• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pétition nationale en soutien au Dr Amine Umlil
#66 des Tendances

Pétition nationale en soutien au Dr Amine Umlil

Le Dr Amine Umlil, docteur en pharmacie et juriste en droit de la santé, est le responsable de l’Unité de Pharmacovigilance de Cholet.

Comme l’ensemble des professionnels de santé, il risque à partir de ce 15 septembre la suspension de ses fonctions et l’interdiction d’exercer.

Une pétition a été lancée. 

Le Dr Amine Umlil, docteur en pharmacie et juriste en droit de la santé, est le responsable de l’Unité de Pharmacovigilance de Cholet.

Comme l’ensemble des professionnels de santé, il risque à partir de ce 15 septembre la suspension de ses fonctions et l’interdiction d’exercer.

A la tête du CTIAP, Centre Territorial Indépendant et d’Avis Pharmaceutique, le pharmacologue anime et étaye un blog d’information. Il intervient également auprès du Conseil Scientifique Indépendant (CSI).

La direction du Centre hospitalier de Cholet lui reproche de critiquer la stratégie gouvernementale. Le président du CH a bien pris soin de le désavouer publiquement, mais a jusqu’ici refusé toutes ses sollicitations. Le Ministre Véran, de son côté, n’a jamais répondu à la proposition de débat faite par le Dr Umlil.

Les médecins indépendants, les lanceurs d’alertes et les voix dissonantes ont besoin de soutien.

Comme juriste, Amine Umlil a montré l’illégalité de la vaccination obligatoire.
Comme pharmacologue, il met en garde contre les dangers de la vaccination anti-Covid de masse.

Mais pour remercier les professionnels de santé, le gouvernement menace de les suspendre ce 15 septembre. Un chantage inadmissible !

Signez la pétition en soutien du Dr Amine Umlil !

Partages très appréciés
SIGNEZ et DIFFUSEZ !

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 15 septembre 11:05

    Je suis chaque samedi dans la rue.


    • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 15 septembre 13:31

      @samy Levrai

      Bonjour

      Je participe, moi aussi, aux manifs, de temps en temps avec ma petite pancarte perso contre les vaccinations obligatoires et le contrôle des populations au travers du « pass sanitaire » que Macron avait promis de ne jamais mettre en place .

      Les mots d’ordre qui sont mis en avant par les organisateurs sont toutefois bien timides, pas du tout à la hauteur des enjeux, et complètement dissociés des méfaits de la dictature de l’oligarchie sur l’économie, l’emploi..., et des autres revendications populaires ( contre la casse de notre système de retraites, contre le démantèlement de nos services publics...etc).
      A part sur quelques rares petites pancartes que certains participants prennent soin d’apporter avec eux, on ne voit pas de mots d’ordre réclamant la reprise du contrôle des labos par l’état , et encore moins de mise en cause de la dictature de l’UE. La cible, c’est Macron, et c’est tout.

      Liberté, Liberté, Liberté.

      Oui, mais quelles libertés, pour qui ?

      Lors du rassemblement organisé devant la préfecture du département, à l’issue de la dernière manif anti passe-sanitaire du samedi à laquelle j’ai participé, le responsable du comité départemental à l’initiative de la chose n’a rien trouvé de mieux à proposer aux manifestants que le « remplacement de la devise républicaine placée aux frontons de nos mairies (liberté, égalité, fraternité) par la devise liberté, équité, solidarité ».

      Ce faisant, il pensait avancer une riposte pertinente aux accusations martelées par les médias contre les manifestants, leur reprochant leur égoïsme et la mise en danger de la vie des autres -ceux qui choisissent de se faire vacciner, soit parce qu’ils pensent que c’est une nécessité ou un choix raisonnable, soit parce qu’ils n’ont pas le choix, vu les pénalités encourues, soit parce qu’ils ont peur et qu’ils se plient aux injonctions et à la campagne de terreur de Macron, de sa clique et des médias à la solde de Big Pharma et de l’oligarchie.

      Si je me rappelle bien, c’est au nom de l’équité que l’ensemble les médias aux ordres de l’oligarchie et du pouvoir se sont appliqué à écarter Asselineau de leurs antennes avant, pendant et après la dernière campagne présidentielle de 2017, une pratique de l’équité qui perdure aujourd’hui encore.

      https://www.voltairenet.org/article214004.html

      Cordiales salutations

      GJ


    • Copain 16 septembre 01:07

      @samy Levrai
      C’est nul les manifestations , faudrait tout lâcher et se rencontrer tous et toutes près d’un arbre, puis faire le tour de France en rameutant le plus de monde possible pour un final aux champs Elysées https://www.youtube.com/watch?v=_r4sBv4m0aI Au soleil sous la pluie ...


    • nono le simplet nono le simplet 16 septembre 06:22

      @Copain
      se rencontrer tous et toutes près d’un arbre

      bonne idée ! choisissez un chêne de préférence, non pour sa résistance, mais parce qu’il est habitué à avoir des glands autour de lui ...


    • Ben Schott 16 septembre 08:18

      @nono le simplet
       
      L’existence même des hommes libres te rend malade, petit loufiat...
       


    • Hervé Hum Hervé Hum 16 septembre 08:42

      @nono le simplet

      Vaut mieux être un gland qu’un mouton, le premier peut toujours devenir un chêne, le second sera toujours tondu et égorgé !


    • Aristide Aristide 16 septembre 11:11

      @nono le simplet

      Il faut rendre à André Santini ce qui appartient à Santini, à propos du Ministre de la Justice de Mitterrand :

      « Si Saint-Louis rendait la justice sous un chêne, Arpaillange la rend comme un gland. »

      Santini était habituel de ces mots d’esprit assassins , un exemple assez savoureux qui illustre bien la position actuelle des députés LREM ... et peut être d’autres :

      « La différence entre un cocu et un député, c’est que le premier n’est pas obligé d’assister à la séance. »



    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 15 septembre 11:41

      Je soutiens toutes personnes qui résistent.. C’est leur droit. Mais sans les soignants, les enseignants, le monde s’écroule....Ah, parce que l’effondrement n’a pas déjà eu lieu. PLus on touchera le fond plus on ade chance de remonter. Question de vases communicants.


      • Armelle Armelle 15 septembre 16:21

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Heu...sans les soignants, peut être, et encore, Darwin était convaincu que non...Et...ne resteraient que les plus forts, comme chez les animaux...
        En revanche pour ce qui est des enseignants, là c’est carrément faux, voire stupide Mélusine !!! Repensez bien à cela, réfléchissez bien et revenez nous en parler...les enseignants indispensables à la survie ?!!! Mais ?! 


      • MagicBuster 15 septembre 13:46

        « Comme l’ensemble des professionnels de santé ... »

        Je lui propose de rassembler déjà ses collègues, ensuite il pourra nous solliciter.

        Si ses arguments sont moisis, on ne peut rien pour lui.

        S’ils sont bons, on sera avec lui.

        Bonne journée


        • ETTORE ETTORE 15 septembre 18:13

          Le secteur médical est déjà en crise.

          Si il perd encore et encore de ses forces vives......

          C’est certains, cela arrange bien les affaires de cet état prévaricateur, de fermer, pour manque de personnel spécialisé, des pans entiers de services.

          Et tenez, l’autre « tout bon » de cette traîtrise organisée, c’est que plus il y auras de services fermés, plus la propagande, « service saturés » seras facile à déclarer.

          CON voudrait le faire exprès, que cela ne serait mieux organisé.

          Ah mais, Paul Jobs recrute.......Sans doute des manques en intelligence à pourvoir au sein du gouvernement ?


          • Doume65 15 septembre 18:41

            La suspension, logiquement, c’est jusqu’au 15 novembre.

            M’est avis que devant le bordel que ça fout, et, on le sait maintenant, inutilement, le gouvernement viendra bientôt nous expliquer que les mesure ayant porté leur fruit (il sauront expliquer pourquoi-comment), on peut revenir à la normale après cette date. Pas complètement fous notre gouvernement. Il y a une échéance électorale proche.


            • chantecler chantecler 16 septembre 08:22

              Vous voulez des documents , des preuves ?
              En voilà :

              https://twitter.com/hashtag/soignants?src=hashtag_click

              Honte à nos normopathes .


              • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 16 septembre 10:17

                @chantecler

                des documents,des preuves...

                Merci pour ce lien

                https://twitter.com/hashtag/soignants?src=hashtag_click


              • Adèle Coupechoux 16 septembre 10:38

                Entre les suspensions odieuses et les soignants qui quittent l’hôpital...

                L’hôpital est en train d’agoniser. Le manque de personnel n’a jamais été aussi criant. Et la profession continue d’être bradée.

                En fait, la jeunesse est considérée comme une variable d’ajustement. Par des vieux au pouvoir qui ne veulent pas partir, ni de leur poste, même à plus d’âge, ni mourir dignement.

                Repousser sa mort, je peux le comprendre, mais pas en empêchant les autres de vivre.


                • ETTORE ETTORE 16 septembre 11:08

                  Je comprend ces personnels, et les soutiens....

                  Beaucoup devraient se poser la question de la CONSTANCE de l’honnêteté morale d’un présidiot, qui voulait leur distribuer des médailles, et qui maintenant les vire comme des malpropres, parce que pas piccouzés comme des veaux à l’étable.

                  Comment les autres personnes, peuvent ils croire que, ce qui arrive à ces

                  « applaudis salis » ne leur retomberas pas sur leur groin encore humide de soumission.

                  Tous ces normopathes waxxinés, ont des soucis à se faire, car comble du déraisonnement, par leurs peurs, et leur vicissitudes waxxinales, il se retrouveront dans un univers médicalisé, qui ne seras plus à même de faire face au flot de conséquences médicales, qu’ils vont générer.

                  Le serpent qui se bouffe la queue, tellement il a la langue fourchue.


                  • troletbuse troletbuse 16 septembre 11:14

                    Ce sera bien lorsqu’un waxxiné jubilant de voir les pompiers et les soignant virés, aura un gros pépin et qu’il ne pourra être soigné faute d’un manque de personnel chez les pompiers ou bien à l’hosto Il sera compté comme effet collatéral. . smiley


                    • troletbuse troletbuse 16 septembre 11:16

                      @troletbuse
                      Non, d&gat collaréeal


                    • Pierre 19 septembre 21:16

                      Soutenir ce couillon ? Merci...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité