il a signée a un problème de légitimité concernant sa politique !

                • LE CHAT LE CHAT 3 mars 2011 16:25

                  @sylvain Reboul

                  en confondant la démocratie avec une tyrannie majoritaire (ex : Marine Le Pen).

                  ceux qui ne respectent pas la démocratie sont ceux qui piétinant le vote des français , on voté le traité de Lisbonne, c’est à dire UMP PS MODEM E.E
                  La tyrannie majoritaire UMPS existe elle , la soumission au NWO !


                • Tiberius Tiberius 3 mars 2011 16:39

                  Oui mais c’est une chose de remettre en question la nature du pouvoir politique d’un état et une autre de remettre en cause son droit à exister. Vous avez bien conscience que ce n’est pas parce que la plupart des états musulmans proscrivent les mariages mixtes que cela remet en question leur droit à exister et l’on ne voit pas trop au nom de quoi il en irait autrement pour Israël.

                  Au fond cette histoire de mariages mixtes, dans la mesure où elle est sans conséquence sur la vie des citoyens des autres pays, ne concerne par conséquent que les Israéliens et eux seuls. C’est à eux de voir si ce système leur convient ou non et s’il est nécessaire de modifier la nature de leur démocratie.

                  Je sais bien que l’on ne me permettra jamais d’épouser une musulmane en Algérie ou au Maroc sans m’être converti à l’Islam, mais je ne vais pas pour autant remettre en question la légitimité de ces pays à exister.


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 mars 2011 07:59

                  Hors sujet :

                   je parle de populisme lorsque un homme (ou une femme) politique cherche à opposer la majorité aux droits de l’homme qui sont la condition fondamentale de la démocratie. Cela n’a rien à voir avec le rejet du TCE.

                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 4 mars 2011 08:03

                  Vous confondez état et pays : La France comme pays est (était) légitime l’état français, sous Pétain, ne l’était pas.


                  Il s’agissait dans l’article de l’état, pas du pays...


                • JL JL 4 mars 2011 08:50

                  Sylvain Reboul a écrit ci-dessus : « La légitimité d’un état réside aussi et peut-être surtout dans le fait qu’il est un état de droit, c’est à dire un état qui pratique les droits universels de l’homme et du citoyen et ne discrimine pas une partie de sa population pour des raisons ethniques et religieuses. » (SR)

                  Selon moi, un Etat de droit est, par opposition aux Etats totalitares, dictatoriaux, fascistes ..., un Etat qui s’appuie sur une légitimité conférée par un peuple souverain et qui se soumet régulièrement au verdict des urnes : on appelle ça la démocratie, le plus mauvais système après tous les autres, a-t-on coutume de dire.

                  Cette idée est battue en brèche par l’ultralibéralisme lequel, après avoir fait le constat que les droits des personnes physiques s’opposent aux intérêts des personnes morales (*), ont entrepris de les limiter à leur plus simple expression. Exemple : la casse méthodique des acquis du conseil national de la résistance entreprsie par Nicolas Sarkozy.

                  (*) disons pour faire court, qu’une personne morale dans la sphère économique, ce qu’est une personne physique dans la la sphère sociale. Dans le libéralisme économique, les personnes morales sont dotées des mêmes droits que les personnes physiques, ce qui fait d’eux des pots de fer contre les pots de terre que sont les simples citoyens (*)Rappelez vous le TCE qui interdit les en Europe, les actions de groupes, connues aux USA sous le nom de Class actions.

                  (*) exemple : « Au Chili, pour parler de la compagnie minière Los Pelambres, la multinationale Luksic à capitaux japonais et chiliens, on dit « la Minera ». Comme on disait jadis « la Frutera », au Guatemala ou au Costa Rica, pour la United Fruit Company. La Minera a acheté populations, médias et élus. Le maire de Salamanca la décrit comme « un bon citoyen de sa commune »

                  A lire là : http://blog.mondediplo.net/2011-01-25-Depuis-la-plus-grande-poubelle-chimique-d


                • Sébastien Sébastien 3 mars 2011 12:00

                  Merci de cette seconde contribution tres interessante.

                  On devrait meme s’interroger sur le mot colonie qui, comme vous le dites, induit une relation colonisateur / colonise, dominateur / domine, qui ne reflete pas du tout la realite de la situation. Les juifs ne sont pas venus pour « eduquer » les sauvages palestiniens comme ce fut le cas des colonisateurs des siecles precedents. Et c’est en effet une ideologie insupportable.

                  D’autre part, pour qualifier les « colonies » en Cisjordanie, je prefere parler d’implantations, ce qui me parait plus juste. En francais on parle de « colons » a defaut de mieux or ce mot vehicule cette ideologie nauseabonde de « colonisation » que certains n’hesitent pas a qualifier de cancer du colon. On devrait plutot d’implanteurs or ce mot n’existe pas.


                  • OMAR 3 mars 2011 22:22

                    Omar 33

                    Bonjour Sébastien :« Merci de cette seconde contribution tres interessante.

                    Oui, mais pas désinteréssée du tout..

                    Ouvrez »la petite boite" et vous y trouverez un chèque...

                    Eh oui, la hasbara, ça rapporte..


                  • Justice pour tous 3 mars 2011 12:04

                    Bonjour la petite boîte.
                    J’ai lut la première partie hier.
                    Et aujourd’hui, en lisant la seconde, j’ai toujours le même sentiment.
                    En quoi ces deux articles aide à penser qu’Israel est légitime ???
                    Pour ma part, je ne vois que du révisionisme voir négationnisme.
                    Et ce qui me plait pas, c’est qu’il est totaloment interdit dans un sens mais toléré pour tenter d’expliquer l’inexplicable, à savoir, la légitimité d’Israel.


                    • Traroth Traroth 3 mars 2011 12:20

                      Doit-on craindre une troisième partie avec encore plus de bobards impossibles à avaler ? Non, parce que je ne sais pas pour qui écrit l’auteur, mais je ne pense pas qui quiconque puisse se laisser convaincre par la platitude de ses arguments !


                      Juste un petit rappel concernant « la raison pour laquelle aucun Etat n’a été créé dans ces Entités souveraines où il n’y avait aucune implantation israélienne [qui resterait] une énigme » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Deir_Yassin

                      Une énigme ? QUELLE énigme ???

                      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 3 mars 2011 13:07


                        Quelle honte !

                        Autant de révisionnisme antipalestinien...

                        Autant de mensonges...

                        Voilà ce qui est légitime : l’entièreté de la Palestine historique avec un seul Etat, laïc, mononational, où tous, quel que soit leur religion, leur culture, leur origine, vivront en paix et avec les mêmes droits.

                        La même citoyenneté pour tous, la même dignité, le même droit de vote.

                        La Justice pour ce qui a été commis.

                        C’est possible ? Oui, et c’est la seule solution.

                        Aujourd’hui, sionisme est devenu synonyme de barbarisme. Israël est de venu synonyme de sionisme. Donc Israël est devenu synonyme de barbarisme. C’est une position intenable. Israël va disparaitre sous sa forme actuelle... car c’est un état illégitime.


                        • Alpo47 Alpo47 3 mars 2011 13:13

                          Juste un article de propagande, qui vient probablement de l’ambassade israelienne ou de dévoués « hasbara » ...
                          Mais la naiveté devient de moins en moins répandue. Il y a longtemps déjà qu’israel a gaspillé son capital initial de sympathie.

                          L’humanité s’éveille et commence à se demander comment mettre fin aux abus de cet état fasciste.


                          • 2102kcnarF 3 mars 2011 13:32

                            @L’AUTEUR

                            NON, MAIS CA VA PAS LA TETE !


                            • suki18 suki18 3 mars 2011 14:00

                              Article de pure propagande !

                              Une carte de la palestine depuis 1948 donne la mesure du processus d’expropriation en cours, si ce n’est pas du colonialisme, alors qu’est ce que c’est ?
                              http://3.bp.blogspot.com/_6evB6G77Hs8/TOJc72IbJ1I/AAAAAAAAFtk/xGEIE4WRBAE/s 1600/carte_palestine_territoires_occupes_1947_carte_palestine_2009.JPG


                              • SEPH SEPH 3 mars 2011 14:57

                                L’Etati Israël n’a aucune légitimité, il s’est constitué par la force, mettant l’ONU devant le fait accomplit . Il est un Etat terroriste.

                                En effet, Ben Gourion et ses mercenaires n’ont cessé de vouloir conquérir la Palestine pour en faire un Etat juif par tous les moyens (voir 1) :

                                - d’abord politique , dès son arrivée en Palestine en 1906 les années, en militant avec ardeur pour un partage arbitraire de la Palestine pour créer un Etat juif. Alors que les juifs, en 1922, étaient très minoritaires environ 80 000 (11% de la population) pour un total de 757 182 habitants. Hors rien ne justifie cette demande belliqueuse.

                                -Puis militaire, en mettant en place des milices terroristes pour un nettoyage ethnique des palestiniens ( musulmans, chrétiens,...) de la Palestine.

                                -Enfin, en organisant l’arrivée massive, de plus de 550 000 juifs en Palestine entre 1922 et 1947, afin de conquérir des terres par des exactions programmées pour chasser les palestiniens, ceci grâce aux différentes milices (Haganah, groupe Stern et l’Irgoun) jusqu’en 1947, puis par une guerre de conquête de l’Etat « Palestinien » issu du partage inique de l’ONU . L’Etat Palestinien sera rayé de la carte, seul reste aujourd’hui l’Israël qui revendique d’être un Etat juif (où seul les juifs sont citoyens à part entière).

                                En Résumé, les exactions quotidiennes , doivent être replacés dans la longue histoire du mouvement sioniste qui depuis un siècle s’emploie à mettre en œuvre le « nettoyage ethnique » de la Palestine pour réaliser son projet colonial.
                                 Depuis 1948, l’Entité sioniste a : expulsé 900 000 palestiniens de leurs terres et de leurs demeures ; détruit 531 villages et 300 hameaux pour empêcher le retour des palestiniens ; occupé les autres parties de la Palestine [Cisjordanie, Gaza] ainsi que le Golan syrien en juin 1967 ; et maintenu son oppression sur les peuples palestinien et arabe. http://www.alterinfo.net/Le-sionisme-voila-l-ennemi_a29969.html

                                Voici des quelques exemples de crimes contre l’humanité :

                                  •  1200 palestiniens tués en janvier 2009 lors de l’attaque de GAZA par Israël

                                    Offensive israélienne de décembre 2008-janvier 2009 contre le territoire de Gaza sous blocus - Photo : http://2minute-picture.blogspot.com...

                                  •  conditions de misère d’un million et demi de Gazaouis qui sont enfermés dans une prison à ciel ouvert,

                                  •  1337 enfants assassinés par l’armée israélienne et les colons depuis le soulèvement d’Al Aqsa

                                  • 11000 enfants palestiniens emprisonnés ces trois dernières années

                                  •  violations quotidiennes des droits des palestiniens, destructions de maisons, confiscations des terres, expulsions massives,.......

                                  • .....

                                lire les articles suivants :
                                http://www.alterinfo.net/Partage-du-butin-de-guerre-Saisies-confiscations-et-ventes-des-biens-palestiniens-par-Israel_a36525.html

                                http://www.alterinfo.net/1337-enfants-assassines-par-l-armee-israelienne-et-les-colons-depuis-le-soulevement-d-Al-Aqsa_a53856.html

                                On est bien loin d’un état de droit et l’État Israël est bien un état terroriste qui viole en permanence le droit international (cf , toute les résolutions de l’ONU) et qui s’approprie par la force des terres ce qui ne lui appartienne pas.


                                -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                (1) C’est bien Ben Gourion qui affirmait avec insistance au congrès sioniste de 1937 que le «  transfert », ou nettoyage ethnique, sera la condition sine qua non pour rendre un « projet d’implantation (juive) globale » réalisable. Et bien son projet c’est réalisé, mais à quel prix pour les palestiniens.

                                Ben Gourion, passe aujourd’hui auprès de nombreuses personnes pour un bienfaiteur de l’humanité en tant que créateur d’un Etat juste et généreux victime des méchants arabes. Hors ce sont les mêmes personnes qui ferment les yeux sur les conditions inhumaines de vie des palestiniens. Il n’y a pas un jour où l’armée Tsahal ne viole les droits des êtres humains, sans parler des massacres ou des expulsions arbitraires des palestiniens, voir :

                                -Le témoignage sur l’enlèvement d’un enfant dix ans, par les soldats israéliens  : http://www.alterinfo.net/Amir,-dix-ans,-enleve-dans-son-lit-par-les-soldats- israeliens_a43722.html

                                -Les différents rapports sur les violations israéliennes des droits humains (pour le 4 au 10 mars 2010 : http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8332)

                                Comme faisait remarquer un correspondant de presse sur France-Inter, au sujet de l’opération « Plomb durci » à Gaza, l’armée israélienne est la seule armée qui tire sur des enfants à la sortie de l’école !!!!!

                                Tout ceci a une origine, c’est l’idéologie sioniste qu’a prôné Ben Gourion et ses disciples. On voit le résultat aujourd’hui.



                                • Giordano Bruno 3 mars 2011 15:13

                                  Ecrire ce genre d’article en vue de défendre la légitimité d’Israël, c’est se tirer une balle dans le pied. Vous êtes totalement contre-productif vis-à-vis de votre cause. C’est sans doute la seule chose qu’on ne vous reprochera pas.


                                  • Tiberius Tiberius 3 mars 2011 15:23

                                    Pourquoi les Français haïssent-ils tant les Israéliens ?

                                    Parce qu’ils sont méchants avec les Palestiniens ? C’est peu probable car les Français ne sont pas eux-mêmes de grands amis des Musulmans. Alors peut-être est-ce la réussite économique des Juifs qui en est la cause, leur surreprésentation dans l’industrie et la finance. Là encore c’est peu probable car la réussite des chrétiens dans ces domaines est encore plus grande. Alors pourquoi cette hostilité ?

                                    A mon avis, les Français qui n’aiment pas les Juifs ne font que reproduire les comportements et les valeurs de leurs parents. Au fond n’est-il pas normal que les enfants de ceux qui ont livrés les Juifs aux nazis aient hérité de leurs pères et mères leur culture, leurs valeurs et par conséquent, leur haine du juif ? 

                                    Ce qui m’amène donc à penser que la culture que Marine le Pen tente désespérément de protéger de l’invasion islamique n’est finalement que celle des collabos qui se perpétue de génération en génération.

                                    Question : Cette culture vaut-elle la peine d’être sauvée ? 


                                    • non667 3 mars 2011 16:20

                                      à tiberius
                                      Pourquoi les Français haïssent-ils tant les Israéliens ?

                                      parce que par définition de leur religions (voir genèse chapitre XVII ) les juifs haïssent le reste de l’humanité ( les goys ) et lui ont déclaré la guerre« souterraine » tactique du cancer ! quand on le découvre c’est trop tard ,c’est ce qui explique le récurent problème juif en tout temps ( + de 4000 ans ) et en tout lieu ! qui se termine en réaction d’auto défense de la part des infectés : pogrom 

                                      qu’attend -on pour rompre nos relations diplomatiques avec israël ,mettre ce pays sous embargo tant qu’il n’obéit pas aux résolutions de l’ONU sur le moyen orient ?????


                                    • Justice pour tous 3 mars 2011 16:30

                                      De mieux en mieux...
                                      Cher Tiberius.
                                      Je vois dans ta question déjà une belle erreur.
                                      Celle que font tous les racistes.
                                      Tu généralises !!!
                                      Pourquoi dire les français ??? Ils ne sont pas tous les mêmes au même titre que les juifs et israéliens et HEUREUSEMENT !!! Il existe des israéliens juifs qui sont contre l’occupation. Nos cher média oublis bien évidement de nous les montrer (comme les protestations contre d’administration bush à l’époque au US).
                                      C’est aussi con que de dire les juifs sont comme ceci ou les arabes sont comme cela !!!
                                      Je suis français et je suis pas du tout représenté par l’état français. Ce n’est qu’une nationalité.
                                      Je ne suis ni raciste, ni antisémite, ni rien dans le genre.
                                      Par contre, c’est vrai, je n’aime pas les cons. Et malheureusement, il y en a partout, dans chaque pays et chaque religion.
                                      Il faut juste être objectif.
                                      Si certains palestiniens se comportaient comme le font certains israéliens, je serai contre ces palestiniens !
                                      De la même manière que si je suis pour la cause palestinienne, cela ne veut pas dire que je suis pro Hamas ou pro Al Qaeda !!! Comme je l’ai dit plus haut, il y a des cons partout.
                                      Je ne suis évidement pas fière des collabos de la deuxième guerre mondial mais il ne l’était pas tous (et je ne suis pas responsable du passer de la France donc je n’ai aucune culpabilité).
                                      Et vu ton coté objectif, évidement, tu oublies de parler des résistants ! Et donc de leurs descendants. Ce qui veux bien dire que tu généralises à tord.
                                      D’ailleurs, je me demande pourquoi je perds mon temps à répondre à un esprit obtus...

                                      Petite parenthèse, comment être fière de la résistance française en traitant la résistance libanaise de terroriste ??? Ils ne font que chasser l’occupant ce qui est plus que légitime au niveau du droit international…

                                      Qui a dit hypocrisie ???


                                    • Tiberius Tiberius 3 mars 2011 16:53

                                      Je suis français, je ne suis pas juif et je n’ai néanmoins aucune prévention envers les Juifs. Comme vous le voyez, je sais donc pertinemment que tous les Français ne sont pas antisémites, puisque j’en suis la preuve vivante. Mais je sais aussi que j’appartiens à une minorité. Et si je me permets de généraliser ma critique des Français, c’est parce que j’estime que la minorité dont je fais partie ne saurait en aucune façon servir de caution morale aux hordes de crétins qui haïssent les Juifs de père en fils sans trop bien savoir pourquoi.


                                    • Tiberius Tiberius 3 mars 2011 19:22

                                      @ alchimie

                                      Ne me faites pas rire ! Vos sentiment anti-isréliens sont de l’ordre du racisme bête et méchant et n’ont besoin de rien pour exister. Vous ne savez sans doute même pas pourquoi vous êtes anti-israélien et pourquoi les Juifs seraient davantage à blâmer que les Russes en Tchétchénie ou les Chinois chez les Ouïghours. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lapetiteboite


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès